Page 1 sur 8 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 222

Discussion: [Quête] L'Assaut des Morts

  1. #1
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    979
    Prélude ([Introduction] Le Réveil)...

    ------------------

    Le crépuscule dardait sa pâle clarté teintée d’un rouge sanguin sur les tortueuses ruelles des Bas-Quartiers, les innombrables vendeurs à l’étalage achevaient de ranger leur fourbi tandis qu’une véritable marée humaine inondait les rues délabrées, faisant tant le bonheur des roublards que des clochards miteux. L’atmosphère était crépitante et tumultueuse, emplie d’un brouhaha inextinguible, habituel dans cette partie mal famée de la Cité Talosienne. Des éclats de rires bruyants et grossiers émanaient de la taverne, le véritable centre névralgique de la kyrielle de vermines jonchant les allées ténébreuses et autres caniveaux. De temps à autre, un cri désespéré résonnait dans le lointain, véritable supplique d’un séquestré rongé par la souffrance à son diabolique tortionnaire. La soirée s’annonçait normale, malgré le funeste hululement de la bise glaciale taraudant de son souffle ravageur les arêtes acérées des bâtiments. Peu à peu Melandis sombrait dans une ère nocturne d’atrocités et de plaisirs...

    Les premiers à la sentir furent les mendiants affalés à même le sol cruel, engoncés dans des océans d’immondices, le crâne rongé par d’ignobles plaies suppurantes et leurs bras rachitiques et atrophiés brassant lamentablement l’air, quémandant désespérément quelque piécette. Elle commença à se répandre, à étendre son manteau de déchéance, à se faire plus forte, à opprimer les narines et à asphyxier les poumons fébriles et déjà noyés par la crasse, provoquant de néfastes nausées annonciatrices d’un grand Mal…

    …Une odeur affreuse de chair flétrie, pourrie, corrompue, souillée et d’une persistance inimaginable s’écoulait lentement depuis les bouches d’égouts, les caves des bâtisses en ruines, et la terre elle-même semblait exhaler cette expression brute du summum de la putréfaction. Ce ne fut pourtant pas ce sinistre fleuve d’effluves, silencieux comme la mort prenant de ses longs doigts osseux le condamné, qui déclencha l’onde de panique générale, mais ce fut l’atroce cadavre qui sortit littéralement du sol au milieu de la rue, brisant les pavés faméliques comme de ridicules allumettes. L’immonde moignon de boîte crânienne lui restant ne l’empêcha guère d’égorger une vieille femme pétrifiée par la peur. Soudain, un autre mort-vivant s’extirpa de la funèbre crevasse nouvellement crée dans un concert de rauquements graves et terrifiants. Ses yeux blafards et hantés par les helminthes se fixèrent sur les Talosiens affolés. Dans un bruissement à faire vomir une liche, les cadavres se ruèrent dans une direction bien précise, massacrant à tord et à travers, comme s’ils n’étaient que des pantins manipulés par quelque entité maléfique.

    Peu de temps plus tard, une véritable marée de créatures en décomposition sortaient de la fissure, en gémissant des plaintes si lugubres que la lune se terra progressivement derrière son fortin de nuages noirs comme le jais, laissant Melandis seule avec une obscurité cousue par des hurlements d’agonie…



    ------------------

    Combats ([Commerce] La taverne du croc sanglant), frayeurs ([Commerce] A l'antre des délices) et stupéfaction ([Armée] Dans le sable de la bravoure)...

    ---------------------

  2. #2
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    979
    Les Bas-Quartiers étaient noyés dans une immense mer d’abominables créatures cadavériques. Il aurait été impossible de dénombrer la quantité des zombies se baladant librement dans les rues dévastées, sans parler de la quantité d’immondes insectes dévoreurs de chair fraîche virevoltant dans les cieux enfumés. Cette marée d’immondice progressait inexorablement, et bien qu’en quelques lieux de vaillants défenseurs résistent encore, ces minuscules petits îlots de sûreté ne tarderaient guère à être engloutis par une vague de terreur ravageuse et emplie d’une haine ancestrale.

    Le petit groupe de soldats expédiés sur « le front » en éclaireur eurent bien du mal à réprimer leur profond désappointement face à tant de cadavres décharnés. Une charge frontale de l’armée devait être menée impérativement pour briser ce terrible mur de chair en putréfaction, afin de bloquer la sinistre faille balafrant la rue principale du quartier mal famé, véritable ouverture du Sépulcre vers le monde extérieur, surtout que la majorité des zombies étaient agglutinés, formant une diabolique nuée funèbre. Mais était-ce réellement une solution acceptable ?

    D’autres questions taraudaient silencieusement le cœur des hommes aux aguets. Qui pouvait donc bien contrôler une armée pareille ? Etait-elle seulement dirigée ? Quelles étaient les causes d’un pareil déferlement de cruauté ?

    Les quelques soldats s’approchèrent discrètement de la lugubre armée à l’aspect ravagé par les siècles. Eliminant au passage quelques créatures isolées et totalement désorientées. L’approche ne fut guère difficile, la nuée d’abominations semblait préoccupée par une quête maléfique, tous les morts se dirigeaient uniformément dans la même direction, rasant tout sur leur passage, la malheureuse taverne des Bas-Quartiers n’était plus qu’un arbre seul au milieu d’un torrent mouvementé déchaînant son courroux dévastateur.

    Alors que les hommes s’apprêtaient à revenir vers les forces Melandiennes en marche, pour informer les stratèges de la situation exacte sur le terrain, la voix la plus sinistre qu’ils aient jamais entendus leur glaça le cœur, un mélancolique râle empli à la fois de colère et de machiavélisme. Les guerriers se retournèrent irrésistiblement vers la voix enivrante de frayeur. Un mort-vivant les fixait de ses yeux noirs et ténébreux comme l’ébène, seulement différent de ses congénères par ses habits, une somptueuse tunique incrustée de mystérieuses gemmes aux reflets jaunâtres et un majestueux diadème argenté, orné par une kyrielle de petites statuettes. La créature ouvrit la bouche, exhalant les ignobles relents de ses organes pourris et liquéfiés depuis des lustres, une intrigante lueur de malice pétillait de maléfices au fin fond de ses globes oculaires flétris. Une mélopée sépulcrale envahit l’atmosphère tandis que d’étranges sigles d’énergie ocre tachetaient l’atmosphère de leurs lueurs sanguines. Il était déjà bien trop tard quand l’un des éclaireurs remarqua que c’était une liche…


    Liche flétrissure groupe d’éclaireurs

    ---------------------------------------------

    Quelques minutes plus tard, les troupes de l’armée Talosienne aperçurent un homme horriblement mutilé, la chair affreusement flétrie et qui on aurait pu le croire avait pris un bain d’hémoglobine mais toujours en vie, se rapprochant lentement en boitillant et en gémissant lugubrement. Malgré la plupart de ses cordes vocales dissoutes, il réussit à se faire comprendre. Il devait transmettre rapidement de qu’il savait aux généraux avant de trépasser.

  3. #3
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Le gros de l’armée s’était mis en marche. Les fiers guerriers avaient juste eu le temps de choisire leurs armes bouclier, revêtir leur armures. Alors que la marche, soulevant des amas de poussière derrière son passage, sortait du quartier militaire, on entendit au loin une sorte de Mélopée et un nuage d’énergie magique se créa, visiblement au contour des bas quartiers. La mélopée se transforma en une voix grave et profonde, prenant la forme d’une incantation magique.

    Certaines des nouvelles recrues firent un pas de recul, n’étant pas habituées aux salves magique lors d’un combat. Mais les vétérans eurent vite fait de les repousser vers l’avant. De derrière les rang, ils entendirent la voix de leur général, leur incitant de poursuivre jusqu’aux bas quartiers et de défaire l’ennemis. Ces seuls mots eurent pour effet de les re motiver.

    Aux arrières, Beorn attrapa l’un des jeunes guerriers et lui demanda de trouver le dit Crikorrin Limody et de lui demander d’aller chercher ses troupes. Le maximum de renfort serait toujours le bienvenu. Ce dernier, n’étant pas un guerrier comme les autres eut vite fait d’abaisser sa capuche d’ombre et de se faufiler parmi les bâtiments à la recherche du maître loup.

    Beorn, de son côté, regarda les troupes fuser en une seule colonne. Il brandit son cimeterre et clama le nom de Talos, comme pour mettre le maximum de courage en ses soldats, à la suite de quoi il incanta un sort de cantique majeur.


    Beorn-->cantique majeure -->guerriers du chaos

    Une vague grise passa au dessus des troupes, laissant sur chacun une marque magique, signe de l’effet du sort.

    --C’est la tout ce que je peux faire pour le moment. A moins que…
    Il sortit de sa poche une statuette d’onyx en forme d’araignée. Il appela son familier, Loth’ Margull lui demandant de quitter son plan astral et de venir l’aider.

    Le nuage de fumée vert se format comme à l’accoutumée et l’araignée sabre en sortit.


    -Va, et sème la mort sur ton passage. Si le combat devient trop dangereux pour toi, quitte se plan !

    Ni une ni deux, l’araignée géante partit sur ses huit pattes, dépassant les troupes.
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  4. #4
    Raven Al'Qazimir Invités
    Méran décida qu'il avait trop attendu, les morts vivants avaient déjà fait le ménage sur l'avant garde et n'allaient pas tarder à se ruer sur les nouveaux venus, leur supériorité numérique leur laisserais la liberté totale de massacrer l'armèe Talosienne toute entière surtout si ...
    Les yeux de Méran parurent devenir rouges alors que la lumière se reflétait sur la couche de cellules protectrices de sa cornée, il sentit monter à ses narines l'odeur acide et poisseuse d'une flétrissure ayant touché du sang humain ... il se tourna vers l'officier


    Il y a un sorcier parmis eux ... et assez expérimenté ... si vous voyez quelque chose d'anormal qui bouge ou bien une créature qui façonne de l'énergie magique, je ne saurais que trop vous conseiller de faire tirer vos archers sur lui avant qu'il ne parvienne à lancer quelque saleté sur vos hommes, l'exiguïté des lieux oblige vos hommes à se masser, j'imagine l'effet d'une boule de feu là dedans ... si je puis me permettre, restez hors de portée de sorts d'eux, et laissez les venir tout en les harcelant de vos armes de tir... ça coûtera certainement moins de vies à vos hommes...
    Enfin vous connaissez bien entendu votre affaire mieux que moi, mais pour avoir combattu une invasion de ce type dans ma cité d'origine aux côtés de mon roi, je connais quelques unes de leurs attaques... ils n'ont pas de considération les uns pour les autres, si vous êtes au front contre des leurs, ils n'hésiteront pas à attaquer en force par magie quitte à sacrifier les leurs ...
    Et si vous voyez enfin une sorte de squelette en armure qui grimpe sur les murs et peut lancer des sorts prévenez moi, les heucuvas sont de belles saletés capable de ranimer les leurs tombés au combat. Si elles passent sous notre contrôle, alors nous pourrons renforcer vos hommes avec ses talents.
    Sur ce je vous laisse, je vais voir ce que je peux faire avant que vous ne preniez une décision ...


    Méran Seranoo>Repousser les Mort Vivants>Méran Seranoo

    Méran avança vers la masse, commençant à créer une sorte de mouvement de recul, décomptant mentalement les dix minutes qu'il aurait avant que le sort ne cesse de faire effet

    Kê Almorogos it'mae ken'lphem it'kaêm

    Les mains de l'Arkhonte scintillèrent, et il s'empara du contrôle de quatre zombis, qu'il obligea à lui servir de bouclier vivant, se plaçant à la limite de la zone de répulsion, au cas où l'on tenterais de le cibler par un sort, les zombis le cachaient à la vue

    Cloportres, scolopendres, mille pattes, teignes et gratte-cul, scorpions, mes amis, venez à moi ...

    Des nuées de petits insectes commencèrent à sortir des petits trous entre les pavés du sol et des zones nues, des murs des maisons, pour se regrouper autour de l'arkhonte

    Petites créatures que le monde n'a pas le respect de traiter avec importance, venez vous repaître de ces corps qui devraient être morts, régalez vous, dévorez les, sucez les jusqu'à la moelle, qu'il n'en reste que poussière et couvains de votre innombrable descendance, créatures sans repos, j'appelle sur vous le fléau des insectes!
    Méran Seranoo>Fléau d'insectes>Zombi le plus éloigné et visible
    Les mains de Méran étincelèrent l'espace d'un instant et les nuées d'insectes se répandirent dans les rangs des morts vivants, escaladant les métatarses et tibias décharnés, s'insinuant dans les articulations et les crânes, dévorant les restes ligamentaires, se répandant et se propageant d'une créature à l'autre sous l'effet de l'énergie du sort, les zombis limitrophes et les autres créatures qui avaient pu le voir eurent bien plus à faire pendant que les légions de petits animaux les dévoraient et se propageaient de proche en proche à tout le groupe, que voir s'éloigner à reculons l'arkhonte, qui n'avait jamais eu aussi peur de sa vie.

    Lorsqu'il entendit les moutonnements entre les soldats Talosiens, Méran soupira de soulagement...

    54 53 ... bon j'arrête de décompter, j'espère que ça va les occuper suffisament pour que vous puissiez venir à bout facilement de bon nombre d'entre eux, faites vite cependant car ...

    Des fracas d'ossements se firent entendre alors que quelques zombis pas très en formes mourraient sous les mandibules de la minuscule armée ...

    ... ça ne dure pas très longtemps

  5. #5
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages
    1 152
    Le vampire avait été réveillé par le tumulte ambiant. Il était habituel qu'une certaine agitation anime la ville, mais dans le cas présent ce n'était pas une activité des plus communes. Introgué, il sortit de son abris, monta sur un toit et rejoint l'endroit d'où semblait provenir l'activité.

    Sautant de toits en toits, il pouvait entendre au loin la rumeur d'une violente bataille, alors qu'une lueur orangée embrasait l'horizon. Les cors de l'armée résonnaient au loin. La bataille semblait avoir gagné tous les bas-quartiers.

    Continuant son avancée, il remarqua dans un coin un groupe de citoyens tentant de résister tant bien que mal à un ennemi fort inhabituel. Non un quelconque ordre de paladins n'avait pas décidé d'attaquer la ville, il s'agissait d'un groupe visiblement plus qu'important de mort-vivants.

    Quelques instants plus tard, un loup apparut au milieu des mélandiens pour se ruer sous leurs yeux effarés sur le groupe de créatures putréfiée, peu nombreuses, mal organisées elle ne firent pas le poids bien longtemps.

    Sur son chemin le canidé vampirique croisa encore moultes monstres d'outre-tombe avant de trouve enfin une personne d'importance. Le haut Conseiller Beorn qui coordonnait les troupes d'élite impériales alors que ces dernières livraient une bataille de haute luttre digne de louanges. Le combat était d'une violence inouïe alors que le dirigeant mélandien plissait les yeux sous l'effet de l'intense reflexion.

    Il parut quelque peu distrait par l'arrivée du vampire, mais se replongea bien vite dans la guerrilla qui se livrait.


    Salutation Messire Beorn, je viens voir si mon aide pourrait vous être d'une quelconque utilité, et si vous avez la moindre information sur cet immonde ennemi qui nous assaille.
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

  6. #6
    Raven Al'Qazimir Invités
    HJ: Juste histoire de faire avancer un peu les choses, je m'occupe de l'armée sur place, n'importe qui peut le faire à la suite ou à ma place si ça l'arrange, en cas de besoin, postez sur Potina et je modifie

    L'officier en ligne de l'avant garde préféra profiter de cette petite opportunité d'établir une brèche pour faire baisser ses hommes de front, et les archers décochèrent par salves de ligne le long des rangs des morts vivants qui avaient l'air de vouloir pousser leurs congénères pour se ruer vers les vivants, mais ces derniers étaient devenus de vrais obstacles rongés par les bêtes et répandant la semence parasitaire dans les rangs des non vivants qui commençaient déjà à réagir.

    Méran de son côté avait vu le jeune guerrier accoster Crikorrin, et pensant que l'affaire ne le regardait pas, il préféra prêter main forte aux hommes de front. Dès qu'un groupe de morts vivants se détachait du groupe, il se dépêchait de les faire bondir en arrière sur leurs congénères, s'ils venaient malgré tout à s'approcher trop près, il les détruisait.

    On a réussi à les faire reculer un peu, j'en suis sûr!!!

    Méran tourna les yeux vers l'homme qui venait de prononcer ces paroles, l'officier ... la première bonne nouvelle de la soirée visiblement

    Mais à continuer ainsi on va finir par manquer de munitions ... il faut faire quelque chose pour éviter qu'ils avancent de nouveau!

    L'arkhonte hocha la tête et pensa qu'il était temps aussi de débloquer la situation en ce qui concerne la taverne, il quitta donc latéralement la colonne, fléau en main pour se glisser hors de portée de vue du gros des troupes. A l'abri des regards l'arkhonte tira de son havresac une énorme pièce de tissu roulée bien serrée et chuchotta
    Oui mon vieux, nous allons enfin pouvoir te dépoussiérer un peu ...
    [i]Méran jeta au sol la pièce qui se déroula en un magnifique tapis sombre entièrement cousu de fils métalliques dorés et argentés. Le tapis fut agité d'un frisson qui fit voler la poussière qui le couvrait pour laisser apparaître un tapis qui avait l'air presque neuf. L'arkhonte sourit, le cadeau de son roi était vraiment magnifique et il avait hâte de l'utiliser. Plus personne ne savait fabriquer ce genre d'objet, excepté les puissants archimages d'Al'Qadim, et les fondateurs de la tour de Tyr, celui que possédait Méran était un tapis pour deux personnes seulement, cependant il avait bien dû falloir quarante ou cinquante ans pour le tisser et l'enchanter. Un bruit dans la ruelle le rappela un instant à la réalité ... non, un rat ... juste un rat ... vivant. Ce symbole de la vie qui s'insinuait même dans ce genre de manifestation fit sourire l'archicomte Seranoo, et il bondit allègrement sur le tapis avant que celui-ci ne s'élève promptement et longe les toits à l'abri des regards pour aller se poser sur celui du Croc sanglant. D'un claquement de doigt le tapis se renroula et Méran le rangea à sa place.
    L'arkhonte chercha alors un passage frayable dans la disposition du toit, quitte à le démolir au fléau et finit par se retrouver dans les combles

  7. #7
    Crikorrin Limody Invités
    Crikorrin se tenait derrière la dernière ligne de l'armé impériale. Il prenait tout son temps s'équiper de son attiraille de guerre qu'il gardait toujours dans son sac en bredouillaire. Il en sortit son casque qui aurait rendait meme jaloux les riches et les hauts placés. Il l'enfilla prestement en faisant attention ten a ses oreilles qu'aux deux ailles forgées de chaque coté. Il réenfilla ensuite ses deux gantelets de bronze sertie de trois lames qui faisaient malheur dans les rangs ennemies. Enfin pret, il commenca a se diriger coeur des évenements quand un jeune guerrier, l'accosta vivement pour lui transmettre un message:

    - C'est de la part du Commandant Beorn, maitre! Il vous demande d'appeller vos troupes de loup pour aider l'armé impériale

    - D'accord, j'y vais sur le champ, mais, vous retourner voir Beorn et dites lui que les Canidés seront arrivés le plus tot possible.

    Il fit un signe de main au guerrier lui autorisant d'aller faire son devoir et courru ensuite en sens inverse des hostilités, en direction de son peuple qui serait surement heureux de décapiter quelques créature pour l'honneur de Mélandis


    Suite au porc sanglant!
    .......................................................................................................................

  8. #8
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages
    946
    Beorn fut fort heureux de voir le maître vampire arriver devant lui. On tel guerrier n’était pas une petite arme. C’est alors qu’une image vint à l’esprit du général. Le vampire, bien qu’étant un combattant d’élite ayant prouvé maintes fois sa valeur, subirait les mêmes effets que les autres non-vivants. Le combat rapproché serait fort risqué, même pour lui.

    -Salutation Maître Nathiel. Fort heureux de vous voir. Votre aide serait effectivement la bienvenue, mais votre non-vie vous place malheureusement dans une situation défavorable. Vous ne pouvez résister au pouvoir de répulsion des morts vivants.

    A cet instant, une nuée de météore tomba du ciel sur la façade principale de la taverne des Bas-Quartiers. Beorn se retourna et, de sa vision elfique, vit la liche au abord de la taverne. Oubliant un instant le vampire, dans un élan de rage, il hurla à ses archers :

    -La liche, viser la liche !

    Mais cette dernière, par la fureur qui la maintenait en vie, entendit les paroles du Général et détourna la tête pour fixer de ses globes inertes la division d’archer, leur insufflant une peur énorme qu’aucun ne pu soutenir et tous durent détourner leur regard de la vision d’effroi.
    Voyant le doute et la peur de ses hommes, Beorn comprit que nul n’aurait le cran de regarder l’être de chaire décomposée pour la viser. Il se résolut donc à lancer le premier assaut sur la liche. Bien que n’ayant jamais affronter telle puissance par la magie. Il se tourna résolument dans la direction de la taverne et débuta son incantation.


    Doer renor iblither luth'ol ilta elghinyrr sildrin. ELGG !!!

    Une nuée noire se forma à l’horizon. Elle semblait se rapprocher avec une vitesse surprenante. Beorn sortit son cimeterre et le brandissant, hurla à nouveau « ELGG » alors que le nuage de corbeaux passa sur lui pour fondre sur les morts.

    -Bien bien et maintenant voila de quoi aider un tant soit peu les Mélandiens qui sont dans la taverne.
    Beorn - -> animation de la ronce - -> groupe de morts vivants.

    Le terrain se mit à trembler et des lianes de ronce sortirent du sol, attrapant les membres disloqués pour les agripper. Bon nombre de zombis furent ainsi prit au piège, mais d’autres venaient et tranchaient les lianes.
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  9. #9
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Vous voulez vraiment savoir ?
    Messages
    92
    L'arrivée de Bagronk dans la bataille...


    Apres avoir tranché quelques têtes, il s’approcha tant bien que mal de Beorn

    Où est passé la Liche ?
    Je peux l’affaiblir avec ma magie pour qu’elle ne puisse pas se défendre pendant un court laps de temps ! Mais il faudra agir très vi… ATTENTION !

    Un mort-vivant s’était lancé sur Beorn

    Mais au moment où celui-ci s’apprêtait à le frapper, Bagronk lui lança un sort qui le balança en arrière au cœur de la bataille.
    Ash nazg durbatulûk, ash nazg gimbatul,
    ash nazg thrakatulûk agh burzum-ishi krimpatul

    Sauron


    Vous êtes seul, vous voulez rencontrer votre âme-soeur, vous marier ou vous divorcer? Alors venez au centre de rencontre de Barabatta !

    http://membres.lycos.fr/sgenerator1/...e6b3b09060.png

    Winter is comming

  10. #10
    Raven Al'Qazimir Invités
    Le seigneur Rajko glissa quelques ordres à l'oreille du gladiateur, et ce dernier prit le pas de course en direction des lieux d'affrontement. Jago posa un genoux à terre et déversa une poudre fine autour des trois hommes en forme de cercle. Il en préleva une autre, d'une autre couleur pour créer une seconde barrière, puis une troisième enfin d'une dernière couleur pour englober le tout dans un dernier cercle.

    Lek mé'jaeph el baazimi'teneb rê...

    Le cercle intérieur, puis le second et enfin le troisième commencèrent à scintiller d'une lumière propre alors qu'ils ne reflétaient que les rayons de lune jusqu'à présent... une triple barrière se forma alors au sol et sembla enfermer les compagnons dedans, les mains de Jago entamèrent un balais alors que son visage se hérissait et que sa chevelure abondante se dressait en crinière autour de son visage... au milieu de l'ai non loin du cercle, face à l'homme de lames une énorme sphère noire apparut soudain, semblant se développer, deux sortes d'ailes noires se matérialisèrent et la forme sombre prit en le temps d'un battement de cil la forme d'un énorme démon-sû. La créature bondit sur Jago, ouvrant son énorme gueule hérissée de crocs et se heurta à la triple barrière protectrice. Il recommença à plusieurs reprises puis s'assit en tailleurs et plissa les yeux... une voix qui semblait venir de partout dans l'espace se fit entendre

    Jago>Convocation de Démon-Sû

    Nae'jom ko phraet basa'hlkud?

    Ini nae, mo se rash'balaph te kemerph

    Emu nae!!! Nishi bu tak'nalphemat ...
    La créature montra les crocs en souriant ...

    Ini nae ... so beshphet rash'balaph ... Koemorkon...

    Le démon-sû prit un air contrarié et hocha la tête
    Ini nae ... kel masha rash'balaph. é presh'blettalmat

    Jago sourit, le démon se redressa sur ses membres, et la barrière s'estompa. Jago tendit les mains vers la créature et un flot de magie grisée vint toucher le démon

    Jago>Immunité à la magie, Conjuration/Abjuration>Démon Sû

    Ce groupe un peu insolite revint à la rencontre des armées qui se battaient, et ils virent bientôt Maruk, haches en mains, debout sur un toit qui scrutait les troupes de mort à la recherche de la liche. Il se servait de temps en temps de ses pouvoirs psioniques pour enflammer une momie quand il en voyait une, étant donné leur vulnérabilité à la flamme, une chiquenaude pyrokinétique suffisait. Ses oreilles étaient aux aguets, il espèrait sincèrement que la liche allait s'en prendre à lui personnellement ... puis il vit ses compagnons et il comprit qu'il n'y aurait pas de duel mano à mano. Tant pis, c'était aussi bien comme ça.

    Le démon-sû vola par dessus les troupes avant de fondre dans les hordes de créatures encore innombrables, écrasant celles qui lui servirent de piste d'atterrissage. Il utilisa son regard désintégrant pour détruire autour de lui et se faire de la place, puis commença à donner coups de queue et d'ailes, coups de griffes et de pattes autant qu'il pouvait, il griffait, mordait, arrachait, se battait pour son invocateur conformément au contrat.

    Rajko fit léviter ses deux compagnons à côté de Maruk


    (NDLA: Traduit pour vous en exclusivité de l'Almochéen )Il faut repérer d'où viennent les créatures et stopper leur arrivée, Maruk, Jago, vous vous occupez des liches, j'en ai senti plusieurs... Méran, tu viens avec moi, nous allons nous occuper de la brèche.

    Bien messire

    N'hésitez pas à mettre le paquet au besoin, mais Maruk, tu évites de bondir dans la masse hein? Je ne veux pas que tu te sentes trop chez toi, on ne sait jamais, ... ils sont vraiment très nombreux ...

    Oui sire, ne vous en faites pas, je me contente de démolir les créatures à distance d'ici

    Bien, Jago, une fois que le démon sera reparti, nettoie moi tout ça proprement. Utilise le nuage d'acide de Spiron, c'est très efficace ...

    Bien sire

    Mon jeune Méran, nous y allons ...

    Rajko>Lévitation>Personnel + Méran

    L'imposant Rajko croisa les bras sur sa poitrine et Méran et lui décollèrent du toit, en direction contraire du flux des créatures, afin de localiser la faille. Aucune créature ne sembla les repérer dans leur vol silencieux, puis ils se posèrent à proximité de la faille, hors de portée d'une main décharnée.

    Je suggèrerais bien d'invoquer un Fériglyss dans la faille ... tout s'effondrerait, mais est-ce sans danger pour les Mélandiens?

    Je crois que ce serait très dangereux ... en explosant un Fériglyss génère une quantité non calculable d'énergie, il vaut mieux simplement entasser les cadavres dedans.

    Une goule bondit alors sur le toit face aux deux hommes, sa patte griffue décrivit un large cercle en direction de Méran, mais Rajko d'un regard pétrifia le bras de la créature et l'arrêta donc dans sa course. D'un coup de revers de bouclier, l'arkhonte pesta et détruisit le bras de la créature avant de la projeter dans le vide

    Pas encore les réflexes de combat, je t'ai déjà dit que tu trainais trop dans les bibliothèques ...

    Je sais sire, je sais, mais c'est parceque l'on a besoin de mes traductions.

    Ne disgressons pas, agissons, allez, il nous faut un lièvre pour entrer dans le terrier...

    Les yeux du vieil homme devinrent entièrement noirs et opaques, un squelette monta sur le toit en lévitant et resta devant les deux hommes sans bouger. Méran incanta longuement dans la langue des Athasiens et un fluide mauve s'empara du squelette

    Méran Seranoo>Quête>Squelette possédé

    Le squelette repartit alors en sens inverse pour s'engouffrer dans la faille ...


    ----------------------------------------

    Plus loin la bataille continuait à faire rage, quand un magicien se posa entre les troupes mélandiennes et les morts vivants. Les traits mélandiens cessèrent alors et l'officier de première ligne commença à crier

    Ne restez pas là entre deux feux, vous allez vous faire massacrer!

    D'un geste de la main Maruk envoya voler les morts vivants près de Bagronk pour lui laisser le temps de bouger

    Maruk>Force projetée>Zone de Bargronk, ce dernier excepté

    Jago leva alors les poings vers le ciel, tirant un filet noir de profanation de sa besace et projeta ses mains en avant, libérant alors une boule enflammée de 70 cm de diamètre, laquelle vint percuter les morts vivants en contrebas

    Jago>Explosion de flammes>Pied du bâtiment

    Il dégaina alors ses lames et bondit dans la zone calcinée en direction du démon-sû, lequel venait à sa rencontre lui aussi. Maruk sauta à sa suite et commença à lancer sa hachette de la main gauche, laquelle revenait à son porteur après avoir touché sa cible. Il continua ainsi le temps de dégager un vaste passage, suivant les espaces ménagés à coups de katana, les rétablissant à coup de hache ou de force projetée jusqu'à ce que les deux hommes eurent rejoint le démon-sû. Jago bondit alors sur son dos, entre ses ailes, et la créature sauta à son tour au milieu des corbeaux, sur la liche: Ils avaient chargé car ils l'avaient repéré. Le nain repoussa toutes les créatures autour de lui
    Maruk>Souffle psionique>Rayon de 7m
    Puis il se tailla un passage jusqu'au démon à coup de haches et les rejoint face à la liche. Cette dernière ne s'était pas privée de se protéger au moyen d'un puissant sort de protection contre les armes, les griffes du démon ricochèrent sur son corps. Les katanas d'Jago ne purent même y faire une entaille et la liche commençait déjà à incanter lorsque Maruk lui tomba littéralement dessus: il avait prit appui sur un zombi pour grimper sur le dos du démon sû et sauter par dessus sa tête sur la créature. La hache glissa sur son corps sans lui faire le moindre mal, mais Maruk était vif, en tant que gladiateur il savait combattre à un contre dix sans baisser sa garde et pouvait se reprendre après un coup violent en moins de temps qu'une personne normale. Il ficha son regard dans les obites creuses de la liche et libéra d'un coup une force projetée contingente sur la créature.
    Maruk>Force projetée contingente>Liche
    La créature ne fit même pas mine d'avoir ressenti quelque chose, et libéra un cône de glace de plein fouet sur les trois combattants. Les athasiens qui n'avaient pas eu un coup de froid depuis des millénaires ne durent leur salut qu'à l'aile protectrice du démon-sû qui vint se placer entre le cône et eux. Un hurlement de rage se fit entendre et la liche recula parmis les siens, mais c'était trop tard, Maruk avait désormais soif de sang et il sa hache commença à mouliner dans l'air, moissonnant tibias et bassins, crânes et humérus jusqu'à retrouver l'incantateur mort vivant. Sa hache se heurta plusieurs fois à la coque dure qu'était devenue le corps de la liche, sans résultat autre que la repousser en arrière, ... ceci eut pour effet de le mettre encore plus en colère, ses retours de hache massacrant les créatures qui tentaient de s'approcher trop près. Jago bondit de son invocation pour couvrir les arrières du nain, alors que le démon repoussait à coups de griffes les créatures venues prêter main forte à la liche. Maruk hurla
    Maruk>Cri de bataille du clan des sources
    Sa hache se dressa l'espace d'un clignement de paupières, alors que ses yeux injectés de sang ne voyaient plus que son adversaire, et s'abattit violement sur le crâne de la liche qui poussa un zombie devant elle au dernier moment. La tête du zombi explosa sous la violence de l'impact et la hache se planta dans le crâne de la liche sans plus vouloir s'en déloger. Cette dernière tenta alors de griffer et d'utiliser son toucher glacial sur le gladiateur nain, mais sans succés car celui-ci était dopé par le cri qu'il venait de pousser, raisonnant encore dans la rue, il était plus rapide que la liche et commença à la frapper de ses poings enfermés dans des gantelets métalliques. Maruk regroupa ses poings et frappa la liche de plein fouet, aidé par la lenteur qu'elle subissait à cause de la hache
    Maruk>Onde de choc>Liche
    Il bondit alors sur la créature, les deux pieds en avant et la projeta au sol... et il allait se ruer sur elle lorsque la main d'Jago le tira en arrière pour lui éviter de se faire piétiner. Le démon sû empoigna les deux hommes et vola jusqu'au toit le plus proche, où Maruk rappela sa hache. Cette dernière ne revint pas seule, un crâne de liche lui servait de billot ...

    Et d'une, j'espère que les autres ne sont pas groupées ...

    Elles seront moins difficiles à tuer, j'ai compris comment procéder ... il faudra que tu rompes leur barrière à coup de météores multiples pour les user, et ensuite seulement frapper ...

    Et si elles tentent de lancer un sort?

    Je ne leur en laisserais pas le temps, vite, continuons la traque, les soldats en auront d'autant moins de mal...

    Le démon-sû disparut alors

    Nous sommes seuls

    Comme d'habitude...

    Les deux hommes repartirent sur les toits de Mélandis à la recherche d'autres liches, tout en continuant à flamber les momies sur leur passage

    ----------------------------------------------

    Dans la faille, le squelette continuait sa progression à contre courant. Rajko voyait tout ce que voyait le squelette et le laissait retrouver la source ... tandis que Méran veillait sur le vieil homme. Il n'était cependant plus seul, une momie et trois goules stationnaient autour d'eux "au cas où" ...

  11. #11
    Kalannar Invités
    Le Cambion voyait les Talosiens courir dans tous les sens, fuyant les bas quartiers.

    -Mais qu'est qu'il on tout aujourd'hui?

    C'est alors que l'odeur nauséeuse de chair pourrir lui vint au nez. Suivant l'odeur, il trouva sa source: une marée de cadavre ambulant qui tentaient de submerger les guerriers Talosiens. Kalannar lévita au-dessus de la foule pour mieux voir. Il eux une idée.

    Kalannar Xarann > Toile d'Araignée > Les Morts Vivants les plus près

    Une toile gluante sortie de ses doigts et se colla sur un squelette, puis sur un autre, et un autre, si bien que rapidement, un mur de cadavre engluer se forma, ralentissant les morts. Mais, une liche avait vu le drow! Un éclair magique le frappa à la poitrine. Il retomba lourdement sur le sol et perdu connaissance.

  12. #12
    Radamanthys La Sombre . Invités
    Non loin de la battaille Radamanthys et tous le reste des guerriers qui étaient resté dans la taverne apparut par un portail dimmentionnel .Radamanthys s'éfondra juste apres visiblement l'energie qu'elle avait dépensé pour faire ce grand portail l'avait épuisé .Elle demanda juste aux guerriers .

    Ne vous occupez pas de moi , allez aider les autres une talosienne en moins n'est pas pire que toute l'armée en moins .

    Juste une démonne n'obeit pas a cet ordre et s'occupa d'elle le temps qu'elle se remette .

  13. #13
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    979
    La terrible bataille se déroulait dans un fracas abominable, les nuées de morts-vivants se heurtant aux armées Talosiennes dans une étreinte sanguinaire. L’odeur du sang avait remplacée l’ignoble odeur de putréfaction qu’exhalait la marée de cadavres. Malgré leur nombre conséquent, les créatures désorganisées, lentes et stupides perdaient peu à peu du terrain. Le flot lui-même des abominations sépulcrales semblait se tarir petit à petit. Mais la victoire était encore loin d’être acquise dans cette lutte haineuse et sans pitié. Les prêtres s’activaient, lançant de puissants sorts offensifs et soignant les soldats blessés gisant sur le sol cruel. Cette nuit porterait à jamais la marque de la mort et du sang… Les sinistres liches adverses étaient certainement le pire fléau pour les Melandiens.

