Affichage des résultats 1 à 23 sur 23

Discussion: [Habitation] Le cottage de Morgana

  1. #1
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Valprofond
    Messages 
    359



    La maison de Morgana LeFay se situe un peu à l’écart du centre de la cité. Elle s’élève dans un petit parc entouré d’arbres. En apparence elle ne semble avoir qu’un rez-de-chaussée, mais en fait son toit de chaume abrite un étage en pente et chaleureux.

    Les invités qui pénètrent dans la demeure, y accèdent par un petit hall joliment décoré qui dessert un escalier de bois tourné et deux portes, la troisième donnant sur le dos du parc. Sur un côté s’ouvre la salle à manger, avec sa grande cheminée de pierre et sa table, ainsi que des vitrines contenant divers objets magiques. Attenante se trouve la cuisine, tout aussi accueillante avec ses herbes séchées et ses bonnes odeurs de gâteaux

    De l’autre côté s’ouvre la bibliothèque, elle aussi réchauffée par une cheminée de pierre. Ses murs sont couvert de rayonnages emplis de livres et d’objets divers et variés. Il y a aussi des sièges confortables pour la lecture et le repos. Tout à côté se trouve son cabinet de travail, où elle entrepose les grimoires les plus rares et les objets les plus insolites. Peu de gens sont conviés dans cette partie.

    Encore plus rares sont ceux qui sont conviés à monter l’escalier délicatement ouvragé. Il donne sur un étroit couloir qui mène d’une part à une vaste chambre confortable et douillette avec son cabinet de toilette, et d’autre part à un petit laboratoire d’alchimiste où Morgana exécute ses expériences les plus secrètes…

    A l’arrière de la maison se trouve les réserves ainsi que l’appentis où elle entrepose son bois.

    Morgana, par habitude, vit seule et n’a pas de domestiques.
    "Et si on se lançait dans l'élevage de bébés en plein air?!!!" "... *soupire*"
    Je suis les Ténèbres, je suis la Lumière... Morgana LeFay Sorcière à la retraite.

  2. #2
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Valprofond
    Messages 
    359
    C'est donc fatiguée, mais en ayant accomplit son devoir que Morgana regagna son cottage.

    Elle commença par se faire un thé qu'elle dégusta dans un bain bouillant aux huiles essentielles de lavande.

    Puis une fois qu'elle eu détendu son corps et son esprit, elle enfila son déshabillé sexy (par égard pour elle-même à défaut d'un homme... :snif: ) et se glissa dans son lit.

    Rune vint se coucher au pied du lit, gardienne du sommeil de sa maîtresse et amie, tandis qu'Anankê vagabondait, toute à ses occupations nocturnes, emplissant les rêves de l'Aasimar fourbue de chasse à la souris et de vol vers la lune...

    "Et si on se lançait dans l'élevage de bébés en plein air?!!!" "... *soupire*"
    Je suis les Ténèbres, je suis la Lumière... Morgana LeFay Sorcière à la retraite.

  3. #3
    Date d'inscription
    avril 2003
    Messages 
    634
    Morgana et Hugues arrivèrent enfin à la maison de la Sorcière. Ils avaient traversé de nombreuses rues, et vu de nombreuses maisons, avant de finalement arrivé à destination.
    La maison de Morgana était en retrait par rapport aux autres maisons, et le Paladin reconnut bien là, la marque de Morgana, qui semblait si distante parfois.

    Tout deux traversèrent le petit parc, et le Paladin sentit de douces effluves. Il se demanda à quoi pouvoit ressembler ce parc le jour.
    Finalement, Morgana prononça une incantation, et la porte s'ouvrit sur un petit hall.

    Morgana invita le guerrier saint à franchir le seuil de la porte. Ils se retrouvèrent alors dans un petit hall, joliment décoré. Le Paladin reconnut en effet quelques sculptures venant des Vaux, ainsi qu'une fresque du Cormyr.
    La sorcière invita alors le Paladin à prendre palce dans la salle à manger du cottage, pendant qu'elle se dirigea vers la cuisine afin de préparer un thé qui les réchaufferait tous les deux.

    Un feu crépitait dans la belle cheminée. Le Paladin fit le tour de la salle à manger et observa les sculptures, et autes tableaux. Il était passionné d'archéologie, et de magnifiques pièces ornaient cette pièce.
    Hugues était plongé dans l'étude d'une pièce très ancienne quand un grognement se fit entendre derrière lui.

  4. #4
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Valprofond
    Messages 
    359
    Le paladin se retourna pour réaliser que ce qu'il avait pris pour un tapis devant la cheminée était en fait un loup. Le pelage ne laissait aucun doute.

    Rune s'était levée en douceur pour tenter de surprendre l'intrus. En 10 ans la louve n'avait jamais vu sa maîtresse vivre avec qui que ce soit d'autre qu'elle et la chouette qui passait ses nuits à vadrouiller. Les rares personnes qui venaient là où demeurait la sorcière (et Rune en avait vu des demeures en 10 ans) ne dépassaient jamais l'entrée, et surtout ne se livraient pas à un examen détaillé du mobilier.
    Rune était peut-être une louve, mais elle bénéficiait d'une intelligence très développée et surtout d'un fort instinct de territoire. Et là son territoire était menacé. Sa maîtresse venait de ramener un humain mâle et chantonnait dans la cuisine... Son territoire était plus que menacé, on l'envahissait!

    Profitant de l'absence de la sorcière, la louve entama une approche en douceur, oreilles repliées et grondant sourdement. En plus l'humain appartenait à la catégorie de ceux qui portent du métal sur eux... Tant pis, elle allait lui faire peur un bon coup. Avec un peu de chance il ne reviendrait jamais et laisserait sa maîtresse tranquille. En plus l'humain la regardait sans bouger, elle avait même l'impression qu'il essayait tant bien que mal de faire le mort alors qu'il était debout...
    Si les loups avaient pu sourire, Rune se serait fendue d'un sourire machiavélique. A défaut elle dévoila ses crocs, se mit sur ses pattes arrière et posa ses pattes avant sur les épaules de Hugues en grondant de la façon la plus spectaculaire qui soit...

    Si les loups avaient pu avoir un air idiot pris sur le fait au moment de faire une bêtise, Rune aurait eu cet air au moment où la sorcière, sortant de la cuisine, posa sa théière sur la table et la tira en arrière par la peau du cou!


    Rune!!!!!!! Tu es complètement folle. Laisse notre invité tranquille!!

    N'étant pas dupe, la louve signifia sa désapprobation à Morgana. Non mais, invité mon oeil! Invité permanent oui. On ne la lui faisait pas!

    Morgana attrapa Rune par le museau.


    Et alors? Tu n'as pas ton mot à dire dans cette histoire, jeune fille. Je suis grande et je choisis qui je veux.

    Rune souffla et prit un air buté.
    La sorcière soupira.


    Désolée, mais c'est comme ça. Après tout j'ai bien le droit d'inviter qui je veux chez moi...

    Rune faillit répondre quelque chose de bien sentit mais s'abstint. Au lieu de cela elle se dégagea, lança un regard assassin au paladin et partit bouder dans un coin. Morgana se retourna vers Hugues avec un air désolé.

    En temps habituel elle ne fait jamais cela, je suis navrée... Je crois... Qu'elle est jalouse... Morgana vira au rouge... Puis se reprit... Hum... Pendant que le thé se fait et que Rune boude si nous finissions de visiter la maison?

    Avec un sourire charmeur la sorcière prit le bras de son compagnon et l'attira vers l'escalier en bois. Dans un coin de la salle à manger, Rune poussa un gros soupir et bouda de plus belle...
    "Et si on se lançait dans l'élevage de bébés en plein air?!!!" "... *soupire*"
    Je suis les Ténèbres, je suis la Lumière... Morgana LeFay Sorcière à la retraite.

  5. #5
    Date d'inscription
    avril 2003
    Messages 
    634
    Après ce bref incident, Morgana prit Hugues par le bras et tout deux se dirigèrent vers le petit hall. Ils purent alors prendre le temps d'étudier les quelques oeuvres qui étaient accrochées aux murs.

    "Je vois que vous êtes un amateur Hugues, vous vous intéressez à l'art ?

    _ En effet. L'apprentissage des cultures fait parti de l'enseignement prodigué aux Paladins, et il faut reconnaître que cela m'a toujours passionné. Dès que j'avais un temps de libre, je filais à la bibliothèque, afin de m'instruire.

    _ Vous aimez les bibliothèques Hugues ? Alors je pense que ce qui se trouve derrière cette porte devrait vous plaire."

    La Sorcière poussa la porte, puis pénétra dans la pièce où crépitait aussi un feu (pas peur d'un incendie ?). Elle invita le Paladin et elle vit alors ces yeux pétiller. Hugues n'en revenait pas. Devant lui, des centaines d'ouvrages n'attendaient que d'être lu. Il parcourut rapidement les rayonnages, et fut ébahi par le nombre de livres, et surtout des pas récent.

    Hugues se retourna, et sourit tendrement à la Sorcière. Il se rapprocha d'elle et jetant un regard par dessus son épaule, il aperçut la louve toujours roulée en boule. Hugues baissa ses yeux sur la Sorcière, puis l'embrassa.


  6. #6
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Valprofond
    Messages 
    359
    La sorcière observa le paladin du coin de l’œil. On aurait dit un enfant qu'on aurait emmené dans le laboratoire d'un alchimiste et à qui on aurait dit de choisir parmi toutes les fioles aux liquides colorés celle qui lui plaisait. En fait Morgana n'avait jamais ouvert sa bibliothèque à qui que ce soit.
    Quand elle avait compris la "maladie" qui la touchait, elle avait toujours pris soin de cacher ses livres dans un endroit sûr avant de partir à l'aventure. Même si une fois ou deux elle avait perdu ses précieuses collections, la plupart des livres présents dans sa maison la suivaient depuis de très nombreuses années... La magie avait parfois du bon.

    Elle regarda Hugues avec un air attendri. Elle ne savait même pas si elle avait ressenti cela pour qui que ce soit auparavant. Elle savait juste que chaque livre qu'il prenait entre ses mains étaient une partie d'elle-même et de son histoire et qu'elle n'avait jamais autorisé personne à le faire jusque là. Et le regard qu'il lui lança, plein de tendresse, lui fit comprendre qu'elle avait fait le bon choix.

    Par contre Rune, elle, manifesta une nouvelle fois son désaccord quand elle vit l'humain embrasser de nouveau sa maîtresse. Elle gronda, souffla et se retourna ostensiblement. L'Aasimar était têtue, la louve en savait quelque chose, elle partageait les pensées de la sorcière depuis suffisamment longtemps. Elle jeta un coup d’œil par dessus son épaule par acquis de conscience et vit avec horreur la sorcière entraîner le paladin vers le cabinet de travail où Morgana entreposait ses grimoires les plus anciens et les pièces les plus rares de sa collection...

    Elle poussa un très gros soupir...

    "Et si on se lançait dans l'élevage de bébés en plein air?!!!" "... *soupire*"
    Je suis les Ténèbres, je suis la Lumière... Morgana LeFay Sorcière à la retraite.

  7. #7
    Date d'inscription
    avril 2003
    Messages 
    634
    La Sorcière entraîna le Paladin vers une porte située au fond de la bibliothèque. Elle prononça une incantation, et un bruit de serrure se fit entendre. Morgana s'approcha de la porte, saisit la poignée et l'ouvrit.

    La pièce était éclairée par de nombreuses bougies, et renfermait certains des trésors de Morgana. Elle invita d'un geste le Paladin à pénétrer dans la pièce. Celui-ci retint sa respiration en voyant les trésors entassés dans cette pièce.

    Hugues regarda la sorcière, puis, son regard se porta sur ce que contenait le bureau.
    Sur un des murs, une nouvelle bibliothèque prenait place. D'après ce que vit le Paladin, il y avait là de très anciens grimoires, qui devaient contenir un savoir immense. Sur un atelier, de nombreuses fioles bouillonnaient, et le Paladin se dit qu'il n'allait pas se risquer vers ce sympathique atelier. Helm sait ce qui pouvait arriver s'il touchait à l'une de ces fioles. Quelques statuettes venaient parachever la décoration du bureau. Le Paladin reconnu des œuvres calimshites, et d'autres de Thay, preuve des voyages de Morgana dans le pays des magiciens.


    "Vous avez amassé de véritable richesse Morgana. Me permettez-vous de feuilleter quelques-uns uns de vos livres, avec votre aide évidemment ?"

  8. #8
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Valprofond
    Messages 
    359
    Avec des gestes précis la sorcière extirpa un lourd ouvrage d'un coffre de bois posé sur une étagère. Elle le posa sur la table de travail avec un sourire amusé.

    C'est un ouvrage très rare. je l'ai trouvé dans la tombe d'un duc de la Porte de Baldur. Il voulait être informé de beaucoup de choses, alors il avait fait demander à des historiens de lui rédiger une généalogie de toutes les grandes familles de paladins de la Côte des Epées. Il date d'environ 150 ans.

    La sorcière se garda de préciser que le duc en question, devenu fou sur la fin de sa vie, s'était fait transformer en liche pour régner plus longtemps et qu'il habitait dans la tombe en question quand on l'avait envoyé se débarrasser de lui. La liste qu'il s'était fait faire lui permettait en fait de savoir qui pouvait être un danger pour sa non-vie.
    Elle ouvrit le volumineux ouvrage au hasard et eu un mouvement de recul involontaire. Elle tourna les pages à toute vitesse, passant du registre des serviteurs de Tyr à celui des serviteurs d'Helm.


    Voilà qui devrait vous intéresser. C'est en le consultant que j'ai appris que Mystra elle-même avait un ordre de paladins. C'est une vraie mine d'informations, très précieuse et très dangereuse si elle tombait entre de mauvaises mains, c'est pour ça que je garde cet ouvrage ici, près de moi.

    Morgana amena une chaise près de la table et tourna l'ouvrage vers Hugues. Elle allait s'asseoir près de lui quand un bruit retenti à l'étage suivit d'un "poc, poc" régulier.

    Hum, Anankê est de retour. Je ne voudrais pas que Rune lui mette de fausses idées en tête, autant prendre les devants. Je vais la voir. Ne vous en faites pas restez ici, je n'en ai pas pour longtemps. Evitez juste de toucher aux fioles de l'établi, elles sont dangereuses et parfois instables...

    Morgana passa la porte dans un froissement de tissu et le paladin l'entendit monter à toute vitesses les marches de bois menant à l’étage, alors que le bruit de griffes empressées sur le sol la suivait...
    "Et si on se lançait dans l'élevage de bébés en plein air?!!!" "... *soupire*"
    Je suis les Ténèbres, je suis la Lumière... Morgana LeFay Sorcière à la retraite.

  9. #9
    Date d'inscription
    avril 2003
    Messages 
    634
    Hugues entendit Morgana monter les escaliers, suivie de prêt par la louve. Le Paladin se rassura d'entendre le familier suivre sa maîtresse, il n'aurait pas aimer avoir un nouvel tête-à-tête à l'animal.
    Hugues regarda de nouveau l'ouvrage que lui avait ouvert Morgana. Il avait déjà eu l'occasion de consulter des livres d'état sur les Paladins, notamment les livres d'Helm. Mais jamais il ne lui avait été donné de lire un pareil ouvrage. Tous les paladins étaient répertoriés par ordre et par divinité. Hugues feuilleta l'ouvrage. Il s'attarda longuement sur les pages d'Helm, regardant s'il voyait de nouveaux noms. Puis, il tourna les pages, regardant les différentes divinités.

    Il avait vu Morgana passer rapidement quelques pages, notamment celle de Tyr. Le Paladin n'avait jamais eu l'occasion de feuilleter un ouvrage sur les paladins loyaux à Tyr, et il trouva là, une bonne occasion de parfaire sa connaissance.
    Hugues tourna les pages, notant les faits et gestes, les actes de bravoure de ces nobles combattants. Ils n'avaient rien à envier aux paladins de Heaum.
    Soudain, une espèce de gribouillage attira l'attention du Paladin. Un nom avait été sciemment barré, seul quelques lettres étaient encore visibles. D'après ce que pu en lire le Paladin, cela ressemblait à Ya…k M.rt…ne. Il y avait quelque chose de louche.
    Hugues regarda les états de service du Paladin, notamment vers la fin de sa vie. Il tourna la page pour enfin trouver ce qu'il cherchait.
    25 Mirtul 903 : mort suite à un combat contre une Aasimar. Celle-ci fut maudite pour l'éternité au moment de l'expiration du Paladin.
    Hugues eut un mouvement de recul, et lâcha l'ouvrage. Sa tête commença à le faire souffrir. Il se prit la tête entre les mains, et hurla.
    Hugues s'affaissa sur le sol, inconscient.

  10. #10
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Valprofond
    Messages 
    359
    Morgana trouva Anankê vadrouillant sur le parquet de sa chambre. Pour simplifier les choses elle se contenta de lui ouvrir son esprit. La chouette pencha la tête et hulula. La sorcière poussa un soupir. Du moment que sa maîtresse la laissait s'amuser avec les rongeurs, Anankê ne se préoccupait pas trop du reste. Un énorme soupir canin accompagna cette affirmation. La chouette se dirigea vers son perchoir et se mit à somnoler jusqu'à sa prochaine chasse. Elle devait probablement digérer.

    Après un coup d’œil ironique à Rune, Morgana se dirigea vers un coffre qu'elle ouvrit. Elle en extirpa une robe toute simple. Elle était peu à l'aise dans les mondanités et encore moins dans les vêtements qui allaient avec. Elle entreprit donc de retirer la robe qu'elle portait au mariage. Alors qu'elle achevait de se changer un cri la fit sursauter. Elle regarda en direction de l'endroit où se tenait Rune. La louve était sur le pas de la porte et elle regarda sa maîtresse avec un air de parfaite innocence quand celle-ci sortit de la pièce en trombe.

    La sorcière dévala l'escalier de bois et rejoignit son étude. Elle découvrit avec horreur le paladin inconscient sur le sol. Les chroniques étaient renversées à côté de lui. Elle écarta le livre sans ménagement pour se pencher sur lui. Un rapide examen lui montra que Hugues respirait encore et ne présentait aucunes blessures apparentes. Un rapide coup d’œil à la pièce lui montra que rien n'avait bougé. C’était incompréhensible!!!
    Elle lui toucha le front. Il était glacial. Morgana n'avait aucune idée de ce qu'il fallait faire. En désespoir de cause elle se pencha et déposa un baiser sur le front du paladin. Elle vit avec horreur qu'il ne réagissait pas... Elle se décida alors à l'embrasser pour de bon...

    "Et si on se lançait dans l'élevage de bébés en plein air?!!!" "... *soupire*"
    Je suis les Ténèbres, je suis la Lumière... Morgana LeFay Sorcière à la retraite.

  11. #11
    Date d'inscription
    avril 2003
    Messages 
    634
    Hugues se réveilla d'un coup, avec un terrible spasme. Le bruit de l'air pénétrant dans ses poumons fit frissonner Morgana. Apparemment son baiser avait porté ses fruits, et le Paladin était de nouveau dans le monde des vivants. Morgana le reposa à terre, afin de chercher une chaise où elle pourrait asseoir Hugues.

    Quelques instants plus tard, Hugues était assis sur la chaise, reprenant petit à petit ses esprits. Morgana ordonna à Rune de rester avec le Paladin afin de le garder, le temps qu'elle aille chercher le thé qui devait être désormais infusé. La louve regarda sa maîtresse, mais devant le regard résolu de la magicienne, la louve se plia à la volonté de sa maîtresse et s'assit devant le Paladin.

    Hugues avait toujours les yeux dans le vague. Sa tête le faisait horriblement souffrir, pire que le jour où il avait heurté le cabestan du navire manostien.
    Morgana revint avec le thé et en versa dans une tasse. Elle y adjoint aussi des plantes de sa connaissance afin que le Paladin reprenne un peu de force.
    Hugues but le thé en faisant une grimace à faire peur à un elfe noir. Les plantes adjointes étaient amères au possible, mais au moins le Paladin reprenait peu à peu conscience.

    Morgana prit une chaise et s'assit à côté du Paladin. Elle lui prit délicatement la main, et le regard tendrement. Elle avait vu bon nombre de personne souffrir lors de sa longue vie, mais là, c'était l'homme qu'elle aimait qui avait subit les affres de l'attaque d'un ennemi invisible.
    Morgana le regarda reprendre des forces.


    "Hugues comment allez-vous ? Que s'est il passé ?"

    Le Paladin regarda l'Aasimar, et essaya de se remémorer les évènements. Il ferma les yeux et chercha dans son subconscient. Péniblement, il raconta ce qui s'était passé.

    "J'étais en train de lire votre livre sur les Paladins. Puis, je suis arrivé à la page sur les Paladins loyaux à Tyr. Là, une rature attira mon esprit, et j'ai lu les états de service de ce guerrier saint. C'est à ce moment qu'une espèce de décharge psionique traversa mon esprit, et après c'est le vide le plus total. Je ne me souviens plus de rien."

    La tête du Paladin s'affaissa sous l'effort.

  12. #12
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Valprofond
    Messages 
    359
    Un instant la pièce sembla tourner sur elle-même et le sang de Morgana se figea dans ses veines. Folle, elle avait été folle de lui donner le livre. Même si la probabilité pour qu'il tombe sur la page où était inscrit le nom de Yanek était infime, il y avait toujours un risque... Avec des gestes raides la sorcière ramassa le livre et le posa sur la table. Elle le referma avec soin. Cette page elle pouvait la retrouver quand elle le désirait.

    Elle leva un regard peiné vers le paladin.


    Vous rappelez-vous ce qu'il y avait dans ces pages?
    Oui. Même si le nom du paladin était illisible, il y était fait mention d'une Aasimar... Maudite...

    Morgana poussa un soupir et posa la main sur le livre. Elle attendit un peu.


    Et c'est vous, je ne me trompe pas?

    Un pâle sourire éclaira le visage de la sorcière. Rune soupira et se coucha, la tête dans les pattes avec un air triste.

    En effet. Je peux me targuer d'être la seule Aasimar qui a été maudite par Tyr. Une erreur d'appréciation...
    Je vous l'ai dit j'ai connu le Thétyr bien avant les guerres civiles. Ce n'est pas parce que les Aasimars vivent vieux que j'ai vu ça, mais parce que j'ai vécu plus longtemps que la moyenne. Même plus longtemps qu'une elfe je le crains... Je ne peux pas mourir. Je ne suis pas une morte-vivante mais je ne peux pas mourir...


    La phrase flotta dans l'étude, lourde de sens et de mystère...

    Et dire que certains mages donne leur âme pour devenir des liches ou des baelorns et bénéficier de cette longévité. J'en ai croisé beaucoup et mis fin à l'existence d'un certain nombre. Je vous l'ai dit je n'ai quasiment pas de souvenirs de mon enfance et seulement des bribes de mon adolescence. Elles tournent toutes autour d'un seule personne : Myrdhin. C'est lui qui m'a appris qui j'étais et comment utiliser la magie. Nous avons voyagé ensembles très longtemps, toujours à la recherche de ce qui était rare et riche en connaissance, aidant ceux que nous croisions. "Les Aasimars ne sont pas voués au mal", c'est ce qu'il me répétait sans cesse.

    Nous avons eu le malheur de croiser la route d'un mage fort irascible et surtout qui s'était arrangé pour devenir une liche très ancienne et très puissante. Il n'a pas aimer notre intrusion dans son domaine et a tenté de nous détruire. J'ai été très vite dépassée et seul mon mentor est resté en lice contre lui. Tout deux sont morts en se détruisant. La charge magique qui en résultat souffla le tombeau et moi avec... mais j'ai survécu. Je ne sais pas comment... Je me suis réveillée entourée de gens inconnus qui me regardaient comme une merveille. Je n'avais aucuns souvenirs de ce qui s'était passé avant. Et eux me considéraient comme une envoyée de leur dieu, Myrkul, le dieu des morts.
    En fait la liche se faisait passer pour un envoyé du dieu et se servait de cette bande de fanatiques pour éliminer ses concurrents et récupérer les objets qu'elle convoitait. Lorsque la tombe s'est effondrée ils ont retrouvé les restes de leur ancien "maître" et moi, qui respirait toujours. Ils ont cru que Myrkulm leur avait envoyé quelqu'un d'autre.

    Et moi je ne savais plus qui j'étais. Mon nom, LeFay, date de cette époque. Je savais que j'avais la possibilité d'utiliser la magie à ma guise sans avoir à mémoriser des sorts. Pour moi c'était la preuve d'un don divin... La magie mal contrôlée est mortelle. Je vous épargnerais les quelques années qui suivirent... Mais l'ordre de Tyr eu vent de mes méfaits et envoya son meilleur exécuteur pour mettre un terme à tout ça. Il se nommait Yanek Mortelune... J'ai été prise de panique quand j'ai vu son nom sur le grimoire, c'est pour ça que j'ai tenté de l'effacer...
    Nous étions tout deux de bonne foi... Nous nous sommes affrontée et aucun de nous n'a gagné... Il aurait pu me tuer, mais je crois qu'il était trop fier. Il était à l'âge où les jeunes gens font mieux que vous... Il savait qu'il allait mourir avec moi, il avait mon bâton planté dans le corps, comme moi j'avais son épée dans le cœur. Il a appelé son dieu pour me maudire... Et Tyr a exécuté son souhait... J'aurais pu mourir se jour là... Je l'ai cru. Je me suis nettement sentie aspirée puis plus rien, le néant... Jusqu'à ce que je me réveille brutalement avec la main d'un parfait inconnu sur ma poitrine. Ce fut son dernier geste d'ailleurs.

    Je me suis réveillée dans le tombeau du sieur Mortelune, j'étais son trophée, et le défunt quidam qui gisait là était un imbécile de pilleur de tombe. J'avais dormi un peu plus d'un siècle. Et je ne savais pas qui j'étais. Ma mémoire est revenue par bribes à cette époque. Enfin surtout la fin tragique de Myrdhin et les horreurs que j'avais commises. Et au bout d'à peine 15 ans je me suis bêtement fait tuer... Ensuite ce ne fut qu'un long cycle de période d'éveille et de stase... En fait je ne sais même pas si tout ça prendra fin un jour ni même si je peux vieillir... Personne n'a jamais rien pu me dire.
    tout ce que je sais c'est que je suis maudite, comme écrit dans ce livre...

    Le silence s'installa dans la pièce. Morgana n'osait plus regarder le paladin en face. Elle s'était affaissée à mesure qu'elle avançait dans son récit... Personne ne connaissait réellement son histoire... mais manifestement elle était dangereuse pour ceux qui l'approchaient...
    "Et si on se lançait dans l'élevage de bébés en plein air?!!!" "... *soupire*"
    Je suis les Ténèbres, je suis la Lumière... Morgana LeFay Sorcière à la retraite.

  13. #13
    Date d'inscription
    avril 2003
    Messages 
    634
    Hugues écouta attentivement le récit de l'Aasimar. Ainsi, ce qu'il avait lu était vrai, et sa présomption était vraie aussi. Il venait d'en apprendre beaucoup sur la femme sise à côté de lui. Apparemment, jamais elle n'avait raconté cette histoire, il était le premier à qui elle ouvrait son cœur. Hugues puisa au fond de lui afin de se relever. L'attaque psychique l'avait laissé sans force, mais il se devait de réagir.

    Il se tourna vers la Sorcière. Celle-ci était complètement recroquevillée sur elle, la louve ayant mis sa truffe sur les genoux de sa maîtresse. Rune avait un regard triste, profondément marqué comme ci elle avait tout compris. Elle a tout compris pensa le paladin. C'est son familier, et un lien unique les relit.
    Hugues posa sa main sur l'épaule de Morgana. La Sorcière sursauta, et leva son regard triste vers le Maréchal.


    "Je ne vous retiendrai pas Hugues. Vous êtes un Paladin, et je sais que …

    _ Il n'y a pas de Paladin ici Morgana. Il y a juste l'homme qui vous aime."

    Se faisant Hugues prit les deux mains de la femme qu'il aimait entre les siennes. Il la regarda droit dans les yeux, se laissant absorber par les yeux de la sorcière. Devant le regard étonné de l'Aasimar, le Paladin reprit.

    "Oui, juste l'homme qui vous aime Morgana. Je me fiche de votre passé, je me fiche de cette malédiction stupide lancée par un dévot tout aussi stupide. Je ne juge jamais les gens sur leur passé Morgana, juste par leurs actes présents. Sinon, croyez-vous que j'aurais fait équipe avec un Drow, ou encore pire avec une Vampire. Je vous aime, un point c'est tout."

    Le Paladin prit la tête de Morgana entre ses mains, puis il colla ses lèvres aux siennes. Cet instant dura une éternité pour le couple, et tous les deux oublièrent les minutes précédentes.

  14. #14
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Valprofond
    Messages 
    359
    Morgana prenait conscience de l'immense solitude où elle s'était enfermée. Persuadée que sa malédiction devait l'éloigner des autres plutot que de l’en rapprocher. Il est très difficile d'expliquer à un vieillard que vous avez connu son grand-père enfant. Et la plupart des gens sont persuadés que vous êtes une sorte de mort vivant... A trop fréquenter les cryptes, la sorcière avait d'ailleurs développé une forte aversion envers les sans-repos et envers elle-même à la longue. Mais maintenant...

    On ne lui avait jamais dit qu'on l'aimait. Les larmes se mirent à couler seules le long de ses joues. Avec précaution Hugues essuya ses larmes.


    Ca ne va pas?
    Si, si, ne vous en faites pas... La fatigue je pense...

    La sorcière posa son front sur l'épaule du paladin avec un soupir. Elle avait même oublié ce qui venait de se passer. Rune souffla et poussa Hugues du museau, manquant le renverser. Il du se rasseoir. Morgana fut ramené assez brutalement à la réalité.

    Vous êtes encore faible, vous devriez vous reposer. Suivez-moi... Je vais vous laisser ma chambre. J'ai l'habitude de dormir ici, fit-elle en indiquant un sofa dans un coin de l'étude. Vous ne pouvez aller nulle part dans cet état. Venez.

    L'Aasimar prit le paladin par le bras avec beaucoup de précaution et le guida vers l'escalier, la louve sur les talons. Finalement rune trouvait cet humain très sympathique... Ou alors c'est parce que sa maîtresse l'appréciait? Rune se stoppa et décida qu'elle y réfléchirait plus tard avant de monter les marches.

    Quant à la sorcière, elle avait la ferme intention, une fois son compagnon endormi, de revenir étudier le livre. Cela faisait très longtemps qu'elle ne l'avait pas sortit de son coffre. Mais elle était sûre que jamais il n'avait receler une quelconque protection magique. Elle ne l'avait gardé qu'à cause du nom de Yanek Mortelune. Elle préférait que ce qui était mentionné dans sa chronique reste le plus secret possible. Mais le paladin avait bien fait mention d'une attaque. Morgana devait mettre ça au clair rapidement... Les choses n'allaient pas se passer comme ça, pas maintenant...



    ********************************************************************
    Le jour se leva et trouva la sorcière profondément endormie sur sa table de travail et bredouille. Elle ouvrit les yeux et se leva un peu groguie. Elle n'avait qu'une vague idée de ce qui avait pu se passer la veille et elle devrait encore chercher un peu avant d'être sûre. Elle se dirigea vers la cuisine et eu la surprise d'y trouver le paladin en train de "discuter" avec Rune.

    Vous devriez être en train de vous reposer.

    Je sais, mais je dois regagner Manost au plus vite, j'ai promis à votre élève de l'accompagner à Mélandis.
    Encore? La sorcière frissonna. J'ai un mauvais pressentiment. Vous devriez faire attention, tout les deux...
    Ne vous en faites pas, fit le paladin en embrassant la sorcière sur le front. Avez-vous découvert quelque chose?
    Non, rien de concluant. Le livre ne "contient" rien qui puisse expliquer cette attaque. J'ai peut-être une idée mais je dois faire d'autres recherches avant...

    Le couple resta ensemble encore quelques heures avant que le paladin, au grand damne de Rune et de la sorcière, ne prenne congé pour retourner à Manost avec la promesse de revenir rapidement. La sorcière le regarda s'éloigner. Elle avait de mauvais pressentiments autant au sujet de ce voyage dans la sombre Mélandis qu'au sujet de ce qui avait attaqué son compagnon. Elle craignait qu'il ne faille aller très loin pour découvrir le fin mot de l'histoire...
    "Et si on se lançait dans l'élevage de bébés en plein air?!!!" "... *soupire*"
    Je suis les Ténèbres, je suis la Lumière... Morgana LeFay Sorcière à la retraite.

  15. #15
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Valprofond
    Messages 
    359
    Rune était assoupie sur un tapis près de l'âtre froid. Sa maîtresse était partie un ou deux jours avec l'humain qui, il fallait bien le dire, était devenu son compagnon. Mais bon, la louve aimait bien son odeur à cet humain-là et trouvait amusant le drôle d'habit qu'il portait parfois et qui avait des relents de métal et de sang.
    La louve était restée dans la petite demeure de la sorcière pour la garder, malgré les protections magiques inhérentes à toute maison de jeteur de sorts. Elle en avait profité pour dormir, grimper un peu partout et chasser de menues bestioles dans le jardin à la nuit tombée. C'était bien d'être un loup, on pouvait subvenir soi-même à ses besoins en nourriture, et tant qu'on ne mangeait pas les chats des voisins on avait une paix relative.

    Un bruit fit dresser l'oreille de Rune. Elle resta quelques secondes immobile sur le flanc, attentive aux sons extérieurs. Puis elle sentit l'effleurement de l'esprit familier de sa maîtresse, et bondissant, sur ses pattes, elle se précipita au devant des deux nouveaux arrivants pour leur faire, oh Ao! la fête comme un vulgaire toutou... :notme:

    "Et si on se lançait dans l'élevage de bébés en plein air?!!!" "... *soupire*"
    Je suis les Ténèbres, je suis la Lumière... Morgana LeFay Sorcière à la retraite.

  16. #16
    Date d'inscription
    avril 2003
    Messages 
    634
    Morgana et Hugues furent accueillis par une louve apparemment heureuse de retrouver son petit monde. Elle frotta son museau contre la main de sa maîtresse, et contre attente sauta sur le paladin pour lui lécher le visage. C'était la première fois qu'elle faisait ça à une autre personne que Morgana. Hugues lui rendit la pareille via une grosse caresse entre les deux oreilles.
    Un peu au-dessus d'eux, un hululement se fit entendre, Anankê signifiant là sa joie de revoir sa maîtresse.

    Quelques instants plus tard, Morgana abaissa les défenses magiques de la demeure afin qu'ils puissent rentrer tranquillement. En fait c'est surtout pour son compagnon qu'elle les abaissa, il risquait d'avoir un peu chaud s'il venait à briser une des runes de protection.
    Rune sur les talons, ils pénétrèrent dans le cottage de la Sorcière, dernière étape avant un long périple en Féérune. Hugues posa ses affaires et se tourna vers sa sorcière bien-aimée (sur le coup c'était pas voulu, sis si promis. Et puis, vu l'heure :notme: )

  17. #17
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Valprofond
    Messages 
    359
    (Mon dieu, les admins ne dorment jamais ma parole! :omg: )

    Rune sautait dans tous les coins au risque de renverser quelques objets dans le vestibule. Morgana de demandait si l'inaction n'était pas en train de "canidiser" la louve. Mais il était aussi vrai que Rune avait tendance à être assez excessive dans ses joies comme dans ses colères.

    Le vestibule était le seul lieu qui n'était pas protégé magiquement. La sorcière, laissant la louve faire la fête à Hugues, abaissa les protections qui gardaient le reste de la petite maison, non pas pour elle, mais pour éviter à son compagnon de tomber malencontreusement sur une rune de garde. Elles n'étaient pas très dangereuses, mais devaient faire suffisamment mal pour décourager un intrus de continuer son avancée dans la maison.


    Voilà, lança-t-elle quand elle eut senti que toutes les runes avaient disparu, tu peux entrer sans danger. Met-toi à ton aise.

    Le paladin entra dans la salle et déposa ses affaires dans un coin. Sur ses talons, la sorcière réfléchissait tout haut :

    Je n'ai pas besoin de grand chose en fait, quelques ingrédients surtout, mon livre, ah oui et les Chroniques aussi, j'en ai peur... C'est un livre si volumineux... Et puis il va falloir trouver un navire en partance pour Féérûne, mais, je n'ai aucune idée du port que nous devons viser... Une carte peut-être? Ah oui c'est vrai tu en as pris une à l'Ordre du Coeur Radieux, je suis bête...

    La sorcière se retrouva nez à nez avec Hugues qui la regardait en souriant. Emportée dans son élan, l'Aasimar se pendi à son cou et l'embrassa, perdant du même coup le fil de ses pensées, passablement décousues en temps normal. Elle s'écarta un peu, les bras toujours autour du cou du paladin.

    Oh... Je disais quoi déjà?

    Rune poussa un gros soupir derrière le couple. Morgana entrait déjà dans la catégorie distraite en temps normal, alors si cela s'aggravait avec l'amour...
    "Et si on se lançait dans l'élevage de bébés en plein air?!!!" "... *soupire*"
    Je suis les Ténèbres, je suis la Lumière... Morgana LeFay Sorcière à la retraite.

  18. #18
    Date d'inscription
    avril 2003
    Messages 
    634
    Le Paladin sourit. Sa compagne était quelque peu tête en l'air, mais cela faisait partit de son charme. Hugues l'embrassa de nouveau et la serra contre lui. Ils allaient traverser tout Féérune pour retrouver un fantôme et mettre fin à une malédiction. Dès demain, les moments d'intimité seraient réduits au minimum.

    "Nous avons tout ce dont nous avons besoin. Nous ne devons voyager qu'avec le strict minimum, et éviter de trop nous charger. Il y aura bien quelques auberges et quelques magasins pour nous réapprovisionner. On peut faire par contre le plein de potions. On ne sait jamais."

    Un mouvement dans son sac attira le regard du Paladin. Avec un sourire en coin, il ouvrit celui-ci, et une petite boule de poil sortit en miaulant. Le chat regarda autour de lui, afin de se familiariser avec son nouvel univers, et grimpa rapidement sur l'épaule du Paladin.

    "Morgana, je te présente Grey, le chat de Banshee. Je l'ai récupéré errant dans Mélandis. Je sais que tu as déjà deux familiers, mais je me demandais si tu ne voulais pas adopter Grey. Ce petit félin a plus d'un tour dans son sac, crois-en mon expérience."

    Le Paladin posa Grey sur la table, et celui-ci s'approcha de Morgana afin de la renifler, et de se faire à son odeur.

    "D'ailleurs, en parlant de familier, tu crois qu'ils acceptent les loups sur les bateaux ?" fit le Paladin avec à regard entendu.

  19. #19
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Valprofond
    Messages 
    359
    La sorcière regarda le petit félin qui se promenait sur la table à bonne distance du museau curieux de Rune. Au grand damne de la louve, sa maîtresse porta la main à hauteur de la truffe du petit intrus et se laissa renifler et tâter par les vibrisses de l'animal.

    C'est adorable merci, mais ce chat ne pourra jamais être mon familier, cependant je ne vois aucun inconvénient à le garder, surtout s'il est futé. Et puis il a l'air de bien t'aimer, sinon il ne serait pas resté avec toi... Bonjour Grey, susurra Morgana à l'oreille de petit animal qui se mit à ronronner de bonheur.

    Rune souffla et décida d'aller bouder plus loin.
    Morgana retourna se pendre au coup de son paladin et lança malicieusement en regardant la louve du coin de l’œil :


    Tu disais au sujet des loups sur les bateaux? J'allais dire qu'un chien ne posait aucun problème, comme ça a été le cas pour mon voyage jusqu'ici, et qu'après tout je suis conseillère de cette ville et que j'ai le droit d'être excentrique, mais je crois que Rune ferait mieux de rester ici. Le voyage risque d'être long et je ne pense pas que laisser la maison sans surveillance soit une bonne idée.

    Dans une parfaite imitation de quelqu'un qui se rappelle quelque chose la louve revint à toute vitesse près du couple, posa les pattes sur la table et nettoya d'un coup de langue le petit chat qui s'ébroua abasourdi avant de renifler ce qu'il y avait à portée, soit une grosse truffe noire qui tentait de faire connaissance dans les formes.

    Implorante, la louve se tourna vers son seul allié dans la pièce, à savoir Hugues, avec l'air de dire "hé ho, je vaux mieux que cette boule de fourrure non? Je viens, hein? Tu es d'accord toi?"

    "Et si on se lançait dans l'élevage de bébés en plein air?!!!" "... *soupire*"
    Je suis les Ténèbres, je suis la Lumière... Morgana LeFay Sorcière à la retraite.

  20. #20
    Date d'inscription
    avril 2003
    Messages 
    634
    Hugues regarda le regard implorant de la louve. S'approchant de Rune, et la caressa entre les deux oreilles, afin de la rassurer. Il était évident que Rune et Anankê seraient du voyage. La louve pour la protection rapprochée de Morgana et la chouette pour sa vision lointaine.

    "Ne t'inquiète pas Rune, tu es du voyage. Je te charge d'ailleurs de veiller continuellement sur ta maîtresse, surtout pendant les combats. Je tiens trop à elle pour éviter tout risque."

    La louve regarda le Paladin d'un air de dire que c'est ce qu'elle faisait tout le temps, et que c'était son rôle premier. Mais elle était reconnaissante au compagnon de sa maîtresse de faire montre d'autant d'égard vis-à-vis de celle-ci.

    "Nous avons encore quelques points à régler, et ensuite, il faudra prendre un peu de repos. Une longue journée nous attend demain, avec le peaufinage des préparatifs du départ et ensuite, je pense que la houle nous empêchera de dormir convenablement."

    Fouillant dans son sac, le Paladin sortit la carte qu'il avait fait recopier au Cœur Radieux. Il leur fallait choisir un port de débarquement qui conditionnerait le bateau qu'ils pourraient prendre. Suivant le port, de nombreux navires s'offraient à eux, et il était judicieux de prendre un port pas trop loin de leur lieu d'enquête, afin de s'éviter une route trop longue. Et tant pis si le trajet maritime s'allongeait.
    Dépliant la carte, le Paladin demanda à Morgana où elle voulait commencer ses investigations.


  21. #21
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Valprofond
    Messages 
    359
    Morgana se pencha sur la carte après avoir flatté la louve satisfaite. Rune s'était mise ensuite en devoir de faire connaissance avec le nouveau venu à grands coups de langue râpeuse, faisant roulé le petit animal de droite et de gauche sur le sol de la salle à la grande joie de ce dernier.

    Le doigt fin de la sorcière traçait des lignes silencieuse sur la carte soigneusement copiée par l'un des novices de l'ordre.


    Voyons voir, pensa-t-elle tout haut. Si j'ai rencontré Yanek aux alentours de Valdague, c'est à dire ici, fit-elle en pointant une zone sur la partie est de la carte, je me suis réveillée quelque part ici. Elle montra du bout de l'ongle le Cormyr. Je suppose que le sieur Mortelune était originaire de cette contrée... Je ne veux pas savoir qui a transporté nos corps jusque là. En passant par la Sembie, ce n'est pas si loin après tout... Je dois peut-être m'estimer heureuse qu'on ne m'ait pas momifiée... Bref...
    Enfin, le grimoire se trouvait près de la Porte de Baldur... Ce n'est peut-être pas innocent en fait, surtout si Yanek était originaire de cette zone. Je ne sais pas. Peut-être devrions-nous choisir la Porte de Baldur comme point de chute, ou alors quelque chose de plus central, un endroit où nous serions sûrs d'en apprendre plus sur Yanek Mortelune, et qui nous permettrait de rallier le Cormyr assez vite...


    Le doigt de la sorcière, qui était posé au niveau de la Porte de Baldur, glissa lentement le long de la Côte des Epées et se posa finalement sur une avancée dans la mer.

    Athkatla, murmura-t-elle, pourquoi ce nom me dit quelque chose?

    Le port semblait bien placé pour leur périple, il était un peu à mi-chemin de tout...

    Tu en pense quoi?
    "Et si on se lançait dans l'élevage de bébés en plein air?!!!" "... *soupire*"
    Je suis les Ténèbres, je suis la Lumière... Morgana LeFay Sorcière à la retraite.

  22. #22
    Date d'inscription
    avril 2003
    Messages 
    634
    Athkatla. Le nom résonna comme un écho dans la tête du Paladin. Il avait fait ses armes dans cette ville, réduisant à néant une secte de morts vivants. C'est là qu'il avait été adoubé en tant que Paladin de l'Ordre du Cœur Radieux.
    Mais c'est aussi là qu'il avait perdu son premier maître, qui était devenu au fil du temps comme son second père. Galterus avait péri lors de l'assaut contre la secte, et son corps reposait dans le cimetière d'Athkatla.


    "Je connais très bien cette ville. J'y ai reçu mes derniers galons de novices. Je suis d'ailleurs resté en contact avec le Prélat Wessalen, chef du Cœur Radieux d'Athkatla. Il pourra facilement nous renseigner. Je suis donc partant pour Athkatla. De plus, on pourra partir dans différentes directions, et faire de la forteresse du Coeur Radieux notre base d'appui. Quand veux-tu que nous partions ?"

  23. #23
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Valprofond
    Messages 
    359
    La sorcière réfléchit. C'était la meilleure solution, en espérant que le Cœur Radieux ne voit pas d'inconvénient à aider contre un paladin celle qu'il avait maudite. Mais il faudrait aviser sur place, il n'y avait pas trop le choix. Morgana sourit au paladin :

    Nous partons dès que possible, le temps de trouver un bateau et pour moi de poser ma démission du conseil.

    Devant l'air étonné de son compagnon, Morgana eut un rire amusée.

    Le voyage risque d'être long, la ville n'a pas besoin d'un conseiller fantôme. Autant que quelqu'un prenne ma place. Et puis... Je ne sais pas si je voudrais retourner dans cette ville une fois que nous aurons trouvé la source de tous mes problèmes... Après quelques secondes de réflexion, la sorcière se leva. Bon ce n'est pas tout ça mais je doit préparer mes affaires, et aussi la maison. Vois-tu, cela va faire quelques siècles que je me promène avec cette demeure... Tu te rends compte? Nous allons avoir une tente de luxe!

    Après un clin d’œil à Hugues, Morgana commença à évoluer dans la demeure, touchant certains objets, en prenant d'autres qu'elle mit dans une sacoche de toile, elle passa à l'étage, par la cuisine, mit des fioles diverses et des livres dans son sac, puis disparut dans son étude. Elle revint en tenant deux lettres. Elle en confia une à la louve et l'autre à la chouette qui disparurent, l'une par la porte et l'autre par une fenêtre aussitôt.

    Ma lettre de démission et une demande au capitaine du port pour deux places sur un bateau pour Athkatla.

    La jeune femme continua à s'affairer. En désespoir de cause le paladin s'installa sur le sofa et attendit. Rune revint avec une lettre dans la gueule annonçant qu'un bateau appareillerait à midi le lendemain.

    Parfait, dit la sorcière. Cela nous laisse le temps de nous retourner. Elle entra dans la salle avec un plateau couvert de nourriture et deux verres. Je meurs de faim. Pas toi?

    Le reste de la soirée se passa de façon calme. Morgana finit de réunir quelques affaires et de poser quelques marques magiques dans la maison. Puis ils allèrent dormir.

    Le lendemain matin, après un dernier coup d’œil, la sorcière, le paladin, la louve, la chouette et le chat sortirent du cottage. Morgana leur fit signe de s'éloigner un peu, puis elle posa son paquetage sur le sol. Face à la demeure, les yeux clos, elle leva les bras et psalmodia des paroles dans une langue inconnue. Le vent se leva brusquement, enveloppant la sorcière et la maison. La magie crépita dans l'air. Quelques secondes plus tard il ne restait plus rien que les arbres qui entouraient la maison.

    Devant la mine abassourdie du paladin, Morgana alla lui déposer un baiser et lui expliqua.


    C'est un des rares sorts que j'ai pu composer. En fait il joue sur les plans intermédiaires. Ma maison est bien à l'abri sur un plan totalement vide, prête à être rappelée où je le désire. C'est comme ça que j'ai pu conserver ma collection intacte.

    Sur un dernier regard aux environs, le couple quitta les faubourgs de Lumenis en direction du port.
    "Et si on se lançait dans l'élevage de bébés en plein air?!!!" "... *soupire*"
    Je suis les Ténèbres, je suis la Lumière... Morgana LeFay Sorcière à la retraite.

Discussions similaires

  1. [Habitation] La maison de Jack
    Par Lothringen dans le forum La Place du Temple
    Réponses: 4
    Dernier message: 27/02/2009, 23h15
  2. [Habitation] L'escale
    Par Althéa dans le forum Le Centre Ville
    Réponses: 102
    Dernier message: 17/02/2009, 19h52
  3. [Luménienne] Morgana Le Fay
    Par Morgana LeFay dans le forum Les Archives du RP
    Réponses: 9
    Dernier message: 11/07/2004, 19h22
  4. [Habitation] Domaine de Maikagondiel
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 3
    Dernier message: 15/02/2004, 18h02
  5. Morgana LeFay
    Par Morgana LeFay dans le forum Présentation des membres
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/11/2003, 18h50

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258