Page 7 sur 7 PremièrePremière ... 567
Affichage des résultats 181 à 203 sur 203

Discussion: [Ambre] Intervention - code 7 - 14/289.16

  1. #181
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    36 154
    Harold ne se laissa pas émouvoir. Il était bien placé pour savoir que Nora était bonne comédienne. Comme Latone. Comme eux tous, au final. Et il avait peine à croire que la Nora qu'il avait vue plus tôt ait pu être un métamorphe. Maintenir ce genre de transformation pendant une période aussi longue requérait des talents qu'il ne pouvait même pas imaginer. Qu'il ne voulait pas imaginer.
    " Dans ce cas..."
    Il tendit la main dans sa direction.
    " Rejoins-moi et discutons."
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, en fin de parcours

  2. #182
    Avatar de Vel Cheran
    Vel Cheran est déconnecté a du RP en retard
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages 
    3 028
    Elle fit mine de tendre la main également, avant de se rétracter en plissant les yeux.

    "Si Latone est dans les parages, je préfère autant éviter", répondit-elle, "notre dernière rencontre n'était pas des plus courtoises."

    Elle jeta un coup d’œil derrière elle, comme guettant quelque chose.

    "Écoute, "reprit-elle rapidement, "je t'ai contacté pour t'avertir : oui, je sais que tu es un Prince d'Ambre, et oui, j'en suis une aussi, mais l'essentiel n'est pas là. Un danger nous menace tous, et la seule personne à pouvoir nous aider est Del..."

    Son image disparut avant qu'elle n'ait pu terminer sa phrase, mais le contact ne fut pas coupé pour autant : un cadre noir avait remplacé Nora, avant que des couleurs n'apparaissent progressivement, d'abord floues puis de plus en plus nettes. Même stabilisée, l'image tremblotait légèrement, comme sous l'eau ; Llewella, sa tante, était au centre. Elle semblait à la fois furieuse et soulagée.
    En RP, je joue Séraphine Pierrejoyeuse, dont la couleur est : #D0C07A ainsi que Frère Jordin : #FF9966
    Et, il y a longtemps, j'incarnais Vel'Cheran.
    Venez lire nos aventures dans l'univers d'Ambre !

  3. #183
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    36 154
    Compte tenu des circonstances, il était presque content de la voir.
    " Bien le bonjour, ma tante. Je dois dire que je vous attendais... Vous allez sûrement pouvoir m'éclairer sur ce qui se passe... notamment sur pourquoi je me retrouve soudain au milieu d'une sorte de réunion familiale impromptue et un poil mélodramatique ?"
    Il était d'ordinaire moins sarcastique, mais il était passablement fatigué, énervé et, connaissant la froide Llewella, elle hausserait un sourcil, tout au plus, avant de lui dire ses quatre vérités. Enfin, la version qu'elle voudrait bien lui donner de la vérité. Comme tous les membres de la famille.
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, en fin de parcours

  4. #184
    Avatar de Vel Cheran
    Vel Cheran est déconnecté a du RP en retard
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages 
    3 028
    Mais Llewella eut plutôt une mine surprise.

    "Je... ne sais pas de quoi tu parles, ça fait des semaines que j'essaie de te joindre. Tu as été en contact avec d'autres membres de la famille ? Récemment ?"

    Comme prévu, elle finit par hausser un sourcil.
    Dernière modification par Vel Cheran ; 04/06/2020 à 17h29. Motif: Couleur
    En RP, je joue Séraphine Pierrejoyeuse, dont la couleur est : #D0C07A ainsi que Frère Jordin : #FF9966
    Et, il y a longtemps, j'incarnais Vel'Cheran.
    Venez lire nos aventures dans l'univers d'Ambre !

  5. #185
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    36 154
    Des semaines ? Compte tenu des différences temporelles entre Rebma et l'ombre dans laquelle il se trouvait, cela pouvait vouloir dire bien plus... Que diable se passait-il ?
    " Plus que récemment, depuis des années, du moins à mon échelle. Mais les gens jouent rarement cartes sur table dans la famille, donc j'ignorais ce qu'elles étaient... Des cousines, je suppose. Leur nom vous serait peu utile."
    Si Edgar n'avait pas été là, perdu au milieu de leur triangle toxique, Harold aurait peut-être profité de cette porte de sortie : un simple geste et il aurait rejoint sa tante. Mais il se sentait une certaine loyauté envers son coéquipier et refusait de l'abandonner avec une étrangère dont il ne cernait pas du tout les desseins.
    " Ce qu'elles font là et pourquoi, je n'en sais rien. Les choses se précipitent un rien. Mais si vous me disiez plutôt pourquoi vous cherchiez à me joindre ?"
    Son aparté commençait à durer : Latone devait déjà deviner qu'il se tramait quelque chose.
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, en fin de parcours

  6. #186
    Avatar de Vel Cheran
    Vel Cheran est déconnecté a du RP en retard
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages 
    3 028
    "Tu as manqué quelques événements, dirais-je... En particulier, un de mes neveux - de tes cousins - est mort de manière suspecte, ce qui a mis la famille sens dessus dessous. Il vaudrait mieux que tu reviennes au Royaume quelque temps, histoire d'éclaircir un peu les choses."

    Elle parut songeuse un instant.

    "Les... "cousines" dont tu parles. Sont-elles près d'ici ? Dangereuses ?"
    Dernière modification par Vel Cheran ; 04/06/2020 à 17h29. Motif: Couleur
    En RP, je joue Séraphine Pierrejoyeuse, dont la couleur est : #D0C07A ainsi que Frère Jordin : #FF9966
    Et, il y a longtemps, j'incarnais Vel'Cheran.
    Venez lire nos aventures dans l'univers d'Ambre !

  7. #187
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    36 154
    " Dangereuses, comment pourrais-je le savoir ? dit-il. Nous sommes tous dangereux, non ?"
    Il jeta un oeil derrière son épaule.
    " Il y en a une juste ici, à quelques mètres. Une autre... je ne sais où. Nous étions en communication par Atout avant que vous ne surgissiez du néant."
    Il pinça les lèvres.
    " Ecoutez, je veux bien rentrer... si vous pensez que c'est utile..."
    Il avait un doute... Il n'était jamais allé en Ambre, n'y connaissait personne, et n'avait jamais eu l'intention de se mêler aux intrigues de la Cour.
    " Mais je rentrerai par mes propres moyens."
    Pas la peine de mentionner Edgar. Llewella n'y verrait qu'une stupide sentimentalité mal placée. Or Harold n'était pas sentimental et n'avait aucune intention de le devenir. C'était autre chose. Un besoin de mener les choses à terme, de refermer les portes, de boucler les boucles, tout simplement.
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, en fin de parcours

  8. #188
    Avatar de Vel Cheran
    Vel Cheran est déconnecté a du RP en retard
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages 
    3 028
    Llewella eut une moue contrariée, mais ne protesta pas.

    "Très bien, tu fais ce que tu veux, après tout. Mais sois prudent, et méfie-toi des armes à feu, même dans des Ombres où elles ne sont pas censées fonctionner."

    Elle sembla chercher quelque chose pendant un instant, avant de lui tendre une carte.

    "Si tu n'as plus d'Atout, je peux te donner le mien, au cas où..."


    HRP : j'ai corrigé la couleur de dialogue, j'avais distraitement utilisé celle de Nora.
    En RP, je joue Séraphine Pierrejoyeuse, dont la couleur est : #D0C07A ainsi que Frère Jordin : #FF9966
    Et, il y a longtemps, j'incarnais Vel'Cheran.
    Venez lire nos aventures dans l'univers d'Ambre !

  9. #189
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    36 154
    Harold accepta la carte. Les quelques atouts qu'il possédait étaient à la base et il n'était plus complètement sûr de pouvoir y retourner avant de quitter l'Ombre.
    " Je serai prudent." dit-il avec un flegme retrouvé.
    Il ne voyait pas bien ce qu'elle voulait dire avec cette histoire d'armes à feu — pour autant qu'il sache, elles fonctionnaient en tout cas très bien dans l'endroit où il se trouvait — mais il ne posa pas la question. En d'autres temps, il aurait estimé que rentrer en Ambre était la chose la plus dangereuse à faire, s'il s'y déroulait des heurts mystérieux, mais compte tenu de la compagnie qu'il avait fréquentée sans le savoir ces dernières années, il n'était plus certain de savoir, exactement, où se trouvait la sécurité.
    Il laissa à son aînée l'initiative de couper le contact ; cela lui semblait plus poli. Ensuite, il faudrait qu'il aille discuter avec Latone.
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, en fin de parcours

  10. #190
    Avatar de Vel Cheran
    Vel Cheran est déconnecté a du RP en retard
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages 
    3 028
    "Bien."

    Llewella coupa le contact, et Harold fut de nouveau seul. Au loin, il entendit un moteur d'hélicoptère qu'il reconnut comme étant l'un des leurs.
    En RP, je joue Séraphine Pierrejoyeuse, dont la couleur est : #D0C07A ainsi que Frère Jordin : #FF9966
    Et, il y a longtemps, j'incarnais Vel'Cheran.
    Venez lire nos aventures dans l'univers d'Ambre !

  11. #191
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    36 154
    Il fit volte-face pour retourner vers Edgar et Latone. Il lui semblait peu probable que ces derniers ne lui posent aucune question après tout le temps qu'il avait passé à bavarder dans le vide. Mais tout en regagnant l'endroit où ils se trouvaient, il jeta un oeil vers le ciel, à la recherche de Flavian et de son hélicoptère. S'ils pouvaient rentrer à la base avant d'avoir une conversation, ce serait tout bénéfice... Edgar serait en sécurité et il pourrait affronter Latone sans plus craindre les dégâts collatéraux.
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, en fin de parcours

  12. #192
    Avatar de Vel Cheran
    Vel Cheran est déconnecté a du RP en retard
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages 
    3 028
    Latone était affairée à ranger le campement, tandis qu'Edgar s'était relevé et s'appuyait sur un brancard replié, l'aidant du mieux qu'il pouvait. La pilote se tourna vers lui en l'entendant approcher mais ne dit rien.

    Au loin, Harold distingua l'hélicoptère en approche. Il était encore à quelques minutes de vol de leur position.
    En RP, je joue Séraphine Pierrejoyeuse, dont la couleur est : #D0C07A ainsi que Frère Jordin : #FF9966
    Et, il y a longtemps, j'incarnais Vel'Cheran.
    Venez lire nos aventures dans l'univers d'Ambre !

  13. #193
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    36 154
    Il croisa le regard de Latone, s'y attardant quelques secondes, mais ne dit rien non plus. Il lui parlerait à la base, pas avant. Il lui prêta plutôt main forte pour remballer leur matériel en attendant l'arrivée de Flavian. Mais en gardant un oeil sur elle. Nora avait dit qu'elle était dangereuse, mais Nora racontait potentiellement n'importe quoi. Lui-même n'avait rien à se reprocher. Il ferait face. Si seulement cet hélicoptère voulait bien arriver.
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, en fin de parcours

  14. #194
    Avatar de Vel Cheran
    Vel Cheran est déconnecté a du RP en retard
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages 
    3 028
    HRP : mille fois désolé pour le retard.


    Dans un vrombissement familier, l'hélicoptère acheva son approche et se stabilisa au-dessus d'eux.

    "Harold, ici Flavian, je me suis rapproché aussi près que possible mais il n'y a pas d'espace assez plat pour atterrir ici", annonça le pilote dans son bloc de poignet. "Gwyn va vous hélitreuiller, si ça vous va."
    En RP, je joue Séraphine Pierrejoyeuse, dont la couleur est : #D0C07A ainsi que Frère Jordin : #FF9966
    Et, il y a longtemps, j'incarnais Vel'Cheran.
    Venez lire nos aventures dans l'univers d'Ambre !

  15. #195
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    36 154
    " Bien sûr, répondit Harold avec un flegme feint. Edgar est blessé, on va vous l'envoyer en premier."
    Il se dirigea ensuite vers son compagnon d'infortune, puis leva les yeux vers l'hélicoptère. Il avait l'intention de passer le dernier, après Edgar et Latone. Avec un peu de chance, ils seraient bientôt de retour à la base, où il pourrait mettre ses affaires en ordre avant de déguerpir.
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, en fin de parcours

  16. #196
    Avatar de Vel Cheran
    Vel Cheran est déconnecté a du RP en retard
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages 
    3 028
    Edgar se laissa harnacher et s'envola dans les airs vers l'hélicoptère. Latone, quant à elle, avait plongé la main dans une poche et en sortit un jeu d'Atouts.

    "Maintenant que vous êtes en sûreté, je vais repartir sur les traces de Nora."

    Elle parcourut son jeu quelques instant, en sortit une carte et rangea les autres.
    En RP, je joue Séraphine Pierrejoyeuse, dont la couleur est : #D0C07A ainsi que Frère Jordin : #FF9966
    Et, il y a longtemps, j'incarnais Vel'Cheran.
    Venez lire nos aventures dans l'univers d'Ambre !

  17. #197
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    36 154
    C'était l'instant critique. Il pouvait ne rien dire, remonter dans l'hélicoptère et la laisser à ses pérégrinations mystérieuses, ou bien jouer franc jeu. Ce n'était pas son genre. Il avait vécu, toujours, dissimulé. Pourquoi se révéler aujourd'hui, alors qu'il ne savait rien d'elle ? Llewella l'avait mis en garde et il se trouvait dans un endroit désertique, à mille lieues de son environnement de prédilection.
    " Est-ce que je peux savoir pourquoi tu la traques ? Et pourquoi tu as feint d'être pilote d'hélicoptère dans notre équipe pendant toutes ces années ? Ou elle, d'ailleurs ?"
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, en fin de parcours

  18. #198
    Avatar de Vel Cheran
    Vel Cheran est déconnecté a du RP en retard
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages 
    3 028
    Latone baissa son Atout et regarda Harold d'un air indéfinissable. Elle sembla réfléchir à ce qu'elle devait dire ou non, et sa bouche se tordit dans une moue songeuse.

    "J'ai longtemps hésité entre elle et toi. Son comportement récent m'a confirmé que c'était elle que je cherchais. Mais..."

    Elle plissa les yeux.

    "Tu viens d'où, déjà ?"
    En RP, je joue Séraphine Pierrejoyeuse, dont la couleur est : #D0C07A ainsi que Frère Jordin : #FF9966
    Et, il y a longtemps, j'incarnais Vel'Cheran.
    Venez lire nos aventures dans l'univers d'Ambre !

  19. #199
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    36 154
    Il la regarda droit dans les yeux et sentit, sans pouvoir vraiment l'empêcher, son organisme se préparer à quelque chose, une éventualité, fuir ou attaquer, les vieux instincts définitoires de la vie. Il ne fit rien pour combattre cette subtile modification au coeur de ses cellules. Prudence élémentaire.
    " Est-ce vraiment l'endroit d'où on vient qui compte ? Ou les raisons qui nous poussent à agir comme nous le faisons ?" dit-il avec son flegme coutumier.
    Il n'avait rien à gagner à s'immiscer dans le conflit entre Latone et Nora. Il ne faisait confiance à aucune des deux et il n'aurait de réponses qu'en allant en Ambre. Il y aurait bien là quelqu'un pour l'informer sur les desseins de l'une ou l'autre. Et dans le fond, tout ça n'avait peut-être rien à voir avec la crise en cours, et, à l'échelle d'une vie éternelle, aucune importance. Une existence factice, éphémère, désormais terminée. Il se demanda s'il s'en souviendrait dans un siècle.
    Il attrapa le filin de l'hélicoptère.

    " Bonne traque. J'espère que tout ceci... a eu du sens, un jour, pour elle ou pour toi."
    Il haussa les épaules, puis s'adressa ensuite à Flavian, dans les hauteurs.
    " Je suis prêt à remonter."
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, en fin de parcours

  20. #200
    Avatar de Vel Cheran
    Vel Cheran est déconnecté a du RP en retard
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages 
    3 028
    Latone tritura la carte face visible quelques instants, l'air songeuse. On pouvait y voir un homme vêtu de noir et d'argent. Puis elle haussa les épaules à son tour.

    "Tu m'as toujours donné l'impression d'être quelqu'un de bien, Harold. Alors fais gaffe à toi et aux autres."

    Sans prendre la peine de s'éloigner, elle leva la carte devant ses yeux et se concentra dessus. Alors que Harold s'envolait dans les airs, elle disparut dans un rayon de lumière.

    "Où est-elle ?" demanda Edgar dès son arrivée dans l'hélicoptère.
    En RP, je joue Séraphine Pierrejoyeuse, dont la couleur est : #D0C07A ainsi que Frère Jordin : #FF9966
    Et, il y a longtemps, j'incarnais Vel'Cheran.
    Venez lire nos aventures dans l'univers d'Ambre !

  21. #201
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    36 154
    Harold poussa un bref soupir en regardant le sol en contrebas.
    " Elle ne rentre pas." dit-il laconiquement avant de s'asseoir.
    Ou alors elle le ferait par d'autres moyens, mais il avait un doute.

    " Rentrons. Cette intervention maudite a assez duré."
    Il passa une main lasse sur son visage poussiéreux et, sans pouvoir s'en empêcher, donna un coup de poing rageur dans la paroi de l'hélicoptère, surprenant sans doute ses compagnons peu habitués à ce type de sautes d'humeur. Mais en une seule sortie, une stupide sortie pour un stupide signal, il avait perdu trois des huit membres de son équipe. Lui-même allait devoir quitter les lieux pour une durée qu'il espérait courte, mais qui, au rythme du passage du temps en Ambre, serait peut-être catastrophique pour cette Ombre. Il était difficile de voir quoi que ce soit de positif dans toute cette histoire. Ils avaient sauvé des gosses, oui. Mais qui ne venaient même pas de ce monde.
    Il se frotta les yeux, relâcha sa respiration. Il fallait qu'il se repose un moment, il ne pensait plus droit.
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, en fin de parcours

  22. #202
    Avatar de Vel Cheran
    Vel Cheran est déconnecté a du RP en retard
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages 
    3 028
    Edgar ne dit rien. Tête basse, il semblait abattu lui aussi.

    Gwyn et Hécate étaient également à bord, et cette dernière s'occupait des blessures d'Edgar. Le mécanicien laissa Harold tranquille quelques instants et partit discuter avec Flavian avant de revenir s'enquérir sur son état.


    "T'es blessé quelque part ou tout va bien ? Sinon, Flavian souhaiterait que tu lui indiques où est Sam, qu'on puisse lui... donner une sépulture décente."
    En RP, je joue Séraphine Pierrejoyeuse, dont la couleur est : #D0C07A ainsi que Frère Jordin : #FF9966
    Et, il y a longtemps, j'incarnais Vel'Cheran.
    Venez lire nos aventures dans l'univers d'Ambre !

  23. #203
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    36 154
    HRP : merci Vel

    Harold le rassura puis leur indiqua la direction dans laquelle ils pourraient trouver le cadavre. Flavian le localisa aisément et Gwyn descendit le chercher. Il l’étendit ensuite à leurs pieds, recouvert d’un drap. Personne ne dit rien. Il n’y avait rien à dire. Le retour jusqu’à la base se déroula en silence. Qu’Harold ne dise rien n’était pas inhabituel, il avait ses moments de silence, mais généralement Nora et Edgar se charriaient, Gwyn essayait de calmer le jeu, Flavian et Sam débriefaient la mission. L’ambiance qui régnait à cet instant dans la carlingue résumait tout, trop bien, et à l’idée de ce qu’il s’apprêtait à leur asséner, Harold se sentit vaguement mal. Mais il n’avait pas de prise claire sur ce qu’il ressentait, juste un espèce de malaise qui n’avait pas de nom.

    Une fois qu’ils eurent rallié la cité et leur base, ils se séparèrent un moment. Edgar alla avec Hécate à l’infirmerie, Gwyn se chargea du corps de Sam et Flavian resta dans l’hélicoptère pour les dernières vérifications techniques. Harold se dirigea directement vers ce qui était davantage une cabine qu’une chambre, et où il avait ses affaires. Il était fatigué, mine de rien, mais il n’avait pas encore le temps de s’en soucier. Il se trouva une tenue de rechange, passa sous la douche, puis fit son sac. Ce fut très rapide : il ne possédait quasiment rien. Il retrouva l’atout de Llewella, le glissa entre les pages d’un livre choisi au hasard pour ne pas l’abimer, puis passa sa garde-robe en revue sans savoir qu’y choisir : rien ne conviendrait pour Rebma. Les vêtements qu’il avait portés autrefois, en partant, s’étaient perdus depuis longtemps, sans doute dès sa première étape. D’ombre en ombre, il avait changé de vêtements, de peau, constante mue pour s’adapter à un nouvel environnement, avec ses contingences physiques et ses coutumes. Il choisit un pantalon et une chemise qu’il avait à peine portés, pour des occasions spéciales, des cérémonies officielles dans la Cité, remise d’une médaille du mérite, levée de fonds en faveur des équipes de sauvetage, quelques enterrements. Il ne prit ni la veste, ni les chaussures, mais plia soigneusement le reste et le rangea dans son sac. Il en referma ensuite les fermetures étanches et rabattit la housse de protection. Il n’avait besoin de rien d’autre.
    Puis il rejoignit la salle de réunion où, comme il l’avait supposé, les uns et les autres convergèrent peu à peu. Flavian arriva le premier, Hécate et Edgar ensuite, Gwyn le dernier. Voilà à quoi ils se résumaient désormais. Quatre vaillants survivants. Et lui. Qui allait leur donner le coup de grâce.

    Il ne fit pas de grands discours, exposa les faits froidement, sans doute trop, mais il n’avait jamais été doué pour gérer les émotions, les siennes et encore moins celles des autres. Il devait partir pour régler des problèmes là d’où il venait. Un endroit lointain, un ailleurs qu’il décrivit un peu comme une planète voisine, mais qui était en fait un autre monde. Nora et Latone en étaient originaires, elles aussi, mais il ne l’avait jamais suspecté.
    Le verbaliser était franchement désagréable, mais c’était la vérité.
    Gwyn l’écouta sans rien dire, Edgar était déjà au courant, Hécate eut le rire bref de celle qui pense que son interlocuteur vient de péter une durite. Flavian posa des questions, auxquelles Harold s’efforça de répondre. Le pilote ne parut pas complètement convaincu mais ne l’empêcha pas de poursuivre.
    Harold était désolé, il le dit, le pensait, sans être certain que c’était exactement ce qu’il ressentait.
    Puis il promit de revenir, dès que possible. Un instant, il songea à leur exposer ses projets : les rassembler, partir de cet endroit, les sauver de la seule manière réaliste. Mais il se retint, conscient que c’était un vœu pieu qu’il n’était pas certain de pouvoir réaliser. Il leur proposa une alternative : suspendre les opérations en son absence, ou les poursuivre en recrutant. Gwyn était son second, il prendrait logiquement la tête du groupe. Lorsqu’il serait de retour, il réintégrerait leurs rangs.
    S’ils voulaient encore de lui, remarqua Flavian un peu acide.
    Harold accusa le coup sans broncher. Il pouvait comprendre que, pragmatiquement, on le remplace. Moins qu’on puisse lui en vouloir : il n’était responsable de rien de ce qui s’était produit. Ou du moins l’espérait-il.
    Il ne chercha pas à leur expliquer qu’il n’avait pas le choix, qu’il ne voulait pas partir, mais que s’il ne le faisait pas, Llewella le harcèlerait jusqu’à ce qu’il se montre raisonnable, si d’autres cousins ne débarquaient pas avec leurs propres projets. En obtempérant d’emblée, il gagnait du temps et il les protégeait — pas comme Sam, qui en avait fait les frais tragiques. Et il aurait peut-être des réponses. Elles n’étaient pas critiques pour ses équipiers, dépassés par la situation, mais pour lui, elles étaient indispensables. Il fallait qu’il comprenne ce qui s’était passé pour pouvoir s’assurer que cela ne se reproduirait jamais.
    De toute façon son choix était fait, il partirait après une courte période de repos. Mine de rien, toutes ces heures d’errance, de lutte et de métamorphose commençaient à peser sur son organisme.
    Il les abandonna et regagna sa cabine, sans se soucier outre mesure de la conversation animée qui explosa sur ses pas.
    Son répit fut de courte durée. On frappa à sa porte avant qu’il n’ait pu se coucher. Edgar s’introduisit dans la pièce, légèrement hors d’haleine, et exigea qu’il l’emmène avec lui. Il refusa. Le jeune militaire insista mais Harold demeura inflexible. C’était une idée folle, dangereuse, potentiellement mortelle. Il était hors de question qu’il expose qui que ce soit à l’univers qu’il s’apprêtait à rallier. Il ne dit pas à Edgar qu’il n’était jamais allé en Ambre et qu’il n’avait aucune idée de ce qu’il allait bien pouvoir y faire. Cela n’aurait pas rassuré Edgar et il aurait insisté encore davantage pour lui servir de garde du corps. Harold essaya au contraire de le convaincre que tout irait bien, et vite, et que c’était ici qu’on avait besoin de ses compétences, urgemment, pour empêcher que l’équipe se disloque. Quand Edgar partit, il n’était pas tout à fait certain d’avoir réussi à le faire changer d’avis, mais peu importait : il s’en irait seul et par un chemin où personne ne pourrait le suivre. Il ne s’interrogea pas outre mesure sur le pourquoi d’un tel attachement. Les êtres humains avaient des élans incompréhensibles et il n’avait pas le temps de s’y attarder.

    ***

    Harold quitta la cité par la porte Nord, présentant son laissez-passer aux deux hommes en faction, qui, s’ils s’étonnèrent de le voir sortir à pied, n’en dirent rien. Il mit son masque filtrant pour se protéger des émanations d’un puits sulfureux situé un peu plus haut sur la piste et se dirigea droit vers l’est. Il ne prit pas la peine de se retourner. Il était conscient de la précarité de toute survie en ces lieux, et contempler les parois rongées de leur refuge ne lui remonterait certainement pas le moral. Il avait promis de revenir, il avait l’intention de tenir cette promesse, mais il n’était pas certain qu’il en aurait le temps.

    Il contourna la carcasse d’un ancien avion de ligne recouvert d’une couche de boue désormais durcie, puis s’engagea sur l’étroit sentier qui menait à l’océan. Autrefois, s’il devait en croire les anciennes cartes, il y avait eu six océans distincts. Aujourd’hui, il n’en restait plus qu’un, gigantesque et tumultueux, généralement toxique, glacé par endroits, bouillonnant à d’autres, presque mort. Il encerclait les dernières terres, les rongeant peu à peu, gagnant du terrain à la faveur de chaque éruption volcanique, de chaque tremblement de terre. La montée des eaux avait commencé par le nord, engloutissant les anciennes cités prospères et hautement technologiques dont Sam avait été originaire. Avant d’avoir la gorge arrachée par un pseudo-chien. Pauvre gamin. Il se destinait à la neurochirurgie avant d’être propulsé urgentiste, comme tous les médecins qui avaient survécu aux premières catastrophes.

    Harold arriva sur la rive fâché et déçu. Ces lieux, qu’il avait choisis et aimés, étaient souillés par le mensonge, exactement comme Rebma. Il avait cru y trouver un refuge, un endroit où les choses seraient ce qu’elles étaient, rien d’autre, où les secrets seraient triviaux, les faux semblants négligeables. Mais la tare de sa famille l’avait suivi… Il faudrait qu’il interroge Llewella, pour savoir s’il existait un moyen de détecter la trace de la Marelle chez autrui. Il était trop tard pour cette fois.

    Il baissa les yeux vers l’eau en contrebas, sombre et violente, vingt mètres de chute avant l’écume. Il n’en avait pas peur. Même noire, même polluée et hostile, elle était familière, le giron primordial, reflet en cet instant de ses pensées. Il aurait pu se déshabiller mais il n’en fit rien. Il vérifia que son sac étanche était bien fermé, puis prit une profonde inspiration avant de sauter. Son corps percuta l’onde, il s’enfonça sous les flots, et il libéra la bête en lui.
    Certains auraient sans doute choisi le requin, létal et rapide, d’autres le dauphin, subtil et audacieux, mais Harold n’avait ni l’un ni l’autre en lui. Il laissa son être se détendre et se multiplier, adopter la souplesse de celui qui s’adapte à défaut de lutter, et devint pieuvre, polymorphe et prudent, sans doute un peu retors. Puis il se mit en route.

    Il joua avec la lumière au travers des vagues, en contrehaut. Avec la température sur sa peau molle. Avec la force du courant, la couleur du sable en bas, la forme d’un premier corail, la teinte des rochers, l’odeur des algues. Il invita des organismes invisibles à peupler l’eau, de plus en plus transparente, de moins en moins acide, entendit le souffle d’un profond apaisement à mesure qu’il glissait entre les ombres en assainissant son environnement. Sa progression devint plus simple quand il atteignit un océan pur et vivant, bruissant de vie en mouvement. Il se concentra alors sur les détails, un à un, pour recréer la mer originelle. Il n’avait plus procédé à ce délicat calibrage depuis longtemps — tous ses voyages précédents s’étaient déroulés au petit bonheur la chance, sans objectif particulier — et sans doute cela lui prit-il du temps, trop de temps, pour atteindre son but. Mais ses déambulations lui calmaient les sens et l’esprit, et comme il se faisait plus pieuvre et moins Ambrien, il retrouvait, par la force des choses, son sang-froid. Tranquillement. Coquillages, petits poissons, anémones, il rampait sur un tapis multicolore et magnifique, devinant la raie enfouie, la tête vorace d’une murène, admirant un instant le ballet de mille crevettes minuscules avant de survoler, en quelques mouvements de tentacules, un combat de crabes enfiévrés.

    Pas assez d’hippocampes, requins trop rapides, surface trop proche, vagues trop timides, ajustements progressifs, jusqu’à être satisfait, et convaincu. L’odeur de l’écurie, il est presque surpris d’y être arrivé si aisément. Il n’a jamais identifié un quelconque désir de rentrer chez lui. Il est parti depuis… au moins vingt ans, en années personnelles. Sans doute presque rien en années ambriennes. Il le découvrira bien assez tôt. Et la cité se dresse, là-bas dans l’onde verte, il en devine les formes élancées, déjà, bientôt les rues, il lui suffira d’en franchir les limites et d’abandonner quatre de ses membres, de retrouver un squelette, de changer de forme, se redresser, pour redevenir lui-même.
    Un des lui-mêmes, plutôt.
    Celui qui convient à Rebma.
    Dernière modification par Galathée ; 31/07/2020 à 08h37.
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, en fin de parcours

Page 7 sur 7 PremièrePremière ... 567

Discussions similaires

  1. [CFA] Ambre
    Par Galathée dans le forum Le cabinet littéraire et B.D.
    Réponses: 33
    Dernier message: 28/08/2020, 11h05
  2. [Proposition] Ambre
    Par Vel Cheran dans le forum Partie en cours
    Réponses: 66
    Dernier message: 21/04/2019, 12h00
  3. Petite intervention de ma part…
    Par Prof Errata dans le forum La Chambre des Scribes
    Réponses: 7
    Dernier message: 06/08/2017, 23h11
  4. Ambre
    Par Galathée dans le forum Anciennes parties
    Réponses: 13
    Dernier message: 18/05/2006, 14h53
  5. Ambre
    Par Galathée dans le forum Anciennes parties
    Réponses: 59
    Dernier message: 31/01/2006, 17h30

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250