Page 1 sur 5 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 147

Discussion: [Lieu-dit] Les ruelles interlopes du port

  1. #1
    Date d'inscription
    December 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages
    2 579

    [Lieu-dit] Les ruelles interlopes du port

    Parfois, au détour d’un entrepôt, une mince ruelle s’ouvre entre deux bâtiments. Elle s’enfonce profondément dans l’amoncellement d’entrepôts et de maisons du port pour mener à un réseau de ruelles nettement moins bien fréquenté. On y trouve des tavernes peu recommandables, des maisons de jeux clandestines et des marchands de contrebandes.


    Pire encore, entre les poivrots cuvant à n’importe quelle heure du jour et la nuit et les chats sales et les chiens puants, on risque de tomber nez-à-nez avec des brigands prêts à trancher des gorges pour quelques pièces de cuivre.

    Cette ambiance glauque, qui était jadis celle du quartier dans son intégralité, se cantonne à quelques zones d’ombre du port. D’ailleurs, rares sont les patrouilles de la garde qui s’engagent au plus profond de ces ruelles pour en ressortir un jour.

    C’est bien ici que la racaille de Melandis et les marginaux se terrent pour aller festoyer et se livrer à toutes formes de stupres, de luxures et de déviances dans les tavernes du quartier.

    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  2. #2
    Date d'inscription
    October 2007
    Messages
    97

    Quête: Odyssée à Eternelle Rencontre

    (Arrivant de la taverne du Lumenien Noyé)

    La fuite avait-elle duré longtemps, difficile à dire. Assez longtemps pour qu'à force de soutenir l'allure de deux humains aux pattes longues, elle sente son cœur cogner, à chaque foulée son souffle dans sa gorge en feu. Une rue, puis l'autre. Comment s'y retrouvaient-ils, ici ? Des murs, toujours des murs. Tous toujours aussi sales. Des fenêtres, des passants surpris. Saleté, faim. Ses pieds sautaient en silence sur les pavés, alors que les humains faisaient un vacarme à réveiller des hibernants. Puis les deux hommes de Bertrand pilèrent au beau milieu d'un carrefour, et elle sut qu'ils étaient perdus.


    "Et maintenant ?" cha l'un des deux hommes inutilement, tandis qu'ils se pliaient en eux pour reprendre leur souffle.

    Sylveneïssa prit le temps de récupérer sa respiration, elle aussi, puis se campa près d'eux, la main sur la hanche et le nez en l'air. Ils ne devaient pas être très éloignés de leur objectif : elle sentait l'eau. L'humidité imprégnait ces ruelles, indépendamment du climat, de l'heure, et du désert tout proche. Et la lythari se mit à flairer le vent, les narines ouvertes, les ailes frémissantes à chaque inspiration. Elle cherchait le parfum de l'eau captive, l'odeur du bois mouillé, du chanvre humide, du fer qui rouille, du poisson mort et des cargaisons qui moisissent, longtemps, au fond des cales.
    Passent les hommes... Durent les Pierres Aînées.

  3. #3
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 117

    Quête : odyssée à Éternelle Rencontre

    La nuit était d'encre, et ils n'apercevaient nulle âme dans les rues qu'ils pouvaient vaguement distinguer. De vagues bruits émanaient un peu partout autour d'eux, mais, avec les échos, impossible d'en discerner l'origine ; le port pouvait se trouver à peu près n'importe où... quant à se guider avec les étoiles, c'était impensable tant les nuages bouchaient le ciel. Lourds de pluie, ils n'allaient d'ailleurs guère tarder à éclater en une ondée froide et désagréable, qui n'allait certes pas leur faciliter les manœuvres.

    "Y faut se décider. On n'va pas rester là comme des harengs morts... à votre avis, c'est par où, le port ? J'ai pas fait gaffe en arrivant dans c'te foutue auberge.
    - Dis plutôt qu't'as bu plus que c'que ta panse pouvait supporter ! J'ai un peu suivi, m'est avis qu'c'est par là." Il indiquait une des trois rues accessibles, la quatrième étant bouchée par un empilement de barriques d'huile de poisson, vu l'odeur qui s'en dégageait. "Z'en pensez quoi, m'zelle ?"

    L'intéressée n'en savait guère plus qu'eux ; elle n'avait pas eu l'occasion de passer par le port durant son bref séjour en ville, et les odeurs de poisson et produits dérivés étaient trop mêlées pour pouvoir en tirer quelque chose de valable. Son instinct pouvait peut-être la guider ? Le temps pressait...
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  4. #4
    Date d'inscription
    October 2007
    Messages
    97

    Quête: Odyssée à Eternelle Rencontre

    Que ces entremêlements d'effluves étaient agaçants ! Là où l’odorat d’une elfe n’en pouvait mais, l’instinct d’un loup ne laisserait pas perdre la piste d’un point d’eau… Sûrement pas s’il était d’une telle dimension ni d’une telle proximité. Le principal problème si elle faisait appel à l’animal venait des deux hommes qui l’accompagnaient. Etaient-ils prêts à voir cela ? Après une brève hésitation, elle se tourna vers ses compagnons pour répliquer :

    « J’ai peut-être solution. »

    Elle jeta son sac entre les bras du premier homme, qui l'attrapa sans comprendre.

    « Tenez ça pour moi. »

    Le second allait s’esclaffer de la mine stupéfaite de son camarade lorsqu’il reçut en vrac l’épée et son fourreau.


    « Et vous ça. »

    Elle les dévisagea alternativement l’un et l’autre de ses grands yeux jaunes, puis fit quelques pas en arrière.


    « Je vais transformer. Après, vous suivrez moi. Pas de questions. Pas le temps. »

    Sous les yeux effarés, l’elfe parut se courber en deux jusqu’à mettre les mains au sol ; ses cheveux raccourcirent, tandis que sa peau se couvrait de poils longs aux reflets gris argent et que son visage tout en fonçant s’allongeait en museau.


    « Pas de danger : pas de peur, pas de cris. Juste suivre… »

    Des griffes prenaient la place des ongles, la longueur des pattes avant et arrière s’harmonisait : la métamorphose arrivait à son terme. Après quelques clignements d’yeux incrédules, les deux hommes eurent devant les yeux une grande louve au pelage argenté qui se dégageait avec quelque agacement des pans de sa chemise. Tout en encensant des pattes avant, elle les dévisagea alternativement l’un et l’autre, de ses grands yeux jaunes et fixes, comme l’elfe qui se tenait là si peu de temps auparavant. Quelques instants plus tard, elle se détournait et se mettait à trottiner d’une foulée légère dans la ruelle.

    Nous devons trouver le point d’eau, la longue source. Par la Grande Mère, hâtons-nous…
    Passent les hommes... Durent les Pierres Aînées.

  5. #5
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 117

    Quête : odyssée à Éternelle Rencontre

    Les deux guerriers, légèrement inquiets mais n'ayant guère d'autre choix que de suivre la lycanthrope, marchaient vivement pour essayer de rester à sa hauteur ; ses longues pattes lui permettaient de se déplacer rapidement.

    Après avoir parcouru deux rues, ils entendaient maintenant clairement le bruit du courant venant lécher les rives de la Houleuse, mais également les cris et le brouhaha des tavernes parsemant les quais proprement dits.

    Ils allaient déboucher sur une rue menant tout droit sur les jetées lorsqu'une espèce de butor les croisa. Il n'avait pas remarqué l'énorme boule de poils sombre qui marchait presque dans l'ombre, mais en avait contre les deux guerriers.


    "Oh, les tarlouzes ? Z'êtes mignons, tous les deux ! Ça vous dirait qu'on vous bastonne, mes potes et moi ?"

    Il était suivi par trois autres gaillards aussi vulgaire que lui, muscles saillants et mâchoires carrées. Ils ne portaient pas d'armes, mais l'un d'eux fit craquer les os de ses mains.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  6. #6
    Date d'inscription
    October 2007
    Messages
    97

    Quête: odyssée à Éternelle Rencontre

    Elle n'avait pas compris un traître mot des propos tenus par ce grand mâle (tarlouze? baston? ), mais la nature de ses intentions s'exprimait sans équivoque dans la façon dont lui et ses accolytes montraient les dents et exhibaient leur musculature: elle y reconnaissait sans peine une parade de défi - et, au cas où le vis-à-vis refuserait de se soumettre, la promesse du combat...

    Pourquoi ? Avaient-ils violé leur territoire ? Il n'était plus temps d'y songer. Se déplaçant silencieusement dans l'ombre portée des façades, la grande louve remonta jusque dans le dos de celui qui paraissait le chef, où elle se tapit à l'affût. Les deux guerriers qui l'avaient suivie avaient tiré l'épée, embarrassés, dans l'espoir que la vue de leurs armes calmerait les ardeurs de ces hommes, en dépit d'un rapport d'un contre deux.


    "Dites donc les rigolos, on est armés et on a d'aut' chats à fouetter. Ecartez-vous sans faire d'histoires..."
    Passent les hommes... Durent les Pierres Aînées.

  7. #7
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 117

    Quête : odyssée à Éternelle Rencontre

    Contrairement à leur attente, les brutes ne paraissaient guère impressionnées par leurs épées ; au contraire, chacun d'eux tira une dague de sa manche, tandis que le meneur souriait cruellement.

    "On va vous faire un deuxième trou du cul, z'allez voir !"

    Il s'avançait déjà vers l'un des deux guerriers, serrant son arme en main gauche. Les trois autres suivaient de près ; Sylveneïssa était toujours tapie dans l'ombre, et nul ne l'avait remarqué. N'eut été ce demi-sourire un peu rassuré de l'un des deux guerriers, personne n'aurait pu se douter de sa présence, malgré sa taille relativement imposante. Son poil sombre se fondait parfaitement dans l'obscurité, et les quatre butors étaient trop absorbés par la perspective d'une bonne baston pour s'intéresser à ce qui se passait derrière eux.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  8. #8
    Date d'inscription
    October 2007
    Messages
    97

    Quête: odyssée à Éternelle Rencontre

    Tandis que les intervenants s'échangeaient des douceurs, elle s'était ramassée sur elle-même, les yeux rivés sur le meneur de ce groupe de chercheurs de noise. Quel besoin avaient-ils de les empêcher de passer ! Ils auraient rejoint le bois-qui-flotte, puis ils seraient partis sans laisser d'autre trace qu'une vague piste que des humains seraient de toute façon incapables de détecter.

    Elle pensait avoir compris pourquoi. Loupiots qui jouent à éprouver leur force : elle y avait joué elle-même, autrefois. Sans armes blanches évidemment, et la victoire au premier sang. Ceux-là ne devaient pas avoir semblables règles. Ils manquaient de respect à leur adversaire, déjà. Leurs insultes et fanfaronnades l'impatientaient. Qui veut survivre longtemps ne doit jamais préjuger de l'issue.

    Quand ces ratés de l'évolution commencèrent de se mettre en mouvement pour l'attaque, elle bondit sur le meneur d'une brusque détente, toutes griffes dehors, visant des pattes ses épaules et de ses crocs la naissance du cou. Il hurla et se débatttit, mais elle ne lâcha pas prise si facilement, pas avant que ses crocs n'aient tranché ce qu'ils devaient trancher: la jugulaire.
    Passent les hommes... Durent les Pierres Aînées.

  9. #9
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 117

    Quête : odyssée à Éternelle Rencontre

    Le sang chaud gicla et envahit la gueule de Sylveneïssa, qui n'en lâchait pour autant pas prise avant que les cris désespérés de la brute cessèrent, et qu'il ne se débattit plus. Ses membres flasques touchèrent sol, et le loup s'apprêtait déjà à bondir sur le suivant.

    Pendant ce temps, les autres, surpris et déroutés par l'attaque menée dans leur dos, se retournèrent, pour constater avec horreur l'ampleur des dégâts : un des leurs mis en pièces par un loup gigantesque, aux yeux brillants, et à la force apparemment surnaturelle... l'effroi subit qui s'empara d'eux était capable de leur faire faire n'importe quoi, y compris les actes les plus désespérés. Sachant cela, les guerriers accompagnant Sylveneïssa assaillirent également les brutes, frappant vivement de leur épée ; en un éclair, il ne restait déjà plus qu'un seul homme debout... ah non, il venait de tomber à genoux en pleurant, lâchant sa dague sur les pavés, implorant vainement la pitié face au loup, qui, crocs découverts, n'avait plus qu'à en faire une bouchée.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  10. #10
    Date d'inscription
    October 2007
    Messages
    97

    Quête: odyssée à Éternelle Rencontre


    Tuer cette brute de mélandien avait été un vrai régal.
    C'était le moment qu'elle préférait dans la chasse: celui où le sang chaud vous coule dans la gueule, tandis que la proie se débat et que la vie la quitte irrémédiablement... Mieux qu'un triomphe ! Plus qu'une vengeance. Après l'effort, le décès de la victime promettait récompense - la seule qui vaille: un festin bien mérité de chair fraîche.

    Au comble de l'euphorie – au point d'oublier qu'elle était rassassiée de la veille et que la chair humaine était loin d'être sa favorite - elle chercha des yeux un nouvel adversaire, avant de constater à son plus grand dépit que les deux guerriers avaient déjà fait le reste du travail. Ne restait plus que cet homme qui geignait sur une note plaintive, alors qu'il n'était pas seulement blessé. Quel était cet autre grondement sourd qui lui faisait écho ? Elle se rendit compte un peu tard qu'il s'agissait du sien, et y mit fin aussitôt, permettant de même à ses babines de recouvrir ses crocs.

    Ses pupilles jaunes dévisagèrent l'homme quelques instants. Il détourna les yeux. Soumission. Se désintéressant de lui, le loup le contourna et courut quelques foulées dans la ruelle, avant de se retourner pour attendre ses compagnons. Dans le monde des loups, il n'y a pas de meurtre gratuit.
    Passent les hommes... Durent les Pierres Aînées.

  11. #11
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 117

    Quête : odyssée à Éternelle Rencontre

    Les deux hommes n'avaient pas la fibre meurtrière. Ils s'étaient défendus légitimement, et ils ne combattaient que par nécessité. Aussi, lorsque la brute demeurait sans pouvoir se battre, à genoux, n'eurent-ils pas l'envie de l'achever lâchement. L'un des deux se contenta de l'assommer du pommeau de son épée, puis tous deux continuèrent leur route, suivant Sylveneïssa vers l'eau.
    Dernière modification par Mornagest ; 21/08/2008 à 21h19.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  12. #12
    Avatar de Zyl
    Zyl
    Zyl est déconnecté Verte Charognarde
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Dans un sachet de biscuits.
    Messages
    790

    Re : [Lieu-dit] Les ruelles interlopes du port

    Debout, au milieu d'une ruelle solitaire aux pavés maculés de vase, Shea prenait bien garde d'éviter de respirer trop fort. Ce n'était certainement pas une question de discrétion -les petites heures du matin étaient nettement moins peuplées que les grandes du soir, plus un problème d'odeur. Les orques, même les hybrides aussi atypiques que Sheaxie, ne faisaient en général pas grand cas de la puanteur, mais trop, c'était trop. Elle n'avait jamais encore visité pareils taudis, et pourtant, ce n'était pas l'expérience de la misère qui lui manquait. Elle se demanda, sans vraiment s'en préoccuper, si la situation était pire encore dans d'autres quartiers de la ville. Une curieuse odeur, entêtante mais moins désagréable que les autres, flottait dans l'air, comme le parfum de la fumée d'un très lointain incendie. L'aube se levait avec paresse, mais le monde était encore sombre, ce qui à vrai dire ne gênait pas vraiment Shea, douée de vision nocturne comme la plupart de ses semblables. La demi-orque s'étira et fit craquer les articulations de ses doigts et son cou. Elle avait passé une mauvaise nuit, roulée en boule dans un coin de rue. Elle se promit que la prochaine serait différente. Il suffisait de trouver un pigeon, de l'effrayer suffisamment pour qu'il consente à donner son argent, et, éventuellement, de le tuer ensuite. La deuxième étape n'était pas nécessaire si on procédait à la troisième, mais faisait gagner du temps.
    Mieux. Il lui fallait trouver un employeur. Une personne crédule qui n'avait pas les moyens physiques de régler ses pitoyables problèmes illégaux. Le genre bredouillant, moyennement riche, qu'on élimine après l'avoir suffisamment escroqué.
    Mais Sheaxie ne savait pas où trouver semblable personne. Elle devrait se contenter de banditisme pendant encore quelques temps. Elle savait à peine où elle se trouvait, et quel chemin elle avait pris pour parvenir au quartier portuaire. La demi-orque soupira avec fatalisme. Les passants d'ici étaient nettement différents de ceux des villes qu'elle avait traversées en Amn. Plus méfiants, agressifs, prêts à se battre. La sorcière massa sa joue, encore un peu douloureuse du coup de poing qu'elle s'était reçue. Elle avait, la soirée précédente, attaqué ce qu'elle avait pris pour un badaud sans défense. Il avait eu le temps de la frapper avant qu'elle ne parvienne à l'éliminer.
    Le banditisme ne lui convenait pas. Trop barbare, et elle était forcée de se battre à chaque fois. Elle n'était pas faite pour cela! La sorcière grogna, ce qui rompit le silence du matin. Elle croisa les bras, et, perdue dans ses pensées et ses vains rêves de gloire, n'entendit pas le bruit sourd de pas dans son dos.

    HRP: A qui veut.
    Sheaxie, sorcière demi-orque paranoïaque. / Les zombies sont vos amis !

  13. #13
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 117
    Potron-minet. Les premières vagues lueurs orangées de la matinée à venir pointaient timidement par-dessus les maisons, et reflétaient les gouttes de rosée déposée sur les tuiles rouges des toits avoisinants, les rendant semblables à des champs de diamants rutilants. L'air était encore frais, cependant, et la différence avec la torride journée qui venait de s'écouler était éprouvante pour la demi-orc, qui se demandait s'il elle n'aurait pas plus de chance de dégoter une auberge pour y passer ses nuits... du reste, elle y serait plus à l'abri. Des bandes de marauds pillaient régulièrement les imprudents, voire les assassinaient simplement par pur sadisme.

    Elle approchait du port, lorsqu'elle aperçut le temple d'Umberlie, vers la gauche. Une certaine activité y régnait, malgré l'heure peu avancée. Curieuse, elle décida d'y faire un petit tour...
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  14. #14
    Avatar de Dreiyan
    Dreiyan est déconnecté Marmotte léthargique
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Au bout du lac
    Messages
    862

    Re : [Lieu-dit] Les ruelles interlopes du port

    En provenance de ([Lieu-dit] Les ruelles des Bas Quartiers)

    Dans une ruelle du quartier portuaire, un homme attendait sa proie. Terré dans l'ombre, baignant dans des odeurs de poissons et d'égouts, il guettait l'arrivée d'un passant. Simple badaud, matelot, capitaine de navire, commerçant... il verrait bien ce qui lui tombera sous la main. Il arriverait sans doutes à en soutirer quoi que ce soit.
    Une frêle lueur éclairait sa dague qu'il regardait avec insistance, la faisant pivoter sur elle-même, la pointe sur le sol. Cette dague était tout ce qu'il avait conservé de son ancienne existence. Tout ce qui le raccrochait à son passé. Ce qui lui permettait de survivre et de s'imposer dans cette jungle qu'étaient les quartiers défavorisés de la cité du chaos. Mais il n'aurait pas à faire usage de son arme ce soir - ou du moins, ce n'était pas à son programme.

    Un bruit de pas éveilla son attention. Quelqu'un se dirigeait dans sa direction. Sans un bruit, il raccrocha sa dague à sa ceinture et se tenait prêt. Et alors que le passant s'approchait, il pu entrevoir sa silhouette : à premier abord un simple matelot. Parfait.

    "Hey! Psst!"

    L'homme sursauta et recula de quelques pas. Le doute aurait pu se lire sur son visage s'il n'était pas masqué par un voile d'ombre.

    Et il a dit: "Kapoué!"

  15. #15
    Avatar de Dreiyan
    Dreiyan est déconnecté Marmotte léthargique
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Au bout du lac
    Messages
    862

    Re : [Lieu-dit] Les ruelles interlopes du port

    Dreiyan alla de l'avant et, avant que le passant n'esquisse un geste de défiance, l'interpella.

    'Ne t'inquiète pas, je ne te veux pas de mal', lui glissa-t-il. C'était presque vrai. 'Je cherche un moyen de quitter la ville par voie disons... officieuse. Maritime, c'est le mot. Tu peux faire quelque chose pour moi?'

    Dreiyan avançait masqué. Il se méfiait de quiconque dans cette cité, et ne souhaitait pas prendre le risque d'être reconnu par qui que ce soit. Son visage restait caché dans l'ombre de sa capuche. L'homme lui répondit, d'une voix sûre aux faibles accents de noblesse.

    'Je ne pense pas. J'ai d'autres chats à fouetter que de m'occuper de tous les manants de cette cité. Adieu.'

    Les Melandiens ne faisaient pas dans la charité. Si on avait besoin d'aide, il fallait savoir la... provoquer.

    'Attends!'

    Dreiyan s'était levé d'un coup brusque, agrippant le bras de son interlocuteur qui s'apprêtait à continuer son chemin. Il tentait de fixer son regard, souhaitant attirer sa compassion et, surtout... captiver son attention.

    'Je dois à tout prix quitter cette ville! Aide-moi! Ou puis-je trouver de l'aide?'

    Il lui cracha ces mots au visage comme l'aurait fait un désespéré. Qu'il était, d'ailleurs, ce qui rendait la scène que plus réaliste. Et alors qu'il fixait son interlocuteur de son visage sinistrement amoché par des jours de vie parmi la fange de Melandis, sa main se dirigea vers l'apétissante bourse qui pendait à la ceinture de sa proie. Il n'avait pas menti: il cherchait bel et bien un moyen de quitter la ville. Mais pour ce faire, il allait avoir besoin d'argent. Rien n'était gratuit en Melandis.

    Alors que l'homme, visiblement destabilisé par la réaction de Dreiyan, formulait une réponse, ce dernier s'atelait à jouer avec le cordon de sa bourse. Un double noeud... basique, mais assez difficile à défaire en toute discretion.

    'Ecoute, mon vieux... je ne suis pas marin... mais tu pourras en trouver plus qu'il n'en faut dans les tavernes des docks. Maintenant je suis désolé, mais je vais devoir te laisser.' Le ton de sa voix était calme, presque compréhensif. Jusqu'à ce que... la maladresse de Dreiyan ne vienne troubler sa confiance. Troubler... est un bien faible mot. Les doigts de l'ancien prêtre glissèrent, et la réaction ne se fit pas attendre.

    'Ha! Tu ne m'auras pas comme ça, mon petit voleur à la tire... J'en ai maté bien d'autres...'

    Ces mots auraient peut-être intimidé Dreiyan si son attention n'était pas toute dirigée vers ses deux bras qui, en un éclair, s'étaient retrouvés sous l'emprise de son interlocuteur. Prompt à réagir, celui ci les avait empoigné et maintenait sur eux une emprise qui semblait intangible, et fixait à son tour l'ancien prêtre d'un regard qui exprimait alors, osons le mot, un certain sadisme.

    Et puisqu'une mauvaise nouvelle ne vient jamais seule, c'est en détournant ses yeux du regard de son probable futur tortionnaire que Dreiyan les posa sur le pendentif qui pendait à son cou et qui, de toute vraisemblance, représentait une double vague et qui luisait d'une lueur bleuâtre. Un symbole qu'il avait appris à haïr. Un adepte d'Umberlie.

    Des flots de mauvais souvenirs qui ressurgissaient. Un passé douloureux qui n'avait pas l'intention de disparaître dans l'oubli. Et un avenir proche qui ne semblait pas être spécialement engageant.

    Et il a dit: "Kapoué!"

  16. #16
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 117

    Quête : la fin de la suprématie

    En provenance du ([Bâtiment] Temple d'Umberlie)

    Sheaxie marchait d'un bon pas, revenant machinalement d'où elle était venue, tout en essayant vainement de passer sa rage sur chacun des pavés que ses pieds heurtaient avec une violence voulue. Elle avait probablement gâché une belle occasion de s'intégrer dans le milieu très sélectif des intriguants mélandiens, et pareille chance ne se représenterait sans doute pas de sitôt...

    Tandis que l'aube dardait paresseusement ses premiers rayons frais et rosâtres sur la cité du Chaos, la demi-orque arriva à un coin de rue où elle assista à un combat plutôt singulier ; deux prêtres s'affrontaient en duel à mort, à en juger par leur état respectif... elle put contempler les effets ravageurs de l'un des clercs.


    Prêtre habillé en rouge ---> arrache-coeur ---> prêtre en bleu ciel

    La main du clerc rouge disparut dans la cage thoracique de son adversaire, pour en ressortir aussitôt, le coeur de sa victime encore palpitant dans sa main, tandis qu'elle se débattait affreusement, agitées de soubresauts écoeurants. Le sang coulait abondamment au sol, et les cris du malheureux étaient à frémir. Il mourut avant de tomber à terre, tandis que le prêtre victorieux rejeta négligeamment l'organe dans le caniveau tout en secouant la main.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  17. #17
    Avatar de Dreiyan
    Dreiyan est déconnecté Marmotte léthargique
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Au bout du lac
    Messages
    862

    Re : [Lieu-dit] Les ruelles interlopes du port

    ... et non loin de cette choquante scène de violence de la vie quotidienne se déroulait, horreur, une autre choquante scène de violence de la vie quotidienne.

    Dreiyan était aux prises avec un prêtre d'Umberlie un brin énervé et était en bien mauvaise posture. Alors qu'il tenait fermement sa victime par les poignets le prêtre l'expédia, d'un puissant coup de pied, contre le mur du lârge bâtiment tout consrtuit de bois au pied duquel Dreiyan avait tendu son piège, avec le succès qu'on lui a connu.

    Alors qu'il s'attendait à s'écraser contre une paroi rigide, se cogner lourdement la tête et retomber à même le sol, le mur se déroba derrière lui. Une porte était dissimulée dans la paroi, et celle-ci s'ouvrit sur le choc. Dreiyan attérit donc à quelques mètres du prêtre d'Umberlie et, bien que quelque peu sonné par la tournure des événements, reprit rapidement ses esprits. Le toît du bâtiment était parsemé d'ouvertures laissant pénétrer la lumière de la lune à l'intérieur, ce qui permit à Dreiyan d'avoir rapidement un aperçu des lieux.

    Il se trouvait visiblement dans un entrepôt. La pièce était immense, haute, et à moitié vide (ou pleine, c'est selon). Il distinguait à une cinquantaine de mètres, des amas de caisse. Sa réaction ne se fit pas attendre. Avant que le prêtre n'ait repris son emprise, il profita de ce coup du sort pour détaler et rejoindre l'autre extrêmité de l'entrepot, où il était à l'abris du regard de son poursuivant. Les vociférations de celui-ci n'y firent rien: son pas lourd ne lui permit pas de prendre le fuyard en chasse. De plus, faire appel ouvertement à la magie divine d'Umberlie en ces temps troublés n'était pas sans risques: des adeptes de cultres rivaux - et il y en avait - ne tarderaient sans doutes pas à lui tomber dessus. Il abandonna sa cible, et repris sa marche en direction des bas quartiers.

    Celui ci s'était camoufflé parmis les divers chargements stockés dans l'entrepôt. Naviguant entre odeurs fortes de poisson séché, fûts de vin et caisses au contenu plus que douteux, il s'était déniché une petite cache en hauteur, juché sur un conteneur. Et il attendait que le prêtre se mette à sa recherche, qu'il ne vienne s'offrir à lui dans ce labyrinthe de chargements. Et alors, il pourrait l'attaquer par surprise. Lui asséner un coup de dague fatal. Il attendait, attendait encore. L'ennemi ne venait pas. Il finit par s'endormir, bercé par une déplaisante odeur de hareng.


    ----------

    La nuit avançait. Quelques chauves-souris voletaient adroitement dans le hangar, happant au passage divers insectes volants. Et alors que les premières lumières du jour avaient à peine pénétré dans le frêle bâtiment, sa large porte s'ouvrit. Deux hommes, des marins, venaient y chercher le chargement qu'ils allaient transporter le long de la Houleuse. Il serait erroné et bien naïf que de penser qu'ils s'acquitteraient de cette tâche seuls: un groupe d'esclave escorté de quelques hommes de main entra à son tour dans l'entrepôt. Très vite les marins crièrent des ordres, décidaient quels chargements il fallait embarquer dans le navire, et les esclaves s'exécutèrent.

    Cette agitation matinale avait sortit Dreiyan de son sommeil. Il se réveilla en sursaut, plein d'une anxiété qui retomba très vite: tout danger semblait écarté. Il reprit rapidement ses esprits et tendait l'oreille. Il eut à peine le temps de réaliser ce que venaient faire ces hommes dans l'entrepot, que déjà quelques larbins s'approchaient de lui. Il eut juste le temps de sauter dans une grande caisse, dans laquelle il trouva juste la place de se caser. Celle-ci aurait, étant vide, pu le contenir une petite dizaine de fois. Mais elle était remplie de gros sacs, et Dreiyan dû en deplacer quelques un pour s'aménager un espace qui, à défaut d'être confortable, serait le moins inconfortable possible, avant de recouvrir à nouveau la caisse d'une bâche.
    Et très vite, à l'aide d'appareillages sophistiqués dont Dreiyan n'aurait jamais soupçonné l'existance, les esclave transportèrent le chargement à bord d'un navire. Sans savoir que parmis cette cargaison se cachait un homme qui, bien content du déroulement des événements, allait profiter de cette occasion pour sortir des remparts de la cité du chaos.

    [la suite c'est par , suivez le guide!]
    Dernière modification par Dreiyan ; 01/10/2008 à 21h55.
    Et il a dit: "Kapoué!"

  18. #18
    Avatar de Zyl
    Zyl
    Zyl est déconnecté Verte Charognarde
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Dans un sachet de biscuits.
    Messages
    790

    Re : [Lieu-dit] Les ruelles interlopes du port

    Sheaxie eut un mouvement de recul et se mit à reconsidérer avec envie la ruelle derrière elle, d'où elle venait de sortir. La demi-orque déglutit. Les prêtres n'étaient pas toujours des tendres, cela elle le savait depuis longtemps, mais elle n'avait encore jamais vu à l'œuvre une magie divine aussi violente que celle que venait d'employer le prêtre en rouge. Et c'était dans ce genre de cour qu'elle voulait jouer? Les guerres de religion déchiraient la ville plus qu'elle ne l'avait imaginé. Une rixe, un meurtre en pleine ville? Et ces attaques sur les temples... Voilà. Elle venait prendre des vacances, tout à fait honnêtement, dans la plus *tranquille* cité de Dorrandin et Hélonna, et elle tombait en pleine guerre de religions. C'était un monde, ça. On ne pouvait même plus faire d'innocent trafic d'informations. A quel camp le prêtre en rouge appartenait-il? Sûrement pas au sien. Il n'avait pas la bure d'un Umberlite (et elle en avait vu suffisamment au cours de la dernière heure pour savoir les reconnaître). Ce n'était sans doutes pas un Aurilite. Pas un Talossien. Un Cyrinishade? Un Bainite? Un fanatique d'un dieu pire encore? Le danger de se voir arracher le cœur augmentait. Son regard glissa sur l'organe inerte dans le caniveau, puis sur le prêtre à la poitrine ouverte.
    Mais avec le danger augmentaient les profits potentiels. Seulement, elle ne savait toujours pas quoi faire, sauf qu'à présent, elle en était plus apeurée que frustrée. Son instinct lui enjoignait, avec un certain bon sens, de prendre ses jambes à son cou, de fuir la cité et de s'installer quelque part, dans un coin perdu et tranquille, du genre village miséreux, comme revendeuse de... De boue, tenez. On avait rarement des problèmes avec la boue, du moment qu'on ne tenait pas trop à la propreté de ses vêtements.
    Sheaxie prit un air béat et niais, et fléchit l'échine devant le prêtre, avant de relever la tête et de balbutier d'un ton particulièrement crétin:

    "Oh ben ça c'était du sort, monsieur prêtre."
    Cela ne l'avançait théoriquement à rien de faire l'idiote, mais franchement, elle était à cours d'idée, et si lasse...
    Sheaxie, sorcière demi-orque paranoïaque. / Les zombies sont vos amis !

  19. #19
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 117

    Quête : la fin de la suprématie

    Lorsqu'il fit face à la demi-orque, elle put voir le soleil noir de Cyric frappé sur sa tunique rouge, au niveau de la poitrine. Rien d'étonnant... son visage était dur, mais impassible face à son acte, comme s'il l'accomplissait régulièrement. Il était assez jeune, ce qui rendait encore plus effrayant sa performance ; atteindre sa puissance devait lui demander un travail considérable.

    Il darda à Sheaxie un regard froid comme de la glace, la jaugeant longuement. Elle n'aurait su dire s'il allait la réduire en bouillie, ou faire déferler sur elle une pluie d'éléments vengeurs, jusqu'à ce qu'il se décide à hausser sèchement les épaules puis lui rétorquer un grognement :


    "Mmh. Qui êtes-vous ? Je connais bien le quartier, mais je ne vous ai jamais vue."

    Sa voix était grave, et il ne semblait pas vouloir dépenser plus de salive que nécessaire. Son regard s'était fait plus acéré encore, tandis qu'il parlait. Ses mains étaient détendues, mais Sheaxie n'imagina pas un instant qu'il l'épargnerait s'il sentait qu'elle le menaçait d'une façon ou d'une autre.
    Dernière modification par Mornagest ; 22/09/2008 à 13h14.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  20. #20
    Avatar de Zyl
    Zyl
    Zyl est déconnecté Verte Charognarde
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Dans un sachet de biscuits.
    Messages
    790

    Re : [Lieu-dit] Les ruelles interlopes du port

    Un Cyrinishade? Urk. Il valait mieux ne pas jouer avec ce type-là. Sheaxie n'avait pas franchement envie de se faire arracher le cœur, quand bien même cela lui permettrait-il se mettre fin à son dilemme concernant ce qu'elle allait faire. Il ne faisait pas bon être une truande solitaire, décidément. Elle errait depuis à peine une journée à Melandis, et avait déjà plus qu'entraperçu la couleur locale. Et elle n'avait toujours rien mangé, mais il était peu probable que le prêtre lui donne un sandwich. Elle déclina donc, toujours sur ce même ton d'attardée qui, pour beaucoup d'imbéciles, seyait si bien aux demi-orques, son identité. Elle regretta de ne pas avoir eu le temps de lancer le sort mineur qui altérait sa voix pour lui permettre de passer pour Olron, mais tant pis, elle utiliserait son vrai nom:
    "Je Shea. Je voyage."
    Elle s'interrompit pour agiter les bras dans tous les sens, un sourire imbécile renforçant ses gesticulations sans sens. Elle ne savait quel rôle jouer, et si elle ne les avait pas retenues, ses dents auraient suffisamment claqué de terreur pour pouvoir concasser des pierres.
    "Je perdue, puissant prêtre."
    Ce qui était vrai, d'ailleurs. Elle n'avait pas vraiment pris garde à où ses pas la menaient, et ne connaissait pas la ville.
    "Mais pas vous inquiéter de moi."
    Sheaxie, sorcière demi-orque paranoïaque. / Les zombies sont vos amis !

  21. #21
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 117
    Le cyrinishade jeta un regard torve à la semi-orque, cette fois. Essayait-elle de se moquer de lui ?

    "C'est la seconde fois, cette nuit, que je tombe sur un inconscient. Cessez votre manège, femme. Vous n'avez guère l'air plus idiote que moi. Je ne crois pas au hasard... et votre présence ici n'est pas anodine. Que cherchez-vous ?"

    Ses paupières s'étaient refermées, laissant à peine une ligne noire à la place des yeux. Sheaxie avait pris un peu de temps pour l'observer plus attentivement. Il ne devait pas dépasser la quarantaine d'années, malgré sa chevelure poivre et sel. Ses traits étaient burinés par le temps, mais il semblait prêt à bondir en un éclair si le besoin s'en faisait sentir. Un homme dans la force de l'âge. Et un prêtre puissant, à en juger par ses précédentes prouesses.

    Un bruit de pas interrompit le duel de regards tendus entre Sheaxie et le prêtre. Le cyrinishade jeta un bref coup d'œil vers la rue d'où provenait le bruit, sans paraître s'en inquiéter. Un témoin ? Peu importait... il pourrait toujours le réduire en bouillie s'il le fallait. Cette demi-orque l'intriguait en revanche. Autant essayer d'en apprendre un peu sur elle avant de décider s'il devrait la tuer ou non.

    Quelques instants plus tard, la silhouette de Thorgen apparut au croisement.


    hrp : te voilà face à face avec le prêtre avec qui tu as sympathisé dans la demeure de Denerys, et une demi-orque des plus étranges au premier qui réagira... inutile de dire qu'il vaut mieux éviter de l'attaquer, en revanche.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  22. #22
    Avatar de Zyl
    Zyl
    Zyl est déconnecté Verte Charognarde
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Dans un sachet de biscuits.
    Messages
    790

    Re : [Lieu-dit] Les ruelles interlopes du port

    "Très bien, je vais vous dire la vérité, et rien qu'ça. Et en conjuguant mes verbes."
    Elle effectua un léger pas en arrière, imperceptible au prêtre. Il n'avait pour but que de mettre ses jambes dans la position la plus adéquate pour piquer un sprint si le besoin s'en faisait sentir. La demi-orque soupira.
    "Je me renseigne. Toute seule, et au nom d'aucune organisation. Sur ce qui se passe ici. A propos du temple d'Umberlie. Et celui d'Aurile. Et je me suis réellement perdue."
    Elle hachait ses phrases et les mastiquait avec prudence, pour ne les cracher qu'avec réticence, semblant vouloir placer un point entre chaque mot qu'elle disait. Même son expérience en terme de dissimulation de sentiments ne pouvait plus cacher une certaine nervosité, en réalité elle crevait de frayeur. Elle tourna vivement la tête à l'arrivée de l'inconnu, pour revenir aussi prestement sur le prêtre. Qui que soit l'arrivant, il pouvait difficilement être plus dangereux qu'un prêtre de Cyric en pleine santé physique et non dépourvu de pouvoirs. Les trois doigts de sa main mutilés ne cessaient de se déplier et de se replier, un tic nerveux qu'elle stoppa brutalement en serrant le poing.
    Sheaxie, sorcière demi-orque paranoïaque. / Les zombies sont vos amis !

  23. #23
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 117

    Quête : la fin de la suprématie

    Le prêtre écoutait Sheaxie, mais ses yeux s'étaient porté sur Thorgen. Un léger sourire sardonique se dessinait sur ses lèvres, alors qu'il reconnaissait ce dernier. Inconscient, vraiment... cela l'amusait. Pourquoi ne pas écouter ce qu'il avait à dire, lui-même ?

    "Ne bougez pas, messire", lui lança-t-il. "Je ne vous ai pas épargné tout à l'heure pour être maintenant obligé de vous tuer. Je vous l'ai dit, je ne donne la mort que lorsque j'en ai une raison... ne me la donnez pas."

    Il revint à la demi-orque.


    "Umberlites et aurilites, hein ? Vous vous engagez dans un sac de nœuds improbable. J'aimerais savoir si vous faites partie de l'un ou l'autre de ces camps..."

    Quant à Thorgen, il savait déjà qu'il n'était pas pour Talos, vu le sort qu'il avait fait subir à Denerys, ce soir.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  24. #24
    Date d'inscription
    December 2007
    Messages
    238

    Re : [Lieu-dit] Les ruelles interlopes du port

    Thorgen, reprenant ses esprits, tiqua aux dires d'Aurilites.

    Les Aurilites méritent la mort! Aurile a trahi les tribus du Nord!

    Puis, il regarda la semi-orque.

    *Mi-humaine mi orque... quel traitre irait copuler avec des orcs...*


    Vous... vous savez ou on est? Je dois ramener ça a mon chef.

    Il montra la tête du talosite.

    Hé, mais je vous connais. Nous avons combattu le même ennemi. Mais j'ai pas apprécié votre sortilege.

  25. #25
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 117

    Quête : la fin de la suprématie

    Il sourit ironiquement à l'adresse de Thorgen.

    "Ce n'était pas son but premier. J'ai préféré éviter une méprise de votre part. Considérez le fait que je vous ai laissé en vie comme une... preuve de ma bonne volonté à votre égard. Vous m'avez facilité la tâche contre Denerys."

    Il s'adressa à nouveau aux deux aventuriers en même temps.

    "Aurile n'est pas notre alliée. Qu'en est-il d'Umberlie ? Parlez, tous les deux."

    Son ton était péremptoire. Une mauvaise réponse pouvait entraîner à peu près n'importe quelle conséquence très fâcheuse...

    hrp : Thorgen, le prêtre est de Cyric, pas de Talos
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  26. #26
    Avatar de Zyl
    Zyl
    Zyl est déconnecté Verte Charognarde
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Dans un sachet de biscuits.
    Messages
    790

    Re : [Lieu-dit] Les ruelles interlopes du port

    "Quand bien même je serais suivante d'Umberlie ou d'Aurile, je n'irais pas m'en vanter, surtout auprès d'un adepte du Soleil Noir. Je pensais que vous n'aimiez pas que je fasse l'idiote. Mais franchement, vous me trouvez une tronche de prêtresse?"
    Elle eut un sourire léger et sans amitié pour Thorgen. L'arrivant n'avait guère l'air fin, et peut-être ferait-il une distraction suffisante pour fuir. Mais pour le moment, malgré la peur qui lui tenaillait toujours les entrailles, elle avait abandonné l'idée de fuir à pleines jambes à la première opportunité. Ce n'était à présent plus qu'une possibilité, une éventualité. Une solution rapide et simple pour éviter de finir dans le caniveau avec quelques organes plutôt vitaux en moins si la discussion tournait mal. Le prêtre était un être agressif (pouvait-on s'attendre à autre chose de la part d'un Cyrinishade?), mais il n'avait pas encore tenté de la tuer. Ce qui, au bout d'une minute de parlotte méfiante, était plutôt bon signe. Peut-être même qu'aucun des deux n'aurait à arracher la tête de l'autre, avec un peu de chance.
    Sheaxie, sorcière demi-orque paranoïaque. / Les zombies sont vos amis !

  27. #27
    Date d'inscription
    December 2007
    Messages
    238

    Re : [Lieu-dit] Les ruelles interlopes du port

    [HRP]C'est bien la tete du talosite que j'ai entre les mains. Il me faut une preuve comme quoi il est mort...[/HRP]

    Alors, je prendrais cette "bonne volonté" pour ce qu'elle est, et vous considère comme un allié contre Talos. Je dois ramener cette tête. Vous savez par où est la taverne de la gorgée d'orge? Je me suis perdu...

  28. #28
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 117

    Quête : la fin de la suprématie

    Les yeux assombris, il répliqua :

    "Une prêtresse ? Point n'est besoin d'en être une pour suivre une divinité, femme. Mais soit. Gardez votre secret, si tel est votre désir."

    À Thorgen, il répondit, glacial :

    "Cyric et Talos s'affrontent depuis bien longtemps à Melandis. L'heure de l'avènement de Cyric a sonné. Quant à votre prise, vous feriez mieux de vous en débarrasser. Si d'aventure on vous surprend avec une tête pareille dans votre sac, c'est la vôtre qui ira garnir les remparts de la cité. Vous feriez mieux de me suivre, du reste. Votre taverne est loin d'ici, et je constate que vous ne connaissez pas Melandis."

    Les voilà tous les deux confrontés à une proposition étrange de la part d'un prêtre tout aussi spécial... avaient-ils le choix ?

    hrp : ok, j'avais mal lu...
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Icewind Dale et Morrowind

    Pseudonyme en RP : Hugues Montfort. Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  29. #29
    Avatar de Zyl
    Zyl
    Zyl est déconnecté Verte Charognarde
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Dans un sachet de biscuits.
    Messages
    790

    Re : [Lieu-dit] Les ruelles interlopes du port

    "Je ne prie aucun dieu ni n'ai d'allégeance, je vous l'assure. Les dieux m'ont rarement témoigné de l'attention, et jusqu'ici ça a toujours été réciproque. Et je n'ai pas de secrets. Absolument rien à dire sur le temple que j'ai visité et les prêtres avec qui j'ai... Discuté, même si on me payait pour que je me souvienne. D'ailleurs, vous savez déjà tout ce qui se passe ici, bien mieux qu'une voyageuse perdue, je n'en doute pas. Sauriez-vous m'orienter vers le temple d'Aurile? C'est qu'il me faut profiter des dernières occasions de le voir. Il pourrait très bien devenir champ de bataille, avec toutes ces guerres de religion. Je pensais aller le voir ce soir, au plus tard. En tant que visiteuse, je me hâte, cette cité pourrait très bien se transformer en champ de ruine sans maître, et personne ne veut cela. Personne ne veut être là quand cela arrivera, du moins."
    Elle eut un haussement d'épaules, assorti d'un haussement de sourcil parallèle. Derrière ses paupières mi-closes en une expression lasse et blasée, ses yeux gris et brillants s'agitaient, passant sans cesse du prêtre au barbare. Un type capable de se balader avec la tête coupée d'un Talassian, dans une ville où le culte de Talos avait été une force majeure, n'était pas forcément si inoffensif que cela. Soit le guerrier était très stupide, soit il était très brave, et c'était plus probablement un mélange subtil des deux.
    "A vrai dire, messieurs, je suis désœuvrée."
    Puis elle enchaîna, d'un ton guilleret qui pouvait presque passer pour insouciant ou naïf:
    "Je me permettrai donc de vous tenir compagnie jusqu'à votre taverne, j'en cherchais également une. Enfin, je n'en cherchais pas une particulièrement, mais il se trouve qu'à la réflexion, c'est exactement ce qui me conviendrait."
    Sheaxie, sorcière demi-orque paranoïaque. / Les zombies sont vos amis !

  30. #30
    Date d'inscription
    December 2007
    Messages
    238

    Re : [Lieu-dit] Les ruelles interlopes du port

    Thorgen hocha la tête.

    D'accord, je vous suis. Mais je vous préviens, moi, je suis pas un fidèle de Cyric. Mon dieu, c'est Uthgar, père de mon peuple, tueur de géant. Et plus précisément sous sa forme du loup gris. Mais Uthgar n'a aucun grief contre Cyric, alors, je vous fais confiance.

Page 1 sur 5 123 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Lieu-dit] Les ruelles des Bas Quartiers
    Par Walar dans le forum L'antre des Miséreux
    Réponses: 246
    Dernier message: Aujourd'hui, 16h38
  2. [Lieu-dit] Le Port de Melandis
    Par Duo dans le forum Le port de Melandis
    Réponses: 98
    Dernier message: 09/10/2015, 11h16
  3. [Lieu] Le port d'Anarelis
    Par Mornagest dans le forum Les Plaines du Centre
    Réponses: 174
    Dernier message: 20/07/2013, 09h08
  4. [Lieu] Une ruelle sombre du port
    Par Wookiee dans le forum Les Archives des Structures de Manost
    Réponses: 49
    Dernier message: 30/11/2005, 17h38
  5. [Lieu dit] Les ruelles du festival
    Par Seina dans le forum Le Festival unique de Magie
    Réponses: 7
    Dernier message: 28/09/2004, 16h01

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236