[Société] Le mariage

Ici, on parle de tout, de rien, des sujets importants, ou pas du tout… Passez faire une pause ici autour d'un bon verre pour papoter et parler des sujets qui vous tiennent à cœur. Convivialité et bonne humeur y sont les maîtres mots !

Pour vous le mariage c'est:

Nécéssaire
5
14%
Important mais non nécéssaire
11
31%
Une simple formalité
6
17%
Dépassé
7
20%
Autre
6
17%
 
Nombre total de votes : 35

Streen
 
Muloup majeur
Messages : 2505
Enregistré le : lun. 12 juin 2006, 21:07
Contact :
Statut : Hors ligne

[Société] Le mariage

Message par Streen »

Auparavant le mariage était obligatoire avec la forte prédominance de la religion en France. Maintenant de nombreux couples ne se marient pas et vivent comme des couples mariés en ayant par exemple des enfants. Et vous qu'en pensez vous?
Je vous invite à répondre à ce petit sondage.
Ma bio rp estici
Avatar du membre
Drags
 
Tasloï
Messages : 83
Enregistré le : mar. 13 juin 2006, 21:23
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Drags »

Techniquement ce n'est pas dépassé : beaucoup de gens se marient, les avantages du mariage ne valent pas ceux du PACS ou de la déclaration de concubinage, etc. Cela dit on peut observer que les choses bougent. On peut notamment remarquer que les avantages du mariage se transforment souvent en problèmes : un divorce, ce n'est que rarement simple (émotionnellement déjà, mais aussi administrativement), et le nombre de divorces augmente.

Bon, tu demandes ce qu'on en pense nous : je réponds que c'est dépassé. Je ne compte pas me marier, mon amie non plus. Nous ne nous marierons que si nous y voyons de réels avantages techniques et concrets. On voit d'autres formes d'engagements plus puissants : des choix de carrière liés à l'autre, le projet d'avoir des enfants, etc. Le mariage en tant que tel n'est important ni pour elle ni pour moi.
Avatar du membre
Inarius
 
Basilic mineur
Messages : 2126
Enregistré le : lun. 31 août 2009, 13:28
Statut : Hors ligne

Message par Inarius »

Je partage cette opinion. Je pense que le mariage est une hypocrisie à plus d'un point :

- de nombreuses personnes veulent se marier "parce que c'est bien" --> pression de la famille, pression de la société, pression d'une mentalité judéo-chrétienne.

- De nombre personnes veulent se marier "parce que c'est beau" --> besoin de mythe, de "romantisme" à l'eau de rose, la robe de mariée, la cérémonie, tout ça c'est beau tout plein. Voir le mariage princier en Angleterre le nombre de midinettes qui ont regardé ça.

- Hypocrisie totale. Si l'on s'aime, pourquoi avoir besoin de se le jurer devant des gens ? Sinon, il y a soit quelque chose de terriblement prétentieux et égocentrique (crier son amour à la face du monde, c'est tellement immature), soit de très hypocrite (Est ce qu'on demande à la personne en qui on a le plus confiance de ne pas nous trahir ? Est ce que ça s'appelle de la confiance ça ?).

Pour moi c'est une des institutions ou mythe sentant le renfermé de 2000 ans de carcan moraliste et religieux.

Enfin, un point positif cependant. Le mariage permet au moins de protéger administrativement lorsqu'on a des enfants. Et il permet aussi d'économiser des impôts.
"Je crois que deux et deux sont quatre, Sganarelle, et que quatre et quatre sont huit"
Molière - Don Juan -
Avatar du membre
Elanor
 
Araignée colossale
Messages : 596
Enregistré le : ven. 08 mai 2009, 13:45
Localisation : Lothlorien, premier malorne en rentrant à droite
Statut : Hors ligne

Message par Elanor »

une simple formalité

Avec Smidge on avait déjà un compte joint à la banque depuis qu'on habitait ensemble (2 ans avant notre mariage). Je trouve que c'est un engagement bien plus fort que le mariage. Je connais beaucoup de gens en couple même mariés qui ne mettent pas leur argent en commun, même en ayant des enfants. Chacun paye sa part. Je trouve que mettre son argent en commun, c'est une énorme preuve de confiance et d'engagement.
Dans la société actuelle, les gens ne restent pas ensemble. Ils font des enfants, ils se séparent ou divorce et hop ils refont leur vie et d'autres enfants etc...Je trouve ça profondément égoïste. Je dirais que bon déjà le mariage est démodé certes mais en plus vu qu'ils ont allégé les procédures de divorce, il ne vaut plus rien.

Nous nous sommes mariés par rapport à la mutation de l'éducation national (bon ok on a atterri en région parisienne quand même :p ). On aurait pu se "pacser" mais on s'est marié pour deux raisons:

-le père de Smidge était premier adjoint à la mairie et il a fait tout les papiers pour nous alors c'était beaucoup plus simple de se marier que de faire la démarche nous même au tribunal pour le PACS :gign:
-moi je préférais qu'on est tous le même nom par rapport aux enfants à venir. o :)

Pour nous au final, le mariage n'a été qu'une formalité parce qu'on savait qu'on voulait passer notre vie ensemble et qu'on avait déjà mis tout notre argent en commun et fait des projets dans ce sens.

Edit: mariage civil évidemment :p
Ma bio RP
"Sire, on en a gros" Perceval
Avatar du membre
Rodriguez Alcanzar
 
Berserker ogre
Messages : 1035
Enregistré le : ven. 13 juin 2003, 21:01
Localisation : Besançon
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Rodriguez Alcanzar »

Une simple formalité.

Même si je suis célibataire, je sais que je ne veux pas me marier quand je trouverai la bonne personne. Je n'en ressens pas le besoin, je n'ai pas eu de parents mariés non plus. Je suis d'accord néanmoins sur les avantages que peuvent avoir le mariage sur certains points (fiscal, enfants,...). Bref, si un jour je dois me pacser, voire me marier, je le ferai, du moment que c’est civil. Mais je ne veux aucunement à avoir à faire à un mariage religieux et prêter serment devant Dieu. Ca n'aurait aucun sens pour moi. La religion et l'amour sont des choses bien différentes de mon point de vue.
Roads ? Where we're going, we don't need roads. ELB
Avatar du membre
Dark Manuor
 
Ogre
Messages : 208
Enregistré le : mar. 01 mars 2011, 13:38
Localisation : La Comté
Statut : Hors ligne

Message par Dark Manuor »

Nécessaire.

Ce n'est pas parce que le mariage est déprécié, que le PACS offre les mêmes avantages et qu'il y a beaucoup de divorces qu'il ne faut pas se marier.
Pour moi, le mariage garde toute sa valeur.
"La violence est le dernier refuge de l'incompétence" (Isaac Asimov, Fondation).
"La grossièreté est le dernier recours des imbéciles" (Mon épouse).
Smidge
Statut : Hors ligne

Message par Smidge »

Le mariage en soit... pas grande nécessité pour moi non plus. Autant ça pouvait se comprendre il y a plusieurs siècles, autant de nos jours, je trouve ça obsolète.
Il reste un avantage sur le PACS notamment par rapport aux enfants, mais en dehors d'administrativement parlant..., pour moi la différence de symbolique est nulle.

Bon, allez, porter le même nom est quelque chose d’appréciable quand on a des enfants, ça donne un sentiment de "cohésion familiale", même si ça n'est pas non plus indispensable. Il manque par contre la possibilité du choix du nom parmi l'un des deux conjoints, et pas uniquement celui du mari.

Bon, après, je rejoins évidemment le point de vue l'Elanor : mettre son argent dans le pot commun, ou élever ensemble des enfants, sont deux critères bien plus forts d'engagement d'un couple qu'une formalité administrative.

Pour ce qui est du mariage religieux, je ne peux rien dire de plus étant moi-même athée et n'y accordant par conséquent pas le moindre crédit.

EDIT : oui, vivre ensemble aussi, mais ça me semblait trop "évident" (quoique... :gign: )
Avatar du membre
Inarius
 
Basilic mineur
Messages : 2126
Enregistré le : lun. 31 août 2009, 13:28
Statut : Hors ligne

Message par Inarius »

Bon, après, je rejoins évidemment le point de vue l'Elanor : mettre son argent dans le pot commun, ou élever ensemble des enfants
oui
+ vivre ensemble aussi


Mais ceci dit ce sont des phases qui ne sont pas forcément nécessaires. On peut vivre en couple sans avoir de compte commun, ou sans élever des enfants, et même sans vivre ensemble. Ca n'est juste pas la même relation. Mais ça n'est pas forcément nécessaire. Bon c'est comme un barème, il y a un certain nombre d'éléments, si on est dans aucun critère il faut se poser des questions.
"Je crois que deux et deux sont quatre, Sganarelle, et que quatre et quatre sont huit"
Molière - Don Juan -
Avatar du membre
Voyageuse
Dignitaire de Lumenis
Élu de Mystra
Messages : 22738
Enregistré le : ven. 27 oct. 2006, 10:35
Localisation : Dans un petit hameau perdu
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Voyageuse »

J'hésite... important mais pas indispensable, disons.

Je suis touchée par la symbolique, parce que c'est quand même un engagement, une promesse à vie. Alors, certes, il y a la possibilité de divorcer, n'empêche qu'il y a quand même la volonté de rester ensemble pour la vie, dans le mariage, ce qu'il n'y a pas forcément dans un pacs ou un concubinage. Le divorce n'est là que pour le cas où on échoue à atteindre ce but...

Bon, ça c'est la visions "générale". Après, dans la pratique... à chaque couple de faire en fonction de ce qu'il ressent, si les deux veulent juste se faire des promesses en privé sans aucun engagement écrit quel qu'il soit, ces promesses n'en ont certes pas moins de valeur qu'une promesse publique ! Je veux dire, pour le couple, être marié ou pas ne change pas grand-chose. Pour la société, en revanche, la perception peut parfois être différente, avec consciemment ou non l'image de stabilité pour un couple marié (hey, je n'ai jamais dit une garantie de stabilité, hein !).

Et pour ma part...ayant connu l'échec d'un premier mariage (et je suis tombée de haut parce que dans ma tête c'était à vie), la galère du divorce (même par consentement mutuel), j'avais juré de ne pas me remarier. Mais voilà, pour adopter, il faut être marié sinon l'enfant ne sera juridiquement pas l'enfant du couple mais juste de l'un des deux parents (sans compter que pour adopter à l'étranger c'est vital, le concubinage et le PACS ne sont pas reconnu dans les pays d'afrique ou d'asie, seul le mariage l'est... tradition judéochrétienne ou non !) . Et puis c'est quand même sympa de porter tous le même nom dans la famille.
Mais bref, cette fois-ci, ça a été une simple formalité, à la mairie avec 2 témoins et puis c'est tout ! L'adoption des puces a été un moment bien plus fort ! Mais quand même, tout bien réfléchi, je suis contente que l'adoption nous ait obligé à nous marier, ce qu'on n'aurait pas fait sans ça... ça m plaît qu'on porte le même nom en fait.
en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
Co-modératrice Luméno-hélonienne
Peu disponible...
Avatar du membre
Vel Cheran
Aventurier
Momie majeure
Messages : 3217
Enregistré le : sam. 08 déc. 2007, 18:14
Statut : Hors ligne

Message par Vel Cheran »

Smidge a écrit :Il manque par contre la possibilité du choix du nom parmi l'un des deux conjoints, et pas uniquement celui du mari.
C'est possible maintenant, le mari peut prendre le nom de l'épouse.
En RP, je joue Séraphine Pierrejoyeuse, dont la couleur est : #D0C07A ainsi que Frère Jordin : #FF9966
Et, il y a longtemps, j'incarnais Vel'Cheran.
Venez lire nos aventures dans l'univers d'Ambre ! :dance4:
Avatar du membre
Lothringen
Messages : 7412
Enregistré le : mar. 17 févr. 2004, 21:34
Localisation : Sur la route, encore
Statut : Hors ligne

Message par Lothringen »

Important mais pas nécessaire. Le mariage ce n'est pas que judéo-chrétien, c'est une cérémonie qu'on trouve pour autant que je sache dans toutes les religions, sous des formes variées mais toujours avec la même volonté de s'engager l'un envers l'autre et devant tous. Et le symbolisme reste fort même dans une perspective athée, je trouve. Bien sûr que ce n'est pas la seule façon de s'engager ou de prouver son amour, mais c'est quand même un symptôme (combien de "ah non le mariage c'est has been" alors que la vraie raison est plutôt la volonté de garder grande ouverte la porte de sortie éclair ?)
Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manostet Biographie RP
Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)
Smidge
Statut : Hors ligne

Message par Smidge »

Le mariage est davantage un "évènement" qu'un engagement. Alors, bon, pour ceux qui aiment bien, ça peut être un évènement sympathique, certes, mais sur la durée, je pense qu'il n'a pas (plus) de grande valeur de "sécurité" d'un couple.

Je suis cependant d'accord avec Lothringen, pour certains, derrière le "refus" du mariage se cache effectivement la crainte d'un engagement. Mais l'engagement "réel" se fait à mon avis par bien d'autres biais bien plus coercitifs qu'un simple "oui" devant le maire.
Streen
 
Muloup majeur
Messages : 2505
Enregistré le : lun. 12 juin 2006, 21:07
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Streen »

Pour moi c'est important. Le mariage montre la volonté de l'engagement de la part des deux personnes. Il faut dire que j'ai eu une education chretienne et que mes parents et mes soeurs se sont mariés. Toutefois je reconnais que l'on peut s'en passer et c'est poue cela qu'il n'est pas nécéssaire. Si plus tard, je souhaite me marier, j'en informerai mon élue mais si elle refuse, on ne se mariera pas mais on restera ensemble quand même.
Ma bio rp estici
Avatar du membre
Galathée
Messages : 36209
Enregistré le : mer. 25 août 2004, 15:26
Localisation : Ailleurs
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Galathée »

Je ne me retrouve pas vraiment dans les quatre propositions, alors je n'ai pas voté... *

J'ai beaucoup d'amis mariés, et grand bien leur fasse : je ne juge en rien de la valeur de leur engagement et de ce qu'ils ont mis derrière ce "mariage". Certains l'ont fait par nécessité (pour émigrer, notamment), d'autres pour la fête, les derniers par conviction. Je pense que le mariage prend toute sa valeur... pour chacun, en fonction de ses croyances, de ses buts, et moi ça ne me gêne pas.
Personnellement, ça ne me tente pas, pour des tas de raisons diverses, mais principalement parce que je ne vois pas ce que ça apporterait à notre couple. Nous avons des enfants, ça me semble une preuve suffisante (si on en a vraiment besoin...) que nous avons l'espoir et l'envie que notre union dure.
Je pense qu'en Belgique, les avantages pécuniaires de la cohabitation légale (plus ou moins votre PACS) sont strictement identiques à ceux du mariage, et à ma connaissance, les enfants sont aussi bien protégés en union libre (mon cas) qu'en cohabitation légale ou mariage.
Et de surcroît, j'aime autant garder mon nom :) car par ici, on ne peut pas encore choisir... Bien dommage.

*EDIT : option "autre" ajoutée ;)
Avatar du membre
Garfield
 
Goule majeure
Messages : 1994
Enregistré le : jeu. 18 nov. 2004, 13:41
Localisation : Paris
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Garfield »

Nécessaire.

Mon point de vue est bien sûr un peu différent du vôtre puisque je parle du mariage entre personne du même sexe, statut qui n'existe pas dans la loi française. Techniquement, seul le PACS peut donner un semblant d'existence administrative à un couple femme/femme ou homme/homme. Et comme on le sait, le mariage reste plus avantageux que le PACS à bien des niveaux (adoption conjointe, filiation, succession, pension de réversion.)
L'existence officielle d'un couple gay ou lesbien est donc souvent plus dure à attester, surtout dans des cas encore trop nombreux de conflits avec la famille: si la famille veut empêcher l'accès au service funéraire au partenaire du défunt, elle en a tout à fait le droit, et le-la partenaire du défunt n'aura aucun recours légal et juridique. Même chose dans les questions de succession, de garde d'enfants, etc... Et ça, tous les comptes communs du monde n'y changeront rien :/
Donc le mariage serait, s'il existait, nécessaire à "l'officialisation", sinon symbolique au moins administrative d'un couple de même sexe. Le symbole est secondaire, personnellement si on nous sortait un PACS qui donne exactement les mêmes droits que le mariage, j'accepterais à bras ouverts (après, en ce qui concerne l'égalité, l'ouverture du mariage aux homos serait un symbole fort, mais c'est un autre débat :gign: )
Lies are never forgotten, they go on and they grow
Chat orange et D'Oghmatique.
Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP
Smidge
Statut : Hors ligne

Message par Smidge »

Plutôt d'accord avec Garfield sur la fin. Il faudrait soit que la mariage soit accessible aux personnes du même sexe, soit que le PACS donne les mêmes droits pour pouvoir véritablement parler de "symbolique" pure.
Avatar du membre
Dark Manuor
 
Ogre
Messages : 208
Enregistré le : mar. 01 mars 2011, 13:38
Localisation : La Comté
Statut : Hors ligne

Message par Dark Manuor »

Le PACS si vous voulez, mais le mariage pas question, c'est sacré, faut pas tout mélanger !
(et j'ai pas envie de repartir une n-ième fois sur un débat contre le mariage homo...)
"La violence est le dernier refuge de l'incompétence" (Isaac Asimov, Fondation).
"La grossièreté est le dernier recours des imbéciles" (Mon épouse).
Smidge
Statut : Hors ligne

Message par Smidge »

Que le mariage religieux soit sacré, c'est une chose. Mais le mariage civil... je vois mal en quoi. Il se doit plutôt d'être en phase avec la société dans lequel il existe, je dirais. Et en cela, il ne serait pas illégitime de l'ouvrir aux personnes de même sexe.

(d'ailleurs, il ne serait pas vraiment choquant que les mariages religieux et civils ne soient pas basés sur les mêmes principes)
Streen
 
Muloup majeur
Messages : 2505
Enregistré le : lun. 12 juin 2006, 21:07
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Streen »

Personnellement je ne sais pas si ouvrir le mariage à tous est le vrai problème. Je pense qu'il s'agit plus d'un problème de mentalité et d'acceptation. Notez que les couples du même sexe peuvent adopter dans certains pays ce qui n'est pas le cas pour le notre. Je pense que la solution serait plus de permettre aux couples pacsés de pouvoir adopter qu'ils soient heterosexuels ou non.
Sinon je suis d'accord avec Smidge sur la sacralisation du mariage. Le mariage à la mairie permet justement de se différencier avec le mariage à l'église qui est sacré.
Ma bio rp estici
Avatar du membre
Garfield
 
Goule majeure
Messages : 1994
Enregistré le : jeu. 18 nov. 2004, 13:41
Localisation : Paris
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Garfield »

Streen a écrit :Personnellement je ne sais pas si ouvrir le mariage à tous est le vrai problème. [...] Je pense que la solution serait plus de permettre aux couples pacsés de pouvoir adopter qu'ils soient heterosexuels ou non.
Euh, l'adoption n'est qu'un des problèmes posés par les limites du PACS parmi d'autre.
Quand à l'ouverture du mariage à tous, elle est justement nécessaire à cette ouverture des mentalités. Tant que l'état conservera des institutions 100% hétérosexuelles, il ne faut pas se leurrer, les mentalités individuelles n'évolueront pas.

EDIT: Tiens je l'avais pas vu celle-là
Dark Manuor a écrit :Le PACS si vous voulez, mais le mariage pas question, c'est sacré, faut pas tout mélanger !
(et j'ai pas envie de repartir une n-ième fois sur un débat contre le mariage homo...)
Précision toute bête le "mariage homo" est un grossier abus de langage qui laisse à penser que les homosexuel-les réclament des droit *différents* alors qu'on ne demande que *l'égalité.*
Quant au reste du débat "contre" l'ouverture du mariage aux homos, j'ai fait valoir mes arguments je n'irai pas plus loin.
Lies are never forgotten, they go on and they grow
Chat orange et D'Oghmatique.
Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP
Avatar du membre
Inarius
 
Basilic mineur
Messages : 2126
Enregistré le : lun. 31 août 2009, 13:28
Statut : Hors ligne

Message par Inarius »

(combien de "ah non le mariage c'est has been" alors que la vraie raison est plutôt la volonté de garder grande ouverte la porte de sortie éclair ?)
Combien de "on veut se marier !" sans réfléchir à ce que cela signifie ! (suffit de voir le taux de divorce, alors que le taux de séparation de couple PACSE est deux à trois fois plus faible que le taux de séparation de couple marié...)

Sur le mariage élargi aux homos, je trouve seulement très dommage que pas mal d'homos veulent l'avoir pour de mauvaises raisons (genre ah ouais c'est trop beau comme symbole et tellement romantique !) et non pour de bonnes raisons. M'enfin ça reste mon avis. En fait, je trouve qu'en matière de conformisme sociétal, on pourrait s'attendre de la part des homos qu'ils soient moins conformistes...alors que dans de nombreux cas c'est presque le contraire. Le désir de normalité est tellement fort qu'il entraîne un désir de conformité.

Pour ce qui est du mariage à l'église, je pense qu'on devrait l'interdire pour tous les "faux" pratiquants/croyants. Une église n'est pas un supermarché c'est un lieu de culte, donc tous les gens qui vont à l'église trois fois par vie (baptème, mariage, enterrement) ça devrait pas exister. Il y a des vrais gens qui sont vraiment croyants, et c'est une insulte pour eux de bafouer leur croyance en traitant ainsi un lieu de culte. L'église le fait pour continuer à avoir des clients et des sous, mais les gens sont censés avoir la foi, alors que là on dirait une salle des fêtes pour midinette en mal de mythe bon marché pour survaloriser leur besoin d'affichage.

Bref, je cherchais la formule qui résumait le mieux ma pensée (les autres fois je tournais autour du pot). Pour moi, plus le couple a besoin de se prouver son amour, moins sa base est solide.
Après ça ne remet pas en cause les raisons (qui me paraissent très solides) financières ou administratives.
"Je crois que deux et deux sont quatre, Sganarelle, et que quatre et quatre sont huit"
Molière - Don Juan -
Smidge
Statut : Hors ligne

Message par Smidge »

Inarius a écrit :Combien de "on veut se marier !" sans réfléchir à ce que cela signifie ! (suffit de voir le taux de divorce, alors que le taux de séparation de couple PACSE est deux à trois fois plus faible que le taux de séparation de couple marié...)
En gros, tu es train de dire que c'est tout à fait vrai que les gens qui refusent le mariage à tout prix veulent en fait se garder une porte de sortie.

Enfin, autant que ceux qui se lancent dans le mariage sans réfléchir et qui se séparent dans les mois qui suivent quoi..., donc, oui, tout à fait vrai. Les deux.
Avatar du membre
Dark Manuor
 
Ogre
Messages : 208
Enregistré le : mar. 01 mars 2011, 13:38
Localisation : La Comté
Statut : Hors ligne

Message par Dark Manuor »

En même temps, la seule façon simple de rompre un PACS, c'est de se marier...
Et puis le PACS est encore assez jeune (attendez encore 10 ou 20 ans...)
"La violence est le dernier refuge de l'incompétence" (Isaac Asimov, Fondation).
"La grossièreté est le dernier recours des imbéciles" (Mon épouse).
Streen
 
Muloup majeur
Messages : 2505
Enregistré le : lun. 12 juin 2006, 21:07
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Streen »

Je pense que se marier à l'église est inutile et grotesque de la part des non croyants ou des non pratiquants comme le souligne Inarius. La religion condamne les homosexualité et le mariage homosuel serait considéré comme un outrage à l'église donc je suis d'accord pour l'interdire à ces couples également. Si les couples veulent se marier, ils n'ont qu'à aller le faireà la mairie, l'église c'est sacré. Sinon c'est vrai que beaucoup de couples se marient sans réfléchir puis divorcent plus tard. Encore si le divorce a lieu 40 ans après ca peiut se comprendre mais 5 ans après c'est avoir fait preuve d'un manque de reflexion pour moi même si l'erreur est humaine et que l'on a le droit de se tromper. Au moins le pacs permet de pouvoir se separer de son conjoint le jour ou ca derape sans conséquences.
Sinon pour répondre à Garfield je disais que les couples pacsés quelque soit leur nature devraient avoir les mêmes droits que les couples mariés. Le fait de pouvoir adopter n'était qu'un des exemples que n'ont aps le droit les couples non mariés.
Et le fait que le mariage soit nécéssaire pour pouvoir adopter me parait démesuré. Certes il faut limiter les abus et ne pas laisser adopter n'imoporte qui mais si un jour un couple adopter des enfants et décide de se séparer 3 ans après laissant l'enfant voire les enfants avec un seul des parents, c'est pas mieux que de se marier et de faire des enfants pour se séparer voir divorcer peu après et le mariage aura servi à quoi? Voilà une belle preuve d'inégalité. C'est pour cela que je pense que tous les couples pacsés devraient avoir les même sdroits que les couples mariés.
C'est triste à dire mais le mariage a perdu toute sa valeur.
Ma bio rp estici
Avatar du membre
Lothringen
Messages : 7412
Enregistré le : mar. 17 févr. 2004, 21:34
Localisation : Sur la route, encore
Statut : Hors ligne

Message par Lothringen »

Inarius a écrit :Combien de "on veut se marier !" sans réfléchir à ce que cela signifie ! (suffit de voir le taux de divorce, alors que le taux de séparation de couple PACSE est deux à trois fois plus faible que le taux de séparation de couple marié...) (...)

Pour moi, plus le couple a besoin de se prouver son amour, moins sa base est solide.
En même temps, un couple où le premier souci serait de préparer la rupture indolore plutôt que d'avoir des projets communs, je ne suis pas convaincue qu'il se porte très bien non plus. ;)

Sinon, je suis d'accord qu'il y a aussi des gens qui se marient sans réfléchir... il y a de tout.

Ah, et il va falloir m'expliquer à quoi ça sert qu'il y ait deux statuts différents, pacs et mariage, si on finit par faire du pacs un double, juridiquement parlant, du mariage. On va finir par croire que c'est le mot qui pose problème. :p
Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manostet Biographie RP
Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)
Avatar du membre
Garfield
 
Goule majeure
Messages : 1994
Enregistré le : jeu. 18 nov. 2004, 13:41
Localisation : Paris
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Garfield »

Inarius a écrit :En fait, je trouve qu'en matière de conformisme sociétal, on pourrait s'attendre de la part des homos qu'ils soient moins conformistes...alors que dans de nombreux cas c'est presque le contraire. Le désir de normalité est tellement fort qu'il entraîne un désir de conformité.
Faudrait pas confondre "désir de conformité" et "désir d'égalité." Je réclame l'ouverture mariage aux couples du même sexe, ça ne veut pas dire que je me marierai forcément. La mariage, qui devrait être un droit, est un privilège qui dans les faits entretient la discrimination des homosexuel-les (je ne dis pas qu'il n'y a que le mariage, mais c'en est une grosse partie.)
Quant à "attendre moins de conformité de la part des homosexuels"*, on s'excuse de ne pas toujours répondre à vos stéréotypes hein, mais on est aussi un peu des gens comme tout le monde qui réclamons les mêmes droits que tout le monde... Avec des déclarations à l'emporte-pièce et des procès d'intention on est pas prêts de faire avancer le schmilblick. Les homosexuel-les veulent se marier pour les mauvaises raisons? C'est marrant, les hétérosexuel-les aussi... Alors soit on laisse les homos faire les mêmes conneries que les hétéros, soit on interdit aussi aux hétéros de les faire et on supprime le mariage purement et simplement.

*Vous avez remarqué comment au moment de la déclaration d'impôt, personne n'attends "moins de conformisme" de la part des homosexuel-les?
Streen a écrit :Je pense que se marier à l'église est inutile et grotesque de la part des non croyants ou des non pratiquants comme le souligne Inarius. La religion condamne les homosexualité et le mariage homosuel serait considéré comme un outrage à l'église donc je suis d'accord pour l'interdire à ces couples également.
Je suis d'accord en grande partie avec ta première phrase: les non-croyants n'ont rien à faire à l'église (pour les non-pratiquants je suis plus mitigé.) Quand aux homos, je n'ai pas d'avis sur la question, je sais qu'il y a quand même pas mal d'homos croyants et qu'il sont encore plus dans la merde que les autres et je ne peux que les plaindre car je ne vois pas d'issue au problème (même si on entend de plus en plus d'autorités religieuses de tous bords affirmer qu'ils célèbreraient des mariages entre partenaires de même sexe, va faire valider un mariage pareil par le pape...)
Lies are never forgotten, they go on and they grow
Chat orange et D'Oghmatique.
Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP
Avatar du membre
Dark Manuor
 
Ogre
Messages : 208
Enregistré le : mar. 01 mars 2011, 13:38
Localisation : La Comté
Statut : Hors ligne

Message par Dark Manuor »

Garfield a écrit :Faudrait pas confondre "désir de conformité" et "désir d'égalité." Je réclame l'ouverture mariage aux couples du même sexe, ça ne veut pas dire que je me marierai forcément. La mariage, qui devrait être un droit, est un privilège qui dans les faits entretient la discrimination des homosexuel-les (je ne dis pas qu'il n'y a que le mariage, mais c'en est une grosse partie.)
A la base, le mariage est entre un homme et une femme, et ce dans toutes les civilisations. Ce n'est pas parce que maintenant l'état se l'est approprié -on n'est plus obligé de passer devant un prêtre (d'une quelconque confession) et que la mairie suffit- que l'on doit changer la définition du mariage. C'est un peu comme si étant un homme, je réclamais le privilège de porter des enfants...
Inventez autre chose, mais encore une fois, laissez nous le mariage, faut pas tout mélanger.
Pourquoi toujours vouloir ce que l'on n'a pas ?
Pourquoi toujours désirer ce qui est aux autres ?
Pourquoi ne pas être content de ce que l'on a ?


Garfield a écrit :Les homosexuel-les veulent se marier pour les mauvaises raisons? C'est marrant, les hétérosexuel-les aussi... Alors soit on laisse les homos faire les mêmes conneries que les hétéros, soit on interdit aussi aux hétéros de les faire et on supprime le mariage purement et simplement.
Ce n'est pas parce que le mariage est de plus en plus déprécié et utilisé par certains à mauvais escient qu'il faut le détruire au reste...


Garfield a écrit : Je suis d'accord en grande partie avec ta première phrase: les non-croyants n'ont rien à faire à l'église (pour les non-pratiquants je suis plus mitigé.) Quand aux homos, je n'ai pas d'avis sur la question, je sais qu'il y a quand même pas mal d'homos croyants et qu'il sont encore plus dans la merde que les autres et je ne peux que les plaindre car je ne vois pas d'issue au problème (même si on entend de plus en plus d'autorités religieuses de tous bords affirmer qu'ils célèbreraient des mariages entre partenaires de même sexe, va faire valider un mariage pareil par le pape...)
Parles tu de vrais croyants ? (pas de simples personnes qui se disent croyantes, qui vont à l'église...., bref, qui sont peut-être religieuses, mais qui ne sont pas vraiment croyantes. Parce que la foi, c'est pas "je prends que ce qui m'arrange...").
Et pour moi le terme "croyant non pratiquant" n'a pas de sens (le mec qui meure de soif, perdu au milieu d'un désert voit une bouteille d'eau : il croit en son existence, mais il ne la boit pas) (ou encore, le diable est un croyant non pratiquant... il croit en l'existence et en la puissance de Dieu, mais cela fait-il de lui un vrai croyant ?).
Dire que l'on est croyant, ce n'est pas juste croire en l'existence de Dieu, c'est avoir la foi... il ne faut pas faire l'amalgame entre deux sens du même mot.
"La violence est le dernier refuge de l'incompétence" (Isaac Asimov, Fondation).
"La grossièreté est le dernier recours des imbéciles" (Mon épouse).
Smidge
Statut : Hors ligne

Message par Smidge »

Dark Manuor a écrit :A la base, le mariage est entre un homme et une femme, et ce dans toutes les civilisations.
A la base, on réduisait des gens en esclavage, et dans toutes les civilisations. Hé, ouais, classe, on a même évolué depuis. Plus sérieusement, le "on faisait comme ça avant" n'est pas vraiment un argument en soi.
Dark Manuor a écrit :C'est un peu comme si étant un homme, je réclamais le privilège de porter des enfants...
Ca n'a rien à voir. Le mariage n'a rien de physiologique.
Dark Manuor a écrit : Inventez autre chose, mais encore une fois, laissez nous le mariage, faut pas tout mélanger.
Pourquoi toujours vouloir ce que l'on n'a pas ?
Pourquoi ne pas être content de ce que l'on a ?
Wow.

"Laissez-nous le mariage" ?? Genre vous les homos vous êtes pas comme nous ? Ca a un petit relent homophobe que je vais faire comme si j'avais mal interprété (ce qui est tout à fait possible aussi, bien sûr).

Quant au "pourquoi toujours vouloir ce que l'on a pas ?", ça me semble évident : avoir les mêmes droits que n'importe qui, notamment en ce qui concerne la reconnaissance des enfants adoptés et la protection mutuelle dans le couple ("couple", à savoir 2 personnes qui s'aiment et qui vivent ensemble). Ca me semble parfaitement légitime en tant qu'être humain. Après, que ça soit via le mariage ou le PACS, je pense que ça n'est pas très important.
Avatar du membre
Dark Manuor
 
Ogre
Messages : 208
Enregistré le : mar. 01 mars 2011, 13:38
Localisation : La Comté
Statut : Hors ligne

Message par Dark Manuor »

Je ne suis pas homophobe au sens où je n'ai absolument rien contre les homo en tant qu'individus.
Par contre, c'est après l'homosexualité elle-même que j'en ai.

EDIT (pour pas reposter après la clôture du sujet) :
Non, ce n'est pas la même chose, pour prendre un autre exemple : je suis contre les doctrines qui déforment la Bible (des hérésies, bien que le mot soit souvent utiliser à mauvais escient), mais je n'ai rien contre les Mormons ou les Témoins de Jéhovah en tant qu'individus et je n'irai rien leur faire de mal... : comme dans l'exemple précédent, je fais la différence entre les individus et ce qu'ils croient.

Sur que l'homosexualité se choisit, comme toute chose, on a toujours le choix...
"La violence est le dernier refuge de l'incompétence" (Isaac Asimov, Fondation).
"La grossièreté est le dernier recours des imbéciles" (Mon épouse).
Smidge
Statut : Hors ligne

Message par Smidge »

Etant donné que être homo, c'est choisir l'homosexualité, ça revient quand même plus ou moins au même... Et ça en devient par conséquent de l'homophobie.

Bref.

On va clore la parenthèse à ce sujet, et revenir sur le sujet principal du topic, à savoir le mariage.

Merci à tous.
Répondre

Retourner vers « Le Comptoir de la Sirène Rougissante »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité