Page 4 sur 8 PremièrePremière ... 23456 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 91 à 120 sur 223

Discussion: [Quête] Disparition de Streen

  1. #91
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 485
    Le faucheur ne bougea pas d’un pouce.
    -Pas maintenant, pas question que le faucheur se montre en plein jour. Rendez vous ce soir sur les docks à 23 heures.
    Puis Martin profita de la situation pour dire :
    -Vous venez poupée ? Il est midi et c’est bientôt l’heure du repas et il faut retourner à l’auberge.
    Ma bio rp est ici

  2. #92
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    4 684
    - Très bien, messire Faucheur. A tout à l'heure, donc.

    Sylveneige passa son bras sous celui de Martin.

    - Martinounet, vous ne m'en voulez pas trop de vous avoir traité de maladroit ? Avant d'aller manger, je vous propose une balade en ville... Et puis, nous ne sommes pas obligés d'aller manger à l'Ombre de l'Arbre... Une jolie taverne dans les beaux quartiers, ça vous dirait ?

  3. #93
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 485
    -Hé mais la poupée a parfois de bonnes idées répliqua Martin.
    Ravi, il laissa Sylveneige prendre les devants.
    -Oh et à ce propos, ne vous en faîtes pas pour votre terme. Un homme comme moi ne peut que pardonner à une ravissante demoiselle. Alors où voulez vous aller ? Nous pouvons également nous balader sur la plage et nous fondre parmi les couples d’amoureux non ? Qu’en pensez vous ?
    Ma bio rp est ici

  4. #94
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    4 684
    - Oui et non. Allons dans un autre quartier, tester la cuisine d'une autre auberge !

    Sylveneige frissonna.

    - Mais pour ce qui est de se balader sur la plage... Non merci. Cette plage est liée à des souvenirs... Disons difficiles.

    L'elfe soupira. Et cette plage était liée à Streen.

    Bras dessus bras dessous, les deux comparses filèrent vers les beaux quartiers de Lumenis.


    http://www.baldursgateworld.fr/lacou...tml#post322237

  5. #95
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 485
    En provenance de l'auberge: http://www.baldursgateworld.fr/lacou...tml#post322433

    Lorsque Sylveneige arriva sur les docks vers 23h, le faucheur était déjà présent.
    -Vous êtes en retard souffla t’il lorsqu’elle arriva.
    Sans ajouter un mot, il conduisit l’elfe à travers une série d’entrepôts. Puis il s’arrêta devant l’un d’eux et ordonna à Sylveneige de se baisser derrière un tonneau. L’entrepôt en question était plus grand que les autres du fait qu’il n’était pas de plein pied mais possédait deux étages en plus. Au deuxième étage, elle distingua à travers la fenêtre une vive lueur comme si une accumulation de bougies étaient présentes dans la pièce. Une autre lueur mais plus faible était présente au premier étage. Toutes les autres pièces étaient totalement sombres. Il était immense, il devait faire trois cent mètres de long sur cent cinquante mètres de large. Il était très vieux et paraissait délabré mais les lueurs indiquaient qu’ils n’était pas abandonné pour autant. Le faucheur finit par déclarer :

    -Voici l’ordre de mission. Vous devez ramener un objet prismatique et transparent dans le bureau des badges. Le faucheur n'est jamais entré dans cet entrepôt car il est interdit au public mais il parierait qu’il se trouve à proximité voire dans la pièce éclairée au deuxième étage. Cet entrepôt est central. C’est lui qui permet de gérer tout l’administratif sur les quais. Vous y trouverez par ailleurs le registre des entrées sorties, du contenu des caisses, des prises de la douane. Le faucheur a appris que les objets que la douane confisquait se trouvaient dans le bureau des badges. Vous devez y pénétrer, récupérer l’objet et revenir à l’Ombre de l’Arbre. Pour commencer, il existe deux gardes qui patrouillent autour du bâtiment et un qui garde la porte d’entrée. Si vous êtes repérée, ils vous interpelleront mais vous demanderont de vous éloigner. Vous pouvez utiliser un stratagème pour rentrer ou bien passer par le toit en passant par la gouttière puis par une trappe mais attention car un veilleur de nuit passe dans toutes les pièces.
    Il désigna la faible lueur qui se déplaçait.
    -Surveillez de l’extérieur ses gestes pour l’éviter au mieux. Il se rend à tous les étages. Ensuite vous devrez utiliser plusieurs clés qui vous mèneront jusqu’au bureau des badges. Faîtes attention car un bureaucrate travaille dans la pièce du deuxième étage. Par ailleurs si l’alarme est donnée, vous serez confrontée à un afflux de gardes qui débarqueront et pour une intrusion dans un bâtiment, vous finirez derrière les barreaux.
    Il sortit un petit bâtonnet en disant :
    -Voici un allume-feu. Il produira une flamme chaque fois que vous le frotterez sur une surface dure. Le sol ou les murs devraient suffire. Il fonctionne autant de fois que l’on veut mais si vous devez l’éteindre, soufflez sur la flamme. Vous pouvez prendre des cierges si vous en trouvez au rez-de chaussée. Maintenant je n’ai plus qu’à vous souhaiter bonne chance. Mais avant de démarrer, avez-vous des questions ?
    Dernière modification par Streen ; 28/07/2013 à 23h41.
    Ma bio rp est ici

  6. #96
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    4 684
    C'était une Sylveneige en pleine forme, ragaillardie par une sieste, qui avait rejoint le Faucheur.

    Elle écouta attentivement ses explications, par avance heureuse de l'action qui s'annonçait.

    - Oui. Auriez-vous un plan - ou quelque chose qui y ressemble, un vague croquis me suffirait - de cet entrepôt ? En fait, je veux juste bien localiser la salle des badges. Au deuxième étage, certes, mais l'étage est grand... Et il serait utile, même si la pièce est la seule éclairée, quelle est la fonction des pièces voisines... S'il s'agit de salles de repos pour les gardes et le veilleur de nuit, par exemple...

    Elle considéra le bâtiment.

    - Je ne suis pas une crocheteuse de serrures émérite, et passer pas le toit me paraît être le plus judicieux. D'autant plus que la salle qui nous intéresse est au dernier étage.

    Sylveneige étira ses membres, se préparant physiquement à une bonne grimpette.

  7. #97
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 485
    Le faucheur réfléchit aux propos de Sylveneige.
    -Pour les gardes, vous n’avez pas de soucis à vous faire une fois que vous serez à l’intérieur car il y a seulement le veilleur de nuit qui se déplace constamment et l’homme qui travaille dans le bureau, les autres étant dehors. Cela dit vous ne devrez pas traîner une fois que vous voyez un garde passer devant la gouttière car ils sont deux à patrouiller et font sans arrêt le tour du bâtiment. Une fois que vous serez sur la gouttière, le faucheur ne pense pas que l’un d’eux jette un œil au-dessus de lui. Quand aux salles, le faucheur ne les connais malheureusement pas et il n'a pas de croquis. Il sait uniquement que la salle des badges est au deuxième étage mais un écriteau est inscrit devant chaque porte, vous devriez le trouver sans mal.
    Il s’interrompit avant de reprendre :
    -Ha le faucheur oubliait, l’allume-feu vous sera de peu d’utilité pour voir étant donné que vous semblez posséder l’infravision mais vous pouvez l’utiliser comme diversion.
    Dernière modification par Streen ; 28/07/2013 à 23h43.
    Ma bio rp est ici

  8. #98
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    4 684
    - Bien... J'y vais.

    Sylveneige chercha la gouttière. La trouva. Regarda rapidement si aucun garde n'était dans le coin. Fit un bond gracieux vers une prise prometteuse de la gouttière. Vers le genre de truc dont seuls les professionnels savaient le nom.

    Aussi agile qu'un chat, Sylveneige grimpa prestement jusqu'au toit, puis rampa le long de la gouttière, afin de passer la plus inaperçue possible.

    Avisant enfin la trappe, elle choisit de ramper jusqu'à elle, l'ouvrit sans difficulté. Entendant un léger bruit, elle la referma doucement, attendit une vingtaine de secondes puis la rouvrit. Le bruit s'était tu.

    Elle se glissa à l'intérieur, se laissa tomber au sol sans bruit dans le couloir et se dirigea vers la droite.

    Sylveneige regarda autour d'elle : il était impératif de trouver une cachette au cas où le veilleur de nuit passe.

  9. #99
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 485
    Sylveneige ne pouvait de là où elle était voir le veilleur de nuit. Il se trouvait lui aussi à l’intérieur du bâtiment. Toutefois elle ne le croisa pas mais elle savait qu’il se déplaçait sans arrêt et qu’aucune cachette n’était sure. Lorsqu’elle regarda à droite, elle vit portes menant à deux bureaux. Sur leurs étiquettes, était écrit « bureau des badges » pour l’une et sur l’autre « bureau des arrivées ».
    Ma bio rp est ici

  10. #100
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    4 684
    Etait-ce de la chance ? Sylveneige savait que c'était en tous cas le signe qu'il ne fallait pas relâcher son attention. Combien de missions échouaient pour ce bête relâchement, dû à une confiance aveugle en la chance ?

    Elle se faufila près de la porte du bureau des badges et y colla son oreille. Elle fit de même avec la porte du bureau des arrivées.

  11. #101
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 485
    Le veilleur de nuit ne vint toujours pas. Quand aux portes du bureau des badges et des arrivées , Sylveneige n’entendit rien derrière.
    Ma bio rp est ici

  12. #102
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    4 684
    Sylveneige tenta d'ouvrir doucement la porte du bureau des badges.

    "Doucement" ne posa pas de problème particulier.
    "Ouvrir", si.

    Cette fichue porte était fermée. A clef.
    Dernière modification par Féérune ; 29/07/2013 à 22h30.

  13. #103
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 485
    HRP : Ne t’inquiete pas, tu trouveras ce qu’il faut en temps voulu.

    Malheureusement, la porte était close. Elle devait nécessiter une clé même si Sylveneige ignorait laquelle.
    Ma bio rp est ici

  14. #104
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    4 684
    Sylveneige tenta donc la porte du bureau des arrivées, avec la même délicatesse.

    Une fois à l'intérieur, elle enjamberait la fenêtre pour se glisser jusqu'à la fenêtre de cette fichue salle des badges. Une fenêtre est toujours plus facile à forcer qu'une solide porte de chêne.

  15. #105
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 485
    La salle du bureau des arrivées était bien étrange. Il s’agissait de la salle où les transmissions et les nouvelles affluaient. Sylveneige y vut un bureau mal rangé, de la paperasse qui traînait partout. Mais ce n’était pas tout, une chaine d'une matière étrange défilait en continu. Normalement, lorsqu’in posait un objet sur cette chaîne, elle rejoignait le bureau des badge et l’objet y était disposé. Sylveneige ne voyait pas d’accès au bureau des badges hormis une légère ouverture qui permettait de faire passer les objets présents sur la chaîne. Sylveneige pouvait se glisser sur celle-ci et atterrir dans la salle. Néanmoins, rien ne garantissait qu’elle ne passerait pas sous un empaleur voire un broyeur. Sinon, il existait une porte de l’autre coté de la salle.
    Dernière modification par Streen ; 30/07/2013 à 18h10.
    Ma bio rp est ici

  16. #106
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    4 684
    Sylveneige regarda, curieuse, cette étrange matière...

    HRP : vire-moi ce PLASTIQUE !!!


    Sylveneige alla examiner la porte. Elle colla son oreille contre le bois, puis tourna doucement la poignée.

  17. #107
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 485
    Lorsque Sylveneige ouvrit la porte de l’autre coté de la salle, elle ne vit qu’un escalier qui permettait de descendre. Il devait probablement mener à l’étage inférieur.
    Ma bio rp est ici

  18. #108
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    4 684
    HRP j'espère que tu saisis combien ce plastique est incongru - et désagréable, y'en a partout de cette saloperie - en RP... Et puis, à quoi bon mentionner la matière de cette fichue chaîne ?

    La porte ne présentait a priori aucun intérêt... Mais peut-être y avait-il un accès, un autre escalier remontant dans le bureau des badges ?

    Sylveneige descendit donc précautionneusement, tendant l'oreille à tout bruit suspect. Elle fit attention à tester chaque marche : le risque de grincement, sur ces marches mal entretenues, était réel.

    Tout en descendant l'escalier, elle pensa que l'autre alternative pour entrer dans la salle tant convoitée était de passer par l'ouverture qui laissait passer la chaîne, comme les objets qu'elle avait vus sur cette voie.

    Comment fonctionnait la chaîne ? Pouvait-elle risquer de passer par l'ouverture, comme un banal objet ?

    Mauvaise idée, certainement. Bien que l'idée d'une découpeuse-d'objets-en-tranches au bout de la chaîne soit hautement improbable ! de toute façon, avant de se lancer - s'il le fallait absolument - elle testerait le système sur un objet.
    Dernière modification par Féérune ; 30/07/2013 à 19h18.

  19. #109
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 485
    Alors qu’elle descendit les marches, Sylveneige arriva le long d’un corridor. A gauche se trouvaient de nombreux bureaux mais personne ne s’y trouvait dans aucun d’entre eux. A sa droite, se trouvait le mur de pierre. Soudain, elle entendit un bruit de pas qui s’amplifiait : pam, pam,pam. Il s’agissait d’un bruit de pas et étant donné l’intensité, les pas venaient vers elle. De l’autre coté du corridor se trouvait une lueur qui s’approchait petit à petit. Il devait s’agit du veilleur de nuit qui s’approchait avec une lanterne. Sylveneige avait le choix entre remonter au bureau des arrivées ou se cacher dans l’un des bureaux à proximité.
    Ma bio rp est ici

  20. #110
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    4 684
    Sylveneige tenta l'un des bureaux, appuyant à la fois vivement et très discrètement sur la poignée. Espérant que la pièce ne soit pas fermée - mais pourquoi le serait-elle ?

  21. #111
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 485
    La porte portait comme mention « bureau de services ». La pièce était assez petite. Elle contenait un bureau, deux chaises disposée de chaque coté de celui-ci. Elle ne contenait rien d’autre. La fenêtre permettait de voir les docks la nuit du haut du premier étage. Sylveneige réalisa que le veilleur de nuit rentrait dans chaque pièce avec sa lanterne. Et grâce à une petite fenêtre qui donnait sur la pièce d’a coté, elle s’aperçut qu’il était dans celle-ci. Elle n’avait plus que quelques secondes pour se cacher avant que le gardien ne sorte puis ne rentre dans cette pièce.
    Ma bio rp est ici

  22. #112
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    4 684
    Sylveneige se glissa prestement hors de la salle, profitant de ce que le veilleur de nuit était encore dans la pièce d'à côté. Elle remonta l'escalier quatre à quatre, à la manière d'un chat.

    De nouveau, elle se retrouvait dans la pièce qui jouxtait le bureau des badges.

    Elle réfléchit. Inévitablement le veilleur monterait à son tour l'escalier, inévitablement il passerait dans chaque pièce pour contrôler qu'aucun intrus ne s'était introduit ou laissé enfermer dans l'entrepôt, qu'aucun voleur n'agissait cette nuit.

    Elle réfléchit encore. Si le bureau des badges était fermé, le veilleur devait en avoir la clef. Et il entrerait avec cette clef.

    Sylveneige eut enfin l'Idée : si elle ouvrait la porte de la salle où elle était, il lui suffirait de se dissimuler derrière. Ensuite, lorsque le veilleur sortirait et tirerait la porte derrière lui, elle attendrait d'être sûre de la direction qu'il prendra pour sortir discrètement de la pièce et le suivre jusqu'au bureau des badges.

    Puis elle entrerait dans le bureau des badges en utilisant son don de furtivité et se dissimulerait encore derrière la porte, le temps que le veilleur de nuit finisse son inspection.

    Assez raisonnablement, elle pensait que le veilleur était comme tout veilleur de nuit : un peu blasé par un travail plutôt routinier, donc assez peu regardant sur les détails.

  23. #113
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 485
    Sylveneige parvint à sortir sans être vue par le veilleur de nuit. Lorsqu’elle revint dans la pièce précédente, le veilleur de nuit inspecta le bureau des arrivées sans faire vraiment attention à elle. Puis il sortit de la pièce et se dirigea vers le bureau des badges. Au moment où il cherchait la clé dans son trousseau, celle qui permettait d’ouvrir la porte se détacha du trousseau et tomba à terre. Le veilleur de nuit grommela et se baissa en cherchant la clé sans succès. Au moment où il s’apprêtait à la saisir, une voix se fit entendre :
    -Pascal, c’est toi ?
    Impossible de savoir si la voix correspondait à celle du veilleur ou de l’homme qui travaillait au deuxième étage.
    Soudain un éclat de rire retentit puis Sylveneige perçut le bruit d’un cri puis d’un bruit sourd là où se trouvait le veilleur.
    Puis une autre voix dit :

    -A moi le bureau des badges, pauvre sot.
    Ma bio rp est ici

  24. #114
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    4 684
    Sylveneige eut la présence d'esprit d'utiliser l'artefact lumineux fourni par le Faucheur. Elle l'utilisa juste derrière la porte du bureau des arrivées, au niveau des gonds. La lumière subrepticement apparue ferait-elle réagir l'agresseur du veilleur de nuit ?

    Elle l'espérait. S'il venait voir ce qui se passait, elle l'assommerait proprement du plat de son épée.

  25. #115
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 485
    Sylveneige entendit le bruit d’une clé qui tournait puis un bruit dans le bureau des badges comme si quelqu’un fouillait dans des tiroirs. La faible lueur qui provenait de la lanterne était toujours présente. L’agresseur du veilleur était tellement pressé qu’il n’avait pas fait attention à celle produite par Sylveneige.
    Ma bio rp est ici

  26. #116
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    4 684
    Sylveneige n'attendit pas davantage pour se faufiler, toujours en mode furtif, vers le bureau tant convoité.

    Elle entra dans la pièce et ferma doucement la porte derrière elle, épée au poing.

    Aurait-elle le temps d'assommer l'intrus avant qu'il ne s'aperçoive de sa présence ?

  27. #117
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 485
    Lorsqu’elle passa dans le couloir, elle s’apercut que le veilleur de nuit état assommé et que sa lanterne était renversée. Lorsqu’elle pénétra dans la pièce, l’individu prit l’objet qu’il convoitait et cria :
    -Enfin je l'ai
    Il brandit l’objet qui semblait transparent mais aussi prismatique, probablement l’objet que recherchait aussi Sylveneige. Puis l’individu se retourna prêt à tourner els talons. Sylveneige put le voir distinctement. L’homme ressemblait au faucheur car il postait une cagoule et était vêtu de noire. Cependant, ce ne pouvait être lui car la taille n’était pas tout à fait la même, il portait une épée au fourreau et parlait à la première personne contrairement au faucheur. Lorsqu’il aperçut Sylveneige, il poussa un cri de terreur. Il ne s’était pas attendu à trouver une autre personne et son épée était rangée au fourreau.
    Ma bio rp est ici

  28. #118
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    4 684
    - Mais ferme-là, crétin ! marmonna t-elle entre ses dents.

    Ce disant, Sylveneige abattit sa lame à plat sur la tête de l'intrus cagoulé. Elle espéra que le malheureux veilleur n'était pas trop amoché... Mais elle mettrait à profit l'inconscience des deux hommes pour prendre l'artefact recherché par le Faucheur.

  29. #119
    Date d'inscription
    juin 2006
    Messages 
    2 485
    Le cambrioleur s’écroula sous l’arme de Sylveneige. L’objet lui tomba des mains et retomba sur le sol. Il semblait s’agir de celui qui recherchait le faucheur. Sylveneige n’avait plus qu’à le prendre et revenir à l’auberge.

    HRP : inutile de poster à l’auberge, tu peux continuer ici.
    Ma bio rp est ici

  30. #120
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Paris
    Messages 
    4 684
    Sylveneige prit l'artefact. Et s'apprêta à filer, après avoir vérifié que le veilleur de nuit n'allait pas trop mal.

    Elle parvint à redescendre par la gouttière, utilisant la fenêtre qui en était la plus proche.

    Aucun souci. Elle courut à l'auberge de l'Ombre de l'Arbre.

Page 4 sur 8 PremièrePremière ... 23456 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [BGT] Disparition d'un chapitre
    Par Cyless dans le forum Baldur's Gate Reloaded : les mods TUTU et Baldur's Gate Trilogy
    Réponses: 2
    Dernier message: 07/04/2012, 11h57
  2. [BG1][BUG] Disparition de La Balafre
    Par Ezekiel dans le forum La Taverne de Château-Suif (Baldur's Gate 1)
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/07/2011, 16h44
  3. [DAO][BUG] disparition dlc
    Par luciola dans le forum Les Secrets de Dragon Age: Origins
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/09/2010, 15h37
  4. [Quête : Tel est pris qui croyait prendre] Groupe 1 : Streen
    Par Taliesin dans le forum La Côte de la Lumière
    Réponses: 88
    Dernier message: 31/05/2010, 15h30
  5. Bug de disparition des corps
    Par Non inscrit dans le forum La Taverne de Château-Suif (Baldur's Gate 1)
    Réponses: 8
    Dernier message: 14/10/2008, 09h47

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257