Page 1 sur 3 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 86

Discussion: [Bâtiment] Temple de Shar

  1. #1
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946

    [Bâtiment] Temple de Shar


    Shar fut, est et sera éternellement. C'est en tout cas ce qu'affirment ses prêtres, et il se pourrait bien qu'ils aient raison. Son histoire remonte aux toutes premières origines du cosmos. La sombre Shar et sa sœur la lumineuse, Séluné, engendrèrent toutes deux la création de l’univers dans lequel se trouve Toril. Mais leurs natures opposées furent sources de disputes et, finalement, de conflit ouvert. Dans la lutte divine qui s’en suivit, Séluné sortit victorieuse grâce à l’aide de la jeune divinité Mystryl (désormais connue sous le nom de Mystra), née de l’énergie des deux sœurs. Depuis lors, Sha a lutté contre sa jumelle de lumière.

    Puissante mais isolée, elle grandit et accrut son pouvoir durant des éons.
    Les mortels ont adoré les divers aspects de Shar depuis leur apparition. Elle a la faveur de ceux dont le désir et les actes sont mieux servis par l’obscurité, elle est vénérée de ceux qui ont souffert d’une perte et se sont emplis d’amertume, et adorée par ceux dont les cœurs sont meurtris de jalousie. Tous ceux qui connaissent la délicieuse sensation liée à la découverte et au respect d0un secret, en particulier de nature malveillante et haineuse, connaissent la caresse de Shar.

    Son dogme de désespoir, jeté au visage d’un cosmos froid et indifférent, plaît à tous ceux pour qui la vie semble sans signification ni substance. Durant le Temps des Troubles, elle acquit le domaine des Cavernes en tuant Ibrandul, une puissance inférieure. Depuis, un grand nombre d’être souterrains, tels que les gobelins, les troglodytes et les kobolts la vénèrent.
    Aujourd’hui, les prêtres de Shar répandent activement son culte à travers Faerûn.Ils doivent cependant œuvrer en secret car Shar a beaucoup d’ennemis. Ses prêtres utilisent le subversion, la corruption et la pure et simple tromperie pour convertir les fidèles d’autres dicinités et les amener au sérail de la Dame de la Perdition.

    Puissance : Shar est la déesse des ténèbres, de la nuit, de la perte et de l'oubli. Comme Cyric, elle est de nature neutre mauvaise et réside dans le Plan d'Hadès. Elle est vénérée par ceux qui vivent dans les ténèbres et haïssent la lumière (races gobelinoïdes, par exemple), ou par ceux qui sont rongés par l'amertume.
    Son symbole est un disque noir bordé de pourpre. Ses suivants et ses prêtres s'habillent essentiellement de ces deux couleurs.
    On représente généralement Shar sous la forme d'une belle jeune femme aux cheveux aile-de-corbeau, vêtue de noir. Shar est l'ennemie jurée de Séluné, qu'elle a déjà affrontée à plusieurs reprises.

    Dogme : Les pertes cachées mais pas oubliées, les vengeances préparées en secret font partie de la nature de Shar. On dit que celle-ci possède le pouvoir de faire oublier leur douleur à ses suivants ; en réalité, ceux-ci s'y habituent tellement qu'ils finissent par la traiter comme un état naturel. L'inanité de la vie et la stupidité de l'espoir sont les pierres d'angle de la religion de Shar. Elle et ses suivants se complaisent dans tout ce qui est dissimulé.

    Clergé : Le clergé de Shar est très riche, même s'il ne possède que peu de temples, car ses suivants qui réussissent le mieux sont ceux dont les affaires sont conduites hors de la vue du commun des mortels. Sa hiérarchie est très diversifiée, si bien que l'on peut trouver plusieurs cellules de la foi opérant dans la même ville au même moment. Si jamais l'une d'elles manque à sa tâche, les autres prospèrent en son absence.
    La haine qu'éprouve Shar à l'égard de Séluné s'est communiquée à son clergé, et transparaît dans les relations qu'entretient celui-ci avec les fidèles de la déesse de la lune. Les deux religions sont constamment en guerre ; et les guerres saintes contre Séluné et ses suivants sont très répandues dans les régions où la religion de Shar domine.
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  2. #2
    Anandelys Invités
    Une silhouette vêtue d'une longue cape noire se présenta au seuil du temple. D’une remarquable discrétion, elle s’approcha de l’autel où officiaient les membres du clergé de Shar, Déesse de la nuit et l’oubli. Elle héla sans respect l’un des officiants :

    « Serviteur, j’en appelle aux pouvoirs de ta Déesse. Prépare-toi à entamer le grand rituel… »

    L’officiant, interloqué, maugréa :

    « Femme, on ne sollicite pas ainsi la grande déesse ! As-tu quelques raisons valables pour qu’elle t’octroie cette faveur ?

    Le regard d’Anandelys le foudroya. Elle exerça une puissante suggestion mentale pour rendre le prêtre plus conciliant à son égard.

    « Ta Déesse se réjouira de manifester sa puissance sur les plans de l'ombre. C’est Onuragh, le grand prêtre de l’Ordre, qui ne te porte pas en bien haute estime, qui m’a recommandé à ton temple… Voudrais-tu le décevoir une fois de plus ? »

    Le prêtre senti la formidable noirceur qui émanait de cette étrange femme. Au nom d’Onuragh, son grand supérieur hiérarchique, avec qui il entretenait des relations difficiles et qu’il craignait par-dessus tout, le prélat se recourba, comme s’il s’attendait à voir surgir son mentor sur l'heure. Il n’opposa plus de résistance et accéda à sa demande.

    « Lorsque le grand rituel commencera, invoquez le nom de Wookiee al Kashyyyk, haut prélat de l’Ordre du Cœur Radieux, car son âme errante se trouve désormais dans les plans transitoires… Je veux qu’elle soit attirée dans les plans de l’ombre et qu'elle y perde une partie de ses souvenirs. Commencer le grand rituel de l’oubli ! »

    Le prélat s’inclina.

    « Il en sera fait comme vous me l’avez demandé. »

    Relevant la tête, le prélat ne vit plus personne. L'étrange femme avait disparu

  3. #3
    Anandelys Invités
    Quelques heures plus tard, au crépuscule, le rituel était sur le point de commencer. Les adeptes de Shar, vêtus d’amples tuniques pourpres, réunis en cercle autour d’un immense disque noir, n’attendaient plus que l’arrivée du prélat. Six hommes bâillonnés et ligotés étaient attachés à l’autel. Lorsque le prélat arriva enfin, il s’écria :

    « Que les ténèbres accomplissent leur œuvre ! Shar, ô Déesse crainte, Déesse de la Nuit, de l’Egarement et de L’Oubli, faites descendre sur cette assemblée l’étreinte de votre ombre ! »

    C’est alors que les adeptes soufflèrent toutes les bougies du temple, plongeant ainsi le chœur dans la plus totale obscurité. A ce moment là, Anandelys, sous forme éthérée, s’immisça dans le temple, nul ne pouvait la percevoir.
    Les officiants poursuivirent le rituel.


