Page 1 sur 4 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 106

Discussion: [Bâtiment] Syndicat de commerce luménien

  1. #1
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 994

    [Bâtiment] Syndicat de commerce luménien

    Sur la place de Waukyne s'élève une grande bâtisse de pierre, qui surpasse légèrement les commerces en taille. C'est un édifice de pierre blanche qui attire particulièrement la lumière su soleil les jour ensoleillés. Quelques plantes commencent à grimper le long de la façade pierreuse, sur les côtés de la grande porte d'entrée.
    A l'intérieur de ce bâtiment, on peut trouver un guichet pour les visiteurs, et un guichet pour les commerçants. Les visiteurs peuvent se renseigner sur les différentes échoppes de la ville, et les commerçants doivent venir ici effectuer diverses tâches administratives.




    Guichet des visiteurs:
    Vous ne trouvez pas la boutique qui comblerait vos désir? Ne cherchez plus!

    La forge flamboyante: Dorian vous forgera des articles de qualité sur demande.

    Au rôdeur accompli: Eomer vous vendra armes, armures et munitions afin de survivre dans la nature.

    Au bosquet des fées: venez demandez des fleurs ou des travaux de jardinage à un de leurs vendeurs.

    Aux milles couleurs: bonbons et confiseries de tous types pour régaler vos sens

    Aux merveilles elfiques: commerce d'enchantements pour armes, armures et autres fetiches.

    Guichet des commercants:
    -C'est ici qu'il faut s'adresser pour créer un nouveau commerce ou reprendre un commerce ancien, ou vendre sa boutique.

    -Il faut ici déclarer les annexes à la boutique.
    Annexes existantes:
    Les serres des fées, rattachées au Bosquet des fées.

    -Il faut ici déclarer ses revenus à la fin de chaque mois, si revenus il y a, selon les règles de Perdigan..


    HRP: ce topic est donc réservé aux commercants, qui doivent y déclarer leurs revenus, ou pour les futurs commerçants voulant ouvrir une boutique. Les visiteurs peuvent s'en servir comme d'un portail vers les échoppes.
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  2. #2
    Date d'inscription
    September 2004
    Localisation
    Rennes
    Messages
    1 066
    En provenance du rôdeur accompli

    Après s'être libéré ( de façon douteuse diraient certains) de ses obligations envers Eomer, Kerdän se dirigea vers le bâtiment qui dominait la place, par sa taille comme par son utilité. Il entra, avisa un guichet libre -- le seul ouvert à cette heure de la journée, l'affluence n'étant pas considérable -- et s'approcha de l'employé.

    - Bonjour, dit l'employé en reconnaissant le vendeur du Rôdeur accompli, que puis-je pour vous aujourd'hui ?
    - Bonjour, je viens déclarer la fin de mon activité commerciale au service d'Eomer, dit-il, un peu mal à l'aise à cause de cette impression d'évasion
    - Bien, je prends note, prochaine mise à jour des archives dans les 24 heures......... Y a-t-il autre chose que je puisse faire pour vous ?
    - Non, merci, je...
    - Dans ce cas, je vous souhaite une bonne journée, dit l'employé d'un ton légèrement insistant, montrant un léger besoin de solitude -- attitude répréhensible du point de vue d'un l'employeur, mais compréhensible du point de vue d'un collègue... --, Kerdän le laissa donc à ses... quoi que ce soit, il prit congé.

    En sortant, il récupéra son corbeau et se dirigea après une légère hésitation en direction du
    fort de Lumenis.
    "Tu ne tueras point. Les morts ne peuvent rien t'acheter."
    Proverbe Tolnedrain

  3. #3
    Date d'inscription
    December 2004
    Localisation
    Région parisienne
    Messages
    211
    Elkantar , fraichement Luménien, voulait s'integrer à la ville tout en utilisant ses connaissances en magie . A sa grande surprise aucune boutique d'enchantements n'existait à Luménis . Il se dirigea donc vers le syndicat de commerce Luménien avec la ferme intention de créer sa propre boutique .IL esperait aussi que les fonctionnaires du syndicat pourraient lui donenr qulques indications puor ouvrir sa boutique

    Il rentra dans le Syndicat , peu fréquenté en ce debut d'apres midi . Un fonctioonaire lui fit signe de la tete . Elkantar s'approcha et commenca la discution avec le fonctionnaire .

    Bonjour , Je souhaite ouvrir une boutique d'enchantements. La formation de magie que mes parents m'ont dispensés me permettre d'accomplir cette fonction sans trop de difficultés ,j'ose esperer .. Un passant m'a dit que c'était ici que je devais demander l'autorisatrion pour ouvrir ma boutique

    Exact s'est bien ici ,
    Je vous laisse remplir une fiche pour votre demande et je vais l'apporter à mes supérieurs .


    Elkantar apres avoir rempli la feuille la renda au fonctionaire

    Restez dans le coin un petit moment ; Nous aurons certainement besoin de plus d'informations concernant votre demande .
    Elkantar : Professeur à l'Université de la magie de Luménis


  4. #4
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 994
    Un petit groupe de fonctionnaire du Syndicat se réunirent et délibérèrent pendant cinq minutes. A la fin, un des hommes sorti un parchemin, une plume et de l'encre et commenca à écrire. Le temps que l'encre sèche, et le fonctionnaire revenait vers Elkantar.

