Page 14 sur 15 PremièrePremière ... 412131415 DernièreDernière
Affichage des résultats 391 à 420 sur 429

Discussion: [MP] Histoire : Armand

  1. #391
    Smidge Invités
    Louis Marquand, resté en bas des marches, lui lançait de grands signes interrogateurs, mais Emile peinait toujours à identifier l'autre voix. Il escalada le plus silencieusement possible - dans un manoir où chaque planche craquait, bien sûr... - quelques marches supplémentaires, et perçut enfin une bride de conversation.

    "L'autre", s'avérait être l'inspectrice.

    "...lement savoir que vous avez un fils. Quel âge a t-il ?", capta-t-il.
    "Il y a déjà plusieurs années que nous nous fréquentons moins, monsieur le Comte et moi-même...", répondit la voix de mademoiselle Stoän.

    La suite de sa réponse fut cependant interrompue par une nouvelle intervention du notaire en contrebas.

    "Emile ?, chuchota-t-il trop fort. Tout va bien ?"

  2. #392
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Localisation
    Dordogne
    Messages 
    1 141
    Emile recula à taton sommant d'un geste un peu brusque de pure reflexe sommant au notaire de faire silence.

    http://toutlemondesontrolistes.blogs...nitiation.html
    Ancien moddeur pour bg2, critique sur la sphère roliste et gamedesigner en herbe

  3. #393
    Smidge Invités
    Louis Marquand s'excusa tacitement, et lança à Emile du bout des lèvres.

    "Vous pensez que la voix est libre ?"

    Quelques pas se rapprochèrent dangereusement à l'étage, et Emile préféra s'immobiliser sur-le-champ. Quelques secondes plus tard, les pas s'éloignèrent jusqu'à disparaître complètement dans un claquement de porte qui résonna jusqu'au rez-de-chaussée.
    Dernière modification par Smidge ; 24/11/2013 à 19h17.

  4. #394
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Localisation
    Dordogne
    Messages 
    1 141
    "Je pense que nous ferions mieux d'attendre quelques instants. L'étage n'est pas désert..."

    http://toutlemondesontrolistes.blogs...nitiation.html
    Ancien moddeur pour bg2, critique sur la sphère roliste et gamedesigner en herbe

  5. #395
    Smidge Invités
    L'étage n'était pas désert, c'était sûr. En revanche, les voix ne portaient plus jusque là. L'un des deux interlocuteurs avait dû refermer une porte.

    Le plus simple étant bien entendu de monter discrètement voir laquelle...

  6. #396
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Localisation
    Dordogne
    Messages 
    1 141
    Emile fit signe à louis marquand de l'accompagner tandis qu'il montais discrètement.

    http://toutlemondesontrolistes.blogs...nitiation.html
    Ancien moddeur pour bg2, critique sur la sphère roliste et gamedesigner en herbe

  7. #397
    Smidge Invités
    Du vestibule à l'étage, on entendait un échange de voix étouffé qui venait de l'atelier du maître, dont la porte était fermée. En face en revanche, en direction de la chambre et du bureau, la porte était toujours ouverte, et la voie semblait libre.

    Sans attendre, Louis et Emile se faufilèrent dans le bureau du Comte.

    "Vous vous souvenez du code ?", chuchota maître Marquand, en désignant le coffre-fort.

  8. #398
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Localisation
    Dordogne
    Messages 
    1 141
    Emile le regarda l'air intrigué.

    "Euh oui. Je crois que oui. Pourquoi vous avez une idée en tête ?"

    http://toutlemondesontrolistes.blogs...nitiation.html
    Ancien moddeur pour bg2, critique sur la sphère roliste et gamedesigner en herbe

  9. #399
    Smidge Invités
    Louis Marquand haussa les sourcils, surpris.

    "Je pensais... que vous aviez besoin de quelque chose s'y trouvant... ?, répondit-il, hésitant. N'aviez-vous pas mentionné une vieille clé, lorsque nous l'avons ouvert hier soir ?"

    Quelques bruits dans le couloir qui reliait la chambre et l'atelier les figèrent tous deux sur place. Fort heureusement, les pas s'éloignèrent bien vite en direction du rez-de-chaussée, ramenant un silence réconfortant dans le bureau.
    Dernière modification par Smidge ; 15/12/2013 à 21h07.

  10. #400
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Localisation
    Dordogne
    Messages 
    1 141
    Emile ferma les yeux conscient de sa betise.

    "Oui en effet, peut être cette vieille clé pourrait nous venir en aide. Allons y."

