Page 1 sur 19 12311 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 551

Discussion: [MP] Histoire : Ailyn

  1. #1
    Smidge Invités

    Reine [MP] Histoire : Ailyn

    Il faisait froid, et quelques bourrasques glacées mêlées de fines gouttelettes de pluie lui fouettaient ses joues rougies par l'effort.

    Le coeur de Sofia tambourinait à tout rompre. Elle tentait de se concentrer sur le pédalier de son vélo, sur le chemin de terre qui montait insidieusement en direction de l'énorme bâtisse qu'on devinait au loin entre les arbres, mais sans réel succès. Dans le ciel, de sombres nuages tumultueux laissaient présager un violent orage pour la soirée, qu'elle espérait vivement prendre de vitesse.

    Lucien... Lucien de Rochebois... Quand elle avait surpris ce nom, son coeur n'avait fait qu'un tour dans sa poitrine. Qui d'autre était invité à cette soirée ? Elle n'avait pas reconnu les noms, mais ils semblaient être nombreux. Assez pour qu'elle tente sa chance. Depuis la naissance de son fils, de leur fils, il n'avait jamais daigné lui céder la moindre pièce. Elle qui avait pourtant tout abandonné pour lui... Non. Elle ne savait pas s'il existait un quelconque "Destin", mais il n'avait certainement pas placé cette opportunité sur sa route pour qu'elle la laisse s'enfuir si facilement. Son fils était entre de bonnes mains; la soeur de son actuelle employeuse, qui avait toujours montré une certaine compassion pour elle, y logeait pour quelques jours, et elle s'occuperait parfaitement d'Ivan le temps d'une soirée.

    Au loin, on entendait le grondement sourd du tonnerre. Sofia serra les dents, remonta la capuche de sa veste, et poursuivit son inlassable ascension, prenant garde de ne pas coincer les plis de sa robe dans la chaîne de son vélo.

    Une dizaine de minutes plus tard, l'incroyable bâtisse surgissait du néant entre les arbres centenaires. Le Château De Rochebois se dressait devant elle... Son architecture ne ressemblait à nulle autre, à tel point qu'elle aurait été incapable de dire par où on devait y entrer.

    Le sentier qu'elle suivait se sépara soudainement en deux. Tout droit, en direction d'une porte majestueuse, trois voitures flambantes neuves semblaient en garder le seuil, tandis que le sentier de gauche entamait une longue boucle pour aller rejoindre ce qu'on devinait être des dépendances accolées au château lui-même.

    Sofia posa un pied à terre, autant pour reprendre son souffle que subjuguée par le spectacle qui se dressait devant elle.
    Dernière modification par Smidge ; 10/02/2013 à 16h52.

  2. #2
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    5 276
    Sofia prit une grande bouffée d'air frais. Elle était enfin arrivée à destination. Pour quoi faire très exactement... Elle n'était sûre de rien, mais dans tous les cas, il fallait parler à Lucien. Et il serait d'autant plus facile de pénétrer dans la demeure et de lui mettre "le grappin dessus" qu'il avait de nombreux invités de ce soir... Rien que du beau monde, disait la rumeur !

    La jeune femme se demanda encore une fois ce qu'elle avait été pour Lucien... Du beau monde ? Sûrement pas. Quand on rejette les gens qui sont prêts à tous les sacrifices pour vous, non, on ne peut pas vous qualifiez d' "important" pour ce genre de personnes... Elle eut une pensée fugace pour son fils, leur fils, qui l'attendait sagement, comme toujours...

    "Ce n'est pas le moment de perdre la face, se morigéna-t-elle. Par où vais-je entrer ?"

    La difficulté dans son entreprise était de ne pas avoir de carton d'invitation. Elle pourrait prétendre l'avoir oublié à la porte principale, ou bien se glisser par l'arrière de l'inquiétante demeure...
    Faire un esclandre ? Ou bien provoquer chez Lucien l'effroi de sa vie en se glissant par les dépendances ?

    Elle opta pour l'entrée principale. Même si Lucien l'avait poussée dans ses retranchements, elle restait un être humain et entendait être respecté comme tel. Elle aviserait... en cas de problème.
    Sofia remonta sur son vélo et pédala en direction la majestueuse porte.
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  3. #3
    Smidge Invités
    Le vent fit onduler les branches nues des arbres, tel des esprits de la nature dansant sous les nuages noirs. L'onde invisible la heurta de plein fouet tandis qu'elle atteignait les portes principales. Elle manqua de tomber de son vélo, mais posa rapidement un pied à terre. Ses longs cheveux en bataille partiellement détachés après son effort virevoltaient dans tous les sens.

    Les portes, presque trois fois plus hautes qu'elle, se dressaient en haut de quatre petites marches abritées par un porche. D'aussi imposantes fenêtres trônaient de chaque côté. Sur le battant de droite, un marteau de métal sculpté en forme de poing accompagnait un étrange bouton rouge au-dessus duquel on pouvait lire "Sonnette".

    Sofia inspira une longue bouffée d'air. L'orage gronda. Plus près encore. La pluie n'allait plus tarder à présent.

    La tentation de faire demi-tour la saisit un instant, mais elle la chassa de son esprit. Toutefois... cela ne coûtait pas grand chose non plus de jeter un oeil par la fenêtre... Et cela permettrait de retarder l'inévitable...

  4. #4
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    5 276
    Sofia descendit de son vélo, et l'appuya sur le mur. Elle pensa qu'elle pouvait le laisser là. Qui monterait jusqu'ici un soir aussi orageux pour lui piquer son deux roues sans moteur, franchement ?
    Elle regarda les voitures avec envie. Que n'aurait-elle pas donné pour venir jusqu'au ici au chaud, dans un environnement confortable... Elle n'avait pas les moyens d'avoir sa propre voiture, et ce n'est pas avec le salaire de misère qu'elle gagnait qu'elle allait pouvoir investir dans un tel projet. A moins que Lucien ne décide que vraiment, elle en avait fait assez des sacrifices...
    Cette pensée plongea la jeune femme dans une tristesse sourde et diffuse. Où en était-elle rendu pour "vendre" ainsi sa dignité ? Où avait bien pu fuir cette dignité à laquelle elle s'était tant attachée avant de quitter son pays natal ?

    Sofia se pinça la cuisse à travers sa robe et se redressa. Ce n'était absolument pas le moment de se morfondre dans ce genre de stupidités. Il fallait voir Lucien, le convaincre... de rester avec elle ? Elle avait encore quelques sentiments, effilochés par l'humiliation et le désespoir... Mais il fallait voir Lucien avant, quoi qu'il advienne. Et pour l'instant, ça n'était pas une mince affaire.

    Elle s'approcha de la porte, pris un soin infini à se défroisser un peu, remettre son manteau en état, tirer sur la fermeture éclair pour se donner un air un peu plus à la mode, lisser un peu ses cheveux en passant sa main dedans, tirer sur les mèches rebelles...

    Elle se planta alors devant le gros bouton rouge et approcha sa main. Mais... non. Il lui fallait encore quelques instants. Quelques instants de concentration. C'était un vrai travail d'artiste qu'il allait falloir déployer avant d'entrer à l'intérieur. Il fallait encore un peu de préparation.

    Sofia se balança d'une jambe à l'autre, entortillant l'une de ses mèches de cheveux noirs sur l'un de ses longs doigts. Elle releva la tête, et, attirée par la lumière émanant de la fenêtre, s'approcha de celle-ci à pas de loup et regarda à l'intérieur le plus discrètement possible. Ce n'était pas vraiment le moment idéal pour se faire remarquer en train d'espionner les gens à travers leurs fenêtres.
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  5. #5
    Smidge Invités
    Sa petite taille n'aidant pas, Sofia dû s'agripper au rebord de la fenêtre pour se hisser jusqu'à la hauteur des vitres. La luminosité extérieure décroissante ne lui permit dans un premier temps que d'y voir son propre reflet. Elle rajusta d'une main ses lunettes sur son nez, de peur de perdre l'équilibre, puis avança son visage autant que possible, retenant du même coup sa respiration pour éviter une marque ostensible de buée.

    La pièce, très vaste et très haute, semblait déserte. De là où elle était, elle distinguait quelques colonnes richement décorées, des tableaux suspendus aux murs, et deux grandes portes entrouvertes tout au fond. Peut-être quelqu'un bougeait-il derrière ? Le reste demeurait trop flou pour qu'elle puisse en apprendre davantage dans une position aussi inconfortable.

    Ses bras commençaient à trembler sous l'effort, et Sofia dû lâcher prise. En tous cas, personne ne semblait l'avoir repérée, ce qui était déjà ça...

    Quelques gouttelettes dispersées par le vent lui fouettèrent le visage, la ramenant soudainement à une réalité très concrète. La porte était toujours là, immuable... Restait cependant toujours la possibilité de trouver une autre entrée... ou d'espionner autre part...
    Dernière modification par Smidge ; 22/03/2013 à 10h24.

  6. #6
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    5 276
    Sofia se laissa retomber sur le sol et se dirigea à petits pas rapides vers la porte. Arrivée sur le perron, elle rajusta son manteau, sa robe, passa à nouveaux ses mains dans ses cheveux et essuya enfin ses lunettes.

    Il était grand temps d'entrer : elle n'allait pas passer la nuit dehors à se morfondre devant des portes fermées à clef ! Au pire, si on lui interdisait l'accès par la grande porte, il serait toujours temps de faire le tour pour savoir si une porte n'était pas ouverte de l'autre côté de la maison...

    Elle se redressa et tendit la main vers le gros bouton rouge. Enfin, elle étira son doigt et appuya...
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  7. #7
    Smidge Invités
    Quelques secondes qui lui parurent une éternité s'écoulèrent sans que rien ne se passe. Puis un doute l'assaillit. Cet engin fonctionnait-il correctement ? Avait-elle appuyé où il fallait ? Elle n'avait rien entendu lorsque son doigt s'était posé sur le bouton rouge, mais le vacarme de la tempête montante ne lui facilitait pas la tâche.

    Le coeur tambourinant dans sa poitrine, elle osa délicatement poser une oreille sur le battant de bois noir. Un son, peut-être ? Des pas ! Oui, quelqu'un venait ! Elle ferma un instant les yeux, revoyant Lucien comme à leur première rencontre. Un cliquetis parcourut la serrure, puis dans un grincement caractéristique, la porte s'ouvrit.

    Mais à sa grande surprise, il ne s'agissait pas de Lucien.

    L'homme qui se tenait devant elle était bien plus grand que lui, les épaules carrées, et le gris de ses cheveux ainsi que les rides sur son front trahissaient aisément la cinquantaine d'années. Qui qu'il soit, il semblait au moins aussi surpris qu'elle, et l'espace d'un instant, aucun d'eux ne prit la parole, se contentant de se fixer du regard.

  8. #8
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    5 276
    Sofia regarda l'homme avec incrédulité pendant l'espace de quelques secondes. Qui était ce monsieur ? Un employé de maison qu'elle ne connaissait pas ?
    De toutes façons, il y avait tellement de choses qu'elle ne savait plus sur la vie de Lucien...

    "Reprends toi, idiote ! lui souffla une petite voix dans sa tête. C'est le moment, bouge toi !"

    La jeune femme se racla la gorge avant de se fendre d'un sourire enjôleur :

    "Bonsoir, cher monsieur. Je suis l'une des invités du Comte De Rochebois."

    Elle s'arrêta l'espace d'une demi-seconde avant de lancer avec un clin d'oeil :

    "J'espère que je ne suis pas en retard !"
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  9. #9
    Smidge Invités
    L'homme en face d'elle hésita un instant, puis lui répondit d'un ton calme et posé :

    "Non absolument pas, nous attendons encore du monde. Pourriez juste me rappelez votre nom afin que je puisse vous annoncer ?"

    Tel un jugement céleste dévoilant son imposture au grand jour, le tonnerre gronda puissamment à sa réponse. Sofia déglutit. Il n'était de toute façon plus possible de reculer, à présent.
    Dernière modification par Smidge ; 22/03/2013 à 10h24.

  10. #10
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    5 276
    Cette question lui fit l'effet d'une douche froide. Elle avait espéré de tout son cœur l'esquiver, mais avoir de la chance n'était pas dans ses habitudes. Sans quoi, elle ne serait pas là plantée comme un épouvantail devant cette maison où elle n'était décidément plus la bienvenue.

    Pas question de se laisser décontenancer pour autant, il fallait entrer.

    "Bien entendu ! s'exclama-t-elle d'un ton qu'elle voulait assuré. Je suis Sofia, Sofia Stoän."

    Elle offrit l'un de ses plus beaux sourires à l'employé de maison, malgré la peur qui lui serrait l'estomac si fort qu'elle aurait pu vomir sur ce brave monsieur, qui, au demeurant, ne faisait que son travail...

    "Oui, oui, cette fois, je vais rentrer par la grande porte, Lucien. Et tu vas m'entendre arriver aussi fort que l'orage qui s'annonce. Cette fois-ci, je ne repartirai pas sans toi."
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  11. #11
    Smidge Invités
    Le majordome la jaugea l'espace de quelques secondes. Il semblait perdu dans ses souvenirs, et plusieurs fois, il entrouvrit la bouche et se ravisa au dernier moment. Finalement, il plissa les yeux, et esquissa un demi sourire.

    "Dans ce cas veuillez me suivre Mademoiselle Stoän, conclut-il dans une révérence. Je vais vous mener auprès de Monsieur Le Comte, il vous accueillera sans doute avec grand plaisir."

    Il l'invita à entrer, puis referma la porte derrière elle.

    Ce qui frappa aussitôt la jeune femme fut la démesure de la pièce. Elle qui n'avait jamais franchi le seuil de la maison de son ancien amant, elle n'en croyait pas ses yeux devant une telle débauche de richesse. Des colonnes gravées jaillissaient du sol de marbre blanc jusqu'à un plafond de bois sculpté à la feuille d'or. Des armures anciennes, datant à n'en pas douter du Bas Moyen-Âge, trônaient sur de somptueux piédestaux aux quatre coins de la pièce. Les murs n'étaient eux non plus pas en reste : tableaux, tapisseries... Elle ajusta plusieurs fois ses lunettes pour être sûre qu'elle ne rêvait pas, et l'espace d'un instant, elle en oublia le motif de sa présence ici. Ses yeux vagabondaient, ne sachant pas sur quoi se poser tellement ils avaient de choix.
    Sur sa droite, un couloir en arcade s'enfonçait dans les profondeurs du château vers elle ne savait où, tandis que face à elle et sur sa gauche, deux grandes doubles portes fermées donnaient sans aucun doute accès à d'autres pièces aussi mirobolantes que celle-ci.

    L'homme en costume émit un léger toussotement dont l'écho la ramena soudainement à la raison.
    Dernière modification par Smidge ; 08/03/2013 à 23h27.

  12. #12
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    5 276
    C'était beau. A n'en pas douter, c'était beau. Chaque élément de la pièce était analysé suivant des angles différentes, Sofia se souvenant de tous les cours qu'elle avait reçu dans son école de sculpture. Tout était... magnifique. Elle aurait voulu, comme elle le faisait lorsqu'elle créait une œuvre, toucher les colonnes et les armures, pour en sentir à la fois la dureté, la froideur, mais aussi une certaine profondeur. Elle avait fait de la sculpture parce que ses yeux n'étaient pas à même de la renseigner sur la manière dont le monde était fait. Toucher était une manière différente d'entrer en contact avec lui.

    Mais le revers de la situation lui apparut bien vite. Lucien avait tout ceci à sa disposition. Il n'en profitait probablement même pas comme elle aurait pu le faire. Et elle... n'avait rien. Ou si peu. Si peu à donner à son fils, si peu pour poursuivre la sculpture... si peu pour leur assurer un avenir convenable. L'amertume l'envahit et elle secoua la tête, avant de repousser ses lunettes sur son nez.

    La jeune femme se ressaisit et demander avec un nouveau sourire qu'elle espérait le plus "vrai" possible :

    "Cette demeure est magnifique... Dans quelle pièce a lieu la réception ?"
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  13. #13
    Smidge Invités
    "Ne vous laissez pas intimider, cette maison n'a jamais dévoré personne, lui répondit-il comme s'il avait lu dans ses pensées. A moins que vous ne la laissiez faire bien sûr..."

    Il lui indiqua le couloir sur sa droite d'un bref geste de la main.

    "Les invités se sont réunis dans la salle à manger, la demeure est grande mais nous devrions parvenir à trouver notre chemin."

    Il la gratifia d'un sourire discret et malicieux, puis s'engagea sous les sombres arcades, l'écho de ses pas se perdant dans l'immensité qui les entourait.

  14. #14
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    5 276
    Sofia emboîta le pas du majordome, peu rassurée par les ombres qui s'étendaient sur le sol. Cette maison était bien trop grande, trop riche... trop vieille... trop tout. Elle n'aimait pas cet environnement, et il attisait encore moins sa sympathie du fait qu'il s'agissait de la maison de Lucien. Où pouvait-il bien être d'ailleurs ? Dans la salle à manger, à parader au milieu de ses invités ? Sûrement. Et dans ce contexte, il pourrait difficilement lui échapper...

    "Le piège se referme !" se dit intérieurement la jeune femme, en réprimant une envie de se frotter les mains.

    Sofia repoussa ses lunettes sur son nez et se décida à faire la conversation ; le temps lui semblait long, à traverser cette si grande demeure. Après tout, ce monsieur n'était actuellement pas logé à bien meilleur enseigne que la sienne... Même si il était mieux habillé.

    "Vous ne m'avez pas donné votre nom, cher monsieur... ?"
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  15. #15
    Smidge Invités
    Leur déambulation dans ce couloir lui sembla durer une éternité. Les chapiteaux de chaque colonnes - dont elle ne doutât pas de l'authenticité - représentaient des créatures cauchemardesques qui fixaient les passants de leurs terrifiants yeux de pierre.

    "On m'app...", commença-t-il par répondre, avant de s'interrompre brusquement.

    Il s'avança dans sa direction en s'inclinant humblement.

    "Vous pouvez m'appeler Émile, reprit-il, mais la plupart des gens ne s’encombrent pas de ça; je ne suis que le modeste serviteur du Comte après tout."

    Il poussa un léger soupir.

    "Je vous prie de m'excuser, mais pourrais-je prendre votre veste ? La chaleur peut être rapidement étouffante, ici..."



  16. #16
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    5 276
    Sofia commençait à se sentir mal à l'aise. Elle n'entendait pour l'instant ni musique ni animation d'aucune sorte. Et ça commençait à l'inquiéter sérieusement. Un peu comme si elle s'était trompée d'adresse...
    Emile lui paraissait également bizarre, comme si son comportement n'était pas normal. A vouloir piéger Lucien, n'était-elle pas tombée elle-même dans un piège ?

    Qu'Emile lui demande sa veste à ce stade des opérations lui parut complètement incongru. N'y avait-il pas un lieu dédié pour cela ? De toutes façons, elle n'avait jamais beaucoup apprécié laisser ses affaires n'importe où et ne pas savoir ce qu'elles deviennent...


    "Oh, euh... pourquoi pas",répondit-elle en ouvrant sa veste.


    Elle la retira et la tendit à Emile.

    "Où se trouve le vestiaire ? Je ne voudrais pas perdre mes affaires quand même !"

    Elle éclata d'un rire un peu faux. Oui, à n'en pas douter, elle était très mal à l'aise.
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  17. #17
    Smidge Invités
    Émile se mordit la lèvre puis contourna la jeune femme, sa veste sur son bras.

    "Oui bien sûr, je vous l'y dépose de suite".

    Il s'inclina plusieurs fois répétées devant elle, avant d'ajouter en empruntant le chemin qu'ils venaient de suivre à reculons.

    "Si vous voulez bien patienter ne serait-ce qu'un instant, l'endroit est assez labyrinthique par ici, on a vite fait de s'y perdre."

    Il s'inclina une fois de plus, puis disparut dans l'ombre au pas de course. Bien vite, on ne percevait plus que ses pas qui disparurent rapidement dans l'immensité des lieux.

    Sofia se concentra sur l'endroit où elle pouvait bien se trouver, tant pour tuer le temps que pour dominer son angoisse.

    Le couloir qu'ils avaient empruntés tournait légèrement tout le long, contournant sans doute une pièce plus vaste. Après tout, tout labyrinthique que soit ce château, elle était dotée d'un sens de l'orientation certain, et avait la ferme intention de s'en servir. Elle fit quelques pas mesurés en avant, et perçut enfin les sons qu'elle s'attendait à entendre depuis son arrivée. "On" parlait, au milieu de bruits de vaisselle diffus. Elle ferma les yeux, intensifiant encore ses sens au maximum. Quelque chose de familier emplit lentement ses narines, qui inspirèrent un grand coup. Un pot-au-feu ? S'il ne s'agissait pas de cela, l'odeur du plat qu'elle venait de saisir s'en rapprochait de près.

    Sofia rouvrit les yeux. Le couloir principal poursuivait sa lente courbe devant elle, mais une discrète intersection sur sa gauche laissait passer de la lumière, ainsi que tout ce qu'elle venait d'identifier.

    Allait-elle attendre que le majordome revienne ? Malgré sa boule d'angoisse à l'estomac, elle mourrait d'envie de crever l'abcès, et de se dévoiler enfin en pleine lumière à celui pour lequel elle avait fait tout ce chemin. Et quoi de mieux qu'une entrée fracassante pour se faire...

    Elle repensa un instant à cet Émile, qui risquait peut-être un sermon pour ne pas l'avoir escortée en bonne et due forme... Mais tant pis. L'essentiel n'était pas là.

    Elle inspira lentement, puis évalua une dernière fois la situation...
    Dernière modification par Smidge ; 17/02/2013 à 22h37.

  18. #18
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    5 276
    Sofia avança de quelques pas, se laissant guider par l'odeur et le bruit émanant de l'intersection. Oui, il y avait bien de la lumière...
    Elle s'approcha à pas de loup, l'oreille tendue, restant attentive au probable retour d'Emile. Elle mourrait d'envie de se pénétrer dans la pièce, de se glisser derrière Lucien, de poser ses mains sur ses yeux et de lui murmurer à l'oreille : "Devine qui vient dîner ?".

    Dévorée par la curiosité, elle sautilla jusqu'à l'origine des lueurs, des bruits et des odeurs diffusés dans le couloir. Discrète, sur les derniers mètres, elle se plaqua contre le mur. Elle voulait d'abord jeter un oeil dans la pièce, pour trouver au mieux le moyen d'y faire son entrée. Et, si on la surprenait, elle pourrait toujours dire qu'elle avait vu de la lumière... et qu'elle les avait trouvés.
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  19. #19
    Smidge Invités
    Le petit couloir transversal donnait en premier lieu sur deux portes latérales (une de chaque côté), puis s'élargissait rapidement pour déboucher sur une immense salle, plus impressionnante encore (si cela était possible) que le hall par lequel elle était entrée. Sofia se faufila aisément en profitant des ombres, puis se risqua à inspecter son environnement.

    Lustres étincelants de plusieurs mètres pendant du plafond, tête d'animaux enchâssées au mur... Elle crut même distinguer à l'autre bout de la pièce un ours empaillé. Tout ce décor somptueux mettait en valeur une table ovale titanesque, au bord de laquelle elle devina les personnes à l'origine du brouhaha.

    Si ses lunettes ne lui permettaient pas de les identifier clairement à cette distance... elle aurait reconnu cette voix entre mille... *Il* était là.

  20. #20
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    5 276
    Le cœur de Sofia se mit soudain à battre plus et plus fort. Il était là, enfin. Deux pensées se disputaient à l'intérieur d'elle-même : "Il est là, le salaud !", et "Te voilà enfin, mon amour", mais rien ne lui allait. Rien ne semblait correspondre à ce qu'elle aurait voulu dire et faire. Elle se sentait prise entre le feu et la glace, et c'était comme si, pendant une fraction de seconde, elle s'était transformée en statue de sel.

    Enfin, comme une somnambule, elle se décolla du mur richement décoré, se redressa et s'engagea par la porte ouverte, vers les silhouettes attablées.


    "Bonsoir !" lança-t-elle d'une voix chantante, à la cantonade, s'approchant des convives à pas lents, un grand sourire non feint étirant ses lèvres.
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  21. #21
    Smidge Invités
    A sa grande satisfaction, le silence se fit aussitôt dans la pièce pourtant immense.

    Sofia distingua quatre autres personnes qui accompagnaient Lucien. Deux hommes à la calvitie plus que naissante, accompagnés de deux femmes inexpressives, dont l'opulence de bijoux qui les ornaient n'était pas sans rappeler le lustre au-dessus de leurs têtes.

    Lucien écarquilla les yeux, et resta coi quelques secondes, qu'elle savoura autant qu'elle put.

    "Hé bien hé bien..."

    Il marqua une pause, la défiant du regard. Ses hôtes s'agitèrent imperceptiblement, n'osant pas pour autant prendre la parole sans y avoir été invités. Que préparait-il ? Allait-il simplement la congédier d'un geste, et réduire ainsi à néant tous ses espoirs ? Le majordome avait finalement raison; il faisait tout à coup incroyablement chaud.

    Lucien se leva finalement, arborant un air facétieux qu'elle ne connaissait que trop bien. Il inclina légèrement le bras en direction de ses quatre convives, puis reprit enfin la parole.

    "Louis, Georgette, Gaston, Alice... Je vous présente... (Oui, elle était curieuse, comment allait-il la présenter ?) ...Sofia, une ancienne... collaboratrice de l'école d'Art, que nous avons fréquenté ensemble il y a quelques années de cela."

    Un choeur désorganisé de "bonsoir" fit écho à son introduction, que la jeune femme leur rendit presque instinctivement.

    "Sofia, tu nous feras certainement l'honneur de te joindre à nous pour le repas de ce soir, qu'en dis-tu ?, ajouta-t-il. J'ai fait préparer une surprise qui devrait te plaire..."

    Il souriait. Affectueusement ? Elle en doutait fortement. Mais c'était bien un sourire qu'elle lisait sur son visage. Qu'importe. Elle s'était jeté dans la fosse aux lions, et il fallait maintenant jouer le jeu jusqu'au bout...
    Dernière modification par Smidge ; 18/02/2013 à 06h20.

  22. #22
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    5 276
    Sofia ne se départit pas de son sourire, garant d'une certaine harmonie pour la suite des évènements. Elle trouva les gens attablés insipides et n'apprécia aucunement l'air joueur de Lucien. Ca n'était pas le moment du tout. Elle craignait le pire. Mais pour l'instant, elle n'était pas de retour dehors sous l'averse et l'orage, ce qui était déjà en soi une petite victoire. La suite allait certainement se jouer à la manière d'une partie d'échec, dont elle espérait bien tirer son épingle du jeu.

    "Mais bien entendu, cher ami...", répondit la jeune femme en s'approchant plus près des invités et de son objectifs, appuyant savamment sur l'adjectif "cher".

    Il était temps de s'installer : elle jeta un rapide coup d'oeil, cherchant à s'asseoir le plus près possible de Lucien. Il ne devait pas lui échapper.
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  23. #23
    Smidge Invités
    Si Lucien était déstabilisé par son arrivée, il n'en laissait rien paraître. Au contraire en fait, cela semblait l'amuser, ce qui pouvait tout autant s'avérer de bon augure... ou inquiétant. Il l'invita à s'asseoir - suffisamment près - puis reprit la conversation dont elle les avait tirés.

    Sofia prit enfin le temps d'inspecter plus avant son environnement. Dans deux angles de la pièces, des escaliers en bois sculpté montaient à l'étage, ornés d'une rampe d'un matériau blanc crème qu'elle ne reconnut pas. A l'opposé, inscrites dans les deux autres angles, deux cheminées crépitaient à tout rompre, réchauffant péniblement ces volumes gigantesques. Sur la table à côté d'eux, les assiettes et plus de couverts qu'elle n'en connaissait décoraient une nappe finement brodée.

    Face au couloir dont elle avait surgi, une petite porte à battants libres s'ouvrit, et une femme bien en chair portant un plat recouvert d'une coquille de métal en sortit précautionneusement, libérant du même coup le même arôme qu'elle avait capté avant d'entrer.

    Sofia se rendit compte tout à coup que les deux femmes ne l'avaient pas quitté des yeux depuis son arrivée, la dévisageant de pied en cap. L'une d'elles - Alice ? - croisa son regard, lui adressant un sourire crispé.

    "... et c'est pour cette raison que j'ai préféré investir dans du solide, avec la conjoncture...", conclut celui qui lui semblait se prénommer Gaston.
    "Tu as bien raison, approuva Lucien en riant. Je savais que tous ces banquiers étaient des escrocs !"

    Ils firent une pause autour de leur verre, puis reprirent de plus belle, à échanger sur quelques parties de golf... Pour le moment, personne ne lui parlait, même si elle ne pouvait pas dire pour autant qu'on ne la remarquait pas. Devait-elle engager la conversation ? L'une de ces mégères semblait brûler de curiosité, sans doute indignée qu'une jeune femme soit venue seule d'aussi loin un soir d'hiver, et de façon aussi cavalière...

    La cuisinière passa aussi discrètement que son tour de poitrine le lui permettait, s'enquérir de la volonté de ses hôtes, et proposa une boisson à Sofia, la faisant presque sursauter du même coup.

    "Mademoiselle, je vous sers quelque chose ?"
    Dernière modification par Smidge ; 18/02/2013 à 17h40.

  24. #24
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    5 276
    Sofia sentait les regards réprobateurs peser sur elle. Ce n'était pas comme si c'était la première fois, et ce n'était pas non plus comme si elle n'avait pas l'habitude. Rien que le fait d'avoir fait des études, encore pire, dans le domaine de la sculpture, attirait toujours la réprobation de bon nombre de gens... Par ailleurs, son léger accent de l'Est éveillait parfois les fibres racistes de certains de ses interlocuteurs...

    "La même chose que ces messieurs, merci", répondit la jeune femme à la domestique.

    Il était très étrange ce soir d'être de l'autre côté de la barrière. C'était elle, d'habitude qui servait, s'occupait des enfants, nettoyait... Et évidemment, ces femmes richement habillées ne pourraient jamais le comprendre, c'était certain. Sofia décida qu'il était temps de s'amuser un peu de la situation et adressa un sourire mutin à ses voisines.

    "Enchantée de vous rencontrer !" s'exclama-t-elle à l'attention de ses interlocutrices.
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  25. #25
    Smidge Invités
    Elle perçut un discret "oh !", sans aucun doute choqué, de la part de la domestique à l'annonce de sa commande, ce qui l'amusa beaucoup. Dans son pays, à la campagne, ce n'étaient pas les alcools forts qui faisaient défaut.

    Cependant, elle n'avait pas terminé sa tentative d'introduction auprès de ces dames que les deux grandes portes à l'autre bout de la pièce s'ouvrirent dans un grincement, laissant apparaître une jeune fille aux longs cheveux blonds qui les salua d'une courte et timide révérence.

    Lucien plissa des yeux à son arrivée, puis son visage s'adoucit soudainement, d'une façon qui ne plut guère à la jeune femme.

    "Maître, maître !, gémit-elle en accourant auprès de lui. Elle s'assit à son côté, une certaine panique dans la voix, puis se lança dans une explication quelque peu confuse...

    "Je suis allé chercher les bûches, comme vous l'avez demandé, mais je n'ai pas trouvé Fernand, je savais pas où il était, alors je suis rentré dans sa cabane, mais il était pas dans sa cabane, alors j'ai regardé si il y avait des bûches, mais j'ai vu du sang, partout sur sa table, alors j'ai crié, et je suis parti, et je suis allé voir maman, mais maman m'a pas cru, alors..."

    "On se calme, on se calme !", l'interrompit finalement Lucien dans un geste d'apaisement. Qu'est-ce que c'est que cette histoire de cabane ?"

    Plus posément cette fois, la jeune fille décrivit derechef la tâche de sang sur les outils d'un dénommé Fernand, vraisemblablement le jardinier du parc du château. Exagérément compatissant, Lucien lui effleura le bras d'un geste lent (ou fit davantage qu'effleurer ?), ce qui ne fut pas vraiment pour lui plaire, ni sembla davantage détendre la jeune fille... bien au contraire.

    "Je vais envoyer quelqu'un voir ça."

    Il se redressa et parcourut le reste de la salle du regard.

    "Émile ? Émile ??, répéta-t-il plus fort. Jamais là quand on a besoin de lui celui-là..."
    Dernière modification par Smidge ; 18/02/2013 à 23h51.

  26. #26
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    5 276
    "Bien bien bien..." se dit Sofia en tâchant de prendre du recul par rapport à la situation.

    Entre les invités de Lucien, qui avaient l'air aussi charmant que des moules sur leur rocher, et l'arrivée de cette jeune fille aux longs cheveux blonds, elle sentait que les choses n'étaient absolument pas à son avantage. Encore moins une fois qu'elle l'eut entendu exposer la terrible situation de... de quoi ? D'outils couverts de sang ? Du sang de qui ? de quoi ?
    Beaucoup de questions sans réponses...
    L'agacement de Sofia grandit avec la constatation des gestes déplacés de Lucien. Ah donc, c'était comme ça ? Il ne perdait rien pour attendre celui là... Une grande partie de l'affection qu'elle portait à son ancien amant mourut à cet instant précis. Elle n'était pas une esclave, elle ne quémandait pas la charité, elle voulait que quelqu'un assume ses responsabilités.

    Malgré cet agacement, qui serait probablement loin d'être passager, la jeune sculptrice se sentait mal à l'aise vis à vis de la jeune fille. Elle comprenait sa terreur face à la situation, et éprouvait, malgré un semblant de jalousie qui s'agitait en elle, de la compassion pour cette dernière. Pourtant, Sofia eut du mal à s'empêcher de lancer une réplique des plus acerbes :


    "Quelqu'un est mort ?"
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  27. #27
    Smidge Invités
    Elle n'avait pas terminé sa phrase qu’Émile surgissait du couloir par lequel elle était arrivée elle-même quelques minutes plus tôt.

    "Ah, Émile, vous voici !, s’exclama aussitôt Lucien. Pourriez-vous allez trouver Fernand, ou du moins vérifier qu'il se trouve bien dans sa cabane ?"

    Le majordome s'inclina aussitôt et s'exécuta, empruntant la même porte que la jeune fille blonde précédemment. Qu'est-ce qui se tramait ici ? C'était à n'y rien comprendre, et cela la rassura quelque peu de lire la même incompréhension sur le visage des autres invités.

    "Bon, assez tergiversé, reprit-il. J'ai l'impression qu'Aimé sera plus en retard que prévu... tant pis. Nous commencerons sans lui."
    "Avec un peu de chance, cela le fera venir !", roucoula l'une des rombières, Georgette lui sembla-t-il.

    Lucien prit la main de la jeune fille blonde, et l'invita à se lever.

    "Ma petite, si vous voulez bien, montez à l'étage et dites à ces messieurs et à la jeune demoiselle que nous allons passer à table, et que nous aurions l'honneur de dîner avec toute la troupe avant le spectacle."
    "Un spectacle, Lucien ?, s'exclama le plus chauve des deux hommes dont elle ne se rappelait plus du nom. Vous nous gâtez !"
    Nouveaux roucoulements, qui laissèrent Sofia de marbre.

    "Allez ma petite, du nerf !", conclut-il joyeusement en effleurant... ses fesses ??

    Cette fois-ci, elle en était sûre. C'était définitivement de la haine qui envahissait chaque parcelle de son corps.

    La jeune fille se raidit puis, le visage crispé, s'éclipsa en direction de l'un des escaliers latéraux...
    Dernière modification par Smidge ; 11/07/2013 à 23h57.

  28. #28
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    5 276
    Sofia se serait cru dans l'une de ces pièces de théâtre qu'elle avait tant appréciées, à Paris. On appelait cela un "Vaudeville" selon ses souvenirs, avec plein de personnages différents, des surprises, de nombreuses portes qui claquent... Son vaudeville à elle ne lui plaisait guère. En particulier depuis l'entrée de la jeune fille blonde.

    Mais curieusement, la haine de Sofia ne s'exerçait absolument pas contre elle, mais contre l'auteur de tous ses malheurs, le grand, le beau, le vieux Lucien. Insensible à l'étrangeté de la situation, à la programmation impromptue d'un spectacle quelconque mais également à la présence de nombreux témoins à leur côté, la jeune femme contre-attaqua. Elle en avait grand besoin.

    "Dites, très cher, lança-t-elle d'un ton faussement affable. Vous avez les mains bien lestes pour un homme de votre âge !"
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  29. #29
    Smidge Invités
    "Vous avez remarqué ?, répondit-il du tac au tac, sans se départir de son sourire narquois. Évidemment que vous avez remarqué... La sculpture vous change les mains d'un homme... et d'une femme !"

    Les conversation reprirent, tandis que la cuisinière quelque peu enrobée, épaulée d'une autre, plus âgée, déposaient sur la table différents plats assortis de crudités et de fruits multicolores.

    Un toussotement discret attira son attention. Elle s'appelait Alice, du moins pensait-elle se rappeler.

    "Et donc, d'où venez-vous ?", minauda-t-elle d'une voix trop aiguë. Votre accent n'est pas celui de la région, me semble-t-il."

  30. #30
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages
    5 276
    Sofia se renfrogna. Ah, maintenant, il avait l'outrecuidance de se moquer d'elle ! Il ne perdait vraiment rien pour attendre... Elle se contenta d'une petite grimace de dégoût directement adressée à Lucien que, de loin, on aurait presque pu prendre pour un sourire connivence. Mais elle savait qu'il ne serait pas dupe.
    Soucieuse de rester dans la place le plus longtemps possible pour régler ses comptes si possibles hors de la place publique avec ce brave pervers, la jeune femme ne répliqua pas. Il y aurait de toutes façons, toujours un moyen de glisser quelque allusion ou quelque remarque à la limite de la bienséance... Et autant dire qu'elle risquait de ne pas s'arrêter là. Mieux valait garder des munitions pour plus tard.

    L'une des rombières finit par lui adresser la parole. Mon dieu, elle était plus décorée qu'un sapin en période de fêtes ! Sofia ne comprenait pas ce goût pour le clinquant, mais soit, il fallait bien faire bonne figure. Encore quelques temps, du moins. Cela ne durerait guère.


    "Je suis Hongroise, répondit Sofia avec une chaleur qu'elle ne se reconnaissait pas. Je suis venue en France pour y découvrir les charmes de son art, très reconnu dans le monde entier ! J'ai étudié la sculpture à Paris, où j'ai rencontré ce cher Lucien (elle appuya un peu trop sur le mot "cher", espérant vaguement attirer l'attention de son ancien amant) qui a fini... par me charmer lui-même, voyez-vous."

    Il y avait une certaine sauvagerie dans le ton de la jeune femme, et elle s'amusait à ne dévoiler qu'une partie de la vérité, distillant tranquillement son venin. Au point où elle en était, elle ne risquait plus grand chose, après tout.

    "Et vous ? demanda Sofia, poliment. Que faites-vous dans la vie ? Où habitez vous ?"
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

Page 1 sur 19 12311 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Ailyn
    Par Ailyn dans le forum Présentation des membres
    Réponses: 132
    Dernier message: 02/01/2018, 23h20
  2. [Histoire] Histoire à quatre mains.
    Par Althéa dans le forum La Grande Bibliothèque Impériale
    Réponses: 28
    Dernier message: 28/02/2013, 15h16
  3. Quête : Le Poing Levé - Ailyn, Bellatrix et Lekhtarin
    Par Ailyn dans le forum Entrée dans la ville
    Réponses: 76
    Dernier message: 18/02/2013, 21h56
  4. Fiche de personnage : Ailyn
    Par Smidge dans le forum Murder Party
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/02/2013, 13h30
  5. [Histoire] Histoire policière sans titre
    Par Althéa dans le forum La Grande Bibliothèque Impériale
    Réponses: 54
    Dernier message: 09/06/2009, 21h48

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256