    Bon, je suppose que vous savez lire, étant mage... Tout est inscrit sur ce contrat:
    enchantement de personne interdit, vous vous limitez a l'enchantement d'objets.
    Si vous trouvez un vendeur assistant, il faudra nous l'indiquer. Si quelqu'un vous demand ea enchanter une arme et que cette personne n'est pas militaire, vous devrez en tenir compte aux autorités en leur donnat le nom et le prenom de la personne. Vous devrez pour cela faire signer une déclaration a chaque propriétaire d'arme enchantée par vos soins.
    Si tout cela est clair et que vous êtes d'accord, signez ici.
    Nous vous montrerosn ensuite une boutique vide ou vous pourrez vous installer. Vous nous rembourserez mensuellement, a moins que vous n'ayez de quoi payer maintenant.


    L'homme tendit papier et plume à Elkantar.
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  5. #5
    Date d'inscription
    December 2004
    Localisation
    Région parisienne
    Messages
    211
    Elkantar lu tous les contrats , en n'ommettant aucune petite ligne ! IL prit la plume que lui tendit le fonctionnaire puis signa de sa main gauche tremblotante . Les conditions du contrat ne lui paraissaient pas draconiennes et il comprenait parfaitement que la surveillance dont il faisait l'oeuvre était indispensable à la bonne tenue de la ville .

    Tres bien je vous remercie énormément ; En ce qui concerne le payement , ma bourse ne me permet pas de tout vous payer immédiatement .j'en suis désolé.

    Elkantar montra sa bourse au fonctionnaire

    Oui , en effet mais cela n'a aucune importance ! Vous pourrez payer en plusieurs payement mensuels . Maintenant si vous le souhaitez , je vais vous conduire à votre nouvelle boutique

    Je vous suit

    Elkantar et le fonctionaire sortirent du syndicat . Elkantar avait un sourire qu'il n'arrivait pas à dissimuler . LE fonctionnaire le remarqua et eut lui aussi un sourire ponctuel .
    Elkantar : Professeur à l'Université de la magie de Luménis


  6. #6
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 994
    Les employés du syndicat decommerce était occupé, en cette fin d'après-midi, à placarder un panneau en bois sur la devanture du batiment.
    Il était difficile de le manquer, où que l'on soit sur l'esplanade.


    [b] <span style='font-family:Times'><a href='http://www.baldursgateworld.fr/lacouronne/index.php?showforum=308' target='_blank'>
    Chaque commerçant luménien à autorisation d'y installer un étal afin d'y vendre ses produits.
    Plus nombreux vous viendrez, plus vous gagnerez!
    profitez aussi des attractions et spectacles proposés par le festival.
    Lies are never forgotten, they go on and they grow
    Chat orange et D'Oghmatique.
    Rodolpho Remington, barde/boulanger, s'exprime en FF99CC > Bio RP

  7. #7
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878
    Les deux promeneurs étaient bien vite sortis du port désert pour se réfugier sur l'esplanade de Waukyne, qui était le lieu le plus animé de la ville, une fois le soleil couché.

    Des employés du syndicat du commerce luménien allumaient les premières lanternes d'une longue série chargée d'éclairer les négociations nocturnes du coeur économique de la cité. Quelques porteurs déchargeaient des marchandises venues des quatre coins d'Helonna, et Agrippa crut même reconnaitre des caisses portant le symbole de la guilde du commerce de sa ville natale d'Eauprofonde.

    Evitant les allées et venues des badauds et des marchands, Agrippa et Althéa avançaient calmement et lentement sur l'allée centrale du disctrict. Ils ne s'étaient pas encore adressé la parole depuis leur départ du port, et profitaient de ce silence pour observer le microcosme qui s'agitait autour d'eux.
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  8. #8
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 608
    Althéa marchait lentement se laissant griser par la brise marine, le tourbillon des lumières et des badauds. Luménis, la ville lumière d’Helonna avait une saveur différente que Manost, sa ville d’adoption. Cela se voyait dans les tenues luxueuses qu’arboraient les passants. C’était à celui qui aurait la plus haute plume, la couleur la plus vive, le tissu le plus rutilant, le décolleté le plus voluptueux, le jabot le plus fourni. Cela se voyait dans l’architecture des bâtiments se dressant comme pour caresser le ciel. Cela se voyait dans les vitrines des boutiques illuminées, regorgeant de victuailles. Cela se voyait même dans la couleur du ciel qui lui semblait plus subtile. Cela se voyait, se respirait, se vivait dans cette ville de contrastes et la dépaysait, loin de sa ville d’adoption qui tendait à l’uniformité. Cette ville ressemblant en permanence à un décor de théâtre. Mais en dépit de tout elle aimait Manost car elle possédait une richesse toute autre : les amis qu’elle aimait y retrouver. Et aucune autre ville ne pourrait lui offrir.

    Elle regarda l’étranger marchant à ses cotés. Celui-ci contrastait lui aussi avec l’ambiance de sa ville. Peut être n’y était il que depuis quelque temps. Un monde à part dans cette personne en décalage. Une ombre. Et il l’intriguait. Une question lui vint sans qu’elle puisse la repousser
    :

    « Comment se fait il que l’on puisse choisir d’être prêtre dans une ville comme Luménis ? »
    Dernière modification par Althéa ; 02/08/2008 à 13h48.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  9. #9
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878
    Dans un sourire, Agrippa répondit à son interlocutrice qui avait d'elle-même brisé le silence.

    Ma vocation de prêtre remonte à bien avant mon arrivée dans la ville du seigneur de l'aube. Je suis originaire d'Eauprofonde, une riche ville libre située au nord de la côte des épées.

    Luménis est ma patrie d'adoption, et il m'arrive encore d'être étonné par certains de mes nouveaux concitoyens. Aussi vois-je ce que vous voulez dire par votre question : il semble que les activités économique et artistique soient naturelles pour les Luméniens.

    Mais la beauté de Luménis est trompeuse, si vous m'en croyez. J'ai vécu un certain nombre de mésaventures à mon arrivée en cette cité, et j'aurais aimé ne jamais découvrir ce que cachent cette architecture splendide et cette lumière qui irradie la ville. Luménis aussi a sa part d'ombre, comme toutes les autres...


    A ces mots, le visage du clerc s'était quelque peu rembruni, comme s'il essayait d'oublier des souvenirs désagréables.
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  10. #10
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 608
    Luménis aurait aussi sa part d’ombre. Ceci était difficile à croire … Ou peut être la ville faisait tout pour les faire oublier comme un galant masquerait ses défauts afin de séduire. Et Agrippa avait raison, la grâce et la beauté semblaient toutes naturelles. Trop naturelles si on y regardait de plus prêt. Où se trouvaient ceux qui ne pouvaient s’acheter de beaux vêtements, et ceux qui ne pouvaient s’offrir le luxe des belles habitations ? La ville les cachait elle dans son ombre ou les rejetait elle tout simplement ? Craignant la réponse, elle s’abstint de poser la question mais le prêtre vit son visage se fermer imperceptiblement. Tout avait une façade. Et Angelo avait basculé dans l’obscurité, emportant avec elle le meilleur de son être. Mais elle se tenait en pleine lumière.

    Elle se retourna vers son compagnon afin d’oublier. Quelle était donc sa part d’ombre ? Qu’emportait il derrière ses paupières closes ou une fois les lampes éteintes ? Quelle obscurité pouvait abriter cet être au visage d’ange ? Quelles souffrances se cachait derrière ce corps maigre ?


    « De quels ennuis parlez vous, demanda t’elle avec un air vaguement moqueur, il y avait une page inversée dans votre livre de prières ? »
    Dernière modification par Althéa ; 02/08/2008 à 13h48.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  11. #11
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878
    Agrippa partit d'un grand éclat de rire. Un rire puissant, incontrôlable, tel qu'il n'en avait plus eu depuis longtemps; et plus le rire montait, plus un sentiment de bien-être le submergeait, tel une vague d'oubli sur les douloureux souvenirs qui venaient d'être remués. Essuyant d'un coin de manche les larmes qui lui étaient montées aux yeux, le clerc finit par se reprendre.

    Plût à Dénéir que quelques pages de mon livre de prières eussent été déchirées, plutôt que d'avoir eu à subir ce que j'ai enduré quelques temps après mon arrivée à Luménis.

    Redevenant tout à coup un peu plus sérieux, quoiqu'encore gai, Agrippa poursuivit.

    J'ai été entrainé bien malgré moi dans la plus étrange des intrigues politiques. Comme vous l'avez certainement constaté lors de notre rencontre au festival des arts, le Haut-Conseiller Garfield ne m'est pas complétement étranger.

    Cette ville a connu des troubles importants il y a quelques semaines de cela; un groupe de religieux a tenté de fomenter un coup d'Etat, avec l'aide de provocateurs venus de... disons d'une cité hostile à Luménis. Par la plus grande des coïncidences, j'ai eu à vendre chèrement ma peau aux côtés de Garfield et de ses alliés de circonstance.

    La violence que j'ai vue durant les deux jours qu'a duré la tentative de coup d'Etat m'a été très dure à supporter. Rien dans mon passé ne me préparait véritablement à cela.



    Tout en disant ces derniers mots, un voile de tristesse passa rapidement sur les yeux du clerc, mais celui-ci, soit qu'il s'en soit rendu compte, soit que la seule présence d'Althéa à ses côtés ait suffit à le sortir de ses souvenirs, se reprit bien vite, effaçant d'un sourire forcé l'impression de détresse qu'il venait de donner.
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  12. #12
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 608
    Il avait éclaté d’un grand rire avant de lui parler d’une tentative de coup d’état dans laquelle il avait failli laisser la vie. Althéa l’avait regardé totalement interloquée. Où avait il puisé cette force ? Peut être était il heureux d’être encore en vie, tout simplement. En vie … Et il n’avait eu à déplorer la perte de personne. Il ne connaissait pas cette culpabilité d’avoir survécu à un être tant aimé. Il n’aurait jamais à se demander pourquoi la vie l’avait choisi plutôt que l’autre pour lui faire porter le lourd fardeau de l’absence. Il ne serait pas condamné à le croiser dans chaque silhouette, dans chaque regard, dans chaque rire … Une vague de colère froide l’envahit. Elle haït ce prêtre qui pouvait encore rire. Sa présence lui parut insupportable. Mais il s’interrompit et un voile de tristesse passa fugitivement devant ses yeux. Et il la regardait maintenant, tentant de lui sourire.

    Elle le fixait interloquée, la bouche entrouverte sans bouger. Et sur ses joues coulaient les larmes qu’elle n’avait pu retenir. Car les éclats de rire s’étaient mués en éclats de glace pour l'atteindre en plein cœur. Et elle mourait tout doucement de ses blessures. Là, devant ce prêtre qui ne pourrait jamais l’absoudre.

    Et il la regardait interloqué à son tour. Si elle avait pu parler, elle aurait tout raconté. Il aurait peut être pu l’aider après tout. Mais elle était coupable. Coupable d’avoir poussé Angelo à écouter la conversation du marchand avec son père. Coupable de l’avoir entraîné dans leur animosité maladive. Coupable de l’avoir pris comme témoin. Coupable de l’avoir aimé et d’en être aimée en retour, elle qui ne méritait rien que l’indifférence. Et à cause de ces crimes, elle ne méritait pas de pardon, ni de consolation. Elle aurait voulu se calmer mais les larmes redoublèrent. Des larmes de colère refoulée, de fatigue et d’abandon. Et il lui sembla qu’elles n’allaient jamais se tarir.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  13. #13
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878
    Les larmes d'Althéa stupéfièrent le prêtre qui s'arrêta net au milieu de la foule qui les entourait. La jeune bretteuse semblait se consumer sur place, comme rongée par un mal intérieur. Rien dans son attitude n'avait laissé présager un tel bouleversement de l'âme, et l'ironie de ses paroles précedentes paraissait maintenant bien loin.

    Agrippa savait guérir les plaies dues au feu des combats, mais aucun sort ne viendrait à son aide aujourd'hui. La magie divine était bien impuissante face aux douleurs humaines, et celle qui faisait chavirer Althéa était complètement étrangère au Luménien.

    Le sentiment d'inutilité que ressentit alors le prêtre lui fit instinctivement prendre la main de la Manostienne, sans chercher à savoir ce qu'il en attendait au juste; que les larmes arrêtent de couler sur le visage de la bretteuse aurait probablement été un immense soulagement.
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  14. #14
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 608
    Sa main chaude et douce venait de saisir sa main calleuse et froide. Son regard avait fixé le sien à la recherche d’une réponse. Mais rien ne transparaissait sur le visage du prêtre. Un geste spontané, gratuit, maladroit. L’espace d’un instant, elle eût envie de fuir à toutes jambes, loin de cet inconnu et de cette main offerte. Mais ses doigts se refermèrent imperceptiblement sans qu’elle les contrôle. Elle avait besoin, même l’espace d’une seconde de ressentir la douceur d’un moment partagé. Même si elle le volait pour la simple raison qu’elle ne ressentait rien.

    Soudain gênée, elle retira sa main pour la glisser dans sa poche et recula d’un pas. Elle baissa les yeux et vint les porter à l’extrémité de ses bottes. Quand elle les releva, elle avait retrouvé son sourire de circonstance vaguement narquois. Elle ferait tout pour oublier cet instant de faiblesse, à n’importe quel prix. Et qu’importe si elle devait humilier son interlocuteur pour parvenir à ses fins.


    « [color=#8470FF ]Je serais prête à parier qu’en dépit de toute votre bravoure vous n’avez jamais osé prendre un bain de minuit[/color] » lui lança t’elle de but en blanc avec une pointe de défi.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  15. #15
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878
    Les larmes s'étaient taries, et c'était tout ce qui importait au Luménien.

    Je ne suis pas brave, aussi le bain de minuit dépasse-t-il de loin toutes mes capacités à braver le danger, reprit-il dans un souffle. Son visage exprimait maintenant le sérieux le plus absolu, et ses yeux plongeaient droit dans ceux de son interlocutrice. Il continua sur le même ton, tout à la fois passionné et presque inaudible.

    Les prêtres de Dénéir ne sont pas réputés pour leur courage au combat, ou leur attitude héroïque devant l'adversité. Seriez-vous capable de me citer le nom d'un seul clerc de mon ordre? Non, pas de bravoure, pas de héros dans le clergé du seigneur des Glyphes, juste des scribes têtus et durs à la tâche qui s'obstinent à faire tenir tout le savoir et la beauté du monde dans les pages de leurs livres et la mémoire des hommes.

    Et vous, Althéa de Lochnohan, êtes-vous brave? Etes-vous assez brave pour venir voir avec moi la vraie ville de Luménis? Pour prendre le risque de passer ces quelques heures à ouvrir vos yeux sur les choses qui importent vraiment, au-delà des artifices et des conventions sociales?


    Terminant sa phrase sur un ton de défi, le prêtre tendit d'un geste lent sa main vers la Manostienne, matérialisant ainsi son invitation à le suivre dans l'immense cité de l'Aube.
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  16. #16
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 608
    Etait elle brave, lui demandait il sur un ton de défi ? Etait elle brave, elle qui pensait avoir la force de lutter quelles que soient les circonstances ? Etait elle brave, elle qui était capable de rire pour cacher ses larmes ? Etait elle brave, elle qui se remettait debout quellle que soit la blessure ? Etait elle brave, elle qui savait dissimuler ses peurs avant de se jeter dans la bataille ? Non, on la disait brave mais il n’en était rien. Elle n’était qu’une enfant effrayée par les hasards de la route, la solitude et les monstres de la nuit. Non, elle n’était pas brave mais faible et lâche. Et elle tremblait à chaque pas.

    Elle regarda le prêtre qui ne tremblait pas à l’idée de dévoiler ses faiblesses et l’absence de faits d’arme de son clergé. Il l’invitait à voir l’autre versant de la médaille. La face cachée de Luménis. Et il lui demandait si elle aurait le courage de le suivre de l’autre coté du miroir. Une invitation par cette main tendue. Et il se ferait guide à travers les ombres. Restait à savoir si elle oserait lui faire confiance. C’était devenu si difficile dans cette vie qui aimait tant séparer les êtres ou les rendait à néant. Elle avait eu si mal qu’elle se tenait invariablement sur ses gardes. Et ce n’était pas le prêtre qui ferait exception à la règle. Non, elle ne ferait pas confiance. Elle ne le pouvait pas. Pas maintenant du moins. Même si elle aurait aimé pour une fois s’abandonner sans rien se demander. Elle croisa les bras et hocha la tête.


