Page 1 sur 3 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 70

Discussion: [Ailyn et Claris] C'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures confitures

  1. #1
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages 
    5 276

    [Ailyn et Claris] C'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures confitures

    Qu'avait-il bien pu se passer ?

    Un éclair avait traversé la pièce quand elle touché ce foutu livre... Quelle idée aussi elle avait eu de vouloir le piquer, ce damné bouquin... Oui, bon, le jeu en valait la chandelle, et paraît que c'était pour la bonne cause... mais là, tout de même, cela lui semblait plus fracassant que d'avaler un tonneau complet d'hydromel.

    Ailyn était vautrée sur le sol. Elle venait à peine d'ouvrir les yeux et ne savait pas depuis combien de temps elle gisait de cette façon comme une vieille loque. Elle se souvenait d'avoir tendu la main vers l'objet, de l'avoir effleuré... Il y avait eu un éclair et puis... et puis plus rien en fait.
    Avec une lenteur qui la surpris, elle posa sa main gauche sur le sol et tenta de se redresser.

    Son dos émit un craquement sonore qui ne lui était pas coutumier. Elle soupira et força sur les muscles de son bras, qui lui parurent d'une fragilité déconcertante. Elle mit un temps infini à se mettre sur ses deux pieds.
    Enfin, elle était debout. Ouf, ce n'était pas trop tôt. Ses genoux la supportaient mal, et elle titubait. Elle aperçut, de façon très floue, une silhouette voutée un peu plus loin dans la pièce. Depuis quand ne distinguait-elle plus les choses à cette distance ?

    "Hééé, vous là bas ! Z'êtes qui ?" interpella-t-elle en se dirigeant vers la silhouette.

    Depuis quand parlait-elle avec avec cette drôle de voix coassante ?

    La jeune demi-elfe repoussa ses longs cheveux blancs derrière ses épaules... euh... des cheveux blancs ????, en se dirigeant vers la silhouette en question. Quand elle fut assez proche, elle s'aperçut qu'il ne s'agissait pas d'une autre personne, mais d'un miroir... mais elle aurait été incapable de se reconnaître.

    Elle avait une peau plissée et parcheminée, des yeux vitreux, des cheveux couleur neige... Elle avait pris au minimum 100 ans !

    Ailyn se mit à hurler comme une possédée contre son reflet.

    Impossible qu'elle ressemble à ça, elle n'avait que... combien déjà ???? 19 ans ! Impossible !

    Son émoi était tel qu'elle ne s'était pas encore aperçu qu'il y avait une autre personne dans la pièce...
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  2. #2
    Date d'inscription
    April 2013
    Messages 
    960
    « Et qui êtes-vous, vous ? »

    Claris avait tenté de parler d'une voix assurée, où perçait une menace légèrement voilée. Le résultat était… surprenant. Ce n'était assurément pas sa voix habituelle. Que pouvait-il bien s'être passé ?

    Bon, il semblait qu'entre le moment où la voix de cette vieille dame – qui qu'elle soit et quoi qu'elle fiche là – s'était élevée et sa réponse, plus de temps que prévu s'était écoulé. C'était étrange. Et la vieille dame en question était désormais en train de dévisager son propre reflet. Mais elle allait sans doute se retourner incessamment sous peu, et l'enfant de Reuel, sans chercher à comprendre ce qui était arrivé à sa voix – on verrait cela une fois l'autre souci réglé – tenta de prendre un air impressionnant. Non pas qu'il y ait grand chose à craindre sur le plan physique – mais certaines vieilles personnes avaient d'autres talents pour compenser leur faiblesse – des talents pour la magie, par exemple. Il était préférable de dissuader celle-ci de s'en servir si c'était le cas.

    Se redresser, mettre la main sur son épée, prendre l'air le plus sûr de soi possible. Mais pourquoi tout cela, pourtant si habituel que cela tenait d'ordinaire du réflexe, lui sembla-t-il soudain si difficile, comme si ses muscles étaient terriblement engourdis ? La vieille dame avait-elle
    déjà lancé un sortilège ?
    « Jergal vous emporte si vous m'êtes hostile. »

    Noble Patricien de Mélandis, je m'exprime en #00008B.
    N'hésitez pas à consulter mon auguste biographie ou à contacter mon scribe.

  3. #3
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages 
    5 276
    Ailyn fit un bond et s'éloigna du miroir mais aussi de la vieille personne qui tentait de se relever. Quel drôle d'effet, d'ailleurs ! Cette petite femme aux cheveux blancs couchée par terre avec... une épée ? et comment comptait-elle tenir ce truc là avec les brindilles qui lui servaient de bras ?

    Elle fit quelques pas en arrière.


    "Vous !!! cria-t-elle. Oui, vouuuus !!!! C'est vous, c'est de votre faute !"

    Elle toucha son visage, puis se remit à hurler :

    "Qu'est ce que vous m'avez fait ?!!!"
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  4. #4
    Date d'inscription
    April 2013
    Messages 
    960
    HRP : à la base, je pensais « se redresser » au sens « se mettre bien droit pour avoir l'air plus impressionnant », mais c'est plus fun dans ta version, en fait Par contre, Claris ado a a priori l'air d'un homme au premier abord, normalement. Je ne sais pas quel effet le vieillissement subit et avancé peut avoir là-dessus, note, donc comme tu veux.

    « Je vous retourne la question. »

    Bon. Se mettre debout fut bien plus lent que prévu – en ayant pu anticiper cela, Claris l'aurait sans doute fait avant d'ouvrir la bouche – mais c'était tout de même faisable. L'épée, en revanche, lui sembla immensément plus lourde qu'à l'accoutumée. Bon sang, mais que se passait-il, au juste ? Une sorte de sortilège débilitant ? Il ne devait pas y avoir que ça, parce que, lui semblait-il, cela ne changeait pas la voix, normalement. Or, ce qui sortait de sa bouche continuait de ne pas avoir grand chose de familier.

    « Qui êtes-vous, et que se passe-t-il au juste ? »

    Évidemment, faute d'avoir encore pu observer son propre reflet – le miroir n'était pas si lointain, mais il était préférable de focaliser son attention sur la personne vivante, si toutefois ce qualificatif pouvait encore convenir à un tel fossile –, il était difficile de se rendre compte de la cause réelle de sa faiblesse.
    « Jergal vous emporte si vous m'êtes hostile. »

    Noble Patricien de Mélandis, je m'exprime en #00008B.
    N'hésitez pas à consulter mon auguste biographie ou à contacter mon scribe.

  5. #5
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages 
    5 276
    Ailyn commençait à perdre patience, et d'autant plus que le miroir l'attestait, il y avait vraiment quelque chose qui ne tournait pas rond dans cette pièce.

    A bout de nerfs, elle se remit à hurler :


    "Ne commencez pas avec vos jeux de mots, espèce de vieille loque !"

    Non, vraiment, la patience n'avait jamais été son fort.
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  6. #6
    Date d'inscription
    April 2013
    Messages 
    960
    S'il y avait une chose à laquelle Claris n'avait pas encore eu l'occasion de s'habituer, c'était bien les insultes désobligeantes faisant état d'un âge canonique.

    « Vieille loque ? Venant de vous ? »

    Le ton se voulait sarcastique, mais, quelque part, la remarque était assez perturbante, compte tenu des symptômes rencontrés jusque là. Aussi, tout en demeurant sur ses gardes, guettant le moindre mouvement de cette curieuse personne, son regard se mit à chercher le miroir. On ne savait jamais…
    « Jergal vous emporte si vous m'êtes hostile. »

    Noble Patricien de Mélandis, je m'exprime en #00008B.
    N'hésitez pas à consulter mon auguste biographie ou à contacter mon scribe.

  7. #7
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages 
    5 276
    Ailyn était un peu perplexe. Elle descendit d'un ton.

    "Mais vous êtes un peu usée, ma bonne... euh, probablement "dame", hésita la demi-elfe avec une voix bien plus chevrotante qu'à l'accoutumée. Comme moi d'ailleurs !"

    Elle marqua un temps d'arrêt.

    "Non, en fait, non, je ne suis pas vieille... non, euh, pas vraiment", balbutia-t-elle.

    Elle jeta à nouveau un oeil dans le miroir et repartit de plus belle :

    "Non mais ce n'est pas possible, ce n'est pas POSSIBLE ! Qu'est ce qui a bien pu se passer ?"

    Ailyn se pencha vers le miroir, tirant sur sa peau désespérément ridée.

    "Une malédiction, ou..."

    Lorsqu'elle voulut se redresser, son dos émit un craquement sonore. Voilà qui n'était pas très appréciable, ça non.

    Puis, soudain, elle se jeta sur son interlocutrice, bien décidée à la faire parler. Elle tendit ses bras décharnés vers elle, à une vitesse qui aurait défié la concurrence seulement auprès d'un escargot de mer.


    "Qu'est ce que vous m'avez fait ?!!!!"
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  8. #8
    Date d'inscription
    April 2013
    Messages 
    960
    « Je n'ai rien fait du tout, d'accord ? »

    Ses yeux avaient rencontré le miroir. Et le reflet qui s'y dessinait était assurément perturbant. Mais il n'y avait que deux personnes dans la pièce, alors ce reflet-ci n'avait guère d'autres choix que d'être le sien. Il semblait pourtant appartenir à quelqu'un que Jergal aurait dû emporter depuis belle lurette. Comment était-ce possible ? L'autre vieille chose ici présente était peut-être folle au point de l'accuser de quelque chose qu'elle avait elle-même commis – ce ne serait pas moins incohérent que ses propos, dans un certain sens –, mais il était sans doute plus raisonnable de penser qu'elle ignorait elle-même tout ce ce qui venait de se produire.
    Être raisonnable, c'était ce qu'il fallait. Tourmenter un peu cette vieille bique était tentant, mais ça n'aurait vraisemblablement rien apporté. Il était préférable de tenter de l'amadouer. Pas forcément dans l'espoir qu'elle serve à quelque chose, mais ne serait-ce que parce qu'étant donné son état actuel, l'issue d'un éventuel combat était loin d'être assurée.


    « J'ai seize ans, et je n'y suis pour rien. »
    « Jergal vous emporte si vous m'êtes hostile. »

    Noble Patricien de Mélandis, je m'exprime en #00008B.
    N'hésitez pas à consulter mon auguste biographie ou à contacter mon scribe.

  9. #9
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages 
    5 276
    Ailyn leva un sourcil, ce qui rida encore davantage les traits déjà bien mis à mal.

    "16 ans ? C'est une blague ?"

    Oui, enfin, elle était mal placée pour en parler, elle était supposée avoir seulement trois ans de plus...
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  10. #10
    Date d'inscription
    April 2013
    Messages 
    960
    Ah. Voilà qui semblait, au moins, avoir retenu son attention.

    « Bah… non. »

    Claris exécuta une sorte de révérence, plus maladroite encore qu'à l'ordinaire compte tenu des difficultés à mesurer la façon de fonctionner de ce qui lui servait actuellement de corps.

    « Claris de Corvimande. À qui ai-je l'honneur ? »

    Honneur, c'était vite dit. Mais il était toujours préférable d'en savoir un peu plus.
    « Jergal vous emporte si vous m'êtes hostile. »

    Noble Patricien de Mélandis, je m'exprime en #00008B.
    N'hésitez pas à consulter mon auguste biographie ou à contacter mon scribe.

  11. #11
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages 
    5 276
    Ailyn la regarda s'incliner avec des yeux ronds. Cette vieille personne était décidément très curieuse...

    Elle fit un léger mouvement de tête dans sa direction et enchaîna :


    "Je suis Ailyn. Tout court. De Manost. La Tour des Mages."


    Elle se racla la gorge, et fit un mouvement de bras pour désigner son interlocutrice :


    "Désolée, j'ai pas vraiment l'habitude de cirer les pompes des gens de la... Haute, dirons nous."
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  12. #12
    Date d'inscription
    April 2013
    Messages 
    960
    Roturière, et qui plus est manostienne. Voilà une fameuse personne auprès de qui obtenir de l'aide. Mais étant donné la situation, il serait sans doute particulièrement malvenue de se montrer difficile. Au moins semblait-elle avoir quelque connaissance en magie, ce qui, la source de leur état étant vraisemblablement d'origine magique, ne pouvait qu'avoir un intérêt.

    « Mes pompes n'ont pas besoin de cirage, pour l'instant, de toute façon. Mais si vous avez une idée de ce qui se passe, ce sera sans doute utile. Mon père est un magicien assez doué, mais en ce qui me concerne, j'ai bien peur de n'avoir que des notions trop limitées sur le sujet. »

    Ce n'était, d'ordinaire, pas une honte de l'admettre, ses talents à l'épée permettant de compenser grandement ce point – de façon beaucoup plus amusante, qui plus est. Mais, dans l'état présent, c'était sans doute un aveu de faiblesse bien plus grand.
    « Jergal vous emporte si vous m'êtes hostile. »

    Noble Patricien de Mélandis, je m'exprime en #00008B.
    N'hésitez pas à consulter mon auguste biographie ou à contacter mon scribe.

  13. #13
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages 
    5 276
    Ailyn haussa un sourcil devant la mention du cirage. Oui, non, décidément, elle ne s'y ferait jamais. Qu'est ce que ça manquait d'humour les gens de la noblesse... Mais elles étaient là, et semblait-il dans la même situation. Il allait falloir faire équipe, même si cela ne lui plaisait guère. Mais cela serait-il plus plaisant de vivre cette situation difficile seule ? Elle n'aurait su dire.

    La jeune, non, plutôt vieille pour l'heure, demi-elfe se tourna de nouveau vers le miroir avec circonspection.


    "Je ne sais pas trop... J'aurai tendance à penser qu'il s'agit d'une malédiction, mais je ne suis pas certaine de pouvoir la lever de moi-même..."

    Elle soupira. Elle ressemblait tellement au Vieux en cet instant, c'était une véritable pitié.

    "... et pas dans cet état."

    Elle désigna le livre posé sur un présentoir au centre de la pièce.

    "J'étais venu récupérer ce truc, et apparemment, il était protégé par un sort que je n'ai pas détecté..."

    Elle sourit avec des dents jaunies et usées qu'elle ne se connaissait pas.


    "...ou alors que vous avez déclenché avant que je ne le perçoive... Dites-moi... vous ne seriez pas venues pour la même chose par hasard ?"
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  14. #14
    Date d'inscription
    April 2013
    Messages 
    960
    Allons bon. Une voleuse, et même pas douée. Et incapable de réparer ses erreurs, qui plus est. Ces manostiens, décidément…

    « Vous pensez réellement que je n'ai que ce moyen de me procurer ce qui m'intéresse ? »

    Quelque chose dans le ton de Claris trahissait toutefois qu'il y avait tout de même anguille sous roche. Aussi était-il sans doute préférable, de son point de vue, de changer rapidement de sujet.

    « Je n'ai touché à rien. Et je ne vous ai pas vu faire, faute de quoi je vous aurais empêchée. Que s'est-il passé, exactement ? Réussir à identifier ce dont il s'agissait est sans doute notre meilleure chance d'en inverser les effets… »
    « Jergal vous emporte si vous m'êtes hostile. »

    Noble Patricien de Mélandis, je m'exprime en #00008B.
    N'hésitez pas à consulter mon auguste biographie ou à contacter mon scribe.

  15. #15
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages 
    5 276
    Ailyn se frotta les yeux, plissant et déplissant les nombreuses rides qui jalonnaient son visage. Mais faites que Tymora intervienne ! pensa-t-elle avec mauvaise humeur. On voyait bien qu'il s'agissait d'une gosse de riche, qui avait rarement dû dormir dans le fossé pour se protéger des voyageurs peu scrupuleux... Contrairement à elle.
    Exaspérée, elle poussa un profond soupir avant de lancer :


    "Je ne suis pas ici pour le tourisme, figurez-vous, mais pour une mission."

    Elle regarda de nouveau son reflet :


    "De toutes façons, cela m'a tout l'air d'être une malédiction, poursuivit-elle. Trouvons un temple et faisons-la lever, voulez-vous. Je n'ai plus de temps à perdre."

    Ailyn s'empara du gros ouvrage sur le présentoir, avant de regarder autour d'elles.

    "Bien, puisque vous êtes la reine des bonnes idées, voyons si vous avez des idées pour sortir d'ici."
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  16. #16
    Date d'inscription
    April 2013
    Messages 
    960
    En espérant que le temple en question ne soit pas celui d'un de ces fichus helmites, qui étaient un peu en panne d'énergie divine pour le moment. Non, c'était tentant, mais ce serait sans doute un peu trop cruel de le faire remarquer.

    « Eh bien, j'imagine qu'escalader les murs n'est pas spécialement une bonne idée dans notre état ; je gage donc que passer par les escaliers sera le plus approprié. En espérant éviter les mauvaises rencontres, évidemment. »

    Tout lieu avait après tout une porte et celui-ci ne faisait pas exception. Il avait été possible d'y entrer, il devait être possible d'en sortir. Claris avait pénétré la pièce en passant par ces escaliers, et se tourna donc dans cette direction pour en repartir. Du moins, lui semblait-il que c'était la bonne direction : le choc de la malédiction lui avait quelque peu chamboulé la tête.
    « Jergal vous emporte si vous m'êtes hostile. »

    Noble Patricien de Mélandis, je m'exprime en #00008B.
    N'hésitez pas à consulter mon auguste biographie ou à contacter mon scribe.

  17. #17
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages 
    5 276
    Ailyn se tourna dans la direction que pointaient le regard de la vieille (jeune ?) noble. Il lui semblait bien en effet qu'il devait y avoir là un escalier qui, semblait-il, n'avait pas pris la poudre d'escampette.

    Elle se dirigea vers le milieu de la pièce, attrapa le fameux grimoire qu'elle était venue chercher. Rien ne se passa... et elle le glissa dans son manteau orange de sorcière. C'est qu'il n'était pas si léger, le bougre.

    La vieille demi-elfe emboîta le pas de sa partenaire d'infortune et lui répondit :


    "Vu notre "état", les escaliers ne sont pas une riche idée non plus..."
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  18. #18
    Date d'inscription
    April 2013
    Messages 
    960
    « À moins que vous n'ayez ce qu'il faut pour voler… »

    Rien n'était conseillé dans pareil état. Mais il valait tout de même mieux tenter quelque chose. Ne serait-ce que parce que l'état en question ne leur laissait pas quelques siècles pour prendre une décision.

    Claris attendit un instant que sa partenaire d'infortune récupère ce qu'elle était venue chercher – peu lui importait⁽¹⁾ après tout qu'elle soit légitime ou non à s'en emparer – puis s'approcha des marches.


    « Il suffit de faire attention. »

    Cela sonnait un peu comme une tentative de se convaincre soi-même, et ce n'était peut-être pas entièrement faux. Progresser lentement et avec précaution. Tout le contraire de sa façon de faire habituelle, en fait. Un pas, puis un autre, en se tenant aussi fermement que possible à la rampe. Puis s'arrêter pour vérifier que tout allait bien.

    Le moins que l'on puisse dire était que les ennuis étaient loin d'être finis, à ce rythme.



    HRP : (1) ça se dit, « peu lui chalait » ?
    « Jergal vous emporte si vous m'êtes hostile. »

    Noble Patricien de Mélandis, je m'exprime en #00008B.
    N'hésitez pas à consulter mon auguste biographie ou à contacter mon scribe.

  19. #19
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages 
    5 276
    Oui, descendre les escaliers... Cela faisait vraisemblablement craquer les genoux, oui, cela faisait mal, et étant donné les mouvement de ballet réalisé par ses chevilles...

    Elle se retrouva quelques instants plus tard exténuée et en nage. Descendre les escaliers n'était décidément pas un boulot pour elle.

    Mal assurée, elle tapa sur l'épaule de l'autre vieille personne, qui apparamment, aurait dû être jeune... et lui lança :


    "C'est encore loin ?"
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  20. #20
    Date d'inscription
    April 2013
    Messages 
    960
    « J'aimerais dire que non. »

    Le bâtiment n'avait pourtant pas semblé aussi haut dans l'autre sens ! Et pourtant, la descente avait déjà duré bien plus de temps qu'il n'en avait fallu pour monter, et si ses sens fonctionnaient encore à peu près correctement – ce dont il était toutefois permi de douter, compte tenu de la situation –, il restait encore au moins la moitié du chemin à parcourir. Comment était-il donc possible de faire quoi que ce soit dans cet état ?

    « Mais dites… vous êtes entrée comment, vous, pour ne pas savoir ça ? »

    Fort heureusement, il ne semblait y avoir personne aux alentours. Ce qui leur laissait le temps de discuter un peu en tâchant de retrouver quelques forces.
    « Jergal vous emporte si vous m'êtes hostile. »

    Noble Patricien de Mélandis, je m'exprime en #00008B.
    N'hésitez pas à consulter mon auguste biographie ou à contacter mon scribe.

  21. #21
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages 
    5 276
    Oui, elle avait dû passer par ce passage à l'aller, en effet... Mais probablement pas dans la même optique, ni vraiment dans la même ambiance...

    Elle regardait les murs autour d'elle. Hum, oui, ça lui disait vaguement quelque chose...

    Quelque chose se brisa brusquement à l'intérieur de son crâne. Probablement un sursaut de conscience. Comment était-il possible que cela lui dise seulement "vaguement" quelque chose ?! Elle devrait s'en souvenir aussi clair que de l'eau de roche, elle qui avait un si bon sens de l'orientation !

    Elle soupira à travers ses dents déchaussées :


    "Je crois que j'ai quelques trous de mémoire, pour tout vous dire..."

    La demi-elfe ricana d'un rire de vieille bonne femme qui répercuta son écho sur les parois de l'escalier. Tout cela semblait si irréel...

    "Ca doit être mon âge avancé..."
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  22. #22
    Date d'inscription
    April 2013
    Messages 
    960
    « Quel âge avez-vous, au fait ? »

    Manifestement, quoique victime de la même malédiction, elle parvenait déjà à plaisanter de son état, ce qui tendait à la faire mériter une certaine estime, malgré tout. Néanmoins, plaisanter ne servirait pas à grand chose en l'état : il fallait surtout se remettre en route, pour trouver un temple ou quoi que ce soit d'autre qui permettrait de remettre les choses en ordre.

    Le souci était que, si Claris visualisait encore à peu près la route jusqu'à la sortie du bâtiment, tout ce qu'il pouvait y avoir aux alentours lui échappait complètement. Des trous de mémoires dus à l'âge, oui, ça devait être ça. Assez ennuyeux, à seize ans…
    « Jergal vous emporte si vous m'êtes hostile. »

    Noble Patricien de Mélandis, je m'exprime en #00008B.
    N'hésitez pas à consulter mon auguste biographie ou à contacter mon scribe.

  23. #23
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages 
    5 276
    Ailyn se frotta les yeux.

    "Hum... J'ai 19 ans, en principe. En temps normal quoi."

    Elle ricana encore une fois.

    "Oui, j'ai bien conscience qu'on ne dirait pas, hein !"

    Et elle sourit, tout en continuant de descendre l'escalier avec précaution, comme sa collègue.
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  24. #24
    Date d'inscription
    April 2013
    Messages 
    960
    Pas si vieille que ça, finalement. Même plutôt proche de l'âge de Claris. La situation devait donc prendre les deux à peu près autant au dépourvu…

    « Et, à votre avis, on a prit combien d'un coup, là ? »

    C'était peut-être une chance d'avoir été si jeunes, après tout : de plus vieilles personnes seraient peut-être mortes de vieillesse sur le coup. Une pensée qui n'était guère réjouissante. Mais il fallait tenter de mettre un terme à la malédiction avant que des choses plus graves ne se passent. Et donc accélérer le mouvement, si tant est qu'une telle chose soit possible dans leur état. Ça ne pouvait plus être si long, maintenant, le bas de cet escalier allait bien être atteint sous peu…
    « Jergal vous emporte si vous m'êtes hostile. »

    Noble Patricien de Mélandis, je m'exprime en #00008B.
    N'hésitez pas à consulter mon auguste biographie ou à contacter mon scribe.

  25. #25
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages 
    5 276
    Ailyn se redressa et son dos émit un nouveau craquement, encore plus sinistre que les autres. Elle fit une grimace qui accentua les rides de son visage.

    "Oarf, au moins 60 ans, je dirai, à la louche..."

    Elle continua à descendre et elle aperçut enfin un passage.

    Rejetant ses longs cheveux blancs en arrière, elle attrapa l'épaule de Claris et chuchota :

    "A partir d'ici, mieux vaudrait se faire discrète..."

    Une réflexion la traversa et elle poursuivit dans un chuchotement :

    "Remarquez, si on croise du monde, on aura aucun mal à se faire passer pour deux domestiques un peu gâteuses."
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  26. #26
    Date d'inscription
    October 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages 
    4 411
    Grnx. Oublié ce script à réparer >< Tu peux supprimer ce post ? Merci
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : Angus Mivert, barde bricoleur (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  27. #27
    Date d'inscription
    April 2013
    Messages 
    960
    « Sauf si on tombe sur des gens qui connaissent les domestiques… »

    Ce n'était pas plus mal de voir un peu le mauvais côté des choses, au cas où. D'autant plus que deux personnes de cet âge devaient probablement être là depuis un moment et donc être quelque peu connues dans le coin. Néanmoins, il était indéniable que personne ne craindrait une telle rencontre, si surprenante soit-elle. À raison, malheureusement…

    « Vous avez une idée de la direction qu'on doit prendre ensuite ? »

    Mieux valait se concentrer là-dessus que sur le reste. La vieillesse rendait apparemment pessimiste, mais ça ne lui plaisait guère.
    « Jergal vous emporte si vous m'êtes hostile. »

    Noble Patricien de Mélandis, je m'exprime en #00008B.
    N'hésitez pas à consulter mon auguste biographie ou à contacter mon scribe.

  28. #28
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages 
    5 276
    Ailyn commençait singulièrement à s'impatienter et ce n'était pas sa démarche boîteuse qui allait l'aider à accélérer...

    Elle s'engagea dans le couloir àaussi grandes enjambées que sa démarche torse pouvait le lui permettre :


    "Finissons-en, voulez-vous."

    Elle se glissa dans la lumière et emprunta un riche couloir décoré de tenture. Ne restait plus qu'à trouver la sortie.
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

  29. #29
    Date d'inscription
    April 2013
    Messages 
    960
    « Oui, plus vite ce sera réglé, mieux ce sera. »

    C'était une chose de le dire, une autre de le faire, dans leur état. Heureusement, pour le moment, l'endroit semblait tout à fait désert. À croire que la malédiction qu'Ailyn venait de déclencher – Claris ne doutait évidemment pas que ce fut uniquement la faute de la manostienne – avait eu une portée autrement plus importante que la seule pièce où s'était trouvé le livre, et que toutes les personnes de plus de vingt ans aux alentours étaient désormais mortes de vieillesse. Ce qui aurait un certain côté pratique, pour éviter les mauvaises rencontres, mais si tel était le cas, il fallait tout de même espérer qu'un temple pas trop lointain ait été épargné, faute de quoi…

    Diantre, pourquoi fallait-il donc que le pire lui vienne en tête à chaque pensée ?
    « Jergal vous emporte si vous m'êtes hostile. »

    Noble Patricien de Mélandis, je m'exprime en #00008B.
    N'hésitez pas à consulter mon auguste biographie ou à contacter mon scribe.

  30. #30
    Date d'inscription
    April 2004
    Localisation
    Le nez dans un bouquin
    Messages 
    5 276
    Tâchant de prendre un air digne, Ailyn descendit le couloir avec un air de vieille matrone qui dissimulait plutôt bien la terreur que lui inspirait cet endroit et ses trous de mémoire.
    Elle se souvenait tout de même de ce qu'elle venait faire ici, et espérait bien que ce serait la dernière fois qu'elle allait oeuvrer pour les paladins de Manost. Ils avaient tout de même de drôle de demandes, ces types là... Et tout ça pour un bouquin qui pesait une tonne, mais restait bien dissimulé dans son manteau tout de même.

    Elle remarqua que Claris tâchait d'en faire de même, mais elle le faisait clairement mieux qu'elle... Mais qu'attendre d'une personne, noble, n'est ce pas ? A part de bonnes manières, on ne sait pas, mais au moins, ça avait l'air de fonctionner.

    La jeune demi-elfe se tassa sur ses jambes en voyant approcher un homme richement vêtu au détour d'un couloir. Il passa devant elles sans les voir semblait-il... Elle cessa de respirer quand il les croisa sans les regarder.

    Ce qu'elle n'avait pas vu, c'était la femme au regard sévère qui marchait juste derrière lui, avec une ample robe vert émeraude.

    Elle retint de nouveau sa respiration.

    La femme s'arrêta à sa hauteur et Ailyn, sans trop savoir quoi faire, s'inclina légèrement, espérant que derrière elle, sa comparse fasse de même.


    "Où est Perrine ? s'exclama-t-elle avec ton hautain. On ne sait plus à qui on doit s'adresser dans cet endroit !"

    Ailyn garda la tête inclinée quand la femme lui fourra un manteau dans les mains.

    "Bon bah, vous alors ! Voyez ce que vous pouvez faire pour ces tâches de vin !"

    Elle regarda la vieille demi-elfe avec dégoût, lui retira finalement le manteau blanc, et le fourra dans les mains de Claris :

    "Non, pas vous, plutôt vous !"

    Ailyn jeta un regard en biais à Claris.
    RP : Ailyn, ensorceleuse entropiste déjantée. Quête : La morsure du cobra Calimshite
    Venez écrire et lire dans notre atelier d'écriture !
    Un problème ? Une question ? Une idée ? Un thème à proposer ? Par ici !

Page 1 sur 3 123 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [TW3][AVIS] Les meilleures remarques de PNJ
    Par Taliesin dans le forum The Witcher 3 : Wild Hunt
    Réponses: 5
    Dernier message: 17/01/2019, 13h04
  2. [BG1][SOLUCE] La continuité en vaut-elle la peine? Tout fait dans BG!EE sauf tapé sur le grand m!
    Par G2k10 dans le forum La Taverne de Château-Suif (Baldur's Gate 1)
    Réponses: 7
    Dernier message: 22/02/2016, 03h59
  3. [Mélandienne] Claris de Corvimande
    Par Claris de Corvimande dans le forum Fiches de personnages
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/07/2013, 13h07
  4. [Mélandienne] Claris de Corvimande
    Par Claris de Corvimande dans le forum Les Archives du RP
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/07/2013, 13h07
  5. [Rp] L'inattendu : De vieux tréteaux dans la clairière
    Par Lothringen dans le forum La Côte de la Lumière
    Réponses: 101
    Dernier message: 20/05/2009, 17h56

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256