Page 2 sur 2 PremièrePremière 12
Affichage des résultats 31 à 45 sur 45

Discussion: Kernfost

  1. #31
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Metz
    Messages 
    1 625
    Corsad se renfonça dans son fauteuil et joignit les mains sous son menton. De sa voix modulée et mielleuse, il interpella Mekren, qui restait encore à moitié caché dans l'ombre du couloir.

    "Allons, mon enfant, sors de ta cache. il me semble que tu désirais apprendre des choses de moi, confrontons nous façe à façe, si tu le veux bien."

    Mekren n'aimait pas trop la situation. Il était attendu, cela ne faisait plus aucun doute. Il n'avait pas réellement pris le mage par surprise, et celui-ci était prêt à discuter. Il devait avoir une idée derrière la tête, on ne maudit pas quelqu'un pour ensuite lui expliquer gentillement que c'était pour son bien, après l'avoir abandonné presque dix années. Il vint néanmoins dans la lumière. Il n'avait rien d'autre à faire que de jouer le jeu de son aîné.

    "Aaaah... Joli corps, mon petit, joli corps. Tu aurais pu tomber plus mal, j'en conviens. Tu te débrouilles déjà assez bien dans le choix de tes incarnations."
    Mekren tiqua. Il venait de parler de choix?
    "Vous voulez dire que je peux choisir qui j'investis une fois que mon corps meurt?
    "C'est juste. Le sort n'est pas parfait, mon trésor, il se peut que des erreurs surviennent, et ta cible doit être realtivement proche. Mais tu peux très bien orienter ton choix. Je ne sais pas comment, mais il a été écrit que tu pourrais le faire, et que tu le ferais.
    Le mage fit jouer ses doigts sur l'accoudoir du fauteuil. Mekren frissona à l'entente des derniers mots prononçés.
    "Mais... Qu'est-ce que... Vous dites que je suis le sujet d'une profécie, ou quelque chose comme ça?"
    "Prophétie, prophétie... Non, mon grand. Mais je n'ai pas préparé seul l'enchantement qui pèse sur toi. Nous nous y sommes pris à beaucoup pour en préparer tous les composants, cela nous a pris plusieurs années pour tout créer, pour enfin finaliser ton petit don d'immortalité. A vrai dire, on t'a pris pour cobaye parce que tu tombais entre mes mains au moment approprié, c'aurait pu être n'importe qui d'autre."
    "Mais alors... A quoi je sers? C'est vrai, enfin, vous prenez le premier homme qui passe, vous le maudissez avec votre saleté d'enchantement que vous avez mis tant d'années à créer, vous avez bien un but en faisant cela, non?
    "Bien évidemment. On n'a pas moblisé treize mages de Thay et huit prêtres pendant huit ans pour rien. Tu n'as pas le droit d'en savoir quoi que ce soit, cepandant. Cela pourrait tout faire rater, tu comprends. Tu sauras quel est ton rôle le moment venu, et tu le joueras à la perfection, je n'en doute pas un instant."
    Corsad se tut et croisa les bras, souriant de toutes ses dents au Maudit. Mekren le regarda d'un air mauvais, puis se tourna vers les mercenaires.
    "Je me fous totalement de savoir comment, mais je veux qu'il me dise ce à quoi je sers. Vous avez carte blanche pour le faire parler.
    Corsad soupira, d'un ton résigné.
    "Je croyais que tu étais civilisé, Mekren. Tu me déçois profondément."
    Les Neiges des Darkanisses. Onze chapitres postés. Arrêt de diffusion sur le net, pour suite et texte réorganisé, MPéez moi
    Mon moi RP; La Naissance du Maudit ; L'Invasion des Ombres
    Amis métalleux, venez visiter mon petit blog de chroniques métal

  2. #32
    Prince Arthas Invités
    Arthas s'avança de quelques pas et dévisagea le mage, qui, tranquillement assis, l'observait de ses yeux impénétrables. Le jeune mercenaire posa la main sur la poignée de sa rapière d'ombre, et en retira la lame qui luisait à présent d'un éclat maléfique.

    "Tues le...Tues les tous..." L'ordre avait résonné dans son crâne, froid et implacable. Arthas sembla hésiter un moment, ses compagnons remarquèrent brièvement un éclair de folie passer dans ses yeux.

    Le mercenaire dû puiser au plus profond de sa volonté pour ne pas succomber à la tentation, mais il reprit rapidement le dessus, et afficha très vite l'air cynique et décontracté qui le caractérisait.

    Corsad fixait toujours Arthas, sachant pertinamment ce que celui-ci s'apprétait à faire...


    "Sachez que je n'aurais aucun scrupule. Je peux vous infliger les pires souffrances. Mais j'aimerais autant ne pas avoir à me salir, et vous nous épargneriez un temps précieux si vous parliez immédiatement. Je vous laisse donc une chance de nous rêvéler ce que vous cachez.

    L'éclat de la lame d'ombre frissonna, comme si elle se délectait à l'avance de la souffrance qu'elle allait causer...

  3. #33
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Metz
    Messages 
    1 625
    Le mage eut un petit sourire affable, légèrement contrit. Il soupira légèrement, puis répondit:

    "Belle arme, mercenaire... Je me demande quel prêtre serait capable d'en briser l'enchantement. Mais là n'est pas la question. Je suis réellement désolé que vous ne me laissiez pas le choix. Tant pis pour toi, Mekren."

    Sur ces mots, et avant que quiconque ait pu réagir, ses mains s'animèrent et il commença à incanter. Il y eut un très court instant de flottement, puis le maudit hurla, à l'intention des mercenaires, en se jetant au coeur de la pièce:

    "NON! TUEZ MOI, VITE!"
    Les Neiges des Darkanisses. Onze chapitres postés. Arrêt de diffusion sur le net, pour suite et texte réorganisé, MPéez moi
    Mon moi RP; La Naissance du Maudit ; L'Invasion des Ombres
    Amis métalleux, venez visiter mon petit blog de chroniques métal

  4. #34
    Date d'inscription
    juin 2004
    Localisation
    Paname
    Messages 
    1 859
    Se souvenant de la discussion que Mekren avait eu avec le mage, Ben-j n'hésita pas un instant. Il n'avait pas envie que le maudit devienne le nouveau collocataire de son corps!

    Le moine se jeta sur Mekren. Il dégaina sa dague et lui trancha la gorge. Le sang sortit à gros goulot de sa jugulaire, il mourru avant que le mage n'eut le temps de lancer son sort.
    Téléchargez donc ce superbe perso pour SOA... Et celui-ci pour TOB !
    Mon vrai moi...
    ... et mon moi RP
    Pour faire parler Ben-j en RP: salmon (comme le poisson)

  5. #35
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Metz
    Messages 
    1 625
    Mekren eut à peine le temps de souffrir, tant le coup de Ben-J était bien placé. Le corps de Paulin s'affala sans vie entre les bras du moine, aspergeant de sang le sol de la pièce. Corsad sembla s'affoler un instant, et ses yeux se révulsèrent brusquement, mais il n'arrêta pas pour autant d'incanter. Le sort s'acheva avant que les mercenaires aient pu prendre une nouvelle décision.

    Cardun Corsad--) désintégration--) Cardun Corsad

    Sous les yeux étonnés des trois mercenaires, le mage tomba brusquement en poussière sous l'effet de son sort. Les cendres de son corps se mêlèrent au sang de Paulin et noircirent le fond de son fauteuil. Le mage avait mis fin à sa vie, et l'âme de Mekren voyageait quelque part dans les environs de Kernfost...
    Les Neiges des Darkanisses. Onze chapitres postés. Arrêt de diffusion sur le net, pour suite et texte réorganisé, MPéez moi
    Mon moi RP; La Naissance du Maudit ; L'Invasion des Ombres
    Amis métalleux, venez visiter mon petit blog de chroniques métal

  6. #36
    Date d'inscription
    juin 2004
    Localisation
    Paname
    Messages 
    1 859
    Les trois mercenaires restèrent un instant stupéfiés. Ils se regarèrent enfin afin de voir si l'un d'entre eux ne se sentirait pas bien ou souffrirait d'un dédoublement de personnalité; ce qui ne semblait pas être le cas.

    "Si je ne m'abuse, Mekren doit être actuellement dans le village à la recherche d'un nouveau corps à occuper. Je propose que nous partions à sa recherche.

    S'apprêtant à partir, Ben-j donna une coup d'oeil global à l'habitation du mage de Thay: arrangements cossus, mobilier de bonne facture... Cardun semblait vivre fastueusement. Il partagea son idée avec ses acolytes:

    Que pensez-vous avant de nous en aller de "visiter" un peu cette demeure? Je mettrais ma main à couper que nous y trouverions quelque objet magique intéressant."
    Téléchargez donc ce superbe perso pour SOA... Et celui-ci pour TOB !
    Mon vrai moi...
    ... et mon moi RP
    Pour faire parler Ben-j en RP: salmon (comme le poisson)

  7. #37
    Prince Arthas Invités
    "Je n'aurais pas mieux dit... Depêchons nous !"

    Joignant le geste à la parole, les trois mercenaires fouillèrent soigneusement la maison.

  8. #38
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Metz
    Messages 
    1 625
    La perquisition fut longue et fastidieuse, et se révéla finalement peu fructueuse, mais ils ne revinrent pas bredouilles pour autant.
    Le salon ne contenait strictement rien de valeur véritable, mis à part les meubles cossus et le fauteuil, difficilement transportables. La salle d'en face était surtout pleine de matériel divers d'alchimie, de bocaux et de potions en tous genres, difficiles à identifier. Siefgried reconnut malgré tout une dizaine de fioles d'antidote et trois fioles de soins des blessures graves. Le reste était soit inconnu, soit inutilisable et intransportable pour le trio.
    A l'étage, une petite bibliothèque avec un bureau de bois noir leur fournit une nouvelle dévouerte. Après avoir forcé le tiroir supérieur, Ben-J décourvit une cassette qui contenait de l'or, presque trois-cent pièces. Les livres entassés sur les étagères ne se révéllèrent cepapndant que peu intéressant, car aucun traité rare ne s'y trouvait. Seuls quelques énormes volumes d'une encyclopédie sur les créatures de Dorrandin et des autres Terres de Féérune pouvaient avoir une valeur marchande élevée, du moins par rapport au prix d'un ouvrage relié commun, et les transporter demandait beaucoup d'efforts.
    Enfin, en fouillant la chambre de fond en comble, Artha découvrit, dissimulée dans l'oreiller, une dague à l'enchantement puissant (+2).
    Il ne trouvèrent rien de plus.
    Les Neiges des Darkanisses. Onze chapitres postés. Arrêt de diffusion sur le net, pour suite et texte réorganisé, MPéez moi
    Mon moi RP; La Naissance du Maudit ; L'Invasion des Ombres
    Amis métalleux, venez visiter mon petit blog de chroniques métal

  9. #39
    Date d'inscription
    avril 2005
    Localisation
    Angers
    Messages 
    121
    Une fois la "visite" terminée et les objets trouvés ramassés, les trois mercenaires prirent l'épée et l'or de Mekren sur le corps inanimé de Paulin comme leur employeur leur avait demandé.
    Sur ce, ils se dirigèrent vers le village où Mekren se serait réincarné. Ce village était assez petit pour qu'on y entende un cri d'un bout à l'autre. En s'engouffrant dans le village ils crièrent le nom de Mekren, non sans se faire regarder d'un oeil surpris et mauvais par les habitants.
    Frérot de Shinook, mais pas au niveau RP (sans pitié!)

  10. #40
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Metz
    Messages 
    1 625
    (Désolé, hors service ce week-end pour cause de boulot monstre, je poste vendredi prochain, promis)
    Les Neiges des Darkanisses. Onze chapitres postés. Arrêt de diffusion sur le net, pour suite et texte réorganisé, MPéez moi
    Mon moi RP; La Naissance du Maudit ; L'Invasion des Ombres
    Amis métalleux, venez visiter mon petit blog de chroniques métal

  11. #41
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Metz
    Messages 
    1 625
    (Désolé, hors service ce week-end pour cause de boulot monstre, je poste vendredi prochain, promis)
    Les Neiges des Darkanisses. Onze chapitres postés. Arrêt de diffusion sur le net, pour suite et texte réorganisé, MPéez moi
    Mon moi RP; La Naissance du Maudit ; L'Invasion des Ombres
    Amis métalleux, venez visiter mon petit blog de chroniques métal

  12. #42
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Metz
    Messages 
    1 625
    Tout s'était passé si vite... Il avait plongé dans l'esprit du mage, cherché ses souvenirs avec précipitation, et était mort de nouveau. Il lui restait quelques traces, des réminiscences de scènes ou lui-même était en scène... Il s'était revu à moitié mort sur le bas côté de la route, lorsque Corsad l'avait découvert. Il s'était revu sur la table d'expérience du mage. Il avait vu Paulin dans l'encadrement de la porte, il y avait à peine quelques secondes de cela. Les souvenirs remontaient peu à peu, décantaient, se distillaient alors qu'il prenait possession de son nouveau corps. Il devrait faire le tri dans les souvenirs anciens, ceux ou mages et clercs apparaissaient. Il n'avait pas eu le temps de choisir, et avait emporté tout ce qui traînait à la surface de l'esprit du mage. Il lui restait à espérer que ces souvenirs contenaient les informations qu'il cherchait. Il n'aurait plus d'occasion d'en avoir d'autres, maintenant que Corsad n'était plus qu'un petit tas de cendres.
    "AAAAAAAAAAAAAH!"
    L'esprit de Mekren fut tiré de ses pensées. Il remarqua enfin que le corps qu'il occupait se mouvait. Il n'en avait pas encore pris le contrôle. Le soldat en faction sur le mur ouest avait laissé tomber sa hallebarde et s'était pris la tête à deux mains, assailli en même temps que Mekren par les souvenirs de Corsad, et la souffrance de sa fin brutale. Son compagnon se pencha vers lui pour savoir ce qui n'allait pas.
    "J'ai... Il a... Ils ont tous mal... La tête le sort le... Moine épée fille je....Heu... Désolé, tout va bien, un petit malaise passager. Ca m'arrive de temps à autre avec mes...Mekren fouilla un instant les souvenirs de l'âme affolée du soldatproblèmes de migraines. Excuse moi, mais je crois que je vais aller me reposer un peu.
    "Pas de problèmes vieux. Me fais pas des frayeurs comme ça, j'ai cru qu'tu pétais les plombs. J'dis quoi au chef?"
    "Bah... Que j'ai choppé une saleté de crasse et que je suis retourné me faire soigner chez... Mathilde. Comprendra.
    "Ah, sacré Perdan, va. Tu m'as bien fait marcher. Tout ce cirque pour aller encore la lutiner, hein? Allez, va t'amuser, mon gros. Mais souviens toi que tu m'dois un servoche, maintnant. Prochaine fois, c'toi qui reste, hein."
    "Ouais, ouais. merci, vieux."
    Mekren descendit du mur en déplacant aisément le corps de Perdan. Grand gaillard musclé mais peu entraîné au véritable combat, cheveux bruns mi-long et barbe en broussaille jamais lavés, une simple tunique couverte de boue et particulièrement odorante, seuls deux yeux d'un bleu parfait donnaient un peu de prestance à sa nouvelle incarnation. Complètement affolé, ce gueux sans histoire n'essayait même pas de reprendre le contrôle pour l'instant. Mekren ne prit même pas le temps de chercher dans son esprit des souvenirs qui lui auraient permis de mieux le connaître. Il ne pensait qu'à ses propres souvenirs, enfin, ceux que Corsad lui avait donnés contre son gré. Pateaugant dans la boue crasseuse qui couvrait toutes les rues de Kernfost, le Maudit n'alla pas chez ladite Mathilde, mais se rapprocha de la porte d'entrée du village, pour ne pas rater les mercenaires lorsqu'ils viendraient le chercher. Il se dissimula à l'entrée d'une maison pour ne pas être vu des gardes de la porte. Les trois hommes tardèrent à se montrer, et il prit le temps de fouiller les pensées de Corsad.
    Lorsque les mercenaires arrivèrent enfin, il les vit s'engouffrer dans le village. Immédiatement, les deux gardes en faction près de la porte se mirent à les suivre à dix pas derrière eux, avec un air de suspicion. Le Maudit sortit de l'ombre, et appela les mercenaires.

