Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Discussion: Votre avis après avoir terminé le jeu

  1. #1
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    32 641

    Votre avis après avoir terminé le jeu

    En complément du sujet consacré à vos premières impressions, ce topic est dédié à vos avis après avoir terminé The Witcher 3.

    Alors, au final, qu'en pensez-vous ? Êtes-vous comblé ou au contraire déçu ? Considérez-vous qu'il s'agit de l'un des meilleurs RPG de ces dernières années, d'un jeu sympathique mais sans plus ou, au contraire, d'un échec ? Quels aspects vous ont particulièrement plu ou, à l'inverse, déplu ?

    Comme vos réponses seront sans doute lues par des personnes n'ayant pas encore testé TW3, essayez de ne rien révéler sur l'histoire ou mettez les passages les plus révélateurs en spoiler.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  2. #2
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Cergy
    Messages
    17 268
    Que dire sur ce jeu… Il me parait tellement riche que je vais en oublier des tonnes !

    J’avais adoré le premier opus tout en le trouvant un peu trop linéaire. J’avais bien aimé le second mais le gameplay m’avait parfois gâché le plaisir. J’ai dévoré les œuvres d’Andrezj Sapkowski tout en regrettant de ne pas pouvoir m’y plonger pour explorer les zones d’ombres.

    J’avais donc placé la barre très haute : j’attendais que le dernier opus de la trilogie réunisse un peu toutes mes attentes tout en gommant les aspects qui m’avaient moins plu (monde ouvert, raccourci simplifié, élimination des QTE…). Apparemment, mes attentes n’étaient pas encore assez hautes car j’ai été bluffé de bout en bout par un jeu qui restera incontestablement un des meilleurs auxquels j’aurai joué depuis des années. Du prologue à l’épilogue, l’histoire s’est révélée riche, adulte, cohérente, immersive. On retrouve avec un grand plaisir un grand nombre des lieux et des personnages de la saga et/ou des opus précédents.

    L’aspect graphique est bluffant : observer les jeux de lumières et les décors m’a parfois occupé pendant de longues minutes : j’explorais pour le simple plaisir en mettant de côté pendant un moment mes objectifs de quête. Des objectifs nombreux et variés : entre quêtes principales, quêtes secondaires riches, contrats de sorceleurs, chasses au trésor, collection des schémas d’équipement, exploration en quête des points d’intérêts, le jeu de gwynt… Il y en a pour tous les goûts et pour des dizaines d’heure de pur plaisir. Je n’ai jamais trouvé la chose répétitive en tous cas.

    Un autre point qui m’a fait chaud au cœur est que l’on se sent entouré par ses amis, presque une famille avec les sorceleurs, les magiciennes, Zoltan et Jaskier et bien sûr Ciri qui m’a beaucoup plu. Geralt n’est plus un chasseur de monstres solitaire…

    Le plus beau compliment que je puisse faire, au final, est de recommencer une nouvelle partie sans lassitude car je n’ai pas su faire les bons choix dans certaines situations et j’ai envie de voir ce que cela donne en en faisant d’autres.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  3. #3
    Date d'inscription
    May 2008
    Localisation
    Angleterre
    Messages
    147
    Je viens de finir le jeu.
    Rien à dire, c'est vraiment un chef d'oeuvre. J'ai adoré du début à la fin.
    Techniquement, il est magnifique, que ce soient les jeux d'ombre et de lumière, les animations....Une pure beauté.
    Du coté de la narration, là aussi c'est du grand art, un scénario en béton (et dieu sait que j'y accorde de l'importance), des protagonistes attachants...J'ai vraiment ressenti les émotions comme si j'étais Geralt (l'amour vache avec Yennefer, tendresse paternelle pour Ciri...). Et ça, ça ne m'arrive plus souvent !
    Le monde ouvert, la taille des cartes, la densité du terrain : ça devrait toujours être comme ça (par contre j'imagine pas le boulot derrière !)

    Léger spoiler concernant la fin du jeu :
     Cliquer ici pour révéler le texte


    Pour finir, si j'avais une seule critique à faire sur ce jeu, ce serait coté Skellige, trop de "points d’intérêt" inintéressants dans la mer (toutes les caches de contrebandiers et trésors de guerre -spoils of war, pas sûr du nom en français- ) qui sont vite très répétitifs (des coffres dans l'eau et des sirènes autour).
    Mais bon, si je n'ai que ça à reprocher au jeu....

  4. #4
    Avatar de Galathée
    Galathée est déconnecté Vestige des Temps Anciens
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    dans le brouillard
    Messages
    28 883
    Finiii !

    Allez, j'ai bien aimé. Je ne suis pas aussi dithyrambique que mes prédécesseurs, mais c'est vrai que c'est beau et prenant...
    Je pense que je me suis un peu usée sur la fin à cause de tous ces points d'interrogation inutiles autour de Skellige (j'ai d'ailleurs abandonné... tant pis... y'en a trop, et y'a rien d'intéressant à trouver... mais ça érode peu à peu l'intérêt) et puis je n'ai pas trouvé le dénouement transcendant, je dois bien l'avouer (elle aurait quand même pu y passer pour de vrai !).
    Après, c'est vrai que je n'accroche pas du tout à certains personnages clés, comme l'imbuvable Yennefer, et Ciri m'a laissée globalement indifférente (donc son destin, ma foi...). Je trouve qu'on est souvent trop guidé dans les interactions (pour coller à Géralt, je suppose) et certains choix de dialogues sont purement cosmétiques (des paraphrases, en somme...). Du coup, je ne me suis pas sentie impliquée... juste spectatrice. C'est à la limite du jeu de rôle, pour moi (mais je vais me faire taper, je sais...)

    Même si je me suis beaucoup amusée en jouant (ne le nions pas !), je suis sceptique sur la rejouabilité globale, à quelques exceptions près, et suivre à nouveau des taches rouges innombrables dans le paysage pour trouver un cadavre / un monstre / un coffre... Je crois que ça va m'agacer vite. Donc je pense que non

    Enfin, l'énorme monstrueux absolu point noir de l'intrigue... Où est Iorveth ?
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, full en ce moment

  5. #5
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    32 641
    Ça y est ! J'aurais mis le temps mais j'en enfin fini The Witcher 3 !

    Je précise que si j'ai été si long, c'est parce que j'ai dû faire une longue pause (et aussi parce que j'ai tenu à découvrir jusqu'au dernier "?" de Skellige). Pas du tout parce que le titre m'a déplu. C'est même tout le contraire.

    Alors certes, le jeu n'est pas parfait. Je regrette qu'on soit trop guidé, qu'il n'y ait quasiment pas d'énigmes ou d'enquêtes forçant à se creuser les méninges, qu'on puisse tout réussir sans lire les différents documents qu'on récupère puisque tout est indiqué dans les objectifs de quêtes (c'est dommage : j'aurais bien aimé qu'il faille chercher des infos utiles dans ces textes, qu'on puisse mieux réussir certains passages ou découvrir des secrets en les lisant). Je regrette également le manque d'intérêt de nombreux "?", en particulier à Skellige où ça fait un peu remplissage.

    Mais pour le reste, j'ai adoré ! Je retiendrai notamment la beauté des graphismes, les ambiances très réussies, le côté vraiment détaillé et vivant de l'univers (on a l'impression de plonger dans un univers qui vit sa propre vie indépendamment de Geralt, ce qui est particulièrement immersif), des passages fort drôles ou au contraire tragiques à souhait, des choix cornéliens qui ont des conséquences bien réelles dans le jeu (les choix majeurs se concrétisent surtout dans l'épilogue mais beaucoup d'autres ont un impact immédiat), l'histoire principale qui ne manque pas de souffle et comporte des épisodes pour le moins épiques... Et puis, quel bonheur de n'être plus cloisonné comme dans les précédents opus de la saga, de pouvoir explorer à sa guise un immense monde ouvert...

    Bref, j'ai été conquis du début à la fin !

    Comme j'ai pris mon temps pour tout fouiller, comme je suis satisfait de mes choix, je ne crois pas que je recommencerai une partie, pas dans l'immédiat du moins. En revanche, c'est avec grand plaisir que je me lancerai dans les deux extensions.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  6. #6
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages
    14 908
    J'ai terminé le jeu principal hors extensions, mais il me reste encore pas mal de choses à fouiller sur l'archipel de Skellige. Beaucoup de "?" en mer qu'il vaut mieux laisser tomber, mais aussi une part non négligeable sur les terres, que je vais donc consciencieusement explorer.