    Un messager au visage marqué accourût auprès de Beorn, il provenait du front, son armure de cuir était tachetée d’hémoglobine et une affreuse balafre lui cisaillait la joue.


    « Seigneur Beorn la taverne n’est plus très loin, cependant elle semble être en proie aux flammes. Les Talosiens à l’intérieur, s’il y en a encore ne tiendront plus longtemps d’après moi. »

    Un vieux stratège, à la longue barbe aux reflets argentés, revêtant de splendides atours et le visage couvert de rides, s’approcha du général du Chaos.

    « Il faudrait peut-être mener une charge décisive sur l’armée des morts, de façon à enfoncer leur flanc une bonne fois pour toute et à les éliminer définitivement. Tout cela pour prendre le contrôle de cette fichue faille ! »

    ------------------------------

    Sikk Talam gronda de rage en voyant l’un de ses congénères tomber sous les coups d’un nain envahi par une rage démentielle. Voir un potentiel rival succomber l’enchantait, mais voir un magicien si mal gérer ses protections magiques l’horripilait au plus haut point.

    La liche scruta attentivement le champ de bataille, l’avantage commençait à tourner sérieusement aux forces Melandiennes. Réprimant un rictus de désappointement, la créature sentit à nouveau la colère l’envahir… Elle déplia un ancestral parchemin à l’allure décrépie. La terrible voix d’outre-tombe résonna à nouveau dans l’atmosphère ensanglanté, encore plus glaciale qu’auparavant. L’écrit tomba en poussière à la fin de la lecture.


    Sikk Talam tempête de Sikk Talam troupes Talosiennes

    Une véritable tempête d’énergie magique s’abattit sur l’avant-garde de l’armée Talosienne, tuant les hommes par dizaines dans d’affreux hurlements de souffrance. Lorsque la tumultueuse tempête surnaturelle se fut dissipée, les guerriers Talosiens combattaient avec une hargne encore plus féroce, malgré le nombre de leurs camarades jonchant la rue dévastée. Sikk Talam esquissa un funèbre sourire en voyant le ravage qu’elle venait d’accomplir… La liche sortit fébrilement d’un des plis de son habit royal un autre manuscrit, elle le parcourut fébrilement de ses yeux blafards et injectés de putréfaction. Se concentrant intensément, elle le lu… Le parchemin se désintégra dès qu’elle eut terminé la maudite incantation.

    Sikk Talam appel de Gaalphr’on zone du combat

    Un cercle de magie noire se dessina sur le sol souillé, éphémère lien vers un monde de tortures et de tourments. Tout à coup, gémissant d’antiques malédictions, une vingtaine de guerriers morts-vivants sortirent de la faille qui se referma aussitôt comme si elle n’avait jamais existé. Les combattants semblaient pareils aux autres cadavres, ils étaient affreusement flétris et abominablement ravagés par un maelström de pourriture et de corruption. Cependant, contrairement aux autres monstres, ceux-la revêtaient de grandiloquentes armures, arborant de sinistres emblèmes dont mieux valait ne pas connaître la signification. Ils paraissaient également bien plus forts que leurs congénères, leurs macabres yeux tissés par des années de haine transperçaient les âmes des vivants, emplissant le cœur des hommes d’une frayeur indicible.

    Les anciens vétérans d’élites se ruèrent avec agilité dans la bataille, faisant virevolter leurs armes millénaires, une vague d’inquiétude et de stupéfaction parcourut un instant les rangs Melandiens, puis la loi du combat reprit ses droits et les affrontements reprirent, encore acharnés que précédemment… Mais les nouveaux arrivants, guerriers émérites, risquaient de changer la tournure du conflit.

    Un rire empli d’effroi résonna dans l’atmosphère glaciale, et en une fraction de seconde Sikk Talam avait disparu.


    Sikk Talam téléportation sans erreur

    Il reviendrait bien assez tôt, une dernière affaire à régler...

    --------------------------------------

    Le squelette continuait sa lente progression dans les boyaux tortueux, mais force fut de se rendre compte que le large chemin souterrain du début faisait place à une myriade de petites galeries sinueuses. Les tortueux boyaux rejoignaient d’anciennes catacombes parfois, certainement rattachées aux maléfiques cryptes. De ce véritable labyrinthe de couloirs, surgissaient inlassablement les cadavres animés, semblant affluer de partout.

    Suivant vaguement le sens contraire du diabolique influx, le squelette avança dans des passages scabreux durant quelques longues minutes, tandis que la bataille faisait rage en surface. Puis soudain, il n’y eut plus rien, le mort-vivant dominé était seul, comme si le torrent de monstres s’était finalement éteint. Que se passait-il donc ?

  14. #14
    Chaos Invités
    Chaos après s'être fait téléporté dehors se dirigea vers une ruelle où le combat fesait rage, il s'arreta et sortit un objet de sa poche et se concentra. Une image apparut, c'était l'orc, Chaos fit un sourire de satisfaction. Avant que l'orc puisse réagir, le Chevaucheur du Chaos ordonna qu'un mage et son meilleur assassin arrivent directement et coupa directement la conversation. Il attendit quelques instants et deux portes dimensionnel apparurent à côté de lui. Chaos partit en direction de la ruelle suivi de ses deux meilleurs membres.

  15. #15
    Raven Al'Qazimir Invités
    Rajko ne fut pas pris au dépourvu et inspecta le lieux via les regards de la créature
    Rajko>Main spectrale>Squelette dominé
    Main spectrale(Rajko)>Oeil du magicien

    Le sorcier repris son exploration, cette fois au moyen de cet oeil bien plus petit et totalement invisible, capable de voir au travers des ténèbres

    ---------------------------------------------------------

    Jago et Maruk quand à eux avaient manqué de peu Sikk Talam, mais l'invocateur avait plus d'un tour dans son sac. Du haut de son toit il happa un filet noir de profanation et concentra l'énergie ainsi récupérée pour la renvoyer sous forme d'une boule étincelante sur les troupes qui se trouvaient en dessous de lui, tandis que Maruk semblait plongé dans ses pensées... ne prêtant plus guère garde au reste de la bataille.
    La boule luminescente laissa derrière elle une trainée scintillante et éclata au dessus de la foule de morts vivants, semblant dessécher toute non vie dans un rayon de 14m autour de la zone d'impact. Les créatures, en deça du rang de haut mort furent toutes comme pétrifées par le coup et l'éclat du globe lors de sa rupture


    Je l'ai!

    Bien, elle ne nous échappera pas ... on y va ou tu nous la ramène?

    Elle ne va pas tarder à revenir...

    Qu'elle ne tarde pas trop, je ne voudrais pas que sa seigneurerie la débusque avant nous et ne s'attribue tout le mérite de sa destruction ...

    Il en a assez comme ça à son actif, il était déjà là à l'époque de la première invasion, ils ont eu alors bien pire à affronter ...

    C'est vrai que la situation est similaire aux invasions qui se sont produites à l'époque de la guerre contre la corruption

    Méran t'en parlerait mieux que moi, il doit sa balafre au rôle qu'il a joué à cette époque ...

    Mmm ... je vais déjà renforcer le mur que nous avons en bas histoire d'isoler les morts vivants de cette rue-ci

    Jago>Façonnage de la pierre>Mur de surbassement

    Si on pouvait tout construire aussi facilement ...

    De ce côté là ton peuple parle en connaisseur ...

  16. #16
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    979
    L’œil de magicien, transperçant les ténèbres opprimantes, permit au squelette de continuer sa lente progression dans les sinistres boyaux jonchés d’énormes blocs de pierre aux arêtes acérées. Il était possible par endroit de retracer des traces du passage de l’immense horde de morts-vivants, mais le vague chemin se divisait encore et encore, si bien qu’il devenait impossible de déterminer quoi que se soit avec précision. Cependant, un terrible maléfice planait silencieusement dans l’atmosphère glaciale, attendant patiemment son heure...

    Brusquement, une attaque mentale d’une force inouïe brisa le lien unissant le squelette à Rajko. Ce dernier ressentit une violente douleur crânienne qui le fi tressaillir. Durant une fraction de seconde, l’abominable image d’une gigantesque créature enveloppée d’une aura de mal absolu, ressemblant vaguement à un gargantuesque fœtus mort-vivant lui frappa l’esprit. Puis ce fut le néant, seul un mystifiant hurlement sépulcral résonnait encore dans ses oreilles martyrisées…

  17. #17
    Morgon est déconnecté En cours d'inscription
    Date d'inscription
    November 2003
    Messages
    423
    Matteo était descendu de son toit, un peu bléssé au dos, sa guérison chanceuse n'avait pas été assez puissante pour guérir totalement cette profonde blessure, il avait pour objectif d'aider l'armée contre les liches, qui était ennemis facile pour lui, il devait par contre rester a l'abris des squelettes et des zombies, car il n'était pas assez puissant guerrier pour résister a touts ces morts

    "-Tiens... si ce n'est pas une liche ça..."

    Il prit une autre dague de jet, calcula la puissance et la direction du vent, même l'humidité dans l'air, il réfléchis... puis lanca de toute sa modeste force la dague, une réaction physique se produisit, bien plus puissante que sur le toit, la dague accéléra sans que personne ne puisse l'expliquer et toucha une trentaine de zombie et squelettes de plein fouet, les bléssant serieusement et en tuant certains, rien ne pouvait l'arrêter, jusqu'a qu'elle ateigne la liche, qui leva la main, elle s'arrêta sur le coup, la liche crut que Matteo avait uttilisé la magie, elle jeta donc un renvoi de sorts sans se proteger contre les armes et fixa Matteo

    Malheuresement, la liche et les morts qu'il avait bléssé l'attaquait.
    Il se mit en garde, il ne voulait pas faire la moindre erreur dans son combat, il réfléchir alors et posa une dague de jet sur sa lame et attendit l'attaque des morts, en surveillant ses arrières aussi.

    Il ne voyait plus la liche, il se tenait aussi pret a stoper un sort, le premier mort arriva, le jordain donna un puissant coup au mollet du zombie, puis se roula vite au sol, la dague de jet partis, fit une légère courbe, et revint se planter a côté de Matteo, qui donna un grand coup avec son épée gauche, ce qui trancha 3 zombies. Il se releva d'un bond en arrière en ramassant sa dague, il lanca lança la dague, les zombies eu peur, se rappelant du carnage qu'avait fait le premier lancé, mais la dague parti tout droit et frappa avec précision le milieux du crane de la liche, qui se trouvait pourtant a plus de trente mètres.

    Après cette frayeur, les morts bléssés stoppèrent leurs attaque sur Matteo, qui se mis a chercher la liche, en essayant de ne pas se faire remarquer par les autres morts, il devait tuer les liches, et il n'allait pas s'arrêter malgrès le danger, il était le seul jordain de l'armée, il est celui qui risque le moins de choses devant une liche, il se devait de les tuer, et RIEN ne l'empècherais de les traquer une a une.

  18. #18
    Chaos Invités
    Chaos arriva sur le champ de bataille suivi de ses deux membres, Chaos et son assassin se dirigèrent vers les morts-vivants et commencèrent à se battre. Pendant ce temps, le mage commenca une longue incantation, on pouvait sentir la magie noire opérer dans ses paroles.
    Mage--> Flammes Infernal --> Group de Morts-Vivants
    Une secousse fit trembler le sol et des flammes apparurent sous le groupe de cadavres, ils s'enflammirent rapidement sans qu'ils puissent réagir, on entendit un hurlement venant des morts-vivants lorsque qu'ils s'écroulèrent par terre en flammes.
    L'assassin se fondit dans l'ombres et dépassa plusieurs cadavres sans se faire voir et se mit derriere des morts-vivants qui se dirigeait vers une zone où le combat fesait rage. Il en tua plusieurs avant de se faire repérer, il réussit à en tuer un autre et fit un bond en arrière pour éviter une griffe. Chaos arriva quelques insants après l'assassin et vit le nombre de morts. Il fit une prière et une aura noir entoura le cadavre qui titubat quand ses os commencèrent à se casser et l'assassin l'abbatit avec une de ses dagues. Ils repartirent pour aider un groupe de vétérans qui commencaient à se faire submerger.

  19. #19
    Raven Al'Qazimir Invités
    HJ: C'est Rajko qui est lié au squelette, s'il reçoit une attaque mentale il dispose de trois défenses: Mur mental, Focus et Rebond psychique. Si elle est trop puissante il n'utilisera certainement pas Rebond psychique mais plutôt focus afin de déterminer l'état d'esprit de la créature qui a lancé l'attaque

    Tout va bien sire?

    Non tout ne va pas bien, il faut murer tout ça et le plus vite possible, ils ne sont pas de taille à affronter cette créature, même moi sans renforts je ne le pourrais pas, il faut attendre la compagnie du démon écorné... mais ils ne seront pas là avant demain matin... en attendant, on mure tout!

    Rajko>Pluie de glace>Faille

    Méran>Nuage acide>Faille

    Rajko>Symbole:Etourdissement>Faille

    Méran>Glyphe de garde>Faille

    Rajko>Contrôle des morts vivants>Portée 25m, 5 cibles


    Les cinq créatures entrèrent dans la zone de pourriture et achevèrent les cadavres qui bougeaient encore, et les créatures à demi détruites qui tentaient de pénétrer par la faille

    Méran>Châtiment sacré>Faille

    Rajko>Façonnage de la pierre>Faille

    Méran>Châtiment sacré>Faille


    Ca devrait aller, mais je doute que la chose qui se trouve là dedans ne cherche pas un autre moyen de sortir à présent qu'elle est réveillée. La compagnie du démon écorné pourra l'abjurer sans difficulté, Jago le pourrait aussi mais pas sans risquer d'être entrainé lui même hors de ce plan... il faut tenir jusqu'à demain matin, va prévenir les habitants de cette ville

    Très bien ramenez moi auprès du général Béorn

    Ainsi fut fait ....

    -------------------------------------

    De leur côté, Jago et Maruk continuaient de confiner la rue de la taverne, pétrifiant des créatures et reformant la pierre en murs afin que soit préservée la vie des quelques personnes qui restaient dans la taverne (hein Thanatos? ). Le nain déclencha un souffle psionique sur la zone embrasée et "souffla" l'incendie comme une bougie d'anniversaire. Il commençait sérieusement à fatiguer, car les combats mentaux à répétition avaient tendance à mener un homme, même aussi endurant à l'épuisement. Il s'arrêta donc un instant pour goûter à quelque parasites psychiques en gelée, et sentit sa capacité cérebrale revenir peu à peu...

    Une dague tomba des toits après avoir ricoché sur une créature qu'Jago ne voyait pas. Maruk fut prompt à la sentir.


    Tient, on dirait que quelqu'un essaie d'abattre une de ces bonnes vieilles sorcières...

    Jago ramassa la dague

    Il faudrait peut être lui dire que ces créatures sont immunisées à ce genre d'armes...

    Hé là haut! La dague ça ne fonctionnera p...

    Un immense brasier s'alluma, détournant l'attention de Maruk et de son compagnon en direction des flammes... quelqu'un avait allumé un feu de joie, avec les murs de part et d'autre, les morts vivants dans cette section du quartier étaient cuits ... les bâtiments en pierre y surviraient certainement aussi.

  20. #20
    Crikorrin Limody Invités
    L'armée impériale commencait a avoir le dessus depuis déjà un bon moment et gagnaient du terrain non sans pertes. Un brouillard c'était formée dans les ruelles et rendait la visibilité presque nulle ce qui compliquait la tache des archers qui ne voyait plus ou tirer. Il avancaient tout de meme en tuant les morts-vivants qui n'avaient pas été touchés dans leur marche. Beorn et les autres commandants restait derrière à diriger les opérations.

    Cet alors que derrière eux, des crissements de pied sur le pavé se faisaient entendre. Pensant avoir affaire a un groupe de creatures qui avaient utilisées un autre chemin pour les piegés, ils se regroupèrent et sortirent les armes, prèt a combattre. Quelques uns laisserèrent sortir leur frustration par des jurons, car avec cette purée de pois, on n'y voyait meme pas son voisin distintement. Les pas se firent plus nombreux et plus rapide, comme si ces creatures couraient! Cela ne se pouvait, mais ils se mirent tout de meme en garde, pret a transpercer la premiere silouhette sortant de l'ordinaire. Soudain, sans prévenir les pas s'arreterent pour laisser place a un silence envoutant. Les Dirigants en pouvaient plus et se dicidèrent a charger, si peut soit- il. Il furent stopper par un hurlement stridant qui aurait fait plier en deux les plus preux. Il fut suivit par une centaine d'autre qui s'éteignirent après un moment. Ce fut Beorn qui reconnut ces sons si distint et s'avanca rapidement verent la source de bruit en empoignant tout de meme la garde de son épée. Après un petit moment, il tomba face à face avec un très grand guerier casqué, qui lui dit calmement, mais a haute voix:



    - Les troupes d'élites des loups-garous sont maintenant sous votre commandement et n'attendent qu'a etre envoyé au front!!


    Il se tut ensuite et resta debout devant le commandant de l'armée impériale Mélandienne.

  21. #21
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages
    1 152
    Le vampire aquiesca aux dires du Druide maudit, il comprennait les risques que même lui encourait, les puissants prêtres qui livraient batailles ne sauraient le tuer, mais le mettrait sans doute fort à mal.

    Alors que le druide se lançait à l'assaut du magicien pour galvaniser les troupes, il sentit quelques sorts de mages venir le renforcer alors qu'un énorme loup aux yeux pétillants de malice le dépassait. Quelques images simples mais expressives se fomèrent dans son esprit.

    Le vampire partait écumer les nombreuses ruelles qui zèbraient les bas-quartiers pour venir en aide aux groupes de mélandiens isolés. En effet la charge putéfiée ne semblait pas unilatéralle, une maléfique intelligence semblait les guider, ils tentaient de contourner l'armée talosienne qui résistait vaillamment et ne se heurtaient qu'à une faible résistance face à de simples milicieux ou des citoyens armés d'outils de manufacture ou d'agriculture.

    Il ne ferait peut-être pas pencher la balance en la faveur des mélandiens, mais il se jura de tout faire pour aider les troupes à ralentir cette marée, il en allait du salut de la cité.

    Un soldat arriva auprès d'officier cmbattant au front principal.


    Capitaine ! Nos hommes nous rapportent que plusieurs groupes de mort-vivants tentent de contourner le front un peu partout dans les bas-quartiers, les habitants résistent, mais ils ne sont pas formés à affronter de telles créatures. Nos rapports font mention d'un immense loup qui passerait d'une ruelle à l'autre pour massacrer ces monstres. Mais il ne saurait être partout, il ralentira leur avance, mais ne pourra les stoper, nous avons besoin de renfonrts au plus vite !

    Bien Caporal, les forces ennemies reculent ici, nous pourrons nous passer de quelques hommes.

    L'officier se tourna vers son intendant.

    Prenez note des lieux ou des renfonrts sont nécessaires et faites dépècher des escouades pour prèter main forte aux habitants de la ville !

    L'homme salua son supérieur et parti au trot vers le front principal, après quoi le capitaine se tourna vers le caporal et remarqua sa tenue. Son armure de cuir était déchirée de part en part, couverte de sang seché et de suie. De multiples balafres ornaient son visage, lacérant ses traits.

    Quant à vous Caporal allez prendre un peu de repos dans cette batisse, on vous y donnera des premiers secours. Faites moi bander ces blessures, changez d'armure, mangez un repas chaud et retournez au front !

    Bien monsieur, merci monsieur !

    le caporal salua l'officier et parti en courant en direction des bâtiments civils annexés par l'amrée.
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

  22. #22
    Raven Al'Qazimir Invités
    Rajko et Méran revinrent en contournant les combats auprès du gros de l'armée. Méran entra dans la tente d'infirmerier pour y incanter un soin de masse et ressortit pour aller retrouver le seigneur Rajko. Le sorcier semblait pensif en regardant les troupes

    Curieux, ... ils s'attaquent au mal et pas à sa cause. Pourquoi ne cherchent ils pas d'où viennent ces créatures et quel est leur but? Ils peuvent encore se battre longtemps comme ça ...

    Ils se battent pour leur ville sire, ils sont enveloppés par la volonté de survivre ...

    Sous-entends tu que je suis d'un cynisme détaché?

    Disons que ce n'est pas votre cité qui est en jeu, vous pouvez donc réfléchir sans encombre d'aucune sorte

    Aides toi et Baine t'aidera disent certains Torils non?

    Alors vous ne ferez rien de plus?

    Au contraire, nous allons les aider là où eux ne peuvent le faire, nous allons nous rendre aux archives et examiner ce qui a été constuit sous la faille que nous avons explorés et voir si une quelconque créature n'y a pas été enfermée. Avec un peu de chance, nous découvrirons sont origine et comment la combattre.

    Nous laissons Maruk et Jago à la chasse aux liches?

    Non attend ...

    Rajko>Zéphyr Messager>Jago

    Retournez auprès des troupes Mélandiennes, ne vous attaquez aux liches que si vous voyez qu'elles approchent. Ils auront besoin de toute l'aide que vous pouvez leur apporter.

    Maruk ne va pas aimer ça, lui qui ne supporte que Jago à ses côtés dans un combat...

    Oui, mais ils auront besoin de lui tout à l'heure, tu verras pourquoi ...

    Bien allons enquêter alors...

    Les deux hommes partirent en direction de la bibliothèque de Mélandis

  23. #23
    Radamanthys La Sombre . Invités
    Radamanthys qui s'était reprit se releva et se lança au combat là où la situation était le plus critique. Ses flèches d'acide et de feu volaient et atteignaient chaque fois leur but. Maintenant a cours de munitions elle sortit sa puissante dague et se lança dans la mêlée. La petite brise qui entourait Radamanthys se transforma en un vent violent et très glacé qui gelait les membres de l’ennemi. Grâce a ce qu'elle avait apprit de son maître elle soignait les guerriers mal en points qui étaient a proximité .Elle pensa: "Il faut faire quelque chose nous ne pourrons nous battre comme cela sans arrêt, alors que ces maudites créatures sont inépuisables.» Voyant soudain une liche au milieu des morts-vivants, l'alu-fielonne eu un frisson et une image lui apparut. Mais se souciant peu de cela elle reprit ses esprits et combattit avec une force redoublée.

  24. #24
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    979
    Bien que subissant un cuisant revers, les morts-vivants déferlaient encore et encore, sortant par de minuscules interstices autour de la faille presque totalement obstruée. Mais il en apparaissait moins qu’auparavant, un regain d’espoir submergea le cœur déconcerté des quelques combattants pouvant voir la scène.

    Avec la disparition de plusieurs des liches, la gigantesque horde semblait de moins en moins contrôlée, rendant la partie plus facile aux Melandiens. Seuls les puissant gardes d’élites invoqués par Sikk Talam ravageaient les rangs Talosiens, fauchant les têtes dans d’immenses gerbes de sang. Un immense charnier de cadavres se formait peu à peu dans Melandis, véritable mer d’immondices s’agrandissant sous les cris des agonisants.



    Bravant la terrible marée les héros naissent,
    D’autres, engloutis par la fureur disparaissent.
    Les cadavres s’amoncèlent sur le sol flétri,
    Et se propage le cruel chant d’agonie.

    [ ]

  25. #25
    Morgon est déconnecté En cours d'inscription
    Date d'inscription
    November 2003
    Messages
    423
    Matteo avait réussis a se glisser jusqu'a une ruelle qu'il pensait vide de monstres, il s'y posa pour réfléchir, il avait uttilisé sa seule dague + 3 et il lui restait 2 normales, il ne peut blesser de liches avec les normales, il devait trouver un moyen de s'approcher de sa cible, a un contre un, sinon les combatants zombies ne ferraient qu'une bouchée de lui, il avait presque la solution, lorsqu'il vit un groupe de zombies qui esquivaient l'armée.

    Alors, il se cacha et regarda les non-morts, il vit qu'ils se battaient contre un immense loup, a 15 contre 1, le loup était puissant, mais il n'allait peut être pas s'en sortir, et un allié si puissant ne devait pas mourir maintenant...


    Matteo pris une nouvelle dague de jet, la mit gracieusement entre ses deux doigts, et cria une hymne a la guerre de sa puissante voix, quelques zombies arrêterent de se battre contre le loup pour écouter ce son si puissant, sorti par un homme qui n'avait pas l'air d'avoir une force énorme.
    Matteo vit alors au loin qu'un coup de vent puissant aller arriver d'ici moin de 3 secondes, le jordain lanca la dague, après encore quelques calculs, mais il trembla dans le tir, la dague parti, pris le vent et accélera, elle traversa seulement 4 zombies qui s'effondrèrent, et se ficha profédemment dans le mur a côté du loup, Matteo vis alors des différentes herbes au sol, et une fontaine d'eau sale, il cueuilla les herbes devant l'air perplexes des zombies qui l'attaquaient, ceux qui attaquaient toujours le loup ne l'avait pas vu.
    Matteo couru droit devant lui, jusqu'a la fontaine, dans sa course il transperca habilement une zombie et esquiva avec agilité un coup de masse par un squelette, il jeta alors ses herbes a l'eau qui devint vert fluo, il sauta sur le loup l'obligeant a reculer, la fontaine explosa dans un bruit assourdissant, tuant touts les morts qui étaient proche d'elle, Matteo était alors juste a côté de sa dague qu'il récupera, il regarda l'étendu des dégats, tout les zombies était morts mais 4 squelettes étaient encore en vie, et une goule s'approchait a grand pas, le loup lui sauta dessus et la déchira, Matteo, lui, attendait patiemment les squelettes, le premier arriva et lui mis un coup de masse maladroit, Matteo le frappa aux genous avec une précision chirurgicale, les 2 jambes du squelettes se démentelèrent.
    Le loup revint alors, une liche se téléporta a côté de la fontaine explosée, elle avait la dague magique de Matteo plantée au milieu du crane, elle leva la main la dague arriva droit sur le jordain qui l'évita, elle blessa un squelette, que l'immense loup eu tôt fait de massacrer, Matteo vit que le loup tuerai sans problèmes les quelques squelettes qui avaient survécu, il devait le couvrir des incantations de la liche

    L'affreuse voix de la liche résonna dans la tête de Matteo
    "- Comment as tu osé t'attaquer a moi ? Tu va mourir !
    -C'est ca ... l'autre aussi a dis ça tout a l'heure"

    Le loup venait de partir pour aller tuer une autre troupe de zombies qui fuyait l'armée et qui massacrait les civils, c'est mieux ainsi, si il perd ce combat il n'y aura que lui qui mourra, si le loup meurt, personne ne protegera les civils des fuyards.

