Page 6 sur 6 PremièrePremière ... 456
Affichage des résultats 151 à 170 sur 170

Discussion: Le Treizième Coup de Minuit

  1. #151
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 592
    Et effectivement, Théo se servit également, non sans remercier poliment. Claudia referma le coffret avec un petit bruit mate et alla le ranger. Lorsqu’elle refit face aux enfants, le garçon était devenu ce zombi inexpressif que Nedjma avait ridiculisé la veille.

    « Vas t’assoir ! » ordonna Madame Briston, avec une sévérité décuplée.

    Son expression avait changée. Pas énormément, mais sa malveillance apparaissait désormais sur ses traits. Elle semblait aussi plus vieille qu’auparavant, ce qui l’enlaidissait. Après que le gamin eut obéit, elle reporta son attention sur la jeune fille.

    « Il semble que je ne me sois pas trompé de personne. Tu as bien l’étoffe d’une sorcière. Mais désires-tu vraiment en devenir une ? Ce n’est pas facile. Il y a beaucoup à apprendre, beaucoup à sacrifier aussi. Le pouvoir à un prix. Es-tu prête à le payer ? »
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  2. #152
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 346
    Nedjma se tenait bien droite, les mains derrière le dos, comme une bonne élève que l'on fait passer au tableau. Mais ses lèvres découvraient un demi-sourire de mauvais augure. Si elle était tentée par le pouvoir ? Par la perspective d'imposer sa volonté à autrui, de manipuler, de détruire ? Si elle préférait être du côté des martyriseurs de peluches que de celui des pauvres dupes ? Naturellement. Quant au prix, à voir... Mais elle doutait qu'il y eut grand chose à sacrifier qui puisse compter pour elle.

    "ça dépend", répondit-elle sans timidité excessive, d'un ton très pragmatique. "C'est combien ?"
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  3. #153
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 592
    « Puck l’a déjà évoqué, en partie. Devenir une sorcière, c’est s’engager à se comporter comme une sorcière. Un engagement pour la vie. Malheur aux contrevenantes ! C’est aussi abandonner ta vie pour une autre, et faire de moi ta nouvelle mère. Je t’instruirai et, à ce titre, j’attends une obéissance absolue! Je n’ai plus le temps d’être patiente ! »

    Claudia souffla un nuage de fumée. Puis elle se baissa et, en touchant avec sa cigarette le bois sous la marmite, elle y mit immédiatement le feu. Après s’être redressée, elle s’approcha. Elle tenait désormais un gros livre à l’aspect très vieux, ainsi qu’une plume noire, qu’elle semblait avoir sorti de nulle part. Elle ouvrit le livre, tourna ses pages jaunies jusqu’à en trouver une qui n’était pas encore totalement couverte d’écriture. Elle le tourna face à Nedjma et lui tendit la plume. La jeune fille put lire des signatures. Il n’y avait que ça.

    « L’apprentissage est semé d’épreuves. Seules les élèves brillants en triomphes. Tout ça n’était qu’un prélude. On signe avec son sang, Nedjma Meyer. »
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  4. #154
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 346
    Nedjma avait dix ans et des mots tels que "toujours" et "jamais" duraient ce que dure une peluche favorite. Incapable de vraiment se représenter ce à quoi elle s'engagerait, elle voyait avec fascination les différents tours que venait d'exécuter Claudia - allumer un feu d'enfer avec un bout de cigarette, faire sortir un livre et sa plume de nulle part. Toute cette magie, ce pouvoir ! Elle *voulait* pouvoir en faire autant, entrer dans cet autre monde inconnu, mystérieux, séduisant et dangereux. Etre différente. Et tant pis s'il fallait pour cela devoir supporter une vieille acariâtre improvisée mère numéro deux : le jeu en valait manifestement la chandelle. Quant aux épreuves... Bah. Elle s'était plutôt bien débrouillée jusque là, non ?

    Elle saisit la pointe de la plume et s'en piqua le bout du doigt jusqu'au sang.

    "Aïe !" commenta-t-elle malgré elle, avec un mouvement de recul, ne s'étant pas attendue à ce picotement désagréable. Quelques instants plus tard, s'étant reprise, elle trempa le bout de la plume dans la grosse goutte qui s'était formée et traça en lettres très maladroites sur la page les lettres irrégulières de son nom : "Nedjma Meyer." Elle mit une petite marguerite au bout du paraphe.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  5. #155
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 592
    La signature achevée, Nedjma eut l’impression que des gens s’étaient mis à lui murmurer à l’oreille des choses incompréhensibles. A peine en prenait-elle conscience que c’était déjà terminée. Le tic tac de la vénérable pendule s’imposa, accompagné par le crépitement du feu et déjà quelques bouillonnements venant de la marmite.

    « Parfait », déclara Claudia avec une satisfaction évidente.

    Elle referma le livre qui, l’instant d’après, disparaissait en fumée, avec la plume noire.

    « Claudia Briston n’était qu’un nom d’emprunt. Je me nomme Dame Cauchemar. Les autres jeunes sorcières te jalouserons car beaucoup auraient aimé m’avoir comme professeur. Tu te montreras digne de moi, j’y veillerai. Tu te dois d’être la meilleure. Toujours la meilleure ! A présent, il est temps de te débarrasser de tes peluches. »

    Dame Cauchemar se plaça derrière la marmite.

    « Tu tenais à elles, avant l’arrivée de Puck. Elles ont en elles une forme de magie protectrice. Le bouclier des faibles et des innocents. Jette-les dans la marmite. Jette aussi Puck, mais en dernier, qu’il dévore cette énergie, qu’il naisse. »

    Si la jeune fille obéissait, à chaque peluche qu’elle précipiterait dans le bouillon noir, elle ressentirait comme une déchirure en elle. A chaque fois, la sensation serait pire que la précédente. A chaque fois, la marmite allait produire des vapeurs verdâtre de plus en plus épaisses et le bouillonnement s’intensifierait. Et pour Puck... ce serait différent.
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  6. #156
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 346
    Nedjma hésitait en son for intérieur. Le bouclier des faibles et des innocents, cela reste tout de même un bouclier, et c'est mieux que rien. Mais à peine, songea-t-elle en se remémorant le funeste destin de Dolphi. Ses peluches ne pouvaient rien pour elles-mêmes, alors comment lui seraient-elles de la moindre utilité ?

    Elle jeta en premier Simba, la peluche mignonne qu'elle n'aimait pas en raison de l'identité de sa donatrice. Le liquide noir de la marmite frémit, bouillonna, et de douteuses vapeurs verdâtres commencèrent à se répandre dans l'appartement. Plus grave, elle ressentit une violente douleur dans sa poitrine. Elle serra les dents. Elle était têtue. S'obstinant, elle jeta la seconde peluche. La douleur s'intensifia. C'était comme un coup de poignard vicieux qui vous fouille et retourne la lame encore et encore. Elle plissa les paupières sur ses yeux embués de larmes. Des larmes de rage. Elle était en colère contre cette sensiblerie stupide qui la rendait vulnérable et qui faisait mal. Tout ça, c'était la faute de ses peluches. Elles se vengeaient de sa trahison en lui infligeant cette douleur. Qu'est-ce qu'elles espéraient, qu'elle allait reculer, les épargner ? Oh non. Attrapant toutes ensemble les peluches restantes, elle les jeta en vrac dans le chaudron. La douleur était à hurler. Elle se mordit les lèvres jusqu'au sang, et aucun son ne sortit.

    Titubante, elle se retourna vers la table basse, où elle s'empara de Puck. Son sourire carnassier lui redonna un peu de courage. Elle le serra contre elle en retournant vers le liquide noirâtre, et le lâcha plus qu'elle ne le jeta dedans. Un instant, elle crut qu'il allait rester là, à la surface, à flotter.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  7. #157
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 592
    Mais Puck ne flotta pas. Lui-aussi sombra. La marmite donnait l’impression de vouloir exploser. L’infâme liquide qu’elle contenait était si agité qu’il commençait à déborder. Des traînées noires et visqueuses se mirent à courir sur le cuivre bouillant. La brume malsaine avait pris possession de tout le salon. Elle se déversait toujours en paquets vaporeux, toujours plus opaques.

    « Bien... bien ! Je suis fière de toi ! » déclara Dame Cauchemar.

    La douleur devenue lancinante en Nedjma ne fut pas accrue par l’immersion de la sombre peluche. Elle n’en disparut pas pour autant. La jeune fille avait la vive impression qu’on lui dévorait les entrailles. Tout d’un coup, la vapeur verdâtre, au lieu de sortir, se mit à rentrer dans le chaudron, et ce de plus en plus vite. La sorcière reprit :

    « Puck n’est pas ton ami, ni ton égal. C’est ton serviteur, ta chose. Il ne te sera fidèle que si tu le traite ainsi. Commets l’erreur de l’oublier et il sera le premier à te poignarder dans le dos. »

    Les derniers filaments de brouillard venaient d’être aspirés dans la marmite. Il y eut comme une détonation, la mixture gicla généreusement. En cet instant précis, Nedjma fut libérée de sa douleur. A la place, elle ressentit un grand vide, du froid aussi, rien d’insupportable. Deux mains griffues jaillirent du chaudron et en saisir le bord. La tête de Puck apparut ensuite, ruisselante. Ce n’était plus une peluche, mais sa version croisée en rêve, une créature de chair et de sang. Il suffoquait, s’étrangla, se pencha par-dessus le bord et vomit copieusement. Puis, se penchant d’avantage, il bascula et dégringola au sol, au milieu de ses régurgitations, pratiquement aux pieds de la jeune fille. A quatre pattes, retrouvant son souffle, il redressa la tête, fixa Nedjma de ses yeux émeraudes et lui adressa un large sourire.

    « Salut, toi ! » dit-il, ravi.

    Dans le salon, le calme était revenu. Il n’y avait que l’inébranlable tic tac de la pendule et le crépitement du feu.
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  8. #158
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 346
    C'est avec un regard de pure fascination que Nedjma assista à la naissance de Puck. Délaissant les chaudrons et autres fluides bizarres, on retournait cette fois-ci dans un univers qui lui était beaucoup plus familier, celui des films d'horreur et des créatures fantastiques et visqueuses qui peuplaient à l'envi tous les navets de l'espace et d'ailleurs. Puck était à sa place dans les cauchemars des navettes spatiales, mais aussi dans les cachots sordides, les maisons hantées et les terres sauvages, à la poursuite d'ados terrorisés. Elle se sentait en terrain connu. Pas de doutes, Puck était bien *sa* créature, *son* concentré de malveillance. Il prenait vie ! Et elle le trouvait magnifique.

    Jugement qui fut toutefois quelque peu altéré par la propension de la créature à vomir jusque sur ses semelles. Elle se recula promptement, avec une moue de dégoût nullement réprimée. Elle se rappela alors le commentaire de la vieille.

    "Mouais, salut. Ben tu vas pouvoir nettoyer la moquette, pour fêter ça."
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  9. #159
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 592
    Le sourire de Puck se fit subitement plus discret. Il se redressa péniblement sur les genoux et observa la moquette qui était vraiment dans un sal état, surtout à cause des débordements de la marmite. Lui-même avait bien besoin d’une douche.

    « Heu, ok, tout de suite. »

    Il se leva, tituba, tomba, se releva, puis quitta le salon tant bien que mal. Dame Cauchemar, bras croisés, reprit la parole avec sa sévérité coutumière.

    « Bien. Il reste une dernière chose que tu dois accomplir avant que nous ne partions : Théo. »

    Le garçon, durant tout ce temps, était resté docilement assis sur un siège. Il était bien sûr toujours sous l’effet du bonbon ensorcelé.