    • Le scénario : l'intrigue principale est assez brève en terme de temps par rapport à l'ensemble de l'(immense) univers. Il est efficace et plutôt bien construit, avec évidemment quelques poncifs, mais comme je suis bon public et que The Witcher n'est pas un jeu de rôles à proprement parler, plutôt un action-rpg... rien de choquant là-dedans ! On n'est pas du tout volé pour autant, et les choix ont réellement des impacts, certes parfois à la fin du jeu où on se dit qu'on s'en fiche puisqu'on a fini, mais parfois aussi en plein milieu du jeu, là où on est encore bien dans le feu de l'action...
    • Les personnages : très content d'avoir retrouvé des personnages des précédents épisodes. Il faudrait que je lise les livres de la saga pour me les approprier davantage, car certains me sont vraiment sympathiques, même si je doute qu'ils s'y trouvent tous la plupart des personnages sont assez ambivalents, chose que j'apprécie beaucoup.
    • Les graphismes : rien à redire. Tout est pensé, étudié, travaillé, peaufiné... une véritable perle (et pourtant j'ai mis les options graphiques en "normal" pour éviter un peu de lag).
    • La musique : on sent le travail derrière aussi, la musique colle parfaitement à l'ambiance du moment, et le fait que ce soient de véritables instruments de musique utilisés ajoutent évidemment au charme indéniable de la bande-son.
    • Les voix : le doublage est excellent, ce qui n'est pas si fréquent !
    • Le gameplay : on retrouve la simplicité du premier opus pour la gestion des combats, et si on veut ajouter de la complexité avec les bombes, les potions et les signes, on peut se lâcher sans trop de mal. Cela rend les combats fluides et efficaces, et si on évite les grosses erreurs, on s'en sort sans trop de mal.


    Il y a tout de même quelques petits points négatifs, soyons honnêtes !

    • Les "?" sont parfois un peu répétitifs. Je n'ai pas l'habitude des jeux aussi immenses, et je me dis que des cartes un poil plus petites et avec un peu moins de trucs à visiter n'auraient pas été forcément un défaut. Mais la taille effective de ces régions les rendent effectivement très crédibles, donc.... au final, un peu trop de "?" à reprocher, seulement
    • Les hauts talons de Yennefer et Ciri, c'est pas crédible pour deux sous. En tout cas, pas durant les périodes d'aventure !
    • Dommage que les passages où l'on contrôle Ciri ne soient pas un tout petit peu plus étoffés, j'aime bien le concept (simple mais efficace). La difficulté tient tout de même dans la gestion des combats, très différente qu'avec Geralt qu'on contrôle bien plus souvent et qui ne dispose pas du tout des mêmes capacités.
    • Manque d'énigmes. Comme Talie, devoir réellement lire les notes et livres pour trouver des indices, j'aurais trouvé ça bien
    • En lien avec ça, c'est vrai qu'on est assez guidé, peut-être trop dans certains passages. Autant pour certains points, c'est un atout indéniable (sinon, comment savoir dans quelle partie d'une immense forêt chercher des traces de pas ? ), mais simplement pour indiquer qu'on doit aller parler à Machin qui se trouve à l'auberge des Sept Chats, on sait faire tout seul, normalement.




    Bref, le jeu est excellent, prenant, magnifique... il manque simplement quelques petites choses pour qu'il soit plus axé RPG qu'action-RPG, et il aurait été parfait.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Planescape Torment, Icewind Dale et Morrowind

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    Ma biographie ainsi que mes quêtes et ma couleur RP #6C84FF

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  7. #7
    Date d'inscription
    March 2010
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 510
    Amusant, parce que globalement, je me suis fait les mêmes remarques que chaque intervenant dans cette conversation, et que l'avis final est plutôt une question de dosage et d'importance que j'accorde à tout ça ...


    J'ai bien aimé le jeu, mais moins que j'aurais pensé, et je suis toujours un peu mitigée sur ce sujet. J'ai rushé comme une folle passionnée durant 70h environ, en mai et juin derniers, puis j'ai totalement abandonné, n'y trouvant plus aucun plaisir. Je m'y suis ensuite remise plus longuement, après l'avoir abandonné pour Dragon Age Inquisition (c'est dire le niveau de désintérêt pour TW3 que j'avais atteint), et ne l'ai fini que le mois dernier. Faisons un petit bilan.

    Les bons points


    - Globalement, tout l'enrobage du jeu. On l'a dit et redit, il est superbe. Mais surtout, il est soigné : ce n'est pas juste beau, c'est fait avec amour dans chaque détail, chaque trace de pas dans la neige, chaque musique d'ambiance, chaque détail visuel, chaque ruelle étroite de Novigrad. J'ai adoré retrouver une ville qui fasse vraiment médiévale, dans le tracé des rues, dans la vie en extérieur et en intérieur, c'est souvent très factice dans les JV mais ici c'était un plaisir.

    - Après l'enrobage, passons au contexte. J'avais de folles attentes à l'idée de retrouver Yennefer et Ciri, et sur ce point je ne suis pas déçue. Tout amateur des livres en a pour son bonheur. Surtout, les personnages sont bien écrits, fidèles à l'oeuvre originelle, pleins de subtilités et dotés d'un vrai jeu d'acteur. Et la chanson de Priscilla, sur Yen et Geralt, grands dieux.

    - La variété. On a des milliards de choses à faire, entre l'intrigue principale, le gwynt, les contrats, l'exploration, le cheval, etc. On peut même écouter Priscilla chanter, et ça, ça n'a pas de prix. Le jeu fourmille de bonnes idées, et clairement le gwynt en est une excellente.

    - Le combat. Contrairement au 2, celui du 3 m'a tout de suite plu et m'a surtout été immédiatement accessible, notamment grâce à un excellent didacticiel. Le combat est jouissif, plein de possibilités, précis et exigeant.

    Ce qui m'a lassée

    On l'aura peut-être noté, ce qui me plaît le plus dans ce jeu, finalement, c'est tout ce qu'il y a autour, la coquille, le background et le soin immense apporté par les développeurs. Quant au jeu en lui-même ...

    - La linéarité. On est tellement guidé, partout, tout le temps, qu'il n'y a souvent plus de place pour la liberté du joueur. Quand le contrat de sorceleur se résume à suivre des traces rouges pour arriver jusqu'à un combat, quelque chose me fait tiquer. Quand la chasse au trésor se résume à ouvrir un document et voir un marqueur apparaître par miracle sur la carte, quelque chose me fait tiquer. On est dans un monde ouvert, et j'attendais de ce jeu la liberté associée à un monde ouvert - y compris la liberté de se tromper. Or peu de quêtes s'offrent à nous hors des sentiers battus - même s'il y en a, je ne le nie pas, comme "Novigrad : ville close", ou "La vierge de fer".

    - Les choix. Je ne parlerai pas ici de la fin du jeu, qui est bel et bien influencée par nos actions, mais du reste du jeu. Sans même parler de l'inutilité d'importer sa save de TW2 (à part pour avoir le tatouage de Geralt, héhé), qui était déjà valable pour l'import de la save du 1 dans le 2, je n'ai quasiment eu aucun choix important en dialogue dans le jeu lors des quêtes. Déjà que cette manie de ne pas mettre la réplique entière de Geralt mais un résumé n'aide pas à se sentir impliqué dans les discussions, si en plus la plupart des choix importent peu ... Il y en a, il y en a, plus que ce que ma critique pourrait laisser deviner ; mais moins que ce que j'aurais aimé. Et oui, nous sommes dans un action-RPG et plus un RPG, mais enfin, quand le reste du gameplay est déjà très linéaire et balisé, j'aime à me rabattre sur les dialogues. J'avais pardonné à TW2 tous ses défauts en raison des magnifiques dilemmes moraux qu'il nous offrait ; ici, le plus souvent, je m'en moquais un peu ...

    - L'aspect beaucoup trop cinématographique du jeu. Le jeu est superbe, les persos superbement écrits et très bien doublés, les cinématiques nombreuses et parfaitement maîtrisées; un peu trop, en fait. Parce qu'à vouloir trop en faire sur l'aspect visuel et esthétique, je trouve qu'on en oublie le jeu, et tout cela contribue au fait que, comme Galathée, je me suis vite sentie plus spectatrice qu'actrice de mon jeu. Ce qui est la meilleure chose à faire pour me faire abandonner un jeu. Je regardais ça, c'était beau, bien fait, je suivais gentiment le chemin qu'on m'indiquait, et je me demandais à quel moment j'allais pouvoir agir par moi-même. Le plaisir ressenti dans les combats et la variété des à-côtés (gwynt, artisanat, pugilat, etc.) ont suffi à me maintenir en état de grâce pendant un bon moment, mais quand j'ai commencé à m'habituer à la beauté du jeu et à terminer tous ces mini-jeux, je me suis ennuyée ferme.


    En résumé

    Le jeu est malgré tout une réussite technique indéniable, et je serais de la plus pure mauvaise foi si j'osais dire qu'il est mauvais, raté ou quoi que ce soit - j'ai rarement vu un jeu aussi soigné et aussi exempt de défaut criant du point de vue technique, surtout dès sa sortie. L'univers de Sapkowski est retranscrit avec un brio et une vérité impressionnants, c'est magnifique, émouvant, vivant et gigantesque. Des tonnes de choses à lire (la lettre de Jacques d'Aldersberg !), de détails dans les quêtes, de l'inventivité partout et un scénario qui fait habilement le lien avec les deux opus précédents ainsi que les livres, tout en étant bien construit. Et on en a pour son argent. Je compte acquérir un jour ou l'autre les extensions, a fortiori depuis que j'ai découvert que l'une d'elles se passait à Toussaint, aka un de mes passages préférés des romans (ah, la rencontre avec Fringilla Vigo !). Mais voilà, je ne pense pas refaire de partie avant un moment, alors que j'ai rejoué plusieurs fois à TW2 (malgré ses horripilants défauts) et que je songe régulièrement avec nostalgie à toutes mes parties de TW1 et à tous les souvenirs que j'en ai. Mes souvenirs de TW3 sont bien moins des souvenirs de jeu, que des souvenirs visuels, de pure spectatrice, et c'est là tout ce que je reproche au jeu. La prouesse technique, c'est une valeur périssable ... Et franchement, je me suis très vite sentie assez désintéressée de l'intrigue, hors passages de romances ou interactions avec les personnages importants. Peu de décisions qui n'aient été automatiques de ma part (contrairement aux deux précédents jeux), peu de choses dans lesquelles je me sois vraiment sentie impliquée (même retrouver Sheala, Philippa ou d'autres personnages des opus précédents, ne m'a rien fait ou presque.), et si, certes, le scénario était bien écrit, il lui a manqué ce qu'il fallait pour que je le prenne pour "mon" histoire.
    En RP, Eldrina s'exprime en 3DB220.
    Modératrice des sections The Witcher et Divinity : Sorceleurs, Traque-Source, Ensourceleurs ? N'hésitez pas à venir faire un tour sur les forums dédiés !
    Always look on the bright side of life.

  8. #8
    Date d'inscription
    February 2014
    Messages
    535
    TW3 Goty 2015

    http://www.baldursgateworld.fr/lacou...tml#post432836

    j'ai signalé par ailleurs les 2 autres points qui me posent problème (Inventaire et Ablette) ... quelques
    incohérences mais rien de bien grave.

    Le reste, c'est d'un très haut niveau avec une grande inventivité dans les quêtes, des graphismes plus qu'à la
    hauteur (même si j'ai fini en 1024 * 768 pour aller plus vite, problème de configuration minimale, le jeu n'est
    pas en cause) et des personnages (re)connus à la fois dans le I et le II.

    Le jeu est bien meilleur que le 2EE avec cette possibilité d'exploration libre (même si cela peut paraitre répétitif
    -> camp de bandits / trésor gardé / nids de monstre / zone abandonnée etc.), la natation, l'équitation et la
    navigation. Certaines quêtes/enigmes demandant un minimum de réflexion.

    Quelques bonnes rigolades comme d'habitude et des choix bien moins évidents a faire que ceux de ses
    prédécesseurs.

    Ceci dit, ma préférence va toujours à TW1 EE.

    je ne sais si je referai une 2nde partie (j'ai fait 4 fois le I et le 3 fois le II), en tout cas, pas dans l'immédiat ...


    Sinon, j'ai joué un Géralt, épéiste, 'assez conciliant' ...

    Ecole de sorceleur : Ours (jusqu'au niveau Grand Maître pour les 6 équipements + l'arbalète).

    Niveau final : 53 / Pts de compétence : 82
    Mutation [B&W] utilisée : Bain de Sang / Enchantement [HoS] non utilisé

    Temps de jeu : "environ" 230 heures (42 jours à 5 - 6 heures par jour)

    320 quêtes terminées, 6 non effectuées (Gwynt) et 3 en échec (2 en raison des choix et 1 Gwynt)
    Reste 1 ? à Kaer Mohen et environ 70 à Skellige en zone maritime ("trop c'est trop ...") !!!
    Dernière modification par SergioToutCourt ; 31/03/2017 à 11h09.

  9. #9
    Date d'inscription
    August 2004
    Messages
    1 019

    Up

    J'achète rarement un jeu dès sa sortie, préférant attendre au minimum un an, le temps que les DLC et les patchs soient sortis. Je me suis donc procuré The Witcher 3 récemment, avec ses deux extensions, sur GOG. Après moult heures de jeu, je vous livre mon bilan sur ce troisième opus des aventures de Géralt de Riv.

    Les (gros) +

    * Les graphismes et les décors : ceux de TW2 étaient très beaux mais ceux de TW3 sont tout bonnement sublimes ! Ils vont des paysages somptueux, comme ceux du duché de Toussaint (qui font un peu carte postale), à des endroits beaucoup plus sinistres, comme le marais de Torséchine, en passant par les îles brumeuses de Skellige ou encore la forteresse de Kaer Morhen. Et n'oublions pas Novigrad, très immersive à explorer, avec ses ruelles pouilleuses et ses palais raffinés.

    * Les personnages : hauts en couleur, comme dans les autres opus, avec, pour certains, des sales gueules, des trognes dignes des western-spaghetti. On y retrouve les vieux amis de Géralt (Zoltan et son air bourru, Jaskier et ses plans foireux, Triss et son cœur d'or, Vesemir, Lambert et Eskel) mais également des personnages que l'on a croisé durant les épisodes précédents. On y trouve enfin Eva Green Yennefer (le grand amour de Geralt), Ciri (qui est le moteur principal de l'histoire), l'empereur du Nilfgaard, Emhyr (qui suinte la classe) ainsi que d'autres issus des romans (pas d'inquiétude si vous ne les avez pas lu : le lexique des personnages détaille bien leur passé ainsi que les circonstances de leur rencontre avec le Sorceleur).

    * La trame principale et les quêtes : la première est rudement bien ficelée et bien écrite et vous balade à travers les différentes régions du monde de The Witcher (comment s'appelle-t-il d'ailleurs ?) et vous réserve son lot de péripéties et de situations rocambolesques (mention spéciale aux quêtes liées à Jaskier). Les secondes changent du sempiternel "ramène tant de morceaux de telle créature" et sont, en quelque sorte, plus fidèles à l'esprit des bouquins, où Géralt doit utiliser ses talents de Sorceleur pour traquer et déterminer à quel type de monstre il a affaire.
    L'autre point fort est que les quêtes ont également leur niveau et qu'il est vivement recommandé d'attendre d'avoir le niveau et/ou le matos nécessaires pour les entamer sous peine de voir notre Sorceleur être transformé en steak-tartare en deux temps trois mouvements.
    A l'instar des épisodes précédents, certains choix que vous ferez auront un impact plus ou moins profond sur le déroulement de l'histoire et il est heureux que les choix effectués dans TW2 peuvent avoir une incidence (mineure) à certains passages de l'histoire de TW3.

    * L'ambiance générale : le monde de The Witcher est assez sombre et le jeu retranscrit bien l'atmosphère décrite dans les livres. Fort heureusement, il est également émaillé de passages joyeux ou humoristiques qui allègent le ton quelque peu désespéré de l'histoire. Certains passages ou rencontres sont mémorables : les déboires conjugaux du Baron Sanglant, l'entrevue avec les trois Moires sous leur forme véritable (avec l'air de violon qui va bien), les retrouvailles entre Ciri et Géralt, la chanson de Priscilla, la Bataille de Kaer Morhen, etc...
    Les aventures amoureuses sont bien moins nombreuses que dans le premier opus (à tel point qu'on se demandait si Géralt ne venait pas de l’École du Lapin plutôt que celle du Loup ) mais servent plus ou moins l'histoire.

    * L'aspect technique du jeu : là, il y a beaucoup à dire, je diviserai donc cette section en sous-sections.

    - Le gameplay : un peu galère au départ avec les différentes touches avec lesquelles vous devez jongler mais l'on s'y fait rapidement. Pour peu que vous possédiez une souris de gamer (avec des touches latérales) vous pouvez assigner à ces dernières certaines commandes, ce qui vous facilitera la tâche.
    - L'interaction et le déplacement : tout comme l'Enfant de Dragon de Skyrim, Géralt peut enfin sprinter, sauter, voyager à cheval ou en bateau, nager, glisser sur une pente enneigée et... se casser la gueule s'il tombe de trop haut. Les sens de Sorceleur sont vraiment mis à l'honneur dans ce TW3 et c'est un plaisir d'explorer l'environnement en mode Sorceleur pour trouver des indices ou des trésors cachés (bien plus logique que le coup du médaillon dans TW2).
    - L'inventaire : on revient plus à une gestion de l'inventaire vue dans le 1, tout en gardant le poids transportable du 2. La chose que j'apprécie est que durant les phases d'achats avec un artisan, on peut passer de la fenêtre d'achats à celle de l'artisanat en question et voir ainsi quels ingrédients il nous manque et le cas échéant les acheter (ou les faire fabriquer).
    - Le combat : plus développé que dans le 2 et plus tactique. Par ailleurs, ils ont abandonné le combat à mains nues façon QTE du second opus pour revenir au bon vieux bourre-pif du premier Witcher. Tout comme dans Skyrim on peut également combattre à cheval.
    - Les niveaux de difficulté : rien à redire non plus. Un conseil : jouez en mode "Danse de Mort" pour pimenter vos parties
    - L'alchimie et les potions : ces dernières peuvent être à nouveau prises en plein combat (comme dans TW1) et leur système de création est intéressant puisque l'on peut obtenir des versions améliorées et supérieures des potions qui, si elles sont plus difficiles à créer, possèdent de meilleures propriétés que leur version de base. Idem pour les huiles et les bombes qui, si elles sont bien utilisées, peuvent vous faciliter la tâche. Enfin, il est possible de concocter des breuvages spéciaux qui peuvent vous octroyer des bonus non négligeables (mais gare à la toxicité).
    Le fin du fin est que les potions/huiles/bombes/décoctions n'ont pas besoin d'être recréées une fois que vous les avez épuisées : il suffit d'un peu de méditation et d'avoir un alcool fort dans votre équipement pour les recharger.
    - Les Signes et les Compétences : j'ai particulièrement apprécié la refonte d'Yrden qui permet de rendre tangibles les créatures intangibles (comme les Spectres). Tout comme dans TW2, on peut se servir d'Axii dans les conversations de manière à gagner du temps et/ou de l'argent. Le système d'arbre de compétences (à droite) est intéressant puisqu'il nous permet en quelque sorte de customiser notre Sorceleur. Va-t-il se perfectionner dans les Signes ou plutôt dans les styles de combat ? Préférera-t-il balancer Igni sous forme de langue de feu (comme dans le film d'intro du premier Witcher) ou créera-t-il un piège magique avec Yrden ?

    * L'équipement : très divers et varié. Géralt peut enfin arborer une magnifique armure de plates rutilante ou adopter une tenue plus légère. Notre Loup Blanc peut également faire forger de l'équipement de Sorceleur (pas forcément de son École) et gagner ainsi des bonus conséquents. Le point intéressant est que certaines armes et armures ne peuvent être forgées que par un maître forgeron ou armurier et que ce dernier vous demandera un service avant que vous ne puissiez avoir accès à ses euh... services. La restriction de niveau ainsi que l'usure sont deux autres bonnes idées (même si en ce qui concerne la dégradation de l'équipement je la trouve un peu rapide parfois).
    J'aime aussi le fait que l'on puisse équiper son cheval et améliorer son endurance ou le poids transporté par Géralt.

    * La barbe : même si je ne suis pas trop fan du look "papy Géralt" (je préfère son look de métalleux de TW1), je dois avouer que la barbe en impose. De toute manière on peut se la faire raser chez un barbier (et changer de coiffure par la même occasion, comme dans TW2).

    * Le Gwynt : pour être honnête, j'avais été chagriné par la disparition du poker aux dés et n'étais guère enthousiasmé à l'idée de jouer à un jeu de cartes du style Magic and co. Au final, après quelques essais, j'ai été rapidement emballé par ce Gwynt, beaucoup plus tactique que le poker aux dés. Le point fort est que l'on peut gagner des nouvelles cartes en remportant des parties (certaines cartes spéciales ne peuvent être obtenues qu'ainsi) et avoir un deck des plus conséquents.

