Page 1 sur 10 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 278

Discussion: [Guilde] Le Très Noble Ordre du Coeur Radieux

  1. #1
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Paris
    Messages
    644
    La forteresse du Très Noble Ordre du Cœur Radieux de Manost

    Bienvenue au Chapitre Manostien des paladins de Helm. Sise dans le Quartier du Temple, en plein cœur de l'intense activité religieuse de la ville, la forteresse accueille en son sein l'essentiel des forces de paladins et d'apprentis (novices) de la ville.

    Tout paladin, quelles que soient sa foi et sa citoyenneté, y est le bienvenu, de même que toute personne recherchant l'assistance des Champions du Bien. La forteresse sert à la fois de lieu de vie, de centre de commandement et de lieu d'entraînement et d'éducation pour tous les guerriers divins qui souhaitent se placer sous sa protection.

    Charte d'utilisation RP:

    1. Seuls les paladins et les personnes faisant la preuve de leurs bonnes intentions peuvent pénétrer sans encombre dans la forteresse. Toute personne tentant de forcer le passage et/ou de s'infiltrer avec de mauvaises intentions le fait à ses risques et périls.

    2. Une haute qualité de posts est attendue en ce lieu, aussi bien en termes de respect de la langue française qu'en termes de respect du RP. Tout post ne respectant pas ces critères (post'n go, post sans intérêt, post mal écrit) sera impitoyablement édité ou effacé.

    3. Tout personnage paladin souhaitant adhérer à l'Ordre doit, en plus de respecter le point 2, au moins jeter un œil à ce qu'est supposé être le RP type du paladin, en particulier son éthique. Des variations sont bien sûres possibles et souhaitables mais des violations directes pourront entraîner des sanctions voire un renvoi.

    4. Je signale quatre types de post particuliers: les lieux, les descriptions de détails de la vie à l'Ordre, les événements auxquels tout un chacun peut réagir et les aventures dont l'accès est restreint. Pour participer à une telle aventure, envoyez un MP en précisant votre motivation.

    Dernière modification par Lothringen ; 01/08/2008 à 15h38.
    Responsabilités: Modérateur des forums de la Besace de Jan
    Manost: Wookiee al Kashyyyk, ancien membre du Très Noble Ordre du Coeur Radieux.

  2. #2
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Paris
    Messages
    644
    Description: L'organisation de l'Ordre

    Qu'est-ce que le Coeur Radieux?

    L'Ordre du Coeur Radieux est l'un des deux Ordres de paladins consacrés au service de Helm. C'est également l'un des plus prestigieux Ordres de tout Féérune. Bien qu'étant dévoué au service du Vigilant, l'Ordre accueille des paladins de toutes confessions, à la condition qu'ils soient méritants, confirmant ainsi que les Champions du Bien ne sont qu'une seule et unique confrérie.

    La structure hiérarchique de l'Ordre

    L'Ordre est en principe dirigé par un à trois Prélats, des paladins qui se distinguent par leur grande expérience et un service irréprochable minimal de dix ans. Ils ont en charge la direction générale du Chapitre, l'assignation de missions aux autres paladins et la prise des décisions importantes.

    La plupart des autres guerriers divins sont de simples Paladins. La lutte contre le Mal étant une tâche à plein temps, la plupart de ces combattants sont généralement toujours en mission, traquant les créatures maléfiques et rétablissant la Justice où ils le peuvent. Quelques contingents restent toutefois généralement en garnison à la forteresse pour assurer sa sécurité ainsi que celle des temples et des populations dont elle a la responsabilité.

    Le Chapitre abrite également de nombreux Novices, des paladins en devenir qui sont encore en formation. L'entraînement pour devenir Champion du Bien commence dès l'âge de dix ans et se poursuit jusqu'aux environs de seize à dix-huit ans, époque à laquelle le novice subit une épreuve de passage et un jugement au terme duquel il reçoit ou non le titre de Paladin. Relativement peu de novices arrivent au terme de leur formation, que ce soit parce qu'ils réalisent qu'ils ne disposent pas de la force morale nécessaire, parce qu'ils échouent à leur épreuve ou plus simplement parce qu'ils meurent en mission avant même le terme de leur entraînement.

    Tout membre du Cœur Radieux possède un Calice d'or qui indique son appartenance à l'Ordre.

    Hall of Fame - Paladins jadis liés à l'Ordre


    Prélats:
    Sire Wookiee al Kashyyyk - Haut Prélat (il fut aussi conseiller; déchu par une succube, il fut vampirisé alors qu'il fuyait ses anciens paladins retournés contre lui. Son souvenir douloureux a disparu de la plupart des archives)
    Sire EricZEGod - Sénéchal (responsable administratif de l'Ordre, il fut aussi conseiller à l'économie)
    Sire Hugues de Breizh - Maréchal (responsable militaire de l'Ordre, il fut aussi conseiller et procureur général de la justice helmite)

    Paladins
    Sire Kaozium - Paladin Manostien (ancien conseiller, mort assassiné)
    Dame Lôôhra - Paladine Manostienne, officier combattant (PNJ)
    Dame Dââhni - Paladine Manostienne, officier formateur (PNJ)

    Novices
    Maerswin Elgareth - Novice morte au combat (PNJ)
    Irathal - Novice (disparue)


    Hall of inFame - Anciens paladins liés à l'Ordre


    Meboth - Anti-paladin vampire - Détruit (PNJ)
    Siegfrid - Paladin banni de Manost


    Membres actuels de l'Ordre


    Sire Guiguemar d'Aulfray- Haut Prélat de l'Ordre (PNJ)

    Sire Nedras - chapelain de l'Ordre (PNJ)
    Dame Chandara- Paladine manostienne, chasseresse de mort-vivants
    Sire Théoden - Paladin manostien (PNJ)

    Elanor Alfiryn - Paladine manostienne
    Dernière modification par Lothringen ; 20/11/2009 à 00h07.
    Responsabilités: Modérateur des forums de la Besace de Jan
    Manost: Wookiee al Kashyyyk, ancien membre du Très Noble Ordre du Coeur Radieux.

  3. #3
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Paris
    Messages
    644
    Lieu: Le Portail

    Les portes de la forteresse de l'Ordre, ainsi que tous les autres points d'accès sont gardées en permanence par deux Paladins qui contrôlent toutes les entrées et accueillent les visiteurs. Ces sentinelles utilisent systématiquement leurs pouvoirs de détection des intentions maléfiques sur tous les visiteurs, quels qu'ils soient, même des confrères paladins connus, et ce afin d'éviter l'entrée de métamorphes ou de paladins corrompus. De toute manière, toute incursion hostile dans l'enceinte du Chapitre serait quelque peu suicidaire, l'endroit étant empli de combattants aguerris.

    Les murs de la forteresse sont d'une impressionnante épaisseur ainsi que d'une hauteur suffisante pour repousser une attaque dans l'enceinte même de la ville. Une douve remplie d'eau entourant l'ensemble rend toute tentative d'assaut encore plus difficile. Sur le fronton de la porte d'entrée, le visiteur admiratif pourra remarquer le symbole de l'Ordre du Coeur Radieux, un coeur stylisé, ainsi que la devise des paladins de Helm: "Le courage d'un seul peut changer le destin de tous."
    .

    Une fois présenté aux gardes et autorisé à pénétrer dans l'enceinte du fort, le même visiteur pourra découvrir:
    :!!!: La cour d'entraînement aux armes
    :!!!: Le Grand Hall, le véritable coeur de la forteresse
    :!!!: Les dortoirs des paladins et novices
    :!!!: La bibliothèque de l'Ordre et les salles réservées à l'étude
    :!!!: Les remparts sur lesquels des sentinelles patrouillent en permanence
    :!!!: Les réserves d'armes, d'armures et d'équipement
    :!!!: Les écuries, accueillant une foule hétéroclite de montures
    Dernière modification par Lothringen ; 01/08/2008 à 15h41.
    Responsabilités: Modérateur des forums de la Besace de Jan
    Manost: Wookiee al Kashyyyk, ancien membre du Très Noble Ordre du Coeur Radieux.

  4. #4
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Paris
    Messages
    644
    Lieu: La Cour

    La quasi-totalité de la vaste cour de la forteresse est consacrée à l'entraînement aux armes, cet aspect martial représentant une facette essentielle de la vie agitée de paladin. Des exercices y ont lieu en alternance dans la matinée et dans l'après-midi pour les différents groupes de Novices, mais aussi pour les Paladins qui souhaitent se perfectionner.

    L'entraînement est dispensé par des paladins expérimentés et volontaires, mais aussi par un certain nombre de maîtres d'armes rémunérés pour leur tâche. Cet entraînement comprend entre autres:

    * Une initiation à toutes les armes courantes parmi les paladins, parmi lesquelles: l'épée (dans l'ordre de préférence: longue, à deux mains, bâtarde, courte), la lance (moyenne ou lourde suivant la monture), la dague, le fléau de cavalier, la hache de cavalier, la pique, la hache de bataille et le cimeterre. Les armes à projectiles sont souvent évitées car difficiles à utiliser à cheval.

    * Des cours de perfectionnement dans ces armes et d'autres plus exotiques, en utilisant à la fois des armes d'entraînement (en bois, mouchetées, non aiguisées...) et réelles. Ces cours sont réservés aux novices se spécialisant en fin de formation et aux paladins souhaitant s'entretenir.

    * Des exercices de combat, à pied et montés (la cour est suffisamment grande pour cela) sur mannequins d'entraînement ou en opposition réelle, accompagnés d'exercices physiques de renfort musculaire et d'endurance (courses,...).


    HRP: Pour être intégré à la liste des formateurs et maîtres d'armes, merci d'envoyer un MP précisant vos spécialités et le salaire attendu, selon que vous soyez volontaire ou non.
    Dernière modification par Lothringen ; 01/08/2008 à 15h40.
    Responsabilités: Modérateur des forums de la Besace de Jan
    Manost: Wookiee al Kashyyyk, ancien membre du Très Noble Ordre du Coeur Radieux.

  5. #5
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Paris
    Messages
    644
    Lieu: Les Remparts

    Le Chapitre est relativement bien protégé contre toute intrusion extérieure. Outre la protection offerte par les murs de la forteresse elle-même, hauts de plusieurs dizaines de mètres et épais d'un bon pas, l'Ordre est gardé en permanence par huit paladins qui patrouillent sur les remparts.

    Un tour de garde dure huit heures, période pendant laquelle la sentinelle arpente les remparts, surveillant aussi bien l'intérieur que l'extérieur. En aucun cas, excepté une bataille rangée dans les murs de la forteresse, le garde ne quittera son poste, quoique les circonstances puissent l'amener à sonner l'alarme s'il repère une agression à l'extérieur du Chapitre par exemple.

    Pendant l'exercice de leur garde, les paladins emploient en permanence leurs capacités de détection des intentions maléfiques et leurs sens améliorés par la dévotion à Helm, le Vigilant (HRP: Techniquement, un clerc de Helm gagne +2 à ses jets de perception; je considère qu'un paladin de Helm gagne un +1), afin de prévenir au mieux toute tentative d'agression.

    La tâche de garder la forteresse est confiée uniquement à des Paladins de Helm, jamais à des Novices et est considérée comme un honneur plutôt qu'une charge. Les sentinelles sont généralement armées d'une arme de proximité comme une épée, une arme longue, telle qu'une pique pour maintenir en respect un attaquant monté ou repousser un assaillant escaladant les remparts, et une arme de trait pour atteindre les cibles volantes ou lointaines. Elles portent au minimum une armure en cotte de mailles, même par temps de grand soleil.

    En plus de cette protection physique, la forteresse bénéficie également de nombreux glyphes de garde invoqués par les prêtres de Helm afin de protéger l'endroit contre les attaques et les effets magiques les plus grossiers. Une magie plus fine et plus puissante a néanmoins toujours une chance de passer ce filet de protection.
    Dernière modification par Lothringen ; 01/08/2008 à 15h42.
    Responsabilités: Modérateur des forums de la Besace de Jan
    Manost: Wookiee al Kashyyyk, ancien membre du Très Noble Ordre du Coeur Radieux.

  6. #6
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Paris
    Messages
    644
    Lieu: Les Réserves d'équipement

    Les différentes réserves d'équipement sont situées au rez-de-chaussée des bâtiments de la forteresse, dans un long couloir large de trois mètres, sans fenêtres et terminé par l'escalier menant aux caves. Ce couloir est gardé en permanence par deux Novices choisis avec le plus grand soin, la garde des biens de l'Ordre étant considérée comme une tâche importante. Les réserves comprennent trois sections distinctes:

    Les réserves de nourriture


    Elles contiennent l'essentiel de l'approvisionnement en provisions de bouche de l'Ordre. Celles-ci sont constituées de produits frais: viandes, poissons, légumes et fruits, mais également d'une part importante de produits conservables sur le long terme: céréales, viandes et poissons séchés et salés, aussi bien dans l'optique de soutenir un siège que de pouvoir fournir les paladins en provisions de voyage. Les approvisionnements sont effectués tous les trois jours. L'eau, quant à elle, est fournie par un puits dans la cour.

    L'armurerie


    Ici sont stockées armes et armures qui sont propriété de l'Ordre. Elles regroupent un vaste éventail d'instruments offensifs différents ainsi qu'un petit nombre de cottes de mailles et quelques rares armures de plates. Ces armes et armures sont destinées en premier lieu à l'entraînement, à dépanner des Paladins ayant perdu leur équipement ou encore à récompenser des Novices méritants, bien que les paladins soient en général encouragés et enclins à se procurer leur armement par eux-mêmes.

    L'entretien de cet équipement est confié à des novices qui viennent astiquer et nettoyer quotidiennement tout l'attirail conservé ici. Si des réparations s'avèrent nécessaires, pour des armes ou armures abîmées à l'entraînement par exemple, l'équipement endommagé est confié à la Forge de Manost.

    L'équipement standard


    Cordes, lanternes, instruments de cuisines, tentes, torches, hachette, briquet à amadou, veau à eau, ... la liste est longue des équipements qui peuvent s'avérer utiles dans une expédition. Ici sont conservés des exemplaires des instruments les plus utiles et les courants en cas de départ à l'aventure. Les éléments usagés, abîmés ou perdus en mission sont régulièrement remplacés.

    La section conservant le trésor de l'Ordre, or et objets magiques, est adjacente à la bibliothèque et sera décrite dans la partie correspondante.
    Dernière modification par Lothringen ; 01/08/2008 à 15h46.
    Responsabilités: Modérateur des forums de la Besace de Jan
    Manost: Wookiee al Kashyyyk, ancien membre du Très Noble Ordre du Coeur Radieux.

  7. #7
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Paris
    Messages
    644
    Lieu: La Bibliothèque

    Au deuxième étage du donjon, au-dessus du Grand Hall, se trouve la grande bibliothèque de l'Ordre. On y accède via un grand escalier de marbre partant de l'entrée du donjon. La bibliothèque est une vaste pièce pleine de rayonnages bien alignés et remplis de livres tout aussi bien rangés. Dans une partie de l'étage, on peut trouver les tables d'écriture qui servent aux Scribes bibliothécaires pour recopier certains ouvrages et les lutrins sur lesquels les lecteurs peuvent venir consulter les ouvrages (Note: Au Moyen-Âge, la lecture ne se concevait qu'effectuée debout et à haute voix mais nous allons ici considérer qu'elle est silencieuse). Outre les tâches d'entretien de la bibliothèque et de copie d'ouvrage, les scribes payés par l'Ordre sont chargés d'enseigner la lecture aux plus jeunes Novices ne la maîtrisant pas, ce qui est le cas de la plupart des roturiers à rejoindre le Coeur Radieux.

    Les ouvrages conservés dans les rayons sont accessibles à tous et couvrent le spectre des connaissances qu'un paladin est supposé détenir:

    * Des textes religieux, comprenant prières, guides de comportement, anecdotes historiques, explications de la divinité et d'autres matières théologiques. La plupart de ces textes concernent Helm, mais l'Ordre possède également d'autres écrits sur les divinité alliées: Illmater, Tyr, Torm, Lathandre, Mystra... Un paladin dispose d'un exemplaire personnel des Ecritures de sa foi mais il pourra trouver ici des informations bien plus complètes.

    * Des textes juridiques, tels que codes pénaux, minutes de jugement, constitutions et chartes. tre un Champion de la Loi exige à l'évidence une connaissance parfaite de celle-ci. Les textes réunis et conservés ici à l'initiative de Kaozium, procureur de la Justice, concernent Manost, les autres cités Helmites environnantes, mais également des extraits des lois en vigueur chez les voisins luméniens et mélandiens ainsi que des textes de contrées plus lointaines.

    * Des manuels d'héraldique et de nombreux traités d'histoire. La position des paladins les amène autant à guerroyer dans les antres maléfiques qu'à fréquenter les plus nobles cours.

    * Des ouvrages plus étonnants comme des essais sur l'étiquette ou encore des recueils de poésie. La première est généralement enseignée par l'apprentissage direct alors que la seconde n'est étudiée que par une minorité de paladins, mais l'Ordre dispose néanmoins d'excellentes productions.

    La bibliothèque semble plus riche qu'elle ne l'est réellement, car de nombreux ouvrages sont conservés en plusieurs exemplaires, notamment les écrits religieux étudiés par de nombreuses personnes en même temps. De plus, seuls les livres concernant les connaissances les plus utiles à un paladin sont conservés à l'Ordre. Ici, point d'ouvrages scientifiques, magiques, recueils de légendes ou compte-rendus de voyage. Ce genre d'essais pourra plutôt être trouvé à l'office culturel de Manost ou encore dans la bibliothèque de la guilde de mages.
    Dernière modification par Lothringen ; 01/08/2008 à 15h47.
    Responsabilités: Modérateur des forums de la Besace de Jan
    Manost: Wookiee al Kashyyyk, ancien membre du Très Noble Ordre du Coeur Radieux.

  8. #8
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Paris
    Messages
    644
    Lieu: L'étage interdit

    Le donjon de la forteresse du Cœur Radieux comprend trois étages principaux, tous très hauts de plafond. Au rez-de-chaussée, le Grand Hall, au premier étage la Bibliothèque et au deuxième, l'étage interdit (tatsan). Cette dénomination est plus une plaisanterie entre novices qu'autre chose mais il n'en reste pas moins que son accès est très difficile et très protégé. Aucun Novice ni étranger à l'Ordre n'y est de toute façon admis, quelles que soient les circonstances.

    En effet, le magnifique escalier qui permet au visiteur de se rendre du rez-de-chaussée à l'entrée de la bibliothèque ne monte pas plus haut. Pour atteindre l'étage interdit (tatsan), il faut emprunter une porte dérobée dans la bibliothèque (même si la plupart des membres de l'Ordre sont au courant de sa localisation). Son verrou magique ne s'ouvre qu'en utilisant une clé particulière, dite "clé interdite".

    La porte ouvre sur un escalier en colimaçon, suffisamment large pour laisser passer un homme en armure mais guère confortable pour autant. On raconte en plaisantant (?) que le dirigeant de l'Ordre doit démissionner le jour où il n'est plus capable, équipé de pied en cape, de gravir cet escalier. Quoi qu'il en soit, l'hypothétique visiteur des lieux déboucherait, après avoir ouvert une porte verrouillée avec la même clé, dans un couloir ouvrant sur cinq portes.

    Trois de ces portes mènent aux chambres réservées aux Prélats de l'Ordre, des cellules légèrement plus vastes et plus confortables que celles du commun mais toujours relativement austères. Deux d'entre elles sont actuellement utilisées. Une autre porte, fermée par un verrou magique qui ne peut être ouvert que par la clé dite "des cieux", mène à un escalier extérieur menant sur le toit du donjon.

    La dernière porte, beaucoup plus imposante, est elle aussi verrouillée par la clé dite "du trésor". En fait, elle maintient fermée la salle la mieux protégée, et de loin, de tout le donjon, salle abritant le "trésor" de l'Ordre. Ce trésor est constitué de trois types d'éléments:

    * Les réserves d'or de l'Ordre. Si les paladins sont individuellement limités en richesses matérielles, ils reversent régulièrement une partie de leurs revenus à leur Eglise et à leur Ordre. Cet argent est utilisé pour faire fonctionner la forteresse, l'approvisionner, équiper et former les novices, etc... En dehors de la dîme versée par les paladins, l'Ordre est financé par d'éventuels donateurs et une contribution du Conseil Manostien.

    * Les objets magiques recueillis par les paladins en mission et dont ils n'ont pas l'usage. Il peut s'agir d'armes et armures magiques ou d'autres instruments d'un usage moins guerrier. Ces artefacts peuvent être offerts en récompense ou en remerciements pour service rendu à des personnes extérieures à l'Ordre mais lui ayant porté assistance, ou encore à des paladins et novices méritants. Ils peuvent également être vendus pour alimenter les caisses de l'Ordre.

    * Les objets maudits. Lorsqu'un paladin découvre un objet magique, il ne l'abandonne pas sur place mais le recueille afin qu'il soit neutralisé. Les objets stockés ici sont de cet acabit et attendent que l'on trouve un moyen de les détruire, ou sont de puissants artefacts maudits qui se sont révélés impossibles à détruire et sont donc conservés ici à l'abri de puissants enchantements protecteurs.

    * Des textes interdits, une véritable bibliothèque parallèle. Elle contient traités de démonologie, de magie noire, textes de religions maléfiques et ouvrages "indécents". Ces ouvrages ne sont en aucun cas destinés à la consultation mais sont au contraire ici pour être soustraits à une éventuelle utilisation. Même une demande de la guilde des mages de Manost serait rejetée sans appel. Nombre d'entre eux finissent par être détruits mais beaucoup sont protégés par des enchantements complexes et ne peuvent parfois pas être neutralisés.

    Cette pièce est par conséquent gardée en permanence par quatre Paladins, deux à l'extérieur et deux à l'intérieur. Toute entrée doit être motivée et justifiée sous peine de renvoi. Il n'existe aucun autre accès à cette pièce que la porte, les murs aveugles étant protégés par d'innombrables glyphes de garde et de puissants enchantements protecteurs qui pourraient garantir l'intégrité de la salle du trésor même si un tremblement de terre détruisait la forteresse. Les différentes clés de cet étage ne quittent en aucune circonstance l'Ordre.

    * La clé du trésor n'existe qu'en deux exemplaires: un utilisé et conservé par les Paladins assurant la garde à l'intérieur de la pièce et un second dont seuls les Prélats de l'Ordre connaissent l'emplacement. En règle générale, il n'y a donc aucun moyen d'ouvrir la porte de l'extérieur. La communication s'effectue par un système de code en coups frappés sur la porte.

    * La clé interdite est possédée par les Prélats et les Paladins désignés par eux pour la garde de la chambre.

    * La clé des cieux n'est possédée que par les Prélats
    .
    Dernière modification par Lothringen ; 01/08/2008 à 15h52.
    Responsabilités: Modérateur des forums de la Besace de Jan
    Manost: Wookiee al Kashyyyk, ancien membre du Très Noble Ordre du Coeur Radieux.

  9. #9
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Paris
    Messages
    644
    Lieu: Les Ecuries

    Si la forteresse de l'Ordre semble particulièrement vaste en regard de sa population humaine, elle n'en est pas moins utilisée à pleine capacité. Deux des principaux bâtiments de la Cour abritent en effet les écuries de l'Ordre.

    A vrai dire, le terme de ménagerie serait plus parlant pour décrire le lieu d'habitation et de soin des montures de paladins. En effet, pour assister un guerrier sacré dans sa mission, la déité protectrice d'un paladin attire à lui au début de sa carrière une monture aussi noble que lui, d'une loyauté sans faille et disposant de pouvoirs particuliers: un fidèle destrier.

    Toutefois, en raison même de la nature magique de ces montures, il est relativement fréquent qu'elle n'aient rien du destrier classique: belette sanguinaire, chauve-souris céleste, hippogriffe, poney de guerre céleste, rhinocéros, aigle géant, pégase et griffons y côtoient les montures plus classiques dans une impressionnante ménagerie. Certains paladins particulièrement hors-norme possèdent même des destriers aquatiques telles qu'hippocampe ou requin, ceux-ci étant accueillis dans une dépendance de l'Ordre sur le port de Manost.

    La cohabitation, parfois houleuse, se révèle toutefois possible du fait de l'intelligence et de la bonne volonté des bêtes divines mais aussi et surtout du talent des palefreniers (souvent des Novices
    de l'Ordre) qui viennent seconder les maîtres des animaux confiés à leurs bons soins.

    En fait d'écuries, l'ensemble des bâtiments accueillant les montures est un étonnant patchwork de boxes et de perchoirs de toutes sortes permettant de recevoir à peu près n'importe quel genre d'animal. Jusqu'à récemment, l'écurie principale avait même reçu la visite d'un éléphant de guerre (qui avait nécessité la construction hâtive d'une dépendance spéciale) mort depuis sur le champ de bataille.

    Outre cette impressionnante ménagerie, les écuries accueillent également une dizaine de destriers de guerre normaux qui n'ont pas cavalier fixe. Ils servent de monture aux paladins ayant perdu leur fidèle destrier au combat, de monture d'entraînement aux novices mais aussi de chevaux de réserve en cas de besoin.

    Un tiers environ de l'espace réservé aux écuries sert de lieu de stockage à l'impressionnante diversité d'instruments d'entretien et de nourriture, aussi variées que les créatures à qui elles sont destinées. La gestion de cet entrepôt occupe à lui tout seul un administrateur à plein temps.

    De rares paladins disposent en plus de leur monture d'un autre "animal de compagnie". Leur présence n'étant pas tolérée à l'intérieur des bâtiments de l'Ordre, ceux-ci sont également cantonnés aux écuries où ils reçoivent de toute manière le meilleur traitement qui soit.

    Enfin, un coin de la Cour reculée accueille une fauconnerie.
    Dernière modification par Lothringen ; 01/08/2008 à 15h53.
    Responsabilités: Modérateur des forums de la Besace de Jan
    Manost: Wookiee al Kashyyyk, ancien membre du Très Noble Ordre du Coeur Radieux.

  10. #10
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Paris
    Messages
    644
    Lieu: Le Grand Hall

    La pièce la plus importante du Chapitre et de loin la plus splendide est le Grand Hall. Situé au rez-de-chaussée du Donjon, la pièce étonne par ses dimensions gigantesques, particulièrement en hauteur de plafond. Le sol de marbre manostien est recouvert de tapis aux couleurs chaudes, les murs arborent vitraux et tapisseries représentant les plus glorieux faits d'armes de membres de l'Ordre.

    Outre les luxueuses tentures, de nombreuses statues viennent ajouter à la magnificence de l'endroit. La plus grande d'entre elle, à la place d'honneur au fond du Grand Hall, représente:

    Helm: Les Yeux sans Sommeil, Puissance Intermédiaire, Loyal Neutre; Dieu des vigiles et des protecteurs, il est l'incarnation suprême du gardien.

    A ses pieds, représentés par des statues environ deux fois plus petites se trouvent les trois membres de la Trinité ou Triade:

    Tyr: L'Impartial, Puissance Majeure, Loyal Bon; Dieu de la justice, il est dévoué au redressement des torts et à l'accomplissement de la vengeance. Ceci n'implique pas forcément des notions d'égalité et d'équité, mais plutôt la découverte de la vérité et le châtiment des coupables.
    Torm: Le Pur, Puissance Mineure, Loyal Bon; Dieu du devoir, de la loyauté et de l'obéissance, le patron des paladins et de ceux qui affrontent le danger pour servir une bonne cause. Il est la main droite de Tyr, qu'il sert au nom de la justice.
    Illmater: Le Dieu Pleureur, Puissance Intermédiaire, Loyal Bon; Divinité de l'endurance, de la souffrance, du martyre et de la persévérance, il offre assistance et paroles apaisantes à ceux qui souffrent, sont oppressés ou dans le besoin. Il est celui qui endure volontairement, qui prend la place d'un autre pour alléger son fardeau.

    D'autres statues réparties régulièrement dans des alcôves le long des murs représentent d'autres Dieux tutélaires de paladins, mais aussi une statue dédiée aux Novices donnant leur vie durant l'accomplissement de leur devoir. Ces derniers sont considérés post-mortem comme des égaux des Paladins de plein droit.

    Sur les murs de chaque côté de la statue de Helm se trouvent de petites plaques en cuivre portant chacune le nom d'un paladin. Les plaques situées à la gauche du Dieu sont celles des paladins vivants et celles à sa gauche de ceux qui sont morts, ainsi que celles des novices morts au combat. Le nombre de plaques ne cesse évidemment pas d'augmenter mais ne suffit pour le moment pas à remplir les murs qui leur ont été attribués.

    Le Grand Hall a pour fonction d'accueillir toutes les cérémonies de l'Ordre telles qu'ordination de paladins, rites religieux ne se déroulant pas aux temples ou jugements. C'est également ici que sont accueillies les personnes souhaitant présenter une requête ou demander l'assistance de l'Ordre. C'est un devoir des Prélats
    que de recevoir de telles doléances et de décider ensuite de quelle manière y apporter une réponse adaptée. C'est donc enfin ici que les paladins se voient confier leurs missions par l'Ordre.

    Le Grand Hall est gardé par deux paladins, mais il s'agit plutôt d'une fonction honorifique et ce sont les membres les plus âgés de l'Ordre qui se la voient confier. Idéalement, un Prélat est présent en permanence dans le Hall mais il peut au besoin être remplacé par un assesseur.
    Dernière modification par Lothringen ; 01/08/2008 à 15h44.
    Responsabilités: Modérateur des forums de la Besace de Jan
    Manost: Wookiee al Kashyyyk, ancien membre du Très Noble Ordre du Coeur Radieux.

  11. #11
    Irathal Invités
    La jeune femme venait de quitter la forge de Manost, son nouveau harnois brillait au soleil ce qui la rendait très fière. C’était une très belle journée, il n’y avait presque aucun vent et il ne semblait pas avoir de problèmes graves à l’intérieur de l’enceinte de la ville. Son équipement acheté, elle se dirigeait maintenant vers sa destination première : l’Ordre du Cœur Radieux, l’un des plus grands ordres de paladins de Féerune. Irathal marchait à travers les rues de la cité du vigilant et se faufilait entres les échoppes. D’un pas rapide, elle se dirigea vers le quartier religieux, un des Manostiens lui avait dit que le bâtiment recherché était là. Sous les directives de ce dernier, l’humaine s’engagea dans une rue un peu moins abordée. Au loin, elle pouvait distinguer le toit de certains temples et elle se dit que cela devait bien être là. Il n’y avait presque aucun bruit dans cette nouvelle rue, c’était très étrange, on ne pouvait que percevoir un léger bruit de fond provenant des chemins voisins.


    Elle s’approchait peu à peu de ces toitures quand elle arriva directement devant le quartier général du Cœur Radieux. C’était une grande forteresse, aux murs très hauts et qui avaient l’air très bien gardés. Quelques hommes étaient postés sur les remparts tandis que deux autres étaient devant la porte. Irathal avança vers celle-ci pour demander des informations aux gardes. Ceux-ci avaient fier allure, leur armure métallique reflétait la lumière du soleil, leur bouclier orné de dessin héraldique indiquait qu’il était bel et bien des servants de Helm. Elle s’approcha d’eux pour leur demander :

    Bonjour chers paladins! *Elle s’inclina quelque peu puis se releva aussitôt. Je me nomme Irathal, je suis à la recherche de ceux qui s’occupent du recrutement ici. Je voudrais bien faire parti de ce noble ordre.

    L’un des deux lui répondit :

    Vous n’avez qu’à entrée et trouver le grand hall, là il y aura un prélat ou un représentant de celui-ci qui s’occupera de vous.

    Les deux gardiens de la justice poussèrent la grande porte et la laissèrent entrer en pointant deux gardes qui devaient surveiller l’entrer de ce fameux hall. Elle regarda autour d’elle, il y avait plusieurs personnes qui se promenaient, quelques mètre plus loin, les deux hommes tantôt montrés par celui à la porte se tenaient bien droit. Elle s’approcha d’eux pour leur demander si c’était bien la salle qu’elle cherchait. Les deux hommes lui demandèrent son nom, la raison de sa venue, ils dirent qu’elle avait été chanceuse d’arriver à ce moment car il y avait présentement des gens importants dans le hall et puis l’annoncèrent aux gens qui étaient au fond et la laissèrent entrer.

    Cet endroit était d’une splendeur inégale aux autres endroits que l’humaine avait rencontré dans sa vie. Il y avait des tapisseries aux murs qui montraient des humains en train de combattre diverses créatures maléfiques, des statues représentant des dieux un peu partout au fond mais la plus imposante était celle de Helm, le vigilant.

    Elle s’approcha des personnes qui l’observaient depuis que son nom avait été dit, enleva son heaume, laissant découvrir ses longs cheveux bruns et son beau visage affichant un énorme sourire radieux puis leur dit :

    Bonjour messires! Mon nom est Irathal, je suis ici pour vous faire une requête qui me tient à cœur depuis si longtemps maintenant. *Elle prit une grande respiration. Je voudrais faire la demande de faire parti du Très Noble Ordre du Cœur Radieux en tant que novice.

    Les hommes au fond la regardèrent sans rien dire mais elle continua :

    Je sais que je suis un peu vieille pour cela car c’est à peu près à mon age que l’on passe le test final pour être paladin mais depuis ma tendre enfance j’ai toujours voulu faire parti d’un ordre de paladins, j’ai voyagé de village en village, de ville en ville sans jamais ne trouver l’endroit qui m’intéressait mais depuis certains temps j’ai entendu parler du Cœur Radieux et j’ai décidé de venir ici.

    J’ai découvert ma vocation quand une paladine de l’ordre de Zakarum, qui a maintenant été détruit, a sauvé mon frère pendant une attaque barbare dans mon village. J’ai renforcé cette foi lors de la mort de toute ma famille durant une guerre. Depuis ce temps, je m’entraîne à l’épée, à cheval et j’ai étudié quelques livres religieux pour devenir une servante de Helm et de la justice!


    Elle regarda les deux hommes dans les yeux, posa un de ses genoux sur le sol et baissa la tête tout en se demandant ce que serait la réponse de ceux-ci, son arrivée avait peut-être paru un peu trop brusque.

  12. #12
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Paris
    Messages
    644
    Evénement: L'accueil d'un nouveau novice

    L'entrée de la jeune femme avait interrompu Wookiee et Hugues de Breizh alors qu'ils étaient en train de convenir la répartition des dernières forces de paladin disponibles entre les différents groupes qui s'apprêtaient à quitter la ville. Elle paraissait extrêmement nerveuse et particulièrement fébrile, tripotant sans s'en rendre compte la garde de son épée. Les deux Prélats laissèrent la guerrière achever sa présentation sans dire un mot, évaluant comme ils en avaient pris l'habitude les paroles et l'attitude de la jeune femme.

    "Alors qu'en penses-tu?" murmura Wookiee au Sénéchal de l'Ordre alors que la prétendante dardait sur eux un regard empli d'un fol espoir. Hugues s'appuya d'un air contrit sur son épée et souffla:
    "Trop vieille pour être formée elle est."
    "Mais elle a l'air d'avoir suivi un entraînement exhaustif et d'être assez capable." contra le Haut-Prélat "De plus, je perçois chez elle une sincérité touchante, souvent signe d'une pureté d'âme digne d'un paladin."
    "Tellement de fougue et d'impatience en elle je ressens." rétorqua Hugues qui se faisait sceptique.
    "Ce n'est pas comme si nous avions le choix. Nombre de nos forces ont été mises à mal par les légions du Côté Obscur et les défections de novices augmentent presque de jour en jour. Un élément motivé et possédant suffisamment de force d'âme ne peut être qu'un atout. Mettons-la à l'épreuve, nous saurons bien vite si elle a la trempe d'un paladin."
    "Pour sa formation, mon accord tu as." capitula yodesquement le Sénéchal.

    L'échange avait eu beau être murmuré, la jeune femme semblait avoir compris d'instinct que la balance avait penché en sa faveur. Son visage s'éclaira encore plus lorsque Sire al Kashyyyk lui signifia son intégration parmi les novices de l'Ordre Radieux.


    "Vous pouvez dès maintenant vous présenter à l'officier Dââhni qui vous affectera à un des dortoirs et se chargera de vous intégrer aux entraînements. Bienvenue à l'Ordre du Coeur Radieux, jeune fille!"

    La guerrière se fendit d'une révérence et partit en quête de l'officier en question, les yeux brillants. Son rêve allait peut-être pouvoir se réaliser.
    Responsabilités: Modérateur des forums de la Besace de Jan
    Manost: Wookiee al Kashyyyk, ancien membre du Très Noble Ordre du Coeur Radieux.

  13. #13
    Irathal Invités
    Toujours inclinée devant les dirigeants de l'ordre, Irathal les entendait discuter à voix basse. Les paroles n'étaient pas claires mais cela ressemblait à un petit débat pour savoir si elle allait être intégrer aux forces paladins. La conversation entre les deux hommes s'arrêta aussitôt et ils la regardèrent. L'un d'eux nommé Wookiee, le haut prélat de l'ordre, lui répondit avec un immense sourire qu'elle était acceptée.

    Il poursuivit qu'elle devrait aller consulter l'officier Dââhni pour les différentes choses à régler. La novice se leva avec un sourire béant puis se retourna en direction de la porte par laquelle elle était entrée auparavant. L'officier en question était justement là et lui fit un signe de main en disant:

    Je vais vous amener à votre dortoir.

    L'humaine la suivit, elle semblait très gentille mais avait un visage très dur ce qui portait légèrement à confusion de la part d'Irathal. Elle arriva devant une petite porte et les deux paladins y entrèrent, il n'y avait rien de bien spécial mais tout pour dormir et vivre: le strict minimum.

    L'officier lui tendit ensuite un petit plan qui indiquait toutes les salles de la forteresse et dit:

    Je suis désolée de ne pas pouvoir vous indiquer les autres endroits mais j'ai une chose très importante à faire. Si vous voulez vous entraîner au combat vous n'avez qu'à aller là *Il pointa sur le bout parchemin un endroit. Je vais prévenir quelques instructeurs de votre arrivée et si vous le voulez et bien allez vous entraîner.

    La femme partit ensuite, la nouvelle novice s'asseya sur son lit et regarda le plan de plus près. Sa première direction était la bibliothèque, rien de mieux qu'un bon livre après toute l'excitation qu'elle venait de vivre se disait-elle.

    L'humaine suivit les directions du plan et arriva à l'endroit désiré. Elle marcha à travers les rangées pour y trouver quelques livres pour agrandir ses connaissances. La bibliothèque était grande et il y avait beaucoup de personnes qui lisait en silence. Elle prit quelques livres portant sur Helm et d'autres sujets héraldiques et aussi un du nom de: Le code du paladin. Elle s'installa et commença à les lire…

    Edit de Wook: Autant pour moi, j'ai oublié de préciser que Dââhni est une femme, raison pour laquelle tu es sous sa responsabilité. Les hommes ne sont pas supposés aller se promener dans les quartiers de ces dames .

  14. #14
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    626
    [Quête : Vol d’une Relique]

    Hugues pénétra dans l’enceinte de la forteresse. Ce qu’il venait de voir dans la matinée l’avait touché. Deux jeunes novices assassinés, juste pour une relique. Il était parti du Thétyr pour trouver la paix, et depuis qu’il était arrivé à Manost, il n’y avait que guerre et combat. Crimes et meurtres.
    Il fallait se reprendre et mener l’enquête. Mais qui envoyer en mission ? La plupart des Paladins de Manost étaient à l’extérieur pour des grandes manœuvres. A croire que le moment avait été choisi en fonction de ça. Soudain, Le Maréchal se rappela Irathal, la jeune novice.

    Il demanda au novice posté devant la grande porte, où il pourrait trouver la jeune novice. Il lui fut répondu qu’elle étudiait à la bibliothèque de la forteresse.
    Le Paladin eut un sourire aux lèvres, se rappelant lui aussi ses longues heures de lecture, afin d’en connaître encore plus sur les ennemis de l’ordre.
    Montant les marches quatre à quatre (et c’est dur avec une armure lourde), le Paladin se retrouva rapidement devant la bibliothèque. Il trouva la jeune novice en pleine lecture des sagas des Templiers.


    Irathal tourna la tête vers le nouvel arrivant, pensant voir un jeune novice cherchant quelques livres. A son grand étonnement, ce fût le numéro 3 de l’ordre qui se trouvait debout devant elle.

    "Messire, que me vaut l’honneur de votre visite ?

    _ Novice Irathal, je n’irais pas par quatre chemins. Deux jeunes novices viennent de se faire assassiner, et la relique du Temple de Helm volée. Je vous ai donc désigné pour mener à bien votre enquête. Le seul indice que nous aillons, c'est cette broche en forme de stylet. Commencez vos recherches par là.
    J’ai aussi choisit de vous adjoindre quatre manostiens, qui je pense vous seront fort utile dans vos recherches.
    Il y a Saladrex, le guerrier-forgeron ; Saiko, le Rôdeur Belluaire ; Sire de la Canne, le guerrier ; et Lothringen, le guerrier-mage.
    Trouvez les dans la cité, et que Helm guide vos pas dans votre quête."

    Sur ces mots, Irathal partit chercher son équipement, et le Maréchal observa la bibliothèque.

  15. #15
    Irathal Invités
    [Quête : Vol d’une Relique]

    Plusieurs heures s’étaient écoulées dans la grande bibliothèque de l’ordre, les pages se tournaient rapidement aux yeux de l’humaine. Elle en avait appris des choses sur les paladins, surtout sur leur éthique, Irathal n’aurait jamais pensé qu’il y avait tant de choses à faire quand on occupe un poste comme celui-ci mais cela lui plaisait bien. La fatigue commençait un peu à l’envahir mais elle était habituée de combattre ce fardeau en se concentrant sur ce qu’elle faisait. La novice relava la tête de ses livres pour regarder vers la porte : le Maréchal Hugues de Breizh, elle en fut extrêmement étonnée, de plus qu’il se dirigeait vers cette dernière. Irathal prit le temps de lui demander poliment ce qu’il voulait et le dirigeant lui répondit :


    Novice Irathal, je n’irais pas par quatre chemins. Deux jeunes novices viennent de se faire assassiner, et la relique du Temple de Helm volée. Je vous ai donc désigné pour mener à bien votre enquête. Le seul indice que nous aillons, c'est cette broche en forme de stylet. Commencez vos recherches par là.
    J’ai aussi choisit de vous adjoindre quatre manostiens, qui je pense vous seront fort utile dans vos recherches.
    Il y a Saladrex, le guerrier-forgeron; Saiko, le Rôdeur Belluaire; Sire de la Canne, le guerrier; et Lothringen, le guerrier-mage.
    Trouvez les dans la cité, et que Helm guide vos pas dans votre quête."

    Enfin une mission se dit-elle. L’humaine avait toujours voulu servir son dieu le mieux qu’elle pouvait et maintenant c’était le bon moment, enquêter sur une relique volée. Elle partit rapidement à sa chambre chercher son équipement et salua rapidement Hugues. Encore sous le choc, toutes ses pièces semblaient lui glisser des mains mais elle décida de voyager léger et de seulement traîner ses armes. Après cette précipitation, la salle semblait très sale est désordonnée donc la femme rangea rapidement sa chambre puis partit à la recherche des ses nouveaux compagnons, elle n’avait qu’un petite d’idée ce qui était-ce mais sa première destination allait être leLoyal Paladin . Irathal sortit presque en trombe du Noble Ordre du Cœur Radieux, elle se faufila à travers les Manostiens et s’engagea dans une petite rue qui menait à l’endroit désirée. La foule était dense et la dame décida de presser le pas car si ces hommes étaient à cette taverne, il ne fallait pas les manquer…

  16. #16
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    Le bâtiment en imposait par sa taille. Ca et là des hommes pour la plupart en armure s'affairaient à leur devoirs. Saiko cracha par la noirceur de sa tenue, contrastant en effet avec la blancheur que prenait les armures en reflètant le soleil. Aussi fut-il remarqué et questionné sur ses intentions.

    - Eh vous ! Vous savez où vous êtes ? C'est pas une vulgaire taverne ici !

    - Ne vous méprenez pas sur ma personne et mes intentions, Paladin. Mon nom est Saiko et je suis ici sous les conseils de l'Oeil Fertile. Vous connaissez ?

    - J'en ai entendu parler oui... Pourquoi vous a-t-on conseillé cet endroit ? Vous n'avez pas l'air de vouloir devenir paladin.

    - Vous êtes dans le vrai. Je viens ici car je cherche un entraîneur dans le maniement de la dague. On m'a dit que les meilleurs se trouvaient ici. Bien sûr, j'imagine que n'étant pas paladin il ne soit pas dit que j'y aie accès. Cependant je connais Irathal, une de vos novices, avec qui j'ai l'honneur de collaborer dans une enquête. Dans un souci d'être plus utile au groupe, je voudrais m'initier au combat de mêlée.

    - C'est en effet une requête particulière. Je vais me renseigner.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  17. #17
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Lyon - Chamonix
    Messages
    1 348
    Quelques instants après, le paladin refit apparition.

    - Je suis désolé, de récents et déplorables évènements nous empêchent de fournir ce genre de services pour l'instant.

    - Je crois savoir de quoi vous parlez. Eh bien... Au plaisir !

    Sur ce, Saiko s'en retourna.
    Il n'y a ni bien ni mal, ni honneur ni amour, ordre et chaos sont les seules polarités de notre univers.

  18. #18
    Elissa Keens Invités
    [Quête : La lutte pour le trône du soleil]

    Apres l'entrevue avec Sire Folken , les deux gardes ne se le firent pas dire deux fois : les ordres étaient qu'ils préviennent l'Ordre du Coeur Radieux , et de dépêcher deux garnisons sur place ... Ils se séparèrent au niveau de la caserne , l'un allant prévenir le responsable de l'Ordre , l'autre les gardes .
    L'autre arriva donc au niveau des portes de l’Ordre


    -Bonjour, Chevalier, je viens ici sous l'ordre de Sire Folken, je dois m'entretenir avec votre commandant sous les délais les plus brefs
    - Le Maréchal Hugues de Breizh est à son office en ce moment, vous n'avez qu’à vous adresser a lui.
    Bien le merci, j'y vais tout de suite

    Demandant son chemin a un novice une fois rentré dans la place, il arriva au bureau du Maréchal et frappa a la porte
    -Entrez lui répondit une voix étouffée par l'épaisseur de la porte
    Désolé de vous déranger, Monsieur, mais je viens de la part de Sire Folken. Il m’a chargé de vous transmettre les événements qui viennent de se produire au Port.
    -Faites donc, j'imagine par votre empressement que c'est assez grave.
    Il requiert votre aide ainsi que celle de l'Ordre pour mettre fin aux règne de terreur que font vivre les assassinats a Manost ces derniers temps. Un de nos gardes, Mérillym Martial, est la cible supposée de ces attaques, et nous le protégeons en ce moment au Théâtre de la Harpe Manostienne, après l'escarmouche que nous avons essuyée au Port. Nous cherchons des renforts pour le protéger...
    Le garde finit son rapport sur cette demande et attendit respectueusement la réponse du Commandant de l’Ordre

  19. #19
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    626
    [Quête : La lutte pour le trône du soleil]

    Le Maréchal écouta attentivement le rapport du soldat de la garde. Au récit des derniers évènements survenus dans la ville de Helm, le Paladin frappa du poing sur la table. Décidément, ces derniers temps, la vigilance des gardiens helmites laissait fortement à désirer. Manost avait déjà payé chère son manque de vigilance par le passé, et le Conseiller à la Justice n'avait pas envie que pareille erreur se renouvelle. Se levant de son bureau, il se dirigea vers la porte et ordonna à son enseigne, Aldwyn, d'aller quérir les Paladins Tauwyn et Renaud. Ceci fait, il se tourna vers le soldat de la Garde Manostienne.

    "Très bien, je peux vous garantir l'aide des Paladins du Cœur Radieux. Messire Folken sait très bien que l'Ordre est là pour faire respecter les préceptes de Helm, et que l'un de ces préceptes, c'est la Vigilance. Je vais me rendre moi-même au théâtre ..."

    Le Maréchal n'eut pas le temps de continuer, stoppé par un coup à la porte. Celle-ci s'ouvrit sur les Paladins Tauwyn et Renaud. Hugues leur résuma rapidement la situation, et leur demanda d'être prêt dans la demi-heure qui suivait, avec leurs novices, dans la grande cour du Coeur Radieux. Il fallait aussi qu'ils trouvent deux volontaires pour les accompagner dans cette mission. Les deux guerriers saints obtempérèrent sans poser de question. Le Maréchal savait parfaitement que ses ordres seraient respectés à la lettre.

    "Soldat, je vais vous suivre, avec 7 de mes hommes. Le départ sera donné dans une demi-heure. Si vous voulez partir de suite, faites. Mais vous pouvez très bien nous accompagner. C'est vous qui voyez. Maintenant, excusez-moi, mais je dois aller me préparer pour les évènements à venir. Je ne vous retiens pas donc."

    Le soldat salua le Maréchal et sortit de la pièce prestement. Hugues soupira. Décidément, Manost était proie à de récurrents problèmes.

  20. #20
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    626
    Hugues rejoignit la citadelle du Cœur Radieux le cœur lourd. De nouveau un danger l'obligeait à mener un combat. Certes, il était un Paladin de Helm, et avait juré de servir jusqu'au bout son Dieu. Mais celui-ci semblait enclin à donner plus d'épreuves que nécessaire à sa ville bénite.

    En passant les lourdes portes d'acier de la forteresse, il fut salué par les gardes. Ceux-ci l'informèrent alors que les paladins qu'il avait laissés au théâtre étaient de retour. Ainsi, les aventuriers avaient décidé de se séparer de ses hommes. Tant pis pour eux, ils lui seraient plus utiles ici qu'à courir après des assassins de toute façon. Il fit donner des ordres pour que ces soldats puissent se reposer et reprendre des forces, et qu'ils soient exemptés de tour de garde durant les prochaines vingt-quatre heures.

    Ceci fait, Le Maréchal se rendit à l'infirmerie, où le novice Greyr se faisait soigner après sa grave blessure. Hugues s'approcha du jeune homme. Il dormait d'un sommeil profond aidé en cela par les soins du clerc de la forteresse. Celui-ci secoua la tête en signe d'impuissance. Il allait falloir que Greyr se batte. L'Ordre n'abandonnait jamais ses frères blessés et Greyr allait recevoir les meilleurs soins.


    "Si son état ne va pas mieux, vous irez quérir quelques plantes chez Dame Delcia. Je suis sûr qu'elle pourra nous aider.

    _ Bien messire, il sera fait selon vos ordres."

    S'assurant une dernière fois de l'état de santé du novice, le Conseiller quitta l'infirmerie et se rendit dans sa chambre personnelle, afin de prendre un peu de repos et de réfléchir à la manière de traquer ce vampire.

  21. #21
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est connecté maintenant Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    30 916
    Le soleil n’allait pas tarder à se coucher lorsque Taliesin arriva en vue de l’imposante forteresse du Cœur Radieux. Après avoir quitté Folken et Hugues de Breizh au Fort de Manost, le barde était retourné passer quelques heures au Loyal Paladin. Il y avait pris un peu de repos, avait peaufiné quelques sortilèges et s’était équipé pour les dures épreuves de la nuit. Lorsqu’il ressortit de l’auberge pour se diriger vers le lieu du rendez-vous, l’elfe présentait un aspect bien différent de celui auquel on était habitué.

    En effet, Taliesin avait revêtu une magnifique cotte de mailles elfique qui scintillait dans la lumière vespérale. A sa ceinture pendait une épée longue dont pommeau et fourreau étaient finement travaillés. Sur son dos étaient accrochés un carquois abondamment pourvu de flèches et un arc d’une taille imposante. Le pacifique troubadour avait laissé la place à un guerrier elfe semblable à ceux qui peuplaient les légendes d’entant.

    Songeant à l’image qu’il devait donner de lui-même, Taliesin se prit à rire : il se sentait comme un enfant déguisé pour le carnaval. Il détestait revêtir cette tenue martiale et s’il ne s’agissait de présents, jamais il n’aurait eu de tels objets en sa possessions. Mais la chasse au vampire était une opération périlleuse et il ne pouvait se permettre de prendre des risques inutiles. Il lui avait donc fallu se résoudre à aller à l’encontre de ses convictions.

    Approchant d’avantage de la forteresse, Taliesin s’aperçut qu’il était le premier arrivé. Il arrêta donc sa monture à quelque distance des portes et mit pied à terre. Les autres ne tarderaient plus.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  22. #22
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages
    2 650
    La nuit devenait de plus en plus pressante... L'obscurité dominait désormais la lumière, et un groupe d'hommes commençait à se rassembler près de l'ordre afin de vaincre une autre forme d'obscurité... Le mal. Ce genre de rendez-vous n'était plus des plus originaux pour les conseillers Hugues de Breizh et Folken, celà leur rappelait quelques vieux souvenirs.

    Le demi-elfe venait d'arriver après être rapidement passé au fort pour s'équiper. Accompagné par le capitaine Bacramad, le prêtre guerrier nain de la garde, et de deux cavaliers, il fit signe au barde arrivé en premier. Les hommes pénétrèrent dans la cour de l'ordre attendant les derniers arrivants : Lothringen, Elissa et Basile, et le conseiller Hugues.
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  23. #23
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages
    6 954
    Il y avait déjà cinq personnes qui attendaient dans la cour du siège de l'Ordre quand Lothringen y pénétra, silencieux, concentré. Il reconnut le conseiller Folken et le salua de la tête, les autres personnes lui étant inconnues.

    Il n'avait pas l'air plus équipé pour le combat que d'ordinaire, le mercenaire se séparant rarement de ses armes et ne portant guère d'armure. Un coup d'oeil un peu plus attentif aurait remarqué qu'il s'était cependant déjà lancé quelques uns des sortilèges de longue durée les plus utiles à un guerrier-mage.

    L'un d'entre eux l'entourait d'une étrange lueur bleutée qui lui donnait un aspect quelque peu spectral. Voilà qui ne déparerait pas dans le paysage.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  24. #24
    Elissa Keens Invités
    La nuit etait tombée et deux ombres se pressaient en direction de l'Ordre , Basile n'ayant pu retenir sa curiosité coutumiere , il etait allé piocher dans les poches d'un passant quelques piecettes ... Ce passant l'ayant remarqué , Elissa dût dédommager de sa poche les pieces volées plus un leger bonus , elle n'en doutais pas ... , et l'excuse qu'ils allaient vers le fort evita d'eveiller trop l'attention. Qu'un voleur soit amené chez les paladins pour etre jugés ne semblait pas trop choquant aux yeux de tous.

    Entrant dans la cour de l'Ordre , les deux personnages virent une petite troupe deja assemblée , et Elissa reconnut deux des six personnes , le conseiller qu'elle avait rencontré a la guilde , ainsi que le drow ...


    Désolée du retard , j'ai eu un .... contretemps facheux souffla t'elle au conseiller en regardant d'un oeil noir de colère le petit homme qui l'accompagnais. Elle alla rejoindre Basile pour lui faire comprendre une bonne fois pour toute que sa curiosité pourrait tourner court , un de ces jours ...


  25. #25
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    626
    Le Maréchal était monté dans ses appartements afin de se changer et prendre un peu de repos. Après des ablutions complètes, le Paladin s'allongea pour reposer son corps. Il ressentait encore les meurtrissures de Mélandis la sombre. Aucune nuit n'était tout à fait reposante, et souvent il se réveillait en sueur, accablé par les évènements et les révélations faites sur lui-même durant son enfermement dans l'asile.

    De nouveau alors que la fatigue le tenait, le sommeil le fuyait. Pour éviter de gamberger et de ressasser de perpétuels souvenirs, Hugues préféra prier. En tant que dignitaire des Paladins, il disposait d'un autel particulier, avec des livres liturgiques. Tout paladin disposait d'un autel particulier, et en possédait un second portatif pour les missions à l'extérieur des forteresses. Pendant de longues minutes, il adressa ses prières à Helm le Vigilant. Prières silencieuses à un dieu silencieux. Depuis longtemps, Hugues attendait un signe de sa divinité tutélaire, amis toujours rien. Il avait souvent débattu de cela avec Sire Wookiee, mais aujourd'hui, le Prélat était absent.


    Laissons là notre héros et retrouvons le quelques longues minutes plus tard.

    Hugues était équipé. Il avait de nouveau revêtu son armure, fraîchement nettoyée. Une cape d'un violet sombre était jetée sur ces épaules. A ces pieds, son écu, qui l'avait maintes fois sauvé d'une mort certaine et à sa taille, son épée.
    Par la fenêtre de sa chambre, il vit arriver un à un les aventuriers qu'il allait aider dans cette chasse au vampire. Il était temps pour lui de se rendre au rendez-vous.

    Aux pieds des escaliers, son novice, Talwyn, l'attendait. Une fois de plus, il serait de l'aventure afin de parfaire sa maîtrise.
    Quelques instants plus tard, les deux paladins rejoignirent le groupe. Le Maréchal salua le groupe et se tourna vers le Conseiller Folken.


    "Quelles sont vos instructions Conseiller ?"

  26. #26
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages
    2 650
    Le demi-elfe scruta l'assistance afin de s'assurer que toutes les personnes attendues étaient bien présentes. Il n'y avait plus qu'à prendre le chemin du cimetière :

    - Bien ... direction le cimetière.

    Et d'un geste de la main il donna la direction à suivre, précédant le petit groupe qui s'enfonçait dans l'obscurité de le rue.
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  27. #27
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Paris
    Messages
    644
    [Quête: Antithèse]

    Wookiee se plaqua contre la porte des Cieux, la respiration courte et sifflante, sa poitrine se soulevant au rythme saccadé des hoquets de dégoût secouant ses entrailles. Tout était terminé, ses secrets révélés, la mascarade éventée...

    Wookiee sursauta en entendant des pas précipités dans le couloir de l'Ordre et se retourna pour donner un rapide tour de clé dans la serrure, touchant des doigts le solide bois aux puissants enchantements protecteurs; au moins sa tranquillité serait-elle assurée le temps qu'il faudrait. Ce faisant, il se rémémorait ces instants terribles où la Voyante imperturbable avait énuméré devant le parterre médusé des Conseillers les terribles crimes dont il s'était rendu coupable.

    Etait-ce la mine incrédule de Folken à l'annonce de son péché de chair avec une démone qui l'avait le plus blessé? Etait-ce l'air choqué de Hugues à la nouvelle de la perte de son statut de paladin qui faisait techniquement de lui un paladin déchu, un rénégat, un criminel pour la loi manostienne? Ou pire encore était-ce le visage impitoyable et froid de Ravestha lorsque lumière avait été faite sur la trahison envers Helm de son ancien paladin? Wookiee n'aurait su le dire et cela n'avait au fond aucune importance.

    La fuite éperdue de la salle du Conseil, le fracas des armes, le chaos d'une bataille où seuls les réflexes entraînés du guerrier avaient agi tandis que son esprit s'égarait dans le brouillard bienvenu de l'hébétement... Du sang, des blessés, peut-être des morts, cela n'avait plus aucune importance. Ses pas l'avaient ramené inexorablement vers cet Ordre qu'il avait contribué à bâtir et rendre fort, son abri et son obsession pendant ces années passées à Manost.

    Wookiee fit un pas en avant et réalisa enfin que la douleur tordait tout son flanc. Il gémit, s'appuya sur le mur de l'escalier menant au toit et examina l'état de son armure avant de rejeter la tête en arrière en ricanant de dépit. Finalement, un garde plus chanceux ou talentueux que les autres avait réussi à lui porter une attaque plus habile qui avait percé l'armure là où autrefois le démon Balor avait plongé sa terrible épée vorpale; sans doute la réparation n'avait-elle pas été d'aussi bonne qualité qu'il l'avait crue à l'époque. Du sang vermeil dégoulinait à présent le long des lèvres du métal éventré.

    Avec mille peines, le guerrier parvint à s'extraire des divers pièces de son armure tout en gravissant l'escalier vers le sommet, comme à la recherche d'un air qu'il sentait déjà manquer à son cerveau embrumé ou comme si la sensation de légèreté ainsi acquise pouvait lui permettre de s'élever au-dessus de ses soucis. Lorsqu'il posa le pied sur la dernière marche de l'escalier, il ne portait plus que le pantalon de tunique matelassé qui permettait en temps ordinaire d'empêcher l'armure de mordre la peau, et l'épée de sa famille dans sa main.

    Les yeux embués de larmes de douleur et de dépit du guerrier se posèrent sur la lame bénie par Helm qui l'avait accompagné de tant de combat mais qui désormais dans sa main conservait le simple éclat de l'acier, un éclat terrifiant vu quelques instants -ou quelques éternités- plus tôt dans les yeux impitoyables de Ravestha, un éclat qui se teintait à présent d'une sinistre lueur rouge à mesure que le sang des soldats manostiens et ceux de l'ancien Haut-Prélat se mêlaient en une funeste fluide rougeâtre.

    Avec un cri de rage et de colère envers lui-même, Wookiee rejeta l'épée sainte dans l'escalier où elle disparut dans un concert de tintements clairs et vengeurs. C'était terminé. Il se sentait vide, dépouillé de tout, libéré en un sens mais pourtant terriblement vacant.

    La nuit était tombée depuis peut-être une heure sur le sommet du donjon de l'Ordre, une nuit qui en d'autres circonstances aurait paru magnifique à l'ancien Conseiller, une nuit noire éclairée autant par les étoiles du firmament que par les centaines de torches illuminant les ruelles manostiennes. Le sommet du donjon était un lieu mystérieux pour la plupart des occupants de la forteresse, un lieu sur lequel couraient mille rumeurs parmi les novices de l'ordre: lieu de pratiques démoniaques, portail vers d'autres mondes merveilleux ou terrifiants, autel consacré à Helm où parfois le Dieu venait lui-même s'épancher...

    Mais Wookiee, lui, connaissait la vérité: ce n'était rien d'autre qu'un sommet de donjon comme il en existe tant d'autres, offrant certes un point de vue incomparable sur Manost et paré d'enchantements protecteurs censés le rendre impénétrable mais un donjon malgré tout. Le guerrier se traîna jusqu'au parapet dentelé de créneaux et s'écroula dessus, incapable de supporter plus longtemps son propre poids alors que ses forces disparaissaient en même temps que son sang s'écoulait à travers la plaie mortelle. Qu'elle semblait loin la force divine prodigieuse que la déesse Sunie avait insufflé en lui par défi envers sa grande rivale Lilith, une force qui lui avait permis de traverser de nombreuses épreuves. Mais la magie Chaotique de la déesse de la passion avait bien vite montré son caractère capricieux, se dissipant en ne laissant que la faiblesse créée par le baiser de la succube.

    Loin en bas, des petits points lumineux se pressaient autour des portes de l'Ordre et de lointains échos de voix montaient jusqu'à lui, déformés jusqu'au méconnaissable par le vent. Venait-on le chercher? Sans doute, ce n'était qu'une question de temps avant la capture, le jugement et la condamnation à mort qui attendait tout paladin déchu de son rang à Manost. Peut-être valait-il mieux rester ici à attendre que tout son sang ait abandonné son corps et sombrer dans les méandres ténébreux de la mort et de l'oubli...

    Soudain, une voix familière parvint à ses oreilles.
    Responsabilités: Modérateur des forums de la Besace de Jan
    Manost: Wookiee al Kashyyyk, ancien membre du Très Noble Ordre du Coeur Radieux.

  28. #28
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Elindore
    Messages
    2 682
    [Quête : Antithèse]

    Perdigan avait souvent essayé d'oublier le paladin Wookiee mais elle n'y était jamais réellement arriver. Elle avait multiplié les aventures, plus extravagantes les unes que les autres, avec des hommes et même avec des femmes, avec toute personne qui lui plaisait physiquement en résumé. Ses relations tapageuses étaient connues sur tout le continent et semaient l'indignation chez les personnes qui se disaient bien pensantes, en particulier dans cette ville dirigée par une théocratie pour laquelle le moindre écart de conduite est un crime impardonnable. Ce clergé de Helm et les paladins de ce dieu étaient décidément bien trop guindés, sauf un.....

    La première fois qu'elle a rencontré le paladin Wookiee, la morte-vivante n'avait vu en lui qu'un de ces petits soldats pour lesquels les créatures de la nuit comme elle étaient invariablement tous mauvais et devaient être détruits au plus vite. Elle ne s'y était pas trompée, la réaction première du paladin était bel et bien des plus hostiles, mais il y avait quelque chose de différent chez lui, Perdigan l'avait ressenti. Contrairement aux autres paladins qui avaient croisés son chemin, Wookiee accepta d'écouter son histoire, rien que cela en faisait un être à part, les autres n'avaient jamais prit la peine de l'écouter et tous avaient payer leur extêmisme de leur vie, Perdigan n'avait jamais prit le moindre plaisir à les tuer, bien au contraire elle avait plus d'une fois regretté d'avoir été obligée de trancher le fil fragile qui les rattachaient à la vie mais ils ne lui avaient jamais laisser le choix.

    Quand son histoire fut terminée, Perdigan écouta à son tour le récit du paladin sur son propre vécu. Elle comprit alors le ressentiment que ce dernier éprouvait vis-à-vis des créatures de son espèce, c'était une réaction naturelle de jeune chien fou, n'importe qui d'autre aurait réagit comme lui, l'ensorceleuse elle-même avait assassiné nombre de nécromanciens pour la seule raison que l'homme qui avait massacré sa famille faisait partie de cette caste avant de comprendre que tout cela ne servait à rien, d'autant que l'homme qu'elle avait aimé autrefois et avec lequel elle avait eut un enfant était lui-même un nécromancien.

    L'amour est aveugle et peut frapper à tout moment, c'est ce qu'il s'est passé ce soir-là pour le paladin Wookiee. Perdigan ne s'en était pas rendue compte immédiatement mais elle pouvait difficilement nier les sentiments qui étaient en train de naître dans son coeur, un sentiment d'amour qu'elle éprouvait désormais pour le paladin.

    Après bien des hésitations et après que le paladin lui eut déclaré sa flamme, Perdigan et Wookiee avaient fini par s'aimer au grand jour, mais ce bonheur fut de courte durée car une succube, créature ô combien maléfique, s'est mise en travers de leur route. Grâce à l'aide de plusieurs de ses amis, la dame vampire avait pu se libérer de ses maléfices mais Wookiee avait dû succomber, pour Perdigan c'était une évidence. Après que Wookiee eut été grièvement blessé pendant un combat contre un balor, Perdigan s'était précipitée à son chevet mais quelle ne fut pas sa surprise quand l'homme qu'elle aimait et qui disait l'aimer la traita en ennemie, comme si il ne l'avait jamais connue. La morte-vivante fut d'abord complètement perdue puis se dit qu'elle avait été bernée par le paladin qui ne valait vraiment pas mieux que les autres, voir même qu'il était pire que les autres, mais en reprenant ses esprits, elle imaginait très bien que la succube pouvait être à l'origine de cette métamorphose. Mais ça ne changeait pas grand chose pour elle, Wookiee ne voulait plus la voir et elle ne pouvait rien y faire, n'était pas absolument certaine que son revirement soit dû à un quelconque maléfice et que quand bien même ce serait le cas, elle ne voyait pas comment y remédier. Elle se dit qu'avec le temps elle finirait par oublier.

    Au fil du temps, Perdigan avait réapprit à vivre mais elle n'avait pas oublié cet homme qu'elle avait aimé autrefois. Le destin allait bientôt la conduire loin de ces terres et elle avait envie de le revoir avant de partir. Elle n'avait plus rien à perdre de toute façon. L'ensorceleuse fit donc le voyage jusqu'à Manost, en secret, elle n'avait pas envie que tout le monde soit au courant de cette visite. Cachée sous un ample manteau, elle n'aurait aucun problème à parcourir les rues tranquillement et personne ne demanderait des comptes à une chauve-souris qui entre dans la ville par la voie des airs, méthode que Perdigan utilisa pour franchir les portes de la ville.

    Perdigan n'avait plus eut de nouvelle de Wookiee depuis longtemps et dans son idée il était toujours le Haut Prélat du Coeur Radieux et menait la vie austère des paladins attachés à cet Ordre, mais la surprise était au rendez-vous..... Au détour d'une rue, elle entendit la conversation de deux soldats qui évoquaient la déchéance du Haut Prélat avec force détails et glapissements d'indignation. L'ensorceleuse se cacha dans un coin d'ombre afin de ne pas perdre une miette de leur dialogue. Lorsqu'elle eut entendu assez de détails, elle se métamorphosa en chauve-souris et vola aussi vite qu'elle le pouvait jusqu'à la forteresse du Coeur Radieux. Les bruits de combat qu'elle entendait lui confirmaient que la chasse avait commencée. Se dirigeant vers la partie du donjon où les bruits étaient les plus forts, la morte-vivante vit furtivement Wookiee gravir les escaliers qui menaient vers la partie la plus élevée de la forteresse. La dame vampire se dirigea elle aussi vers cet endroit par la voie des airs.

    Arrivée au sommet, Perdigan y vit Wookiee, blessé, désemparé et aux abois. Quand Perdigan essaya d'entrer, elle ressentit une puissante magie protectrice qui lui barrait le passage. La volonté de l'elfe vampire était grande et elle était furieuse d'être bloquée si prêt du but. Sa volonté et sa rage combinées étaient telles qu'elle réussit à forcer le passage et à entrer dans la pièce, difficilement certes, mais elle y arriva, elle-même en était étonnée. L'effort avait été grand et Perdigan reprit immédiatement sa forme elfique.

    L'elfe vampire observa en silence le paladin déchu. Elle devinait aisément que ses blessures étaient importantes et qu'elles lui coûteraient la vie et malheureusement elle n'était pas prêtresse, elle ne pouvait ni le guérir ni le ressusciter. Elle ne savait pas trop quoi faire finalement. Perdigan se sentait impuissante mais elle ne pouvait pas rester là sans rien faire, elle attira l'attention du paladin en l'appellant par son nom.


    - Wookiee....., c'est moi, Perdigan.....
    New Barbie Order - CEO

  29. #29
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Paris
    Messages
    644
    [Quête: Antithèse]

    Avec un hoquet -sanglant- de surprise, Wookiee se retourna non sans difficulté et s'adossa aux créneaux. La douleur n'était plus, comme si son esprit conscient de la fin inéluctable faisait la sourde oreille aux signaux désespérés du corps. Le monde environnant n'était plus qu'un flou immense, comme s'il était vu au travers d'immenses larmes -mais peut-être l'ancien paladin pleurait-il? Les pensées devenaient plus troubles encore à mesure que le sang de sa vie s'écoulait, souillant les dalles de pierre.

    Pourtant au sein du cocon flou de l'agonie rédemptrice, un visage parfaitement net vint s'imposer, un visage pâle comme la mort, le visage d'une morte encore en vie, un visage qu'il avait autrefois chéri à son corps défendant, un visage qui avait peut-être signifié le commencement de sa déchéance. En une seconde de parfaite lucidité, le voile du sortilège de l'oubli se déchira et tous ses souvenirs lui revinrent. Espoirs fous d'une vie à deux, volonté de surpasser sa répugnance, désir inconscient de se libérer des règles qu'il s'était lui-même fixer, plaisir morbide de frayer avec la limite.

    Mais plus que tout ça, ce visage représentait l'amour. Un amour qu'il s'était toujours interdit, cet amour qui n'arrivait qu'aux autres et auquel il s'était résigné à ne jamais avoir droit, un amour qu'il avait désiré et repoussé de toutes ses forces en même temps. Et aujourd'hui, à l'heure de mourir, la douce et ténébreuse Perdigan se trouvait à ses côtés.

    Mais était-elle seulement là? Etait-ce un délire de son esprit enfiévré? Etait-ce une personnification de sa culpabilité qu'il utilisait pour mieux se punir? Etait-ce un nouveau jeu cruel d'une entité maligne qui voulait le narguer une dernière fois? Tout cela n'avait guère plus d'importance à présent. Il releva doucement la tête vers sa belle et lui adressa un pâle sourire que démentaient ses yeux tristes.

    Wookiee ouvrit la bouche, sachant que ces paroles allaient être les dernières. Quel héros aurait voulu quitter cette terre sans prononcer une dernière phrase que tous se seraient rappelée, un trait d'esprit immortalisant son auteur, une saillie propre à plonger l'auditeur dans un songe pensif, presqu'un pamphlet adressé à la mort:


    « ... »

    Un soupir s'échappa des lèvres de Wookiee et ce fut le dernier.
    Responsabilités: Modérateur des forums de la Besace de Jan
    Manost: Wookiee al Kashyyyk, ancien membre du Très Noble Ordre du Coeur Radieux.

  30. #30
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Elindore
    Messages
    2 682
    [Quête : Antithèse]

    L'émotion envahissait Perdigan. En une seconde elle revoyait sa rencontre avec le paladin, les débuts de leur romance. Elle imaginait ce qu'aurait pu être leur vie si la succube Anandelys n'avait pas croisé leur route. Aujourd'hui, cette infecte démone était détruite, un juste châtiment pour toutes ses diableries mais le mal était fait.

    Wookiee était tombé inconscient, Perdigan s'approcha de lui et prit sa tête entre ses mains, caressant son visage, le regard triste. L'ensorceleuse posa la main sur le coeur de l'homme qu'elle avait tant aimé, il ne battait presque plus. Dans moins de deux minutes il serait mort et il n'y avait rien à faire. Rien sauf.....

    Une idée complètement aberrante traversa l'esprit de la morte-vivante, rien ne pourrait sauver le paladin, sauf si son ancien amant devenait le premier de ses fils..... Perdigan n'avait encore jamais transformé un être vivant en vampire mais dans ce cas-ci, c'était la seule solution pour sauver un homme qui était si cher à son coeur. Dans les escaliers, le bruit des pas des paladins de l'Ordre se rapprochait, ces chiens venaient pour la curée.

    La dame vampire avait l'esprit troublé mais elle n'avait pas le temps de réfléchir, elle devait agir et elle devait agir vite, ou alors Wookiee allait mourir pour de bon, et ça Perdigan ne pouvait pas l'accepter. Les paladins de l'Ordre essayaient maintenant de forcer la porte.

    Prenant le paladin dans ses bras, Perdigan ouvrit la bouche et approcha son visage du cou de Wookiee. Elle planta ses crocs dans la gorge offerte du paladin inconscient et absorba son sang à grandes gorgées. La sensation que Perdigan ressentait était étrange, indéfinissable, cela faisait si longtemps qu'elle n'avait plus absorbé le sang d'un véritable être humain et elle ne s'était jamais nourrie du sang de quelqu'un qu'elle aimait.

    Quelques secondes plus tard, Perdigan retira ses crocs de la gorge de son ancien amant, il n'y avait plus une seconde à perdre, les blessures ajoutées à cette perte de sang extrêmement rapide allaient lui être fatales d'un instant à l'autre. Perdigan se griffa elle même le poignet et son sang s'écoula dans la bouche de Wookiee. La porte était en train de céder sous les coups répétés des paladins de l'Ordre. L'instant d'après, Wookiee était mort.

    Perdigan ne ressentait pas de tristesse, elle était en revanche très confuse car elle savait que cette mort serait extrêmement courte, il fallait simplement laisser à la malédiction vampirique qui courait maintenant dans ses veines le temps de le transformer. Le fracas de la porte qui venait de céder rappela Perdigan à la réalité, les paladins étaient là.

    En d'autres circonstances, à une autre époque, il est plus que probable que Perdigan aurait prit le temps d'essayer de raisonner cette meute de loups mais l'heure n'était plus aux longs discours, de toute façon ces bâtards étaient bien trop bornés et engoncés dans leur odeur de sainteté, Perdigan n'avait de toute façon plus rien à perdre désormais.


    - Crevez !

    Une tempête de feu s'échappa des doigts de Perdigan, grandit rapidement et entoura les paladins qui se massaient dans l'encadrement de la porte. Plusieurs paladins furent touchés et s'écroulèrent, blessés ou morts. Perdigan empoigna un des cadavres et le lança sur le reste des assaillants qui dégringolèrent dans le grand escalier.

    Débarrassée de ces enquiquineurs, la dame vampire se retourna vers Wookiee. L'ex-paladin avait les yeux ouverts, cette pâleur et cette expression qui reflétaient à la fois l'inquiétude et la délectation dans les yeux. L'ancien amant de Perdigan était devenu son premier fils.

    Retournant dans le couloir, Perdigan empoigna un des paladins grièvement blessé en l'emmena dans la chambre, le jetant sans ménagement sur le lit du paladin déchu.


    - Nourris-toi, ne perd pas de temps, nous devons partir d'ici au plus vite. Tes anciens valets risquent fort de revenir d'une minute à l'autre.

    L'ensorceleuse observa le spectacle de son fils se nourrissant pour la première fois d'un oeil froid et reprit la parole.

    - Tu n'es plus paladin, tu dois oublier ton ancienne vie, de nouveaux horizons s'ouvrent devant toi. Ceux dont tu faisais partie jusqu'à il y a peu sont désormais tes pires ennemis, ils n'hésiteront pas à te tuer si ils en ont l'occasion. Je te dirai tout ce que tu as besoin de savoir et ensuite je te laisserai vivre ta nouvelle vie. Maintenant partons.

    Le vampire Wookiee avait terminé son repas et il fallait maintenant quitter cet endroit. Wookiee était encore trop jeune pour maîtriser pleinement ses capacités, il allait donc falloir que Perdigan l'aide. L'ensorceleuse aurait pu quitter les lieux en se servant de sa magie, quitte à faire un massacre, mais elle préférait choisir une solution moins meurtrière. Empoignant Wookiee sous le bras, elle sortit par la fenêtre, utilisant ses dons vampiriques pour descendre le long du mur à la manière d'un lézard jusqu'au premier toit. A partir de là, la morte-vivante bondit de toit en toit avec une habilité et une légerté déconcertante sous les regards éberlués des soldats et de la population qui se trouvaient dans la rue. Arrivée sur le toit le plus proche de la muraille, Perdigan exécuta un bond spectaculaire et attérit en équilibre sur celle-ci. Il ne lui restait plus qu'à adopter une nouvelle fois la technique du lézard et à descendre le long de la muraille jusqu'à la terre ferme, à l'extérieur de la ville. A ce moment-là, elle relacha Wookiee en souriant.

    - Peut-être qu'un jour tu pourras en faire autant, et ce ne sont là que quelques-uns des avantages que tu pourras exploiter avec de l'entraînement. Maintenant partons.

    Les deux vampires s'enfoncèrent dans la nuit, quittant une ville désormais sans importance pour l'un comme pour l'autre.
    New Barbie Order - CEO

Page 1 sur 10 123 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Info] Formations : Le Coeur Radieux
    Par Ravestha dans le forum La Place du Temple
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/11/2005, 19h02
  2. Le Temple de la Très Très Très Sainte Trinité
    Par Filamp dans le forum Le village
    Réponses: 3
    Dernier message: 23/06/2005, 22h49
  3. [Guilde] Le Très noble Ordre du Coeur Radieux
    Par Siegfrid dans le forum Les Archives des Structures de Manost
    Réponses: 21
    Dernier message: 07/04/2004, 16h26
  4. [Bug] A l'ordre du coeur radieux
    Par Morlak dans le forum Kim
    Réponses: 0
    Dernier message: 24/01/2004, 10h39
  5. [Guilde] La Guilde des Voleurs
    Par Folken dans le forum Les Archives des Structures de Manost
    Réponses: 8
    Dernier message: 18/10/2003, 22h37

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236