Page 3 sur 11 PremièrePremière 12345 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 323

Discussion: [Lieu] Un vallon dans les ténèbres...

  1. #61
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    33 486

    Quête : Un sombre désir de crépuscule

    « J’ai une solution pour cela. »
    Le clerc se leva et alla fouiller dans ses affaires. Il revint avec deux masques noirs.
    « Ce sont les masques que portaient les Sharites qui ont été arrêtés au Temple. Les Sharites, vous le savez, sont humains, et souffrent de nos limitations, Astrée. Mais ces masques ont un pouvoir d’infravision, qui leur permet de se déplacer dans leurs ténèbres sans en souffrir. Avouez que le contraire serait assez stupide… »
    Il sourit.
    « Le problème est que vous et moi ne pourrions pas les porter en temps normaux. Il faut être maléfique pour les mettre. Lorsque nous aurons dissimulé nos auras, demain, nous devrions être en mesure de nous en servir sans difficulté. Mais attention, veillez à ne pas le garder au delà de la durée de mon sortilège… Je ne sais pas ce qu’il pourrait alors arriver. »
    Il tendit l’un des masques à Astrée.
    « Je ne les ai pas lavés, j’espère que ça ira. » fit-il avec un léger sourire, puis il balaya l’assemblée du regard.« Nos auras seront invisibles pendant vingt-quatre heures. Ça devrait être largement assez pour aller jusque là, vaincre et repartir. Et pour répondre à votre première question… Faites à votre guise. Vous pouvez décider d’attendre la disparition des ténèbres, mais ce n’est pas obligatoire. Nous ne pourrons plus communiquer, et si vous m'attendez... Vous n'entrerez peut-être jamais. »
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, full en ce moment

  2. #62
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 013

    Re : [Lieu] Un vallon dans les ténèbres...

    Quête : un désir de crépuscule

    Les masques réglaient un problème épineux et Kasumi adressa un sourire de reconnaissance à Belenn pour sa prévoyance. Il se réjouissait cependant de pouvoir compter sur ses propres capacités étant donné le dégoût que lui inspirait les objets maléfiques.

    - Nous pénétrerons dans la tour dès qu’une opportunité nous sera donnée. Il est trop risqué d’attendre que Belenn ait réussi et même alors, je préfèrerai être sur le chemin du retour lorsque l’alerte aura été donnée. L’un d’entre vous a-t-il un moyen de détecter l’aura d’Albérich ? Nous ne savons rien ou presque de la configuration des lieux ce qui constituera un handicap à la rapidité de notre action.

    Le rôdeur espérait que le clerc s’en sortirait et il se refusait à laisser cet espoir guider les actions du groupe. Fonder leurs plans sur une réussite improbable était par bien trop hasardeux pour l’esprit analytique du demi-elfe. Les craintes et espérances devaient être mises de côté de peur qu’elle ne le guide sur une mauvaise piste et paralyse sa main au pire instant.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

  3. #63
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages 
    34 682

    [Quête : un désir de crépuscule]

    Taliesin était demeuré silencieux jusqu'ici. Il n'avait pas cru aux paroles prononcées par Belenn : il savait ce qu'il en était, et il avait du mal à accepter cette idée. Pourtant, il ne pourrait rien y changer, et mieux valait donc se concentrer sur les derniers touches qu'ils devaient apporter à leur plan...
    -Je n'ai pas ce pouvoir, non... hasarda-t-il. Pour le reste... Je pense que nous commençons a avoir une bonne idée de ce que nous devons faire, et il est dur d'en prévoir plus sans connaître la disposition des pièces et des forces à l'intérieur de la tour. Nous allons tenter de nous infiltrer sans attirer l'attention, mais il y a fort à parier que nous ne pourrons éviter tous les combats. Que faire, alors ? Se diviser, laisser une partie du groupe combattre tandis que l'autre poursuit les recherches ? Ou bien faire front ensemble, en prenant le risque que le bruit alerte les autres et les pousse à aller assassiner Albérich ? Si nous nous divisons, il faudrait songer, comme évoqué plus tôt, à désigner des binômes. Et peut-être, comme disait Arya, se choisir une "cible". Un adversaire que nous aurions le plus de chances de contrer avec nos capacités. Sachant que désormais, en plus d'une magicienne, nous disposons dans nos rangs d'une redoutable guerrière drow. Qui sait si cela ne changera pas la donne ?
    Dernière modification par Taliesin ; 15/12/2008 à 22h16.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  4. #64
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages 
    1 641

    Quête : un désir de crépuscule

    De croiser le regard de Kasumi réconforta un peu Arya, mais dans le fait qu’il esquive sa réalité lui démontrait bien qu’il ne lui faisait plus confiance et ce ne fut pas le regard de Belenn qui se posa sur elle avec insistance qui vint enlever ce qui petit à petit devenait une certitude, d’autant que tout comme le rôdeur et le clerc, lorsque Astrée parla, ce fut comme si de rien ne c’était passé, comme si d’en parler aurait été de dire tout haut ce que tout un chacun pensait tout bas.

    Elle ne leur en voulait pas, ils ne pouvaient pas savoir et elle ne pouvait pas expliquer. La magicienne n’était pas loin du désespoir lorsque Taliesin prit la parole, elle se voulut de garder espoir et un faible sourire naquit sur son visage lorsqu’il évoqua avec respect l’entité.

    Elle n'arrivait plus à entrevoir une quelconque tactique pour le lendemain, ni même à vraiment cerner ce qui avait été dit bien qu’elle fut resté attentive tout au long de la conversation. Et , elle préféra se taire pour éviter de devoir faire face aux regards qui en diraient plus long que des paroles lorsqu'ils se poseraient sur elle tant elle les redoutaient.
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  5. #65
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    33 486

    Quête : Un sombre désir de crépuscule


    Belenn écouta Taliesin avec attention, son visage restant neutre. Quand l’elfe en eut terminé, il se leva à nouveau.

    « Je vais me coucher. Je ne vous sers plus à rien pour ces derniers débats, et si je veux pouvoir vous entraîner tous dans les ténèbres, j’ai besoin de tout le repos possible. Je dormirai dans l’une des petites tentes qui bordent l’enclos des chevaux. Pensez à vous reposer, vous aussi, quand vous serez satisfaits de votre stratégie. Tous les plans du monde ne serviront à rien si vous arrivez là fatigués, et nous ne pouvons pas nous permettre de partir trop tard, où je lèverai les ténèbres et ce sera quand même la nuit. De toute façon, dites-vous qu’il vous faudra faire avec l’imprévisible, comme dans toutes les entreprises… »
    Il leur sourit.
    « Bonne nuit. »
    Puis il s’esquiva vers l’extérieur.
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, full en ce moment

  6. #66
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages 
    1 641

    Quête : un désir de crépuscule

    Arya avait regarder sortir Belenn, le clerc aurait pu l’aider si elle avait tenter de lui parler. Mais elle y renonça celui-ci étant trop épuisé pour pouvoir comprendre ce qui lui était impossible d’expliquer sans lui voler les quelques heures qui lui restaient car tous avaient besoin de lui le lendemain.

    Elle soupira profondément, posa un regard interrogateur sur les rôdeurs cherchant à savoir ce qu’ils pensaient vraiment, quelle confiance ils lui accordaient encore. Elle ne pourrait rien dire là non plus, alors il valait mieux qu’elle aussi les laisse, ils pourraient ainsi exprimer ce qu’ils pensaient sans craindre qu’elle en prenne ombrage ou de la blesser. D'autant que donner son avis maintenant était des plus délicats au vu de l'appréhension qu'ils avaient et qu'elle comprenait parfaitement

    Je suis aussi fatiguée, je vais me coucher dans une des tentes libres. Si vous avez besoin de moi pour monter la garde, il n’y pas de problème, une heure peu me suffire pour retrouver la forme. Je vous souhaite une bonne nuit.

    Elle sortit de la tente, regarda le ciel et chercha dans les étoiles une réponse qui ne venait pas. Errant quelques minutes au milieu du camp, elle passa voir les chevaux qui étaient calmes. Caressa longuement Furet, avant d’entrer des unes des tentes et de s’allonger sur le dos. Ce ne fut pas simple de trouver la paix, mais elle y parvint entrant dans une transe qui lui offrirait de voir l’avenir sous un nouveau jour.
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  7. #67
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    18 742

    Quête : un sombre désir de crépuscule

    Astrée, Kasumi et Taliesin se retrouvèrent seuls. Presque désemparés par cette soudaine désaffection de leurs coéquipiers. Mais après tout, ne s'étaient-ils pas déjà tout dit?
    Elle soupira. Elle n'avait pas envie d'aborder le sujet de la présence de la drow, problème qui les préoccupait tous mais auquel ils ne pouvaient de toute façon rien changer. Mieux valait se concentrer sur l'opération du lendemain.


    - Bon, résumons... Au sujet de ce que dit Taliesin, c'est vrai que si nous sommes attaqués en route, il faudra peut-être scinder l'équipe en deux pour qu'une partie d'entre nous se précipite au secours du conseiller. Ça dépendra de la force de nos adversaires, bien sûr. Et si nous nous scindons, il serait prudent de se répartir par binômes, comme tu le suggérais, Kasumi : un combattant et un magicien. Même si je ne sais plus trop dans quelle catégorie ranger Arya... Je préfère continuer à la considérer comme magicienne, rien ne prouve que la drow se manifestera à nouveau, après tout. Bref... Si vous voulez je peux faire équipe avec elle, si jamais nous sommes obligés de nous scinder. Mais peut-être aussi qu'il vaudra mieux aviser sur place.
    Elle ne voulait pas raviver le malaise qu'elle avait senti chez Kasumi, même si celui-ci semblait depuis avoir digéré la nouvelle identité d'Arya.

    Elle hésita. Taliesin avait aussi parler de se choisir une "cible"... De nouveau, elle se sentit mal à l'aise à cette idée.

    - Par contre... ne me demandez pas de me choisir une "cible" prioritaire. J'en suis bien incapable. Je suis désolée... Je ne peux pas. Je n'arrive même pas à réaliser que demain...
    Que demain je vais peut-être - sans doute - devoir tuer quelqu'un...
    Elle refusa de se laisser aller à cette pensée, et évita de croiser le regard de ses compagnons. De nouveau, elle avait pâli. Elle préféra changer rapidement de sujet.
    - Et pour les tours de garde... On n'a qu'à faire comme la dernière fois, il suffira que Taliesin réveille Arya, et je prendrai le dernier.
    Elle soupira.
    - D'ailleurs, à ce propos... la soirée est déjà bien avancée. Je crois qu'on va te laisser dormir, Taliesin.

    Elle sortit sur le seuil de la tente. Indécise. Son projet était de se trouver à son tour une tente pour dormir. Mais elle se sentait anxieuse. L'idée de ce qui les attendait le lendemain la tenaillait au point qu'elle se sentait bien incapable de fermer l'œil. Sans compter que l'idée de dormir sur la couche de l'un des paladins disparus, avec qui elle avait joyeusement diné quelques jours auparavant, n'avait rien de très réjouissant.
    Elle regretta que tous n'aient pas mis en pratique l'idée de Kasumi de partager la même tente : La compagnie des autres l'aurait sans doute apaisée.
    Elle préféra faire quelque pas, en direction de l'entrée du campement - et donc du vallon. Elle s'assit au pied d'un arbre, la tête dans les mains. Partagée entre l'épuisement et l'angoisse. Elle avait besoin de se reprendre, de se calmer avant d'aller dormir.
    Dernière modification par Voyageuse ; 16/12/2008 à 20h57.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question !
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  8. #68
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    33 486

    Quête : Un sombre désir de crépuscule

    Kasumi quitta la tente centrale peu après pour aller prendre son tour de garde, tandis que Taliesin y demeurait pour profiter de la chaleur du feu alors qu’il glissait dans le sommeil. Le rôdeur passa non loin d’Astrée, sans la voir, et alla se poster plus en avant dans la neige, à l’abri d’un arbre tordu qui lui offrait protection et point de vue. Il faisait terriblement froid mais allumer un feu aurait été comme un signal dans les ténèbres, un phare pour prévenir l’ennemi. D’autant que la nuit était son heure. Les yeux d’elfe du rôdeur lui permettaient de percer l’obscurité avec bien plus d’efficacité en l’absence de source de lumière. Astrée constata, malgré son trouble, qu’elle y voyait, elle aussi. La lune avait bravé la gangue des nuages et nimbait la blancheur du paysage d’un éclat argenté de bonne augure. N’importe quel intrus se verrait immanquablement sur un tel tapis.
    Percluse de fatigue et d’angoisse, la jeune femme n’entendit les pas derrière elle que lorsque son visiteur se pencha pour s’accroupir. Il posa une main amicale sur son épaule et elle devina son calme sourire sans vraiment le voir.

    « Vous devriez aller vous coucher. » dit le clerc. « Et si quelque chose vous en empêche, vous devriez m’en parler. »
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, full en ce moment

  9. #69
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    18 742

    Quête : un sombre désir de crépuscule

    Astrée avait vu Kasumi passer près d'elle sans la voir; il faut dire qu'elle s'était installée en retrait du passage, sans doute, inconsciemment, pour être tranquille. Elle faillit l'interpeler, mais, au dernier moment, se tut. Aurait-il pu comprendre son malaise? Il n'avait pas laissé échappé la moindre émotion lorsqu'ils établissaient leur plan d'attaque, se contentant d'établir froidement une stratégie efficace. C'était un combattant aguerri, elle le savait. Il ne comprendrait peut-être pas ses scrupules. Et elle craignait, si elle se confiait à lui, d'apparaitre comme le maillon faible du groupe ; il ne lui ferait peut-être plus confiance pour le lendemain. Elle le laissa donc s'éloigner sans un mot. Presque à regret.

    Elle sursauta lorsque Belenn posa la main sur son épaule. Elle ne l'avait pas entendu approcher, et ne s'attendait pas à voir quiconque, persuadée que, hormis Kasumi et elle, tout le monde dormait déjà.
    Sa voix était calme et amicale. Elle se tourna vers lui et croisa son regard. Il savait qu'elle n'allait pas bien, elle le lisait dans ses yeux. Elle lui adressa un pâle sourire.

    - Vous avez raison, je devrais déjà dormir. Et vous aussi d'ailleurs... J'étais juste sortie prendre un peu l'air.
    Elle soupira.
    - J'ai du mal à aller me coucher dans ces tentes qui ont abrité Erwann de Sallis et ses paladins. J'ai diné avec eux tout récemment, je n'arrive pas à croire que....
    Elle ne termina pas sa phrase.
    - Et puis, demain... Ça va vous paraître déplacé, peut-être lâche, je ne sais pas si vous pouvez comprendre. Mais... Tout à l'heure on parlait froidement de se répartir nos adversaires, et moi... moi, je n'arrive pas à imaginer que je vais sans doute devoir tuer un être humain. Je ne suis même pas sûre de pouvoir le faire. Je sais bien que je n'aurai pas le choix, que si je n'agis pas ils nous tueront, mais... Je n'arrive pas à accepter cette idée.
    Dernière modification par Voyageuse ; 17/12/2008 à 11h45.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question !
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  10. #70
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    33 486

    Re : [Lieu] Un vallon dans les ténèbres...

    Belenn s’assit à côté d’elle.
    « Ça n’a rien de déplacé. Enlever la vie, surtout d’un semblable, ne devient un acte anodin que lorsqu’il a été répété, banalisé, vidé de sa réelle signification. Je pense que vous souffrirez de tuer, si vous êtes amenée à le faire. C’est inévitable. Et rien de ce que je pourrai vous dire ne vous épargnera ce choc. Mais c’est sain, ce n’est certainement pas lâche. »
    Il lui prit doucement la main, dans un geste qui n’avait rien d’inconvenant.
    « Vos compagnons sont plus vieux que vous, quelque part. Ils ont déjà vécu ce déchirement. Certains ne développent jamais de réelle conscience de la valeur de la vie. D’autres catégorisent le monde froidement, en noir et blanc, et n’hésitent pas à prendre le souffle de ceux qui leur sont opposés ou étrangers. Les derniers ont traversé cet instant de désarroi que vous connaissez à présent, ont versé leurs larmes et ont décidé de relativiser. Peut-être ne trouverez-vous jamais normal de tuer, Astrée. Je vous le souhaite. La vie n’est pas faite pour être prise. Elle est faite pour être vécue. »
    Il eut un petit soupir.
    « Je vais cependant vous dire trois choses. La première est que vous n’êtes pas forcée de tuer. Si vous ne voulez pas poser le geste… Laissez-le à vos compagnons. Préservez votre âme, elle est encore vulnérable. Vous êtes une archère douée, je sais que vous êtes capable de viser et blesser un homme pour le rendre inoffensif. Personne n’a dit qu’il fallait massacrer les Sharites. La seconde est que vous pouvez songer au mal que ces personnes ont en elles. Bien sûr, elles ne sont pas que ça, elles sont humaines, mais mettre fin à leur parcours, c’est préserver la vie d’innocents qu’elles balaieront sans doute, si on leur en laisse la possibilité. Ils ont rejoint Shar, et Shar est perversion et haine. Ils ont fait le choix, si ce mot a du sens, de rallier une déesse qui leur commande de faire souffrir et de détruire. Mettez cela dans la balance lorsqu’une vie sera à la pointe de votre flèche. Ne vous vengez pas. Shar se venge. Mais songez aux vies que vous préservez en en prenant une… »
    Il se tut un instant.
    « Enfin, et vous me détesterez peut-être de vous dire ceci… La mort n’est pas la fin. Ce n’est qu’un passage. Et pour ces hommes mauvais, un passage qui sera peut-être salvateur. Je sais que d’entre tous, au vu de vos deuils récents, vous devez mépriser ces paroles… Pourtant, elles sont vraies. »
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, full en ce moment

  11. #71
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    18 742

    Quête : un sombre désir de crépuscule

    Astrée grimaça en entendant les derniers arguments du clerc. Elle ne put s'empêcher de faire remarquer, d'un ton presque cynique :
    - La mort n'est qu'un passage... Oui, on m'a dit ça souvent l'an passé. Et j'y ai cru, autrefois. Maintenant... Étant donné que personne n'en est jamais revenu pour nous le confirmer, et qu'en plus les dieux font généralement la sourde oreille aux prières de leurs fidèles... Ben je ne sais plus trop que croire. En tout cas, une chose est sûre, je ne compte plus sur les dieux pour m’épauler.

    Elle continua, plus calmement :
    - Désolée si je vous choque par ces paroles. Je sais que vous croyez le contraire, après tout vous êtes clerc. Et pour en revenir à demain… Je sais bien que tuer ces personnes sauvera peut-être des vies. Mais c’est pas si simple… On leur enlève aussi toute chance de changer de voie. Et puis, je pense à la mère, ou bien à l’épouse éventuelle qui peut-être les attend quelque part et qui va souffrir de leur disparition. Je sais ce que ça fait... Ou peut-être n’ont-ils plus personne, mais on ne peut pas le savoir.

    Elle soupira.
    - J’espère… J’espère vraiment… Que je pourrai éviter de tuer. Mais même ainsi, puisque je suis présente lors de l’assaut, j’aurai contribué à leur mort. Je serai aussi responsable que la personne qui portera le dernier coup…
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question !
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  12. #72
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    33 486

    Re : [Lieu] Un vallon dans les ténèbres...

    Belenn acquiesça, les lèvres pincées.
    « Je l’ai dit, je ne vous ferai pas changer d’avis. » murmura-t-il finalement. « Et rien n’apaisera le geste. Si vous voulez… si vous pouvez empêcher vos compagnons de tuer inutilement, faites-le. La jeune luménienne que les Sharites ont pervertie est certainement une bonne candidate à l’amende honorable… J’aurais moins de scrupules avec les plus hauts gradés. Avoir atteint ce stade dans la haine… Profiter à ce point du pouvoir de Shar… Il ne reste plus beaucoup d’humanité dans ces cœurs… Shar professe l’abandon de tout espoir, de s’offrir entier à la colère et à la violence… En cela, vous avez raison… Certains de ces hommes, de ces femmes, ont peut-être été comme vous, ou Taliesin, ou Arya, victimes de drames terribles qui les ont bouleversés au point de les jeter dans les bras de la vengeance… Le mal pour le mal… Les forces obscures sont puissantes, et elles flattent l’abandon de l’être qui craque et n’en peut plus… Mais finalement, Astrée… Tuer un homme comme Calme Péril, c’est lui donner la paix qu’il n’a plus la force de chercher. Qu’il n’a plus les moyens de trouver. Le destin prend des vies, les malmène, mais nous sommes ce qui peut s’ériger, parfois, entre une barbarie consciente et l’innocence. Chaque vie que vous préserverez demain est une victoire en elle-même. Vous avez ce pouvoir aujourd'hui, un pouvoir qui vous a été refusé à un instant crucial, autrefois. »
    Il secoua la tête.
    « Je comprends votre désarroi et votre colère. Mais je sais aussi que vous ne la laisserez pas prendre le pas sur votre fond… Haïssez les dieux. Sans doute le méritent-ils. Ne haïssez jamais les hommes. »
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, full en ce moment

  13. #73
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    18 742

    Quête : un sombre désir de crépuscule

    Astrée hocha la tête, songeuse.
    - En un sens, vous avez raison, au moins sur un point : pour certains de ces hommes, la mort sera sans doute un moyen de trouver la paix, de vaincre enfin cette haine qui les consume. Pour certains. Mais d'autres auraient peut-être pu changer de voie par eux-même. Ce n'est pas facile de savoir lesquels sont arrivés à un tel point de non-retour. Et puis qui suis-je pour juger s'ils sont ou non capables de rédemption, s'il est préférable qu'ils meurent ou pas?

    Elle secoua la tête, et soupira.
    - Je vais suivre votre conseil et mon cœur, et essayer de faire en sorte qu'il n'y ait pas de morts inutiles... Quelle expression affreuse... Comment une mort pourrait-elle être utile? Mais passons... J'espère qu'il y aura le moins de morts possibles demain. En tout cas, je ferai de mon mieux pour les éviter. Ma conviction est que tout le monde a droit à une deuxième chance... Même eux.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question !
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  14. #74
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    33 486

    Re : [Lieu] Un vallon dans les ténèbres...

    Belenn haussa les sourcils.
    « Vous êtes presque plus lathandrite que moi ! » s’exclama-t-il tandis que la jeune femme étouffait un bâillement derrière la paume de sa main.
    Elle finit par se lever. Le clerc resta assis.

    « Offrez donc une seconde chance aux Sharites, Astrée. Mais pensez à vous l’offrir à vous aussi, vous le méritez. » dit-il simplement. « Et dormez bien. »
    Elle le gratifia d’un de ces modestes sourires qui illuminaient parfois son visage marqué par le deuil, puis recula d’un pas, et fit volte-face. Il la regarda s’écarter, pensif, puis baissa les yeux sur ses mains qu’il posa à plat dans la neige.
    « Je suis fier de vous, en tout cas. Je suis sûr qu’ils le sont aussi. » ajouta-t-il à voix basse, juste pour lui-même.
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, full en ce moment

  15. #75
    Avatar de Voyageuse
    Voyageuse est déconnecté Lathandrite invétérée
    Date d'inscription
    October 2006
    Localisation
    Dans un petit hameau perdu
    Messages 
    18 742

    Quête : un sombre désir de crépuscule

    Astrée s’éloigna du clerc, perdue dans ses pensées. Elle n’avait pas réalisé en les prononçant que ses mots étaient justement ceux des lathandrites. Ils reflétaient simplement son sentiment du moment. L’idée que lorsqu’on tue quelqu’un on lui ôte toutes ses chances.
    Elle bâilla à nouveau, s’étira. Se souvint qu’elle n’avait pas encore décidé où dormir.
    Elle fit, du regard, le tour des tentes. Non, elle n’avait pas envie de dormir seule dans une de ces tentes qui avaient abrité l’un des paladins. Elle ne pourrait pas dormir de la nuit...

    Elle retourna donc finalement dans la grande tente, et, sans bruit, installa son couchage dans un coin, pas trop loin du feu qui se mourait. Taliesin dormait déjà.
    Les pensées tournoyèrent longtemps dans sa tête, de plus en plus floues, de plus en plus décousues. La petite discussion avec Belenn lui avait fait du bien. Elle se sentait apaisée. Un peu. Et finit enfin par s'endormir.


    ***
    HRP : désolée

    Le tour de garde de Kasumi se déroula sans incident notable. La nuit était lumineuse, comme si Séluné veillait sur leur petit groupe avant l’assaut décisif. La montagne était silencieuse, le vent soufflait le long des corniches, mais ils étaient abrités. Le rôdeur ne vit pas d’animaux : comme l’avait dit Astrée, ils avaient fui les abords du vallon. Seule Plume, la chouette qui accompagnait Taliesin, volait en cercles dans le ciel sombre, hululant parfois comme pour saluer le veilleur. Même sans tisser de lien avec l’oiseau. Kasumi comprenait son message : rien à signaler.
    Il céda la place à Taliesin un peu plus tard, et l’elfe vint fumer la pipe à l’abri de l’arbre. La fumée que dégageait son instrument était à peine plus sombre que sa respiration, et s’évaporait presqu’instantanément dans l’air glacé. Ce n’était pas ça qui révélerait leur position. Malgré la disparition des paladins, il semblait que les Sharites se sentent protégés. Il restait possible qu’un des hommes ait été fait prisonnier et ait révélé qu’Astrée était partie pour Luménis dans le but de trahir leur position. Pour l’heure, ils n’avaient aucun moyen de s’en assurer.
    Taliesin alla ensuite chercher Arya, qu’il releva de sa torpeur elfique. Il regagna la tente où reposaient déjà Astrée et Kasumi tandis que l’elfe prenait place sous l’arbre figé, emmitouflée dans sa pelisse. Elle guetta ainsi pendant près d’une heure, avant qu’un bruit ne la surprenne, venant de derrière elle. Elle distingua l’humain bien avant qu’il n’arrive à sa hauteur. Il était déjà équipé pour le lendemain, habillé de pied en cap, et on aurait pu penser qu’il s’apprêtait à leur fausser compagnie pour mettre son plan initial à exécution en dépit de leur nouvel arrangement. Il n’en fut cependant rien. Il marcha droit sur l’arbre où se tapissait la magicienne et vint se poster à ses côtés.

    « Insomnie. » prétexta-t-il en croisant son regard. « Vous ne connaissez pas ces choses. »
    Dernière modification par Galathée ; 17/12/2008 à 15h14.
    en RP : Astrée, rôdeuse-druide.
    Co-modératrice Luméno-hélonienne avec Galathée et Kasumi, contactez-nous pour toute question !
    Le RP vous tente ? débuter en RP ; devenir MJ

  16. #76
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages 
    1 641

    Quête : un désir de crépuscule

    L’elfe était allée chercher dans ses souvenirs la force et la paix pour lui permettre d’affronter plus sereinement la confiance que ses compagnons ne pouvaient plus lui porter depuis l’apparition de la drow. Elle espérait que lorsqu’elle avait quitté la tente où était réunis encore les deux rôdeurs et le barde, ils avaient pris une décision à son sujet. Si la décision était de l’écarter pour conserver la cohésion du groupe, elle l’accepterait sans baisser le regard, ni en prendre ombrage, elle ne se faisait aucune illusion, mais espérait tout de même qu’ils avaient pu accepter que la drow ne pouvait que leur apporter un plus et qu’ainsi, il lui garderait toute leur confiance.

    Taliesin était venu la chercher, elle n'avait pu voir dans son regard une quelconque réponse, mais maintenant qu'elle était à nouveau calme et sereine, elle ne chercha pas à le retenir. Le Barde était fatigué et elle comprenait qu'il eut envie de profiter des quelques heures de sommeil qui lui restait.

    La garde s'était présentée des plus calme et la magicienne avait dû faire moult efforts pour ne pas baisser son attention. Attentive, elle réagit vivement lorsqu'elle entendit un bruit venant de derrière elle s'apprêtant déjà à sonner l'alarme et fut plus que surprise d'apercevoir le clerc prêt à partir et un sourire se fit sur son visage alors que tout son corps de détendait.

    Il est vrai que l'insomnie n'est pas une chose que je connais, mais avez-vous assez dormi ? Vous voilà déjà prêt à partir !

    La magicienne avait besoin de parler de ce qu’elle avait ressenti chez ses compagnons, ce malaise, cette confiance qui n’était plus et qui ne pourrait que nuire au groupe. Mais elle ne savait comment aborder le sujet ne pouvant que parler par énigme bien qu'elle pensa que Belenn fut celui qui pourrait ne pas la condamner d'entrée. Mais le clerc n'était pas présent lorsque la drow était apparue et cela était une difficulté supplémentaire pour elle.

    D’autant qu’elle avait tourné et retourné la question depuis qu'elle sortie de sa transe et qu’elle ne savait toujours pas comment appréhender le sujet ne pouvant évoquer la drow, ni répondre aux questions la concernant. Il n’y avait qu’elle et elle ne pouvait qu’avancer des faits en parlant comme si elle en fut l’auteur.

    Malgré le calme qui l'habitait, dans le regard de l’elfe se lisait le poids qu’elle devait supporter, non pas par la présence de la drow à laquelle elle faisait entière confiance, mais face à la responsabilité des doutes qui lui incombaient. Pourtant l’affliction qu’elle avait ressentie la veille n’existait plus. Elle avait pris la décision, si ils lui refusaient leur foi en elle, de les laisserait partir en toute confiance entre eux, ce qui leur offriraient une bien meilleure cohésion et plus de chances de réussir que de devoir non seulement être attentifs à leurs ennemis, mais en plus à elle dont ils se méfiaient.


    Dernière modification par Arya Du Varden ; 17/12/2008 à 15h02.
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  17. #77
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    33 486

    Re : [Lieu] Un vallon dans les ténèbres...

    « Je n’ai pas beaucoup dormi, mais je ne pense pas en avoir besoin. Pas aujourd’hui. De toute façon, j’en serais bien incapable. » dit-il avec le sourire.
    Elle avait l’air éprouvée, malgré l’énergie surnaturelle qui se dégageait d’elle à tout moment. Naturelle, en réalité. Simplement très différente de celle qui brûlait au cœur des êtres humains, dont il se sentait immanquablement plus proche. Mais il ne se serait pas permis de juger ce qui lui était étranger.
    « Vous ne devriez pas vous inquiéter. » lui dit-il finalement. « Les gens ont peur de l’imprévu. Se voiler la face est parfois plus simple que d’affronter. Ne leur en veuillez pas. Ils ne savent pas quoi en penser. Je ne sais pas si vous-même, vous le savez vraiment. Mais vous avez eu le temps d’apprendre… à vivre avec cette situation, du moins. Eux, ils ne la connaissent pas. La confiance de vos compagnons ne vous sera pas ôtée pour quelque chose qui vous échappe… Seulement… Seulement cela va dépendre de celle qui vous habite. S’ils ont l’impression qu’elle n’a aucun respect pour vous, ils pourraient décider de vous l’arracher. »
    Il sourit.
    « Moi, je vous l’arracherais. Ça a été ma première impulsion quand j’ai compris sa présence. Je me suis dit… Arya ne mérite pas ça. Mais même sans que vous en parliez, je vois dans vos prunelles que vous ne voulez pas. Je respecte votre choix. Je ne le comprends pas, mais nous sommes trop différents. Trop fondamentalement différents. »
    Il leva les yeux au ciel.
    « Qu’il est étrange de parler avec vous de quelque chose que vous êtes incapable d’évoquer vous-même. »
    Dernière modification par Galathée ; 17/12/2008 à 15h21.
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, full en ce moment

  18. #78
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages 
    1 641

    Quête : un désir de crépuscule

    Le regard 'Arya s'illumina de savoir que le clerc était au courant de la présence de la drow alors que lui-même n'était pas là. Taliesin avait dû lui rapporter l'incident et elle le remerciait de lui offrir ainsi un interlocuteur qui pourrait la comprendre à défaut de l'entendre sur un sujet qu'elle ne savait pas encore comment aborder. Mais elle s'en voulait d'être probablement la cause de la présence du clerc à une heure où il aurait encore pu profiter pour se reposer.

    Oui, elle avait besoin de parler de ce qu’elle avait ressenti chez ses compagnons, ce malaise, cette confiance qui n’était plus et qui ne pourrait que nuire au groupe. D’autant qu’elle avait tourné et retourné la question depuis que elle sortie de sa transe et qu’elle ne savait toujours pas comment l'aborder, ne pouvant évoquer la drow, ni répondre aux questions la concernant. Il n’y avait qu’elle et elle ne pouvait qu’avancer des faits en parlant comme si elle en fut l’auteur et c'est le chemin qu'elle décida de prendre.

    Il y a bien des choses qui me tracasse et Taliesin a eut raison de vous en parler. Les choses sont ainsi, il faut les accepter et prendre sur soi ce que l’on a soit même généré. J'ai senti qu'ils n'avaient plus confiance en moi, mais je les comprends, je me suis mal conduite envers eux et ne peux garantir que je ne le referai pas. Cela ne leur apporterait aucun préjudice, cela pourrait même être profitable si ils l'acceptent, mais dans le cas contraire, ce serait une entrave de plus face à ce qui nous attend.

    Sa résignation était palpable, elle était seule face au problème que la drow avait généré et seule à pouvoir en prendre la charge n’ayant aucun moyen de l’aborder autrement.
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  19. #79
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    33 486

    Re : [Lieu] Un vallon dans les ténèbres...

    « Vous me semblez bien résignée. » dit le clerc. « J’aimerais vous dire que rien n’est définitif. Que vous pouvez décider de changer ces choses. Je ne crois pas que vous les ayez voulues, même si vous vous en rendez étrangement responsable. Et même si vous avez décidé de tolérer ou d’apprécier ce qui réside en vous, je ne pense pas non plus que vous soyez satisfaites, ni l’une, ni l’autre. Mais ce n’est pas cette nuit, et ce n’est pas moi, qui vous amènerai à réévaluer cette situation. Nous n’en avons pas le loisir et je n’oserais pas prétendre comprendre la complexité de votre nature. Même si elle était unique. Taliesin m’a parlé de l’elfe noire, mais je l’avais déjà perçue, l’autre soir. J’ai cru que vous teniez à garder votre secret, mais je réalise que les choses sont plus complexes… Ce n’est pas grave. Nous avons chacun notre part d'ombre, la vôtre est... originale. »
    Il lui sourit à nouveau.
    « Vous devriez assumer ce que vous avez choisi. Je ne sais ce qui vous lie la langue. Je ne pense pas que vous pourrez jamais assumer complètement quelque chose qui vous retient prisonnière en vous-même. Je suis persuadé que le jour où vous serez réellement en paix avec cette Phylacrypte, vous pourrez l’évoquer. Mais… vos compagnons vous font confiance, Arya. Et si vous faites confiance à la drow, ils lui feront confiance parce qu’ils ont appris à se fier à vous. Cela ne signifie pas qu’ils relâcheront leur vigilance. Et peut-être votre grand optimisme, une belle chose, il est vrai, est quelque chose qui inquiète les plus blasés d’entre eux. Mais ils se fieront à la drow si elle leur prouve qu’elle en est digne. »
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, full en ce moment

  20. #80
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages 
    1 641

    Quête : un désir de crépuscule

    Les paroles de Belenn évoquait la drow sans détours et Arya regretta que ce dialogue ne fut qu’entre eux, bien que d’en entendre ainsi parler, lui apportait un grand réconfort. Elle ne voulut pas entendre dans les mots qui étaient dits le moindre rejet, même si par moment, elle en ressentait dans ce sens, voire presque une accusation qu'elle eut pu accepter de cohabiter avec la drow. Elle ne pouvait y répondre directement et resta silencieuse un long moment les yeux perdus dans le vague avant que son regard ne se pose à nouveau dans celui de Belenn.

    Je ne suis nullement résignée Belenn et si je suis ainsi, comme tout un chacun, bien évidemment je n’ai pas choisi, mais cela ne m’affecte que vis-à-vis des autres. Je suis satisfaite de moi-même et le serait jusqu’à la mort qui seule fera que je changerai. Elle posa un regard paisible sur le clerc. Je suis en paix avec moi-même depuis le combat que nous avons dû mener l’autre soir et depuis que vous me parler ouvertement de ce que je suis.

    Mais, il m’est difficile de ne pas savoir ce qui a été dit à mon sujet hier soir et malheureusement vous n’étiez pas là. Elle se reprit car ce n’était pas un reproche et elle ne voulait pas que le clerc puisse le penser. Non que vous auriez pu faire quelque chose, mais les regards et puis, peut-être le savez-vous, nous avons l’empathie pour ressentir les émotions des autres … et … elle soupira son regard se perdit quelques instants au loin, avant de se poser à nouveau dans celui du clerc. Sa voix était assurée et calme. Je me fais confiance Belenn, entièrement confiance, mais je ne peux condamner qui que ce soit de me rejeter, de m’enlever la confiance qui m’avait été faite. Elle soupira à nouveau. Si il doit y avoir de la méfiance, il n’y aura rien de bon car c’est qu’ils ne peuvent m’accepter. Que ce passera-t-il dans un combat si celui qui se bat me sent derrière son dos et qu’il est habité par la méfiance. Il sera troublé et risque de prendre un mauvais coup à cause de moi, voire un coup mortel. Un éclair d'effroi passa dans son regard. Non, cela je ne peux l’accepter, si je ne crains pas de détruire le mal, aucun d’entre vous n’est mauvais et je ne pourrai accepter de vous faire prendre un tel risque.
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  21. #81
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    33 486

    Re : [Lieu] Un vallon dans les ténèbres...

    Belenn plissa les yeux en la dévisageant.
    « Mais qu’attendez-vous d’eux, Arya ? Qu’ils trouvent sans importance que vous ayez une drow tapie dans votre corps ? Une drow qui prend à tel point possession de vous que c’est comme si votre organisme lui-même avait disparu ? Comment réagiriez-vous si soudain Taliesin s’avérait être un vampire ou Astrée une succube ? N’auriez-vous pas cet instant de trouble ? D’autant que si je comprends ce qu’on m’en a dit, Phylacrypte n’a pas donné l’opportunité aux autres de l’interroger, de comprendre qui elle était, quelles étaient ses motivations, pourquoi et comment elle s’était retrouvée dans votre corps… Je comprends que vous soyez habituée à la côtoyer, que vous acceptiez sa présence, je peux même comprendre que vous lui fassiez confiance. Mais vous en demandez beaucoup à vos compagnons si vous exigez d’eux qu’ils fassent de la drow votre égale. Vous êtes leur amie. Ils ont appris à vous connaître sur la route, à Luménis, au fil des jours et des nuits. Leur confiance en vous est toujours là. Mais cette apparition soudaine ne peut être ressentie que comme un parasite. Elle n’est pas vous. L’amitié qu’ils ont pour vous ne peut pas se transmettre si rapidement à quelqu’un qui a surgi sans s’annoncer. Je ne les pense pas fermés à accueillir la drow parmi eux. Vous avez avec vous des gens d’une grande sagesse, dont la bonté est fermement ancrée en eux. Ils ne rejettent pas l’elfe noire. Mais la méfiance, à notre époque… la méfiance est ce qui a permis à certains d’entre eux de survivre. »
    Il avait parlé avec calme, sans élever la voix, sans agressivité. Il secoua la tête et leva les yeux au ciel, puis sourit.
    « Si vous voulez, je peux leur parler. Mais je crois que votre présence parmi eux demain, la présence de cette elfe noire, même si elle ne leur inspire pas la confiance la plus totale, est plus importante, et plus valable, que votre retrait. Ne leur demandez pas l’impossible. Ne leur demandez pas d’accueillir Phylacrypte comme si elle était vous. Elle n’est pas vous. Mais ils apprendront à la respecter et à lui faire confiance. Donnez leur cette opportunité. Et demain, lorsque vous vous battrez, ils constateront que ce que vous ressentez est vrai. Et si vous craignez vraiment de fragiliser quelqu’un en marchant dans son ombre… Marchez en tête, et il n’arrivera rien. La confiance absolue n’existe pas. Elle ne se commande pas. Elle se construit. Ses bases sont là, désormais, mais le pouvoir de la faire grandir est un peu en chacun d’entre nous. »
    Dernière modification par Galathée ; 17/12/2008 à 16h53.
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, full en ce moment

  22. #82
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages 
    1 641

    Quête : un désir de crépuscule

    Arya sourit, elle ne leur demandait rien, elle avait juste la conscience que sans un minimum de confiance rien ne pourrait se faire et elle n’avait aucun doute sur le fait que le rôdeur ne lui en accordait aucune. elle l’avait ressenti avec une force aussi grande que lorsqu’il avait évité que leurs regards se croisent. Et la présence de la drow risquait fort de ne pas arranger les choses, car si elle-même trouvait quelques avantages à se laisser guider, Phylacrypte n’y adhérerait pas et cela risquerait vite de tourner au pugilat le rôdeur ayant petit à petit prit le commandement la tête de la petite troupe.

    Je ne demande rien Belenn, je me pose juste beaucoup des questions sur l’opportunité de ma présence. Lorsque je dis des paroles qui ne me ressemblent pas, son regard se perdit au loin, et nul doute qu’il y en aura, cela ne pourra que créer de la dissension chez ceux qui ne me font pas confiance. Peut-être qu’il y en aura un qui me fera confiance, mais les autres en prendront ombrage et cela risque de tourner tout simplement à la tension. Avons-nous besoin de cela ? Je ne pense pas.

    Je comprends ce que vous voulez dire, je ne juge personne, mais comment voulez-vous qu’ils me fassent confiance demain, alors qu’ils savent tous que j’ai déjà sauvé l’un d’entre vous et que cela n’a pas changé leur avis. Demain sera comme aujourd’hui et je vous ferai courir plus de risque que je ne pourrai vous apporter d’aide.

    Une dissension dans un groupe qui s’apprête à confronter le pire, qui risquent d’y laisser leur vie, je ne suis pas dupe Belenn, je sais que je peux très bien ne pas en revenir, mais je veux croire que nous reviendrons tous. Son regard se chargea de tristesse, car elle ne doutait pas que le prêtre irait jusqu’au bout de son dernier souffle et que celui risquait bien d’être dans la tour. Cela est une mauvaise chose et vous ne pouvez le nier. Vous pensez que je peux être utile, mais ceux qui me déteste se méfieront. Avoir un œil sur moi et l’autre sur un ennemi ne sera pas chose profitable.

    J’en suis très consciente, jusqu’ici, j’ai suivi sans me poser de question car j’avais confiance en chacun de vous, mais si cela n’avait pas été, alors je ne serais pas venue ou j’aurais rebroussé chemin, car la vie n’est pas un jeu.

    J’accepte volontiers que vous leur parliez, j’espère que vous saurez les convaincre car ce que je suis sera toujours tel qu’ils l’ont vu et je sais que ce n’est pas facile à accepter et pour cela je ne peux vraiment rien y changer. Peut-être venant de votre part, feront-ils un peu plus confiance à ce que je suis.
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  23. #83
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    33 486

    Quête : Un sombre désir de crépuscule

    Belenn acquiesça.
    « Je veux bien leur parler. Mais je pense que si vous voulez qu’ils vous fassent confiance, et je pense qu’ils le font, vous allez devoir leur faire confiance aussi. Et la drow devra leur faire confiance. C’est quelque chose de réciproque. On ne peut la recevoir sans la donner. Je ne sais pas si vous pouvez communiquer avec elle… mais le mépris ne lui apportera pas d’amour, jamais. »
    Il se leva finalement.
    « Ne jugez pas vos compagnons plus durement qu’ils ne vous jugent. Personne ne vous déteste, Arya. Lors de la première intervention de votre amie, Taliesin était inconscient, Astrée et Kasumi à peine en meilleur état. Ils n’ont pas compris ce qui se produisait. Ils ont sans doute pensé que vous aviez des ressources insoupçonnées. Certaines personnes se subliment dans les situations de tension. Pour l’instant, Phylacrypte n’est pour eux qu’une voix qui vous prive de la vôtre. Réfléchissez à la manière dont vous réagiriez si vous étiez témoin d’un tel prodige… »
    Le clerc s’étira longuement.
    « Vous craignez les dissensions, demain. Ne les craignez pas. Dans l’adversité, avec un ennemi commun, les êtres les plus disparates enterrent leurs oppositions pour s’unir et vaincre. Le fait que vous combattiez tous ensemble contre la même cible est justement une garantie de réussite, pas un facteur de risque. Mais je le répète… Vos craintes seront fondées si vous n’approchez pas tous cette tâche avec la même ouverture d’esprit. Je n’ai pas de doutes sur la vôtre. Je n’ai pas vraiment de doutes sur la leur. Mais vous seule connaissez la drow et pouvez la convaincre, si ce n'est déjà le cas, d’offrir aux autres ce qu’ils s’efforceront, j’en suis persuadé, de lui offrir. »

    HRP : Désolée, j'suis plus là avant 19h30...
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, full en ce moment

  24. #84
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages 
    1 641

    Quête : un désir de crépuscule

    Arya mit un certain temps à comprendre les paroles de Belenn, non qu’elle fut inattentive, mais il semblait que le clerc ne cernait pas le problème. Elle ne jugeait en aucun cas ses compagnons, elle ne l'avait jamais fait et ne le ferai jamais. Elle tentait simplement de lui faire comprendre ce qu’elle savait inévitable … un conflit risquait d’éclater avant les combats si rien ne changeait.

    Je voudrais tant que ce soit si simple ...

    La drow sentit la colère la gagner à entendre ainsi l’elfe tenter maladroitement de dire les faits qui ne pouvaient être compris en tournant autour du pot. il valait mieux que le clerc comprenne ce qui serait par ses propres propos, peut-être y serait-il plus attentif et verrait le vrai problème.

    Regarde-moi Belenn. Tu as en face de toi celle dont personne ne veut. Sache que si je ne suis jamais intervenue jusqu’au combat et ai laissé aux autres les premiers rôles, c’est simplement que ce n’était pas mon domaine. Mais comprend que partir dans un combat tel que cela est fait en discutaillant des heures pour savoir qui est où, qui fait quoi, qui est avec qui, ne peut que m’irriter. Je suis une guerrière Belenn, une guerrière qui a durant des décennies conduit des infiltrations et toutes les missions se sont terminées avec un plein succès … alors comment veux-tu que j’accepte de discutailler avec ceux qui pensent tout savoir, qui posent des questions sans avoir de réponses à donner, ceux dont ce n'est pas le métier !

    La drow estimait qu'elle n'avait plus rien à dire et disparut, Arya laissa son regard se dissiper au loin, elle ressentait que tout le poids venait d’être posé sur elle, qu’elle serait la seule sur laquelle on mettrait la responsabilité ….

    HRP : et comme tu le sais, je ne suis plus là depuis 19h.
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  25. #85
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    33 486

    Quête : Un sombre désir de crépuscule

    Belenn sourit et le regard qu’il posa sur Arya, redevenue elle-même, était plein de sollicitude mêlée d’embarras. Puis il se pencha en avant, la regarda droit dans les yeux et son sourire disparut.
    « Phylacrypte, vous êtes cachée, mais je sais que vous m’entendez. Vous êtes apparemment très sûre de vous, et fière de vos compétences. Tant mieux. Mais vous devez apprendre que vous n’êtes plus parmi les vôtres, dans un univers où l’on s’impose quand on est le plus puissant. Vous voulez que vos compagnons suivent vos directives, demain ? Commencez par les respecter, et voir en chacun d’eux leurs qualités avant leurs manquements. Vous vous jugez supérieure à eux, mais vous ne connaissez en fait rien de leur passé, rien de ce qu’ils ont traversé ou appris. Savez-vous combien d’hommes Taliesin a menés ? Combien de combats Kasumi a livrés ? Combien de fois j’ai moi-même pris les armes ? Vous n’en savez rien. Avoir confiance en quelqu’un ne signifie pas accepter qu’il vous méprise et qu’il vous ordonne d’aller à droite ou à gauche. Je peux parler à vos compagnons, mais pas faire en sorte qu’ils acceptent votre attitude sans broncher. Ce ne sont pas vos compétences qui vont créer le conflit, mais le fait que vous manquez d’humilité. Or, un peu d’humilité ne fait de mal à personne, ni aux hommes, ni aux drows, ni aux dieux. Soyez respectueuse de vos compagnons et vos propositions, vos ordres, seront suivis, jusqu’au bout du monde. Montrez-vous arrogante comme vous venez de le faire… et vous ne serez suivie nulle part, même si vos idées sont merveilleuses et vos tactiques imparables. Intimider était une façon de faire dans les ténèbres, il va falloir trouver de nouveaux modes de communication parmi nous. »
    Il se leva et sourit à Arya.
    « Le conflit est au cœur de tout mouvement. Je vais parler aux autres, mais je ne vous promets pas qu’ils toléreront de se faire commander de la sorte. Et prévenez Phylacrypte que tout le monde échoue, tôt ou tard. »
    Puis il s’éloigna vers les tentes, d’un bon pas.
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, full en ce moment

  26. #86
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages 
    1 641

    Quête : un désir de crépuscule

    Arya ne s'attendait pas à recevoir ainsi tant de reproches et d'avertissements après avoir lu dans le regard de Belenn de la compassion. Elle savait qu'il ne s'adressait pas directement à elle, mais ne put que recevoir en pleine âme ce qu'il dit.

    Dès les premières paroles du clerc, écrasée par son regard et le ton qu’il mit dans ses dires, la magicienne pâlit et ses yeux s’embrumèrent, mais rien n’arrêta celui-ci dans le flux de ses critiques. Arya n’arrivait pas à comprendre qu’il continue à l’agresser ainsi, car bien qu’il dit parler à la drow, il ne pouvait que voir que c’était l’elfe qui en faisait les frais et tout en elle hurlait comme si le clerc lui enfonçait une dague dans l'âme. Mais sans mot dire, elle le laissa terminer.

    Ecrasée par le poids qu’il venait de poser sur ses épaules, Arya regarda s’éloigner Belenn encore tremblante des propos qu’il venait de lui asséner dans le but de parler à l'entité. Arya se leva et se mit à déambuler autour des tentes pour tenter de retrouver un peu de calme, d'avoir une réponse de la drow qui était à chaque fois ... ce n'est pas moi qui décide de mon comportement, ce sont eux, si je dois les suivre pour te ressembler le long du voyage qui vous à amener jusqu'ici, alors c'est inutile. Je veux bien ménager mon langage, réfréner mon autorité, mais je ne jouerai pas les moutons de panurge comme tu l'as fait.

    Finalement, Arya laissa ses pensées partir vers ce jour encore si proche où pour la première fois elle avait fait la connaissance avec Taliesion et Kasumi, puis avec Belenn. Elle se souvint de sa directrice en qui elle avait toute confiance et la haine que celle-ci vouait au barde et cette méfiance qu’elle lui portait. Cette évidence qui aurait dû les arrêter dans la confiance qu’ils avaient immédiatement accordée à Taliesin lui sembla étonnante, non pas de sa part, mais de la part du rôdeur. Le barde avait été bourru, brusque et négatif, mais il ne lui en avait pas tenu ombrage et l'avait accueilli comme s'il fut un élément incontournable avant même de le connaître mieux. Alors qu'il savait déjà ce qui les attendaient et que le barde pourrait se révéler un sujet dangereux. Certes, il n'avait pas été véhément, assuré qu'ils les mèneraient à la victoire, mais justement tout le contraire, ce qui en soit n'était pas mieux.

    Alors pourquoi de tels sentiments de haine, un tel rejet face à la drow … simplement parce qu’elle était drow !?
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  27. #87
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages 
    33 486

    Quête : Un sombre désir de crépuscule

    La nuit se déroula sans plus d’événements. Astrée prit le dernier tour de garde, et eut le privilège de voir une aube particulièrement resplendissante se lever. Pour la première fois depuis le début du voyage, Belenn s’arrêta également pour la regarder, à plusieurs mètres sur sa droite, dans l’esplanade de neige qui bordait la ravine. Malgré le froid, le soleil semblait énorme, disque lumineux qui balaya leur repaire de ses rayons chaleureux, et la jeune femme sous son arbre se sentit un instant transbordée par une énergie étrangère, plus mentale que réelle, avant que l’astre n’entame son court voyage hivernal dans le bleu du ciel et retrouve un éclat plus tranquille.
    Belenn s’approcha ensuite d’elle et lui tendit la main pour l’aider à se relever.

    « Allons petit-déjeuner. Je gage que nos amis sont réveillés et je dois vous entretenir d’une dernière chose avant de nous mettre en route. Nous ne pouvons plus traîner. »
    Ils regagnèrent la tente où se trouvaient Taliesin et Kasumi, en train de préparer quelque chose à grignoter avec les yeux encore bouffis de sommeil. Arya n’était pas encore revenue de son errance et le clerc en profita pour aborder le sujet épineux qu’il lui avait promis d’exposer aux autres.
    « J’ai parlé à Arya, cette nuit, de la drow qui l’habite. Je pense qu’elle s’est manifestée à vous hier soir. Arya est apparemment incapable de mentionner son existence et semble, pour une raison que j’ignore, lui être attachée et lui faire confiance. Elle aimerait que la confiance que vous lui faites se transmette à cette Phylacrypte. Je sais que c’est une demande un peu… étrange, mais j’ai promis que je vous la relaierais. »
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, full en ce moment

  28. #88
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages 
    34 682

    [Quête : un désir de crépuscule]

    Taliesin se détourna du thé qu'il prépara et observa Belenn un instant.
    -Ce n'est pas simple de faire confiance à une inconnue qui se révèle à l'improviste. Pas simple, mais je doute que nous ayons le choix. Si nous commençons à nous soupçonner, nous n'irons pas loin. Aussi étrange que soit cette apparition, nous devons faire avec. Arya semble faire confiance à Phylacrypte, or elle n'a jamais manifesté que de bonnes intentions à notre égard et du dévouement envers notre cause. Gageons qu'il en va de même pour la drow. Ou, du moins, qu'elle n'a pas de raisons de nous nuire et combattra les Sharites comme nous le ferront. De toute façon, comme je le disais... nous ne devons pas nous concentrer sur cela. Seul notre objectif compte, désormais. Et tant que nous oeuvrons tous à sa réussite...
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  29. #89
    Date d'inscription
    July 2004
    Localisation
    Lausanne (CH)
    Messages 
    1 641

    Quête : un désir de crépuscule

    HRP Ce n’est qu’un bref passage, car comme d’hab je suis en plein cours ;-) )et comme d’hab. demain je travaille toute la journée. ,,, [éteint le micro et s’en va bosser].

