Page 4 sur 4 PremièrePremière ... 234
Affichage des résultats 91 à 105 sur 105

Discussion: [MP] Histoire : Lekhtarin

  1. #91
    Date d'inscription
    January 2013
    Localisation
    Dans mon antre, en train de dormir sur mon or.
    Messages 
    476
    Marjorie commença alors à s'intéresser à la femme qui interrogeait. Un inspecteur de police ? Un détective privé ? Mais qui était-elle ?
    Dernière modification par Smidge ; 10/04/2013 à 13h04.
    Moi, Nir Athkel, ne me soumet pas, je ne fais que vivre en suivant le Flux de la Beauté et de la Nature.

  2. #92
    Smidge Invités
    Marjorie saisit quelques bribes supplémentaires de leur échange, mais elle ne pouvait davantage tendre l'oreille sans se faire ostensiblement repérer.

    Cela parlait de la pièce de théâtre, du meurtre, de qui était présent...

    Oui, à n'en pas douter, il ne pouvait s'agir que d'une policière.

    Tout à coup, l’horloge du salon se mit à sonner puissamment douze coups. Il était minuit.

    "L'heure du crime...", ironisa l'un des acteurs de la troupe de théâtre, avant de s'apercevoir que ce n'était pas vraiment le bon moment de plaisanter...

    Marjorie fut prise d'un irrésistible bâillement. Elle n'avait qu'une envie, aller se coucher. La question qui restait à se poser était de savoir si elle allait y aller seule, ou si elle allait arracher sa compagne de chambre providentielle à cette supposée policière.


    "Ne vous inquiétez pas, ce sera bientôt à votre tour, lança la policière, ce qui fit sursauter la jeune fille. Marjorie, c'est bien ça ?"

    Elle se tourna dans sa direction. Apparemment, ses tentatives d'écoutes n'étaient pas totalement passées inaperçues...

    "Maintenant que je vous tiens, il serait dommage de ne pas en profiter. Vous étiez présente également lorsque le corps a été découvert, non ? Vous souvenez-vous de quoi que ce soit ?"

  3. #93
    Date d'inscription
    January 2013
    Localisation
    Dans mon antre, en train de dormir sur mon or.
    Messages 
    476
    Marjorie s'inquiétait, elle ne pouvait pas tout révéler, mais elle devait aussi en révéler un peu. Qu'allait-elle faire ? Elle prit son courage à deux mains et lança :

    "-Je...j'ai cru voir une forme humaine...dans...dans l'Ombre."
    Dernière modification par Smidge ; 11/04/2013 à 10h18.
    Moi, Nir Athkel, ne me soumet pas, je ne fais que vivre en suivant le Flux de la Beauté et de la Nature.

  4. #94
    Smidge Invités
    L'inspectrice plissa des yeux à sa réponse, visiblement intriguée.

    "Rien d'autre ne vous vient à l'esprit, ajouta-t-elle, n'importe quoi, le moindre détail, même insignifiant ?"

  5. #95
    Date d'inscription
    January 2013
    Localisation
    Dans mon antre, en train de dormir sur mon or.
    Messages 
    476
    Marjorie prit son souffle avant de reprendre.

    "-J'ai vu... Mademoiselle en larmes, c'est tout."
    Dernière modification par Smidge ; 12/04/2013 à 07h10.
    Moi, Nir Athkel, ne me soumet pas, je ne fais que vivre en suivant le Flux de la Beauté et de la Nature.

  6. #96
    Smidge Invités
    "Bien, je crois que ce sera tout", conclut-elle finalement, après avoir achevé de griffonner quelques notes supplémentaires.

    Elle se tourna à demi en direction de la demoiselle en robe bleue (dont Marjorie ne connaissait toujours pas le nom), qui - elle ne le remarqua qu'à ce moment là - la fixait droit dans les yeux.

    "Si quoi que ce soit vous revient en mémoire, ajouta-t-elle à leur attention à toutes les deux, n'hésitez surtout pas à venir m'en parler."

    L'inspectrice se dirigea ensuite en direction d'un autre groupe d'invité, puis interpela le grand homme aux cheveux gris qui dirigeait la troupe de théâtre.

    "À votre tour maintenant. Votre nom ?"

    Profitant de leur répit, sa colocataire de la nuit l'appela doucement par son nom.

    "Marjorie ?..."
    "Oui, madame ?", lui répondit-elle poliment.

    Elle but une gorgée de son verre, souffla un instant, et reprit, d'un ton solennel.

    "Vous étiez dans la cuisine ?"

    Savait-elle... ? Et... comment ?

  7. #97
    Smidge Invités
    Les joues de Marjorie rosirent soudainement. Comment savait-elle cela ? L'avait-elle vue ?

    "Je... Non, pas du tout, mentit-elle. Le maître m'avait demandé d'aller chercher son coupe-papier, et j'y suis allé. Ensuite, je vous ai entendu crier... et..."

    Elle s'arrêta, troublée par le souvenir de cet instant, qu'elle tentait en vain de faire disparaître de sa mémoire, puis changea subitement de sujet. Une bonne façon de conjurer le sort, d'après elle.

    "Excusez-moi, je ne connais pas encore votre nom... ?"



  8. #98
    Smidge Invités
    "Je m'appelle Sofia", répondit-elle avec un sourire.

    La jeune femme semblait avoir quelque peu reprit ses esprits.

    "Marjorie..., reprit-elle, que faites-vous ici ? Comment avez-vous été amenée à travailler ici ?"



    [HRP : Marjorie a été introduite au château par sa mère, suite au tragique décès accidentel de la précédente femme de chambre]

  9. #99
    Smidge Invités
    Marjorie haussa les sourcils, interloquée. Pourquoi lui posait-elle cette question ?

    "J'ai..., commença-t-elle à expliquer. C'est ma mère, Yvette, qui m'a faite embaucher ici. C'est... comment dire... un peu embarrassant... L'ancienne femme de chambre qui travaillait ici... est morte, dans un accident. Je ne sais pas trop ce qui s'est passé, mais ma mère a demandé au Comte si je pouvais venir travailler à sa place, et il a accepté. C'était il y a deux ans maintenant. Je n'aime pas trop parler des morts, vous comprenez..."

    Elle marqua une pause.

    "Pourquoi me posez-vous cette question ?"

    Sofia n'eut cependant pas le temps de répondre que les portes du salon s'ouvrirent tout à coup, dévoilant l'un des invités dont elle ne se rappelait plus du nom, accompagné d’Émile.

    "Madame Lemaçon ?, lança-t-il à l'attention de l'inspectrice, tout en brandissant une épaisse enveloppe. J'ai retrouvé... enfin, nous, avec l'aide d’Émile bien sûr, avons réussi à mettre la main sur le testament du Comte !"

    Le testament ? Que pouvait apporter la lecture d'un papier aussi ennuyeux...

    L'homme marqua une courte pause, qu'il utilisa pour capter l'attention de tous.

    "Il se fait tard, poursuivit-il, et peut-être... pourrions-nous conclure cette soirée par sa lecture, et aller tous nous coucher ?"

    Un murmure d'approbation s'éleva de l'assemblée. Marjorie avait couru toute la journée, et elle sentait à peine encore ses jambes. Sa réponse se perdit dans un bâillement sans équivoque.

    Sa mère s'approcha brièvement de madame Lemaçon, et lui murmura quelque chose à laquelle elle répondit d'un hochement de tête.

    "Très bien, répondit-elle peu après en direction de la personne qui venait de parler, procédons à la lecture du testament."

    Sofia s'approcha d'elle.

    "Ça pourrait être intéressant... Vous venez ?"
    Dernière modification par Smidge ; 21/04/2013 à 20h07.

  10. #100
    Smidge Invités
    L'homme s'approcha de la policière et lui présenta l'enveloppe.

    "Je vais à présent procéder à l'ouverture", déclara-t-il solennellement.

    Il décacheta la cire rouge de l'enveloppe, et en tira un papier soigneusement plié, qu'il déplia. Il ajusta ensuite ses lunettes, et commença la lecture d'une voix claire.

    "Je soussigné Monsieur De Rochebois Lucien, né le 7 décembre de l'année 1863, résidant au Château de Rochebois sur la commune de Villeneuve-les-Ilias, déclare être saint de corps et d'esprit à cette date. Étant sans descendance directe, je déclare officiellement léguer la totalité de mes biens immobiliers, incluant le château et la propriété qui l'entoure, ainsi que toute la fortune sur mes divers comptes bancaires... à la compagnie industrielle d'armement « Schneider Electric ». "

    La Schne... quoi ? Marjorie n'avait jamais entendu ce nom avant. Mais les termes "compagnie industrielle d'armement" ne lui plaisaient en revanche pas beaucoup.

    "Cependant..., reprit-il, ce legs ne saurait être validé que si je devais décéder de façon naturelle, et... par conséquent... hem... ennuyeuse."

    L'homme se racla la gorge.

    "Je cite toujours, bien sûr", précisa-t-il.

    Il rehaussa de nouveau ses lunettes avant de poursuivre.

    "Si toutefois, je devais trouver la mort par la main d'autrui, je souhaiterai récompenser l'intelligence éventuelle de mes actuels employés, quels qu'ils soient à l'heure où ces lignes seront lues. Cet héritage leur reviendrait s'il parvenait à trouver le nom de mon assassin - preuves à l'appui - dans un délais de 3 jours à compter de mon décès."

    Tout... l'héritage ?? Marjorie n'en croyait pas ses oreilles. Elle peinait d'ailleurs à imaginer tout ce qu'elle pourrait se payer avec cet argent. Cependant... résoudre un meurtre, c'était plutôt du ressort de la police...

    "De plus, poursuivit-il, un trésor se trouve caché dans ma demeure, au château, dissimulé par mes soins. Et celui-ci reviendra au premier qui parviendra à le découvrir."

    L'homme marqua une nouvelle pause.

    "Fait le samedi 31 décembre 1921, à Villeneuve-les-Ilias, en 2 exemplaires, dont un remis sous cachet à Maître Louis Marquand."

    A côté d'elle, Sofia semblait paralysée. Lentement, elle tourna la tête vers elle, dans un regard mêlé de crainte et détermination.
    Dernière modification par Smidge ; 19/04/2013 à 19h13.

  11. #101
    Smidge Invités
    Après un silence quasi électrique, l'inspectrice prit la parole.

    "Bien, écoutez-moi tous, commença-t-elle en s'adressant à l'assemblée. J'invite bien entendu tous ceux qui auraient le moindre indice concernant cette enquête à me le faire parvenir... mais je vous demanderai, pour votre sécurité, de ne prendre aucune initiative."

    Elle poussa un soupir.

    "Sur ce, il se fait tard et je pense que vous avez tous besoin de repos. Nous en reparlerons demain."

    Le brouhaha reprit lentement, chacun étant plongé dans ses pensées, et la plupart se dirigèrent en direction des portes du grand salon dans un concert discret de "bonne nuit".

    Marjorie se tenait toujours aux côtés de Sofia, qui semblait toujours aussi tendue.

    "Vous venez, madame ?", lui lança-t-elle en lui indiquant le petit couloir sur leur droite d'un signe de tête.

    La dame lui sourit.

    "Je vous suis, évidemment !"
    Dernière modification par Smidge ; 21/04/2013 à 21h38.

  12. #102
    Smidge Invités
    Elle la conduisit dans le petit couloir, et ouvrit la porte de droite, attendant que sa colocataire passe devant.

    "Et nous y voilà. Ce n'est pas très spacieux... Mais j'espère que cela suffira..."

    Sofia inspecta la pièce, et lui répondit d'un sourire.

    "Je vous ai ramené une chemise de nuit, ajouta-t-elle, j'ai pensé que..."

    Marjorie commença retirer ses vêtements, empressée par un bâillement qu'elle ne parvint pas refréner. La journée avait été longue, et elle tombait littéralement de sommeil.


    "Vous avez des projets Marjorie ?", lui demanda à nouveau Sofia.

    Elle la dévisagea un instant, ne sachant pas vraiment quoi répondre à la question. Elle n'avait que 19 ans, et n'avait jamais travaillé ailleurs qu'ici. A vrai dire, elle ne s'était pas vraiment posée la question, et n'avait pas la force de le faire en ce moment même.

    "Je... je ne sais pas, je n'y avais pas vraiment réfléchi..."

    Elle enfila sa chemise de nuit, puis se glissa dans les couvertures, avant de saisir le réveil sur la table de chevet.

    "Je suis épuisée, ça faisait longtemps que je ne m'étais pas couchée aussi tard..., avoua-t-elle. Vous voulez le réveil à quelle heure demain ?"


    Dernière modification par Smidge ; 23/04/2013 à 18h00.

  13. #103
    Smidge Invités
    "Je... je ne sais pas", répondit Sofia. Je ne sais pas à quelle heure vous vous levez d'habitude... en même temps que vous, ça ira."

    La jeune femme se déshabilla prestement, enfila sa chemise de nuit, et se glissa dans les couvertures tandis que Marjorie réglait le réveil sur 6h30.

    Elle posa tout à coup une nouvelle question, que Marjorie ne put que trouver très dérangeante.

    "Vous avez déjà trahi quelqu'un, Marjorie ?"

    Que voulait-elle dire par là ? Trahir, qui ? Et pourquoi ? Savait-elle... pour ce qui lui était vraiment arrivée ? La jeune femme frissonna à cette simple évocation.

    "Je... je ne sais pas. Je n'ai jamais eu l'occasion de trahir qui que ce soit... Pourquoi me posez-vous toutes ces questions ?"

    Sofia se tourna vers elle, un sourire bienveillant sur le visage.

    "Parce que j'ai confiance en vous, Marjorie. J'ai une grande confiance en vous. Je serais triste de vous voir la briser."


    Dernière modification par Smidge ; 23/04/2013 à 22h33.

  14. #104
    Smidge Invités
    Que voulait-elle dire par là ? Marjorie n'y comprenait plus rien...

    "Heu... merci ?"

    Elle tendit son bras, et éteignit la lumière de chevet, empressée d'en finir avec cette conversation.

    "Bonne nuit."

    "Bonne nuit", lui répondit Sofia.

    L'obscurité soudaine emporta avec elle toute l'agitation de la journée, et un calme presque surnaturel, oppressant, pesa soudainement sur leurs épaules.

    On ne percevait plus au loin que les grincements mystérieux et caractéristiques de toutes les vieilles demeures, ainsi que quelques reliquats de la tempête enfin adoucie dans le lointain...


    [HRP : C'est la nuit. Chaque personnage doit se reposer suffisamment pour être en forme le lendemain, mais il est cependant aussi possible d'agir pendant cette période. Un temps plus long sera laissé aux joueurs dans cet intervalle, afin qu'ils aient le temps - le cas échéant - de réaliser leurs actions entreprises. Si vous voulez simplement que votre personnage se repose, attendez mon prochain post, qui indiquera le matin.

    Mais ce n'est pas tout !

    Sur la période nocturne, vous pourrez - si vous le souhaitez - poster "inutilement", simplement pour brouiller les pistes, et faire penser aux autres joueurs que "quelque chose" se passe au château Une fois, deux fois... autant que vous le voulez. Je répondrais bien sûr en conséquence, pour donner le change. Le matin venu, ces posts seront supprimés, et l'histoire reprendra son cours normal.
    Si toutefois un évènement imprévu devait se produire pendant votre nuit, un (vrai, cette fois) post vous en informerait, et vous serez libre de réagir comme pendant la journée.]

  15. #105
    Smidge Invités
    Abandon du joueur.




    Topic fermé.
    Dernière modification par Smidge ; 21/09/2013 à 07h51.

Page 4 sur 4 PremièrePremière ... 234

Discussions similaires

  1. [Histoire] Histoire à quatre mains.
    Par Althéa dans le forum La Grande Bibliothèque Impériale
    Réponses: 28
    Dernier message: 28/02/2013, 15h16
  2. Quête : Le Poing Levé - Ailyn, Bellatrix et Lekhtarin
    Par Ailyn dans le forum Entrée dans la ville
    Réponses: 76
    Dernier message: 18/02/2013, 21h56
  3. Fiche de personnage : Lekhtarin
    Par Smidge dans le forum Murder Party
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/02/2013, 13h43
  4. [Histoire]Tzabaztha
    Par Zyl dans le forum La Grande Bibliothèque Impériale
    Réponses: 19
    Dernier message: 09/12/2009, 19h22
  5. [Histoire] Histoire policière sans titre
    Par Althéa dans le forum La Grande Bibliothèque Impériale
    Réponses: 54
    Dernier message: 09/06/2009, 21h48

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256