[Commerce] Au Bazar de la Magie

Centre de documentation regroupant tous les événements importants s'étant produits à Lumenis ou concernant des lumeniens ainsi que des tranches de vie de la ville.
Avatar du membre
Perdigan Foxglove
 
Wiverne majeure
Messages : 2682
Enregistré le : ven. 25 juil. 2003, 12:47
Localisation : Elindore
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Perdigan Foxglove »

Propriétaire : Ewena Gaelis
New Barbie Order - CEO
--Ewena Gaelis--
Statut : Hors ligne

Message par --Ewena Gaelis-- »

Une petite cloche sonna lorsqu' Ewena passa la porte de sa boutique. Elle observa la pièce pendant quelques instants puis alla dans l'arrière boutique et en fit de même. Il fallait tout changer de place, ça n'allait pas. Elle voulait que la boutique lui ressemble. Elle se mit donc immédiatement au travail et après avoit tout nettoyé, elle agença les meubles selon son goût et selon leur fonctionnalité, plusieurs fois. Jusqu'à trouver la bonne place pour chacun.

Lorsqu'un client entrait, la première chose qu'il voyait était le mur d'en face recouvert presque entierement par des étagères pliant presque sous le poid des grimoires et autres potions. Sur le pan de mur de droite, Ewena avait exposé les robes de mages, capes, amulettes et quelques babioles comme les portes bonheur, collier et médailles pour familier et autre. A gauche, près du bureau etait disponibles les nombreux sorts pouvant être vendus.

Amenager la boutique lui avait pris trois jours entiers. Pourtant il lui semblait qu'il manquait quelquechose : une enseigne flambant neuve. Après mainte recherches, elle trouva finallement une vieille planche de bois qui, après quelques heures de travail, lui servirait d'enseigne.

Les rayons étaient pleins, il ne lui restait plus qu'à accrocher son enseigne, annonçant ainsi la réouverture du Bazar de la magie.
--Ewena Gaelis--
Statut : Hors ligne

Message par --Ewena Gaelis-- »

Ewena sortit dans la rue et installa enfin son enseigne :

Image

Encre noire, la fiole : 8 po
Encre de couleur, la fiole :16 po
Encres et composants pour écriture arcanique, la page : 100 po
Etui à parchemins : 1 po
Grimoire de mage (vierge, 100 pages) : 15 po
Papier, par feuillet : 4 pa
Parchemin, par feuillet : 2 pa
Plume d’écriture : 1 pa


POSSIBILITE DE CREER DES GOLLEMS

ET BIEN D'AUTRE ENCORE, N'HESITEZ PAS A VENIR JETER UN PETIT COUP D'OEIL A L'INTERIEUR! :happy:
Astaldo tarkil
Statut : Hors ligne

Message par Astaldo tarkil »

Revenant content de chez la capitaine Kali, Astaldo pénétra en boitillant dans la boutique et vient s'appuyer au comptoir pour se reposer un peu, Aramis sur les talons, jouant à chasser son reflet sur les fioles de verre.

Bonjour !

je suis à la recherche d'une potion ou d'un onguant réducteurs de douleurs et tonifiant les muscles.

Jetant à son chaton qui se faisait les groffes sur une étagère il ajouta en souriant.

Et j'aimerais une médaille pour le petit, s'il vous plaît.
--Ewena Gaelis--
Statut : Hors ligne

Message par --Ewena Gaelis-- »

La clochette émis son petit bruit qui signala à Ewena que son premier client venait d'entrer dans la boutique. :happy:
Elle quitta l'arrière boutique et se precipita à l'avant du magazin.

"Bonjour. Alors vous avez le choix entre des baumes réparateurs ainsi que des potions de soins de differentes efficacité. Souhaitez vous quelque chose d'assez fort?"

Ewena regarda l'intérieur de la boutique tandis qu'Astaldo s'atardait sur les potions.

"Vous avez amené votre chat?Pourriez vous le prendre dan vos bras s'il vous plait?"demanda-t-elle d'un air un peu embarassé.

Astaldo la regarda d'un air nterrogateur. Soudain un énorme chien sugit de l'arrière boutique et tenta d'attrapper Aramis.

"Valdaï, couché!" cria-t-elle.

Heureusement pour le félin, Valdaï s'executa aux pied de sa maîtresse.