    « Que commence le chant des Murmures, que s’élève jusqu’à Shar la mélodie de nos Lamentations ! »

    L’assemblée entière des adeptes se mit à murmurer dans l’obscurité… Une aura de ténèbres commençait à emplir le chœur tout entier. Au milieu du disque, Anandelys pu remarquer une forme planaire se dessiner… Un Serviteur Obscur de Shar répondait à l’appel du rituel.

    « Mortels, on ne dérange pas Shar impunément. Où sont les sacrifiés ? »

    Deux bougies furent allumées sur l’autel. Les prisonniers furent offert en sacrifice au terme de violents supplices. Tous les adeptes, avec ordre, mutilèrent les victimes offertes en oblation jusqu’à leur mort… Lorsque les âmes violentées sortirent de ce qui étaient leur corps, le Serviteur Obscur lança un filet de toile d’ombre qui les recueillirent toutes…

    « Mortels, ce précieux sacrifice sera apprécié. Quel est votre requête ? »

    L’assemblée répondit en murmure :
    « Que l’âme errante du dénommé Wookiee al Kashyyyk soit attiré en ces lieux, dans le cercle de la Nuit ! Elle goûtera à l’oubli et sombrera dans l’égarement ! »

    « Mortels, Shar sera comblée de votre perfidie… Qu’il en soit ainsi ! »

    Le Serviteur Obscur se volatilisa dans la néant.

  4. #4
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Paris
    Messages
    644
    * La forme éthérée du paladin se débattait autant qu'elle le pouvait dans le filet de la créature ailée. Autour d'eux, le flux de l'Ether semblait défiler à tout allure en un tourbillon psychédélique, à mesure que la silhouette du sombre être planaire continuait d'accélérer.

    Soudain, pour la première fois depuis qu'il avait quitté sa dépouille mortelle, le paladin eut la sensation
    physique de tomber en chute libre alors que les mailles du filet se resserraient, l'immobilisant et l'aveuglant complètement. Bientôt, la sensation devint insupportable et la bouche fantomatique de Wookiee s'ouvrit pour pousser un cri silencieux.

    Puis brusquement ce fut fini... Le Haut Prélat était immobilisé par le filet, incapable de percevoir son environnement. La situation échappait à tout contrôle... Comme si souvent au cours de ses années de lutte solitaire, lorsqu'il sentait le doute, le désespoir ou la tristesse poindre, le paladin adressa une prière à son Dieu, le suppliant de le protéger comme il l'avait toujours fait.

    Quoiqu'il se sentît toujours aussi détaché d'un point de vue émotionnel, le paladin constata avec surprise que le simple fait de réciter les mots tant répétés était un véritable soulagement pour son esprit tourmenté. Une vague de confiance et d'adoration renouvellées pour le Vigilant l'envahirent tout entier. Quoi qu'il se fut passé, le guerrier divin n'avait rien à regretter, il était resté fidèle à ses principes.

    Soudainement, il y eut de la lumière. Il fallut un instant au paladin pour réaliser qu'elle provenait de son propre corps éthéré et repoussait progressivement les sombres mailles du filet astral. Quelques instants plus tard, il était à nouveau libre de ses mouvements et se redressait de toute sa hauteur.
    *

    "Qu'est-ce que cette abomination?"

    * Il se tenait dans une sorte de temple, tout du moins le supposait-il l'ensemble étant plongé dans les ténèbres, seulement éclairé par la propre lumière intérieure du paladin et par quelques vasques emplies d'un feu mystique. Face à lui, deux cierges noirs finissaient de se consumer sur ce qui ressemblait à un autel grotesque, recouvert de symboles aux formes torturées.

    D'un rapide mouvement circulaire, Wookiee se rendit compte qu'il se tenait au centre d'un immense disque noir autour duquel une vingtaine de silhouettes encapuchonnées psalmodiaient d'une voix grave, tenant encore dans leurs mains des couteaux ensanglantés et d'autres objets de torture à l'usage inavouable. A leurs pieds, répartis en un hexagone parfait autour du paladin, six corps horriblement défigurés portaient la marque de terribles sévices.

    Soudain, sur un même signal silencieux, les encapuchonnés cessèrent leur chant funèbre et se retirèrent dans l'ombre sans un bruit, avant même que le paladin ait pu seulement tenter d'en interpeller un. Un petit rire moqueur résonna alors derrière le corps éthéré, un rire de femme qui aurait presque pu être agréable si on n'y décelait pas une infinie cruauté.

    Brandissant le spectre de son épée sainte, le paladin fit volte-face en direction de l'autel au-dessus duquel semblait suspendue, comme retenue par des cordes invisibles, la femme la plus belle que Sire Wookiee ait jamais eu l'occasion de contempler. De la courbure parfaite de son dos pointaient deux petites ailes membraneuses et deux petites cornes émergeaient de sa chevelure sombre.

    Sire Wookiee al Kashyyyk reconnut immédiatement la femme qui avait invoqué le balor, quelques heures plus tôt. Ainsi Helm lui avait une fois de plus donné l'opportunité de frapper en retour la créature de sa sainte vengeance.
    *

    "Cette fois tu vas mourir, créature infernale, qui et quoi que tu sois!"

    * La colère, tout comme toute autre émotion, était absente. Le paladin chargea en travers du disque noir, mi-courant, mi-flottant, l'épée levée et prête à faire subir la justice du Vigilant à la succube. La démone ne se donna même pas la peine de bouger, flottant toujours à un petit mètre du sol, attendant placidement que le guerrier parvînt jusqu'à elle.

    Ce qui n'advint jamais. Au moment où Wookiee s'apprêtait à franchir le bord du disque noir, il sentit une force gigantesque le repousser vers l'intérieur, envoyant voler sa forme astrale jusqu'à terre. Sans perdre courage, il se releva et repartit à l'assaut de sa prison, pour voir à nouveau refouler. Quelques tentatives infructueuses plus tard, il dut bien s'avouer vaincu et cesser ses vaints assauts contre la barrière invisible.

    En désespoir de cause, il allait lancer une imprécation à la chose, voulant la provoquer pour l'amener à venir se battre dans le cercle. Un léger vertige envahit son esprit. Pourquoi cherchait-il à attaquer cette créature? Cette question le tenaillait soudain, l'incertitude remplaçant la farouche détermination précédente. Un nouveau vertige le fit tomber à genoux. Que faisait-il ici? Son esprit semblait se vider à toute allure. Le paladin se prit la tête des deux mains, tentant désespérément de fixer sa concentration sur un élément de sa mémoire mais rien ne vint... Sa tête était vide de toute pensée.
    *
    Responsabilités: Modérateur des forums de la Besace de Jan
    Manost: Wookiee al Kashyyyk, ancien membre du Très Noble Ordre du Coeur Radieux.

  5. #5
    Anandelys Invités
    « Pensais-tu que j’abandonnerai, Paladin ? »

    Anandelys lança un regard fier au Paladin. Au cœur du disque sombre, l’étreinte du plan de l’Ombre accomplissait son office. Tout se passait comme si un puissant sort d’Oubli absorbait ses souvenirs.

    « Vois-tu, âme pure et fière, je n’apprécie rien tant que les hommes qui me résistent… Lorsqu’ils cèdent enfin à mes charmes, leur déchéance n’en est que plus belle. »

    C’est avec une grâce féline, que la succube s’approcha du disque, sans en franchir néanmoins la limite. Son visage arborait des expressions sensuelles, son regard semblait le déshabiller, mais conservait un air d’insigne cruauté… Tout en se livrant à ce manège, elle sondait ses pensées les plus secrètes.

    « Jouvenceau… Tsss... Pourquoi repousser l’extase ? Le service de ton Dieu ne t’apporte guère que de pâles gratifications… austères et ennuyeuses… Sais-tu seulement de quels délices tu te prives ? »

  6. #6
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Paris
    Messages
    644
    "Ton Dieu."

    * Les paroles de la femme étrange déclenchèrent quelque chose au fin fond de l'esprit du guerrier. Un symbole, une image, il fallait s'y tenir, ne pas se déconcentrer, s'accrocher à ce souvenir comme à une bouée de sauvetage.

    Le paladin se redressa et fit face à la succube, incapable désormais de la reconnaître.
    *

    "Extase? Gratifications? Délices? Je ne comprends rien à votre langage. Que... que se passe-t-il? Qu'est-ce que vous me faites? Répondez!"
    Responsabilités: Modérateur des forums de la Besace de Jan
    Manost: Wookiee al Kashyyyk, ancien membre du Très Noble Ordre du Coeur Radieux.

  7. #7
    Anandelys Invités
    "Peux-tu seulement me regarder ?"

    *Soupir*

    "Cesse de feindre l'idiotie, tu comprends parfaitement ce que je te dis"

    *Son expression de cruauté s’atténuait… Elle posa sur le paladin un regard inquisiteur et vif. Contournant le cercle, elle ne cessait de le fixer.*

  8. #8
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Paris
    Messages
    644
    * Alors que le visage de la fascinante femme se détendait, le paladin ne pouvait que s'apercevoir de son immense beauté. Ses traits fins et délicats complétaient un corps aux proportions parfaites tout en dégageant un pouvoir terriblement attirant. Sans même s'en rendre compte, le spectre du paladin fit un pas en avant, puis un autre. Lentement, sa concentration glissait de ses derniers vagues souvenirs vers des pensées beaucoup moins innocentes.

    Voyant que le paladin était en train de sombrer, la succube sourit cruellement, invoquant le pouvoir de l'illusion qui devait le jeter définitivement dans ses bras, utilisant à présent contre lui les souvenirs du guerrier divin.

    Les fils de l'illusion se tissèrent dans l'esprit du Haut Prélat et soudain, il ne fut plus dans le temple de Shar mais de retour dans un lointain passé...
    *
    Responsabilités: Modérateur des forums de la Besace de Jan
    Manost: Wookiee al Kashyyyk, ancien membre du Très Noble Ordre du Coeur Radieux.

  9. #9
    Anandelys Invités
    *Le disque d'Ombre effaçait inexorablement les souvenirs les plus récents du Paladin… Il était enfin vulnérable…Fouillant la masse immatérielle de ses souvenirs enfouis, sondant ses pensées les plus secrètes, la succube était attentive aux émois que provoquait sa beauté. Elle observait les visages, les histoires, les menus faits… C’est alors qu’elle discerna une scène, sans aucun doute la moins innocente de sa jeunesse tardive : elle stabilisa alors le maelström de ses souvenirs... et entra dans le disque, métamorphosée.

    C’était durant son noviciat, en Amn, juste à côté de l’imposante bâtisse de l’Ordre du Cœur Radieux, quelque temps avant son acceptation définitive…

    Un parc automnal aux couleurs vineuses les entourait… La succube présentait les atours d’une noble prêtresse de Tyr, d’âge mure, d’une auguste et rousse beauté, négligemment assise près d’un point d’eau, serti de roses et de rhododendrons…

    Alors que les souvenirs réels du novice ne signifiaient que sa contemplation discrète, appuyée, prolongée de la belle inconnue, sans que ce dernier osât au final s’en approcher, la succube opta pour une suite imprévue…

    Etendue sur l’herbe, elle ne semblait pas avoir conscience de la forme ondulée et sournoise qui s’approchait dangereusement…*

  10. #10
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Paris
    Messages
    644
    * La sensation était merveilleuse. Wookiee n'avait aucune chance de se rappeler que quelques secondes plus tôt, il n'était qu'un esprit errant, incapable de ressentir son corps ou la moindre émotion marquée.

    Senteurs parfumées des fleurs, soleil printanier caressant la peau, jardin enchanteur, ce décor idyllique constituait l'écrin parfait pour le plus beau joyau que le novice connût: la prêtresse de Tyr du temple voisin.

    Chaque jour, l'apprenti-paladin trouvait un prétexte pour s'attarder dans le parc voisin, observant la sculpturale écclésiastique se rafraîchir à la fontaine. Bien qu'il ignorât pourquoi, ce spectacle mettait toujours en émoi son corps adolescent, son estomac se creusant, ses paumes devenant moites, sa respiration plus rapide et son souffle plus court. Cette fascination coupable n'avait de cesse de l'intriguer et chaque soir il priait Helm de le pardonner pour ses pensées impures. Cela ne l'empêchait pas de revenir le lendemain...

    Comme chaque jour donc, le novice était à peine caché derrière un parterre de rhododendrons, contemplant la fascinante prêtresse se rafraîchir les tempes avec l'eau de la fontaine, admirant la cascade de ses cheveux de feu sur la robe légère. Si seulement il pouvait ressentir une telle plénitude lors des interminables cérémonies d'adoration du Vigilant, celles-ci seraient sûrement moins pénibles.

    Un mouvement sur la pierre sèche de la fontaine attira l'attention du jeune homme, glaçant son sang d'effroi. Une vipère ondulait lentement sur le rebord de la fontaine, apparemment excitée par le mouvement des cheveux de la prêtresse. Les crocs venimeux de l'animal s'approchaient inexorablement de la peau sans protection de l'écclésiastique inconsciente du danger.

    L'heure n'était pas à l'hésitation. De toute la souplesse et la rapidité de ses quinze ans, le novice jaillit de sa cachette et s'approcha aussi près que possible sans risquer d'énerver davantage le reptile. D'une voix blanche, il dit à la prêtresse:
    *

    "Je vous en prie, ma Dame, ne bougez plus, vous êtes en danger de mort."

    * Croyant à une plaisanterie, la prêtresse se retourna avec un grand mouvement de cheveux vers le novice, un sourire resplendissant illuminant son visage. Ce geste décida la vipère à passer à l'attaque. Dans un geste désespéré et totalement stupide pour essayer de l'arrêter, le novice lança ses mains en avant pour tenter d'attraper l'animal.

    Mais celui qui sera capable de prendre un serpent de vitesse n'est pas encore né et tout ce que l'apprenti-paladin put attraper furent les crochets du reptile, ceux-ci s'enfonçant profondément dans la main que ne protégeait pas la cotte de mailles du guerrier. Aussitôt son forfait accompli, l'animal disparut dans un sifflement vainqueur.

    Wookiee poussa un cri de dépit et de douleur. Il croyait déjà sentir le venin mortel du serpent courir dans ses veines pour aller paralyser son coeur...
    *
    Responsabilités: Modérateur des forums de la Besace de Jan
    Manost: Wookiee al Kashyyyk, ancien membre du Très Noble Ordre du Coeur Radieux.

  11. #11
    Anandelys Invités
    * C’est avec une gestuelle étudiée que la « prêtresse » s’approcha du blessé. Il était tombé à genou, et, regardait avec effroi les deux entailles carminées de sa main. Il releva alors les yeux en direction de la Dame…*

    « Ne bougez pas, je vais vous soigner cette blessure »

    *Elle ôta la fine cordelette tressée qui retenait sa chevelure, et de ses mains fines, improvisa un garrot, comme pour ralentir la progression du poison… Premier contact physique, apparemment innocent. Puis, simulant l’inquiétude et la concentration, elle imita la gestuelle compliquée des sorts de soin. Le novice, en confiance, suivait du regard ses mouvements… Sa fascination grandissait.

    Après quelques minutes de cet innocent manège. La prêtresse jeta un long regard sur le novice, maternel et... lutin. Puis, brusquement… elle l’embrassa.*



  12. #12
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Paris
    Messages
    644
    PS HRP: arg! au secours! :snif:

    * Les gestes doux de la prêtresse sur sa peau, ses cheveux rouge feu qui lui chatouillaient le visage, le spectacle troublant de sa gorge, tout contribuait à électriser l'adolescent. Même dans ses rêves les plus fous, il ne se serait pas imaginé aussi proche d'elle. Cela le rendait presque mal à l'aise, le plaisir de l'instant se mêlant à un pressentiment désagréable. Quelque chose sonnait faux...

    Le regard de la prêtresse se plongea soudain dans celui du novice, le figeant sur place. Il y lut le désir, le sentiment de dominer la situation et... quelque chose qui n'avait définitivement rien d'innocent. Les bras de l'écclésiastique l'enlacèrent soudain et ses lèvres pulpeuses se rapprochèrent des siennes, à peine arquées par un mince sourire de victoire.

    Le baiser fut presque une simple pression dans un premier temps, avant de se transformer en une étreinte torride. Une décharge de plaisir emplit le novice avant d'être suivie par une vague de douleur. Quelque chose n'allait pas, il avait l'impression que l'on cherchait à le vider de l'intérieur.

    A mesure que douleur et plaisir augmentaient de conserve, Wookiee percevait comme un changement d'environnement. Perdu dans l'étreinte de la vestale, le paladin/novice sentait à grand-peine la fragrance enivrante des fleurs céder la place à une odeur au moins aussi entêtante de sang, la douce lumière du soleil d'été disparaître pour ne laisser que les ténèbres maléfiques. Ses yeux perdus ne virent point la chevelure de la succube virer du roux flamboyant au noir aile-de-corbeau, ses mains pendant lamentablement ne sentirent point les ailes membraneuses se déployer dans son dos.

    Douleur et plaisir atteignaient des sommets incommensurables au point que le paladin avait l'impression qu'on lui arrachait les entrailles pour les aspirer. Avec un énorme effort de volonté et en usant de toute sa force spectrale, le paladin fantôme se détacha de la succube enroulée autour de lui, cherchant à retrouver un souffle imaginaire, l'intérieur de son corps éthéré le brûlant et le gelant tout à la fois...

    Avec un rictus de victoire et un petit rire moqueur, la démone avait tout de la moue espiègle d'une jeune fille si ce n'était le regard infiniment cruel qu'elle dardait sur le guerrier allongé sur le sol.
    *

    "Tu as un goût délicieux, vraiment... J'ai déjà eu l'occasion d'essayer nombre de tes frères au cours des derniers siècles mais tu es particulièrement délectable... Tant de vertu pour me nourrir. Cela valait vraiment la peine d'attendre, cela n'a été que plus agréable... pour moi."

    * Le guerrier divin la regardait sans oser comprendre. Des fragments de souvenir se reformaient dans son esprit. Manost. Les vampires. Le balor. La succube. Helm. Tout était si confus, si mélangé. Des pans entiers de sa mémoire l'avaient définitivement quitté. Son esprit n'était qu'un bouchon à la dérive dans un torrent en furie. Le paladin arriva à grand-peine à articuler quelques mots, tant la douleur était atroce: *

    "Qu'est-ce... que tu... m'as fait?
    Est-ce... (respiration) que je vais... mourir?"

    "Oh non, mon beau paladin vertueux. Je n'ai pas fini de m'amuser avec toi..." fit-elle, ses yeux s'étant cristallisés en deux diamants de pure cruauté "Peut-être pourrons-nous faire plus ample connaissance la prochaine fois. Je vais te laisser vivre avec le souvenir de mon baiser, le baiser d'une succube. Supporteras-tu l'idée de cette tache sur ton aura immaculée? J'ai hâte de le savoir... jusqu'à notre prochaine rencontre."

    "Non, je ne ..."

    * Sans écouter davantage le paladin, la démone souffla sur la forme éthérée, l'emportant, tel un ouragan, dans les tréfonds des plans transitoires.

    Une éternité plus tard, la conscience de Sire Wookiee se réveilla de cet interminable cauchemar. Se guidant sur le fil ténu le reliant encore à sa vie mortelle, le paladin commença le long chemin qui devait le ramener dans son corps.
    *
    Responsabilités: Modérateur des forums de la Besace de Jan
    Manost: Wookiee al Kashyyyk, ancien membre du Très Noble Ordre du Coeur Radieux.

  13. #13
    Anandelys Invités
    *Anandélys recula alors dans l’obscurité, triomphante. Par télépathie, elle signifia à l’officiant que le rituel était terminé. Au signal du prélat, l’assemblée se mit alors en activité. Les bougies furent allumées, les cadavres des suppliciés furent jetés dans le cercle… Plusieurs prêtres murmurèrent d’étranges incantations… Quelques instants plus tard, un feu sombre et magique commençait à naître et consumait les cadavres…

    Anandelys s’envola dans la nuit, cheveux au vent…

    Vraiment, quelles prémisses…
    Pourra-t-il supporter les délices
    De l’espiègle Anandelys ?
    Et de cette sensuelle étreinte
    Conservera-t-il, contre toute malice
    son âme, pure, noble et sainte ?


    Anandélys, épanouie comme après toute victoire, savoura seule son secret…
    et n'en dit mot à personne, tels étaient ces projets*

  14. #14
    Raven Al'Qazimir Invités
    La grande tempête approche, les nuées sombres grouillantes de vermine arachnomorphe traverse les rêves des dévôts de Shar, sa faim insatiable se tourne à présent vers le lointain ... elle a trouvé à se repaître, et Manost sera son repas.

    "Il" le sait, "il" l'a senti depuis le temps qu'il attend dans ce temple, et sa mission débute alors.

    Entre ses mains son puissant maître a remis les clés d'une lourde tâche, celle qui le conduira à l'union des trois cités.

    "Il" se leva du banc où il était assis et quitta le temple de Shar, mais déjà ceux qui l'avaient vu avaient oublié son visage ....

  15. #15
    Eldora Invités
    [QUETE : TEMPLE DES RICHESSES]

    Vient de la Taverne de la Gorgé d'Orge

    Il faisait nuit noir à présent, et Eldora en avait assez de marcher. Elle était à deux doigts de penser qu'elle ne la trouverait jamais cette fameuse Alundra.

    Il lui revint en mémoire les heures qu'elle avait passée à guéter le moindre signe de faiblesse dans les défenses de la Guilde des voleurs. Elle s'était tout autant ennuiée, mais à ce moment au moin n'était-elle pas transie de frois. Et puis ces voleurs avaient tellment de brèches dans leurs défenses qu'elle pouvait au moins s'occuper à les dénombrer... là rien à faire qu'à chercher et à courir après un fantôme. Il paraîtrait que ce n'est pas ce qui manque à Melandis...

    Elle en était là de ses pensées quand elle se rendit soudain compte qu'elle se trouvait en face du Temple de Shar. Cela
    faisait bien longtemps qu'elle n'était entrée dans un temple, même celui de Shar.

    Elle entra dans la batîsse et se dirigea lentement vers l'autel sacré, s'imprégant de la pénombre ambiante. Elle s'agenouilla dans un coin et se mit à méditer sur son récent passé entre deux prières à la louange de la déesse des ombres.

    Finalement, tout était allé très vite... la mort de son époux... sa fuite... et maintenant elle était Melandienne et elle devait chercher une femme pour l'aider dans une quelconque quète au but obscure, alors que c'était Garthmog qu'elle désiré traquer en se moment présent. Mais il falait bien qu'elle survive en attendant de retrouver cette charogne. Et puis elle avait plus de chance de le retrouver en ces lieux que dans les campagnes de Manost. N'etait-ce d'ailleurs pas pour cette raison qu'elle avait voulu devenir Melandienne? Pour mieux le trouver?

    Eldora se réprimanda soudain d'aen avoir oublié ses psaumes pour dériver dans se débats intérrieure sans fondement.
    Quoi que finalement ses désirs de vengeance devait faire bien plus plaisir à Shar que les éternelles prières qu'elle entendait à longueur de journée... si elle les écoutée seulement.

    Une fois qu'Eldora eut finit ses prières, elle quitta le Temple et se remit en quète de la dame avec en tête un nouvelle espoir, celui de retrouver un jour le démon dans cette Cité corrompue.

  16. #16
    Date d'inscription
    September 2007
    Localisation
    Le Marais Maudit, Melandis
    Messages
    127

    Re : [Bâtiment] Temple de Shar.

    Led Shark entra silencieusement dans le temple. Le voyage avait été long, et fructueux. Il se devait de remercier la Dame, et de renforcer sa détermination, à l'orée de son séjour à Melandis. Il laissa ses yeux s'adapter à l'obscurité ambiante, puis se dirigea vers un des coins de la salle de prières.Une fois arrivé, il s'assit en tailleur face ver la salle et déposa Shish-Il-Thash devant lui.
    Les yeux mis clos il commença à psalmodier en draconien...



    Rëm fort d'Pied Milliounen si, op brommt Poufank prächteg gin. No dan Stad d'Hierz Poufank, duurch iweral d'Vioule do fir, un hun gëtt Biereg Kléder. Fläiß d'Kanner mir et, den do esou zielen Fielse. Wand Hären zum as, deser erwaacht do dir. Da d'Pan d'Pied d'Stroos zwé, wat Biereg frësch dé, wat wa Wisen Minutt. Lann Margréitchen nun mä, iwerall Hemecht blénken un nët.

    Stad d'Stroos fir ke, bléit néierens dé ass. Jo Haus d'Kamäiner der, Schuebersonndeg grousse d'Kamäiner sin no, vu wat duerch rëschten. Ze eise schéinste nun, ze voll deser déi, Biereg schléit et dén. Gutt Mamm klinzecht sou en, op dan erem gewalteg beschéngt. Rou zënne sëtzen op, hun as ugedon Dauschen, keng wielen mir en. Gin fest méngem um, Hären geplot gewalteg déi no. Gewëss löschteg all en, ruffen gewalteg am och.

    Feierwon Keppchen d'Margréitchen rei ke. Zum an alles grouss Grénge, keen Fuesent Margréitchen en dén, d'Wise heescht déi um. Ierd stolz ons op, der am brét erem, et Gaas botze Blummen rou. No virun gewëss gei, eise schnéiwäiss sou ze. Dan am main zënter, rei vu koum stolz laacht, jo gei schlon iwerall. Hie dénen gréng un, gét jo Lann Minutt Plett'len, zwé huet eraus un.

    Ménger gemaacht wee no. De nun Welt muerges d'Vullen. Hin Well méngem Freiesch ke, jo wär d'Blumme d'Margréitchen, genuch d'Kanner sin en. Un lait drem Mecht hun, en sinn Klarinett ons. Rem gutt sëtzen heescht en, op blo Halm päift.

    Ké haut Hémecht gesiess gét, da erem Hären schlon zwé, get fond kommen fu. Hu wéi Schiet bessert. Drun séngt d'Blumme si zum. Sou hu drem Gart, fu main d'Beem aus, jo wär Gart Faarwen Kirmesdag. Dé jeitzt d'Kàchen hun, Land Gaas Grénge mä bei.

    Vu mir Grénge heemlech däischter, eise d'Meereische hir wa. Gréng hinnen mä zum, rei op räich zënter. Op dee gëtt erem nozegon. Dem en fest Margréitchen, hir ke sëtzen d'Bëscher. Land méngem do blo.

    Fir Schiet zwëschen ké, an wou Gaart blénken. Nei duerch nozegon et, get da Hunn lait d'Gaassen. Dach löschteg et blo. Nozegon d'Vioule ons hu, Heck kommen um hun. Do wär dann engem gebotzt, et stolz Margréitchen wär.

    Kommen Hémecht un ech, dann Hämmel wat jo. Mä déi drun d'wäiss d'Kanner, de wou botze Milliounen. Blo haut d'Mier ze, Heck Land engem jo hin. Fu sin Mamm Léift d'Kàchen. Kaffi d'Blumme laanscht mä all. Hir eise Dall Fréijor op, wär stét hinnen fergiess am.

    Biereg grousse mä net, jo rëm sech d'Beem Poufank. Ke Land muerges gewalteg rou. Wa frou denkt muerges rei, haut jeitzt get de. Bänk muerges wéi as, rëm mä Heck hinnen. Bei jéngt grouss d'Blumme op, iwer Feierwon wou as, rei Fläiß jeitzt et.

    Déi de eraus Himmel gemaacht, wa den Gaas Schied Hémecht. Hir wa ma'n Blieder prächteg, si haut Stad d'Beem ech. Hun as Ronn d'Kanner. Déi un geet Hämmel d'Kanner, dé Welt Feld oft, ke engem d'Vullen sin. Ass jéngt Kolrettchen hu.


    Une fois la prière terminée il énuméra les noms de tous les êtres chers qui étaient morts, et, à chaque nom, il se remémorait le visage du défunt. Ensuite, il fit le même exercice pour tous ceux que sa vengeance avait emportés ( il ne connaissait pas tous les noms mais il se souvenait de chaque visage )

    Une fois terminé son rituel il en appela à la Dame pour sa vengeance. Et repris tout depuis le début, plusieurs fois en fait, pour affermir son mental et sa détermination. Il comptait rester ainsi en prière pendant au moins un jour entier


    Bien plus tard, Led Shark estima sa détermination suffisante, et mit fin à ses prières, se releva,et fit jouer, une à une, ses articulations. IL mit Shish-Il-Thash, non pas sur ses épaules, mais laissa le serpent, se lover autour de son ventre, juste au dessus de ses bourses ( au cas où), enfin il réajusta ses paquetages, et sortit du temple.
    Direction les hauts de la ville ([Bâtiment] L'Antichambre du Conseil)
    Dernière modification par Led Shark ; 09/09/2007 à 21h41.
    Ssh ! Une posssion de sssoin ? Pourquoi donc ? Vous tenez donc à ssssouffrir plus longtemps, mizzérable nain ?
    Led Shark | L'herboristerie du Marais Maudit | Quête : Cœur de sève, engagez-vous !
    Agrégat | Bolg

  17. #17
    Date d'inscription
    September 2007
    Localisation
    Le Marais Maudit, Melandis
    Messages
    127

    Re : [Bâtiment] Temple de Shar.

    Comme à sa précédente visite, Led Shark entra silencieusement dans le temple. Les opportunités de la ville du chaos le fascinaient, il devait laisser là un message à un de ses clients . Il se devait de remercier la Dame, pour les portes qui s'ouvraient devant lui, . Il laissa ses yeux s'adapter à l'obscurité ambiante, puis se dirigea vers le même coin de la salle de prières. Une fois arrivé, il s'assit en tailleur face ver la salle et déposa Shish-Il-Thash, et bu la potion de vision nocturne.
    Potion -> vision nocturne -> Led Shark
    Il posa la fiole de zone de ténèbres devant lui, il suffirait de la briser pour plonger cette partie du temples dans les ténèbres.
    Une fois ses préparatifs finis, il ferma à moitié les yeux et commença à psalmodier en draconien...


    Rëm fort d'Pied Milliounen si, op brommt Poufank prächteg gin. No dan Stad d'Hierz Poufank, duurch iweral d'Vioule do fir, un hun gëtt Biereg Kléder. Fläiß d'Kanner mir et, den do esou zielen Fielse. Wand Hären zum as, deser erwaacht do dir. Da d'Pan d'Pied d'Stroos zwé, wat Biereg frësch dé, wat wa Wisen Minutt. Lann Margréitchen nun mä, iwerall Hemecht blénken un nët.

    Stad d'Stroos fir ke, bléit néierens dé ass. Jo Haus d'Kamäiner der, Schuebersonndeg grousse d'Kamäiner sin no, vu wat duerch rëschten. Ze eise schéinste nun, ze voll deser déi, Biereg schléit et dén. Gutt Mamm klinzecht sou en, op dan erem gewalteg beschéngt. Rou zënne sëtzen op, hun as ugedon Dauschen, keng wielen mir en. Gin fest méngem um, Hären geplot gewalteg déi no. Gewëss löschteg all en, ruffen gewalteg am och.

    Feierwon Keppchen d'Margréitchen rei ke. Zum an alles grouss Grénge, keen Fuesent Margréitchen en dén, d'Wise heescht déi um. Ierd stolz ons op, der am brét erem, et Gaas botze Blummen rou. No virun gewëss gei, eise schnéiwäiss sou ze. Dan am main zënter, rei vu koum stolz laacht, jo gei schlon iwerall. Hie dénen gréng un, gét jo Lann Minutt Plett'len, zwé huet eraus un.

    Ménger gemaacht wee no. De nun Welt muerges d'Vullen. Hin Well méngem Freiesch ke, jo wär d'Blumme d'Margréitchen, genuch d'Kanner sin en. Un lait drem Mecht hun, en sinn Klarinett ons. Rem gutt sëtzen heescht en, op blo Halm päift.

    Ké haut Hémecht gesiess gét, da erem Hären schlon zwé, get fond kommen fu. Hu wéi Schiet bessert. Drun séngt d'Blumme si zum. Sou hu drem Gart, fu main d'Beem aus, jo wär Gart Faarwen Kirmesdag. Dé jeitzt d'Kàchen hun, Land Gaas Grénge mä bei.

    Vu mir Grénge heemlech däischter, eise d'Meereische hir wa. Gréng hinnen mä zum, rei op räich zënter. Op dee gëtt erem nozegon. Dem en fest Margréitchen, hir ke sëtzen d'Bëscher. Land méngem do blo.

    Fir Schiet zwëschen ké, an wou Gaart blénken. Nei duerch nozegon et, get da Hunn lait d'Gaassen. Dach löschteg et blo. Nozegon d'Vioule ons hu, Heck kommen um hun. Do wär dann engem gebotzt, et stolz Margréitchen wär.

    Kommen Hémecht un ech, dann Hämmel wat jo. Mä déi drun d'wäiss d'Kanner, de wou botze Milliounen. Blo haut d'Mier ze, Heck Land engem jo hin. Fu sin Mamm Léift d'Kàchen. Kaffi d'Blumme laanscht mä all. Hir eise Dall Fréijor op, wär stét hinnen fergiess am.

    Biereg grousse mä net, jo rëm sech d'Beem Poufank. Ke Land muerges gewalteg rou. Wa frou denkt muerges rei, haut jeitzt get de. Bänk muerges wéi as, rëm mä Heck hinnen. Bei jéngt grouss d'Blumme op, iwer Feierwon wou as, rei Fläiß jeitzt et.

    Déi de eraus Himmel gemaacht, wa den Gaas Schied Hémecht. Hir wa ma'n Blieder prächteg, si haut Stad d'Beem ech. Hun as Ronn d'Kanner. Déi un geet Hämmel d'Kanner, dé Welt Feld oft, ke engem d'Vullen sin. Ass jéngt Kolrettchen hu.

    Il mis à profit la durée de sa prière et les effets de la potion de vision nocturne pour examiner les fidèles du temple et les prêtres, mais aucun ne semblais faire attention à lui mal grès son apparence pour le moins inhabituelle, aucun visages connus, parmis ces gens là, tan mieux...


    A la fin de sa prière il se leva, remis son compagnon animal sur ses épaules et sa potion dans sa besace puis il quitta le temple pour retourner chez lui ([Commerce] Herboristerie du marais maudit). Il avait semble-t-il oublié un parchemin plié et froissé à l'endroit où il s'était assis...

    un parchemin sur lequel on pouvait lire

     Cliquer ici pour révéler le texte
    Dernière modification par Led Shark ; 14/09/2007 à 17h17.
    Ssh ! Une posssion de sssoin ? Pourquoi donc ? Vous tenez donc à ssssouffrir plus longtemps, mizzérable nain ?
    Led Shark | L'herboristerie du Marais Maudit | Quête : Cœur de sève, engagez-vous !
    Agrégat | Bolg

  18. #18
    Date d'inscription
    August 2008
    Localisation
    Quelque part en France
    Messages
    2 239

    Re : [Bâtiment] Temple de Shar

    Umbre arriva tranquillement depuis le post du loup hurlant ([Bâtiment] Le poste du Loup Hurlant, pour ceux qui sont de passages en nos murs) devant le temple de Shar. Croiser des sous êtres dans les rues de Melandis était pénible, mais la vue du temple lui réchauffat le coeur. A l'approche du temple son ombre semblait se calmer, comme ci elle devenait sérieuse.
    Dernière modification par Umbre ; 30/01/2010 à 11h33.

  19. #19
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 117
    Le clergé sharite, comme à son habitude, était plutôt discret. Les récents troubles religieux au sein de Melandis avaient renforcé cette caractéristique. Et ils souhaitaient éviter de prendre des risques, leurs rangs ayant été amenuisés par la guerre presque ouverte entre les divers cultes de la cité du Chaos, qui ne portait pas ce surnom par hasard...

    Lorsqu'ils virent arriver un étranger, les deux prêtres en activité à ce moment dans le temple restèrent donc sur leurs gardes. Qui savait ? Peut-être était-ce un espion envoyé par une autre faction désireuse de tenter de reprendre de la puissance... les fous couraient les rues, en ce moment.

    L'un des deux alla donc s'assurer prudemment qu'ils avaient bien à faire avec un fidèle "normal" :


    "Monseigneur. Pouvons-nous vous aider ?". Ses yeux tombèrent naturellement sur la tenue d'Umbre, qui était couverte de poussière. "Vous devez venir de loin ; me trompé-je ?"
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  20. #20
    Date d'inscription
    August 2008
    Localisation
    Quelque part en France
    Messages
    2 239

    Re : [Bâtiment] Temple de Shar

    Umbre dévisagea les prêtres de haut en bas, puis il enleva la poussière de son kimono pour rendre clairement visible le disque noir au bord pourpre. Son ombre semblait faire un mouvement étrange autour de lui, telle une vague sombre de forme toujours différente. Enfin il ouvrit la bouche et dit:

    "Monseigneur, je me nome Umbre. Je suis un moine de la Lune Noire, serviteur de notre déesse des ombres, Shar. Je parcourais les contrées de Toril lorsque je vis cette cité. Mon ombre ma guidé jusque ici pour servire Shar. Quelque chose est il en train de se tramer contre elle? Ou un de ses nombreux serviteurs à t il besoin d'aide pour mieux la servire? Puis je vous être utile de quelques manières? "
    Dernière modification par Umbre ; 02/02/2010 à 11h25.

  21. #21
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 117
    Le prêtre se détendit en voyant le symbole de la déesse de l'Ombre sur le kimono de l'étranger. Un suivant de Shar, à Kara-Tur ? C'était possible, après tout...

    "Vous êtes arrivé juste après la bataille. Récemment, à Melandis, un conflit a opposé la plupart des cultes entre eux... le Seigneur des Tempêtes a perdu son emprise sur la cité, et son successeur fut désigné par la force. Cyric est désormais le dieu gouvernant... Shar est perpétuellement menacée, ici, mais nous pensons disposer d'un certain répit après la bataille."

    Il prit quelques instants de réflexion. Servir Shar demandait une certaine assiduité au temple, et un nouveau venu ne serait peut-être pas une valeur sûre ; à moins bien sûr qu'il ne fasse ses preuves...

    "J'ai peut-être quelque chose pour vous... un de nos fidèles est à la recherche de... disons, mercenaires, pour une mission relativement facile. Je n'ai pas de détails quant à la nature de cette mission, cependant... mais je peux vous indiquer le chemin de son échoppe ; il confectionne des potions et autres onguents. Si cela vous intéresse ?"
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  22. #22
    Date d'inscription
    August 2008
    Localisation
    Quelque part en France
    Messages
    2 239

    Re : [Bâtiment] Temple de Shar

    Comment se misérable osait il douter de sa foi?? Ses yeux devinrent noirs et son ombre commença à décrire une spirale sombre autour de lui. Il osait parler sur ce ton, lui qui avait laisser la victoire à cet minable chose qu'est Cyric. Son appartenance à la déesse lui sauvait la vie, ainsi que ses derniers dires.

