Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Discussion: Rp : Guerre des Plaines Brûlantes – Aghoralis assiégée

  1. #1
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 386

    Rp : Guerre des Plaines Brûlantes – Aghoralis assiégée

    Rp : Guerre des Plaines Brûlantes – Aghoralis assiégée


    Rp : Guerre des Plaines Brûlantes – Aghoralis assiégée-aghoralis.jpg


    P
    roéminence visible de très loin au beau milieu des plaines centrales de Dorrandin, la cité se dresse sur un surplomb rocheux. Bien qu'à moitié dissimulés par la végétation verdoyante de la région, ses remparts de roche granitique lui confèrent un aspect ténébreux qui en fait la petite sœur sombre de la capitale. A une première enceinte extérieure protégeant les quartiers d'habitation s'ajoute une seconde enceinte qui enserre la forteresse proprement dite.

    Sentinelle toujours vigilante à la frontière des deux empires, ilot de sécurité au milieu de vastes contrées d'une désolante platitude où il serait vain d'espérer briser un assaut, Aghoralis a été bâtie, peuplée, équipée en prévision d'un inévitable conflit armé. Depuis deux siècles, c'est une bonne dizaine de fois déjà que les hostilités entre les deux grandes cité rivales ont conduit Aghoralis à se trouver au cœur des combats. La cité forte n'est tombée que deux fois, brisée par la famine. Le souvenir des atrocités commises alors est bien ancré dans la mémoire des habitants, qui n'auront besoin d'aucune harangue pour résister jusqu'à leur dernier souffle.

    Aghoralis a connu une spectaculaire période de prospérité ces deux dernières années, grâce aux accords d'Ysté qui en faisaient la plaque tournante des échanges commerciaux entre Manost et Melandis. Elle attirait ainsi marchands et voyageurs en quête d'opportunités. A terme, peut-être aurait-elle pu rivaliser avec le grand port méridonal... Mais si elle fut la première bénéficiaire du rapprochement économique amorcé par Lothringen et Mornagest, elle fut aussi la première victime de l'échec de leur politique. Après l'abrogation des accords d'Ysté, Aghoralis a vu affluer les réfugiés de la cité du Chaos, et les marchands l'ont fuie comme une pestiférée.

    Dès l'annonce du mouvement de troupe mélandien vers l'ouest, Aghoralis a su qu'elle n'en réchapperait pas. Le gouverneur a organisé la désertion des campagnes et l'incendie des villages. Ordre a été donné de brûler tout ce que l'on ne pouvait emporter, que ce soient récoltes ou demeures. Le reste – troupeaux, réserves transportables et habitants – s'est réfugié à l'intérieur des remparts de la cité, qui n'a jamais été aussi peuplée. Depuis le chemin de ronde des remparts, on pouvait voir les campagnes brûler et les fumées s'élever haut dans le ciel, et ce une bonne semaine avant que le premier mélandien ne soit sorti du désert.


    (A suivre.)
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

  2. #2
    Avatar de Swaren sar Venuma
    Swaren sar Venuma est déconnecté Empereur de Melandis
    Date d'inscription
    septembre 2009
    Messages 
    7
    L'armée mélandienne s'était fractionnée en deux dès le départ des troupes depuis la cité du Chaos. La première partie était présente autour d'Aghoralis depuis quelques jours maintenant, établissant un siège qui serait forcément long et difficile des deux côtés. La famine viendrait à bout des forces d'un des deux camps, chacun le savait, que ce fut en ville ou au sein du campement mélandien.

    Pas même une escarmouche n'avait eu lieu. Les éclaireurs manostiens s'étaient repliés à temps, donnant l'alerte bien avant que l'armée mélandienne ne s'établît durablement sur la plaine entourant Aghoralis. D'échange diplomatique, aucun. Perte de temps selon les dirigeants de la cité, provocation selon l'empereur. Il aurait renvoyé l'émissaire par petits morceaux, si cela s'était produit. Swaren était venu en conquérant, et il comptait bien s'emparer de la cité, quel que fût le prix à payer : tactiquement importante, pour ne pas dire vitale, Aghoralis était également une riche cité entourée de terres arables intéressantes. De quoi alimenter Melandis davantage et pallier les fréquents épisodes de disette.

