[Divers] Des citoyens extravagants

Verrouillé
Seina
Statut : Hors ligne

Message par Seina »

Les gardes de la ville de Melandis était en faction autour des grands murs qui protégeaient la cité. Les discussions allaient bon train et d'un niveau intellectuel ma foie TRES évolué pour des roturiers :

-Heu.. tu vas à la taverne ce soir ?

-Ouais... je pense.....il fait chaud non ?

- Ouais....


C'est au milieu de cette conversation d'un fort potentiel que survint un évènement rare depuis l'interdiction faite à Draclord de batifoler avec des chimères et autres nuages dans les airs au dessus de Melandis( et de détruire les temples ;) )... deux formes ailées se dirigeaient vers la cité de Melandis... A une allure bien moins que lente et une trajectoire assez fluctuante...

Les deux pauvres ahuris n'arrivaient pas à y croire. 2 dragons allaient attaquer Melandis !!!!!!!!!!!!!!!!!!! Ils se précipitèrent vers leur capitaine avec des cris d'alarmes !!!!!


Roulement de tambour et course en tous sens, chargement des balistes et des catapultes, archers en position et bataillon devant les portes de la ville. l'armée Melandienne était prête à recevoir ces terribles adversaires, avides de destruction et de carnages...


Une demi heure plus tard... et quelques arrêts discontinus des deux créatures, l'armée était à distance longue de tir pour les catapuyltes qui déclenchèrent alors leur toreents de poix et de pierres sur les assaillants de la cité Talosienne...

L'une des créatures ouvrit grand sa gueule... les soldats s'apprétèrent à recevoir le souffle terrible du dragon.... mais.. à la surprise générale... la créature s'exclama :


" Alphonse !!!!!!! ces malades nous tirent dessus !!!!!! "

Le deuxième dragon en esquivant un jet de poix enflammée lui répondit :

" Enfin très cher, tu sais bien la mauvaise réputation qu'ont nos congénères verts... il est normal que ces humanoïdes nous cragnent... attérissons et tentons d'entamer une conversation sensée avec eux..."


Les tirs céssèrent et le peloton de soldats frémissant, vit attérir ces deux créatures de terreur... Celles ci se posèrent non loin de là et s'avancèrent vers les soldats...

" Bonjour vaillants combattants, n'ayez crainte, malgré nos instincts ancestraux de carnage, de destruction, de sang, de festin, hum.... je m'égare.. bref, nous ne voulons point de mal..."

" Ouais.. on est pas là pour vous bouffer.. on a déjeuner là bas .. deux bonnes grosses vaches, bien grasses.... "


Les soldats n'en croyaient pas leur yeux... la légendaire grâce et majestuosité des dragons semblaient avoir oublié ces deux là...

ImageImage

" Permettez moi de nous présenter, mon nom est Alphnose, dragon vert et voici mon compagnon Boulzigor, un dragon d'or... nous souhaiterions nous entretenir avec un responsable de ce ravissant hameau que je voit derrière vous..."



HRP : non non j'ai pas pété un câble, j'introduis deux PNJ pour un topic sympa et assez fun ;)
Avatar du membre
Beorn Devir
 
Blême
Messages : 946
Enregistré le : lun. 28 avr. 2003, 13:38
Localisation : Quelque part près du col des Mosses
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Beorn Devir »

Une ruade dans l'arrière train du gueux qui venait de quémender quelques piècettes à Beorn le fit rouler dans la poussière de la ruelle. Lorsqu'il releva la tête, le drow apperçut deux immenses dragons. Instinctivement, il se frotta les yeux, croyant être sous l'emprise d'hallucination, et se pinça la joue... Mais deux dragons se tenaient bel et bien là, aux abords de Melandis. Curieux de savoir ce qu'il pouvait bien se passer, Beorn décida de se rendre sur les lieux.

Quelques minutes de marche lui suffirent pour arriver devant les deux colosses. Ce n'était pas la première fois qu'il voyait de telles créatures. Un facheux souvenir d'un certain temple de Beshaba lui rappelait la venue fort regrettable d'un dragon dans Melandis.

Ne sachant comment aborder tout cela, il tenta de se rappeler ses cours de draconique en Ombre Terre, mais rien n'y fit, le bonjour pouvait à la limite sortire, mais le reste était trop confus pour qu'il s'hasarde à dialoguer dans cette langue. Il décida donc de communiquer en langue commune.

"Hola, Messer les dragons. Que nous vaut pareille visite dans notre belle cité de Melandis?"

Il préférait jouer la carte de l'amitié feint plutôt que de voir les deux monstre changer d'humeur.
Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
L'Encyclopédie de Toril, les druides
Statut: Etudiant donc...

#55F578 pour me faire parler

Chambre et Table d'hôte au Perigord
Seina
Statut : Hors ligne

Message par Seina »

" Bonsoir Messire.... Beorn ??? cela tombe bien que vous arriviez, nous commecions à nous lasser de rester assis devant les grandes portes... bien.. mon nom est Boulzigor... comme nous l'avons répété au moins une centaine de fois à vos "soldats"... mon confrère et moi souhaiterions établir nos quartiers dans votre cité..."


Beorn n'arriva pas à trouver de mots... qu'est ce que deux dragons allaient faire à Melandis !! et qu'est ce que c'était que ces deux dragons poltrons et puant la faiblesse !!!! depuis le temps pssé à la surface,, il n'avait jamais entendu parler de dragons maléfiques " discutant" avec des mortels !!!!!
D'une voix tendu il répondit :


" Je m'excuse Messires, mais qu'est ce que deux " créatures" de votre genre, sans vouloir vous offenser désirent-elles faire ici , si ce n'est pas très indiscret ????"



" Ce que veux vous expliquer mon très honoré confrère, c'est que la nature des mortels nous fascine.. celà fait de nombreuses années que nous vous observont.. nous sommes en quelques sortes des spécialistes de la nature mortelle.... nous désirerions continuer notre exploration des pulsions et psychologies humaines ici ... en bref.. ouvrir une boutique pour le psychique humain.."
Avatar du membre
Beorn Devir
 
Blême
Messages : 946
Enregistré le : lun. 28 avr. 2003, 13:38
Localisation : Quelque part près du col des Mosses
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Beorn Devir »

Il en fallait de peu pour que Beorn ne s'écroula point sur son arrière train. Ouvrir une boutique pour le psychique humain... Ces dragons devaient vraiment avoir un grain ENORME mais le leur faire remarquer pouvais s'avérer dangereux. De plus, cela pourrait peut-être lui permettre d'en savoir plus sur les pensées d'une certaine vempire aimant les petite fleure pour ainsi mieux trouver son point faible ( :notme: ). L'idée de les faire s'installer à l'asile pour la double utilité de la chose chatouillait fortement Beorn.

"Et bien et bien messers, je ne sais comment dire...C'est tellement... innatendu et cocasse que je dois m'en remettre. Vous désirez donc étudier la psycologie des mortelle. Je crain fort de ne pas vous comprendre, mais peut-être comprennez vous mon incompréention incompréencible.... "

Beorn s'emmélait complètement. L'étonnement était tel...

"Et bien soit, nous disposons d'un asile si cela peut vous faire plaisire d'y osculter..."
Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
L'Encyclopédie de Toril, les druides
Statut: Etudiant donc...

#55F578 pour me faire parler

Chambre et Table d'hôte au Perigord
Seina
Statut : Hors ligne

Message par Seina »

Nous vous remercions de votre gracieuse hospital... ité Messire Beorn... ( humrf.. quel beau jeu de mot n'est ce pas Boulzigor ???) Nous nous rendons de ce pas en ville faire quelques menues emplettes pour instaurer notre boutique....


Chouette !!!!!! on va pouvoir voir comment réagissent les gentils humains !! je pense que dans quelques années .. disons 200.. nous serons au point sur la psychée humaine !!!!


Sur ce, les deux dragons ramassèrent leurs baluchons et se dirigèrent d'un pas ( ou plutôt d'une patte) sûr vers l'entrée d ela cité Melandienne, laissant là, planté comme un piquet, un BEORN abasourdi .... se demandant s'il avait révé ou si quelqu'un l'avait drogué à son insue.
Verrouillé

Retourner vers « Les archives des quêtes de Melandis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité