Tab Content
No Recent Activity
Informations de Huxaltec

Informations de base

Informations de Huxaltec
Localisation:
Maztica, vallée de Nexal
Intérêts:
Judo, musculation, Royaumes Oubliés
Travail:
Etudiant Kiné
Fiche de Personnage

Retrouvez ici les caractéristiques et les principales informations de votre personnage.

Biographie RP:
Rusé, rapide, discret, sage mais aussi puissant ; le guerrier maztèque est un modèle de polyvalence. Vivant en plein cœur du « Vrai Monde », dans la vallée de nexal, Huxaltec n’échappe pas à ce standard. Façonné par les innombrables batailles livrées au seul nom du dieu assoiffé de sang Zaltec, son corps est musclé, bien taillé et ne semble pas usé par les souffrances qu’il a du enduré. Seules quelques cicatrices rougeâtres non recousues, derniers vestiges de ses plus sanglants combats, sont là pour rappeler au guerrier jaguar que dix années baignées de violence se sont écoulées depuis ses 20 ans. Cette relative expérience guerrière ont fait naître chez lui une prudence et un esprit réfléchi des plus respectables parmi tous les autres combattants de la vallée de Nexal. D’ailleurs si l’on interrogeait ceux qui le connaissent, ils diraient tous d’une seule voix qu’Huxaltec est trop sérieux et qu’il en a perdu sa joie de vivre.
Dévoué corps et âme au culte du populaire Zaltec, il a voyagé sur près de la moitié du « Vrai Monde » à la recherche d’offrandes et de cœurs à sacrifier pour celui-ci. Ce grand dévouement lui a ainsi valu la reconnaissance des grands sages de Nexal mais aussi et surtout le titre de guerrier Jaguar ; apogée de sa fierté et de sa réussite. D’ailleurs, à l’instar de tout Maztèque promu à ce rang, Huxaltec ne part jamais au combat non vêtu de la peau du fauve qui le caractérise, véritable symbole de puissance sanguinaire aux yeux de ses ennemis.
Ainsi, toute sa vie aurait-elle pu ressembler à un éternel recommencement si les tortueuses cordes du destin ne l’avaient pas conduit un matin du « 18-Tepelhuit-11-Atl » (calendrier maztèque, jour de l’eau) jusqu’au cratère du mont Zatal, demeure des anciens sages et oracles de Nexal. « Hauts prêtres de Zaltec !» cria Huxaltec, au fur et à mesure qu’il s’enfonçait dans l’obscurité, évitant ici et là les projections d’eau bouillonnante et de vapeurs sulfurées. « Noble guerrier… » répondit une voix bienveillante mais néanmoins affaiblie et peu portante, « … en ce jour marqué par le signe de l’eau, de nouveaux étrangers ont traversé l’océan à l’est et vont accoster les terres de notre monde pas loin de la cité de Maxal ; Zaltec s’en inquiète fortement. Notre calendrier avait prévu cet évènement, tout comme il avait prévu l’arrivée du capitaine Cordell des centaines de jours auparavant (lire IRONHELM de Douglas Niles). Zaltec veut que tu retrouves ces étrangers et que tu lui offres leurs coeurs avant le 12-Quecholli-12-Akbal car il y voit un jour d’assombrissement majeur (12 étant un mauvais chiffre pour les maztèques et Akbal est une période du cycle maztèque considérée comme obscure et négative)… ». Alors que la voix s’estompait, le guerrier jaguar, ne sentant plus la présence de son interlocuteur, préféra quitter ce lieu sacré au plus vite, pour ne pas provoquer la colère de son dieu pressé et soucieux ; ne disposant que de 14 jours pour accomplir sa mission.
C’est ainsi qu’Huxaltec entreprit de traverser la mer d’Azul (en faisant une halte à Tukan pour y acheter une petite barque et des rames) et de se rendre à la grande cité de Maxal, point stratégique de ce que les premiers explorateurs faerûniens nommèrent « la route côtière du commerce ». Le voyage maritime jusqu’à Maxal se fit sans encombre et avec un vent favorable, si bien que les premières pyramides de la plus grande ville de la péninsule du Payit furent visibles dès le troisième lever de soleil ; laissant quelques rayons éclairer le lagon bleu-azur et les hautes falaises qui le surplombent, non loin du puissant port de commerce, encore endormi.
Huxaltec accosta et attendit l’éveil de la ville, faisant le tour de la grande pyramide centrale dédiée à Qotal, le dragon à plume, dieu qu’il appréciait pour sa bonté et sa sagesse mais qu’il considérait cependant comme faible et passif par rapport au sanglant Zaltec. Lorsque les premières agitations urbaines se firent entendre, le guerrier nexalan se mit en quête d’une personne susceptible de le renseigner sur les navires faerûniens qu’il n’avait pourtant pas repérés lors de son arrivée dans le lagon. Ce n’est que plusieurs heures plus tard, et après avoir interrogé des dizaines d’habitants en vain, qu’un profond sentiment d’espoir gagna le cœur du chevalier jaguar, lorsque son regard se porta loin vers l’Est, aux limites visibles de l’horizon infiniment bleu de l’océan. « Navires étrangers au loin ! », s’écria un docker ; confortant ainsi le soulagement d’Huxaltec. Mais, à sa grande surprise, bien que se rapprochant doucement, les deux immenses caravelles ne semblaient pas se diriger vers Maxal, mais plutôt vers le nord, longeant sans doute la « route côtière du commerce ». Bien que toujours éloigné de la côte, on pouvait aisément remarquer que les deux vaisseaux affichaient fièrement l’emblème du dieu faerûnien GOND, le faiseur de merveilles. Une chose était sûre, le guerrier Jaguar ne devait surtout pas perdre de vue ces immenses voiles mar
Classe de Personnages:
Guerrier

Statistiques


Messages au total
Messages au total
156
Messages par jour
0,04
Informations générales
Dernière activité
04/03/2018 15h58
Date d'inscription
14/04/2009

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256