Page 4 sur 21 PremièrePremière ... 2345614 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 91 à 120 sur 611

Discussion: [Lieu] Deux-Ponts

  1. #91
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    19 558

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    A nouveau, Astrée se sentit fondre. Ses sens n'étaient pas encore remis du baiser qu'ils venaient d'échanger. Elle sentait son coeur battre à tout rompre, peinait à reprendre son souffle, et sentait ses joues plus roses qu'à l'ordinaire, alors qu'elle tentait de retrouver le contrôle de ses émotions. Les mots d'amour du rôdeur achevèrent de la troubler. Elle rougit davantage, bafouilla.
    - Je... Non... C'est toi qui rend tout ce qui m'entoure plus beau par ta seule présence. Chaque fois que tu m'embrasses, plus rien n'existe au monde que toi, tes bras, tes lèvres, tes yeux.... Je me perds dans ton regard. Et quand tu me parles ainsi... Je me sens fondre d'amour. J'ai l'impression de redécouvrir ce qu'aimer veut dire...
    Elle leva les yeux vers lui, croisa son regard. Et à nouveau, l'embrassa. Doucement, tendrement, puis plus fougueusement. Ses mains agrippèrent sa tête, ses épaules, puis se firent plus douces pour lui caresser le dos, la nuque...

    Lorsqu'ils se séparèrent à nouveau, elle réalisa qu'elle n'avait plus vraiment faim et ne désirait qu'une chose, l'embrasser encore. Mais elle se fit violence pour s'écarter doucement de lui et reprendre la corvée de bois. Ils auraient tout le temps après...
    Pendant que Kasumi s'occupait d'allumer le feu, elle prépara rapidement les poissons et les embrocha sur deux piques de bois, puis y ajouta les tubercules et légumes qu'ils avaient amenés. Elle attendit que le feu ait suffisamment baissé pour fixer les broches improvisées juste au-dessus.
    Dernière modification par Voyageuse ; 23/04/2009 à 15h57.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  2. #92
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 059

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Kasumi se repassait en boucle les dernières paroles d’Astrée. La rôdeuse était déjà très douée pour éveiller son trouble de ses caresses et de ses baisers tendres ou passionnées. L’entendre en plus exprimer par des mots son amour l’avait transporté de bonheur. On ne lui avait jamais fait de compliments aussi sincères. S’était-elle rendu compte du vide qu’elle avait comblé en lui ? Il expérimentait des sentiments très forts et n’avait plus aucun doute à leur sujet depuis bien longtemps. S’il avait déjà trouvé une femme attirante, il n’avait jamais été aussi séduit par une femme ni n’avait désiré passer chaque instant de sa vie à ses côtés. En revanche, une part de lui-même s’interrogeait toujours sur sa capacité à rendre la femme qu’il aimait heureuse. Par ses mots, Astrée l’avait rassurée plus qu’elle ne l’imaginait. Car derrière son ton hésitant, il avait su déceler qu’elle en pensait chaque mot.

    Lorsqu’elle avait battu en retraite, il avait été tenté de rester près d’elle, la prendre une nouvelle fois dans ses bras, l’attirer contre lui pour ne plus la lâcher mais s’était ravisé, jugeant soudain très nécessaire de reprendre ses esprits. Alors qu’Astrée s’occupait de mettre à cuire leurs prises, il s’était autorisé quelques regards langoureux dans sa direction, l’observant s’atteler à cette tâche avec entrain. Il s’était alors imaginé partageant son quotidien et sourit à part lui en songeant qu’il serait le plus heureux des hommes s’il pouvait mener une vie simple à ses côtés. L’appel de l’aventure n’aurait plus rien de pressant, sauf peut être si elle décidait de l’accompagner. Ils découvriraient et s’émerveilleraient alors de lieux mystérieux mais pour le moment, se rendre à son refuge et rester simplement avec elle était bien plus tentant.

    La tête dans les nuages, Kasumi trébucha sur une racine en se dirigeant vers Ombrage et se serait probablement étalé de tout son long n’eut été ses réflexes. Il piqua néanmoins un fard et s’avisa qu’il avait soudain beaucoup trop chaud, bien plus qu’en temps ordinaire sous un soleil de début de printemps. Cette impression était renforcée par les images que lui renvoyaient insidieusement son imagination. Songer à Astrée le chamboulait décidément toujours autant sinon plus et il peinait à contrôler sa respiration à chaque fois qu’il songeait à la nudité que la rôdeuse lui avait révélé la nuit passée. Il s’approcha du petit ruisseau où s’abreuvait son hongre et il but longuement avant de s’humidifier le visage puis la nuque. Il était décidément très moite, sentant la sueur coller sa tunique. Il avait l’impression de sentir le regard amusé d’Astrée tourné dans sa direction mais il n’osait pas se retourner pour le confirmer. Il ne s’expliquait pas cette gêne incompréhensible d’autant qu’une part de lui-même espérait ardemment qu’elle le regarde et cherchait à lui plaire. Il s’humecta à nouveau le visage puis saisit une couverture dans les fontes de selle d’Ombrage et alla l’étendre à l’ombre du grand chêne.

    Alors, les premières odeurs de poisson grillé parvinrent à ses narines et son estomac lui rappela peu discrètement qu’il mourrait de faim. Il retira ses bottes pour sentir l’herbe sous ses pieds et se rapprocha d’Astrée. Puis sans prévenir, guidé par quelque instinct, il se plaça tout contre elle, lui passa un bras autour de la taille, laissant sa main reposer sur son ventre. Ses yeux semblèrent se perdre dans la contemplation du poisson en train de cuire, les piques reposant sur deux pierres plates pour le préserver des flammes. Il semblait redécouvrir chaque chose simple depuis qu’il avait retrouvé sa compagne, depuis qu’il n’était plus seul. Il avait soudain grand peine à trouver les mots pour exprimer ses sensations. Alors il garda le silence pour pousser un simple soupir d'aise.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  3. #93
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    19 558

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Astrée sourit. Simplement heureuse. C’était comme s’ils ne s’étaient jamais quittés : elle retrouvait toutes les habitudes prises durant leurs bivouacs sur le trajet entre le vallon obscur et Luménis. Et surtout elle le retrouvait, lui, tel qu’elle l’avait quitté, ou plutôt non, un peu différent depuis qu’ils connaissaient tous deux leurs sentiments réciproques.
    Elle n’avait pu s’empêcher de l’observer discrètement du coin de l’oeil tout en préparant le repas. Elle l’avait vu trébucher, et avait deviné son trouble, dont elle savait être à l’origine. Cette simple idée faisait battre son cœur et empourprait ses joues. Elle se sentait flattée d’être l’objet de tant d’amour, et avait confusément l’impression d’en être indigne.

    Elle laissa aller sa tête en arrière, contre l’épaule de celui qu’elle aimait. Le poisson était cuit, il était temps de manger… Mais cela pouvait attendre encore un peu. Tout pouvait attendre. Tout, sauf lui, et l’envie qu’elle avait qu’il la serre dans ses bras et l’embrasse à nouveau.
    Elle tourna la tête, simplement pour plonger ses yeux dans les siens. Puis effleura ses lèvres de ses doigts, doucement.

    - Je crois que c’est prêt, mon amour, murmura-t-elle.
    Puis sans prévenir, elle se retourna pour l’embrasser, encore une fois. Elle ne s’en lassait pas.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  4. #94
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 059

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Kasumi lui rendit son regard, lui rendit son baiser, se noyant dans l’un et l’autre oubliant sa faim et le poisson qui roussissait. Le baiser se prolongea, il laissa courir ses mains le long de son dos, l’une soutenant ses épaules tandis que l’autre descendit jusqu’à lui faire légèrement cambrer les reins. Il écarta un instant ses lèvres, à bout de souffle, juste pour chercher son regard.

    - Nous devrions peut être ôter le poisson des flammes ?

    Mais il démentit lui-même ses propos, et alors qu’il laissait glisser un peu plus bas sa main ouverte, il l’embrassa à nouveau passionnément. Ce furent les protestations de la louve qui lui firent, lentement, reprendre pied. Le poisson était en train de noircir à certains endroits, répandant une légère odeur de fumée lorsqu’il parvint enfin à s’écarter d’Astrée. Il se précipita pour retirer les broches mais se brûla au passage sur le bois chaud et poussa un cri de douleur.
    Dernière modification par Kasumi ; 23/04/2009 à 19h46.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  5. #95
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    19 558

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Astrée reprenait à peine ses esprit, le corps et l'esprit encore tout engourdis par les baisers passionnés qu'ils avaient échangés, lorsqu'elle entendit le cri de douleur de son compagnon. Elle fut un instant partagée entre l'inquiétude et l'envie d'éclater de rire devant sa maladresse, d'autant qu'elle savait très bien être à l'origine de leur retard et donc de sa précipitation.
    Elle ne put s'empêcher d'afficher un sourire à la fois attendri et un peu moqueur en s'approchant de lui.

    - Tu t'es fais mal ? Fais-moi voir ça !
    Et sans attendre la réponse, elle fouilla dans la trousse de secours du rôdeur pour y prendre un baume apaisant pour les brûlures. Elle reconnut la trousse qu'elle lui avait offerte et sourit, émue au souvenir de leurs adieux à Luménis. C'était si loin, et pourtant si proche dans sa mémoire. Comme s'il n'y avait pas eu cette longue attente de l'hiver.
    Elle entraîna son compagnon vers le petit ruisseau, l'obligea à plonger sa main dans l'onde glacée pendant quelques minutes avant de l'enduire d'onguent.

    - Ca t'apprendra à jouer avec le feu, murmura-t-elle, espiègle, certaine qu'il saisirait le sous-entendu.

    Les poissons étaient grillés, certes. Il aurait été plus exact de dire qu'ils étaient brûlés... Mais finalement, il suffisait d'ôter la pellicule noircie : la chair au-dessous était cuite à point, et délicieuse. Les pommes de terre et légumes l'accompagnaient à merveille. Et même si le dessert était réduit à quelques fruits secs, Astrée se dit qu'elle n'avait jamais goûté pareil festin. Assise sur la couverture, parfaitement détendue, elle étendit ses jambes et laissa ses doigts de pieds jouer dans l'herbe. Auprès d'elle, Kasumi terminait une pomme, et elle ne pouvait empêcher son regard de s'égarer sans cesse dans sa direction. Elle sentait son coeur battre un peu trop fort chaque fois que leurs regards se croisaient.
    Plus pour échapper à ce trouble que par réelle nécessité, elle se leva pour mettre un peu d'eau à bouillir : Une tasse de thé noir complèterait leur repas à merveille. Elle devinait dans son dos le regard du rôdeur qui la suivait, détaillant sans doute ses moindres gestes.
    Arrête d'y penser, tu vas encore rougir, se morigéna-t-elle. Ce qui eut bien sûr l'effet inverse : elle se sentit rougir encore davantage.
    Elle retourna s'asseoir face à lui, essayant sans grand succès de résister à la fascination qu'exerçaient sur elle ses beaux yeux verts. Elle ferma les siens un instant, s'imprégnant du calme ambiant, de la sérénité du lieu. Elle se sentait si bien...
    Dernière modification par Voyageuse ; 23/04/2009 à 20h23.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  6. #96
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 059

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Kasumi posa sa pomme à demi terminée pour regarder une nouvelle fois sa compagne. Il ne pouvait plus se départir d’un sourire radieux alors qu’ils partageaient un moment de complicité et de calme, tous deux à demi étendus sur la couverture. L’ombre de l’arbre majestueux dispensait une douce fraîcheur et il se sentait repu, tout simplement bien. Lorsqu’Astrée ferma les yeux, il ne put davantage résister à un élan un peu infantile et saisit entre ses mains, le pied le plus proche. Au lieu de chercher à la chatouiller comme il en avait eu d’abord l’intention, il caressa doucement la peau nue de sa cheville alors que sa seconde main enserra la plante du pied et se mit à la masser doucement, cherchant instinctivement les zones les plus sensibles… Comme pour détourner l’attention de son geste, il partit d’un petit rire joyeux :

    - Il semblerait que j’adore jouer avec le feu tout compte fait. Je ne suis pas plus raisonnable qu’un autre homme qui serait forcé de choisir entre une truite et une sirène. Le poisson n’avait aucune chance ! Je me réjouis simplement que ma sirène à moi ait de jolis pieds.
    Dernière modification par Kasumi ; 23/04/2009 à 20h40.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  7. #97
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    19 558

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Elle aurait juré qu'il faisait ce genre de compliment uniquement pour le plaisir de la voir rougir. Et pour le coup, il devait être ravi, vu la chaleur qu'elle sentait monter à ses joues. Elle chercha une réponse.... sans succès, bien sûr. Elle aurait voulu être aussi douée que lui pour tourner les compliments. Bah... Elle se rattraperait sur d'autres choses. Un léger trouble l'envahit à cette idée...
    Elle avait légèrement sursauté lorsqu'il lui avait saisi le pied, craignant une attaque autrement plus féroce à base de chatouilles. Elle avait ouvert les yeux, prête à risposter. Mais non... Il cherchait simplement à lui faire du bien, et y parvenait à merveille. De délicieux frissons lui parcouraient le corps lorsqu'il effleurait certaines zones plus sensibles.

    - Il faudra que tu m'apprennes à masser aussi bien que toi, murmura-t-elle en fermant les yeux. C'est.... divin.

    Puis, doucement, elle s'allongea sur la couverture pour mieux apprécier le massage, se concentrant sur les sensations qu'il faisait naître dans ses pieds, dans son corps qu'elle sentait se détendre petit à petit. C'était si bon. A travers ses paupières closes, elle devinait le soleil qui jouait dans les frondaisons. Ses oreilles captaient mille et un chants d'oiseaux tous plus beaux les uns que les autres. Et elle sentait les mains de son compagnon qui doucement, savamment, jouaient avec les muscles de ses pieds, tantôt douces, tantôt plus fermes. Montant parfois un peu plus haut caresser une cheville, d'un doigt léger qui la faisait frissonner.
    Elle se dit confusément que le paradis, s'il existait, devait beaucoup ressembler à cela...
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  8. #98
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 059

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Kasumi sentit les frissons de plaisir que provoquaient ses mains chez sa compagne et il affina progressivement ses mouvements pour les concentrer sur les endroits qui la détendait visiblement le plus, jouant de caresses plus lentes sur ses chevilles pour renforcer par contraste le bien être qu’il était conscient de dispenser. Alors qu’Astrée s’étendait pour profiter pleinement de son massage, il fut tenté de le poursuivre jusqu’à ce qu’elle s’endorme paisiblement.

    Mais il fut soudain prit d’une autre inspiration, peut être un peu guidée par son propre désir de toucher encore sa peau si douce mais surtout pour essayer de la détendre encore davantage, tout en éveillant son trouble. Alors, au bout d’un moment, il interrompit ses gestes après avoir parcourut une dernière fois le contour de ses pieds d’un simple effleurement de ses doigts. Il prit un ton rauque, un peu hypnotique et se pencha doucement en avant, au-dessus de ses jambes :

    - Je veux bien t’enseigner tout ce que je sais et bien davantage ma belle dame des bois.

    Et sans prévenir, il se redressa pour faire quelques pas et se placer juste derrière elle, attendant qu’elle se redresse sur ses coudes pour s’agenouiller dans son dos et se laisser doucement glisser pour la soutenir. Ses mains se posèrent sur le haut de ses épaules et remontèrent fermement le long de sa nuque, juste pour la détendre et l’aider à trouver une position plus confortable. Alors, il les laissa redescendre et fit jouer ses doigts pour pétrir tendrement ses épaules nouées, passant délicatement aux endroits où ses blessures devaient maintenant être guéries.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  9. #99
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    19 558

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Astrée gardait les yeux fermés. Les doigts de Kasumi caressaient ses épaules, sa nuque, doucement, fermement.
    Elle sentit des muscles se détendre, doucement. La tension dans son corps refluait. Ses muscles semblaient se dénouer, un à un.
    Trop alanguie pour une joute verbale, elle n'avait pas répondu à Kasumi. Elle s'était laissée faire lorsqu'il l'avait redressée, et avait replié ses jambes en tailleur. Sans ouvrir les yeux un seul instant, mettant en sommeil son sens de la vue pour mieux exacerber celui du toucher, concentrant toute son attention sur ses sensations.

    Le dos légèrement vouté, elle goûtait la douceur du massage de son compagnon, et ressentait la détente qui s'emparait de son corps. Elle aurait voulu le remercier, lui dire combien elle appréciait tout ce qu'il faisait pour elle, mais cela aurait nécessité d'ouvrir la bouche, d'actionner les muscles de ses cordes vocales et de ses mâchoires... et même eux semblaient se refuser au moindre effort.

    Elle perdit la notion du temps qui s'écoulait. Elle était quelque part entre la veille et la somnolence, merveilleusement bien. Sereine. Confiante. Elle laissait faire ses mains expertes, qui couraient sur ses épaules, son dos, sa nuque. Ses blessures étaient totalement guéries, et contrairement à la veille au soir, le contact des mains du rôdeur n'éveillait aucune souffrance, aucun souvenir. Ne subsistait que la sensation de bien-être absolu, de confort, de détente. L'impression que tous ses muscles devenaient comme du coton. Et la volonté que cela dure, encore...
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  10. #100
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 059

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Encore une fois, il sentit Astrée se laisser glisser progressivement vers le sommeil. Les muscles de ses épaules et de sa nuque qui lui avait semblé crispés tout d’abord se replaçaient dans leur position la plus naturelle. Il aurait pu s’arrêter là et elle aurait probablement sombré dans une sieste réparatrice mais ses mains n’en avaient pas fini. Elles avaient envie d’apaiser d’autres muscles, ses doigts, de se porter au contact de sa peau pour y apporter un contact plus direct, courir et se laisser glisser pour réparer, pour assouplir, pour envelopper de bien être. Alors, sans changer le rythme de ses caresses, tout doucement, il laissa une main passer par le col juste assez lâche de la tunique. Elle glissa le long de ses cervicales et ses doigts effleurèrent les muscles déjà détendues du haut de ses épaules, juste pour préparer la peau à son contact, pour éviter que le trouble ne rompe l’enchantement, la détente instauée dans ces muscles. Il recommença alors le massage à deux mains par-dessus la tunique, juste le temps de s’assurer que la rôdeuse était toujours parfaitement sereine. Puis, il laissa glisser ses mains le long de ses bras, descendant jusqu’à chacun de ses poignets qu’il caressa entre ses doigts. Lorsqu’ils se furent relâchés, il laissa les bras retomber mollement le long de son corps. Ses mains se portèrent alors de chaque côté de son bassin, caressant les côtés sensibles de haut en bas, mains tendues. Puis avant que le trouble ne s’installe, il laissa ses mains décrire des arabesques sans schéma apparent tout le long de son dos, par-dessus la double couche de vêtements. Elles se concentrèrent finalement sur les reins, partie si souvent douloureuse et crispée. Sans aucune transition, ses mains passèrentcette fois-ci par en dessous de la tunique. Un instant, massant tendrement par-dessus, l’instant d’après, continuant le travail avec encore plus de douceur. Ses doigts courant cette fois-ci à même la peau, comme pour mieux anticiper les appels des muscles endoloris.
    Dernière modification par Kasumi ; 23/04/2009 à 22h10.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  11. #101
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    19 558

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Astrée tressaillit à peine lorsque les mains du rôdeur se glissèrent sous sa tunique, massant les muscles de ses reins. C’étaient des caresses tellement douces. Elle avait gardé les yeux fermés, et la détente de son corps le disputait à un léger trouble. Elle devinait ce qu’il souhaitait, elle le voulait aussi… Etre massée à même la peau serait tellement plus efficace, tellement plus agréable…
    Sentant les mains du rôdeur se glisser à nouveau sous sa tunique, soulevant l’étoffe de plus en plus haut, comme une invite inexprimée, elle n’hésita plus. D’un geste doux, elle accompagna son mouvement en saisissant les bords de sa tunique pour les faire passer, avec son aide, par-dessus sa tête.
    Instantanément son cœur se mit à battre un peu plus fort. Mais elle était tellement alanguie par le massage que son corps se tendit à peine lorsque les mains du rôdeur, à la fois douces et fermes, se mirent à caresser sa peau, décrivant des courbes sur son dos, sur ses reins, empoignant ses épaules nues. Instinctivement, son corps s’était penché un moment en arrière, comme pour se rapprocher un peu plus de celui qu’elle aimait, ressentir la chaleur de son corps tout proche. Il aurait suffit qu’elle laisse aller sa tête un peu en arrière pour se retrouver dans ses bras. Mais, au fur et à mesure que son corps se détendait à nouveau, elle reprit sa position initiale.

    Alors que tous ses muscles se dénouaient, elle prit conscience que son corset enserrait trop son torse pour lui permettre de se détendre vraiment. Elle songea l’enlever, pour qu’il puisse masser son dos à pleine mains, de haut en bas, sans obstacle. Mais si elle l’ôtait… elle était consciente du trouble qu’elle provoquerait chez son compagnon... Cela pouvait les entraîner très loin. L’idée n’était pas pour lui déplaire, songea-t-elle alors que tout son corps frémissait à cette pensée. Mais elle ne voulait pas le mettre mal à l’aise, ni casser la douceur du moment.
    Doucement, elle porta ses mains aux lacets qui maintenaient le corset, et commença à les dénouer, simplement pour les desserrer un peu et être plus à l'aise. Peut-être aussi pour faire savoir à son compagnon qu'il pouvait l'enlever s'il le souhaitait.
    Dernière modification par Voyageuse ; 24/04/2009 à 17h10.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  12. #102
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 059

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Un rendez-vous manqué

    La peau était si douce qu’elle appelait les caresses, que ses mains éprouvaient presqu’autant de bien être qu’elles en dispensaient. Kasumi ressentait la détente qui s’insinuait dans les muscles de la jeune femme, la moindre de ses crispations aussi. C’était presque comme partager son corps, se fondre en elle. Le subtil mélange de ses émotions était indéfinissable. Il oscillait tantôt vers le bonheur tranquille incitant au relâchement, au bienveillant oubli d’un sommeil mérité dans un environnement familier. Mais à cette sensation délicieuse se mêlait un léger trouble exquis, induit par leur promiscuité allant au-delà du simple contact physique. Comme si les caresses levaient toutes les frontières qu’ils imposaient à leurs corps, comme si le contour de meurs deux êtres se brouillait peu à peu, rendant indéfinissable ce qui les séparaient encore.

    Malgré son envie irrépressible de découvrir encore davantage son âme sœur, d’explorer chaque pouce de sa peau, de son corps chaud, c’est avec timidité qu'il avait passé ses mains sous sa tunique. Jusqu’à ce qu’elle l’y encourage, qu’elle accompagne son geste pour qu’ils ôtent ensemble l’étoffe qui interférait dans la rencontre de leurs corps, de leurs âmes.

    Le trouble s’accentua, sans pour autant diminuer son bien être. Bien au contraire, les deux sentiments se mêlaient en une étrange alchimie comme un feu à la fois doux et brûlant. Son esprit nota distraitement que les marques avaient disparues du dos et s’en réjouit. Mais il était trop occupé ailleurs pour s’y arrêter. Une fois de plus, Astrée se tenait presque dévêtue entre ses bras et ses mains se firent un instant plus fébriles, coururent davantage vers les côtés, vers le bas du dos avant qu’il ne s’ébroue mentalement pour leur refaire prendre leur rythme d’avant. Mais à chaque fois qu’elles passaient par-dessus le corsage, il songeait un peu plus à le retirer lui aussi, ne se souciant soudain plus des conséquences qu’aurait un tel geste. Seul importait de poursuivre le massage, les caresses, sans aucune entrave…

    Il ne tarda pas à lire la même envie chez Astrée et sa gorge se fit plus sèche alors que ses doigts fins défaisaient légèrement les lacets qui le retenaient. Le vêtement bailla juste un peu et il redoubla ses caresses sur ses épaules, juste pour goûter un peu à la soudaine pression qui se relâchait par cette libération. Il laissa courir une main entre le tissu et sa colonne, sondant ce nouveau territoire. Et une nouvelle fois il sentit monter en lui un désir puissant qui l’enjoignait de jeter ce vêtement au loin, de libérer tout ce qu’il contenait, de répondre à l’appel de ses sens.

    Mais une faible voix en lui se rebiffait encore à cette idée. Une voix qui devenait de plus en plus faible, qu’il ne sentait plus du tout convaincue elle-même. C’était un endroit idéal pour découvrir sa compagne, découvrir l’amour, l’homme en lui se faisait de plus en plus pressant. Il se laissa pourtant aller à écouter la voix, juste pour être sûr. Et il se rendit compte alors qu’il n’y était pas encore tout à fait prêt, qu’il ne souhaitait pas rompre le charme, que toutes ses caresses avaient eu un but plus élevé que sa propre envie. Qu’elles étaient avant tout destinées à faire du bien à Astrée, à lui faire redécouvrir son corps, et toute la volupté qu’il contenait. Alors, il poursuivit ses caresses, mu par une résolution nouvelle. Puis il se pencha en avant pour déposer un léger baiser sur une partie dénudée de sa nuque, le temps que ses doigts fébriles luttent contres les lacets, avec un peu de maladresse, un peu d’empressement aussi mais surtout de la tendresse. Il laissa le vêtement glisser doucement avant de le repousser de côté. Alors il recommença, comme il avait commencé, mais cette fois-ci sans entrave. Il laissa courir ses mains des épaules aux reins en longues caresses ininterrompues, en se montrant parfois un peu plus pressant à tel endroit, un peu plus léger à tel autre. En fait, il ne faisait que suivre les envies que ses mains décelaient avant même que les muscles ne les expriment. Il poursuivit inlassablement ces efforts qui ne lui coûtaient rien, jusqu’à déceler le soupir d’aise d’Astrée. Alors, il remonta ses mains une dernière fois, avec langueur, par le plus long chemin entre ses reins et sa nuque. Il laissa courir ses doigts de chaque côté de son cou et les mena jusque sur ses tempes, les massant doucement pour effleurer ensuite son visage et lui caresser la nuque, juste une dernière fois. Ou peut être était-ce le début d’un nouveau cycle ? Combien de fois était-ce arrivé déjà ? Mais il sentit quelque chose de différent cette fois. Tout ce qu’il tenterait d’ajouter ne ferait que troubler la paix qui avait gagné tout le corps de sa belle compagne. Alors, répondant à une impulsion, un besoin qui criait soudain son évidence, il se redressa juste pour se défaire lestement de sa propre tunique. Alors, il s’accola à une racine, et attira Astrée en enlaçant son corps apaisé dans une étreinte protectrice. Un bras reposant juste sous ses seins tandis que le second refermait le doux étau tout en laissant une main languide reposer sur son ventre. Il s’entendit parler sans avoir eu conscience d’avoir ouvert la bouche, comme si seuls des mots pouvaient parfaire les caresses, apaiser la dernière tension qu’il percevait encore en elle, en lui peut être :

    - Je me sens si bien avec toi, murmura-t-il sincèrement. Il poussa un soupir d’aise mais ne fit plus le moindre mouvement, comme pour inciter Astrée à s’abandonner à un doux sommeil en sa compagnie.
    Dernière modification par Kasumi ; 24/04/2009 à 22h10.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  13. #103
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    19 558

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Astrée gardait les yeux fermés, concentrée sur les caresses, laissant son corps se détendre. Elle sentait les mains du rôdeur, parfois un peu fébriles, le plus souvent tendres, qui couraient sur son corps. Elle sentait son désir, son hésitation. Lorsqu’il déposa un baiser sur sa nuque et ôta son corset, son cœur se mit à battre un peu plus fort. Qu’attendait-il d’elle ? Elle fut à deux doigts de se retourner pour l’embrasser, pour prolonger les caresses par une étreinte amoureuse, qui apaiserait la tension qu’elle ressentait dans son corps, et peut-être aussi dans celui de son compagnon. Mais, au rythme à nouveau apaisé des massages de son compagnon, elle comprit qu’il ne voulait que l’envelopper de douceur, de tendresse, d’amour. Elle se laissa aller, sereine.
    Elle concentra de nouveau son attention sur le massage, essayant de retrouver le sentiment de détente absolu qu’elle éprouvait tout à l’heure. Sans y parvenir vraiment. Quelque chose en elle refusait de baisser sa vigilance. Etait-ce le désir physique qu’elle éprouvait ? Celui qu’elle imaginait chez lui ? Pourtant, non, son trouble à lui était passé, ses caresses étaient apaisées, et son corps à elle ne désirait plus qu’une chose, se relaxer. Sans y parvenir complètement. Quelque chose l’empêchait de se laisser aller vraiment.
    Elle hésita, sentant que ce pouvait être douloureux, dangereux, de creuser la question. Mais il fallait qu’elle comprenne. Elle laissa doucement remonter à la surface les sensations enfouies dans son subconscient.

    Il y avait quelque chose au fond d’elle. Une vague inquiétude, une vigilance accrue. Comme si… comme si elle craignait qu’on la regarde. Oui, c’était ça. Elle était à moitié nue. Donc vulnérable. Et son corps, inconsciemment, se sentait en danger et refusait de baisser sa garde.
    Au moment où elle en prit conscience, elle sentit son corps se crisper. De peur, de douleur peut-être. Elle était trop vulnérable. On pouvait voir son corps, le convoiter, vouloir en faire un objet de luxure. Les hommes pouvaient s’en servir à ses dépens, pour leur propre plaisir, sans qu’elle puisse résister. Elle était l’objet, le jouet, l’animal soumis aux volontés lubriques de ses maîtres. Elle ressentit à nouveau la peur qui avait été la sienne durant cinq jours. Elle s’obligea à la regarder en face, telle qu’elle était, terreur absolue mais passée.
    C'est fini. C'est du passé.
    Elle était torse nu, oui, mais le seul qui posait les yeux sur son corps était Kasumi, et jamais il ne lui ferait de mal, au contraire. Ses mains ne dispensaient que douceur et bien-être. Et Première Neige les aurait prévenus s’il y avait eu le moindre intrus. Non, elle ne risquait rien. Kasumi ne lui voulait que du bien, oubliant son envie d’elle pour simplement l’envelopper de douceur et de tendresse, comme elle en avait tant besoin. Il était à l’opposé des hommes dont elle avait si peur. Et tant qu’il serait auprès d’elle, rien de mal ne pourrait lui arriver. Il ne le permettrait pas.
    Enfin rassurée, elle sentit ses muscles se dénouer sous les massages si doux du rôdeur. Et il n’y avait pas que les muscles qu’il dénouait ainsi. Le nœud qui serrait son cœur se défaisait. La peur résiduelle, lentement, cédait du terrain. Vaincue, au moins pour un moment. Elle reviendrait...

    Enfin, son corps parvint à se détendre. Elle concentra à nouveau son attention sur les mains expertes de son compagnon, sur les sensations qu’elles faisaient naître sur sa peau, dans son corps, sur la chaleur qui émanait de son corps à lui. Elle se sentit bien. Infiniment bien. Lentement, sa conscience reflua. Elle exhala un profond soupir, puis sentit Kasumi l’attirer contre lui. Elle prit vaguement conscience que lui aussi était torse nu, ressentant la chaleur qui émanait de son corps. Elle n’avait pas ouvert les yeux, et se sentait tellement bien, blottie contre lui. En sécurité, enfin.
    Elle entendit vaguement ses paroles, mais, trop alanguie, elle n’avait pas l’énergie de lui répondre. Elle se contenta de poser ses mains par-dessus les siennes, les caressant un instant, doucement, tendrement. Elle ne trouvait pas de mots pour exprimer sa gratitude. Elle lui devait tant. Comprendrait-il, par ces simples caresses ?

    - Je t’aime, murmura-t-elle enfin, d’une voix rauque, à peine audible.
    Puis elle se laissa aller dans es bras et sentit ses sens s’émousser alors qu’elle plongeait dans une somnolence apaisée, perdant toute notion du temps.
    Dernière modification par Voyageuse ; 25/04/2009 à 09h03.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  14. #104
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 059

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Une fois de plus, Astrée lui faisait comprendre qu’il avait sa place auprès d’elle. Simplement par ses mains qu’elle posa par-dessus les bras qui l’enserraient tendrement, par le ton de ses mots aussi, mais surtout par la marque de confiance absolue qu’elle lui accordait. En se laissant ainsi aller dans ses bras, en se laissant aller à s’assoupir, elle lui faisait comprendre qu’elle se sentait en sécurité avec lui. Il se laissa aller à apprécier ce sentiment d’accomplissement en fermant les yeux un instant. Et pourtant…

    Lorsqu’il les rouvrit, ses yeux glissèrent sur le corps alangui de sa bien aimée. Sur sa poitrine se soulevant lentement au rythme de sa respiration. Là les boucles brunes de ses cheveux étaient impuissantes à masquer ce qu’il brûlait de voir, de toucher, d’embrasser. Puis plus bas, il devinait sa main posée sur son ventre et réprima l’envie de la laisser glisser plus bas encore, de partir explorer les mystères de ses cuisses. Il sentit les larmes lui monter aux yeux en réprimant son désir brutal, ferma ses paupières à nouveau, chercha à calquer sa respiration, le rythme de son cœur sur ceux d’Astrée. Sans succès. Il pouvait couvrir son corps de sa cape, laissée toute proche. Mais pour cela il aurait fallu la relâcher un instant, cesser de l’étreindre et il s’y refusait. Alors il balaya la clairière des yeux, y cherchant la sérénité qu’il avait éprouvée tantôt, s’efforçant de graver chaque détail dans son esprit, faire en sorte de calmer ses pensées, de les amener vers un terrain moins dangereux. Un oiseau faisait des allers retour entre son nid et le sol pour y prélever de petites branches. Un autre sifflotait, chantant la sérénade à sa belle, lui faisant voir la parure de ses plumes. Un léger bruissement dans les fourrés précéda l’apparition d’un lièvre qui disparut presque aussitôt dans son terrier. Le temps passait, sans qu’il se laisse aller à somnoler vraiment. Il avait trop peur d’être à nouveau trahi par ses envies s’il relâchait un instant sa vigilance.

    Lorsqu'il en revint à Astrée, son regard attendri se posa cette fois-ci sur le visage de la rôdeuse, sur ses paupières closes, sur l'arête de son nez, sur la courbure de ses lèvres si douces qu'il adorait embrasser... Elle était si belle... Il avait toujours du mal à croire qu'elle l'aimait. Qu'elle lui accordait même un regard. Lorsqu'il était avec elle pourtant, lorsqu'elle l'embrassait, le touchait, le regardait, il se sentait soudain plus beau qu'il ne se pensait.
    Dernière modification par Kasumi ; 25/04/2009 à 11h11.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  15. #105
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    19 558

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Une éternité plus tard, Astrée retrouva la conscience de son corps reposant dans les bras de Kasumi. Elle sentait la chaleur qui émanait de son torse, de ses bras, entendait les battements de son coeur. Un peu rapides peut-être. Elle sentait son souffle sur ses cheveux. Ils respiraient presque au même rythme.
    Elle finit par ouvrir les yeux, embrassant du regard la clairière, les fleurs qui se dressaient au soleil, retrouvant le chant des oiseaux. Première Neige était venue se coucher tout près d'eux. Le soleil avait tourné, et ses rayons caressaient maintenant leurs jambes. Il faisait bon.

    Elle songea à la chance immense qu'elle avait de se retrouver ainsi, dans un cadre enchanteur, dans les bras de celui qu'elle aimait. Elle se sentait en paix avec elle-même et avec le monde entier.
    Doucement, elle recommença à caresser les mains, les bras de son compagnon. Consciente soudain du contact de leurs peaux, de leurs corps, elle sentit un trouble délicieux l'envahir, promesse de sensualité, de volupté, si elle décidait d'y céder. Il lui suffisait de saisir les mains du rôdeur dans les siennes, de les déplacer doucement, d'appeler ses caresses sur les zones les plus sensibles... Elle sentait combien son corps le réclamait. Comme ce serait bon de s'aimer, ici, maintenant... Elle se laissa aller un moment à l'imaginer, sentant la rougeur l'envahir, les battements de son coeur s'accélérer. Puis elle se dit que ce n'était pas essentiel, au fond. L'essentiel était ce moment de tendresse qu'ils venaient de partager, cette confiance absolue qu'elle avait en lui, en leur amour. Et tout le bonheur qui les attendait.

    Elle tourna légèrement la tête et reçut en plein coeur le regard vert du rôdeur. Alors, impulsivement, elle se retourna à demi, avança une main pour caresser son visage, puis tendit ses lèvres pour l'embrasser alors que sa main s'égarait dans ses cheveux, caressant sa nuque. Du coin de l'oeil, elle vit première Neige s'éloigner, sans doute pour leur laisser un peu d'intimité.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  16. #106
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 059

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Il l’avait senti remuer légèrement entre ses bras comme le sommeil cédait peu à peu à l’éveil. Il ne pensait pas avoir trouvé le sommeil lui-même, en tous cas, il ne s’en souvenait pas. Seul avait compté son regard posé sur elle, il n’avait plus que cela en tête. Il ne se lasserait sans doute jamais de la regarder dormir, surtout lorsqu’elle se trouvait entre ses bras, lorsqu’il pouvait sentir son doux parfum, laisser ses doigts jouer distraitement dans ses boucles brunes.

    Lorsqu’elle s’agita, il sentit son cœur s’accélérer à nouveau, un peu anxieux de ce que serait sa réaction en se réveillant ainsi, à demi nue dans ses bras. Désireux aussi, espérant y lire le même amour qu’il éprouvait pour elle. Peut être un peu curieux de ce qui pourrait advenir… Il sentait monter en lui tous ces sentiments contradictoires mais au fond, rien ne lui faisait peur tant qu’il pouvait observer le visage si gracieux de sa compagne.

    Ses caresses sur ses bras, et le contact renouvelé de la peau nue et tiède sur son torse éveillèrent à nouveau tous ses sens, l’arrachant brutalement à sa rêverie. Il se tendit lorsque la rôdeuse se retourna vers lui. Il se sentit soudain si fragile lorsqu’elle approcha ses mains. Si fébrile lorsqu’elle amena son visage tout près du sien. Lorsque leurs lèvres se joignirent enfin, un nouveau frisson lui parcourut tout le corps au contact quasi charnel de sa bouche. Il prit conscience de leurs nudités respectives et se sentit défaillir. Des vagues de chaleur fiévreuses submergeaient son corps malgré le vent frais qui s’était mis à agiter les feuilles des arbres. Il avait envie de lui faire partager cette chaleur, de la lui communiquer, d’éprouver le contact de sa poitrine nue sur son torse, de l’attirer à lui pour reprendre les caresses là où il les avait arrêtées. Mais pas pour l’aider à s’endormir cette fois-ci. Au contraire, il avait soudain envie de hâter son réveil, d’attiser ce qu’il sentait monter en elle, en lui, de leurs désirs de partager encore plus, de se fondre l’un en l’autre. Il s’entendit parler mais ne put arrêter ses mains qui couraient à nouveau sur le dos nu de sa compagne. Cela ressemblait à un appel à l’aide, à une fervente prière, il ne savait plus exactement. Sa voix était haletante, ne pouvant masquer son trouble :

    - Astrée… S’il te plait… Tu vas prendre froid.

    Piètre excuse pour l’inciter à se rhabiller alors que ses mains révélaient son désir brûlant.
    Dernière modification par Kasumi ; 25/04/2009 à 13h16.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  17. #107
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    19 558

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Un frisson la parcourut lorsqu'elle sentit les mains du rôdeur caresser à nouveau son dos. Elle entendit à peine ses paroles. Comment pourrait-elle prendre froid alors qu'elle était dans ses bras ? Elle sentait la chaleur monter en elle, le désir tendre tout son corps, et elle savait, au contact de ses doigts fébriles, qu'il la désirait lui aussi ardemment. Elle savait aussi que la phrase qu'il venait de prononcer était sa dernière tentative pour résister à l'appel de leurs corps. Qu'ils étaient sur le fil du rasoir, et que si elle décidait de basculer, il la suivrait. Et basculer, elle le voulait de tout son être. Son corps brûlant réclamait le contact de sa peau, de ses mains, et plus encore. Ne faire qu'un, enfin. Le regretterait-il si elle l'entraînait plus loin ? Ou au contraire le voulait-il et n'osait-il pas ? Elle savait en tout cas ce que son corps à elle désirait. Mais lui ?

    Elle se retourna pour lui faire face, doucement, à demi-assise, surprenant la fièvre dans ses yeux. Ils étaient si proches l'un de l'autre. D'un doigt, elle caressa ses lèvres, sa joue, tandis qu'elle murmurait simplement, mi-espiègle, mi provocante :

    - Je ne peux pas avoir froid tant que je suis dans tes bras et que tu me réchauffes de ton corps. Au contraire...
    Elle sourit. Ses deux mains, semblant obéir à leur volonté propre, s'était mises à caresser le torse du rôdeur, puis ses flancs, brûlant de l'attirer à elle, de l'enlacer. Tout en elle désirait le contact de leurs peaux, de leurs êtres. Elle fit un effort de volonté pour poursuivre :
    - Mais je crois que... tu préfères attendre. Et je sais bien qu'on a tout notre temps.
    Sa voix se réduisit à un souffle.
    - Simplement... Je suis si bien dans tes bras, je pourrais y rester des heures. Et j'ai constamment une envie irrépressible de t'embrasser...
    C'était la stricte vérité. Et même s'ils n'allaient aujourd'hui pas plus loin que des baisers, cela suffirait à son bonheur. Elle pouvait différer ses ardeurs, encore un peu, s'il préférait attendre...
    Elle retrouva le contrôle de ses mains, qui vinrent saisir celles de son compagnon. Et elle déposa un léger baiser sur ses lèvres, s'interdisant de le prolonger. Elle ne voulait pas lui imposer son choix.
    Dernière modification par Voyageuse ; 25/04/2009 à 17h39.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  18. #108
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 059

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Kasumi se sentit rougir furieusement. Astrée était toute proche, il la sentait frémir, attirer son contact. Sentir la femme qu’il aimait le désirer aussi ardemment lui donnait des ailes en même temps que cela le paralysait. Il se sentait indigne de pareilles intentions, n’arrivait pas vraiment à se faire à cette idée, à y croire. Et pourtant, elle se tenait là, à portée de ses mains, de ses caresses, de ses baisers. Une fois de plus, en croisant le regard de sa belle, il sentait briller la même passion qui animait tout son être. Non, pas tout à fait la même peut être. Elle, savait ce qui les attendait. En tous cas le pensait-il. Lui en ignorait presque tout, angoisse et impatience se disputant en lui pour envisager ce mystère. Il sentait des papillons dans son ventre mais son regard avait du mal à se fixer, à ne pas se laisser glisser vers la silhouette élancée, les formes sensuelles d’Astrée. Elle se tenait tout près mais n’avançait pas davantage. Si elle l’avait fait…

    Mais au lieu de l’entraîner, elle chercha une nouvelle fois à l’apaiser ? Le rassurer ? Le taquiner ? L’encourager ? Ses mots le laissaient confus. Oui elle pouvait attendre, respectait son hésitation. Mais il était évident qu’elle prenait autant sur elle-même qu’il le faisait pour ne pas se jeter immédiatement dans ses bras. Une part d’elle-même ne doutait-elle pas ? Etait-ce vraiment son choix de s’engager sur cette voie ? Les évènements ne l’y avaient-ils pas poussée d’eux-mêmes, forçant sa nature ? Elle l’aimait, cela il le savait, mais cela n’allait-il pas un peu trop vite. Que penserait-elle de lui après s’il cédait à ses pulsions ? Le regretterait-elle ?

    Il savait maintenant ce que son corps désirait donner, recevoir. Il n’avait plus de doute sur sa volonté de se partager totalement, de se découvrir en elle. Mais il devait lire dans son regard la même certitude, sinon il ne pourrait pas aller plus loin. Pas encore. Alors il posa doucement ses mains sur ses épaules et lui fit face, son regard noyé dans le sien, ses lèvres si proches des siennes qu’il sentait le souffle chaud qui en exhalait. Mais quelque chose dans son expression dissuadait la rôdeuse de l’interrompre.

    - Je t’aime. Je veux tout partager avec toi, à commencer par ma vie. Je te désire en tant que complice, en tant que compagne, en tant que femme. Mais je veux avant tout ton bonheur. Je chérirais ce que tu m’offriras librement. Je m’efforcerai d’en être digne, d’être à la hauteur de ce que tu attends de moi. Je n’ai plus aucun doute à ce sujet. Mais me désires-tu, maintenant, au plus profond de toi ? Je resterai à tes côtés même si tu découvres que ce n’est pas le cas. Je préfère attendre si tu n’es pas sûre de vouloir de moi.

    Il détourna son regard, incapable de la regaarder dans les yeux en cet instant, son visage cramoisi par ce qu'impliquaient ses paroles. Soudain tremblant d'y lire une réponse qui lui fendrait le cœur.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  19. #109
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    19 558

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Ainsi, il doutait d'elle... Etait-ce parce qu'elle avait trop hésité, croyant le mettre plus à l'aise ? Ou était-ce à nouveau la marque de son hésitation à lui ? Avait-il peur de regretter ? Ou qu'elle regrette ? Elle n'était pas sûre de comprendre... Ne ressentait-il pas l'émoi qu'il provoquait en elle, était-il aveugle ? Avait-il juste besoin d'être rassuré ? Son corps ressentait depuis tout à l'heure un désir si violent que la frustration lui causait une douleur presque physique.
    D'une main posée sous son menton, elle l'obligea à relever la tête pour croiser son regard. Elle le fixa droit dans les yeux, sans ciller.

    - Je n'ai aucun doute sur ce que j'éprouve pour toi. Je t'aime. Tu as pris toute la place dans mon coeur, et mon corps ne désire qu'une chose : être dans tes bras, être à toi... Tu ne sens donc pas l'émoi que tu provoques en moi quand tu me tiens contre toi ? Alors... Peut-être que tu trouves que je vais trop vite. Je ne sais pas... Je sais juste qu'il faut saisir les moments de bonheur au moment où lorsqu'ils s'offrent à nous, avant qu'ils ne disparaissent. La vie s'est chargée de me le faire comprendre... Mais j'ai l'impression que ça te fait peur. Je ne sais pas ce que tu crains à ce point.

    Elle se sentit soudain étrangement attristée et détourna les yeux quelques instants. Il aurait dû savoir tout cela, déjà. Il aurait dû le lire en elle. Et elle le lui avait déjà dit. Ou alors... Ou alors il croyait qu'elle n'était pas dans son état normal. Bien sûr, ce qu'elle avait vécu lui donnait, par contrecoup, l'envie de croquer la vie à pleine dents, mais comment lui faire comprendre qu'elle était certaine de ses sentiments, de ce qu'elle voulait ? Que si sa mésaventure l'avait changée, ce n'était pas une raison pour ne plus lui faire confiance ?
    Elle savait qu'elle aurait dû au contraire être heureuse qu'il souhaite lui permettre d'attendre, qu'il veuille être sûr qu'elle soit vraiment prête. C'était une belle preuve de la sincérité de son amour. Mais...
    Elle releva la tête, plongea à nouveau ses yeux dans les siens.

    - Tu n'as pas confiance en moi ?
    Voilà, elle avait posé la question qui la taraudait. Et devinait que ses yeux étaient sur le point de s'embuer de larmes.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  20. #110
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 059

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Kasumi n’avait pas cherché à se dérober à son regard. Mais il sentit son cœur se fendre en comprenant enfin que ses hésitations, ses doutes blessaient Astrée. Sa mine peinée, la tristesse qu’il ressentait en elle le ramena brutalement face à lui-même. Ses hésitations n’étaient au fond que le reflet de ses doutes, pas en ce qu’il éprouvait pour Astrée, encore moins en ce qu’elle-même exprimait. Elle lui avait fait don de merveilleuses preuves de son amour et il ne les avait pas saisies, n’y avait pas vraiment répondu comme elle l’aurait souhaitée. Il se sentait soudain méprisable, lâche, aveugle. Sa propre peur avait mis une distance entre eux. Bien sûr, cela n’avait pas été son intention, mais il ressentait une certaine honte. Il s’était promis de ne jamais la décevoir mais c’était là un vœu intenable, ridicule, lorsque la peur le paralysait. Il n’était pas sûr de lui, de ce qu’elle penserait de lui alors, par crainte, il l’avait déçue. Il découvrit alors une vérité qui lui avait échappée jusque là : pour vivre pleinement, pour ne pas décevoir ceux qui comptent pour lui, il lui fallait parfois assumer de prendre des risques.

    La dernière question d’Astrée faillit lui arracher un sanglot. Il sentit quelque chose se fissurer dans la carapace de lâcheté qui l’avait empêché jusqu’ici d’éprouver pleinement ses émotions, qu’il s’était lui-même imposé depuis son enfance, pour échapper à l’absence d’un père, pour amortir le choc de la mort de sa mère, pour éviter les regards curieux ou suspicieux posés sur lui. Il se jeta alors à corps perdu vers elle, l’enserra de ses bras pour tenter d’absorber la peine dont il était la cause, se débarrasser de la sienne aussi. Une pression trop forte fit lâcher une dernière entrave en lui, et alors, il ne put retenir le flot intarissable de ses paroles, il voulait demander pardon au monde pour ses erreurs, ses errements. Et pour lui le monde se résumait soudain à Astrée. Il en prenait enfin conscience. Tout ou presque de ce qu’il avait fait, dit ou pensé ces derniers mois ramenaient immanquablement à elle.

    - Je te demande pardon. Pour tout. Je ne doute pas de toi, jamais. C’est de moi dont j’ai peur. Pas de notre amour. Je crains de ne pas te mériter. Je crains toujours de te décevoir au bout du compte. Je ne voulais pas te peiner. Je suis désolé. C’est exactement ce que je viens de faire. Tu as pourtant tout fait pour me montrer ce que mon cœur savait déjà. Que je pouvais placer toute ma confiance en toi, que je pouvais rejeter tous mes doutes dans tes bras. Je n’avais jamais éprouvé rien de comparable avant toi. Quel aveugle imbécile je suis ! C’est en moi que je n’ai pas confiance. Tu es ce qui m'est arrivé de plus beau, celle qui m'est le plus cher.

    Il s’écarta enfin pour croiser son regard, pour lui implorer son pardon, à la limite de pleurer des larmes de frustration à l’encontre de lui-même :

    - Pardon pour avoir tout gâché.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  21. #111
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    19 558

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Astrée ressentit de plein fouet sa peine, sa frustration, son sentiment de n'avoir pas été à la hauteur. Elle en eut mal pour lui, et la vexation qu'elle avait éprouvée, en le voyant hésiter à répondre à son amour, disparut instantanément alors qu'il la serrait fort dans ses bras.
    Elle ne sut que répondre à ses excuses. Elle était soulagée de savoir qu'elle n'était pas la cause de ses hésitations, mais elle le sentait tellement désemparé, bouleversé. Alors elle laissa ses gestes traduire ses sentiments.

    Tendrement, sans détacher ses yeux des siens, elle tendit une main vers son visage et caressa doucement sa joue. Puis elle l'attira contre elle, en un geste instinctif, celui d'une mère qui console un enfant. Elle l'obligea d'une légère pression à poser la tête sur son épaule, et, sans un mot, elle se mit à lui caresser les cheveux, la nuque, les épaules. Longuement, tendrement. Elle le serra doucement contre elle, massant ses muscles noués par l'émotion, laissant ses doigts jouer dans ses cheveux, sur sa peau. Essayant à travers ces gestes plein de tendresse de lui transmettre son amour, sa confiance.

    - Je t'aime, lui souffla-t-elle doucement à l'oreille. Et tu n'as rien gâché. Ce sera pour une autre fois, c'est tout. Nous avons toute la vie devant nous, il ne sert à rien de se précipiter. Et tu n'as pas à avoir peur. Contente-toi simplement de suivre ton coeur, ton instinct. Aie confiance.
    Doucement, elle continuait à lui masser la nuque, les épaules. Pour le réconforter, encore. Et elle continuerait jusqu'à ce qu'elle le sente se détendre.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  22. #112
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 059

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Kasumi se laissa faire, se laissa envelopper de tendresse. Il en avait tant besoin alors qu’il s’en voulait encore d’avoir gâché un moment si parfait. Mais, encore une fois, Astrée lui montrait combien elle le comprenait mieux que quiconque ne l’avait jamais fait. Par ses mots, par sa douce étreinte, elle chassait ce sentiment de culpabilité, lui révéla ce qu’il s’était caché à lui-même pendant toutes ces années. Alors que les bras protecteurs lui apportaient de la chaleur et de l’amour, il se relâcha. Mais la crispation de ses muscles ne fut pas la seule à être chassée de son corps. Il sentait aussi l’étau qu’il avait forgé autour de son cœur se desserrer, fondre par l’amour qu’il éprouvait, encore plus fort, encore plus vif. Alors, il releva enfin la tête, et tourna un regard brillant vers le visage de sa bien aimée. Il poussa un soupir, comme pour évacuer les derniers vestiges de sa peine, de ses regrets. Alors, il murmura d’un ton vibrant de sincérité les simples mots qui résumaient toute sa reconnaissance :

    - Merci. Quelle chance j’ai de t’avoir.

    Puis il l’embrassa, timidement, tendrement, comme s’il l’embrassait pour la toute première fois. En un sens, ce n'était pas si éloigné de la vérité...
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  23. #113
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    19 558

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Astrée sentit la détente des muscles et du corps de kasumi sous ses caresses. Et lorsque le rôdeur releva la tête, elle lut dans ses yeux quelque chose de neuf. Comme une confiance qui n'y était pas avant. Peut-être avait-il enfin accepté d'écouter son coeur ? Elle avait le sentiment qu'une barrière était tombée en lui, et qu'il en était soulagé. En tout cas, il n'y avait plus trace dans ses yeux de frustration, de regret, ou d'hésitation.

    Doucement, tendrement, elle lui rendit son baiser, puis un autre, tout en continuant à lui caresser le dos, la nuque, les cheveux. Elle ne cherchait pas à réveiller l'attirance si forte qui existait entre eux, le désir qu'il avait d'elle. Elle voulait simplement l'entourer de tendresse, le rassurer sur son amour. Et être à nouveau dans ses bras. Alors qu'elle enserrait plus fort sa taille, elle se rappela soudain qu'ils étaient tous les deux torse nu, retrouva la conscience de la chaleur de son corps, sentit son coeur battre un tout petit peu plus fort. Mais tout cela lui paraissait sans grande importance. Elle voulait juste retrouver la douceur, le bien-être qui avait été le leur avant... avant qu'ils ne manquent se laisser aller à leurs pulsions charnelles.
    Dernière modification par Voyageuse ; 25/04/2009 à 21h08.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  24. #114
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 059

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Kasumi se laissa emporter par les baisers d’Astrée. Ils lui procuraient un bien fou alors qu’il lui semblait goûter encore plus pleinement chaque instant. Il sentit une chaleur irradier à nouveau dans son corps à mesure que l’étreinte se faisait plus intime. Qu’il reprenait conscience de la nudité de sa compagne, de sa volupté. Un léger frémissement se fit jour en lui, comme une attente. Car il attendait maintenant ce moment sans plus de crainte, presque plus en tous cas. Et la prochaine fois qu’une occasion se présenterait, il savait qu’il serait à même de la saisir.

    Mais pas maintenant, les émotions s’étaient enchaînées brutalement et il parvenait enfin à les appréhender, à les saisir, les faire siennes, les éprouver de tout son être. Il y avait aussi quelque chose de plus. Le moment où la passion charnelle aurait pu s’exprimer était passé, pour l’instant. Ne restait que la complicité qu’il chérissait d’autant plus maintenant qu’il savait qu’elle perdurerait aux moments d’abandons physiques.

    Alors, enfin, il pouvait redevenir lui-même, celui qu’il aurait du être, celui qu’Astrée commençait à révéler. Il s’écarta de quelques pas et laissa glisser un regard lourd de sous-entendu sur sa compagne, faisant tout pour qu’elle s’en aperçoive malgré son cœur qui battait furieusement. Il frissonna malgré sa résolution affichée puis sourit et parla d’une voix redevenue légère, et aussi plus assurée qu’auparavant :

    - Nous devrions peut être enfiler quelque chose de plus seyant ou nous allons prendre froid. Je m’en voudrais vraiment de rester cloué au lit des jours durant, sans pouvoir quitter les draps. Bien que je trouverais de quoi m’occuper s’il te venait à l’idée de me réclamer un massage ou deux. Voire quelques soins.

    Il s'empara du corsage de la rôdeuse avant qu'elle ait pu s'en saisir, lui faisant clairement comprendre qu'il entenfait bien se charger lui-même de lui relacer. Une manœuvre dangereuse...
    Dernière modification par Kasumi ; 25/04/2009 à 21h36.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  25. #115
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    19 558

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Astrée rougit légèrement sous le regard de son compagnon, quelque peu troublée de le voir détailler ainsi son corps. Mais sa boutade la fit sourire, soulagée qu'il ait retrouvé son entrain et son humour habituels.
    Elle s'apprêtait à saisir son corsage, tout en murissant une réponse appropriée à sa remarque pleine de sous-entendus, lorsqu'il la devança. Prise de court, elle le vit s'avancer, le sourire aux lèvres, son corsage à la main. Elle sentit son teint virer au rouge cramoisi, et commença à bafouiller, cherchant une échappatoire. Faillit reculer d'un pas. Puis elle se ressaisit, amusée. De quoi avait-elle donc peur ? Que le contact de ses mains sur sa peau ne réveille une passion simplement endormie ? Et alors, où serait le problème ? Et puis, de toute façon, cela n'arriverait sans doute pas, le moment était passé. Trop tard pour cette fois-ci. Peut-être ce soir... Peut-être un autre jour. Quelle importance ?
    Avec un léger sourire de défi, elle le laissa finalement approcher, et guida elle-même ses mains, goûtant avec bonheur le délicieux vertige qui s'emparait de son corps à son contact, mais refusant d'y céder. Elle l'aida à positionner le tissu, prenant un malin plaisir à le sentir se troubler au contact de ses seins, puis le laissa se débrouiller pour relacer le corset - tâche ardue requérant un minimum de dextérité et d'entraînement, dont il se sortit ... pas si mal pour une première fois ! Elle sentait son coeur battre un peu trop vite, et c'était si agréable.
    Elle le laissa lui enfiler également sa tunique, frissonnant alors qu'il laissait exprès ses mains courir sur le côté de son torse, sous prétexte d'accompagner et de placer le vêtement...
    A son tour, elle l'aida à s'habiller. Espiègle, elle profita de la situation pour effleurer certaine zone de son torse quelle savait particulièrement sensible aux chatouilles... Et ne put s'empêcher de rire de sa réaction.

    Puis, tandis qu'il rangeait leurs affaires, elle se souvint. Le temple... Elle s'était promis de s'en approcher. Alors, doucement, elle s'assit entre le chêne et l'autel. Et tenta de faire le vide dans son esprit. Elle ne s'attendait pas à ressentir quoi que ce soit, simplement... Qu'attendait elle au juste ? Se libérer ?
    Elle ferma les yeux, tendit la main vers l'autel, puis inclina sa tête jusqu'à ce que son front entre en contact avec lui. Et laissa son coeur parler, comme une prière sans mots. Les émotions explosèrent en elle. D'abord une immense gratitude pour la chance qu'elle avait, aujourd'hui, de vivre, de pouvoir à nouveau aimer et être aimée. Le bonheur, l'amour qu'elle ressentait. Le désir de vivre, de jouir à fond des cadeaux de la vie. Son coeur chantait son bonheur, sa reconnaissance. Alors seulement elle trouva la force de laisser monter à la surface les autres émotions. Celles qui lui faisaient mal.
    Vinrent alors les souvenirs de ces journées de terreur. Ce qu'ils avaient fait à Anathiel. La souffrance de n'avoir rien pu faire. La honte d'avoir été lâche. La peur. L'humiliation, la salissure. Ce qu'ils lui avaient fait. leurs regards, leurs mots. La peur qu'elle ressentait chaque fois qu'un homme la regardait. La crainte de ne jamais pouvoir surmonter cela, de toujours rester un petit oiseau effrayé, un animal blessé.
    Elle laissa exploser tout cela en elle, et plus encore. Et, dans une prière sans mot, elle tenta d'envoyer toutes ces émotions négatives hors d'elle, comme si l'autel avait le pouvoir de les absorber, de la libérer de ces souvenirs.
    Bien sûr, ce n'était pas possible, elle le savait. Elle ne l'attendait pas vraiment. Peut-être, si elle y avait vraiment cru, aurait-elle eu la sensation d'être aidée, sans doute aurait-elle été soulagée. Peut-être par le pouvoir d'auto-suggestion de la foi, peut-être par une entité supérieure...
    Quoiqu'il en soit... Elle avait trouvé la force de laisser remonter ces souvenirs, de les affronter un moment. De revivre quelques instants la terreur, l'horreur. Et cela en soi était un énorme progrès. Et finalement, elle se sentait un peu comme... comme si elle avait pu les partager avec un ami. Un peu comme quand elle avait tout raconté à Kasumi. Cela faisait du bien de pouvoir partager un tel fardeau, que ce soit avec lui, ou avec un autel quelque part sous un chêne. Et tant pis si c'était ridicule.

    Lorsqu'elle rouvrit les yeux, Kasumi était prêt à partir. Elle sourit, sereine, et s'avança vers le bonheur qui l'attendait. Ses souvenirs demeureraient en elle, bien sûr, elle n'avait pas cru un seul instant en être débarassée. Mais elle saurait les maintenir enfouis au fond d'elle le plus possible, et savait maintenant avoir la force de les affronter.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  26. #116
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 059

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous

    Kasumi sourit de la réaction d’Astrée lorsqu’il s’approcha d’elle, le corsage à la main. Il souriait car il savait l’avoir surprise, parce que son effet était parvenu à la faire rougir. Malgré tout ce qu’ils s’apprêtaient à partager, ce qu’ils avaient déjà expérimenté, l’idée de cette intimité les faisait encore frémir. Il espérait secrètement qu’il en serait toujours ainsi tant la sensation était délicieusement grisante.

    Il fut un peu moins fier lorsqu’Astrée guida ses mains, ayant l’impression de perdre tous ses moyens : une fois de plus elle s’était reprise bien plus vite que lui. Il n’aurait pu nier cependant qu’il prenait un grand plaisir à lui remettre le vêtement en place, à observer comment il épousait ses formes, à rêver de l’ôter à nouveau, un peu plus tard. Lorsqu’il lui passa sa tunique, il ne put empêcher ses mains d’appréhender encore sa silhouette gracile et ne les retira pas immédiatement de ses hanches. Evidemment, la rôdeuse ingénue prit goût au jeu et le fit sursauter en le chatouillant lorsqu’elle lui enfila sa propre tunique.

    Puis ce fut le moment de réunir leurs affaires, trop vite arrivé… Kasumi commença par éteindre soigneusement les dernières braises mourantes puis s’employa à masquer les traces que leur présence avait laissées sur le lieu enchanteur. Il constata alors qu’Astrée s’était rapprochée de l’autel. Il fut tenté de l’observer, gagné par la curiosité mais n’en fit rien. Ce moment était bien trop personnel pour qu’il s’y insinue. Alors, respectant son intimité, il acheva de ranger leurs affaires et de les empaqueter sur Ombrage. Il ne lui fallut guère de temps pour se retourner vers elle, prêt au départ. Il lui prit la main lorsqu’elle arriva à sa hauteur et ils avancèrent ensemble. Arrivé devant leur monture, il fut un moment tenté de laisser Astrée reprendre la place de devant mais se ravisa et bondit en selle avant de se pencher pour l’aider à le rejoindre. Il la laissa s’installer confortablement et ferma les yeux un instant lorsqu’elle enserra sa taille. Il mena ensuite le hongre vers la sente qui les ramènerait vers le village de Deux ponts, bien trop vite.

    A l’approche des premières maisons, il sentit la tension chez Astrée lorsqu'elle resserra son étreinte, presque tremblante. Alors, il posa une main sur le bras qui serrait sa taille et le caressa doucement avant de faire presser le pas d’Ombrage. Celui-ci ne rechigna pas, sentant l’écurie toute proche.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  27. #117
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    19 558

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Astrée ferma un instant les yeux et posa son front contre le dos de Kasumi tandis qu'ils entraient dans le village. Elle se sentait toujours si stressée sous les regards des passants... Elle fut soulagée d'arriver enfin à l'auberge. Ils confièrent Ombrage aux bons soins du garçon d'écurie et montèrent directement dans leur chambre.
    A nouveau, elle sentit son coeur battre un peu plus fort en franchissant le seuil de la chambre. Elle n'osa pas tourner les yeux vers son compagnon, sachant qu'elle y lirait la même interrogation muette. Ne feraient-ils que dormir dans les bras l'un de l'autre ce soir, cette nuit ? Ou bien... Elle se sentit rougir.

    L'heure du repas était proche. Elle se hata d'attraper une tenue de rechange, ses affaires de toilette, et déposa un léger baiser sur les lèvres de son compagnon avant de descendre à la salle d'eau pour une toilette rapide. Elle évita de croiser les regards, garda les yeux baissés lorsqu'elle rencontra un homme à leur étage, une ou deux silhouettes dans l'escalier, d'autres au rez-de-chaussée. De simples voyageurs de passage, comme elle, sans mauvaises intentions, certainement. Mais elle avait constamment l'impression qu'ils la suivaient des yeux, détaillaient son corps. Elle frissonna et s'efforça de ne pas y penser tout en marchant d'un pas rapide en direction de la salle d'eau.

    Une bonne dizaine de minutes plus tard, Kasumi l'entendit revenir. Des pas s'approchaient de leur porte. Mais... Ils étaient discrets, trop discrets. La rôdeuse avait un pas léger, mais tout de même... Là, on avait l'impression que la personne cherchait volontairement à étouffer le bruit de ses pas. Ou plutôt le bruit de leurs pas. En écoutant attentivement, il lui semblait percevoir le déplacement d'au moins deux personnes. Trois, peut-être ? Les pas s'arrêtèrent juste devant la porte.
    Dernière modification par Voyageuse ; 26/04/2009 à 09h03.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  28. #118
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 059

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous

    Le cœur de Kasumi s’était mis à battre à tout rompre en montant l’escalier puis en arrivant devant la porte de leur chambre, la même que la veille. Tous les souvenirs lui revinrent instantanément en tête. Le trouble lorsqu’il avait soigné les blessures de son dos, prenant un plaisir coupable à la toucher, la découvrir. La sensation enivrante lorsque ses mains s’étaient portées à sa poitrine, guidées par Astrée. Il l’avait alors découverte voluptueuse, pleine d’un charme presque animal. En tournant la clé dans la serrure, sa main tremblait alors que lui revenait la suite, la vision de son torse nu, puis de la tunique couvrant à peine ses cuisses, comme répondant à ses désirs érotiques les plus fous. La nuit et le réveil… Il n’osa même pas s’autoriser à y penser, trop nerveux, trop impatient à l’idée de ce que serait l’un et l’autre cette fois-ci.

    Lorsqu’il s’avisa qu’Astrée se préparait à prendre un bain, il fut tenté de lui proposer, juste par taquinerie, de l’y accompagner pour lui frotter le dos. Mais il se ravisa, rougissant furieusement à l’idée qu’elle accepte, par défi, ou par envie. Il n’aurait plus aucune échappatoire pour se défausser. L’idée n’était pas déplaisante, au contraire, mais il n’en trouva tout simplement pas le courage. Dans le baiser qu’elle lui donna avant de s’en aller, il crut y lire la compréhension de ce qu’il avait pensé et rougit d’autant plus, les mains moites.

    Il resta un moment debout à essayer de se reprendre avant de s’asseoir sur le bord du lit. Il n’eut pas conscience d’avoir attendu lorsqu’il entendit Astrée remonter. Non, quelque chose clochait. Il fut instantanément ramené au présent. Il reconnaitrait sa démarche légère et gracile entre mille. Il l’avait bien trop souvent observée, écoutée, guettant inconsciemment le moment où elle s’approchait de lui. Il fronça les sourcils et son instinct lui fit porter son regard vers l’épée qui reposait contre sa chaise. Il s’apprêtait à se lever pour s’en emparer, juste par prudence… Son cœur s’était mis à battre plus vite, mais d’une autre forme d’angoisse qui n’avait plus rien d’agréable.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  29. #119
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    19 558

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous manqué

    Les pas s'étaient arrêtés...
    Kasumi hésita quelque secondes de trop.

    Avant qu'il n'ait le temps de plonger vers son épée, on actionna la poignée et la porte s'ouvrit à la volée sur un homme armé d'une dague qui bondit dans la pièce et se précipita droit sur lui. Il était légèrement plus grand que lui, mince et agile, et portait un simple gilet de cuir en guise de protection.

    Il lui sembla vaguement apercevoir un deuxième assaillant derrière lui, mais il n'eut guère le temps de le détailler....
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  30. #120
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 059

    Re : [Lieu] Deux-Ponts

    Quête : Rendez-vous

    Kasumi bondit, ses réflexes émoussés par la douceur de ses retrouvailles avec Astrée ne lui avaient pas permis d’anticiper pleinement le danger, inattendu, violent. Il dut autant à la chance qu’à la rage de ne pas recevoir la dague que l’homme lui destinait. Il s’obligea à ne pas penser à elle, à ce que pouvait signifier l’arrivée de ces hommes et le retour tardif de sa compagne. Il lui fallait défendre sa vie, bien que cela lui coûte d’endosser à nouveau la peau du guerrier, froid, calculateur. A la carapace si dure qu’elle avait trop longtemps enserré l’homme en lui.

    En un clin d’œil, ses réflexions traversèrent son esprit et il accompagna le mouvement de l’assaillant, sachant qu’il était bien trop tard pour esquiver. Il se saisit du poignet pour accompagner le mouvement qui aurait du lui transpercer le bas ventre et déséquilibra son adversaire d’un coup d’épaule. Juste le temps de s’écarter de lui, de saisir la chaise qu’il envoya bouler dans les jambes du second assassin. Il parvint enfin à se saisir de son épée et à se mettre dos au mur.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

Page 4 sur 21 PremièrePremière ... 2345614 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [SOLUCE] Deux armes
    Par Finrod Felagund dans le forum La Taverne d'Amkethran (Baldur's Gate 2)
    Réponses: 20
    Dernier message: 02/07/2008, 09h58
  2. Idée de deux PNJ
    Par auctor dans le forum Idées
    Réponses: 18
    Dernier message: 22/04/2008, 16h03
  3. Deux armes...
    Par Mekren le maudit dans le forum La Taverne d'Amkethran (Baldur's Gate 2)
    Réponses: 14
    Dernier message: 13/01/2008, 09h21
  4. [MOD] Peut-on créer de nouvelles races et de nouvelles zones ?
    Par Non inscrit dans le forum Généralités sur la création d'un mod
    Réponses: 4
    Dernier message: 06/01/2008, 09h39
  5. [BGT] Deux armes
    Par huguesdu14 dans le forum Baldur's Gate Reloaded : les mods TUTU et Baldur's Gate Trilogy
    Réponses: 4
    Dernier message: 31/03/2007, 15h44

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251