Page 8 sur 8 PremièrePremière ... 678
Affichage des résultats 211 à 239 sur 239

Discussion: Vos dernières lectures

  1. #211
    Date d'inscription
    January 2012
    Localisation
    Paris
    Messages
    2 837
    Sandra Hempel : The Inheritor's Powder.

    Acheté à la gare de Paddington. Un magnifique tour d'horizon des poisons utilisés (en Grande-Bretagne essentiellement) fort libéralement aux XVIIIème et XIXème siècles. Utilisés notamment comme médicaments, d'ailleurs.

    La démonstration de Sandra Hempel est magistrale, je me suis régalée. Tout commence par un fait divers, une famille intoxiquée à l'arsenic. Puis le récit s'emballe vers des considérations historiques et scientifiques, un régal. On revient à la fin du livre à la conclusion du fait divers. A la fois attendu et inattendu.

    Un autre livre acheté à la gare de Paddington : une biographie de Thomas Cromwell, qui a été un personnage politique de premier plan sous Henry VIII. A ne pas confondre avec l'autre Cromwell (Oliver). Thomas Cromwell finit mal... A l'instar d'Anne Boleyn et de Catherine Howard, il fut décapité après avoir été convaincu de trahison. Il avait aidé un ami protestant.

  2. #212
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 473
    Je viens de terminer Enchantement d'Orson Scott Card. En fait, le vrai titre de ce bouquin devrait être Atrocité. Je vous déconseille cette ignominie littéraire, une relecture "moderne" de la Belle au Bois Dormant, pétrie de stéréotypes dramatiques, de poncifs et de situations téléphonées. Vous allez me dire qu'avec un type conservateur comme Card, c'était prévisible, mais j'ai été lire sa page Wikipédia après avoir entamé cette horreur ! Féministes en particulier, s'abstenir. Mais je pense que personne n'y trouvera rien, en réalité... Epargnez-vous la torture, il y a tellement de bonnes choses à lire.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  3. #213
    Date d'inscription
    August 2008
    Localisation
    Quelque part en France
    Messages
    2 241
    Les Rois Hérétiques de Paul KEARNEY, saga de 5 tomes, vraiment sympa à lire dans le style fantastique période fin moyen age, début renaissance au niveau technologique mais dans un univers propre à l'histoire et des personnages très construits un peu dans le style du trône de fer, un vrai plaisir
    Le vrai pouvoir se cache dans l'ombre.

    La bio de Umbre, Tieffline demi Elfe de Lune et moine de la Lune Noire: ici
    Quêtes en cour: Le voyage de l'Ombre et Le réveil de l'Ombre couleur RP: #FFCC33

  4. #214
    Avatar de Dreiyan
    Dreiyan est déconnecté Marmotte léthargique
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Au bout du lac
    Messages
    871
    Je ne peux que vous conseiller l'excellent "Un océan d'amour" (Lupano, Panaccione). Une magnifique BD de 200 pages, sans absolument aucune bulle de dialogue: tout est raconté par les dessins, très expressifs et très beaux, pour raconter une histoire simple mais touchante. Une BD originale à ne pas manquer!
    Et il a dit: "Kapoué!"

  5. #215
    Date d'inscription
    June 2009
    Localisation
    Huy
    Messages
    2 673
    LE VOL DU DRAGON ET LA QUÊTE DU DRAGON: Deux premiers romans d'Anne McCaffrey sur le Cycle de Pern. Pern est une planète lointaine colonisée par les humains dans le futur. Au départ tout se passe bien jusqu'à ce qu'ils subissent le premier passage de l'Etoile Rouge (une planète à l'orbite excentrique) qui quand elle passe à proximité de Pern (tous les 250 ans environ) "lâche" les Fils (des organismes mycorhiziens) qui tuent toute vie là où ils tombent.
    Pour s'en défendre les Pernais utilisent une race locale de petits lézards ressemblant à de petits dragons et entament un programme amélioration de l'espèce pour en faire de vrais dragons, montés par des cavaliers, pour brûler les Fils en plein ciel durant leur chute avant qu'ils n'atteignent le sol.

    Quand l'histoire débute nous sommes proches du 9e passage mais les hommes ont la mémoire courte et les fils sont devenues des racontars de bonne femme. Seul le Weyr de Benden (le weyr est le nom donné au lieu où on élève les dragons) sur les 6 à l'origine est encore occupé par des chevaliers-dragons et leur aura s'est considérablement amoindrie. La dernière ponte de la reine vieillissante comporte un oeuf d'or (un oeuf de reine) et les chevaliers partent en quête à la recherche de candidates pour conférer l'empreinte à la prochaine reine de Benden.
    F'flar, second de Benden, arrive au fort de Ruatha espérant trouver la candidate qui lui permettra de sauver la race des dragons et de remettre les chevaliers-dragons sur les bons rails car il sait que l'Etoile Rouge n'est pas une légende.
    A Ruatha, Lessa dernière de la lignée de Ruatha ourdit sa vengeance contre le seigneur actuel du fort, Fax, qui s'en est emparé il y a 7 ans en massacrant toute la lignée de Ruatha. La venue de F'flar tombe à point pour Lessa.

    C'est les premiers "Anne McCaffrey" que je lis et je ne suis pas déçu, on s'ennuie rarement à la lecture, il y a de la trouvaille et les amateurs d'Eragon peuvent lui dirent merci parce que si le gamin qui a pondu ça ne s'est pas inspiré largement de l'oeuvre présente, je mange mon chapeau .
    Auteur des Chroniques des Soeurs du Premier Sang
    Quand tu montes un groupe de rock pour te taper des filles, tu te dois de faire au moins deux ou trois bonnes chansons. Je crois que les mecs de Happy Mondays n'ont jamais beaucoup baisé dans leur vie - Liam Gallagher.

  6. #216
    Date d'inscription
    August 2003
    Messages
    5 035
    Est-ce que quelqu'un a lu "Le Club des pauvres types" de Jonathan Curiel ? Le livre est sorti récemment.
    Qu'en avez-vous pensé ? Est-ce intéressant ou de la sous-culture ?
    Dernière modification par Graoumf ; 13/06/2015 à 17h47.
    "Gnorish vor kladden imtach, haddick vor lotten, an zamock vor nuamsch !"

  7. #217
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 725
    @Graoumf : je ne l'ai pas lu mais apparemment, il a eu des bonnes critiques. On l'a pris à la bibli pour les lecteurs dans tous les cas.


    Moi, j'ai lu "Là où commencent et s'achèvent les voyages" de Kamila Shamsie. Pour moi, c'est un véritable coup de cœur aussi bien au niveau de l'histoire que de l'écriture. Au début, ça commence comme une histoire d'amour : Vivian, une jeune archéologue britannique est amoureuse de Tashin Bey, un archéologue turque. Ils cherchent tous les deux le diadème que Darius offrit à Scylax. A la fin d'un chantier de fouilles, ils se promettent de se revoir le Noël suivant pour se marier et repartir ensemble explorer le passé. Mais voila, nous sommes en 1914 et met à mal tous leurs projets. Pendant que Vivian aide comme aide soignante les jeunes gens blessés au front, Tashin Bey lui écrit une lettre en lui disant qu'il lui semble avoir trouvé la trace du diadème à Peshawar "là où commencent et s'achèvent les voyages". Mais Vivian est la seule à arriver là-bas.

    Dans le train pour Peshawar, elle rencontre Kaloum, un jeune soldat indien défiguré par la guerre. A son arrivée, elle fait la connaissance de Najeeb, un jeune garçon qui se révèle très vite passionné d'histoire ancienne.

    Mais la révolte contre les britanniques gronde à Peshawar et l'Histoire réclame à nouveau son lot de victime.

    J'ai adoré ce livre déjà parce qu'il ne s'agit pas d'une histoire d'amour plutôt une très belle histoire d'amitié bâtie sur une passion commune au delà des nationalités et des classes sociales. La ville de Peshawar apparait comme un personnage qui mêle aussi bien le présent que le passé. L'auteure a un grand pouvoir d'évocation pour rendre tout ce qu'elle décrit comme vivant. On se surprend à sentir le doux parfum des figues. Par moments, ça m'a fait penser au Patient Anglais. Mais pour moi, le livre a développé sa propre identité. Je ne le relirai pas tout de suite mais je sais que je le relirai avec plaisir.
    Dernière modification par Althéa ; 27/07/2015 à 21h24.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  8. #218
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 725
    La tour sombre/Stephen King (tome 1)

    Bon, je ne l'ai pas lu, je l'ai dévoré avant de passer au tome 2 qui est bien parti pour prendre le même chemin de même que tous les autres. Mis à part quelques pages insoutenables (que j'ai sautées au bout de quelques lignes) j'ai adoré. Apparemment, c'est la pièce maîtresse de toute l'oeuvre de King et ça se sent. J'ai l'impression que l'auteur touche à tous les genres du western au polar avec les gangsters. Et je ne suis qu'au début du voyage. Tant mieux ....
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  9. #219
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 473
    Dans l'ombre des Tudors (le Conseiller tome 1) / Hilary Mantel

    Je viens de terminer ce roman historique (premier d'une trilogie) racontant la vie de Thomas Cromwell et j'ai trouvé ça assez remarquable. Prenant, complexe, bien écrit... un peu trash, aussi, même si toutes les horreurs sont hors cadre. Le style est très particulier, le récit bondit du passé au présent de manière parfois imprévue et il faut s'y retrouver entre toutes ces Mary, ces Thomas et ces Henry... Mais c'est vraiment un bouquin particulier, loin du roman historique plan-plan factuel. Ça vaut le coup
    Mais là, maintenant, j'ai envie de lire un truc plus ensoleillé, je dois dire... Faut que je me remette
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  10. #220
    Date d'inscription
    August 2009
    Messages
    2 024
    Je suis en train de lire "Lolita" de Nabokov. Âmes sensibles, s'abstenir. Mais c'est un chef-d'oeuvre ! C'est magnifiquement écrit.
    "Je crois que deux et deux sont quatre, Sganarelle, et que quatre et quatre sont huit"
    Molière - Don Juan -

  11. #221
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 473
    Je viens de terminer Neverhome, de Laird Hunt, l'histoire d'une femme qui se déguise en homme pour aller combattre pendant la guerre civile américaine (pour le Nord et non le Sud, contrairement à ce que dit le dos de couverture... faut croire que les gens qui les rédigent ne lisent pas les bouquins, et qu'en plus personne ne relit leur résumé bancal !) (chez Actes Sud, en plus... tout se perd). C'était dur, poétique et la fin est amère... J'ai bien aimé.

    Avant ça, j'avais lu Dans la Lumière, de Barbara Kingsolver (chez Rivages), mon auteure féministo-écolo culte. Ce n'est pas son meilleur, je l'ai trouvé très didactique sur le thème "le réchauffement climatique chez les rednecks", mais j'imagine que ça peut déciller certains amateurs de littérature blanche qui n'y connaissent rien.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  12. #222
    Date d'inscription
    August 2015
    Localisation
    Sûrement plus proche que vous ne le pensiez...
    Messages
    110
    J'ai fini il y a peu Océan Mer, d'Alessandro Barrico, un superbe roman que je vous conseille si vous aimez les livres aux histoires subtils et durs à suivre.

    Sinon j'attend avec impatience le dernier R.A.Salvatore, celui de la sous-série Le Codex des Compagnons. J'avais beaucoup aimé les deux premiers, et le 3 sort... il y a une petite semaine! A la prochaine Fnac que je vois, je me rue dedans pour l'acheter

  13. #223
    Date d'inscription
    March 2016
    Localisation
    Dans le Pays du Couteau Multifonction
    Messages
    209
    J'ai dévoré la trilogie de La Pierre du Trouveur par Kate Novak et Jeff Grubb et j'ai enchaîné avec celles des Orcs de Stan Nicholls (qui traîne dans ma bibliothèque depuis trop d'année, j'ai honte ).

    Ils sont tous géniaux !

    Et là je reprends débonnaire, la série des Drizzt Saga avec le Tome X (de R.A. Salvatore)...
    L'alcool ne résout pas les problèmes... Mais le lait et l'eau non plus.

  14. #224
    Date d'inscription
    August 2015
    Localisation
    Sûrement plus proche que vous ne le pensiez...
    Messages
    110
    tome X de la série Drizzt saga, c'est Une Aube Nouvelle (pour le livre)?

  15. #225
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 473
    Je viens de finir Intérieur Nuit de Marisha Pessl, l'histoire d'un journaliste vieillissant qui reprend une enquête sur un mystérieux réalisateur de films d'horreur, qui vit reclus, et dont la fille vient de se suicider... Structure de thriller, mais beaucoup plus riche que ça, faux semblants, contrepieds, magie noire contre science, mensonges et relations humaines, avec des captures d'écran, des photos, des documents intercalés entre les pages. Une belle découverte.

    Et j'enchaîne sur un Jasper Fforde, parce que franchement, Jasper Fforde, c'est toujours bien même quand c'est moins bien
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  16. #226
    Date d'inscription
    August 2008
    Localisation
    Bretagne
    Messages
    976
    Citation Envoyé par Galathée Voir le message
    Et j'enchaîne sur un Jasper Fforde, parce que franchement, Jasper Fforde, c'est toujours bien même quand c'est moins bien
    Ah, Jasper Fforde, en voilà un qui est tout en haut de mon panthéon aux côtés de Pratchett, pour leur talent à nous faire réfléchir à des problématiques sérieuses par le biais de l’humour.
    Si je pouvais emporter des bouquins de deux auteurs sur une île déserte, je ne réfléchirais même pas une demi-seconde avant de sélectionner ces deux-ci
    (à la limite Douglas Adams pourrait représenter un sérieux challenger)

  17. #227
    Date d'inscription
    August 2015
    Localisation
    Sûrement plus proche que vous ne le pensiez...
    Messages
    110
    Bon j'ai fini ce livre il y a un mois mais bon, je tient à le citer parce que ça a été un gros coup de coeur (d'ailleurs c'est possible que je l'ai déjà cité mais bon ) :
    Les Fiancés de l'Hiver, de Christelle Dabos. Un livre plein de charme, pittoresque et haletant à la fois. Les héros sont super attachant, avec tous pleins de petits défauts comme on les aimes, l'histoire est bien construite et l'auteur est française, et à publié son livre grâce à un concours.

    Livre à dévorer d'urgence pour les soirs où il pleut et on on a pas envie de lire une histoire de démons et de zombies parce que ême si il paraît gnan gnan à certains endroits, on se rend compte assez vite que ce livre déteeeeeeend beaucoup... sauf la fin du 2... brrrr c'est tellement triste
    Fëanturi, mon perso RP
    Chaque homme devrait avoir le droit de jouer sa vie aux dés. Ils génèrent des résultats aléatoires qui dépassent toutes les prédéterminations. Cela n’a plus aucun sens si les dés sont pipés.

  18. #228
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 725
    Coup de tabac de Terry Pratchett : Vimaire est obligé de partir en vacances à la campagne et cela ne lui fait pas spécialement plaisir. Heureusement, lorsqu'il pose le pied dans la résidence secondaire de son épouse il repère l'anicroche au tableau bucolique. Le voilà embarqué dans une nouvelle enquête.
    Bon ... ce tome là est plutôt sombre. En général, les enquêtes de Vimaire montre l'humanité dans ce qu'elle a de plus sombre et de plus beau. J'ai souri plus que franchement rigolé.

    Ce tome, j'ai mis longtemps à le lire. Je me suis arrêtée en plein milieu quand j'ai appris que l'auteur que j'affectionne tout particulièrement était malade. Quand il est décédé, j'ai crû que je ne pourrais plus jamais le lire. Là ça va mieux la tristesse est passée mais je suis tout de même émue. Du coup, j'ai enchaîné "Les tribulations d'un mage en Aurient".

    J'adore la fine critique de la société de ce cher Terry et cette foi en l'humanité qu'il avait malgré tout.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

  19. #229
    Date d'inscription
    January 2012
    Localisation
    Paris
    Messages
    2 837
    A l'époque où ma landlady préférée était encore à Glastonbury je m'étais trouvée avec Barbara Erskine dans son B&B.

    Cette année, Daphne m'a proposé de lire le livre que Barbara Erskine a écrit inspirée par la région de Glasbonbury :

    Time's Legacy

    http://www.barbara-erskine.co.uk/nov.../times-legacy/

    Une enquête, sur la frontière ténue de l'étrange, avec clergé anglican, druides et adeptes de "the Goddess".

    C'est prenant, agréable à lire, avec des personnages à la psychologie fouillée. J'ai "revu", avec un immense plaisir, les lieux emblématiques de Glastonbury : le Tor, l'abbaye et les vallons du Somerset.

  20. #230
    Date d'inscription
    July 2016
    Localisation
    Dans mes rêves
    Messages
    144
    Pour ma part, je viens de terminer "Le grand secret" de René Barjavel et j'ai été assez déçu. Il y est question d'une découverte fortuite et tellement sensationnelle qu'elle représente à la fois le plus grand espoir et la plus grande peur de l'humanité, ce qui explique pourquoi il faut la cacher aux yeux des masses. Seuls quelques puissants sont au courant et c'est l'occasion pour l'auteur de mettre en scène quelques personnages historiques tels que Nehru, Churchill, De Gaulle, Mao et Kennedy. Le roman se concentre sur l'histoire d'amour entre un homme et une femme ordinaires, Roland et Jeanne, et les conséquences du grand secret sur celle-ci.

    L'idée de départ me semble bonne mais mal mise en oeuvre. Le premier tiers du roman, en particulier, est mou et ne cesse de tourner autour du pot. Pendant que l'on y apprend à connaître les deux personnages principaux, on assiste également à tout un tas de tractations décousues et invraisemblables entre agents secrets et ce n'est qu'après la divulgation du secret, donc environ au tiers du livre, que l'histoire se lance réellement. Malheureusement, après avoir pris son temps au début, l'auteur accélère le rythme et bâcle la fin alors qu'il y avait, à mon avis, tant de choses à développer, notamment la psychologie des personnages et les conséquences du grand secret sur la société.

    Tout compte fait, il est difficile de parler d'un livre sans trop en dire donc je ne sais pas si je posterai souvent.

    Pour me remettre de cette déception, je vais continuer ma lecture des œuvres de Irvin Yalom et de Yasmina Reza, deux auteurs que je vous conseille fortement.
    Le premier est professeur de psychiatrie et psychothérapeute, auteur de livres spécialisés sur le sujet mais surtout de nouvelles, contes et romans bien plus accessibles à des non spécialistes et pouvant servir de vulgarisation à la philosophie ou de première approche à la connaissance de soi.
    Je connais la seconde pour ses pièces de théâtre tournant en ridicule les défauts de la société contemporaine.

  21. #231
    Date d'inscription
    January 2012
    Localisation
    Paris
    Messages
    2 837
    Je me rappelle l'avoir lu et avoir eu beaucoup de mal à arriver au bout... Très décevant, effectivement.

  22. #232
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 473
    Après mon Jasper Fforde (Quelque chose du Hareng Saur, pas son meilleur, je deviens peut-être blasée de la petite Thursday...), j'ai lu Morwenna de Jo Walton, auréolée du Prix Hugo et du Prix Nebula, une histoire de soeur jumelle survivante, de fées galloises, de mère sorcière, d'adolescence dans les années 70, de livres de fantasy et de SF... Une lecture plaisante, mais vu les prix, tout ça, je m'attendais à quelque chose de révolutionnaire et je n'ai pas été transcendée. Ça m'a surtout donné envie de lire les auteurs que l'héroïne lit elle-même, et de me replonger (pour la millième fois) dans les chroniques d'Ambre.

    J'ai aussi lu Snow Queen de M. Cunningham et je ne comprends même pas pourquoi ce genre de trucs est publié. J'avais bien aimé Les Heures, pourtant... mais là, c'était nul.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  23. #233
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 473
    Bon, je double-poste, tant pis...

    Terminé le Géant Enfoui de Kazuo Ichiguro. Le bouquin avait fait un micro-scandale à la sortie quand Ichiguro avait déclaré publiquement s'inquiéter que les lecteurs potentiels croient que c'est de la fantasy et s'en détournent. Ursula Le Guin avait poussé des cris (pas très futés, à la lecture de sa critique) et bref, ça a relancé un moment le débat fantasy / littérature "blanche" chez nos amis anglo-saxons.
    Car ça parle de Saxons, justement, et de Bretons, et d'une Angleterre mythique post-arthurienne. Un vieux couple de Bretons entreprend un périple pour retrouver leur fils, alors qu'une brume descendue sur la région semble effacer les souvenirs de tout un chacun, sans que personne ne s'en inquiète vraiment. Au fil de leur voyage, ils rencontrent divers personnages, dont un guerrier saxon, un gamin rejeté par son village et le vieux chevalier Gauvain, qu'Arthur a envoyé tué la dragonne Querig, des années plus tôt, sans qu'il ait été capable de réussir jusqu'ici...
    Ingrédients classiques mais résultat très peu classique, très dans la veine Ichiguro, avec des non-dits, beaucoup de flou, une résolution imparfaite, des dialogues volontairement artificiels, une certaine langueur, un aspect très allégorique... C'est un bouquin sur la mémoire, avant tout, et je le déconseille aux amateurs de fantasy "stricte"... Ça n'a vraiment rien à voir. J'ai trouvé ça très étrange, au final. Je ne sais pas très bien ce que j'en ai pensé... Ça ne vaut pas Auprès de Moi Toujours (un chef d'oeuvre) mais ça reste intéressant.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  24. #234
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 473
    Et je triple-poste... On va voir si j'arrive jusqu'à dix

    Lu ces derniers temps :
    It's all in your head, de S. O'Sullivan, un bouquin de vulgarisation médicale passionnant sur les troubles psychosomatiques, que je recommande à quiconque bosse dans ce type de secteur... C'est à dire sans doute pas beaucoup d'entre vous C'est impressionnant de lire combien l'esprit peut affecter le corps, le rendre malade, alors même que l'individu n'est conscient de rien. Vraiment fascinant.

    La beauté du monde, de M. Le Bris. Une de mes tentatives annuelles de ne pas lire QUE des auteurs anglo-saxons. La biographie romancée de Osa Johnson, une pionnière du film animalier, épouse de Martin Johson, grand cinéaste de l'Afrique. Décidément, l'écriture verbeuse à la française, ce n'est pas fait pour moi. J'ai trouvé ça lourd, artificiel, plein de longueurs inutiles, avec heureusement un background intéressant pour maintenir l'intérêt Au final, près de 800 pages, j'ai mis six mois à le terminer. Je ne regrette pas complètement de l'avoir lu, c'était... assez riche, mais j'ai donné pour cette année
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  25. #235
    Date d'inscription
    July 2003
    Localisation
    Plaisir
    Messages
    6 288
    Tant pis, j'interromps la série de Galathée.

    Je viens de terminer The cat who walks though walls de Robert Heinlein. Je n'avais jamais lu cet auteur, je savais juste qu'il avait écrit le roman à l'origine du film Starship troopers. On ne saurait être plus loin en terme d'histoire. C'est plein d'esprit, léger et assez humoristique, en particulier pendant la première partie. L'histoire, située dans un siècle à deux siècles, sur la Lune et sa périphérie, avec une science pas si éloignée de notre époque, bascule subitement avec des questions de voyage dans le temps et ses risques de paradoex, où l'on croise aussi des personnages imaginaires. Apparemment un thème développé dans d'autres livres. Au final, le livre perd du rythme dans la seconde partie mais reste agréable et garde toujours un zest d'humour. Quant au chat, c'est un personnage vraiment mineur mais certains éléments du livre et cette capacité à apparaître sans crier gare rappellent fortement le chat de Schrödinger.

    C'est un roman écrit vers la fin de sa carrière, qui met apparemment en scène en tant que personnages secondaires des personnages d'autres romans plus anciens. Bien que je n'aie pas lu d'autres ouvrages de cet auteur, l'exercice me semble bien plus réussi que les derniers romans d'Asimov qui tentaient de faire le lien entre Fondations et les Robots.
    Dernière modification par Isaya ; 02/10/2016 à 00h27.
    Peu disponible
    Guide d'installation (et FAQ) de Baldur's Gate, Baldur's Gate II, Baldur's Gate Trilogy (BGT), BG1Tutu, Widescreen, BGEE
    Pensez à utiliser à la fonction Recherche pour trouver une réponse à votre question !

  26. #236
    Date d'inscription
    April 2009
    Localisation
    En ce moment, dans un lit
    Messages
    2 074
    Ah oui, les derniers bouquins d'Asimov alias papy gateau. J'ai lu prélude à Fondation, et les derniers de Fondation, pffffiou, qu'est-ce que c'est chiant ! Il a de bonnes idées, mais l'intrigue est vraiment poussive, dans l'ensemble c'est bien ennuyeux. Quel contraste avec ce qu'il écrivait au début !
    Par contre j'ai pas bien compris le lien entre ces bouquins d'Asimov et The Cat Who Walks Through Walls d'Albert Heinlein.
    D'ailleurs j'ai pas bien compris non plus plus le lien entre The Cat Who Walks Through Walls et Starship Troopers. Si je comprends bien le premier parle de voyage dans le temps, de paradoxes quantiques et d'un chat, alors que je crois me souvenir qu'il n'y a rien de ça dans Starship Troopers, non ?

    Sinon, moi, qu'est-ce que j'ai lu depuis la dernière fois que j'ai posté, il y a, il y a... mars 2014 ! DEUX ANS ET DEMI !!!
    Bon, pas mal de bouquins, vous vous en doutez. Notamment Guerre et Paix, si si, ça m'a pris un an je crois. Peut-être plus. Mais j'ai lu d'autres trucs, entre. J'ai trouvé ça globalement chiant, même si la petite dissert de philo de vingt pages en conclusion est pas mal. Enfin, elle est bien surtout parce qu'on sait qu'après y aura plus rien.
    En ce moment, je lis un bouquin de Michael Moore qui s'appelle "Stupid White Man", il est en anglais, je sais pas si on peut le trouver en français, je suppose que oui. C'est assez facile à lire, Michael Moore reste un prolo de Flint, Michigan, et s'exprime clairement, simplement, comme dans ses films. Il parle de l'état des états-unis au début des années 2000, qui entrait dans l'ère Georges W. Election truquée, déclarations de guerre hasardeuses, politique antisociale désastreuse, problèmes raciaux... que du plaisir.
    Le problème c'est qu'il me donne une envie folle de voir ou revoir ses films ! Et comme je viens de comprendre que son dernier film ne passe plus dans nos salles alors qu'il est sorti genre y a deux semaines, je suis triste

    Je lis aussi le tome 10 de Game of Thrones, mais ça c'est easy, vivement que le dernier des lannister crève (sauf Tyrion, of course ) et je relis cent ans de solitude que j'essaie de piquer à mon coloc quand il est pas là. Aujourd'hui il pleuvait, le coloc est resté à la maison, je n'ai pas pu lire un seul chapitre, pas de bol.
    Je sais qu'ici ça s'appelle "vos dernières lectures" mais ma dernière lecture ça devait être le tome 9 de Game of Thrones, alors...
    Ah, si, j'ai lu "Orlando" de Virgina Woolf. Bof, il est super étrange, ce bouquin. J'ai pas trop accroché, même si c'est bien écrit. Un peu du féminisme avant l'heure, mais plus que ça, une sorte de biographie d'un transsexuel immortel avec une bonne dose de lyrisme victorien. Je sais pas, ce livre est un peu "trop". J'aime bien qu'on me raconte une histoire, avec des rebondissements, des intrigues, un minimum d'engagement de l'auteur. Là c'est surtout très ironique, le style est pas mal, mais c'est pas non plus du Oscar Wilde ni du John Keats. Je ne sais pas trop quoi en penser, il faut bien avouer.
    "La stratégie la plus dangereuse consiste à enjamber un précipice en deux sauts." Benjamin Disraeli
    Allez voir ici si j'y suis, et chantez les louanges du condor, du boxeur, de Cecilia, du gamin à problèmes ou du bébé pilote.

  27. #237
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    27 473
    Les deux derniers bouquins que j'ai lus finissent en eau de boudin. C'est curieux qu'à aucun moment, les éditeurs n'ont osé dire à leur auteur : c'est quoi cette fin bidon ? Du coup, on a l'impression d'avoir suivi le récit pour pas grand chose. Je sais bien que c'est le voyage qui compte, mais... "tout ça pour ça ?" comme on dit.

    Le premier, c'est l'Extravagant Voyage du Jeune et Prodigieux TS Spivet, de R. Larsen. On suit un jeune surdoué, amateur de cartographie, tout au long de son périple du Montana à Washington, où il doit recevoir un prix pour ses magnifiques dessins scientifiques. Le texte est agrémenté de dizaines de notes et de dessins en bas de page, le personnage est loufoque, assez attachant, au total, c'est riche... et puis ça finit en eau de boudin, comme si l'auteur avait eu deux heures pour boucler son histoire (ou qu'il n'avait eu aucune idée de la manière dont conclure...).

    Le second, c'est Frontière Barbare de S. Brussolo. Ça je devine qu'on n'a pas osé dire à un Pape de la littérature SF que son dernier bouquin n'était pas terrible. Cela dit, le "directement en poche" était sans doute un indice... Je n'avais jamais lu de Brussolo, et je dois dire que j'ai bien ri de retrouver les poncifs de la SF de ma jeunesse, avec le sexe et la violence et les extra-terrestres bizarres à toutes les pages. Je me serais cru dans un PJ Farmer des années 70 (le bouquin date de 2013) Bon, le héros est globalement imbuvable, mais le récit est prenant... jusqu'au moment où on réalise que ça part dans tous les sens... puis qu'on réalise que l'auteur n'a lui aussi aucune idée de comment conclure. Le résultat est juste... assez piteux.

    Bref, une bonne fin, c'est critique.
    Lathandre est le début du plaisir
    Et Luménis c'est par ...


    En RP : Albérich Megrall & Hubert de Maleval. La bio de l'un et la bio de l'autre...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

  28. #238
    Date d'inscription
    February 2011
    Localisation
    Toulon
    Messages
    118
    Citation Envoyé par Mr Sylvestre Voir le message
    Ah, si, j'ai lu "Orlando" de Virgina Woolf. Bof, il est super étrange, ce bouquin. J'ai pas trop accroché, même si c'est bien écrit. Un peu du féminisme avant l'heure, mais plus que ça, une sorte de biographie d'un transsexuel immortel avec une bonne dose de lyrisme victorien.
    Oh p*tain, c'est donc de la que vient Orlando de la ligue des gentlemen extraordinaires

  29. #239
    Date d'inscription
    November 2004
    Localisation
    Au couvent (a)
    Messages
    8 725
    Carnaval/Ray Celestin : C'est un polar qui revient sur un épisode sanglant à la Nouvelle-Orléans : celui du Tueur à la hache. Plusieurs personnes dont la secrétaire d'une agence de détective accompagnée de Lewis Armstrong (avant qu'il ne soit reconnu), un mafieux, un policier, un journaliste vont essayer de résoudre cette affaire en exploitant des pistes différentes qui se recoupent parfois. On a un panorama assez complet et je pense fidèle de la Nouvelle-Orléans à cette époque avec la ségrégation raciale, le jazz et toutes les activités interlopes. C'est bien écrit, haletant, bien mené ... Bref, lisez le donc.
    Entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr. Si l'amour soigne et le temps tue, l'éternité gagne à être connue (Amélie les Crayons)

Page 8 sur 8 PremièrePremière ... 678

Discussions similaires

  1. [SOLUCE] Quel est l'intérêt des dernières zones ?
    Par Magnus dans le forum La Taverne d'Amkethran (Baldur's Gate 2)
    Réponses: 8
    Dernier message: 16/05/2008, 19h02
  2. Dernières news tolkéniennes
    Par Eleglin dans le forum Le cabinet littéraire et B.D.
    Réponses: 5
    Dernier message: 13/05/2008, 20h40

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232