    "Je suis Mekren.
    Les Neiges des Darkanisses. Onze chapitres postés. Arrêt de diffusion sur le net, pour suite et texte réorganisé, MPéez moi
    Mon moi RP; La Naissance du Maudit ; L'Invasion des Ombres
    Amis métalleux, venez visiter mon petit blog de chroniques métal

  13. #43
    Date d'inscription
    juin 2004
    Localisation
    Paname
    Messages 
    1 859
    Les trois mercenaires regardèrent Mekren de la tête aux pieds. Etonnés par sa nouvelle forme humaine. Ben-j finit finalement par en sourire:

    "Hé bien tu choisis bien les corps que tu hantes, celui -ci est mieux bâti que le précédent!
    Mais le problème reste entier, tu ne peux pas continuer à hanter perpétuellement des corps étrangers... Mais allons parler un peu plus loin, il semblerait que les murs ont des oreilles ici."

    Les quatre comparses accelerèrent la cadence afin de distancer les deux gardes qui les suivaient sans aucune discrétion.
    Téléchargez donc ce superbe perso pour SOA... Et celui-ci pour TOB !
    Mon vrai moi...
    ... et mon moi RP
    Pour faire parler Ben-j en RP: salmon (comme le poisson)

  14. #44
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Metz
    Messages 
    1 625
    "Venez, nous allons nous abriter dans ma... Heu, enfin, dans la masure de mon hôte. Je connais le chemin, par la force des choses. Je vais m'occuper des gardes"
    Mekren se retourna vers les deux hommes qui les suivaient toujours. En cherchant à imiter au mieux le ton de Perdan, il apostropha le premier:
    "Eh, Merec, tu vois pas que je m'occupe de ces zozos? Va garder ta porte, qu'y en ai pas d'autres qui rentrent comme ça. Déjà qu't'les a laissé passer, pas malin, va...
    "Z'ont l'air louche. Gaffe. Y nous ont surpris, en fait, on faisait rouler un dé pour passer l'temps, dis pas au chef surtout. T'es sur que tout seul...?"
    "Chuis pas un bleu, contrairement à toi. Et pis, je les connais un peu, quand... Le Maudit fouilla la mémoire de Perdan pour trouver un mensonge plausible Quand je suis parti en expédition avec Seroth, t'sais, d'lautre coté de la forêt, on les avait croisés. 'Fin bref, retourne à ta porte, je m'en charge."
    "Si tu le dis..."
    Les deux gardes tournèrent enfin les talons, et les quatre compagnons purent atteindre enfin la bicoque bralante qui abritait les maigres possessions de l'hôte forcé.
    "Entrez, faites comme chez vous, posez vous ou vous voulez, de toutes façons c'est aussi malpropre dans tous les coins."
    Les Neiges des Darkanisses. Onze chapitres postés. Arrêt de diffusion sur le net, pour suite et texte réorganisé, MPéez moi
    Mon moi RP; La Naissance du Maudit ; L'Invasion des Ombres
    Amis métalleux, venez visiter mon petit blog de chroniques métal

  15. #45
    Date d'inscription
    avril 2005
    Localisation
    Angers
    Messages 
    121
    Siegfried resta debout près de Mekren, se moquant totalement du confort de cette habitation. Il était désormais certain de l'honnêteté de leur employeur.

    "Mekren, je vous prie de m'excuser pour avoir douté de vous. Le loyauté est une valeur très importante à mes yeux."

    Mekren le regarda d'un air surpris et à la fois compréhensif. Le mercenaire observa autour de lui à la recherche d'un quelconque individu inconnu, il n'y avait personne d'autre à part eux quatre.

    -Qu'allez-vous faire à présent, Mekren? Corsad est mort, ou pire il a changé de corps, c'est très possible étant donné que son expérience fut un succès. Mais s'il a réellement changé d'enveloppe corporelle, on ne peut pas faire grand chose pour le retrouver, à part attendre qu'il vienne à nous.
    Frérot de Shinook, mais pas au niveau RP (sans pitié!)

Page 2 sur 2 PremièrePremière 12

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250