    Se faisant il lui emboîta le pas.

    http://toutlemondesontrolistes.blogs...nitiation.html
    Ancien moddeur pour bg2, critique sur la sphère roliste et gamedesigner en herbe

  11. #401
    Smidge Invités
    Ils arrivèrent enfin dans le grand hall, fort heureusement désert.

    Hélas, la porte n'était pas seulement verrouillée. En travers, de larges planches clouées barraient aussi le passage.

    "Je pensais... que vous aviez besoin de quelque chose s'y trouvant... ?, répondit-il, hésitant. N'aviez-vous pas mentionné une vieille clé, lorsque nous l'avons ouvert hier soir ?"

    "Aie..., s'exclama le notaire. Cela risque d'être plus compliqué que je ne le pensais..."

    Ils s'avancèrent tous deux un peu plus près, vérifiant une nouvelle fois l'absence de visiteurs impromptus. Louis Marquand inséra la clé dans la serrure.

    "Elle tourne...", ajouta-t-il, soulagé.

    Il désigna ensuite la barricade improvisée.

    "Ne manque plus qu'à s'occuper de ça..."
    Dernière modification par Smidge ; 18/12/2013 à 11h46.

  12. #402
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Localisation
    Dordogne
    Messages 
    1 141
    Emile essaya de s'y frayer un passage.

    http://toutlemondesontrolistes.blogs...nitiation.html
    Ancien moddeur pour bg2, critique sur la sphère roliste et gamedesigner en herbe

  13. #403
    Smidge Invités
    Les planches ne résistèrent guère longtemps aux bras puissants du majordome. Le visage de Louis Marquand se crispa à chaque craquement, mais tandis qu'il surveillaient les éventuelles allées et venues dans le grand hall désert, personne ne vint.

    Dans une grincement sinistre, la porte s'ouvrit. Un air tout droit sorti d'outre-tombe emplit l'atmosphère un instant.

    Quelques secondes de silence plus tard, les yeux d'Emile s’accommodèrent péniblement à la pénombre ambiante, découvrant petit à petit une pièce désaffectée au mobilier délabré.

    "Il faudrait peut-être dissimuler tout ceci ?", suggéra le notaire d'une voix inquiète en pointant les copeaux de bois éparpillés sur le marbre blanc.

  14. #404
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Localisation
    Dordogne
    Messages 
    1 141
    "Oui cela va de soi."

    Se faisant il entreprit de dissimuler les planches contre l'un des contreforts du mur intérieur.

    http://toutlemondesontrolistes.blogs...nitiation.html
    Ancien moddeur pour bg2, critique sur la sphère roliste et gamedesigner en herbe

  15. #405
    Smidge Invités
    L'intérieur était sombre. Très sombre.

    Les fenêtres, depuis longtemps condamnées, ne laissaient passer que de maigres raies de lumières. On devinait dans la pénombre quelques meubles recouverts de poussière d'où s'échappaient d'épaisses toiles d'araignées. Que pouvait-bien renfermer ce lieu ? Et pourquoi était-il demeuré clos si longtemps ? Une sensation de malaise imperceptible s'insinuait dans ses entrailles. Comme s'il n'avait pas le droit d'être ici. Comme si personne n'avait le droit.

    "Diantre !, s'exclama tout à coup Louis Marquand, manquant de le faire sursauter. On y voit goutte !"

    Il avait raison. Le soir tombant, il n'allait pas falloir compter sur la lumière naturelle pour se repérer.

    Il était cependant toujours possible de s'aventurer à l'aveuglette dans la pièce, mais Fernand devait sans aucun doute disposer de lampes dans la remise.

    Ses réflexions furent toutefois interrompues par autre chose. "Quelqu'un" s'approchait de l'entrée.
    Dernière modification par Smidge ; 04/01/2014 à 18h05.

  16. #406
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Localisation
    Dordogne
    Messages 
    1 141
    Emile recula sans un bruit dans l'un des coins les plus noir de la pièce.

    http://toutlemondesontrolistes.blogs...nitiation.html
    Ancien moddeur pour bg2, critique sur la sphère roliste et gamedesigner en herbe

  17. #407
    Smidge Invités
    Louis Marquand s'était lui aussi immobilisé, ou du moins ne faisait-il guère plus de bruit, difficile d'en dire davantage dans l'obscurité.

    Emile attendit quelques secondes, retenant sa respiration et tendant l'oreille...

    Mais rien. Soit la personne qui s'était approchée ne faisait plus le moindre bruit à son tour, soit elle était partie.

    Il n'eut cependant pas le loisir d'évoquer le sujet avec son voisin qu'un bruit sourd et puissant fit trembler les murs de la pièce. On aurait dit le grondement du tonnerre... ou d'une bête démoniaque enragée...

    Quelques secondes plus tard, le silence régnait de nouveau dans l'obscurité menaçante, à peine perturbé par quelques feulements rauques inquiétants...

    Que se passait-il donc ici... ?

    "Emile ?, murmura une voix blanche. Vous êtes toujours là... ?"

  18. #408
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Localisation
    Dordogne
    Messages 
    1 141
    "Oui, tout va bien. Vous avez vu quelque chose ? Il fait tellement sombre..."

    http://toutlemondesontrolistes.blogs...nitiation.html
    Ancien moddeur pour bg2, critique sur la sphère roliste et gamedesigner en herbe

  19. #409
    Smidge Invités
    Quelques minutes s'étaient écoulées dans un silence oppressant. Seule la faible lumière en provenance de la porte principale leur permettait de distinguer leurs propre pieds, et l'étrange évènement quelques minutes plus tôt les avait tous deux abasourdi.

    Que se passait-il dans cette pièce ? Avaient-ils, en ouvrant cette porte, libéré... "quelque chose" ? Les rumeurs allaient bon train au sujet de cette aile du château...

    "Nous devrions peut-être aller chercher de quoi nous éclairer, suggéra Louis. Vous savez où on peut trouver ça ?"

    Ce n'étaient pas les bougies qui manquaient au château, mais avant qu'Emile n'ait l'opportunité de lui répondre, le sol se mis à trembler derechef.

    La "Bête" rugissait de nouveau.
    Dernière modification par Smidge ; 16/01/2014 à 12h59.

  20. #410
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Localisation
    Dordogne
    Messages 
    1 141
    Emile avança derechef comme poussé par la peur. Il se passait quelque chose ici et il avait besoin de savoir quoi. Emile avanca à taton faisant progresser ses mains dans le noir à la recherche de repères.

    "Attendez une seconde..."

    http://toutlemondesontrolistes.blogs...nitiation.html
    Ancien moddeur pour bg2, critique sur la sphère roliste et gamedesigner en herbe

  21. #411
    Smidge Invités
    Ses mains se heurtèrent à une sorte de grande table délabrée, vers ce qui semblait être le centre de la pièce. Ses yeux s'accoutumant lentement à l'obscurité, il distinguait petit à petit les proportions de la pièce dans laquelle ils se trouvaient. Haute de plafond, comme le reste de l'édifice, et ce qui lui semblait être deux escaliers (mais dans quel état ?) qui montaient vers l'étage... On aurait dit une sortie de copie de la grande salle à manger de l'aile Sud. En plus poussiéreux.

    Et en plus inquiétant...

    D'où pouvaient venir ces... bruits ? Il s'était refusé à penser à un rugissement, mais c'était pourtant le premier mot qui lui était venu à l'esprit. Ils semblait éloignés, mais pourtant si proche, si présents. Comme émanant des murs eux-mêmes...

    Dans tous les cas, s'il parvenait à se faire une idée des lieux, il n'était toujours envisageable d'espérer explorer quoique ce fut ici sans autre source de lumière.

    Maître Marquand s'apprêtait à lui répondre qu'Emile sentit le socle de la table sous ses doigts se soulever du sol dans une puissante détonation avant de retomber avec fracas.

    Son coeur se mit à battre la chamade, tandis qu'il écarquillait les yeux dans toutes les directions à la fois.

    Qui - ou quoi - d'autre pouvait bien se trouver ici... ?

    De longues minutes d'un silence assourdissant s'écoulèrent.

    Et enfin, des bruits de bas, proches. De plus en plus proches...
    Dernière modification par Smidge ; 25/01/2014 à 12h39.

  22. #412
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Localisation
    Dordogne
    Messages 
    1 141
    Emile tenta de se rapprocha de son compagnon d'infortune comme pris par une angoisse inexplicable.

    http://toutlemondesontrolistes.blogs...nitiation.html
    Ancien moddeur pour bg2, critique sur la sphère roliste et gamedesigner en herbe

  23. #413
    Smidge Invités
    Tout à coup, un bruit réconfortant par sa familiarité retentit dans tout le château.

    On sonnait à l'entrée sud.

  24. #414
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Localisation
    Dordogne
    Messages 
    1 141
    Bon sang on sonnait ! Vite se faufilez, boucher le passage proprement sans se faire remarquer et accourir avant que l'on ne remarque son absence.

    http://toutlemondesontrolistes.blogs...nitiation.html
    Ancien moddeur pour bg2, critique sur la sphère roliste et gamedesigner en herbe

  25. #415
    Smidge Invités
    A peine Emile avait-il franchi la porte qu'il s'entreprit le plus vite possible à dissimuler les quelques planches des restes de la barricade encore disséminées de part et d'autres...

    Il n'avait qu'à peine entamé son rangement de fortune qu'une voix le fit sursauter de derrière une colonne.

    "Ah, monsieur Martineau ! s'exclama la lieutenante dès qu'elle le vit surgir de derrière la porte. D'où est-ce que vous arrivez comme ça ?"

    Décidément, cette femme le suivait où qu'il aille...

    "Oh, c'est vous, répondit-il, quelque peu confus. Nous... Je... J'ai entendu un grand bruit faire trembler les murs... Ne sachant d'où il pouvait venir, je suis allé jeter un oeil là où nous n'allons que rarement voir..."

    Il désigna la porte derrière lui.

    "Mais pardonnez-moi, poursuivit-t-il. Je dois faire mon travail, et aller accueillir la personne qui sonne... Vous permettez... ?"
    "Bien sûr, allez-y, acquiesça-t-elle d'un sourire forcé. D'ailleurs, je vous accompagne."

    Il n'avait de toute façon guère le choix.

    Tous deux traversèrent le grand salon et la salle à manger, en direction du hall sud. Là, plusieurs lumières vives bleutées auréolaient les vitres de la grande salle. Emile ouvrit la porte, découvrant un policier en uniforme. Celui-là même qui l'avait escorté - ou plus vraisemblablement surveillé... - jusqu'au marché quelques heures plus tôt.

    "Bonsoir !, s'introduisit le même jeune homme. L'inspecteur Lemaçon est-elle ici ?"

    Emile acquiesça et l'invita à entrer. Le policier se dirigea vers son supérieur, lui murmurant quelques mots.

    "Monsieur Martineau, l'interpela l'inspectrice, pouvez-vous conduire ces messieurs auprès du deuxième corps ?"


    [HRP : le corps de Mylène se trouvait aux dernières nouvelles dans la suite, dans l'aile Nord]
    Dernière modification par Smidge ; 01/02/2014 à 14h54.

  26. #416
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Localisation
    Dordogne
    Messages 
    1 141
    "Bien sur, veuillez me suivre monsieur."

    Il le conduisit ainsi jusqu’au corps d'un pas égal.

    http://toutlemondesontrolistes.blogs...nitiation.html
    Ancien moddeur pour bg2, critique sur la sphère roliste et gamedesigner en herbe

  27. #417
    Smidge Invités
    Emile escorta la jeune homme jusqu'à l'aile Nord. Curieusement, il semblait avoir fait bonne impression, car le policier lui raconta quelques banalités le temps de leur trajet. Emile jeta un bref regard en direction de la porte de l'aile Est lorsqu'ils traversèrent le grand hall, mais rien ne semblait avoir bougé de ce côté là. Louis Marquand s'y trouvait-il toujours... ? Sans afficher la moindre émotion à ce sujet, il poursuivit dans le couloir devant lui.

    Emile s'apprêtait à ouvrir la porte à double battants de la grande suite qu'un grondement sourd et puissant fit trembler les murs et le sol. "Ca " recommençait, de nouveau.

    Surgissant comme un fauve derrière eux, l'inspectrice - qui venait de les rejoindre - bondit l'arme au poing à l'intérieur de la pièce... pourtant vide, si on faisait abstraction du corps de la jeune Mylène sous le drap noir.

    Vide... ?

    La pièce baignait pourtant dans une étrange aura poussiéreuse, qui laissait penser qu'elle avait été inhabitée depuis plusieurs années...

    Les deux policiers s'échangèrent un regard. Le jeune homme s'avança à pas de loup en direction de la porte du bureau, qu'il ouvrit violemment d'un seul coup de pied.

    De là où il était, Emile ne pouvait qu'apercevoir un nuage de fumée grise qui obscurcissait sa vue...

    "Il y a quelqu'un ?", lança l'inspectrice, sans obtenir de réponse.

    Que se passait-il, ici ?

    Elle s'approcha du mur en face, sur lequel elle fit glisser sa main.

    "Il y a quelque chose, ici."

    Emile connaissait pourtant ce château sur le bout des doigts. Et il n'avait jamais entendu parler de quelque chose "d'autre" dans cette pièce...

    "Vous avez trouvé quelque chose, chef ?, interrogea son collègue. Vous croyez... qu'il y a quelque chose derrière ?"
    "J'en ai l'impression, répondit-elle. Et il y a certainement une façon d'accéder de l'autre côté sans être obligé de faire sauter le mur. Essayez de trouver un genre de mécanisme."

    Sur ces paroles, les deux agents de police passèrent la pièce au peigne fin...

    Emile était quelque peu perdu dans ses pensées, s'interrogeant sur un éventuel passage secret dans le château... Et si tout cela avait un rapport avec ce fameux "trésor" évoqué dans le testament ?

    Une voix forte le tira de ses réflexion.

    "Tout va comme vous voulez monsieur Martineau ? Il sursauta. N'hésitez *surtout* pas à nous aider si vous n'avez plus d'affaires urgentes à régler..."
    Dernière modification par Smidge ; 14/02/2014 à 10h22.

  28. #418
    Smidge Invités
    Le majordome sursauta à sa question, et répondit d'un sourire forcé.

    "Pardonnez-moi, je pensais à autre chose..., s'excusa-t-il. Je vais devoir vous laisser."

    Il les salua tous les deux et s'éclipsa dans le couloir. Un petit détour par le bureau à l'étage pour s'équiper d'un chandelier et de quelques bougies, et il aurait le champ libre pour retourner dans l'aile Est.


    Une fois de retour dans le hall central, Emile vérifia qu'il était bien seul, et s'engouffra de nouveau dans la pièce obscure qu'il avait quittée quelques minutes plus tôt.

    "Louis, vous êtes là ?", lança-t-il.

    Pas de réponse. Soit le notaire s'était éclipsé à son tour... soit il lui était arrivé quelque chose.

    Un craquement d'allumette plus tard, la salle s'illuminait timidement dans une danse orangée qui projetait des ombres improbables et inquiétantes sur les murs.

    On aurait dit... une salle de banquet, à en juger par les longues tables toutes parallèles qui striaient la pièce, et les têtes empaillées en décomposition sur les murs... Au fond, trois couloirs parallèles menaient il ne savait où, et dans chaque coin en face de lui, un escalier montait vers l'étage.

    Dans tous les cas, personne ne semblait avoir mis les pieds ici depuis une éternité.

  29. #419
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Localisation
    Dordogne
    Messages 
    1 141
    Emile s'approcha de l'escalier afin de tester sa solidité. Ou pouvez t-il bien mener ? Dan une partie oublié du château ?

    http://toutlemondesontrolistes.blogs...nitiation.html
    Ancien moddeur pour bg2, critique sur la sphère roliste et gamedesigner en herbe

  30. #420
    Smidge Invités
    Le bois était sans aucun doute vermoulu, mais en s’appuyant sur le bord, il ne faisait que grincer.

    Une fois à l'étage, Emile balaya son chandelier devant lui, illuminant épisodiquement un plafond en poutres apparentes constellé de toiles d'araignées et de poussière.

    La pièce était stupéfiante. Sans doute la plus vaste de tout le château, en réalité. Un immense parquet, sans meuble ni cloison, à perte de vue. Tout l'étage n'était qu'une seule et unique pièce. Qu'avait-il pu y avoir ici auparavant... ? Difficile de savoir...

    Cela dit, ce n'étaient pas les lieux à fouiller qui manquaient, et s'il devait trouver quelque chose, autant commencer tout de suite...
    Dernière modification par Smidge ; 21/02/2014 à 14h37.

Discussions similaires

  1. [Histoire] Histoire à quatre mains.
    Par Althéa dans le forum La Grande Bibliothèque Impériale
    Réponses: 28
    Dernier message: 28/02/2013, 15h16
  2. Garfield (ex - Armand Clerval)
    Par Garfield dans le forum Présentation des membres
    Réponses: 15
    Dernier message: 19/07/2011, 13h56
  3. Armand
    Par Armand dans le forum Présentation des membres
    Réponses: 28
    Dernier message: 28/09/2009, 20h31
  4. [Histoire] Histoire policière sans titre
    Par Althéa dans le forum La Grande Bibliothèque Impériale
    Réponses: 54
    Dernier message: 09/06/2009, 21h48
  5. [Melandien] Armand Clerval
    Par Garfield dans le forum Les Archives du RP
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/11/2006, 18h25

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258