    « [color=#8470FF ]Je vous suis [/color]» dit elle simplement.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  17. #17
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages
    878
    Agrippa sentit la vulnérabilité d'Althéa percer sous les dernières protections dont elle s'entourait. Pour la première fois, le prêtre fut frappé de l'air d'enfant de la jeune fille; l'effronterie de ses yeux contrastait avec l'impression de fragilité que donnait le reste de son beau visage. Il sentit qu'il n'en aurait pas fallut beaucoup plus pour que la Manostienne ne prit ses jambes à son cou, ou, pire encore, ne l'attaque tel un animal blessé.

    Retirant sa main tendue, il jeta un dernier regard à la bretteuse et reprit sa marche, l'entraînant à travers le disctrict marchand. Il sentit qu'elle le suivait, marchant sans un mot dans ses pas, probablement sans regarder autour d'elle ni se préoccuper d'où le Luménien l'emmenait.

    Ils marchèrent pendant une bonne dizaine de minutes, sans s'adresser la parole, jusqu'à sortir du quartier ouest en direction du centre de la ville.
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  18. #18
    Date d'inscription
    December 2004
    Localisation
    Région parisienne
    Messages
    211
    * Le professeur Elkantar arriva de son magasin " Les merveilles elfiques " . Le magasin avait besoin d'un vendeur ou d'une vendeuse car ses cours à l'université de la magie lui prenaient beaucoup de temps et il avait du mal à faire tourner la boutique seul

    Il approcha du premier bureau qu'il vit :

    Bonjour , Je voudrai laisser une petite annonce pour trouver un(e) vendeur(euse) . Avez vous un endroit ou les afficher ?

    Le professeur tendit au fonctionnaire un bout de papier su lequel était marqué les détails de son annonce..
    Elkantar : Professeur à l'Université de la magie de Luménis


  19. #19
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages
    3 271

    Re : [Batiment] Syndicat de commerce luménien

    Manfred, qui venait de la Bienveillance, ([Commerce] La Taverne de la Bienveillance) trouva sans mal, grâce aux indications d’un passant, la place de Waukyne où se dressait le syndicat du commerce. C’était sa première destination de la journée. Le bâtiment blanc était difficile à ne pas voir surtout que la lumière du soleil venait frapper sur ses façades. Le magicien s’en approcha. Avant d’entrer, il jeta un coup d’œil sur les divers commerces qui se tenaient sur la place et fut soulagé de ne pas apercevoir une boutique de divination. Il n’avait pas vraiment envi d’avoir de la concurrence. Le vieil homme poussa finalement la porte du syndicat et s’avança dans la pièce qui se dévoila à lui. La, se trouvaient deux guichets, l’un pour les visiteurs et l’autre pour les commerçants. C’est vers ce dernier que Manfred se dirigea. Il s’adressa alors à la personne présente derrière le comptoir.
    -Bonjours. Je m’appel Manfred von Rabenhaus, je suis devin. Je désirerais faire commerce de mes connaissances dans cette ville et j’aimerais donc savoir quelles sont les modalités à remplir.
    Dernière modification par Manfred ; 25/07/2008 à 16h56.
    Dirigeant de Melandis Visitez la Cité du Chaos et découvrez ses factions qui ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    Personnage Rp : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00

  20. #20
    Avatar de Théobald Longuehune
    Théobald Longuehune est déconnecté Haut Conseiller de Luménis
    Date d'inscription
    June 2008
    Localisation
    Lumenis
    Messages
    159

    Re : [Batiment] Syndicat de commerce luménien

    Le préposé - un homme d'âge mûr dont le front de dégarnissait et les tempes grisonnaient - farfouilla un instant dans une pile de documents.
    -Oh, c'est assez simple... fit-il. Vous devez remplir une déclaration que nous étudions puis enregistrons pour officialiser votre prise d'activité... Cette déclaration nécessite que vous disposiez d'un local, à moins que vous n'exerciez votre art au domicile de vos clients. Si vous n'en disposez pas encore, nous sommes là pour vous aider à en trouver un. Ensuite, il faut évidemment que votre activité respecte la législation en vigueur, mais cela ne me paraît pas poser souci en ce qui vous concerne. Enfin, et outre le paiement d'une taxe destinée à couvrir les frais administratifs entraînés par votre demande, il y a un certain nombre de conditions personnelles à remplir. C'est assez souple, mais cela nous permet quand même d'écarter les projets trop hasardeux, trop inconsidérés.
    Ils étaient quinze sur le coffre du mort
    Oh hisse et une bouteille de rhum !
    La boisson et le diable avaient réglé leur compte aux autres
    Oh hisse et une bouteille de rhum !

  21. #21
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages
    3 271

    Re : [Batiment] Syndicat de commerce luménien

    -Je vois, fit Manfred en se frottant sa barbe argentée.
    Comme l’avait dit l’aubergiste, ce n’allait pas être très difficile de démarrer une activité commerciale. Tant mieux, le mage se disait une fois de plus qu’il avait bien fait de venir ici.

    -Et bien, j’aurais besoin d’un local. Pour exploiter mon savoir, je dois observer les étoiles. Je dispose du matériel nécessaire mais il me faut un lieu adéquat pour l’installer, un observatoire, une terrasse, enfin, vous voyez. Sinon, quelles sont les conditions personnelles ?
    Ha… les procédures administratives, s’il y avait bien quelque chose que Bataki détestait, c’était bien ça. Délibérément, il se tourna et fixa la porte close du bâtiment.
    Dirigeant de Melandis Visitez la Cité du Chaos et découvrez ses factions qui ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    Personnage Rp : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00

  22. #22
    Avatar de Théobald Longuehune
    Théobald Longuehune est déconnecté Haut Conseiller de Luménis
    Date d'inscription
    June 2008
    Localisation
    Lumenis
    Messages
    159

    Re : [Batiment] Syndicat de commerce luménien

    Le fonctionnaire ne releva pas le geste et se contenta de poursuivre.
    -Pour le local... C'est une demande assez spécifique. mais je ne doute pas que nous puissions la satisfaire : suite aux événements récents, nous disposons de beaucoup de bâtiments inoccupés qui ne demandent qu'à être achetés ou loués. Nous pourrons faire les recherches pour vous, si vous le désirez... Quant aux conditions personnelles...
    Il jeta un coup d'œil à un parchemin déroulé devant lui.
    -Il faut disposer de fonds suffisants pour pouvoir couvrir les frais de fonctionnement de la boutique pendant un mois et ce, sans tenir compte des éventuelles recettes. Cela permet de s'assurer que vous ne devrez pas mettre la clef sous la porte avant que cette dernière ne soit franchie par votre premier client... Ensuite, il faut posséder une résidence fixe en ville. Mais il peut s'agir de la même que le local, si votre domicile se situe à l'étage, par exemple. Enfin, troisième condition qui découle souvent de la précédente : il faut posséder la nationalité luménienne. Ce n'est pas absolument nécessaire, mais cela évite des complications et une tonne de paperasse supplémentaire.
    Ils étaient quinze sur le coffre du mort
    Oh hisse et une bouteille de rhum !
    La boisson et le diable avaient réglé leur compte aux autres
    Oh hisse et une bouteille de rhum !

  23. #23
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages
    3 271

    Re : [Batiment] Syndicat de commerce luménien

    Le magicien réfléchit rapidement en entendant la réponse de son interlocuteur. Visiblement, trouver le local serait presque une formalité certainement grâce à Nwalk. Comme quoi, le malheur des uns fait le bonheur des autres. Concernant les ressources financières, ce n’était également pas un problème. Dans les bagages de Manfred se trouvait une petite fortune provenant du reste de son héritage familial et des quelques bénéfices issus de son activité légale. Il n’y avait certainement pas assez pour acheter directement une demeure mais en louer une, ainsi que subvenir aux charges pendant un moins, serait aisé. Restait à obtenir la nationalité luméniènne.
    -Très bien. J’aimerais que vous cherchiez pour moi le local. Je compte y habiter, cela sera plus pratique. Pour l’argent, je pense avoir ce qu’il faut. Et pour la nationalité, je vais essayer de l’obtenir. On m’a dit qu’il fallait s’adresser au salon des naturalisations. Savez-vous s’il y a des conditions particulières pour y avoir droit ? Et comment procède-t-on ? Puis-je remplire dès maintenant la déclaration ? fit le vieillard tout en forçant d’un petit geste son familier à adopter une posture plus convenable.
    Dirigeant de Melandis Visitez la Cité du Chaos et découvrez ses factions qui ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    Personnage Rp : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00

  24. #24
    Avatar de Théobald Longuehune
    Théobald Longuehune est déconnecté Haut Conseiller de Luménis
    Date d'inscription
    June 2008
    Localisation
    Lumenis
    Messages
    159

    Re : [Batiment] Syndicat de commerce luménien

    L'homme attrapa une liasse de papiers sur une pile posée sur son bureau et la tendit à Manfred.
    -Voici la déclaration. Si vous avez des problèmes pour la remplir, laissez en blanc, moi ou l'un de mes collègues vous aideront, le cas échéant, quand vous reviendrez. Pour la naturalisation, je ne peux pas vraiment vous dire. Il me semble que les conditions sont assez souples, du moment que vous n'êtes pas un allié notoire du tyran... Et pour votre boutique...
    S'emparant d'une plume et d'un bout de parchemin vierge, il y griffonna quelques mots à la hâte.
    -Voilà, fit-il. "Local dans une tour ou disposant d'une terrasse pour observations astronomiques". On verra ce qu'on peut vous dégotter... Hum, laissez-nous quand même u moins deux jours : on a pas mal de demandes, ces temps-ci. Le commerce est en pleine expansion !
    Ils étaient quinze sur le coffre du mort
    Oh hisse et une bouteille de rhum !
    La boisson et le diable avaient réglé leur compte aux autres
    Oh hisse et une bouteille de rhum !

  25. #25
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages
    3 271

    Re : [Batiment] Syndicat de commerce luménien

    Le magicien prit le papier qu’on lui tendait, le regarda brièvement puis, répondit.
    -Parfait ! Je reviendrais donc dans deux jours avec la déclaration remplie et, je l’espère, la nationalité luménienne. Et bien, merci et au revoir.
    Il plia le document et le rangea dans l’une des vastes poches de sa robe puis, il se détourna et sortit du syndicat. Une fois à l’extérieur, il voulut s’adresser à son corbeau mais celui-ci le prit de vitesse.
    -Oui, oui, je sais, plus jamais je ne tournerais le dos à un fonctionnaire.
    -Je l’espère. Si jamais tu me fais le même cirque au salon des naturalisations, je risque de le prendre très mal, Bataki !
    Sur ce, comme il venait de le dire, Manfred prit la direction du salon des naturalisations.
    Dernière modification par Manfred ; 26/07/2008 à 23h35.
    Dirigeant de Melandis Visitez la Cité du Chaos et découvrez ses factions qui ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    Personnage Rp : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00

  26. #26
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages
    3 271

    Re : [Batiment] Syndicat de commerce luménien

    Après son départ du salon des naturalisations, Manfred n’avait plus qu’à attendre que le syndicat du commerce lui trouve un lieu où exercer son activité. Attendre… le magicien détestait cela autant que les elfes. Attendre, c’était perdre son temps et du temps, il en avait tellement besoin. Chaque minute, chaque seconde devait être utile. C’était peut-être à ce prix que le vieillard arriverait à retarder l’inéducable, à avoir autant de temps qu’il le voudrait. Alors, il n’attendit évidemment pas. Manfred, avant de pouvoir retourner au syndicat, resta de longues heures dans sa chambre à l’auberge de la Bienveillance à étudier ses grimoires. Il visita également Luménis. Il devait connaître cette ville presque aussi bien que sa poche mais pour cela, il faudrait plus que quelques promenades. Ces dernières furent également utiles pour se faire connaître de quelques gens. Le magicien savait être agréable et il n’hésitait pas à parler, de manière habile, de sa future activité. Un peu de pub ne ferait pas de mal à la boutique de divination et la notoriété était peut-être le meilleur des boucliers contre la suspicion. Enfin, encore une fois, il faudrait plus de quelques promenades pour obtenir une véritable notoriété mais c’était un début, une première pierre à l’édifice. Finalement le temps passa vite. C’était toujours exaspérant de voir les journées défiler ainsi, la tombe ne cessait de se rapprocher mais au moins, désormais, le moment était venu de faire son retour au syndicat du commerce.

    Nous voici donc le matin, le soleil bataillait quelque peu pour se frayer un chemin entres les nuages gris et un vent frais soufflait sur la citée. Manfred poussa la porte du grand bâtiment blanc et se dirigea vers le guichet des commerçants. Là, il y avait déjà quelqu’un en train de régler une affaire auquel seul le corbeau, incorrigible curieux, prêta attention. Heureusement, ce fut court et le magicien n’eut pas longtemps à attendre avant de pouvoir s’entretenir avec le fonctionnaire.

    -Bonjour, je suis Manfred von Rabenhaus. Je suis venu, il y a deux jours, pour ouvrir mon commerce. J’ai rempli la déclaration qu’on m’a remise et j’ai obtenu la citoyenneté luménienne, dit-il en sortant les documents en questions. J’ai également demandé qu’on me trouve un local. Alors, voilà, je viens me renseigner.
    Dernière modification par Manfred ; 29/07/2008 à 15h31.
    Dirigeant de Melandis Visitez la Cité du Chaos et découvrez ses factions qui ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    Personnage Rp : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00

  27. #27
    Avatar de Théobald Longuehune
    Théobald Longuehune est déconnecté Haut Conseiller de Luménis
    Date d'inscription
    June 2008
    Localisation
    Lumenis
    Messages
    159

    Re : [Batiment] Syndicat de commerce luménien

    -Von Rabenhaus... Oui, ça me dit quelque chose, j'ai vu passer votre nom...
    Le préposé ouvrit un registre et fit courir son doigt le long d'une liste.
    -Ah, voilà. Pour un commerce de divination... C'est monsieur Dolhar qui gère votre dossier. Attendez-moi un instant, je vais voir s'il est disponible.
    Le fonctionnaire disparut dans un couloir et revint quelques instants plus tard.
    -C'est bon, il vous attend. C'est la troisième porte à gauche.
    Le dénommé Dolhar était un petit homme d'une quarantaine d'années, le cheveux très court et rasé de frais, qui invita Manfred à s'assoir dans l'un des deux fauteuils qui faisaient face à son bureau. Celui-ci disparaissait sous des piles de paperasse, mais tout y était parfaitement ordonné, rangé, classé, et il n'eut pas à fouiller pour trouver le dossier dont il avait besoin. Il le déposa devant lui et consulta brièvement les documents que lui avaient remis le préposé.
    -Bien bien... Vous avez obtenu la citoyenneté, ça va faciliter les choses... Et votre déclaration me semble correctement remplie...
    Il hocha la tête puis ouvrit le dossier;
    -Alors, vous nous aviez demandé de rechercher pour vous un local... Avec terrasse ou observatoire pour vos activités, et logement adjacent... Voilà. Mes collègues du cadastre ont fait une liste sur ces critères, mais je n'ai pas eu le temps de faire le tri... Voyons voir... Hum... "Maison un étage, toit plat avec entrée par une trappe"... "Nombreux travaux nécessaires suite à incendie..." Fichtre. "Cœur du quartier est, impasse du Chat Mort". Hum... Je doute que votre clientèle ose se déplacer jusque là, et les aides que nous offrons pour l'installation de commerces dans cette zone ne suffiront pas à combler votre manque à gagner... Oublions..
    .
    Il tourna une page.
    -"Quartier sud, avenue des Maistres". Voilà qui commence mieux, dites-moi ! "Ancienne demeure du duc de Rougemont. 3 étages, deux tours, 60 pièces, parc d'un demi hectare, serres, cave à vin...". Je ne doute pas que les observations soient bonnes du sommet des tours, mais... A moins que vous ne soyez riche à millions, vous ne pourriez l'aquérir... Et la location est assez rédibitoire...

    Il soupira, semblant maudire le manque de sérieux des propositions, et poursuivit vaillamment sa lecture.
    -Oh, attendez ! Je crois que je tiens quelque chose. "Quartier est, rue du Veneur". Ne vous laissez pas abuser par la localisation : la rue du Veneur est toute proche du quartier sud, c'est une zone residentielle tout ce qu'il y a de plus correcte, rien à voir avec les parties les plus dévastées des Taudis... "Ancienne tour de maître Lescuyer". Un fanatique morféen, celui-là. Il est mort lors des combats contre la résistance... "4 étages, plus cave, plus observatoire". Mais dites-moi ! "En partie meublée, Excellent état d'ensemble". Et, mieux encore, son prix est abordable. Bon, bien sûr, vous ne pourriez pas l'acheter en une fois, si j'en crois ce que vous avez indiqué sur la déclaration. Mais vous avez de quoi faire une mise de départ convenable.. Vous pourriez nous rembourser par mensualités adaptables à vos revenus... Nous le faisons souvent pour les commerçants désireux de s'installer, ça les aide à se lancer... Mais vous pouvez louer, sinon... Le loyer fixé est relativement abordable.
    Il releva la tête et sourit largement.
    -Est-ce que cela vous paraîtrait correspondre à vos attentes ?
    Ils étaient quinze sur le coffre du mort
    Oh hisse et une bouteille de rhum !
    La boisson et le diable avaient réglé leur compte aux autres
    Oh hisse et une bouteille de rhum !

  28. #28
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages
    3 271

    Re : [Batiment] Syndicat de commerce luménien

    Manfred passa une main dans sa barbe argentée et réfléchit un peu. Enfin, y avait-il matière à réfléchir ? Il n’allait pas s’établire dans une ruine, ni dans un palace. Et puis cette tour avait l’air tout à fait convenable, tant au niveau du bâtiment en lui-même que de son emplacement. Au moins, il n’y avait pas l’embarra du choix. Restait à savoir si ce qui était écrit sur le papier du dénommé Dolhar correspondait à la réalité. Parfois, il y avait de désagréable différence.
    -Et bien…, commença le magicien.
    -La demeure du duc sera parfaite ! Comme-ça, j’aurais ma tour personnelle ! dit brusquement le corbeau.
    -Bonne idée, Bataki, et je n’aurais plus qu’à te louer en temps que conteur d’histoire pour couvrir les frais. Bon, pour être plus sérieux, la tour me semble convenir parfaitement, monsieur. Je l’achèterais par mensualités, cela me parait être le mieux. Quand pourrais-je la visiter ? Et y’a-t-il d’autre formalité à remplire pour débuter mon activité ?
    Dirigeant de Melandis Visitez la Cité du Chaos et découvrez ses factions qui ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    Personnage Rp : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00

  29. #29
    Avatar de Théobald Longuehune
    Théobald Longuehune est déconnecté Haut Conseiller de Luménis
    Date d'inscription
    June 2008
    Localisation
    Lumenis
    Messages
    159

    Re : [Batiment] Syndicat de commerce luménien

    -Alors, pour la visite... Hum, je dois pouvoir dénicher les clefs, et...
    Il consulta une feuille de parchemin.
    -Oui, je n'ai pas d'autres rendez-vous aujourd'hui. Donc, nous pourrions y aller dans l'instant, si cela vous agrée. Quant aux formalités, je dois juste vérifier votre déclaration, et vous pourrez démarrer dès que vous vous serez acquitté des taxes administratives et de l'apport pour l'achat du local. Tout cela ne devrait prendre que quelques jours.
    Ils étaient quinze sur le coffre du mort
    Oh hisse et une bouteille de rhum !
    La boisson et le diable avaient réglé leur compte aux autres
    Oh hisse et une bouteille de rhum !

  30. #30
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages
    3 271

    Re : [Batiment] Syndicat de commerce luménien

    -Quelques jours ? C’est parfait. Et bien, je vous suis, monsieur, dit le vieil homme en se levant.
    L’administration luménienne était d’une agréable rapidité ce qui était plutôt rare en ce monde. Manfred avais connu des démarches autrement plus longues et contraignantes lors de ses voyages et principalement quand il se trouvait à Amn. Il avait donc toutes les raisons de se réjouir et il était curieux de voir à quoi ressemblait cette tour qui serait bientôt sa maison et sa boutique enfin, si l’édifice était convenable bien sûr. Le fonctionnaire, suivit du magicien et de son familier, quitta le syndicat du commerce pour se rendre rue du Veneur ([Commerce] A l’Etoile Bavarde). La météo avait guère changé. Vent et nuages promettaient une journée maussade.
    Dernière modification par Taliesin ; 02/08/2008 à 11h16.
    Dirigeant de Melandis Visitez la Cité du Chaos et découvrez ses factions qui ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    Personnage Rp : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00

Page 1 sur 4 123 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Bâtiment] Au Luménien Noyé
    Par Dreiyan dans le forum Le port de Melandis
    Réponses: 718
    Dernier message: 08/12/2016, 12h54
  2. [Journal] Le Luménien Libéré
    Par Galathée dans le forum Le Quartier du Gouvernement
    Réponses: 8
    Dernier message: 11/07/2015, 23h16
  3. [Bâtiment] L'assemblée du peuple luménien
    Par Taliesin dans le forum Le Quartier du Gouvernement
    Réponses: 113
    Dernier message: 27/12/2013, 23h03
  4. [Commerce] Animalerie
    Par Calinours dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 398
    Dernier message: 25/07/2004, 19h42
  5. [Délire] Syndicat des Ex-Dirigeants Officiels
    Par Aloysius Kelsen dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 7
    Dernier message: 18/04/2004, 01h00

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231