Page 2 sur 6 PremièrePremière 1234 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 167

Discussion: À l'extérieur de Melandis

  1. #31
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages 
    4 749
    L'autre type avait confirmé une hypothèse : le terme “manostiens” désignait bien les habitants d'une région en particulier. Ou, du moins, d'une ville.
    “Manost”… un nom curieux. Mais pas plus, après tout, que les noms des autres villes qu'il avait croisé jusque là, de Sigil jusqu'à Mélandis. Les êtres qui avaient le loisir de construire des villes avaient au moins le mérite d'avoir de l'imagination pour les noms, faute parfois d'en avoir pour l'architecture. Quel nom étrange pourrait bien avoir la prochaine ville qu'il rencontrerait ? Nashkel ? Atkathla ? Saradush ? Padhiver ? Eauprofonde ? Luménis ? Il existait probablement, quelque part dans l'immensité des plans, une ville pour chacun des noms qu'il pourrait imaginer, même les plus saugrenus d'entre eux.

    La pause se termina, révélant une fois de plus que ce sergent Ortrask était, décidément, un type des plus agréables. Les pensées d'Elzen commençait à être chatouillées par l'agréable idée de lui jouer un mauvais tour, plus tard, une fois que cela ne mettrait plus sa sécurité immédiate en jeu. Au milieu d'une bataille, peut-être… Enfin, pour l'heure, lui pouvait au moins s'éloigner et demeurer au calme. Il commençait à plaindre sincèrement les pauvres bougres qui marchaient droit vers la mort en devant subir ces grognements disgrâcieux à chaque pas.

    La quasi-absence de relief tendait à diminuer sa vigilance ; il n'y avait, aux alentours, rien qui semble en mesure de dissimuler l'approche d'un réel danger – en mettant de côté, bien sûr, les éventuelles créatures venimeuses dissimulées sous les sables ; mais l'on aurait sans doute emprunté une autre route si elles avaient été si menaçantes. On ne menait, après tout, pas une armée en guerre en perdant plus d'une quantité négligeable d'hommes sur le trajet.
    La chaleur, elle aussi, contribuait à l'empêcher de rester vigilant.

    Tout en marchant, il laissa donc ses pensées vagabonder, sans pouvoir les empêcher de revenir à ce que l'autre avait affirmé : des prêtres et des paladins. À peine arrivé dans ce monde, il était s'était engagé dans un conflit auquel il ne connaissait rien, et il fallait que ce soit contre des prêtres et des paladins. Étant donné la sensibilité des siens envers la magie divine, et la constance qu'avaient mis certains prêtres à s'en prendre à eux par le passé, la perspective du conflit à venir devenait, d'un coup, terriblement moins amusante…
    Dernière modification par Elzen ; 20/01/2013 à 20h17. Motif: oubli de mots ><
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : Angus Mivert, barde bricoleur (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  2. #32
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est connecté maintenant Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    17 919
    A l'exception de lézards et autres reptiles plutôt timides, Elzen ne remarqua pas âme qui vive dans le carré qu'il surveillait du coin de l'œil. La menace était loin, sans doute, et tomber sur une patrouille ennemie si près de Melandis était peu probable. Cependant, autant jouer le jeu, même de loin, car il n'avait pas grand-chose de mieux à faire, physiquement en tout cas.

    A mesure qu'il progressait, il s'approchait d'un petit amas de rochers atteignant parfois le double de la taille humaine. Une cache idéale pour une créature quelconque, à coup sûr. Les rochers étaient à une trentaine de mètres de lui, vers le sud-ouest ; là où la troupe se rendait, en fait.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  3. #33
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages 
    4 749
    Afin de détacher ses pensées de cette perspective gênante, Elzen tenta de se concentrer sur sa mission. Ce groupe de rochers, d'ailleurs, lui donnait un assez mauvais pressentiment – mais peut-être était-ce simplement le reflet de ses sombres pensées. Dans pareille circonstance, il y avait usuellement deux choix : ne prudemment pas s'approcher, ou au contraire aller voir. Et comme il semblait qu'il faudrait de toute façon passer à proximité, autant choisir la seconde option tout de suite.

    La main sur la hache, au cas où, prêt à dégainer, mais tentant tout de même de ne pas avoir l'air trop méfiant, pour ne pas attirer inutilement l'attention des autres éclaireurs, le tieffelin pressa le pas en direction des rochers, yeux grands ouverts, tentant autant que possible de ne pas faire de bruit – ce qui ne serait probablement pas d'une grande aide, le bruit ayant peu de chances d'être ce que guetterait un éventuel adversaire.

    Parvenu plus prêt des rochers, il tenta d'abord de regarder entre eux, au cas où une quelconque forme dépasserait. Rien d'identifiable, en tout cas à ses yeux. Il jeta alors un regard alentour : ses compagnons de routes, qui n'avaient pas suivi son pas, se trouvaient à quelques distances en retrait, mais sauraient néanmoins se trouver sur place assez rapidement s'il appelait à l'aide. Du moins, l'espérait-il : il n'avait, après tout, jamais vu de quoi ces humains-ci étaient réellement capables dans un tel environnement.

    Évacuant d'un souffle ses apréhensions inutiles autant qu'infondées – après tout, rien n'indiquait qu'il y ait quoi que ce soit à craindre ; au contraire, ces rochers semblaient plus paisibles encore que le reste du désert –, il continua d'avancer, restant néanmoins sur ses gardes, pour découvrir ce qui se trouverait entre. Dans le meilleur des cas, ce ne serait qu'une ombre agréable pour s'isoler un instant de ce soleil de plomb…
    Dernière modification par Elzen ; 22/01/2013 à 23h14.
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : Angus Mivert, barde bricoleur (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  4. #34
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est connecté maintenant Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    17 919
    Les sens aux aguets, Elzen écoutait, sentait, regardait tout en restant sur le qui-vive au cas où une créature quelconque lui sauterait dessus en traîtresse. Il entendit alors un léger bruit désagréable, similaire à un grognement étouffé. Non, c'était autre chose : comme une déglutition réalisée par quelqu'un ayant reçu une éducation assez laxiste. Le silence se fit, puis le bruit revint, légèrement plus fort que le premier. Peut-être un morceau plus difficile à avaler ? Ou la créature qui produisait ce son répugnant se rapprochait-elle ?

    L'odeur vint également, à la suite d'un souffle de vent dans la direction du tieffelin. De la chair en décomposition plus ou moins avancée - à cette chaleur, elle devait être rapide. Était-ce un prédateur qui terminait son repas ?
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  5. #35
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages 
    4 749
    Il était maintenant évident qu'il y avait quelque chose là-dedans ; son pressentiment était donc dû à autre chose qu'une paranoïa imposée par le fil de ses pensées. Que faire ? Ignorant le type de créatures que l'on croisait dans ces régions, il ne savait pas non plus quel était le comportement que l'on attendait de lui. S'il appelait à l'aide, et qu'il ne s'agissait que d'une broutille, il passerait pour un pleutre ; s'il avançait seul il risquait de ne pouvoir prévenir personne. Son rôle d'éclaireur en pâtirait dans les deux cas, et il n'avait certainement pas l'intention de subir la présence du reste des troupes pendant toute la marche.

    Repensant à l'état de la plupart de ces troupes, il se dit que le prix attaché aux vies individuelles, dans la région, était probablement assez faible, faute de quoi l'armée n'aurait pas engagé des gens dont la mort dès le premier combat était certaine. Sachant que par ailleurs, le fait de ne pas revenir était une manière comme une autre de prévenir d'un danger, il estima donc qu'aller voir par lui-même ce qu'il en était serait sans doute l'option la moins reprochée. Ce qui ne voulait pas dire que ce soit la plus enviable ; il n'avait, malgré sa position actuelle, aucune fidélité envers la ville qui justifierait qu'il risque sa vie pour elle plus que de raison.

    La chose, en tout cas, aux sons qu'elle produisait, et à l'odeur qu'elle supportait – si elle ne la portait –, avait peu de chances d'être une créature civilisée. Lancer des sommations serait donc inutile. En revanche, les conditions, là où elle se trouvait, était peut-être telles qu'elle n'avait pas encore conscience de sa présence. Sans trop compter sur cette éventualité, Elzen préféra tout de même miser sur le fait de ne pas trahir inutilement sa présence.

    Il profita du luxe de pouvoir s'arrêter, effectuer quelques légers mouvements pour dérouiller ses articulations, ce qui n'était pas toujours donné juste avant un combat, puis, lentement, ses gestes amples ayant à la fois pour but de diminuer les sons produits et d'attirer, éventuellement, l'attention des autres éclaireurs, dont le regard devait également se porter vers la masse rocheuse, dégaina sa hache. Il préféra garder les yeux fixés sur la menace que de vérifier s'il avait été aperçu par ses camarades, mais estimait, s'ils n'étaient pas trop mauvais – il lui avait paru jusque là peu probable qu'ils le soient – qu'il avait sans doute au moins attiré leur attention.

    Ostensiblement prêt à combattre, il franchit les derniers mètres de sable et parvint jusqu'à la formation rocheuse, et s'avança encore suffisamment pour découvrir de ses yeux ce à quoi il était confronté.
    Dernière modification par Elzen ; 24/01/2013 à 18h19.
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : Angus Mivert, barde bricoleur (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  6. #36
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est connecté maintenant Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    17 919
    Lentement, le tieffelin s'approcha d'un endroit où il pourrait observer la créature sans trop prendre de risques d'être lui-même vu. Si, bien sûr, la chose voulait bien se concentrer sur son occupation et ne souhaitait pas s'en détourner pour regarder partout autour d'elle.

    Un coup d'œil lui permit de voir ceci. Une carcasse animale, vraisemblablement un dromadaire, en train de pourrir au soleil, mais qui était agitée de soubresauts curieux. En y regardant de plus près, il s'agissait en réalité des mouvements d'une multitude de rats à l'aspect répugnant qui entreprenait de déchiqueter méthodiquement la viande et de la dévorer goulûment, avec force bruit tout aussi peu appétissant.

    Cependant, malgré sa discrétion importante, le tieffelin ne pouvait masquer son odeur qui semblait intéresser les rats ; quelques-uns d'entre eux se tournèrent vers lui et le fixèrent. Elzen découvrit alors avec un certain dégoût que ces rats n'avaient guère un aspect classique : ils semblaient plus morts que vivants. Les yeux ratatinés, la peau à moitié pelée, et... oui, ce rat-là n'avait plus que trois pattes, tandis que son voisin avait une partie de l'os crânien à nu. C'était franchement peu attirant...

    Quelques rats commencèrent à se diriger vers Elzen.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  7. #37
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages 
    4 749
    La première réaction d'Elzen en reconnaissant la cause du bruit – celle de l'odeur, elle, ne semblait plus en état de menacer qui que ce soit – fut de se dire qu'il s'était inquiété pour rien. Les rats – du moins, ceux qu'il avait croisé jusque là – étaient d'ordinaire des animaux craintifs, et ne se seraient pas attaqué à un groupe vaste et bruyant comme celui qui approchait – à moins, peut-être, d'être véritablement affamés, mais ce n'était manifestement pas le cas de ceux-ci.

    Il allait donc simplement rebrousser chemin et les laisser à leur festin, lorsqu'il remarqua cette… particularité. Il n'avait pas de vastes connaissances de la région, mais ne se souvenait pas d'avoir déjà croisé de plan dans lequel des animaux sauvages morts-vivants étaient bon signe. D'autant que les morts, quoi qu'ils aient été de leur vivant, se relevaient rarement sans une aide extérieure. Quel nécromancien perdrait son temps à relever des rats ?

    Ce léger détail changeait beaucoup de chose ; de fort peu probable, l'hypothèse d'une attaque passait à tout-à-fait possible, et il serait peut-être avisé de prévenir les troupes en approche et de prendre d'autres avis sur la situation. D'autant que le tieffelin aurait fait face, sans problème, à un nombre limité de créatures plus grosses, mais que se débarrasser sans accrocs d'une multitude grouillante était souvent plus délicat ; il était moins facile de parer une foule de mâchoires qu'une unique paire de griffes – ou quoi que ce soit d'approchant. Et quoique les dégâts subis pouvaient n'être que superficiels, il n'était pas encore décidé à vérifier quelle maladie les chairs putréfiées locales pouvaient transmettre.

    Sa réaction instinctive en voyant quelques rats sembler s'intéresser à lui, fut de faire appel à ses pouvoirs de diversion. Un simple geste, et une volée de lumières dansantes s'engagea dans la direction inverse de la sienne. Il ne réalisa qu'après coup que, malgré la puanteur ambiante autrement plus intense, c'était peut-être son odeur qui attirait ces créatures, et que tenter de dévier leurs regards ne lui serait peut-être d'aucune utilité – y voyaient-elles seulement ?
    Cependant, la chose était faite, et il préférait ne pas s'attarder pour en voir le résultat – ce qui aurait signifié avec certitude que l'éventuel effet obtenu se dissiperait bien vite. L'arme à la main, prêt à frapper le premier animal qui se montrerait trop pressé de goutter à sa chair, il entreprit de reculer, aussi rapidement que possible, mais sans cesser ni de tenter de demeurer discret – il ne fallait pas réattirer leur attention – ni de garder les yeux fixés vers les créatures.

    Avec un peu de chance, celles-ci s'arrêteraient à la lisière de l'ombre relative offerte par la formation rocheuse – les morts-vivants n'appréciaient que rarement la lumière d'un soleil, surtout s'il était aussi fort –, et les autres éclaireurs, ayant hâté le pas dans sa direction en le voyant brandir son arme, seraient à proximité, permettant de tenir rapidement conseil sur la marche à suivre.
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : Angus Mivert, barde bricoleur (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  8. #38
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est connecté maintenant Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    17 919
    Les quelques rats qui s'intéressaient à Elzen furent en effet obligés de rester sous le couvert de l'ombre des rochers, et ils revinrent rapidement à leur peu frais repas. Cependant, la troupe mélandienne paraissait se diriger tout droit vers ces promontoires, sans doute afin de profiter ne fut-ce que quelques instants de la fraîcheur apportée par cet abri du soleil. Pour peu que les créatures pussent charrier quelque forme de peste, voire pire, cela pourrait s'avérer catastrophique pour l'avant-garde...

    Tandis qu'Elzen se dirigeait vers la troupe, à une trentaine de mètres de lui, un autre éclaireur s'approchait nonchalamment, et le regarda un instant d'un air interrogateur. Y aurait-il quoi que ce fût de dangereux par là ?
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  9. #39
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages 
    4 749
    Une fois sorti sans encombre – pour l'instant, du moins – de ce tas de rocher plus menaçant qu'il n'y paraissait de l'extérieur, et s'être assuré qu'il n'était pas suivi, Elzen avait en effet tourné les talons pour marcher droit vers le reste de la troupe. Les éclaireurs les plus proches étaient cependant arrivés à sa portée bien avant qu'il n'ait parcouru une large portion de la route.
    Au jugé, il semblait qu'ils pouvaient deviser à voix haute sans que la bande de clampins qu'ils escortaient n'en entende un traitre mot. Tant mieux : si la chose était un tant soit peu alarmante pour les gens du cru, mieux valait éviter de les effrayer si tôt. Il éleva donc la voix à l'attention de celui qui, près de lui, le regardait d'un air interrogateur ; sans doute les quelques autres qui s'étaient approchés pouvaient-ils entendre également.
    Qu'une once de la peur qu'il avait ressenti sur l'instant soit restée en lui ou pas, il savait en tout cas n'en montrer aucun signe, et la seule chose qui transparaissait dans sa voix et dans ses gestes était la perplexité.


    « Ça grouille de rats, là-dedans. Et ils n'ont pas franchement l'air en bon état, si tu vois ce que je veux dire. T'as plus l'habitude du coin que moi : des rats morts-vivants, c'est courant, par ici ? »

    Il faut dire que, quoiqu'il n'aurait vu aucun problème à faire demi-tour – accompagné, cette fois – pour annihiler cette vermine sans se poser davantage de questions avant d'oublier l'incident, cela l'intriguait tout de même. Il prévoyait d'étudier ce monde, et en apprendre davantage au sujet de ce genre d'incidents et de leur fréquence lui serait certainement utile.
    Néanmoins, enquêter sur ce phénomène et ainsi assouvir sa curiosité n'était probablement pas dans les priorités de ses confrères du moment. Prêt à rebrousser une nouvelle fois chemin pour retourner nettoyer les lieux, il attendit silencieusement les conseils que l'autre formulerait sur la marche à suivre.
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : Angus Mivert, barde bricoleur (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  10. #40
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est connecté maintenant Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    17 919
    Les yeux de l'éclaireur s'agrandirent un instant, avant de reprendre leur taille normale.

    "Hum. J'en ai jamais vu personnellement, mais ça arrive. Enfin, en ville. Les nécromanciens, ça ne traîne pas dans le désert, normalement. Ou alors, ils veulent essayer leur magie sur eux-mêmes une fois réduits en résidus secs..."

    Après un instant de réflexion, il poursuivit : "Y en a beaucoup ? On peut p't'être les détruire et éviter de perdre du temps à faire un détour..."

    Ils étaient quatre à s'être regroupés, maintenant, Elzen compris. Difficile à dire si cela suffisait pour se débarrasser de ces rats, ou s'ils devraient battre en retraite pour éviter l'infecte pourriture qu'ils pouvaient leur inoculer...
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  11. #41
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages 
    4 749
    Pour les conseils sur la marche à suivre, il faudrait repasser : l'autre éclaireur semblait plus abasourdi encore que lui ; et aucun des deux derniers arrivés n'avait l'air d'avoir davantage de réaction à suggérer. Elzen décida donc de faire ce qu'il avait toujours fait par le passé : improviser. Il était celui qui avait identifié le problème, à lui de prendre les choses en main pour le résoudre. La façon dont les officiers verraient son initiative… eh bien, il serait toujours temps de s'en préoccuper après coup. Après tout, il n'avait rien signé envers Mélandis ; et ils étaient encore à une distance suffisamment courte de la ville pour qu'il puisse leur fausser compagnie et rebrousser chemin si ses actes déplaisaient – ce qui avait de toute façon peu de chances d'être le cas.

    Restait la question épineuse : guider les opérations, d'accord, mais vers quoi ?


    « Beaucoup, question de point de vue… mais en tout cas, quand même assez pour qu'on se chope quelques morsures si on se contente de foncer dans le tas. Et vu leur état et celui de leur dernier repas, personnellement, je préférerais éviter de voir quelles saletés ils trimballent. Mais qu'on fasse un détour après ou pas, je pense qu'il vaut mieux essayer de leur régler leur compte, de toute façon. Pour le moment, ils sont sûrement obligés de rester à l'ombre, mais dans la nuit, ils pourraient peut-être réussir à avancer vers la ville, et je doute que ce soit une bonne idée. J'n'ai pas spécialement envie de trouver une épidémie en revenant des combats. »

    Il observa un instant la masse rocheuse. La solution la plus simple aurait sans doute été d'y percer une brèche pour laisser le soleil entrer, et attendre simplement que ces choses tombent en cendre ; c'est ainsi que la plupart des morts-vivants qu'il avait croisé jusque là avaient fini leur non-vie. Faire passer le soleil entre les rochers aurait réduit l'intérêt de s'y arrêter, qui résidait essentiellement dans l'ombre apportée ; néanmoins, la puanteur qui régnait alentour incitait déjà à diminuer la durée des haltes.
    Hélas ! la roche semblait trop solide pour le matériel dont il disposait lui-même ; et aucun des autres éclaireurs ne semblait équipé des outils adéquats pour une telle tâche. Quant à le faire magiquement, cela dépassait probablement encore ses compétences. Il restait l'option de rejoindre les rangs de l'armée à la recherche d'armes adéquates, mais l'on perdrait alors tout l'intérêt d'agir promptement sans causer de panique. Et vu l'état de la plupart des troupes, c'était de toute façon sans grand espoir de succès.
    Devoir subir ce soleil de plomb sans pouvoir s'en servir à son avantage avait quelque chose d'un rien rageant ; mais il faudrait faire avec. La prochaine fois qu'il aurait à faire armé à ce désert, plutôt qu'une hache, il tenterait peut-être de s'équiper d'un marteau de guerre.


    « Le plus important, c'est d'éviter d'être mordus nous-mêmes. Tant qu'on reste à l'extérieur, on ne craint pas grand chose ; s'engager frontalement, c'est la mort assurée. En entrant juste un peu comme je viens de le faire, on peut probablement attirer une partie des rats et s'en débarrasser à l'écart, avant d'aller s'occuper du reste… moins ils seront nombreux, plus grandes seront nos chances d'éviter les morsures. À nous quatre, si on garde les yeux bien ouverts et l'arme prête à servir, on devrait pouvoir s'en charger. »

    Comme aucun de ses camarades ne semblait émettre d'objection, il reprit une nouvelle fois la marche, en direction de la masse rocheuse. S'il avait fait son possible pour paraître sûr de lui, il n'avait en réalité aucune idée de ce qu'il était en train de faire. À vrai dire, il se demandait même pourquoi il risquait sa peau ainsi, sans que ça ne semble en mesure de lui rapporter quoi que ce fut. Mais il y avait, dans tout ça, une sorte de défi auquel sa fierté refusait de se dérober.
    Il était assuré qu'un petit nombre de rats, comme ça avait été le cas la fois précédente, abandonneraient le cadavre à leurs congénères pour venir vérifier si les nouveaux venus étaient comestibles. Tout son plan reposait en fait sur une unique incertitude : que feraient les rats en train de festoyer pendant que les éclaireurs massacreraient les autres ? S'ils se mettaient à attaquer eux aussi, les choses risquaient de tourner assez mal ; dans le cas contraire, il aurait davantage de temps pour réfléchir à la suite.
    Il espérait en tout cas qu'il trouverait quelque chose de plus intéressant à tenter une fois le combat engagé…
    Dernière modification par Elzen ; 29/01/2013 à 00h45. Motif: correction et complétion.
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : Angus Mivert, barde bricoleur (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  12. #42
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est connecté maintenant Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    17 919
    Sitôt arrivés en vue du festin des rats morts-vivants, les éclaireurs furent décelés par les créatures, dont certaines se tournaient déjà vers eux avec un air vide d'envie gourmande très évidente. Après un examen rapide mais suffisamment complet, Elzen estima le nombre d'individus à une cinquantaine, pour peu qu'ils fussent tous présents au même endroit, évidemment. Une dizaine était en marche vers eux, les orbites creuses, les dents pourries, l'odeur insupportable de mort les accompagnant à la trace.

    Les créatures furent rapidement au contact, et les quatre éclaireurs se défendaient correctement malgré la ténacité des rats, probablement par l'odeur alléchés. Fort heureusement, les créatures restantes se contentaient pour l'instant de grignoter ce qu'ils pouvaient sur la carcasse putréfiée du quadrupède, car la combativité des autres était féroce.

    Durant les échanges frénétiques de coups de dents contre coups d'épées, Elzen put vivre la désagréable sensation d'un rat lui courant sur la jambe à la recherche d'un interstice dans ses vêtements pour s'y introduire et le mordre à qui mieux-mieux.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  13. #43
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages 
    4 749
    Sensation d'autant plus désagréable en tenant compte des circonstances, et qui incita le Tieffelin à exécuter un acte qui, dans n'importe quelle autre situation, ne lui serait même pas venu à l'esprit : profiter du fait qu'il avait une hache en main pour donner un grand coup au ras de son propre corps. Fort heureusement, il était suffisamment adroit et concentré sur ses gestes pour ne pas se mutiler lui-même ; pas assez, cependant, pour tuer le rat d'un coup. La large lame les frôla tous les deux, décrochant tout de même la créature qui roula au sol.
    Plus préoccupé par le fait d'éviter que cette désagréable expérience ne se reproduise que par le devenir de la créature, qu'un autre éclaireur ne tarda probablement pas à achever, Elzen fit aussitôt un saut de côté, et en profita pour porter un coup de hache sur une autre bête, qui passait à portée… coup raté, cependant, et cette fois d'une bonne largeur de main.

    Contrairement aux humains de pure ascendance, Elzen était un enfant du chaos, et plus grande était la confusion autour de lui, mieux ses pensées s'organisaient. Ce combat affûtait donc ses réflexions, les empêchant de vagabonder en tous sens comme elles l'avaient fait au calme, sur le sable, lorsqu'il cherchait un plan d'action. Il était manifeste que leurs difficultés à vaincre dix individus ne présageait rien de bon ; et qu'attaquer ainsi la quarantaine restante de front serait un suicide assuré.
    Fort heureusement, habitué qu'il était de devoir faire face à de multiples situations, le tieffelin disposait de quelques appréciables ressources – faute de quoi le long voyage à travers les plans qui l'avait mené jusqu'à Mélandis aurait eu de nombreuses occasions de prendre fin prématurément. Entre autres choses, son sac renfermait le matériel suffisant pour fabriquer quelques huiles et potions pouvant s'avérer utiles.

    Face à de tels adversaires, deux mélanges pouvaient être intéressants : un filtre d'araignée, provoquant, lors de sa libération, l'apparition d'une toile pouvant entraver les mouvements, rendant ainsi ces créatures bien moins dangereuses et plus aisées à tuer, ou bien une huile de feu ardent, qui causerait des brûlures à tout objet ou créature situé à portée raisonnable de la fiole lorsque celle-ci se briserait. Ces deux préparations frapperaient sans discernement, aussi bien les éclaireurs que les rats qu'ils combattaient, mais la puissance qu'il pouvait atteindre ne suffirait certainement pas à blesser gravement ses alliés, à plus forte raison avec un mélange réalisé dans l'urgence, un certain temps de repos étant indispensable pour atteindre la puissance maximale.

    Il opta pour la seconde proposition, pour trois raisons : d'abord, l'air chaud et sec du désert attiserait certainement les flammes, compensant le peu de puissance qu'il pouvait espérer atteindre. Ensuite, les cadavres en général, et les morts-vivants en particulier, avaient tendance à être assez vulnérables aux flammes. Enfin, lui-même, qui serait probablement à la limite de la zone d'effet, y résistait plutôt bien ; et la chaleur cautériserait les éventuelles plaies qu'il récolterait dans l'opération, diminuant le risque d'infection. L'effet n'était pas garanti – il n'avait préparé ce type de mélange qu'une seule fois auparavant –, mais il estimait que les chances de détruire la plupart de ces créatures étaient raisonnables.

    Satisfait de ce plan, il porta rapidement un coup au rat le plus proche, qu'il atteint cette fois de plein fouet – au moins un qu'il aurait réussi à tuer à la force de son arme – puis entreprit, de sa main libre, de rechercher les ingrédients requis dans son sac, sans cesser de l'autre main de grands gestes maintenant davantage destinés à éloigner les adversaires qu'à les atteindre.
    Dernière modification par Elzen ; 30/01/2013 à 21h46.
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : Angus Mivert, barde bricoleur (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  14. #44
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est connecté maintenant Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    17 919
    Le combat était une succession d'esquives de la part des rats morts-vivants et de coups portés dans l'air par les éclaireurs, coups qui ne faisaient pas souvent mouche tant ces créatures étaient agiles malgré leur apparence décomposée et leurs muscles en état de putréfaction certaine. Bref, la situation stagnait, et les rats qui n'avaient pas encore pris part à la bataille finiraient tôt ou tard par s'y mettre, une fois qu'ils auraient terminé de mâchonner les restants de chair pourrie du dromadaire desséché.

    Elzen put bénéficier d'un petit moment de répit pour faire ce qu'il souhaitait. Mais il n'avait pas de temps à perdre ; la situation pouvait basculer en quelques instants.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  15. #45
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages 
    4 749
    Sitôt qu'il eut réunit les ingrédients requis, Elzen laissa retomber sa hache, ayant besoin de ses deux mains pour préparer le mélange. Légèrement en retrait par rapport aux combats – les autres éclaireurs avaient compris qu'il préparait quelque chose, et s'efforçaient donc de faire barrage entre lui et les rats –, il parvint, sans trop d'incidents, à remplir correctement la fiole.
    N'ayant ni le temps, ni le calme requis pour mesurer consciencieusement les doses – il n'était, de toute façon, pas sûr d'avoir le matériel approprié –, il avait fait au jugé. Peut-être avait-il été quelque peu généreux pour l'un des simples… cela conduisait généralement à rendre l'huile trop instable pour être conservée, mais il n'avait pas l'intention de la garder plus de quelques secondes.

    Après avoir rebouché la fiole, il la retourna plusieurs fois dans sa main, pour accélérer le contact des réactifs, espérant que cela compenserait le manque de temps de repos. Il fallait être méticuleux durant cette phase : trop doucement, son geste ne servirait à rien ; trop vif, le précieux mélange exploserait dans sa main. Fort heureusement, ses précédentes expériences lui avaient appris le bon rythme, et rien de fâcheux ne se produisit là non plus.


    « En arrière. Sortez d'ici. Je vous rejoins. »

    Tenant fermement la fiole, il attendit que ses compagnons battent en retraite. Il aurait préféré qu'ils aient pu venir à bout de la première dizaine de rats pour pouvoir s'approcher plus sûrement des autres, mais il était maintenant évident que cela prendrait trop de temps, et qu'il fallait agir maintenant.
    Voyant ses compagnons sortir hors de portée, les rats survivants se tournèrent vers lui. Il avait reprit sa hache, et donna encore quelques coups autour de lui pour les maintenir à distance raisonnable, tout en s'approchant de la carcasse où se trouvaient les autres – qui, eux aussi, commençaient à s'intéresser à sa chair plus fraîche que celle de leur dernier repas. Lorsqu'il estima que tous les rats qu'il voyait bouger autour de lui seraient dans la zone d'effets, il lâcha simplement la fiole devant lui, sans chercher à s'éloigner.

    La fraction de seconde que dura la chute lui paru une éternité. Lorsque la fiole toucherait le sol, elle se briserait, libérant brusquement le mélange détonnant qu'elle renfermait. L'énergie magique qu'il avait insufflé dans la potion provoquerait alors la première réaction et, une autre fraction de seconde plus tard, les premières flammes s'élèveraient, commençant à envahir les lieux. Les rats les plus proches seraient touchés avant d'avoir eu le temps de l'atteindre.
    Lui-même, qui restait comme appât au centre de la zone d'effet, serait touché bien avant, mais sa résistance naturelle aux flammes le protégerait – ses vêtements étaient conçus pour y résister également, même s'ils ne lui apportaient aucun surplus de protection, et son sac protégerait son matériel. Si la réaction s'annonçait plus vive que prévue, il lui restait la possibilité de faire un bond en arrière lorsqu'il commencerait à sentir la douleur…
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : Angus Mivert, barde bricoleur (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  16. #46
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est connecté maintenant Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    17 919
    La fiole se brisa en mille morceaux lorsqu'elle toucha le sol rocailleux, et son contenu frémissant sembla prendre une forme éthérée figurant une quelconque créature dont Elzen ignorait la nature, puis un grésillement se fit entendre à une centaine de mètres à la ronde. Les rats morts-vivants ne survécurent pas au déferlement d'énergie électrique qui se propagea sur les lieux à une vitesse inimaginable, et ils furent tous électrocutés sous le choc.

    Elzen, pour sa part, eut plus de chance et parvint à se trouver suffisamment loin de l'impact pour ne pas périr instantanément. Mais il reçut néanmoins un éclair assez puissant sur le torse, qui l'envoya rouler au sol avec une force inouïe, le laissant à moitié assommé dans le sable mélangé de cailloux marrons.

    Les effets escomptés ne furent donc pas vraiment ceux réellement obtenus, mais l'efficacité du mélange était certaine. Néanmoins... le tieffelin en eut pour son compte. Heureusement, quelques instants plus tard, il reprenait conscience et pouvait constater qu'il s'en sortait à peu près indemne. N'eut été ce gros trou aux bords noircis sur sa tunique.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  17. #47
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages 
    4 749
    Brûlure plus intense il y avait eu. Elzen se souvenait d'avoir tenté de s'échapper, puis plus rien.

    Lorsqu'il reprit ses esprits, sa tête bourdonnait étrangement, et il ressentait encore les crépitements de flammes sur sa peau. Lorsqu'il essaya de bouger, ses muscles crièrent de douleur… cependant, le sang démoniaque dans ses veines ne craignait pas les flammes, et la douleur ne semblait indiquer aucune brûlure grave. Se relevant comme il pu, il fut prit de quelques tremblements.


    « Wooch. Plus efficace que prévu. »

    Il avait probablement dû faire une erreur en préparant la potion, car la réaction ne ressemblait pas du tout à ce qu'il avait anticipé. Cependant, il était presque sûr d'avoir utilisé les bons réactifs. Une erreur dans l'étiquetage d'un des produits, peut-être ? Dommage, s'il avait pu le noter, ce mélange-ci semblait particulièrement intéressant. Se promettant mentalement d'arrêter de préparer ainsi ses mixtures dans l'urgence – promesse qui, il n'était pas dupe, ne tiendrait que tant que les circonstances étaient clémentes –, il entreprit de se mettre debout, doucement, au rythme auquel la douleur s'estompait.

    Son rythme s'accéléra cependant brusquement lorsqu'il se souvint de la raison pour laquelle il avait préparé la potion. En alerte, il regarda autour de lui… aucun rat ne semblait cependant avoir survécu. Au moins, le mélange avait fait son œuvre, et la menace était écartée. Peut-être, après tout, cet effet curieux n'avait-il été qu'une sorte de hiatus entropique ? Il en avait parfois rencontré en lançant ses sortilèges, mais n'avait jamais rencontré ce phénomène avec une potion. Il faudrait qu'il étudie la question, un jour.

    Son sac était tombé non loin de là, et la hache un peu plus loin. Il ramassa l'un et l'autre, et inspecta rapidement ses affaires. Sa tunique semblait ne pas avoir résisté aux flammes aussi bien que ce qu'il imaginait ; mais le contenu de son sac, quoique quelque peu choqué, semblait toujours en état. Il hésita à chercher un habit de rechange… mais ce n'était pas urgent. Et des dégâts subis par ses habits, il pourrait peut-être tirer un léger surplus de prestige qui lui serait peut-être utile. Non pas que sa réputation en elle-même soit une source d'intérêt, mais cela ne coûtait rien de la soigner pour voir quels effets il en retirerait.

    Il se dirigea donc, sans changer l'état dans lequel il se trouvait, vers l'extérieur, le soleil du désert et ses compagnons d'armes.


    « Terminé pour ceux-là. »
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : Angus Mivert, barde bricoleur (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  18. #48
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est connecté maintenant Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    17 919
    Les autres éclaireurs le regardèrent avec une certaine méfiance teintée d'admiration. Aucun des trois n'était capable de créer si rapidement un explosif doué d'une si grande efficacité, et ils se demandaient si Elzen était bien un simple tieffelin en quête de sensations fortes à la guerre...

    "Bravo, en tout cas. Si tu nous fais la même chose contre les ennemis, ils risquent de devoir se faire du souci..."

    L'un des trois courut vers l'avant de la colonne de soldats toujours en marche pour faire un rapport détaillé au sergent Ortrask, qui, de là où se trouvait Elzen, était inaudible, mais paraissait beugler quelque juron infâme en orque des collines.

    "On va pouvoir en profiter pour souffler deux minutes à l'ombre, maintenant. T'en as p't'êt' besoin, d'ailleurs... ça ira ?"
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  19. #49
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages 
    4 749
    Le retour au soleil et à ses rayons de plomb avait été dur. Elzen chancela, et profita de la proposition pour reculer quelque peu à l'ombre, cherchant un appui.

    « J'veux bien, ouais. C'était… plus costaud que ce à quoi je m'attendais. Je ne garantis pas de pouvoir refaire aussi puissant. »

    L'odeur de décomposition était encore présente, mais sans la menace des rats, elle paressait immédiatement plus supportable. Il réalisa soudain que c'était le genre d'odeur qui l'avait accueilli dès son arrivée à Mélandis. Que devenait la fugitive qu'il y avait rencontré ? Il ne l'avait pas revu depuis qu'il était parti pour la forge vendre son épée. En fait, il ne pensait pas qu'il partirait en campagne aussi tôt après sa visite au camp militaire. Il envisageait qu'il y aurait eu au minimum quelques entraînements sur place – mais il avait trouvé l'armée sur le départ, et sans grande considération, semblait-il, pour la survie de ses hommes.

    Assis sur un rocher, profitant de l'ombre avant de retourner prendre la route, il entreprit de chercher dans son sac de quoi se changer, ce qu'il fit rapidement. Il conserva la tenue abimée – il pourrait peut-être la rafistoler plus tard. Vu le peu de vêtements dont il disposait, il préférait ne pas gaspiller ce qui était encore utilisable. Il raya au passage mentalement de la liste de ses fournitures ce qu'il venait d'utiliser pour le mélange. Il avait encore des réserves utiles, mais pour peu que d'autres situations de se genre se représentent avant leur destination, il lui faudrait probablement se réapprovisionner dès que possible une fois sorti du désert.

    Ne craignant guère la fournaise, il récupéra vite, et était prêt à reprendre la route lorsque le reste de l'armée parvint à distance raisonnable de l'amas rocheux.
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : Angus Mivert, barde bricoleur (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  20. #50
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est connecté maintenant Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    17 919
    L'armée arriva au niveau des rochers quelques minutes plus tard, et ordre fut donné de marcher plus lentement. En progressant durant un bon quart d'heure à l'ombre, chacun pourrait souffler un moment, et les retardataires auraient l'occasion de rattraper le gros de la troupe. Tant pis pour eux s'ils ne passaient pas autant de temps sous le couvert des rochers, après tout...

    Le restant de la journée se déroula cette fois sans anicroche. Le paysage était morne, chaud et désert de toute vie visible, malgré la présence plus que certaine de reptiles, insectes, oiseaux et autres animaux adaptés à cette fournaise permanente. La nuit allait arriver, et le froid glaçant qui l'accompagnait poussa les sous-officiers à ordonner l'établissement du campement assez tôt pour pouvoir monter les tentes et organiser les défenses pour la nuit.

    Alors que le soleil disparaissait à l'horizon, la fraîcheur relative se faisait déjà ressentir. Les températures pouvaient osciller d'une quarantaine de degrés entre le jour et la nuit, aussi, le convoi transportait également du bois de chauffage et des couvertures pour ne pas mourir de froid. Les écarts trop brusques pouvaient être fatals...


    "Bon, ça s'passe mieux que j'pensais", fit l'un des éclaireurs. "On aurait pu tomber sur des gobelins ou d'autres saletés qui font perdre beaucoup de temps, mais ils évitent peut-être de s'attaquer à nous, même sur un gars isolé. En tout cas, bien rester à vue l'un de l'autre, c'est essentiel.
    - Si tout va bien, dans deux semaines, on est à Aghoralis. Avec un peu de chance, ça devrait bien s'passer...
    - Z'avez prévu d'combattre, là-bas ? Ou juste espionner ?
    - Bah je sais pas encore... ça dépend aussi d'l'orque. J'préfèrerais m'battre un peu, mais bon...
    - Si ça se trouve, la ville s'ra déjà tombée quand on arrivera.
    - J'espère pas. Sinon, on doit continuer direct jusqu'à Manost, et là, rebelote pour trois semaines de marche pour pouvoir enfin en profiter un peu...
    - Et toi ? T'es pas bien bavard", fit l'un des éclaireurs à l'adresse d'Elzen.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  21. #51
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages 
    4 749
    Elzen écoutait distraitement ses camarades. Durant les premiers temps de la soirée, il avait été plus attentif, espérant glaner quelques informations utiles sur la région et ceux qui y vivaient. Assez rapidement, cependant, il était devenu évident que les propos des éclaireurs ne seraient pas d'une grande utilité sur ce plan, du moins pour l'instant, et il s'était de nouveau perdu dans ses pensées.

    Même pour quelqu'un d'aussi résistant que lui aux changements de températures, la chute brutale entre le jour et la nuit avait été sévère, et la chaleur du feu était tout sauf désagréable. Entre autres réflexions, il se demanda pourquoi l'armée ne voyageait pas plutôt de nuit, pour profiter de la fraîcheur et passer le jour torride à sommeiller. Il en avait cependant approché lui-même l'une des raisons : le combat qu'ils avaient mené quelques heures plus tôt aurait été plus suicidaire encore sans la lumière du soleil pour guider leurs mouvements.

    Le ciel de ce plan semblait magnifique, et malgré les quelques aléas qu'il avait rencontré jusque là – entre la tête volante dans la puanteur des égoûts, la
    sympathie de l'officier orque et la rencontre avec des rats morts-vivants, il y aurait bien eu de quoi lui faire rebrousser chemin –, il ressentait encore cette atmosphère attrayante qui lui avait donné envie d'étudier plus avant ce monde. Était-ce ici que les siens finiraient par établir leur nouveau lieu de vie ? Se pourrait-il qu'ils soient bientôt de nouveau réunis ? Il se prit à sourire à cette idée.

    Ce sourire se dessinait encore sur ses lèvres lorsque la remarque de l'éclaireur le ramena jusqu'aux préoccupations plus terre-à-terre de ses camarades. Pour avoir rencontré quelques soldats par le passé, le tieffelin savait quelle excuse invoquer pour justifier sa distraction.


    « Oh, je… pensais à une amie. »

    C'était faux, bien sûr ; mais c'était le genre de mensonges tellement aisés à manier… il s'efforça tout de même de se rappeler des propos qui avaient précédé et de reprendre le cours de la conversation.

    « Franchement, je n'pense pas que la ville tombe si rapidement que ça. On aura bien de quoi s'amuser avant de devoir marcher sur Manost. »
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : Angus Mivert, barde bricoleur (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  22. #52
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est connecté maintenant Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    17 919
    "Aghoralis est une place forte. J'pense pas qu'elle tombera très vite. De toute manière, c'est sans doute pas le but final de la manœuvre. À mon avis, l'empereur veut attirer les troupes par là pendant qu'il tente un coup fourré ailleurs, quand toute l'attention est portée...
    - P't'êt ben. Mais les manostiens sont pas cons, ils auront tôt fait d'voir que c't'une ruse.
    - Eh, j'ai pas dit que c'était ce qu'il voulait faire !
    - Ah bon ? J'pensais qu'il te mettait dans la confidence tous les matins...
    - Crétin."

    La discussion n'était pas très constructive, mais Elzen put glaner quelques informations supplémentaires. De même, lorsque le sujet de la mise à sac fut abordé.

    "Terre brûlée. Faut pas compter trouver grand-chose à se mettre sous la dent avant Aghoralis. Les villages frontaliers ont déjà été pillés, pour le peu qu'il y avait à y prendre. Les habitants s'sont barrés et se réfugient à Manost, à coup sûr. L'avantage, c'est qu'ils auront un lot de bouches à nourrir en plus assez énorme..."

    Le repas du soir fut distribué. Céréales, un peu de viande séchée, haricots. Sobre, mais en quantités suffisantes. Ça tenait au ventre, ce qui n'était déjà pas mal...
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  23. #53
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Pas loin...
    Messages 
    4 749
    Par la suite, Elzen fit davantage mine d'écouter les conversation ; voire d'y participer – ne serait-ce qu'en acquiesçant à instants calculés pour donner l'impression de ne pas être en retrait.

    Compte tenu de l'état de l'armée telle qu'il l'avait observé jusque là, il était très agréablement surpris par la nourriture. Elle restait certes simple, mais il avait traversé plusieurs contrées sans rencontrer d'aliments si mangeables. Et la quantité était tout-à-fait raisonnable – il n'aurait pas à puiser dans les rations de secours que contenait son sac dans l'immédiat.

    Tout en mangeant, et en continuant de suivre d'une oreille les conversations, il jeta un œil au ciel, tentant d'y prendre quelques repères s'il venait à se perdre seul. Appréhender le territoire, être capable de s'y débrouiller aussi rapidement que possible : avoir de telles préoccupations lui avait souvent été utile durant ses voyages ; cela faciliterait peut-être également sa tâche d'éclaireur.

    À quoi ressemblerait la bataille pour Aghoralis ? Combat armée contre armée, ou bien long et ennuyeux siège ? Il disposait de trop peu d'informations pour le deviner – ses camarades eux-mêmes semblaient l'ignorer, tant les avis contraires s'exprimaient. L'on verrait bien lorsque l'on y serait, de toute façon. Dans les deux cas, ce serait intéressant, mais dangereux. Et dans les deux cas, il lui faudrait trouver un moyen de tirer son épingle du jeu s'il ne voulait pas passer encore de nombreuses semaines dans la peau d'un soldat…
    Elzen (mon blog, le Livre d'Argent). Statut : Plus ou moins dispo.
    RP : Angus Mivert, barde bricoleur (#3CB371ma fiche).
    Auteur de la Gigue des Ombres ; initiateur de feu le Projet nBg.
    Supercalifragilisticexpialidocious, Kupo !!

  24. #54
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est connecté maintenant Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    17 919
    Le repas terminé, le campement fut définitivement dressé pour la nuit. Les rondes de gardes étaient définies, et les hommes qui pouvaient disposer d'une nuit complète furent soulagés ; la marche était éprouvante en journée, et huit heures de sommeil n'étaient certainement pas de trop pour se refaire une santé pour le lendemain. Avec un peu de chance, ils ne seraient pas dérangés durant leur sommeil... ou en tout cas, pas par quelque chose de suffisamment dangereux.

    La nuit se déroula heureusement sans anicroches, et le lendemain, alors que le soleil se levait à peine à l'horizon, la température commençait doucement à monter. En cette heure matinale, l'ambiance était agréable et tout le monde s'activait pour se préparer avant que l'enfer ne reprenne ses droits. Plus tard, il serait hors de question de s'acharner pour faire quelque effort inutilement fatiguant... Le déjeuner fut distribué : du pain sans garniture. Là encore, les quantités étaient raisonnables, et le pain, bien que sec tout seul, était nourrissant, ce qui était bien l'essentiel.


    "Mangerez en route. On s'casse, fissa !" beugla Ortrask. Lui, en tout cas, n'économisait jamais ses forces pour agresser verbalement, voire physiquement, ses troupes. Un bon sergent : dur et idiot.

    Ainsi se déroula une bonne partie du trajet dans les terres du Basilic. Quelques escarmouches avec les orques ralentirent quelque peu le rythme, mais pas de façon dramatique. Les pertes causées par la chaleur furent moins lourdes que ce que pensait Elzen au début. Les troupes, bien qu'apparemment peu aguerries et mal équipées, étaient résistantes. Il ne parvint tout de même pas à estimer le nombre de soldats présents... plusieurs milliers, mais combien ?
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  25. #55
    Avatar de Galathée
    Galathée est déconnecté Licorne Rose Invisible
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ailleurs
    Messages 
    36 209

    Les Squelettes du Placard

    Quête : Les Squelettes du Placard
    Chapitre 8 : Terre Mélandienne

    Le Bois et sa luxuriance étaient désormais loin derrière et les trois cavaliers mirent pied à terre dans un environnement désertique, sous un soleil torride et sans pitié. L'ombre des trois palmiers malingres sous laquelle ils s'étaient abrités n'était qu'un leurre : il y faisait tout aussi chaud. Ils n'avaient nulle eau, nulle nourriture, et Taliesin sentait une douleur sourde dans sa poitrine, lui rappelant que la Feuille Pourrie était encore tapie dans son organisme. Kerun demeura silencieux et s'assit sur un rocher, tandis qu'Ombeline jetait un oeil vers les remparts encore éloignés.
    " Les dieux m'en sont témoins, je n'ai nulle envie de retourner en ces lieux."

  26. #56
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    décembre 2004
    Messages 
    33 505
    -Aucun de nous n'a envie d'en franchir les portes, répondit le barde, d'une voix rendue rauque par la soif. Malheureusement, nous n'avons aucune autre solution : s'attarder ici, c'est être incapable de repartir par nous-mêmes et mourir sur place... à moins que des esclavagistes ne nous cueillent au passage.
    Il se tourna vers le Luménien :
    -Quel mensonge servirons-nous aux gardes ? Spontanément, je songeais à expliquer que nous nous rendions en ville pour chercher du travail et que, à quelque lieues d'ici, nous avons été victimes de brigands auxquels nous avons pu échapper... non sans devoir leur abandonner nos montures et nos bagages.
    Il soupira.
    -Je crois que ça pourrait marcher. A vrai dire, ce qui m'inquiète le plus, c'est ce que nous ferons une fois les portes franchies : si tu ne parviens pas à prendre contact avec tes amis avant ce soir, nous en serons réduits à la mendicité, sachant que nous aurons alors plus de chance de récolter des ennuis que des piécettes.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  27. #57
    Avatar de Galathée
    Galathée est déconnecté Licorne Rose Invisible
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ailleurs
    Messages 
    36 209
    Kerun leva les yeux. Il avait l'air d'avoir sérieusement besoin de dormir et son visage était complètement brun, sali par la poussière du chemin.
    " Je sais exactement où se trouve ce que nous cherchons, dit-il. Nous pourrons nous y réfugier ce soir... Mais il y a certains détails... dont nous devrions pouvoir discuter..."
    Il jeta un regard à Ombeline qui le lui rendit avec défi. Il grimaça et soupira.
    " Ombeline, d'où venez-vous ? Avant d'être une esclave, j'entends..."
    Elle eut un sourire triste.
    " J'étais prêtresse itinérante. Je viens de Féérune. Je suis arrivée sur Dorrandin il y a quatre ans. Par le sud. Maintenant... et bien... Je ne sais pas... Nous étions cinq Ilmates à voyager de concert. Deux sont morts au moment de notre capture, quant au troisième... Je ne sais pas ce qu'ils en ont fait. Il n'a pas été vendu en même temps que nous, il était... moins résigné, moins docile, je suppose. Donc... Je n'ai pas de réponse à votre question tue. Que vais-je faire à présent ? Je n'en sais rien. Fuir, sans doute."

  28. #58
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    décembre 2004
    Messages 
    33 505
    Il sourit à la jeune femme, embarrassé.
    -Écoutez... Nous avons bon espoir de trouver un moyen sûr de quitter l'empire mélandien. Si tout ce passe bien, nous vous en ferons profiter, Vous avez notre parole d'honneur. Cependant, Calanon et moi devons discuter de choses qu'il vaut mieux que vous n'entendiez pas, pour votre sécurité et pour celle de beaucoup d'autres personnes.
    Il se fit très grave.
    -Ne vous y trompez pas : nous vous faisons entièrement confiance. Malheureusement, les Mélandiens sont particulièrement doués lorsqu'il s'agit d'arracher des informations à quelqu'un contre son gré.
    Ombeline n'apprécierait pas d'être tenue à l'écart, même pour quelques minutes seulement. Toutefois, ils n'avaient pas d'autre choix.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  29. #59
    Avatar de Galathée
    Galathée est déconnecté Licorne Rose Invisible
    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Ailleurs
    Messages 
    36 209
    Ombeline lui jeta un regard soupçonneux, qui fila sur Kerun, puis revint sur lui. Elle finit par sourire.
    " Jusqu'ici, vous n'avez été que lumière dans un univers qui n'était plus qu'ombre. Vous ne m'avez contrainte à rien, vous ne m'avez pas brusquée même quand je n'étais pas de votre avis. Vous avez cherché à retrouver Etienne, alors même que c'était dangereux. J'ai confiance en vous."
    Elle sourit doucement.
    " Je crains cependant de m'exposer à ce soleil meurtrier..."
    Elle finit par s'improviser un chapeau de la musette qu'elle s'était bricolée dans les locaux de l'extraction, puis s'éloigna à pas mesurés sur le sable brûlant.
    " Nous formons une équipe trop disparate, dit alors Kerun. Je pense que nous devrions entrer dans Melandis en deux groupes au minimum. Je me demande même si nous ne devrions pas prétendre qu'Ombeline est une esclave. Elle en a les vêtements, les traits tirés... Cela expliquerait mieux qu'elle voyage en notre compagnie."

  30. #60
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    décembre 2004
    Messages 
    33 505
    -Tu as raison, et nous lui demanderons si elle est d'accord pour jouer ce rôle. En revanche, je pense que nous séparer n'est pas une très bonne idée : voir passer à seulement quelques minutes d'intervalle deux elfes dans le même lamentable état, chacun prétendant avoir échapper à une attaque de brigands... Je pense que cette excuse aurait plus de poids si nous restions groupés, si tu te faisais passer pour mon garde du corps : après tout, tu en as la carrure... et la tenue. Néanmoins, tu es mieux formé que moi à ce genre de d'infiltration, alors je m'en remettrai à ce que tu décideras.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

Page 2 sur 6 PremièrePremière 1234 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [NEWS] Melandis
    Par Seina dans le forum Les Archives du RP
    Réponses: 47
    Dernier message: 06/08/2014, 12h13
  2. [TD] De Glain à Melandis (partie 2)
    Par Taliesin dans le forum Les Archives du Cartographe
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/01/2006, 18h44
  3. [Plan] Melandis
    Par Eleglin dans le forum Les Archives des structures de Melandis
    Réponses: 0
    Dernier message: 24/08/2005, 12h01
  4. Retour de Mélandis
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 15
    Dernier message: 18/09/2003, 20h15

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259