Domaine: la demeure du roublard

Le port de Manost est de loin le plus dynamique de tout Dorrandin. C'est aussi le quartier le plus animé de la ville... et donc le plus indiqué pour toute activité interlope.
Avatar du membre
Elarion
 
Loup noir
Messages : 272
Enregistré le : ven. 22 avr. 2011, 10:33
Localisation : plongé dans un bouqin, mais comment savoir lequel ?
Statut : Hors ligne

Domaine: la demeure du roublard

Message par Elarion »

Théolen marchait sur les docks, ou de nombreux marins s'affairaient sous les ordres de leurs supérieurs. les quais étaient envahis de tonneaux, caisses et autres containers à marchandise, une forte odeur de poisson régnait ici, les pêcheurs avaient remonté leurs filets et laissaient le poisson à l'air avant de l'entreposer au sec...

Le roublard marchait toujours quand une vieille maison, porte et fenêtres condamnées attira son attention, elle était située à l'angle de la rue, juste en face des quais et de la mer. Un panneau de bois "à vendre" était cloué sur la porte. Il fallait se renseigner, deux maisons plus loin, Théolen aperçu une taverne, il trouverai surement des informations sur le propriétaire là bas!

Il marcha jusqu'à la taverne : une grande maison à pignon, l’enseigne représentait un homme assis avec une chope, le nom écrit dessus était "Au pécheur repus". Voilà qui était parfait. L’intérieur était sombre et miteux, une simple taverne avec six rangées de tables de chaque côté de la pièce, avec une arrière salle. La salle était à moitié pleine, la plupart des clients étaient des marins mais il y avait aussi quelques pêcheurs reconnaissables à l'odeur (beurk).
Théolen s'est dirigé vers le tavernier :


- Hola mon brave ! saurait tu qui vend la maison à l'angle de la rue là bas?
- Hmmm? répond t-il, ah la vieille baraque là? ben c'est l'vieux Bran qui la vend, il vient pas avant midi si tu veux l'voir...
- D'accord, je vais l'attendre, un bière s'il vous plaît!
- Tout d'suite, j'vous amène ça.

Le vieil homme entra vers midi sans que Théolen ne le remarque, alla vers le tavernier qui parla en montrant le roublard. Le vieux Bran se dirigea alors vers la table de Théolen.

- Bonjour l'ami, j'suis Bran, Bran le pêcheur, alors comme ça la maison vous intéresse?
- Bonjour, je suis Théolen, et je suis en effet intéressé par votre maison...
- J'la vends pour 3000 PO avec mon bateau, j'suis trop vieux pour la pêche vois tu alors j'ai acheté une gentille petite ferme, du coup, j'vens ma baraque.

Théolen possédait pour toute économie 5421 PO, cependant il allait marchander le prix tout de même, car il fallait meubler ensuite...

- Je vous l'achète mais pour 2500 Po, ni plus ni moins!
- Nan 2800, il me faut vivre moi...
- c'est 2500 ou je vais voir ailleurs et votre maison restera invendue jusqu'à votre mort !
Là le vieux bonhomme pâlit, il à accusé le coup.
- C'est d'accord, la maison et l'bateau pour 2500 PO, voici le contrat de vente et tous les papiers qui vont avec!

L'affaire fut réglée rapidement, le vieil homme fit visiter la maison à Théolen, c'était une grande maison à pignon, avec un rez-de-chaussée à trois salles, un étage, une cave et un grenier.

Théolen passa le mois suivant à meubler la maison, en bas il installa la salle à manger, la cuisine et la salle de bain, à l'étage, il meubla sa chambre, installa une bibliothèque, un bureau et une banquette. Le grenier servira à engranger ses larcins... Quant à la cave, il l'aménagea en salle d'entrainement, des armes, des mannequins, des cibles, tout ce qu'il fallait pour ne pas trop rouiller ;)

Le roublard sorti, il venait de faire installer le dernier meuble... enfin! Il alla à la taverne prit un chope et alla se balader...
Les mourants réclament de l'eau parce qu'ils savent qu'elle contient la vie. Gaëlan Brandel, dans "études de la nature"
Si vous aimez lire : Voici ce que j'écris:http://www.baldursgateworld.fr/lacouron ... -post.html
Avatar du membre
Elarion
 
Loup noir
Messages : 272
Enregistré le : ven. 22 avr. 2011, 10:33
Localisation : plongé dans un bouqin, mais comment savoir lequel ?
Statut : Hors ligne

Message par Elarion »

Le soleil était caché par les nuages et Théolen profitait de la fraîcheur matinale en respirant l'air marin qui venait lécher les côtes. Il renonça bien vite au plaisir de humer le doux parfum de la mer car une odeur de viscères de poisson vint troubler ses narines sensibles...

La vie se déroulait comme à son habitude : les marins déchargeaient des cargaisons ou buvaient dans les tavernes du coin, les pêcheurs vidaient les poissons, les camelots étalaient leurs marchandises dans l'espoir d'attirer une clientèle quelconque. Quoi de plus banal ?

Théolen tourna à l'angle d'une rue quand il aperçu un superbe navire : une caraque : rapide, trois mâts, 10 voiles, avec une capacité de 120 hommes d’équipage et une cargaison de 100 tonneaux environ, un vrai petit bijoux. Intrigué, le roublard interrogea un marin qui descendait une caisse d'un navire proche.


- Hé l'ami, dis moi, ce navire là bas, depuis quand est-il arrivé ?
- Le couteau des mers, ou-là-là vous approchez pas trop, c't'un pirate qui l'commande il parait...
- Oui, je m'en doute, il n'y a qu'eux pour utiliser un navire pareil mais qu'est ce qu'il fait là ?
- J'en sais rien et j'veux pas l'savoir, faut pas s'mêler de ce genre de choses, sinon vous vous r'trouver avec un poignard dans l'dos !

Toujours intrigué, Théolen resta un moment à observer le navire avant de repartir, non sans dérober une ou deux bourses en passant.
Les mourants réclament de l'eau parce qu'ils savent qu'elle contient la vie. Gaëlan Brandel, dans "études de la nature"
Si vous aimez lire : Voici ce que j'écris:http://www.baldursgateworld.fr/lacouron ... -post.html
Avatar du membre
Elarion
 
Loup noir
Messages : 272
Enregistré le : ven. 22 avr. 2011, 10:33
Localisation : plongé dans un bouqin, mais comment savoir lequel ?
Statut : Hors ligne

Message par Elarion »

Dans la soirée, Théolen allait à la taverne à côté de chez lui, pour y boire une bière ou une corne d'hydromel comme à son habitude, lorsqu'il rencontra un de ses vieux amis Echter.

- Echter ! Que fait tu là, je ne te savait pas à Manost ?
- Théolen ? ça fait un bail dis donc ! je venais juste à Manost pour les affaires.
- Tu est toujours dans le commerce marginal ?
- Oh oui, la contrebande tu sait ça rapporte gros, il y a de l'argent à se faire...il baisse la voix et dit : J'ai débarqué avec des pirates, ils sont sacrément bien organisés, on passe pour de simples marchands ! Pourquoi tu fais cette tête ?
- Oh non, c'est juste que ce matin je me demandais ce que faisaient des pirates au port, généralement ils ne sont pas aussi voyants !
- Bah quand on paie grassement les gardes, tu sait bien qu'ils ferment les yeux ! Mais comment à tu su que c'était un navire de pirates ?
- Il y a des rumeurs, je les ai simplement écouté ! Viens, je te paie une bière, on parlera plus tranquillement à table.
- Cela me va, je te suit !
Les mourants réclament de l'eau parce qu'ils savent qu'elle contient la vie. Gaëlan Brandel, dans "études de la nature"
Si vous aimez lire : Voici ce que j'écris:http://www.baldursgateworld.fr/lacouron ... -post.html
Avatar du membre
Elarion
 
Loup noir
Messages : 272
Enregistré le : ven. 22 avr. 2011, 10:33
Localisation : plongé dans un bouqin, mais comment savoir lequel ?
Statut : Hors ligne

Message par Elarion »

A la taverne, l'ambiance était plutôt calme, pas de bagarres, pas d'agitation...Théolen et Echter se dirigèrent vers la table du fond où le roublard avait l'habitude de boire un coup. Le tavernier arriva.

- Qu'est ce que ce sera?
deux bières ambrées !
-J'vous amène ça.

Le tavernier, un gros bonhomme aux yeux de furets appelé Tom Bon-ventre revint prestement avec deux chopes de bière remplies à raz bords. Théolen reprit la discussion :

- Alors, les pirates, pourquoi se permettent ils une visibilité pareille en pleine ville, ils préparent un coup?
Oh non, c'est juste qu'ils ont payé assez de gardes pour circuler librement avec leurs armes et la contrebande, les risques sont minimes, mais sinon, aucun coup n'est prévu, sinon d'étendre le trafique sur Manost, ces gens austères, méritent quelques plaisirs interdits voit tu?
- Et c'est tout, il n'y a pas de meurtres prévus où de coups violents, des représailles? Rien?
- Je vois où tu veux en venir... non, je ne me suis pas associé avec des assassins. Oh ils tuent ça c'est sûr, mais le capitaine déteste les effusions de sang alors les hommes évitent la violence.
- Ah bien, je suis rassuré alors, et tu compte rester combien de temps à Manost ?
- Un mois où deux, il y a de quoi se faire de l'argent, je te l'ai dit, alors je vais en profiter... D'ailleurs la nuit tombe, je dois rejoindre mes hommes pour débarquer un chargement de lotus noir.

Echter fit un clin d’œil à Théolen, vida sa chope d'une traite et sorti.

- A la prochaine l'ami
- A bientôt
Les mourants réclament de l'eau parce qu'ils savent qu'elle contient la vie. Gaëlan Brandel, dans "études de la nature"
Si vous aimez lire : Voici ce que j'écris:http://www.baldursgateworld.fr/lacouron ... -post.html
Avatar du membre
Lothringen
Messages : 7412
Enregistré le : mar. 17 févr. 2004, 21:34
Localisation : Sur la route, encore
Statut : Hors ligne

Message par Lothringen »

Alors qu'il avait fini sa bière et allait à son tour sortir de la taverne, Théolen vit un homme louche surgir du fond de la salle pour s'approcher de lui. Ou du moins, l'on peut supposer qu'il avait le profil typique du type louche : une capuche sur le visage, la manie de parler à voix basse et de regarder aux alentours comme s'il guettait on ne sait quoi. S'il voulait être discret, il obtenait exactement l'effet inverse, mais en même temps, il n'était pas le seul à avoir ce genre de comportement dans le secteur. L'inconnu l'avait visiblement observé tandis qu'il parlait avec Echter, car il entama la conversation sans ambages.

« Bien le bonjour camarade, j'ai l'impression que tu as les fréquentations idéales pour le petit travail que j'aimerais te confier. C'est bien payé, vite fait, mais on ne pose pas de questions. Intéressé ? »
Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manostet Biographie RP
Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)
Avatar du membre
Elarion
 
Loup noir
Messages : 272
Enregistré le : ven. 22 avr. 2011, 10:33
Localisation : plongé dans un bouqin, mais comment savoir lequel ?
Statut : Hors ligne

Message par Elarion »

Théolen observa l'inconnu et fronça les sourcils, il s'était déjà attiré de nombreux ennuis en acceptant des propositions sans réfléchir et cet homme encapuchonné ne lui inspirait pas confiance... Mais qu'importe, qui ne tente rien n’a rien! Le roublard jugea un instant l'homme encapuchonné et se décida à être brusque, la crainte résonne les plus faibles

- Très bien, j'accepte, dis moi en quoi consiste ton projet, je réagirais en conséquence, mais pas de mouvement brusque, j'ai une dague toute prête à s'enfoncer dans tes côtes si tes intentions ne sont pas louables !
Les mourants réclament de l'eau parce qu'ils savent qu'elle contient la vie. Gaëlan Brandel, dans "études de la nature"
Si vous aimez lire : Voici ce que j'écris:http://www.baldursgateworld.fr/lacouron ... -post.html
Avatar du membre
Lothringen
Messages : 7412
Enregistré le : mar. 17 févr. 2004, 21:34
Localisation : Sur la route, encore
Statut : Hors ligne

Message par Lothringen »

"Bah, inutile d'être aussi nerveux. Pourquoi irais-je déquiller un quidam que je ne connais pas en pleine taverne ? Certes la garde a d'autres chats à fouetter ces derniers temps, mais je suis du genre discret, moi... et je déteste la violence gratuite. Bon, il s'agit juste d'aller porter un paquet dans le centre ville."

