[Sport] Le URK

Les mémoires de la ville.
Verrouillé
Gothmog
 
Ogre mage
Messages : 1339
Enregistré le : jeu. 19 juin 2003, 10:34
Localisation : Arf un peu partout, une femme dans chaque port!
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Gothmog »

Le URK étant le sport le plus apprécié des habitants de tout l'empire, nous avons décidé de créer une arène excusivement réservée à ce jeu. Ceci permettra, je l'espère, d'enrailler les pratiques sauvages de ce sport dans nos ruelles...

Cetains parmi nos concitoyens ne connaissent pas les règles de ce jeu, cela n'est pas un problème car je me charge de vous les donner! :rigoler: ;)

Voici une petite description :

1) Le Terrain

- C'est une surface plane de 1 km de long sur 250 m de large.
- Il est composé de 3 parties : 1 camp pour chacune des équipes et une partie centrale appelée arène. Chaque camp est situé à une extrémité du terrain et s'étend sur 50 m à partir de l'extrémité.
- L'arbitre (c'est-à-dire vôtre serviteur bien aimé :notme: ) se situe dans une loge en hauteur lui conférant une visibilité totale sur tout le terrain.
- Un fossé entre la limite du terrain et les gradins, de 50m de large et de 10m de profondeur dont le fond est tapissé de pieux de 1m (très aiguisés! :diable: ).
- Une sphère d'antimagie empêchant tout acte de magie sur le terrain

2) Les Equipes :

- Chaque équipe est composé de 8 joueurs dont un capitaine.
- Chaque joueur doit être équipé d'une monture quadrupède non ailée dont le garo se situe entre 1 et 1,5m (tiens tiens tiens, je sens qu'une certaine boutique de la Grande Rue va voir son chiffre d'affaire augmenter... ;) )

3) L'Equipement :

- Chaque joueur peut porter l'armure qu'il veut, à charge pour le joueur de faire un compromis entre protection et liberté de mouvement.
- Le tronc : le TRONC était à l'origine de ce sport un condamné à mort mais il à été remplacé en novembre 40 par une forme de tronc humain en paille. (mais bon si vous voulez on peut toujours revenir à la règle initiale... :diable: :rigoler: )
- Chaque joueur possède une TULIV : La tuliv est un grand marteau de guerre, il existe deux sortes de tuliv :
* La tuliv classique : La tête de la tuliv est composée d'un coté contendant et d'un coté formant une fourche à deux pics de 80cm, le manche de la tuliv mesure 1,80m.
* La tuliv du capitaine : Elle correspond en tout point à la tuliv classique hormis qu'elle possède à l'extrémité de son manche une pointe permettant d'empaler l'adversaire. (Une exception est faite pour la tuliv du capitaine de l'équipe impériale de Melandis qui est ornée d'un trident à la place du simple pic)

4 ) Le but du jeu :

Le but est d'emmener dans le camp ennemi 5 troncs.

5) Les Règles :

- Le déplacement du tronc : le tronc peu être déplacé par n'importe quel joueur grâce à sa tuliv, on dit que le tronc est frappé ou piqué selon le coté de la tuliv utilisé.
- Le tronc est accordé lorsqu'il touche le camp de l'une des parties.
- Remplacement : Aucun remplacement de joueur n'est autorisé
- Sortie d'un joueur : un joueur doit sortir du terrain s'il :
* Est mort
* Est sorti de la zone de jeu
* Est tombé 2 fois dans la partie de sa monture
* S'il "pique" un adversaire ou sa monture avec la fourche de sa tuliv
* Sa monture est morte
- Le joueur est autorisé :
* à "frapper" un ennemi avec sa tuliv (mais pas à le piquer sinon il est exclu)
* à pousser un ennemi dans le fossé
* au capitaine d' "empaler" un ennemi

6) Les phases de jeu :

Au début de chaque phase, chaque équipe doit être dans son "camp" et un tronc est mis en jeu en milieu de terrain.
Une phase de jeu finit lorsque le tronc tombe dans le fossé, lorsqu'un point est marqué, lorsqu'un cadavre doit être évacué du terrain ou lors d'une expulsion.

7) Vocabulaire du URK :

Frapper : Action de frapper le tronc avec le coté contendant de la tuliv
Piquer : Action de piquer le tronc avec le coté en forme de fourche de la tuliv
Ennemi : L'adversaire
Tuliv : Voir description dans les règles
Camp : Zone de départ de chaque équipe et de marquage des points
Fossé : Zone entourant le terrain
Tronc : Voir description dans les règles
Urk : Nom du jeu
Loge : Le lieu ou le patron arbitre la partie
Capitaine : Membre unique d'une équipe ayant le droit à une tuliv spéciale
Chasse : Action du capitaine à vouloir empaler un ennemi
Patron : Arbitre du jeu

J'espère maintennat que vous connaissez mieux les règles de ce jeu et que vous viendrez nombreux pour y participer. Une petite précision tout de même: le jeu est gratuit ! De plus, je me chargerai d'illustrer les messages.
Statut : peu présent sur le forum, mais fais des efforts ;)
Avatar du membre
sylvain
 
Squelette
Messages : 149
Enregistré le : mar. 05 nov. 2002, 19:35
Localisation : Rites Magiques, Melandis
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par sylvain »

Si notre URK nationale ne se voit pas offrir assez de participants et de "ballon", on pourra toujours se rabattre sur une partie de Lancer de Bloob ou sinon, de Jeu de Cartes des Merveilles
L'intelligence a été inventée il y a très longtemps par un type vachement malin. La connerie, c'est autre chose, c'est une création collective.
Dessinateur de BD belge [ Philippe Geluck ]
Gothmog
 
Ogre mage
Messages : 1339
Enregistré le : jeu. 19 juin 2003, 10:34
Localisation : Arf un peu partout, une femme dans chaque port!
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Gothmog »

* Afin d'animer le stade de Mélandis, une partie de URK est organisée. Le duel à venir ne sera en réalité qu'un match-exibition : les hostilités stopperont au moment ou l'une des deux équipes parviendra à marquer un point. Ceci permettra de mettre en appétit nôtre public et de susciter, espérons le, de nouvelles vocations. Les deux équipes se placèrent chacune dans son camp. Nous avons :

1) équipe n°1 représentant Mélandis :
- Thanatos
- Illangilang
- Nathiel
- Aénarion (capitaine)
- guerrier 1
- guerrier 2
- guerriere 3
- guerriere 4

Les membres de l'équipe représentant Mélandis, ont pour montures les meilleurs cheveaux de la région, prêtés pour l'occasion par le Sieur Aénarion (que nous remercions en passant... :happy: ).

2) équipe n°2 représentant les diverses contrées :
- cavalier noir 1
- cavalier noir 2
- cavalier noir 3 et 4
- guerrier noir 1
- guerrier noir 2 et 3
- capitaine noir

L'arbitre plaça la tête d'un prisonnier en centre de l'arène. Il recula et monta dans sa loge, perchée à 20m de hauteur, lui permettant ainsi de voir les deux extrémités du terrain. Il escalada l'échelle et une fois arrivé au sommet de sa tour, il abaissa le drapeau rouge.

A ce moment la, les deux équipes se ruèrent à l'assaut du TRONC. Les cavaliers hurlèrent, les cheveaux galoppèrent, un nuage de poussière et de bruit s'éleva dans les airs, parvenant aux oreilles des spectateurs. On sentait la fièvre et l'excitation monter... Les lames des TULIVS scintillaient, brillaient au soleil, les étriers perçaient la chair des cheveaux, l'écume dégoulinait du mors des quadripèdes... L'odeur de la transpiration se mêlait à la poussière.

Les deux équipes arrivèrent bientôt à proximité du TRONC, les spectateurs retenaient leur souffle... :omg: Puis les deux nuages de poussière ne firent plus qu'un, et l'on entendit le fracas des TULIVS projetées contre les armures. Des hurlements s'élevèrent dans les airs, suivis de gémissements... :..: Deux cavaliers noirs apparurent à travers la poussière, ils jonchaient le sol, une marre de sang les entourant... Leurs montures galoppaient dans tous les sens, effrayées par les bruits et blessées aux flancs. Dans leur fuite, les deux cheveaux ne purent s'arrêter avant le goufre, et tombèrent dans le fossé, s'empalant sur les pieux... :snif: Des cris de joie s'élevèrent alors des gradins... :hein: :rigoler:

Le nuage se dissipa doucement, on parvint alors à voir distinctement le capitaine Mélandien tenir au bout de sa TULIV, le TRONC tant convoité. Bravo Aénarion! Cette vision rendit la foule histérique... Les gens hurlaient de joie 'allez Mélandis', 'vive Talos', ils sautaient sur les gradins, gesticulaient dans tous les sens, au risque de se faire écrouler les gradins du stade... Les femmes étaient dans un état second. Il faut dire que la vision du sang et de la transpiration dégoulinant sur les armures et les corps musclés de nos guerriers, était absolument fantastique! :lunette:

Dans l'excitation du combat, Aénarion piétina les corps des deux cavaliers noirs. Portant un coup d'une puissance inouie, il assoma un cavalier noir avec sa TULIV. Le casque de ce dernier fût projeté en l'air sous la violence du choc :hein: :diable: Le cavalier tomba au sol et Nathiel le décapita d'un seul coup :diable: . Aénarion, muni du TRONC, fît cabrer son cheval et hurla à ses compagnons de le suivre et le protéger jusqu'au camp des cavaliers noirs.

Dans la cohue et le combat, ils oublièrent Thanatos! Ce dernier était aux prises avec 3 cavaliers noirs, dont leur capitaine... :omg: Il fallait le voir, se battant comme un lion, hurlant, frappant, esquivant, sautant, parant les coups et galoppant dans tous les sens afin de leur échapper... La foule tout d'un coup se tû... Thanatos fût blessé... Il reçu un coup de TULIV dans le dos (arrr, les saligots, attaquer par derrière... :angry: :diable: ). Il fût désarçonné! :omg: Nathiel voyant la scène, fît demi tour et se porta au secours de son ami. Même à terre, il continuait à se battre comme un acharné, parvenant à trancher la jambe d'un cavalier. Ce dernier tomba au sol, et se brisa la nuque dans sa chute :happy: . Nathiel, sur son cheval au galop, se dirigea à hauteur de Thanatos et ce dernier dans un numéro digne du cirque et des meilleurs voltigeurs, agrippa la main de Nathiel et bondit sur la selle du cheval. Ouahhh, ce fût le délire dans les gradins!

Mais Thanatos était gravement touché, il ne pouvait continuer le combat. Nathiel le déposa au bord de l'arène et ce dernier sortit se faire soigner. On pû appercevoir la mine déconfite de Radamenthis lorsqu'elle vît le dos ensenglanté de Thanatos...

Pendant ce temps la, Aénarion et Illangilang galoppaient vers le camp de cavaliers noirs. Ils étaient poursuivis par 3 cavaliers, rejoints bientôt par les 2 autres cavaliers qui avaient combattu Thanatos. Les guerriers de Mélandis restaient derrière les deux compères afin de protéger leur avancée. Les 4 guerriers stoppèrent et décidèrent d'affronter les 5 cavaliers noirs rescapés. Ils se disposèrent les uns à côté des autres, formant une barrière. On s'attendait à voir le choc frontal survenir d'une minute à l'autre... Tout le monde dans les tribunes ferma ses yeux... On entendit un fracas énorme... Des gémissements, des cris de douleur, de colère, de haine et de peur s'élevèrent de la mêlée. Des pieds, des têtes et des mains volèrent dans tous les sens... Des cheveaux tombèrent, terrassés par les coups... Des TULIVS se brisèrent sous la puissance du choc, les armures dorées et argentées se recouvraient de rouge... Aucun acteur ne sortît indemne de l'affrontement. Les 4 guerriers Mélandiens furent térrassés, aucuns d'eux ne survécu... Deux cavaliers noirs étaient encore sur leur monture, apparement encore en état de combattre. Mais les autres...

Aénarion et Illangilang n'étaient plus qu'à une dizaine de mètres du camp lorsque le cheval d'Illangilang s'effondra! En regardant de plus prêt le cheval d'Illangilang, on s'apperçu qu'il était blessé au flanc, une immense saignée lui avait été faite... Il ne pouvait se relever, la mort était proche... Aénarion fit marche arrière, prit Illangilang sur son cheval, et franchit la ligne du camp des cavaliers noirs.

VICTOIRE!

On pû alors voir les visages marqués des querriers Mélandiens. Ils avaient du mal à reprendre leur souffle, tous étaient plus ou moins blessés. Seul Nathiel semblait en forme, ses capacités de régénération de vampire doivent sûrement y être pour beaucoup! Thanatos, quand à lui, était soigné par Radamentis, ses blessures se cicatrisant rapidemment.

Quand aux cavaliers noirs encore en vie, ils furent enfermés dans la prison de Mélandis. Des traitements spéciaux leur étaient réservés, comme pour tous les perdants du URK...

La foule déserta tout doucement les gradins, l'esprit encore rempli d'images fabuleuses du combat de leurs héros...

Vivement un nouveau match!
Statut : peu présent sur le forum, mais fais des efforts ;)
Verrouillé

Retourner vers « Les Archives de la vie mélandienne »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité