Affichage des résultats 1 à 24 sur 24

Discussion: [AMBRE] La Grotte de Luonto

  1. #1
    Date d'inscription
    January 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    3 917

    [AMBRE] La Grotte de Luonto

    Elle fixa un des Atouts qu’elle-même avait dessiné. Le plus beau, pensa t-elle. Un paysage dominé par le vert profond qu’elle affectionnait tant, le vert de milliers d’arbres immenses, jetant leurs branches enchevêtrées le long d’une falaise aux tons d’ocre roux. D’autres arbres, plus petits et aux branches moins tortueuses, jetaient ça et là des touches de verts différents, tantôt plus vifs, tantôt plus sombres, parfois avec un reflet d’or ou de cuivre. La falaise, immense, surgissait de nulle part. Les coloris ocrés de la pierre en variait du jaune vif à un roux intense, de la même nuance que la chevelure flamboyante de la dessinatrice. On ne savait où plongeait la base de la falaise, peut-être dans la mer, peut-être jaillissait-elle simplement des nuages*?

    Luonto n’avait jamais eu envie de le savoir. Garder le mystère, c’est probablement un des grands bonheurs de ce monde…

    Les bonheurs de la princesse d’Ambre n’étaient pas de vivre parmi les siens, ni de parader à la Cour. Sa solitude, en cette Ombre qu’elle avait eu tant de mal à découvrir, était pour elle un magnifique plaisir. Solitude qui n’était pas complète, puisque Luonto était accompagnée d’un minuscule oiseau, de ce même vert qu’elle aimait tant.
    Missou trembla légèrement dans ses cheveux, à la base de son cou. Elle parut sur le point de sourire, porta la main vers lui et le caressa doucement. L’atout frémit dans sa main, l’image sembla se déformer, et ce fut le départ pour le lieu choisi.

    Luonto arriva sur une des branches horizontales, assurant son équilibre sur un des rameaux. Mon sac est assez lourd, aujourd’hui*! Elle marcha prudemment vers la falaise, puis escalada les branches qui montaient verticalement vers les grottes creusées dans le mur de pierre. Elle passa les petites grottes qui n’abritaient que de la végétation, donnant parfois la surprise de fleurs magnifiques, se dirigea vers sa maison.

    Enfin chez moi*!
    La grande grotte ornée de flambeaux était pour elle plus attirante que n’importe quelle salle du palais ambrien. Elle posa son sac à dos et avança vers le fond de la grotte orné de stalagtites, descendit le chemin qui menait à la petite rivière souterraine.

    Le bruit léger des petites chutes d’eau nichées dans la pierre, le chemin parsemé des pierres lumineuses et colorées qu’elle avait apportées d’autres Ombres la ravissaient toujours. Missou sortit de sa cachette et voleta vers la rivière. Un bain rapide plus tard, il revint se blottir sous les cheveux de sa maîtresse dont le visage fut soudain traversé d’un bref sourire alors qu’un frisson froid parcourait son échine.

    Elle remonta vers l’entrée de la grotte et commença à inventorier le contenu de son sac. Des vivres, essentiellement, mais aussi une superbe fourrure d’ours indispensable pour s’assurer des nuits au chaud. Prenant son briquet à silex, elle réunit des branchages dans le foyer sis près du mur de gauche et alluma une flambée.


    [AMBRE] La Grotte de Luonto-ambre-luonto-2.jpg [AMBRE] La Grotte de Luonto-oiseau3.jpg
    Dernière modification par Féérune ; 25/04/2019 à 22h53.

  2. #2
    Avatar de Vel Cheran
    Vel Cheran est déconnecté a du RP en retard
    Date d'inscription
    December 2007
    Messages 
    2 041
    Le feu prit rapidement, et bientôt le crépitement des flammes dévorant le bois se fit entendre dans la paisible caverne. Une douce chaleur commença à se répandre, ce qui n'était pas inutile étant donnée la fraîcheur de la pierre argileuse. Ou quelle que soit la matière dont était constituée cette falaise, d'ailleurs, car la roche semblait parfois plutôt ressembler à de la latérite ; la jeune femme n'était pas géologue, donc difficile de trancher.

    Dehors, les feuilles des arbres gigantesques défiant la falaise frémissaient sous l'effet d'une légère brise. Le soleil déclinait à l'horizon, projetant ses rayons orangés à travers les branches et irradiant l'entrée de la grotte d'une lueur féerique.


    Soirée prometteuse ! pépia Missou à l'oreille de sa maîtresse, au chaud dans son abondante chevelure.

    Le minuscule oiseau s'envola pour se poser près de la flambée et étendit ses ailes, afin de finir de sécher ses plumes. Ce faisant, il projeta sur la paroi opposée de la grotte une ombre rappelant presque un aigle, si ce n'était la forme du bec.



    HRP : pas de jaloux, j'ai aussi l'ambiance sonore appropriée !
    Dernière modification par Vel Cheran ; 21/04/2019 à 21h35. Motif: Correction de la couleur de Missou

  3. #3
    Date d'inscription
    January 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    3 917
    Luonto prit délicatement l’oiseau et l’embrassa. De l’autre main, elle prit son jeu d’Atouts. Non dans l’idée de quitter sa grotte, mais pour le plaisir de les regarder. Elle passa rapidement sur les Atouts représentant les sites d’Ambre, puis les reprit afin de les inventorier. Elle murmura le nom des Atouts à voix basse :

    - le palais, la Marelle, ma chambre,…

    Le palais, classique dans son style, ne manquait pas d’allure. Le regard de la princesse s’attarda sur le dessin de la Marelle, qui brillait d’un reflet inquiétant. Puis elle regarda l’image de sa chambre, qu’elle avait elle-même dessinée*: le grand lit à l’édredon rouge grenat, la grande armoire en chêne pour ses vêtements, le grand coffre qui contenait ses onguents et remèdes, les innombrables plantes…

    Enfin, elle regarda les Atouts représentant les Ombres qu’elle aimait visiter.

    Ces Ombres étaient des lieux nordiques qu’elle avait choisis pour leur côté sauvage et difficilement habitable. Des lieux sombres et gris à la mi-saison, blancs de neige en un hiver interminable. L’été y restait souvent froid et la grâce du maigre soleil ne permettait que de médiocres récoltes.

    Elle s’y rendait cependant pour en tirer de quoi vivre. Luonto vivait en allant de village en village, où elle soignait le corps et l’âme de leurs habitants. Le corps uniquement par les onguents et potions qu’elle confectionnait, l’âme par des rites chamaniques propres à rassurer jusqu’à guérir par influence de sa personnalité. Ca marchait assez souvent. Parfois pas. Ces fois-là, il valait mieux ne pas traîner*: certains villageois lui jetaient des pierres ou la pourchassaient, après qu’elle eût pris le paiement de son art – indu selon les pauvres gens qu’elle n’était pas parvenue à guérir.

    Ces derniers temps avaient vu une amélioration considérable de la vie des habitants*: moins d’un siècle avait transformé la Finlande en un pays moderne, diablement moderne, même, où ses talents n’étaient plus guère recherchés. Sauf en Laponie où il lui fallait suivre les nomades, eux-mêmes suivant leurs troupeaux. Nomades de moins en moins nombreux, tant l’attrait des villes et de leur confort était irrésistible.

    Après la guerre civile, les deux guerres contre la puissante voisine communiste, la Carélie où Luonto avait sa maison s’était trouvée partagée entre la Finlande et la Russie. La minuscule habitation près du lac Ladoga avait été réquisitionnée par des moujiks haineux, dont elle n’avait pas manqué de se venger. Son visage, à ce souvenir, se fendit en un rictus féroce. L’Atout représentant la maison carélienne tomba de sa main. Elle le ramassa lentement et le remit derrière ceux d’Ambre.

    Elle continua son inventaire*: une ville, Viipuri, devenue Vyborg sous le joug des Russes*; Porvoo, le village de pêcheurs devenu station balnéaire où elle n’irait probablement plus. Puis le lac Saimaa où des phoques se prélassaient, un village d’Ostrobotnie nommé Nokia où les mœurs avaient tant changé depuis que la firme éponyme était passée de la fabrique de bottes de caoutchouc à celle des téléviseurs, puis des téléphones dits mobiles. Luonto eut un sourire carnassier*: là aussi le vent avait tourné. La firme Nokia avait été rachetée par un des grands trusts mondiaux, la population employée en Finlande subissait désormais le chômage. Elle caressa du doigt l’Atout d’une forêt en pleine ruska, l’automne nordique qui parait les arbres de tons flamboyants.

    Ne jamais quitter les fondamentaux, la Nature. Sinon le destin vengeur arrive…
    songea t-elle.

    Sentant la fatigue la gagner, elle passa les Atouts suivants sans les regarder*: Atout blanc de neige du Groënland, Atout d’un village montagnard de France quasi déserté – sauf pour la période hivernale où la station de ski accueillait trop de monde, Atout d’une île pierreuse et désolée d’Irlande, devenue elle aussi un haut lieu touristique.

    Elle prit les cartes de Porvoo et Viipuri pour les ajouter*à ces deux derniers Atouts ; sans états d’âme, elle les déchira.


    Cartes d’Atout*:
     Cliquer ici pour révéler le texte


    HRP : si tu fais parler Missou, je préfèrerais que tu utilises cette couleur (#99ff00)
    Dernière modification par Féérune ; 21/04/2019 à 22h03.

  4. #4
    Avatar de Vel Cheran
    Vel Cheran est déconnecté a du RP en retard
    Date d'inscription
    December 2007
    Messages 
    2 041
    Dehors, la nuit s'installait. Le vent soufflait toujours, un peu plus fort maintenant, faisant bruisser les feuilles des arbres d'un ton régulier et apaisant. Une brise s'engouffra dans la grotte et fit légèrement vaciller le feu, mais celui-ci tint bon. Au loin, le tonnerre gronda.

    Quelques instants plus tard, une pluie fine se mit à ruisseler dans la nuit, ajoutant au crépitement des flammes un goutte-à-goutte rafraîchissant. Au même moment, une ombre jaillit dans l'entrée en planant et se posa à quelques encablures du feu. Missou, surpris, fit un bond de côté, avant de dévisager l'intrus : il s'agissait d'un petit animal ressemblant à un écureuil, les pattes reliées par une membrane poilue. Il jeta un œil à Missou, dévisagea Luonto avant de se rapprocher du feu pour y faire sécher sa fourrure humide, vraisemblablement mouillée par la pluie.

  5. #5
    Date d'inscription
    January 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    3 917
    Elle prit le couteau à sa ceinture, puis ouvrit son sac pour en sortir quelques victuailles. Du saucission de renne*! Pas ce soir… Elle choisit un fromage parfumé au cumin, du pain et une pomme, et s’apprêta à partager avec Missou. Du coin de l’oeil, elle observait le curieux petit animal roux qui s’était invité dans la grotte.

    Missou ne fit pas que l’observer. Ses plumettes s’élargirent, ses ailes s’écartèrent*: le minuscule oiseau sembla doubler de volume.


    - Eh, toi*! File*!
    - Missou, laisse-le… Tu sais que c’est toi que j’aime…

    Luonto prit l’oiseau agacé, tenta un baiser qu’il esquiva avec humeur.

    - Tu es mon chéri*! Si*!

    Elle lui tendit une très fine tranche de fromage qu’il ne parvint pas à bouder. Une petite ombre se profila à l’extrémité du champ de vision de la princesse. Peut-être le petit animal va t-il réussir à attraper quelque chose… Missou frémit, mais l’attrait du délicieux fromage fut plus fort que son envie de chasser l’intrus.

  6. #6
    Avatar de Vel Cheran
    Vel Cheran est déconnecté a du RP en retard
    Date d'inscription
    December 2007
    Messages 
    2 041
    L'écureuil pencha la tête sur le côté, observant Missou d'un air perplexe. Il se secoua, projetant des gouttes d'eau autour de lui et notamment dans le feu, ce qui provoqua quelques crépitements. Puis, semblant prendre une décision, il bondit contre la paroi, prit appui avec ses postérieurs et se propulsa en l'air. Écartant les pattes, il tendit la membrane qui les reliait, lui permettant de planer, et se posa à côté de Luonto et de son oiseau.

    Bonsoir ! dit-il en thari, la langue d'Ambre et du Chaos répandue dans de nombreuses Ombres. Sa voix était un peu aiguë, et ses longues incisives émettaient un claquement à chaque phrase.
    Excusez mon intrusion, mais l'orage approche et j'ai préféré me mettre à l'abri. Mais, où sont mes bonnes manières... On m'appelle Aratol. Ne vous moquez pas, mes pauvres parents avaient une imagination débordante...

    Tout en parlant, il avait entrepris de remettre de l'ordre dans ses poils, quelque peu ébouriffés par l'opération.

  7. #7
    Date d'inscription
    January 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    3 917
    Luonto se concentra brièvement sur Missou, dont le manteau de plumes se hérissait lentement malgré le plaisir gustatif qu’il ressentait. Elle passa un doigt léger dans le cou de l’oiseau. Calme, mon coeur, calme…

    - Bonjour, joli Aratol.

    Sans en dire davantage et toujours attentive à son oiseau qu’elle savait jaloux, elle sortit de son sac quelques fruits secs qu’elle offrit à l’écureuil.

    - De qui es-tu le messager, pour venir jusqu’ici t’adresser à nous en thari*?

    Sous son doigt, elle sentait l’expression agacée de Missou, qui lui transmettait un avis silencieux*:
    Dis-lui de partir… On n’a pas besoin de lui. On n’a pas besoin de ses messages. On est bien, tous les deux, seuls*! Pourquoi vient-il nous déranger, dis-lui de partir tout de suite*!
    La réponse de Luonto était tout aussi silencieuse*: Tu le sais, que je t’aime… Où est ta curiosité*? Laisse donc ta curiosité dépasser ta jalousie, elle est bien inutile, cette jalousie.

    La princesse fixa Aratol, sa curiosité cachée derrière un visage impénétrable.

  8. #8
    Avatar de Vel Cheran
    Vel Cheran est déconnecté a du RP en retard
    Date d'inscription
    December 2007
    Messages 
    2 041
    L'écureuil étira sa bouche dans ce qui pouvait être interprété comme un sourire, ou une grimace. Difficile à dire si on n'était pas un écureuil soi-même.
    Constatant l'hostilité de Missou, ou bien désireux de se dégourdir les pattes, il se dirigea au petit trot vers l'entrée de la grotte. Il contempla ainsi quelques instants la pluie qui virait à l'orage. Puis il se retourna pour répondre à Luonto.


    Question pertinente, mais pas des plus urgentes. Il vous faudrait plutôt me demander quel est le message à délivrer.

    D'un mouvement du museau, il indiqua la pluie, qui tombait maintenant à torrents. Missou, malgré son envie de voir l'animal s'en aller le plus vite possible, n'avait pour autant pu détecter aucun danger immédiat depuis son arrivée.

    Les orages sont-ils fréquents, dans la région ? Ou bien de telles intempéries ne seraient-elles pas mauvais signe ? L'eau qui tombe devant la falaise doit aussi tomber dessus. Même dans une Ombre aussi calme, le danger n'est jamais loin. Faites attention à vous.

    Et, sur ces paroles, Aratol bondit dans la nuit et disparut.

  9. #9
    Date d'inscription
    January 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    3 917
    Luonto haussa les épaules. Parler par énigmes, c’est tellement… tellement… humain*! Curieusement, ce fut Missou qui s’inquiéta.

    - C’est vrai, qu’il pleut beaucoup…
    - Et alors*? Il faut de la pluie, pour la flore.
    - Alors, c’est le mot… Il vient, délivre un message, annonce un danger…
    - Un danger*? Juste l’avertissement d’un danger potentiel. C’est différent.
    - Quel serait le but d’annoncer un danger, si l’on n’est pas sûr qu’il existe*? Il n’est pas malveillant, donc c’est que le danger est là.
    - Oui, sans doute.

    Et si tu n’avais pas manifesté autant de répugnance à son endroit, nous en saurions certainement davantage*! Sans doute cette pensée effleura la princesse, mais elle aimait trop l’oiseau pour lui en faire le reproche. Elle se contenta de fouiller dans son sac et d’en sortir un long ruban orné de petites clochettes. Elle se leva et alla vers l’entrée de la grotte*; elle posa le ruban à terre, les clochettes tintèrent.

    - Ainsi nous entendrons si quelqu’un entre ici... Il marchera sur le ruban et ne manquera pas de faire sonner ces grelots*!
    - Ce sont les bracelets des danseuses indiennes*!
    - Oui.
    - Je n’ai jamais compris l’intérêt de s’enrouler ça autour des chevilles et de taper des pieds*!
    - Oh toi, à part le chant, tu n’aimes pas grand-chose*!

    Missou lança un cri léger, le répéta comme un rire cristallin. Une ombre, composée de milliers de minuscules gouttes d’eau, s’attarda devant la grotte. Le souffle du vent fit gémir les arbres. Luonto revint vers une anfractuosité de la roche et en tira une splendide fourrure d’ours qu’elle étendit sur le sol.


    - Allons*! Tâchons de dormir… Aratol ne serait pas sorti, s’il y avait vraiment du danger.

    Missou se coula au creux de son cou, une vague inquiétude dans son coeur de petit oiseau.

  10. #10
    Avatar de Vel Cheran
    Vel Cheran est déconnecté a du RP en retard
    Date d'inscription
    December 2007
    Messages 
    2 041
    Le silence s'installa dans la grotte, et seuls désormais le feu de bois et la pluie emplissaient l'atmosphère de leur bruit régulier. Missou avait pris au sérieux les paroles peu claires de l'écureuil, et il ne parvenait pas à trouver le sommeil, malgré la respiration lente et régulière de sa maîtresse. Quelques coups de tonnerre, au loin, venaient parfois troubler la régularité des gouttes, sans toutefois faire sursauter les occupants de la grotte. Finalement, la berceuse du martèlement de la pluie sur les feuillus géants eut raison de l'inquiétude de l'oiseau, qui s'endormit à son tour.

    Le feu était éteint lorsque Missou se réveilla. Il faisait encore nuit noire, et l'atmosphère était chargée en humidité. L'orage se faisait encore entendre, sans avoir l'air de s'être rapproché : on entendait toujours le goutte à goutte de la pluie résonnant dans la grotte.

    Mais quelque chose avait réveillé Missou, et l'oiseau était encore incapable de savoir quoi. Ce qui était sûr, en tous cas, c'était qu'un danger les menaçait.




    HRP : sons de pluie et orage, histoire d'endormir également le lecteur.
    Et si tu veux que je donne plus d'infos avant de te laisser poster, n'hésite pas à me le dire.

  11. #11
    Date d'inscription
    January 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    3 917
    Luonto dormit tout d’abord assez mal. Elle sentait Missou énervé, il se tournait, agitait brièvement ses ailes, pinçouillait sa peau de son bec. Elle finit par le prendre doucement et lui déposer de petites bises sur la tête, ce qui avait toujours pour effet de le calmer. La princesse tomba dans le sommeil ses lèvres sur les plumes de Missou*; ce dernier ne se calma que momentanément.

    La pluie tombait toujours, Missou l’écoutait avec attention. Le bruit variait, selon l’intensité du vent et la qualité de la pluie*: d’abord orageuse, puis fine et dense bruine, ensuite régulière et opiniâtre. L’attention du petit oiseau baissa lentement et il s’endormit enfin.

    Quoi*? Missou se tapit plus profondément dans les cheveux de sa maîtresse. J’ai identifié chaque bruit, les différentes tonalités de la pluie, celles du vent… Là il y a autre chose… Et ce n’est pas Aratol… Le petit oiseau sentit son coeur battre plus vite. Il écouta attentivement, ne parvint plus à discerner quoi ce soit d’autre que les sons de la nature sous les intempéries. J’ai peut-être rêvé…


    [HRP : il faudra que tu me dises si Luonto est la seule à comprendre Missou, ou si l'oiseau sait parler et est compréhensible par tout le monde]

  12. #12
    Avatar de Vel Cheran
    Vel Cheran est déconnecté a du RP en retard
    Date d'inscription
    December 2007
    Messages 
    2 041
    Scrutant l'obscurité, Missou ne vit aucun signe menaçant, aucun mouvement. La pluie continuait de tomber, la foudre de tomber, et... la lueur d'un éclair illumina l'entrée de la grotte. L'instant fut trop bref pour que l'oiseau ne distingue exactement ce qui n'allait pas, mais il lui avait semblé voir quelque chose d'inhabituel. Le regard rivé vers l'entrée, il attendit que l'orage gronde de nouveau.

    Bien évidemment, c'est le moment que choisit la foudre pour s'interrompre. Le temps s'écoula, lentement, les secondes paraissant des heures au petit oiseau bleuté. Luonto dormait encore du sommeil du juste, comme l'indiquait sa respiration régulière, mais Missou était trop inquiet pour se rendormir.

    Enfin, précédant de quelques secondes le tonnerre, la foudre s'abattit sur l'un des gigantesques arbres au-dehors, éclairant la grotte. Et Missou mit le doigt sur ce qui n'allait pas : le sol, à l'entrée, lui paraissait incliné vers l'intérieur, et non vers l'extérieur comme il l'avait toujours été. Ce qui formait un parfait entonnoir pour la pluie, qui se déversait dans la grotte et formait une grande mare, qui s'approchait d'eux petit à petit.

    Il lui sembla alors que la pluie venait de redoubler d'intensité. Ou était-ce son imagination ?




    HRP : c'est plutôt à toi de le décider, j'étais parti sur le fait qu'il parle en thari donc est compréhensible par à peu près tout le monde.

  13. #13
    Date d'inscription
    January 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    3 917
    - HEIN*?

    Luonto se réveilla d’un coup, apeurée.


    - Que se passe t-il*? Missou*? Missou, tu vas bien*?
    - Oui… Non… Il se passe quelque chose d’étrange… Vite*! Nous allons être noyés*!

    Les braises du feu mourant jetaient une faible clarté. La princesse l’attisa sans grand résultat. Puis elle empoigna son sac, y rangea pêle-mêle tout ce qu’elle put ramasser autour d’elle, s’assura de la présence de Missou au creux de son cou. S’enveloppant dans la fourrure d’ours, elle se tapit contre le mur de la grotte. Que faire*? Sortant les Atouts, elle s’efforça de les visualiser mais ne distingua pas suffisamment les dessins pour pouvoir les utiliser.

    - Missou*! Peux-tu voler et te sauver*? Aller chercher du secours*?
    - Eh*! Je n’y vois pas davantage… Il fait nuit noire, pas de lune… Allons-nous mourir*?
    - Je ne sais pas, mon ange… Je ne sais pas…
    - Il faudrait aller près de l’entrée… Appeler, crier… Si Aratol est encore dans le coin, il pourra peut-être aller chercher du secours…
    - Nous allons être trempés*! Enfin, être trempée ou mourir noyée…

    Elle bondit vers l’entrée de la grotte, pateaugea à l’aveugle et parvint à récupérer les bracelets de grelots qu’elle avait posés à terre. Un instant après, les pieds trempés, elle les agita avec fureur, scandant d’une voix forte*:


    - PLUIE*! VENT*! CESSEZ DANS L’INSTANT*!

    Missou, abasourdi, resta longtemps coi. Puis, n’y tenant plus*:


    - Dis-moi, dis-moi que tu n’es pas devenue complètement folle*?

    Luonto faillit sourire. Le rassurer. Le rassurer, ce bout d’oiseau…


    - Bien sûr que non. Mais la pensée positive, ça aide. Cette eau va finir par s’arrêter de tomber.

    Espérons-le. Elle se souvint de l’espèce de faille où elle rangeait ses affaires, qui se prolongeait jusqu’à l’entrée de la grotte, tâtonna pour le trouver. On escaladera si besoin… Le jour levé, tout ira mieux… Il suffit qu’il ne tarde pas trop… Haut les coeurs*!
    Dernière modification par Féérune ; 06/05/2019 à 18h38.

  14. #14
    Avatar de Vel Cheran
    Vel Cheran est déconnecté a du RP en retard
    Date d'inscription
    December 2007
    Messages 
    2 041
    Mais le jour n'arrivait pas, et le temps ne s'arrangeait pas non plus. L'eau continuait de monter à un niveau alarmant. Les éclairs qui zébraient le ciel, abattant parfois un arbre, donnaient à la situation un air d'apocalypse, bien loin du calme serein que Luonto avait toujours connu ici.

    Dans la lueur de la foudre, la princesse d'Ambre vit du coin de l’œil une ombre arriver dans sa direction, et elle sentit des griffes s'agripper à sa jambe gauche, sans toutefois lui faire de mal.

  15. #15
    Date d'inscription
    January 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    3 917
    Luonto, l’eau aux genoux, avait bien songé à escalader le mur de la grotte pour atteindre la faille où elle entreposait ses maigres biens. Mais si l’atteindre était relativement aisé, elle ne pouvait s’y installer. La faille est trop étroite… Il faudrait que je puisse grimper allongée pour rouler à l’intérieur… Elle sentit quelque chose s’accrocher fermement à sa jambe.

    - Aratol*? C’est toi*?

    Les plumes de Missou commencèrent par se hérisser puis, après un effort de bonne volonté de l’oiseau, se lissèrent en un geste d’apaisement. Il connaît peut-être une sortie…

  16. #16
    Avatar de Vel Cheran
    Vel Cheran est déconnecté a du RP en retard
    Date d'inscription
    December 2007
    Messages 
    2 041
    Désolé de venir faire à nouveau irruption dans votre intimité, mais la situation m'a semblé légèrement plus inquiétante que prévu, répondit la voix familière de l'écureuil volant.

    J'ai bien failli ne pas reconnaître votre grotte. C'est vous qui en avez modifié l'entrée pour la transformer en piscine ? Si c'est le cas, ça aurait peut-être pu attendre un autre moment... Et si ce n'est pas le cas, ce n'est pas des plus rassurants.

    Aratol grimpa sur Luonto afin d'atteindre son épaule.

    Navré, petit Missou, mais tu devras supporter ma présence le temps de sortir de ce bourbier, lança-t-il à l'adresse du petit oiseau. On peut essayer de sortir du côté de la falaise, mais la pluie a rendu la paroi aussi glissante qu'une patinoire, alors à moins d'avoir du matériel d'escalade, ça me semble compliqué. Quant aux arbres, entre ceux qui se prennent la foudre et la pluie qui s'abat sur les autres, c'est assez risqué... Il y a une sortie au fond de votre repaire ?

    Sans paraître paniqué, Aratol avait néanmoins l'air moins serein que lors de leur première rencontre, et avait débité ses réflexions d'une seule traite. En oubliant presque de respirer au milieu.

  17. #17
    Date d'inscription
    January 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    3 917
    Missou hérissa de nouveau ses plumes, puis se glissa à l’intérieur des vêtements de sa maîtresse. Il laissa juste dépasser le bout de son bec, trop curieux de savoir quelles nouvelles Aratol pouvait bien apporter. S’il fut déçu, il n’en laissa rien paraître.

    Luonto, quant à elle, jura à mi-voix. J’en ai, du matériel d’escalade… Mais pas ici*! Enfin, je ne crois pas... Quelle poisse*!


    - Il y a une sortie… Mais il faut descendre… Je crains que nous ne soyons noyés avant d’y arriver… Hé*!

    Missou, ressorti de ses vêtements comme une flèche, s’exclamait*:


    - Mais si*! Nous pouvons utiliser la rivière souterraine*! l’eau nous portera*! Où, par contre… Je ne sais pas trop… Et dans le noir…

    L’oiseau frémit, Luonto fourragea dans son sac. Ma lampe, j’ai bien une lampe frontale, là-dedans*! j’ai bien quelque chose*! Sinon, si l’eau monte encore, je suis fichue… Les petits aussi, probablement…


    [HRP*: je te laisse imaginer le matos que Luonto peut avoir sur elle, si nécessaire]

  18. #18
    Avatar de Vel Cheran
    Vel Cheran est déconnecté a du RP en retard
    Date d'inscription
    December 2007
    Messages 
    2 041
    Après avoir écarté divers aliments, Luonto trouva en tâtonnant ce qui semblait être sa lampe frontale. Elle la testa immédiatement, et dû déchanter devant l'absence de résultat. Évidemment, les piles ne fonctionnaient pas dans cette Ombre... En rangeant la lampe, elle sentit sous ses doigts ce que, dans la panique, elle avait oublié posséder : son briquet à silex, avec lequel elle avait allumé un feu en début de soirée.

    C'est une idée, répondit Aratol à Missou. Risquée, mais c'est une idée.



    HRP : c'est ton perso, c'est toi qui connais le contenu de son sac D'après ce que tu as dit avant, Luonto doit au moins avoir un briquet à silex. Tu es libre pour le reste, tant que tu n'en sors pas un lance-flammes ou un lampadaire. Ce qui aurait été pratique, je sais.

  19. #19
    Date d'inscription
    January 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    3 917
    - Le briquet*! eh bien, nous sommes peut-être tirés d’affaire*! Allons-y… Il y a des pierres luminescentes près de la rivière, ce sera après que les choses se compliqueront… Il nous faut de quoi faire une torche…
    - Les flambeaux d’ici peuvent servir*!

    - Bien sûr… Mais où les trouver*? Par ici, il y en a un…

    Luonto grimpa en tâtonnant jusqu’à la faille et s’en servit pour aller sur le côté droit, au-dessus où était le foyer désormais noyé. Enfin elle trouva un des flambeaux éteints, lâcha la main droite et le prit.

    - Missou*! Mes cheveux*! Enveloppe une mèche autour de la torche*!

    L’oiseau utilisa ses ailes, son bec, toute son énergie pour enrouler une mèche de cheveux suffisamment épaisse autour du flambeau. Le bras gauche de la princesse commençait à trembler de fatigue.

    - Courage*! c’est fini*!

    Luonto put enfin lâcher la torche et reprendre le chemin inverse, suivant des mains la faille. Elle descendit et défit la torche accrochée dans ses cheveux, battit le briquet de silex.

    Et la lumière fut.

  20. #20
    Avatar de Vel Cheran
    Vel Cheran est déconnecté a du RP en retard
    Date d'inscription
    December 2007
    Messages 
    2 041
    La lumière de la torche permit à Luonto de contempler l'étendue des dégâts : la majorité de la partie habitée de la grotte était sous une profonde étendue d'eau, que la pluie ne cessait d'alimenter. Au fond de la salle, à l'instar de l'entrée, la roche paraissait également relevée, formant une parfaite petite cuvette. Dehors, l'arbre qu'elle utilisait pour grimper était encore debout, mais nombre de ses congénères étaient calcinés après avoir pris la foudre.

    Une bourrasque jaillit dans l'entrée de la grotte, faisant vaciller la flamme de la torche, sans pour autant parvenir à l'éteindre.

  21. #21
    Date d'inscription
    January 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    3 917
    L’*»escalier*» qui servait à atteindre le niveau inférieur où se trouvait la petite rivière, sur le côté, était encore à peu près sec. La rivière doit déborder de son lit, probablement, mais peu importe…

    - Nous avons la petite barque…
    - Tu comptes en faire quoi*? Une fois sur la rivière…
    - Missou*! Si tu vois un autre choix, je suis preneuse*! Sinon, rien ne sert d’ergoter.

    La princesse essayait, sans trop y parvenir, de contrôler le tremblement d’angoisse qui menaçait sa voix. Missou insista cependant*:


    - Avant d’en arriver à cette idée-là, peut-être Aratol a t-il un autre avis, plus sûr*?

    Le petit oiseau secoua les plumes, donnant parfaitement l’impression d’un haussement d’épaules.


    - Vous comprenez, moi je peux voler… Mais ce n’est pas pour autant que je tiens à voir des piétons se noyer…
    - Descendons, nous verrons bien.

    Luonto avait pris les petits animaux sur elle, Missou sur l’épaule gauche, Aratol sur la droite. Ils descendirent l’escalier de pierre, aux marches dont l’inégalité reflétait les fantaisies de la nature.

    En bas, les minuscules lumignons qui éclairaient la salle de la rivière leur permettaient de voir suffisamment. Alors, où est cette barque*?

  22. #22
    Avatar de Vel Cheran
    Vel Cheran est déconnecté a du RP en retard
    Date d'inscription
    December 2007
    Messages 
    2 041
    La barque était toujours là où Luonto l'avait attachée, mais le niveau de la rivière avait monté de manière assez visible, et son cours était plus agité que de coutume. Néanmoins, elle n'avait pas encore tout inondé.

    Une barque ? Vous avez donc déjà navigué sur cette rivière souterraine ? Mais pas jusqu'au bout, j'imagine.

  23. #23
    Date d'inscription
    January 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    3 917
    Luonto regarda autour d’elle, avisa la torche et l’approcha des lumignons. J’ai assez de lumière*! Elle sortit les Atouts et en fixa un, le lac Saimaa. Elle se concentra intensément.

  24. #24
    Avatar de Vel Cheran
    Vel Cheran est déconnecté a du RP en retard
    Date d'inscription
    December 2007
    Messages 
    2 041
    L'Atout était froid au toucher. Le paysage féerique du lac Saimaa commença à s'animer et un léger craquement de glace se fit entendre. L'image se brouilla un instant, avant de révéler un paysage à couper le souffle - si toutefois Luonto n'y était pas déjà habituée. Le lac Saimaa était divisé en une multitude de bassins, séparés par des îles plus ou moins grandes et reliés par d'étroits canaux, ce qui lui donnait un aspect unique en son genre. L'hiver s'y était manifestement installé, car la surface était recouverte d'une couche de glace et les conifères parsemant l'île représentée par l'Atout étaient entièrement enneigés.

    Arantol émit un léger sifflement d'approbation.


    Eh bien, voilà une solution bien préférable à un périple dans une rivière souterraine en furie...

    Luonto fit un pas en avant, et sa grotte disparut, ses dangers météorologiques avec elle. Elle se tenait sur un petit ponton en bois, partiellement pris dans la glace, au bord d'un îlot sauvage, loin de la civilisation. Le silence, seulement entrecoupé par le léger chant d'un mésangeai imitateur, avait remplacé la violence de l'orage. Pas de doute, Luonto et ses deux passagers étaient à l'endroit voulu.



    HRP : et pour ceux qui se demanderaient à quoi ressemblent le chant d'un mésangeai imitateur, cliquez ici.
    Dernière modification par Vel Cheran ; 03/06/2019 à 15h49. Motif: Découpage du sujet et lien

Discussions similaires

  1. [D:OS2][SOLUCE] [Spoiler] Astuces : Grotte du naufrageur
    Par Althéa dans le forum Divinity : Original Sin 2
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/10/2017, 17h30
  2. [Akadis] Map de grotte humide et fétide
    Par Akadis dans le forum Akadis
    Réponses: 4
    Dernier message: 04/10/2009, 21h47
  3. [Commerce] La Grotte d'Elfwood
    Par Bouliiar dans le forum L'Esplanade Impériale
    Réponses: 65
    Dernier message: 02/10/2006, 19h26
  4. Ambre
    Par Galathée dans le forum Anciennes parties
    Réponses: 13
    Dernier message: 18/05/2006, 15h53
  5. [TS] Une fois dans la grotte, que faire ?
    Par shalala dans le forum Méga-mods : Big Picture, The Darkest Day, Shadow Over Soubar, Tortured Souls, Check The Bodies, Nev
    Réponses: 3
    Dernier message: 11/11/2005, 14h47

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250