[Ville] Togoria

Au centre de cette paisible vallée trône un étang à l'eau d'un azur aussi pur que le ciel en plein été. On raconte qu'un dragon-fée vient faire une escale. dans ce havre de pays troublé par les jeux incessants des lutins, nymphes, naïades et autres créatures mythiques. Mais cette étendue envoûtante est limitée à l'ouest par les monts brumeux, petit massif nimbé d'une brouillard perpétuel qui abrite, dit-on une source d'eau-de-vie procurant l'immortalité ou damnant son buveur pour l'éternité...
Répondre
Avatar du membre
Voyageuse
Dignitaire de Lumenis
Élu de Mystra
Messages : 22742
Enregistré le : ven. 27 oct. 2006, 10:35
Localisation : Dans un petit hameau perdu
Contact :
Statut : Hors ligne

[Ville] Togoria

Message par Voyageuse »

De par sa situation géographique, Togoria est la cité-carrefour par excellence. Porte nord de deux massifs montagneux, les Monts Brumeux et les Pics des Orcs, elle tire de ces influences montagnardes une certaine austérité apparente, et une architecture où prédomine le bois et la pierre. Située sur la route reliant la Lorien des elfes à la cité d'Erhedun aux mille temples, porte d'entrée de la Vallée du Nirvana pour les voyageurs venus de la moitié sud d'Hélonna, notamment de la capitale, elle est depuis toujours une cité d'échanges et de commerce.

Ces influences multiples et contrastées, liées au passage incessant de voyageurs, ont donné à la population locale une ouverture d'esprit et une tolérance peu communes. Ici, toutes les idées sont libres de s'exprimer, toutes les opinions sont respectées, et l'étranger de passage est accueilli en voisin. Lathandre, à qui est dédié un grand temple en granite rose sur la la Place de la Paix, la plus grande de la cité, compte de nombreux adorateurs. Mais on trouve également de petites chapelles dédiées à d'autres divinités, dont Lilira, Waukeen et Tymora. La ville comptant parmi ses citoyens de nombreux elfes, un petit sanctuaire dédié à Corellon Larethian se trouve sur la bien nommée Place des Elfes.
Dans une cité aussi cosmopolite, il serait illusoire de rechercher une quelconque unité architecturale. Ainsi trouve-t-on des bâtiments de toute taille et de toute forme, construits de façon un peu anarchiques autour des trois principales places de la ville, le long de ruelles tortueuses et pentues. Leurs seuls points communs sont d'être majoritairement fait de bois et de pierre, abondants dans les montagnes, et couvert d'ardoise.

On pourrait imaginer qu'une cité aussi tolérante et ouverte n'ait ni muraille, ni gardes à l'entrée. Pourtant un mur d'enceinte entoure la ville, témoin d'un autre temps moins pacifique, et pas si ancien que cela, où la ville fut en première ligne des guerres contre les orques. De ceux-ci, largement décimés par le conflit, ne subsistent que deux clans, l'un au nord et l'autre au sud du massif éponyme. Le moins que l'on puisse dire est que les relations sont restées de glace entre les humains et eux, ce qui explique, peut-être, pourquoi la muraille est si bien entretenue et pourquoi, malgré l'ouverture et le calme de la cité, le nombre de gardes demeure si élevé.

Néanmoins, pour l'immense majorité des habitants de la ville, ce temps de guerre est complètement révolu, et Togoria est devenue une cité prospère d'un peu moins de vingt mille habitants, et au commerce florissant comme en témoignent les nombreuses échoppes colorées qui s’égrènent le long des rues. On y trouve bien sûr de nombreuses auberges, dont la plus grande est l'Auberge des Voyageurs qui fait face au temple de Tymora. On y trouve aussi, peut-être un peu plus qu'ailleurs, des boutiques dédiée à la magie, vendant divers artefacts et potions aux vertus prometteuses. Il faut dire que la proximité de la Vallée du Nirvana, réputée regorger de mystères, attire bien des curieux en mal d'aventure.
en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
Co-modératrice Luméno-hélonienne
Peu disponible...
Avatar du membre
Voyageuse
Dignitaire de Lumenis
Élu de Mystra
Messages : 22742
Enregistré le : ven. 27 oct. 2006, 10:35
Localisation : Dans un petit hameau perdu
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Voyageuse »

RP solo : apprentie-druide

Une veille et demie de voyage à travers les steppes de la Trouée, depuis Rohan. Une veille et demie à musarder sous le doux soleil de cette fin de printemps, parfois éclipsé par quelques averses, à errer au petit bonheur la chance, de préférence loin des villages et des routes. Une veille et demie de paix et de liberté. Certes, Astrée croisait de temps en temps des gens de la Trouée, hommes rudes au visage halé par le soleil, montant leurs chevaux comme s'il se fut agit d'un prolongement de leur corps, en train d'escorter un troupeau ou une harde de leurs chevaux en semi-liberté. Elle les saluait d'un vague signe de tête, sans chercher à engager la conversation. Elle avait envie d'être seule. Seule avec elle-même et sa monture, seule avec ses souvenirs douloureux et mélancoliques. Il lui fallait affronter le vide de sa vie, accepter sa solitude, en puisant dans le contact de la nature, jour après jour, le réconfort et la force dont elle avait besoin pour continuer à avancer.
Bien sûr, Prince était le plus heureux des étalons dans ces contrées, galopant tout son saoul à travers les vastes prairies fleuries à perte de vue. Et Astrée lui laissait toute liberté pour le faire. Ils avaient tout leur temps devant eux, et elle avait besoin de retrouver un certain équilibre. Il lui fallait du temps pour soigner son corps meurtri, son âme blessée. Du temps pour faire le deuil de cet enfant qu'elle n'aurait pas, de cet amour si fort et pourtant perdu, simple illusion peut-être, espoir absurde -et pourtant elle l'avait aimé si fort, ce Sorlyn au cheveux flamboyants. Du temps pour retrouver l'envie de vivre, tout simplement. Et voyager à travers ces paysages rudes, seule avec sa monture, était un bon moyen pour se retrouver elle-même.
Pour fuir ces pensées trop sombres, elle se concentrait sur la vie autour d'elle, sur ces envols d'oiseaux sauvages dérangés par son approche, sur les frôlements d'un petit prédateur à l’affût, guettant le bruit de l'eau courant dans les prés, les grattement des rongeurs, la fuite d'un lièvre, les chants des oiseaux. Elle eut la chance, dans une zone particulièrement désertique à l'approche des Monts Brumeux, d'apercevoir et même d'approcher une harde de chevaux sauvages. Hélas Prince, s'intéressant un peu trop à l'une des juments, faillit bien s'attirer l'ire du mâle dominant. Elle préféra s'éloigner rapidement, mais garda longtemps en mémoire cette image merveilleuse de la harde galopant librement dans les steppes.

Elle vécut de chasse et de cueillette, d'eau fraîche et d'air pur, ne s'arrêtant qu'une fois dans un hameau pour faire un peu de troc et se procurer quelques denrées essentielles qui commençaient à manquer -huile, farine, sel. La sensation de liberté absolue qu'elle éprouvait dans ces grands espace était grisante, gonflant son coeur d'une énergie nouvelle, apaisant peu à peu ses tourments, les enfouissant quelque part au fond de son âme, simple bruit de fond de moins en moins perceptible. Elle méditait chaque matin, et ce moment de communion avec la Nature l'emplissait à chaque fois de gratitude et d'une détermination nouvelle : elle mesurait la chance qu'elle avait d'avoir reçu ce don, la nécessité d'en être digne, et sa vocation de druide se raffermissait, jour après jour, faisant paraître secondaire tout le reste. Elle avait hâte de commencer son apprentissage et se surprit à accélérer l'allure, à allonger les étapes, en voyant les deux chaînes de montagnes se resserrer peu à peu : elle avait étudié la carte avant de partir, et savait qu'elle se rapprochait de l'extrémité nord des Pics des Orcs à sa droite, et des Monts Brumeux à sa gauche. Ces deux massifs étaient aussi dissemblables que possible. Entre les courbes douces nappées de brumes des montagnes de l'ouest, et les pics acérés de celles de l'est, sa préférence allait aux secondes et aux paysages grandioses qu'elle ne manquerait pas d'y découvrir.

Togoria lui apparut en fin d'après-midi, comme une grosse verrue posée sur le paysage. Bon, ça n'était pas très juste de la percevoir ainsi : après tout, la cité n'était pas laide. Elle n'était pas particulièrement belle non plus à vrai dire... bah, de toute façon Astrée n'avait jamais été portée sur l'architecture.
Elle hésita à obliquer directement vers l'est, en évitant la ville. Mais il était sans doute plus sage de chercher à consulter d'abord une carte locale, de prendre le temps également de vérifier son matériel de montagne et de le compléter. Dans une ville ainsi posée au pied de deux massifs montagneux, elle trouverait certainement tout ce qui lui faisait défaut.
Elle passa donc la porte sud, saluant d'un signe de tête timide les gardes à l'entrée. Ceux-ci la laissèrent entrer sans lui poser la moindre question : la ville était un lieu de passage fréquenté. Elle découvrit, presque avec surprise, qu'elle n'était pas la seule à entrer par cette porte-ci, puis se souvint qu'Edhoras n'était pas si loin au sud. Et elle se mit en quête d'une auberge, si possible petite, toute simple, familiale, et pas trop animée...
en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
Co-modératrice Luméno-hélonienne
Peu disponible...
Avatar du membre
Voyageuse
Dignitaire de Lumenis
Élu de Mystra
Messages : 22742
Enregistré le : ven. 27 oct. 2006, 10:35
Localisation : Dans un petit hameau perdu
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Voyageuse »

Les voyageurs de passages étaient fréquents, et nul ne prêtait vraiment attention à elle, ce qui l'arrangeait parfaitement. Elle mit rapidement pied à terre, réalisant que la plupart des gens ici allaient à pied : elle n'était plus dans la Trouée où tout le monde allait à cheval, même si l'influence de cette région était encore sensible -il n'y avait qu'à observer les montures pour voir que la majorité étaient de ces petits chevaux endurants des steppes.
Elle se dirigea, un peu au hasard, vers l'est de la ville où se trouveraient certainement d'autres portes menant vers la Lorien. La grande cité l'oppressait après deux veilles de voyage dans la campagne, mais elle n'avait guère qu'une nuit à y passer, rien de bien méchant. Elle finit par apercevoir, dans une rue transversale, une enseigne de bois branlante représentant un cheval au galop, crinière au vent. "Le Cheval d'Or". Décidément, tout la ramenait à cette légende. Elle décida d'y voir un signe et en poussa la porte, demandant à Prince de l'attendre sagement au-dehors -et si possible sans brouter les fleurs de la jardinière posée sur la fenêtre voisine.


" Bonjour... et asseyez-vous, je suis à vous dans une minute. C'est pour une chambre ?"
Son sac à dos parlait sans doute pour elle... Un instant elle fixa avec surprise la femme qui lui faisait face : son physique, indéniablement, avait quelque chose évoquant un orque. Une sang-mêlée, probablement.
" Oui... Si vous en avez de libre et pas trop cher. Et j'ai une monture dehors.
- Pas de souci, nous avons de la places, y compris à l'écurie. Et ce sera une pièce d'or la nuit, repas compris bien sûr.
- C'est très bien, merci...
- Et un verre de bière offert pour le voyageur assoiffé ! Mon mari la brasse lui-même, goûtez-la donc !"
La bière, ambrée, était légère et savoureuse, et la rôdeuse s'offrit un moment de détente. La pièce était de dimensions modestes pour une salle d'auberge, mais décorée de couleurs chaleureuses. Il n'y avait pas grand-monde : un elfe solitaire à une table, un couples humains, une autre personne seule, un petit groupe de personnes disparates en grande discussion. Les vêtements étaient simples, frustres, indiquant une clientèle modeste. Pas de scène pour faire jouer un barde, pas d'espace pour danser : ça sentait la petite auberge familiale tranquille et ça lui convenait parfaitement.

Elle installa elle-même Prince à l'écurie, puis monta ses bagages à l'étage dans une chambre minuscule mais propre, entièrement habillée de bois. Elle y resterait peut-être deux nuits, à la réflexion. Le temps de refaire le plein de provisions et de matériel, de consulter une carte, il faudrait bien ça.
En redescendant, elle découvrit qu'une seule table était prévue pour regrouper les clients seuls -dont elle faisait partie. Elle se retrouva ainsi installée en face de l'elfe, plutôt ennuyée de cette situation. Elle n'avait pas envie de discuter et aurait préféré être seule : elle ne savait absolument pas mener une conversation. Elle se contenta donc de lui sourire avec gentillesse, et fut soulagée de voir qu'il semblait dans les mêmes dispositions qu'elle, tout comme le troisième larron qui se trouvait à sa gauche : le début du repas se déroula dans un silence qu'aucun ne rompit. La soupe qu'on leur servit était délicieuse -sans doute parce qu'elle n'avait rien mangé de tel depuis des jours et des jours-, et la quiche qui suivait paraissait tout aussi prometteuse.


" C'est incroyable, finit par remarquer son voisin de gauche avec un sourire amusé. Je n'aurais jamais imaginé me retrouver à partager le dîner de deux personnes encore plus taiseuses que moi..."
Astrée se sentit rougir, embarrassée par ce qui ressemblait à une critique, et l'elfe en face d'elle parut, quant à lui, terriblement vexé.
" Excusez-moi, je ne voulais pas vous mettre mal à l'aise, tempéra aussi tôt l'homme en le voyant se crisper. C'était juste un constat...
- Et ça vous dérange, que nous ne soyons pas bavard ?
- Non, du tout... mais je me disais juste que lorsque trois rôdeurs se rencontrent, ils pourraient vouloir échanger..."
Un silence surpris suivit la déclaration, et Astrée risqua.
" Et comment sav...
- Comment pouvez-vous connaître mon métier ? lança l'elfe au même moment.
- Je vous ai observés, l'un et l'autre, à votre entrée, j'ai vu vos équipements, votre façon de vous occuper de vos montures, je vois votre peau halée par le soleil... Je m'y suis reconnu. Oh, bien sûr, je peux me tromper, vous pourriez être simplement un homme d'arme... et vous, je ne sais pas, une druidesse... Peut-être d'ailleurs que c'est ce que vous êtes... Bon, j'avoue, c'est un moyen d'engager la conversation et de faire connaissance. Je ne voulais vexer personne...
- Bon, d'accord... Vous avez raison, finit par lâcher l'elfe avec un bref soupir. Je suis rôdeur.
- Et moi aussi... et un peu druide également, avoua Astrée en rougissant légèrement.
- Et vous ?
- Rôdeur... et un peu clerc."
Flûte... un clerc, encore. L'image de Reynald lui vint immédiatement à l'esprit.
" de Mielikki, précisa l'homme.
- Oh, ça alors... quand je pense à quel point j'ai eu besoin de trouver un clerc de Mielikki récemment !"
La phrase avait échappé à Astrée, et elle se maudissait déjà d'en avoir trop dit.
" Pour quoi était-ce si important ?
- Pour recueillir pour la justice le témoignage d'un centaure... sur une histoire d'esclavage... une affaire complexe.
- Typiquement le genre d'affaire dont s'occupent les druides.
- Oh... sans doute, oui...," admit-elle en rougissant.
La discussion, enfin engagée, se poursuivit alors un moment. Elle apprit que l'elfe venait de la Lorien, escortant un convoi de voyageurs qui repartirait le lendemain, tandis que le clerc vivait beaucoup plus au nord, dans la vallée du Nirvana. La glace rompue, elle se surprit à reconnaître que ces voyageurs étaient plutôt sympathiques, et qu'effectivement ils avaient quelques points communs.

Ce n'est qu'une fois de retour dans sa chambre qu'elle réalisa qu'elle avait oublié de les interroger, notamment l'elfe, sur sa destination et l'existence d'un druide nommé Sohel. Elle devrait se débrouiller pour le croiser au petit déjeuner...
en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
Co-modératrice Luméno-hélonienne
Peu disponible...
Avatar du membre
Voyageuse
Dignitaire de Lumenis
Élu de Mystra
Messages : 22742
Enregistré le : ven. 27 oct. 2006, 10:35
Localisation : Dans un petit hameau perdu
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Voyageuse »

L'elfe ne lui apprit pas grand-chose : il ne connaissait pas de druide nommé Sohel, d'autant qu'Astrée était incapable de lui donner davantage qu'un prénom. Il faut dire qu'il n'avait jamais prit le temps de s'éloigner de la route menant de Togoria à la Lorien. Il lui confirma que la route partant vers l'est, parallèle au cours de la Sereine, longeait effectivement les contreforts nord des Pics des Orcs, et que c'était un secteur très peu peuplé : quelques petits villages vivant d'élevage principalement, et de quelques scieries. Le terrain s'élevait rapidement en altitude, la forêt de feuillus laissant place aux sapins, et on se trouvait vite en zone de haute montagne, où les humains ne pouvaient guère faire grand-chose qu'emmener leurs troupeaux en estive. Il y avait toutefois une ou deux carrières quelque part, des coupes de bois pour la construction, un glacier d'où on débitait de quoi rafraîchir certaines caves en ville, pour la conservation des aliments. Il y avait également une mine d'or un peu plus loin dans les montagnes, une mine d'étain plus proche -toute l'industrie qui s'y rattachait se trouvait à Togoria. Et on trouvait une tribu d'orques quelque part dans les hauteurs, ce qu'elle savait déjà.
Bref, elle n'apprit rien de vraiment utile, mais elle remercia toutefois l'elfe. Il semblait pressé de partir, attendu pour escorter un convoi, et elle ne voulait pas le mettre en retard. Leur autre compagnon de tablée, qui arrivait sur ces entrefaites, avait écouté la fin de la conversation.

" Vous cherchez quelque chose de particulier dans ces secteurs ?
- Un druide... elfe. Qui se nomme Sohel. J'espérais qu'il en ait entendu parler...
- Certains druides vivent en ermite, dans des secteurs reculés, un peu oubliés de tous, et ne sont pas forcément faciles à trouver. Mais vous aurez peut-être des chances d'en apprendre davantage en interrogeant les locaux... Si vous savez dans quel secteur chercher.
- Je ne sais pas exactement... au nord des Pics des Orcs...
- C'est vague, effectivement. Il vous faudra un peu de chance..."
Il réfléchit un instant.
" Cela dit, il est assez probable que ce druide vive à proximité d'un bosquet sacré. Ce peut être une piste à creuser, si vous trouvez des légendes locales mentionnant un lieu préservé, sacré... mais tout de même, si vous arrivez à discuter avec des gens habitués à s'enfoncer dans les montagnes, il est probable qu'il ait été aperçu.
- Je vais chercher, je finirai bien par trouver..."
Après tout, elle avait fini par trouver un arbre magique de légende sans aucune indication autre que "les hauteurs des pics des orcs". Tymora y était sûrement pour beaucoup, Mielikki également. Il fallait espérer que la Dame des Bois la guide à nouveau, faire confiance à son destin : si celui-ci était qu'elle devienne druide, alors elle trouverait.
" Vous avez l'air optimiste, fit le clerc qui l'avait observé en silence. Vous en aurez besoin. Mais puisque vous avez des pouvoirs de druide, je ne peux que vous dire de faire confiance à votre instinct. Vous devez être capable, tout comme moi, de ressentir l'appel des bosquet sacrés lorsque vous êtes à proximité. Suivez simplement votre cœur, laissez vos pas vous porter. Faites-vous confiance.
- Je vais essayer...
- Vous y arriverez, j'en suis convaincu.
- Oh... et bien... merci... et bonne journée à vous !
- A ce soir !"

Et elle se lança à la découverte de la ville, cheminant au hasard des rues. Le plus facile à trouver était bien sûr l'alimentation, et tout en renouvelant ses provisions, elle put se renseigner sur les autres produits dont elle avait besoin et découvrir une boutique où trouver du matériel d'escalade -cordes, mousquetons, petits pitons et marteau-, une autre vendant des espèces de larges raquettes à accrocher à ses chaussures si jamais elle devait traverser un glacier. En d'autres saisons, elle aurait cherché des vêtements plus chauds et plus étanches, mais on était presque en été. Elle renouvela simplement son stock d'amadou et de bougies, acheta un bout de savon et compléta son matériel de couture.

Il lui restait à se mettre en quête d'une bibliothèque : la seule de la ville, à l'autre extrémité, était tenue par un demi-elfe qui avait dû être barde autrefois -à en juger par l'importance du rayon musique et au vu de la collection d'instruments de musique qu'il y exposait. Affable, il l'aida à déplier les cartes et à chercher les informations dont elle avait besoin. Il faut dire que par ce beau soleil, les lieux étaient quasiment déserts.

" Le secteur nord de la montagne, c'est par là. Mais en réalité, le massif lui-même n'a jamais été vraiment cartographié. Vous voyez ici les principaux sommets, les principales vallées, mais ça reste assez approximatif. Les contreforts nord sont mieux connus, en tout cas la partie la plus humanisée, proche de la route. Vous avez normalement tous les villages, l'emplacement d'une carrière, une autre, une mine... Plus loin il y a moins d'information, mais tout de même un glacier là, une autre mine ici....
- Il me semble qu'il y a un lac de montagne là où je vais.
- Ca peut être ce grand lac, indiqué ici... mais il y en a sûrement d'autres dans des secteurs moins connus."
Astrée avait pris un parchemin et s'efforçait de recopier l'essentiel de la carte, notamment l'emplacement des villages et des principaux sommets.
" Et au fait, les orques, dans quel secteur se trouvent-ils ?
- Ma jeune dame, les orques, je vous conseille de les éviter. Ca n'est pas une bonne engeance. Vous n'êtes pas d'ici, vous ne connaissez pas, mais ils sont capables des pires exactions lorsqu'ils font des prisonniers. Et surtout envers les prisonnières..."
Astrée frissonna, et repoussa l'image qui lui venait. Oui, ils étaient sûrement capable de ça, et elle n'avait aucune envie de s'y frotter.
" Justement, j'aimerais savoir où ils se trouvent pour éviter de m'en approcher...
- Et bien... On n'a pas vraiment de certitude, ils se cachent dans les hauteurs. Certes, la guerre est finie depuis longtemps, mais à l'époque, il y a eu des expéditions menées pour en venir à bout, qui les ont repoussés toujours plus loin, toujours plus haut. Je dirais qu'ils sont... par là. Sûrement sur un secteur de taille réduite, qu'ils doivent défendre contre tout intrus. Mais on ne connaît pas son emplacement, et puis, il est possible qu'il ne soit pas fixe, que leurs tribus soient devenues nomades... Ça me semble même une stratégie assez probable, pour plus de sécurité, compte tenu du passé. "
L'endroit qu'il désignait englobait une bonne portion de montagne. Si elle devait s'enfoncer dans le massif à la recherche de Sohel, elle ne pourrait faire l'impasse sur tout le secteur. Il lui faudrait être prudente, et croiser les doigts pour ne pas se trouver pile sur leur territoire...
" Croyez-moi, faites en sorte de ne pas avoir affaire à eux. Ils n'aiment pas les humains : le passif entre nos espèces est lourd. Vous risquez d'être capturée, maltraitée, réduite en esclavage, violentée, tuée... Ils n'auront aucune pitié pour une humaine, même si vous estimez n'avoir rien à vous reprocher... Et je sais de quoi je parle, il y a eu des victimes dans ma famille, conclut-il en serrant les dents.
A nouveau, Astrée frissonna, et s'efforça de reporter son attention sur la carte. Tout ça ne lui disait rien qui vaille. mais ils avaient dû s'enfoncer profondément dans le massif, et Sohel se trouvait certainement plus en bordure, d'après ce qu'elle avait déduit des explications d'Isudë. Non, elle ne devait pas s'angoisser inutilement. Juste rester sur ses gardes...
en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
Co-modératrice Luméno-hélonienne
Peu disponible...
Avatar du membre
Voyageuse
Dignitaire de Lumenis
Élu de Mystra
Messages : 22742
Enregistré le : ven. 27 oct. 2006, 10:35
Localisation : Dans un petit hameau perdu
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Voyageuse »

" Vous semblez bien songeuse..."
Le clerc de Mielikki l'observait en souriant, et elle réalisa que sa soupe refroidissait depuis belle lurette dans son assiette.
" Oh... Je songeais juste que le secteur où je me rends est proche des territoires orques..."
Elle avait machinalement parlé à voix basse : elle était certaine que l'aubergiste avait du sang orque dans les veines, et elle ne souhaitait nullement l'indisposer.
" Et cela vous inquiète ? Ça m'étonne presque venant d'une druide. Ceux de votre ordre, après tout, ne sont-ils pas experts dans les dialogues et cohabitation entre espèces ? Serait-ce que vous accordez foi à tous les préjugés de notre race sur les orques ?
- Et bien... Je me dis qu'il y a sûrement du vrai là-dessous, que ce ne sont pas que des racontars... Et je ne suis druide que depuis peu..., avoua-t-elle.
- Autre espèce, autres moeurs. Ce n'est pas à vous que je vais l'apprendre. Et bien sûr, l'homme juge selon ses propres valeurs... qui ne sont pas celles des orques."
Astrée acquiesça.
" Oui, j'ai compris ça au contact des centaures.
- Ah, les centaures... Une race magnifique.
- Vous... en connaissez ?"
La rôdeuse se souvint que l'homme venait du nord de la vallée du Nirvana. Or Dymphéa, Neffen et Tybert avaient mentionné l'existence de hardes par là-bas.
" J'ai eu la chance d'en croiser, d'échanger avec un petit groupe de centaure en mission pour leur harde. C'était il y a longtemps. Ils ne se mêlent guère aux humains...
- Oui, je sais..."

Elle ne trouva rien d'autre à répondre, mais un sourire heureux s'épanouit sur son visage. Cet homme avait connu des centaures, il avait été charmé lui aussi par cette race. Elle se sentait subitement moins "anormale" de s'être autant passionné pour eux.
Son interlocuteur, quant à lui, préféra revenir au sujet initial.

" Mais cela dit, je conçois que vous soyez inquiète de devoir traverser le territoire orque vu le passif qui existe entre eux et les humains. Simplement, je vous conseillerais d'essayer de prendre du recul par rapport à cette réputation, à tous ces fantasmes qui traînent à leur sujet. Même si, comme vous le dites, ils ont certainement une part de vrai...
- Je vais essayer, promit-elle. Mais je pense que je vais surtout essayer de ne pas me trouver sur leur passage.
- C'est certainement le plus sage, admit l'homme. Surtout si vous voyagez seule : vous faites une proie facile pour les ruffians de tout poil, orques ou autres."
Astrée grimaça. Elle détestait qu'on lui rappelle sa vulnérabilité et s'estimait apte à se cacher suffisamment de tout prédateur, particulièrement des humains.
" Et quand donc partez-vous ?
- Demain matin.
- Bigre... vous ne restez guère longtemps au même endroit... Mais pardonnez-moi, il y a certainement des raisons à votre empressement.
- Non, pas vraiment. Je suis juste pressée de trouver ce dénommé Sohel.
- En ce cas, je vous souhaite une bonne route, et une bonne chance dans votre quête.
- Merci. Et bonne route à vous aussi."

Fidèle à son programme, elle prit la route le lendemain matin, en direction de l'est. Elle avait conscience que sa recherche équivalait presque à celle d'une aiguille dans une meule de foin, mais plus tôt elle s'y mettrait, plus tôt elle aboutirait...
en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
Co-modératrice Luméno-hélonienne
Peu disponible...
Avatar du membre
Galathée
Messages : 36209
Enregistré le : mer. 25 août 2004, 15:26
Localisation : Ailleurs
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Galathée »

Quête : Le Berceau

Quittant la Route du Nord, le coche pénétra donc dans la cité de Togoria, porte de la Vallée du Nirvana, carrefour important de l'île, entre Eredhun, la Lorien, le nord et le sud, centre commercial prospère, cité de bois derrière son imposante muraille. C'était une ville vaste, encombrée, moins rustique que les cités de la Trouée, mais moins tape-à-l'oeil que Luménis. Dès qu'ils eurent pénétré dans l'enceinte, les voyageurs aperçurent les mille couleurs des maisons et des échoppes, la diversité des habitants, le brouhaha d'un jour ordinaire sous le soleil printanier.
C'était la dernière étape pour Taliesin et ses fils, aussi devraient-ils tirer leur plan une fois descendus du véhicule.
Il était temps aussi, pour le barde, de faire des plans...
Avatar du membre
Taliesin
Grand Gourou
Élu de Mystra
Messages : 33538
Enregistré le : lun. 20 déc. 2004, 21:35
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Taliesin »

Pour l'ultime étape du trajet, il connaissait les deux alternatives qui s'offraient à eux : soit voguer sur les flots de la Sylvestre à bord d'une barge, soit continuer sur le plancher des vaches en suivant la route d'Anarion. Il faudrait qu'il en discute avec Victor et Baptiste.
Quant à Marius... Il allait commencer par le commencement : trouver une auberge convenable en se renseignant auprès du cocher. Ensuite, il interrogerait discrètement le tenancier de l'établissement, lequel serait sans doute au courant de l'"invasion" d'orphelins et des mesures prises à ce niveau.
Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
"Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)
Avatar du membre
Galathée
Messages : 36209
Enregistré le : mer. 25 août 2004, 15:26
Localisation : Ailleurs
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Galathée »

Il y avait de nombreuses auberges à Togoria. Pour tous les goûts et toutes les bourses. La plus connue était l'Auberge des Voyageurs, à laquelle descendaient la plupart des aventuriers en quête de fortune. Mais il y avait des auberges à la clientèle plutôt elfe, des auberges très familiales, des auberges gastronomiques... Il y avait vraiment l'embarras du choix.
Il leur conseilla d'essayer dans la rue qui partait de la Place de la Paix et de pousser une porte en fonction de leur instinct. Pour le reste... il ne pouvait pas les aider.
Avatar du membre
Taliesin
Grand Gourou
Élu de Mystra
Messages : 33538
Enregistré le : lun. 20 déc. 2004, 21:35
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Taliesin »

Il le remercia et, après s'être assuré qu'il s'était acquitté de toutes les dépenses relatives au trajet, il le salua.
Premier objectif : la place de la Paix. Ensuite, la rue qui en partait... Il comptait choisir une auberge familiale dont l'ambiance conviendrait bien à leur petit groupe. Bien mieux, en tout cas, que celle prisée des aventuriers. Mettre en contact Marius avec des bourlingueurs, ça n'était probablement pas très recommandé : le gosse avait déjà suffisamment d'idées folles en tête.
Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
"Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)
Avatar du membre
Galathée
Messages : 36209
Enregistré le : mer. 25 août 2004, 15:26
Localisation : Ailleurs
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Galathée »

Taliesin n'eut aucun mal à dénicher la Place de la Paix : c'était la plus vaste de toute la cité et elle était bordée, à l'ouest, par une grande structure élégante de granit rose, qui s'avéra être le Temple de Lathandre. C'était le dieu des nouvelles entreprises, et il n'était sans doute pas étonnant qu'il soit vénéré dans une cité qui ouvrait sur le monde étrange de la Vallée du Nirvana. La place en elle-même était animée par un petit marché coloré, où se pressaient de nombreux badauds. Plusieurs rues partaient de cette esplanade et toutes semblaient abriter quelques auberges, mais Taliesin suivit son instinct, et le mouvement naturel de Victor, qui ne parvenait pas à rester en place et cavalait devant eux comme un poulain fraîchement libéré de l'écurie.
Ils partirent vers le nord, dépassèrent Le Repos des Valeureux et Le Silence est d'Airain, puis poussèrent la porte des Trois Chats Gris. Une petite dame aux joues rouges et trois chats gris les accueillirent dans la salle commune, une pièce qui comportait huit tables et un âtre pour l'heure éteint. Signe d'une bonne maison, toutes les tables étaient occupées par des personnes en train de terminer leur repas. La tenancière s'approcha, les yeux agrandis de surprise mais un sourire avenant sur les traits.

" Mais qui voilà donc ? s'exclama-t-elle. Trois... jeunes gens... et un musicien. Si vous avez faim, il faudra attendre... encore quelques minutes. Mais il y a un troquet après le coin, le Gai Luron, qui fait de bons plats. Si c'est pour une chambre, c'est possible. Seulement si vous n'êtes pas allergique aux poils de chat. Pas qu'il y en ait partout... mais il y en a, immanquablement."
Avatar du membre
Taliesin
Grand Gourou
Élu de Mystra
Messages : 33538
Enregistré le : lun. 20 déc. 2004, 21:35
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Taliesin »

-Les poils ne sont pas un problème et leurs propriétaires non plus : j'aime beaucoup les chats ! répondit-il, amical, après l'avoir saluée poliment. Nous souhaiterions une chambre, effectivement. Quant au repas, à moins que les garçons ne crient littéralement famine, je pense que nous pouvons attendre un moment.
Et de jeter un coup d’œil aux intéressés.
Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
"Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)
Avatar du membre
Galathée
Messages : 36209
Enregistré le : mer. 25 août 2004, 15:26
Localisation : Ailleurs
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Galathée »

Les garçons n'étaient pas contraires et l'aubergiste fit venir son fils, un solide gaillard d'une trentaine d'années au sourire facile, pour prendre Minuit en charge tandis que sa bru les menait jusqu'à leur chambre. L'établissement n'en comptait que cinq et celle qui leur échut occupait l'intégralité du dernier étage : un véritable petite suite pour un prix modique Il y avait trois pièces dont une salle d'eau. La première chambre reprenait deux lits superposés, la deuxième un grand lit à deux places (presque trois). Il y avait un petit bureau dans chacune, ainsi que des chaises, et un âtre éteint.
" Est-ce que vous savez déjà si vous resterez plusieurs nuits ?" demanda la jeune femme avant de les laisser s'installer.
Avatar du membre
Taliesin
Grand Gourou
Élu de Mystra
Messages : 33538
Enregistré le : lun. 20 déc. 2004, 21:35
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Taliesin »

Il s'accorda quelques instants de réflexion.
-Togoria n'est qu'une étape : nous devons pousser plus loin dans la vallée. Néanmoins, puisque cela fait des jours et des jours que nous voyageons sans discontinuer, je pense qu'une petite halte ne sera pas de trop. Alors, si cela vous convient, disons que nous resterons deux nuits en tout. Bien sûr, si s'avérait que nous devions prolonger un peu notre séjour, je vous en informerai au plus tôt.
C'était peu probable, cependant : en une journée et demie, ils auraient largement le temps de visiter la cité et de procéder à quelques démarches telles que la visite à l'Antre des Plans fameux.
Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
"Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)
Avatar du membre
Galathée
Messages : 36209
Enregistré le : mer. 25 août 2004, 15:26
Localisation : Ailleurs
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Galathée »

" Parfait, je vous laisse. Il y a du bois pour les feux dans la soupente... Si vous n'arrivez pas à les allumer vous-mêmes, signalez-le nous et Maurice viendra s'en charger. Pour le reste, je vous garde une table. A mon avis, ce sera bon d'ici une quinzaine de minutes. Bon séjour parmi nous !"
Et sur un sourire, elle sortit. Pour rouvrir la porte une seconde plus tard et laisser entrer un des trois chats gris, qui vint fureter autour de leurs sacs.
" Quel est le plan ?" demanda Baptiste depuis son lit.
Avatar du membre
Taliesin
Grand Gourou
Élu de Mystra
Messages : 33538
Enregistré le : lun. 20 déc. 2004, 21:35
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Taliesin »

L'elfe sourit.
-On mange et ensuite... A nous Togoria ! Hormis une visite à la boutique de cartes qu'on nous a conseillée au Pont des Trois Sires et, peut-être, prendre le temps d'écrire une lettre à Galathée, je n'ai rien prévu de particulier, si bien que si vous avez des envies, vous ne devrez pas hésiter à les exprimer !
Il fallait juste espérer que le désir d'entendre la fin de l'histoire serait assez puissant pour empêcher Marius de disparaître au premier coin de rue.
Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
"Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)
Avatar du membre
Galathée
Messages : 36209
Enregistré le : mer. 25 août 2004, 15:26
Localisation : Ailleurs
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Galathée »

" C'est qui Galathée ? demanda Marius, qui s'était perché en haut d'un des deux lits superposés.
— C'est notre maman, dit Victor.
— Ah." répondit Marius.
Baptiste grimaça dans un soupir. Manifestement, il commençait à trouver la présence du troisième luron un peu pesante.
Le temps qu'ils déballent leurs affaires, le quart d'heure était passé, et ils purent descendre dans la petite salle qui s'était déjà un peu vidée. L'aubergiste vint à leur rencontre, et leur proposa le plat du jour, une truite de la Sylvestre voisine aux légumes de saison. Les enfants se bagarrèrent un rien avec les arêtes nombreuses de leur poisson, mais ils en vinrent à bout, et moins d'une heure plus tard, ils étaient prêts à partir.
Avatar du membre
Taliesin
Grand Gourou
Élu de Mystra
Messages : 33538
Enregistré le : lun. 20 déc. 2004, 21:35
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Taliesin »

Après s'être assuré qu'ils étaient parés, il donna le signale du départ et gagna la rue.
Il n'avait pas d'idée précise quant à la direction à prendre : en fait, il comptait se laisser porter, laisser l'initiative aux enfants. Bien sûr, il faudrait veiller à ne pas s'égarer mais même s'il ne connaissait pas la cité, il n'avait pas un trop mauvais sens de l'orientation. Sans compter que la place de la Paix n'était pas exactement un lieu difficile à trouver.
Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
"Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)
Avatar du membre
Galathée
Messages : 36209
Enregistré le : mer. 25 août 2004, 15:26
Localisation : Ailleurs
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Galathée »

Les enfants avaient surtout envie de se dégourdir les jambes, et c'est ce qu'ils firent. Victor avait pris la tête du groupe et cavalait au gré de ses impulsions, escaladant les murets, empruntant les volées d'escaliers, se glissant sous les encorbellements et grimpant au tronc des quelques arbres. Dans son sillage, Marius l'imitait à demi, aux aguets. Vêtu d'une tunique de Victor serrée à la taille, pieds nus, il avait une allure plutôt miteuse et Taliesin vit qu'il attirait le regard. Une bonne coupe de cheveux n'aurait pas été de trop, de surcroît. Baptiste resta à hauteur du barde, carnet ouvert, pointe de plomb à la main, prenant des notes aux moments les plus imprévisibles, puis courant pour rattraper le groupe qui s'éloignait. Ils connurent une véritable pause quand ils atteignirent un petit parc arboré, aux abords d'un temple qui devait célébrer Chauntéa, Victor y trouvant enfin un espace à la mesure de son énergie.
Avatar du membre
Taliesin
Grand Gourou
Élu de Mystra
Messages : 33538
Enregistré le : lun. 20 déc. 2004, 21:35
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Taliesin »

Comme ils avaient tout leur temps, comme Victor - et même Baptiste, si l'envie l'en prenaient - avaient bien mérité de se dépenser, il décida de faire halte au parc et chercha un banc où s'installer et où fumer paisiblement la pipe. Où penser à la suite, aussi : il se demanda s'il n'aurait pas dû proposer à Marius de lui acheter de quoi se vêtir plus correctement mais sans doute cela n'était-il pas de son ressort. Il avait hâte que la situation soit réglée et en même temps se sentait désolé pour le môme, qui devrait retourner dans un orphelinat... Mais avec un peu de chance, ceux de Togoria étaient agréables...
Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
"Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)
Avatar du membre
Galathée
Messages : 36209
Enregistré le : mer. 25 août 2004, 15:26
Localisation : Ailleurs
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Galathée »

Victor et Marius jouèrent pendant un moment, se poursuivant dans les buissons et escaladant les arbres. Baptiste resta assis dans l'herbe, à dessiner et noter diverses choses, puis finit par s'approcher du barde. Il resta silencieux un moment, comme hésitant, puis finit par se lancer.
" Quand est-ce qu'on va... tu sais... le conduire quelque part ?" demanda-t-il, embarrassé.
Avatar du membre
Taliesin
Grand Gourou
Élu de Mystra
Messages : 33538
Enregistré le : lun. 20 déc. 2004, 21:35
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Taliesin »

-Je pensais me renseigner d'abord. Peut-être auprès de notre aubergiste... S'il me voit interroger des gens, ils risque de se méfier et de disparaître aussitôt... Il se doute de mes ententions, évidemment, et reste seulement pour entendre la fin de l'histoire...
Il soupira.
-Ne t'en fais pas, ce sera vite réglé. De toute façon, tout cela me met terriblement mal à l'aise, même si c'est pour son bien, alors... Je ne vais pas faire durer inutilement.
Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
"Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)
Avatar du membre
Galathée
Messages : 36209
Enregistré le : mer. 25 août 2004, 15:26
Localisation : Ailleurs
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Galathée »

Baptiste acquiesça sagement. Son regard fila sur le parc. Victor et Marius étaient penchés sur une petite mare et observaient ce qui s'y passait en y touillant avec des morceaux de bois.
" Ça me met mal à l'aise, moi aussi, dit-il d'une voix sombre. Je sais que la vie est injuste, mais... c'est différent de le voir de si près."
Il soupira.
Avatar du membre
Taliesin
Grand Gourou
Élu de Mystra
Messages : 33538
Enregistré le : lun. 20 déc. 2004, 21:35
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Taliesin »

Il lui serra doucement l'épaule.
-Dans son malheur, il a malgré tout eu la chance de nous rencontrer. Et même si ce que je m'apprête à faire le mettra hors de lui... j'espère qu'il en sortira du bon. Après tout, on nous a dit du bien des orphelinats de Togoria.. Et puis, Marcus est encore très jeune, je crois que cela facilitera les choses pour qu'il trouve des parents adoptifs;
Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
"Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)
Avatar du membre
Galathée
Messages : 36209
Enregistré le : mer. 25 août 2004, 15:26
Localisation : Ailleurs
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Galathée »

" Est-ce qu'il y a vraiment des gens qui adoptent des enfants ? Je veux dire... Oui, il y a toi et Galathée, mais... j'ai l'impression que... Vous êtes particuliers. Et les circonstances étaient particulières. Mais tu penses que dans les villes, comme ça, il y a des gens qui se rendent dans un orphelinat juste pour... avoir un enfant ? Des enfants qui sont généralement déjà complètement... marqués par la vie ?"
Baptiste secoua la tête.
" Je ne sais pas si ça existe. Je n'ai jamais connu d'enfant adopté."
Avatar du membre
Taliesin
Grand Gourou
Élu de Mystra
Messages : 33538
Enregistré le : lun. 20 déc. 2004, 21:35
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Taliesin »

-Je l'ai bien été, moi, et pourtant mes parents adoptifs avaient déjà une famille plus que nombreuse...
Il lui sourit doucement.
-Si, cela existe vraiment. Il y a des couples qui ne peuvent pas avoir d'enfants, d'autres qui ont perdu les leurs, d'autres encore qui ont simplement bon cœur et se disent qu'ils peuvent accueillir sans mal quelqu'un de plus dans leur famille... Sans doute n'y en a-t-il pas suffisamment. Mais... Il y en a.
Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
"Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)
Avatar du membre
Galathée
Messages : 36209
Enregistré le : mer. 25 août 2004, 15:26
Localisation : Ailleurs
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Galathée »

" Mais tu ne crois pas qu'il y a toujours le fils d'une cousine ou d'une soeur à recueillir ?"
Il soupira.
" Non, tu as raison. Tu es un bon exemple. Même si... tu n'es pas n'importe qui..."
Il sourit.
" Je suis désolé d'avoir des pensées noires. J'ai juste l'impression que... la vie est déjà tellement compliquée... qui irait s'encombrer d'un gosse en plus du reste ? En plus un petit qui ne peut même pas abattre sa part de travail ?"
Avatar du membre
Taliesin
Grand Gourou
Élu de Mystra
Messages : 33538
Enregistré le : lun. 20 déc. 2004, 21:35
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Taliesin »

-La question se pose en des termes relativement proches quand il s'agit d'avoir des enfants de manière naturelle. Mais cela n'empêche pas la plupart des gens de vouloir devenir parents. On ne réfléchit pas toujours... sur la base de considérations pragmatiques. Beaucoup d'autres choses entrent en compte, à commencer par le cœur, les sentiments...
Il lui sourit à nouveau.
-Et ne sois pas désolé d'avoir des idées noires : je comprends. Tout ça ne me rend pas très joyeux non plus, tu sais.
Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
"Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)
Avatar du membre
Galathée
Messages : 36209
Enregistré le : mer. 25 août 2004, 15:26
Localisation : Ailleurs
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Galathée »

Baptiste acquiesça et quitta le banc. Il traversa la pelouse et alla rejoindre les deux autres, s'immisçant dans leur conversation. Bientôt, ils regardaient tous trois le contenu de la mare. Cela ne dura pas très longtemps, cependant, car Victor, profitant de leur concentration, les éclaboussa vivement, puis s'enfuit en poussant des cris de harpie. Baptiste et Marius tinrent alors un court conciliabule, avant de le prendre en chasse, tels une paire de loups, se séparant pour mieux refermer leur piège sur lui. Victor était vif, Baptiste moins, mais Marius était incroyablement rapide et il se déplaçait avec l'aisance d'un chat, de buisson en buisson, trompant la vigilance de sa proie. Victor finit par réaliser qu'il n'avait aucune idée de l'endroit où se trouvait le plus jeune, mais c'était trop tard, et il se put l'esquiver. Une fois ferré de la sorte, il constitua une cible facile pour Baptiste qui, beaucoup plus grand, le mit à terre sans difficultés. S'ensuivit un pugilat dans l'herbe, jusqu'à ce qu'un homme en robe brune déboule du fond du parc pour aller les apostropher, mains sur les hanches. Il ne paraissait pas furieux, mais tout de même un peu mécontent, et les trois garçons l'écoutèrent, penauds, avant de battre en retraite vers le barde.
Avatar du membre
Taliesin
Grand Gourou
Élu de Mystra
Messages : 33538
Enregistré le : lun. 20 déc. 2004, 21:35
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Taliesin »

Le barde, qui n'avait vu aucune raison d'interrompre leurs jeux, leur adressa un sourire réconfortant.
-Que vous a dit le clerc ? s'enquit-il. Il ne faut pas se rouler dans les pelouses ? Il faut éviter de faire du bruit ?
A son humble avis, les espaces verts, trop rares en ville, étaient des endroits où les gosses devraient pouvoir s'amuser... Mais s'ils étaient tenu à la quiétude en celui-ci, bah, ils s'en chercheraient un autre.
Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
"Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)
Avatar du membre
Galathée
Messages : 36209
Enregistré le : mer. 25 août 2004, 15:26
Localisation : Ailleurs
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Galathée »

" Hum. Il a dit qu'on détruisait le gazon.
— Et il n'a pas tort, on a un peu détruit le gazon.
— Il a dit qu'il y avait un parc plus... sauvage... à trois rues d'ici... où on pourrait creuser des tranchées, même, si on voulait !"
Victor avait retrouvé son enthousiasme.
" Mais que celui-ci, et bien... Il fallait un peu le respecter, sans quoi il n'y aurait plus d'herbe pour les suivants.
— On change de parc ?"
Répondre

Retourner vers « La Vallée du Nirvana »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité