Page 1 sur 21 12311 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 611

Discussion: [Lieu] Deux-Ponts

  1. #1
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    18 752

    [Lieu] Deux-Ponts

    Au départ simple bourgade au confluent de deux importants cours d’eaux, au cœur d’un paysage de bocage et de champs de blé sur la côte sud-est de Hélonna, Deux-Ponts a rapidement gagné en taille et en influence. Les nombreuses barges chargées de minerai en provenance des Montagnes de Fer, qui chaque jour descendent la Ravissante, ont enrichi les commerces locaux. Dernière halte avant Evendum pour les mariniers, le village est doté d’une auberge, imposante bâtisse jouxtant l'un des deux ponts du village, en bordure de la Providence, mais aussi d’un grand temple dédié à Lathandre, et de nombreux petits commerces où le voyageur peut trouver tout le nécessaire et même le superflu. Bien sûr, une telle prospérité a de tout temps encouragé une petite contrebande, attiré quelques voleurs, et une petite garnison veille au maintien de l’ordre public.
    La population est hétéroclite : quelques nains ayant quitté les montagnes pour jouer les intermédiaires dans le commerce du minerai, des halfelins en nombre, des humains, majoritaires, artisans et commerçants. Les constructions sont aussi disparates que les habitants, simple cabane aux murs de terre et de torchis, ou grande demeure de pierre et de marbre. Et partout, échoppes et étals témoignent de l’activité principale de la bourgade : le commerce, qui a depuis longtemps supplanté l’élevage et l’agriculture des premiers habitants.

    * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

    Quête : Rendez-vous manqué

    Leur périple touchait à sa fin. Du sommet d'une petit éminence, ils contemplaient le village. Les deux ponts qui lui avaient donné son nom tranchaient nettement sur les rubans scintillants des deux rivières. Son temple, en bordure de la place centrale, était un splendide bâtiment de pierres blanches marbrées. Il brillait comme un joyau sous la lumière du soleil printanier.
    Deux gardes étaient en faction à l'entrée du village. Voyant approcher les voyageurs, ils émergèrent de leur semi-torpeur et s'avancèrent à leur rencontre, talonnant leurs montures. L'un d'eux se figea soudain, les yeux fixés sur deux des jeunes filles, Lucille et sa soeur. Il échangea quelques mots avec son compagnon, et empoigna son arc tandis que l'autre portait la main au fourreau de son arme.

    - Halte ! N'avancez plus. Laissez vos armes au fourreau et mettez pied à terre.
    Le garde s'adressait à Kasumi, en tête du cortège. Le ton était sec, autoritaire, et Astrée se recroquevilla instantanément, en un réflexe de sauvegarde qu'elle ne put maîtriser. Son coeur battait la chamade, une sueur froide coulait dans son dos. Elle mit quelques instants à surmonter la terreur qui l'avait envahie. Non, ces hommes n'étaient pas ses tortionnaires. Ils n'allaient pas lui faire de mal. Il faudrait qu'elle apprenne à ne plus trembler chaque fois qu'une voix masculine parlait un peu fort.
    Dernière modification par Voyageuse ; 01/06/2009 à 22h04.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question !
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  2. #2
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 014

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Kasumi avait eu grand peine à rester pleinement concentré sur la route durant le voyage qui les avaient menés à Deux Ponts. Il était heureux qu’Amil-Galad ait envoyé son aigle en reconnaissance afin de prévenir d’un éventuel danger. Les émotions tourbillonnaient dans l’esprit du rôdeur qui avait grand peine à fixer ses pensées. Première Neige était reparue peu après qu’ils se soient mis en route, un lapin dans la gueule. Elle s’était rapidement éloignée des chevaux qu’elle rendait nerveuse mais le demi-elfe la savait toute proche, suivant un chemin parallèle au leur.

    Il s’était totalement abandonné aux baisers et caresses qu’Astrée et lui avaient échangés, ressentant un désir pressant et irrépressible. Il avait bien failli aller beaucoup plus loin dans la passion de ces retrouvailles et c’est bien là ce qui le rendait confus, troublé de la force de ce qu’il éprouvait pour Astrée. Evidemment il l’aimait, son cœur l’avait su dès le premier moment. Les évènements du vallon, le voyage de retour à Luménis et leurs moments de complicité avaient affirmé ce sentiment, le rendant inébranlable, nourrissant ses rêves et ses espoirs durant tout l’hiver. Mais jamais il ne s’était attendu à des retrouvailles aussi passionnées, à ce que la proximité d’Astrée résonne ainsi dans tout son corps, éveille des envies aussi puissantes qui menaçaient de le submerger à chaque fois qu’elle le frôlait ou même que leurs regards se croisaient.

    Lui aussi avait fait honneur au repas, son corps réclamant son du après les privations qu’il s’était lui-même imposées. La faim n’était qu’une pause, qu’un moyen de le détourner pour un moment de tout ce que son corps lui réclamait d’autre à chaque fois qu’il prenait conscience de la proximité de sa compagne… Après leur bref arrêt, le voyage jusqu’au village lui parut bien trop court. Il avait envie qu’Astrée le touche encore mais, d’un autre côté, il n’était pas sûr de résister encore bien longtemps.

    L’accueil rien moins qu’amical des gardes le ramena au présent. Il sentit Astrée se crisper et tenta de lui communiquer sa sérénité, en caressant l’une des mains qu’elle avait posées sur sa taille, l’invitant doucement à desserrer son étreinte. Il ne laisserait rien lui arriver. Kasumi obéit et mit lentement pied à terre sans quitter l’archer des yeux. Il s’efforçait de déterminer la raison de cet accueil. Avait-on découvert les corps du mage et de ses sbires ? La méfiance des gardes était-elle due à la présence des jeunes-filles, toujours en tunique d’esclaves ? Le rôdeur s’efforça de dissiper le malentendu par une attitude calme et une voix qu’il se félicita de trouver si ferme. Il sortit de sous sa tunique le disque de Lathandre, le mettant ainsi en évidence :

    - Nous ne cherchons pas querelle, vous n’aurez pas besoin d’employer vos armes. Je m’appelle Kasumi de Luménis. Nous avons grand besoin de l’assistance du Seigneur de l’Aube et de ses serviteurs.
    Dernière modification par Kasumi ; 13/04/2009 à 11h44.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  3. #3
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    18 752

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Le garde parut se radoucir un peu en voyant le rôdeur obtempérer. Mais sa méfiance persistait et il gardait une flèche encochée, pointée sur le rôdeur.
    - Si c'est au temple que vous désirez vous rendre, vous devrez attendre un peu. On nous a signalé la disparition de deux jeunes filles correspondant à ce signalement, dans la région de Corelliah, fit-il en désignant du menton Lucille et sa soeur aînée, qui tremblaient de tous leurs membres. Et nos informations indiquaient leur présence dans un convoi se dirigeant par ici. Je dois donc vous demander de mettre tous pied à terre et de nous suivre, pour que nous éclaicissions cette histoire.

    A nouveau, Astrée avait senti son corps se crisper. Elle mit pied à terre à son tour, se positionnant instinctivement tout près de Kasumi dont la présence rassurante calmait les battements désordonnés de son coeur. Derrière elle, les jeunes filles obtempérèrent elles aussi, se regroupant comme si elles pouvaient ainsi se soustraire à la présence menaçante des gardes.

    Seul Amil-Galad restait en selle, sa soeur recroquevillée derrière lui.

    - Il est hors de question que j'obéisse à vos ordres, après ce que vos congénères ont fait à ma soeur. Et je vous conseille de baisser d'un ton !
    L'archer pointa instantanément sa flèche sur lui, les traits crispés. L'elfe avait lui aussi empoigné son arc et encoché une flèche, et même s'il le gardait pour l'instant baissé, il semblait prêt à tirer au moindre signe d'hostilité.
    Dernière modification par Voyageuse ; 14/04/2009 à 19h07.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question !
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  4. #4
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 014

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Kasumi fit une grimace en entendant la réaction d’Amil-Galad. Evidemment celui-ci était excédé et à raison. Son angoisse avait été au moins à la mesure de la sienne alors qu’on avait enlevé sa jeune sœur, bien moins apte à supporter la captivité et les traitements effroyables qu’elle avait subie. Ni Anathiel ni encore moins Astrée n’avaient du lui raconter en détail les horreurs dont avaient fait preuve les esclavagistes mais le druide était assez intelligent pour voir combien sa sœur avait été brisée.

    Pourtant, même s’il comprenait le geste d’humeur de son allié, il ne pouvait pas permettre qu’il mène à un combat inutile, qu’il mette en danger la vie et la liberté si chèrement acquise d’Astrée et des jeunes filles. Il leva la main en un geste apaisant et vint se placer entre l’elfe et les gardes :

    - Je vous prie de vous montrer compréhensifs et de tous baisser vos armes. Nous devons absolument voir un prêtre car la vie de ces jeunes-filles est en danger. La disparition de ces jeunes-filles est avérée et vous sera expliquée. Mon ami et moi-même les avons libérés de haute lutte et je me ferai un devoir de tout vous expliquer. Laissez-les voir les prêtres, je serai votre otage si vous le jugez bon.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  5. #5
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    18 752

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Amil-Galad gardait les dents serrées, et les yeux fixés sur le garde, attendant visiblement que celui-ci baisse son arc pour enlever sa flèche du sien.
    Le deuxième garde intervint soudain.

    - D'accord. Nous allons vous escorter jusqu'au temple. Mais à pied. Et ensuite vous nous suivrez tous au poste de garde.

    Lentement, l'archer baissa son arc, sans quitter des yeux l'elfe. Celui-ci hésita, puis parut se décider. Il lâcha sa flèche et la rangea dans son carquois. Mais Anathiel s'accrochait à lui, désespérément. Il regarda les gardes, le rôdeur, écarta les bras en signe d'impuissance... et décida de rester en selle. En signe de bonne volonté, il tendit la longe de sa monture à l'un des gardes.

    Et c'est ainsi que le convoi s'avança dans les rues de la petite bourgade, l'un des gardes en tête aux côtés de Kasumi, l'autre fermant la marche, menant la monture des deux elfes. Les jeunes esclaves se serraient les unes contre les autres, évitant les regards. Quelques passants les dévisageaient, et Astrée serrait à chaque fois un peu plus fort la main de son compagnon, luttant contre la nausée que ces regards faisaient monter en elle. Elle avait l'impression qu'ils la jaugeaient comme une marchandise, qu'ils la salissaient de leurs yeux. Elle se sentait tellement humiliée. Et pourtant ce n'étaient que des passants. De simples badauds.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question !
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  6. #6
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 014

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Kasumi perçut toute la tension qu’Astrée lui communiquait par son simple contact. Son cœur se déchirait à l’idée de la terreur qui minait la jeune femme à la vue de simples villageois. Il l’avait connue timide, peu désireuse de se placer au centre de l’attention et même cette facette de sa personnalité lui plaisait, la rendait touchante. Mais la façon dont elle réagissait maintenant ne manquait pas de l’inquiéter. Certes, il était normal que malgré son courage et sa force de caractère, elle subisse le contrecoup de sa période de captivité, des mauvais traitements qu’elle avait évoqué à demi mots, qui résonnaient encore dans la tête du demi-elfe. Mais il aurait tant voulu retrouver la jeune femme pleine de vie et d’humour qu’il aimait, celle qui lui faisait battre le cœur d’un simple sourire, d’une taquinerie. Il se força à ne pas broyer du noir à son tour, à afficher un sourire, une mine sereine, en se plongeant dans les bons souvenirs. Astrée avait besoin d’une présence amicale à ses côtés, pas de se voir projeter au visage le rappel de ses peurs, de ses craintes. Ensembles ils parviendraient peut être à surmonter, à se sublimer l’un l’autre. Il avait foi en elle, elle était toujours Astrée, elle ne pouvait pas être brisée. Son cœur ne le supporterait pas.

    Le voyage jusqu’au temple ne prit pas plus de quelques minutes et bientôt le groupe s’arrêta eu pied du bâtiment lumineux qui abritait peut être la clé de la libération définitive des affranchies. Un premier pas nécessaire pour enfin tourner cette sombre page.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  7. #7
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    18 752

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Une jeune femme s'avança à leur rencontre, et les dévisagea un instant, un peu perplexe. Puis elle leur fit signe d'entrer, les précédant à l'intérieur. Amil-Galad et sa soeur mirent pied à terre et suivirent leurs compagnons.

    Les deux gardes restèrent près de l'entrée, laissant le petit groupe s'avancer en direction de l'autel où un vieil homme semblait plongé dans une profonde méditation. Il se retourna à leur approche.


    - Que Lathandre vous salue et illumine votre journée de ses bienfaits. Quel hasard porte vos pas en ce temple ?

    Il avisa le bras blessé de Kasumi puis son regard s'attarda sur Astrée, et enfin sur les esclaves. Et Anathiel.
    - Il y a en vous des blessures, certaines physiques, que je peux soigner, d'autres... Il secoua la tête. Est-ce pour des soins que vous êtes ici ?
    Dernière modification par Voyageuse ; 14/04/2009 à 22h34.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question !
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  8. #8
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 014

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    La perspicacité du clerc décontenança un moment Kasumi qui ne put s’empêcher de se crisper lorsque le regard scrutateur passa sur Anathiel et Astrée. Ses propres blessures le faisaient encore souffrir mais il les avait reléguées à l’arrière plan de son esprit, assuré qu’elles guériraient d’elles-mêmes en temps utile. La science du Lathandrite aurait pu rapidement l’en débarrasser mais il rejeta immédiatement cette possibilité. Un sentiment diffus de culpabilité et d’impuissance le minait en songeant qu’il ne pouvait rien faire pour soulager les blessures que le clerc était incapable de soigner. Seul le temps pourrait peut être les atténuer, masquer les marques qu’elles avaient laissées, laisser la vie reprendre son cours.

    Il savait que l’homme lisait dans ses expressions comme dans un livre ouvert mais il s’avança néanmoins, sans chercher à se dérober :

    - Certaines blessures ne peuvent être guéries que par l’espoir en un avenir meilleur… quand elles le peuvent. Merci pour votre accueil et votre offre d’assistance Aubemestre. Certaines personnes auront peut être besoin de soins mais nous venons requérir Lathandre pour un péril bien plus pressant. Nous avons récupéré un objet ensorcelé dont la magie perverse empêche les personnes qui portent ces boucles d’oreilles de s’en éloigner sous peine de mort par empoisonnement. Pourriez-vous annihiler le maléfice sans risques pour elles ?

    Le rôdeur adressa un signe de tête au druide qui avait toujours l’amulette en sa possession puis il chercha à noter la réaction du clerc, arborant une mine des plus soucieuses.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  9. #9
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    18 752

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    HRP : Alors on poste au boulot ? (ça m'a fait une agréable surprise en tout cas )

    Quête : Rendez-vous manqué

    Amil-Galad s'avança à son tour, portant l'amulette. Le vieux clerc lui prit l'objet des mains et l'examina attentivement, fronçant les sourcils, concentré. Puis il la déposa sur l'autel et s'approcha d'Astrée, la plus proche, pour examiner sa boucle d'oreille. Elle sentit une étrange énergie émaner de ses doigts. Il promena ensuite ses mains le long de son dos, à quelques centimètres seulement, insistant près de l'épaule droite, là où elle avait été marquée. Il s'approcha ensuite d'une des jeunes filles et fit le même examen. Puis il recula d'un pas, se plongeant à nouveau dans l'examen de l'amulette.
    - Je ne peux pas briser le lien entre cette amulette et les boucles d'oreille, ni annuler le sort d'empoisonnement. Mais ce que je peux, en revanche, c'est vaincre le maléfice qui empêche ces jeunes filles d'enlever leurs boucles. Ensuite nous pourrons détruire les boucles et l'amulette. Et je ferai également disparaître, dans la mesure de mes moyens, ces marques que vous avez reçues à l'épaule...

    Un frisson d'espoir, presque palpable, parcourut les jeunes esclaves. Astrée se surprit à sourire et serra plus fort la main de Kasumi, le coeur battant d'un espoir renouvelé. Elle ne s'était pas rendu compte à quel point la présence de cette boucle lui pesait. Et ce marquage au fer rouge...
    Seule Anathiel paraissait comme indifférente à ce qui se passait autour d'elle.

    L'aubemestre soupira. Il fit un signe à la jeune femme auprès de lui, qui disparut aussitôt dans une salle adjacente.

    - Hélas, délivrer huit jeunes filles de cette malédiction requiert une énergie que ni moi ni mes deux assistantes ne possédons. Nous avons rarement besoin de faire appel à ce type de sortilège, et il nous faudra nous reposer et prier demain à l'aube pour obtenir cette faveur de Lathandre. Je pense cependant pouvoir soulager dès maintenant trois d'entre vous. Les cinq autres devront revenir demain matin. Je suis désolé de ne pouvoir faire plus... Il vous reste à décider lesquelles parmi vous seront soignées aujourd'hui.
    Son regard passait de l'une à l'autre, indécis, puis se tourna vers Kasumi.
    La jeune femme était déjà de retour, suivie d'une femme d'âge plus mur, le cheveu grisonnant, qui s'approcha à son tour.

    Le coeur d'Astrée se serra, juste un instant. Elle avait cru être enfin délivrée... Mais après tout, elle pouvait attendre le lendemain. Ce n'était plus qu'une question d'heures, et tant qu'elle avait Kasumi à ses côtés, tout le reste lui paraissait si facile à surmonter... Elle sourit, sereine, et fit un pas en arrière, signifiant qu'elle attendrait. Elle ne lâchait pas la main de son compagnon, y puisant confiance et force.
    Ses camarades se jetaient des regards interrogatifs, aucune d'entre elle n'osant s'avancer. Les regards se tournèrent vers elle, comme si elle devait décider pour tous, étant la plus âgée. Elle hésita, se dit qu'il fallait s'occuper en priorité de celles qui avaient le plus souffert... A son tour, elle se tourna vers Kasumi, quêtant un conseil, un choix. Elle n'osait pas prendre une telle décision seule.
    Dernière modification par Voyageuse ; 15/04/2009 à 18h09.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question !
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  10. #10
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 014

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Kasumi ressentit un soulagement à la mesure de celui de sa compagne en s’entendant confirmer que le clerc était en mesure de leur venir en aide, pouvait défaire une partie de ce que les esclavagistes avaient perpétré. Les pouvoirs du Lathandrites étaient limités mais bientôt, toutes les affranchies seraient au moins libres de leurs mouvements, libres d’échapper au confinement imposé par les monstres et qu’elles étaient obligées de maintenir. Il lut pourtant une grande déception sur plus d’un visage. Les esclavagistes avaient instauré la méfiance quand ils n’avaient pas brisé tout à fait. Les jeunes filles ne se sentiraient libres que lorsqu’elles le sauraient et la décision était amère de savoir qui pourrait éprouver ce soulagement dès ce soir et qui devrait patienter une journée de plus.

    Comme s’y était attendu le demi-elfe, Astrée marqua nettement son choix en faisant passer les autres avant elle. Il éprouva un élan de fierté devant son abnégation et son courage. Lorsqu’elle le consulta d’un regard pour s’enquérir de son opinion, il sentit le poids d’une responsabilité envers les jeunes filles, aussi futile soit-elle puisque toutes pourraient être libérées quelques heures plus tard. La tentation était grande de reporter la libération de toutes au lendemain pour ne pas faire de différence ou de laisser les jeune filles ou le hasard décider. Mais, une nouvelle fois, il sentait que c’était à lui de soutenir le groupe. Astrée était trop partie prenante, Amil-Galad encore davantage peut être alors il prit la parole, sans chercher à imposer son point de vue, en l’exposant simplement, humblement :

    - Merci pour vos efforts Aubemestre. Grâce à vous, toutes seront bientôt libérées et nous pourrons les ramener en leurs foyers. C’est à vous toutes de décider ce qui est le mieux pour vous. Mais peut être pourrais-je vous suggérer de libérer les deux plus jeunes d’entre vous ainsi qu’Anathiel. Ainsi Amil-Galad, vous et votre sœur ne seriez pas obligés de rester une nuit de plus loin de vos foyers…

    A ces mots, il s'approcha d'Astrée et lui caressa tendrement la main, essayant de lui communiquer l'estime et le respect qu'il éprouvait pour sa décision et son sacrifice.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  11. #11
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    18 752

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Astrée serra doucement la main de son compagnon, en réponse à son geste de tendresse.
    Les jeunes filles échangèrent un regard, hésitantes. Puis, spontanément, les plus anciennes poussèrent les deux plus jeunes en avant, reconnaissant la validité du choix du rôdeur. Elles semblaient n’avoir que 12 ou 13 ans, et sur leur visage l’appréhension le disputait à l'espoir. Le regard d’Amil-Galad, quant à lui, disait clairement son soulagement, même si celui de sa sœur paraissait toujours aussi vide. Doucement, il la poussa en avant, elle aussi.

    Les trois clercs s’approchèrent chacun d’une des jeunes filles, et se mirent à psalmodier doucement, d’une voix chantante, apaisante. Les affranchies étaient comme pétrifiées, mais au fur et à mesure que l’incantation avançait, elles semblaient se détendre. Lorsque sa boucle d’oreille tomba, Lucille se mit à pleurer, doucement, à larmes silencieuses, serrant la main de sa sœur aînée. Aurèle regarda longuement sa boucle à terre, incrédule devant le miracle qui venait de se produire, tandis que le vieux clerc effaçait doucement la marque de son épaule.
    La réaction la plus saisissante fut celle d’Anathiel. Elle avait gardé son regard vide, fixé sur le néant, tout au long de la discussion, mais au fur et à mesure que l’énergie de Lathandre pénétrait en elle, elle se mit à trembler comme une feuille. Lorsque sa boucle tomba à terre, elle s’effondra à genoux, en larmes, le corps parcouru de frissons. Elle semblait à peine consciente de la voix qui poursuivait son incantation, la prêtresse effleurant son épaule à l’endroit où le fer rouge l’avait brûlé. Aveugle et sourde à tout ce qui l’entourait, elle pleurait toutes les larmes de son corps.
    Son frère, doucement, l’aida à se relever, et la laissa sangloter contre son épaule, resserrant son étreinte protectrice, murmurant quelques mots en langue elfique, comme une litanie. L’aubemestre murmura quelques mots à son attention, et il acquiesça.

    Astrée se rendit compte qu’elle serrait la main de Kasumi de toutes ses forces, bouleversée. Anathiel avait réagi… Après ces jours de silence et d’absence, elle avait eu une réaction. Elle avait extériorisé sa souffrance, son désespoir. Alors… Peut-être finirait-elle par guérir, avec le temps ? Peut-être…. Elle s’accrochait de toutes ses forces à cet espoir, serrant la main de son compagnon à lui broyer les doigts. Oui, il fallait qu’elle y croie. L’elfe guérirait. Tout était possible. Toujours.
    Elle lâcha la main du rôdeur et glissa son bras autour de sa taille, appuyant doucement sa tête au creux de son épaule. Que c’était bon de l’avoir auprès d’elle, de sentir la chaleur de son corps, son amour qui l’enveloppait. Elle sourit.

    Le vieux prêtre était revenu près d’eux. Elle ne l’avait pas vu approcher.

    - Tenez, fit-il en rendant l’amulette à Kasumi. Vous devrez vous charger de ce fardeau un soir encore… Mais demain matin, une heure après l’aube, toutes seront libres et nous détruirons ces objets maudits. Je garde les boucles, elles ne présentent plus aucun danger pour personne. Et prenez aussi ce baume, il aidera à faire disparaître les dernières traces de brûlures. Il suffit d’une application par soir pendant quelques jours.
    Il eut un sourire triste, apparemment navré de ne pouvoir faire plus.
    - Mais j’y pense, avez-vous un endroit où manger et dormir ? N'hésitez pas à aller à l’auberge du village, elle est bon marché et on y mange bien. A moins que vous n’ayez pas d’argent pour vous payer cela, en ce cas nous vous laisserons dormir ici, dans la salle commune. Mais le confort sera des plus spartiates.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question !
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  12. #12
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 014

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Une larme roula sur la joue de Kasumi, manifestation extérieure de la sympathie qu’il éprouvait pour Anathiel, pour le moment sacré qui marquait peut être l’aube de sa renaissance, de son retour parmi les vivants. A cet instant, dans le temple dédié à Lathandre, alors que la magie curative emplissait trois d’entre eux mais agissaient sur tous, alors qu’Astrée se pressait éperdument contre lui, il comprit ce que signifiait l’espoir. Bien plus qu’un mot, il éprouvait la douce euphorie de la perspective d’un monde meilleur, d’instants heureux, de la complétude de soi alors que la rôdeuse lui donnait tant par sa seule présence, lui promettait bien plus encore par leur contact.

    Lorsque l’aubemestre lui remit l’amulette, il éprouva pour l’objet un mélange de dégout et de fascination. L’horrible artefact était la cause de tant de tourments, de la mort d’une esclave au moins… Pire, il avait servi à briser, à rendre inéluctable la condition des prisonnières, à leur retirer la force et les moyens de se battre et à contribuer peu à peu à leur faire accepter leurs chaînes, à mesure qu’elles perdaient l’estime d’elles-mêmes. Cet artefact maudit, par son existence maintenait en vie sa bien aimée et les quatre malheureuses qu’il avait pris dans ses rets. Kasumi en prendrait donc grand soin, une nuit encore.

    - Merci pour votre offre mais ces jeunes courageuses ont eu une route périlleuse et éreintante, le confort d’un vrai lit et de bains est le moins qu’elles soient en droit d’attendre. Nous serons présents à l’heure convenue, merci infiniment à vous.

    Sans plus un mot, il se coula à nouveau sous le bras d’Astrée, tirant un réconfort immense à ce nouveau geste de tendresse. Il sortit, la tête haute, un large sourire illuminant son visage. A hauteur des gardes, il s’adressa à eux sereinement sans chercher à s’écarter de la rôdeuse, bien au contraire :

    - Nous vous suivons.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  13. #13
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    18 752

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Mais alors qu’ils ‘apprêtaient à les suivre, Anathiel les arrêta net.
    - Ramène-moi à la maison. Maintenant. Tout de suite. Je t’en prie…
    Elle s’adressait à son frère. Sa voix était suppliante, trop aigüe, trahissant ses nerfs à bout.
    - Je ne peux pas rester une minute de plus ici, je ne veux plus que personne ne me regarde dans la rue, je ne veux plus voir personne. Je veux juste rentrer à la maison… Chez nous… Tout de suite…

    Amil-Galad la serra un peu plus fort contre lui, et murmura quelques mots à son oreille. Puis il se tourna vers les gardes.
    - Je suis désolé. Je dois partir. Pour ma sœur… Il n’y a que là-bas, au sein de notre mère Nature, qu’elle pourra guérir de ses blessures. Mais je suis persuadé que mon ami rôdeur saura mieux que moi vous faire un compte-rendu de la situation.

    Puis il s’adressa à Kasumi.

    - Adieu, frère des bois. Et merci mille fois pour ton aide. Sache que si un jour tes pas te mènent en Lorien, tu seras le bienvenu parmi mon peuple.
    Il fouilla dans sa poche et lui tendit une petite broche de bois, finement ouvragée.
    - Nous n’aimons guère les étrangers, c’est vrai, et souvent les personnes d’autres races qui s’aventurent sur notre domaine sont mal accueillies. Mais si tu portes ce bijou sur toi, mon peuple saura que tu viens en ami et t’offrira l’hospitalité.
    Il sauta d’un bond sur sa monture, aida sa sœur à se hisser, et salua une dernière fois le rôdeur.
    - Bonne chance à toi…
    Les gardes avaient échangé un regard. Mais n’étaient pas intervenu. Après tout, la jeune elfe n’avait pas été signalée disparue, et aucun mandat d’arrêt ne courrait contre son frère à leur connaissance.

    Astrée était restée blottie contre son compagnon, savourant le contact de leurs corps. Elle ne quittait cependant pas des yeux Anathiel. Celle-ci ne semblait plus rien voir que son frère et la monture qui allait l’emmener loin de toutes ces souffrances. Pourtant, au dernier instant, elle échangea un regard avec la rôdeuse. Un regard chargé de reconnaissance, de remerciements, de regrets. Elles seules savaient ce par quoi elles étaient passées… Personne d’autre ne pouvait comprendre…
    Astrée, à nouveau, se serra contre son compagnon, nichant sa tête au creux de son épaule. Anathiel guérirait. Il le fallait. La vie reprend toujours ses droits.
    Dernière modification par Voyageuse ; 15/04/2009 à 20h56.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question !
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  14. #14
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 014

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Kasumi et Amil-Galad échangèrent eux aussi un regard lorsque le rôdeur épingla la broche au col de sa tunique, avec révérence. Cette reconnaissance rare lui était d’autant plus précieuse qu’elle en appelait à son ascendance elfique, le rapprochait d’une partie de ses origines. Mais plus que jamais il sentait ses émotions bien humaines, celles qui avaient toujours prévalues en lui. Avec Astrée, il se sentait homme, il embrassait avec joie sa nature, compensant la brièveté de la vie par son intensité à la vivre. D’une voix où se mêlaient respect et reconnaissance, il adressa ses adieux au druide sans qui rien n’aurait été possible, sans qui il serait mort et Astrée esclave à jamais :

    - Bonne chance à vous deux. Que la Dame des bois vous assure un chemin exempt d’embûches sous le couvert de ses bois et jusqu’à notre prochaine rencontre. Allez maintenant. Je vous dois la vie et tellement plus.

    En prononçant ces mots, il porta un regard amoureux à Astrée, approchant son visage jusqu’à lui embrasser la joue. Puis ils des remirent en route, suivant des gardes bien moins méfiants que tantôt mais qui les amenaient avec diligence vers leur poste de garde. Une simple formalité espérait Kasumi, il avait hâte de passer enfin une simple soirée avec son aimée, de retrouver le réconfort d'une soirée sans angoisse, comme avant. Bien plus, corrigea-t-il en sentant la chaude étreinte de sa compagne...
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  15. #15
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    18 752

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Astrée ne voyait plus les regards dirigés vers eux, intrigués sans doute par les tuniques rouges de ses compagnes. Elle ne voyait plus que Kasumi, elle sentait la chaleur de son corps par tous les pores de sa peau. Elle se sentait bien, en sécurité. Plus rien ne lui arriverait. Et le trouble qui l'envahissait en songeant aux baisers du matin était tellement enivrant...

    Le poste de garde était une bâtisse minuscule, tout près du temple. Un dortoir, une salle commune, quelques bureaux. Ils patientèrent quelques instants dans le hall avant qu'un officier - un sergent - accepte de les recevoir. Son bureau étant trop exigu pour contenir toute la petite troupe, il choisit de les interroger dans la salle commune, où ils furent rapidement rejoints par une femme, portant elle aussi le grade de sergent, et l'un des soldats qui les avait interpelés.

    - Vous êtes Kasumi, de Luménis, c'est cela ?
    Le rôdeur acquiesça, et le sergent se tourna alors vers les deux jeunes filles qui avaient été reconnues à l'entrée.
    - Etes-vous Lucille et Marine Duhamel, âgées de 13 et 16 ans, du village de Granges-Blanches, près de Corelliah ?
    Les deux jeunes filles acquiescèrent à leur tour.
    Le sergent s'adressa enfin au reste du groupe.

    - Pourriez-vous s'il vous plaît, chacune d'entre vous, décliner votre identité, votre âge, et votre commune de résidence ?
    Elles hésitèrent. Astrée s'avança la première, cherchant à rassurer ses camarades.
    - Astrée, 28 ans, citoyenne Luménienne.
    - Laura, 14 ans. Ma famille vit du commerce itinérant de chevaux, nous n'avons pas de commune de résidence.
    - Je m'appelle Océane, j'ai 15 ans. Et mes camarades sont Aurèle, 12 ans, et Constance, 15 ans. Nous venons du village de Fontaine-sous-Roque, dans les Rocheuses du Dragon.

    La jeune femme qui était entrée après eux prenait des notes, attentive. Le sergent se tourna à nouveau vers Kasumi.
    - Je vous écoute. Deux au moins de ces jeunes filles ont été déclarées enlevées il y a trois veilles. J'espère que vous pourrez éclairer un peu ma lanterne sur ce qui leur est arrivé, et comment elles se trouvent maintenant en votre compagnie.
    Dernière modification par Voyageuse ; 15/04/2009 à 22h16.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question !
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  16. #16
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 014

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Kasumi détailla les jeunes filles qui s’étaient présentées cherchant à obtenir leur assentiment avant d’entamer le récit difficile pour elles. Malgré la résolution qu’il lut sur leurs visages après qu’elles se furent présentées, il choisit de résumer les faits, de les abréger à leur plus simple expression sans pour autant cacher les éléments qui pourraient intéresser les gardes. Son cœur s’accéléra alors qu’il entendait Astrée revendiquer sa citoyenneté, un symbole mais qui les rapprochaient un peu plus en quelque sorte :

    - Je serai ravi de coopérer et vous livrer toutes les informations en ma possession mais vous comprendrez vite que ces jeunes personnes méritent de se reposer. J’ai été amené à croiser leur chemin presque par hasard. En fait, je suivais les traces de ma compagne, Astrée.

    Il lui porta un regard doux, insistant sur le mot « compagne » pour lui donner toute sa signification avant de poursuivre d’un même ton posé :

    - J’ai retrouvé sa trace pour apprendre qu’elle avait été capturée par une bande d’esclavagistes, la même qui a capturé les autres jeunes filles. Je suis au regret de vous annoncer qu’au moins une de leurs prisonnières est décédée. Je l’ai trouvée dans les montagnes, où j’ai incinéré son corps. Je ne connais pas son identité… Toujours est-il qu’après les avoir suivi à la trace pendant trois jours, je l’ai ai rattrapés dans un bosquet à trois heures de votre cité. Connaissant leurs intentions et ce dont ils étaient capables, je les ai attaqués avec l’aide d’Amil Galad. Le lendemain, nous avons tendu une embuscade à trois d’entre eux dont un se faisait appeler Sir Focinest, ou Galen, un mage. Ils s’apprêtaient à se rendre en ville pour négocier le passage de leurs prisonnières auprès d’un certain Jason. Vous trouverez leurs corps en bordure de la route. Nous avons ensuite attaqué les sept autres, un groupe hétéroclite dirigé par un guerrier du nom d’Haidric et d’un clerc. Pas un n’a survécu au combat. C’est ainsi que nous avons pu libérer leurs prisonnières. Voici le document que j’ai retrouvé sur leur chef.

    Le rôdeur tendit le parchemin du mage, il avait conservé un ton neutre, égal, ne manifestant pas les émotions qui se lisaient pourtant sur son visage.
    Dernière modification par Kasumi ; 15/04/2009 à 22h29.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  17. #17
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    18 752

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Le sergent avait écouté, concentré. En entendant les noms mentionnés par le rôdeur, il ne put réprimer un sursaut.
    - Sir Focinest ? Vous devez faire erreur, il n'est pas mage, c'est un simple commerçant de notre ville, éleveur de chevaux de race. Parfaitement connu et reconnu par tous ici. Et Jason est le nom d'un de nos citoyens, dont le métier est bien le transport de marchandise par voie fluviale jusqu'à Evendum. Mais j'ai peine à l'imaginer mêlé à un trafic d'esclaves. Quant aux autres noms que vous avez mentionné, ils ne me disent rien. Néanmoins, je vous promets d'enquêter sur cette affaire de mon mieux.

    Il parut soudain très désireux de changer de sujet. Etait-ce parce qu'il était conscient de l'épuisement qui se lisait sur le visage des jeunes filles ?
    - Vous aves apporté avec vous de nombreuses montures. La vôtre, j'imagine, et sans doute celles des esclavagistes ?
    Le rôdeur acquiesça.
    - Alors je considère que ces montures sont réquisitionnées et appartiennent désormais à notre corps de garde. Vous serez dédommagés, naturellement, pour le travail que vous avez accompli, et nous veillerons à ce que ces jeunes filles soient raccompagnées chez elles. La garnison n'est pas très riche, mais nous pouvons sans doute trouver une centaine de pièces d'or pour compenser la perte de ces montures ?

    Il s'était tourné vers sa collègue, qui approuva d'un signe de la tête et ajouta :
    - Une barge se rend tous les jours par voie fluviale jusqu'à Evendum. Il suffit que vous vous trouviez demain en milieu de matinée, sur le port d'embarquement. Je m'arrangerai pour qu'une place vous y soit réservée. Ensuite, à Evendum, il vous faudra vous présenter à la garnison locale, ils se chargeront de vous rapatrier par bateau jusqu'à Corelliah.

    Elle hésita.
    - Le mieux, je pense, c'est qu'on vous y escorte. Je me propose de m'en charger, si vous n'y voyez pas d'objection bien sûr, ajouta-t-elle en se tournant vers son équipier. Au moins jusqu'à Evendum, et, si on m'accorde la permission une fois là-bas, jusqu'à vos foyers.
    Le sergent n'émit aucune objection. Il se tourna alors vers Kasumi et Astrée. Désireux d'en finir au plus vite.
    - Désirez-vous que nous prenions en charge votre retour à Luménis ?
    Astrée pâli et serra le bras de son compagnon. Non, elle ne voulait pas aller à Luménis. Pas encore. Il y avait trop de monde là-bas... Elle voulait juste rentrer chez elle. Elle adressa un regard suppliant au rôdeur, espérant qu'il comprendrait.
    Dernière modification par Voyageuse ; 15/04/2009 à 22h44.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question !
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  18. #18
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 014

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Kasumi fut soulagé par la tournure de la conversation. Il avait un moment craint s’être attiré des ennuis en révélant la mort de dix hommes. Mais les gardes s’étaient montrés compréhensifs jusqu’ici, assurant même que les jeunes filles seraient escortées jusque chez elles, ce qui lui ôtait un poids des épaules. Evidemment, il les aurait raccompagnées lui-même au besoin mais il avait avant tout envie de se retrouver avec Astrée, sans plus qu’aucun obstacle ne s’oppose à leur avenir commun, pour qu’il puisse faire en sorte de la libérer de ses mauvais souvenirs aussi. Dans le regard implorant qu’elle lui adressa, il lut le même besoin, la même demande et s’empressa de répondre autant pour la rassurer que pour décliner poliment l’offre :

    - Merci, mais nous rentrerons seuls. A notre rythme…


    Derrière cette remarque se cachaient bien d’autres significations qu’un simple voyage. Une autre forme de voyage que les rôdeurs ne pouvaient qu’effectuer seuls. Kasumi n’était pas particulièrement pressé de retourner dans sa cité. N’importe quel endroit le comblerait de bonheur du moment qu’il pouvait compter sur Astrée à ses côtés. Répondre à son invitation était fort à propos, ne serait-ce que pour s’assurer de la bonne santé des chevaux qu’il avait laissé là-bas, les fidèles compagnons de la rôdeuse. Le sergent tendit une bourse replète au demi-elfe. De quoi leur permettre de passer une nuit confortable, de dédommager les clercs et de laisser largement de quoi rhabiller les jeunes filles et leur prodiguer ce qui leur manquait. Le reste serait distribué à parts égales entre elles pour financer leur voyage de retour.

    Avec un sourire apaisant, il entraîna sa compagne vers la porte et s’apprêta à sortir avant de se raviser :

    - Nous serons demain au temple, à l’aube. Nous vous confierons ensuite ces jeunes filles pour que vous les rameniez chez elles.
    Dernière modification par Kasumi ; 15/04/2009 à 23h14.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  19. #19
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    18 752

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    La jeune femme remit son rapport écrit à son collègue, qui le rangea négligemment dans sa poche.
    Avant de quitter le poste de garde, ils laissèrent leurs montures au jeune garde qui les avait interpelés à l'entrée, après avoir bien sûr récupéré tout ce qui pouvait leur être utile. Ombrage ne sembla pas ravi d'être ainsi transformé en bête de bat, mais on ne lui laissa pas le choix.
    Au moment où ils allaient partir, la jeune femme qui avait pris des notes lors de l’interrogatoire les rattrapa. Elle jeta un coup d’œil derrière elle, vérifiant que personne ne l’observait.

    - Ecoutez… Je ne devrais pas vous dire ça mais… Je ne sais pas si le rapport que je viens d’écrire ne va pas être purement et simplement « oublié ». Sir Focinest est un personnage influent par ici, et mon collègue le connaît personnellement. Alors… Je pense que vous devriez revenir et raconter à nouveau votre histoire au capitaine. Il est justement à Evendum, et va rentrer demain soir. Je crois qu’il serait bon que vous le rencontriez après-demain dans la matinée. Il vous suffit de vous présenter ici et de demander le capitaine Dwali. Il vous recevra rapidement, je lui laisserai un message pour le prévenir.
    Elle fila sans attendre la réponse du rôdeur.

    Alors que le petit groupe se dirigeait vers l’auberge, Astrée s’arrêta net devant un magasin. La devanture présentait différentes tenues, simples, pratiques. Exactement ce qu’il leur fallait. Elle y entraîna d’autorité ses camarades, et les encouragea à choisir chacune deux tenues. Elles en auraient besoin lors du voyage retour, et surtout… elles devaient à nouveau pouvoir se sentir libres. Elle savait à quel point c’était important. Elle les obligea à prendre au moins une tenue bien coupée, au lieu des immenses sacs à patates qu’elles avaient tendance à choisir pour mieux s’y cacher. Il faudrait qu’elles se réhabituent à leur corps, qu’elles acceptent un jour d’être à nouveau belles et féminines. Cela prendrait du temps, mais c’était trop important.
    Elle se fit violence pour s’appliquer à elle-même la même consigne, malgré l’envie qu’elle avait de prendre elle aussi une tunique quatre fois trop large. Elle devait leur montrer l’exemple…

    C’est chargés de paquets et le cœur presque léger qu’ils entrèrent dans l’auberge, où un homme un peu ventripotent les accueillit.

    - J’imagine que vous cherchez des chambres pour la nuit ? Les bruits courent vite en ville… C’est l’aubemestre qui m’a prévenu. Vous avez de la chance, mon auberge est grande. Mais je n’aurai pas une chambre chacun, je vous préviens. Il doit me rester deux chambres pour trois personnes et deux chambres pour deux personnes. Et aussi une chambre avec une seule place. A vous de voir ce qui vous convient.

    Astrée avait pris la main de Kasumi, le cœur battant. Il était hors de question qu’elle laisse une cloison les séparer maintenant qu’elle l’avait retrouvé. Elle préféra le laisser faire son choix, mais la pression qu’elle exerçait sur sa main était sans équivoque : elle voulait dormir auprès de lui cette nuit-là.
    Cette simple pensée lui fit monter le rouge aux joues. Elle s’en amusa. Ce n’était pas la première fois qu’ils partageraient une chambre d’auberge… Déjà, à Rohan… Oui, mais c’était différent. Ils n’étaient alors que deux voyageurs partageant par hasard une chambre. Aujourd’hui, ils étaient beaucoup plus. Ils s’étaient avoué leur amour ce matin. Ils s’étaient embrassés. Et s’ils décidaient de partager un lit ce soir, alors… cela aurait un tout autre sens. Elle le savait. Son cœur battait la chamade. Elle avait envie, et en même temps, elle appréhendait un peu.
    Ma parole, tu as le trac…
    Non, c'était un peu plus compliqué que ça.
    Dernière modification par Voyageuse ; 17/04/2009 à 22h34.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question !
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  20. #20
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 014

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Le rôdeur sentit sa gorge s’assécher en même temps que son cœur battait la chamade. Comme il l’avait vaguement supposé, l’auberge n’était pas assez grande pour offrir des chambres séparées à chaque voyageur arrivé à l’improviste. L’idée de partager une chambre avec Astrée était autant enivrante que troublante. Il l’aimait, il souhaitait se trouver tout près d’elle, que rien ne les sépare. Mais d’un autre côté, cette proximité serait déstabilisante. Ils étaient tous deux adultes et partager une chambre n’aurait eu rien d’inquiétant, ne serait-ce leur amour tout récemment avoué, la façon dont chacun avait trouvé réconfort dans les bras de l’autre, avait laissé presque laissé libre court à une passion entêtante ce matin. Le demi-elfe était nerveux, mais pour rien au monde, il n’aurait laissé passer cette occasion qu’il leur était donné de se rapprocher encore un peu, innocemment, juste pour tirer réconfort de la présence de l’autre. Mais si Astrée attendait bien plus de lui, attendait qu’il abandonne sa timidité et sa réserve ? Serait-ce si terrible ?

    La réponse était évidente. Il avait confiance en sa compagne et il lisait la même confiance dans ses yeux. Ils iraient ensemble où ils décideraient d’aller, à leur rythme. Il commanda donc trois chambres sans plus d'arrières pensées, mais il sentit la rougeur gagner ses joues en constatant la mine énigmatique d'Astrée.
    Dernière modification par Kasumi ; 15/04/2009 à 23h40.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  21. #21
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    18 752

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Ils réglèrent rapidement la problème de leur unique monture, qui aurait une place au chaud dans l'écurie. Puis l'aubergiste leur donna les clés, et ils montèrent l'escalier. Un peu comme dans un rêve. Ils occupaient trois chambres au deuxième étage, et les jeunes affranchies se dirigèrent timidement vers celles qui leur avaient été attribuées. Il restait presque deux heures avant le repas, elles auraient le temps de prendre un bain à la salle commune, de s'habiller. De parler, de pleurer, peut-être....

    En arrivant devant la porte de leur chambre, Astrée sentait son coeur battre à tout rompre. Ils y étaient. Ils allaient entrer, et se trouver seuls tous les deux. Tout son corps le désirait, et elle sentait la tension qui montait en elle, tellement forte. S’il l’embrassait, comme ce matin… Là, plus rien ne les arrêterait… Elle sentait la chaleur qui envahissait tout son être à cette simple idée. Elle sentait le désir monter en elle. Elle se demanda si elle oserait faire le premier pas… Non, elle attendrait qu’il le fasse. Ou peut-être ne se passerait-il rien ?

    Il restait une toute petite appréhension. Pas seulement le trac. Autre chose.
    Il faut lui dire. Il a le droit de savoir.
    Elle serra plus fort la main de son compagnon, cherchant à y puiser un peu de courage. Elle devait lui dire. Lui raconter ce qui s’était passé ce soir-là. Sinon elle aurait l’impression de le tromper, de trahir sa confiance. Elle n’avait pas le droit de lui cacher. Il fallait qu’elle lui parle, qu’il sache à quoi s’en tenir avant de s’engager avec elle. Qu’il sache à quel point elle avait été salie…
    Et s’il ne veut plus de toi après ça ?
    Elle repoussa cette pensée.

    La chambre était toute simple, meublée simplement d’un grand lit, de deux chaises et d’un bureau. Elle sentit son cœur battre plus fort, un trouble délicieux qui l’envahissait. Mais il fallait d’abord qu’elle lui dise. Elle n’avait pas le droit de lui mentir.

    - Ecoute… Il faut que je te parle, fit-elle simplement. Que je te raconte. C’est important que tu saches ce qui s’est passé là-bas. Parce que sinon… sinon j’aurais l’impression de tromper ta confiance.
    Et son air soudain sombre dissuada le rôdeur de poser la moindre question.

    Elle s’assit simplement sur le lit, le dos contre le mur, les jambes repliées. Cherchant ses mots qui ne venaient pas, qui ne voulaient pas sortir. Les yeux fixés devant elle, dans le vide. Elle inspira profondément

    - L’autre soir… Ils ont voulu me punir parce que j’avais insisté pour enterrer le corps de ma camarade. Je savais ce que je risquais, mais j’avais pas le choix. Les filles étaient tellement bouleversées par ce qu’ils avaient fait à Anathiel, et quand elles ont vu le corps… j‘ai cru qu’elles allaient craquer, s’enfuir… Si elles tentaient quoi que ce soit de ce genre elles risquaient la même chose qu’Anathiel. Alors… c’était à moi de le faire. J’ai parlé pour elles, je les ai suppliés… Evidemment, ils n’ont rien voulu entendre, et je savais qu’ils se vengeraient le soir de mon insubordination. C’est ce qu’ils ont fait. Ils m’ont…
    Les images revenaient. Mais les mots ne sortaient plus. Elle se força à poursuivre, d’une voix blanche, très vite pour en atténuer l’horreur.
    - Ils m’ont attachée nue, m’ont frappée, fouettée, humiliée, par leurs regards, leurs paroles, leurs gestes. Mais c’était pas le pire.
    Sa voix se brisa, les larmes se mirent à couler. Elle n’aurait jamais cru que ce serait si dur à raconter. C’est fini, se répéta-t-elle, c’est fini. Il faut juste le raconter une fois. Puis oublier. Elle se força à poursuivre.

    -Le pire c’est que j’étais complètement terrorisée... terrorisée par ce qu’ils projetaient de me faire ensuite. Comme à Anathiel. C’est ce qu’ils disaient. Je l’aurais pas supporté. Je les ai suppliés. J’ai jamais ressenti une telle terreur. Alors, quand Haidrick m’a proposé d’arrêter là la punition à condition que je lui prouve mon obéissance… j’ai accepté… J’avais pas d’autre choix… Il m’a entraînée dans sa tente, les autres riaient… j’ai fait ce qu’il m’a demandé. Juste pour qu’ils s’arrêtent. J’avais trop peur. Il a dit que tout s'arrêterait là si je lui... si je lui donnais suffisamment de plaisir. Alors j'ai obéi...

    Elle releva la tête, sans oser croiser le regard de Kasumi. Sa voix devint rauque.
    - Je me sens lâche d’avoir cédé, d’avoir obéi. Je me sens tellement humiliée. Salie. Tâchée. J’ai l’impression qu’il y a sur moi une immense pancarte avec écrit dessus « prostituée ». Que tout le monde le sait, le devine rien qu’en me regardant. Je me sens tellement salie…

    Les larmes coulaient sans qu’elle puisse les arrêter. Elle baissa la tête. Elle n’osait plus regarder Kasumi, de crainte d’y lire le dégoût, le rejet qu’elle lui inspirait peut-être. Elle regretta soudain son accès de franchise. Elle n’aurait pas dû lui dire. C’était son problème, ses souvenirs, elle était capable de les gérer seule. Elle aurait peut-être dû lui cacher. Qu’allait-il penser d’elle à présent ? Et s’il la rejetait ?
    Fille perdue.
    Son corps se crispa. Elle inspira profondément. Il fallait qu’elle se calme.


    - Je voulais juste que tu saches. Pour…
    Pour quoi au juste ? Pour qu’il connaisse sa lâcheté, sa salissure ? Elle aurait dû attendre. Attendre que tout ça ne soit plus que des lointaines cicatrices. Mais peut-être alors lui aurait-il reproché son manque de franchise ?
    - Pour pas que tu me reproches un jour de te l'avoir caché. Mais maintenant... maintenant je veux juste oublier. Et que tout redevienne comme avant...
    Voeu pieux ? Non. Espoir. Optimisme. Elle y parviendrait, elle le savait. Sauf... sauf s'il l'abandonnait.
    Dernière modification par Voyageuse ; 17/04/2009 à 22h35.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question !
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  22. #22
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 014

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Kasumi se recroquevilla au fur et à mesure des paroles d’Astrée. Chacun de ses mots lui arracha une partie de lui-même, piétinant ses espoirs, balayant un peu plus le bonheur qu’il avait ressenti toute la journée. La sensation était proche de celle qu’il avait éprouvée sous la blessure du vampire lorsqu’il avait été brutalement privé d’une partie de lui-même, diminué. Il fut renvoyé à ses plus terribles cauchemars, à ceux qu’il se refusait de croire alors qu’il suivait la piste des esclavagistes. Les savoir bien réels faillit le briser. Des images bouleversaient sa conscience, celles d’Astrée, nue, livrée à la lubricité des esclavagistes. Celles, plus insidieuses encore, de la jeune femme s’offrant à Haidric, celles de cet homme honni éprouvant du plaisir à ses dépens. Une terrible vague de jalousie s’empara de lui à cet instant. Une vague qu’il lui était impossible de réprimer, de raisonner. La tête commençait à lui tourner, il sentait son corps réagir à l’horreur, la nausée menaçant de lui donner des haut-le-cœur, son cœur prêt de céder, glacé, brisé comme un morceau de verre. Il sentait que ses jambes ne le portaient plus guère et il dut prendre appui contre la porte fermée pour ne pas se laisser glisser au sol, privé de toute force. Ses yeux se voilèrent de chagrin et il ne chercha pas à retenir les larmes qui lui embrouillèrent la vue. C’était trop dur… Les manifestations d’amour dont avait fait preuve Astrée prenaient une autre signification, déformées par le prisme insidieux du récit de ses mauvais traitements. Avait-elle cherché à compenser en se jetant dans ses bras ? Les sentiments qu’il avait cru lire en elle n’étaient-ils que le reflet trompeur de ses espoirs fous ?

    A ce moment là, il aurait pu renoncer, quitter la chambre, s’enfuir et courir au dehors pour hurler, pour laisser libre court à sa haine. Mais quelque chose de plus fort le retint, un sentiment ténu, presque étouffé par le poids des révélations. Le demi-elfe s’y raccrocha, comme s’il cherchait à saisir un rayon de soleil. C’est en levant les yeux vers Astrée qu’il n’avait plus osé regarder qu’il parvint à fixer cette sensation. La détresse qu’il perçut en elle lui fit un choc. Ses propres sensations refluèrent lorsqu’il mesura l’étendue du mal qu’il était en train de faire. Astrée cherchait à se libérer du poids qui l’anéantissait, cherchait de la force en lui. Elle lui faisait confiance en partageant bien davantage que ce que cet homme avait obtenu sous la menace. Elle lui ouvrait son cœur, mettait à nu ses doutes et ses peines quoique cela lui puisse leur coûter. Comme dans un rêve, Kasumi approcha lentement du lit, desserrant ses poings pour se rendre compte que ses ongles avaient laissé des marques cuisantes dans ses paumes. Titubant comme un naufragé avançant dans le ressac, il progressa vers elle, la gorge nouée par les émotions. Il approcha une main tremblante du menton d’Astrée, l’incitant à relever la tête pour croiser son regard. Et ce qu’il y eut renforça sa résolution alors, il laissa courir les mots sans chercher à les analyser, à les censurer par sa raison consciente :

    - Oh Astrée, tu n’es pas plus une prostituée que tu n’es esclave. Tout est fini désormais, tu dois comprendre que tu es celle que tu n’as jamais cessée d’être. Quoique tu aies été obligée de sacrifier, ce soir là, ou les autres, je ne chercherai pas à savoir ce qu’il a exigé de toi. Pour moi cela n’importera plus du moment que j’aurais l’assurance que tu n’as pas perdu l’estime de toi-même. Tu n’as pas à te justifier, ni envers moi, ni envers toi-même. Je suis fier autant que j’éprouve de la peine. Tu as renoncé à une partie de ta liberté, de ta dignité pour sauver les jeunes filles, pour survivre simplement, pour préserver ce que l’on aurait pu t’arracher de force. Tu n’en es en rien diminuée à mes yeux, bien au contraire. Lorsque je te vois si forte, si courageuse lorsque je vois que tes sacrifices n’ont pas été vains, que tu es toujours là, j’ai envie de serrer dans mes bras la femme que j’aime, que je ne cesserai jamais d’aimer.

    Et alors, doucement, sans plus un mot, il prit place à ses côtés et se pencha vers elle pour lui offrir son épaule, espérant qu’elle l’accepte, qu'elle s'en remette à lui pour leur permettre d'oublier les instants difficiles en en construisant de meilleurs.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  23. #23
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    18 752

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Lorsqu’elle croisa le regard de Kasumi, Astrée vit les larmes qui y brillaient. Son cœur se serra brusquement. Il pleurait… Elle ne s’y était pas attendue. Elle n’aurait pas dû lui dire tout ça. Souffrait-il de sa souffrance à elle ? Ou alors… ou alors pleurait-il sur son amour perdu, parce qu’il ne pourrait plus l’aimer après ce qu’il venait d’apprendre ? Elle attendit ses mots, retenant son souffle. S’il ne l’aimait plus, s’il la trouvait trop salie… elle savait qu’elle ne pourrait pas le supporter. Et dire qu’elle s’était un jour promis de ne plus laisser sa vie dépendre d’un autre…

    Heureusement, ses paroles effacèrent instantanément ses doutes. Il l’aimait toujours. Il restait auprès d’elle. Elle s'accrocha à cette idée comme à une bouée. Le soulagement intense qu’elle éprouva lui fit prendre conscience de la peur qui l’avait habitée. Elle se laissa aller contre lui, nichant sa tête au creux de son épaule. Et s’aperçut qu’elle était exténuée.

    - J’avais tellement peur que tu me rejettes, que tu ne m’aimes plus. Si tu m’avais abandonnée… je n’aurais pas pu m’en remettre. J’ai tant besoin de toi.
    Les mots étaient sortis malgré elle. Sincères. Elle ferma les yeux, laissant ses muscles de relâcher, la tension s’atténuer. Elle tremblait comme une feuille. Quelque part, parler l’avait soulagée. Elle n’aurait pas supporté de lui mentir. Mais remuer ces souvenirs était tellement épuisant. Elle n’avait même plus la force de pleurer.

    Blottie contre son compagnon, elle laissa la chaleur de son corps l’envahir, comme un baume apaisant toutes les souffrances. Lentement, elle se calmait. Son esprit se rassurait, évacuait l’angoisse. Tout allait s’arranger. Elle parla encore, d’une voix apaisée.

    - Tu m’as déjà beaucoup aidée sans le savoir. Là-bas, pour tenir le coup, je me concentrais sur des souvenirs heureux. Et les seuls moments de bonheur qui me venaient à l’esprit, c’est ceux que j’avais partagés avec toi, l’hiver dernier, lorsque j’ai retrouvé l’envie de vivre, d’aimer à nouveau. Alors j’ai revécu cent fois notre retour à Luménis. Et je m’inventais les scénarios les plus fous. Je me disais qu’une fois à Mélandis je trouverais le moyen de m’enfuir et de revenir te retrouver. Ou alors que je réussirais à te faire parvenir un message, un appel au secours, et que tu viendrais me libérer. Je sais bien que c’était complètement irréaliste mais ces rêves m’empêchaient de sombrer dans le désespoir. Je n’osais pas espérer que tu aies pu suivre mes traces… Et parfois, je me disais que tu m’aurais oubliée, qu’en ne me trouvant pas à notre rendez-vous tu croirais que j’étais partie volontairement, j’avais peur que tu te consoles dans les bras d’une autre, Garance par exemple. Quand ces idées m’envahissaient, j’avais envie de mourir. Alors je me suis interdit d’y penser. Je me suis obligée à rester positive, à croire à ton amour, envers et contre tout. C’était ma seule chance de ne pas sombrer. Et j’avais raison d’y croire puisque tu es là maintenant….

    Elle sourit. Tendit une main pour caresser sa joue humide.
    - Je ne voulais pas te faire pleurer. Pardon... Je t'aime...
    Doux mots, qui avaient toujours ce pouvoir magique de faire battre plus fort son cœur.
    Elle se redressa, et cueillit du bout des lèvres une larme salée sur sa joue. Puis plongea son regard dans ses yeux verts. Pour lui transmettre tout son amour, son espoir, sa volonté de vivre à nouveau. Mais aussi quelque part, tout au fond, l’angoisse résiduelle qui demeurait malgré tout, la peur que ses aveux l’aient trop blessé et qu’il ne l’aime plus comme avant.
    Doucement, elle approcha ses lèvres des siennes pour y déposer un baiser, pour conjurer cette peur, pour garder confiance. Pour lui dire qu’elle l’aimait.
    Dernière modification par Voyageuse ; 16/04/2009 à 19h02.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question !
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  24. #24
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 014

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Une partie consciente de Kasumi écoutait les paroles d’Astrée mais il fut bien incapable de se concentrer sur ses mots dès qu’elle s’approcha encore plus près qu’elle ne l’avait été. Il sentit sa tension et son épuisement lorsqu’elle s’agrippa à lui, mais par-dessus tout, il se sentait lui-même emporté par une vague d’émotions qui menaçait ses défenses affaiblies. Il sentait son cœur bondir à un rythme erratique, une boule se former au creux de son estomac. Astrée était si proche. La rôdeuse approcha ses lèvres des siennes avec une lenteur calculée, son regard le plongeant dans un trouble infini alors que leurs lèvres se joignaient. Il y répondit avec abandon, bannissant toute barrière qui aurait pu s’instaurer entre eux, prenant encore un peu plus la mesure de la force de son amour. Il avait cru que leurs baisers passionnés du matin lui avait fait atteindre le point culminant de son trouble mais il commençait à se rendre compte combien il avait été en dessous de la vérité… Il espérait ne jamais s’habituer à l’entendre prononcer des mots d’amours, ne jamais s’habituer à sentir le goût de ses lèvres sur les siennes. La sensation était trop terriblement exaltante pour qu’il cesse un jour d’en être surpris. Ils étaient seuls à présent, sans échappatoire ni fausse excuse pour s’interrompre. Avait-elle lu dans ses pensées ? Sans qu’il puisse les contrôler, ses mains glissèrent inexorablement sur elle, se faisant tantôt caressantes, tantôt fébriles, longeant son côté, explorant son dos, frôlant son ventre. Il ne savait plus, il ne contrôlait plus rien tandis que le baiser se prolongeait.

    Il nota confusément que la chambre ne comportait qu’un seul lit et son visage devint cramoisi. Astrée ne le laisserait jamais dormir sur le sol même s’il en avait eu envie.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  25. #25
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    18 752

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Elle ne s'y attendait pas. Toute aux émotions que son récit avait ressurgir en elle, à la souffrance qu'elle venait d'évacuer, au bien-être qu'elle ressentait maintenant, nichée dans les bras de celui qu'elle aimait, elle ne s'attendait pas à sentir déferler en elle une telle vague de désir, de chaleur. Peut-être le contre-coup de sa souffrance, son désir de vivre qui restait le plus fort ? Elle avait eu si peur de le perdre, si peur qu'il ne l'aime plus... Et il était là, il l'enlaçait, l'embrassait, il l'aimait, la désirait toujours autant malgré tout ce qu'elle lui avait dit...

    Elle s'abandonna sans retenue à ses baisers, à ses caresses. Perdant la notion du temps, le contrôle de son corps, de ses mains, de ses émotions. Elle sentit son dos se cambrer, son corps frémir, les battements de son coeur s'accélérer alors qu'elle l'enlaçait et laissait à son tour ses mains courir sur son dos, caresser sa nuque. Puis descendre vers sa taille, ses hanches. Se glisser presque timidement sous sa tunique, au contact de sa peau, effleurer son dos, puis son ventre, son torse. Fébriles, caressantes. Insistantes. Elle savait ce que son corps réclamait, elle sentait le désir irrépressible qui l'avait envahie, qui la consumait. Ils étaient seuls, ils avaient le temps, et elle l'attendait depuis si longtemps... Elle ne voulait pas que cela s'arrête. Plus jamais.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question !
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  26. #26
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 014

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Kasumi perdit cette fois tout à fait pied. Son corps réagissait aux caresses, aux mains douces et pourtant fermes qui courraient sur sa peau sensible, se glissaient sous sa tunique, provoquaient des élancements de plaisir, submergeaient chaque fibre de son être d’un désir incontrôlable. Son premier réflexe fut de chercher à se dérober lorsqu’une main passa sur sa hanche puis sur sa cuisse. Mais il en était incapable, les gestes d’Astrée semblaient trop bien calculés pour abattre ses résistances. Ses mains s'étaient lancées dans une danse mystérieuse et inéluctable, conquérante et stimulante. Comme si Astrée lui apprenait les pas d’une nouvelle chorégraphie. Celles du demi-elfe ne tardèrent plus à les imiter, trouvant leur rythme dans un équilibre parfait en se portant à la rencontre du corps de la jeune femme. Après être passées sur ses reins puis plus bas encore, s’y attardant un instant, elles enserrèrent avec passion la taille fine de sa bien aimée avant de remonter langoureusement vers ses seins, sa gorge frémissante et finalement vers ses épaules pour la faire doucement basculer en arrière, jusqu’à l’allonger sur le matelas. Ses lèvres se détachèrent enfin de sa bouche mais pour mieux partir à la conquête de son cou, y répandant leur souffle chaud.

    Une brusque douleur à la cuisse l’arracha un instant au monde de volupté qui s’offrait à lui. En se crispant sur lui, les mains d’Astrée venaient de réanimer une blessure cuisante. Le hasard avait voulu que la main se porte juste à l’endroit où la pointe d’une flèche s’était enfoncée dans la plaie à demi soignée que le vampire lui avait occasionné. Cet instant de brusque réalité lui suffit à peine pour se remémorer les marques sanglantes qu’il avait découvertes sur le dos de sa compagne. La voix rauque, il se dégagea, le regard toujours perdu, il posa un doigt sur la bouche d’Astrée pour prévenir toute protestation :

    - Laisse-moi d’abord soigner ton dos, s’il te plait.

    La voix était suppliante, comme si son salut en dépendait mais aussi peu assurée, comme s’il peinait à s’arracher à l’instant.
    Dernière modification par Kasumi ; 16/04/2009 à 22h13.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  27. #27
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    18 752

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Astrée ne maîtrisait plus rien. Elle laissait agir ses mains, qui trouvaient seules les chemins à explorer pour éveiller le plaisir de son compagnon. Elle sentait son corps vibrer à l'unisson du sien. Elle se retrouva, sans trop comprendre comment, allongée sur le lit, Kasumi penché au-dessus d'elle, ses lèvres l'embrassant tendrement, voluptueusement, descendant lentement le long de son cou, se dirigeant vers l'encolure de la tunique trop large qu'elle portait. Eveillant en elle un tel déferlement de désir qu'elle se cambra, une main crispée sur sa nuque, l'autre se dirigeant inéluctablement vers l'intérieur de ses cuisses, remontant doucement vers le point le plus sensible de son anatomie, s'apprêtant à défaire la cordelette qui maintenait ses chausses...

    Elle le sentit se criper de douleur. Elle avait touché une blessure. Il s'écarta d'elle, et elle sentit le vide, le manque, l'envie de s'accrocher à lui, de l'empêcher de s'arracher à son étreinte.
    Egoïste. il a mal.
    Et il parlait de soigner son dos à elle... Tout ça pour cacher sa propre douleur ? Ou pour arrêter avant qu'il ne soit trop tard ? Elle avait tellement envie de lui...

    - Mon dos peut attendre, souffla-t-elle d'une voix rauque. C'est si bon d'être dans tes bras... Et si cruel de vouloir me priver ainsi de tes baisers...

    Malgré elle, sa main recommença à caresser le torse de son compagnon, descendant doucement, plus bas... Elle s'arrêta, s'obligeant à revenir à la réalité.
    - Mais toi, tu as besoin de soins aussi, tu es blessé à la cuisse... Tu me laisses regarder ? Ou tu préfères que je te soigne à distance, par simple effleurement ? C'est comme tu veux.
    Le ton était espiègle. Le regard tendre, langoureux. Provoquant. Oserait-il ? Non, sans doute pas, il avait décidé de repousser le moment, consciemment ou non. Bien sûr, elle sentait qu'elle pouvait le rendre fou de désir, si elle le décidait... Mais peut-être avait-il le trac autant qu'elle, en fait ? Elle se dit qu'ils pouvaient attendre. Ils avaient toute la vie devant eux.
    - Mais je te préviens... lui souffla-t-elle à l'oreille. La prochaine fois je ne te laisserai pas t'arrêter en si bon chemin...
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question !
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  28. #28
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 014

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    La douleur à sa cuisse reflua un peu mais il sentait que la blessure s’était rouverte, laissant suinter son sang. Il cligna des yeux pour chasser le voile de passion qui avait obscurcit sa vision pour décupler tous ses autres sens. Ce faisant, il mesura l’étendue de la position précaire dans laquelle les caresses les avaient emmenés. Un sourire se dessina sur ses lèvres alors qu’il s’abîmait dans la contemplation du visage d’Astrée à quelques pouces du sien. Des mèches folles de sa sombre chevelure étaient éparpillées autour de son visage parfait affichant une expression qui le faisait fondre d’amour. Il resta un moment encore juste au-dessus d’elle, comme s’il ne voulait pas la laisser s’échapper ou répugnait à s’éloigner. Ses paroles éveillèrent une nouvelle fois ses instincts et il fut bien proche de se laisser encore une fois immerger dans le flot obsédant de son désir. Il savait que rien ne pourrait alors l’en tirer. Alors, avec regret, il se laissa rouler sur le côté, s’étendant tout contre sa compagne et resta un moment dans cette position de bien être absolu. Puis il brisa l’enchantement, simplement pour regarder encore sa promise. Dans un souffle, il lui murmura à l’oreille d'une voix où se mêlaient tendresse et promesses sensuelles :

    - La prochaine fois que je te tiendrai dans mes bras, je ne pourrai plus te laisser partir. Tu es bien trop belle pour que je te laisse t’échapper.

    Puis, pour ranimer leur complicité autant que pour se donner le courage de se lever, il reprit d’un ton plus léger :

    - Cette blessure est assez mal placée et plutôt sensible. Je te laisserai peut être la soigner après avoir pris un bain fort nécessaire. D’eau glacée, je pense.

    Il se redressa et lui tendit la main pour l’aider à se releverà son tour. Au simple contact de sa main, il se sentit à nouveau pris de vertiges :

    - Puis je m’occuperai de toi…
    Dernière modification par Kasumi ; 16/04/2009 à 23h38.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  29. #29
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    18 752

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Il la trouvait belle…. Savait-il seulement le bien qu’il faisait à son âme meurtrie ? Non, il ne pouvait sans doute pas imaginer ce que cela signifiait pour elle, de lire dans ses yeux tant d’amour et de tendresse respectueuse alors qu’il prononçait ses mots que d’autres avaient auparavant entâchés de leurs regards de convoitise. Savoir qu’il l’aimait, qu’il la trouvait belle, alors qu’elle s’était sentie tellement salie, humiliée…. C’était comme si par ces simples mots il pouvait effacer les quatre jours d’horreur qu’elle avait vécus.
    Elle aurait volontiers passé des heures ainsi, dans ses bras, à réchauffer son cœur à la chaleur de son amour. Bien sûr, la passion les emportait au-delà de tout ce qu’elle avait imaginé, et quelques veilles auparavant elle aurait sans doute trouvé que tout ça allait beaucoup trop vite… Mais c’était avant. Maintenant, elle avait confusément besoin de se lancer à corps perdu dans la passion, le plaisir, la douceur. Le bonheur. Pour oublier, pour revivre. Elle réalisa que peut-être ils allaient trop vite pour lui. Il n'avait pas forcément comme elle une soif inextinguible d'amour, il n'avait pas besoin d'oublier. Elle devait lui laisser le temps. Ils avaient toute la vie pour s'aimer...

    Elle sourit en entendant ses derniers mots, si tendres, si volontairement ambigus. Promesse de douceur, peut-être de volupté s’ils se laissaient emporter...

    - J’espère bien, mon amour, souffla-t-elle en se relevant à son tour avec son aide, frémissant de se trouver à nouveau presque dans ses bras.
    Mon amour... Deux mots qu’elle n’avait pas employés depuis… Gwendall. Elle sourit, s’apercevant avec étonnement qu’elle pouvait désormais penser à lui sans souffrance. C’était le passé.
    Mutine, elle déposa un léger baiser sur les lèvres de son compagnon.

    - Va vite prendre ton bain glacé, alors. Moi je pense que je me plongerai plutôt dans un bon bain chaud, mais je te laisse y aller le premier… Et ensuite... Tu me montreras cette blessure, ajouta-t-elle avec un clin d'oeil.
    Dernière modification par Voyageuse ; 17/04/2009 à 19h07.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question !
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  30. #30
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 014

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    coeur Quête : Rendez-vous manqué

    « Mon amour » Ces mots lui étaient si doux alors qu’ils étaient prononcés par la voix enchanteresse d’Astrée. Il revêtait une signification dont il avait mal à mesurer l’ampleur tant son esprit chavirait à en envisager toutes les ramifications, toute la profondeur et la vérité absolue qu’ils revêtaient. Il se sentit transporté de bonheur alors même que ses pieds le clouaient sur place, comme s’il était impossible de quitter la pièce où se trouvait son amour. Profitant de son trouble, la jeune femme lui vola encore un baiser, auquel il ne put même pas répondre tant il était sous le charme. S’il laissait ne serait-ce qu’une ouverture à ses émotions, il savait que rien ne pourrait plus l’empêcher de se jeter à corps perdu dans l’ivresse de la passion qui l’animait. Le souvenir des caresses était bien ancré dans son esprit. Les mains d’Astrée n’avaient pas qu’éveillé la douleur lorsqu’elles s’étaient portées sur son corps, lorsqu’elles étaient descendues sur ses cuisses, il avait été totalement à sa merci, et heureux de se livrer corps et âme à elle…

    Pourquoi fallait-il qu’elle parle de prendre un bain à présent ? Pourquoi cette simple évocation enflammait ainsi son imagination ? Les sensations que ses mains lui avaient renvoyées alors qu’il les posait sur elle, caressant sa peau, découvrant ses formes pleines et voluptueuses se superposèrent au souvenir onirique des soins qu’il lui avait prodigués, de la sensation merveilleusement enivrante qui l’avait assailli lorsqu’il lui avait fait glisser sa tunique des épaules. Il faillit perdre pied alors que son esprit enfiévré l’inventait nue dans son bain, dans son lit…
    Il s’arracha à ces doux rêves pour s’apercevoir qu’il était resté planté devant elle, incapable de déterminer pendant combien de temps son regard s’était égaré. Rougissant jusqu’aux oreilles, il battit frénétiquement en retraite et sortit de la chambre, sans un mot, le souffle court. Dans le couloir, il s’adossa au mur le temps de calmer les battements erratiques de son cœur.

    Sur le chemin de la salle de bains, il s’aperçut qu’il en avait oublié de prendre des rechanges. Il n’eut pas le courage de retourner dans la chambre. Pas encore… Il remettrait ses habits de voyage. Il put se recomposer une contenance le temps d’attendre son tour à la porte de la salle d’eau. Lorsqu’il put enfin s’y rendre, il se dévêtit et resta un moment à observer son corps, sur lequel se dessinaient les marques des combats récents et plus anciens. Il se surprit une nouvelle fois à songer à Astrée, à ce qu’elle en penserait. Même l’eau froide de son bain ne parvint pas à l’arracher à ses pensées obsédantes.

    Lorsqu’il en eut terminé, il se sécha et renfila à la hâte ses vêtements, laissant ses cheveux humides tomber librement sur ses épaules. Il regagna lentement le second étage et toqua doucement à la porte de la chambre qu’il partageait avec Astrée, résistant de justesse à entrer sans s’annoncer. Il ne voulait pas l’effrayer, ni la surprendre en tenue légère. Menteur, lui asséna sa conscience.
    Dernière modification par Kasumi ; 17/04/2009 à 20h07.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

Page 1 sur 21 12311 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [SOLUCE] Deux armes
    Par Finrod Felagund dans le forum La Taverne d'Amkethran (Baldur's Gate 2)
    Réponses: 20
    Dernier message: 02/07/2008, 10h58
  2. Idée de deux PNJ
    Par auctor dans le forum Idées
    Réponses: 18
    Dernier message: 22/04/2008, 17h03
  3. Deux armes...
    Par Mekren le maudit dans le forum La Taverne d'Amkethran (Baldur's Gate 2)
    Réponses: 14
    Dernier message: 13/01/2008, 10h21
  4. [MOD] Peut-on créer de nouvelles races et de nouvelles zones ?
    Par Non inscrit dans le forum Généralités sur la création d'un mod
    Réponses: 4
    Dernier message: 06/01/2008, 10h39
  5. [BGT] Deux armes
    Par huguesdu14 dans le forum Baldur's Gate Reloaded : les mods TUTU et Baldur's Gate Trilogy
    Réponses: 4
    Dernier message: 31/03/2007, 16h44

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250