Page 3 sur 3 PremièrePremière 123
Affichage des résultats 61 à 81 sur 81

Discussion: [ACTU] L'affaire DSK

  1. #61
    Date d'inscription
    August 2008
    Localisation
    Quelque part en France
    Messages
    2 239
    bon, l'affaire DSK/DIALLO est maintenant d'un niveau tellement bordélique que je lâche MAIS:

    Mozinor a frapper "met la moi dans le fond monétaire"

    http://www.youtube.com/watch?v=boRzV...&feature=share




    http://www.youtube.com/watch?v=1gHj9WWKupE&NR=1 ou/et http://www.youtube.com/watch?v=v6zqP...eature=related

    Qui dit mieux???

    Heu, hum... Je suis pas certain que ça apporte beaucoup à l'actualité *réelle* de l'affaire en question
    Dernière modification par Smidge ; 03/05/2012 à 13h06. Motif: Fusion de posts
    Le vrai pouvoir se cache dans l'ombre.

    La bio de Umbre, Tieffline demi Elfe de Lune et moine de la Lune Noire: ici
    Quêtes en cour: Le voyage de l'Ombre et Le réveil de l'Ombre couleur RP: #FFCC33

  2. #62
    Avatar de Elanor
    Elanor est déconnecté Paladine
    Date d'inscription
    May 2009
    Localisation
    Lothlorien, premier malorne en rentrant à droite
    Messages
    596
    Sur l'affaire DSK, il n'y a plus qu'à attendre le procès. Je ne vois pas ce qu'on pourrait apprendre de nouveau d'ici là.

    On dirait bien que Umbre s’ennuie en cette période estivale pour avoir le temps de nous dénicher d'aussi passionnantes et enrichissantes vidéos
    Ma bio RP
    "Sire, on en a gros" Perceval

  3. #63
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Sudiste
    Messages
    2 182
    Citation Envoyé par Elanor Voir le message
    On dirait bien que Umbre s’ennuie en cette période estivale pour avoir le temps de nous dénicher d'aussi passionnantes et enrichissantes vidéos
    Moi, je sens le strauss-kahnien frustré
    IN DUPRAZ WE TRUST

  4. #64
    Date d'inscription
    August 2008
    Localisation
    Quelque part en France
    Messages
    2 239
    tout à fait Ela... et les vidéos sont à la hauteur de ce qui se passe la bas, c'est du level de comique troupier maintenant, on est en plein brouillard

    EDIT de Smidge : Hum, ces vidéos sont surtout à la hauteur (zéro) sur l'échelle de l'humour, totalement indépendamment de l'affaire DSK. A l'avenir, des "infos délirantes" sur l'affaire en question, ça a sa place ici. Des vidéos vulgaires sur lesquelles plane un soupçon gratuit de pornographie... déjà beaucoup moins.

    pour la frustration... on repassera
    Dernière modification par Smidge ; 20/08/2011 à 18h27.
    Le vrai pouvoir se cache dans l'ombre.

    La bio de Umbre, Tieffline demi Elfe de Lune et moine de la Lune Noire: ici
    Quêtes en cour: Le voyage de l'Ombre et Le réveil de l'Ombre couleur RP: #FFCC33

  5. #65
    Date d'inscription
    August 2008
    Localisation
    Quelque part en France
    Messages
    2 239
    bon bah voila, c'est tombé:

    http://www.leparisien.fr/dsk-la-chut...11-1575046.php

    reste l'affaire Tristane Banon à éclairer
    Le vrai pouvoir se cache dans l'ombre.

    La bio de Umbre, Tieffline demi Elfe de Lune et moine de la Lune Noire: ici
    Quêtes en cour: Le voyage de l'Ombre et Le réveil de l'Ombre couleur RP: #FFCC33

  6. #66
    Date d'inscription
    August 2009
    Messages
    2 003
    Fantastique n'est ce pas !
    La justice américaine elle était juste, elle savait faire tomber des puissants.
    Résultat au final maintenant on est presque sûr qu'il l'a violée, mais en plus ils ne vont pas le poursuivre.

    Vraiment chapeau.
    "Je crois que deux et deux sont quatre, Sganarelle, et que quatre et quatre sont huit"
    Molière - Don Juan -

  7. #67
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Sudiste
    Messages
    2 182
    C'est le système américain. Sachant que le procureur devait avoir l'unanimité des 12 jurés pour le faire condamner et que c'était déjà mal parti quand il y avait eu les révélations sur le passé de N. Diallo, et qu'en plus on a appris récemment que ses avocats avaient tenté de trouver un arrangement avec ceux de DSK, ben ça devenait mission impossible : le procureur a préféré jeter l'éponge pour éviter une déroute (très préjudiciable pour sa carrière).
    Après il y aura peut-être un procès au civil. On verra. Je tablerais plutôt sur un arrangement financier entre les deux parties au lieu du procès, c'est très commun aux USA. Surtout qu'il y a peut-être* des preuves du viol, donc le procès n'est pas gagné d'avance pour DSK.
    De toute façon s'il perd ou s'il y a arrangement, il en sera pour un (ou quelques) millions d'euros d'après ce que j'ai entendu hier. Je présume que c'est dans ses moyens
    Restera le procès Banon. Là ça sera plus compliqué au niveau judiciaire mais avec les 8 ans écoulés et les incroyables trous de mémoire qu'il y a autour de cette histoire chez les dirigeants socialistes, je ne suis pas inquiet pour DSK. Pronostic : il sera relaxé faute de preuve.
    Restera enfin le plus difficile : se refaire une virginité () dans l'opinion et là ça me paraît très mal barré, [...]*. Ca sent la retraite politique...

    *EDIT de Smidge (diffamation, toussa toussa...)
    Dernière modification par Smidge ; 23/08/2011 à 15h39.
    IN DUPRAZ WE TRUST

  8. #68
    Date d'inscription
    August 2008
    Localisation
    Quelque part en France
    Messages
    2 239
    Bah non, on ne sait pas si il y a eu viol justement et on le saura surement jamais. Il y a eu rapport sexuel, mais DSK n'a jamais dit le contraire, N.Diallo a joué elle même contre son camp avec ses mensonges et son désir d'argent. Son physique de déménageuse et son attitude jouent contre sa version des faits. Le système US fait qu'il faut que tous les jurés soient d'accord, donc à la base c'est cuit pour une condamnation car on ne peut pas savoir ce qui c'est passé. Et je ne sais pas comment ça marche la bas, mais si le procès pour viol tombe à l'eau, la plainte au civil pour les dommages et intérêts va se justifier comment sur un homme "innocent" car non reconnu coupable ????


    Quand à la carrière politique, bah là... je ne serais pas étonné qu'il continu. C'est pas la modestie et l’honnêteté qui étouffent les hommes politiques, y'a qu'à regarder Fabius avec son "responsable mais pas coupable" ou Pasqua et Chirac et les nombreuses affaires de corruption... (le brave petit Nicolas à un sursis/immunité grâce à son poste actuel)
    Le vrai pouvoir se cache dans l'ombre.

    La bio de Umbre, Tieffline demi Elfe de Lune et moine de la Lune Noire: ici
    Quêtes en cour: Le voyage de l'Ombre et Le réveil de l'Ombre couleur RP: #FFCC33

  9. #69
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Rhône-Alpes
    Messages
    13 887
    [...]
    J'en avais oublié un bout : voilà, qui est corrigé. Merci Voyageuse

    Et donc, moi je reste sur mon impression que c'est un coup monté. Un coup monté réussi : il est bel et bien coulé politiquement pour un bon moment.... Et les communications entre l'élysée et l'hôtel où ils résidaient sont suspectes...




    EDIT de Smidge pour la suite : faites attention aux affirmations que vous portez. Si vous exprimez une opinion, merci d'utiliser le mode ou les adverbes appropriés.
    Dernière modification par Smidge ; 23/08/2011 à 15h43.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide en apprentissage (RP solo)
    MJ de Chercheurs de sens et Mission
    Co-modératrice Luménienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question...
    L'aventure du RP vous tente ? débuter en RP ; vous hésitez à masteriser ? devenir MJ

  10. #70
    Date d'inscription
    August 2009
    Messages
    2 003
    Voici un petit article sur certains points

    http://www.lepoint.fr/societe/affair...1365242_23.php


    Donc, les tâches de sperme, les traces de sang...bref, on voit que le fond de l'affaire devient de plus en plus épais.
    Ca ressemble de plus en plus à ...en fait, à rien du tout. Non que je pense qu'il ne se soit rien passé...
    "Je crois que deux et deux sont quatre, Sganarelle, et que quatre et quatre sont huit"
    Molière - Don Juan -

  11. #71
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Sudiste
    Messages
    2 182
    Citation Envoyé par Le Marquis Voir le message
    C'est le système américain. Sachant que le procureur devait avoir l'unanimité des 12 jurés pour le faire condamner et que c'était déjà mal parti quand il y avait eu les révélations sur le passé de N. Diallo, et qu'en plus on a appris récemment que ses avocats avaient tenté de trouver un arrangement avec ceux de DSK, ben ça devenait mission impossible : le procureur a préféré jeter l'éponge pour éviter une déroute (très préjudiciable pour sa carrière).
    Après il y aura peut-être un procès au civil. On verra. Je tablerais plutôt sur un arrangement financier entre les deux parties au lieu du procès, c'est très commun aux USA. Surtout qu'il y a peut-être* des preuves du viol, donc le procès n'est pas gagné d'avance pour DSK.
    De toute façon s'il perd ou s'il y a arrangement, il en sera pour un (ou quelques) millions d'euros d'après ce que j'ai entendu hier. Je présume que c'est dans ses moyens
    Restera le procès Banon. Là ça sera plus compliqué au niveau judiciaire mais avec les 8 ans écoulés et les incroyables trous de mémoire qu'il y a autour de cette histoire chez les dirigeants socialistes, je ne suis pas inquiet pour DSK. Pronostic : il sera relaxé faute de preuve.
    Restera enfin le plus difficile : se refaire une virginité () dans l'opinion et là ça me paraît très mal barré, [...]*. Ca sent la retraite politique...

    *EDIT de Smidge (diffamation, toussa toussa...)
    Je ne suis pas l'affaire heure par heure comme certains mais il me semble bien avoir entendu au journal télévisé que le rapport officiel des médecins a conclu à un viol.
    http://www.camer.be/index1.php?art=15575&rub=11:1 par exemple (le premier lien que j'ai trouvé)

    Son physique de déménageuse et son attitude jouent contre sa version des faits.
    Sympa Je suis surpris que le club des féministes du forum ne te soit pas encore tombé dessus...

    Et je ne sais pas comment ça marche la bas, mais si le procès pour viol tombe à l'eau, la plainte au civil pour les dommages et intérêts va se justifier comment sur un homme "innocent" car non reconnu coupable ????
    Il n'a pas été reconnu non-coupable puisqu'il n'y a pas eu de procès.

    Quand à la carrière politique, bah là... je ne serais pas étonné qu'il continu. C'est pas la modestie et l’honnêteté qui étouffent les hommes politiques, y'a qu'à regarder Fabius avec son "responsable mais pas coupable" ou Pasqua et Chirac et les nombreuses affaires de corruption...
    Ah mais je suis bien d'accord, il cherchera à continuer... sauf que vu le type d'affaire (accusé de viol, quand même) il y a une partie de la population qui ne votera jamais pour lui. C'est ce que je constate en ayant les centaines de commentaires sur certains sites d'actualité, il y a vraiment une bonne partie des gens pour qui la décision est prise, qu'il soit un jour innocenté ou pas. Du coup ça me semble impossible qu'il soit élu à un poste important un jour (par suffrage universel en tout cas). Faut croire que les gens pardonnent plus facilement les magouilles qui touchent à la finance que celles qui touchent aux personnes.
    IN DUPRAZ WE TRUST

  12. #72
    Smidge Invités
    @Lemarquis : Ca n'est pas du tout contre toi hein, mais je préfère cent fois avec un lien Je parais peut-être un peu tatillon sur le sujet, mais comme je l'ai rappelé ([ACTU] L'affaire DSK)au début de ce topic, nous avons quelques règles à respecter. Merci à tous

  13. #73
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Sudiste
    Messages
    2 182
    Ah mais tu fais ton job sur un sujet sensible, pas de problème
    Pour être bien clair : le rapport des médecins est un document officiel, c'est autre chose que l'opinion d'un citoyen lambda. S'il y a procès, les avocats de N. Diallo s'appuieront fortement dessus pour défendre leur dossier.
    Maintenant il est aussi possible que lors d'un éventuel procès DSK soit relaxé malgré ce rapport : soit parce que ses avocats auront été très convaincants (c'est pas un hasard s'il a choisi les meilleurs et donc les plus chers), soit parce qu'ils auront trouvé entre temps de nouveaux éléments contre N. Diallo, soit parce qu'ils auront réussi à prouver que les médecins n'ont pas bien fait leur boulot, etc. dans ce cas DSK sera juridiquement innocent. Tout reste possible.
    IN DUPRAZ WE TRUST

  14. #74
    Date d'inscription
    August 2009
    Messages
    2 003
    Voici le rapport traduit par rue89 du document que le procureur a transmis au juge. Je vous en conseille très fortement la lecture. C'est édifiant.Après ça, ....que dire de plus !Vraiment édifiant
    "Je crois que deux et deux sont quatre, Sganarelle, et que quatre et quatre sont huit"
    Molière - Don Juan -

  15. #75
    Date d'inscription
    August 2008
    Localisation
    Quelque part en France
    Messages
    2 239
    Citation Envoyé par Le Marquis Voir le message
    Sympa Je suis surpris que le club des féministes du forum ne te soit pas encore tombé dessus...
    bah justement, je ne crois pas que les femmes sont de pauvres petites choses frêle et sans défense, bien au contraire. Et N.Diallo est une femme grande et costaud, ce qui inclut automatiquement une certaine force physique, donc potentiellement une capacité à se défendre physiquement contre une agression.
    Devant un jury les avocats de DSK aurait surement avancé cet argument. "Comment ce fait il Madame qu vous n'aillez pas résisté? Le suspect n'était pas armé, il est âgé de 63 ans (si je me souviens bien), vous êtes plus jeune, grande, avec de la force et vous n'avez rien pus faire? Pas même le repousser?" Déjà ça créé un énorme doute. Quand à son attitude, bah le fait de continuer son travail dans une autre chambre avant de signaler son agression, le fait d'avoir menti, le dialogue avec son ami en prison ou elle parle de chantage, c'est cette attitude qui a joué contre elle, et elle a finalisé en portant plainte au civil pour toucher des dommages et intérêts, il y avait déjà beaucoup de gens qui pensent qu'elle souhaite faire chanter DSK, cette plainte permet à la défense de créditer tout cela. Elle a trop donné d’argument à la défense pour pouvoir être crédible devant un jury.
    Le vrai pouvoir se cache dans l'ombre.

    La bio de Umbre, Tieffline demi Elfe de Lune et moine de la Lune Noire: ici
    Quêtes en cour: Le voyage de l'Ombre et Le réveil de l'Ombre couleur RP: #FFCC33

  16. #76
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Sudiste
    Messages
    2 182
    Ben le seul problème, c'est que tu répètes l'argument que 90% des violeurs sortent lors de leur procès : "oué M le juge, elle s'est pas défendue donc elle était consentante." Bof bof, pour ne pas dire plus...

    Pour le reste, je répèterai juste que le rapport des médecins conclut à un viol, pas à une relation sexuelle consentie, et c'est ça qui va compter. Elle pourra toujours répondre qu'elle n'a pas pu se défendre parce qu'elle était choquée, etc.
    Après c'est sûr qu'elle a été maladroite et c'est cela qui l'a coulée pour le procès pénal, mais ça pourrait être une autre paire de manches pour le procès civil, si ses avocats sont bons. On verra...
    IN DUPRAZ WE TRUST

  17. #77
    Date d'inscription
    June 2006
    Messages
    2 371
    Citation Envoyé par Le Marquis Voir le message
    Ben le seul problème, c'est que tu répètes l'argument que 90% des violeurs sortent lors de leur procès : "oué M le juge, elle s'est pas défendue donc elle était consentante." Bof bof, pour ne pas dire plus...

    Pour le reste, je répèterai juste que le rapport des médecins conclut à un viol, pas à une relation sexuelle consentie, et c'est ça qui va compter. Elle pourra toujours répondre qu'elle n'a pas pu se défendre parce qu'elle était choquée, etc.
    Après c'est sûr qu'elle a été maladroite et c'est cela qui l'a coulée pour le procès pénal, mais ça pourrait être une autre paire de manches pour le procès civil, si ses avocats sont bons. On verra...
    Possible, qu'en savons nous? Nous n'étions pas présents dans la chambre au moment des faits. Le rapport affirme qu'il y a eu viol certes mais est ce que ce n'était pas ce que cherchait Nafissatou Diallo pour pouvoir utiliser cet argument contre DSK? Sinon l'argument des violeurs que tu cites plus haut me parait quand même saugrenu. Ce n'est pas le meilleur argument de defense qu'ils peuvent déclarer le jour de leur procés. Sinon ca va se jouer maintenant au civil et comme les avocats et le procureur ainsi que le juge vont changer, on ignore la tournure que ca prendra.
    Ma bio rp est ici

  18. #78
    Date d'inscription
    August 2008
    Localisation
    Quelque part en France
    Messages
    2 239
    une femme paralysée, devant un petit vieux qui ressemble plus à une barrique qu'à un rugbyman... possible, mais le doute est là. Qu'une femme reste paralysé face à un type armé, oui, alors là.... j'y crois sans hésitation. Face à quelqu'un de largement plus puissant au niveau physique, ça passe, mais là, désolé mais j'ai un doute. Un doute n'est pas une preuve ou une conviction, mais ça n'aide pas:

    le rapport dit:
    Selon la plaignante, l'accusé a fermé la porte de la suite, l'a forcée à entrer dans la chambre, l'a poussée sur le lit, et a tenté d'introduire avec force son pénis dans sa bouche, ce qui a entraîné un contact entre son pénis et les lèvres fermées de la plaignante. Celle-ci a déclaré que l'accusé l'a ensuite entraînée de force plus loin dans la suite, en la poussant à terre dans un couloir étroit.
    il est tellement vieux et gros (et son régime bonne chair, alcool et cigare) me font douter de sa capacité à entraînée de force une femme de la taille et du poids de N.Diallo (j'y aurait plus cru si elle mesurait 1m50 pour 45kg) Ceci N'EST PAS UNE PREUVE, je suis bien d'accord, mais ça créé un doute.


    Quand au viol:
    Un résultat préliminaire des tests d'ADN conduits par l'Office of Chief Medical Examiner (OCME) a établi que plusieurs taches situées sur la partie supérieure de l'uniforme d'hôtel de la plaignante contenaient du sperme qui fournissait l'ADN de l'accusé.
    Bien que ce résultat d'expertise préliminaire n'ait pas déterminé si la relation sexuelle entre la plaignante et l'accusé était forcée, il a établi que l'accusé avait pris part à un acte sexuel avec la plaignante. Une enquête rapide a également indiqué que la rencontre entre la plaignante et l'accusé fut brève, suggérant qu'il était peu probable que l'acte sexuel soit le produit d'une rencontre consensuelle.
    puis dans les raisons d'abandons des charges (le grand 2 rouge):

    Les preuves physiques et les autres preuves ne permettent pas d'établir un usage de la force ou d'absence de consentement.

    Les preuves physiques, médicales ou autres qui sont disponibles dans cette affaire ne sont pas de grande valeur sur la question clé de l'usage de la force et de l'absence de consentement. Elles établissent de façon concluante que l'accusé a eu des contacts sexuels avec la plaignante le 14 mai 2011. Elles ne prouvent cependant pas que ces contacts ont été imposés par la force ou étaient non-consentis, et elles ne corroborent pas certains aspects du récit, par la plaignante, des faits incriminés.
    A. Les preuves sur les lieux des faits

    Sur la base du récit initial, par la plaignante, des faits incriminés, deux lieux à l'hôtel Sofitel ont été identifiés et examinés par les enquêteurs de la police criminelle de New York : la suite 2806, où les faits ont eu lieu, et la zone au bout du couloir du 28e étage où la plaignante affirme, dans ses premiers récits, qu'elle s'est réfugiée immédiatement après les faits.
    [Note de bas de page 18 : parce que la plaignante n'a pas indiqué avant le 28 juin 2011 qu'elle était entrée dans la chambre 2820, cette chambre n'a pas été examinée par les enquêteurs de la criminelle.]
    L'unité de police criminelle a identifié cinq zones, dans l'entrée de la suite 2806, qui recèlent potentiellement des secrétions biologiques telles que de la salive ou du sperme.
    [Note de bas de page 19 : les enquêteurs ont prélevé des échantillons de chacune de ces zones pour un examen plus approfondi au laboratoire de biologie médico-légale OCME. Ces échantillons ne recelaient pas la présence de sperme ou d'amylase, enzyme contenu dans la salive, le sperme et d'autres sécrétions biologiques, y compris les sécrétions vaginales.]
    Le jour suivant, l'unité de la police criminelle a retiré la moquette de l'entrée de la suite, ainsi que du papier peint du mur de cette entrée, et a livré ces éléments au laboratoire médico-légal OCME. Les tests préliminaires conduits par l'OCME ont permis d'identifier cinq zones sur le tapis qui contenait des sécrétions biologiques.
    Une de ces taches, qui a été localisée à environ 2 mètres du lieu où la plaignante affirme que le contact sexuel a eu lieu, recelait la présence de sperme et d'amylase et contenait un mélange d'ADN de l'accusé et de la plaignante. Aucune des autres traces sur la moquette ou sur le papier peint ne contenait de traces d'ADN de l'accusé ou de la plaignante.
    [Note de bas de page 20 : trois des autres taches sur la moquette contenaient le sperme et l'ADN de trois autres hommes non identifiés, et une tache contenait de l'amylase et un mélange d'ADN de trois autres individus non identifiés. La tache sur sur le papier peint contenait du sperme et l'ADN de quatre autres hommes non identifiés. Comme rien n'établit qu'une autre personne était présente durant les faits incriminés, les circonstances de la présence de ces traces d'ADN non identifiées n'ont pas de lien avec l'enquête.]
    Le 14 mai 2011, l'uniforme de la plaignante, qui consiste en une robe et une blouse, a été retrouvé par elle, à la demande de la police, et envoyé au laboratoire medico-légal de l'OCME. Trois traces sur la partie supérieure de l'uniforme ont été identifiées comme contenant du sperme ; deux des trois contenaient de l'amylase pouvant provenir de sperme, salive ou sécrétion vaginale. Seul l'ADN correspondant à celui de l'accusé a été obtenu de ces trois traces.
    D'autres prélèvements sur le corps de la plaignante, dans le cadre de l'examen matériel des preuves d'une agression sexuelle potentielle n'ont pas permis d'identifier de sperme ou d'amylase et donc n'ont donné aucun résultat ADN. De même, des prélèvements sous ses ongles n'ont pas donné de résultat.
    Les prélèvements sous les ongles de la main gauche de l'accusé contenaient son propre ADN ; ceux sous les ongles de sa main droite n'ont donné aucun résultat.

    Un prélèvement pénien sur l'accusé recelait du sperme et contenait de l'ADN de ce dernier, de même qu'une trace sur un caleçon retrouvé après son arrestation. Deux petites tâches de sang sur le caleçon contenaient également le propre ADN de l'accusé, de même qu'une petite tache de sang sur le drap du dessus de la suite de l'hôtel. Au cours de l'enquête, les taches sont apparues comme étant sans lien avec les faits incriminés, car au moment de son arrestation, l'accusé souffrait d'un problème de peau qui entraînait des saignements sur la peau de ses mains.
    A aucun moment la plaignante n'a affirmé avoir saigné pendant les faits, ou qu'un des deux avait subi une quelconque blessure entrainant un saignement ; de même, aucune trace de sang n'a été trouvée sur les vêtements ou le corps de la plaignante.

    Au moment des faits, la plaignante portait deux paires de collants (une plus sombre, une plus claire).

    [Note de bas de page 21 : quand elle a été présentée à l'OCME, la paire claire était à l'intérieure de la paire sombre.]
    Sous les deux paires, elle portait une culotte. Le 14 mai 2011, la police s'est fait remettre ces effets par la plaignante, après qu'elle a été accompagnée à l'hôpital, et les a faits suivre pour examen à l'OCME. L'ADN de l'accusé, provenant de tissus cellulaires, a été trouvé sur la bande élastique des deux collants et sur celui de la culotte.
    L'ADN de l'accusé, également provenant de tissus cellulaires, a aussi été trouvé sur l'entrejambe des collants clairs, mais pas sur celui des collants sombres ou de la culotte.
    Parce qu'un individu peut toucher des textiles sans obligatoirement y déposer de l'ADN, ces résultats suggèrent que l'accusé à touché les sous-vêtements de la plaignante mais ils ne contredisent ni ne confirment les déclarations de la plaignante, qui affirment que l'accusé a placé sa main à l'intérieur de ses sous-vêtements et touché directement son sexe.

    Le 16 mai 2011, la police criminelle est retournée à l'hôtel, dans la suite, et a, entre autres examens, effectué des prélèvements dans le lavabo de la petite salle d'eau et a collecté des mouchoirs en papier dans la salle de bain proprement dite.
    La plaignante a déclaré qu'après l'incident et pendant qu'elle était dans la suite le 14 mai 2011 avec sa supérieure, elle avait craché dans l'évier de la salle d'eau. Les deux prélèvements dans l'évier et les mouchoirs ont été livrés à l'OCME ; ils n'ont pas révélé la présence de sperme mais d'amylase. L'OCME n'a pas pu extraire un matériel suffisant des prélèvements dans les éviers pour établir un profil ADN.
    B. Les preuves médicales

    1. Examen physique
    Au moment de l'incident, la plaignante a été examinée par une infirmière assermentée qui est une examinatrice expérimentée et certifiée Safe à l'hôpital Roosevelt de St Luke. Pendant cet examen initial, l'examinatrice n'a noté aucune blessure visible faite à la plaignante et a relevé qu'elle ne souffrait de traumatisme ni sur son corps, ni dans sa cavité orale.

    Le seul constat physique que l'examinatrice a relevé est une « rougeur » qui a été observée lors de l'examen gynécologique. L'examinatrice n'a pas pu affirmer avec un degré raisonnable de certitude médicale que cette « rougeur » était une conséquence directe des faits incriminés, ni même que c'était une blessure ou un hématome. L'examinatrice a déclaré que cette rougeur pouvait être la conséquence des faits décrits par la plaignante, mais pouvait également être liée à une série d'autres causes.

    Pendant la période qui a suivi l'inculpation, nous avons sélectionné et consulté un deuxième expert médical, hautement expérimenté sur les questions liées aux agressions sexuelles. Cet expert a examiné le dossier médical de la plaignante postérieur au 14 mai 2011 et a abouti aux mêmes conclusions de l'experte certifiée Safe, à avoir que la coloration rouge était un élément non-spécifique, qui pouvait être attribué à de nombreuses causes autres qu'un traumatisme : friction, irritation, ou inflammation de la zone.

    Cet expert a confirmé qu'on ne pouvait exclure que la rougeur ait été causée par la façon dont la plaignante affirme avoir été saisie, mais c'est selon lui peu probable.
    2. Blessure à l'épaule
    A l'hôpital, la plaignante a d'abord évoqué une douleur à son épaule gauche, qu'elle évaluait à 5 sur 10 sur l'échelle de la douleur. Comme il est rapporté dans son dossier médical, la douleur a clairement diminué lors des heures passées aux urgences.

    L'examen médical de la plaignante n'a pas révélé de luxation, et il n'a pas été effectué de radio. Une déchirure musculaire et une contusion ont été diagnostiquées, bien qu'aucun bleu ni gonflement n'aient été observés sur son épaule. Aucun anti-douleur ne lui a été prescrit à l'hôpital, ni aucun autre traitement.
    Dans les jours suivant les événements incriminés, il a été demandé à la plaignante à plusieurs reprises si elle souffrait de blessures à la suite des faits, et de façon constante elle a répondu que son épaule avait été douloureuse le jour des faits incriminés mais qu'elle allait beaucoup mieux dès le lendemain.
    Au cours de ces premières auditions, la plaignante n'a pas montré d'apparente souffrance et ne s'est pas plainte verbalement de douleur ni d'inconfort. Elle a même effectué de vigoureux mouvements en présence des enquêteurs.

    A la lumière de ces déclarations répétées d'absence de blessures physiques, aussi bien qu'au regard des constatations médicales, aucune charge attestant d'une blessure physique ne pourrait être invoquée dans une plainte criminelle ou devant un grand jury.
    Le 13 juin 2011, le défenseur de la plaignante a notifié au procureur que sa cliente souffrait assez sérieusement de son épaule pour devoir recevoir un traitement médical immédiatement qui l'empêchait de se rendre aux auditions.

    Le 22 juin 2011, son chirurgien orthopédique a diagnostiqué via un IRM un choc de type 2 sur l'épaule gauche, accompagné de tendinite, mais il s'est montré incapable de déterminer la date de la blessure ni son origine.

    Après avoir constaté d'autres symptômes, parmi lesquels engourdissement et picotements dans ses doigts, la plaignante a vu un deuxième médecin pour une évaluation de sa colonne vertébrale. A notre connaissance, ce médecin n'a pas dressé de diagnostic.

    Par la voix de son avocat, la plaignante a lors assuré au procureur que sa blessure à l'épaule (choc type 2) résultait de sa rencontre avec le défendant. Elle n'a pas fourni aux services du procureur le document permettant d'avoir accès à son dossier médical antérieur aux faits, ce qui aurait permis de savoir s'il existait une blessure à l'épaule.

    Plus important, le cabinet du procureur s'est adjoint les services d'un éminent expert orthopédique afin d'examiner tous les documents relatifs à la blessure de l'épaule. Cet expert a conclu qu'avec un degré de certitude médicale raisonnable, cette blessure, s'il s'agit bien d'une blessure, était plutôt causée par « un usage répété à la verticale de son avant-bras lors de gestes rotatifs et vifs », « comme ceux que peut effectuer un sportif lorsqu'il lance un poids en hauteur ».

    [Note de bas de page 23 : bien qu'il ne puisse pas donner une opinion définitive, l'expert a noté que les conclusions de l'IRM devraient être de l'ordre du normal. Du point de vue de l'expert, « son expérience et celle des autres indiquent que les comptes-rendus de l'IRM fournis par les radiologues ont tendance à trop diagnostiquer les déchirures du labrum (ligament entourant la cavité de l'épaule). Il est relativement possible que les résultats notés sur l'IRM soient considérés comme une variante normale, étant donné que les déchirures postérieures du labrum sont connues pour être présentes en l'absence de pathologie associée, c'est à dire comme variante normale.]

    L'expert en conclut donc que dans le cas où la blessure révélée par l'IRM aurait été causée lors d'un seul traumatisme, tel qu'elle l'a décrit, il aurait dû être accompagné “ d'une douleur importante, pas seulement au cours des douze premières heures, mais également lors des jours suivants ”.

    De plus, l'expert ne pense pas plausible que la douleur qui aurait disparu en 48 heures ressurgisse près de 28 jours plus tard.
    A la lumière de ces différents facteurs liés à la déclaration d'une blessure physique, et plus remarquablement suite aux conclusions de l'expert, la blessure à l'épaule ne vient pas corroborer l'accusation d'agression sexuelle.
    [Note de bas de page 24 : dans un entretien mené le 27 juillet 2011, la plaignante a affirmé pour la première fois qu'en conséquence du fait que l'accusé ait violemment saisi son sexe, elle avait souffert de douleurs en urinant lors des premiers jours suivant l'incident. Les rapports médicaux ne font pas état d'une plainte de cet ordre, la plaignante ne l'ayant pas non plus rapporté aux procureurs avant le 27 juillet, contrairement à ce qu'elle affirme désormais.]
    3. Les trous du collant
    Comme indiqué plus haut, au moment des faits incriminés, la plaignante portait deux paires de collants.
    Il a été noté, au moment où elle a été recueillie, et plus tard à la police scientifique, que le le plus clair des collants avaient des trous. Un de ces trous mesurait approximativement 7,5 centimètres et était situé dans l'entre-jambes, tout près de la couture du vêtement. L'autre, située en haut du collant, mesure environ 4 centimètres.
    Comme les collants étaient recouverts au départ, la plaignante a volontiers admis devant le Safe examinateur, puis devant la police et le procureur qu'elle ne savait pas si ces trous étaient le résultat ou non de la conduite du défendant ou s'ils n'avaient aucun lien avec les faits incriminés.
    L'expérience commune indique que les collants en nylon peuvent être troués pour de multiples raisons, y compris un usage normal. Pour ces raisons nous sommes dans l'impossibilité de prétendre devant un jury que les trous observés sur les collants de la plaignante corroborent l'accusation d'un rapport sexuel non consenti.

    rapport sexuel, oui, c'est sur, mais viol... j'en sais rien... ce qui la aussi créé un doute, donc devant un jury...




    une autre histoire pour DSK (quand y'en a plus, y'en a encore): http://www.lemonde.fr/dsk/article/20...ens_id=1522342

    les français pas si défavorable que ça au retour de DSK en politique: http://www.lemonde.fr/politique/arti...38_823448.html


    et pour finir c'est deux articles en lien avec la plainte de T.Bannon et l'amante de DSK au FMI http://www.lemonde.fr/dsk/article/20...4_1522571.html
    puis une possible plainte pour diffamation contre N.Diallo: http://fr.news.yahoo.com/les-avocats...130001382.html


    le feuilleton continu
    Dernière modification par Smidge ; 03/05/2012 à 13h02. Motif: Fusion de posts
    Le vrai pouvoir se cache dans l'ombre.

    La bio de Umbre, Tieffline demi Elfe de Lune et moine de la Lune Noire: ici
    Quêtes en cour: Le voyage de l'Ombre et Le réveil de l'Ombre couleur RP: #FFCC33

  19. #79
    Avatar de Ailyn
    Ailyn est déconnecté Admisounours
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    4 874
    Citation Envoyé par Streen Voir le message
    Le rapport affirme qu'il y a eu viol certes mais est ce que ce n'était pas ce que cherchait Nafissatou Diallo pour pouvoir utiliser cet argument contre DSK? Sinon l'argument des violeurs que tu cites plus haut me parait quand même saugrenu. Ce n'est pas le meilleur argument de defense qu'ils peuvent déclarer le jour de leur procés.
    Je suis désolée, j'interviens un peu en marge du sujet, mais je trouve légèrement "scandaleux" de balancer ce genre de trucs.
    Il peut très bien y avoir eu manipulation (après tout, vu qu'on est dans un non-lieu parce que les éléments du dossiers sont légèrement merdiques hein, au point où on en est...) mais de là à dire que c'est ce qu'elle cherchait...
    Pour information, il y a deux arguments qui reviennent régulièrement dans les affaires de viol :
    - La femme (ou la victime, après tout, ce peu très bien être un homme) aurait cherché ce viol...
    - La victime ne s'est pas défendue ou alors n'a pas beaucoup donné son opinion...

    Disons que ce n'est peut être pas ce que tu cherchais à dire Streen, mais disons que tes propos m'ont un peu heurtés parce qu'ils sont fréquemment employés pour justifier des violences faites aux femmes. Oui, ça a l'air saugrenu n'est ce pas, ça n'en est pas moins vrai... et le pire je crois, c'est que jusqu'à récemment, et même encore aujourd'hui, il y a des gens pour accorder du crédit à ce genre de propos.

    Quand t'as les jetons, armé ou pas le gars que t'as en face de toi, tu réagis pas forcément. On est pas tous pratiquants d'arts martiaux ou de sport de combat Umbre.
    Administratrice de la Taverne des Crocs de Flamme
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  20. #80
    Date d'inscription
    August 2008
    Localisation
    Quelque part en France
    Messages
    2 239
    Citation Envoyé par Ailyn Voir le message
    J

    Quand t'as les jetons, armé ou pas le gars que t'as en face de toi, tu réagis pas forcément. On est pas tous pratiquants d'arts martiaux ou de sport de combat Umbre.
    Tristane Bannon ne fait pas de sport de combat à ma connaissance et elle fait bien deux têtes de moins et 25 kilo de moins facile de N.Diallo, pourtant d'après ses dires, elle a réussi à le repousser...

    Etre paralyser de peur, en état de choc quoi, je veux bien y croire face à une menace, un cinglé de deux mètre avec des bras comme , mais franchement j'ai du mal à voir comme une menace un petit gros de plus de 60 ans, donc dire qu'il a trainé de force dans le couloir N.Diallo, bah... j'ai un sérieux doute... d'autant que le rapport médicale ne parle pas de blessure lié à ce type d'action... mais bon... et je ne suis pas juge ou juré ...
    Le vrai pouvoir se cache dans l'ombre.

    La bio de Umbre, Tieffline demi Elfe de Lune et moine de la Lune Noire: ici
    Quêtes en cour: Le voyage de l'Ombre et Le réveil de l'Ombre couleur RP: #FFCC33

  21. #81
    Date d'inscription
    August 2008
    Localisation
    Quelque part en France
    Messages
    2 239
    DSK fait un retour à la case prison (ne touchez pas 20.000 euros)
    http://www.lemonde.fr/dsk/article/20...ens_id=1632577
    Le vrai pouvoir se cache dans l'ombre.

    La bio de Umbre, Tieffline demi Elfe de Lune et moine de la Lune Noire: ici
    Quêtes en cour: Le voyage de l'Ombre et Le réveil de l'Ombre couleur RP: #FFCC33

Page 3 sur 3 PremièrePremière 123

Discussions similaires

  1. [Société] La Loi HADOPI
    Par Smidge dans le forum Le Comptoir
    Réponses: 100
    Dernier message: 07/01/2012, 14h43
  2. [ACTU] De l'expulsion des Roms
    Par Mornagest dans le forum Les Archives du Comptoir
    Réponses: 47
    Dernier message: 16/09/2010, 11h34
  3. [ACTU] La Belgique : LA scission ?
    Par Ugo dans le forum Les Archives du Comptoir
    Réponses: 26
    Dernier message: 14/06/2010, 21h03
  4. [ACTU] Eyjafjallajokull
    Par Mornagest dans le forum Les Archives du Comptoir
    Réponses: 13
    Dernier message: 22/05/2010, 17h42
  5. [ACTU] Boycottez Pékin !
    Par Magnus dans le forum Les Archives du Comptoir
    Réponses: 40
    Dernier message: 30/07/2008, 11h44

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231