[HOR]28 semaines plus tard

Bienvenue dans notre temple de l’image animée : ici, vous pouvez parler de cinéma, de vidéos trouvées sur Internet, de séries diverses et variées, d’animation de toute sorte. Que vous attendiez impatiemment un film, que vous ayez un coup de cœur pour une série, que vous ayez des questions sur une fin déroutante, cette section est faite pour vous.
Répondre
Avatar du membre
Duo
 
Muloup majeur
Messages : 2579
Enregistré le : mer. 10 déc. 2003, 16:49
Localisation : Lille City Beach
Contact :
Statut : Hors ligne

[HOR]28 semaines plus tard

Message par Duo »

Suite du "28 jours plus tard" de Danny Boyle, ce film de Juan Carlos Fresnadillo est riche en sensations fortes et en hémoglobine.

Le Royaume-Uni a été ravagé par un virus très puissant. Un genre de rage mutante qui se transmet par contact (morsure, logique :p ) et qui contamine en 2 ou 3 minutes. Les contaminés ne se contrôlent pas et n'ont qu'un seul but : contaminer les autres.

Mais après l'évacuation d'un maximum de rescapés, les "contaminés" sont morts de faim. L'armée américaine envoyée au nom de l'OTAN déclara donc le pays sûr. Une zone de confinement où la reconstruction commence et 28 semaines plus tard, les 15 000 survivants du Royaume Uni sont de retour à Londres. Mais, le virus n'a pas été tout à fait exterminé. L'épidémie se répand comme une traînée de poudre et les militaires sont vite submergés. Les héros survivants se voient alors poursuivis par les contaminés et par les militaires qui ont ordre de tirer à vue pour empêcher toute contamination.

Dans le casting on retrouve Robert Carlyle (The Full Monthy, La Plage), Rose Byrne (vue dans Sunshine, le dernier Danny Boyle) et
Catherine McCormack (vue dans Spy game).

Voilà en gros l'histoire de ce film. C'est stressant, oppressant, super bien filmé et accompagné d'une BO somptueuse. Franchement, à voir. Mais avec des copains. Et évitez de prendre le métro après.
Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !
Avatar du membre
Ravestha
 
Araignée éclipsante
Messages : 1258
Enregistré le : mar. 05 nov. 2002, 19:38
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Ravestha »

J'ai vu le film cet après midi. Je l'ai trouvé excellent ! Naturellement il ne faut pas rechercher un scénario étoffé car l'intérêt du film ne réside pas là. La réalisation est tout simplement magistrale. Les plans et les vues sont en accord parfait avec le ton des scènes. Ici pas de clichés concernant les personnages, les gens sont vous et moi. Notamment la réaction du père.
On réalise combien tout ceci est parfaitement orchestré lorsque la BO s'en mêle. Personnellement, le chaos limite apocalyptique accompagné du thème principal déjà rencontré à la fin du premier épisode est fantastique. J'en avais des frissons en regardant le film. Les plans choisis par le réalisateur, avec des caméras qui semblent aussi perdues que les protagonistes, avec une musique un brin fataliste rappelle l'homme à ses instincts les plus primaires lorsqu'il est livré à lui-même.

On m'avait beaucoup mis en garde contre ce deuxième opus. J'ai littéralement adoré. Film sans prise de tête avec des scènes réalistes. Ici pas de super héros, pas de grand méchant : seulement la nature de chacun jouant sa survie. On imagine combien celle-ci est exacerbée lorsqu'il s'agit de se battre pour ne pas périr.

Et la musique. Comme je l'ai mentionné plus haut, le thème principal repris dans le 2 est... génial. Thème crescendo qui se veut l'expression d'un chaos toujours grandissant. Rien ne compte sinon survivre.

J'avais déjà aimé l'ambiance du premier. Le deuxième, je trouve, est même meilleur.
"Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin
Répondre

Retourner vers « Cinéma, Vidéos et Télévision »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité