Page 9 sur 13 PremièrePremière ... 7891011 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 241 à 270 sur 381

Discussion: La route au nord de Melandis

  1. #241
    Avatar de Echo
    Echo est déconnecté Princesse licorne fétichiste des pieds
    Date d'inscription
    juillet 2012
    Messages 
    1 484
    - Merci d'avoir ramené Arald, d'ailleurs, dit-elle à Mélusia.

    Au moins elle ne passerait pas le reste du voyage à pied ou sur la monture de quelqu'un d'autre. Bon, il fallait aussi avouer qu'elle avait fini par s'y attacher. Un peu.

    Suite à la proposition du mage, la tieffeline bâilla à s'en décrocher la mâchoire.


    - Si j'avais su cela plus tôt, j'aurais passé la journée au lit. Honnêtement, je ne serai pas contre une nuit de sommeil de plus. Le voyage jusqu'ici a vraiment été pénible.
    On peut douter de tout, sauf de la nécessité de se trouver du côté de celui qui a le pognon.

  2. #242
    Date d'inscription
    mai 2014
    Messages 
    172
    Sentant qu'on attendait son avis, Alexiel haussa les épaules tout en faisant siffler sa lame en la glissant d'une seule traite au fourreau. Sa rapière était affûtée et empoisonnée de frais, son arbalète avait une batterie de carreaux neufs, leur propriétaire avait eu toute une journée d'oisiveté pour prolonger une bonne nuitée de sommeil tranquille... En bref, il se sentait parfaitement opérationnel, et partirait d'ici sans le moindre regret.

    "Je suis prêt, et le plus tôt sera le mieux"
    , précisa-t-il à l'attention des mal-comprenants. Il se tourna vers Fhiongan et la prêtresse, les observant d'un air amusé. "On dirait que vous allez devoir nous départager."
    Code couleur : #EE3B3B - Biographie

    moi c'est Loth...

  3. #243
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages 
    616
    Le cerveau de Fhiongan, vif dans ses compétences, se mit à fonctionner à plein régime. Ah ouais... Si on reste un peu, ça me donnerait le temps de faire une petite tournée de maisons mal fermées... D'un autre côté, ce sont des ogres et demi-ogres, pas des mauviettes d'humains ou d'elfes... Faut pas se planter... Et Eldurvellir tient à ce qu'on reste leurs "amis", le temps de la quête, le temps de ramasser le pognon quoi... Ha ! j'aurais bien aimé, pourtant... Y'a sûrement quelques belles choses à récupérer. Il poussa un long soupir. Evitons donc les tentations... Partir ? Ouais, le plus tôt sera le mieux. Et j'éviterai un foutu bain.

    - Ouais, on file. Désolé, Chance. Mais vous verrez, on peut dormir sur un canasson. Y'a une façon de bien se caler... Vous montrerai.
    - Je ne sais pourquoi, mais mon instinct me dit de partir dès maintenant. La clerc ajouta, avec un soupçon de mépris dans la voix : bien que je pense que vos motifs sont différents des miens... Pour ma part, je pense qu'il me faut éviter une nuit de réflexion. Laquelle risquerait de me faire changer d'avis quant à l'utilité de me joindre à vous.

    Eldurvellir retint la phrase peu amène qui lui venait et se contenta de hausser les épaules.

    - C'est donc décidé. Il n'est pas tard, Chance, vous pouvez aller vous allonger un moment, le temps que nous préparions les bagages. Je vais faire faire quelques provisions pour le voyage.

    Mais déjà Fhiongan avait bondi de son siège et discutait avec Guillanne. Ils la virent sourire aimablement et se diriger en cuisine pour passer commande des vivres demandées. Le bandit revint en se frottant les mains.

    - Je ne veux pas te vexer, p'tit mago, mais j'aimerais bien qu'on ne perde pas de temps à chasser. Et tes galettes de survie, bon, on les gardera en cas de nécessité absolue. Hein ?
    - Certes. Allons faire les bagages, ce sera vite fait. Chance, vous avez une petite heure. Pour le reste, vous dormirez sur le petit Arald !
    Dernière modification par Eldurvellir ; 28/10/2018 à 16h49.
    Eldurvellir

  4. #244
    Avatar de Echo
    Echo est déconnecté Princesse licorne fétichiste des pieds
    Date d'inscription
    juillet 2012
    Messages 
    1 484
    Soupir. Voilà pourquoi elle détestait travailler à plusieurs. Les votes à la majorité, ce n'était vraiment pas son truc. Mais pour l'heure, elle n'avait pas d'autre choix que de se plier à la volonté du groupe. Nouveau soupir.

    - C'est bon, j'ai compris. Je vais aller préparer mes affaires.

    Plus vite cette quête serait bouclée et plus vite elle serait débarrassée d'eux, c'était une motivation suffisante pour ne pas trop pester.

    Rassembler ses affaires ne lui prit guère de temps, elle n'avait pas vraiment eu l'occasion de se mettre vraiment à mon aise depuis qu'ils étaient arrivés après tout. Une vingtaine de minutes plus tard, elle redescendit dans la salle commune, se dirigea vers le comptoir et commanda un autre verre pour la route.
    On peut douter de tout, sauf de la nécessité de se trouver du côté de celui qui a le pognon.

  5. #245
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages 
    616
    Tous firent leurs bagages en silence, en aventuriers habitués à lever le camp prestement. Eldurvellir descendit au comptoir de l'auberge, soucieux de laisser une impression d'honnêteté et de rigueur à leurs hôtes. Nous sommes en affaires, autant qu'ils soient tous très bien disposés à notre égard. Il pensait juste, et les pourboires donnés avec une largesse inaccoutumée chez le mage du Val Bise compenseraient sa demande âpre à dame Hazuni.

    Les chevaux, parfaitement reposés, ne rechignèrent pas lorsqu'ils furent sellés. Le petit Arald eut même un geste affectueux envers la tieffeline,
    passant sa bouche veloutée sur sa joue. La jument de Mélusia, d'un beau gris pommelé, accueillit sa maîtresse avec un hennissement léger et joyeux.

    La lune était haut dans le ciel lorsqu'ils partirent, une pleine lune qui éclairait suffisamment le chemin. Le couvert des arbres aurait pu ralentir parfois leur allure, mais Alexiel était en tête et ses compagnons pouvaient alors se contenter de faire avancer leur cheval derrière le sien.
    Eldurvellir

  6. #246
    Date d'inscription
    mai 2014
    Messages 
    172
    Alexiel avait retrouvé le dos d'Eclipse avec un plaisir non partagé. A en croire la façon dont ce dernier renâclait, le destrier aurait bien prolongé de quelques jours son repos à l'écurie, n'en déplaise au semi-elfe et à tous ses congénères. Néanmoins, son cavalier ne s'inquiétait pas pour lui ; Eclipse avait vécu bien pire, et malgré sa mauvaise humeur, il était manifestement en pleine forme. Ses sabots frappaient la terre avec un entêtement régulier tandis qu'Alexiel goûtait avec plaisir à la fraîcheur nocturne. Il aurait fallu que la lune fut voilée pour son bonheur soit parfait, mais baste, il y avait les sous-bois. Et il était urgent d'en profiter, avant d'avoir à s'enterrer dans des cavernes...
    Code couleur : #EE3B3B - Biographie

    moi c'est Loth...

  7. #247
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages 
    616
    Fallait-il en être surpris ? Ils cheminèrent sans encombre jusqu'au point du jour. Se reposèrent. Repartirent. Deux journées et demie de chevauchée, alternativement de marche et de petit trot. Les seuls signes inquiétants qu'ils rencontrèrent furent les fréquents frémissements du sol, tremblements de terre légers certes mais déstabilisants. Les chevaux manquèrent tomber plus d'une fois et même le petit Arald, si doux, faillit partir au galop de frayeur. Seule la main ferme de Mélusia parvint à le retenir.

    Ces difficultés eurent toutefois un bon côté : elles obligèrent le groupe à se concentrer sur quelque chose. Et permirent ainsi de gommer les éventuelles difficultés relationnelles.

    Enfin, au début du troisième jour, Eldurvellir tendit le doigt vers un énorme rocher à l'inclinaison étrange.


    - Regardez ! ce rocher semble être celui qui est porté là, sur la carte.

    Le rocher en question était immense, haut d'une dizaine de pieds et large d'autant. Un énorme cube imparfait, aux arêtes usées, portant une large cassure moussue en son socle. Ils mirent pied à terre pour l'examiner de plus près. Eldurvellir s'installa au pied de sa monture et sortit les cartes.

    - Oui, c'est bien cela, c'est le fameux rocher qui mène à un monde souterrain... Ce monde qui a décimé le groupe de Fénelone Doublange.
    Eldurvellir

  8. #248
    Avatar de Echo
    Echo est déconnecté Princesse licorne fétichiste des pieds
    Date d'inscription
    juillet 2012
    Messages 
    1 484
    Contrairement à ce qu'on avait tenté de lui faire croire, dormir sur un cheval n'était pas de tout repos (aha !). Les pieds solidement enfoncés dans les étriers, les mains enroulées dans les rennes, elle avait tout juste réussi à somnoler un peu sans tomber de sa monture.

    Les jambes encore engourdies par le voyage, elle s'approcha doucement du rocher tout en murmurant un adieu discret aux cieux et au soleil.


    - Espérons que nous ne connaîtrons pas un sort comparable. Vous croyez qu'il y a des araignées géantes là-dedans ?