    « Ce sera ta première victime. Tu dois lui ôter la vie. Et tu dois le faire après lui avoir rendu son état ordinaire. Pour le réveiller, il suffit de le lui ordonner. Procède comme tu veux, avec ce que tu veux, mais quoi qu’il arrive, ce sera sans mon aide. Il y a des couteaux dans la cuisine, de la corde dans l’étagère derrière moi. Si cela ne te suffi pas, fouille l’appartement. »

    Puck réapparut, armé d’un balai et d’une serpillière. Il semblait déjà avoir retrouvé un peu de force.
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  10. #160
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 346
    Nedjma demeura sans voix. Torturer des peluches, c'est une chose, mais là... Elle n'avait jamais envisagé d'aller jusque là ! Quand elle reprit la parole, elle bégayait.

    "Mais... pourquoi faire ça ? Il m'est plus utile vivant que mort, et puis, nos mères savent qu'il est venu ici ! ça n'apporte rien à personne s'il meurt."

    Si encore c'était un de ces garçons stupides de l'école qui se moquaient d'elle à cause de ses origines, un de ces imbéciles qui lui mettaient des bâtons dans les roues... mais Théo ? Il était trop bête pour nuire à quiconque, et elle préférait le manipuler, c'était beaucoup plus drôle ! Là, ça n'était plus drôle du tout.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  11. #161
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 592
    Le regard de Dame Cauchemar se durcit. Elle répliqua sur l’instant :

    « Ça nous apporte son âme, son innocence, petite sotte. Pour nous, il n’y a pas plus précieux. Quant à... vos mères... elles vont pleurer, car vois-tu, personne ne sortira de cet appartement. Personne ! »

    Puck, tout en essuyant la moquette, se mit également à observer la jeune fille. La sorcière ajouta, un rien conciliante :

    « Je comprends que ce soit difficile pour une première fois. D’autant plus difficile que ce pitoyable Théo n’attise pas ta haine. T’occuper de quelqu’un d’autres t’aurait certainement plus amusée, mais je te l’ai dis, je suis pressée. Si tu ne veux pas le tuer, je suis prête à une mini concession. Ce sera la seule ! »

    Elle s’approcha de la table basse et d’un mouvement de la main, y fit jaillir un grimoire. Un livre noir, sinistre, différent de celui rempli de signatures. D’un second mouvement, l’ouvrage s’ouvrit tout seul, les pages défilèrent jusqu’à s’arrêter à l’une d’elles. Un titre y était écrit : Métamorphose.

    « Fais de Théo ta seconde créature. Tu es encore loin, très loin d’être capable d’exécuter ce sortilège. Je m’en chargerai. Mais c’est toi qui vas rassembler les ingrédients, et tu vas le faire avec un Théo réveillé. Qu’il comprenne ce que tu es et ce qui va lui arriver. »

    Elle déposa son doigt noueux sur le livre.

    « Voilà ce qu’il te faut. C’est inscrit ici. »

    - Un demi-verre de sang de la victime
    - un ongle, une dent ou une mèche de cheveux de la victime
    - une statuette de glaise illustrant la nouvelle forme de la victime (ce qui ne dispense pas de visualiser mentalement cette forme au moment de l’incantation)

    « Il y a de la glaise dans le placard. Maintenant, au travail ! » acheva Dame Cauchemar.
    Dernière modification par Manfred ; 11/07/2014 à 09h46.
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  12. #162
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 346
    Cette fois, Nedjma se garda bien de répliquer ; elle commençait à comprendre que dame Cauchemar n'était pas d'une grande patience et qu'il était extrêmement dangereux de l'exaspérer. Et, du reste, sa "mini-concession", elle n'avait osé l'espérer... L'idée soulevait de nouvelles questions, plein de pourquoi qui se bousculaient dans sa petite tête. Comment ça, elle ne reverrait pas sa mère ? Et Imane non plus ? Et pourquoi fallait-il à toute force s'en prendre à Théo ?

    Passons, elle y penserait plus tard, quand la sorcière serait mieux disposée. Elle se tourna vers le garçon, un peu ennuyée de ce qu'elle allait faire. Au fond, elle l'aimait bien, enfin, à sa façon. Elle pouvait toujours se consoler en se disant qu'elle lui évitait pire... Elle examina plusieurs fois la recette, puis partit chercher dans la cuisine un couteau et un gobelet. Elle prit alors le bras inerte du garçon et le tendit au-dessus du récipient posé sur la table basse. Elle lui tenait fermement le poignet d'une main et le couteau de l'autre.

    "Allez, on se réveille."

    Avant que Théo n'ait eu le temps de retrouver ses esprits, elle lui trancha la veine d'un coup net. Heureusement, la lame était effilée et elle n'eut pas à s'y reprendre à deux fois. Le sang coula, abondamment. Elle lutta comme il se débattait, jusqu'à en avoir assez. Alors elle le lâcha et lui jeta un torchon au visage.

    "Serre-le sur ton poignet pour arrêter le sang."

    Elle ramassa le gobelet pour aller le mettre à l'abri un peu plus loin. En réalité, elle fuyait la réaction de sa victime.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  13. #163
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 592
    Dame Cauchemar sembla sur le point de réprimander Nedjma, craignant sans doute qu’elle ne procède avec un Théo sous hypnose. Là voilà détrompée. La colère qui déjà creusait ses traits se dilua. Impassible, elle observait.

    Le pauvre garçon, lui, ne comprenait rien. Il blêmit, ses yeux s’agrandirent sous l’effet de la peur, une larme perla. Il fixa d’abord sa petite copine. Etait-ce bien elle qui l’avait coupé ? Etait-ce bien elle qui lui avait jeté se torchon ?

    « Hé, tu fous du sang sur la moquette ! Tu ruines mon travail ! » lâcha Puck, avec son sourire malveillant.

    Théo prit alors conscience de l’existence du monstre. Sa peur se mua en terreur. Il se recroquevilla sur son siège, tremblant comme une feuille.

    « Mais... mais... Nedjma, qu’est-ce qui se passe ? » balbutia-t-il.
    « Le torchon, c’est pour ton poignet, imbécile ! » insista la créature.

    Théo l’appliqua enfin sur sa blessure. Puis il s’exclama :

    « Nedjma ! Puck est vivant ! Il est vivant ! »

    Une odeur d’urine chaude commença à flotter dans l’air. Ce réveil était tellement rude pour le gamin.
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  14. #164
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 346
    Nedjma haussa les épaules comme l'odeur de pisse lui chatouillait les narines. Théo était tellement faible, et lâche... Il n'osait même pas essayer de s'enfuir, tellement il avait peur. Il faisait vraiment pitié.

    "Hé bien, oui, Puck est vivant. C'est génial, non ?"

    Elle vit du coin de l'oeil la créature lever la tête, l'air ravi.

    "Et il fait très bien les sols, ajouta-t-elle pour couper court à cette euphorie. Toi, si tu veux rester en vie, tu ferais bien de te tenir tranquille. " Dans son esprit, c'était moins une menace qu'un conseil, mais vu comme il se repliait sur lui-même, le garçon ne le comprit sans doute pas comme ça. Elle s'approcha de lui par derrière, lui attrapa une mèche de cheveux et la trancha à son tour. Elle revint vers la grande table du salon, où elle la posa près du verre de sang. Bon, voilà, deux ingrédients. Restait l'atelier poterie. Elle alla chercher la glaise dans l'armoire où elle trônait bien en évidence - Nedjma soupçonnait que cette armoire contenait tout ce que dame Cauchemar décidait d'y trouver - et alla la poser sur la table, où elle s'assit.

    Maintenant, il fallait déterminer quelle forme elle avait lui donner. Elle avait eu un petit chat, jadis, qui était mort sur la route - pourquoi pas un petit chat ? Ou un chien ? Un toutou docile, c'était tout à fait Théo, il ne serait pas dépaysé. Mais ça ne la satisfaisait qu'à moitié. La gamme des ordres que l'on peut donner à un chien est somme toute très limitée - debout, assis, couché, va chercher la balle. Si Théo devait être son esclave, il fallait qu'il puisse accomplir des tâches complexes. Bref, une forme humanoïde. Mais aussi qu'il soit fort, terrifiant, parce que cela lui serait utile aussi. Elle réfléchit encore quelques temps, envisageant puis congédiant tour à tour différentes incarnations tirées de ses films favoris. Elle se rendit compte qu'elle y prenait goût. Elle se délectait de le voir terrorisé sur son siège, cependant qu'elle décidait seule de son avenir tout en façonnant la glaise à sa guise. Avoir un pouvoir absolu sur autrui - sa vie, sa mort, son corps, son destin - c'était tout simplement délicieux.

    Elle finit par se décider et se mit à modeler la glaise. Ce n'était pas facile, elle n'était pas très douée en poterie. Heureusement que son imagination fonctionnait un peu mieux. Au bout d'un moment, elle acheva son oeuvre et tourna le support vers Théo, pour qu'il puisse voir le résultat.

    "Tiens, regarde ce que j'ai fait. Tu vois, il a des jambes, des bras, c'est un humain, et il lève les bras, parce qu'il est en train de se transformer en loup-garou et qu'à ce qu'on dit c'est douloureux. Et, tu vois, la transformation est en cours, il a déjà une tête de loup avec des crocs immenses. Il se transforme en loup parce que je l'ai décidé. Et il se retransformera en humain quand ça m'arrangera. Il est beau mon loup-garou, non ? J'espère que ça te plaît... parce que je crois que c'est toi", ajouta-t-elle méchamment.

    "Dame Cauchemar, j'ai fini !" ajouta-t-elle à l'attention de la sorcière. Elle était impatiente de voir la suite. Qu'est-ce qu'il resterait exactement de Théo après le sortilège ? Une créature sans mémoire, un esclave sans âme, obligé d'obéir comme sous l'effet d'un chocolat permanent ? Ou bien au contraire, il resterait lui-même, un esprit à dominer, à terroriser, à briser, à soumettre ? Oh, ce serait tellement mieux si c'était la seconde solution, tellement plus intéressant...
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  15. #165
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 592
    « Ho, superbe statuette ! »déclara Puck, servile.

    Théo semblait n’être capable que de pleurer désormais, de pleurer et d’observer ce qui se passait. La sorcière s’approcha de son élève et observa son travail avec attention. Elle sembla satisfaite.

    « Un loup-garou donc... qu’il en soit ainsi » déclara-t-elle avec tout son froid sérieux.

    Elle versa le sang sur la glaise et saisit la mèche de cheveux.

    Elle fit face au garçon qui se recroquevilla encore d’avantage. Ensuite, elle se mit à prononcer d’étranges paroles. Une formule magique. Sa voix, peu à peu, fut comme repris en échos, alors que dans le même temps, la mèche, la statuette et Théo lui-même furent progressivement nimbés d’une malsaine lueur violacée. Bientôt, ces trois éléments furent réunis par un filament brumeux. Un triangle se constituait et Dame Cauchemar répéta sa formule plus fort. Sa voix devenait terrible. Puck s’était arrêté de travailler et admirait le spectacle. Le garçon sembla prit de douleur. Tout d’un coup, il cria :

    « Non... non, non ! Je veux pas devenir ça ! Je veux pas ! Nedjma, s’il te plait, empêche-là ! Je veux pas ! MAMAN ! MAMAN AU SECOURS !!! »

    Il paraissait subitement avoir compris. La lueur, de plus en plus vive, s’approcha du blanc. Puis un flash, un claquement. Théo fut enveloppé de fumée, disparaissant à la vue de tous. La mèche de cheveux tomba en cendre et la statuette conserva quelques faibles lueurs violettes. La sorcière se tourna vers la jeune fille.

    « Si la statuette est détruite, le sort sera brisé. A toi de la mettre en lieu sûr. A toi, d’une façon générale, de t’occuper de tes bestioles. Si jamais elles font des bêtises, ce sera toi la responsable. »

    Elle se détourna et fit disparaitre son grimoire, avant d’ajouter :

    « Tu possèdes désormais sur Théo une autorité quasi absolue qui se manifeste uniquement si tu commences tes ordres par : Moi, Nedjma, j’exige... Ce ne sera vraiment pas de trop pour le rendre un tant soit peu utile. »

    La fumée se dissipa. Le garçon était tombé de son siège. Assis sur la moquette, il se tenait la tête, visiblement très secoué. Il n’avait strictement pas changé, si ce n’’était le fait qu’il ne saignait plus.
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  16. #166
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 346
    Nedjma avait assisté au rituel avec une fascination curieuse. Dame Cauchemar était décidément très, très puissante ; la fillette était impatiente d'apprendre afin de pouvoir un jour faire comme elle ! Il était inenvisageable que le sortilège ait échoué, mais elle avait envie de savoir à quoi pouvait ressembler le loup-garou et comment se passait la métamorphose, histoire de ne pas être prise au dépourvu plus tard. Logiquement, après avoir saisi la statuette qu'elle se mit à serrer contre elle, elle reprit donc à l'attention de Théo :

    "Moi, Nedjma, j'exige que tu te transformes."
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  17. #167
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 592
    Théo, à l’instant même, se crispa. Il gémit, fut pris de convulsions, hurla. Etalé au sol, son corps commença à se déformer et à se couvrir de fourrure brun sombre. Sa figure s’allongea en museau, ses ongles devinrent des griffes et surtout, il se mit à grossir, à grossir, à grossir ! Bientôt ses vêtements se déchirèrent, ses chaussures furent réduites en pièces. Et il grossissait toujours. Puis, il cessa de gesticuler, hurla moins, puis plus du tout. Il respirait juste très fort, très vite. La métamorphose était terminée. Allongé sur le dos, nu, le garçon avait doublé de taille. Il était désormais un loup musculeux, vaguement humanoïde... un vrai monstre.

    « Pas mal ! » commenta Puck qui, en comparaison de Théo, était un nabot. « Il peut même te servir de monture ! »

    Théo se redressa sur son séant. Hébété, il fixa ses mains bestiales. Seul son regard permettait encore de le reconnaitre. Pendant ce temps, Dame Cauchemar s’afférait dans l’appartement. Elle n’avait prêtée aucune attention à ce qui s’était passé. Elle avait à présent un sac à main sur l’épaule. On frappa à la porte de l’appartement.

    « Théo ! Madame Briston ! Tout va bien ? »

    C’était la voix inquiète de la mère du garçon. Théo tourna la tête dans sa direction.

    « Mais ils joues, je vous dis ! » déclara Fatima, qui devait être juste derrière.
    « Vous rigolez ?! C’était des cris ! Mon Théo criait ! Madame Briston ! »

    On essaya d’ouvrir. La porte était fermée. Alors la mère frappa plus fort.

    « Qu’est-ce qui se passe ? » demanda un troisième voisin.

    La sorcière, impassible, s’était mise à régler l’horloge d’ébène pour qu’elle affiche minuit. Théo voulu certainement appeler à l’aide. Il n’arriva qu’à aboyer.
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  18. #168
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 346
    La cacophonie devenait indescriptible mais cela n'affecta pas Nedjma : elle voyait bien que la sorcière avait prévu de les faire partir de cet endroit avant que la porte ne cède. Cela devait avoir un lien avec cette horloge qu'elle déréglait. Etait-ce un mécanisme pour déclencher une téléportation ?

    Elle eut un petit serrement de coeur en entendant la voix de Fatima. Sa mère était bête, mais quand même bien gentille, elle allait avoir du mal à se remettre de sa disparition. Un ratage de plus dans sa vie de ratée... Quant à la mère de Théo, fidèle à elle-même, elle n'avait de pensée que pour son chéri et d'appel que pour la vieille dame, aucune pour elle Nedjma qui pouvait courir les mêmes risques après tout : qu'elle crève donc.

    La fillette se garda bien de répondre aux cris venant du palier : cela ne ferait que les redoubler. Au lieu de cela, elle gardait les yeux fixés sur Théo, et sourit méchamment à son attention.

    "Moi, Nedjma, j'exige que tu te taises et que tu viennes au pied."

    Tandis qu'il obéissait bien malgré lui, le regard de désespoir que lui jeta le garçon lui procura une inexprimable jouissance. Ce n'était que le début.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  19. #169
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 592
    L’horloge se mit à sonner une première fois avec cette lugubre solennité qui la caractérisait. Dame Cauchemar s’en était écartée. Elle avait repris sa cigarette et, songeuse, observait son élève. Deuxième coup de la pendule. Nedjma était là, sourire aux lèvres, le garçon-loup accablé à ses pieds. Le diabolique Puck, tout sourire lui-aussi, se tenait à côté de la jeune fille, balai en main. Troisième coup. La scène dût plaire à la vieille sorcière car, elle-aussi, eut un sourire. Un sourire furtif et malveillant, mais un sourire tout de même. Quatrième coup. On cognait toujours sur la porte et de plus belle. L’absence de réponse venait justifier les craintes et, à présent, Fatima aussi se mettait à appeler son enfant. Cinquième coup. Plusieurs autres voisins, ameutés par le bruit, y allaient de leurs commentaires. Ce serait bientôt tout l’immeuble qui allait être informé de l’incident. Sixième coup. Un incident dont ils n’admettraient jamais la nature, même s’ils la découvraient. La mère de Théo devenait hystérique. Septième coup. Et Théo, silencieux, pleurait. Dame Cauchemar souffla un nuage de fumée qui alla flotter au-dessus de la marmite. Huitième coup. Les deux mères commençaient à s’engueuler. Injures, critiques, ressentiments, tout ce qui avait été refoulé après des années de difficile cohabitations ressortait de la plus violente des manières. Neuvième coup. Un voisin prit les choses en main. D’abord il appela d’une voix forte et ferme. Puis il entreprit d’enfoncer la porte. Dixième coup. Mais la porte tenait bon pour l’instant. Et les mères en étaient presque à se taper dessus. Toujours plus de voisins dans la cage d’escaliers. Toujours plus de cris. Onzième coup. Maintenant, Dame Cauchemar se permit un franc sourire. Elle broya dans sa poigne de fer son mégots qu’elle jeta ensuite dans le feu. Un premier verrou céda. Il y en avait encore deux. Douzième coup.

    « Allez, retour à la maison », déclara la sorcière.

    La pendule sonna une fois de plus...
    Le treizième coup de minuit...

    FIN

    HRP : je te laisse conclure, si bien sûr tu as quelque chose à ajouter.
    J'espère que l'histoire t'as intéressé. En tout cas, je me suis bien amusé. :
    Les aventures de Nedjma peuvent éventuellement se poursuivre dans un nouveau scénario. Pour ça, suffit de me faire signe. Ce sera avec plaisir.
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  20. #170
    Date d'inscription
    February 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 346
    Oh non, je ne vais pas gâcher cette superbe conclusion en y rajoutant quelque chose ! Moi aussi, je me suis bien amusée. Je verrais volontiers la suite des aventures de mon abominable sorcière en herbe - pas dans l'immédiat cela dit, car je serai absente une bonne partie de l'été. Merci pour tout.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

Page 6 sur 6 PremièrePremière ... 456

Discussions similaires

  1. [BG2][AVIS] Un coup de chance sûrement
    Par Haer'Dalis dans le forum Le Comptoir d'Amn
    Réponses: 13
    Dernier message: 06/06/2019, 19h22
  2. IWD vaut-il vraiment le coup ?
    Par Vanguard de Castelnéguer dans le forum La Taverne du Berceau de l'Hiver (Icewind Dale 1)
    Réponses: 57
    Dernier message: 22/11/2008, 11h25
  3. [PHP] Un coup d'main sur une fonction
    Par sylvain dans le forum Informatik'
    Réponses: 18
    Dernier message: 30/08/2008, 22h31
  4. [RTS] Etherlords II vaut-il le coup?
    Par Elegyr Menahel dans le forum Les autres Jeux Vidéo
    Réponses: 8
    Dernier message: 05/10/2004, 09h11
  5. [BG1] Le plus gros coup de l'histoire
    Par The Green Rabbit dans le forum La Taverne de Château-Suif (Baldur's Gate 1)
    Réponses: 12
    Dernier message: 01/03/2004, 00h33

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250