    Rapidement, Arya ne se laissa plus aller à des pensées noires, elle se soumettrait à ce qu’ils auraient décidé. Si ils ne lui faisait plus confiance à cause de l’entité drow qui l’habitait, elle partirait bien qu’elle s’était engagée corps et âme dans cette mission. Elle ne retournait probablement jamais à Lumenis trop honteuse de l’opinion que ses compagnons colporteraient sur elle et si la drow était capable de supporter n’importe quel regard et n’importe quelle parole furent-ils haineux et désobligeants, l’elfe savait qu’elle même ne le pourrait jamais, ceux qu’elle avait dû subir ces dernières heures l’affligeaient suffisamment.

    Mais Phylacrypte n’était pas du même caractère qu’Arya, elle n’avait jamais failli à ses engagements et elle fulminait devant la résignation de l’elfe. Elle décida qu’il valait mieux qu’elle dise ce qui était plutôt que de prendre le risque de laisser les esprits s’échauffer puisqu’ils étaient tous réunis sous la tente, elle prit le contrôle du corps d’Ayra et s’y rendit d’un pas décidé. Elle pénétra dans cet antre où tout allait se jouer, plus fourbe que jamais. Son ton était neutre, tout comme son attitude. Ni hautaine, ni soumise, pas plus avenante qu’odieuse, enjôleuse que séductrice. Etre ni trop, ni pas assez et même ainsi, elle savait que son comportement serait jugé. Elle ne venait pas les séduire, mais pour tenter de faire évaporer leurs doutes. Ensuite à eux de décider si une guerrière redoutable au combat et dont la stratégie lui avait permis de rendre puissante la guilde dont elle était maîtresse, il leur serait utile de l’écouter et de la suivre ou si ils estimaient que leurs expériences respectives étaient du même acabit comme l’avait si bien décrier le clerc. Peu importe où en était le débat, elle se serait manifestée de la manière souhaitée par Belenn et celui-ci n’aurait plus aucune raison de revenir houspiller l’elfe pour lui parler. Elle posa sur chacun un regard qui disait tout et rien en même temps, qui cherchait à lire les visages sans qu’aucun jugement ne vienne l’empreindre.


    Désolée si j’arrive en intruse, cela devient une habitude par la force des choses … mais permettez que je vienne quelques minutes entraver le cours de la discussion. N’ayez crainte, nul animosité ne m’anime, je ne suis ici que pour répondre à des questions que vous devez certainement vous posez et apporter les réponses qui vous permettront je l’espère de gagner du temps. Elle préféra dire elle-même tout haut ce qui devait hanter les esprits. Je suis une guerrière redoutable au combat et ma stratégie m’a permis de rendre puissante la guilde dont j’était maîtresse incontestée … Mais je suis une drow. Que vous vous méfiez de moi, je peux parfaitement vous comprendre, ma race est fourbe et sanguinaire et … pour sa sécurité, il vaut mieux ne jamais se fier à un drow. Elle esquissa un faible sourire. Que j’ai le verbe un peu haut, je vous l’accorde, mais si j’avais de mauvais sentiments à votre égard, aucun de vous ne seraient ici aujourd’hui et nul ne viendrait à soupçonner Arya de vous avoir porter des coups mortels, bien qu’elle serait la seule à avoir la vie sauve. Son sourire s’effaça et son visage redevint neutre. Si vous être tous là en cette froide matinée où le soleil semble enfin décidé à luire tels que vos âmes, c’est que l’un d’entre vous me doit d’être en vie. Son visage se fit énigmatique. Vous pourriez penser qu’au vu de mes prédispositions à avoir une âme noire, je me rallie aux Sharites qui pourraient m’offrir de rester en vie ? Mais je suis déjà morte ! Qu’ils rendent mon âme noire ? Elle l’est certainement autant que la leur, voire peut-être plus ! Alors qu’ont-ils à m’offrir, quels avantages aurais-je de me rallier à eux ? Un drow ne s’allie que pour son propre profit et ils n’ont rien qui puisse me séduire ! Elle se tut quelques instants avant de reprendre. Alors pourquoi je suis là puisque ici rien ne m’est offert non plus ? Pourquoi ai-je sauvé d’une mort certaine l’un d’entre vous ? Simplement parce que j’ai été enrôlée de force dans une mission, que mon avis ne m’a pas été demandé et que je n’ai eu que la possibilité de suivre les pas d’Arya … et que je n’ai jamais failli lorsqu’une mission m’a été confiée et que la sienne … c’est la mienne. Et puis autant que vous le sachiez, Arya n’a rien demandé pour que je l’encombre, ni moi d’ailleurs, c’est ainsi. Nous nous acceptons et nous irons jusqu’à ce que la mort nous sépare, elle avec son amnésie qui semble cacher un vie privilégiée malgré quelques malheurs, moi avec mon passé … Un sourire discret vint parer son visage alors qu’elle songeait à son défunt époux. Maintenant, je vous laisse, je ne voudrais pas paraître indiscrète dans vos délibérations. Mais, je ne serai pas loin si vous avez des questions.

    Phylacrypte sortit de la tente lentement et alla se poster à une distance raisonnable afin qu’ils ne puissent pas l’accuser de les épier, mais suffisamment près s’ils souhaitaient lui poser d’autres questions.
    Couleur RP d'Arya Du Varden #DBAF92 Biographie d'Arya


  30. #90
    Avatar de Kasumi
    Kasumi est déconnecté Epine de Mielikki
    Date d'inscription
    February 2005
    Localisation
    Villeurbanne
    Messages 
    18 013

    Re : [Lieu] Un vallon dans les ténèbres...

    Quête : un désir de crépuscule

    Kasumi serra les poings pour contenir la fureur qu’il sentait naître en lui aux paroles de la drow méprisante et menaçante à leur égard. il ne put réprimer un éclat de voix cependant :

    -Quel toupet ! Franchement, Arya était une amie mais cette...Phylacrypte, vraiment, je ne peux pas. S’il ne s’agissait pas de sauver la vie du conseiller et de préserver la nôtre d’ennemis déjà plus nombreux que nous, peut être prendrais-je le temps de lui expliquer ma façon de penser.

    Il fit les cent pas, manifestement en proie à une grande agitation avant de reprendre sur un ton plus modéré qui contrastait avec ses paroles :

    - Franchement, faîtes ce que vous voulez à son sujet mais si elle menace encore une fois l’un de nous, je ne réponds plus de mes bonnes manières ni de mes lames. Il n’y a pas que les drows qui savent les manier comme nombre d’entre ceux qui s’aventurent à la surface le découvrent tôt ou tard.
    "Eldath tellement qu'il est mort à force de Lathandre..." Taliesin.
    Envie de vous lancer en RP ? Ou encore de vous lancer comme MJ ?
    Modérateur de Luménis, Helonna et The Witcher.
    Mon rôdeur ici.

Page 3 sur 11 PremièrePremière 12345 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Lieu] Dans la forêt maudite
    Par Aloysius Kelsen dans le forum Les Montagnes de Fer
    Réponses: 552
    Dernier message: 24/02/2019, 09h19
  2. Le jeu des Ténèbres
    Par balduran[fx] dans le forum La Grande Bibliothèque Impériale
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/04/2008, 17h28
  3. [Lieu] Dans les profondeurs du parc verdoyant
    Par Galathée dans le forum Les Beaux Quartiers
    Réponses: 167
    Dernier message: 06/03/2008, 11h31
  4. ELEND - Les Ténèbres du Dehors
    Par Stargazer dans le forum La Chronique des forumeurs
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/01/2006, 07h52
  5. Les compagnons des ténèbres
    Par Elegyr Menahel dans le forum La Grande Bibliothèque Impériale
    Réponses: 10
    Dernier message: 06/01/2004, 18h04

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256