Page 16 sur 18 PremièrePremière ... 61415161718 DernièreDernière
Affichage des résultats 451 à 480 sur 518

Discussion: [Quête] Un vieux temple et beaucoup de sable

  1. #451
    Avatar de Galathée
    Galathée est connecté maintenant Licorne Rose Invisible
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ailleurs
    Messages 
    36 680
    Le sol était inégal, comme de pierre naturelle, et Claris distingua un plafond bas, qu'elle pouvait toucher du bout des doigts. Une goutte d'eau claquait sur le sol, un peu plus loin, elle en perçut le son agaçant. Aucune respiration. Aucun mouvement, toujours. La lumière émanait d'une statue de pierre blanche, représentant un homme assis. Elle le reconnut sans difficulté : c'était encore et toujours la même représentation, qui avait étalonné les couloirs et les escaliers, près de la surface. Mais cette statue était intacte, rayonnante, les bras croisés sur la poitrine, le regard aveugle dirigé vers l'horizon invisible.
    Dernier repli du Temple où, contrairement à ce que l'inconnu avait cru, Seth paraissait n'avoir pu pénétrer.

  2. #452
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages 
    960
    Aucune trace de l'inconnu, ce qui était plutôt bon signe ; aucune trace de Gérold, ce qui l'était moins. Personne d'autre n'avait donc survécu ?

    Seth, Osiris… Claris ne savait trop, au juste, quel dieu contrôlait désormais cet endroit, mais une chose était sûre : sa logique ne lui était guère familière. Que fallait-il faire ensuite ? Claris aurait apprécié que quelqu'un soit là pour lui souffler les réponses… mais qui l'aurait su ? Gérold avait peut-être eu envie de prendre le bain de lave qui avait amené l'enfant de Reuel en ces lieux, mais ça ne le rendait pas omniscient ; jusque là, il avait plutôt semblé aussi perdu que quiconque amené là de force dans un lieu inconnu. Quant à l'autre homme… ses connaissances n'allaient, manifestement, pas au delà du banc de sable, en témoignait son attitude stupide devant la rivière de lave.

    Machinalement, Claris s'inclina devant la statue – elle restait celle d'un dieu de la mort, après tout.
    Dernière modification par Claris de Corvimande ; 10/07/2013 à 17h45. Motif: italique
    « Jergal vous emporte si vous m'êtes hostile. »

    Noble Patricien de Mélandis, je m'exprime en #00008B.
    N'hésitez pas à consulter mon auguste biographie ou à contacter mon scribe.

  3. #453
    Avatar de Galathée
    Galathée est connecté maintenant Licorne Rose Invisible
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ailleurs
    Messages 
    36 680
    La statue était d'une blancheur parfaite, lumineuse, seule source de clarté dans la salle enfouie. Au fur et à mesure que le temps passait, les yeux de Claris distinguaient mieux cet espace gigantesque, un plafond et un sol de pierre inégale, à perte de vue dans toutes les directions, mais sans le moindre mur, le moindre pilier, comme si les deux parois tenaient l'une face à l'autre par quelque magie invisible. Ni Gérold, ni l'inconnu ne se tenaient dans les environs, mais la vastitude des lieux rendait toute certitude à leur égard impossible.
    Puis, en examinant Osiris de pierre, qui était son seul point de repère dans tant de noirceur, Claris décela une lueur rouge entre le majeur et l'index de la main gauche, repliés contre sa poitrine d'albâtre. Le dieu semblait tenir quelque chose entre ses doigts, hors de vue.

  4. #454
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages 
    960
    S'intéresser à cette statue était une chose ; cependant, le cerveau de Claris commençait à se remettre en marche et à lui souffler qu'il faudrait également, à un moment ou à un autre, envisager de quitter les lieux.
    L'inconvénient, lorsqu'il n'y avait aucun mur apparent, était que l'on n'avait que l'embarras du choix dans les directions. Et la seule source de lumière ne semblant pas particulièrement aisée à emporter avec soi, l'enfant de Reuel pourrait tout aussi bien se retrouver à tourner en rond dans le noir complet… perspective peu réjouissante.

    Mais puisqu'il y avait encore, pour l'instant, quelque chose à quoi raccrocher son regard, autant l'examiner ; peut-être un indice se révélerait-il.
    Et c'est alors que cette lueur rouge attira son attention. Le Façonneur avait parlé d'une garde incrustée de rubis, et le rubis était rouge : se pourrait-il que l'objet de sa quête ait été ainsi enfermé dans la pierre ?
    Claris s'approcha pour mieux voir, posant délicatement sa main sur la pierre. Serait-il possible de faire bouger ce bras ? Dans l'immédiat, l'enfant de Reuel préférait éviter de tenter de briser la statue. D'ailleurs, avec quels outils cela aurait-il été possible ?
    « Jergal vous emporte si vous m'êtes hostile. »

    Noble Patricien de Mélandis, je m'exprime en #00008B.
    N'hésitez pas à consulter mon auguste biographie ou à contacter mon scribe.

  5. #455
    Avatar de Galathée
    Galathée est connecté maintenant Licorne Rose Invisible
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ailleurs
    Messages 
    36 680
    Au moment où Claris posa la paume sur la main de la statue, il y eut un grand éclair blanc qui l’aveugla une seconde. Elle dut se raccrocher à la pierre, puis la lumière revint, plus généreuse, tout autour, et avec elle le souffle tiède d’un vent estival, et le bruissement de mille conversations. Elle se trouvait toujours face à la statue, mais il faisait jour, et elle était dans le hall principal du temple, dont les murs étaient peints de fresques aux couleurs vives.
    « Je peux t’aider, mon garçon ? » demanda une voix derrière elle.
    Un homme en aube blanche lui sourit. Autour de lui, d’autres prêtres circulaient, devisant avec des fidèles, fermiers, marchands, nobles dames, le hall était plein. Les gens portaient des vêtements d’aspect étrange, simples, comme anciens. Claris réalisa qu’elle-même portait une toge de lin clair toute simple, serrée à la taille par une ceinture de crin tressé. Ses armes avaient disparu mais elle eut la conviction intime que ça n’avait aucune espèce d’importance. Le clerc lui sourit. Il avait un air de famille avec Gérold, en plus âgé, cependant. Sa barbe noire était nattée et il portait un étrange maquillage sombre autour des yeux.
    Plus loin, un perroquet se rengorgeait, perché sur la tête d’un colosse de pierre. Par les grandes portes ouvertes, la Mélandienne aperçut d’innombrables palmiers se balançant dans la brise, sur un ciel bleu sans nuages. Un flot ininterrompu de personnes entraient et sortaient du sanctuaire en bavardant. Un chat alangui sous les rayons du soleil les obligeait à dévier leur trajectoire, sans que personne n’essaie de le bousculer. Une odeur de fruits mûrs flottait dans l’air. Claris nota que de nombreuses personnes portaient des gerbes de blé dans les bras et les emportaient à l’étage inférieur, en empruntant l’escalier qu’elle avait gravi autrefois. Ou plutôt demain.

  6. #456
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages 
    960
    Eùh… quoi ?

    Bon. Trois choses étaient possibles. Soit les épreuves précédentes avaient emporté sa raison, soit la rivière de lave avait bien été mortelle, et ceci était une sorte de limbes mulhorandiennes, soit… toucher la statue avait eu pour effet de ramener Claris quelques siècles dans le passé ? Difficile de dire laquelle de ces trois hypothèses offrait le plus de possibilités de retour…


    « Eùh… oui, sans doute… »

    Mais l'enfant de Reuel ne sut guère quoi ajouter à la question de celui qui devait être, sans doute, le prêtre des lieux, si l'on prêtait foi aux affirmations que l'inconnu avait formulé dans la barque. Un lointain ancêtre de celui qui plongeait dans la lave…
    Comment décrire la situation, ses buts, poser les bonnes questions ? Claris ne comprenait guère ce qui se passait, ce qui était loin d'aider à l'expliquer.
    « Jergal vous emporte si vous m'êtes hostile. »

    Noble Patricien de Mélandis, je m'exprime en #00008B.
    N'hésitez pas à consulter mon auguste biographie ou à contacter mon scribe.

  7. #457
    Avatar de Galathée
    Galathée est connecté maintenant Licorne Rose Invisible
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ailleurs
    Messages 
    36 680
    Le prêtre sourit.
    " Si tu es venu pour l'ensevelissement, c'est en bas, mais il te manque une offrande. Il faudra en glaner une à l'extérieur ou trouver quelqu'un pour t'en offrir. Mais la cérémonie du repos ne nécessité pas grande richesse. Une graine, unique, peut suffire."
    Il fit un geste embrassant le temple.
    " Si tu es venu pour te recueillir devant le Livre des Morts, il te faudra patienter. La salle rituelle n'est pas libre en ce moment. Mais s'il s'agit juste de prières... Osiris est en tout lieu."

  8. #458
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages 
    960
    L'ensevelissement ? Bon sang, pourquoi cet animal de Gérold n'était jamais là quand on avait besoin de lui ?
    Le prêtre avait l'air de n'avoir strictement aucune idée de Claris faisait là, lui non plus, ni même de savoir que l'enfant de Reuel venait d'arriver de ce qui, pour lui, serait certainement nulle part.
    Ce qui avait, lui semblait-il, tendance à invalider l'hypothèse de la mort. Un au-delà incapable de distinguer les nouveaux venus serait un peu… décevant. Mais ça ne lui disait pas vraiment quoi répondre au prêtre.


    « C'est-à-dire que… »

    Son regard à la fois perdu et désolé en disait long sur sa connaissance de la situation.
    « Jergal vous emporte si vous m'êtes hostile. »

    Noble Patricien de Mélandis, je m'exprime en #00008B.
    N'hésitez pas à consulter mon auguste biographie ou à contacter mon scribe.

  9. #459
    Avatar de Galathée
    Galathée est connecté maintenant Licorne Rose Invisible
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ailleurs
    Messages 
    36 680
    Le prêtre pinça les lèvres et posa une main amicale sur son épaule.
    " Vous avez l'air troublé. Connaissiez-vous le trépassé ? Si vous avez besoin de parler à quelqu'un de ce qu'il était pour vous, plusieurs membres de notre temple peuvent vous recevoir, venez..."
    Poussant légèrement la jeune fille dans le dos, il l'entraîna vers les marches.
    " Est-ce la première fois que vous venez au Temple ? Je ne pense pas vous avoir déjà vue."

  10. #460
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages 
    960
    Bon. Il n'y avait sans doute rien à craindre, si ce n'était le ridicule, à expliquer un peu mieux la situation. Après tout, le ridicule ne tuait pas… et certains assuraient même que ce qui ne tuait pas rendait plus fort (HRP : )

    « C'est bien la première fois que j'y viens. Et à vrai dire, je… je ne sais même pas trop comment j'ai pu y arriver. De la magie, sans doute… »

    Claris accompagnait le prêtre en parlant, et sentait dans le même temps le rouge lui monter aux joues. Mais il était prêtre… peut-être comprendrait-il ?
    « Jergal vous emporte si vous m'êtes hostile. »

    Noble Patricien de Mélandis, je m'exprime en #00008B.
    N'hésitez pas à consulter mon auguste biographie ou à contacter mon scribe.

  11. #461
    Avatar de Galathée
    Galathée est connecté maintenant Licorne Rose Invisible
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ailleurs
    Messages 
    36 680
    Le prêtre guida Claris dans le flot des fidèles et ils commencèrent à descendre vers l'étage inférieur et l'endroit où, Claris le savait, débouchaient les deux couloirs qu'elle avait visités dans son temps.
    " La magie est dans toute rencontre fortuite qui modifie notre perception de la vie." disait l'homme, tranquillement, sans saisir le sens sous les paroles sibyllines de la jeune fille.
    Ils arrivèrent au palier et continuèrent tout droit, comme toutes les personnes autour d'eux, où s'ouvrait une salle ronde, au delà de l'escalier qui descendait vers la nécropole. Sans doute avait-elle été murée dans le futur, si cet endroit était réellement une empreinte du passé. Il y faisait agréablement frais et le bourdonnement des conversations y régnait. Près de deux cent personnes se tenaient debout, tournées vers un autel où reposait un livre ouvert. Devant lui, sur une estrade de pierre, reposait un corps embaumé.
    Quand le prêtre entra avec Claris, les regards se tournèrent vers eux et les fidèles s'inclinèrent précipitamment sur leur passage. Ils remontèrent toute l'allée jusqu'au livre et à la momie. On n'en voyait aucun trait, tout disparaissait sous les bandelettes. Puis l'homme se retourna vers Claris et un léger sourire anima ses lèvres.

    " Ta vie est chargée de mort, enfant, mais la crois-tu capable d'être porteuse de vie ?"

  12. #462
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages 
    960
    …quoi ?

    Sa bouche s'ouvrit pour répondre, mais pas un son n'en sortit. Sa surprise, sans doute, se lisait sur son visage. Claris n'avait, tout simplement, pas la moindre idée de ce qu'il lui fallait dire. Est-ce qu'il parlait de… ?
    « Jergal vous emporte si vous m'êtes hostile. »

    Noble Patricien de Mélandis, je m'exprime en #00008B.
    N'hésitez pas à consulter mon auguste biographie ou à contacter mon scribe.

  13. #463
    Avatar de Galathée
    Galathée est connecté maintenant Licorne Rose Invisible
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ailleurs
    Messages 
    36 680
    Le sourire du prêtre s'élargit et il lui prit la main, avant de déplier doucement ses doigts.
    " Beaucoup d'hommes ont effectué le Passage, aujourd'hui. Beaucoup l'ont emprunté de ta main ou par ta volonté."
    Il posa une petite graine au milieu de sa paume. C'était une chose insignifiante, plus petite qu'un pois, brune et légèrement bosselée.
    " Tu peux t'en retourner, désormais. Ou choisir de donner ce que tu as pris. Cela aura des répercussions, cependant. Des répercussions que tu ne pourras mesurer dans l'immédiat. Peut-être jamais de ton vivant."
    Il désigna le corps embaumé juste à côté d'eux. Seule la bouche était marquée d'une fente.
    " Mais pour cela, tu dois décider si tu seras toujours un messager de la mort, ou si tu peux, parfois, donner la vie."

  14. #464
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages 
    960
    Oh.

    Apparemment, le prêtre en savait plus qu'il ne l'avait initialement dit. À moins que ses pouvoirs divins ne lui permettent de sentir le compteur de victime de chaque personne à qui il parlait ?

    En tout cas, cette histoire de porter la vie semblait consister en le fait de déposer la graine dans la bouche de ce type… qu'est-ce que c'était censé faire ? Faire pousser une plante qui se nourrirait de son cadavre ?

    Vu le discours du prêtre, cela ressemblerait plutôt à une sorte de résurrection. Si la chose était seulement possible sur un tel tas de bandelettes. Peut-être une histoire de réincarnation, ou quelque chose comme ça ? Évidemment, Gérold n'était toujours pas là pour lui souffler la réponse.

    Bon… c'était à cause de la statue au cœur du temple que Claris se retrouvait dans cette situation. C'était, après tout, comme s'il s'agissait d'une sorte d'épreuve supplémentaire – n'y en avait-il pas déjà eu assez ? – avant d'atteindre son but. Pour s'assurer de repartir avec l'objet de sa quête, il valait peut-être mieux se plier à ce genre d'exigences.

    Au pire, même si ça relevait l'être qui était ainsi embaumé, qu'est-ce que cela changerait ? Osiris était, ou plutôt serait, assez proche de Kelemvor : cela n'éveillerait sans doute pas une liche. Et si Jergal combattait Velsharoon et la recherche d'une vie éternelle par la non-vie, une simple résurrection, qui ne serait que temporaire, ne le vexerait probablement pas… si c'était l'objet du rituel.

    Clais s'approcha du corps.


    « Qui était-ce ? »

    “Je décide qui doit vivre ou mourir”. Cela aurait fait une devise tout à fait intéressante.
    « Jergal vous emporte si vous m'êtes hostile. »

    Noble Patricien de Mélandis, je m'exprime en #00008B.
    N'hésitez pas à consulter mon auguste biographie ou à contacter mon scribe.

  15. #465
    Avatar de Galathée
    Galathée est connecté maintenant Licorne Rose Invisible
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ailleurs
    Messages 
    36 680
    La silhouette momifiée était mince et masculine, ou du moins était-ce son apparence au premier abord. Il n'était pas impossible que le processus d'embaumement gomme certaines caractéristiques. Le prêtre regarda Claris et pendant un instant, elle eut la sensation qu'il cherchait son âme, tout au fond d'elle, qu'il la sondait, l'examinait, puis s'en extirpait. Son expression était parfaitement neutre, désormais.
    " C'était un homme de bien." dit-il simplement.

  16. #466
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages 
    960
    Expression qui voulait à la fois tout et ne rien dire – les plus fervents partisans de Torm, ces nuisances, se désignaient sans doute eux-mêmes comme des « hommes de bien ». Compte tenu de ses connaissances sur Osiris et ses préceptes, il lui apparaissait à peu près évident qu'en l'occurrence, ce type devait avoir eu des idées assez diamétralement opposées aux siennes.

    Mais après une telle réponse, comment refuser sans s'attirer les foudres de toutes les personnes présentes ? Pour sa propre sécurité, et peut-être pour s'assurer que tout cela n'avait pas été fait en vain, et que l'objet de sa quête pourrait bien lui être remis, il valait sans doute mieux se plier aux injonctions.

    Claris décida donc de faire ce geste, si bizarre soit-il, tout en se demandant quelles en seraient les conséquences.
    « Jergal vous emporte si vous m'êtes hostile. »

    Noble Patricien de Mélandis, je m'exprime en #00008B.
    N'hésitez pas à consulter mon auguste biographie ou à contacter mon scribe.

  17. #467
    Avatar de Galathée
    Galathée est connecté maintenant Licorne Rose Invisible
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ailleurs
    Messages 
    36 680
    Au moment où elle posa la graine dans la bouche du mort, un éclair blanc envahit à nouveau son univers, plus violent que le premier, et elle se sentit un instant tomber dans un univers de lumière, aveuglant, brutal, douloureux même, avant de recouvrer le contrôle de ses sens.

    Elle était à nouveau dans la grotte noire, face à la statue d'Osiris, immuable et tranquille. Mais elle avait été propulsée en arrière et était assise sur quelque chose de mou. Quelque chose qui bougea et gémit.

    " Claris... Je crois que tu es assise sur moi... Pas que tu sois lourde, mais... j'ai comme du mal à respirer."

  18. #468
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages 
    960
    « Tiens, te revoilà, toi ? »

    Claris se releva aussitôt, de surprise. Était-ce cette petite cérémonie qui avait fait revenir Gérold, ou bien le mélandien était-il arrivé entre temps, de façon totalement indépendante ?
    « Jergal vous emporte si vous m'êtes hostile. »

    Noble Patricien de Mélandis, je m'exprime en #00008B.
    N'hésitez pas à consulter mon auguste biographie ou à contacter mon scribe.

  19. #469
    Avatar de Galathée
    Galathée est connecté maintenant Licorne Rose Invisible
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ailleurs
    Messages 
    36 680
    Le jeune homme s'était assis et il bâilla en s'étirant. Il paraissait globalement intact mais le plus frappant étaient ses vêtements, de toile blanche, absolument immaculés. Il parut ne pas en prendre conscience.
    " J'ai fait un rêve bizarre." dit-il.
    Son regard se fit plus vif et il sourit à la jeune femme.

    " Nous avons réussi ! Je t'avais bien dit qu'il fallait aller vers le bas !"

  20. #470
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages 
    960
    « On peut dire ça, ouais. »

    Il avait quand même de la chance que Claris ait fait en sorte de le ramener. Son collier d'esclave semblait avoir disparu, ce qui éviterait quelques complications ultérieures. Son costume, en revanche…
    L'enfant de Reuel, sitôt avoir prit conscience de ce point de détail, baissa les yeux pour observer sa propre tenue.


    « Quel genre de rêve ? »
    « Jergal vous emporte si vous m'êtes hostile. »

    Noble Patricien de Mélandis, je m'exprime en #00008B.
    N'hésitez pas à consulter mon auguste biographie ou à contacter mon scribe.

  21. #471
    Avatar de Galathée
    Galathée est connecté maintenant Licorne Rose Invisible
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ailleurs
    Messages 
    36 680
    Mais Claris avait toujours sa tenue habituelle : sale, déchirée, froissée, mais familière.
    " Je ne sais plus très bien." fit le nécromancien en se levant.
    Il prit conscience de ses nouveaux vêtements avec une grimace.

    " Mais je ne me souviens pas que je m'y changeais, non."
    Il eut un sourire embarrassé.
    " Merci de ne pas avoir abusé de ton pouvoir quand j'y étais soumis." dit-il ensuite, très sérieusement.

  22. #472
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages 
    960
    Claris eut une expression mi-sérieuse, mi-amusée.

    « Quand l'esclave est contraint par magie, c'est moins drôle. »

    Ils étaient tout de même encore tous deux dans un endroit sombre, sans sortie apparente, et avec pour seul point de repère cette curieuse statue, ce dont il faudrait se soucier à un moment ou à un autre. Discuter n'empêchait pas de se servir de ses jambes, ni de ses yeux, aussi Claris revint vers la statue, pour l'examiner de nouveau. Sans oser y toucher, cette fois.
    « Jergal vous emporte si vous m'êtes hostile. »

    Noble Patricien de Mélandis, je m'exprime en #00008B.
    N'hésitez pas à consulter mon auguste biographie ou à contacter mon scribe.

  23. #473
    Avatar de Galathée
    Galathée est connecté maintenant Licorne Rose Invisible
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ailleurs
    Messages 
    36 680
    Gérold grimaça sous la boutade et se leva. Il marcha avec elle jusqu'à la statue et demeura immobile un moment. Puis il leva la main et la posa sur celle de la statue, toujours crispée sur quelque chose de rouge. Il ne disparut pas mais il y eut une faible lumière, un instant, entre ses doigts. Il recula ensuite et Claris réalisa que la main de pierre s'était ouverte. Une garde d'épée longue, ouvragée, sertie de rubis, était incrustée dans son épaule et reposait à moitié sur sa paume. Gérold la saisit doucement puis la tendit à la jeune femme.
    " Je crois que c'est ça que tu cherches." dit-il simplement en la lui remettant.
    Puis il s'écarta pour faire quelques pas dans le noir. La statue avait replié sa main.

  24. #474
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages 
    960
    Waw… bel objet. Claris demeura un instant à le contempler. On comprenait que le Façonneur le recherche, assurément. L'arme complète devait être absolument magnifique… quoiqu'elle aurait sans doute trop de valeur pour servir véritablement au combat. L'enfant de Reuel préférait nettement les objets simples et fonctionnels aux œuvres d'art inutiles.

    Un instant plus tard, Claris avait rejoint Gérold.


    « Et maintenant, on fait quoi ? »
    « Jergal vous emporte si vous m'êtes hostile. »

    Noble Patricien de Mélandis, je m'exprime en #00008B.
    N'hésitez pas à consulter mon auguste biographie ou à contacter mon scribe.

  25. #475
    Avatar de Galathée
    Galathée est connecté maintenant Licorne Rose Invisible
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ailleurs
    Messages 
    36 680
    " On sort, non ? Qu'en penses-tu ?" dit-il avec un sourire.
    Il partit droit devant lui, comme s'il savait exactement où il se trouvait, et marcha un moment dans les ténèbres. Un escalier surgit soudain sur leur droite, à peine visible dans la lumière ténue qui leur parvenait encore de la statue. Gérold tendit la main à Claris pour l'inviter à le suivre, puis s'engagea sur les premières marches. Elle le suivit dans l'ombre, alors que les ténèbres les engloutissaient. Elle sentait cependant la pierre sous sa main, lui servant de guide. Ils grimpèrent ainsi pendant de longues minutes, et l'atmosphère autour d'eux se réchauffait petit à petit, insensiblement, jusqu'à devenir franchement chaude et sèche. Le jeune homme, devant elle, s'immobilisa.

    " Je manque de force, peux-tu m'aider à pousser cette dalle ?" demanda-t-il.
    Elle se faufila donc près de lui et ensemble, ils s'arc-boutèrent sur le plafond de pierre, le sentant céder peu à peu sous leur pression. Une lumière brutale les accueillit, les forçant à fermer les yeux. Le vent souffla dans leurs cheveux et Claris comprit qu'ils avaient regagné l'air libre et le sable du désert.

  26. #476
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages 
    960
    « Mais comment tu sais où on doit aller ? »

    Son lien avec ce temple, sans doute. Ces histoires de magies étaient parfois affreusement compliquées.

    Le retour à la surface fut quelque peu délicat : ils avaient perdu l'habitude de la chaleur et de la lumière du désert depuis maintenant un bon moment. Yeux clos sous l'éblouissement, Claris mit un moment avant de bouger.

    Avec une botte en moins, parcourir le sable serait fort désagréable. Combien avaient-ils marché ? Il fallait espérer qu'ils ne se soient guère éloignés du temple : non seulement cela leur servirait de point de repère pour retourner à la tour – en espérant que la porte ramène bien, cette fois, vers l'échoppe du Façonneur –, mais il s'y trouvait sans doute encore des montures. Ainsi que ses armes, son anneau… et peut être aussi la broche de sa mère, qu'il lui serait agréable de retrouver. Et quelques cadavres de bandits, également, si l'homme au masque avait bel et bien fait le ménage pour entrer.


    « Au fait, tu connaissais ce type ? »
    « Jergal vous emporte si vous m'êtes hostile. »

    Noble Patricien de Mélandis, je m'exprime en #00008B.
    N'hésitez pas à consulter mon auguste biographie ou à contacter mon scribe.

  27. #477
    Avatar de Galathée
    Galathée est connecté maintenant Licorne Rose Invisible
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ailleurs
    Messages 
    36 680
    " Je ne sais pas comment je sais ce que je sais, avait répondu Gérold avec un haussement d'épaules. Mais je le sais. Comme si j'étais déjà venu ici, autrefois, et que ça me revenait."
    Ils étaient debout sur une plateforme en ruines, surplombant les sables de quelques mètres. Un escalier usé permettait de redescendre au niveau du désert. Le soleil n'était pas encore haut dans le ciel, c'était un milieu de matinée déjà torride, mais encore supportable. Combien de temps s'était écoulé depuis leur disparition... Difficile à estimer. Gérold mit sa main en visière pour se protéger de la lumière.
    Le Temple était sur leur gauche, à une distance raisonnable, promesse d'ombre et d'eau. La tour devait être complètement de l'autre côté.

    " Je pense que je l'ai croisé, pas connu. Je me demande si ce n'était pas un de ces contremaîtres que mon père a engagé au moment de la réfection du manoir... Je ne sais plus. Je ne prête pas souvent attention à toute cette plèbe qui fourmille obligatoirement dans les couloirs d'une maison noble..."
    Il baissa les yeux sur la jeune fille.
    " Je te conseille de te fabriquer une botte de fortune avec un morceau de ta veste... Sinon je veux bien te porter, mais j'ai comme l'impression que tu vas dire non..."
    Cette fois, son visage reflétait de l'amusement plutôt que de la gêne. Il reprenait rapidement des couleurs.

  28. #478
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages 
    960
    « Il va bien falloir ça, oui. »

    Sans relever la dernière proposition, Claris commença à déchirer une part de tissu relativement superflue pour s'en entourer le pied. Marcher pieds nus sur le sable du désert, même en début de matinée, était une très mauvaise idée.

    « Eh bien, tu n'auras plus besoin de te poser des questions sur lui, maintenant. Ça fait au moins un problème de réglé. »

    Restait les autres : revenir au temple, récupérer ses affaires, ne pas perdre l'objet récupéré, et surtout, trouver le moyen le moins éprouvant de revenir à Melandis. Il fallait s'atteler à la première de ces tâches sans tarder, pour avoir l'espoir de faire les suivantes avant le plein soleil.
    « Jergal vous emporte si vous m'êtes hostile. »

    Noble Patricien de Mélandis, je m'exprime en #00008B.
    N'hésitez pas à consulter mon auguste biographie ou à contacter mon scribe.

  29. #479
    Avatar de Galathée
    Galathée est connecté maintenant Licorne Rose Invisible
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ailleurs
    Messages 
    36 680
    Gérold sauta dans le sable puis prit la direction du temple, Claris sur les talons. Comme il était un peu plus grand, il marchait un peu plus vite, et il semblait avoir complètement oublié ses déboires souterrains. Il s'immobilisait cependant de temps en temps pour vérifier que la jeune femme le suivait. Le soleil tapait à nouveau et ils durent s'improviser des couvre-chefs. La soif les tortura rapidement, tandis qu'ils perdaient leur dernière eau en sueur, imprégnant cheveux et vêtements. Au temps pour les souvenirs de l'eau noire.
    Ils parvinrent bientôt à proximité de l'édifice usé, dans son dos, non loin de la fissure qu'avait empruntée Claris pour se glisser à l'intérieur. Sur leur droite, les palmiers révélaient la présence de la source. Ils entendirent des voix et restèrent dissimulés dans l'ombre. Ils étaient au moins trois, peut-être plus, et devisaient à l'extérieur du bâtiment. Ce qu'ils disaient, impossible de le savoir : le vent sec soufflait dans la mauvaise direction.

  30. #480
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages 
    960
    Bon, il semblait qu'il restait des bandits sur place, malgré tout. Il allait sans doute donc encore falloir se battre, et sans son épée, Claris ne parviendrait pas à grand chose. Duelliste sans armes et mage aux pouvoirs limités : leur association était décidément des plus prometteuses.

    Claris aurait aimé se diriger immédiatement vers la source ; cependant les hommes semblaient être à l'extérieur, et le risque était grand qu'ils soient repérés et pris en chasse, ce qui serait assez désastreux. L'enfant de Reuel fit donc signe à son camarade de se diriger, aussi discrètement que possible, vers ladite fissure : son épée était à l'intérieur, et la reprendre serait sans doute indispensable.
    « Jergal vous emporte si vous m'êtes hostile. »

    Noble Patricien de Mélandis, je m'exprime en #00008B.
    N'hésitez pas à consulter mon auguste biographie ou à contacter mon scribe.

Discussions similaires

  1. [Quête de Jan] Problème avec la CutScene du temple d'Oghma
    Par Biscotte dans le forum Extension de la quête de Jan Jansen
    Réponses: 10
    Dernier message: 01/03/2011, 15h46
  2. [QUETE] Création du Temple de Kossuth
    Par Alundra Glodar dans le forum Les archives des quêtes de Melandis
    Réponses: 5
    Dernier message: 07/06/2005, 21h22
  3. [QUETE] du Temple
    Par Saiko dans le forum L'île de Vvardenfell (Morrowind)
    Réponses: 7
    Dernier message: 30/07/2004, 19h43
  4. [NWN] Quête du tombeau/Temple de Padhiver
    Par ferrumach dans le forum L'Académie de Padhiver (NWN 1)
    Réponses: 3
    Dernier message: 21/02/2004, 07h24
  5. [Quête] Sous le temple de Helm ...
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 4
    Dernier message: 11/12/2003, 18h19

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250