Page 19 sur 19 PremièrePremière ... 9171819
Affichage des résultats 541 à 551 sur 551

Discussion: [MP] Histoire : Ailyn

  1. #541
    Smidge Invités
    Rien de vint répondre à sa question.

    Les premières assiettes quittèrent la cuisine pour la table de la salle à manger, et les invités s'installèrent chacun à leur place. Sofia déposa le grimoire mystérieux qu'elle tenait toujours entre ses mains. Une chance qu'elle se soit baladée avec un livre presque depuis son arrivée ici, ce qui lui avait permis d'éviter toute question un peu trop indiscrète. En dehors d'elle, personne ne semblait particulièrement intrigué par ces hommes dans la pièce d'à côté. Il fallait dire qu'en termes d'évènements extraordinaires, les dernières heures n'avaient pas été en reste...

    Sofia était sur le point d'attaquer son entrée que la porte du hall s'ouvrit de nouveau.

    L'un des deux hommes en costume qu'elle avait entraperçu par la porte lors de sa brève intrusion s'adressa à eux.

    "Mesdames, mesdemoiselles, messieurs... Je suis désolé d'interrompre votre repas, mais je vais vous demander à tous de nous suivre. Cela s'adresse aussi aux serviteurs."

    Elle n'avait pas la moindre idée de ce qui se passait, mais l'injonction ne prêtait pas discussion. Tout le monde se leva dans un chaos plus ou moins organisé, et se dirigea vers la sortie. Son livre récupéré, la jeune femme les suivit sans poser de questions, auxquelles ces gens ne semblaient de toute façon pas disposés à répondre.

    Dehors, la nuit était tombée à présent. La seule lumière venait des phares des véhicules de police stationnées dans la cours. Sofia jeta un bref regard à son vélo, toujours stationnée depuis son arrivée la veille. Plusieurs hommes en uniforme les attendaient et les répartirent dans deux petits camions. Sofia grimpa dans celui qu'on lui désigna, aux côtés du docteur, et du couple Marquand.

    La camionnette roula jusqu'en ville dans un silence religieux, et s'arrêta devant le commissariat. On leur demanda d'attendre leur tour, et on les disposa sur des bancs. Louis et Georgette Marquand furent appelés les premiers, puis ce fut son tour. Elle entra dans un petit bureau aux odeurs de tabac froid, et s'assit sur le seul tabouret au centre de la pièce. Deux hommes patibulaires l'y attendaient, et l'un d'eux inséra une feuille vierge dans sa machine à écrire sur son bureau avant d'y tapoter quelques touches. Peu après, l'autre lui demanda de décliner nom, prénom et résidence, ce que Sofia exécuta sans protester.

    "Vous vous trouviez bien, hier, vendredi 22 mars, dans la demeure du Comte de Rochebois, aux alentours de 21h30 ?"

    Elle acquiesça.

    "Je sais qu'on vous l'a déjà demandé plusieurs fois, mais je vais vous demander une nouvelle fois de nous raconter ce qui s'est passé l'heure avant le meurtre de monsieur de Rochebois, ainsi que l'heure qui a suivi. Je vous demanderai aussi de nous préciser les liens que vous entretenez avec les autres personnes présentes à cette soirée, ainsi bien sûr qu'avec la victime."

    Il marqua une courte pause.

    "Et n'oubliez pas que vous témoignez dans le cadre d'une enquête. Mentir constitue donc un délit. Je vous écoute mademoiselle Stoän..."

  2. #542
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages 
    5 276
    Et voilà que tout recommençait...

    Sofia, fatiguée, les larmes aux yeux, s'en tint néanmoins aux explications qu'elle avait fournis à l'inspectrice : les cris dans le noir, la descente de l'escalier, la découverte du corps et l'arrivée (enfin !) de personnes secourables...

    Elle regrettait amèrement d'avoir attendu si longtemps : elle aurait mieux fait de reprendre son vélo et de repédaler vite fait dans l'autre sens... Mais la curiosité avait été très puissante. Plus qu'elle ne l'aurait cru... Lucien n'avait-il pas dit que sa demeure était hantée ?
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  3. #543
    Smidge Invités
    La machine à écrire crépitait à chacun de ses mots, ponctuées régulièrement de "ding" retentissants. Une fois son exposé terminé, le greffier y enficha une nouvelle feuille vierge.

    "Très bien, répondit le policier. Pourriez-vous détailler vos relations avec les autres personnes présentes à cette soirée, ainsi qu'avec la victime ?"
    Dernière modification par Smidge ; 20/04/2014 à 01h03.

  4. #544
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages 
    5 276
    Mal à l'aise, Sofia expliqua alors sa rencontre avec Lucien à Paris, quelques années auparavant. Elle se garda bien d'exposer son fils néanmoins, et mentionna explicitement que son aventure avec M. le Comte était depuis bien longtemps morte et enterrée.

    Les autres participants, de toutes façons, elle ne les connaissait pas très bien... Si, de loin en loin, au village. En tous cas, Sofia souligna avec force détail leur soutien indéfectible après sa macabre découverte.
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  5. #545
    Smidge Invités
    Nouveaux bruits de touche.

    "Hmhm..., marmonna le policier en feuilletant ses notes après de longues minutes d'un silence angoissant. Très bien, très bien..."

    Il se releva de son fauteuil.

    "Nous en avons presque terminé. Une dernière question, mademoiselle Stoän. Rappelez-moi quelle était la raison de votre présence dans la demeure de la victime ?"

  6. #546
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages 
    5 276
    Sofia se racla la gorge, rassembla ses idées. En scène !

    "Je savais que M. De Rochebois recevait du monde. Et j'espérais obtenir une audience auprès de lui. En effet, voyez vous, comme je l'ai souligné auparavant, j'ai fait des études dans le domaine de la sculpture à mon arrivée à Paris. J'avais quelques idées pour un projet pour lequel j'aurai aimé avoir un mécène..."

    Sofia fit alors une petite moue contrite.

    "Vous savez, les matières premières ne sont pas données..."

    Elle soupira :

    "Si il n'avait pas été tué, le pauvre, peut être que cela aurait pu fonctionner : il se passionnait pour cette troupe de théâtre... peut être aurait-il apprécié et approuvé mon projet ! Malheureusement, je n'ai pas eu le temps de lui en toucher un seul mot."
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  7. #547
    Smidge Invités
    "Très bien...", répéta l'homme assis face à elle, dans une lassitude qu'elle pressentais proche de la sienne.

    Il tira son papier de la machine à écrire, le relut en diagonale, et émit un grognement indistinct, que Sofia ne parvint à identifier au premier jet.

    "'pouvez y aller..."

    Elle se leva, le salua, et se dirigea en direction de la sortie.

    "Suivant !, s'écria-t-il tout à coup, ne manquant pas de la faire sursauter.

    Sofia quitta la salle d'interrogatoire sans se faire prier, croisant le regard inquiet des autres invités et employés du château patientant toujours pour leur sort sur les bancs de bois. Elle tenait toujours son épais grimoire en main, serrée contre elle, seule preuve tangible de cette incroyable histoire qui prenait fin.

    Une chose était sûre pour le moment. Elle "pouvait y aller"...


    [HRP : si tu veux faire encore quelque chose de particulier, tu peux, sinon ce sera ton post de conclusion (qui sera suivi du mien avant la fin définitive)]
    Dernière modification par Smidge ; 26/04/2014 à 13h34.

  8. #548
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages 
    5 276
    Sofia salua rapidement les personnes présentes avant de quitter tranquillement les lieux.
    Elle marcha lentement tout le long de la rue, et tourna calmement dans une rue adjacente.

    Puis elle prit ses jambes à son cou, relâchant tout à coup la pression et laissant son coeur battre à la vitesse dont il avait besoin. Elle était traversée par des sentiments des plus étranges, la fatigue accumulée se mêlant à toutes les angoisses qui l'avaient habitée toute la journée. Pourtant, elle ressentait une joie indicible, comme si elle se sentait plus forte.

    Sofia ralentit, se remit à marcher, prenant la direction de la maison de sa voisine, pour récupérer son fils, Ivan. Il était temps.

    Guillerette, elle se disait qu'incessamment sous peu, elle déménagerait bien. Oui, elle irait ailleurs, pour vivre une vie plus saine.

    Arrivée tout prêt de la maison, elle s'arrêta un moment. Elle voulait, avant de retrouver une réalité tangible auprès de son fils, ouvrir le grimoire une dernière fois.
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  9. #549
    Smidge Invités
    Seul rescapé de son périple incroyable, ce vieux grimoire parut tout à coup sorti d'un autre âge, d'un autre temps. D'une sorte de réalité parallèle.

    Sofia s'abrita sous un porche voisin, à l'abri du vent. Il faisait froid, trop sans doute pour demeurer immobile, la nuit tombée, mais son état d'excitation intérieure l'aurait même réchauffée au pôle nord.

    Le livre contenait toujours les mêmes illustrations, les mêmes symboles cabalistiques, les mêmes textes en ancien russe, et autres langages qu'elle ne reconnaissait pas... Elle le feuilleta plus en détail, à la recherche de ces étranges esquisses, la représentant elle-même, aux portes de la Mort... mais en vain. Sans doute avait-elle rêvé cette partie-ci, ce qui n'était pas pour lui déplaire.

    Dans tous les cas, il lui faudrait passer plusieurs années pour parvenir à en déchiffrer le sens - si toutefois il y en avait un à trouver, mais qu'importait... Ce temps, elle l'avait dorénavant.


    [HRP : indique ostensiblement ton dernier post lorsque ce sera le cas]
    Dernière modification par Smidge ; 26/04/2014 à 21h09.

  10. #550
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages 
    5 276
    Rassurée, Sofia referma le livre et tapa à la porte. Il était grand temps de retrouver son fils, qui, finalement, lui avait tant manqué.






    [Fin pour moi ]
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  11. #551
    Smidge Invités
    Plusieurs pas résonnèrent dans le couloir derrière la porte. La serrure cliqueta un instant, et la porte s’entrebâilla.

    "Qui est là ?", interrogea une petite voix chevrotante.

    Sofia reconnut aussitôt la voix de Suzanne, la soeur de son employeur, et temporairement nourrice de son enfant.

    "C'est Maman ?", demanda aussitôt une petite voix derrière la porte.

    Yvan...

    Sofia éclata en sanglot. Silencieusement, calmement. Comme si toute la tension accumulée ces derniers jours se relâchait d'un seul coup.

    "Yvan, Suzanne, c'est moi, c'est Sofia !"
    "Suzanne, ouvre !, s'exclama son fils. C'est Maman !"

    La porte se déverrouilla enfin en entier.

    "Sofia ! J'étais si inquiète ! Je n'avais plus de nouvelles !"

    Elle ne savait par où commencer, mais sa première préoccupation était de serrer son enfant dans ses bras.

    "Mon fils..."

    Elle n'avait pas la force de prononcer d'autres mots. Mots inutiles et de toute façon bien loin de l'explosion de sentiments qu'elle pouvait ressentir en cet instant.


    Ce ne fut que bien plus tard qu'elle appris les résultats de l'enquête. Une semaine plus tard pour commencer, un courrier de la police stipula l'absence de charges retenues contre elle, et sa liberté de circulation retrouvée. L'affaire fit cependant du bruit, et radio et presse locale ne tarirent pas commentaires à ce sujet. La pauvre Marjorie fut finalement condamnée pour ses crimes, même si une tacite légitime défense en avait apparemment diminué le prix. Au moins échappa-t-elle à la peine capitale... Quant à l'horrible banquier, il fut condamné sans ménagement pour le meurtre de Mylène.


    Sofia quitta finalement la région avec son fils dans les mois qui suivirent. Elle songea un temps revenir en Hongrie, mais les facilités de vie - même relatives - auxquelles elle avait accès ici l'en dissuadèrent. Investie d'une détermination nouvelle, elle retourna à ses anciennes amours, et finit par ouvrir une galerie d'art à son nom.

    Ce n'est que bien plus tard qu'elle dépoussiéra le seul vestige qu'elle tenait encore du père de son enfant, ce vieux grimoire qu'elle n'avait jusque là pas eu le courage d'affronter. Et pour cause... la sensation de malaise était toujours intacte à sa lecture. Quel pouvait bien être son secret, si toutefois il en possédait un ? Equipée de dictionnaires, d'archives, et d'autres documents récupérés dans diverses bibliothèques, elle s'était attelée depuis quelques semaines à en apprendre davantage.

    La porte toqua, ce qui ne manqua pas de la faire sursauter. Les symboles qu'elle déchiffrait avec grand peine depuis plusieurs heures lui résistaient bien trop à son goût.

    "Maman ?"

    Yvan était rentré de l'université. C'était un grand garçon maintenant, presque un adulte. Mais il avait gardé son intonation d'enfant quand il l'appelait.

    "Entre, entre...", maugréa-t-elle en plissant les sourcils, concentrée sur son travail.

    La réincarnation de l'âme. Voilà ce dont il s'agissait, elle avait fini par le comprendre. Et c'est certainement ce qui avait motivé Lucien à mener toutes ces expériences horribles dont elle avait eu quelques avant-goûts dans les pages précédentes...

    "Maman, quelqu'un a laissé ça près de la porte."

    Il déposa une enveloppe sur le coin du bureau.

    Curieux...

    Elle délaissa un instant ses études, et décacheta le disque de cire. Ces armoiries lui rappelaient étrangement quelque chose...

    Un collier. Et une lettre.

    Non, ce n'était pas possible. Ce collier... Il y avait de cela 20 années... Comment pouvait-il... ? Et qui ??

    D'une main tremblante, elle déplia le papier, tentant tant bien que mal de conserver son calme.

    "Je me souviens qu'il t'avait plu dans la vitrine. J'espère qu'il te plait toujours autant...

    Ton amant éternel,

    L.
    "
    Dernière modification par Smidge ; 28/04/2014 à 07h06.

Page 19 sur 19 PremièrePremière ... 9171819

Discussions similaires

  1. Ailyn
    Par Ailyn dans le forum Présentation des membres
    Réponses: 132
    Dernier message: 02/01/2018, 23h20
  2. [Histoire] Histoire à quatre mains.
    Par Althéa dans le forum La Grande Bibliothèque Impériale
    Réponses: 28
    Dernier message: 28/02/2013, 15h16
  3. Quête : Le Poing Levé - Ailyn, Bellatrix et Lekhtarin
    Par Ailyn dans le forum Entrée dans la ville
    Réponses: 76
    Dernier message: 18/02/2013, 21h56
  4. Fiche de personnage : Ailyn
    Par Smidge dans le forum Murder Party
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/02/2013, 13h30
  5. [Histoire] Histoire policière sans titre
    Par Althéa dans le forum La Grande Bibliothèque Impériale
    Réponses: 54
    Dernier message: 09/06/2009, 21h48

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256