Page 5 sur 8 PremièrePremière ... 34567 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 121 à 150 sur 223

Discussion: [Quête] Disparition de Streen

  1. #121
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 485
    Lorsque Sylveneige revint à l’auberge, Martin et le faucheur s’y trouvaient déjà. Ce fut Martin qui vit arriver Sylveneige la première.
    -Tiens voilà la poupée qui est de retour dit il en lui faisant un clin d’œil.
    Le faucheur quand à lui conserva un air inexpressif tout comme le ton de sa voix.

    -Le faucheur voir que vous êtes revenue victorieuse de votre mission. Il vous respecte désormais et de joindra à vous pour votre mission. Martin, as-tu bien pris tout ce que le faucheur t’avait demandé?
    -Oui bien sur.
    Martin ouvrit un sac dans lesquels étaient disposés plusieurs objets : une dague, deux cimeterres, un casque, une bague ainsi qu’un cylindre. Ces objets n’étaient qu’ordinaires mais correspondaient également aux artefacts volés.
    -Maintenant Sylveneige ajouta le faucheur, venez installer votre objet prés de ceux-ci.
    Ma bio rp est ici

  2. #122
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    4 721
    Sylveneige alla coller sans façons une bise sur la joue de Martin.

    - Ca va, Martinounet ? Je vous ai manqué, j'espère ?

    Elle posa l'artefact dans le sac à côté des autres... En tentant autant qu'elle pouvait de paraître le moins étonné possible. Dur.

    - Bon, maintenant qu'on est blindé, on y va ? Ah boudiou, non, c'est demain ! oh nom d'un kobold, le temps ne pourrait pas passer un peu plus vite ?

  3. #123
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 485
    Ravi, Martin passa un bras autour de l’épaule de Sylveneige.
    -Mais bien sur que vous m’avez manqué mon cœur. Comment pourrais je me passer de vous ?
    Le faucheur les fixa d’un regard glacial.
    -On peut remettre les amourettes plus tard que l’on se concentre sur notre mission ?
    Il retira la pierre qu’avait posé Sylveneige puis dit :
    -Regardez bien les objets dit le faucheur. Pour le moment, ils paraissent tout à fait ordinaires, ce qui est logique puisqu’ils le sont.
    -Vas-tu nous dire ce que tu comptais faire avec ?
    -Le faucheur y arrive. Il a demandé à Martin ce soir de se procurer le même type d’objets que les artefacts c’est-à-dire une dague, deux cimeterres, une bague, un casque ainsi qu’un cylindre. Bien entendu, ces objets n’ont aucune propriété. Maintenant, je vais poser la pierre à coté des ces objets, regardez bien.
    Il exécuta son action et soudain, tous les objets s’illuminèrent. Tous semblaient avoir pris une teinte…magique.
    -Alors qu’en pensez vous ? demanda t’il satisfait.
    Eberlué, Martin poussa un cri de surprise :
    -C’est splendide mais pourquoi avoir fait tout ca ? Quel était le but ?
    -Le faucheur y vient. Qu’en pensez vous Sylveneige ?
    Ma bio rp est ici

  4. #124
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    4 721
    Sylveneige était en admiration devant la brillance des objets née de la seule présence de l'artefact prismatique.

    Revenue de sa stupeur, elle parvint à articuler à l'attention de Martin :


    - Mais la vraie question, tendre Martinounet, c'est comment avez-vous pu survivre jusqu'à maintenant sans connaître ma charmante personne ? Vous deviez vous sentir perdu, s'pas ?

    Quelle prouesse, d'avoir réussi à collecter des objets aussi semblables aux artefacts !

    - Je n'ai qu'un mot, messire le Faucheur : Bravo. C'est magnifique. Où avez-vous trouvé des objets aussi ressemblants ? Si vous pouvez le dire sans gâcher vos petits secrets, bien sûr.

  5. #125
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 485
    Martin éclata de rire :
    -Avant de vous connaître, j’ai eu de nombreuses conquêtes savez vous ?
    Le faucheur le fusilla du regard histoire de montrer qu’il y avait plus important.
    -Les objets, c’est Martin qui est allé les rechercher. Quand à leur magnificence, c’est grâce à vous Sylveneige. L’artefact leur donne cette apparence mais ce n’est en réalité qu’une illusion. Cet objet appartenait au faucheur avant que la douane luménienne ne le confisque.
    Il prit une profonde inspiration avant de reprendre :
    -Bref voilà pourquoi le faucheur vous a demandé tout ceci. Demain soir, nous ferons l’échange : les artefacts contre Streen. Normalement tout devrait bien se passer. Les objets sont faux mais ses ravisseurs n’y verront que du feu. Ils croiront que nous leur apportons les vrais objets. Et un sort de détection des illusions n’y donnera rien puisque ce n’est pas de la magie mais l’objet en question qui s’en charge. A présent avez-vous des questions ?
    Ma bio rp est ici

  6. #126
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    4 721
    - Oh, concernant les objets, non, j'ai parfaitement compris.

    Sylveneige fixa Martin droit dans les yeux et lui asséna :

    - Concernant la réflexion sur vos nombreuses conquêtes, vous êtes désormais grillé... Faudra en faire des tonnes, si vous voulez revenir sur ma liste des amants possibles.

    Elle sourit d'une oreille à l'autre.

    - Enfin, si vous vous en souciez vraiment. Mais pour le petit en-cas dans votre chambre, pour l'instant c'est râpé.

  7. #127
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 485
    Le faucheur mit tous les objets dans le sac et dit :
    -Rendez vous demain 20 heures à l’auberge. Le faucheur vous laisse les deux tourtereaux .
    Martin pris totalement au dépourvu finit par esquisser un sourire :
    -Sylveneige voyons fit il avec une gestuelle emphatique, il est évident que nous ne pouvons qu’être ensemble. Les conquêtes que j’ai eues sont terminées depuis longtemps alors pourquoi s’en soucier ? Une belle plante comme vous ne peut que tomber sous le charme du plus bel homme de Luménis. Néanmoins, vous avez raison sur un point, nous ne terminerons pas la soirée ensemble, on se l’était promis tout à l’heure. Alors voyez vous ? Je suis très patient. Vous avez la preuve que j’attendrai aussi longtemps qu’il le faut rien que pour vous.
    Ma bio rp est ici

  8. #128
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    4 721
    - Au revoir, messire le Faucheur.

    Sylveneige sourit derechef, de manière nettement moins ironique.

    - Ah Martin, vous savez vous rattraper aux branches... C'est bien. Franchement, à part dormir et taquiner un peu Lumi, je n'ai rien de terrible à faire... Mais vous avez raison, nous nous verrons demain matin. Ou au repas de ce soir ?

    L'elfe bâilla.

    - Au fait, quelques tartines ne seraient pas de refus... Faim. Un petit creux, Martin ?

    Sylveneige se dirigea vers les cuisines et y héla un des serveurs.

  9. #129
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 485
    Martin esquissa un petit sourire avant de reprendre :
    -D’accord pourquoi pas. Après tout, tout travail demande réconfort mais après, je dois retourner au temple pour dormir. Il ne faut pas oublier d’être en forme pour demain.
    Il réfléchit avec un grand sourire rêveur :
    -D’ailleurs demain avant 20 heures, que voudrez vous faire Sylveneige, souhaiterez vous vous balader à mon bras ?
    Ma bio rp est ici

  10. #130
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    4 721
    - Bien sûr, Martinounet. Vous savez bien que j'aurais grand plaisir à me balader avec vous. Si nous visitions les échoppes de l'esplanade, demain ? Et je remangerais bien un poulet à la crème et aux morilles, moi...

    Ce disant, Sylveneige s'attaqua à la charcuterie et au pain apportés par le serveur. Elle servit deux gobelets de bière fraîche et en tendit un à Martin, avant de reprendre un tartinage effréné.

  11. #131
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 485
    Martin prit l’air ravi :
    -Hé bien ce sera un grand plaisir pour moi. Mais dîtes moi Sylveneige, une fois que nous aurons libéré Streen, que ferez vous ? Voudrez vous partir avec moi ? On pourrait rester longtemps ensemble et visiter de nombreux endroits.
    Ma bio rp est ici

  12. #132
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    4 721
    - Oh Martinounet, tenons-nous en au présent. On ne sait jamais ce que l'avenir nous réserve, vous savez.

    Sylveneige venait de terminer le tartinage élégant du meilleur pâté aux cèpes de Dame Poikarea sur une énorme tranche de pain noir. Elle coupa l'immense tartine en deux.

    - Tenez, Martin chéri, mangez, cela vous fera du bien.

  13. #133
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 485
    Martin mit une main sur son front :
    -Mais bien sur, où avais je la tête ? Pardonnez moi ce doit être la fatigue qui me prend. C’était bien entendu trop maladroit de ma part. Nous devons d’abord retrouver Streen, nous aviserons après.
    Néanmoins Martin prit la tartine entre ses mains de bon cœur.
    -C’est magnifique Sylveneige, on peut dire que vous avez du goût. Ce pâté est vraiment délicieux et vous savez si bien tartiner.
    Il mangea tout en adressant des regards enjôleurs à l’elfe. Puis il poussa un bâillement qui lui fit prendre une décision.
    -Je suis désolé mais je suis un peu fatigué voyez vous ? La journée a été éprouvante. Il va falloir que je retourne au temple pour dormir. Mais je vous rassure, demain nous aurons encore beaucoup de temps à passer ensemble.
    Il s’approcha davantage de Sylveneige et lui prit la main :
    -En tout cas j’ai passé une merveilleuse journée grâce à vous. Merci Sylveneige.
    Puis il se pencha vers elle et l’embrassa doucement sur les lèvres. Enfin il partit non sans avoir adressé un clin d’œil à Sylveneige et avoir dit :
    -A demain mon amour.

    HRP: tu peux continuer à poster pour ton personnage pour la nuit ou le lendemain matin ou le lendemain à 20H. A toi de voir.
    Ma bio rp est ici

  14. #134
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    4 721
    Oh punaise, pensa Sylveneige. Il allait falloir remettre un peu de distance avec le Martinounet, sinon ça finirait en capilotade avec Streen...

    C'est vrai, sortir un peu avec Martin, c'était bien mignon, mais l'elfe ne pensait en réalité qu'à son très cher Streen.

    Enfin ! un baiser parfumé au délicieux pâté de Dame Poikarea, c'était tout de même bien agréable !

    La soirée se termina en silence. Sylveneige remporta elle-même la nourriture dans les cuisines, y prit un broc d'eau fraîche, finit son gobelet de bière, puis monta lentement l'escalier jusqu'à sa chambre.

    Elle installa confortablement Lumi près du lit, se déshabilla, versa l'eau du broc dans la cuvette et se lava avec un morceau de savon. Elle savonna son index droit et se mit à frotter ses dents et ses gencives, grimaçant au goût amer.

    Enfin, fourbue, elle s'installa dans le lit, et se cacha entièrement sous l'édredon.

    Lumi émit un léger bruit flûté, et le silence envahit la pièce.

  15. #135
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 485
    Le lendemain matin, Sylveneige fut accueillie en bas de l’auberge par une table qui lui était réservée. Martin était présent et avait préparé du pain, de la confiture, du beurre ainsi que du pâté donné par Dame Poikarea. Il était entrain de faire des tartines. Lorsqu’il aperçut Sylveneige, il lui dit :
    -Bonjour Sylveneige, avez-vous bien dormie ? Je vous ai préparé des tartines. Venez manger, tout est prêt.
    Ma bio rp est ici

  16. #136
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    4 721
    - Ah bonjour Martin. Bien dormi ? Oh les belles tartines !

    Sylveneige se pencha sur la tartine la plus proche et l'examina de près.

    - Pas mal, Martinounet, pas mal... Bon, je vous explique.

    Elle prit une tranche de pain, attrapa le beurrier et un couteau.

    - Regardez bien. Il faut estimer du regard la surface du pain pouvant recevoir un ingrédient quelconque. Ici le beurre. Vous préparez le beurre en râclant avec le couteau. Vous attendez quelques secondes, pour que le beurre s'aère. Oui, j'ai bien dit "s'aère" ! c'est le contact de l'air qui lui permettra d'exhaler tout son goût. Ensuite vous déposez le beurre sur toute la tartine. On n'oublie pas les coins ! on tartine même les trous du pain !

    Joignant le geste à la parole, Sylveneige tartina somptueusement.

    - Une fois les trous du pain bouchés, on peut tartiner la confiture par-dessus ! et rien ne coule par en-dessous, on ne se poisse pas les doigts !

    L'elfe appliqua une couche de confiture de cassis avec la même dextérité. Puis la tendit à Martin.

  17. #137
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 485
    Martin siffla d’admiration en entendant Sylveneige.
    -Hé bien poupée, je vois qu’on en apprend des choses avec vous. Vous savez vous y prendre avec les tartines je vois.
    Puis il accepta la tartine de Sylveneige avec reconnaissance après avoir murmuré un grand merci. Pendant qu’il mangeait, il répliqua :
    -J’ai une idée sur le programme de la journée. A midi et à 19 heures, nous mangerons. Il faudra avoir terminé dernier délai 20 heures. Comme vous le savez, le faucheur est toujours à l’avance et il déteste attendre. Pour le reste, que souhaitez vous faire ?
    Ma bio rp est ici

  18. #138
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    4 721
    - Allons sur l'esplanade ! j'ai envie de faire quelques courses ! une chemise fine pour les grandes occasions, des bottines pour les sorties... Des trucs de fille, quoi...

    Sylveneige avait attaqué les tartines de Martin. Elle leva les sourcils : vraiment pas mal, ces tartines, même si la technique de tartinage était un peu éloignée de son rituel.

    Elle tendit un morceau de tartine à Lumi, qui en fut tout à fait content. Encore un bon point pour Martin.

  19. #139
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 485
    Durant toute la matinée, Martin accompagna Sylveneige sur l’esplanade. Même s’il était moins intéressé que sa compagne par les boutiques, il la laissa aller où bon lui semblait et de faire contre mauvaise fortune bon cœur. Après tout, quoi de mieux que de donner une liberté totale à sa compagne et de lui proposer de prendre les articles trop lourds si après ils devaient se lancer dans une relation plus profonde. Pour le moment, Martin était ravi de la compagnie d’une si belle plante comme il le disait si bien. Cela le suffisait à le rendre heureux.

    HRP : on passe au soir quand tu le souhaites.
    Ma bio rp est ici

  20. #140
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    4 721
    Côté repas, Sylveneige n'oublia pas le déjeuner, même plongée à corps perdu dans les charmantes boutiques de l'esplanade.

    Ils retournèrent à l'auberge, où malheureusement le poulet à la crème et aux morilles n'était plus au menu. Sylveneige faillit déclarer qu'ils allaient manger ailleurs, mais se retint à temps. Si ça continuait, Martin allait penser qu'elle ne pensait qu'à manger.

    L'elfe réussit à persuader son Martinounet de retourner à l'esplanade, où elle devait revoir une chemise de batiste d'un bleu clair absolument sublime - elle avait acheté la vert sombre, mais il lui restait assez d'argent pour prendre aussi la bleue.

    Le reste de l'après-midi se passa à découvrir les beaux quartiers de Lumenis.

    A la fin du jour, il retournèrent à l'Ombre de l'Arbre pour un rapide casse-croûte, composé de soupe, pain et fromage.

  21. #141
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 485
    Aux alentour de 19h45, Martin et Sylveneige avaient presque finis de dîner. A ce moment là, une voix derrière eux les fit sursauter.
    -Le faucheur est arrivé.
    Ils se retournèrent et virent leur allié toujours enveloppé de noir qui les attendait. Il portait ses deux dagues attachées à sa ceinture et transportait le sac contenant tous les objets. Puis lorsque le repas fut fini, il déclara :
    -Quand vous aurez fini, assurez vous de ne rien avoir oublié, on ne reviendra pas avant d’avoir libéré Streen. Êtes vous prêts tous les deux ?
    Ma bio rp est ici

  22. #142
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    4 721
    Sylveneige murmura un "oui" à peine audible et courut chercher ses armes dans sa chambre.

    Elle y resta quelques minutes avant de redescendre.


    - On y va ? Moi j'ai mis toutes les chances de notre côté : j'ai mis la chemise vert sombre que j'ai achetée cet après-midi. Elle va me porter bonheur.

    La rôdeuse cala son Lumi chéri sur son épaule droite. L'oiseau passa aussitôt sur son épaule gauche avec de petits cris rageurs.

  23. #143
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 485
    -Je suis prêt aussi répondit Martin.
    -Parfait, dans ce cas, nous ne devons pas tarder. La clairière dorée est à environ une heure de marche de Luménis.
    Ils sortirent tous trois de la ville après que Martin aie échangé quelques mots avec la garde de luménis. Il leur annonça leur intention de revenir d’ici deux ou trois heures. Puis sans un mot, le faucheur les guida à travers une campagne puis une forêt remplie de broussailles. Péniblement ils s’enfoncèrent dans celle-ci, luttant contre les ténèbres qui les entouraient. Au bout d’un moment, le faucheur s’arrêta.
    -Stop arrêtez vous !
    Il sortit ses dagues et regarda dans tous les coins, comme si quelque chose l’avait effrayé.
    Ma bio rp est ici

  24. #144
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    4 721
    Sylveneige se sentait heureuse et pleine d'optimisme. Heureuse parce que la nature avait toujours un effet bénéfique sur son humeur. Optimiste, parce qu'elle était confiante : on allait retrouver Streen !

    Lorsque le Faucheur s'arrêta, visiblement inquiet, elle tendit l'oreille. Et son infravision tenta de voir l'invisible.

  25. #145
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 485
    Le faucheur ne possédait pas l’infravision comme Sylveneige mais il avait l’ouïe fine. Lorsqu’il comprit, il affirma :
    -Nous sommes épiés. Je ressens la présence de personnes qui nous suivent. On ne peut pas rester ici à ne rien faire. Que proposez vous ? Soit nous courrons pour nous rendre le plus vite possible à la clairière dorée en espérant les semer. Soit nous nous cachons et nous attendons que nous poursuivants passent. Je connais une cachette où ils ne nous trouverons pas dans le coin.
    Martin haussa les épaules.
    -Moi je suis la décision de Sylveneige. Poupée, nous attendons votre décision.
    Ma bio rp est ici

  26. #146
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    4 721
    Sylveneige voyait de lointaines silhouettes. Qui se rapprochaient dangereusement.

    - Hum... Êtes-vous sûr de votre cachette ? Idéalement, il faudrait que nous puissions les voir sans être vus... Votre cachette le permet-elle ?

    La rôdeuse réfléchit rapidement.

    - Si nous fuyons, nous courons le risque que les poursuivants soient plus rapides... Ou pire, qu'ils arrivent à la clairière au moment de l'échange. Et fassent rater la libération de Streen.

    Ce dernier point était le souci majeur. Comment être certain que les bandits rendraient son compagnon vivant ? Qu'ils ne voleraient pas les artefacts purement et simplement, leur laissant un cadavre sur les bras ?

    Sylveneige frémit d'angoisse.

  27. #147
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 485
    Le faucheur hocha la tête.
    -Si nous choisissons de nous cacher dès maintenant, il y a peu de chances que nos poursuivants nous retrouvent. Ils croirons plutôt que nous avons cherché à les semer…en supposant qu’ils viennent bien pour nous. Mais le faucheur ne peut garantir que nous les verrons. Néanmoins, il comprend votre point de vue. S’ils arrivent à l’endroit où se trouve Streen, ses ravisseurs croiront que nous ne sommes pas venus seuls et ils pourraient l’exécuter sans autre forme de procès. Cependant, le faucheur opte pour se cacher mais c’est vous qui prendrez la décision.
    -Poupée, c’est le moment où jamais de prendre votre décision, ils arrivent.
    Ma bio rp est ici

  28. #148
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    4 721
    - Oui, oui, on se cache.

    Sylveneige en avait un peu marre des beaux gosses incapables de comprendre à demi-mot.

    Avec Streen, ç'aurait été différent... Des larmes perlèrent à ses yeux.

  29. #149
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 485
    Le faucheur indiqua à Martin et Sylveneige quelques taillis où il était possible de se cacher. Aucun des deux hommes n’avait prêté attention aux larmes de Sylveneige. Ils étaient trop préoccupés pour s’en apercevoir. Après un long moment, ils virent plusieurs personnes qui marchaient en file indienne. Chacune possédait une torche pour se guider dans la nuit. Sylveneige en dénombra de là où elle était une douzaine et tous portaient des arcs et des carquois de flèche dans leur dos. Mais elle était trop loin pour savoir qui étaient ces silhouettes. Lorsqu’ils furent partis, le groupe attendit un moment et le faucheur alla s’assurer que la voie était libre avant de partir.
    -Poupée demanda Martin, qu’avez-vous pu voir sur nos poursuivants ?
    Ma bio rp est ici

  30. #150
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    4 721
    - Eh bien, ce ne sont pas des elfes, aucun n'a l'infravision. Je le déduis, parce qu'ils ont chacun une torche, hein... Ils sont douze, pas moins... Chacun armé d'un arc et de carquois. Des chasseurs, probablement...

    Sylveneige fit un mouvement qui faisait inévitablement penser à un chien qui s'ébroue.

    - Fichus cheveux ! bon... Mais une chose me tracasse : si ce sont des chasseurs, pourquoi ne pas aller chasser de jour, alors qu'ils ne peuvent rien y voir de nuit ? Ou alors, leur lieu de chasse est très lointain et ils veulent profiter du petit matin...

Page 5 sur 8 PremièrePremière ... 34567 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [BGT] Disparition d'un chapitre
    Par Cyless dans le forum Baldur's Gate Reloaded : les mods TUTU et Baldur's Gate Trilogy
    Réponses: 2
    Dernier message: 07/04/2012, 11h57
  2. [BG1][BUG] Disparition de La Balafre
    Par Ezekiel dans le forum La Taverne de Château-Suif (Baldur's Gate 1)
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/07/2011, 16h44
  3. [DAO][BUG] disparition dlc
    Par luciola dans le forum Les Secrets de Dragon Age: Origins
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/09/2010, 15h37
  4. [Quête : Tel est pris qui croyait prendre] Groupe 1 : Streen
    Par Taliesin dans le forum La Côte de la Lumière
    Réponses: 88
    Dernier message: 31/05/2010, 15h30
  5. Bug de disparition des corps
    Par Non inscrit dans le forum La Taverne de Château-Suif (Baldur's Gate 1)
    Réponses: 8
    Dernier message: 14/10/2008, 09h47

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253