Récits épiques des STR

Forum spécifique des jeux vidéo autres que Baldur's Gate, NeverWinter Nights et les RPA. De Doom III aux Sims 2 en passant par Soulcalibur II, venez parler de votre passion des jeux vidéos qui n'entrent pas dans la catégorie des jeux de rôle. Consoles, PC, nostalgie, toutes les machines sont concernées et tous les genres : Quake-like, jeux de sports, de stratégie, de combat... Envie d'une aide ou simple désir de discuter d'un jeu, entrez dans ce forum.
Répondre
Filamp
 
Ettercap
Messages : 847
Enregistré le : mer. 08 janv. 2003, 21:18
Localisation : Oui.
Contact :
Statut : Hors ligne

Récits épiques des STR

Message par Filamp »

Nous créons ce sujet pour faire partager au monde nos bêtises et récits héroïques de batailles dantesques au jeu de stratégie temps réel, comme le digne successeur d'Age of Empires, le bien-nommé Age of Mythology, ou le très inspiré PJien la Bataille pour la Terre du Milieu.

Car il y beaucoup à dire, en effet. Entre l'assaut de 16 catapultes par Link contre Minas Tirith, le mass tours ceinturant une île de Filamp, ou le mass péon d'Egrevyn (surnommé depuis "PéonMan"), les récits ne manquent pas, en voici une petite partie :

Plantons le décor : nous sommes dans Age of Mythology, Link (ici appelé TomLeader) et moi, Filamp, contre un adversaire IA à la difficulté "Titanesque" (le plus haut, quoi). Certains de se faire entartrer en quelques minutes, les deux Beuahs mènent une guerre défensive consistant à construire plus de tours que d'unités. Mais cela ne suffit pas, car l'IA qu'est pas si bête, utilise un Pouvoir Divin nommé "Passage des Enfers", qui permet de déplacer toutes unités à tout moment d'un point à un autre, instantanément, et jusqu'à la destruction du Passage. Ce Pouvoir est donc utilisé derrière les lignes de front : en plein coeur de la base lutionne, dont l'armée a rejoint celle de l'orque, loin au Nord.

La base fut rudement touchée, mais par les efforts conjugués de Link et de Filamp, l'ennemi fut écrasé. Cependant, le PC, qu'est vraiment pas bête, envoya ses renforts dans la base Filampienne, alors presque sans défenses, puis, lors du départ des armées lutionnes/orques, il renvoya des forces par le Passage.
Cet épisode tragique conduisit Filamp au désespoir, qui rassembla ses courageuses forces, constituées de toutes les classes sociales et culturelles, du brave homme d'armes en allant jusqu'au villageois avec 8.2 d'attaque et 35 % d'armure...
Cette armée improvisée engagea le combat contre les forces innombrables et bien plus avancées de l'ennemi. Evidemment, la défaite fut rapide.

Alros vint l'idée du lutin : la Grand Exode vers l'Est.

Un transport fut préparer en hâte, et Link embarqua tous ses péons et les mena vers une petite île à l'Est, hâvre promis de paix et d'abondance.
Profitant du chaos, Filamp put faire passer un de ses villageois et son Pharaon et les mena vers le transport, qui les emmena vers les Terres Immor... euh non, mauvaise histoire.

Bref, l'ennemi avait pris possession des terrains de Filamp et de Link, eux-mêmes forcés à un repli vers une minuscule île dépourvue de ressources.
Le lutin s'évertua a récolter les maigres réserves d'or et de bois sur l'île, tandis que l'apport de nourriture s'assurait pas une pêche fébrile. Pendant ce temps, Filamp, en prévision d'un débarquement prochain, s'occupa avec son seul péon et son Pharaon, a entourer l'île de tours défensives pour empêcher l'ennemi d'approcher.

Une guérilla s'engagea, menant les deux Beuahs a élaboré des sabotages et des prises tactiques très tactiques. L'une d'entre elle est la reprise de la Corne d'Abondance (qui donne sans arrêt des ressources au propriétaire, celui-ci doit avoir plus d'unités militaires que l'ennemi à coté de la Corne pour la contrôler) par un groupe commando nommé depuis "le groupe commando qui a repris la Corne d'Abondance".

Ce manège fonctionna jusqu'à la découverte d'une autre île, au Nord de la carte, que Filamp se proposa de coloniser avec un seul villageois, l'apport des ressource ss faisant par Link et sa Corne.
Filamp put se développer grâce à la place ainsi trouvée, et forma une armée tant bien que mal.
La cible des deux Beuahs étaient claires : un forum restait innocupé par l'ennemi, l'objectif était simple : débarquer et charger commes des bufles pour sécuriser le périmètre, pendant qu'une fortification s'opérait pour creer une base de repli.

Aléa météorologiques qui mena à une mauvaise transmission ou pure bêtise lutionne ? Le résultat fut que Link débarqua en plein territoire ennemi, entre deux forums, et se fit refouler rapidement, pendant que Filamp commença la construction de l'avant-poste.

Les lambeaux d'armées Linkiennes rembarqua et rejoignir le point donné, mais, bêtise lutionne bis, elles chargèrent vers les forums ennemis.
Une poignée d'archers formés pour détruire les bâtiments chargea 8 forums disséminés, oui.
Admirons tout de même l'audace de Link, qui sut détruire 5 des 8 forums de l'ennemi par cette méthode éclair.
Malheureusement, et à l'encontre des conseils orques, le lutin chargea le coeur de la base ennemie, et fut forcé à un repli vers l'embryon de base Filampienne.
La base fut détruite, et les Beuahs furent forcés d'abandonner.

Mais ce n'était que partie remise, cependant...
Un pouvoir sans pareil se forgeait déjà dans les braises éparses de cette défaite...
Lisez Hybris Glace ; on vous félicitera pour votre poil plus soyeux et votre QI moins haut.
Avatar du membre
Aloysius Kelsen
 
Araignée éclipsante
Messages : 1298
Enregistré le : ven. 15 nov. 2002, 19:42
Localisation : Un peu partout sur les murs
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Aloysius Kelsen »

Et on continue dans la lignée des combats épiques .

Nourris de haine suite à notre précédente défaite ( on est pas passé loin de la victoire : à un cheveux de lution ) dont le récit n'est pas plus loin qu'au dessus , nous décidâmes de remettre notre médaille en chocolat sur le tapis , bien résolu à faire couler le sang pixelisé de nos adversaires IAesques .

C'est donc le coeur lourd de revanche que nous cliquons frénétiquement sur PRET dans l'écran de partie , tout espoir était permis , la suite nous fit changer d'avis .
En effet nous étions tombés sur une des plus mauvaises cartes , migration , j'explique pour les incultes : on commence sur une île point trop grande et aux ressources très limitées et le but est de se rapatrier au plus vite sur l'île principale et de la coloniser avant l'ordinateur .

Sur ce dernier point nos espoirs étaient quasiments nuls , alors suivant la tactique de l'hérisson du Tibet nous avons commencés à barricader notre île contre un assaut maritime ... en vain puisque l'ennemi réitéra son Passage des Enfers et atterit en plein dans notre base comme loup dans une librairie pour enfants .

La bataille fut de courte durée , inexistante diront les médisants , mais pour notre défense il est utile de préciser que l'ennemi nous attaqua avec une trentaine d'unités alors que notre armée se limitait aux deux gazelles de Filamp , son pharaon et mon hoplite qui se baladait par hasard dans le coin . Après cinq minutes il devait bien nous rester 2 péons chacun ( faut dire , l'orque n'avait rien trouvé de mieux que d'embrigader ses jeunesses péoniennes pour les sacrifier sur l'ennemi , maigre succès qui nous permis de survivre deux minutes de plus .

Mais la , nouvelle idée lutionienne , puisque l'ordi s'est implanté sur l'île principale , peut être que sa base est vide ? Hop , création d'un navire de transport , on ramasse les survivants et en voiture Simone on va voir ce qu'il en est . Intuition bonne puisque l'île est abandonnée sauf le forum de départ de l'ennemi .

Alors même tactique que bataille précédente , on colonise , on fortifie et en secret on attends l'heure fatidique de notre retour triomphal ! Ce dernier se fera en deux parties , décomposés elles même en 8 sous points . Tout d'abord , attaque de notre île de départ pour récupérer nos bien , avoir plus de place , faire une armée , etc . Ensuite , traquer l'ennemi sur l'île centrale pour achever notre sanguinaire vengeance .

La première étape se déroula sans encombres , l'île était faiblement gardée , la suite fut plus longue , l'ennemi nous pourchassant sur tout les fronts , terrestres d'une part , maritime de l'autre . Grace à mes formidables fortifications et la belle armée de l'orque nous nous en sortîmes sans grande difficulté .

Désormais , cap sur la base ennemie , après un petit debriefing ou il est question d'assaut suicidaire que ne doit pas entreprendre le lution , nous attaquons , aidé par la 8° division blindée des météorites filampiennes nos armées détruisent , massacrent , pillent sans vergognes , pendant que l'ennemi est assomé par notre attaque on ne peut plus éclair .

Plus que pour son déroulement , cette bataille restera gravé au burin dans nos coeurs de biches : c'est la première fois que nous réussissons à vaincre un ennemi du niveau titanesque , les connaisseurs sauront que ce n'est pas mince affaire , les autres ... bah on s'en fout (a) .

PS : Je viens de me rendre compte d'un oubli crucial : le rôle que joua , feu , l'adjudant Sophie dans ces mémorables combats . Sophie belle et grande girafe pouvant atteindre les 1200 Kilos d'après le jeu ( et se nourissant exclusivement de feuilles et de bières panachées ) est en effet tombée au champ d'honneur . Nous la pleurerons .
Un beuah joue, un beuah boit mais un beuah ne dort jamais

http://www.baldursgateworld.fr/lacouronne/index.php?showforum=286
Répondre

Retourner vers « Les autres Jeux Vidéo »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité