Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 43

Discussion: [Quête] L'assaut contre Meboth : Non loin de Manost

  1. #1
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258

    [Quête] L'assaut contre Meboth : Non loin de Manost

    Après la fuite de sire Meboth...

    Non loin de Manost, le village de Malsh était encore bien animé malgré l'heure avancée de la nuit. La place princpiale voyait s'élever de grandes flammes en son centre, et les gens manger avec bonheur la viande rôtie sur ce feu de joie. Il y avait là des nains et des hommes, festoyant ensemble, se remplissant la panse allégrement.


    ...Le poids de son armure et sa hache le ralentissait. Le sang qui coulait sur son visage rendait sa vue trouble mais le nain voyait la lumière des flammes dans le ciel, à travers le feuillage, et courait entre les arbres aussi vite que ses jambes fatiguées lui permettaient. Une plaie saillante au frond le brûlait, et trouvant difficilement dans les bouchées d'air qu'il prenait les ressources nécessaires pour continuer sa course. Mais il ne devait pas s'arrêter...Il fut en vue du feu, qu'il finit par atteindre. Les fêtards cessèrent leur activité lorsqu'ils virent le nain en sang s'écrouler devant eux, exténué. Il fut aussitôt relevé par un homme qui se mis accroupi et le regarda dans les yeux :

    - Qu'est-ce qui s'est passé ??

    Le nain rouvrit les yeux, puis ramassa sa hache au sol, perdant à moitié l'équilibre.

    - Derrière moi...elles arrivent...

    En un mouvement, il se retourna, et mit sa hache devant lui, prêt à se battre à nouveau. Mais lorsqu'il vit une quinzaine d'ombres sortir du bosquet, devant lui, volant à quelques centimètres du sol, il tomba à genoux, lachant sa hache.

    - ALERTE ! AUX ARMES !!

    La fête avait rendu la moitié des hommes et nains invalides pour un combat. Le deuxième nain de garde ce soir là, se dirigea vers les ombres, la hache prête à frapper le premier ennemi qui osait s'aventurer dans la zone à portée de ses coups, puis il décrocha une fiole de sa ceinture. Il la jeta au sol où elle se brisa, libérant une boule de feu qui s'éleva très haut dans le ciel avant d'exploser dans un grand éclat de lumière.




    Le regard d'un des gardes sur les remparts de la tour de Vigie fut attiré par l'éclat lumineux à quelques lieux d'ici. Il courut vers le poste de garde de l'entrée, mis ses mains en porte-voix, et du haut de la muraille hurla :

    - SIGNAL D'ALARME ! ON ATTAQUE AU SUD ! ENTRE ICI ET MANOST !



    Le nain faisait des mouvements provocateurs avec sa hache en direction des ombres.

    - Vous êtes tellement pathétiques que même la mort n'a pas voulu de vous. ALLEZ FIENTE MORT-VIVANTE ! APPROCHE !

    Les ombres se jetèrent sur lui. Le nain donna un coup sur la première ombre à portée mais elle esquiva l'attaque sans difficulté. Il leva des yeux horrifiés sur l'ombre dont les yeux rouges brillèrent avec plus d'intensité. L'ombre tendit le bras qui tenait une gemme en direction du nain. L'âme du nain tentait de résister mais elle était inexorablement attirée par la gemme. Soudain, l'âme regagna le corps qu'elle venait de quitter, la gemme tomba sur le sol avant de rouler sur le chemin de terre...
    Le nain vit l'extrémité d'une flèche acide apparaitre sur le torse de l'ombre qui s'écroula sur le sol. La personne qui se tenait devant lui n'était pas plus vivante que ces ombres, ça, il en était sûr. Les ombres se tournèrent alors vers le nouvel arrivant. L'une des ombres s'avanca vers lui, tendant une gemme. Mais il ne se passa rien, le demi-elfe mort-vivant regarda l'ombre en souriant, et d'un mouvement rapide et compliqué, il envoya une volée de projectiles magiques.


    Ravestha ---> Projectiles magiques ----> Ombre

    Ravestha sourit de voir que sa magie restait tout de même efficace et que sans ses armes, le guerrier-mage s'en sortait plutôt bien. Mais son sourire s'effaça rapidement lorsqu'il vit que les douze ombres l'avaient toutes pris pour cible. Il se démenait comme un beau diable tentait d'esquiver ou de contrer les assaults répétés des ombres, mais un coup de trop le fit tomber sur le sol. Il se releva le plus rapidement possible et maintint une certaine distance avec les ombres.
    On entendit un hennissement de cheval et des soldats montés firent irruption au galop, chargeant les ombres. Ravestha en profita pour se ruer sur les morts-vivants et détruire deux nouvelles ombres. Il évita de justesse un coup d'épée d'un des cavaliers.


    - Ne m'attaquez pas ! Je suis Helmite !

    Les ombres et les cavaliers engagèrent le combat. Ravestha resta immobile, observant les soldats détruire les ombres les unes après les autres avec une efficacité incontestable.
    Une intuition le fit se retourner, une ombre était en train de capturer l'âme d'un cavalier tombé au sol, un peu à l'écart du reste du groupe et de la zone de combat. Il fit une brève incantation :


    Ravestha ---> Flèche acide de Melf ----> Ombre

    Et une nouvelle flèche acide vint perforer cette fois la tête de l'ombre. Il ne restait pas une de ces créatures, il espérait seulement qu'aucune ai pu s'échapper...
    Les habitants étaient restés à l'écart et le nain aidait son compagnon blessé à se soigner. L'un des soldats montés s'approcha de Ravestha, l'épée toujours hors du fourreau.


    - Qui êtes-vous ? Vous vous dites helmite et vous êtes aussi vivant que ces ombres !

    - L'un n'empêche pas l'autre, jeune homme... Et même en y regardant de plus prêt, vous ne reconnaissez pas votre Grand Emissaire ?

    Il est vrai que l'avatar éthéré de Ravestha rendait ses traits confus et un peu vagues. Mais l'homme, le fixa quelques secondes puis ouvrit de grands yeux pleins de surprise.

    - Pardonnez-moi, sire, de ne pas vous avoir reconnu, fit-il, le poing sur son plastron, rouge de honte.

    - Ne vous excusez pas, transmettez juste un message au conseil manostien. Prévenez Folken de ce qui vient de se dérouler, et dites lui que Ravestha est de retour à Manost. Je n'ai pas besoin de vous demander de lui expliquer ce que je suis devenu, je présume...

    Le cavalier, encore sous le coup de la surprise, rassembla la cavalerie, et reprit la direction de la Tour, laissant derrière lui deux soldats pour aider la population du village...
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  2. #2
    Viviane de Rohan Invités
    Cette nuit là, Viviane avait décidé de s'éloigner de son théatre ou elle se sentait bien seule pour faire un tour à l'exterieur de Manost aux environs de la ville de Malsh afin de trouver de l'inspiration pour la tragédie qu'elle tentait d'écrire.Tandis q'une grande fête se déroulait dans la ville elle alla s'installer un peu plus loin pour être tranquille mais tout de même profiter de la musique qui lui faisait oublier ses moments de mélancolie.
    Alors qu'elle cherchait à écrire une poésie sur les exploit qui s'était passé en ville, elle entendit deux grands cris d'alarme pousser par des Nains lui semblait-il.Elle prit son arc et s'approcha de la ville pour voir ce qu'il en était:un nain était en train de combatre des créatures qu'elle identifia au premier coup d'oeil tellement elle en avait entendu parler,c'était des ombres.Elle hésita à se ruer dans la bataille,elle qui ne pouvait laissé une personne dans une telle situation mais elle n'avait que très peu l'experience des combat et en tirant une flèche,elle aurait aussi bien pu blesser le nain que les ombres.Tout à coup un guerrier semi-elfe apparu et engagea les ombres.Alors que celui-ci était en train de se faire submerger la cavalerie manostienne arriva et lui-sembla t'il extermina se qui restait d'ombre.
    Soulagée de cette victoire, Viviane s'apprêtait a partir quand elle apperçu une ombre mal en point qui essayait de se sauver discrètement,mais les longues nuit passer à fair le guet avec les enfants de son age sur les murailles du chateau de son père avait ne serait-ce q'un petit peu augmenter la vu nocturne de la barde elle décida donc de Bander son arc et tira sa flèche,Malheureusement celle-ci fit mouche mais eu pour effet de faire s'arrêter l'ombre,Viviane en profita et ne manqua pas cette cible immobile,la flèche transperca la créature la tuant sur le coup.
    Contente de cette victoire personnelle,siminime soit elle,elle s'approcha de l'ombre et remarqua que celle-ci tenait une gemme dans la main.Elle arracha celle-ci au cadavre et s'en partit vers la ville.
    Arrivée à Malsh elle vit le demi-elfe et lui cria:


    -J'ai une gemme étrange que j'ai trouvée sur le cadavre d'une ombre, ca vous interresait peut être de la voir?

  3. #3
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    HRP : je ne suis pas sûr d'avoir été bien compris. J'ai envoyé un MP, j'espère qu'il a été lu, et les liens aussi, parce que ca concerne tout le monde.
    Règles d'utilisation de la couronne :

    * évitez les intrusions :
    --> Pour ceux qui ne participent pas à une quête, pas d'intrusions irréalistes, HRP ou complètement off-topic, SVP. Respectez le jeu des autres et l'ambiance qu'ils essayent de créer.
    Viviane, je ne reproche pas de faire du RP, mais je pense que la moindre des choses auraient été de me prévenir, moi ou un autre participant à la quête, de ton intrusion dans notre RP. Sache que nous n'avancons pas message par message, en improvisant avec ce que met chacun mais bien en anticipant.

    Il faut savoir aussi que Malsh se trouve à quelques lieues de Manost, et le village est plus près de la tour de Vigie que de Manost, donc venir se promener dans ce village, comme par hasard la nuit des événements narrés, alors qu'il est assez loin de Manost, ce n'est pas ce que j'appellerais une intrusion "réaliste".
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  4. #4
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    Ravestha avait quitté le village, laissant la population se remettre. C'est ainsi qu'il rejoint la nuit-même la tour de Vigie, fierté de la défence Helmite, véritable fort. Il patienta là-bas, attendant le retour du messager et de Folken. Les hommes ne cessaient de le dévisager sur son passage...quelle surprise pour eux de voir leur Grand Emissaire sous cette forme. Ravestha discuta longuement avec les chefs en charge de la tour de Vigie...Mais sa mort restait un secret pour tous, personne ne s'expliquait comment le Grand Emissaire était réapparu de la sorte, il taisait cette partie de son histoire...

    Ravestha n'apprit rien sur ces ombres de la bouche des chefs, il n'y avait pas eu d'antécédents dans cette région. Lorsque l'aube approcha, il ressortit sur les remparts guetter la venue de son conseiller. Chaque regard il croisait était mêlait la surprise et l'appréhension. Ravestha avait quelque peu changé physiquement, mais il était resté le même, mis à part le fait qu'il gardait les événements récents pour lui.

    Il fut tiré de ses rêveries à la vue des premiers rayons du soleil que laissaient passer les montagnes de la cordillère du Faucon...Son regard fut attiré par un cheval au galop qui se dirgeait vers la tour.


    - Seul ?

    Ravestha était surpris, et encore plus lorsqu'il reconnut le visage du messager, sans trace de Folken dans les environs. Le messager descendit de sa selle et s'avança vers Ravestha. Il s'inclina légèrement, il avait l'air très fatigué et il avait l'air perdu et désorienté.

    - Sire, je suis navré, il est arrivé quelque chose pendant le trajet.

    - Quoi donc ? fit le grand Emissaire un peu inquiet.

    Le messager lui raconta tout en détail alors que le visage de Ravestha trahissait une certaine surprise.

    - Ils tombent bien ceux-là...Qu'est-ce qui se passe encore...

    - Oh sire, je suis un peu perdu, c'est-à-dire que vous, d'abord qui revenez...euh...mort, et puis le Gardien Folken, un elfe ailé qui disparait sous mes yeux...ben...alala...ca fait beaucoup en deux jours. Si je pouvais aller me reposer, parce que mes pensées sont un peu chaotiques...
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  5. #5
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    626
    Cela faisait maintenant depuis plus d'une heure que le Paladin chevauchait. Il avait lancé son cheval à brides abattues en espérant pouvoir rattraper le Conseiller. Le soudain départ de Folken l'avait laissé pantois et il ne savait que penser. Qu'est ce qui avait poussé le Conseiller à partir si soudainement ?
    Le Paladin chevaucha encore pendant plus d'une heure. Sa fidèle monture commençait à montrer des signes de fatigue et le Paladin se demanda si elle allait pouvoir encore tenir le coup. Soudain, émergea devant lui la vigie.


    "Ton calvaire est terminé brave bête."

    Hugues descendit de la noble monture et lui flatta l'encolure.

    "Reposes toi, tu l'as bien mérité."

    Hugues décida de poursuivre le reste du chemin à pieds. Son esprit était toujours accaparé par Folken. Le Paladin commençait à se faire du soucis. Il ne voyait trace du cheval de son ami. Que se passait-il donc ici, se demanda t'il? Pour éviter toute déconvenue, le Paladin tira Dernier Repos de son fourreau et poursuivit sa route.

    Soudain un bruit de voix l'attira sur sa gauche. Deux personnes étaient en train de discuter. A l'intonation de la voix d'un des interlocuteurs, il perçut qu'il y avait un problème.
    Le Paladin se dirigea vers les voix. Ses instincts de chasseurs de Morts Vivants l'avertir soudainement d'un danger. Il s'approcha des deux voix et ne put en croire ses yeux.
    Un garde parlait à un fantôme. N'écoutant que son courage, le Paladin se rua sur le fantôme. Cependant, celui-ci se montra plus vif que lui et stoppa son attaque. Le fantôme regarda le Paladin dans les yeux et rengaina son épée tout en ne quittant pas des yeux Hugues.


    "Tu n'es pas un fantôme comme les autres. Il émane de la bonté de toi.

    _ Merci noble Paladin. Ne sais-tu pas qui je suis pour oser m'attaquer ?"

    Le Paladin fit non de sa tête et se tourna vers le garde qui lui faisait des signes.

    "Messire, c'est le Grand Emissaire de Helm."

    Le Paladin se tourna vers le fantôme.

    "Vous êtes Ravestha, le Grand Emissaire ? Le Paladin posa un genou à terre en signe de reconnaissance.

    _ C'est ainsi que l'on me nomme en effet. Relève-toi noble Paladin et dit moi ce qui t'amène.

    _ Je suis à la recherche de Messire Folken, je pense qu'il devait venir vous rejoindre.

    _En effet, mais il a eu un petit empêchement. Mais vous, vous allez peut-être m'éclairer sur un point. Que faisaient toutes ces ombres ici ?

    _ C'est une longue histoire Emissaire.

    _ J'ai tout le temps devant moi répondit le demi-elfe."


  6. #6
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Arf un peu partout, une femme dans chaque port!
    Messages
    1 339
    *Dryade avait informé Gothmog qu'il devait attendre les messages de Folken et du paladin Hugues de Breizh partis à la Tour de la Vigie. Cependant, après plusieurs jours d'attente, Gothmog n'avait eut la visite d'aucun messagers. Il commençait à s'inquiéter. Que leur était-il arrivés?

    Gothmog décida de confier le Loyal à Dryade et commença à faire ses bagages. Il prit un provision de nourriture et de boisson pour 1 personne pour une durée de 1 semaine. Il enveloppa le tout dans un drap et le mit sur son dos. Après avoir salué les clients de la taverne il sortit en direction de sa boutique 'Manomonstres' afin d'y apposer un écriteau 'Fermeture exceptionnelle pour une durée indéterminée'. Il ferma la porte d'entrée à clef et donna cette dernière à Dryade afin qu'elle nourrisse les animaux et monstres de sa boutique en son absence.

    Gothmog emporta son épée et s'envola en direction de la Tour de la Vigie. Après 30 minutes de vol, il arriva à la hauteur de cette dernière. Il se posa dans la cour intérieure et demanda à voir un Lieutenant. Après quelques minutes d'attente, un jeune Lieutenant arriva tout essouflé et dit :

    "Vous avez fais appel à moi mon Capitaine?"

    Gothmog : "Oui, j'aimerais savoir si vous avez vu le Commandant Folken et le paladin Hugues"

    Lieutenant : "Je n'ai pas vu le Commandant depuis des jours. Il devait arriver pour quel jour?"

    Gothmog : "Il devait être arivé depuis plus de 2 jours"

    Lieutenant : "Je suis navré mais nous ne l'avons pas encore vu ici. Quand au Paladin Hugues, je crois qu'il se trouve près de l'arbre là derrière. Il est en discusion avec 3 autres personnes"

    Gotmhog : "Bien, je vous remercie pour ces renseignements, je vais de ce pas le voir"

    Gothmog suivit un sentier qui conduisait vers l'arbre que lui avait indiqué le Lieutenant. Lorsqu'il arriva à une dizaine de mètres de celui-ci, il apperçu un groupe de personnes entrain de discutter. Il reconnu facilement le paladin Hugues, 2 gardes et son regard s'arrêta sur une 4ème personne. Il ne parvenait pas à la reconnaître bien qu'un sentiment de familiarité naissait en lui. Lorsqu'il ariva à leur hauteur, il reconnu le dirigeant de Manost : Ravestha!

    Gothmog : "Ca alors! :8: Je ne m'y attendais pas du tout! Vous êtes de retour? J'en suis ravi :happy: . Mais vôtre apparence m'est étrange... ëtes-vous à moitié mort? :omg: :..: "
    Statut : peu présent sur le forum, mais fais des efforts

  7. #7
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    Ravestha se tourna vers Gothmog :

    - A moitié mort...on pourrait dire ça comme ça...Mais il y a un problème qui requiert toute notre attention. Allons en discuter à l'intérieur...

    Le groupe pénétra dans la tour. Il y resta longtemps à discuter :

    - J'ai du mal à comprendre ce que font les ombres si loin de Manost actuellement, fit Hugues.

    - Nous ne sommes pas sûrs que cette attaque a un quelconque lien avec les événements récents qui se sont déroulés à Manost, ajouta Ravestha.

    - Pourtant c'est étrange, vu qu'il n'y a pas eu d'antécédents de genre dans le coin, fit Gothmog.

    - Il nous faut commencer par savoir qui se cache derrière tout ca, les ombres ca va bien au début, mais bon...Il faut trouver ce Sire Meboth qui cause tant de troubles

    La discussion dura assez longtemps, le paladin et le balor rapportant tout ce qu'ils savaient et tentant de comprendre les raisons de ce qui s'était passé à manost, et si cela était lié avec ce qui s'était passé dans la nuit précédente. Après ces échanges, le groupe se sépara, depuis le temps qu'ils discutaient, il était temps de se changer un peu les idées, d'autant plus que la nuit allait tomber.

    Ravestha cessa son pouvoir de manifestation et disparut, ne laissant derrière lui qu'une petite brume qui se dissipia rapidement. Hugues s'installa à l'extérieur avec Gothmog, où ils continuèrent à discuter. La nuit tombée, les gardes furent relevés par d'autres qui continuèrent leur ronde sur les remparts de la Tour, à la lumière crépitante de leurs torches. L'obscurité qui emplissait la place là où la lumière des torches ne portaient plus était oppressante. Hugues et Gothmog dormaient à moitié quand le premier s'éveilla d'un coup, mué par sons sixième sens de paladin, tapant sur le torse du balor par réflexe. Il fut rassuré quand il vit qu'il ne s'agissait que de Ravestha qui venait de réapparaître devant eux.

    - Ah c'était bien la peine de me réveiller !, fit Gothmog.

    - Désolé, firent en choeur Ravestha et Hugues.

    Hugues se leva, sa main quittant la garde de Dernier Repos qu'il avait agrippé par réflèxe. Il fit quelques pas, une patrouille de garde passa devant eux, les saluant d'un signe de tête. Quelques secondes plus tard, Ravestha et Hugues tournèrent brusquement la tête l'un vers l'autre, les sourciles froncés, croisant leur regard. Hugues dégaina, dans un bruit de ferraille. Gothmog se leva d'un bond :

    - Quoi quoi quoi ? Elles sont là ?

    Alors que Ravestha allait lui répondre, on entendit un long hurlement accompagner la chute d'un soldat depuis les hauts remparts de la tour jusqu'à ce qu'il s'écrase à quelques mètres du lieu où ils se trouvaient. On entendit alors une cloche sonner puissamment :

    - Elles sont entrées !

    A peine Gothmog avait prononcé ces mots que des dizaines d'ombres surgirent sur les remparts, prenant les soldats de patrouille en défaut, et créant un large surnombre. L'alarme avait entrainé la sortie de plusieurs dizaines de soldats prêts au combat qui se jetèrent alors sur les ombres qui faisaient leur apparition partout sur les remparts.

    - Allez, encore ! Vous n'avez pas eu votre dose la dernière fois ?! hurla le Grand Emissaire.

    Il s'approcha de l'ombre la plus proche qui venait d'atteindre le rempart, et lui balanca un nouveau sort :

    Ravestha ----> Eclair ----> Ombre

    - Vous n'avez pas encore compris ?

    Le flux d'ombres s'était stoppé, mais quand il regarda autours de lui, il était entouré d'une dizaine d'ombre qui le fixait de leurs yeux rouges. Il ne put voir ce qui en était pour ses compagnons. Il fit une incantation rapide :

    Ravestha ----> Eclair multiple ----> Ombres

    - Bon je crois qu'une deuxième explication s'impose...
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  8. #8
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    626
    Le Paladin jura pour lui-même. Décidément ces Ombres n'allaient pas les laisser tranquilles.
    Le Paladin se concentra sur ses ennemis. Deux ombres approchaient de lui.


    Hugues de Breizh --- Repousser les Morts Vivants --- Ombres.

    L'une des deux se volatilisa sous l'impulsion magique, l'autre stoppa son avancé. Hugues en profita pour lui porter un coup de son épée Dernier Repos. L'Ombre tenta d'esquiver mais ne fut pas assez rapide et s'empala sur l'arme du Paladin.

    "Deux de moins. Vous deux, suivez moi" dit-il en désignant deux gardes.

    Hugues de Breizh, suivi par les deux gardes se dirigea vers les escaliers de la Tour. Le corps de quatre gardes et de deux ombres gisaient sur le sol. Le Paladin redoubla de prudence dans les escaliers. Arrivés sans encombre au sommet de la tour le Paladin se déploya avec les deux gardes derrière lui. Cinq ombres se trouvaient là et elles n'attendaient qu'une erreur des trois hommes.

    "Bon, chacun la sienne. Et attention, pas de témérité. Les héros finissent souvent au cimetière.

    _ Bien Messire."

    Les soldats, surentraînés, ne commirent pas l'erreur de se jeter directement sue les Ombres. Ils attendirent qu'elles approchent pour lancer leurs estocades.
    De son côté le Paladin empoigna de plus belle Dernier Repos, et se chargea de l'Ombre qui se dressait contre lui. Frappant de taille et d'estoc, il parvint à mettre rapidement son adversaire au tapis. Poursuivant sur sa lancée, il décapita promptement une deuxième ombre.
    De leurs côtés, les deux gardes étaient venus à bout d'une ombre et s'occupaient d'une seconde. Le Paladin se jeta sur la troisième. Celle-ci se jeta sur lui et projeta le Paladin contre les créneaux. Voulant poursuivre sur son élan, elle se jeta sur la Paladin qui eu juste le temps de se pousser. Emportée par son élan, l'Ombre passa entre deux créneaux et se fracassa la tête 20 mètres plus bas. Dans le même temps, les deux soldats étaient venus à bout de la cinquième ombre.


    Hugues se retourna vers les deux soldats pour les féliciter. Il n'en eu pas le temps. Une Ombre se glissa derrière les deux gardes et en embrocha un. Alors qu'elle allait s'en prendre au deuxième, le Paladin réagit :

    Hugues --- Repousser les Morts Vivants --- Ombres.

    Cela eut pour effet de stopper l'Ombre et de permettre au garde et au Paladin de tuer celle-ci.
    La Tour était nettoyée. Cependant, au sol, le combat faisait toujours rage.

  9. #9
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Arf un peu partout, une femme dans chaque port!
    Messages
    1 339
    *Le son de la cloche et des bruits de combats entre les gardes et les ombres réveillèrent définitivement le Balor et le sortirent de son état létargique et semi-comateux suite à son réveil musclé par Hugues.

    Gothmog se précipita sur un permier groupe d'ombres qui venaient sur lui et grâce à ses dons de pyrotechnie, enflamma les 4 premières d'entre elles. En un instant, elles se désintégrèrent et se transformèrent en une poussière noire épaisse. Les suivantes ne s'arrêtèrent pas pour autant et piétinèrent les cendres de leur congénèrent et se précipitèrent sur Gothmog. Celui-ci s'envola et se plaça derrière elles. Il dégaina son épée vorpale à 2 mains et décapita l'une d'entre elles.

    Gothmog regarda alors rapidemment autour de lui et vit que les gardes présents sur le chemin de ronde étaient submergés par les ombres. Il se devait de leur venir en aide mais il ne pouvait laisser les 3 ombres restantes en vie. Heureusement pour lui, un groupe de 6 gardes arriva vers lui et d'un signe, il leur demanda de s'occuper des 3 ombres restantes. Gothmog se téléporta alors vers les gardes du chemin de ronde afin de leur venir en aide.

    Gothmog était au meilleur de sa forme. L'adrénaline montait en lui. Il se régalait des clackements que faisaient les épées sur les armures et les boucliers des gardes. Les cris aigus des ombres le stimulaient. Il se croyait revenu quelques années en arrière lorsqu'il était encore dans les abyss et qu'il se battait constamment contre d'autres créatures démoniaques. Gothmog volait, courrait, se téléportait, frappait, esquivait et contre attaquait aussi vite que l'éclair. Aucune ombre ne résistait à son passage. Au bout de 15 minutes de combats, on ne pouvait déjà plus compter le nombre de ses trophées.

    Cependant, alors que Gothmog écrasait toutes les ombres sur son passage, Ravestha lui éprouvait quelques difficultés face à ces mêmes adversaires. Il faut dire à sa décharge qu'il devait lutter seul contre 12 d'entre elles. Et dans ce cas, quelque soit la puissance du guerrier, le nombre aussi élevé d'adversaire est un sérieux handicap.

    Gothmog se téléporta aux côtés de Ravestha. Ce dernier lui fit un grand sourire, le remerciant pour son aide. Les ombres encerclèrent les deux Helmites mais on pouvait lire un soupçon d'inquiétude sur leur visage. Malgré leur nombre, elles savaient qu'elles auraient beaucoup de mal face à 2 adversaires aussi puissants.

    Gothmog murmura alors à son dirigeant :*

    "Je m'occupe de ce côté, toi de l'autre."

    *Ravestha acquiessa. Gothmog gràce à la pyrotechnie enflamma 3 ombres d'un seul coup. Il se jeta sur les 3 restantes et décapita la première, esquiva les griffes de la seconde et se téléporta derrière la troisième. Il planta son épée dans le dos de la troisième et s'attaqua à la seconde. Cette dernière était plus rapide que les autres. Elle devait certainement être un elfe ou un guerrier très agile avant de devenir une ombre. Gothmog éprouvait quelques difficultés à esquiver ses coups. Il faut dire qu'elle se mouvait avec une vitesse et une agilité hors du commun. Gothmog se plaça alors face à elle et attendit qu'elle l'attaque et se téléporta derière elle et lui trancha la tête par surprise. Ouf, il était temps! :..:

    Pendant ce temps, Ravestha se battait comme un lion. On aurait dit qu'il y en avait plusieurs :hein: :rigoler: Gothmog se porta tout de même aux côtés de lui et enflamma la dernière encore en vie. Ravestha regarda alors le Balor et dit :*

    "Je crois que c'est terminé. Mais allons voir à l'intérieur de la tour comment les gardes et Hugues se sont débrouillés. Restons sur nos gardes, il se peut qu'il en reste encore quelques unes dans la tour"

    *Gothmog et Ravestha se dirigèrent vers l'intérieur de la tour, accompagnés des quelques gardes encore valides*
    Statut : peu présent sur le forum, mais fais des efforts

  10. #10
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    Ravestha et Gothmog tombèrent sur Hugues et le garde qui l'accompagnait.

    - Apparament toute menace est écartée ici.

    Les soldats valides s'occupaient des blessés. Heureusement, le nombre de pertes était assez faible. Une fois de plus les soldats helmites avaient prouvé leur valeur.
    Ravestha prit à part le chef en faction le plus proche.


    - Il est temps pour moi de rentrer à Manost. Vous n'êtes pas à l'abri d'une nouvelle attaque, soyez vigilants. Quand j'arriverai dans la capitale, je vous enverrai des renforts pour palier au nombre de pertes et de blessés. Je joindrai un prêtre au groupe pour qu'il s'occupe des blessés. Je dois vous laisser, j'ai plus que hâte de retrouver la cité bénie, cela fait déjà trop longtemps que je l'ai quittée. Qu'Helm soit avec vous.

    Ravestha fit signe de la main à Gothmog et Hugues de se rapprocher.

    - Nous devrions rentrer à Manost, il y a sans doute beaucoup de choses qui nous attendent, à commencer par cette histoire à régler. C'est à Manost qu'elle a commencé, nous trouverons bien quelque chose là bas, parce que je ne me vois pas écumer la campagne à la recherche d'ombres :heu: . Et puis si Meboth a tant envie de se vanger que ca, il le fera là où il peut faire le plus mal. Les ombres n'ont sans doute attaqué Malsh que parce qu'elles y trouveraient des âmes à capturer.

    Ses deux compagnons aquiescèrent, et c'est ainsi qu'ils prirent la route de Manost. Ravestha volant au ras du sol aussi rapidement que ses compagnons, Hugues de Breizh à cheval au trot , et le balor volant un peu plus haut.
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  11. #11
    Banshee Sangdelune Invités
    *Alors que l'aube allait se lever, un petit groupe fort étrange approcha du village de Malsh...
    Un groupe fort étrange en effet : un Balor, qui volait au-dessus d'un humain en tenu sombre et d'une elfe de lune. Tous trois étaient équipés pour une longue expédition manifestement et avancaient aussi prudement que possible...
    L'elfe de lune ouvrait la marche et le Balor couvrait leurs déplacements...

    Arrivés en vue d'une clairière le petit groupe s'arrêta. Le Balor se posa et Banshee lui demanda :*

    Gothmog, toi qui connais la région, à ton avis quel est l'endroit où pourrait se cacher ce Meboth?

    *Cyric parti faire brièvement le guet en avant de la clairière avant de rejoindre ses deux compagnons.*

  12. #12
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Arf un peu partout, une femme dans chaque port!
    Messages
    1 339
    *Gothmog s'étant posé près de Banshee et ayant demandé à Cyric de faire le guet, se rapprocha de l'elfe et lui répondit*

    "Nous ne somme plus très loin du village abandonné. Ce village était jadis peuplé de paysans, cultivant la terre et la forêt. Cependant, les guerres sucessives ont poussé les habitants à venir se réfugier en sein de Manost et des villages avoisinant. Cela fait maintenant des décénies qu'il est laissé à l'abandon et tombe en ruine. De plus, la forêt commence à se densifier à partir de maintenant, rendant l'approche du village plus difficile. C'est pourquoi je pense que ce village est une excellente cachette pour Meboth. Il est situé à quelques lieues de Manost et est difficile d'accès."

    *Gothmog se tû et réfléchit quelques instants, puis il dit*

    "Bon, je crois que nous devrions y aller. Je vous propose de vous emmener avec moi l'un après l'autre, cela permettra de gagner un temps précieux car les marécages, des roseraies et la forêt dense nous empêcherons de progresser rapidemment. N'ayez aucune crainte, je suis sufisament fort pour vous porter et voler en même temps . "

    *Gothmog se tourna en direction de Cyric et lui fit signe de revenir. Cyric acquiessa et courru vers le Balor et l'Elfe. Il reprit son souffle et demanda au Capitaine la raison de son appel*

    "La suite du chemin s'anonce dificile et périlleux, dit Gothmog, j'ai donc proposé à Banshee de vous emmener l'un après l'autre au village. Je vous déposerai en lisière de ce dernier afin de ne pas être repéré par d'éventuels ennemis. De plus, ce sera plus rapide et je fais moins de bruits en volant que nous n'en ferions en coupant les branches et la végétation pour progresser au sein de la forêt. Qu'en penses-tu?"
    Statut : peu présent sur le forum, mais fais des efforts

  13. #13
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'ombre...
    Messages
    353
    Après avoir fait rapidement le guet en avant de la clairière, Cyric fut averti par Gothmog de revenir sur le petit groupe. Le voleur arriva devant le balor qui lui raconta alors son plan. Le voleur prit alors la parole :

    Tout ça me paraît raisonnable. Je suis sûr que mon poids et celui de Banshee ne te dérangerons point pour voler. Banshee est une elfe et moi je suis assez fin, je pense qu'il n'y aura pas de problèmes.

    Cyric demanda à Gothmog de partir le premier sur son dos, en éclaireur. Ensuite, ça sera le tour de Banshee, et tout le groupe sera arrivé à bon port.
    Gothmog acquiesça et descendit jusqu'à la hauteur de l'humain qui sauta rapidement sur son dos.
    Après un petit signe de la main à Banshee, le voleur demanda le signal du départ à son étrange monture.
    Le balor pris alors son envol et fila majestueusement au-dessus des arbres de la forêt.


    Je n'aurais jamais cru pouvoir voler un jour : fit le voleur tout émerveillé en se laissant bercer par les coups d'ailes répétés du balor.

    Quand les deux compagnons arrivèrent à la fin de la lisière de la forêt, ils virent les restes du village abandonné à la nature. D'après Gothmog, c'était ici le repère où l'ignoble Meboth avait établi ses quartiers.

    Piquant vers le sol, le balor se posa pour laisser descendre Cyric qui descendit alors d'un bond rapide et sûr.
    Cyric dit alors à Gothmog
    : Bon, je vois que nous sommes arrivé, tu n'as qu'à aller chercher Banshee pendant que moi je vais aller visiter rapidement les lieux. Fais-moi confiance, je serai aussi discret qu'un voleur et vous rejoindrai peu après votre arrivée...

    Cyric Camouflage dans l'ombre

    Cyric se déplaça alors dans les ombres de la nuit, son arc court collé à son flanc en direction du village se trouvant non loin de là.




  14. #14
    Banshee Sangdelune Invités
    *Banshee écouta le plan du Balor et acquiessa.
    Alors que Cyric "prenait son envol", elle se tapit dans les fourrés après avoir pris soin de bander son arc court et d'encocher une flèche.

    De longues minutes s'écoulèrent pendant lesquelles l'elfe de lune resta aux aguets, silencieuse et immobile, se fiant totalement à son infravision et à son odorat très développé... Rien ne se manifesta.

    Finalement elle entendit le battements réguliers des ailes du Balor qui revint se poser dans la clairière...Il regarda autour de lui, interloqué, et sursauta quand la bretteuse apparut près de lui...*

    Tu m'as fait peur, je ne t'ai pas entendu venir!! *lança-t-il en riant.*

    C'est normal, c'est mon métier ne l'oublis pas.

    Cyric est là-bas, *fit le Balor* A ton tour maintenant.

    *Pour le seconde fois depuis son exil de Mélandis, l'elfe de lune se retrouva à traverser les airs entre les bras de Gothmog... Comme la première fois elle trouva le voyage agréable. Elle profita d'une vue imprenable sur la forêt telle qu'aucun elfe, à part les Avariels, ne pouvait en avoir...
    Pendant un instant elle oublia qu'à la fin du voyage se trouvait probablement une créature extrêmement dangereuse et elle se laissa bercer par cette vision enchanteresse et par le vol régulier de son ami...

    La descente vers le sol la ramena à la réalité... Elle se reconcentra et se laissa glisser au sol avant que le Balor n'aterrisse complètement.
    Une fois à terre, elle récupéra son arc dans son dos et le banda, prête à tirer, puis elle fouilla les alentours du regard à la recherche de Cyric pendant que Gothmog observait pensivement les ruines qui commençaient à se découper dans l'aube naissante...*

  15. #15
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Arf un peu partout, une femme dans chaque port!
    Messages
    1 339
    Gothmog, Banshee et Cyric étaient arrivés aux abords du village abandonné. Gothmog se tourna alors vers se compagnons et leur fit signe de faire le moins de bruit possible. De là où ils étaient, on pouvait apercevoir une ancienne tour de garde ainsi qu'un vieux moulin à moitié détruits par les différents assaillants du village. La végétation commençait à reprendre le dessus. On distinguait au loin les premières maisons calcinées et délabrées.

    Cependant, une bâtisse semblait avoir bien résisté aux attaques du temps. Gothmog se dit qu’il y avait de fortes chances pour que Meboth s’y cache. La question était alors, comment faire pour s’en approcher sans se faire repérer ? Gothmog était certainement très fort mais dans le cas présent ce n’est pas la force et la puissance que l’on recherche mais la discrétion.

    C’est alors que Gothmog pensa aux qualités de ses compagnos. Pourquoi ne pas leur demander de s’avancer le plus discrètement possible en direction de cette bâtisse afin de regarder ce qui se passait à l’intérieur ? Bien entendu, le Balor resterait présent et les surveillerai à distance. Il assurerait leur protection en cas d’embuscade tendue par d’éventuelles ombres.

    Gothmog fît signe à ses partenaires de se diriger vers la bâtisse centrale. Ces derniers acquiescèrent et il leur dit :

    « Faites attention, soyez prudents, je reste ici pour vous couvrir. Je vais m’envoler et observer les événements d’un peu plus haut. N’oubliez pas que ce genre de bâtisse possède des passages secrets et une cour intérieure. J’ai pu observer cette dernière lorsque je vous ai amener ici. »

    Gothmog prit son envol et s’éleva dans les hautes altitudes afin de ne pas être trop repéré. Il commença à décrire des cercles autour du village et observa la progression de ces compagnons aux travers des embûches du village.
    Statut : peu présent sur le forum, mais fais des efforts

  16. #16
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'ombre...
    Messages
    353
    De ses yeux d'aigle, Cyric scrutait les environs.
    Tout n'était que ruine et désolation. Pas même un hululement de chouette ne se risquait à l'horizon.
    Cet ancien village était maudit et ne risquait pas de revoir un jour des habitants en son sein.

    Le voleur avançait à pas sûr dans l'obscurité, la main prête à dégainer son épée courte, au cas où "une ombre" décrite par Hugues de Breizh se mettrait à l'attaquer.

    A sa gauche se trouvait une vieille bâtisse constitué d'un bois vermoulu, Cyric décida de pénétrer à l'intérieur. Il pensait toujours trouver quelque trésor n'attendant que lui pour être découvert.
    Il l'espérait mais ce n'était pas son but principal, même si celui-ci restait encore cher à ses yeux. L'argent, il adorait l'argent...

    Inspectant les environs et fouillant l'endroit avec minutie, le voleur dut se résoudre à abandonner, aucun objet de valeur ne se trouvait ici.
    Par contre, il découvrit autre chose, qui lui provoqua alors un soubressaut.
    Cette chose se résumait à une vague silhouette humaine constituée en totalité...d'ombre.
    Il était repéré.
    Le voleur sortit alors une de ses dagues et la lança d'un geste aussi vif qu'il le pouvait, non sans un frisson lui parcourant l'échine, vers l'ombre se profilant à l'embrasure de la porte de l'ancienne habitation.

    Mais l'ombre était rapide, et esquiva facilement le trait qui la visait.
    L'ombre se tenait toujours devant la porte, comment pouvait faire le voleur pour s'en sortir indemne ?
    Il décida d'attendre que l'ombre vienne près de lui pour engager un combat au corps-à-corps mais il avait une autre idée en tête.

    Alors que l'ombre tentait désespérément de toucher de son bras filandreux le voleur, celui-ci se jeta sur le côté pour se relever d'un bond extrêmement rapide et courut alors vers la sortie de la maison abandonnée.
    Sitôt fait, le voleur ferma le reste de la porte vermoulue au nez de son adversaire et pris un rocher se trouvant non loin pour barrer l'accès à l'ombre afin qu'elle n'en sorte plus.

    Le voleur respira alors un grand coup. Et se dépêcha vite de partir à l'encontre de ses deux amis, qui normalement étaient arrivés.


  17. #17
    Banshee Sangdelune Invités
    *L'elfe de lune scruta brièvement les environs, cherchant Cyric. Gothmog était au-dessus d'elle, ce qui était quelque peu rassurant.
    Même si l'aube allait se lever, elle ne serait pas suffisante avant une bonne heure pour les protéger des ombres qui gardaient certainement le lieu.
    Banshee décida d'avancer un peu à pas prudents pour se rapprocher de la bâtisse encore debout. Si elle le pouvait, elle essayerais de se glisser dans la cour intérieur avec Cyric pour voir où était exactement Meboth et s'il était fortement gardé. A partir de là ce serait à Gothmog et aux paladins de Manost de s'occuper de la suite de évènements.
    Elle et le voleurs ne devaient pas affronter directement le paladin noir, ils ne pourraient pas s'en sortir vivants, c'était sûr...

    Banshee commença par se cacher dans les ombres pour pouvoir avancer plus facilement...*

    Banshee----> camouflage dans l'ombre.

    *Son arc prêt à tirer, le plus près possible du sol, la bretteuse avança à pas prudents, cherchant toujours son compagnon de voyage...
    Elle croisa rapidement une maison en ruine, brûlée par des pillards sans doute... Un frisson la parcouru malgré elle... Penser que peut-être des gens étaient morts brûlés vifs...
    Elle fit un effort pour poursuivre... Elle était sujette aux idées noires depuis quelques temps, et c'était une mauvaise chose. La moindre distraction pouvait lui coûter cher en ce moment!!!
    Elle longea les ruines et se dirigea un peu plus vers l'avant. Elle devait vraiment retrouver Cyric, ensuite elle avait dans l'idée de se diriger vers la tour de vigie pour tenter de dominer quelque peu et discrètement la situation...

    Encore un pas en avant et toujours pas d'ombres en vue... L'elfe se détendit légèrement, avant de se retourner vivement!!! Il y avait du bruit derrière elle!!! Cyric!!! Il débarquait d'on en sait où en courrant vers elle :8: !
    Banshee compris très vite de quoi il s'agissait : une ombre se profila derrière lui...

    Cyric fut surpris de voir l'elfe le viser. Il pensait que l'ombre était bloquée dans la maison... L'elfe de lune tira, la flèche frôla le voleur et cloua l'ombre derrière lui au mur de la maison qu'il venait de dépasser... Il se retourna, vit la scène et poussa un soupir de soulagement, puis il rejoignit Banshee.*

    Te voilà. j'ai eu peur un instant *lui fit-elle. Puis indiquant l'ombre morte* Tu t'es fait un ami on dirait...

    *Cyric sourit.*

    Bon, Gothmog pense que Meboth se trouve dans cette bâtisse-là *fit l'elfe en montrant le bâtiment encore debout.*
    En tout cas on ne s'est pas trompé de village! *fit le voleur.* On procède comment alors?
    Et bien je pensais que nous pourrions aller voir de là-haut *montre la tour de guet* ce qui se passe et surtout par où passer pour se faufiler discrètement dans la cour de la maison. Tu en penses quoi?

  18. #18
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Arf un peu partout, une femme dans chaque port!
    Messages
    1 339
    *Gothmog qui survolait les lieux, regardait attentivement chaque partie du village. Il cherchait un signe quelconque d'occupation récente. Bien évidemment, il faisait extrèmement attention à ne pas se faire repérer et restait à une altitude suffisante pour observer l'avancement de Banshee et de Cyric tout en couvrant les alentours.

    Cependant, son 6eme sens lui dit qu'il se passait quelque chose et qu'il se devait de redescendre et porter secours à Banshee et Cyric. C'est ainsi qu'il piqua en direction de la bâtisse 'entretenu' et se posa à l'angle d'une rue, non loin des deux Talosiens. Il regardait attentivement leurs gestes, déplacements et mouvements, scrutant les environs et et cherchant le moindre signe de détresse ou d'appel au secours de leur part*
    Statut : peu présent sur le forum, mais fais des efforts

  19. #19
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'ombre...
    Messages
    353
    Cyric, arrivant en hâte près de Banshee, ne put réprimer une grimace quand l'elfe de lune braqua son arc sur lui :omg:
    L'elfe tira et Cyric vit que le trait visait l'ombre le pistant non loin derrière lui !
    Le voleur fut soulagé de voir que le tir de Banshee fit mouche, neutralisant ainsi l'ennemi à un mur.

    Il arriva près de l'elfe et lui dit alors
    :
    (soupir de soulagement) Je te dois une fière chandelle, je n'aurais jamais cru que l'ombre me pistait ! Elle s'est sûrement échappée par la cheminée de la maison que j'ai inspecté auparavant... C'était la première fois que j'en voyait une de si près...

    Banshee narra alors son plan dès que le voleur se remit de ses frayeurs.
    Ce plan consistait à pénétrer dans la tour de guet, se trouvant à quelques lieues d'ici et d'inspecter de là, les environs du village abandonné.
    Cyric asquiesça et proposa d'y aller de suite.

    Les deux voleurs se fondirent alors dans le décor, regardant quelques fois au-dessus d'eux dans le ciel, pour constater que Gothmog volait non loin d'eux.
    La nuit se faisait toujours aussi pesante et les deux compagnons se sentaient dans leur élément bien qu'ils aient peur que des ombres apparaissent à chaque pâté de maison...

    Arrivés devant la tour de garde, les deux compères remarquèrent qu'une porte barrait l'accès à la tour. Banshee l'enclencha mais celle-ci demeura fermée.
    Il n'existait aucun autre moyen d'accéder à la tour sans passer par cette porte barrée de fer.
    Il fallait l'ouvrir pour passer.
    Cyric, calmement, sortit son métériel de crochetage composé de ses deux passe-partout fétiches. L'un était à dent carrée et l'autre à dent triangulaire. Le voleur pris alors la parole tout en se mettant au travail, Banshee regardant souvant derrière elle et le voleur, pour voir si une ou plusieurs ombres étaient en vue
    :

    Je les ai obtenu à l'âge de 11 ans par Marek, le chef de la guilde de Château-Zhentil. J'étais tout content quand il me les a offerts, tu ne peux pas savoir à quel point ! Un rien faisait mon bonheur en ces temps. :blush:
    Pour ça, ils m'ont servi, j'ai fracturer plus d'une porte avec ces passes.

    Cyric sentait les larmes lui monter aux yeux. :snif: Se remémorer son passé n'était pas une bonne chose pour lui. Marek l'avait trop fais souffrir.
    Mais il parvint à les refouler et à se concentrer sur son travail, ce n'était pas le moment d'être nostalgique.

    Peu après, le voleur entendit le déclic caractéristique de la serrure qui flanchait.
    La porte n'avait plus qu'à être enclenchée.
    C'est ce que fit Banshee qui entra d'une manière fort prudente sur le porche.
    Grâce à son infavision, l'elfe de lune détecta la trace de pièges. Il n'y en avait aucun. Elle fit signe au voleur de la suivre, et les deux compagnons montèrent tous deux l'escalier conduisant en haut de la tour.


    Ouf, fit Banshee en arrivant la première au sommet. Personne n'a élu domicile ici.
    Les deux voleurs inspectèrent les lieux, qui se révélaient déserts, à part une chaise et un tabouret délabrés traînant sur le sol, couvert de mousse.

    Banshee et Cyric jetèrent alors leurs regards par l'ouverture et virent le village dans toute "sa splendeur".

  20. #20
    Banshee Sangdelune Invités
    *Par bonheur aucune ombre ne vint entraver leur progression vers la tour, ni révéler leur présence. Une bonne chose. Ils ne devaient que débusquer Meboth, pas le combattre et se faire repérer signifierait que le paladin noir s'échapperait de nouveau...
    Arrivés au pieds de la tour les deux voleurs constatèrent que la porte était close...Etait-ce de mauvais augure? Cyric se chargea de crocheter rapidement la serrure. L'elfe de lune admira sa dextérité. Elle avait encore des progrès à faire dans ce domaine... Elle remarqua aussi qu'elle n'était pas la seule à avoir des problèmes avec le passé...

    Lorsque la porte céda enfin, Banshee repris la tête du petit groupe et ouvrit prudemment la porte, les sens en alerte... Elle scruta les ténèbres du lieu mais ne vit aucun danger visible. Elle fit un pas dans la tour et fit signe à Cyric que tout allait bien. Elle grimpa en silence et avec une grâce toute féline les escaliers menant au sommet et émergea à l'air libre...*

    On a une belle vue d'ici!!!

    *murmura-t-elle à son compagnon qui s'approcha du bord...
    Tout était calme en bas, pas de traces d'agitation ou de mouvement. L'ombre qu'ils avaient rencontrés avant devait être isolée, une bonne chose.*

    Là!!! *fit tout à coup Cyric en pointant le doigt vers la maison qui les intéressait...* Il y a de la lumière, non?

    *L'elfe se concentra et observa le point indiqué par son compagnon. Sur un côté de la cour brillait faiblement une lueur dans une pièce qu'elle ne pouvait pas voir... Par contre elle distinguait à peu près bien les quelques ombres (quatre tout au plus) qui rôdaient dans la cour, évitant le cercle de lumière...*

    Je crois que l'on a trouvé Meboth, mais il faut en avoir le coeur net.
    Difficile de s'approcher quand même *fit remarquer Cyric* Comment va-t-on précéder pour éloigner ses chiens de garde et ne pas donner l'alerte.

    *Banshee regarda le vide un instant. Un mouvement la rappela à l'ordre. Gothmog!!!! Le Balor venait de piquer vers le sol et de se poser avec discrétion à l'angle d'une rue entre la tour et la bâtisse occupée. L'elfe admira la discrétion dont il faisait preuve... Puis une idée germa dans son esprit!*

    Bon, il va falloir jouer serré pour cette fois. Tu vois Gothmog là-bas? A nous trois je pense que l'on peut neutraliser ces quatre ombres. Il faut juste les attirer dans une embuscade à ce coin de rue, sans se faire repérer par Meboth. Je pense que ce doit être possible. L'un de nous deux les attire vers cet endroit et au pire il passera pour un voyageur isolé et malencontreusement tombé sur son repaire, ça ne devrait pas trop l'alerter... Enfin j'espère...
    Alors on devrait aller en parler à Gothmog. *fit Cyric*

    *L'elfe de lune acquiesça. Les deux compères redescendirent avec prudence de leur poste d'observation et se faufilèrent jusqu'au Balor qui guettait le moindre bruit...*

  21. #21
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Arf un peu partout, une femme dans chaque port!
    Messages
    1 339
    *Les deux compagnos de Gothmog se dirigèrent vers lui. Ils se déplaçaient avec une rapidité, une aisance, une souplesse et le tout sans le moindre bruit que Gothmog en était subjugué! Ses yeux étaient grands ouverts et tout ébahis à la vue de leurs déplacements de félins.

    Banshee suivie de Cyric s'approchèrent du Balor caché au coin d'une maison. Ils se mirent dans la pénombre et Banshee, regardant le Capitaine, dit*

    "J'ai un plan, nous venons d'appercevoir 4 ombres dans la cour intérieure de la maison. Celle-ci semble habitée, on y a vu de la lumière. Si Meboth se trouve dans ce village, il doit certainement être dans la pièce principale de cette masure. Le problème est que Cyric et moi ne pouvons lutter contre ces 4 ombres sans vôtre aide. Je propose donc que Cyric serve d'appat et les rabatte vers nous deux. Qu'en pensez vous?"

    *Gothmog réfléchit quelques instants puis répondit*

    "C'est éffectivement une excellent idée. Cyric est un excellent voleur, il pourra utiliser ses facultées spéciales pour se cacher dans l'ombre et s'approcher d'elles. Son agilité lui permettre de les amener vers nous tout en évitant de se faire attaquer. Je n'aurait alors qu'à utiliser mes dons de pyrotechnie pour les enflammer toutes d'un coup, elles n'aiment pas du tout le feu, j'ai pu le véirifier dans un de mes précédents combats à la Tour de la Vigie . "

    *Les protagonistes se regardèrent, acquiessant l'un après l'autre le plan de Banshee. Cyric bu une potion d'agilité et se dirigea vers la maison centrale. Il se déplaçait aussi rapidemment que l'éclair tout en ne faisant aucun bruit. Le Balor et l'elfe étaient en admiration devant cet expert... Après quelques minutes, Cyric disparu dans les méandres des ruelles et l'attente commença pour Banshee et Gothmog. Bon sang, que ce passe-t-il :8: ? Il devrait déjà être de retour. J'espère qu'il ne lui est rien arrivé dit Banshee. Elle se tourna vers le Balor, essayant de détecter un signe de réconfort sur le visage de ce dernier. MAis le Capitaine Helmite était aussi inquiet que l'elfe... :snif:

    Tout à coup, Cyric apparu au coin d'une ruelle sombre, poursuivit par 4 ombres. On pouvait d'ici entendre les hurlements stridents et aigus de ces créatures maléfiques. La rapidité de Cyric lui permettait d'esquiver leurs attaques et leurs griffures tout en les amenant vers Banshee et Gothmog. Le Capitaine fît alors signe à l'elfe de rester cachée derrière un tonneau et de se préparer à intervenir le cas échéant. Le Balor se cacha dans une niche et attendit que Ciryc pase devant lui. Ce dernier continuait à coiurir en direction de la forêt, amenant les créatures derière lui. Au moment où elle arivèrent à la hauteur du Balor, Gothmog sortit de sa cachette et utilisa ses dons de pyrotechnie pour les enflammer en même temps. Prises par surprise, elles n'eurent pas le temps de réagir et se consumèrent en un instant. Gothmog se rapprocha alors des cendres de ces créatures afin de vérifier qu'aucune n'avait survécu à son attaque. Cyric stoppa alors sa course et revint vers Banshe et Gothmog.

    "Ouf, il était temps, je commençais à chercher mon souffle :notme2: :snif: " dit Cyric

    "Bin, maintenant que les gardiennes sont éliminées, il ne reste plus qu'à trouver Meboth" répondit le Balor
    Statut : peu présent sur le forum, mais fais des efforts

  22. #22
    Banshee Sangdelune Invités
    *Banshee vit Gothmog griller les quatre ombres avec un certain plaisir!! Sales bêtes!!! pensa-t-elle...
    Puis elle sortit de sa cachette et scruta les ténèbres derrière Cyric. Elle craignait que les cris des ombres n'aient donné l'alerte... Par bonheur il n'y eu aucun mouvement...

    L'elfe se détendit et poussa un léger soupir...*

    Bien, *fit-elle* le plus dur reste à faire : repérer Meboth et prévenir Manost discrètement et rapidement... Bon, Cyric et moi on va se faufiler dans la cour et tenter de l'apercevoir. Si c'est bien lui, on revient te prévenir et là on avise. A mon avis le lever du soleil va être notre allié. Puisque c'est un vampire, il va être bloqué!

    *Banshee fit un signe à Cyric et les deux voleurs repartir en silence sous le regard admiratif du capitaine Helmite... :hein:

    Les deux voleurs se glissèrent discrètement dans les rues désertes, avançant prudemment, ombres parmi les ombres... Ils arrivèrent finalement devant la bâtisse où devait se cacher le paladin noir.
    Banshee fit signe à Cyric de s'approcher et lui chuchota :*

    Bon, c'est là que ça se corse, tu es prêt?
    Oui, pas de problème, on peut y aller.

    *Rangeant leurs armes pour ne pas être entravés, les deux compères passèrent une porte cochère et se fondirent dans les ombres de la cour intérieure. Ils longèrent un mur en mauvais état avec prudence en guettant les ombres éventuelles... Ils finirent par arriver près de la fenêtre d'où s'échappait une faible lueur. Banshee se hissa en douceur sur la pointe des pieds et jeta un coup d'oeil par la fenêtre alors que derrière elle Cyric s'apprêtait à intervenir en cas de problème...

    Meboth!!!! :hein: Ils ne s'étaient pas trompés!!! Le paladin noir se tenait debout dans une pièce au mobilier délabré. La faible lueur venait d'une lampe à huile suspendue à une poutre basse. L'elfe scruta les ténèbres au-delà du cercle de lumière pour y déceler d'autres ombres. Il devait y en avoir, amis elle ne les voyait pas...
    Le mort-vivant faisait les cent pas dans la pièce en grommelant quelque chose. Manifestement il devait sentir que l'étau se resserrait autour de lui... Il fallait agir vite où il n'allait pas tarder à bouger!!!

    L'elfe se laissa retomber et fit signe à Cyric de la suivre. Ils sortirent rapidement de la cour et rejoignirent Gothmog le plus prudemment possible.*

    Alors? *murmura le voleur comme ils avançaient*
    Alors on a trouvé ce cher Meboth! Mais nous devons faire vite j'ai peur qu'il ne veuille nous fausser compagnie!!!
    Parfait, alors allons voir Gothmog, il saura quoi faire!
    Exact!!!

  23. #23
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Arf un peu partout, une femme dans chaque port!
    Messages
    1 339
    *Cyric et Banshee rejoignèrent le Capitaine Helmite et lui racontèrent rapidement ce qu'ils avaient vu. Le Balor fronça les sourcils et dit*

    "Bien, il n'y a pas une seconde à perdre, d'autant plus que nous avons éliminé 4 sentinelles. S'ils s'apperçoivent de leur disparition, ils seront alertés et Meboth risque de disparaître encore une fois. Je ne vois donc qu'une seule solution. Je vais de ce pas rentrer à Manost, au quartier Administratif et prévenir les Hauts Conseillers Ravesha et Wookie. Je vole bien plus vite que vous ne marchez . Vous, restez ici en attendant les renforts et surveillez bien les faits et gestes de Meboth. Vos capacités de camouflage vous serviront et seront très utiles pour surveiller sans être vu ni détectés."

    *Le Balor regarda alors les réactions de ses 2 compagnons. Banshee demanda conseil à Cyric. Ce dernier rassura l'elfe sur ses capacités à la protéger en cas de soucis majeurs. Ils regardèrent alors le Capitaine et acceptèrent le plan de Gothmog.*

    "Soit, je vais de ce pas prévenir les dirigeants et je reviendrai avec des renforts "

    *Le Balor déploya alors se ailes et s'envola en direction de Manost, laissant les 2 Talosiens cachés dans une remise. D'ici quelques heures, les renforts arriveront et le combat final pourra avoir lieu*
    Statut : peu présent sur le forum, mais fais des efforts

  24. #24
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Dans l'ombre...
    Messages
    353
    Cyric regarda le balor s'envoler. Celui-ci devait faire vite pour arriver à Manost à temps, avant que Meboth ne se rende compte des pertes infligées à sa garde.
    Le voleur ne put alors s'empêcher de penser au pire.
    Et si Meboth se rendait compte de la disparition de ses ombres ? Que ferait t-il ?Prendrait-il la fuite ou traquerait-il les assassins ?

    Le voleur soupira et regarda Banshee qui avait l'air aussi inquiète que lui.
    Cyric n'accepterai pas que l'on fasse du mal à l'elfe de lune.
    Il ne restait plus maintenant à espérer que Meboth ne se rende compte de rien, avant l'arrivée de Gothmog et des renforts...

    Le voleur et Banshee n'avaient aucune envie d'avoir le vampire et ses compères sur le dos...


  25. #25
    Banshee Sangdelune Invités
    *Dans la remise où les avait laissés Gothmog, les deux voleurs attendaient anxieusement que les renforts arrivent. De temps en temps Banshee jetait des regards inquiets vers l'extérieur alors que Cyric guettait le ciel.

    A un moment leurs regards se croisèrent. Ils étaient aussi nerveux et aussi tendus l'un que l'autre. L'histoire touchait à sa fin, bientôt tout serait consommé... Si Meboth ne leur faussait pas compagnie! Mais l'elfe de lune faisait confiance à la rapidité du Balor et à celle des paladins de Manost. Il suffisait de faire preuve de patience et d'optimisme...

    Elle se força à sourire à son compagnon puis repris son attente anxieuse...*

  26. #26
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    626
    Un groupe d'une vingtaine de membres approcha du village de Malsh. Il venait de chevaucher pendant deux heures, venant de Manost.
    Sur un signe de l'homme de tête, tous les soldats mirent pied à terre. Le Paladin Hugues de Breizh fit signe aux gardes et aux Paladins de se rassembler autour de lui. Ravestha arriva à son tour, ainsi que Gothmog qui les avait survolé.


    "Gothmog, il faudrait que tu ailles prévenir Banshee et Cyric de notre arrivée.

    _ Bien j'y vais de ce pas."

    5 minutes passèrent et finalement 3 ombres arrivèrent. C'était Banshee, Cyric et Gothmog.
    Les nouvelles des 2 mercenaires furent rassurantes, Méboth n'avait pas quitté sa tanière, l'embuscade allait pouvoir avoir lieu.


    Ravestha s'avança et en coordiantion avec Hugues et Gothmog mit en place l'embuscade.
    Grâce aux informations de Banshee et Cyric, ils purent placer leur troupe de manière à encercler la bâtisse et de pouvoir surveiller toutes issues.
    Enfin, Gothmog s'envola pour pouvoir surveiller et surprendre l'adversaire.


    Il ne restait plus qu'à attendre l'arrivée du Haut Prélat.

  27. #27
    Banshee Sangdelune Invités
    *L'elfe de lune et l'humain avaient passés la journée à se relayer en attendant les renforts... Alors que la nuit tombait, ils se lancèrent un regard anxieu... Les ombres allaient repartir en chasse. Que se passerait-il si elles les découvraient?

    Soudain un bruit ténu leur fit dresser l'oreille! Le Balor se posa près de leur cache et leur fit signe de sortir. Les deux voleurs se glissèrent hors de la remise et rejoignirent Gothmog...*

    Les renfrots sont là! Meboth n'a pas bougé?
    Non, il est encore là.
    Parfait, alors je vous ramène, votre part du travail est finie!

    *Le Balor ramena les deux roublards selon le même stratagème qu'à l'allée : d'abord Cyric, puis Banshee. Il déposa cette dernière près d'Hugues.*

    Contente de vous voir! *fit-elle avec un soupir de soulagement* Voilà, il est à vous. J'espère que vous l'aurez sans trop de difficultés...

    *Le paladin lui fit un sourire.*

    La Vierge d'Argent nous a guidé tous les deux *ajouta-t-elle en montra Cyric* et m'a fait comprendre une chose très importante...

    *L'elfe eu un sourire mystérieux...*

    Je ne sais pas de quoi il s'agit, mais en tout cas votre déesse vous a bien protégée... Vous pouvez rentrer à Manost maintenant, il serait dommage qu'il vous arrive malheur. Meboth et ses ombres, nous en faisons notre affaire maintenant!
    Parfait, et bien, allons-y! Et bonne chance...

    *Banshee et Cyric entrprirent de prendre le chemin du retour...*


  28. #28
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Paris
    Messages
    644
    La nuit tombait doucement sur la campagne manostienne. Un flot de senteurs plus enivrantes les unes que les autres parvenaient aux narines de Wookiee, portées par la fraîcheur et l'humidité nocturnes.

    "Comme c'est étrange, ce sentiment de paix qui précède toujours le combat, cet instant de plénitude où même les certitudes s'effacent devant une appréhension nouvelle du monde." murmura le paladin pour lui-même.

    Il se sentait plus fatigué que jamais, parvenant à peine à se tenir dignement sur la monture que la Garde lui avait remise, son fidèle destrier s'étant révélé incapable de faire un pas de plus.


    "Ainsi doit être l'âme du guerrier: en paix. Chaos et Mal interdiront à tout jamais à leurs serviteurs de ressentir cet *instant parfait*, cette profonde sensation de satisfaction, le sentiment de faire *ce qu'il faut*."

    Le guerrier laissa échapper un petit rire las en s'entendant solliloquer comme un vieillard ayant perdu l'esprit. Puis son regard reprit la gravité qui lui était si coutumière, ses lèvres le pli sévère qui ne le quittait que si rarement depuis tant d'années.

    Meboth. Un vampire. Un autre monstre sur une route remplie d'horreurs. Un nouveau bain de sang, une nouvelle vague de terreur dans le sillage d'une créature maléfique. Quel sens ces créatures mortes pouvaient-elles trouver dans une non-existence parasite qui n'apportait que chagrin et souffrance à elles comme aux autres. Quelle satisfaction pouvaient bien apporter le malheur d'autrui et le gain à court terme que ces créatures démoniaques semblaient rechercher? Cette question, il se l'était posée toute sa vie et la réponse lui échappait encore. D'une chose pourtant il était sûr: lui et les serviteurs de Helm seraient toujours là, vigilants au moindre mouvement des suppôts du Mal et prêts à leur infliger le poids de la sainte justice de la Sentinelle.

    La nuit achevait de tomber alors que la bâtisse où se dissimulait Meboth se révélait aux yeux de Wookiee, auréolée par les derniers rayons mourants du soleil couchant. Le paladin ne se pressait pas, faisant marcher sa monture d'un pas tranquille, autant pour épargner ses forces en vue de l'affrontement que pour donner le temps aux forces manostiennes de se mettre en place ainsi qu'il avait été convenu avant le départ de la cité Helmite.

    Alors que les sabots de sa monture s'enfonçaient dans le sol meuble avec un "floc" humide, le Haut Prélat commença à ressentir au fond de son être la terrible aura maléfique qui émanait de la bâtisse, une aura qui glaça le sang du paladin dans ses veines par sa force et sa familiarité. Il n'y avait plus aucun doute: Meboth, l'ancien paladin déchu par la corruption due à la lèpre vampirique était à présent tout proche.

    Réprimant la migraine qui menaçait d'exploser dans sa tête avec la sensation de Mal pur, le paladin ne put s'empêcher d'être impressionné par la puissance de cette aura mauvaise. Ainsi qu'il s'en était fait intérieurement la remarque dans les sous-terrains où il avait affronté le guerrier vampire pour la première fois, Meboth n'était à l'évidence pas un mort-vivant ordinaire.

    Inconsciemment, Wookiee ralentit encore l'allure, tous les sens désormais en éveil alors que sa main droite se refermait instinctivement autour de la poignée de sa lame sainte. A présent, ainsi que les dirigeants Manostiens l'avaient escompté, Meboth avait du également ressentir sa présence et ne tarderait guère à faire son apparition.

    La monture du paladin s'immobilisa alors que la nuit semblait vouloir s'arrêter dans une éternité de silence.
    Responsabilités: Modérateur des forums de la Besace de Jan
    Manost: Wookiee al Kashyyyk, ancien membre du Très Noble Ordre du Coeur Radieux.

  29. #29
    EricZEGod Invités
    Ceci se passe avant le post précédent de Wookiee

    Le Paladin se tenait à côté de Hugues de Breizh. Lui aussi avait une impression étrange, comme si le temps ralentissait au fur et à mesure qu'ils approchaient de la bâtisse lui et ses compagnons. Il ressentait dans ses tripes la présence de Meboth. Il regarda alors le paladin qui lui fit un signe de tête. Pour ce combat, EZG avait rapporté de sa réserve personnelle une étrange épée de froid : Frostmourne. Selon lui elle était d'une efficacité redoutable contre les mort-vivants.

    Ils avançaient, d'un pas tranquille, prêt à faire face et à se sacrifier pour une noble cause. Ils se mirent en place, selon la stratégie élaborée par leurs soins l'après-midi même. Ils se déployèrent afin de couvrir tous les fronts et de prendre l'ennemi en tenaille. Les 5 archers s’étaient camouflés sur les côtés, et dans la forêt qui s’étendait autours, les 6 Paladins et 10 guerriers, embusqués comme il se doit dans la végétation et les hautes herbes, attendaient le signal pour attaquer.

  30. #30
    Date d'inscription
    November 2002
    Messages
    1 258
    Le jour allait céder sa place sur ces dernières lueurs rougâtres, annonçant une nuit ensanglantée. Wookiee n'eut pas à attendre longtemps, et de la bâtisse jaillirent des ombres, comme un serpent qui crache son venin sur sa proie. Cependant ces dernières n'attaquèrent pas mais encerclèrent le Haut Prélat, qui avait dégainé sa lame à l'apparition de ces âmes perdues. Sitôt qu'elles étaient sorties, Wookiee semblait avoir banni toute fatigue et était redevenu le fier paladin, se tenant droit sur son destrier et toisant ses ennemis d'un regard méprisant, tenant sa lame sainte avec force, prête à s'abattre sur le premier ennemi qui osait s'approcher. Le silence était de nouveau tombé, les ombres restant autours du Haut Prélat sans esquisser le moindre mouvement. Seule la respiration du cheval du paladin, roulant des yeux inquiets, se faisait entendre. L'athmosphère était lourde et la sensation d'être au milieu de l'enfer se faisait plus forte tant le mal qui émanait de cet endroit était oppressant. Mais le silence fut rompu par une voix émanant de la sombre entrée de la bâtisse.

    - L'infecte odeur de sainteté qui s'exhale de votre personne nous aurait permis de vous trouver à 10 lieues à la ronde. Mais il a fallu que vous passiez devant moi, c'est charmant de votre part de nous épargner de trop longues distances. Le Haut Prélat se serait-il perdu en rentrant à Manost ? termina ironiquement la voix.
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [TD] [Quête] Manost revenge : Le bois des succubes
    Par Seina dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 27
    Dernier message: 20/10/2004, 18h50
  2. Quête n°2 : contre BV
    Par cuchulainn dans le forum Kim
    Réponses: 7
    Dernier message: 11/05/2004, 16h35
  3. [Quête] Le Grand Ralliement : Famine à Manost
    Par Folken dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 19
    Dernier message: 29/01/2004, 10h49
  4. [Quête] Retour à Manost
    Par Morgana LeFay dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/11/2003, 13h31
  5. [Quête] L'assaut contre Meboth : Garde de nuit
    Par 7g2 dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 30
    Dernier message: 23/10/2003, 21h35

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231