"je vous prie de bien vouloir m'excuser, je ne pensais pas que j'aurai à l'attacher."
Astaldo tarkil
Statut : Hors ligne

Message par Astaldo tarkil »

Laissant faire son chaton Astaldo se concentra sur les potions qui lui étaient proposées. Il ne souhaitait pas se mettre hors jeu pour rien mais il voulait un médicament efficace. Il opta pour une fiole au contenu violet et limpide.

Celle-là est efficace ? Quant à la médaille je prendrai un modèle en or avec inscrit ARAMIS dessus, le collier sera en cuir rouge s'il vous plaît. Combien de temps cela vous prenda-t-il à vue de nez ? Si jamais je ne viens pas le chercher vous pourrez venir le déposer au Bosquet des Fées, ma boutique, elle est juste en face.

Pendant ce temps le chaton se rapprochait timidement de Valdaï, essayant de lui toucher la truffe de la patte. Il semblait réagir comme avec un de ses petits frères et soeur quand Astaldo l'avait recueilli.
--Ewena Gaelis--
Statut : Hors ligne

Message par --Ewena Gaelis-- »

"C'est la plus efficace dont je dispose pour l'instant en magazin. C'est un très bon choix. Quant à la médaille, le temps de la graver, de préparer le collier...je pense pouvoir vous l'apporter demain à votre boutique. Combien désirez-vous de potions?"lui demanda-t-elle tout en inscrivant la commande dans son livre de compte.


Valdaï s'étant laissé faire jusque là, poussa Aramis d'un léger coup de museau. Puis il se leva et alla dans l'arrière boutique.
Astaldo tarkil
Statut : Hors ligne

Message par Astaldo tarkil »

Réfléchissant à la nuit qu'il venait de passer et à celles qui l'attendaient, Astaldo jugea bon d'anticiper ses futures douleurs à la cheville.

Mettez-moi en dix je vous prie. Si vous passez demain à la boutique vous tomberez peut-être sur Libra, mon assistante, mais je l'avertirais de votre venue.
Au fait, vous êtes nouvelle en ville, à mon arrivée ici c'était une jeune elfe qui tenait cette boutique. Il paraît qu'elle a été assassinée la pauvre, ça ne vous fait rien de travailler dans un lieu pareil ?

Le coup de museau du chien l'ayant envoyé bouler en arrière, Aramis se releva et partit à la suite de Valdaï en sautillant, le jeu lui avait plu.
--Ewena Gaelis--
Statut : Hors ligne

Message par --Ewena Gaelis-- »

"Bien, attendez moi là je vais vous les chercher."

Ewena s'en alla dans l'arrière boutique chercher le bon nombre de potions. Elle en profita pour ramener le chat dans le magazin et ferma la porte derrière elle. Valdaï n'était pas méchant mais quand même. Lorsqu'elle rejoigna Astaldo elle repondit a ces questions s'être debarassée du chat en le posan à terre.

"En effet, je suis arrivée il y a quelques jours, j'ai eu la chance de pouvoir obtenir la boutique immédiatement suite à la mort de l'ancienne gérante."


Elle fit une pause avant de continuer, travailler dans un lieu où il avait été commis un assasinat lui était habituel, mais elle n'allait tout de même pas le lui dire...

"Oh, j'essaie de ne pas y penser tout simplement, je suis tellement occupée, il y a tant à faire. Bon alors 10 potions plu une médaille et un collier de cuir rouge, ça fait 70PO. Souhaitez vous payer tout de suite ou à la livraison de la médaille?"
Astaldo tarkil
Statut : Hors ligne

Message par Astaldo tarkil »

Déposant le chaton sur son épaule et lui intimant de rester sage, Astaldo pris les potions dans ses bras.

Je vous règlerais une fois toute la marchandise en ma possession. A bientôt mademoiselle, ça fait plaisir d'avoir une charmante fille comme vous dans le voisinage.

Sortant de la boutique le jeune homme croisa Libra qui allait à son nouveau poste.

Bonjour Astaldo, je peux commencer aujourd'hui ?

Bien sûr, suivez-moi. Tout doux Aramis.

Le chaton, à la vue de la jeune fille aux mille et une caresses, se préparait déjà à bondir dans les bras de Libra.
--Ewena Gaelis--
Statut : Hors ligne

Message par --Ewena Gaelis-- »

Son tout premier client.... C'était un bon début, espérant que la suite serait aussi bonne même plus, elle s'en alla dans l'arrière boutique finir de déballer tous ces produits. Ensuite elle s'occupera de la commande d'Astaldo. Valdaï couché sur sa couverture la regarda passer et puisrepris son activité préferée :dormir. :zzz:


Ewena eut fini plus tôt que prévu, en fin d'après midi, elle avait achevé la commande de son confère de l'autre côté de la rue. Elle décida donc de laisser sa boutique quelques instant sous la surveillance de Valdaï, et se rendit au bosquet des fées.
--Ewena Gaelis--
Statut : Hors ligne

Message par --Ewena Gaelis-- »

Ewena de retour du bosquet des fées, decida de ranger un peu ses affaires à l'étage. Depuis quelle était arrivée, elle s'étit occupée du magazin mais pas de ses appartements.
Valdaï la previendrait si Astlado ou un client arrivait.
Elle commença à déballer ses affaires et la agencer la pièce. L'ancienne gérante avait du habiter ici quelques temps, quelques meubles étaient rester dans la chambre comme le lit et une armoire.
Astaldo tarkil
Statut : Hors ligne

Message par Astaldo tarkil »

Une fois devant le Bazar de la Magie, Astaldo remarque que personne ne l'attendait, si ce n'est un Valdaï passablement endormi à l'ombre du bâtiment :zzz: :notme2: . Haussant les épaules le jeune homme entreprit de fixer les bouquets en premier lieu pour ensuite les relier entre aux à l'aide de l'escabau et de son splendide feuillage vert tout frais.

Aramis, ne reste pas dans mes pattes tu veux, j'ai pas envie que tu dévores al commande des clientes, va jouer avec Valdaï.

Obéissant de bon coeur le chaton fut déçu de trouver son compagnon de jeu favori dans une létargie totale. D'un naturel curieux il pénétra dans la boutique par la fenêtre et entreprit de chercher quelque chose de comestible.
--Ewena Gaelis--
Statut : Hors ligne

Message par --Ewena Gaelis-- »

Ewena entendit la clochette de la porte de la boutique sonner. Elle descendit mais ne vit qu'Aramis. Elle sortit dans la rue et aperçue Astaldo en train de fixer les bouquets.

"Avez vous besoin de quelque-chose?Je peux vous aider?"

Decidemment, elle devait penser serieusement à dresser Valdaï maintenant qu'il était assez vieux pour ça.
Astaldo tarkil
Statut : Hors ligne

Message par Astaldo tarkil »

En haut de son escabau Astaldo parachevait son feuillage vert.

Non, laissez, un dernier clou ici et c'est fini. Par contre la pierre est dure, il va falloir frapper fort.

Prenant son élan, le fleursite abatti son outil avec violence.

Sploaartchhh.AAARRROOOUUÏÏÏÏÏÏ

Aramis sortit en bondissant, toutes griffes dehors, et atterrit sur la tête d'Ewena, s'emmêlant les pattes dans sa tonsure soyeuse. Jetant un regard plein de crainte vers son maître bien aimé il se ravisa vite de mordre. Cet abrutti s'était écrasé le doigt à coup de marteau.

Waaaaaaah :snif: Bobooooooo :snif: Je suis foutu, bwahahaha, achevez-moi ! :hein:

Perdant l'équilibre il tomba de son escabau et mangea copieusement du pavé en s'aaffalant tel un faucon tétraplégique sur le parvis de la boutique.

Donnez-moi une marguerite ! Que je vous dise adieu dans les formes !
--Ewena Gaelis--
Statut : Hors ligne

Message par --Ewena Gaelis-- »

Ewena chassa vivement le félin qui tterit non loin de son maître sur le pavé. Ewena ne put s'empechée de rire à cette situation :rigoler: . Elle s'acroupit près du mourant et lui dit en riant :

"Vous ne croyez pas que vous en rajouté un peu? franchement..."
Elle se releva et lui tendit la main

"venez, je vais vous faire un pansement, mais si ça ne vous derange pas j'aimerai me changer avant, vous allez vous en sortir en m'attendant?"

Aramis avait quelque peu arraché sa tunique, et Ewena avait besoin de se recoiffer.
Astaldo tarkil
Statut : Hors ligne

Message par Astaldo tarkil »

Regardant tantôt son doigt, la larme à l'oeil :snif:, tantôt Ewena qui retenait un pan de sa tunique, Astaldo renifla bruyamment et pris Atamis sous son bras, comme un enfant son doudou.

Vous êtes un don du ciel mademoiselle, commerçante, bonne voisine et guérisseuse. Je me demande d'où vous tirez tout ça.

S'asseyant à l'intérieur de la boutique il aperçut sa sauveuse monter les escaliers, et une bonne part de son dos dénudé. Aramis avait bien retenu ses leçons.

Je vais déjà beaucoup mieux grâce à vous :love: !
--Ewena Gaelis--
Statut : Hors ligne

Message par --Ewena Gaelis-- »

Ewena se depecha d'enfiler d'autres vêtements, elle ne trouva qu'une robe legère noire, ça fera l'affaire se dit-elle. Elle descendit rejoindre Astaldo après avoir remis un peu d'ordre dans ses cheveux et après avoir pris de quoi lui panser le doigt.
Elle descendit l'escalier tout en disant :

"ça va? vous ne vous etes pas encore vidé de tout votre sang?" :notme2:
Astaldo tarkil
Statut : Hors ligne

Message par Astaldo tarkil »

Aramis, voyant qu'on ne faisait plus appel à ses services, repartit à la recherche de Valdaï. Astaldo eu comme un claquage du nerf optique au moment ou Ewena revint près de lui.

Vous deviez pas vous habiller par hasard ? :hein:

La jeune fille se baissa sur lui pour lui bander le doigt et le jeune fleursite put admirer sa voisine dans toute sa splendeur. :love:

Vous venez d'où exactement, mademoiselle ?
--Ewena Gaelis--
Statut : Hors ligne

Message par --Ewena Gaelis-- »

Ewena rougie à la remarque d'astaldo :timide:

"je n'ai pas encore déballé toutes mes affaires. Dîtes le moi surtout si je vous serre trop le doigt. J'ai beaucoup voyagé avant de decider de m'installer ici. Et vous, vous êtes d'où?" lui demanda-t-elle en souriant

Valdaï s'approcha d'Astado, le renifla et posa sa tête (assez imposante il faut l'avouer) sur les genoux du jeune homme.

"On dirai qu'il vous aime bien. D'habitude il mort les inconnus."
Astaldo tarkil
Statut : Hors ligne

Message par Astaldo tarkil »

Souriant d'un air embarassé à l'idée de voir la grosse gueule du chien près d'une partie de son armure que ne dcouvrait ni son armure ni sa police d'assurance, Astaldo remarqua Aramis qui était en train de chasser la queue de Valdaï, donc de l'énerver.

Gentil le chat, va pas lui faire faire de faux mouvement. :hein:
Pour ma part je viens d'une petite région littorale, pas très connue si ce n'est pour sa réputation à attirer les ennuis.

Regardant le réel manque de mobilier dans la salle, le fleuriste lâcha, presque par réflexe.

Vous n'êtes pas encore tout à fait installée, où sont sont vos bagages ? Si vous voulez vous pouvez rester un peu chez moi, il y a beaucoup de place et les bassins inondés prodiguent une douce fraicheur.
--Ewena Gaelis--
Statut : Hors ligne

Message par --Ewena Gaelis-- »

Ewena poussa doucement la tête de Valdaï qui vint alors lui reclamer quelques caresses et papouilles, qu'elle lui accrda comme d'habitude.

"Mes appartemens sont à l'étage. Ici je prefere ne pas trop mettre de meubles sinon ça gène la circulation des clients. Mais il est vrai que un ou deux en plus ne seraient pas de trop. Je vous remercie de votre propositions, mais ça ne sera pas la peine. Mais dîtes moi, c'est l'heure de fermer ma boutique, peut-être pourrions nous aller boire quelque chose à la tavene? je vous invite..."
Astaldo tarkil
Statut : Hors ligne

Message par Astaldo tarkil »

Volontier mademoiselle :p . Le temps de rentrer mon matériel dans ma boutique et de mettre Aramis dans son panier. Plus c'est jeune et plus ils doivent dormir tôt.

Intimant l'ordre à ses employés de ne poser aucune question sur son doigt, Astaldo rangea outils et escabau avant de se souvenir d'un détail crucial.

Le bouquet ! J'ai oublié le bouquet de roses rouges ! (promotion exceptionnelle pour les 15 premiers clients :lunette: )

Traversant au pas de charge le rayon des cactus, Astaldo y accrocha l'extrémité de son bandage, et lorqu'il revint auprès d'Ewena, toute la rue était balisée d'un trait de tissu blanc.

Tenez, c'est pour vous, les roses rouges, pour un amour ardent :love: .
--Ewena Gaelis--
Statut : Hors ligne

Message par --Ewena Gaelis-- »

Une fois rentrée de la taverne, Ewena verrouila la porte de sa boutique et deida de continur à fouiller un peu dans l'arrière boutique lorsqu'elle tomba sur un énorme golem de terre :heu: . Elle fut étonnée de trouver ça ici, peut-être était ce une commande pour un client de l'ancienne gérante. Il serait venu le réclamer se dit-elle, après tout je peux toujours l'utiliser comme gardien ^^ . Elle remis le drap à sa place et monta se coucher suivie e près par Valdaï. Elle s'ennuyait déjà ici, il lui fallait de l'action, elle allait perdre la main sinon :eye: ...
Daneghar
 
Ours brun
Messages : 349
Enregistré le : lun. 13 oct. 2003, 20:22
Localisation : Worms, Allemagne
Contact :
Statut : Hors ligne

Message par Daneghar »

Ewena n'eu pas le temps de monter bien loin ses escaliers lorsque à la porte de sa boutique résonnèrent plusieurs coups puissants. Intriguée et sur se gardes elle redéscendi et ouvrit prudement la porte, prête à incinérer quiconque lui chercherait des noises.

"Ca va, vous pouvez baisser votre garde." lui répondit le demi-orque lourdement appuyé contre son épée. "J'ai juste besoin de quelques soins d'urgences et puis je vous laisse. Ca vous dérange pas trop j'éspère."

Le bandage de fortune autour de sa cuisse était fortement imbibé de sang et il en coulait même déjà le long de la jambe.

"Désollé d'en mettre un peu partout, je peux pas m'en empêcher. C'est Th... un truant qui m'as attaqué. Je crois qu'il à atteint l'articulation du genou aussi. Désollé pour l'heure aussi."
--Ewena Gaelis--
Statut : Hors ligne

Message par --Ewena Gaelis-- »

"Entrez vite, dit-elle, ne vous en faites pas pour l'heure. Asseyez vous, vous pouvez les prendre ici et attendre d'être un peu mieux."

Tout en disant celà, elle lui montra une chaise. Elle se depecha d'aller chercher quelques potions de grands soins sur les étagères et les remis au demi-orque. Il avait l'air serieusement bléssé, pas comme Astaldo tout à l'heure :notme2: ...

Après un petit moment passé à la Boutique, Daneghar gueri s'en alla après avoir payé les differentes potions qu'ila vait utilisé. Ewena epuisé alla enfin se coucher.

Au petit matin, elle decida d'aller se ballader dans le parc de la ville avant d'ouvrir le bazar de la magie.
--Ewena Gaelis--
Statut : Hors ligne

Message par --Ewena Gaelis-- »

De retour de sa ballade et de la boutique d'Astaldo, Ewena eut la surprise d'apercevoir un silhouette qui lui était familière à la porte de sa boutique.
"Keyles?! Mais que faites vous ici?"
Elle avait peur de connaitre la raison de sa venue ici, peut-être voulait-il juste s'assurer qu'elle était bien installée, elle lui avait ecrit ainsi qu'à son père il y a peu pour les prevenir de son installation à lumenis. Elle lui fit signe d'entrer après avoir ouvert la porte.
"Ewena, c'est ton père..." murmura-t-il d'un ton grave.
A ces mots Ewena devint livide, il était arrivé quelquechose à son père.
"Il ne s'est pas reveillé, il..."
"Quand?"
Elle s'était préparée à ça, depuis bien longtemps, il se faisait vieux...
"Il y a plus d'une semaine, j'ai fais au plus vite pour te prevenir, il n'a pas souffert, son coeur s'est arrêté pendant son sommeil. Nous n'avons pas pu t'attendre pour la cérémonie, nous..."
"je comprend, tu as bien fait, il ne fallait pas attendre."
"Je, je vais te laisser maintenant." dit-il en se dirigeant vers la porte.
Ewena l'attrapa par le bras et lui demanda :
"Ou allez vous?"
"Je ne sais pas vraiment, je pourrais peut-être trouver un autre élève, ou... je ne sais pas mon enfant."
"Vous pourriez restez ici et m'aidez à la boutique, qu'en pensez vous?"
"Je ne voudrais pas te déranger, et où logerais-je?"
"Me déranger? Il ne reste que vous Keyles, vous êtes ma seule famille à présent. restez s'il vous plait, ne me laisser pas, je demenage demain matin, vous pouvez habiter ici à ma place."
Le vieux mage pris Ewena dans ses bras, il l'avait toujours considéré un peu comme sa fille. Il était heureux de pouvoir rester malgré les événements. La jeune femme l'installa donc dans sa chambre, il était épuisé par son voyage tandis qu'elle resta éveillée toute la nuit à reflechir et à preparer ses affaires pour le lendemain.

Au petit matin, elle montra donc à son assistant, tous les produits de la boutique, le livre de comptes, et tout ce qui pourrait s'averer utile pour gérer la boutique. Pour elle le laissa et alla se changer les idées.
Astaldo tarkil
Statut : Hors ligne

Message par Astaldo tarkil »

Libra profitait d'un moment de calme pour faire une course au service d'Astaldo, il commençait à manquer de potion contre la douleur pour sa cheville. La jeune femme ne savait pas comment il trouvait la force de continuer à travailler avec ce handicap, mais en tout cas cet effort ne lui avait pas ôté sa gentillesse et il restait toujours très courtois avec elle. S'approchant du comptoir avec un exemplaire de la fiole voulue elle s'adressa calmement au vieil homme.

Bonjour, j'aimerais que vous me mettiez une dizaine d'autres fioles comme celles-ci. J'ai de quoi payer tout de suite, merci.

Mais bien sûr mademoiselle, je vous apporte ça tout de suite, un instant je vous prie.

Alors que l'échange se faisait impeccablement Astaldo entra à son tour dans la boutique et prit son assistante à part.

Coucou, tu vas bien ? Dis, quand tu auras finis tu pourras venir avec moi, j'ai une proposition à te faire ma grande.

Bien entendu, mais que se passe-t-il ? Tu as l'air mal à l'aise.

Laisse, c'est juste la potion qui ne fait plus effet, et je suis fatigué, rien de grave.

Un vieux commerçant revint de la remise portant une cagette pleine de potions. Le fleuriste lui adressa un salut surpris.

Et voilà dix fioles toutes neuves ma petite. Bien le bonjour mon prince. Vous désirez quelque chose ?

Non, je vous remercie, je suis avec elle, pouvez-vous conservez cette commande à l'écart, nous reviendrons la chercher une fois un petit imprévu réglé.

Mais bien sûr, je la place sous le comptoir, à bientôt jeunes gens.

Astaldo et Libra sortirent, l'ancien marin jeta un dernier regard au vieil homme, un proche d'Ewena ?


HRP : désolé pour tout avoir écrit moi mais il fallait que je fasse vite, si tu n'est pas d'accord préviens-moi je modifierais.
--Ewena Gaelis--
Statut : Hors ligne

Message par --Ewena Gaelis-- »

Ewena retourna à la boutique, Keyles l'acceuillit chaleureusement comme à son habitude.

"Te voila enfin, mon enfant, je commençait à me faire du soucis pour toi."

La jeune femme rit puis l'embrassa sur la joue. :k:

"Vous vous êtes toujours du soucis pour moi non? Alors, les affaires marchent?"


"Une jeune femme est venue me commander une dizaine de ces potions, mais elle ne les a pas prise, ils repasseront."


Ewena regarda les fioles.

"Il y avait un homme avec elle non? un grand brun, boiteux."

Le vieux mage acquiesa

"C'est Astaldo, je lui apporterais en rentrant ce soir. Bon, je vais travailler dans l'arrière boutique."

Elle laissa donc Keyles seul dans la boutique qui devait revoir les comptes de la semaine.
Astaldo tarkil
Statut : Hors ligne

Message par Astaldo tarkil »

Astaldo flanait sur l'esplanade comme à son habitude, mais il s'agissait ce jour-ci d'un flanerit dirigée. Pénétrant dans le Bazar de la Magie il fila directement au comptoir après s'être assuré qu'Ewena ne trainait pas dans les rayons avec son joli minois.

Bien le bonjour Keyes, je viens récupérer ma caisse de potions, c'est très gentil àa vous.

Ayant l'air de vouloir faire bonne impression, ce qui n'était pas fauxe en un certain sens, il alla au-delà des formules habituelles.

Ewena est vraiment une fille très gentille, vous la connaissez depuis longtemps je me trompe ? Je suis désolé pour son père, j'aimerais lui changer les idées mais je ne sais que faire, peut-être qu'en parlant d'elle je trouverais un moyen de lui rendre son sourire. Mais je parle, je parle, et je vous empêche de parler, allez-y je vous en prie.
Répondre

Retourner vers « Les archives de Lumenis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité