Page 2 sur 6 PremièrePremière 1234 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 171

Discussion: [Bâtiment] Le bureau des nouveaux venus

  1. #31
    Eldora Invités
    Sans un mots, Eldora pris la dague que lui tendait Seina. Elle ne s'attendait pas du tout à recevoir une récompense autre que celle d'acceder au statut de citoyenne de Melandis. Elle observa la dague, celle-ci était indéniablement magique, mais la jeune femme n'avait aucun entendement concernant ces choses, et elle n'avait aucune idée du pouvoir que pouvais avoir la dague.

    Elle fut intérompu dans ses pensées par la voix de Seina qui lui disait de chercher une certaine Alundra.

    Alors ELdora releva la tête et s'apperçut que le dirigeant avait déjà replongé dans ses paperasses administratrives.

    Elle sortie donc sans plus un mots.

    Elle irait chercher cette Alundra... de toute façon elle n'avait rien d'autre à faire, n'ayant ni fonction ni logit à Melandis.

  2. #32
    Date d'inscription
    juin 2004
    Localisation
    Paname
    Messages 
    1 859
    Ben-j attendit patiemment son tour, puis penétra dans la petite bâtisse administrative.

    Il faisait maintenant face au colonel Ithrand qui impressionnait par sa carrure, bien que Ben-j lui trouva un air un peu rustaud.

    "Bonjour chez vous, dit-il avec un certain détachement, je souhaiterais, comme vous vous en doutez acquerir la nationalité mélandienne. Puisqu'il semblerait que je fasse dorénavant partie de la guilde des mercenaires, autant faire les choses dans les règles."
    Téléchargez donc ce superbe perso pour SOA... Et celui-ci pour TOB !
    Mon vrai moi...
    ... et mon moi RP
    Pour faire parler Ben-j en RP: salmon (comme le poisson)

  3. #33
    Date d'inscription
    avril 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages 
    946
    Ithrand inspecta le guerrier. Son baton semblait véritablement une pure merveille, et le caporal se flatta qu'une personne disposant d'une arme comme celle-ci rejoigne la cité de Melandis.

    "Fort bien jeune homme, j'aurais besoin de savoir qui tu es etc. Tout le cheni habituel ainsi que savoir quel sont tes raisons qui t'ont menées ici."
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  4. #34
    Date d'inscription
    juin 2004
    Localisation
    Paname
    Messages 
    1 859
    "Je m'appele Ben-j Aelandir, je suis originaire d'Eauprofonde. J'ai appris les arts monastiques dans les plus grands temples du grand Orient.
    Je suis arrivé sur votre continent il y a peu de temps et j'ai été chargé d'une mission à Manost. Sans me vanter outre mesure, je suis en partie responsable des troubles qui ont secoué la ville helmite il y a quelques semaines!
    J'y ai d'ailleurs fait la connaissance de plusieurs citoyens mélandiens plus ou moins haut-placés.
    Une fois la mission terminée, je suis rentré à Melandis en compagnie de Duorok, le chef de la guilde des mercenaires afin de l'intégrer -j'y ai été un peu forcé, je l'avoue- et donc je souhaite pour ce faire acquérir la nationalité mélandienne."

    Ben-j se demandait bien qu'elle allait être la réponse du colonel.
    Téléchargez donc ce superbe perso pour SOA... Et celui-ci pour TOB !
    Mon vrai moi...
    ... et mon moi RP
    Pour faire parler Ben-j en RP: salmon (comme le poisson)

  5. #35
    Date d'inscription
    avril 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages 
    946
    "Fort bien, fort bien. Oui, j'ai entendus dire de ces charments troubles dans cette maudite ville. Vous dites que Mr Duorok vous aurait fait entrer. Hum, si tel est le cas, je ne voit pas ce qui vous empèche de devenir Melandien. "

    Le soldat remplit alors une feuille avec les divers informations données par le moine. Prenant une bougie, il laissa couler un peu de cire avant d'y apposer le cachet de la cité du chaos

    "Voilà, bienvenue dans Melandis, ce document certifie votre citoyenneté, tâchez de ne pas le perdre.

    ça fera 3 pièces d'or"
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  6. #36
    Date d'inscription
    juin 2004
    Localisation
    Paname
    Messages 
    1 859
    Ben-j remercia le colonel, lui donna ses trois pièces d'or et prit congé.

    *Bien, me voila dans la place maintenant, pensa-t-il, retournons à la guilde.*
    Téléchargez donc ce superbe perso pour SOA... Et celui-ci pour TOB !
    Mon vrai moi...
    ... et mon moi RP
    Pour faire parler Ben-j en RP: salmon (comme le poisson)

  7. #37
    Date d'inscription
    avril 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages 
    946
    Le soldat prit les pièces d'or avec un petit sourir de côté... Décidément ces bleus étaient tous aussi naif et idiots... Il sortit sa propre bourse et y glissa les pièces, fort content de lui. Il se remit ensuite à la rédaction d'un duplicata pour les archives.
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  8. #38
    Kol Dan'Metil Invités
    Kol ouvrit en grand la porte du Bureau... Toujours torse nu, appuyé sur son bâton fatigué, prêt à rendre l'âme il patienta le temps que la foule des postulants s'amenuise... Enfin son tour arriva.

    " Bonjour... je souhaiterai ouvrir un commerce de Magie à Melandis... Pour ceci il me semble que la nationalité Melandienne soit requise... C'est pourquoi je souhaiterai l'obtenir..."

  9. #39
    Date d'inscription
    avril 2003
    Localisation
    Quelque part près du col des Mosses
    Messages 
    946
    Le garde inspecta le manan qui l'interrompait dans son travail ô combien jovial et attrayant.

    "Fort bien mon brave, laissez mois quelque minute histoire que je termine ce document..."

    Le nouveau venu put voir le garde presser l'écriture, soupirant à chaque nouvelle ligne manuscrite, évocant ainsi tout l'entrain dont son travail l'emplissant.

    "Voilà! Donc.... Vous disiez, un commerce de magie. Puis-je en savoir plus là dessus?"
    Beorn Devir, Général du Chaos et tenancier de la boutique du dragon asthmatique
    L'Encyclopédie de Toril, les druides
    Statut: Etudiant donc...

    #55F578 pour me faire parler

    Chambre et Table d'hôte au Perigord

  10. #40
    Kol Dan'Metil Invités
    Kol observa le garde d'un air désabusé et méprisant. Comment un simple manieur de féraille pourrait-il comprendre l'ampleur de son projet ? Et bien.. Il ne le pourrait pas...

    " Hum bien sûr... Potions, baguettes ce genre là.. Vous voyez bien sûr"

  11. #41
    Avatar de Frindal
    Frindal est déconnecté Garde de Melandis
    Date d'inscription
    août 2003
    Localisation
    Portes de Melandis
    Messages 
    47
    Le garde nota le ton impérieux de l'étranger, mais ravala une remarque acide. Il avait des ordres, mieux valait ne pas y contrevenir.

    "Evidemment. Vous connaissez sans doute la règle de notre cité : pas de commerce pour les étrangers. Il vous faudra donc obtenir la citoyenneté mélandienne...

    Pour ce faire, veuillez remplir ce document. Ecrivez soigneusement... Je n'ai pas envie de passer mon après-midi à déchiffrer vos gribouillages."

    Frindal tendit au nouveau venu un parchemin écorné, sur lequel étaient réservés de nombreux emplacements. Un questionnaire bien inquisiteur...

    Nom :
    Prénom :
    Race :
    Raison de votre demande de naturalisation :


    Le garde reprit la parole, tandis que Kol Dan'Metil commençait déjà à répondre.

    "Je vous montrerai ensuite comment vous rendre à la guilde du commerce. Là, vous pourrez demander l'autorisation de posséder votre boutique à accessoires pour bonnes femmes."
    Je vous parle en vert... si ça me plaît

  12. #42
    Kol Dan'Metil Invités
    Kol lut attentivement le questionnaire... Décidément ces hommes étaient si naïfs... C'était bien là "l'élite " de l'armée. Enfin, s'il fallait en passer par là... Il remplit nonchalemment les documents.

    Nom : Dan'Metil
    Prénom : Kol
    Race : Humain
    Raison de votre demande de naturalisation :ouverture d'une boutique de magie


    Ensuite il tendit le document au soldat, attendant les derniers commentaires de l'homme.

  13. #43
    Avatar de Frindal
    Frindal est déconnecté Garde de Melandis
    Date d'inscription
    août 2003
    Localisation
    Portes de Melandis
    Messages 
    47
    Frindal reprit sèchement le document des mains du nouveau venu. Il n'aimait pas son ton. L'envie de lui cracher au visage le turlupinait depuis un moment, et sa tête ne lui disait rien qui valait.

    Mais son discours ne pouvait être un motif suffisant d'incarcération. Le soldat lu rapidement les quelques lignes gribouillées, et rangea le parchemin dans son bureau.


    "Bien. Pour la guilde du commerce, en sortant d'ici, c'est la première à gauche, puis vous prenez le second coupe-gorges à droite. Là, vous verrez le bâtiment. Le nom est marqué dessus. Bonne journée."

    Le ton sec de Frindal était sans ambages. Il désirait se débarasser de l'intrus au plus vite, pour continuer sa sieste en toute tranquillité...
    Je vous parle en vert... si ça me plaît

  14. #44
    Vaerandaël Invités
    « Les rencontres font le charme des voyages ». Le magicien en convenait. Qui ne connaît pas la joie de rencontrer, au détour d’un chemin, une jeune femme inconnue?... Oh bien sûr, ces rencontres ne sont pas toujours très… « heureuses ». C’est le moins qu’on puisse en dire! […] Le mage songeait à tout cela en suivant du regard une bande de pêcheurs qui descendaient sur la plage tirer la barque d’un de leur « confrère ». La barque lancée toucha le sable et glissa dessus comme si elle allait gravir toute la plage en y enfonçant sa quille ; puis elle s'arrêta net, et les cinq hommes se précipitèrent à sa rencontre. Penchés au-dessus du bordage, ils examinaient, avec un air de connaisseurs, les bêtes mortes, les loups gras, les murènes à tête plate, hideux serpents de mer, et les girelles violettes striées en zigzag de bandes dorées de la couleur des peaux d'oranges.
    Le « capitaine » de l’embarcation rentra ses avirons, abaissa ses manches sur ses bras, et remit son vieux chapeau. Il était jeune, portait toute la barbe blonde et frisée, et des mèches de cheveux se roulaient en boucles au sortir d'un chapeau de feutre mou, tellement sale et défoncé que personne n'en aurait pu deviner la couleur et la forme premières. Il avait un long pardessus marron, une culotte dentelée autour des chevilles, et il était chaussé d'espadrilles, ce qui lui donnait une démarche molle, muette, inquiétante, un pas imperceptible de rôdeur. Peut-être pourrait-il leur demander son chemin. Le magicien descendit sur la plage. Les cinq pêcheurs vinrent à sa rencontre – le sixième étant entrain d’évaluer le coût de ses prises. […] Leurs conseils douteux et leurs indications farfelues finirent de le perdre. Par miracle, le sixième pêcheur lui proposa de le mener au bureau de naturalisation. Il avait dû juger que ses prises ne lui rapporteraient pas assez…

    Le pêcheur se révéla bon camarade, de la meilleure compagnie que le mage eut eue depuis sa séparation d’avec ce cher bourgmestre, et ils ne tardèrent pas à rire et à parler gaiement tandis qu’ils parcouraient les routes sablonneuses. Il le mena devant la sobre bâtisse administrative et ils se séparèrent chaleureusement – sans que le magicien ait besoin de lui verser le moindre sou. Le bâtiment, de style ancien, trônait au centre d'une place pavée; de grands arbres l'entouraient d'une verdure sombre. A quelques mètres de la façade se creusait un bassin de pierre où se baignaient des dames de marbre. Le magicien pénétra dans l’édifice. Là, on lui indiqua le bureau d'un certain capitaine Ithrand.


    - Bonjour! Je me nomme Vaerandaël Cyanostrae. On me qualifie de « filou »… un terme bien mal choisi si vous voulez mon avis! Je suis plus enclin à me dire magicien, ou même sorcier. Quoi qu’il en soit, je ne cherche pas les ennuis. Je mettrai bien volontiers mes talents au service de votre belle Cité… pour peu que vous m’accordiez la citoyenneté.

  15. #45
    Avatar de Frindal
    Frindal est déconnecté Garde de Melandis
    Date d'inscription
    août 2003
    Localisation
    Portes de Melandis
    Messages 
    47
    Frindal examina attentivement le nouveau venu. Il se méfiait des gens "trop polis" pour être honnêtes... Tout comme il se méfiait des honnêtes. Cela cachait généralement bien des choses.

    Un mage, en plus. Quoi de plus contraignant que ces manipulateurs enfiévrés, qui ne servaient qu'à jeter le trouble dans les esprits des véritables combattants ?

    Mais il avait des ordres. A nouveau, il soupira intérieurement, avant de s'adresser enfin au demandeur d'asile :

    "Mmmh... La cité pourrait vous accueilllir. Si toutefois vous fournissez une raison valable à cela. Nous n'avons que faire des marauds et des vagabonds. Que pensez-vous pouvoir apporter de bon à Melandis ?"

    Le ton de Frindal était sec. Il ne souhaitait qu'un seul type de bonne réponse. Tout autre... serait refusé.
    Je vous parle en vert... si ça me plaît

  16. #46
    Vaerandaël Invités
    Le bougre qui lui faisait face était un colosse. Une toise de haut, trois cent livres d’os et de muscles sous une cotte chargée de plaques de fer épaisses d’un doigt. Il portait un heaume pointu à nasal. Forgé d’une seule pièce, on aurait pu y donner à boire à trois chevaux. Ses longs cheveux d’un marron chaud, épais et plats, rejoignaient sa barbe foisonnante, mêlée de mèches blondes et tachée de gras. Il y avait dans son extérieur quelque chose de faux ; quelque chose de désagréable, d’absolument odieux. Le magicien n’avait jamais vu une personne qui lui fût aussi antipathique.

    - Oh, question délicate, en effet. Une contribution monétaire, lors de la récolte des impôts? M’accorder la citoyenneté ne vous coûte rien, au contraire. Pensez-y, vous êtes en quelque sorte à la charge de l’Etat. L’Etat touche les impôts. Ne comprenez-vous pas que plus l’afflux de la population sera important, plus les caisses seront remplies? Ces bénéfices rejailliront forcement sur votre condition! Allons, vous ne voudriez pas être responsable de votre propre misère?

  17. #47
    Avatar de Frindal
    Frindal est déconnecté Garde de Melandis
    Date d'inscription
    août 2003
    Localisation
    Portes de Melandis
    Messages 
    47
    Frindal soupira, mais cette fois, sans aucune retenue. Qu'avait-il à faire de la contribution financière de ce manant ? Il n'avait cure des tentatives éhontées de corruption. Tous les gardes de la cité étaient sélectionnés sur base de leur entier dévouement au Conseil. Et ce n'était pas un vétéran de la garde comme lui qui allait céder à si peu habile tentative.

    "Votre or ne m'intéresse pas. Ce que je veux, c'est savoir ce que vous valez. Si vous voulez tenter de me corrompre, faudra aller voir ailleurs si j'y suis. Maintenant... Que voulez-vous faire à Melandis ?".

    Un ton péremptoire. Le voyageur nota que Frindal posa sa main sur la garde de son épée. Il n'aurait pas de troisième chance...
    Je vous parle en vert... si ça me plaît

  18. #48
    Vaerandaël Invités
    Il sentait en son âme un mélange confus de pensées contradictoires, une sorte de bouillonnement douloureux, et il gardait dans l'oreille le soupir impertinent, ce soupir exaspéré qui semblait dire : "Mais il en est de toi comme des autres, imbécile." Certes, c'était là une bravade, une de ces impudentes bravades d’hommes qui osent tout, qui risquent tout pour blesser, pour humilier l'homme contre lequel ils sont irrités. C'était tout.

    - Bien, calmons-nous. Je… je vais vous apporter vos réponses. Dans le cas où vous m’accorderiez ce que je m’efforce d’obtenir, je soutiendrai, dans la mesure de mes moyens, la cause de la « Grande Melandis », ainsi que l’assise de son pouvoir sur le continent.

  19. #49
    Avatar de Frindal
    Frindal est déconnecté Garde de Melandis
    Date d'inscription
    août 2003
    Localisation
    Portes de Melandis
    Messages 
    47
    Frindal hésitait. Que faire avec un type qui tournait à ce point autour du pot ? Pourquoi n'en disait-il pas plus sur ses intentions ? Il se méfiait des espions étrangers, et des fous mystiques manipulateurs de magie et autres fourberies noires.

    "Hum... Et comment pensez-vous aider Melandis à prospérer ? Nous n'acceptons pas tous les gueux qui frappent à la porte, et qui nous promettent de belles choses. Nous voulons des hommes de trempe, pas des saltimbanques.

    De quoi êtes-vous capable ?"

    Le timbre de sa voix restait dur. La hargne de Frindal ne s'apaisait jamais...
    Je vous parle en vert... si ça me plaît

  20. #50
    Vaerandaël Invités
    Le colosse avait une figure menaçante et les poings fermés, et il parlait avec une conviction si violente, que le magicien, reculant toujours, se demandait si il ne devrait pas bientôt tourner talons. Sous sa chemise de maille brunie, le bougre portait une longue lame de cuivre, menaçante en la circonstance. Il avait devant lui le genre de gaillard qui vous fend l’os du crâne pour vous soigner d’un mal du genou.

    - De quoi suis-je capable?! Me demande t’on de remplir des feuilles d’impôts ou d’aller guerroyer dans un pays voisin? Que voudriez-vous savoir? Je suis magicien, « transmutateur » pour être plus précis. Je naquis en l’année 1129, dans la ville de Messempar, capitale de l’Unther, où mon père s’était retiré après avoir acquis beaucoup de biens en faisant le négoce.
    J’avais deux frères plus âgés que moi, dont l’un était lieutenant-colonel d’un régiment d’infanterie untherite, commandé par ces fameux Sorciers du Nord, et fut tué lors d’une escarmouche mulhorandi. Quant au second, je n’ai jamais su ce qu’il était devenu, et je ne suis pas mieux instruit de sa destinée que mon père et ma mère n’ont connue la mienne. Je vous ai promis un certain soutient, je ne saurai être plus précis. Je cherche à exercer mon Art dans une Cité qui ne sois pas régie de stupides valeurs morales. Vous avez maintenant, je pense, assez d’éléments pour vous décider, soldat.


  21. #51
    Avatar de Frindal
    Frindal est déconnecté Garde de Melandis
    Date d'inscription
    août 2003
    Localisation
    Portes de Melandis
    Messages 
    47
    Le soldat se détendit un peu. Un mage, peu enclin à la bonté ? Il pourrait être utile aux confréries de Melandis.

    "Mouais... Ca devrait suffire. Hum... Je vous conseille de vous rendre dans le Noyau Occulte... Tout droit pendant cinq cents mètres puis à la fontaine vous tournez à droite. Là vous serez dans votre élément".

    Frindal acheva sa phrase en se saisissant d'un parchemin usagé, pour y inscrire l'entrée de Vaerandaël en ville.
    Je vous parle en vert... si ça me plaît

  22. #52
    Date d'inscription
    avril 2005
    Localisation
    Angers
    Messages 
    121
    Après avoir attendu une heure, Siegfried était sur le point de perdre patience qui fut jusqu'à maintenant incroyable (pour lui). Mais c'est en voyant une femme ivre sortir de la pièce qu'il su que c'était à son tour d'aller se faire nommer citoyen de Mélandis. Il n'était guère d'humeur à plaisanter et encore moins à se faire insulter. Si quelqu'un avait la mauvaise idée de l'importuner, le bain de sang aurait été inévitable, que cela soit le sien ou celui de quelqu'un d'autre. Mais cela ne lui faisait pas peur, car son but ultime était de semer la mort et la terreur.
    Il entra donc dans la pièce.
    Sa main droite était posée sur le pommeau de son épée et sa main gauche sur sa ceinture où l'on pouvait apercevoir un étui à parchemins. Sa cotte de mailles noire était impossible à négliger, tout comme ses yeux rouges et sa chevelure blanche.

    -Bonjour, je me nomme Siegfried et je voudrais devenir citoyen de cette charmante cité et utliser mes talents à son profit pour causer la mort et le désespoir là où vous désirez que je le fasse, et j'espère bien que vous ne serez guère trop sévère sur les différents endroits où vous ne désirez pas que je mène mon but.
    Frérot de Shinook, mais pas au niveau RP (sans pitié!)

  23. #53
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    17 905
    Le garde observa l'allure inquiétante du candidat à la citoyenneté. Son air ne disait rien qui valait... Mais juger sur l'apparence pouvait être trompeur.

    "Tout d'abord", lança-t-il, "j'aimerais connaître votre nom. Ainsi que vos qualités. Voir un peu où on pourra vous employer."

    Le nouveau venu haussa les épaules. Sans doute n'était-ce pas la première fois qu'on l'interrogeait à son sujet...

    [HRP : en fait pour devenir citoyen, tu n'étais pas obligé de passer par le poste du Loup Hurlant.. je comprends que ce soit confus, la ville est en cours de réorganisation mille excuses :chance: ]
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  24. #54
    Date d'inscription
    avril 2005
    Localisation
    Angers
    Messages 
    121
    Siegfried commençé à perdre son sang froid mais se ressaisit.
    -Très bien, si je suis obligé, je ne vous contredirez point de m'interroger à ce sujet, mais ne le faites pas trop souvent, sinon vous risquerez de trouver derrière moi quelques corps décapités.
    Le demi-elfe prit une grande respiration.
    -Je me nomme Siegfried Veticaex, "le boucher" pour ceux qui me connaissent, bien que la plupart soit mort, je suis un homme de guerre et un adepte de l'Art.
    J'ai naquit à Thay avec mes parents, à l'écart du monde extérieur. Je me souviendrais toujours de ce qu'on m'a fait, mais tous ceux qui m'ont discriminés sont tombés sous ma fureur...
    Siegfried marqua une pause, comme si tous ses souvenirs lui revenaient en un instant.
    -J'ai donc du fuir, mon voyage m'apprenant l'art de la guerre et la magie . Mais cela ne me suffisait guère, je voulait semer la mort et la terreur, et j'ai eu ouïe de cette cité où le chaos était omnis présent et me voici.
    Frérot de Shinook, mais pas au niveau RP (sans pitié!)

  25. #55
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    17 905
    Le garde fixa Siegfried dans les yeux. Un boucher ? Guère engageant... Ou peut-être visait-il à l'impressioner ? A voir...

    "Hmm... Un tueur. Mais, dites-moi ? Vous tuez juste pour le plaisir ? Parce que dans ce cas, vous pourriez toujours tenter de m'attaquer... Il existe des règles, en ville. Même le bastion du chaos se doit d'avoir certaines lois. Nous n'avons que faire des psychopathes qui foncent sur tout ce qui bouge !".

    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  26. #56
    Date d'inscription
    avril 2005
    Localisation
    Angers
    Messages 
    121
    -Non, bien sûr, je ne tue pas tout ce que je vois...Je connais mes limites et celles des autres. Ne me prenez pas pour un psychopathe, je tue dès que j'en est l'occasion, mais je sais qu'il ne faut pas occir n'importe qui, après quoi on se fait poursuivre par des personnes puissantes tel que vous... Je tue pour réaliser ma vengeance, et cela a finit par devenir un plaisir.
    Siegfried eu soudain un rire démoniaque...
    Frérot de Shinook, mais pas au niveau RP (sans pitié!)

  27. #57
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    17 905
    Le garde réfléchit un instant. Il était vrai qu'ils avaient besoin de tueurs, en ce moment. La nervosité des gens en ville croissait peu à peu. Et puis, s'il se montrait réellement à la hauteur de ses propos....

    "Mouais. C'est bon, vous pouvez entrer. Je vous conseille de contacter quelques personnes, pour vous trouver un boulot. Genre assassin, hein ? Bah vous trouverez facile. Débrouillez-vous."

    Et, sans accordez plus d'attention à Siegfried, le garde s'en retourna dans sa pile de papiers administratifs.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  28. #58
    Nithep Invités
    Ni'Thep avait parcouru un moment les toits de la ville, profitant au passage de ce voyage pour embrasser du regard la splendeur sale et imposante de la ribaude écoeurante qu'était Mélandis.
    Cette ville avait ses palais de marbre de porphyre mais aussi ses ruelles où ruisselaient des flots grumeleux de liquides indescriptibles, des restes organiques, des rongeurs morts grouillants de vers et de parasites nécrophages.
    Bien au dessus de tout ceci, la voyageuse avait exploré les bas quartiers, découvrant les ruelles, leur violence et aussi leur population. Une simple ombre volant de toits en toits, ses pieds l'avaient ramené près de l'entrée, de la porte où le factionnaire — lui avait-il seulement dit son nom? — faisait des heures supplémentaires.

    Elle même n'avait pas arrêté, entre son voyage, son passage aux thermes qui s'effaçait petit à petit de sa mémoire, ses visites dans les temples, la confrontation avec le rustre «accueillant» des portes de la cité, et la fatigue se faisait sentir dans tous les muscles de son corps, noués, tendus, endoloris.
    Il lui faudrait trouver un moyen de se reposer bientôt, et les nids à pouilleux n'étaient pas réellement l'endroit où elle souhaitait le faire, une tenue aussi impeccable et ajustée au demi-pouce nécessitait un entretien certain et de bonnes conditions pour la passer.

    A présent Ni'Thep avait trouvé ce qu'elle cherchait : vérifiant que personne la verrait, elle se laissa descendre dans la rue et poussa la porte du bureau.

    Personne ... à l'exception d'un homme en poste... quelques pensées superficielles, visage battu, mains calleuses, les yeux investigateurs ... oui il était possible que cet homme eut été autrefois un garde de la cité, un simple fantassin, et il y a plus longtemps encore, un enfant têtu, avare de paroles et consciencieux. Ni'Thep ne put s'empêcher de sourire face à un tel homme qui irradiait son passé autour de lui.

    Les doigts fins et gantés de la voyageuse firent glisser le foulard qui lui couvrait le visage, découvrant ce sourire et renforçant le caractère de ses yeux noirs. Elle rabattit la capuche de sa cape, révélant une crinière décomposant les lumières des bougies en filaments mordorés. D'un geste de la tête, un peu trop vif pour être calculé elle renvoya sa tresse par dessus son épaule avant d'approcher du bureau de quelques pas, s'époussetant de sa main libre.

    La jeune fille tourna légèrement la tête de côté et prit sur elle d'entammer le dialogue.


    Bonsoir, je vous prie de m'excuser de vous déranger si tard, mais j'étais venue ici pour une affaire qui finalement n'a pas eu lieu. Étant donné qu'il s'agissait normalement d'un travail de plusieurs mois, je m'étais demandée ...
    Elle fit quelques pas, les mains jointes posées sur ses lèvres en explorant les murs du regard ...
    ... du moins j'espérais que vous pourriez me dire si je peux trouver du travail ici.
    Elle tourna la tête à ces derniers mots
    Voilà, je m'appelle Nithep Amoûn, et je viens de très loin. Je n'ai pas vraiment d'attache, j'aimerais assez gagner ma vie ici... la cité me plait bien, et il semblerait que l'on ne s'y ennuie pas.
    Elle releva la tête avec un léger sourire, le regard en coin.
    Oui, je pense que je pourrais travailler ici et ... m'y installer si vous acceptez que des étrangers deviennent Mélandiens. Qu'auriez vous besoin de savoir pour répondre à ma requête?

  29. #59
    Avatar de Mornagest
    Mornagest est déconnecté Chantre du mauvais goût
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Juste derrière vous, prêt à hurler BOUH !
    Messages 
    17 905
    Il somnolait, avant l'arrivée de la demoiselle. D'habitude, le garde eut maugréé pendant le restant de sa nuitée, mais être éveillé par une si belle créature.... Cela adoucissait les moeurs.

    Se redressant, il écouta le discours interrompu de la jeune femme. Ni'Thep... Il avait vu récemment ce nom sur la liste des voyageurs de passage. Rien d'étonnant à ce qu'elle demande la citoyenneté. Melandis semblait lui plaire...


    "En fait j'aurais, pour ce faire, besoin de connaître vos nom et prénom, si Ni'Thep Amoûn n'est pas votre identité complète, ainsi que le métier que vous comptez exercer en ville. Vous cherchez un travail dans quoi ? Tous les secteurs ne sont pas libres, vous savez."

    Etonnant courtois, le garde ne lorgnait pas moins par à-coups les atouts physiques naturels dont était dotée Ni'Thep... Si celle-ci l'avait remarqué, elle n'en laissa cependant rien paraître.
    Administrateur général, également en charge des sections The Witcher, Torment, Icewind Dale et Morrowind. Je modère dans cette couleur.

    Rejoignez Melandis, la Cité du Chaos
    La biographie de Mornagest ainsi que ses quêtes et sa couleur RP #6C84FF ; la biographie de Henk et sa couleur RP #3BBB34

    "Ne vous imaginez pas être différente de ce qu'il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n'étiez avant d'être devenue ce que vous êtes."
    (Lewis Caroll)

  30. #60
    Nithep Invités
    Ni'Thep semblait n'avoir pas conscience de la façon dont elle était perçue. A vrai dire avec le temps cela avait été une habitude dont elle jouait car cela lui avait ouvert bien des portes.

    Sans séparer ses mains gantées, la voyageuse leva les yeux vers le plafond comme pour y chercher une réponse écrite, puis elle laissa gracieusement sa tête retomber sur le côté avec un léger sourire.


    Oui je le comprend parfaitement, aussi vous préciserai-je que je me nomme bien Nithep Amoûn, Nithep est mon prénom et Amoûn le nom de ma famille, nous sommes des voyageurs dont les racines survivent grâce à notre histoire orale.
    Je pourrais vous dire que je suis ensorceleuse mais ce serait un peu réducteur. Plus précisément je suis ce que l'on appelle une érudite ... arts et cultures, connaissances d'ordres technique et pratique, ...

    Elle sembla grimacer comme si ce qu'elle venait de dire l'ennuyait un peu, puis elle inspira profondément avant d'expliquer le fait qu'une personne qui avait à peine passé les vingt cinq ans put en savoir autant ...

    J'ai commencé à arpenter les routes il y a bien longtemps, au début pour suivre un autre voyageur, ensuite par goût de la découverte et de l'apprentissage. Au cours de mes voyages j'ai traversé de nombreuses régions, visité un très grand nombre de bibliothèques et de lieux de culture orale et écrite, rencontré un très grand nombre de personnes de diverses origines ... je ne sais pas où cela pourrait être utile... Mmm, ah oui! Je parle et écris aussi plusieurs langues de la surface et des profondeurs, du moins je suis capable de me faire parfaitement comprendre au cours d'un entretien qu'il soit vocal ou épistolaire.

    Elle marqua une seconde pause dans son énoncé comme pour rassembler à nouveau ses pensées éparses.

    En fait je pense que cela répond à plusieurs besoins et donc je ne sais pas très bien quelles perspectives pourraient s'ouvrir à moi en fonction des "disponibilités" de la cité. Oh je vous en prie, dites moi que je pourrais me rendre utile et que je n'ai pas fait ce voyage pour rien. Il y a tant de choses qui pourraient être faites ici ... avec tout ce peuple, tout ce potentiel vivant ou n... , elle s'interrompit.

    Oui, le passé de cette cité transpire par les rues et les portes de chaque habitation, il s'est passé ici des choses fortes, violentes ... la cité est torturée, et elle aime ça ... son architecture, son administration, tout est mise en exergue des sentiments ... ici même le crime est considéré comme un art ... oui, je pense que je pourrais faire quelque chose de mon savoir ici ... à vous de me dire si vous en avez besoin

Page 2 sur 6 PremièrePremière 1234 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. La vie de garçon de bureau
    Par Folken dans le forum La Grande Bibliothèque Impériale
    Réponses: 36
    Dernier message: 11/05/2006, 10h45
  2. [Bâtiment] Bureau des petites annonces
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 44
    Dernier message: 04/12/2005, 14h22
  3. [Batiment]Le bureau des mages de guerre
    Par Garfield dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/10/2005, 22h11
  4. [Bâtiment] Bureau des renseignements
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 31
    Dernier message: 16/06/2005, 18h35
  5. [Bâtiment] Bureau des contributions
    Par Perdigan Foxglove dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/02/2004, 03h56

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252