Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Discussion: [Quête] Pillages à répétition: Sur la route de Melandis

  1. #1
    Date d'inscription
    novembre 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages 
    2 650

    [Quête] Pillages à répétition: Sur la route de Melandis

    La route menant à Mélandis était longue, mais pour Morgon, elle promettait d'être intéressante ; Dame Lise qui avait brisé le silence pesant qui s'était installé entre elle et le jeune soldat pour annoncer leur entrée en terres mélandiennes asséna son compagnon de voyage à coup de recommandations.

    - Il va falloir faire gaffe maintenant. Ici les lois ne sont pas les mêmes qu'à Manost. Il faudra éviter de sortir votre magie à tout bout de champs sans chercher à comprendre.

    Le ton hautain de la paladine ne plaisait certes pas à Morgon, mais ce dernier sentait que ce n'était là qu'une façade de protection que celle-ci s'imposait pour garder le contrôle de la situation, plus que pour se donner de l'importance. Chemin faisant, les chevaux des deux voyageurs se rapprochaient peu à peu facilitant le contact encore quelque peu tendu entre les deux personnages. Dame Lise continuant à masquer son stress en assénant d'interminables recommandations, entrait petit à petit dans le vif du sujet qui l'intéressait finalement plus que la mission qui lui avait été assignée par le lieutenant Bonkhi.

    - J'espère que vous saurez vous maitrisez si on vient à s'embourber dans une situation difficile...Ici c'est la rupture des accords passés entre nos deux nations que nous risquons à la moindre incartade et cela pourrait nous attirer des ennuis autrement plus graves que ce à quoi vous avez échappé à Aghora...

    Nous y étions. Il fallait s'y attendre, comme tout bon paladin inquisiteur, Dame Lise était visiblement plutôt bornée, et elle n'avai pas oublié avec qui elle voyageait, mais la fougue de la jeunesse et la situation délicate dans laquelle Bonkhi avait pris soin de la placer l'empêcher d'agir en fanatique pour ne trouver que la simple solution d'éradiquer le mal par le feu ou le fer. Il allait lui falloir user de la solution du dialogue, ce à quoi elle ne semblait pas réticente mais visiblement peu habituée.

    - Et d'abord ? C'est quoi cette histoire de mal qui vous ronge ?


    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  2. #2
    Date d'inscription
    novembre 2003
    Messages 
    423
    Combattre contre les orcs est une chose difficile, mais ce n'est rien à côté de devoir voyager aux côtés d'une femme de ce genre. Cela faisait des heures qu'elle tournait autour du pot en lui rabâchant des recommandations incessantes, et parfois plutôt vexantes. Morgon n'essayait même pas d'en placer une, attendant toujours la question qu'il ne pourrait pas éviter.

    Elle arriva enfin, Morgon répondit, en tentant de rester aussi vague que possible sur l'identité de son persécuteur. Une fanatique de ce genre ne pouvait pas comprendre : si il disait toute la vérité, elle ne le croirait pas, puis elle voudrait probablement sa tête sur une pique pour seulement oser inventer de pareilles âneries.

    -C'est en fait plus qu'un " mal ". Il faut croire qu'une entité maléfique, bien plus puissante que vous et moi réunis d'ailleurs, m'ait prise pour cible dès ma naissance, pour des raisons qui ne dépendent pas de moi. Elle me surveille depuis mon enfance, elle a toujours détruit tout ce qui m'était cher, en me laissant juste le temps de m'y attacher.
    J'ai tout tenté pour la fuir, jusqu'à vivre en ermite, pour ne plus qu'elle fasse souffrir mes proches. Cela a fonctionné un temps, mais ça a finit par l'agacer, et elle m'a infligé un mal de tête atroce et permanent, qui se renforce lorsque je fais le bien, et qui s'atténue lorsque j'exécute ses volontés.
    Je m'interroge parfois sur son but, je ne sais pas si elle désire me rendre mauvais ou tout simplement fou. En tout cas, lorsque je cesse de lutter contre ce mal de crâne, je perds toute ma raison, je deviens mauvais et sadique, et j'acquiers une plus grande puissance, c'est ce que vous avez vu à la bataille d'Aghoralis... Chose encore plus étrange, après ces moments de folie, lorsque je reprend le contrôle de moi même, ma migraine est bien pire encore, et de façon permanente. Un simple mal de crâne ... cela peut paraître anodin, mais de cette intensité ! Des années durant ! Comprenez une chose, lorsque j'ai abandonné ma raison ce court instant durant la bataille, c'était pour moi un énorme sacrifice, je n'en peux plus de cette douleur.

    Morgon regarda Dame Lise pour voir si elle l'écoutait toujours, c'était le cas, il conclut donc.

    Ce sont les raisons qui m'ont poussé à entrer à Manost il y'a peu, j'ai besoin de Heaume pour lutter contre mon mal, je dois supporter la douleur, car ma seule façon de l'effacer est de devenir mauvais jusqu'à l'os. Je suis né avec cette malédiction, mais cela ne m'obligera pas à faire le mal, je m'y refuse, Heaume m'en soit témoin !


    Cela vous va comme explication ?
    Au cas où l'histoire d'un looser migraineux interesse quelqu'un... la biographie de morgon

    Pour me faire parler ( si quelqu'un a vraiment envie de me faire parler...) c'est en vert.

  3. #3
    Date d'inscription
    novembre 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages 
    2 650
    2 semaines plus tard ... :notme2: (désolé, j'avais zappé que j'avais un post en attente ici ...et il a fallu que je me remette un peu au gout du jour.)

    La paladine fit la moue.

    - En somme, rien ne me dit que vous n'allez pas m'égorger si l'occasion s'en présente... Rassurant

    Morgon rassura alors sa jeune compagne autant qu'il le pouvait... c'est à dire sans pouvoir la convaincre réellement. Mais le sujet ne semblait inquiéter tant que ça la paladine... Sans doute son instinct le conduisait-elle à faire confiance à ce drôle de phénomène qui l'accompagnait. Afin de faire un peu avancer la conversation, elle reprit :

    - Ce que je ne comprend pas, c'est que vous n'avez jamais songé à l'exorcisme ? Vous savez, à Manost ou même à Cojum, nous avons des prêtres exorcistes de bonne réputation. Et avec toute la bibliothèque qu'on a à Cojum, il est fort probable qu'un cas similaire ait été répertorié dans un vieux grimoire... Je suis persuadé qu'ils sauront quoi faire.
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  4. #4
    Date d'inscription
    novembre 2003
    Messages 
    423
    On va finir par se faire un concours du retard le plus long :notme2: . Désolé, je vais faire un peu plus attention à présent

    Depuis le départ, Morgon essayait de ne pas dire toute la vérité au sujet de l'entité qui le persécutait. Ces questions l'ennuyaient, car elles le forçait à être de plus en plus précis. En tous cas, il n'était pas en position de refuser d'y répondre après le massacre contre les orcs.
    Il répondit donc avec un air gêné, en s'efforçant de rester vague.


    - Vous n'y pensez pas ... Il me hante depuis ma naissance, si de simples prêtres pouvaient m'exorciser, cela ferait bien longtemps qu'ils l'auraient fait. Je ne peux être séparé de mon mal qu'en passant par la mort, et encore, je ne suis pas sûr qu'il ne me persécutera pas dans l'autre monde. L'entité qui me poursuit est d'une puissance phénoménale, et, je le crains, il n'existe pas un seul prêtre sur Féérune capable de me sauver de son étreinte.

    Vous savez, j'y ai réfléchi pendant près de vingt ans, et je le fais toujours. Il ne me laissera pas tant que je suis vivant. Inutile de vous dire que la solution du suicide me répugne...
    Au cas où l'histoire d'un looser migraineux interesse quelqu'un... la biographie de morgon

    Pour me faire parler ( si quelqu'un a vraiment envie de me faire parler...) c'est en vert.

  5. #5
    Date d'inscription
    novembre 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages 
    2 650
    Faire route avec un barré pareil...quel cadeau se souffla en elle la jeune paladine.


    - Helm saura sans aucun doute vous guider. Il faut avoir confiance en lui ! Je suis persuadée que la cité du savoir abrite la solution à votre problème.


    La jeune fille semblait avoir retrouvé son assurance. Le ton qu'elle employait semblait ne pas admettre la contradiction et se posaient comme une conclusion imposée à la discussion ; d'un yaha rageur accompagnant un claquement de rennes, la cavalière partit au grand galop afin d'accélerer le rythme du trajet. Il faut dire que par dessus tout, elle craignait de devoir traverser certains endroits de nuit. Un affrontement en zone mélandienne, de surcroît avec un compagnon d'armes dont elle n'était pas sûre, malgré sa détermination, la jeune fille ne pouvait réprimer un frisson dans le dos à cette idée.

    Sans être très touffue, la route qui menait d'Aghoralis à Mélandis était très accidentée, rocailleuse, et les endroits rêvés pour une embuscade, nombreux, malgré quelques tentatives d'aménagements. Aussi, les deux cavaliers ne furent-ils pas surpris d'être arrêtés par un groupe d'orcs qui s'étaient dissimulés derrière un rocher jusqu'à leur arrivée, d'autant moins que la paladine avait déjà repéré leur présence depuis un petit moment et en avait averti Morgon d'un geste discret. Il n'y eut pas de discussions, les orcs étaients visiblement là pour tuer : tous débarquèrent en hurlant, une hache tournoyant au dessus de leur tête, un fléau à chaque main ou une lance pointée en avant.

    La situation n'était cependant pas désespérée. Avertis, les deux cavaliers avaient su se débrouiller pour ne pas que ce petit peloton les entoure. Du coup tous avaient du charger de face. Six chargeaient, et deux autres, pointant les deux cavaliers avec leurs arcs, se trouvaient en hauteur, prêt à piloner les deux cavalier.

    Rapidement, Dame Lise dégaina son arbalète pour faire tomber le premier des deux archers, et parvint, par miracale à esquiver le deuxième tir. Chargeant en trombe en direction du deuxième archer, la jeune fille décapita l'un des orcs et traversa sans peine la petite mêlée quelque peu désorganisée par cette charge soudaine. Morgon avait compris qu'il lui appartenait dès lors de retenir ce qu'il restait de la troupe pendant que sa compagne de voyage allait se débarasser du second archer.

    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  6. #6
    Date d'inscription
    novembre 2003
    Messages 
    423
    Cette situation frustrait vraiment Morgon : sa magie allait encore une fois être bien plus utile que ses compétences martiales. Mais à ce moment, il était exclu de rechigner à incanter...
    Etant incapable de se rappeler de son sort de toile d'araignée, le jeune soldat opta pour une solution plus rapide.
    Morgon ---> Graisse ---> fantassins orcs
    Une substance visqueuse se matérialisa alors puis se propagea rapidement dans le petit groupement d'orcs. L'effet fût immédiat : les orcs furent très surpris, certains tombèrent, l'arme de l'un d'eux lui glissa même des mains. Mais Morgon, pour éviter d'engluer Dame Lise dans son nuage poisseux, avait dû s'engraisser lui même...
    Mais ce n'étais pas un réel problème : ce sort tirait son efficacité en grande partie de l'effet de surprise. Même recouvert entièrement de cette graisse puante, le jeune homme put saisir prudemment son épée et descendre de son cheval pour ensuite avancer lentement en direction des orcs.
    Quoi qu'il en soit, une fois recouvert de graisse, le troupeau de fantassins n'était plus un problème pour Dame Lise, qui étrippa le dernier archer d'un seul coup.
    Morgon atteint péniblement le premier orc, qui tenta de lui fendre le crâne d'un grand coup de hache imprécis. Le jeune homme évita facilement l'arme, et logea le bout de sa lame dans la gorge de son immonde adversaire, qui émit un sifflement infernal avant de s'effondrer dans une flaque de graisse.
    Voyant leurs alliés tomber un à un, les trois derniers orcs, qui avaient décidément beaucoup de mal à se mouvoir dans la graisse, furent pris de panique et tentèrent de fuir Morgon, qui les poursuivait toujours. C'était sans compter sur la paladine, qui abattit deux fuyards de carreaux en pleine tête. Le dernier, voulant s'enfuir à toute jambe, s'effondra de lui même dans la graisse et fût incapable de se relever. L'épée de Morgon mit un terme à ses tentatives.

    Toujours recouvert de cette substance visqueuse et puante, Morgon remonta à cheval, l'air très agacé.

    - On ne doit plus être très loin là non ?
    Au cas où l'histoire d'un looser migraineux interesse quelqu'un... la biographie de morgon

    Pour me faire parler ( si quelqu'un a vraiment envie de me faire parler...) c'est en vert.

  7. #7
    Date d'inscription
    novembre 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages 
    2 650
    La paladine essuya sa lame sur un morceau de tissu arraché à la tunique de l'un deleurs assaillants.

    - On doit pas avoir fait plus de la moitié du chemin... Ce qui m'intrigue, c'est la raison de cette attaque... L'idée d'attaquer les convois et les voyageurs en terres manostiennes pour se planquer en terres mélandiennes est particulièrement lâche mais bien vue. Là, ils nous ont attaqué en Terres Mélandiennes...

    - Un paladin en terres mélandiennes, excusez-moi, mais pour la discrétion, on peut repasser... on vous voit à dix lieues à la ronde là.

    - Vous avez raison Morgon, conclut la paladine. Et puis mieux vaut ne pas attirer l'attention sur nous à Mélandis non plus...

    Poussant un soupir rageur, la jeune fille descendit de cheval, ota son armure de plaques pour se retrouver dans une tenue légère sous les yeux de Morgon, sans pour autant craindre son regard. En quelques minutes, Dame Lise se trouva vêtue comme une paysanne, à cette différence que ses armes restaient apparentes.

    - voila qui est fait... Allez, en route !


    Les deux cavaliers firent ensuite route d'un trait, pressés d'en finir arrivèrent à la tombée de la nuit en vue du poste du loup hurlant
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



Discussions similaires

  1. [Quête] La maison des morts : sur la route de Linceul
    Par Althéa dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 106
    Dernier message: 12/11/2008, 09h31
  2. [Quête] Liberté: Sur la route de Graëlon
    Par Galathée dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 131
    Dernier message: 23/02/2008, 10h57
  3. [Quête] Pillages à répétition
    Par Morgon dans le forum Le Bosquet des Pierres
    Réponses: 15
    Dernier message: 14/11/2006, 13h54
  4. [TD][Quête Gr 2] En route pour Lunargent
    Par Banshee Sangdelune dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 8
    Dernier message: 26/08/2004, 23h46
  5. [TD][Quête Gr 1] En route vers Cojum
    Par EricZEGod dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 9
    Dernier message: 27/07/2004, 13h13

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257