Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Discussion: [Débat] Le pouvoir de la foule

  1. #1
    Avatar de Ailyn
    Ailyn est déconnecté Admisounours
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    4 872

    Lecture [Débat] Le pouvoir de la foule

    Suite aux manifestations contre la nouvelle réforme des retraites qui ont sacrément animée le mois de septembre et d'octobre (et qui se poursuivront peut être dans les semaines à venir), une interrogation importante a fini par m'apparaître...

    A tort ou à raison, quelle peut être la légitimité de tels mouvements ? Normalement, il existe des institutions pour remplir ces rôles d'opposition et de décision. Qu'est ce qui fait maintenant que pour éviter ou obtenir, les gens puissent être amené à passer par ces voies là ?
    Théoriquement, c'est par les urnes que ce genre de choses devraient se régler...

    Qu'en pensez vous ? Peut-on laisser la foule diriger ainsi un vote ? N'y a-t-il pas en quelque sorte un problème éthique à vouloir faire plier une institution de la sorte ?

    Si des amis du droit constitutionnels sont présents dans la salle, venez nous aider à répondre à la question .
    Dernière modification par Ailyn ; 30/10/2010 à 17h15.
    Administratrice de la Taverne des Crocs de Flamme
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  2. #2
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Rhône-Alpes
    Messages
    13 887

    Re : [Débat] Le pouvoir de la foule

    Personnellement, Il me semble que dans une démocratie parfaite, le gouvernement devrait être obligé de consulter le peuple avant de prendre une décision d'une telle importance, avec auparavant des débats contradictoires où les différents courants politiques pourraient s'exprimer et donner les arguments pour que le "peuple" choisisse en connaissance de cause.
    Là, ce serait une vraie démocratie.

    Parce qu'ici, on a quoi ? Un président qu'on élit pour 5 ans, avec un régime trop présidentiel qui, constitutionnellement parlant, l'autorise à faire à peu près tout ce qu'il veut (sachant qu'il nomme et peut révoquer le gouvernement, donc que ceux-ci auront intérêt à suivre... sauf cas grave bien sûr)... Une fois élu, rien ne l'empêche par exemple de faire autre chose que ce qu'il avait annoncé, la sanction n'aura lieu que 5 ans plus tard... Bien trop tard donc. Bon, ici, dans la plupart des cas, il fait ce qu'il avait annoncé, mais je doute que tous les électeurs en aient été conscients à l'époque (hélas que faire contre la bêtise humaine qui pousse certains à voter pour les plus grandes g****** sans trop faire attention au programme...) Par contre, concernant les retraites, il avait dit, en avril 2007, avant son élection, qu'il ne toucherait pas à l'âge légal de départ (60 ans), promesse non tenue... ce qui justifie d'autant plus le mouvement.

    Bref, notre régime n'est pas parfaitement démocratique, vu que le peuple n'est pas consulté pour les décisions importantes, mais sommé de s'en remettre aveuglément à un type qu'il va choisir en fonction des ses apparitions à la télé, lui donnant le pouvoir pour 5ans sans possibilité de changer d'avis entre-temps si la politique n'est pas conforme aux espérances... grosse erreur de l'alignement présidentielles-législatives... Donc étant donné cela, il est pour moi tout à fait légitime que le peuple, qui ne peut pas exprimer son désaccord par les urnes, le fasse dans la rue. D'ailleurs, plusieurs organisations syndicales appelaient à un référendum sur le sujet, donc à une loi démocratiquement votée.

    Edit : je suis consciente des dangers du mode "référendum" et du pouvoir que détiennent les médias dans ce cas... je parlais d'un système idéal où les médias seraient parfaitement neutres et désireuses d'informer, pas de rechercher le "sensationnel"

    Edit2 : très bon article, le lien d'Inarius, merci !
    Dernière modification par Voyageuse ; 31/10/2010 à 21h15.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide en apprentissage (RP solo)
    MJ de Chercheurs de sens et Mission
    Co-modératrice Luménienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question...
    L'aventure du RP vous tente ? débuter en RP ; vous hésitez à masteriser ? devenir MJ

  3. #3
    Date d'inscription
    August 2009
    Messages
    2 003

    Re : [Débat] Le pouvoir de la foule

    Je répondrai plus tard, mais sur ce sujet il y a un très bon dossier dans courrier international sur la France et les manifestations, et notamment un excellent article du Guardian sur le sujet, avec enfin une couverture pas du genre "français = fainéants"

    ici


    je vous le recommande

    vraiment !

    pour une fois, on est presque fier d'être français
    "Je crois que deux et deux sont quatre, Sganarelle, et que quatre et quatre sont huit"
    Molière - Don Juan -

  4. #4
    Date d'inscription
    June 2006
    Messages
    2 371

    Re : [Débat] Le pouvoir de la foule

    Pour ma part, je suis assez d'acord avec Voyageuse.

    Tout d'abord qu'est ce qu'une democratie?
    C'est un régime politique dans lequel le pouvoir est detenu ou contrôlé par le peuple.
    http://www.toupie.org/Dictionnaire/Democratie.htm
    On aura beau me dire que ce site n'est peut être pas objectif, il suffit de prendre l'éthymologie de ce concept pour avoir la preuve de sa véracité.

    Dans l'antiquité grecque, le peuple votait les lois et lui seul décidait et non une poignée d'hommes (même si la démocratie n'était que partielle).
    Bien entendu, il est impensable que le peuple se réunisse pour voter une loi d'où l'importance des politiciens qui le représentent.

    Dans le dossier proposé par Inarius, il est montré que l'ensemble des francais est opposé à ce projet de réformes des retraites. Or le gouvernement va dans le sens inverse et de ce fait ne respecte pas la volonté du peuple. A mon sens, on ne peut donc pas parler de démocratie. Avant de faire une loi de cette importance, il aurait été préférable d'organiser un référendum. Là ca aurait été démocratique. Dans une démocratie, je dirais que les manifestations représentant un problème qui ne devrait pas avoir lieu, les gens doivent respecter cette démocratie et c'estle devoir de tout citoyen. Mais étant donné que la démocratie n'est pas respectée, il est compréhensible que ce devoir ne le soit pas non plus, c'est un juste retour des choses (et encore).

    Je rejoinds Voyageuse sur la bêtise humaine. Les gens votent sans même consulter les programmes. Il faut noter que ca ne date pas d'hier, ca souvent été comme cela (il n'y a qu'à voir le premier tour des présidentielles en 2002). De plus, les gens sont manipulés par les médias qui pour moi ont une grande reponsabilité dans le choix ds gens. Ils ne tiennent lus leur rôle neutre et mettent en avant le candidat de leur choix en écartant ou dénigrant les autres.

    Belle démocratie n'est ce pas? Si on estime qu'en 50 ans, nous n'avons pas tiré de lecons de l'histoire dans toute l'europe, il en aura suffi de cinq pour nous autres francais.
    Ma bio rp est ici

  5. #5
    Date d'inscription
    March 2008
    Messages
    919

    Re : [Débat] Le pouvoir de la foule

    Je plussoye fortement les réactions précédentes. Rappelons que la démocratie est le gouvernement du peuple, par le peuple, et pour le peuple. Les dirigeants ne gouvernent qu'avec l'assentiment de ce dernier, ils sont là pour le représenter, pas pour gouverner en leur nom.
    Le principal problème, comme l'a souligné Voyageuse, vient aujourd'hui d'une assez importante concentration de pouvoirs en la personne du président de la République (depuis de Gaulle, il me semble). Ceci, associé à une forte dominance de la bourgeoisie/noblesse (appelés communément "les riches" ) d'où sont issus les dirigeants a tendance à transformer quelque peu le système en oligarchie, autrement dit le gouvernement de quelques uns pour le bien des gouvernants.
    On peut donc dire en toute logique qu'à partir du moment où un gouvernement n'en fait qu'à sa tête, en n'écoutant pas les volontés des gouvernés et en servant les intérêts d'une minorité, il est tout à fait normal que les lésés majoritaires se servent d'autre moyens/formes de communications pour faire entendre leur volonté.
    Quand à la grève, il s'agit d'un droit reconnu par la Constitution (depuis 1946, ou même un peu avant).

  6. #6
    Date d'inscription
    August 2008
    Localisation
    Quelque part en France
    Messages
    2 239

    Re : [Débat] Le pouvoir de la foule

    J'ai envie de dire que si beaucoup de gens sont si mécontent c'est beaucoup à cause de la politique hypocrite du gouvernement plus que l'âge des retraites (soyons honnête). Ces réformes passeraient bien mieux si elles s'appliquaient aussi à notre pseudo élite. Mais visiblement les plans d'austérité sont réservés au peuple (Quoi? un manque d'égalité et de fraternité?? Je me demande d'où viennent ces mots)
    Le vrai pouvoir se cache dans l'ombre.

    La bio de Umbre, Tieffline demi Elfe de Lune et moine de la Lune Noire: ici
    Quêtes en cour: Le voyage de l'Ombre et Le réveil de l'Ombre couleur RP: #FFCC33

  7. #7
    Date d'inscription
    March 2006
    Localisation
    dans les limbes...
    Messages
    1 007

    Re : [Débat] Le pouvoir de la foule

    Un problème avec les "mouvements de foule"(se réclamant du "peuple"), c'est qu'ils trahissent une faille au niveau de cette "démocratie" qui témoigne par ces biais d'un échec de son fonctionnement dans la réalité ou alors d'une population qui ne représente pas la majeure partie des attentes du peuple mais qui cherche à imposer son opinion en la faisant passer pour celle du peuple.

    Il me semble qu'aujourd'hui la carrière politique ressemble plus à une carrière d'acteur et à un jeu de dupes où le peuple est finalement le dindon de la farce qu'à un véritale respect de la voix du peuple. Un homme politique gagne une élection? Le fait qu'il ait gagné son mandat devrait laisser place au fait qu'il n'ait pas été élu pour ce qu'il est mais plutôt par ce qu'il est attendu de lui?
    La carrière politique est ainsi à mon avis une grande faille dans la démocratie car il s'agit plus en définitive d'une sous-traitance des attentes du peuple réduites à la consécration d'une carrière et finalement à l'ambition de quelques personnes. Et ça, pour moi, ça ne sonne pas vraiment comme de la démocratie.
    Si le peuple contrôlait réellement les enjeux politiques, il devrait également pouvoir contrôler et valider toutes les actions et décisions qui ressortent du cadre de ce que son ou ses représentants étaient censés exécuter, programmes qui étaient à l'origine d'une élection.
    Dernière modification par loqueteux ; 31/10/2010 à 18h18.
    "l'étranger:je ne porte pas de masque" "Camilla: (terrifiée, à Cassilda)Pas de masque?Pas de masque!"
    "Mon nom est Légion, car nous sommes plusieurs..."
    Poids liche...
    La voix de Lester s'entend en #C39C39

  8. #8
    Smidge Invités

    Re : [Débat] Le pouvoir de la foule

    Difficile question que celle-ci...
    Avant de commencer, je rappelle quand même que le débat ne porte que sur la légitimité, ici, puisque le droit de grève et de manifestation sont parfaitement légaux.

    Bref.

    Personnellement, je penche régulièrement entre deux opinions, selon mon humeur du moment.

    La première rejoint pas mal une partie de ce qui a été dit au dessus. C'est à dire qu'il existe un vote, que ce vote étant ouvert à tous de manière égale, est représentatif, et qu'on a donc les élus qu'on mérite. Si ensuite je ne suis pas d'accord avec ce qui est proposé, je me plie à la majorité.
    Mais... (car il y a un mais, évidemment), cela ne peut s'appliquer *que* aux promesses des candidats au moment où ils sont élus. A partir du moment où les propositions sortent des profession de foi, ou pire encore vont à leur encontre, il devient bien sûr parfaitement légitime pour le peuple de protester, car n'étant pas informé au préalable des dites réformes. Et là, seul un référendum remporté pourrait asseoir à nouveau le pouvoir en place et renverser la légitimité.
    En sus, je m'octroie la légitimité de m'élever sans autre condition contre tout ce qui va à l'encontre des droits de l'Homme et de la dignité humaine (par exemple sur les expulsions de sans papiers), et ce donc, quelque aient pu être les promesses des candidats avant leur élection.

    Voilà pour mon premier point de vue, le plus "optimiste", disons.

    Pour l'autre... J'ajoute comme principe que la grande majorité des électeurs sont floués lorsqu'ils votent, de part de très nombreux phénomènes, et qu'ainsi, les résultats des élections ne sont, même pour le vainqueur, pas légitime.
    J'ai plutôt foi en la démocratie, même si j'ai aussi conscience de ses faiblesses, mais lorsque les politiques jouent le jeu de l'intox, et manipulent les foules en attisant ses peurs et ses démons, alors oui, pour moi la légitimité du vote ne tient plus.

    Pour en revenir à l'actualité, sur les retraites donc, je suis contre la réforme actuellement proposée (même si je ne suis pas pour un retour uniforme à 60 ans non plus, cela dit), et suffisamment de raisons me permettent de trouver légitime ce pouvoir de la foule, à commencer donc par le fait que notre actuel président n'a jamais parlé d'une telle réforme lors de sa campagne, voire même le contraire en fait...

  9. #9
    Date d'inscription
    August 2009
    Messages
    2 003

    Re : [Débat] Le pouvoir de la foule

    Sur ce sujet.
    Même chose que la plupart des gens ici, je pense effectivement que le pouvoir représente l'expression de la volonté du peuple (selon la Constitution en tout cas). Donc, ce faisant, nous avons délégué notre expression politique à nos représentants.
    Cependant, ceci tient que tant qu'on considère que le pouvoir est légitime. Si ça n'est plus le cas, se révolter est un droit, voire un devoir moral.
    C'est l'acquis de la Révolution Française.
    Pour ce qui est de la réforme des retraites, on peut arguer que, les conditions étant changeantes, on ne peut pas s'en tenir à ce qu'on a promis 3, 4 ou 5 ans auparavant.

    Nul (ou disons, pas grand monde), ne peut prévoir la crise, et par conséquent les actions découlant de cette crise n'étaient pas prévues au programme. Est ce que pour autant elles sont illégitimes ? Non...enfin ça se discute.

    Là où par contre je pense que nous avons le droit/devoir de dire quelque chose, c'est lorsqu'il s'agit d'une injustice. Je m'explique.
    Le pouvoir est élu, le peuple lui donne mandat pour gouverner.
    Le pouvoir doit être juste, dans la mesure où certes il est élu par un camp, mais il est élu POUR le peuple tout entier. Evidemment il fait des choix politiques, mais il doit gouverner pour tous. S'il est trop partial, et qu'il ne joue que pour son camp, alors il cesse d'être notre représentant pour devenir le représentant d'un clan. Nous pouvons ne pas nous reconnaître dans ce clan.
    C'est là, selon moi, que peut se situer le pouvoir de la foule
    "Je crois que deux et deux sont quatre, Sganarelle, et que quatre et quatre sont huit"
    Molière - Don Juan -

Discussions similaires

  1. [Débat] Le pouvoir de "l'institution-télé" ?
    Par Inarius dans le forum Le Comptoir
    Réponses: 16
    Dernier message: 05/10/2012, 08h15
  2. [DAO][DIVERS] Le pouvoir du sang.
    Par tonio601 dans le forum Les Secrets de Dragon Age: Origins
    Réponses: 5
    Dernier message: 27/03/2010, 15h34
  3. [Débat] La politique et la morale, ou le prix du pouvoir
    Par Finrod Felagund dans le forum Le Comptoir
    Réponses: 14
    Dernier message: 03/01/2010, 16h11
  4. [BG2][BUG] Amulette de Pouvoir
    Par Itachou dans le forum La Taverne d'Amkethran (Baldur's Gate 2)
    Réponses: 5
    Dernier message: 19/03/2009, 11h07

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231