    * Le bestiaire : TW3 renoue avec un bestiaire bien fourni (comme dans le 1, le 2 étant assez rachitique). J'aime particulièrement le lexique qui catégorise les différents types de créatures (Vestiges, Spectres, Nécrophages, etc...) permettant ainsi de savoir quelles huiles, signes, bombes il faut adopter face à elles.

    * Les musiques : même si je préfère largement celles du premier Witcher, je dois avouer que dans l'ensemble, les musiques de TW3 sont assez immersives (en fait on y sent plus une influence slave qu'heroic-fantasy).

    * Les clins d’œil et références : TW3 est émaillé de bon nombre de références, empruntées aux séries TV, films, bande dessinées, folklores, etc... Citons pêle-mêle Game of Thrones, Le Seigneur des Anneaux, Harry Potter, Astérix, Chevalier (A Knight's Tale en VO), Dr Who...

    * Les killmoves : quoi de plus cathartique que de terminer un adversaire en lui tranchant la tête, les deux jambes ou encore en le coupant en deux "comme un gigot du dimanche" (dixit Shiryu dans les Chevaliers du Zodiaque, la série abrégée) ?!

    * La durée de vie : largement supérieure aux deux opus précédents (surtout le second). Et c'est sans compter les deux extensions qui rajoutent plusieurs heures de jeu et de plaisir.

    * La propriété de l'extension Blood and Wine : voir Géralt en propriétaire terrien, c'est assez jouissif quelque part

    * Ablette : parce que c'est Ablette

    Les (petits) -

    - Certains passages sont un peu longuets et un peu bavards
    - Le même skin pour certains personnages secondaires
    - Les caches de contrebandier de Skellige gardées par les Sirènes : y'en a un peu trop
    - La caméra qui se fout dans un angle pas possible pour peu qu'on soit contre un mur et qu'un monstre nous fonce dedans...
    - Parfois il faut être pile poil devant certains objets pour bien les activer
    - On nous prend un peu trop par la main pour certaines quêtes si bien que l'on n'a pas trop à réfléchir.
    - Certaines sauvegardes automatiques (points de contrôle) qui ne se font pas à des moments cruciaux.
    - 1 point de Talent par niveau, c'est un peu riquiqui. Fort heureusement il y a un mod permettant d'augmenter ce nombre de points.

    Les trucs que j'aurais bien voulu voir :

    - Une petite fonction "Recherche" pour l'équipement et les quêtes.
    - Un bon gros Dragon, comme dans le 2 !
    - Retrouver le gamin du 1 (dont j'ai oublié le nom).
    - Petite déception pour Heart of Stone :
     Cliquer ici pour révéler le texte
    Il n'en reste pas moins que j'ai adoré cette extension.
    Dernière modification par Bardamu ; 07/08/2017 à 12h56.
    LA SAGESSE DES HOMMES EST FOLIE AUX YEUX DES DIEUX
    LA SAGESSE DES DIEUX EST FOLIE AUX YEUX DES HOMMES


    Président du Fan Club d'Aerie

Discussions similaires

  1. [D:OS][AVIS] [SPOILER] Vos avis après avoir fini le jeu
    Par Kasumi dans le forum Divinity : Original Sin
    Réponses: 8
    Dernier message: 05/01/2017, 12h19
  2. [POE][AVIS] Impression après avoir (presque) fini le jeu
    Par shadowlich dans le forum L'Univers Pillars of Eternity
    Réponses: 1
    Dernier message: 07/04/2015, 19h48
  3. [ACTU] Hollande, 1 an après : votre avis ?
    Par Smidge dans le forum Les Archives du Comptoir
    Réponses: 40
    Dernier message: 28/08/2013, 14h03
  4. [BGT] Bug après avoir tué sarevok
    Par Syntax dans le forum Baldur's Gate Reloaded : les mods TUTU et Baldur's Gate Trilogy
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/01/2009, 20h31
  5. [TDD] Après avoir tué Knord...
    Par Elfangore dans le forum Méga-mods : Big Picture, The Darkest Day, Shadow Over Soubar, Tortured Souls, Check The Bodies, Nev
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/03/2005, 07h41

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244