Page 5 sur 11 PremièrePremière ... 34567 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 121 à 150 sur 316

Discussion: [Bâtiment] Le poste du Loup Hurlant, pour ceux qui sont de passages en nos murs

  1. #121
    Date d'inscription
    mai 2005
    Localisation
    Paris, FRA
    Messages 
    878
    [Quête : Voir Manost et mourir]

    Agrippa avait sentit un frisson glacé lui passer dans le dos lorsqu'il entendit le gamin dire en toute tranquilité qu'il était Luménien. Il n'avait pas imaginé que Djago prenne la responsabilité de s'adresser au garde, et encore moins de répondre à ses questions sur leur identité.

    Toutefois, c'est soulagé par la stupidité du garde et bluffé par l'aplomb de son jeune compagnon qu'il franchit à la suite de Djago les imposantes portes de Mélandis.

    Il venait de se rendre compte qu'il pouvait à nouveau respirer librement lorsqu'il sentit une main qui le saisissait à la manche gauche de sa robe.


    Faites excuse, l'homme, mais j'crois bien avoir entendu que vous venez de Luménis, pas vrai?

    L'homme qui s'adressait à lui était revêtu d'une armure frappée d'insignes identiques à ceux qui ornaient la tunique du garde de la porte. Agrippa fut comme frappé par la foudre, et répondit instinctivement, sans même réfléchir à la puérilité de ses paroles.

    Euh... non, non! Pas du tout. Nous venons... nous venons d'A-Anarelis, et en ce qui me concerne je suis originaire d'Eauprofonde.

    L'homme répondit sans hésitation, avec un regard attentif et déterminé qui dénotait un intérêt tout particulier pour l'attitude d'Agrippa.

    C'est bien ce que je pensais.

    Ecoutez voir
    , murmura-t-il sur un ton proche de la confidence, il me semble que des gens comme "vous" pourraient être intéressés par un coin bien sympa, dans notre belle ville de Mélandis. Ca s'appelle La Main de Gloire, et ça se situe dans l'antre des miséreux... Pouvez pas vous tromper, c'est toujours tout droit en suivant les taudis, par là acheva-t-il en indiquant du pouce une ruelle sordide qui commençait à une vingtaine de mètres de l'endroit où il avait rattrapé les Luméniens.

    Sur ce... Bonne journée à vous, et Gloire à Talos!!

    Le soldat laissa Agrippa en état de choc, le coeur palpitant et battant à tout rompre. Il ne savait pas s'il devait en croire ses oreilles; toujours est-il qu'après une rapide discussion avec Djago (*P'quoi pas... tant qu'y a des g'tilles catins*), ils se dirigèrent tous deux vers la Main de Gloire.
    Agrippa, Clerc de Dénéir d'alignement neutre/bon, diplomate de la ville de Luménis
    Biographie, et quêtes en cours: Voir Manost et mourir, Sans Foi ni Lois, L'Invasion des Ombres
    Rejoignez
    Luménis, ville de Culture et de Lumière

  2. #122
    Date d'inscription
    juin 2004
    Localisation
    Bordeaux
    Messages 
    129
    Un nuage de poussière se voyait de loin sur la route qui menait à la cité du Chaos, sous la ciel lourd de la région la plus mal famé de l'ile. Traversant la Plaine Désolé à grande vitesse, un cavalier fillait comme le vent, sa longue cape noire volant derrière lui.
    Un gigantesque étalon noir de jaie, des yeux rouges exorbités, écumant comme un animal enragé, battant le sol de ses immences sabots et faisant s'envoler de volutes de poussière. Jamais créature normale n'aurait pu donner naiscance à une telle abomination de la nature, car l'etalon semblait tenir plus d'un parenté démoniaque que de tout autre chose.
    Le cavalier traversa donc la plaine trés vite, et atteint rapidement le Poste du Loup Hurlant, le cheval freina brusquement et se cabra devant les gardes du poste. Aprés quelques soubresauts nerveux, le destrier s'immobilisa sous la poigne de fer de son cavalier. Celui ci était au diapason de son cheval, trés grand et effrayant. Un sobriété cru dans son visage et ses geste, qui contrastait avec une aura de batailles qui semblait l'entourer. Il avait un visage trés dur, marqué de plusieurs cicatrices, ainsi que de rides précoces apparaissant sur son visage trentenaire. Ses cheveux était coupés courts, de manière militaire, noirs bien que ses tempes commençaient à grisonner. Il avait un bouc bien taillé, entourant entièrement sa bouche. Mais ses yeux étaient absolument inhumains, pas de pupilles, pas d'iris, pas de blancs, ni de noir, ni de couleur, juste deux orbites d'un jeune orange feu qui semblait bruller étèrnelement.
    Il descendit de cheval révélant, sous sa cape, une armures de plates noires, frappé d'un symbole au niveau du torse, le symbole qui se retrouvait aussi sur sa cape, un bouclier enflammé avec une épée par dessus, le symbole de Tempus. Derrière le col de sa cape, ressortait la garde d'une gigantesque épée à deux mains, dont la fin du foureau arrivait aux pieds de l'étrange individu.

    Se retournant vers son cheval et saisit un sac, accroché à la selle de celui, puit fit un signe de la main. Dans une lueur brève mais forte, l'etalon disparu, donnant la preuve de sa nature magique, car il venait d'être renvoyé comme il avait été convoqué par son cavalier au début de son voyage. Celui ci se retourna et se dirigeat vers l'entrée de la ville, sans adresser le moindre mot ou le moindre regard aux gardes qui surveillaient le Poste.

  3. #123
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    17 901
    [Quête : réhabilitation du monastère]

    La jeune femme qui avait contacté Duorok et ses hommes arriva entre chien et loup, drapée dans une cape gris sombre. Elle attendrait les mercenaires environ une heure, puis devrait retourner d'où elle venait, s'ils n'arrivaient guère. Le chancelier avait été très clair là-dessus : Zaefal devait prouver son efficacité, et s'ils rataient déjà leur rendez-vous, nulle doute que son avenir serait fort compromis.

    Aelyn s'assit contre un muret, non loin du poste de Frindal, et attendit patiemment. Ils seraient six, dont une femme, d'après les informations qu'elle avait reçues.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  4. #124
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Blainville ... trou perdu d'on tlm ignore l'existance ....
    Messages 
    652
    [Quête : réhabilitation du monastère]

    Le vampire avait ete avertie par un homme, que s'il etait interesser, une "personne" attendrait au porte de la ville afin de lui confier une tache .. importante.

    La jeune dame attendait toujours au meme endroit, apparament perdu dans ses pensees puisqu'elle n'avait pas remarquer la presence de Death. Le vampire toujours sous forme gazeuse, se rematerialisa non loin dans un buisson, produisant un courant d'air glacial, ce qui donna des frissons a Aelyn. Elle se mit aussitot a regarder autour d'elle, mais rien, que du brouillard ...

    Elle jetta une seconde fois un bref coup d'oeil au brouillard et constata cette fois qu'une silhouette s'approchais d'elle. Apparament c'etait un guerrier, surement un mercenaire du Zaefal pensat-elle.

    Death sous son capuchon observait la dame avec attention, elle se tourna alors vers lui. Ne sachant pas comment l'aborder le vampire se racla la gorge et se presenta.

    - "Mes salutations. Je suis Death, j'ai ete envoyer ici par un messager. Apparament je suis supposer rejoindre une personne pour une ... quete si on peut dire. Serait-ce vous par hasard ?"

    Sur ces mots le vampire releva son capuchon, histoire de passer pour quelqu'un de civiliser ...
    Vampire-Paladin Dechu-neutre mauvais
    "La Lame D'orion" Épée Batarde +1 Dégâts: 2d4+1 +1d3 d'électricité(+3 contre personage d'alignement Bon ou Neutre) Tout personnage Bon ou Neutre atteint par cette arme doit réussir un jet de sauvegarde contre la paralysie à -2 ou être paralysé pendant 2 rounds
    http://www.quick-web.com/icones/war/icone5.gif
    Statut : Present a peu pres tout le temps =P

  5. #125
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    17 901
    [Quête : réhabilitation du monastère]

    La jeune femme sourit à la créature. Son apparence effrayante lui fit bonne impression. Ce genre de guerrier ne devait sans doute reculer devant aucun danger. Il fallait des hommes de cran pour mener cette mission à bien.

    "Je vois qu'Ilgor vous a contacté. Sans doute ne vous a-t-il pas donné son nom, mais il vous a engagé pour nettoyer le monastère. Bien. J'attends moi-même des hommes de la guilde de Zaefal, vous les accompagnerez dans leur tâche. Vous êtes prêt, je pense."

    Ce n'était pas une question, mais une constatation. C'eut été une grossière erreur de venir à un rendez-vous non armé et sans équipement pour cette expédition qui durerait sans doute plusieurs jours.

    "Je reparlerai quand tous seront là."

    Peu encline au bavardage, ce soir...
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  6. #126
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Blainville ... trou perdu d'on tlm ignore l'existance ....
    Messages 
    652
    [Quête : réhabilitation du monastère]

    "Vous êtes prêt, je pense."... Elle avait vue juste, en effet le vampire avait passer la journee a s'entrainer et a mediter afin d'accroitre ses capaciters mentales. On ne sait jamais a qu'elle sorte de creature malefique on peut faire face.

    Decidement la jeune femme n'etait pas bavarde, ne voulant pas "l'agacer" Death se contenta de lui repondre d'un hochement de la tete. Il prit place a coter de la jeune femme qui lui semblais beaucoup trop serieuse pour son age. Pensive elle ne portait aucune attention au vampire, qui pour passer le temps s'amusait a s'entailler le bras pour ensuite regarder la plaie se refermer a une vitesse phenomenale..

    Vampire-Paladin Dechu-neutre mauvais
    "La Lame D'orion" Épée Batarde +1 Dégâts: 2d4+1 +1d3 d'électricité(+3 contre personage d'alignement Bon ou Neutre) Tout personnage Bon ou Neutre atteint par cette arme doit réussir un jet de sauvegarde contre la paralysie à -2 ou être paralysé pendant 2 rounds
    http://www.quick-web.com/icones/war/icone5.gif
    Statut : Present a peu pres tout le temps =P

  7. #127
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Localisation
    Lille City Beach
    Messages 
    2 579
    [Quête : réhabilitation du monastère]

    Le groupe de Zaefal arriva au poste du Loup Hurlant. Duorok reconnut la femme qui l'avait engagé. Il se dirigea vers elle, et s'inclina très légèrement en la saluant.

    "Et bien me voilà, ainsi que ceux que vous avez engagé à travers Zaefal."
    Kettrarik Purmarteau, forgeron nain exilé à Dorrandin
    Avant j'étais Duorok Gutrash. Mais ça, c'était avant. Être vert, ça gère !

  8. #128
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    17 901
    [Quête : réhabilitation du monastère]

    Aelyn était satisfaite. Elle n'avait guère attendu plus de quinze minutes pour que tous soient présents.

    "Bien. Vous allez bientôt partir. Quelques précisions cependant, sur votre mission. L'ordre est clair : pas de survivants, pas de prisonniers. Le butin que vous pourriez trouver sur place vous revient de droit, je vous laisse le soin de partager les objets que recèlent cet endroit. Ensuite, le monastère reviendra soit à la guilde, soit à l'un de ses membres. Le Conseil ne s'intéresse pas au bâtiment, il souhaite simplement que cette secte n'existe plus."

    Elle marqua une pause. Le vent vespéral faisait voler ses longs cheveux, lui donnant un certain charme. Même si la plupart, voire la totalité des hommes présents ici devaient s'en moquer éperdument. Dur métier pour les sentimentaux.

    "Il se pourrait que vous rencontriez autre chose que des humains... méfiez-vous. Le monastère est ancien, les ruines sont dangereuses. Enfin, vous disposez de suffisamment de temps pour régler cette affaire. Faites bien votre travail, fouillez tout. Partez, maintenant. Bonne chance".

    Elle s'en fut aussitôt, laissant à peine le temps aux mercenaires de voir sa cape disparaître dans les ténèbres grandissant.

    Le groupe partit alors en route vers le monastère de l'astre ancien.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  9. #129
    Date d'inscription
    novembre 2002
    Messages 
    1 258
    Quête : L'enlèvement d'Alréac

    Après leur affrontement près d'Aghoralis,Ravestha et Vergil avaient traversé le désert en plusieurs jours, faisant escale à l'Oasis de la chèvre d'Or. Lorsqu'ils furent enfin en vue de la Cité du Chaos, Ravestha frissona à la vue des murs sombres de Melandis. Le Grand Emissaire haïssait cette cité autant que ses habitants. Pourtant il ne pouvait s'empêcher d'admirer la façon dont cette ville où les lois, sinon celle du plus fort, n'avaient aucune emprise, avait atteint un tel degré de puissance et de stabilité. L'image de la semi-liche Alchra Diagoth s'imposa à lui et la terreur le frappa si soudainement qu'il faillit faire bride arrière sur le coup. Il se força à se calmer.
    Mais le fait qu'il ait failli y passer lors de son dernier voyage, que le Conseiller Egrevyn Berrak et la chef de guilde Banshee Sangdelune soient morts là bas le fit passer de la peut à colère. Melandis était responsables de trop d'ennuis qui arrivaient à Manost, et voilà qu'ils planifiaient un accord de commerce entre les deux villes. Aussi discret qu'ils devaient rester, si un Melandien s'avisait de chatouiller le Grand Emissaire, il n'hésiterait pas à l'envoyer boire l'eau du caniveau. Trop de haine envers cette cité l'habitait.

    Les Manostiens s'approchèrent des grandes portes ouvertes de la cité. Les gardes veillaient au grain, bien sûr, inspectant les voyageurs qui prétendaient à l'entrée dans la ville. Ravestha gardait son manteau car, s'il était censé montrer patte blanche aux gardes de l'entrée, il ne chercherait pas à afficher ouvertement ses deux épées. Certain de ne pas être reconnu par les simples gardes de la ville, Ravestha s'avança vers l'un des soldats, accompagné de Vergil.


    - Bonjour. Je me nomme Dethran Miruel, mon compagnon Vergil et moi-même souhaiterions entrer en ville. Nous ne sommes que de passage pour quelques temps.
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  10. #130
    Avatar de Frindal
    Frindal est déconnecté Garde de Melandis
    Date d'inscription
    août 2003
    Localisation
    Portes de Melandis
    Messages 
    47
    Frindal, comme à son habitude, affichait une mine patibulaire, mais en prime, l'haleine détestable de celui qui négligeait quelque peu son hygiène dentaire. Du coup, quand il s'adressa aux nouveaux venus pour leur répondre, ces derniers eurent un mouvement de recul nettement perceptible, mais le garde n'en avait cure ; au contraire, cela l'amusa presque.

    "Ouais... bon. Des armes à déclarer ?"

    Simple, sobre, efficace.
    Je vous parle en vert... si ça me plaît

  11. #131
    Date d'inscription
    novembre 2002
    Messages 
    1 258
    Quête : L'enlèvement d'Alréac

    Quelle misère, déjà que Ravestha ne portait pas les Melandiens dans son coeur, mais si en plus ils refoulaient du goulot... Le Grand Emissaire frissona lorsqu'il s'imagina la couche de crasse qui devait couvrir les dents du soldat. Bien décidé à ne pas trainer avec cette homme à l'haleine à repousser un troll, il écarta les pans de son manteau, révélant les deux épées longues qui battaient ses flancs.

    - Juste ça, en ce qui me concerne.
    "Quand tu es poursuivi, rien ne sert de courir plus vite que la menace, il faut courir plus vite que tes potes". Proverbe gobelin

  12. #132
    Vergil Invités
    Quête : L'enlèvement d'Alréac

    C'est ca la garde Mélandienne ?, pensa Vergil. Comment font-ils pour encore etre là ?
    Faisant de son mieux pour retenir son souffle afin d'éviter l'haleine particulierement mortelle du garde, Vergil présenta le foureau de son arme, la sortant un tout petit peu avant de la rentrer et de remettre le foureau à la ceinture.

  13. #133
    Avatar de Frindal
    Frindal est déconnecté Garde de Melandis
    Date d'inscription
    août 2003
    Localisation
    Portes de Melandis
    Messages 
    47
    Frindal hocha simplement la tête, puis grogna quelque chose qui semblait être un "d'accord" mal prononcé. Aussi, répéta-t-il :

    "'Pouvez y aller. Pas d'embrouilles, hein. On aime pas les bagarreurs, par ici."

    Puis il griffonna vaguement quelques lignes indéchiffrables sur un parchemin froissé, sans plus prêter aucunement attention aux deux Manostiens.
    Je vous parle en vert... si ça me plaît

  14. #134
    Date d'inscription
    juin 2006
    Localisation
    Dans les bras d'Urumi
    Messages 
    5 572
    Chalindra, prétresse de Lloth, repéra le poste de garde de loin. Levant la tête, elle se raprocha à grandes emjambées. Arrivée à vue du garde, elle dit:

    "Et toi, le mâle, je veux rentrer dans cette cité. Pousse toi!"

    Et s'arreta en souriant de manière éffrontée

  15. #135
    Avatar de Frindal
    Frindal est déconnecté Garde de Melandis
    Date d'inscription
    août 2003
    Localisation
    Portes de Melandis
    Messages 
    47
    Frindal n'était pas homme à se laisser impressionner, fut-ce une prêtresse elfe noire qui lui adressât la parole de la sorte. Aussi, ce fut avec un haussement d'épaules qu'il éructa :

    "Pas d'ordre à me donner, femme ! La loi de Melandis s'applique à tous, drow ou pas drow..."

    Cette précision faite, il enchaîna :

    "Bon. Z'êtes ici pour quoi faire ?"
    Je vous parle en vert... si ça me plaît

  16. #136
    Date d'inscription
    juin 2006
    Localisation
    Dans les bras d'Urumi
    Messages 
    5 572
    Souriante, Chalindra dit:

    "Je te l'ai déjà dit, mâle, je souhaite rentres dans cette cité, peut-être même y habiter mais ça on verra et puis je n'ai pas de temps à perdre avec toi où est la femelle qui te Commande? Dit lui que je ne possède pas d'arme lourde, seulement une masse d'arme légère et mon fouet, si tu veux le voir..."

    un sourire sournois se dessinant sur ses lèvres

  17. #137
    Avatar de Frindal
    Frindal est déconnecté Garde de Melandis
    Date d'inscription
    août 2003
    Localisation
    Portes de Melandis
    Messages 
    47
    Il fixa sur la drow un regard peu amène. Une femelle qui le commandait ? Cette prêtresse aurait de bonnes surprises, en ville... Il avait bien envie de l'envoyer promener pour son impudence, mais, dans un grand accès de bonté, il finit par laisser tomber :

    "Bon, après tout, c'est vous qui voyez. Ici, vous risquez pas de finir au bûcher comme à Manost, hein. Plutôt dans un parc à esclaves, allez savoir..."

    Ce fut à son tour de ricaner. Puis il lui fit signe d'entrer en ville.

    "Bon vent", grogna-t-il.

    [HRP : je t'invite à lire ce message, puisque tu entres en ville au bon moment ]
    Je vous parle en vert... si ça me plaît

  18. #138
    Date d'inscription
    juin 2006
    Localisation
    Dans les bras d'Urumi
    Messages 
    5 572
    Passant devant le garde, chalindra lui soufla un baiser ironique et dit:

    "A plus tard peut être beau mâle, je vais me trouvé quelques esclaves pour m'amuser."

  19. #139
    Aspar Invités
    On désigne généralement le peuple Nain comme étant le Peuple Vigoureux. Infatigable, d’une endurance a toute épreuve, la force et la robustesse de la race Naine n’est plus à prouvé et force l’admiration. Pourtant, il arrive parfois qu’un Nain, aussi digne qu’il soit, finisse par être fourbus. Non pas physiquement bien sur songea Beren. Les Nains sont comme le roc, inébranlables. Tous du moins physiquement. Car si la fatigue du corps ne les atteints pas, celle de l’âme elle, peut franchir leur défense.

    Voila les pensées qui s’agitaient sous le casque conique de Beren Lutgher alors qu’il avançait lestement sur la route de Mélandis. La traversé avait été longue et pénible, deux attaques de pirates ayant entamé les défenses du navire loué par le Calimshite. De plus, même après leur débarquement dans la crique d’un certain « Vampire » -absent d’ailleurs- les ennuis avait continué. Déjà fortement échaudé par la blessure qu’il avait récolté à l’épaule et qui avait éclaté sa magnifique armure, Beren avait du négocié ferme pour faire cracher l’or au poussah du Calimshan. Ayant triomphé de sa réticence, la suite semblait de bon augure, pourtant…

    Le passage successif des collines et pics enneigés des Montagnes du Jahlin aux entrelacs de racines et de branches du Bois du gobelin pouilleux avait aggravé son humeur. Le chaud et froid qui avait suivit l’avait enrhumé, et il avait du séjourner dans une morne colonie du nom de Kernfost. La encore son humeur n’avait pas augmenté, elle avait même complètement sombré. Le village était désespérément morne et les Calimshites aussi intéressants que le derrière verdâtre d’un gobelin. Heureusement 4 jours plus tard, il avait quitté la colonie, ses commanditaires étant enfin prêts, de plus son rhume avait disparu, Loué soit Berronar.
    Ils avaient poursuivi leur chemin à travers l’enfer vert du bois, croisant quelques gobelinoïdes et même un Troll qui avait gardé fiché dans le crâne la hache double de Beren. Une si belle arme… Enfin, ils avaient finalement émergée du Bois et après des jours de marches, arrivaient enfin en vu de Mélandis.

    Curieux, Beren redressa la tête, un nouvel enthousiasme le gagnant. Il ne savait rien de la cité et les Calimshites lui avait assuré qu’elle lui plairait, il n’y avait qu’à voir. Un bon point pour eux pensa-t-il en apercevant les grandes portes de la ville, ainsi que le poste de garde. Des gens compétant dans la construction a ce qu’il semble. Le gigantisme de l’Arche ainsi que l’ostentation affiché de l’architecture le heurta un peu mais il mit ça sur le compte de l’orgueil humain caractéristique. Son observation fut interrompu par l’arrivé d’un duo de garde dans son champs de vision, ayant déjà atteint les portes, ils devaient sans doute passer un quelconque contrôle. Beren se hâta vers son employeur, celui-ci tranquillement affalé au milieu des cousins éparpillé dans son wagon, jeta un vague coup d’œil à Beren. Ses pupilles étaient obscurcies et dilatés et Beren sentait encore l’odeur de la drogue dans l’air. Soupirant, il contempla un instant les chairs flasques et la peau brune mais cireuse de son employeur, sa grosse carcasse enserré dans des frusques de soies qui le moulait affreusement.
    Bon, vaut mieux que je prenne les choses en main. Je le fais entrer et basta.
    Beren se dirigea vers l’avant, près du premier convoi, lâchant par-dessus son épaule une phrase qui fit ricaner les mercenaires calimshites qui encadraient la caravane du patron.


    -Protégez le, empêchez le de sortir et surtout d’ouvrir sa grande gueule les gars.

    Partant au devant des gardes, qui s’approchaient déjà, Beren leva les yeux vers l’arche titanesque de pierres noires qui soutenait les grandes portes. Un peu excessif ces gens la…
    Tout à sa contemplation de son environnement, il ne prit guère attention aux gardes qui eux par contre le détaillèrent. Il avait le physique type des guerriers nain, musculeux et large d’épaules, il faisait a première vu 1m30 ou 40 et semblait vaguement menaçant avec ces vêtements poussiéreux et son armure enfoncée à l’épaule. Du sang séché ornait le métal de son écu qui avait quelque chose d’étrange, une vague lueur peut être. Mais le soleil pouvait joué des tours. Sa hache, qu’il avait à la ceinture, était aussi tachée d’un liquide rouge séché.
    En arrivant face aux gardes, il enleva son casque conique, libérant une courte chevelure châtain tressée de perles argent et bronze, et laissant apercevoir un visage avenant mais parsemés de petites cicatrices, a demi dissimulé par sa barbe brune et broussailleuse. Ses yeux noirs se posèrent sur les gardes et il s’adressa à eux, d’une voix calme et amicale.


    « Bonne rencontre, Sentinelles. Comme vous le voyez, moi et mes gars le bas on escorte cette caravane pour le compte d’un marchand du Calimshan. Elle contient essentiellement des denrées particulières à la région, des épices, du vin et des alcools, ce genre de chose. Bien entendu nous sommes tous armé, mais les routes ne sont pas sures depuis Féerune…Pouvons nous passez ? Y a-t-il des formalités à remplir, auparavant ? »


    Hrp: Et hop ! 1er message rp

  20. #140
    Avatar de Frindal
    Frindal est déconnecté Garde de Melandis
    Date d'inscription
    août 2003
    Localisation
    Portes de Melandis
    Messages 
    47
    La matinée avait été particulièrement radieuse. Pour la plupart des gens, cela provoquait un regain de bonne humeur ; apercevoir le soleil apparaissant de derrière une colline boisée, regarder son reflet sur l'eau tranquille du fleuve, au sortir de Melandis...

    Il n'en était rien pour Frindal, qui, fidèle à ses habitudes, arborait une mine de déterré. Sans doute avait-il encore trop bu la veille au soir ? Ou pas assez dormi ? Voire, les deux... Rasé de frais malgré tout - la discipline étant stricte dans la garde - ses traits tirés ne laissaient aucun doute quant à son état de fatigue.

    C'est quand il prit la parole que le nain put constater l'ampleur des dégâts.


    "Humpf. Des marchands, hein ? Pfff...comme si on avait besoin de camelote... 'fin bon. J'ai b'soin d'vos noms et qualités. Comptez rester longtemps ?"

    Il avait visiblement du mal à formuler une phrase complète sans mâcher ses mots.
    Je vous parle en vert... si ça me plaît

  21. #141
    Aspar Invités
    Beren ressentit un vif sentiment de soulagement.
    Le visage morne du garde qui s’était adressé à lui, ses cernes voyants et sa voix pâteuse, le rassurèrent.Il ne poserait pas de question particulière celui-la, vu sa tête, il n’est pas en état. Ça tombe bien. Je ne suis pas vraiment certain que toutes les marchandises de ce foutu Kamal sois légales…Enfin…
    Coupant court à son monologue intérieur, Beren s’empressa de répondre au garde, tout en se composant un air calme et honnête.


    - "Je suis Beren Lutgher, homme d’armes. Actuellement garde du corps pour Kamal Kahllana, le marchand en question. Il est dans la caravane."

    Beren fit un vague mouvement de la main dans son dos, puis poursuivit.

    - "Hem…pour la durée de mon séjours, je pense rester au moins une semaine, le temps de me reposer. Je pense visiter la ville dans le même temps et qui sait… "

    Beren ne s’attarda pas sur son programme, son vis à vis ne semblait pas capable d’absorber trop d’information dans son état.

    -"Bon, pour Kamal et les autres gardes je ne sais pas, le temps de vendre quelques bricoles j’pense, mais ce n’est plus mon problème."

    La paie et basta, ce garde semblait être à même de comprendre ce genre de philosophie. Autant lui être aussi sympathique que possible.

    hrpsl j'avais piqué ta couleur

  22. #142
    Avatar de Frindal
    Frindal est déconnecté Garde de Melandis
    Date d'inscription
    août 2003
    Localisation
    Portes de Melandis
    Messages 
    47
    Frindal hochait lentement la tête tandis que Beren racontait sa vie et celle du chef de caravane. Des marchands... Aucun danger. Il fit signe à Beren, tout en lui annonçant :

    "C'est bon, 'pouvez passer. Le commerce marche pas mal en ce moment, avec Manost qui r'commence à nous envoyer des trucs... "

    Il détourna son attention du nain, signifiant clairement que la petite entrevue était terminée.

    HRP : tu peux garder le vert Frindal reste toujours au poste, tu ne le rencontreras pas souvent.
    Je vous parle en vert... si ça me plaît

  23. #143
    Aspar Invités
    Beren salua poliment le garde d'un signe de tête puis il se détourna et fit quelques signes au reste du convoi. Les 3 caravanes s'animèrent et franchirent les portes de la ville, le Nain prenant la tête de la marche.

    Beren songea un instant aux paroles du garde, celui-ci avait mentionner une ville du nom de Manost qui semblait avoir un lien commerciale avec la ville. Si Kamal contait installer un ou plusieurs comptoirs de commerce dans la région, cela pourrait l'intéresser.
    Si toutefois il en parlait au Calimshite. L'homme le dégoûtait littéralement et il n'était pas certain de tenir à lui rendre service.

    Emergeant rapidement de ses pensées, Beren descendit à la hauteur de la caravane de son employeur et l'interpella. Quelques minutes, gémissements et plaintes plus tard, le visage bouffi de Kamal émergea des rideaux rouges qui dissimulaient l'intérieur de son moyen de transport.


    - "Quoi ?! Encore toi Beren ? "

    - "Oui, moi. Ça y est, nous sommes arrivé a destination et le temps est venu pour moi de vous quittez alors..."

    - "Tu veux ton argent c'est ça ? Et bien, tiens ! Disparaît, ne me dérange plus !"

    La mine incrédule affiché par le Nain quand une bourse rebondie lui attérit dans la main fit éclater de rire un garde proche des lieu de la scène. Son rire s'étrangla bien vite dans sa gorge lorsqu’il vit le regard furibond que Beren posait sur lui. Il partit sans demander son reste.
    A cet instant, de nouveaux gémissements montèrent de la caravane de Kamal et Beren comprit brusquement. Si cet avare de la pire espèce avait cédé si rapidement c’est parce que l’une des 4 femmes qu’il « louait » depuis Calimshan était avec lui ! Arborant un rictus moqueur, Beren tourna les talons, sans regrets aucuns. Il prit le temps de saluer certains gardes du marchand, puis s’enfonça dans les rues Mélandiennes.

    Très vite égaré par la les multiples rues transversales de la ville, ses ruelles tortueuses, innombrables, ses bâtiments tantôt superbe et richement orné tantôt misérables et à l’abondant, Beren finit par arrêter un jeune gamin au teint pâle et à la silhouette mince.
    Il avait une mine malicieuse malgré son visage émacié et ses yeux noirs pétillaient d’intelligence.


    -Hey gamin, oui toi. Ça te dirait de gagner 2 pièces d’or en quelques secondes !

    -Ç’dépend pour quoi.

    L’intonation méfiante du jeune gars, fit sourire Beren.

    -T’inquiète pas gamin, je veux juste retrouver mon chemin, ta ville est un zut de labyrinthes…Conduit moi a une auberge confortable et indique moi le chemin de l’armurerie la plus proche et tu sera payer.

    -Tape-la, l’nabot ! On y va !

    Beren éclata de rire et suivit le garçon qui s’élançait dans une ruelle qu’il n’avait même pas remarqué. Alors qu’il marchait, subitement, voyant les hauts bâtiments noirs et lugubres autour de lui, le Nain eut l’impression d’entrer dans le repaire d’un énorme Wyrm. L’impression passa rapidement cependant et haussant les épaules, il s’élança après l’enfant.
    Après tout l’antre des Dragons regorgeait de trésor et les nains avait un don pour ces choses la.


    Hrp: merci, Frindal je chope ton vert alors

  24. #144
    Date d'inscription
    novembre 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages 
    2 650
    [Quête : Pillages à répétitions]

    La fin de la route s'annonçait donc pour les deux cavaliers manostiens. La jeune paladine vêtue de vieux vêtements passait désormais inaperçue et était finalement rassurée d'arriver enfin à Mélandis, elle n'était plus seule avec Morgon. Quelque peu angoissée tout de même, elle se retourna vers son compagnon

    - Tâchez de vous maitriser...en toute circonstance.... j'ai peur que votre entité... ne trouve le cadre à son goût ...

    puis, se redressant :

    - Ce Bonkhi, quelle idée de me coller un possédé pareil dans cette cité ... c'est de la folie... Helm nous vienne en aide.

    Si la paladine donnait quelques signes d'inquiétude, elle n'était pas seule à angoisser à l'idée de pénétrer dans cette cité. Morgon commençait à comprendre qu'il se lançait un peu dans l'inconnu... Qui savait dans quoi il se lançait vraiment ? Cela pouvait aller très rapidement et bien se passer comme ça pouvait devenir un véritable enfer. Plongé dans ses pensées, il fut rappeler par la voix de la paladine qui s'adressait au garde.

    - Excusez-moi. Nous sommes des émissaires envoyés par le lieutenant Bonkhi, commandant par intérim de la garde à Aghoralis. Nous venons voir un de vos conseillers pour une affaire diplomatique des plus délicates et des plus urgentes.


    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  25. #145
    Avatar de Frindal
    Frindal est déconnecté Garde de Melandis
    Date d'inscription
    août 2003
    Localisation
    Portes de Melandis
    Messages 
    47
    Toujours de mauvaise humeur, Frindal. Avec cette histoire de révolte, il avait bien envie d'aller écorcher vif de l'esclave, plutôt que se coltiner les allées et venues de jouvencelles, aussi mignonnes soient-elles.

    Il grogna quelque chose d'indistinct, que ni Morgon, ni la paladine ne parvinrent à prendre pour une autorisation d'entrer. Aussi, voyant qu'ils ne bougeaient pas, Frindal bougonna :


    "Mouais, c'est pas trop l'moment. Mais j'pense qu'on pourra vous recevoir. Vous attendez pas à pouvoir rester des heures, hein."

    Puis il émit son désormais classique signe du pouce, en direction des entrailles de Melandis, signifiant aux nouveaux venus qu'ils pouvaient entrer.
    Je vous parle en vert... si ça me plaît

  26. #146
    Date d'inscription
    novembre 2002
    Localisation
    Reims / Ardennes
    Messages 
    2 650
    [Quête : Pillages à répétitions]

    Opinant du chef, la paladine fit un effort qui lui parut surhumain pour ne pas montrer tout le dégoût que lui inspirait cet homme à l'air dédaigneux. Se retournant un instant, elle fit signe du bras à son compagnon de voyage pour l'inviter à la suivre. Les deux manostiens s'engouffraient dans les entrailles de Mélandis, direction le palais
    Pensez à la fonction recherche avant de poster

    RP : Patron du HRC, bar RP Extraordinaire !



  27. #147
    Irkhasusmog tueur de dracoliche Invités
    [Quête: A la recherche d'Elondara]

    Irkhasusmog arriva au poste après quelques minutes de marche. Il signa le registre et fit un signe au garde responsable des passages...

    Je sors de la ville quelques temps, je reviendrais assez rapidement...J'ai quelques petits problèmes à régler...

    Puis après avoir salué la sentinelle, il partit...

  28. #148
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    17 901
    (venant d'ici)

    Le soir tombait sur la Cité du Chaos. Les derniers rayons de soleil dardaient par-dessus l'immense Caserne de l'Abysse Céleste, mais n'allaient pas tarder à céder la place à l'obscurité complète, seulement combattue par les quelques torches disposées dans les rues importantes de Melandis. Le poste du Loup Hurlant était calme, ce soir, et Ithrand n'avait pas beaucoup de travail. Quelques mendiants à repousser, ce qui ne lui posait jamais de problème : sa stature imposante suffisait en général pour dissuader n'importe qui, même de solides combattants.

    En terme de mendiants, l'un d'entre eux venait d'apparaître dans le champ de vision d'Ithrand. Il était grand, mais se tenait quelque peu voûté. Ses vêtements étaient déchirés, et il paraissait avoir marché pendant des mois. Encore un misérable à qui il faudrait expliquer que Melandis n'était pas un hôpital de charité...

    Tandis que l'inconnu s'approchait, Ithrand en profitait pour archiver ses quelques paperasses de la journée. Il s'occupa quelques instants, triant, rangeant... ce travail administratif, bien qu'obligatoire, était souvent pesant, mais heureusement bref.

    Le mendiant arriva à la hauteur du poste. Ithrand allait l'arrêter d'un ton péremptoire, lorsqu'il reconnut le personnage qui se tenait devant lui, malgré les ravages que le désert avait causé sur son corps. L'ambassadeur.


    "Messire ? De retour à Melandis, sans escorte ? Quelle imprudence !
    - Ithrand". Il salua le soldat. "Ne vous inquiétez pas, je suis capable de me défendre. Je vais en revanche me reposer ; le trajet depuis Manost est long.
    - Bon retour en ville, messire."

    Et Mornagest s'en fut vers l'Antichambre du Conseil.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  29. #149
    Date d'inscription
    septembre 2007
    Localisation
    Le Marais Maudit, Melandis
    Messages 
    127

    Re : [Bâtiment] Le poste du Loup Hurlant, pour ceux qui sont de passages en nos murs

    Led Shark arrivait enfin en vue de la cité, il était enfin au terme d'un long voyage en des terres rarement accueillantes...
    Il lui restait les formalités d'entrée à accomplir et entrerait enfin en vile...
    Non que la perspective de marcher à l'ombre des murs d'une cité réjouisse particulièrement le vieil homme lézard, mais son équipement avait besoin d'être entretenu, et il avait une bonne quantité d'herbes et de potions à vendre dans ses lourdes besaces, ainsi qu'une belle quantité de pièces d'or à dépenser...
    Led Shark sourit en pensant à l'or "récupéré" sur les cadavres d'un petit groupe de commerçants nains un peu trop confiants... Les bonnes rencontres sont rares par ici, et c'est tan mieux.

    une fois arrivé au poste de garde il avisât un garde réveillé, et vint se planter juste devant lui...

    SSSSalutations ssssentinelle, je sssssouhaite rentrer en ville, quelle ssssont les formalités sà accomplir ?
    Ssh ! Une posssion de sssoin ? Pourquoi donc ? Vous tenez donc à ssssouffrir plus longtemps, mizzérable nain ?
    Led Shark | L'herboristerie du Marais Maudit | Quête : Cœur de sève, engagez-vous !
    Agrégat | Bolg

  30. #150
    Avatar de Ithrand
    Ithrand est déconnecté Capitaine de la garde
    Date d'inscription
    août 2003
    Localisation
    Poste du Loup Hurlant à Melandis
    Messages 
    94
    Ithrand toisa un instant le nouveau venu. Un homme-lézard, voilà qui n'arrivait pas tous les jours ! Les seules tribus recensées rôdaient aux alentours du Bois du Gobelin Pouilleux, et ce n'était pas vraiment la porte à côté... que venait faire celui-ci, en solitaire ? Le garde mélandien ne se priverait pas de le lui demander :

    "Bonsoir... messire", ajouta-t-il après une hésitation. "J'aurai besoin de connaître votre nom, ainsi que les raisons de votre passage à Melandis."

    Intrigué, il poussa la curiosité jusqu'à ajouter :

    "Et aussi, me dire d'où vous venez, comme ça ? On ne voit pas souvent d'homme-lézard, par ici..."
    Je suis les véritables remparts de Melandis

    Ma couleur : #4a72a3

Page 5 sur 11 PremièrePremière ... 34567 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Lieu] Poste de garde
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les Portes de la Ville
    Réponses: 701
    Dernier message: 15/06/2022, 20h03
  2. [MOD] Quels sont les outils pour créer un PNJ ?
    Par Kaleb dans le forum Créatures, Monstres et NPC
    Réponses: 3
    Dernier message: 27/06/2007, 16h31
  3. [GUI] Pour ceux qui veulent changer leur interface
    Par Mathrim Cauthon dans le forum Le Bazar de l'Aventurier
    Réponses: 5
    Dernier message: 17/10/2006, 16h46
  4. avant poste de TALOS
    Par sakasse dans le forum Les Archives du Cartographe
    Réponses: 182
    Dernier message: 02/02/2004, 10h14

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253