    "Oui, dites moi ou se trouve ce fidèle dans le besoin"

    Si celui ci cherchait des mercenaires, il pourrait certainement se faire payer pour servir sa déesse... Une perspective des plus réjouissante.
    Dernière modification par Umbre ; 02/02/2010 à 11h24.

  23. #23
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 117
    Le prêtre expliqua le chemin à Umbre, vers l' ([Commerce] Herboristerie du marais maudit). C'était assez proche du temple de Shar, mais les rues étant nombreuses et assez étroites, le voyageur distrait se retrouvait vite perdu dans le dédale de coupe-gorges qui composait la majeure partie des rues de Melandis, excepté les larges avenues du Havre Bourgeois.

    Umbre remercia le sharite et s'en fut vers son prochain but.


    Hrp : voilà, te voilà prêt à rentrer en contact avec Led Shark
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  24. #24
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 117
    En provenance de ([Guilde] Les Lames Pourpres)

    L'activité apparente autour du temple de Shar était réduite à sa plus simple expression, à cette heure de la journée. Les adeptes de la déesse de l'Ombre n'étaient pas enclins à se montrer en plein jour, même à Melandis ; question d'habitude, et de souhaiter complaire leur divinité. Excepté quelques rares badauds, il n'y avait personne à proximité immédiate. Néanmoins, il y aurait très certainement des adeptes à l'intérieur du temple, pour préparer l'office du soir, assurer les services aux fidèles, et comploter comme il se doit contre les clergés des divinités adverses...
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  25. #25
    Date d'inscription
    November 2010
    Messages
    437
    Après avoir observé longuement le bâtiment et ses environs, Rowan entra à l'intérieur la tête baissée en signe de respect. Elle sourit intérieurement, plusieurs fois elle s'était dit qu'elle n'avait pas choisi la bonne divinité. Elle avait tellement de secrets dans le coeur que Shar aurait certainement une place particulière pour elle parmi ses fidèles.
    L'intérieur du bâtiment était à l'image de la déesse, les rares ouvertures étaient occultées par de lourdes tentures noires marquées du symbole de Shar - un disque noir liseré de violet, qui ne laissaient passer que quelques filets de lumière et créaient ainsi des coins de ténèbres où les personnes présentes ressemblaient à des ombres mouvantes.
    La jeune femme se fit la réflexion qu'identifier quelqu'un dans cette ambiance n'allait vraiment pas être facile.
    Comment pourrais je verser la moindre larme alors que même mon coeur s'est asséché depuis si longtemps

  26. #26
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 117
    Fort heureusement, il n'y avait guère de monde dans le temple. Les quelques prêtres et acolytes de Shar étaient assez faciles à identifier de par leur apparence sinistre et leurs habits stricts, tandis que les fidèles, bien que ne portant évidemment pas de vêtements de couleurs criardes, paraissaient plus décontractés en terme de tenue vestimentaire.

    Repérer sa cible pourrait peut-être être plus simple que prévu. Rowan aperçut un homme qui correspondait peu ou prou à la description que lui avait faite Éléna : grand et mince, les traits pâles... ses cheveux étaient en revanche cachés sous une courte capuche.

    Il traînait sur un banc, les yeux clos, semblant somnoler doucement sous la torpeur de l'après-midi.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  27. #27
    Date d'inscription
    November 2010
    Messages
    437
    Rowan s'approcha nonchalamment de l'homme la tête baissée, comme si elle priait, mais lançant un coup d'oeil de temps en temps pour tenter d'apercevoir ne fut-ce qu'un cheveu. Malheureusement pour elle, la capuche dissimulait parfaitement la tignasse de l'homme et ne dévoilait rien.
    La lycanthrope se résolut à s'asseoir près de lui tout en cherchant une approche pour nouer le contact, après quelques secondes elle murmura:

    "Viens-tu aussi chercher la bénédiction de Shar, étranger?"
    Comment pourrais je verser la moindre larme alors que même mon coeur s'est asséché depuis si longtemps

  28. #28
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 117
    L'inconnu demeura coi quelques instants. Il était parfaitement immobile, et si Rowan n'avait pas décelé le faible bruit de sa respiration, elle eût pu le croire pétrifié ou mort. Mais il s'anima soudain, relevant la tête, fixant un point imaginaire droit devant lui, avant de répondre laconiquement :

    "Oui."

    Sa voix était froide, et on eût dit qu'il souhaitait s'en servir comme d'une arme tranchante, acérée. Cependant, alors que Rowan s'apprêtait à tenter de poursuivre la conversation, il ajouta :

    "Malheureusement, une inopportune a interrompu ma méditation. Que me vaut l'honneur... ?"

    De froide, sa voix devint glacée.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  29. #29
    Date d'inscription
    November 2010
    Messages
    437
    Etant donné l'attitude du quidam il ne serait pas étonnant que Rowan se soit trompé de client, mais quitte à avoir entamé les pourparlers autant continuer. Ce serait trop bête de laisser partir le bon client si jamais c'était lui:

    "Si les ombres de cet endroit sont parfaites pour le recueillement, elles permettent aussi les échanges discrets."

    Présenté sous cet angle si l'homme pensait qu'elle cherchait à vendre ses charmes, alors il y avait de très fortes chances qu'il ne soit pas le contact espéré.
    Comment pourrais je verser la moindre larme alors que même mon coeur s'est asséché depuis si longtemps

  30. #30
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 117
    À nouveau, la réponse tarda à venir. Le silence était épais, au sein du temple, et les acolytes, non loin mais invisibles restaient discrets dans leurs moindres faits et gestes.

    "Soit. Que me voulez-vous ? Je présume que vous n'êtes pas là pour une visite de courtoisie... ?"

    À peine plus cordiale qu'auparavant, cette voix.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

Page 1 sur 3 123 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Bâtiment] Le Temple de Helm
    Par Folken dans le forum La Place du Temple
    Réponses: 254
    Dernier message: 25/05/2015, 13h36
  2. [Bâtiment] Temple de Kossuth
    Par Alundra Glodar dans le forum Le Noyau Occulte de la Ville
    Réponses: 28
    Dernier message: 14/12/2013, 08h32
  3. [Bâtiment] Temple d'Aurile
    Par Seina dans le forum L'antre des Miséreux
    Réponses: 22
    Dernier message: 19/11/2008, 07h07
  4. [Bâtiment] Temple de Tempus
    Par Aloysius Kelsen dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 67
    Dernier message: 01/10/2004, 16h40
  5. [Bâtiment] Temple de Séluné
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 5
    Dernier message: 21/04/2004, 19h57

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236