    Liche========> flèche de feu========>Matteo

    Matteo eu un rictus moqueur quand il vit la flèche disparaitre devant lui

    la liche incanta alors une fletrissure abominable d'abi malzim, d'un regard le jordain stoppa net le sort avant qu'il sorte.

    une contingeance de déclencha alors
    Liche===> manteau amélioré======> Liche
    Liche===> porte d'ombre ======> Liche
    Liche===> nuée de météore ======> Le toit juste derrière Matteo

    la liche disparut, et des météores s'abbatire sur la maison juste derrière Matteo, qui s'écroula, Matteo fit une esquive admirable pour esquiver les gravats incandescents, la liche avait joué un très joli coup, mais le jordain l'avait prévu a l'avance
    Matteo tendit alors l'oreille, et remarqua la liche, elle se concentrai sur son incantation, et les stoppai a chaque fois, la liche avait compris qu'elle ne pourrait rien faire contre cet individu avec des sorts, elle voulu le toucher avec sa main paralisante, Matteo esquivait la main invisible avec amusement, la liche faisait autant de bruit qu'un éléphant.
    Le manteau amélioré se dissipa, Matteo frappa, l'effet entropique de l'uranium téléporta la liche a quelques mètres, elle était trop loin pour que Matteo ne l'entende, elle lui jeta une flétrissure abominable d'abi-malzim, qui n'eu aucun effet, et fuya a nouveau.
    La lame, bien que de l'avoir téléporté, l'avait plus que serieusement bléssé, elle avait le ventre ouvert, et de plus le jordain avait effacé de son repertoire la plupars de ses sorts puissants, il se dis qu'elle n'étais casiment plus un danger, mais il voulait tout de même la tuer, pour affaire personnelle, il se remit donc a la chercher...

  26. #26
    Date d'inscription
    May 2003
    Localisation
    Près de Lausanne
    Messages
    109
    Morlak qui était sur le toit des bâtisses des bas quartiers, vu que la liche lançais ses sorts uniquement à l’aide de parchemins étranges. La réponse devait se trouver la d’où la créature venait : au fond des cryptes de Mélandis. Le psion lança alors le sort téléportation pour se rendre vers les Talosiens qui s’étaient déplacé avec Radamanthys La Sombre.

    Morlak -> téléportation -> Radamanthys La Sombre

    Le psion dit alors au autres Talosiens :
    « Je vais aller voir dans les cryptes, si des guerriers ou d'autres veulent venir avec moi, qu'ils le fassent maintenant. C’est là que se trouvent probablement les réponses à nos questions. »

    Morlak attendait une réponse.
    Il suffirait que nous vivions plus simplement pour que d'autres puissent simplement vivre. [inconnu]
    La dictature c'est "ferme ta guele" la démocratie c'est "cause toujours" [Woody Allan ?]
    Il ne sert de rien à l'homme de gagner la lune si il vient à perdre la terre.
    Venez visiter L'Antre des Délices et Le Vagabond de l'Aventure

  27. #27
    Radamanthys La Sombre . Invités
    Radamanthys La Sombre tourna la tête vers le psion puis regarda les guerriers se battre.

    Mes amis démons vont rester pour aider et soigner les guerriers.

    Elle s'approcha d'un guerrier et lui dit :

    Trouve des volontaires et suivez nous , nous allons dans les cryptes pour voir d'ou viennes ces monstres .

    Le guerrier parla a quelques uns de ses compagnons et revins vers l'alu-fielonne avec a peine 4 autres guerriers les autres préférant tenir la bataille où elle était le plus sanglante .Radamanthys demanda a deux démons de la suivre et dit :

    Très bien Morlak ma compagnie et moi te suivons a plusieurs les recherches serons moins longue, j’espère.

    La petite équipe attendit les ordres de Morlak.

  28. #28
    Chaos Invités
    Chaos et son assassin se dirigeaient vers le mage qui les accompagnait, qui lancait des sorts sur les morts-vivants au alentour. Alors qu'il arrivait a hauteur du mage, une explosion eut lieu a quelques metre derrière eux et les projeta aux sol. Chaos se relevit et regarda pour voir ce qu'il venait de se passer et vit une liche qui venait juste de se téléporter à côté d'eux, une maison était en flammes derrière elleet menacait de s'écrouler a tout moment. Le mage commenca a incanter mais ses sortilèges ne firent rien sur la liche qui était protége par plusieurs défenses magiques, elle eut un rictus quand elle vit les sorts disparaitre devant elle.

    Faiblesse, rien de puissant ici. Vous allez tous mourir et les autres vont suivre après devant notre armée. Vos pauvres sortilèges ne font rien sur moi et vous avez aucune chance de me tuez.
    Elle regarda Chaos puis le mage, elle commenca une incantation et la magie noire se fit sentir rapidement.
    Liche --> Doight De Mort --> Mage
    Le mage n'eut pas le temps de finir son sort, il s'écroula par terre dans une marre de sang, son corps avait en partie disparut. L'assassin se mit derrière la liche, attendant que les protections s'arretent. La liche commencait une autre incantation, l'assassin voyant que son chef en était la cible, sauta sur la liche en essayant de la poignarder. Il se heurta au protection magique et sa lame ne fit aucun effet mais arreta la liche dans son sortilège. Elle se retourna et regarda l'assassin froidement.

    Je ne vais pas perdre du temps à cause de vous, j'ai des choses a faire qui ne doivent pas attendre. Vous allez mourir mais pas par ma main.
    La liche fit une incantation
    Liche --> Animation des Morts --> Zone
    Liche --> Portail dimentionel --> Liche
    Elle disparut devant Chaos et l'assassin, des bruits se firent entendre, les cadavres se relevaient, et il y en avait beaucoup trop pour qu'à deux ils puissent y survivre. Une énorme bruit secoua la ville projetant tout le monde au sol, la maison venait de s'écrouler dans la rue tuant la plupart des cadavres dans la zone d'éboulement. Chaos et l'assassin se chargèrent des derniers et les finir rapidement.
    Après les avoir fini, ils partirent dans la direction opposé d'où ils venaient d'arriver en espérant qu'il pourrai récupérer le combat.

  29. #29
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'antre de la fooooliiiie
    Messages
    1 152
    Le loup partait reconnaissant envers le jeune mélandien pour son acte de bravoure. Il mettrait à contribution le temps précieux que Matteo lui offrait.

    Le gueule de la bête était emplie de boûts de chaire putréfiés et putrescents, l'odeur leur prenait à la gorge, une telle puanteur était innacceptable. Quant à ses poils ils étaient englués dans un sang noirâtre en cours de coagulation.

    Alors qu'il arrachait les tripes d'un autre mort-vivant il ne rêvait que d'un bon bain chaud. Les lames ripaient sur son épaisse fourrure alros que ses griffes meurtrières massacraient des non-morts sans relache, alors que les civils fuyaient pendant la courte accalmie que leur offrait le vampire.
    La plus grande peur des chauves-souris, c'est l'incontinence diurne. (oui parce qu'elles dorment le jour, pour le reste... comprendra qui pourra )

  30. #30
    Morgon est déconnecté En cours d'inscription
    Date d'inscription
    November 2003
    Messages
    423
    [I]Matteo arpentais les ruelles quasiment vides de morts vivants, a la recherche de la liche, elle était trop affaiblie pour être autre par, quand il vit un portail dimensionnel arriver, ça ne pouvait être qu'elle, ou une autre liche, il se cacha derrière un tonneau et vit qu'elle était ouverte au ventre, elle avait aussi perdu son dernier sort haut niveau qu'il n'avait pas réussis a supprimer: le doigt de mort

    Matteo remarqua que la liche était protégée contre les armes magiques, dommage, il devait attendre la fin de la protection.

    La liche avancat de quelques pas, puis se rassit, comme épuisée, elle était devenue très faible, mais elle restait tout de même dangereuse: une liche est une liche. Matteo se lassa de la surveiller, il regarda autours de lui et remarqua un petit jardin pleins de plantes très rares, il en arracha un peu, et les mis dans sa potion d'haleine hardente, il secoua fortement la bouteille et mis le mélange sur son épée, puis il ramassa d'autres plantes et pris la sève de ces plantes dans sa dernière potion, une potion de régénération, il en bu un petit peu et mis le reste sur son épée.
    Puis il ramassa un peu de terre, des feuilles de 6 plantes diffrentes et les mis dans sa main. La liche n'avait pas perdu sa protection, il devait pourtant attaquer maintenant, là il ne fait rien pour l'armée alors que touts les soldats se battent fièrement, il lanca alors la terre et les herbes sur la liche, puis sorti sa gourde et lanca de l'eau dessus, il y'eu une petite explosion et la liche pris feu, la le jordain lui sauta dessus, un coup d'épée lui jeta dissipation de la magie grace a la potion de régéneration mélangée a la sève des plantes et l'autre mélange brula affreusement la liche, qui tomba sur le coup, le corps fumant.

    "- et une de moins... les autres se trouvent au beau milieu du champ de bataille, je vais devoir commencer a me battre serieusement..."

Page 1 sur 8 123 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Quête : la maison des morts] Le cimetière/Chandara
    Par Althéa dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 116
    Dernier message: 16/03/2009, 22h37
  2. [Quête] La maison des morts : le cimetière de Linceul
    Par Althéa dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 28
    Dernier message: 25/01/2009, 21h57
  3. [Quête] La maison des morts : une réception à Linceul
    Par Althéa dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 22
    Dernier message: 14/12/2008, 21h37
  4. [Quête] La maison des morts : Linceul
    Par Althéa dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 54
    Dernier message: 12/11/2008, 17h10
  5. [Quête] La maison des morts : sur la route de Linceul
    Par Althéa dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 106
    Dernier message: 12/11/2008, 09h31

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231