Page 6 sur 13 PremièrePremière ... 45678 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 151 à 180 sur 381

Discussion: La route au nord de Melandis

  1. #151
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages 
    616
    Le chevalier noir, dynamisé par sa gaieté et son exubérance inattendues, tint près d’une journée à hurler des imprécations et chanter à pleins poumons. Eldurvellir compta près de vingt heures, dont les dernières furent passées avec difficulté à persuader Fhiongan de ne pas poignarder leur compagnon. Les articulations des petites mains de Chance étaient livides à force de serrer la bride d’Arald. Nera Allar, à force de serrer le mage, l’étouffait presque. Il l’entendit plusieurs fois marmonner des malédictions qui restèrent heureusement sans effet.

    - Mon cher Alexiel, je vous recommande cette potion. Tenez ! votre voix commence à s’érailler, ceci la protégera efficacement.

    Protéger la voix d’Alexiel, quelle ironie ! de fait, si l’organe vocal du chevalier était puissant, aucun travail de chant n’avait défloré ses cordes vocales de basse chantante (ou légère, aurait-on dit à Helonna). Pour faire court, la voix avait de curieux décrochages dans la tessiture et Alexiel bondissait des ténèbres de basse vers une voix de fausset aussi terrifiante que la pointe de son épée.
    Eldurvellir

  2. #152
    Date d'inscription
    mai 2014
    Messages 
    172
    Vingt heures, c'était largement plus qu'il n'en fallait à un individu d'intelligence moyenne pour se poser quelques questions sur son goût soudain pour les chansons paillardes. Certes, d'une certaine façon, cela tenait chaud et faisait passer le temps, mais tout de même, lorsqu'il en fut à se repasser pour la troisième fois en boucle des chansons qu'il avait déjà déflorées, la gorge tirée par des efforts si prolongés, Alexiel commença à se lasser de lui-même. Et pourtant, c'était plus fort que lui, il fallait qu'il recommence...

    Dans un tel contexte, la proposition suspecte du mage se heurta à la défiance naturelle du chevalier noir.

    "Et que me fera-t-elle, celle-là ? Tenez, faites donc le cobaye vous-même, en attendant d'en voir les fabuleux effets secondaires, je vous encouragerai de la voix. Eh !"


    Impitoyable, il reprit le fameux "Chant de guerre des pillards troglodytes, cacophonie en la mineur", une curiosité que lui avait apprise jadis une gnome de sa troupe outrageusement imbibée. Une curiosité, certes, mais pas exactement un joyau sonore.
    Code couleur : #EE3B3B - Biographie

    moi c'est Loth...

  3. #153
    Avatar de Echo
    Echo est déconnecté Princesse licorne fétichiste des pieds
    Date d'inscription
    juillet 2012
    Messages 
    1 483
    Les potions d'Eldurvellir n'étaient pas aussi efficaces que sa propre drogue, à son grand regret. La tieffeline s'était donc retrouvée contrainte de mélanger les deux, un cocktail détonnant qu'elle avalait bien plus fréquemment qu'elle ne l'aurait du. C'était la seule façon... de tenir le coup. La voix d'Alexiel lui portait sur les nerfs. Et il n'avait pas l'air d'avoir envie de se taire, le bougre. Bon sang, combien de temps un homme pouvait-il hurler de cette façon avant d'être victime d'une extinction de voix ? Mais ce n'était pas le pire, le pire, c'était l'effet qu'avait cette drogue sur son cerveau ; sa perception du temps était complétement biaisée, elle avait l'impression d'être sur ce cheval depuis des semaines, des années, une existence entière. L'enfer ressemblait sûrement à cela : une éternité avec ce fond sonore. Si des mois d'isolement dans les égouts avaient considérablement entamé sa santé mentale, cela n'était en rien comparable avec ce qu'elle vivait en ce moment. Doucement, elle se sentait basculer dans la folie, une douce folie qui lui tendait les bras comme l'aurait fait une mère pour son enfant. Y résister était vain, tout était vain ; cette expédition, tout le reste...

    Avec une expression proche de quelqu'un en état de mort cérébrale, Chance suivait la route du regard sans y prêter réellement attention. Elle n'avait rien dit depuis plusieurs heures, n'avait pas non plus esquissé le moindre geste, mais les paroles d'Eldurvellir la sortirent brusquement de sa torpeur. Qu'avait-il dit ? Une potion pour préserver les cordes vocales ? Le monde entier conspirait contre elle, voilà que ce satané mage voulait prolonger son supplice ! Alexiel eut le bon goût de refuser de la boire, mais pas de mettre un terme à ce cauchemar. Cela avait assez duré, il était temps d'y mettre un terme. Il en valait de la survie du groupe... non, de sa propre survie !

    Alexiel n'eut pas le temps de chanter un refrain que quelque chose le heurta violemment, le désarçonnant de sa monture et l'entraîna par dessus celle-ci. La chose en question était une tieffeline avec tous les traits de la folie imprimés sur le visage, une tieffeline méchamment décidée à s'en prendre à son intégrité physique, voire à sa vie.


    - Taisez-vous, taisez-vous ! C'est insupportable ! Je vais... je vais vous tuer ! Je vais vous sortir de cette foutue armure, avec les dents s'il le faut, et je vais vous tuer !

    L'idée que l'altercation puisse tourner en sa défaveur ne lui traversa pas vraiment l'esprit : après tout, elle était invincible, non ? Ce demi-elfe de pacotille ne ferait pas le poids face à sa légitime fureur, quand bien même ledit demi elfe avait une grosse armure et la grosse épée qui va avec. Au vu des coups qu'elle assénait avec ses petits poings sur le plastron du chevalier, il était clair qu'elle mettrait beaucoup, beaucoup de temps à venir à bout de la bête, mais on ne pouvait pas nier que cette tentative de meurtre un peu mal barrée était faite avec une passion rarement égalée.
    Dernière modification par Echo ; 12/12/2014 à 20h23.
    On peut douter de tout, sauf de la nécessité de se trouver du côté de celui qui a le pognon.

  4. #154
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages 
    616
    Alexiel désarçonné, Fhiongan se précipita pour l’immobiliser pendant qu’Eldurvellir parvenait à lui glisser une fiole entre les dents. Comme pour les animaux rétifs, il prit soin de maintenir la mâchoire du chevalier fermée ; entendant le bruit de déglutition mêlé à un râle de colère, le mage relâcha son étreinte. Ainsi que son attention.

    Nera fixait intensément la scène. Peut-être me suis-je donnée un peu vite… Qui sait si ce joli petit mage restera le chef du groupe ?
    Eldurvellir

  5. #155
    Date d'inscription
    mai 2014
    Messages 
    172
    [HRP : pour réussir à désarçonner un cavalier au pas bien campé dans ses étriers, il faudrait ptet pas monter un poney, ni peser le tiers de son poids équipé... enfin on va faire avec ]

    Faire une chute de cheval en étant précipité au sol par un heurt violent n'est jamais une expérience plaisante au combat, mais c'est pire encore quand on porte une armure ; celui qui n'en ressort pas avec la colonne définitivement tassée et les vertèbres en épi peut s'estimer heureux, si toutefois il se remet du choc assez vite pour éviter le coup mortel qui ne manquera pas de suivre la première agression.

    Alexiel rencontra le sol si brutalement qu'il demeura sonné pendant plusieurs secondes, temps que mit à profit la brochette de crevettes qui lui servaient de compagnons de route pour lui tomber dessus en traître et lui fourrer il ne voulait pas savoir quoi dans la bouche. Une fois l'effet de surprise passé, ne restaient plus qu'un chevalier noir en colère, et trois demi-portions. Ne faisant pas plus de cas de l'attaque de Chance que d'une morsure de chiot sur la boucle d'un écu, le chevalier noir focalisa son attention, ou plutôt sa rage, sur le mage Eldurvellir. Tout cela, c'était de sa faute, et il osait le toucher ? Alexiel lui asséna en retour un uppercut bien senti, moins puissant que particulièrement bien placé, du genre à provoquer le maximum de douleur.

    Tout en se relevant tant bien que mal, le semi-elfe comptait ses os. Son dos l'élançait furieusement... Il regarda sa victime étourdie à son tour par le coup et se mit à sourire pour la première fois depuis qu'ils étaient entrés dans ce royaume de la pluie. Cette potion allait peut-être le rendre malade ou le plonger dans le comas dès que l’adrénaline serait retombée, mais en attendant, il se sentait mieux. Un vrai petit miracle. Pour un peu, il aurait entonné un chant d'action de grâce...
    Dernière modification par Alexiel ; 13/12/2014 à 02h21.
    Code couleur : #EE3B3B - Biographie

    moi c'est Loth...

  6. #156
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages 
    616
    - Mais Alexiel, tu ne vas pas bien !

    Fhiongan était sincèrement surpris.


    - Enfin, je suppose que c’est mieux que frapper Chance. Hé, Eldurvellir, ça va ?

    Il aida le mage à se remettre debout. Ledit mage était en train de compter ses dents et de constater avec bonheur qu’elles étaient toutes là. Une Tiamandis furieuse était sortie de sa cachette. Voletant autour d’Alexiel, elle l’insulta copieusement en mode suraigu pendant une bonne minute.

    Eldurvellir ne dit rien, trop occupé à gérer sa propre douleur. Il sortit une potion de soins et en avala une rasade. Apercevant le sourire grimaçant d’Alexiel, il prononça avec quelque difficulté :


    - Tu en veux ?

    Nera s’était rapprochée de Chance.

    - Laissons ces brutes, Chance. Viens, je vais te masser. Etre bousculée par un chevalier noir, quelle sale histoire !

    Fhiongan soupira. Sous cette pluie incessante, brumeuse et boueuse, en plus des fantaisies imbéciles d’un p’tit mago, ce groupe est minable comme jamais… Hé ! regardez !
    Le ciel, juste devant eux, laissait apparaître une trouée parmi les nuages. Un peu de bleu, timide, pâle, mais un coin de ciel bleu tout de même.
    Eldurvellir

  7. #157
    Avatar de Echo
    Echo est déconnecté Princesse licorne fétichiste des pieds
    Date d'inscription
    juillet 2012
    Messages 
    1 483
    [HRP : Hey ! Je ne monte pas un poney ! ]

    Chance lança un regard peu amène à Nera. Bousculée par un chevalier ? C'était elle, qui l'avait bousculé ! Et si ce mage à la noix n'était pas intervenu, elle l'aurait probablement tué ! Une petite voix dans sa tête -un écho furtif de bon sens, sans doute- lui dit qu'elle avait autant de chances de tuer Alexiel à mains nues que de déraciner un arbre, mais elle n'y prêta pas d'attention. La drogue l'empêchait de souffrir de la chute de cheval, mais d'ici une heure ou deux, elle commencerait à se maudire pour s'être comportée comme un guerrier berserk.

    Voir Eldurvellir se faire étaler par Alexiel n'améliora quasiment pas son humeur -ce type méritait pire, tout était de sa faute- et l'éclaircie qu'ils apercevaient au loin ne la réjouissait pas non plus autant qu'elle aurait du.


    - C'est trop tard, marmonna la tieffeline. Elle ponctua sa phrase par une quinte de toux caverneuse ; visiblement, ses bronches avaient plus que souffert de l'humidité ambiante, et ce n'était pas une brève accalmie qui arrangerait les choses.

    Elle dut s'y reprendre à trois fois avant de réussir à monter Arald. Maintenant que l'adrénaline était redescendue, elle se sentait tout simplement exténuée.
    On peut douter de tout, sauf de la nécessité de se trouver du côté de celui qui a le pognon.

  8. #158
    Date d'inscription
    mai 2014
    Messages 
    172
    Alexiel râla, grogna, faillit faire une réflexion sur le peu de cas qu'il faisait désormais des potions du mage, puis se ravisa, saisit la fiole, en avala une gorgée et la rendit aussi sec. Il avait décidément trop mal pour pouvoir se permettre un excès d'amour-propre. Guéri, peut-être, mais encore sonné, il entreprit de remonter à cheval sans même s'aviser que le très solennel Eldurvellir venait de le tutoyer.

    Pendant ce temps, Fhiongan venait de leur annoncer un coin de ciel bleu comme le marin d'un vaisseau fantôme leur aurait annoncé la terre ferme, et le chevalier noir n'était pas loin de partager le point de vue de Chance; cela venait trop tard ; il ne lui restait même plus assez d'énergie pour s'en réjouir...
    Code couleur : #EE3B3B - Biographie

    moi c'est Loth...

  9. #159
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages 
    616
    Eldurvellir était assez content de son petit stratagème : il avait réussi à remplacer subrepticement la potion de soin par la potion qu’il aurait dû initialement donner à Alexiel. Ouf… On se racontera tout ça un soir autour d’une bonne bière et on en rira !

    En attendant, d’ici une demi-minute la potion devrait faire son effet : donner suffisamment d’énergie au chevalier noir pour finir le voyage dans des conditions acceptables. Effectivement ils continuèrent sans encombre, guidés par le coin de ciel bleu désigné par Fhiongan.

    Le mage eut soin de voyager à côté de Chance, devisant aimablement. Cette tieffeline est trop précieuse pour que nous puissions nous en passer… Il importe qu’elle ne conserve pas de mauvais souvenir de nos pérégrinations.
    Hélas, la marche présentait des difficultés inoubliables : le sol, heureusement peu accidenté, était glissant ; la boue profonde absorba plus d’une fois leurs bottes, les déchaussant même parfois, alors qu’ils marchaient à côté des montures pour les reposer quelque peu. Leurs pieds étaient pleins de terre et d’eau, plus rien n’était sec. Sauf, espérait Eldurvellir, nos vivres et les documents…

    - Nera, que penserais-tu de…

    Le mage se tut. Soudain la pluie avait cessé, un superbe arc-en-ciel était apparu.

    - Enfin ! dites, je parie un pichet de bon vin du Cormyr que je nous trouverai le meilleur coin pour…

    - En attendant mes jolis, votre or !

    Un groupe de hobgobelins ricanants venait de jaillir devant eux.
    Dernière modification par Eldurvellir ; 02/04/2016 à 20h44.
    Eldurvellir

  10. #160
    Avatar de Echo
    Echo est déconnecté Princesse licorne fétichiste des pieds
    Date d'inscription
    juillet 2012
    Messages 
    1 483
    Un peu de silence aurait été appréciable, mais c'était sans compter la présence d'Eldurvellir à ses côtés. Comment cet homme pouvait être d'aussi bonne humeur, c'était un mystère. Pendant les heures qui suivirent, Chance concentra toute son attention sur le bruit que faisaient ses bottes sur le sol spongieux. Elle avait acheté ces bottes il y a moins d'une semaine, des bottes de bonne facture à semelle souple, pour la discrétion. Impossible qu'elles soient encore utilisables après ça.

    Mais alors qu'elle pensait que rien ne pourrait la distraire de la morosité du voyage, un groupe d'hobgobelins leur barra la route. Ils étaient apparus si soudainement qu'elle pensa un instant qu'ils n'étaient que le fruit de son imagination. Encore une rencontre qui finirait mal, elle n'en doutait pas. On ne détroussait pas une bande de voyageurs fatigués et d'une humeur terrible, question de survie.


    - De l'or ? Vos cadavres n'en ont sûrement pas besoin.

    Oui, ils était tous déjà morts, même s'ils ne le savaient pas encore. Par mesure de prudence, Chance fit tout de même quelques pas en retrait. Provoquer l'ennemi, oui, mais rester en première ligne pour voir ce que cela donnerait, non.
    On peut douter de tout, sauf de la nécessité de se trouver du côté de celui qui a le pognon.

  11. #161
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages 
    616
    Oh non, pensa Eldurvellir. Il regarda Alexiel. Est-il capable de combattre ? Heureusement que Chance et Fhiongan sont là... et Nera... elle ne sert pas à grand chose... enfin... pour le groupe...

    Le mage licencieux n'avait malheureusement pas l'occasion de se remémorer les scènes croustillantes que Nera Allar et lui-même avaient vécu. Silencieusement il se prépara à incanter.
    Eldurvellir

  12. #162
    Date d'inscription
    mai 2014
    Messages 
    172
    Alexiel jaugea du regard le groupe de hobgobelins, son nombre et son équipement. Et cette petite sotte de Chance qui faisait la bravache et se défilait aussi sec. Comme tous les autres. Ils attendaient de lui qu'il assure la première ligne à lui tout seul, peut-être ? Qu'il attire gentiment à lui tous les projectiles en chargeant sabre au clair ? Hé bien non. Parce qu'il était épuisé par les expériences de chimie amusante exercées à ses dépens durant des dizaines d'heures, parce qu'il était épuisé tout court, enfin parce qu'un chevalier noir n'est PAS un combattant de première ligne, ni un paladin du Mal, mais bien un professionnel de l'attaque sournoise. Bref, pour toutes ces raisons plus ou moins avouables, mais surtout parce qu'il commençait à être exaspéré de ce groupe, Alexiel alla se cacher derrière un arbre, le temps de tire sa rapière à l'abri des flèches. Il fallait qu'il en sache plus sur l'adversaire avant d'aviser. Enfourcher Eclipse à l'improviste et tracer sa route faisait du reste partie des options très sérieusement envisagées.
    Code couleur : #EE3B3B - Biographie

    moi c'est Loth...

  13. #163
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages 
    616
    Le temps de l’incantation aurait pu être le temps de trop, celui qui permet à l’ennemi d’attaquer le premier et prend donc l’avantage, mais deux petits événements survinrent. D’abord le fait que Fhiongan ricana, attirant sur lui l’attention de leurs adversaires. Ensuite le fait qu’un ogre en colère arriva en plein milieu. Et là, le combat sembla brusquement facilité…

    Eldurvellir arme magique + 1 sur l’épée de Fhiongan

    - Sales voleurs… je vais vous massacrer… maugréa l'ogre.

    Fhiongan se jeta sur un des hobgobelins, alors que l’ogre se précipitait sur un de ses compagnons, à mains nues.
    Restaient juste les quatre autres. Alexiel et Chance avaient disparu. Où sont-ils donc ? pensa nerveusement le mage.
    Eldurvellir

  14. #164
    Avatar de Echo
    Echo est déconnecté Princesse licorne fétichiste des pieds
    Date d'inscription
    juillet 2012
    Messages 
    1 483
    Elle en avait assez que tout s'enchaîne aussi vite. Sa monture prit peur et rua bêtement en avant, renversant un hobgobelin prêt à lui planter une flèche dans la tête. Chance observa la scène en se demandant s'il fallait qu'elle se sente soulagée ou paniquée. Maintenant qu'Arald n'était plus à ses côtés, elle se sentait toute nue. Et c'était effectivement le cas, en un sens. Rapidement, elle drapa ses épaules dans sa fameuse cape d'invisibilité et s'éloigna prudemment du champ de bataille. L'idée de mettre définitivement les voiles lui traversa la tête, mais pas très longtemps. Profitant de son invisibilité, Chance entreprit de prendre ses ennemis à revers. Bêtes comme ils semblaient l'être, ces hobgobelins ne comprendraient même pas ce qui leur arriveraient quand elle surgirait derrière eux avec son arbalète.
    On peut douter de tout, sauf de la nécessité de se trouver du côté de celui qui a le pognon.

  15. #165
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages 
    616
    Eldurvellir, soudain, ne vit plus Chance. Où est-elle ? aurait-elle fui ? une idée fugitive faillit prendre corps et disparut aussi vite qu'elle était venue. La menace n'était plus, c'était l'attaque qui commençait.

    Un ogre surgi de nulle part lui avait donné le temps nécessaire pour incanter. La lame de Fhiongan brilla d'un éclat bleuâtre, le roublard se jeta sur un des hobgobelins et lui fit promptement son affaire. Il se jeta alors sur un autre, qui eut le temps de le blesser légèrement, avant de tomber étrangement en râlant. Un archer blessa Eldurvellir, qui incantait de nouveau. Les paroles du mage se brisèrent, alors qu'il se jetait à plat ventre dans une tentative dérisoire d'éviter les flèches.

    Tiamaat ! daigne enfin inspirer Alexiel, ce guerrier fuyard !

    ...

    La cape ! enfin l'idée était là : Chance est invisible.
    Dernière modification par Eldurvellir ; 11/01/2015 à 18h33.
    Eldurvellir

  16. #166
    Date d'inscription
    mai 2014
    Messages 
    172
    HRP : Alexiel ne vous a jamais dit qu'il était chevalier noir, il se présente comme un simple guerrier... désolée de pinailler mais c'est un point important de son rp

    Depuis sa cachette improvisée, Alexiel avait eu tout le temps nécessaire pour se faire une idée de la situation. Six hobgobelins, si Fhiongan s'en occupait avec lui, c'était jouable, surtout que plusieurs étaient déjà tombés. Le problème, c'était l'ogre. Encore un ogre. Est-ce qu'ils n'avaient pas déjà échappé à une créature de ce genre, dans le village ? Enfin, le monstre en grand format semblait en avoir après les mini-monstres, et cela pour l'instant faisait plutôt leur affaire. Il remarqua qu'Eldurvellir avait été pris pour cible par l'un des tireurs, et que les robes de mages représentaient toujours une aussi piètre protection contre les projectiles. Les mages apprendront-ils un jour à agiter les bras en armure ? Aussi discrètement que possible, profitant du couvert des arbres, le chevalier noir s'avança sans être remarqué jusqu'à l'archer afin de s'occuper promptement - et sournoisement - de son cas.
    Code couleur : #EE3B3B - Biographie

    moi c'est Loth...

  17. #167
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages 
    616
    L'archer qui avait atteint Eldurvellir réarma son arc avec prestesse. Mais soudain, il émit un râle, frappé au côté par Alexiel. Il eut la présence d'esprit de lâcher son arc, dont la flèche se piqua dans le sol, et d'attraper son épée courte. Mais un projectile, lancé par la fronde du mage, le toucha rudement à la main. Il poussa un cri bref, alors qu'Alexiel repassait à l'attaque.

    Des cinq hobgobelins, il sembla vite ne rester que deux valides : deux archers. Le dernier hobgobelin armé d'une épée avait le cou pris dans l'étau de biceps de l'ogre.

    Nera Allar était descendue du cheval pour ramasser des pierres. Elle parvint à toucher un des archers, qui ne fit que ricaner. Peut-être pas pour longtemps... Une tieffeline invisible rôdait, prête à frapper.
    Eldurvellir

  18. #168
    Avatar de Echo
    Echo est déconnecté Princesse licorne fétichiste des pieds
    Date d'inscription
    juillet 2012
    Messages 
    1 483
    Lorsque Chance réapparut, il ne restait presque plus aucun ennemi à tuer. Son attention fut immédiatement attirée par Nera qui lançait des cailloux dans son coin. La scène faisait presque peine à voir. A sa place, elle aurait sous doute mal vécu le fait d'être aussi inutile et ridicule, mais bon, elle n'était pas sa place. Rooh, allons, tu deviens méchante. Lorsque l'hobgobelin qu'elle avait réussi à toucher aurait fini de rire, il lui planterait probablement une flèche dans la tête, c'était donc le bon moment d'intervenir. Ou pas : c'était peut-être l'occasion ou jamais de se débarrasser de cette fille qui ne semblait être douée que pour faire tourner la tête de leur idiot de chef de groupe.

    Mais c'est alors que Chance remarqua qu'une flèche était plantée dans son épaule gauche.


    - Ah, super, merveilleux. Et encore l'épaule, bien sûr...

    Impossible de savoir à quel moment cette chose était venue se planter dans sa chair puisqu'elle ne sentait rien. Peut-être tout à l'heure, lorsque sa monture avait pris la fuite et qu'elle s'était brièvement retrouvée seule face à cinq archers ? Bon, ça n'avait pas d'importance. Cette flèche allait rester là pour l'instant. Reportant sur attention sur Nera, et surtout sur l'hobgobelin qui lui faisait face, Chance arma son arbalète et pressa la détente.
    On peut douter de tout, sauf de la nécessité de se trouver du côté de celui qui a le pognon.

  19. #169
    Date d'inscription
    mai 2014
    Messages 
    172
    Alexiel réattaqua son hobgobelin qui avait saisi une épée courte, arme maniée avec une dextérité toute relative. Se désintéressant de ce combat couru d'avance, le semi-elfe était nerveux. Le combat avait été trop rapide pour que l'excitation du meurtre ait pu le saisir, et puis - il y avait toujours cet ogre. Si ce dernier ne trouvait pas promptement ce qu'il cherchait sur les cadavres des hobgobelins, il était tout à fait susceptible de se retourner contre eux, et là, la difficulté serait toute autre... Prudent, Alexiel attira son adversaire un peu plus loin du géant, avant de décider qu'il était grand temps de lui faire son affaire.
    Code couleur : #EE3B3B - Biographie

    moi c'est Loth...

  20. #170
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages 
    616
    Eldurvellir, le regard brouillé, vit l’apparition d’un carreau dans la gorge d’un des hobgobelins. Ce dernier tenta par bravache de ricaner, mais ne parvint à émettre qu’un gargouillis sinistre avant de s’effrondrer en se vidant de son sang. Nera se mit à hurler, alors que la flèche de ce dernier archer filait vers le mage. Bien lui en prit : Eldurvellir se jeta à terre et évita le projectile qui lui aurait certainement été fatal.

    Fhiongan s’apprêta à tirer à son tour sur le hobgobelin aux prises avec Alexiel. Avec tact, il suspendit son geste en voyant leur compagnon manœuvrer avec stratégie pour éloigner le dernier adversaire. Sans débander son arc, il porta son regard vers l’ogre. Ce dernier lui sourit, de toutes ses larges dents blanches.


    - Les ennemis de mes ennemis sont mes amis. Enfin, ça reste à voir, mais on peut causer.

    Fhiongan reporta sa flèche vers le dernier hobgobelin, prêt à tirer si Alexiel montrait des signes de faiblesse. Eldurvellir se releva lentement, grimaçant à la douleur qui lui vrillait la cuisse.
    Eldurvellir

  21. #171
    Avatar de Echo
    Echo est déconnecté Princesse licorne fétichiste des pieds
    Date d'inscription
    juillet 2012
    Messages 
    1 483
    Pendant ce temps, et maintenant que la menace semblait provisoirement écartée, Chance bataillait avec la flèche plantée dans son épaule. Ou plutôt : la regardait avec circonspection. D'un côté, elle était tentée de profiter de son absence de douleur pour l'enlever maintenant ; d'un autre, elle n'avait aucune envie de se mettre à pisser le sang au milieu de nulle part, alors qu'il n'y avait pas de prêtre dans leur groupe. Pas de prêtre, juste les potions aux effets étranges d'Eldurvellir qu'elle s'était promis de ne plus boire, plus jamais. Elle opta finalement pour laisser la flèche où elle était et se contenta d'en casser l'embout.

    Chose faite, elle se rapprocha de ses compagnons. Un peu mais pas trop : qui sait si cet ogre n'allait pas tout bonnement les attaquer sur un coup de folie. C'était un ogre après tout.
    On peut douter de tout, sauf de la nécessité de se trouver du côté de celui qui a le pognon.

  22. #172
    Date d'inscription
    mai 2014
    Messages 
    172
    Alexiel considéra qu'il était temps d'en finir avec le reliquat de hobgobelin qui lui faisait face, et qui l'empêchait de consacrer à l'ogre toute l'attention que le monstre méritait. Le semi-elfe feinta, avant de planter sa lame quelque part dans l'abdomen de son adversaire. Il retira sa lame promptement, attendit quelques instants que le poison fasse effet. Quand il vit que le hobgobelin commençait à avoir peine à y voir clair, il attaqua derechef, enfonçant sa lame davantage, puis la retourna avec délice dans les entrailles de sa victime qu'il regardait mourir. On est mauvais ou on ne l'est pas.

    Il repoussa enfin le mourant pour dégager son arme et se tourner vers le problème suivant. Un problème de taille.
    Code couleur : #EE3B3B - Biographie

    moi c'est Loth...

  23. #173
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages 
    616
    - Ha ! joli !

    L’ogre semblait enchanté. Il alla vers l’un des hobgobelins et récupéra une bourse dodue, ainsi qu’une armure aux reflets irisés.

    - Ils m’ont volé alors que je me reposais avant de rentrer au village. Venez-y donc, ma sœur y tient une auberge. Vous y serez bien reçus, et l’excellente clerc dame Hazuni vous soignera. Vous êtes mes invités. Je vous dois bien ça. Je m’appelle Hafner. Hafner Berguié.

    Après avoir dépouillé les autres cadavres, l’ogre les guida vers ce qui leur sembla être une vision paradisiaque.

    Un village très différent du précédent, pimpant et coloré, leur apparut. Une pancarte, à l’entrée, en mentionnait le nom : « Avant Le Jardin D’Ao ». La population semblait essentiellement composée d’ogres et de demi-ogres. A la vue du groupe conduit par Hafner Berguié quelques personnes firent un salut déférent. Une ogresse immense et dodue se planta devant eux, un épouvantable sourire aux lèvres.

    - Hafner ! tu m’amènes une clientèle en piètre état… Pas de ton fait, j’espère ?
    - Non, Heltrande, mais sans eux je ne suis pas sûr que j’aurais récupéré mon or et l’armure de père.
    - Hein ?
    - Le groupe de Beltun, encore. Mais ils ne nuiront plus. Et l’argent pris sur eux paiera les soins de dame Hazuni et le séjour dans tes meilleures chambres.
    - Eh bien ! alors soyez les bienvenus à mon auberge ! « le Bout du Chemin », une belle maison bleue, comme vous le verrez d’ici deux rues. Je suis Heltrande Berguié, la patronne. Et bienvenue dans notre village, le dernier avant les Montagnes du Nord les plus glaciales qui soient…
    - Eh bien, merci de votre accueil. Je crois qu’un repos en votre auberge nous est indispensable.

    Eldurvellir était blême mais tâchait tout de même de faire bonne figure. Sa cuisse avait encore plus souffert lorsqu’il était remonté à cheval, malgré l’aide de Fhiongan. Il ne vit pas que Nera, à cheval derrière lui, blottissait son visage dans sa cape.
    Dernière modification par Eldurvellir ; 02/04/2016 à 20h48.
    Eldurvellir

  24. #174
    Date d'inscription
    mai 2014
    Messages 
    172
    Alexiel demeurait prudemment silencieux, mais il revenait difficilement de sa surprise. D'aussi loin qu'il se souvienne, il n'avait jamais rencontré d'ogre ni même de semi-ogre capable d'articuler une phrase correcte sans en massacrer et la syntaxe et les coordonnants. Et les voila dans un village complet qui, à première vue, semblait bien plus civilisé que bien des hameaux de sa connaissance ? Et on leur offrait le gîte ? On pouvait difficilement soupçonner les ogres de vouloir les garder pour le quatre heures, vu que leur chair était loin d'être tendre... Autant pour les préjugés raciaux.

    Enfin, dans l'affaire, outre un peu de sagesse, ils avaient gagné un lit, et ce ne serait pas de refus. Le semi-elfe avait du sang séché ici ou là, mais surtout une gorge en feu, des vêtements humides et tellement de fatigue que les traits de son visage le tiraient au moindre mot. Eclipse, lui non plus, n'en menait pas large. Il se sentait d'humeur à dormir une journée entière... Mais il prendrait tout de même quelques mesures de précaution avant de céder au sommeil.
    Code couleur : #EE3B3B - Biographie

    moi c'est Loth...

  25. #175
    Avatar de Echo
    Echo est déconnecté Princesse licorne fétichiste des pieds
    Date d'inscription
    juillet 2012
    Messages 
    1 483
    Chance suivait le mouvement tout en restant raisonnablement en retrait.

    - J'ai perdu Arald, se lamenta t-elle en chemin, traînant des pieds alors que le reste de leur petite troupe était remontée à cheval. Et personne n'avait proposé de lui faire une place sur une monture, naturellement. Qu'ils aillent tous pourrir dans les Neuf Enfers... Il va sûrement se perdre dans les bois et se faire manger par une bête immonde, genre un ogre à deux têtes. Elle avisa ensuite leur guide et se racla la gorge. Je voulais dire un troll, à un troll à deux têtes. Les ogres sont sûrement beaucoup trop charmants pour manger des chevaux, ou pour manger quoi que ce soit d'autre, comme des humains, ou des tieffelins. N'est-ce pas ?

    Pourquoi personne ne disait rien ? Est-ce qu'ils étaient tous beaucoup trop fatigués pour se rendre compte qu'un OGRE leur servait de guide et qu'il les emmenait tous probablement dans la marmite la plus proche ? Si toutefois ces affreuses bêtes prenaient la peine de faire cuire leur viande avant de la manger, et rien n'était moins sûr.

    Puis, horreur, c'est dans un village rempli de ces créatures qu'ils finirent par arriver. Voilà qui allait drôlement leur faciliter la tâche quand il serait question de les dépecer vivants. Plongée dans un profond mutisme, Chance avança prudemment derrière ses compagnons, serrant sa cape d'invisibilité dans les mains. Cette pause aurait été plus que bienvenue dans d'autres circonstances, pourquoi fallait-il qu'elle vire au cauchemar ? Elle avait besoin de dormir, deux jours durant s'il le fallait, elle n'était pas en état de s'inquiéter d'autre chose, et certainement pas de se retrouver dans une assiette ou plutôt de ne pas se retrouver du tout.
    On peut douter de tout, sauf de la nécessité de se trouver du côté de celui qui a le pognon.

  26. #176
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages 
    616
    L’immense aubergiste les amena jusqu’à sa demeure, une immense bâtisse peinte en bleu turquoise et nantie d’une épaisse glycine courant au bas des fenêtres du premier étage. Elle invita ses hôtes à laisser les chevaux aux bons soins de son palefrenier et aida Eldurvellir à descendre de sa monture.
    Un voile rouge trembla devant les yeux du mage, mais il parvint à garder conscience.


    - Hafner, va donc secouer Arnir, qui nous a fourni une bière éventée… S’il en prend l’habitude, il perdra ma clientèle. Et quelques autres, j’y veillerai. Mais d’abord, envoie quelques gamins à la recherche du cheval de la petite dame.

    L’ogre sourit et acquiesça.

    - Et pour dame Hazuni ?
    - J’envoie tout de suite le commis. Tu seras plus efficace que lui avec Arnir !

    Ils rirent tous deux et Hafner s’éloigna. Heltrande poussa la porte de l’auberge. Un tout jeune garçon, d’apparence étonnamment frêle pour un demi-ogre, accourut pour tenir la porte.

    - Roetir, file chercher dame Hazuni. Et vite.
    - Ou-oui, dame.


    Le garçon avait viré au rouge cramoisi en balbutiant sa réponse. Il courut aussitôt au dehors. Heltrande rit.

    - Vous comprenez pourquoi nous avons ri, mon frère et moi, à la pensée d’envoyer cette crevette timide enguirlander un fournisseur ! pour dame Hazuni, c’est très différent, elle est d’une grande délicatesse. A laquelle nous autres ogres sommes généralement peu habitués ! c’est une figure de renom, ici, puisque qu’elle a grandement contribué à l’établissement de notre village.

    Une serveuse presque aussi costaude que sa patronne les apostropha.

    - Holà, dames et sires, que vous faudrait-il ? Des chambres et des bains, non ?
    - Oui, Guillanne. Quelles chambres se sont libérées ce matin ? Pas de dortoir, parmi les chambres de bon confort ?
    - Deux chambres à deux et trois lits, il y a. Le dortoir, il y a déjà une compagnie de gros buveurs qui s’y est installée… Vous y dormiriez plutôt mal.
    - Et ma petite suite, elle ne s’est pas libérée ?
    - Si fait ! le ménage vient juste d’être terminé. Tiens ! ça va, toi ?

    La serveuse s’était adressée à Nera.

    - Euh… Oui.
    - Eh ben dis donc, t’es pas causante aujourd’hui. Enfin…

    La servante haussa les épaules et alla chercher des clefs qu’elle remit à sa patronne, qui dévisageait pensivement Nera.


    - Je ne t’avais pas vue, toi. Toujours en tenue suggestive... Et tu t'es débrouillée pour être avec ces gens ?

    Son ton était incrédule. Fhiongan se pencha discrètement vers Chance.

    - Je savais bien qu’il n’y avait qu’une seule dame dans le groupe…

    Heltrande Berguié continuait à parler.

    - Si tu veux reprendre le boulot, on peut voir, hein.
    - Je vais réfléchir…
    - Comme tu veux. Bon, je vous emmène jusqu’à vos chambres.

    Ils montèrent à l’étage, Fhiongan soutenant Eldurvellir, empruntant un escalier parfaitement entretenu mais réparé de toutes parts.

    - Dame Hazuni va arriver très bientôt. Lorsqu’elle vous aura soignés, je vous ferai monter des baquets d’eau chaude et des serviettes. Pour faire sécher vos affaires, il y a la cheminée du petit salon qui est entre les deux chambres, une jolie pièce où on pourra vous servir le dîner si vous souhaitez rester en privé.
    Dernière modification par Eldurvellir ; 02/04/2016 à 20h54.
    Eldurvellir

  27. #177
    Avatar de Echo
    Echo est déconnecté Princesse licorne fétichiste des pieds
    Date d'inscription
    juillet 2012
    Messages 
    1 483
    - Où ça ? répondit Chance à Fhiongan, faisant mine de ne pas comprendre où il voulait en venir.

    Cela avait peut-être échappé au bandit -ou alors tentait-il seulement de la flatter ?- mais à l'instar de Nera, la tieffeline n'était pas non plus ce qu'on pouvait appeler... une dame. Reportant sur attention sur celle qui se faisait toute petite, Chance ajouta plus haut :


    - Eh bien, on dirait que quelqu'un a *oublié* de nous parler de certaines choses, trop occupé à faire les yeux doux sans doute...

    Demander à Nera de rendre des comptes ici et maintenant ne l'intéressait pas vraiment et quelqu'un d'autre s'en chargerait sûrement à sa place. La bonne nouvelle, c'est que leur chemin ne tarderait pas à se séparer, puisqu'ils avaient finalement atteint un village ; de plus, la laisser en plan ne poserait sûrement de problème à personne vu qu'elle semblait très bien connaître les lieux. Fini ce petit manège de femme fragile innocente, enfin...

    - S'il n'y a qu'une seule baignoire, le bain est pour moi, il faut que j-aïe, aïe, aïe... !

    Sa sensibilité revenait soudain, beaucoup trop vite à son goût. Elle pouvait sentir la pointe de la flèche dans son épaule à présent, et ce n'était guère une sensation agréable. Elle se mit à grincer des dents et à fouetter Fhiongan avec sa queue avant de se tourner vers lui.

    - Enlevez-moi ça, enlevez-moi ça tout de suite avant que... !
    On peut douter de tout, sauf de la nécessité de se trouver du côté de celui qui a le pognon.

  28. #178
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages 
    616
    Fhiongan vit la tieffeline blêmir dangereusement. Se tournant à demi vers Eldurvellir, il ne s'aperçut pas tout de suite que ce dernier ne valait guère mieux.

    - P'tit mago, tu as bien une potion contre la douleur ?

    Il soutint Chance, dont la fine queue clinglait ses mollets, et parvint à la faire asseoir.


    - Si j'enlève la pointe de la flèche, ça va saigner pas mal... Dites patronne, votre dame Hazuni, elle arrive ?

    Sur ces entrefaites, Eldurvellir tomba dans les pommes. Ou plus exactement dans les bras d'un Alexiel plus silencieux que jamais.
    Eldurvellir

  29. #179
    Date d'inscription
    mai 2014
    Messages 
    172
    S'il avait eu le temps d'y réfléchir, Alexiel aurait certainement laissé le "patron" arroser le plancher - il était du genre rancunier, et la petite plaisanterie liquide de trois jours de durée lui était restée en travers de la gorge - un peu comme une extinction de voix dont il n'était du reste pas passé loin. Il était exténué, il grelottait encore, et le combat contre les hobgobelins avait épuisé ses dernières forces. Sans compter que la potion énergisante - si c'était bien cela qu'il avait bu - avait elle aussi de fâcheux effets secondaires ; il avait l'impression qu'on venait de lui drainer toute force vitale. Il s'interdit de ne jamais plus toucher à ces potions de malheur.

    Malheureusement pour ses envies de vengeance, il avait de bons réflexes, qui lui firent attraper au vol le magicien avant qu'il ne s'écrase sur son armure. Il pivota aussitôt et jeta le colis entre les bras de Nera.

    "Tenez, c'est pour vous, je pense."

    Après tout, si elle était prête à faire la pute, elle ne verrait pas de difficultés à faire la garde-malade : les patients sont, à ce qu'on dit, beaucoup moins remuants. Énervé comme seul peut l'être un chevalier noir qui prend sur lui, il laissa Nera se dépatouiller avec son héros inanimé, Fhiongan se laisser donner des ordres par la petite voleuse tyrannique qui méritait surtout une bonne paire de gifles, et pénétra dans la chambre, où il se choisit un lit pour y déposer son sac et s'asseoir pesamment. Il poussa alors un profond soupir de soulagement, qui s'acheva en râle d'exaspération. Voyage de merde, groupe de baltringues, mais qu'est-ce qu'il fichait là, déjà ?
    Dernière modification par Alexiel ; 01/02/2015 à 00h03.
    Code couleur : #EE3B3B - Biographie

    moi c'est Loth...

  30. #180
    Avatar de Echo
    Echo est déconnecté Princesse licorne fétichiste des pieds
    Date d'inscription
    juillet 2012
    Messages 
    1 483
    - Quelle poule mouillée...

    Bon, cela étant, elle n'était pas elle-même en très grande forme et n'allait pas tarder à rejoindre leur chef dans les bras de Nera -ou, dans son cas, rejoindre le parquet de la chambre- si un prêtre ne s'occupait pas de son épaule.

    - Vous êtes un dur à cuir vous, ça se voit, dit-elle à Fhiongan. Pas du tout le genre de gars qui s'évanouit à la vue du sang. Alors allez-y, je suis prête. Il faudra bien l'enlever à un moment ou à un autre, et entre nous je préférerais vraiment que ce soit maintenant.
    On peut douter de tout, sauf de la nécessité de se trouver du côté de celui qui a le pognon.

Page 6 sur 13 PremièrePremière ... 45678 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [SF?] La Route
    Par Finrod Felagund dans le forum Cinéma, Vidéos et Télévision
    Réponses: 5
    Dernier message: 29/06/2011, 09h07
  2. [Quête] Pillages à répétition: Sur la route de Melandis
    Par Folken dans le forum Les Terres du Basilic
    Réponses: 6
    Dernier message: 15/04/2007, 10h04
  3. [NWN] Chap2 - route du Sud : je manque d'air
    Par sahmaz dans le forum L'Académie de Padhiver (NWN 1)
    Réponses: 11
    Dernier message: 23/06/2004, 10h01
  4. En route...
    Par Elgaern dans le forum Les Chroniques de Sang
    Réponses: 8
    Dernier message: 03/05/2003, 11h06
  5. Episode 13 en route
    Par Elgaern dans le forum Les Chroniques de Sang
    Réponses: 29
    Dernier message: 23/12/2002, 17h17

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250