    Mieux, la cité permettrait de rassembler de nouvelles forces avant de marcher vers Manost, la destination finale, l'aboutissement de l'envahissement total du continent. Une fois les deux cités majeures tombées, que feraient les avants-postes mineurs ? Même les résistants habitants de Paymill ne pourraient tenir face à une telle vague...

    Évidemment, tout cela était conditionné par la réussite de ce siège. Et la vaillance de l'autre partie de l'armée mélandienne, qui devrait empêcher les renforts manostiens d'arriver trop rapidement pour ainsi délivrer Aghoralis. Le plan de l'empereur était risqué... voire inconscient. Mais le bouillonnant jeune homme était confiant en sa chance et son arrogance. De l'audace lui permettrait de remporter des victoires impensables autrement, d'après lui. Mais pour l'heure, il s'ennuyait presque, dans sa tente, entouré de ses généraux dont les rapports étaient affligeants de banalité.


    "Pas de mouvements de l'ennemi. Les troupes manostiennes ont quitté la cité bénie voici quelques jours. Elles ne devraient pas arriver ici avant un bon moment. Nos propres troupes pourront normalement contourner Aghoralis et briser leur élan... et peut-être même les repousser.
    - L'appui des prêtres helmites est anéanti, mais Manost compte de forts bons magiciens... certes, les nôtres sont puissants, mais méfiez-vous des rapports. Ils peuvent être biaisés, basés sur de mauvaises estimations, voire truqués à dessein.
    - Sages paroles, mon Seigneur. Aucune bataille n'est gagnée d'avance, et même si la puissance de notre armée est redoutable, la surprise peut jouer en notre défaveur.
    - Baste. Sortons d'ici. J'étouffe dans cette tente, et l'inaction me pèse. Il me tarde d'avoir des nouvelles plus réjouissantes de notre armée.
    - Dans une dizaine de jours au maximum, ce sera chose faite, mon Seigneur.
    - Oui... oui. Nous verrons.

    Il n'avait guère escompté s'amuser follement ici, pas avant la mise à sac d'Aghoralis. Mais il n'avait pas pensé qu'il ne se passerait vraiment rien durant des journées entières... il remercia in petto ses généraux qui parvenaient à occuper les hommes afin d'éviter que la morosité ne s'installât trop rapidement. Cela suffirait-il ? Le moral était vital pour remporter une guerre. Il aurait voulu trouver des solutions pour saper celui de l'ennemi, mais il ne leur avait laissé aucune occasion de le faire. Peut-être enverrait-il des détachements pour terroriser les éventuels traînards ? Bah, ils devaient tous être cachés au sein de cette forteresse. Il serra les dents, et prit son mal en patience.
    Pour enchaîner les peuples, on commence par les endormir

  3. #3
    Avatar de Swaren sar Venuma
    Swaren sar Venuma est déconnecté Empereur de Melandis
    Date d'inscription
    septembre 2009
    Messages 
    7
    L'opération avait été préparée de longue date. Le siège avait débuté plus d'une semaine auparavant, et les stratèges de l'empereur avaient eu tout le loisir d'étudier les lieux en détails. La disposition des fortifications n'avait guère changé depuis quelques années, mais les troupes étaient organisées différemment à chaque bataille ; les commandants des troupes aghoraliennes étaient eux aussi dotés d'un bon sens pratique, il fallait donc ruser pour arriver à percer les défenses de cette forteresse géante.

    Le seul facteur limitant avait été l'attente de la survenue d'une nuit noire comme le jais. Il avait fallu pour cela patienter trois nuits supplémentaires, tandis que chaque équipée reprenait inlassablement le déroulement de l'attaque, vérifiant les points faibles, imaginant des alternatives au cas probable où le plan ne se déroulerait pas comme prévu : des inconnues subsistait. À commencer par ce qu'ils rencontreraient à l'intérieur de l'enceinte...

    La percée aurait lieu au pied d'une des nombreuses tours. Un endroit stratégique et plus facile à défendre une fois qu'elle serait sous contrôle. Restait à mettre cela en pratique...

    Au plus profond de la nuit, l'offensive commença. Les magiciens de l'armée avaient achevé de mettre au point leurs sorts permettant d'entamer sérieusement les murs protecteurs, et ils s'étaient rassemblés pour cumuler leurs efforts et percer une brèche suffisante pour laisser passer les assaillants.

    La lueur fut vive, un bref instant, lorsque les sorts furent jetés conjointement. Ensuite, la pierre et le mortier des murailles rougeoya quelques minutes, signe qu'ils avaient atteint une température très élevée. La percée resterait impraticable pendant ce temps, mais elle était bel et bien présente : large d'environ deux mètres cinquante, elle laisserait passer facilement deux hommes de front. Sitôt que cela fût possible, ils s'engouffrèrent dans la brèche, prêts à se battre pour prendre le contrôle de cette partie de l'enceinte.

    Les assaillants étaient composés pour la plupart de vétérans. Certains disposaient de magie divine, d'autres de magie profane, en sus de leurs talents martiaux. Ils avaient de bonnes chances de mener à bien leur mission. Dans le cas contraire... rien n'empêchait l'empereur d'envisager une autre façon d'assaillir cette fichue cité.
    Pour enchaîner les peuples, on commence par les endormir

  4. #4
    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Sur la route, encore
    Messages 
    7 386
    La vive lueur dégagée par les sorts avaient aussitôt alerté les guetteurs de l'enceinte, qui signalèrent l'attaque. Profitant des quelques minutes de délai avant l'invasion, archers et mages se massèrent derrière les créneaux pour entretenir un tir nourri de flèches assassines et de boules de feu à destination des soldats ennemis assemblés près de la brèche, tandis que les soldats à pied, à l'intérieur de la tour, se préparaient à accueillir les envahisseurs de part et d'autre du passage. Les premiers hommes à franchir l'ouverture durent affronter des hallebardes, des piques et des sortilèges de contrôle les retournant contre leurs camarades qui les suivaient. Rapidement, les combats autour de la brèche devinrent une mêlée confuse où la manoeuvre des nouveaux arrivants se trouvait entravée par les cadavres et les sacs de son apportés par les manostiens pour former une seconde ligne de défense. La circulation devenait progressivement impossible, les vivants butaient sur les morts, les mourants sur des confrères retournés contre leur propre camp, les cris rendaient toute prise d'ordre impossible, et la confusion était totale.

    Après plusieurs heures de combat acharné, les mélandiens durent se retirer, laissant derrière eux une masse impressionnante de cadavres. Difficile d'établir le nombre de leurs homologues manostiens, sans doute moins nombreux, mais à quel point ? Mais peu importait, cette charge n'était que la première d'une longue liste destinée à fragiliser les défenses manostiennes, altérer leur moral et grignoter le nombre des défenseurs. La guerre d'usure avait commencé.
    Administratrice en charge de la Forge et des sections BG.
    Code Couleur : #7AC5CD I Arrivée à Manost et Biographie RP
    Rp en cours : Les Caprices de Fortune (MJ / Joueur)

Discussions similaires

  1. [Lieu] Les Plaines Frontalières de l'Ouest
    Par Taliesin dans le forum Les Plaines du Centre
    Réponses: 4
    Dernier message: 24/09/2018, 12h01
  2. Quête : Le Poing Levé – les helmites (Medann)
    Par Lothringen dans le forum Les Côtes du Sud
    Réponses: 42
    Dernier message: 26/03/2013, 20h38
  3. [Quête : Le Poing Levé] En route vers Aghoralis
    Par Lothringen dans le forum Le Bosquet des Pierres
    Réponses: 70
    Dernier message: 29/12/2009, 19h53
  4. FOnline... La guerre, toujours la guerre !
    Par Shangalar dans le forum Les autres RPG
    Réponses: 0
    Dernier message: 11/08/2009, 11h22
  5. [Lieu] Aghoralis
    Par Morgon dans le forum Les Plaines du Centre
    Réponses: 41
    Dernier message: 17/11/2006, 13h25

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251