    La perspective d'en rencontrer en chemin ne semblait pas la réjouir. Elle préférait encore tomber sur un dragon.

    - Qu'est-ce que nous allons faire des chevaux ?
    On peut douter de tout, sauf de la nécessité de se trouver du côté de celui qui a le pognon.

  9. #249
    Date d'inscription
    mai 2014
    Messages 
    172
    Petite palpitation de circonstance à la vision de ce rocher étrange, dont les arêtes semblaient défier la géologie la plus élémentaire - la seule qu'Alexiel prétendait connaître, du reste. Donc, on y était. Il fallait reconnaître qu'il avait fini par se demander si le récit de Fénelone, complaisamment abandonné dans un endroit public à la portée de n'importe qui, avait jamais été autre chose qu'une plaisante supercherie destinée à expliquer l'opportune disparition de son groupe. L'hypothèse d'un récit fallacieux n'était d'ailleurs pas tout à fait écartée dans son esprit, mais du moins, la localisation était bonne, et c'était l'essentiel.

    Il mit pied à terre, examinant prudemment la roche, à la recherche d'il ne savait quoi, peut-être des traces évidentes d'un accès, ancien, nouveau, obstrué, dégageable... vers les souterrains qui les intéressaient.

    Il ne répondit pas à Chance. Il n'aimait pas les araignées non plus, mais ils verraient bien. Quant aux chevaux, guère d'autre choix que de les laisser en surface paître à la longe. Non ?
    Code couleur : #EE3B3B - Biographie

    moi c'est Loth...

  10. #250
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages 
    616
    Eldurvellir soupira. Effectivement les chevaux risquaient fort d’être volés ou de se perdre. Mais les descendre au sein d’une terre instable, donc dangereuse, était pire. Ce fut Fhiongan qui trancha.

    - Tout dépend, Chance. Si on veut qu’ils crèvent vite, on les descend avec nous. Comment, ça reste à voir. M’est avis que vous allez vous y coller, vous qui êtes toute fine… D’abord pour voir s’il y a une issue, ensuite pour vérifier qu’un petit malin n’ait pas piégé l’entrée. On ne sait jamais.

    Ce disant le bandit donna un léger coup de pied dans un gros caillou. Le caillou roula jusqu’au bas du rocher, et chut à travers la mousse qui recouvrait le socle. Tous tendirent l’oreille, attentifs au bruit. La chute du caillou ne les déçut pas : ils entendirent un « poc » satisfaisant, suivi d’’autres sons non identifiables.

    - Eh bien ! il y a donc un sol là-dessous, et pas trop loin du nôtre… La corde nous en dira plus.

    Eldurvellir prit la corde accrochée à la selle de son cheval. Il s’approcha de l’ »entrée » si opportunément trouvée par Fhiongan. A l’aide d’une branche, il écarta la mousse. Une large fissure apparut.

    - Chance ? A vous. Je ne pense pas que cette fissure soit suffisante pour laisser passer les plus forts d’entre nous… Peut-être trouverez-vous une façon de l’élargir sans brusquer quoi que ce soit… Ou une autre entrée. Si le groupe de Fénelone Doublange est parvenu à entrer, nous y arriverons aussi. Si la fissure s’est refermée, ce ne peut être que sous l’action des tremblements de terre. Donc il doit y avoir moyen de l’élargir à nouveau.

    Et sinon, il nous faudra des outils… Quelle bêtise de ne pas y avoir pensé au village. Quoi qu’il en soit, nous trouverons une solution.

    Silencieusement il s’écarta et fit signe à Chance de tenter d’accéder par la fissure découverte.


    [HRP : Chance peut entrer, mais devrait dégager quelques pierres qui ont partiellement obstrué la fissure - possible de l'intérieur de la grotte]
    Eldurvellir

  11. #251
    Avatar de Echo
    Echo est déconnecté Princesse licorne fétichiste des pieds
    Date d'inscription
    juillet 2012
    Messages 
    1 484
    Chance attacha sa monture elle-même. Elle n'avait aucune idée du temps qu'ils passeraient là-dessous, plusieurs jours probablement, dans le meilleur des cas. Elle n'avait aucune envie de condamner Arald à une mort certaine, aussi prit-elle soin de lui laisser assez de longueur pour qu'il puisse paître tranquillement et de ne pas l'attacher trop solidement pour que ce dernier puisse s'enfuir en cas de danger. Ceci fait, elle flatta une dernière fois son encolure et se dirigea vers l'entrée obstruée des souterrains.

    Dire qu'elle n'était pas très enthousiaste à l'idée d'entrer dans cet espace exiguë était un euphémisme. C'était vraiment un comble de se découvrir une claustrophobie maintenant. Et à quoi servait ce fichu mage s'il n'était pas capable de désengorger l'entrée avec un sort ?

    Elle se saisit de la corde et demanda de l'aide à Fhiongan. Se faufiler là-dedans ne poserait pas vraiment de souci, vu son gabarit de crevette, mais elle n'avait aucune envie de s'écraser comme un crêpe en bas.

    Et tandis qu'elle descendait, elle prit le temps de détecter si l'entrée était effectivement piégée ou non.

    On peut douter de tout, sauf de la nécessité de se trouver du côté de celui qui a le pognon.

  12. #252
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages 
    616
    Eldurvellir eut l'impression d'un silence étrange. Pesant. Il se pencha, après un temps qui lui sembla une éternité, vers l'ouverture, ou le petit nez de la tieffeline venait de disparaître. Fhiongan s'agitait, mal à l'aise. Seule Mélusia semblait conserver un calme étrange. Le mage vit le regard de cette dernière s'égarer sur Alexiel. Je donnerais cher pour savoir ce qui traîne dans l'esprit de cette... Il sursauta. Je ne peux décemment insulter la sœur de ma chère Sombria... Une larme hésita au bord de sa paupière, il la chassa rageusement.

    - J'ai l'impression que Chance ne rencontre pas d'obstacle majeur...

    Il se pencha davantage, manqua perdre l'équilibre, se retint au rocher avant d'être fermement empoigné par Fhiongan.

    - Holà, p'tit mago ! ne descends pas si vite !
    - Merci Fhiongan... Cela n'aurait certes pas arrangé nos affaires. Venez, je crois que Chance est arrivée sur le sol de la grotte. Il y a un peu de lumière, mais très faible... Alexiel, vous pourriez peut-être confirmer, votre vue dans la pénombre est meilleure que la nôtre.

    Le mage grimaça. Tiamandis, nichée dans sa chemise, n'avait guère apprécié d'être bousculée. La pipistrelle mordillait son maître, en guise de revanche. Calme, ma belle, nous serons bien vite dans les souterrains que tu aimes tant. La petite bête, sentant la pensée de son protecteur, se calma immédiatement.

    Les regards des hommes se tournèrent vers Alexiel. Celui de Mélusia se détourna brusquement.
    Eldurvellir

  13. #253
    Date d'inscription
    mai 2014
    Messages 
    172
    Etrange, ce silence. Si Chance n'avait pas rencontré d'obstacle, elle aurait dû être occupée à dégager les pierres, ce qui ne va pas sans vacarme. Si elle avait déclenché un piège ou était tombée, ils l'auraient entendue crier... Alexiel était prêt à prendre le pari que mademoiselle avait eu envie d'explorer toute seule un peu plus loin, sans se soucier d'eux, et que ce qu'il allait faire ne serait d'aucune utilité. Il s'approcha néanmoins de la faille et s'accroupit devant la cavité, plissant les yeux. Il y aurait mieux vu s'il avait fait tout à fait nuit...
    Code couleur : #EE3B3B - Biographie

    moi c'est Loth...

  14. #254
    Avatar de Echo
    Echo est déconnecté Princesse licorne fétichiste des pieds
    Date d'inscription
    juillet 2012
    Messages 
    1 484
    Voilà, j'y suis. Chance avait atteint le sol sans aucune difficulté et aucun piège n'avait explosé, cela s'annonçait plutôt bien. Elle mit beaucoup de temps en revanche à s'habituer à l'obscurité des lieux. Sa vision dans le noir était bien plus développée que celle d'un humain normal, mais elle ne possédait pas pour autant l’infravision des elfes.

    - On y voit comme à travers une pelle là-dedans, marmonna t-elle en plissant les yeux vers la cavité obscure qui s'étendait maintenant devant elle.

    Il était hors de question d'aller plus loin sans lumière et sans garde-du-corps, elle reporta donc son attention sur la fissure par laquelle elle était entrée et s'écria :

    - Hé ho, Eldy, vous m'entendez ? Un petit peu de lumière ne serait pas de refus !


    [HRP : J'espère que vous ne comptez pas sur ma tieffeline et sur son joli 9 en Force pour déplacer les rochers et vous dégager un passage à l'aide de ses petits bras ? D'autant qu'il me semble avoir compris que l'entrée est en hauteur par rapport à elle ]
    On peut douter de tout, sauf de la nécessité de se trouver du côté de celui qui a le pognon.

  15. #255
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages 
    616
    Eldurvellir retint un soupir de soulagement. Chance va bien... Mais je ne dois pas laisser entendre que je craignais quoi que ce soit. Il eut un petit sourire en coin à l'attention de Fhiongan.

    - Chance ? Voyez-vous quelque chose d'intéressant ? Alexiel va vous guider pour que vous ne tombiez pas en tâtonnant... Il faut que vous puissiez voir la configuration de la fissure par laquelle vous êtes entrée. Voyez s'il est possible de l'élargir, d'enlever des pierres, de la terre... Et Fhiongan nous fera ça.
    - Tu plaisantes, p'tit mago ? Je suis trois fois plus épais que notre tieffeline - sinon quatre.
    - J'ai un sort parfait pour y remédier, ne t'inquiète pas.

    Le bandit frémit.

    - Oh non. Non. Tu ne vas pas me faire ça, Eldurvellir. Non !

    Dépité, il se tourna vers Mélusia.

    - Vous, là, vous êtes toute fine, vous y arriverez. Hein ?

    Eldurvellir avait peine à retenir l'immense sourire qui commençait à lui venir. Une gymnastique méritoire, qui lui tordit quelque peu le visage, faillit lui faire venir une crampe.

    - Reprenons. Alexiel, vous dites à Chance si son environnement est fiable, s'il n'y a pas de danger. Chance, vous regardez ce qu'il est possible de faire pour dégager un accès. Fhiongan, si nécessaire, tu subiras mon sort de rapetissement pour dégager le passage. Toi seul est assez fort ! désolé...


    [à votre imagination, pas de souci]
    Eldurvellir

  16. #256
    Date d'inscription
    mai 2014
    Messages 
    172
    Alexiel se mordait les lèvres, dépité de ne pas y voir aussi bien qu'il l'aurait voulu : le fait d'être lui-même dans un environnement éclairé par la lumière du jour ne l'aidait pas. Néanmoins, s'il avait une chance de passer par ce trou à rat, ce ne serait pas le cas de son armure ; autant donc que quelqu'un d'autre lui dégage le passage...

    "Chance, vous n'avez pas encore atteint le sol du souterrain, vous vous tenez actuellement sur un gros rocher qui constitue la dernière marche de la dégringolade ; si vous reculez d'un pas, vous tomberez de toute votre courte hauteur. Il y a toute une cascade de rochers lourds qui conduit à l'ouverture par laquelle vous venez de passer, mais je ne pense pas que vous pourrez les remuer. Il me semble qu'on va avoir besoin d'un nain grognon..."

    Ceci prononcé à l'attention de Fhiongan, car lui aussi s'amusait à l'idée de le voir subir le sortilège.

    Il avait remarqué du coin de l'oeil le manège curieux de Melusia, soudain si silencieuse, qui semblait tour à tour l'observer à la dérobée et fuir son regard. Pour l'heure, il se demandait encore en quoi il pouvait bien l'intéresser. Il y avait plusieurs hypothèses. Il y avait une où la prêtresse soupçonnait sa véritable nature et le pacte qui le liait, et ce n'était pas bon pour l'espérance de vie de cette dernière.
    Code couleur : #EE3B3B - Biographie

    moi c'est Loth...

  17. #257
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages 
    616
    Fhiongan poussa un tel soupir que trois malheureux moucherons égarés près de sa bouche en tombèrent raide morts.

    - P'tit mago, j'espère que tu sais ce que tu fais...

    Eldurvellir sourit.

    - Ne t'inquiète pas.
    - Il me faudrait une torche, je n'ai pas d'infravision, moi !

    Le mage fourragea dans son équipement et en sortit une toile enduite, qu'il ouvrit.

    - Voici quelques torches prêtes.

    Quelques instants plus tard, une torche flambait. Fhiongan soupira de plus belle.

    Eldurvellir sort de rapetissement Fhiongan

    Le bandit râla, comme pour chasser son angoisse. Et si ce fichu sort était permanent ? Il se rassura en songeant qu'Eldurvellir n'était pas un mage capable de ça...

    Suivant la corde, il descendit d'une main, tenant de l'autre la torche. Un faux mouvement et je fous le feu... Ah, ça serait d'un drôle... Mais pourquoi je me fous toujours dans des pétrins pas possibles... Le p'tit mago ne perd rien pour attendre, si ça tourne mal...

    Enfin il atteignit Chance.

    - Alors beauté, on est perdue ? Cette fissure, ça donne quoi ?

    Un œil égrillard ponctua sa remarque. Les double-sens cochons, ça plaît aux donzelles, pensait l'aimable bandit.
    Dernière modification par Eldurvellir ; 06/07/2015 à 08h05.
    Eldurvellir

  18. #258
    Avatar de Echo
    Echo est déconnecté Princesse licorne fétichiste des pieds
    Date d'inscription
    juillet 2012
    Messages 
    1 484
    De là où elle était, Chance n'entendit qu'un faible écho des protestations de Fhiongan auxquelles elle ne prêta plus aucune attention. Quelque chose d'autre avait attiré son attention, un bruit au loin, quasiment imperceptible. Mon imagination... rien que mon imagination. Tous ses sens étaient maintenant en éveil, et impossible de quitter des yeux le trou béant devant elle.

    Quand le bandit finit par apparaître à ses côtés, torche en main, la tieffeline se retint de pousser un soupir de soulagement. Ce souterrain lui évoquait son expérience malheureuse dans les égouts de Melandis, à un détail près : l'odeur. Mais maintenant que Fhiongan était là, tout était exactement comme dans ses souvenirs.


    - Je me sens comme chez moi maintenant, répondit-elle au bandit, sachant qu'il ne comprendrait rien. Vous voyez ces rochers, là ? Si on en déplace quelques-uns, on peut peut-être espérer faire entrer tous les autres sans que le plafond nous tombe dessus. Enfin, quand je dis "on", je veux bien sûr parler de vous. Moi, je vous tiens la torche...

    Encore ce bruit au loin.

    - Vous avez entendu ? Je ne voudrais pas insinuer quoi que ce soit mais... ce serait vraiment bien qu'on se dépêche.
    On peut douter de tout, sauf de la nécessité de se trouver du côté de celui qui a le pognon.

  19. #259
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages 
    616
    Fhiongan, de si loin, ne voyait rien du tout, rien d'autre que des ombres noirâtres. Il soupira. Faut que je fasse confiance à la petite... Un frémissement désagréable lui parcourut l'échine. Moi aussi, je suis petit. Si Eldurvellir m'appelle "mon petit", je l'étrangle ! il retint une grimace effroyable. Autant ne pas effrayer Chance...

    - Bon. Je ne vois rien, la torche ne porte pas assez loin.

    Il regarda autour d'eux.

    - Nous sommes sur une espèce de plateforme rocheuse, mais le vrai sol est plus bas...

    Fhiongan s'accroupit et baissa la torche autant qu'il le put.

    - Voyez, là, le sol, le vrai.

    La torche lui désignait un terrain plat, juste nanti d'un rocher grisâtre sur la gauche. Était-ce un salle, un chemin ? Impossible de le distinguer, mais en levant lentement sa torche le bandit peut distinguer d'autres roches, alignées, comme bordant un chemin.

    - Enfin ! ça ressemble à quelque chose. Allons-y...

    Levant la tête, le bandit accrocha la corde d'une main, tenant toujours sa torche de l'autre. Ah c'est commode, tiens... Une idée lui vint, si logique et simple qu'il faillit en rire. Il lâcha la corde et entreprit de vider son carquois, dans lequel il plaça la torche, la calant avec son écharpe. Il mit le carquois sur l'épaule droite et reprit la corde, cette fois des deux mains.

    - Hein ? ça sera plus facile pour dégager ces foutues caillasses ! on y va.

    Enfin Fhiongan monta, lentement, le temps pour ses yeux d'appréhender son environnement. Comme Chance lui avait décrit, il trouva sans peine des espèces de pierres plates près de la fissure. Mouais, comme des portes, en fait...


    Fhiongan détection des pièges rochers

    Bien lui en prit. Un bref flamboiement rouge lui indiqua un premier piège, puis un second sur la roche voisine, un troisième...

    Fhiongan désactivation pièges

    Il y parvint sans peine, puis poussa la première roche plate, un peu au hasard. Un déclic se fit entendre et la roche glissa, entraînant les deux autres. J'avais raison ! ce truc est une porte. Il redescendit sans attendre Alexiel et Eldurvellir. Plus tôt nous serons en bas, mieux ça vaudra.

    Il atterrit de nouveau sur la plateforme, un sourire sur ses lèvres.

    - Eh bien ça y est ! et c'était une porte, figurez-vous ! les autres arrivent. Voyons comment descendre d'ici, maintenant.

    Il retira la torche de son carquois et y remit ses flèches. Soudain un nouveau frémissement lui parcourut l'échine, puis le corps entier. Fhiongan fut soudain déstabilisé ; penché au-dessus du rocher gris qu'il avait vu sur le sol de la grotte, il perdit l'équilibre et tomba.

    ---

    Eldurvellir et Alexiel s'apprêtèrent à descendre.

    - Après vous, Alexiel.

    Le mage lui tendit une torche.

    - Accrochez-là à votre ceinture, nous l'allumerons en bas à l'aide de celle de Fhiongan. Et qui sait, nous trouverons peut-être une source de lumière quelque part...

    C'est à souhaiter, d'ailleurs, vu que les torches ne dureront pas éternellement. Sinon il nous faudra trouver du combustible... L'esprit du mage partit sur une idée farfelue, où des marchands vendaient un combustible inépuisable capable de tenir longtemps. Il faillit rire tout haut, puis s'aperçut qu'Alexiel avait disparu sous la terre depuis de longues minutes. Il empoigna la corde à son tour et descendit.

    En bas, on entendait Fhiongan parler à on ne sait qui, d'un ton étrangement cajôleur.
    Eldurvellir

  20. #260
    Date d'inscription
    mai 2014
    Messages 
    172
    Alexiel avait saisi la torche et glissé celle-ci à sa ceinture sans se poser trop de questions, puis il descendit la corde avant de s'aventurer sur la roche à pas prudents. Son armure incommode lui faisait perdre une bonne partie de sa dextérité, certaines aspérités étaient bien traîtresses, et en dépit de l'infravision, il ne se sentirait à l'aise que sur un sol un peu plus ferme. Il passa la porte, se repéra au bruit de la voix de Fhiongan dont il suivit la direction. Mini-voleur et mini-tieffeline étaient hors de vue, mais Fhiongan semblait en pleine entreprise de séduction. Le moment ou jamais de le déranger.
    Code couleur : #EE3B3B - Biographie

    moi c'est Loth...

  21. #261
    Avatar de Echo
    Echo est déconnecté Princesse licorne fétichiste des pieds
    Date d'inscription
    juillet 2012
    Messages 
    1 484
    Chance leva les yeux au ciel. Quel empoté, vraiment...

    - Ça va ?


    Aucune réponse. La tieffeline soupira, bondit en avant et atterrit aux côtés du bandit avec une agilité presque féline.

    Torche en main, elle examina les lieux et surtout l'endroit où était tombé Fhiongan.
    Dernière modification par Echo ; 19/07/2015 à 20h24.
    On peut douter de tout, sauf de la nécessité de se trouver du côté de celui qui a le pognon.

  22. #262
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages 
    616
    Quête : Le Trésor de Fénelone Doublange - Ashana Del Mar - Aramus Korvin - Béroalde Voix-d'Airain -

    En provenance de : http://www.baldursgateworld.fr/lacou...tml#post410357

    Ils arrivèrent à l'orée d'une forêt peu dense, ornée d'un chemin agréable. Le chant des oiseaux était joyeux, donnant à la petite troupe un sentiment de légèreté. Même le lourd destrier semblait alerte, malgré le guerrier en armure de plates qui le chevauchait. Une petite heure se passa sans encombre, une heure comme suspendue dans un monde cruel, transparente, invisible à la férocité mélandienne.

    Puis la forêt se fit plus dense, insidieusement, presque insensiblement ; la nature changea autour d'eux. Plus sombre, l'air dense d'odeurs âpres, de pourritures végétales, de champignons vénéneux. Une fine humidité était apparue, une bruine légère. Les oiseaux ne chantaient plus ; des cris rauques, d'oiseaux de proie, avaient remplacé le chant léger et délicieusement aigu des mésanges et verdiers.
    Eldurvellir

  23. #263
    Date d'inscription
    mai 2014
    Localisation
    Mélandis
    Messages 
    157
    Il y avait bien longtemps qu'Ashana n'était pas sortie de Mélandis. Elle avait réalisé nombre de tâches à l'intérieur de la ville ces dernières années, beaucoup qui ne nécessitaient plus forcément d'errer dans ces lieux dangereux.
    La forêt avait rapidement fait ressentir son aspect sauvage et cruel, et la prêtresse avait eu tôt faire de s'en rendre compte.
    Elle s'adressa à Béroalde, qui semblait connaître mieux qu'elle leur route :


    "Ma Dame, y-a-t-il dans cet endroit des créatures... ou phénomènes dangereux, dont nous devrions être informés ?"
    "Ne vous opposez pas à Baine car seul le châtiment vous attend." Ashana Del mar
    Ashana ordonnera, au nom de Baine, en #FF0000
    Ce personnage est joué par Ailyn !

  24. #264
    Date d'inscription
    octobre 2015
    Messages 
    185
    Effectivement...Les environs devenaient de plus en plus sinistres et quelque part de plus en plus dangereux...cela n'empèche pas le croisé de demeurer sur la défensive et de scruter autant que faire se peut les environs immédiats,le chevalier noir ferme la marche,au moins il pourrait ainsi bloquer de possibles attaquants venant de derrière...de gagner du temps le cas échéant...toujours est t'il que sa monture suit le rythme sans trop de mal,il n'a guère besoin de la poussée a avancer plus vite,pour le moment.

  25. #265
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages 
    616
    Béroalde rit, à sa manière légère et cependant communicative.

    - Ashana, je vous en prie, pas de "dame" entre nous ! appelez-moi simplement Béroalde. Vous aussi, messire Korvin, si vous me permettez de vous appeler Aramus ?

    Faisant faire un écart à sa monture pour éviter une souche, la barde n'attendit pas la réponse du guerrier et reprit :

    - Pour répondre à votre question, Ashana, le parcours n'est pas très dangereux jusqu'à Avant Le Jardin D’Ao - c'est le nom du village des Ogres. Il y a bien quelques hobgobelins hargneux, mais ils ne sont dangereux que pour les mauviettes. Un village abandonné sur la route, qui avait autrefois servi de repaire à quelques bandits... Rien de bien compliqué pour une petite troupe convenablement armée.

    Elle poussa un soupir léger.


    - Non... Le plus grand danger n'est pas la rencontre avec de potentiels ennemis, ni un village fantôme. C'est le climat étrange qui règne juste avant l'arrivée au village des Ogres. Pluvieux, boueux, et cela pendant trois bons jours de marche. Votre destrier, Aramus - aussi puissant soit-il - risque là de rencontrer des difficultés.
    Dernière modification par Eldurvellir ; 28/10/2018 à 16h49.
    Eldurvellir

  26. #266
    Date d'inscription
    octobre 2015
    Messages 
    185
    Vraiment?la route deviendrait t'elle si boueuse qu'elle en serait presque impratiquable,voila qui serait fâcheux...Très fâcheux il est vrai...d'autant plus que le mage pourrait effectivement être un homme qui pourrait aider les Bainites...assez curieux sur ce fameux climat,Aramus décide de poser une question.

    "Cela me surprend,le climat serait t'il donc assez féroce pour embourber le destrier que je monte,ou du moins lui causer quelques menus soucis?"

    Déclare le croisé tout en restant autant que faire se peut a l'affut...

  27. #267
    Date d'inscription
    mai 2014
    Localisation
    Mélandis
    Messages 
    157
    Ashana fronça les sourcils.

    "Prions Baine pour ne pas bénéficier trop longtemps des largesses météorologiques de la région..."

    Perdue dans ses pensées, elle finit par demander à Béroalde :

    "Faudra-t-il poursuivre en partie à pied et pousser les chevaux ? voilà qui serait fâcheux..."
    "Ne vous opposez pas à Baine car seul le châtiment vous attend." Ashana Del mar
    Ashana ordonnera, au nom de Baine, en #FF0000
    Ce personnage est joué par Ailyn !

  28. #268
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages 
    616
    Béroalde devint grave tout à coup.

    - Oh nous devrions y arriver sans porter nous-mêmes ce puissant destrier... Mais d'autres risques, ceux-là absolument impossibles à prévoir, existent dans le nord.

    Son regard se perdit au loin.

    - La région du nord est victime de tremblements de terre. La majorité d'entre eux sont anodins, mais certains ont fait sombrer des pans entiers de forêt dans le cœur de la terre, ont tué bêtes et gens... Voilà dans quel guêpier mon cher Eldurvellir a entraîné sa petite troupe, sans... Tiens ! que se passe t-il ?

    Un chant guttural parvint à leurs oreilles.
    Eldurvellir

  29. #269
    Date d'inscription
    mai 2014
    Localisation
    Mélandis
    Messages 
    157
    Ashana écoutait doctement Béroalde deviser sur les dangers de la région lorsque son cœur rata un battement. Que se passait-il ? D'où venait ce chant ? Elle fit signe à leur guide de se taire et posa la main sur le manche de son fléau, prête à s'en servir à la moindre occasion.
    Elle passa rapidement en revue dans sa tête quelques sorts de protections qui pourraient lui être utile dans cette situation.

    Aux aguets, elle écoutait le chant qui s'élevait du fin fond des bois.
    "Ne vous opposez pas à Baine car seul le châtiment vous attend." Ashana Del mar
    Ashana ordonnera, au nom de Baine, en #FF0000
    Ce personnage est joué par Ailyn !

  30. #270
    Date d'inscription
    octobre 2015
    Messages 
    185
    Le croisé était lui aussi aux aguets et ce dernier s'apprête a tirer l'épée si nécessité fait loi,le chant guttural ne fait rien pour appaiser sa vigilance bien au contraire,Des orcs ou des hobgoblins peuvent être dans les parages qui sait,en tout cas,qu'ils se montrent,ils recevront un châtiment a la hauteur de leur témérité...pense pour lui le croisé qui demeure silencieux...

Page 9 sur 13 PremièrePremière ... 7891011 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [SF?] La Route
    Par Finrod Felagund dans le forum Cinéma, Vidéos et Télévision
    Réponses: 5
    Dernier message: 29/06/2011, 09h07
  2. [Quête] Pillages à répétition: Sur la route de Melandis
    Par Folken dans le forum Les Terres du Basilic
    Réponses: 6
    Dernier message: 15/04/2007, 10h04
  3. [NWN] Chap2 - route du Sud : je manque d'air
    Par sahmaz dans le forum L'Académie de Padhiver (NWN 1)
    Réponses: 11
    Dernier message: 23/06/2004, 10h01
  4. En route...
    Par Elgaern dans le forum Les Chroniques de Sang
    Réponses: 8
    Dernier message: 03/05/2003, 11h06
  5. Episode 13 en route
    Par Elgaern dans le forum Les Chroniques de Sang
    Réponses: 29
    Dernier message: 23/12/2002, 17h17

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258