Il ouvrit un havresac et montra le paquet en question : il était, en surface, de la taille d'une assiette, et en épaisseur, de celle d'un bol. L'emballage de papier et de ficelle qui l'entourait était assez épais, et à vue de nez, le paquet devait être plutôt lourd. Plusieurs cachets de cire étaient apposés sur les ficelles.

"Je t'indiquerai l'adresse. 100 pièces d'or pour la promenade, la moitié au départ, la moitié à la réception. Et beaucoup d'ennuis si tu ne suis pas les consignes et tentes de l'ouvrir. ça marche ?"

Cent pièces d'or étaient une belle somme pour ce genre de commission. Une somme sans doute en rapport avec l'allure de l'individu et son probable passif.
Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manostet Biographie RP
Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)
Avatar du membre
Elarion
 
Loup noir
Messages : 272
Enregistré le : ven. 22 avr. 2011, 10:33
Localisation : plongé dans un bouqin, mais comment savoir lequel ?
Statut : Hors ligne

Message par Elarion »

Théolen observa le paquet avec curiosité, 100 pièces d'or pour une simple commission, il se demandait où était le noyau de la cerise, autant d'or pour si peu, soit le chef de l'homme encapuchonné était très riche, soit le paquet contenait un objet très rare et quelques ennuis attendaient au coin de la rue...mais qu'importe, des ennuis, le roublard en avait surmonté assez pour se lancer dans le projet !

- C'est d'accord, je porterai le paquet, tu n'a qu'à me donner l'adresse du destinataire, la date à laquelle je dois le déposer et la manière de donner le paquet et c'est comme si c'était fait !
Les mourants réclament de l'eau parce qu'ils savent qu'elle contient la vie. Gaëlan Brandel, dans "études de la nature"
Si vous aimez lire : Voici ce que j'écris:http://www.baldursgateworld.fr/lacouron ... -post.html
Avatar du membre
Lothringen
Messages : 7412
Enregistré le : mar. 17 févr. 2004, 21:34
Localisation : Sur la route, encore
Statut : Hors ligne

Message par Lothringen »

L'homme parut satisfait de cette réaction.

"Très bien. Ce sera ce soir, trois heures après minuit, dans une rue adjacente à la place du temple. Tu verras une maison à pignon peinte d'une teinte ocre. Tu déposes le paquet dans une petite niche du mur, qui contient une statue de Helm assez grosse pour le glisser derrière. Un autre gars viendra le chercher. Faudra être ponctuel, le paquet doit pas rester plus de quelques minutes tout seul.

Maintenant, tu te demandes peut-être pourquoi c'est si bien payé ? Parce que ce paquet pourrait intéresser du monde. Tu devras être très discret pour ne pas te faire repérer."
Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manostet Biographie RP
Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)
Avatar du membre
Elarion
 
Loup noir
Messages : 272
Enregistré le : ven. 22 avr. 2011, 10:33
Localisation : plongé dans un bouqin, mais comment savoir lequel ?
Statut : Hors ligne

Message par Elarion »

Théolen sourit malgré lui.

- Ne t'inquiète pas, je serai aussi discret qu'une ombre la nuit me couvrira et le paquet restera entre de bonnes mains ! Je te retrouverai ici demain vers dix heures dans le fond de la salle là bas, c'est là où j'ai l'habitude de boire une chope, ce sera plus...disons...discret ? Bien, je rentre, veille bien à ce que ton gars soit à l'heure car ce ne sera pas moi qui ferai défaut. Allez, à demain !

Théolen quitta la taverne et se dirigea vers sa maison, il était irrésistiblement attiré par ce que contenait le paquet...Cependant l'organisation du mystérieux encapuchonné devait être puissante pour qu'il se permette de le menacer, à moins que ce ne soit du bluff...non, vu le prix qu'ils payent, c'est du sérieux !

Théolen entra chez lui et attendit, il était dix heures du soir, encore trois heures et il se mettrai en route...
Les mourants réclament de l'eau parce qu'ils savent qu'elle contient la vie. Gaëlan Brandel, dans "études de la nature"
Si vous aimez lire : Voici ce que j'écris:http://www.baldursgateworld.fr/lacouron ... -post.html
Avatar du membre
Elarion
 
Loup noir
Messages : 272
Enregistré le : ven. 22 avr. 2011, 10:33
Localisation : plongé dans un bouqin, mais comment savoir lequel ?
Statut : Hors ligne

Message par Elarion »

Minuit sonnait, les cloches du temple de Helm le plus proche sonnaient fort, encore une tentative pour démontrer la puissance d'un dieu déchu...Théolen avait hâte de se mettre en route, il mourrait d'envie d'ouvrir le mystérieux paquet, mais l'emballage était fait de manière particulière et le roublard n'était pas sur de pouvoir le refaire....et un sortilège avait surement été jeté dessus pour s'assurer qu'il soit resté intact, surtout si c'était un objet de valeur...

une heure après minuit, enfin l'heure sonnait, Théolen avait besoin de se changer les idées et surtout de se débarrasser de l'objet en question. Il sortit...dehors, il ne distingua personne d'autre qu'un contrebandier qui négociait avec un homme étrange, vêtu tout de noir, à la face aussi pâle qu'un mort...

Le roublard se détourna, il avait une tâche à accomplir, il devait se concentrer dessus. Il prit une rue parallèle à la taverne pour s'éloigner des quais et s'enfoncer dans la ville. Il dépassa ainsi trois rues avant de tourner à gauche sur une ruelle sombre. une fois dépassé cette ruelle il tourna à droite et emprunta une rue assez large, bordée de maisons à pignon.

Tout était calme, il n'y avait que quelques rats cette nuit. Théolen continua tout droit quand un homme passa en courant devant lui. Un garde en armure, tout en sueur ne tarda pas à arriver et s'arrêta face au roublard.

- Que faites vous dehors à cette heure? les honnêtes gens dorment la nuit, vous ne seriez pas le voleur qui viens de m'échapper par hasard ?

Les gardes, lorsqu'ils essuient un échec se rabattent généralement sur ce qu'ils ont sous la main, c'est malheureusement très courant, voilà où ça mène de recruter des gens aisément corruptibles, seul l'argent les intéresse...
;)
Les mourants réclament de l'eau parce qu'ils savent qu'elle contient la vie. Gaëlan Brandel, dans "études de la nature"
Si vous aimez lire : Voici ce que j'écris:http://www.baldursgateworld.fr/lacouron ... -post.html
Avatar du membre
Elarion
 
Loup noir
Messages : 272
Enregistré le : ven. 22 avr. 2011, 10:33
Localisation : plongé dans un bouqin, mais comment savoir lequel ?
Statut : Hors ligne

Message par Elarion »

Théolen observa le garde avec dégout un instant et lui dit d'un ton dur :

- Votre voleur est parti par là, fichez moi la paix, j'ai à faire !
- Ouais ouais, j'la connais celle là, vous la sortez tous , vous me prenez pour un marmot ou quoi ? J'ai travaillé sept ans à la g...ARG !

Le roublard, contrarié par le garde venait de lui asséner un violent coup dans la tempe, il ne se réveillera pas de sitôt celui là ! Théolen se remis en route, en maudissant le garde. Il était tellement contrarié qu'il ne vit pas qu'il était arrivé à la porte d'entrée du quartier du temple. Il remarqua en revanche qu'elle était close...

Encore des complications ! Il sortit une corde de son sac, un petit grappin à trois griffes au bout et la lança vers une poutre en bois qui dépassait légèrement du toit d'une tour de garde. Le roublard ne manqua pas sa cible, car il faisait cela depuis des années...Il saisit la corde à pleines mains et commença à grimper, en s'aidant de ses jambes. En quelques minutes, il était debout sur la poutre et avait récupéré sa corde, ni vu ni connu.

Théolen examina les alentours, repéra les remparts, estima la distance qui le séparait du chemin de ronde...deux mètres environ, un saut facile. Le roublard s'élança de toutes ses forces vers le rempart et atterri avec un bruit léger. Mais déjà il préparait sa corde pour descendre en bas. Il se laissa glissé le long de la corde et une fois en bas, il examina les alentours. Personne ! Théolen récupéra sa corde non sans difficulté et alla se cacher dans l'ombre des ruelles...
Les mourants réclament de l'eau parce qu'ils savent qu'elle contient la vie. Gaëlan Brandel, dans "études de la nature"
Si vous aimez lire : Voici ce que j'écris:http://www.baldursgateworld.fr/lacouron ... -post.html
Avatar du membre
Elarion
 
Loup noir
Messages : 272
Enregistré le : ven. 22 avr. 2011, 10:33
Localisation : plongé dans un bouqin, mais comment savoir lequel ?
Statut : Hors ligne

Message par Elarion »

Théolen se dirigeait maintenant vers la place du temple !

(Voir lien plus haut)
Les mourants réclament de l'eau parce qu'ils savent qu'elle contient la vie. Gaëlan Brandel, dans "études de la nature"
Si vous aimez lire : Voici ce que j'écris:http://www.baldursgateworld.fr/lacouron ... -post.html
Avatar du membre
Elarion
 
Loup noir
Messages : 272
Enregistré le : ven. 22 avr. 2011, 10:33
Localisation : plongé dans un bouqin, mais comment savoir lequel ?
Statut : Hors ligne

Message par Elarion »

Théolen attendait tranquillement son contact à la taverne, il avait changé ses vêtements tâchés de sang pour des vêtements propres et venait de finir son petit déjeuné...

Dans son petit coin sombre habituel, il buvait tranquillement sa chope de bière ambrée, les pieds croisés sur la table. Dans une écuelle, un quignon de pain et un bout de fromage restaient, attendant impatiemment d'être mangés ;)
Les mourants réclament de l'eau parce qu'ils savent qu'elle contient la vie. Gaëlan Brandel, dans "études de la nature"
Si vous aimez lire : Voici ce que j'écris:http://www.baldursgateworld.fr/lacouron ... -post.html
Avatar du membre
Lothringen
Messages : 7412
Enregistré le : mar. 17 févr. 2004, 21:34
Localisation : Sur la route, encore
Statut : Hors ligne

Message par Lothringen »

Le contact ne vint pas à dix heures, comme prévu, mais un peu plus tôt. Dès son entrée, il vint tout droit à la table de Théolen et se glissa sans bruit sur la chaise. Il avait les mêmes manières tortueuses que lors de leur première entrevue, et néanmoins, le roublard crut deviner un sourire qui dépassait du capuchon.

"J'ai eu vent de tes exploits de la nuit. Efficacité, ponctualité, discrétion... et tu n'as pas ouvert le paquet.. Voilà cinquante pièces d'or bien gagnées" ajouta-t-il en posant une bourse sur la table.

Il riva son regard sur Théolen tandis que celui-ci faisait glisser le sac jusqu'à lui pour recompter les pièces.

"Il n'y avait rien de plus intéressant que du lotus noir dans ce paquet. Un leurre, tandis que le vrai transfert se faisait par ailleurs. C'était un test, et j'estime qu'il est réussi. Nous pourrions de nouveau faire appel à toi à l'occasion. Si toutefois l'or t'intéresse..." susurra-t-il insidieusement.
Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manostet Biographie RP
Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)
Avatar du membre
Elarion
 
Loup noir
Messages : 272
Enregistré le : ven. 22 avr. 2011, 10:33
Localisation : plongé dans un bouqin, mais comment savoir lequel ?
Statut : Hors ligne

Message par Elarion »

Le roublard posa sa chope et décroisa ses jambes.

- Un leurre ? Bah j'aurais du me douter que vous ne confieriez pas un objet important à un étranger...Quant à la discrétion, que dit-on des cadavres ?

Le roublard se rassit dans le fond de sa chaise, croisa ses mains et poursuivi sans laisser le type encapuchonné lui répondre.

- Sinon, je suis partant, j'accepte de retravailler avec vous...si vous avez besoin de moi vous savez où et quand me trouver.
Les mourants réclament de l'eau parce qu'ils savent qu'elle contient la vie. Gaëlan Brandel, dans "études de la nature"
Si vous aimez lire : Voici ce que j'écris:http://www.baldursgateworld.fr/lacouron ... -post.html
Avatar du membre
Elarion
 
Loup noir
Messages : 272
Enregistré le : ven. 22 avr. 2011, 10:33
Localisation : plongé dans un bouqin, mais comment savoir lequel ?
Statut : Hors ligne

Message par Elarion »

Un fois que Théolen se tut, le type encapuchonné lui expliqua que les cadavres avaient été cachés, le sang nettoyé, tout cela avant le levé du jour, si bien que personne en ville n'était au courant de l'incident. Plus tard, l'homme encapuchonné reviendrai, afin de louer les services du roublard à nouveau...plus tard...

Théolen sortit de la taverne quelques minutes après son mystérieux employeur et marcha tranquillement le long des quais, parmi les caisses, les tonneaux et les marins...
Les mourants réclament de l'eau parce qu'ils savent qu'elle contient la vie. Gaëlan Brandel, dans "études de la nature"
Si vous aimez lire : Voici ce que j'écris:http://www.baldursgateworld.fr/lacouron ... -post.html
Avatar du membre
Elarion
 
Loup noir
Messages : 272
Enregistré le : ven. 22 avr. 2011, 10:33
Localisation : plongé dans un bouqin, mais comment savoir lequel ?
Statut : Hors ligne

Message par Elarion »

Quelques jours plus tard, Théolen, assis dons son petit coin sombre habituel réfléchissait. La veille, il aurait juré avoir aperçu un vampire alors qu'il rentrait chez lui. Un homme apparemment. Il était vêtu tout de noir et de rouge...Théolen avait aperçu le visage pâle et sans vie de la créature, mais n'était pas certain de l'identité de la chose...Ce pouvait être un blême...mais ceux si sont souvent plus petits, gras et ne ressemblent pas trop à des êtres humains...

Si la créature était effectivement un vampire, il n'était pas seul et ces puissantes créatures on un véritable pouvoir de mort et de nuisance, cela allait être une plaie pour la cité. Le roublard devait se renseigner, les contrebandiers faisaient affaire la nuit, certains voleurs également, ils sauraient surement quelque chose. Une telle chose ne passe guère inaperçu ! Son ami Echter saurait de quoi il retourne, il était souvent impliqué dans les affaires les plus louches, les plus dangereuses et extravagantes et était au courant de tout ce qui se tramait de louche dans le coin ou il séjournait...

Théolen quitta donc la taverne et se dirigea vers la planque de son ami.
Les mourants réclament de l'eau parce qu'ils savent qu'elle contient la vie. Gaëlan Brandel, dans "études de la nature"
Si vous aimez lire : Voici ce que j'écris:http://www.baldursgateworld.fr/lacouron ... -post.html
Avatar du membre
Elarion
 
Loup noir
Messages : 272
Enregistré le : ven. 22 avr. 2011, 10:33
Localisation : plongé dans un bouqin, mais comment savoir lequel ?
Statut : Hors ligne

Message par Elarion »

Le soleil était haut dans le ciel, il devait être près de midi. Un escalier de bois menait à un pont inférieur des quais, et un renforcement dans le mur d'à côté permettait à qui tirait le levier caché de révéler un passage menant à un repaire de contrebande. La porte de pierre coulissa avec un frottement de pierre sur de la pierre et une entrée obscure se révéla. Un petit couloir menait sur un mur encadré de deux torches éteintes. Le roublard tira légèrement sur celle de droite, ce qui déclencha deux événements : Tout d'abord, la lourde porte d'entrée se referma doucement et le mur devant Théolen coulissa vers la droite , s'encastrant dans le mur du couloir. Une salle éclairée de nombreuses torches, remplie de caisses, de tonneaux et de sacs de diverses tailles et formes se profila devant le roublard qui entra.

Une grande porte en bois était cachée derrière les tonneaux, mais elle était facilement repérable, il suffisait de passer derrière l'imposant stock de marchandise pour la voir. Théolen s'approcha silencieusement de la porte et inspecta la serrure avant d'entrer : Un piège était visible sous la poignée, une petite bille, qui, dès que quelqu'un ouvre la porte se brise, libérant un gaz mortel. Le roublard ôta précautionneusement la bille de la poignée et crocheta la serrure, assez complexe il en convint. Les contrebandiers étaient prudents !

Derrière, il y avait une salle décorée de tapisseries où brûlait un grand feu de bois, au centre, une longue table était dressée, une paperasse monumentale s'amoncelait dessus, avec des coffrets et des armes par ci par là. A cette table, une dizaine d'hommes étaient assis et bavardaient, l'un d'eux observait Théoeln, puis averti ses camarades :


-Un étranger !

Tous se levèrent sortirent leurs armes et entourèrent le roublard. Ce dernier cherchait Echter des yeux, mais ne le voyant pas, il dit :

- Je suis venu parler à un ami, je ne suis pas un ennemi, je connais votre repaire depuis trois semaines, j'aurais pu vous dénoncer deuis longtemps, je cherche Echter, est il là ?

Tous se détendirent et rangèrent leurs armes, un elfe aux cheveux d'or lui dit :

- désolé pour cet accueil, mais la prudence est de mise, nous ne pouvons risquer une éventuelle découverte de notre repaire, Echter est dans la salle d'à côté, tu peux y aller.
- Ce n'est rien, je comprend, merci pour l'indication.
Les mourants réclament de l'eau parce qu'ils savent qu'elle contient la vie. Gaëlan Brandel, dans "études de la nature"
Si vous aimez lire : Voici ce que j'écris:http://www.baldursgateworld.fr/lacouron ... -post.html
Avatar du membre
Elarion
 
Loup noir
Messages : 272
Enregistré le : ven. 22 avr. 2011, 10:33
Localisation : plongé dans un bouqin, mais comment savoir lequel ?
Statut : Hors ligne

Message par Elarion »

La salle suivante était aussi décorée et chaude que la première, il y y avait devant le roublard une véritable armurerie : des cottes de mailles, des armures de cuir et de plate, des épées longues et bâtardes, des haches, en passant par des hallebardes, des lances, des arbalètes, des arcs, des armes de jet et encore tout plein d'armes et équipements en tout genre, suspendues à des étagères, des mannequins, ou encore au mur tout simplement.

C'était assez impressionnant, d'autant plus que la forge, installée dans le fond de la salle était tout aussi imposante, le réseau devait être prospère ! Ecter était assis à côté du grand fourneau, occupé à aiguiser un coutelas en argent. Quand Théolen se positionna devant lui, il releva la tête et sourit :

- Salut l'ami, comment trouve tu notre belle installation, sympa, hein ?
- Oui, vous êtes sacrément bien organisés, et la sécurité est assez bonne, bien que facilement contournable...Mais ce n'est pas pour cela que je suis venu, j'ai cru avoir aperçu un vampire la nuit dernière, et comme tu est souvent au courant de tout je suis venu te demander si tu n'avait rien vu d'étrange ses derniers temps.
Les mourants réclament de l'eau parce qu'ils savent qu'elle contient la vie. Gaëlan Brandel, dans "études de la nature"
Si vous aimez lire : Voici ce que j'écris:http://www.baldursgateworld.fr/lacouron ... -post.html
Avatar du membre
Elarion
 
Loup noir
Messages : 272
Enregistré le : ven. 22 avr. 2011, 10:33
Localisation : plongé dans un bouqin, mais comment savoir lequel ?
Statut : Hors ligne

Message par Elarion »

Echter se remit à aiguiser son épée tout en parlant.

- Oui, j'en ai vu, mais ils ne sont pas bien nombreux, trois ou quatre...Jusqu'à présent, ils n'ont pas tué, en revanche je ne sais pas comment ils se procurent du sang pour survivre...je ne pense pas qu'on ai à s'inquiéter pour le moment, et si jamais ils tuent, ils mourront vite, les paladins et clercs de toute la cité seront à leurs trousses !
- Bien, mais je resterai quand même sur mes gardes, on ne sait jamais, la prudence et la survie sont sœurs jumelles dans le monde actuel, alors au moindre événement suspect, je ferai appel à un temple...au fait, ces armes sont à vendre ?
- Oui, et il y a un très bon choix, regarde celle là, une lame en acier parfaitement équilibrée, forgée par un forgeron du nord avec un art unique ! Je veux bien te la vendre pour la moité de son prix initial, soit 70 po, c'est moins cher qu'un commerce normal hein ? Il y a aussi cet ensemble tout cuir, pantalon, bottes, et gilet, avec des manches en maille, cousues avec des nerfs de dragon, c'est du solide...disons 50 po...voyons, quoi d'autre...la ceinture à potions, tu peux y glisser des poisons, des fioles en tout genre ! Ce serait 10 po mais je penses que tu prendrai plus la ceinture à dagues, pour le même prix...non ?
- Tu me connais bien, et le prix est attrayant. Y-a-t-il une salle ou je peux me changer ? Je penses que je vais acheter l'épée, la ceinture à dagues et ton équipement...oui, passe moi le tout.
- D'accord,dit Echter en souriant, tu peux te changer à côté, là !
Les mourants réclament de l'eau parce qu'ils savent qu'elle contient la vie. Gaëlan Brandel, dans "études de la nature"
Si vous aimez lire : Voici ce que j'écris:http://www.baldursgateworld.fr/lacouron ... -post.html
Avatar du membre
Elarion
 
Loup noir
Messages : 272
Enregistré le : ven. 22 avr. 2011, 10:33
Localisation : plongé dans un bouqin, mais comment savoir lequel ?
Statut : Hors ligne

Message par Elarion »

Théolen entra et se changea, l'équipement était bon : des bottes et un pantalon en cuir de qualité, avec une ceinture assortie, le gilet, passé par dessus la chemise possédait une poche intérieure et des manches en maille d'acier, ce qui était assez original, selon le point de vue du roublard. Il noua sa ceinture, y rangea ses lames et remis ses bracelets. La ceinture "à potions" fut suspendue en bandoulière, l'étui de l'épée accroché dans le dos. Théolen y rangea son épée et ressorti, pour payer son ami.

- 140 po,
+ équipement de cuir complet ( CA 5)
+ épée longue en acier +1
+ ceinture à dagues
+ ceinture à potions
Les mourants réclament de l'eau parce qu'ils savent qu'elle contient la vie. Gaëlan Brandel, dans "études de la nature"
Si vous aimez lire : Voici ce que j'écris:http://www.baldursgateworld.fr/lacouron ... -post.html
Avatar du membre
Elarion
 
Loup noir
Messages : 272
Enregistré le : ven. 22 avr. 2011, 10:33
Localisation : plongé dans un bouqin, mais comment savoir lequel ?
Statut : Hors ligne

Message par Elarion »

Le roublard discuta quelques temps avec son ami sur les dernières commandes et les bénéfices dont bénéficiait l'association des contrebandiers puis reparti, escorté par deux armoires taillées dans le muscle mais souples et agiles dans leurs mouvement malgré tout. Théolen retourna chez lui ranger ses anciennes affaires, il était content de ses achats, malgré sa bourse soudain allégée de tout son or....

Le roublard était en pleine réflexion (de nouveau et oui), bien que ses...rapines lui permettaient de vivre correctement, il ne possédait ni métier ni famille en dehors de sa sœur ni même de situation stable, il lui fallait une profession qui puisse lui rapporter de l'argent régulièrement, qui lui servirait en même temps de couverture en cas de capture...

Il y avait surement dans le port un emploi comme assistant pour commencer, ainsi, il ferai des économies et pourrait monter quelque chose...peut être...Cela méritait réflexion, alors dès demain, il commencerai ses recherches, attendre était inutile, il verrai tout d'abord ce soir, à la taverne, les potins y vont bon train, et toutes sortes de sujets étaient débattus, depuis le temps, en passant par la guerre, les vols, les meurtres, les recherches d'emploi...il suffisait bien souvent d'écouter ou de demander pour que toute la salle se mette à en parler...
Les mourants réclament de l'eau parce qu'ils savent qu'elle contient la vie. Gaëlan Brandel, dans "études de la nature"
Si vous aimez lire : Voici ce que j'écris:http://www.baldursgateworld.fr/lacouron ... -post.html
Avatar du membre
Elarion
 
Loup noir
Messages : 272
Enregistré le : ven. 22 avr. 2011, 10:33
Localisation : plongé dans un bouqin, mais comment savoir lequel ?
Statut : Hors ligne

Message par Elarion »

Le roublard marchait sans empressement dans une vaste rue du district, il avait réussi à obtenir un emploi comme assistant dans une petite forge, située dans la rue principale, menant au quartier du temple. Il devait y travailler de dix heures du matin à quatre heures de l'après midi, ce qui ne perturbait aucunement son emploi du temps...hem...disons...nocturne. Théolen arriva peu avant dix heures devant l'échoppe, c'était une maison à pignon couleur écru, possédant trois cheminées, dont deux énormes en pierre sombre. L'enseigne qui oscillait au vent représentait une épée et une hache entrecroisées, avec une arbalète entre les deux armes. Un écriteau en bois à l'entrée indiquait " Bienvenue à la forge de l'épée du héros".

L'employeur du roublard était un nain des collines appelé Grag Hachedor, il était jovial, poli et avait les manières de quelqu'un d’expérimenté, il avait une imposantes carrure et une longue barbe rousse tressée. C'était un guerrier à son heure qui s'occupait de la forge dans au sein clan, mais après une sanglante bataille contre des lycanthropes, son clan fut massacré et lui seul survécut. C'est tout ce dont le roublard avait connaissance.

Caractéristiques de Greg Hachedor :

Race : Nain des collines
Classe : Rôdeur lvl 9
Signe distinctif : tatouages du clan des Hachedor sur le corps et une cicatrice en travers du front, souvenir d'un troll

Armes favorites :
- hache **
- deux armes ***
- marteau de guerre **

Équipement visible :
- les deux haches +2 de Greg
- cotte de maille +1
- un marteau +2 maintenu dans le dos

Caractéristiques :
FOR : 18/93
CON : 19
SAG : 12
INT : 8
DEX : 14
CHA : 14

C'est un personnage non jouable, il sert juste pour le scénario.
Les mourants réclament de l'eau parce qu'ils savent qu'elle contient la vie. Gaëlan Brandel, dans "études de la nature"
Si vous aimez lire : Voici ce que j'écris:http://www.baldursgateworld.fr/lacouron ... -post.html
Avatar du membre
Elarion
 
Loup noir
Messages : 272
Enregistré le : ven. 22 avr. 2011, 10:33
Localisation : plongé dans un bouqin, mais comment savoir lequel ?
Statut : Hors ligne

Message par Elarion »

Théolen entra dans la boutique et referma la porte doucement. Le nain l'attendait devant le plus large fourneau, un simple marteau de forgeron en main. Le roublard le salua et approcha de son employeur :

- Bonjour Greg, je suis prêt à travailler, dites moi seulement ce que j'ai à faire.
- Bien, j'aime les gens travailleurs ! Tu vois le soufflet là bas, et bien il est actionné au moyen de la chaine, suspendue à côté, je vais remettre de charbon au feu et tu actionnera le soufflet après, pour attiser les braises.

Théolen s’exécuta sans discuter, c'était un test aujourd'hui, il devait donc se montrer convainquant ! Le soufflet était difficile à actionner, cependant, le roublard était suffisamment fort pour tire la lourde chaîne en fer. La journée s'annonçait difficile, le métier de forgeron n'était peut être pas pour lui...enfin, il verrai bien, quand le nain le lui dira à la fin de la journée...

Durant des heures, Théolen actionna le soufflet, fit fondre et refroidir le métal, s’essaya à façonner le métal au marteau sous les conseils avisés de son maître (ce qui donna une dague plutôt ondulée mais utilisable) Le roublard était mené à rude épreuve, il était luisant de transpiration et avait les membres endoloris, mais il s’habituerait, la chaleur des fourneaux et la fatigue du travail l’endurciraient, tout était affaire de patience et de persévérance.

Greg reposa son marteau, il venait de finir une lame de hache en demi-lune, un travail de maître...il s'avança vers Théoeln et lui dit :


-Je te garde, tu est inexpérimenté mais tu possède de la force de caractère et avec de l’entraînement tu pourrais aller loin, peu de mes apprentis sont parvenus du premier coup à une dague, fut elle ratée comme la tienne, tu te débrouille bien, reviens demain, je commencerai à t'enseigner l'art de forger le métal et nous pourrons ensuite forger à deux...A demain Théolen !
- Merci Greg, bon après midi et à demain.
Les mourants réclament de l'eau parce qu'ils savent qu'elle contient la vie. Gaëlan Brandel, dans "études de la nature"
Si vous aimez lire : Voici ce que j'écris:http://www.baldursgateworld.fr/lacouron ... -post.html
Avatar du membre
Elarion
 
Loup noir
Messages : 272
Enregistré le : ven. 22 avr. 2011, 10:33
Localisation : plongé dans un bouqin, mais comment savoir lequel ?
Statut : Hors ligne

Message par Elarion »

Durant toute la semaine qui suivit son embauche, Le roublard travailla plus durement qu'il ne l'avait fait auparavant, mais il ne s'était pas découragé pour autant, il s'était endurci et était déjà plus ou moins habitué à travailler durement...une autre semaine passa, puis une autre...les semaines se fondirent en mois, maintenant cela faisait trois mois que le roublard travaillait chez Greg et Théolen possédait désormais une petite fortune. Il gagnait 100 pièces d'or par semaine, une coquette somme pour un assistant mais Greg disait que sa forge était prospère et qu'il avait besoin d'un apprenti motivé...

Le roublard s'entrainait maintenant à l'épée, pour perfectionner son art, un maître d'arme, qu'il payait 50 pièces d'or par séance, lui enseignait les bases de différentes armes et l'aidait à se perfectionner à l'épée. Théolen apprenait beaucoup de son nouveau métier et de son entraînement, il était en meilleur forme et attaquait plus rapidement et précisément qu'avant, tout en continuant à commettre de petits larcins par-ci par là. Le roublard se couchait souvent tard, pour dormir à poings fermés jusqu'au matin sans être réveillé par le tumulte et l'agitation des docks...

Une vie bien remplie comme il n'en avait jamais connue, Théolen ne pouvait imaginer de meilleur situation que la sienne, une bonne paye, un labeur honnête et fatiguant d'une bonne fatigue, un entraînement utile et une bonne bière de temps en temps, parfait !
Les mourants réclament de l'eau parce qu'ils savent qu'elle contient la vie. Gaëlan Brandel, dans "études de la nature"
Si vous aimez lire : Voici ce que j'écris:http://www.baldursgateworld.fr/lacouron ... -post.html
Avatar du membre
Elarion
 
Loup noir
Messages : 272
Enregistré le : ven. 22 avr. 2011, 10:33
Localisation : plongé dans un bouqin, mais comment savoir lequel ?
Statut : Hors ligne

Message par Elarion »

Nom : Deliber

Prénom : Echter

Alignement : Chaotique bon

Race : Demi-elfe de lune

Age : 103 ans

Classe : Pirate lvl 2/Fouilleur de donjons lvl 4

Profession : Contrebandier

Inventaire :

- épée longue chercheuse +2 ( touche l'ennemi à chaque coup)
- armure de cuir +2
- un sac à gemmes
- une dague de serpent +2 (+4 poison)
- 500 PO
- un sac de lotus noir
- anneau lueur de nuit (capacité repousser Morts vivants lvl 12, 1 fois par jour)

Caractéristiques :

FOR : 13
INT : 16
SAG : 10
CHA : 15
DEX : 18
CON : 14

Biographie :

Echter Deliber est né à Féérune il y a de cela 103 années. Il a grandit au sein d'une société aisée mais à vite été dégouté de la vie de château, préférant l'aventure et le risque que procuraient l'exploration de souterrains et la vie de pirate à bord d'un navire...
Il rencontra Théolen lors d'une de ses fameuses explorations de tombeau, Echter avait 82 ans à l'époque et il tomba dans un guet-append tenu par des concurrents tenaces au beau milieu d'un caveau. Théolen, qui trainait par là et cherchait un caveau royal particulièrement somptueux (d'après des sources historiques et quelques légendes) était intervenu en faveur d'Echter, trouvant lâche de la part des agresseurs de s'attaquer à dix contre un. Les deux hommes avaient sympathisé et s'étaient associés un moment avant de se séparer. L'histoire d'Echter après cela est assez obscure, on lui attribue une participation dans bon nombre de complots, il aurait été aperçu dans plusieurs villes marchandes, faisant de la contrebande...on e sait rien d'autre sur ce mystérieux contrebandier...
Les mourants réclament de l'eau parce qu'ils savent qu'elle contient la vie. Gaëlan Brandel, dans "études de la nature"
Si vous aimez lire : Voici ce que j'écris:http://www.baldursgateworld.fr/lacouron ... -post.html
Avatar du membre
Elarion
 
Loup noir
Messages : 272
Enregistré le : ven. 22 avr. 2011, 10:33
Localisation : plongé dans un bouqin, mais comment savoir lequel ?
Statut : Hors ligne

Message par Elarion »

Théolen avançait dans la ruelle sombre, balayant de ses pas la brume passagère...il se dirigeait vers les docks inférieurs, ou on lui avait donné rendez vous. Quelqu'un voulait le voir, mais il ignorait pourquoi, alors le roublard restait sur ses gardes, s'attendant à une attaque de la part de son mystérieux contact...

Il avait deviné juste, mais ne se doutait pas vraiment de l’ampleur de la menace qu'il allait devoir affronter...

Un léger bourdonnement se fit entendre, cela venait de l'eau, ou du moins cela en avait l'air...des pas se firent entendre à leur tour dans la rue...puis des sifflements aigus, sifflements annonciateurs de mort...et des flèches, beaucoup de flèches...des hommes, une vingtaine...des épées...des éclats...le fracas de la lame du roublard sur celles de ses ennemis...du sang, beaucoup trop de sang...celui des assaillants...et celui du roublard...du sang...la mort...le noir, le noir le plus profond...et puis plus rien.
Les mourants réclament de l'eau parce qu'ils savent qu'elle contient la vie. Gaëlan Brandel, dans "études de la nature"
Si vous aimez lire : Voici ce que j'écris:http://www.baldursgateworld.fr/lacouron ... -post.html
Avatar du membre
Elarion
 
Loup noir
Messages : 272
Enregistré le : ven. 22 avr. 2011, 10:33
Localisation : plongé dans un bouqin, mais comment savoir lequel ?
Statut : Hors ligne

Message par Elarion »

Théolen se réveilla...une horrible douleur lui irradiait du crâne, du sang avait coagulé sur ses plaies. Elles avaient été nettoyées, ses affaires n'étaient plus sur lui, ne restait que ses vêtements et ses bottes...il faisait sombre,c'était surement un cachot, aucun doute, restait à savoir comment fuir, qui lui voulait du mal, et pourquoi...si seulement il pouvait avoir moins mal...il pourrait alors réfléchir...Mais ce fut le sommeil qui l'emporta, interrompant ses réflexions...
Les mourants réclament de l'eau parce qu'ils savent qu'elle contient la vie. Gaëlan Brandel, dans "études de la nature"
Si vous aimez lire : Voici ce que j'écris:http://www.baldursgateworld.fr/lacouron ... -post.html
Avatar du membre
Elarion
 
Loup noir
Messages : 272
Enregistré le : ven. 22 avr. 2011, 10:33
Localisation : plongé dans un bouqin, mais comment savoir lequel ?
Statut : Hors ligne

Message par Elarion »

Une douleur dans les côtes réveilla Théolen...on le tirait, on le hissait...le roublard ouvrit légèrement les yeux : Un colosse le portait, un grand brun mal rasé...il empestait la sueur et la bière...Le colosse jeta le roublard sur une charrette ou reposait déjà deux corps...le roublard essaya de réfléchir...en vain...il senti la dague, enfoncée dans sa botte...une issue, la mort...non, pas la sienne, celle du colosse ! Le roublard senti la charrette se mettre en marche. Il se releva légèrement, tira sa dague non sans difficulté et se redressa, en étouffant un grognement de douleur.

Le colosse tirait la charrette lentement...Théolen se plaça derrière lui et planta sa dague en travers la gorge de son geôlier. Ce dernier s'effondra, Théolen également...une douleur vive naquit sous ses côtes...il ne put retenir un cri de douleur...avant de s’effondrer.
Les mourants réclament de l'eau parce qu'ils savent qu'elle contient la vie. Gaëlan Brandel, dans "études de la nature"
Si vous aimez lire : Voici ce que j'écris:http://www.baldursgateworld.fr/lacouron ... -post.html
Répondre

Retourner vers « Le Port »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité