[Bâtiment] Le Domaine de Diane dÂ’Orlac

Lieu de prédilection des érudits Mélandiens, ce quartier est une véritable mine de trésors intellectuels. Musées, bibliothèques, théâtres et autres bâtiments culturels accueillent les visiteurs avides de connaissances, alors que les sombres éminences du Nécronomicon se cloîtrent dans leurs tours, à la recherche de pouvoirs magiques toujours plus puissants.
Avatar du membre
Diane d'Orlac
Personnage non joueur
Loup
Messages : 112
Enregistré le : mer. 30 nov. 2016, 18:43
Statut : Hors ligne

[Bâtiment] Le Domaine de Diane d’Orlac

Message par Diane d'Orlac »

Description à venir...
Avatar du membre
Diane d'Orlac
Personnage non joueur
Loup
Messages : 112
Enregistré le : mer. 30 nov. 2016, 18:43
Statut : Hors ligne

Message par Diane d'Orlac »

HRP : depuis ici.

La vue offerte par la fenêtre apporta à Kededric d’utiles renseignements. Lui qui connaissait bien la cité du chaos fut en mesure de reconnaître le noyau occulte. Ce ne fut guère difficile, il apercevait la sombre silhouette de l’école du Nécronomicon à quelques distances. Il sut aussi que sa chambre était en hauteur, dans une tour assurément.

Les affaires de l’assassin se trouvaient au pied du lit, proprement pliés et apparemment lavé. Ses armes trônaient sur la table, à portée de main. La porte s’ouvrit dans un susurrement de gonds huilés et une ravissante jeune femme, une servante comprit aussitôt Kededric, s’immobilisa sur le seuil.

« Ho, Monsieur est réveillé », nota-t-elle.
Et monsieur était nu, pour l’instant. Voilà sans doute pourquoi elle détourna les yeux.

« Je vais avertir Madame d’Orlac. Modérez vos efforts, vous revenez de loin. »
Avatar du membre
Kededric
Légende des Royaumes
Worg
Messages : 363
Enregistré le : mer. 20 nov. 2013, 21:22
Localisation : Melandis
Statut : Hors ligne

Message par Kededric »

Le Noyau Occulte. Beldar lui avait parlé des mages de l'école du Nécronomicon, qui souhaitaient lui parler. Ce... cette affaire avec Orchandelle avait-elle été un test ? Une épreuve pour déterminer s'il était capable de réagir face à une situation de crise apparemment inextricable ? Ou avait-il réellement frôlé la mort ? Les questions se bousculaient dans sa tête lorsque la porte s'ouvrit.

L'assassin ne fit pas mine de vouloir cacher sa nudité ; d'une part, c'était trop tard, et d'autre part... il avait déjà pu se retrouver dans des situations bien plus embarrassantes. Il opina du chef lorsque la servante lui conseilla de ne pas trop s'agiter. Il ressentait la fatigue, sans en connaître exactement l'origine.


"Puis-je emporter l'ensemble de mes affaires ? Je ne voudrais pas me présenter en armes si c'est malséant." Il attrapa ses vêtements et commença de les enfiler, histoire de ne pas gêner outre mesure la jeune femme.

Orlac... Oui, c'était bien elle dont Beldar avait parlé. Il ne savait pas grand-chose sur elle, finalement. Apparemment, cela n'allait plus durer.
Couleur rp : #2D9C00 - Biographie rp
"On peut voir de bien des façons. On peut être aveugle de bien des façons." Frank Patrick Herbert
Dirigé par Mornagest
Avatar du membre
Diane d'Orlac
Personnage non joueur
Loup
Messages : 112
Enregistré le : mer. 30 nov. 2016, 18:43
Statut : Hors ligne

Message par Diane d'Orlac »

« Ho, vous n’avez pas à bouger d’ici. Madame va venir à vous. Contentez-vous de vous vêtir. »
La servante, s’inclina brièvement, puis s’effaça en refermant la porte, pas à clef. Kededric entendit ensuite ses pas s’éloigner dans un couloir.

Diane d’Orlac était une des figures majeure de l’école du Nécronomicon et, par la même occasion, l’une des plus grandes magiciennes de Melandis, voir du continent tout entier. Il n’y avait dans la cité, en théorie, que deux personnes qui pouvait lui donner des ordres : le directeur de l’école de magie, et l’empereur lui-même. La Comtesse d’Orlac était connue comme une grande intrigante et, pour les personnes qui s’intéressaient aux arcanes, comme une maîtresse de la transmutation.
La rumeur la plus curieuse à son sujet était celle qui prétendait qu’elle avait déjà plus de 100 ans, mais demeurait jeune, bien qu’elle soit humaine. Jeune et belle, très belle.

Quoi qu’il en soit, Kededric se trouvait de nouveau seul dans sa chambre. S’il voulait sortir, c’était le moment.


HRP : toutes les informations que je viens de donner sur Diane, ton personnage les connaît.
Avatar du membre
Kededric
Légende des Royaumes
Worg
Messages : 363
Enregistré le : mer. 20 nov. 2013, 21:22
Localisation : Melandis
Statut : Hors ligne

Message par Kededric »

De plus en plus intrigant. La magicienne allait venir le voir ici, plutôt que de la recevoir dans ses propres appartements, ou dans quelque salle de réception ? Était-ce un grand honneur, ou un message déguisé ? Kededric n'était pas naïf, mais il n'arrivait pas à trouver la raison sournoise qui pourrait pousser une mage de si haut rang à agir de la sorte. Cela lui trotta en tête tandis qu'il terminait de s'apprêter, soucieux d'être présentable le plus rapidement possible. Il profita d'un joli miroir encadré en bronze patiné pour parfaire son aspect, puisqu'il ne lui restait plus qu'à patienter.

Il envisagea brièvement de faire quelques pas dans le couloir, mais il décida qu'il était sans doute plus courtois d'attendre sagement là. Déambuler donnerait le signe qu'il s'ennuyait ; or, il ne souhaitait pas froisser son hôtesse, surtout avant de connaître ses motivations. Et puis, il avait suffisamment de choses à ressasser pour ne pas voir le temps passé.

Qu'était devenu Orchandelle ? Et Beldar avait-il survécu ? Ses acolytes ? Avait-il rêvé ? Voilà des questions qu'il aimerait poser à la dame d'Orlac, si elle daignait lui en laisser l'occasion. Sa curiosité était quasiment sans limite, et cette affaire ne pouvait qu'exciter cette curiosité... d'autant qu'il n'en avait pas eu le dernier mot. Ni même le premier, somme toute...
Couleur rp : #2D9C00 - Biographie rp
"On peut voir de bien des façons. On peut être aveugle de bien des façons." Frank Patrick Herbert
Dirigé par Mornagest
Avatar du membre
Diane d'Orlac
Personnage non joueur
Loup
Messages : 112
Enregistré le : mer. 30 nov. 2016, 18:43
Statut : Hors ligne

Message par Diane d'Orlac »

Des pas déterminés dans le couloir annoncèrent la venue de la magicienne. Elle vint seule, et referma la porte derrière elle.
Elle était aussi belle que les rumeurs se plaisaient à le dire. Ses cheveux bruns aux reflets roux arboraient une coiffure sophistiquée, son front était orné d’un diadème et son cou retenait une splendide amulette. Sa robe brodée d’or affirmait à la fois sa profession et son noble rang. Seul bémol dans ce portrait, c’était sa beauté sans doute trop froide. Son visage avait une symétrie presque excessive, presque artificielle. Ce fut en tout cas ce qu’un observateur du calibre de Kededric put déterminer.


« Ha, notre assassin préféré est revenue parmi nous », débuta-t-elle avec un petit sourire satisfait.

Elle évalua ce dernier et reprit :


« Vous avez meilleure mine que quand on vous a trouvé. Apparemment, vous revenez de loin. D’où précisément ? Là est la question. Votre mésaventure mérite assurément un récit détaillé. »

Madame d’Orlac entrait directement dans le vif du sujet.
Avatar du membre
Kededric
Légende des Royaumes
Worg
Messages : 363
Enregistré le : mer. 20 nov. 2013, 21:22
Localisation : Melandis
Statut : Hors ligne

Message par Kededric »

La "jeune" femme qui se tenait à présent devant lui semblait pleine d'assurance et de grâce. D'une beauté froide et captivante, elle savait toutefois éclairer son visage, comme le sourire qu'elle lui adressa le lui confirma. Kededric aurait parié gros sur le fait que la comtesse usait de magie pour maintenir jeune et fraîche son apparence. Le côté presque surnaturel de sa beauté trahissait cela, et l'assassin se demandait si ce n'était pas volontaire de la part de la magicienne. Car, s'il pouvait remarquer cela, d'autres le pouvaient également...

Il répondit à la dame d'Orlac par une révérence emphatique, puis répondit :


"Ma Dame, je suis votre obligé. Je gage, en effet, que vous m'ayez sauvé la vie, d'une manière ou d'une autre. La moindre des choses serait donc que je vous narre par le menu ma mésaventure..."

Il n'aurait pas imaginé que la magicienne lui demanderait si rapidement des comptes. Kededric ne la voyait pas comme quelqu'un de pressé, mais les impressions pouvaient être trompeuses.

"Nous nous sommes rendus, Beldar, deux appariteurs de l'école et moi-même, à la demeure du peintre Blasius Orchandelle. J'avais signalé le... disons, le trouble qu'il avait subi durant la vague entropique survenue voici quelques jours, en ville. Comme je l'expliquai alors à Beldar, le peintre avait subitement acquis une force surhumaine, et son comportement, déjà dérangeant auparavant, était devenu très inquiétant, morbide, même."

Il s'interrompit un instant, cherchant ses mots*"La maison était comme abandonnée depuis des décennies. Tout était en lambeaux, en poussière, en ruine... et nulle trace du peintre. J'ai cependant ressenti comme un courant d'air glacé, et l'homme - ou plutôt, un esprit ayant pris son apparence - nous accueillit dans une des chambres. Dès lors que l'esprit nous est apparu, la maison retrouva son aspect initial, certes emplie d'un désordre très artistique, mais sans la moindre trace de décrépitude avancée. Le spectre a tenté de nous empoisonner avec le vin qu'il nous offrit en guise d'accueil, mais Beldar a pu résister et a même tenté de lui lancer des sortilèges, mais le spectre semblait totalement insensible à la magie. Quant à moi, j'ai essayé de le frapper physiquement, mais il était... intangible."

Bien malgré lui, il frissonna en repensant à cet épisode sinistre. Le spectre-peintre était réellement terrifiant, et il n'osait songer au danger qu'il pouvait représenter.

"Trop occupé à essayer de tuer Beldar, le spectre ne m'a pas accordé d'attention, jusqu'à ce que je me décide à m'enfuir pour chercher de l'aide à l'extérieur. Le spectre a commencé à me suivre, et c'est alors que j'ai ouvert la porte d'entrée. Le néant, au-dehors... j'ai pensé aux Limbes. Oui... les Limbes. C'est en tout cas ainsi que je décrirais ce que j'ai vu. Le vide absolu, le silence opaque, la noirceur... et derrière, toujours ce spectre. J'ai franchi le seuil, et j'ai perdu connaissance. Pour me réveiller ici même..."

Il demeurait songeur, comme s'il venait de se raconter tout cela à voix haute, pour essayer de mettre les choses au clair. Mais rien d'autre ne ressortait de cela. Tout cela semblait si... irréel.
Couleur rp : #2D9C00 - Biographie rp
"On peut voir de bien des façons. On peut être aveugle de bien des façons." Frank Patrick Herbert
Dirigé par Mornagest
Avatar du membre
Diane d'Orlac
Personnage non joueur
Loup
Messages : 112
Enregistré le : mer. 30 nov. 2016, 18:43
Statut : Hors ligne

Message par Diane d'Orlac »

Diane d’Orlac avait pris une chaise pour écouter, assise et attentive, le récit que lui servit Kededric. Elle demeura quasiment sans réaction, se contentant de quelques hochements de tête pour manifester avec une politesse aristocratique qu’elle suivait ses propos. Elle sembla néanmoins éprouver de l’intérêt envers la mésaventure de l’assassin.
« Quel dommage, finit-elle par déclarer lorsque la conclusion fut énoncée. Beldar était plein de promesses. Il semble cependant qu’il ait manqué de bon sens sur ce coup. Tant pis... La vague entropique a bouleversée bien des choses. La création de cet... esprit hors norme n’est probablement pas la plus impressionnante. Il pourrait représenter une menace majeure pour la cité. Cela dit, il semble à priori incapable de quitter sa demeure. C’est pour cette raison que vous l’avez énervé. Fuir était la seule façon de lui échapper, de se mettre hors de sa portée. Il doit être particulièrement frustrant pour cette créature avec un tel pouvoir d’être incapable de s’affranchir de certaines limites. »
Elle se releva.
« Le temps me manque. Je reçois des invités de marque et je préfère qu’il ne sache pas que vous êtes là. »
Elle s’approcha d’un pas, plongea ses yeux abyssaux dans ceux de son invité et murmura :
« Je sais ce que vous êtes. Je sais certaines choses que vous avez accompli. Il se trouve qu’on s’est déjà croisé, avec d’autres visages, dans un contexte bien différent. Je ne tiens pas à vous retenir contre votre volonté, mais faites-moi le plaisir de rester en ma tour jusqu’à demain. Nous serons plus tranquille. Nous avons à parler, de cet Orchandelle mais pas uniquement. Qu’en dites-vous ? »
Avatar du membre
Kededric
Légende des Royaumes
Worg
Messages : 363
Enregistré le : mer. 20 nov. 2013, 21:22
Localisation : Melandis
Statut : Hors ligne

Message par Kededric »

Elle parlait de Beldar au passé. Il n'avait sans doute pas survécu à cette rencontre funeste. L'esprit d'Orchandelle, sa puissance et sa folie combinées, avait dû le ravager en quelques fractions de seconde... surtout s'il s'était déchaîné sur lui après que Kededric se fût enfui. Beldar lui était sympathique, somme toute. Dommage...

L'assassin écouta très attentivement la dame d'Orlac lorsqu'elle lui fit ses quelques révélations. Ils se connaissaient ? Il ignorait s'il devait s'en inquiéter ou s'en réjouir. Mais peut-être qu'elle ne désirait pas le garder captif plus longtemps qu'une journée...


"Je m'en voudrais de contrevenir à vos désirs, et votre hospitalité me va droit au cœur. Du reste, je vous avouerai sans ambages que je ne suis pas encore au mieux de ma forme. Cette rencontre... très particulière... m'a épuisé. Aussi, j'accède sans retenue à votre demande, ma Dame."
Couleur rp : #2D9C00 - Biographie rp
"On peut voir de bien des façons. On peut être aveugle de bien des façons." Frank Patrick Herbert
Dirigé par Mornagest
Avatar du membre
Diane d'Orlac
Personnage non joueur
Loup
Messages : 112
Enregistré le : mer. 30 nov. 2016, 18:43
Statut : Hors ligne

Message par Diane d'Orlac »

« Alors tout est pour le mieux », répondit, satisfaite, la Comtesse d’Orlac.
Elle s’écarta et tendit la main vers la chaise qui alla elle-même se ranger sous la petite table.
« Reposez-vous. Si vous avez besoin de quoi que ce soit, sonnez. Il y aura toujours quelqu’un pour satisfaire vos demandes. »
Elle se dirigea vers la porte.
« À demain », conclut-elle avec un petit sourire indéchiffrable.
Et elle s’en alla d’un pas pressé. Demeurait la jeune servante qui s’avança d’un pas.

« Vous n’avez besoin de rien, Monsieur ? » demanda-t-elle, affable.
Avatar du membre
Kededric
Légende des Royaumes
Worg
Messages : 363
Enregistré le : mer. 20 nov. 2013, 21:22
Localisation : Melandis
Statut : Hors ligne

Message par Kededric »

La dame s'en fut, non sans qu'il lui eût adressé une courte révérence. Il resta avec ses songes... et avec la jeune servante.

"Ma foi, puisque vous le proposez... serait-il possible d'avoir un repas léger ? Je sens venir comme un début d'appétit." Il la laissa quérir de quoi manger, et fut enfin seul. Il avait besoin d'un peu de temps pour remettre de l'ordre dans ses idées, et de toute façon, il avait vraiment faim.

Diane d'Orlac. Personnage mystérieux, parmi d'autres qu'il avait pu rencontrer ces derniers temps. Orchandelle, Beldar... que se passait-il pour que son existence se retrouvât ainsi chamboulée en l'espace de quelques jours ? Avait-il provoqué Beshaba ? Loviatar ? Shar ? Ou était-ce simplement le fruit du hasard, ce en quoi il avait du mal à croire ?

Les conséquences de la vague entropique se retrouvaient peut-être dans cette suite de rencontres singulières. Même s'il avait rencontré Orchandelle avant sa survenue, son comportement et sa santé s'étaient retrouvés altérés à cause de la vague. Et sans cela, aurait-il rencontré la dame d'Orlac ?

Tout cela était à méditer. Il ne croyait pas aux coïncidences...
Couleur rp : #2D9C00 - Biographie rp
"On peut voir de bien des façons. On peut être aveugle de bien des façons." Frank Patrick Herbert
Dirigé par Mornagest
Avatar du membre
Diane d'Orlac
Personnage non joueur
Loup
Messages : 112
Enregistré le : mer. 30 nov. 2016, 18:43
Statut : Hors ligne

Message par Diane d'Orlac »

La jeune servante revint peu après, chargé d’un plateau d’argent sur lequel trônait de quoi nourrir sans excès le corps éprouvé de Kededric. Les mets étaient raffinés. Peut-être n’étaient-ils pas digne de la table d’un prince mais ils auraient sans mal pu contenter les clients de la meilleure auberge de la cité. Un cruchon d’eau et un pichet de vin accompagnaient le tout. La servante, effacée, déposa le plateau sur la table, s’inclina brièvement, mais respectueusement, puis quitta pour le bon la chambre, non sans oublier de fermer la porte derrière elle.

Voilà de nouveau l’assassin seul. Le calme de la tour était assez saisissant. À peine entendait-on quelques pas lointains raisonner dans les couloirs. De quoi pouvoir méditer sans déranger. La nuit noire invitait au repos.
Avatar du membre
Kededric
Légende des Royaumes
Worg
Messages : 363
Enregistré le : mer. 20 nov. 2013, 21:22
Localisation : Melandis
Statut : Hors ligne

Message par Kededric »

Il ne se méfia pas des aliments. Si la dame d'Orlac avait voulu se débarrasser de lui, elle l'aurait fait depuis belle lurette, et d'une manière moins encombrante que de se retrouver avec un cadavre en sa demeure. Aussi, Kededric attaqua-t-il volontiers le repas, et mangea de bon appétit. Le vin, bien que commun, était de bonne qualité. Il contrastait en tout cas avec la bière grossière qu'il avait coutume de boire au Luménien Noyé...

La nuit était tombée, sur ces entrefaites, et l'assassin se retrouvait seul avec ses pensées, et son plateau en argent vidé de sa nourriture. Il envisagea de rester à méditer, mais préféra plutôt se concentrer sur ses sortilèges, qu'il aimait avoir à disposition. Même dans un endroit pareil, le danger pouvait frapper d'une manière ou d'une autre.


hrp : Kededric conserve sa liste de sorts "classique" en mémoire, la revoici :

Niveau 1 : charme-personne, détection de la magie, fou-rire de Tasha, image silencieuse, sommeil
Niveau 2 : image miroir, immobilisation de personne, invisibilité, suggestion
Couleur rp : #2D9C00 - Biographie rp
"On peut voir de bien des façons. On peut être aveugle de bien des façons." Frank Patrick Herbert
Dirigé par Mornagest
Avatar du membre
Diane d'Orlac
Personnage non joueur
Loup
Messages : 112
Enregistré le : mer. 30 nov. 2016, 18:43
Statut : Hors ligne

Message par Diane d'Orlac »

Kededric, ses révisions arcaniques achevées, se sentit écrasé de fatigue et ne fut pas long à retrouver la douceur de son lit. Il glissa presque aussitôt dans un sommeil, certes profond, mais moins que le vide absolu qui avait suivi sa chute dans le néant gris.

Ce fut le chant des oiseaux qui le réveillèrent. Le soleil était levé, un temps mitigé dominait la cité du chaos. Sur la table, le plateau repas avait disparût, remplacé par un autre chargé d’un copieux petit déjeuné. À côté du plateau, un quartier de parchemin sur lequel était couchés des mots tracées avec force élégance attendait l’assassin.

"Je vous attends..." pouvait-on y lire.

La porte de la chambre était ouverte, invitant à sortir. Nulle trace de la servante, de la Comtesse d’Orlac ou de qui que ce soit d’autres. La tour semblait plongée dans le calme comme si les pierres elles-mêmes attendaient.

Quoi qu’il en soit, Kededric était reposé et avait la disposition de toutes ses facultés. Quoi qu’il lui soit arrivé après sa rencontre avec le sinistre Orchandelle, il s’en était remis.
Avatar du membre
Kededric
Légende des Royaumes
Worg
Messages : 363
Enregistré le : mer. 20 nov. 2013, 21:22
Localisation : Melandis
Statut : Hors ligne

Message par Kededric »

La nuit lui fut profitable. Il craignait de se retrouver, au matin, avec une lourde fatigue, conséquence de ce passage dans les Limbes - ou ailleurs - mais il eut le plaisir de retrouver une sensation de repos au saut du lit.

Soucieux de ne guère faire attendre davantage son hôtesse, Kededric s'empressa de déjeuner, mangeant avec appétit le pain, la confiture, le miel et les biscuits qui lui étaient destinés.

Une fois prêt, il n'hésita qu'un instant avant de prendre l'ensemble de son équipement avec lui. Mieux valait se tenir prêt à tout, même dans ces lieux en apparence si quiets.

Il sortit de la chambre, désireux de se dégourdir enfin les jambes. La méditation prolongée ne lui était pas salutaire.
Couleur rp : #2D9C00 - Biographie rp
"On peut voir de bien des façons. On peut être aveugle de bien des façons." Frank Patrick Herbert
Dirigé par Mornagest
Avatar du membre
Diane d'Orlac
Personnage non joueur
Loup
Messages : 112
Enregistré le : mer. 30 nov. 2016, 18:43
Statut : Hors ligne

Message par Diane d'Orlac »

Il n’y avait personne pour l’attendre, personne pour le guider. Le couloir sur lequel donnait la chambre était aussi désert que silencieux. Murs, sol, plafond, tout était de pierres d’un blanc crémeux particulièrement élégant. Les dalles du sol étaient également polies pratiquement au point de pouvoir renvoyer une manière de reflet. La lumière provenait de torches manifestement magiques. L’éclairage était trop clair, trop limpide pour n’être que le fruit d’une banale combustion.

D’un côté, le couloir se poursuivait jusqu’à être bordée de fenêtres. Il obliquait lentement sur la gauche, impossible de voir où il aboutissait. De l’autre côté, le couloir menait rapidement à un escalier en colimaçon, escalier qu’il était possible de monter ou de descendre.
Si l’assassin tendait l’oreille, il lui semblait percevoir un bruit diffus et variable, comme une douce note de musique jouée par intermittence et prolongée jusqu’à son évanouissement progressif. Ce bruit venait d’en haut, apparemment.
Avatar du membre
Kededric
Légende des Royaumes
Worg
Messages : 363
Enregistré le : mer. 20 nov. 2013, 21:22
Localisation : Melandis
Statut : Hors ligne

Message par Kededric »

Tiens, tiens. Serait-ce la maîtresse de céans qui jouait ainsi de la musique ? Ou un autre occupant de la demeure, passablement grande ? D'instinct, presque, il s'était arrêté pour essayer de déterminer s'il reconnaissait une mélodie, et même, pourquoi pas, l'instrument joué. Mais il était trop loin pour cela, et l'air ne lui disait rien, pour l'heure.

Même s'il n'était pas certain de trouver là-haut la dame d'Orlac, sa curiosité et son amour de la musique le poussa à aller s'en assurer. Au pire, il pourrait toujours demander au musicien où se trouvait la dame.

Il gravit les marches.
Couleur rp : #2D9C00 - Biographie rp
"On peut voir de bien des façons. On peut être aveugle de bien des façons." Frank Patrick Herbert
Dirigé par Mornagest
Avatar du membre
Diane d'Orlac
Personnage non joueur
Loup
Messages : 112
Enregistré le : mer. 30 nov. 2016, 18:43
Statut : Hors ligne

Message par Diane d'Orlac »

Ainsi Kededric gravit-il deux étages de la tour. Le voilà, à n’en point douter, au bon pallier. La musique n’en était pas une, ou alors, elle était particulièrement abstraite. Les notes, individuellement douces et harmonieuses, ne formaient aucun ensemble cohérent, constituant d’avantage une ambiance. Le couloir qui s’offrait à l’assassin était façonné dans les mêmes pierres couleur crèmes, éclairé par les mêmes torches magiques. Ses pas raisonnaient. Il lui semblait toujours être seul. À gauche, à droite, de lourdes portes aux ferrures travaillées, mais les notes venaient d’en face, franchissant une double porte laissée, peut-être à dessin, entrouverte.

Voilà Kededric sur le seuil. Il n’avait pas encore poussé les battants. Ceux-ci étaient suffisamment écartés pour laisser admirer une vaste pièce circulaire aux allures de coquet salon, mais dont bien des meubles vernis étaient chargés de fioles, d’alambiques, de matériels singuliers et probablement, pour certains, magiques. À la limite du champ de vision de l’assassin se tenait, de dos, ce qui semblait être un pantin. À taille d’enfant, finement réalisé, il bougeait sans aucune assistance visible. D’ailleurs, il ne comportait aucun fil. Difficile de comprendre ce qu’il fabriquait. Peut-être dansait-il simplement. Le pantin observait en tout cas quelque chose que ne pouvait voir Kededric sans entrer.
Avatar du membre
Kededric
Légende des Royaumes
Worg
Messages : 363
Enregistré le : mer. 20 nov. 2013, 21:22
Localisation : Melandis
Statut : Hors ligne

Message par Kededric »

Les notes résonnaient lentement, attendant presque patiemment que la précédente s'arrêtât de faire vibrer l'air avant de prendre le relais. Ces notes, en l'absence d'accord structuré, formaient un ensemble presque hypnotique, envoûtant. Comme si elles faisaient partie d'une incantation, et non d'une œuvre musicale complexe et abstraite.

Il songea que ces notes permettaient peut-être de contrôler ce pantin qu'il voyait à présent. Le but de tout cela lui échappait ; peut-être la dame d'Orlac se lançait-elle dans une nouvelle expérience. Mais elle était davantage renommée pour ses pouvoirs de transmutation, pas pour ceux de charme. À moins... que le pantin ne fût un être vivant qu'elle aurait altéré ?

Bien décidé à essayer de déchiffrer ce nouveau petit mystère, Kededric poussa la porte afin de lui permettre d'entrer sans se contorsionner, puis il fit un pas discret dans la pièce. Tout cet attirail magique présent prêtait presque à sourire. Comme s'il faisait office de décor, et non d'outils régulièrement employés. Mais la magicienne ne devait sans doute pas user de tels artifices enfantins ; elle devait, ou peut-être ses collaborateurs, s'en servir malgré tout.

Kededric resta silencieux.
Couleur rp : #2D9C00 - Biographie rp
"On peut voir de bien des façons. On peut être aveugle de bien des façons." Frank Patrick Herbert
Dirigé par Mornagest
Avatar du membre
Diane d'Orlac
Personnage non joueur
Loup
Messages : 112
Enregistré le : mer. 30 nov. 2016, 18:43
Statut : Hors ligne

Message par Diane d'Orlac »

Le gracieux pantin de bois noble dansait bel et bien. Et il le faisait sous le regard d’une dame splendide, une blonde aux yeux océanique et à la riche vêture d’un blanc neigeux. Cette dame, même si elle ne ressemblait pas à celle qui s’était brièvement présentée durant la nuit, ne pouvait qu’être que Diane d’Orlac. Connaissait-on seulement sa véritable apparence ? Assise dans un large fauteuil, elle contemplait le singulier danseur, un bâton sculpté luisant de puissance à portée de la main.
Les curieuses notes qui avaient conduit Kededric ici provenaient d’une orbe lumineuse irisée en suspension au-dessus d’un piédestal située à proximité du fauteuil. L’orbe éclairait une partie de la pièce de teintes chimériques, le reste étant laissé au bon soin du soleil qui se déversait par les larges fenêtres.

« Je constate que vous avez su me trouver, dit la femme en levant ses yeux vers l’assassin. Bien dormi ? Bien remis ? »
Le pantin s’interrompit et se tourna vers le nouveau venu. Il hésita sur la conduite à tenir, preuve qu’il devait être conscient, puis opta finalement pour une courbette polie.
Avatar du membre
Kededric
Légende des Royaumes
Worg
Messages : 363
Enregistré le : mer. 20 nov. 2013, 21:22
Localisation : Melandis
Statut : Hors ligne

Message par Kededric »

Singulier spectacle que ce pantin obéissant aux notes. Quant à savoir si seule la dame d'Orlac manipulait cet orbe musical, qui lui-même commandait le pantin... la réponse était presque dans la question. Et, après tout, cela ne changeait pas grand-chose. La magie permettait de faire des choses bien plus impressionnantes, et la dame agissait sans doute avec sagesse et art, pour ainsi s'en servir à des fins poétiques. Sauf si... ce pantin n'en était pas un.

Il continua de s'avancer doucement, puis salua courtoisement son hôtesse avant de lui répondre.
"On ne peut mieux, très chère, compte tenu des circonstances." Mi-amusé, mi-inquiet face au pantin, Kededric lui rendit son salut, puis reporta son attention sur Diane d'Orlac. "J'avoue apprécier la musique, et cette succession de notes plutôt curieuse m'a surpris. Je n'ai eu qu'à suivre le guide, en somme. Pourrais-je... vous demander comment cet orbe émet-il de la musique ?" Les lumières qu'il produisait étaient également fascinantes.
Couleur rp : #2D9C00 - Biographie rp
"On peut voir de bien des façons. On peut être aveugle de bien des façons." Frank Patrick Herbert
Dirigé par Mornagest
Avatar du membre
Diane d'Orlac
Personnage non joueur
Loup
Messages : 112
Enregistré le : mer. 30 nov. 2016, 18:43
Statut : Hors ligne

Message par Diane d'Orlac »

« Votre curiosité est plaisante, répondit la magicienne. Il y aurait beaucoup à dire sur cette orbe. C’est un objet rare et utile, utile et dangereux comme bien des choses en matière de magie. Ne vous avisez pas de la toucher, vous pourriez avoir une surprise. »
Elle sourit, comme si elle s’imaginait la scène. Puis, d’un geste gracieux, elle désigna le pantin.
« N’est-il pas intriguant ? Cet objet a été réalisé par un des meilleurs artistes que compte notre belle cité. Voilà de cela quelques jours, je l’ai remarqué dans sa devanture. Pur fruit du hasard. Cette chose méritait mieux que de rester assise à regarder les passants. Elle méritait d’être... quelqu’un. »
Elle sut donner au dernier mot de sa tirade toute la valeur qu’elle lui accordait. L’objet était devenu individu. Après une petite pause, la dame reprit :
« Il est si facile de donner la mort avec les arcanes, mais quelle gloire y a-t-il à cela ? Une simple dague ne suffit-elle pas amplement ? Vous êtes bien placé pour le savoir. En revanche, créer la vie, voilà quelque chose que seules les arcanes, portées à leur paroxysme, sont capables d’accomplir. Créer la vie, transcender la matière et, pourquoi pas, engendrer un monde. »
Avatar du membre
Kededric
Légende des Royaumes
Worg
Messages : 363
Enregistré le : mer. 20 nov. 2013, 21:22
Localisation : Melandis
Statut : Hors ligne

Message par Kededric »

Sur ce point, Diane d'Orlac avait raison. Tuer par magie n'était pas quelque chose de très difficile. Il avait tendance à penser la même chose, et, même s'il manipulait bien entendu la Toile, c'était davantage pour échapper aux regards ou assurer une fuite délicate que pour assassiner une cible, chose qu'il faisait presque exclusivement à l'aide de ses armes bien physiques.

"Créer la vie, les mondes... voilà de bien belles ambitions. Mais comme toutes les bonnes intentions, elles peuvent avoir un vice caché. Qu'en ressort-il ? Ce joli pantin est certes esthétique et obéissant, mais imaginons qu'il échappe à votre contrôle pour une raison quelconque. Qu'adviendra-t-il de lui ? Va-t-il errer au hasard ? Se comporter dangereusement vis-à-vis des autres ? Cesser de réagir ?"

Il avait entendu parler de récits contant les déboires de magiciens dont les golems leur échappait. Leur pouvoir destructeur s'était alors révélé, car ils obéissaient au doigt et à l'œil... sans la moindre réflexion ni la conscience du risque pour leur entourage. Des outils parfaits pour des esprits mal intentionnés.
Couleur rp : #2D9C00 - Biographie rp
"On peut voir de bien des façons. On peut être aveugle de bien des façons." Frank Patrick Herbert
Dirigé par Mornagest
Avatar du membre
Diane d'Orlac
Personnage non joueur
Loup
Messages : 112
Enregistré le : mer. 30 nov. 2016, 18:43
Statut : Hors ligne

Message par Diane d'Orlac »

« Il se passera ce qui s’est passé pour les autres, répondit Diane. Je lui est offert une conscience, une âme, un libre arbitre. Si, au départ, la magie l’assujettit, ce sera par la suite de sa propre volonté qu’il me servira. Il y a beaucoup d’avantage à être servi par ses... enfants, si je puis dire ainsi. La plupart d’entre eux savent apprécier l’existence à sa juste valeur et ils savent précisément à qui ils doivent tout cela. »
Elle se leva, s’approcha de Kededric.
« Je comprends toutefois vos questions. Qui ne s’en pause pas finit rapidement par disparaître. Or, je m’en pause beaucoup, tellement en fait qu’il m’a déjà fallu plus d’une vie humaine pour essayer de répondre à toutes. Néanmoins, il est indispensable de viser haut, sans quoi on se contente de ramper. Je me suis toujours refusée à la banalité. »
Elle fit un signe au pantin qui se remit à danser.
« Et vous, Kededric. Que visez-vous ? Savez-vous encore ce que vous désirez derrière vos milles visages ? »
Avatar du membre
Kededric
Légende des Royaumes
Worg
Messages : 363
Enregistré le : mer. 20 nov. 2013, 21:22
Localisation : Melandis
Statut : Hors ligne

Message par Kededric »

La discussion prenait une tournure philosophique qui lui était familière. L'existentialisme, les buts de la vie, la raison de la création... tous ces sujets, il les avait déjà abordés avec bien des interlocuteurs. À chaque fois, bien sûr, les réponses n'étaient que conjectures, les certitudes n'existaient pas. Ce débat avec la dame d'Orlac finirait inévitablement de cette façon. Personne, pas même les dragons, à l'existence pourtant si longue, ne pouvait prétendre connaître le secret de la vie et de sa raison d'être.

Mais chacun pouvait avoir un but pour sa propre vie. Lui-même... eh bien. La question, très personnelle, avait le mérite d'être posée. Il y réfléchissait lui-même fréquemment ; son errance avait été longue avant d'arriver à Melandis, et il n'était pas sûr de savoir s'il voulait y rester à jamais, ou si cette cité si prometteuse ne représentait pour lui qu'une étape de plus avant la suivante.


"Tant de choses dites en si peu de mots... il m'arrive de me perdre. D'oublier quelle est ma véritable personnalité. Et par là, mon propre but dans l'existence... suis-je un assassin voué corps et âme à ma guilde ? Un espion à la solde de l'empereur ? Un mercenaire qui travaille avec le soutien des magiciens de l'école du Nécronomicon ? Peut-être tout cela... ou rien."

Il garda un air rêveur en parlant, puis finit par fixer à nouveau Diane d'Orlac.

"Ne m'en veuillez pas de conserver mon petit jardin secret. Je pense, du reste, que vous avez tout le loisir de savoir ce que vous souhaitez sur moi."

Même si elle n'était pas devineresse, la magicienne disposait de bien davantage de ressources que lui pour sonder les esprits ; il ne se contentait que de son savoir-faire personnel, tandis qu'elle avait accumulé une expérience séculaire. Sans parler de ses confrères et consœurs. Connaître les secrets d'un maître-espion comme lui ne devait lui poser aucun problème, si elle voulait bien s'en donner la peine. Kededric avait l'humilité de penser que son existence n'intéressait pas à ce point la transmuteuse.
Couleur rp : #2D9C00 - Biographie rp
"On peut voir de bien des façons. On peut être aveugle de bien des façons." Frank Patrick Herbert
Dirigé par Mornagest
Avatar du membre
Diane d'Orlac
Personnage non joueur
Loup
Messages : 112
Enregistré le : mer. 30 nov. 2016, 18:43
Statut : Hors ligne

Message par Diane d'Orlac »

« Je sais quelques petites choses sur vous, forcément. Certaines de mes prérogatives rejoignent les votre. J’ai mes propres masques, mes propres subterfuges, et souvent le même intérêt à savoir ce qui ne doit pas être sut. Mais vous demeurez par bien des aspects une énigme pour moi. J’ai connu personne plus facile à suivre que vous, loin s’en faut. »

Diane lui adressa un de ses petits sourires.

« Et puis il y a eut cette opportunité, cet artiste devenu spectre singulier. Vous avez survécu à cette rencontre, même si vous avez eu de la chance que mes sbires vous trouvent rapidement. Vous n’étiez... pas beau à voir. D’autres que nous vous auraient assurément dépouillé puis jeté dans le fleure. »

Diane commença à tourner autour de Kededric. Son pas était gracieux, sa beauté, éblouissante.

« Vous êtes là, donc, avec des propos fort plaisant, une nature loin d’être banal, des talents maintes fois prouvés. Il faut peut-être y voir le début de quelque chose. »
Avatar du membre
Kededric
Légende des Royaumes
Worg
Messages : 363
Enregistré le : mer. 20 nov. 2013, 21:22
Localisation : Melandis
Statut : Hors ligne

Message par Kededric »

La magicienne décidait maintenant de le flatter ? Curieux. Et sans doute inutile : Kededric était impatient de savoir ce qu'elle pouvait bien lui trouver de si fascinant que cela. Certes, il avait ses talents, mais il n'était pas le seul en ville à pouvoir accomplir certaines choses. Il avait bien survécu à cette funeste rencontre avec feu Orchandelle, mais c'était sans doute plutôt dû à un caprice de Tymora qu'à une réelle capacité hors normes. Dès lors...

"Derrière les propos peuvent se cacher bien des choses. Le discours peut masquer une arme, il peut soulever une révolution, il peut trahir... les actes sont, à mon avis, une preuve bien plus tangible que des paroles qui peuvent n'être qu'une simple ruse. Je l'ai appris à mes dépens... et j'ai maintes fois usé de cette arme."

Il ne faisait qu'énoncer une évidence, sur un ton égal. La parole était une arme comme les autres, ou presque.

Kededric se retint de demander à quelle chose Diane d'Orlac pensait présentement. Une alliance ? Un partenariat ? La fondation d'un groupe d'aventuriers prêts à arpenter d'obscures cavernes à la recherche d'un artéfact depuis longtemps disparu ? Il contint à grand-peine un sourire amusé.
Couleur rp : #2D9C00 - Biographie rp
"On peut voir de bien des façons. On peut être aveugle de bien des façons." Frank Patrick Herbert
Dirigé par Mornagest
Avatar du membre
Diane d'Orlac
Personnage non joueur
Loup
Messages : 112
Enregistré le : mer. 30 nov. 2016, 18:43
Statut : Hors ligne

Message par Diane d'Orlac »

Diane se mit à rire.

« Et pas bête avec ça, commenta-t-elle. Les mots sont en effet une arme, peut-être la plus terrible de toutes, la plus difficile à manier également. Les mots peuvent faire tant de choses, mais trouver les mots justes est une gageure. On ne parle pas de manière efficace sans savoir à qui on parle. Et parfois, le moment importe aussi tout autant. Un art donc, que les mots. Et si l’on y ajoute toute la dimension magique, leur pouvoir, les charmes qu’ils permettent de tisser... »

Elle laissa sa phrase en suspend, mais jeta un regard vers le pantin qui, inlassable, dansait toujours au milieu des lueurs mêlées du soleil et de l’orbe enchantée. Il en résultait un spectacle visuel assez hypnotique, l’ombre du pantin se retrouvant dédoublée par les sources de lumière et son bois verni renvoyant de splendides reflets.

« Vous avez donc raison de vous en méfier, de ces mots. Alors que penser des actes. Je vous ai amené sous mon toit, je vous ai soigné. Et, quand vous le voudrez, vous pourrez partir, poursuivre votre existence. Mais avant cela, peut-être aimeriez-vous saisir une opportunité. J’ai perdu un collaborateur. J’aimerai en retrouver un. Nous avons parlé de l’importance des mots, nous pourrions tout autant parler de celle des réseaux. »
Avatar du membre
Kededric
Légende des Royaumes
Worg
Messages : 363
Enregistré le : mer. 20 nov. 2013, 21:22
Localisation : Melandis
Statut : Hors ligne

Message par Kededric »

Malgré lui, il se sentit flatté par la réponse de Diane. Même s'il pressentait le piège potentiel derrière ses compliments, ils étaient agréables à entendre...

Tandis que la magicienne regardait le pantin, il l'observait, elle, du coin de l'œil. Son apparence importait peu : elle en jouait, comme lui, selon ses désirs. Et son expression pouvait signifier un millier de choses, comme ne montrer qu'une façade impénétrable. Même les yeux ne trahissaient pas d'émotion particulière. Une maîtresse en la matière, et il s'y connaissait plutôt.


"Connaître son allié, et son adversaire. Sans doute le plus ardu, dans notre discipline. Dans une ville comme Melandis, qui plus est."

Il songea à sa proposition. Un réseau... certes, il pouvait se targuer de pouvoir côtoyer beaucoup de monde, mais les magiciens de haut rang faisaient cruellement défaut dans sa large panoplie de contacts. L'offre était évidemment alléchante, mais elle comportait bien entendu son lot de contreparties. À commencer par la dangerosité du travail, à en juger par le funeste destin de Beldar.

"J'aimerais pouvoir vous répondre que j'accepte sans réserve, mais je souhaiterais davantage encore vous solliciter un peu de temps de réflexion sur la question. Je suis certain que nous y trouverions chacun un bénéfice, cela dit."

Il utilisa le conditionnel à dessein, même si c'était plus pour la forme que pour le fond. Il comptait bien accepter, mais ne pas donner l'image de quelqu'un de précipité. Du reste, il avait quelque vague inquiétude quant à sa liberté de mouvements. Ceci était valable en cas de refus ou d'accord, d'ailleurs...
Couleur rp : #2D9C00 - Biographie rp
"On peut voir de bien des façons. On peut être aveugle de bien des façons." Frank Patrick Herbert
Dirigé par Mornagest
Avatar du membre
Diane d'Orlac
Personnage non joueur
Loup
Messages : 112
Enregistré le : mer. 30 nov. 2016, 18:43
Statut : Hors ligne

Message par Diane d'Orlac »

« Je comprends. »

Diane offrit à Kededric un nouveau de ses sourires, un sourire doux qui rassurait. Il était assez curieux comme elle pouvait jouer de mille sourires aux nuances marquées. Souriaient-elles aussi à ceux qu’elle voulait voir mourir ?

Sa position, son rôle, sa réputation, il était évident que la magicienne avait du sang sur les mains, beaucoup de sang. Et pourtant, pouvait-on lui rattacher un seul meurtre récent ? Elle était tant versée dans les intrigues que deviner ses objectifs étaient chose impossible. On la disait cependant fidèle à l’école du Nécronomicon, à son directeur surtout. Mais quel était le but, au fond, de cette puissante institution ?


« Sachez néanmoins que ceux qui m’aident voient leur vie devenir... trépidante, plus encore que ce à quoi vous êtes habitué. Avec moi, on vit pleinement ! »

Le pantin exécuta une cabriole spectaculaire à cet instant précis. La magicienne refit face à l’assassin après l’avoir applaudit, un petit air satisfait sur le visage.

« Je ne vais pas d’avantage abuser de votre temps. J’ai trouvé cette conversation fort distrayante. Réfléchissez à ma proposition, et quand nous nous reverrons, car nous nous reverrons, vous me donnerez votre réponse. »
Répondre

Retourner vers « Le Noyau Occulte de la Ville »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité