Page 1 sur 11 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 302

Discussion: [Bâtiment] Le poste du Loup Hurlant, pour ceux qui sont de passages en nos murs

  1. #1
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946

    [Bâtiment] Le poste du Loup Hurlant, pour ceux qui sont de passages en nos murs

    Le Poste du Loup Hurlant

    Melandis, terre de chaos où peut se retrouver la pire des engeances sillonnant les royaumes de Fearune. C’est en ces terres que Talos, divinité de la force de la destruction établi son fief, y imposant sa dure dictature. Mais au fur et à mesure des années, d’autres cultes vinrent s’implanter, tous lié à Talos de part les noirs desseins des divinités vénérées.
    Le voyageur téméraire qui parcourra ces terres tombera immanquablement sur la cité de Melandis, encadrée par de hauts murs sur lesquels des gardes se tiennent tels des gargouilles centenaire gardant un lieu saint. En faisant le tour de l’imposante muraille, il trouvera les larges portes, faites d’airain et de bronze, qui subirent de nombreux assauts durant des siècles et rares furent les fois où elles cédèrent.

    Ici ce tiennent les premiers gardes que l’aventurier trouvera, gardant la porte avec le flegme d’une statue de marbre. Au dessous de l’arche de la porte se trouve leur faible bastion ; un cabanon permettant à la mince garnison d’avoir un semblant de toit lors de leurs jours de service. Le batiment est également utilisé pour la fouille de certains individu récalcitrant ou se montrant d’une particulière réticence envers les ordres de la garde.

    Précédemment sous les ordres du caporal Ithtrand, la garnison se compose généralement de cinq personnes : deux archers, deux fantassins à même de monter des montures des foudres impériales ainsi qu’un personnage plus haut gradé en le nom de Gaëlis Jirdehn, sergent de l’armée mélandienne et haut bretteur. Sa capacité à vriller sa lame même dans un corps déjà rongé par les vers fit reculer plus d’un idiot avide d’imposer un pseudo pouvoir. On reconnaît Gaëlis à sa cicatrice lui barrant la quasi totalité de son visage, du gauche du front à la droite du menton.

    Lorsque vous désirer entrer, l’un des garde en place vous posera l’une au l’aute question auquelles vous serez fort aise de répondre sans opposer de résistance sans quoi Gaëlis se ferait une joie de faire un brin de cosette avec vous. Ce ne sont la que de petite question de routine comme la valeur marchande de la cargaison ou alors un renseignement sur le contenu de certaines besaces.
    • Démarche administrative pour rentrer dans Melandis :
    Pour pouvoir pénétrer les murs de la cité noire, un tribut de 5 po sera demandé pour les démarches administratives en découlant. Un suplément de 20po est demandé pour tout mage désireux d’utiliser l’énergie magique dans l’encinte de la ville ainsi que l’utilisation d’armes dites « lourdes » comme des épées à deux mains, hallebardes etc (10 po). Une fois ces tributs prélevés, un document manuscrit vous sera délivré, preuve de votre passage dans ce poste de garde. Des contrôles sont fait avec une certaines régularité dans les rues de la ville. Si un individu se verrait attrapé en l’absence d’un tel document, une arrestation pourrait être envisagée si ce n’est un investissement monétaire en faveur de la garde Melandienne. Les coûts d’une procédure pénale pourrait monter jusqu’à 2000 po et une saisie des armes sans recours possible serait envisageable.

    Mais si tu coopères simplement, oh toi le voyageur, sois le bienvenu dans la cité impériale de Melandis. Puisses tu y trouver ce que tu es venu y chercher, et prie pour que la colère de Talos ne s’abatte pas sur toi.
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  2. #2
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Marck // Pas De Calais
    Messages
    585
    Le vampire était sur les nerfs, il se demandait encore comment il avait pu céder à son épouse. Revenir ici, mais pour quoi faire? Enfin, il ne pouvait rien lui refuser et elle le savait.

    Lies s'était avancée vers les gardes, elle portait une longue cape dont la capuche était relevée. On pouvait appercevoir ses longs cheveux qui tombaient jusqu'à ses pieds. A ses côtés, ou plus précisément dans ses bras, se tenait un enfant d'à peu près 5 ans, ceux qui se souvenaient de Lies et de Nathiel ne mirent pas longtemps à mettre un nom sur le visage du jeune garçon il s'agissait de Julian, leur premier enfant.

    Il fesait nuit noire quand ils avaient débarqué non loin du port et la fatigue se lisait sur leurs visages, chacun semblait porter son lot de tristesse. Lies attendait devant les portes que quelqu'un vienne, elle ne semblait pas vouloir parler aux gardes, sûrement voulait elle plutôt s'adresser à un dirigeant et cela était normal d'accepter sa demande vu son ancien haut rang dans la ville.

    Nathiel s'avança timidement vers sa belle, lui semblait vouloir parler aux gardes.
    Tu manques...

    Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence. {Proverbe japonais}


  3. #3
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages
    1 152
    Le grand vampire s'approcha avec élégance des gardiens, et s'adressa à l'un d'eux en termes courtois mais qui ne laissaient pas la place à la discussion.

    Vous vous serais gré messire de faire quérir le Conseiller Seina au plus vite, dites lui que le sir Ecthelion tient à lui parler dans les plus bref délais. Je l'attendrais ici, afin que lui-même accède à ma demande de passage des portes.
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

  4. #4
    Seina Invités
    Le garde éberlué par cette demande regarda l'inconnu avec insistance... on n'avait pas idée d'exiger l'arrivée d'un dirigeant de la cité... Puis il se rappela le titre que c'était donné l'étranger.. Ecthelion !!! il sursauta et fixa le visage de l'homme.... mon dieu !! il avait failli insulté Nathiel Ecthelion !!! Après avoir acquiessé il partit d'un pas rapide vers le poste. Quelques temps plus tard une troupe encapuchonnée arriva aux portes de la ville.

    Les hommes encapuchonnés s'écartèrent pour encadrer le couple. Ils abaissèrentleurs capuches et Nathiel put reconnaitre les fameux guerriers d'élites de l'armée Melandienne.



    Seul un être resta encapuchonné. Il se rapprocha du couple et abaissa enfin sa capuche :


    " Messire Ecthelion.... c'est une rencontre plutôt.. humm... innatendue... dirons nous... vous m'avez fait mander ? "

    Seina, le barde du chaos faisait face à son égal avec assurance et un léger soupçon de froideur.

  5. #5
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages
    1 152
    Le vampire darda ses yeux rubis sur le conseiller et édicta d'une voix claire et calme.

    Nous sommes de retour après un fort long périple, je ne brigue pas au retour au Conseil, néanmoins, je m'adresse à vous afin de réintégrer la cité, et que ma famille et moi-même recouvrions notre citoyenneté melandienne.

    Coupons court à tout palabre, je me doute bien que vous avez bon nombr de griefs à m'opposer, pourtant, je crois avoir oeuvré longtemps, et avec efficacité au bien-être et au devenir de la cité, et je crois que ce droit m'est dû. Néanmoins je vous laisse à vous, le choix d'accèder ou non à ma requète, libre à vous de décider.


    Braquant toujours son regard de braise sur le barde le vampire s'était placé entre ce dernier et sa femme, dans une attitude protectrice en attendant la réponse fatidique.
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

  6. #6
    Seina Invités
    Seina fixa le vampire quelques instants et dit d'une voix sepulcrale :


    " Ces Messieurs -Dames doivent être conduits sous bonne garde à leur résidence..."


    Il se retourna vers Nathiel

    " Bien sûr.. c'est pour votre sécurité.. un " CONSEILLER" ne peut rentrer en ville sans escorte...."

    Seina avait bien appuyé sur le mot conseiller...


    " Je vous accompagne pour m'assurer que vous arriviez bien..."


    HRP : on continue au domaine... n'oubliez pas que tu as lancé un sort dessus.. penses à l'enlever

  7. #7
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages
    2 579
    Au milieu de la journée, alors que le soleil montait haut dans les cieux, deux silouhettes pointèrent à l'horizon. L'une d'elles était un demi-orc qui avançait vers la cité du Chaos sur le dos d'un cheval. Il était accompagnait d'un moine. Tout deux revenaient de Manost

    Duorok avait l'air usé, fatigué du moins, et il portait des cicatrices supplémentaires, ce qui ne l'aiderait pas à avoir une bonne image.

    Le demi-orc et sa monture passèrent les portes de la ville sans encombres, cela faisait des mois que Duorok était Melandien et depuis la création de Zaefal on le connaissait un peu mieux.

    Il se tourna vers son compagnon.


    - Je dois aller prier ma déesse, retrouve moi à Zaefal dès que tu sera entré.

    Puis il prit la route du temple d'Umberlie.
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  8. #8
    Date d'inscription
    June 2004
    Localisation
    Paname
    Messages
    1 859
    Ben-j s'apprêtait à franchir les portes de la ville lorsqu'un garde le stoppa en l'écartant de la main.

    "Ha bon! Voila qu'il me faut un laisser passer pour pénétrer dans la ville à présent!"

    L'échec de sa mission à Manost et la fatigue du temps passé dans la ville helmite avait rendu Ben-j d'humeur exécrable. Il regarda le malséant qui avait osé lui barrer la route.

    "Hé bien garde, je te prierais de me laisser passer prestement, j'ai une "affaire" à régler avec le sieur Duorok. Et pour te montrer ma bonne volonté, j'oserai même rajouter un "s'il te plait"."
    Téléchargez donc ce superbe perso pour SOA... Et celui-ci pour TOB !
    Mon vrai moi...
    ... et mon moi RP
    Pour faire parler Ben-j en RP: salmon (comme le poisson)

  9. #9
    Seina Invités
    Le garde se décala pour laisser passer le Sieur Duorok, mais se remit prestement devant le nouveau venu avec un ricanement.


    " Le s'il vous plait est assez de circonstance et les 40 po pour les démarches le seront aussi... de plus vous êtes prié de décrire votre équipement, armes et tout ce qui pourrait être dangereux dans la cité."


    Visiblement le garde était l'un de ceux qui profitaient de leur statut pour s'en mettre plein les poches.

  10. #10
    Date d'inscription
    June 2004
    Localisation
    Paname
    Messages
    1 859
    "Allons bon! Voila qu'il me faut payer pour rentrer dans la ville maintenant.

    Ben-j sortit de sa toge une petite bourse fermée avec une ficelle.

    Quant à mon armement, je dispose d'un katana et d'un bâton, tous deux magiques, ainsi qu'une chevalière, fruit d'un butin d'une riche demeure d'Eauprofonde sans pouvoir magique apparent."

    Ben-j jeta la bourse au pied du garde et pénétra dans la cité.
    Téléchargez donc ce superbe perso pour SOA... Et celui-ci pour TOB !
    Mon vrai moi...
    ... et mon moi RP
    Pour faire parler Ben-j en RP: salmon (comme le poisson)

  11. #11
    Seina Invités
    Le garde ricana une nouvelle fois et ramassa la bours pour en extraire plus de la motié de la somme qu'il glissa dans sa poche avant de mettre le reste dans le coffre réservé aux taxes d'entrée de la ville

  12. #12
    Date d'inscription
    May 2004
    Localisation
    Entre de là à de là
    Messages
    147
    Arrivant devant les immenses portes de la cité, n’entendant que le vent s’écrasant sur les remparts, Shreck ce dirigea vers le poste de garde de la ville dont il ne connaissait rien, même pas le nom.

    Vêtu d’une robe de prête noir et pourpre, usée par un long voyage. Sa capuche recouvrant sont visage, n’en divulguait qu’une partie. S’avançant à l’aide de son bâton, il se rapprocha au plus près d’un garde.


    « - Bonjour cœur sombre.

    Dites moi, comment puis-je rentrer dans cette cité et surtout comment se nomme t-elle ? Et dépêchez-vous ! Cela fait déjà trop de temps que j’erre dans cette nature avec ce vent fouettant mon visage. »
    Ils ne seront jamais à quel point c’est dur, de ne pas faire partie de ceux qui sont élus, de vivre dans l’ombre de personnes qui prennent toute la lumière. Mais moi je sais, j’en vois plus qu’on ce l’imagine, parce que on ne fait pas attention à moi. Je t’ai vus hier soir, je te vois travailler aujourd’hui. Tu n&#39;es pas spécial, tu es extraordinaire &#33;</span>
    <span style=\'color:#9B7BB9 \'>Pour me faire parler c&#39;est : #9B7BB9

  13. #13
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages
    1 152
    Le garde ainsi interpellé posa un regard amusé sur l'impudent. Et fut pris d'un rire clair.

    Bonjour... "voyageur", sache que cette cité se prénome Melandis, il te faudra t'aquiter d'un taxe pour entrer, mais l'ennui c'est que dans ta bétise, tu oses presser l'administration, de façon fort peu aimable qui plus est. Je doute que ton dossier ne soit accepté et ratifié avant plusieurs jours, à moins que tu fasses preuve d'un minimum d'intelligence et que tu te fasses pardonner...

    Alors qu'il parlait, deux autres gardes en armes approchaient. Les hommes étaient entrainés de la façon la plus drastique qui soit, un combat aurait été perdu d'avance et ils ne semblaient pas d'humeur à plaisanter davantage...
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

  14. #14
    Date d'inscription
    May 2004
    Localisation
    Entre de là à de là
    Messages
    147
    Alors que les deux gardes s’approchèrent, Shreck resta fixé sur son interlocuteur. Il retira sa capuche pour laisser apparaître son visage. Il avait la face blême, de ses cheveux courts tombaient quelques gouttes de sueur preuve de sa longue marche. Il y eut un moment d’attente avant la réponse de Shreck.

    « … Ainsi cette cité se nomme Mélandis, nom plutôt original pour une cité, mais il me plait.
    Je viens de constater que j’ai omis de me présenter. Je m’appelle Shreck, prêtre de Shar la maîtresse de la nuit.

    Pour en revenir à nos moutons, de combien s’élève cette…taxe ? »


    Attendant la réponse du garde Shreck admira les alentours ténébreux de la porte.

    Ils ne seront jamais à quel point c’est dur, de ne pas faire partie de ceux qui sont élus, de vivre dans l’ombre de personnes qui prennent toute la lumière. Mais moi je sais, j’en vois plus qu’on ce l’imagine, parce que on ne fait pas attention à moi. Je t’ai vus hier soir, je te vois travailler aujourd’hui. Tu n&#39;es pas spécial, tu es extraordinaire &#33;</span>
    <span style=\'color:#9B7BB9 \'>Pour me faire parler c&#39;est : #9B7BB9

  15. #15
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages
    1 152
    Le garde dévisagea le voyageur, puis posa un regard interrogateur sur ses collègues, avant d'affirmer d'un ton assuré:

    En dédomagement pour vos propos et en guise de taxe pour votre entrée vous devez à la Capitale Impériale de Melandis la somme de 100 pièces d'or, à payer immédiatement, sous peine de vous voir l'entrée interdite.

    Le garde édictait les paroles d'un ton mécannique et somme toute très militaire, une main posée distraitement sur le pommeau de sa lame.

    [HRP : Désolé pour le temps que ça m'a pris :timide: ]
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

  16. #16
    Date d'inscription
    May 2004
    Localisation
    Entre de là à de là
    Messages
    147
    Le prix de l’entrée surprit plus que de raison le prêtre. Une telle somme pour avoir accès à une cité le déroutait assez, surtout qu’une partie de cette somme servirait à l’excuser pour son manque de tact.

    Shreck chercha dans sa bourse la somme sollicitée et tout en la tendant au garde il s’adressa à ce dernier.


    « - Tenez.
    Cette somme est assez… surprenante. Je ne m’attendais guère à devoir payer un tel prix mais soit, qu’il en soit ainsi.
    J’espère au moins que cette cité vaut le prix de son entrée… »


    Evitant de dire ce qu’il pensait vraiment pour ne pas se voir refuser l’entré, il se dit en lui-même que le garde devait sans doute ce mettre une partie de ce tribut dans sa poche déjà bien remplie.
    Après que le garde lui fit un signe, lui montrant l’entrée, Shreck pénétra dans cette cité aussi sombre qu’une crypte.
    Ils ne seront jamais à quel point c’est dur, de ne pas faire partie de ceux qui sont élus, de vivre dans l’ombre de personnes qui prennent toute la lumière. Mais moi je sais, j’en vois plus qu’on ce l’imagine, parce que on ne fait pas attention à moi. Je t’ai vus hier soir, je te vois travailler aujourd’hui. Tu n&#39;es pas spécial, tu es extraordinaire &#33;</span>
    <span style=\'color:#9B7BB9 \'>Pour me faire parler c&#39;est : #9B7BB9

  17. #17
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Entre nulle part et partout.
    Messages
    2 310
    Une femme se présenta aux portes de la ville. Une jeune femme, une guerrière à n'en pas douter. De longs cheveux noirs, sales et emmelés, pleuvant comme une cascade sur les côtés d'un visage assez séduisant. Des yeux marrons, semblant chercher de tout côté un ennemi, ou peut-être un repas. Le corps d'une femme, avec des formes gracieuses mais largement dissimulées par une cotte de mailles un peu usagée, et aussi et surtout par une vaste collection d'armes accrochées à sa ceinture, dans son dos ou par des sangles sur toutes les parties de son corps. On voyait là soit une aventurière paranoïaque, soit une guerrière prévoyante.
    La collection d'armes semblait s'animer d'une vie propre quand Mederis (prononcer Médèrisse) se déplaçait, et les épées longues, haches, marteaux, fléaux à une et deux mains, faucilles, dagues, et autres épées à deux mains se heurtaient de tous côtés en produisant un bruit qu'on pouvait difficilement qualifier de mélodieux. Malgré tout, le bruit restait raisonnable, par quelque ingéniosité dans la façon dont les armes tenaient, bien que pas assez pour espérer faire preuve de la moindre discrétion.
    Lorsque Mederis parlait, c'était toujours avec une voix mélodieuse, presque envoutante, et très souvent en vers. On aurait pu prendre goût à l'écouter, si ce n'était pour ses propos.



    Talos soit béni, la divine cité de Melandis !
    Voici Mederis la Brave, Mederis la Fougueuse !
    Garde, y a-t-il de la bière et une ambiance chaleureuse ?

    Il y a bien longtemps qu'Elle n'a vu que malice,
    Et de près et de loin le désespoir solitaire,
    De quelques corbeaux errant dans ce désert.

    Il lui tarde de goûter présentement,
    La fraîcheur du houblon et la douceur des draps ,
    Qu'en ces lieux si facilement Elle oublia.

    Que sonnent trompettes et tambours bruyamment,
    Car voici Mederis la Guerrière, Mederis la Valeureuse,
    Que la vue d'une liqueur forte saura rendre heureuse !


    Mederis attendit devant le garde, lui laissant le temps qu'il faut généralement pour comprendre ses propos. Elle se tenait d'un air hautain, supérieur, comme un général entrant dans une ville conquise.
    Agifem, Auteur des Chroniques de l'Age Sombre, mordeur des titreurs négligeants, molosse modérateur du forum NeverWinter Nights 1, et Tyran Suprème du forum NeverWinter Nights 2.

    Un dernier merci à Egrevyn, mon ami, pour tout ce que tu as fait pour nous tous.

  18. #18
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Le garde, plus abasourdi qu'autre chose, avait les traits fixés par l'incompréention et l'étonnement... Un coup de coude de l'un de ses comparses le fit revenir à ses esprits, mais tout de même, troublé...

    Mademoiselle, soyez la bienvenue.

    Il l'inspecta a nouveau, ne comprennant pas comment une femme pouvait se charger tel un mulet de bataille avec une telle ribembelle d'arme. De plus, les propos qu'elle avait égosillés, s'apparentaient bien plus à ceux d'un bougre avide de bière et de vin, mais le garde n'était pas là pour la juger.

    Pour entrer dans la ville, il vous faut, eum, me faire une liste de vos armes tout d'abord.... oui ce sera un bon début...
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  19. #19
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Entre nulle part et partout.
    Messages
    2 310
    Mederis regarda le garde d'un air plus amusé qu'irrité. Elle ouvrit son sac, en tira une lyre de mauvaise facture, mais qui produisit un son plutôt agréable, et entonna quelques vers mélodieux.


    Certains parlent de Mederis,
    Comme de la peste et du vice,
    Mais ceux là pour ne pas qu'Elle se fâche,
    Parlent dans son dos comme des lâches.

    Car ils savent qu'Elle a toujours,
    Sur Elle une arme du jour,
    Etoile du matin pour certain,
    Morgenstern qu'elle manie fort bien.

    Mais si seulement ce n'était que cela,
    Car il est dit qu'Elle a à son bras,
    Une épée plus aiguisée et plus dangereuse,
    Que la lame acérée de la Faucheuse.

    Et dans son dos se trouve une arme,
    Qu'aucun nain ne peut voir sans verser une larme,
    Une hache double ayant vu plus de combats,
    Que les héros avant leur trépas.

    Du gobelin le plus vil au dragon solitaire,
    Tous disent avoir aussi vu une hache de guerre,
    Reflêtant la lune même pendant le jour,
    Tant elle file vite malgré son tranchant lourd.


    Mederis marqua une pause, reprennant son souffle, se préparant à entamer le second couplet d'une chanson fort flatteuse mais aussi fort longue.
    Agifem, Auteur des Chroniques de l'Age Sombre, mordeur des titreurs négligeants, molosse modérateur du forum NeverWinter Nights 1, et Tyran Suprème du forum NeverWinter Nights 2.

    Un dernier merci à Egrevyn, mon ami, pour tout ce que tu as fait pour nous tous.

  20. #20
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Le visage du gade devait certainement trahir son état mental, la jeune femme le regardant étrangement. Se resaisissant, il se gratta sa broussaille lui servant de jeune barbe.

    Hum hum hum oui oui mais encore? ce n'est pas tout et eum, pourriez vous abrèger? là on en a pour une semaine avec votre pactole de vendeur gnome bricoleur
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  21. #21
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Entre nulle part et partout.
    Messages
    2 310
    Le regard de la jeune femme changeat, iritée. Elle ne cessa toutefois pas son chant, et reprit d'une voix toujours aussi mélodieuse.


    Or donc advint le Chevalier de la Montagne,
    Porteur de l'espoir des paysans en pagnes,
    Une épée flamboyante dans sa main brandie,
    Mais Mederis l'occis d'un coup bien senti.

    Ainsi munie de cette belle lame,
    Elle parcourut le pays et prit bien des âmes,
    Du tranchant de son arme aiguisée,
    Que le Faucheur en vint à être irrité.

    Mais jamais il ne vint Lui chercher querelle,
    Car même les Dieux n'en ont après Mederis la Belle,
    Ils savent bien qu'elle possède aussi un marteau,
    Capable de briser même d'un fleuve l'eau.


    Elle reprit à nouveau sa respiration, en lançant un regard au garde qui en disait long sur ce qui se passerait si on l'interrompait encore, surtout pour la traiter de gnome.
    Agifem, Auteur des Chroniques de l'Age Sombre, mordeur des titreurs négligeants, molosse modérateur du forum NeverWinter Nights 1, et Tyran Suprème du forum NeverWinter Nights 2.

    Un dernier merci à Egrevyn, mon ami, pour tout ce que tu as fait pour nous tous.

  22. #22
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Le cerveau du garde commençait à surchauffer, cette femelle le mettait en pelotte ne l'écoutait pas (et même, l'Obligeait Lui à ce qu'Il l'écoute!) franc mur, il se mit à taper du pied et a siffler...

    Bon c'est pour aujourd'hui ou pour demain... j'ai autre chose à siffle que d'écouter une femme chanter des niaiseries, j'ai déjà ma femme à la maison, merci...
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  23. #23
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Entre nulle part et partout.
    Messages
    2 310
    De nouveau Mederis s'interrompit. Elle parla en prose cette fois-ci.


    Oh, garde, j'ai pas la journée. Tu laisse entrer Mederis, la valeureuse championne a soif ! C'est vraiment important de savoir la liste de ses armes ? De toute façon, c'est pas interdit dans cette ville de porter une double hache guisarme, non ?
    Agifem, Auteur des Chroniques de l'Age Sombre, mordeur des titreurs négligeants, molosse modérateur du forum NeverWinter Nights 1, et Tyran Suprème du forum NeverWinter Nights 2.

    Un dernier merci à Egrevyn, mon ami, pour tout ce que tu as fait pour nous tous.

  24. #24
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Le garde pris un air moqueur, peu désireu de continuerà se faire traiter de la sorte par une femme.

    Et bien justement fillette, oui il le faut. C'est pour savoir, tu vois c'est la loi on dois être au courant. Alors soit gentille ma toute ptite et...

    il s'arreta un instant réalisant qu'il perdait son temps...

    Bon bon bon donez mois juste les 5po pour l'entrée en ville et vingtde plus pour les armes... je noterai tout simplement que vous devez posséder au moins un exemplaire de chaque arme connue dans ce bon dieu de royaume...
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  25. #25
    Date d'inscription
    November 2002
    Localisation
    Entre nulle part et partout.
    Messages
    2 310
    Sourit, fouillant dans son sac, finit par en sortir une petite émeraude valant au moins cent pièces d'or, et passe à côté du garde perplexe en fredonnant un air répétitif, dans le bruit métallique de ses armes.
    Agifem, Auteur des Chroniques de l'Age Sombre, mordeur des titreurs négligeants, molosse modérateur du forum NeverWinter Nights 1, et Tyran Suprème du forum NeverWinter Nights 2.

    Un dernier merci à Egrevyn, mon ami, pour tout ce que tu as fait pour nous tous.

  26. #26
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Gaeïa
    Messages
    120
    Une silouhette assez frêle s'avançait péniblement vers les portes. Guidé par la lumière de la lune, un demi-elfe camouflé sous une épaisse cape encapuchonnée entreprit de passer la nuit dans cette cité afin d'y trouver du repos. Oui le repos enfin. Même s'il avait l'impression d'avoir passé une vie de sommeil, le demi-elfe ressentait une profonde fatigue, tant physique que mentale. Les derniers évènements qu'il avait vécu étaient des plus éprouvants mais un sentiment de satisfaction en ressortait...même plus, un sentiment de triomphe. Et quand le garde interrompit sa marche pour lui demander un laisser-passer, il ne reçut pour toute réponse qu'un éclat de rire qui lui glaça le sang. Il avait déjà vu des êtres en proie à la folie, mais celui-ci, d'un simple rire les avait sans doute tous surclasser dans le domaine. Esquissant un sourire qui laissait apparaître une canine drôlement aiguisée, le demi-elfe tendit la somme demandée par le garde.


    désolé :timide:
    La mort est mon seul guide
    La haine mon essence
    Mais moi, que suis-je ?

  27. #27
    Seina Invités
    Le garde regarda, héberlué le nouveau venu.... Il en frémit.. Il ne savait pas pourquoi mais il n'avait pas du tout envie de discuter avec lui... Il hésita un instant à faire signe aux archers de le cribler de flèches . Puis se ravisa... Après tout, un nuveau venu ici ne ferait pas de mal ces temps ci.. De nombreuses rumeurs couraient en ville sur de grands bouleversements et peut être que le nouveau venu pourrait s'avérer utile.


    Le regard du garde resta braqué sur le semi elfe lorsqu'il aperçut une canine fort aiguisée.. Dudiou !!! Encore un Vampire !!! Y en avait marre de cette sale engeance !!! Un jour il faudrait épuré les égouts de la cité pour se débarasser de cette vermine :notme2: . Bon y avait pas à dire, lui il s'en lavait les mains de cette histoire là. Il fit signe au demi elfe de passer et se replongea dans l'étude des nuages du ciel.

  28. #28
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Gaeïa
    Messages
    120
    Le curieux personnage avait suivi le garde du regard sans même bouger la tête. Celui-ci lui laissant le champs libre, il s'enfonça dans la cité, traînant péniblement sa carcasse d'apparence squelettique, en quête d'une taverne où passer la nuit...
    La mort est mon seul guide
    La haine mon essence
    Mais moi, que suis-je ?

  29. #29
    Kol Dan'Metil Invités
    Un voyageur solitaire se profila à l'horizon sur la Grande route menant à Melandis. Il avait l'air harassé et débousollé. Lorgnant à gauche et à droite un ennemi invisible.

    Les gardes, un sourire vicieux aux lèvres attendirent que l'inconnu s'approche du Gué. Ce qui mit un certain temps compte tenu de l'état de fatigue du vagabond.

    Ce dernier arrivant près de la cité s'arréta, posa son baton de marche sur le sol et se défit d'une armure de cuir roussie et malodorante et là jeta dans l'herbe avec un rire dément. Ensuite, il dégaina une pée longue d'un fourreaucrasseux et la brisa sur son genou avec rage avant de jetter le plus loin possible les deux morceaux.

    Enfin, il revétit une large cape verte sur son torse, décharné, avant de reprendre sa route vers les Portes Impériales.

    " Bonjour, je demande l'asile dans cette cité. Presse toi garde de poser tes questions, je n'ai pas envie de prendre racine sur cette route mal entretenue..."

  30. #30
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Le garde se demandais si l'étrange individu demandait un laisser passer pour l'asil de Melandis tout comme le dernier venu, ou alors s'il demandais refuge dans Melandis, pour quel cas il serait aussi bon de l'expédier à l'asil... Personne n'a jamais trouvé "refuge" dans Melandis... Mais trop penser donnait la migraine au garde qui avait ma fois vu défilé de sacré cas cette journée... Entre un Troll nain humoriste, un barbare muet et une elfe boulimique qui voulait lui faire du charme....

    "Hum, je me contenterais de te demander la formalité de 5po... le pourquoi de ta venu m'est complètement égal. Enfin tu ne semble plus possèder d'arme, mais n'essais pas de jouer les tranche gorges dans la ville, on saurait te trouver..."
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

Page 1 sur 11 123 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Lieu] Poste de garde
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les Portes de la Ville
    Réponses: 649
    Dernier message: 21/07/2016, 11h45
  2. [MOD] Quels sont les outils pour créer un PNJ ?
    Par Kaleb dans le forum Créatures, Monstres et NPC
    Réponses: 3
    Dernier message: 27/06/2007, 16h31
  3. [GUI] Pour ceux qui veulent changer leur interface
    Par Mathrim Cauthon dans le forum Le Bazar de l'Aventurier
    Réponses: 5
    Dernier message: 17/10/2006, 16h46
  4. avant poste de TALOS
    Par sakasse dans le forum Les Archives du Cartographe
    Réponses: 182
    Dernier message: 02/02/2004, 10h14

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236