Page 2 sur 8 PremièrePremière 1234 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 217

Discussion: Donjon du Dragon - Partie 2

  1. #31
    Date d'inscription
    December 2007
    Localisation
    GAP, Hautes alpes
    Messages 
    2 033
    Gwiamaq ne c’était pas offusqué du jeu de mot de Hashelia, et il cherchait un trait de langage pour lui répondre, sans succès. Il sorti de ses recherches lors de sa deuxième intervention, car une réponse lui vint instinctivement : "Et aussi les nains. Et les svirfneblins. Je ne crois pas que nous en trouverons pas ici, mais pourquoi pas. Des nains gris, peut-être. Si ce que j'en ai entendu est vrai, ils se sentiraient bien dans cet antre du mal".

    Il marchait à présent au centre, avec Norio derrière lui, et il voyait bien entre les deux, mais la lumière venait à maquer. Il dit alors "Si vous voulez sortir des torches, je pense que ce serait le moment. Sinon, j'ai peut être quelque chose de plus discret". Il trafiqua alors son gant droit avec sa main gauche, et d'un de doigts de son gant sorti une petite flammes. En levant la main il créait ainsi une petite zone de lumière diffuse. Il repris la parole pour dire "Voilà. Plus discret qu'une torche. Mais ça consomme de l'huile de roche, et j'ai des réserves limitées."

    Comme il peinait à suivre les autres, il continua en rajoutant "cette même huile me permet de faire tourner mon armure et de la porter sans me fatiguer, mais je dois quand même forcer le pas pour vous suivre tous". Oserais-je vous demander de ralentir le pas ? Ça aurait l'avantage de nous permettre de repérer plus surement les pièges et d'être plus discrets.

    Il craignait de fâcher ses compagnons en disant cela, mais il ne pouvait pas ne pas le dire. Sa petite taille ne lui aurai pas permit de suivre un groupe d'humain bien longtemps. Il n'avais pas pensé que ça aurait été problématique si vite, mais cela s'imposait désormais clairement.
    Traduction d'Afaaq terminée. Reste à faire : relecture.

  2. #32
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 592
    « Économisez votre huile, Maître gnome, dit Norio en enflammant sa torche. J’ai besoin de plus de lumière pour me battre correctement et je gage que Sir Adoram est dans la même situation. Quant à la vitesse, voyez, nous ralentissons. C’est effectivement la prudence qui veut ça. »
    Seul un groupe de déments pouvaient envisager de marcher rapidement dans cet antre impie truffé de monstres et de pièges. Tout aventurier un minimum aguerri savait que la précipitation menait au trépas. Quoi qu’il en soit, l’imposant rôdeur restait toujours en dernière position, jouant l’arrière-garde.

    Le couloir aboutit à un large escalier. Les marches de ce dernier continuaient de descendre. Les murs étaient désormais ceux d’un souterrain façonné avec une élégance morbide. Ce pouvait être le travail de nains gris, ou d’elfes noirs, pas celui de vulgaires gobelins. Deux statues de gargouilles encadraient le début de l’escalier, telle des sentinelles immobiles. Leurs yeux étaient fait de rubis et ne pouvaient donc que se remarquer au premier coup d’œil.[/i]
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  3. #33
    Date d'inscription
    September 2016
    Localisation
    Europe
    Messages 
    80
    Lorsque Nashka vit la petite flamme jaillir du gant de Gwiamaq elle en resta bouche bée, quel ingénieux système se dit-elle !


    "Sir Gwiamaq, est-ce vous qui avez confectionné votre équipement ? Je dois dire que je suis assez impressionnée ! Je n'ai jamais rien vu de tel d'où je viens !"


    Le couloir détonnait à présent par son architecture remarquable à l'inverse du tunnel qu'ils avaient longé jusqu'à présent. Le style des murs et des gravures étaient tout aussi majestueux qu'inquiètant ce qui rendait l'atmosphère quelque peu pesante. Lorsque le regard de Nashka s'arrêta sur les gargouilles aux yeux de rubis elle se sentie en proie à un certain malaise comme si ces dernières arrivaient à sonder son âme et y extirper tout ses secrets. Elle cligna des yeux et secoua la tête pour se ressaisir, de là où elle était il lui était impossible de voir plus loin que les premières marches de cet escalier qui s'enfonçait toujours loin dans les profondeurs.

  4. #34
    Date d'inscription
    August 2010
    Localisation
    Dans le 9-3 mais je suis un Lorrain pur jus ! ;)
    Messages 
    307
    Adoram jeta un coup d'oeil embarassé à Nashka lorsqu'elle insista pour entendre les "plaisanteries" dont il avait fait mention mais il fut sauvé par l'intervention Gwiamaq et Norio. Si l'étrange invention du gnome l'étonnait, il ne put néanmoins qu'adresser un signe de tête affirmatif à l'attention de Norio :

    "Voilà qui est bien parlé Maître Rôdeur ! J'ai moi-même besoin de davantage de lumière et force m'est d'admettre l'éventualité de la présence de quelques chausse-trapes sournoisement dissimulés."

    Se tournant vers le gnome, Adoram lui répondit :

    "C'est pourquoi il paraît plus sage de vous écouter et de ralentir ! Il semblerait que vous ayez quelques affinités avec la chose mécanique ; peut-être devriez-vous passé en première ligne avec moi afin de pouvoir révéler au grand jour les maléfices cachés de ce sinistre lieu ?"

    Repérant les 2 gargouilles, Adoram ressentit en lui un frisson d'excitation mêlé d'une détermination farouche. Il invoqua mentalement le nom d'Helm et lui jura à nouveau d'accomplir son devoir de gardien. Les choses sérieuses allait commencer et il tardait au chevalier d'affronter le mal qui hantait ces lieux impies.

  5. #35
    Date d'inscription
    December 2007
    Localisation
    GAP, Hautes alpes
    Messages 
    2 033
    Écoutant le conseil de Norio, Gwiamak répondit "Vous avez raison, Norio (il ne savait pas quel autre dénominatif lui donner), et je vous remercie humblement de prendre en considération mes réserves limitée". Ce faisant, il manipula encore son gantelet droit et la petite flammes s’éteignit en virant vers une lumière bleutée.

    A Hashelia il répondit
    "Oui madame, j'ai confectionné mon équipement en prévision du voyage que j'avais entrepris de faire. Mais je ne l'ai pas fait seul. J'ai chipé quelques idées dans la cave de mon grand père, grand explorateur qui a ramené de ces voyages en Algandie quelques gadget inconnus dans ce coin du monde, et c'est mon cousin Qlasiderii qui m'a aidé à forger les pièces les plus complexes. Mon armure et mes gants sont de vrais bijoux de mécaniques, prévus pour pallier à toutes éventualités. Mais tout ces rouages et ces tuyaux pèsent lourd." Ce faisant, il fit mine d’être las de porter son armure.

    A Sir Adoram il répondit
    "Merci à vous aussi de prendre en considération mes courtes jambes. Un pas ralenti me permettra de garder des forces pour le moment ou le malin se montrera. Et oui, j’apprécierais de passer devant, surtout pour y voir mieux, mais vous me voyez désolé de vous décevoir, je n'ai aucune aisance particulière pour repérer les pièges. Sauf à être particulièrement vigilant bien sur". En prononçant ces mots il se demandait déjà s'il pouvait inventer un outil pour repérer les pièges de loin, mais il écarta vite l'idée, n'ayant aucune idée de comment crée une détection à distance.

    Il changea alors de place avec Adorma et se retrouva devant à coté d'Hashelia. Il rajouta alors
    "Soyez assurée, ma dame, que je serais votre chevalier protecteur loyal et infaillible. Dussé-je mettre ma vie en jeu pour cela." Il trouvait là l'occasion de réitérer son engagement à défendre les femmes et se remémorait Legeiwiel à l'origine de cette promesse.

    Avec le couloir sombre faiblement éclairé par la torche de Norio, il commençait déjà à songer à créer une lentille pour améliorer la vison dans le noir ou augmenter la lumière reçue. Se faisant, il en ignorait complètement les gargouilles.
    Traduction d'Afaaq terminée. Reste à faire : relecture.

  6. #36
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 592
    Il fut bientôt impossible d’ignorer les gargouilles aux yeux de rubis car lesdits rubis se mirent à réfléchir la lueur de la torche de façon fort suspecte. Encore un peu et les pierres précieuses se mettaient à briller d’un feu diabolique. Les êtres de pierre s’ébranlèrent avant de rugir d’une voix roque, caverneuse. Nul doute que c’était là le point de départ du premier combat qu’il faudrait livrer dans ce donjon. Les gargouilles n’étaient pas très grande, un mètre soixante tout au plus, mais elles étaient massives et lourdes, le sol tremblant sous leurs pieds. Lentes et maladroites, leur force devait être importante et leurs griffes, ainsi que leurs dents, particulièrement tranchantes. La jeune elfe et le gnome paladin se retrouvaient en première ligne, séparés des deux monstres par une poignée de mètres. Norio et Adoram, les plus aptes à livrer un combat au corps à corps, se trouvaient derrière, une organisation plutôt malheureuse.

    HRP : en situation de combat, tâchez de ne tenter que des actions courtes et ne donnez jamais le résultat de ces actions.
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  7. #37
    Date d'inscription
    August 2010
    Localisation
    Dans le 9-3 mais je suis un Lorrain pur jus ! ;)
    Messages 
    307
    Adoram avait regardé, étonné, la transformation des yeux des gargouilles avant de se raidir en voyant les statues de pierre prendre vie et s'animer dans une vision presque cauchemardesque. Le chevalier assura sa prise sur son épée et leva son bouclier droit devant lui avant de se rendre compte que Nashka et Gwiamaq le bloquait presque totalement par leur présence. Cependant l'heure n'était pas à la tergiversation et avancant inexorablement vers les monstres, Adoram s'exclama :

    "Qu'Helm te terrasse ordure démoniaque ! En ce jour la lumière triomphera !"

    Adoram écarta Gwiamaq sans trop de ménagement avec son bouclier, et bousculant légèrement Nashka, parant au plus pressé avant de se mettre en position de combat : face aux gargouilles bouclier levé et épée en main. Si les gargouilles se déplaçaient maladroitement comme des pantins désarticulés, elles n'en demeuraient pas moins dangereuses et Adoram se dit que renversées sur le sol elles devaient être encore moins habiles aussi il poussa un cri rauque et chargea droit sur la première gargouille levant son bouclier et le ramenant contre son épaule pour y mettre tout son poids...

  8. #38
    Date d'inscription
    December 2007
    Localisation
    GAP, Hautes alpes
    Messages 
    2 033
    Sir Adoram avait réagit plus promptement que Gwiamaq et l'avait écarté pour passer alors que lui même n'avait encore que dégagé son épée de son harnachement. "Quelle fougue !" se dit Gwiamaq.

    L’instant d'après il tenait fermement son épée, mu par la volonté farouche qu'il avait renforcé lors de ses longs mois d’errance. Et il fit quelques pas rapide pour se mettre face à la deuxième gargouille et lança "Tu ne passeras pas, suppôt du mal !" avant de tenter de la frapper.
    Traduction d'Afaaq terminée. Reste à faire : relecture.

  9. #39
    Date d'inscription
    September 2016
    Localisation
    Europe
    Messages 
    80
    Alors que les deux colosses de pierre s'animèrent Nashka vit Adoram et Gwiamaq charger vers eux. Elle recula pour prendre un peu de distance saisit plusieurs flèches de son carquois et frappa les flèches au sol à plusieurs reprises pour déformer la pointe et l'arrondir. Une flèche perforante ne serait d'aucune utilité contre ces statues de pierre mais avec un bout arrondi elle pourrait parvenir à casser la pierre.

    Elle banda son arc et visa l'un des membres supérieur de la première gargouille. Maïko s'envola et se mit à tournoyer à vive allure autour de la tête de la gargouille afin de la déstabiliser, il avait l'habitude de procéder ainsi et savait s'éloigner à temps pour éviter l'assaut de ses ennemis grâce à sa rapidité et son adresse.
    Dernière modification par Hashelia ; 23/10/2016 à 11h34.

  10. #40
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 592
    La charge d’Adoram se heurta à un roc, c’était le cas de le dire. Le paladin, qui ne put retenir un grognement en accusant le rude choc, sentit la gargouille vaciller mais elle sut retrouver son équilibre. Elle pesait facilement plusieurs centaines de kilos. Renverser un tel objet, objet doué de conscience de surcroît, demandait une force au-delà du commun. Le monstre en profita pour frapper. Ses griffes cognèrent le bouclier sans autre effet que de provoquer un bruit crissant de métal. Personne n’était parvenu à se blesser.

    Gwiamaq heurta de sa lame sa cible et eut la désagréable impression que sa force d’avorton allait grandement l’handicaper dans ce combat. Il avait certes entaillé la gargouille, mais de façon superficielle. Le monstre, ignorant son assaut, le frappa en retour. Heureusement maladroit, ses griffes sifflèrent au-dessus de la tête du gnome. Puis ce fut au tour de la flèche de la jeune demi-elfe de siffler. Elle créa une marque à son impact avant de rebondir et de rouler au sol. Là encore, l’efficacité n’était pas au rendez-vous, sans pour autant être un total échec.

    Norio s’était approché, se trouvant maintenant au niveau de l’archère. Impossible pour lui d’engager les monstres, le couloir était encombré.
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  11. #41
    Date d'inscription
    September 2016
    Localisation
    Europe
    Messages 
    80
    Nashka comprit rapidement que les flèches ne seraient pas d'une grande utilité contre les gargouilles même en arrondissant la pointe à son plus grand désarroi.

    Alors que Norio arriva à sa hauteur elle devina que celui-ci n'était pas en mesure de pouvoir de combattre à cause du manque d'espace, il fallait trouver une solution et vite, le groupe ne parviendrait pas à bout de ces deux mastodontes sans unir ses forces et une épée à la lame tranchante ne serait pas beaucoup plus efficace que les flèches contre ces deux êtres de pierre.



    "Nauriez-vous pas une corde avec vous ?" s'empressa t-elle.
    "Je pourrais accrocher une corde à l'une de mes flèches et viser leurs pattes pour qu'elles perdent l'équilibre !"

  12. #42
    Date d'inscription
    August 2010
    Localisation
    Dans le 9-3 mais je suis un Lorrain pur jus ! ;)
    Messages 
    307
    Le choc qui se répercuta dans le bras et l'épaule de Sir Adoram le surprit autant qu'il lui fit mal. A peine avait-il réussi à ébranler l'imposante créature de pierre. Pourtant il restait persuadé que son idée était la bonne. Le chevalier fit un pas en arrière pour prendre le temps de saisir son épée par la lame : son gant de maille le protégeait des coupures et vu les efforts inutiles de ses compagnons pour blesser les gargouilles avec des armes tranchantes, Adoram se dit que le lourd pommeau en acier de son épée serait plus utile.

    Avec une vigueur renouvelée, Adoram s'élança de nouveau dans le but de porter une série de coups au visage : un puissant revers du rebord de son bouclier dans les yeux qui serait suivi par deux coups rapides du pommeau de son épée en plein dans la gueule du monstre...

    L'apparente invincibilité des gargouilles n'effrayait pas Adoram : au contraire il se sentait gagner peu à peu par une sainte fureur qui décuplait sa force et sa volonté de briser ses êtres immondes.



    HRP : Je ne fais que donner ici l'enchaînement de coup prévu par mon perso ( je précise pour viter les potentiels malentendus). Pour le plan de Nashka, Adoram étant dans le feu de l'action il n'a pas pu l'entendre.

  13. #43
    Date d'inscription
    December 2007
    Localisation
    GAP, Hautes alpes
    Messages 
    2 033
    Quand son épée heurta le corps inébranlable de la gargouille, Gwiamaq entendu le bruit caractéristique du métal sur la pierre qu'il connaissait bien, et quand le retour de force de son épée lui remonta dans les bras, il compris son erreur. L'instant d'après les griffes du monstres lui passaient au dessus et il eut le réflexe de reculer. Il jeta un rapide coup d’œil à son arme et comme il pensait la vit ébréchée à l'endroit ou il avait frappé. La flèche de Hashelia frappa à ce moment, et il remarqua qu'elle n'avait pas eu beaucoup d'effet non plus
    Il passa vite en revu les différent gadgets qu'il avait sur lui pour combattre, et arriva vite à la conclusion qu'il n'avait rien qui ferait l'affaire pour frapper. Mais il avait pris du temps pour penser à toutes les possibilités offertes par ce qu'il transporterait pour son voyage, et il trouvait ici une utilité à une de ses idées. Il tenta alors de se déplacer de quelques pas sur le coté pour contourner la gargouille en s'éloignant de Sir adoram, car il ne voulait pas qu'il soit affecté par la flaque d'huile qu'il allait verser.
    Traduction d'Afaaq terminée. Reste à faire : relecture.

  14. #44
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 592
    Les coups de pommeau du paladin émirent des bruits mats. La gargouille poussa un cri rocailleux. Visiblement, elle n’avait guère appréciée, ce qui devait être bon signe. Cela ne l’empêcha pas pour autant de riposter mais là encore ses griffes trouvèrent le bouclier d’Adoram.

    Le gnome, quant à lui, comprit vite que son plan n’était pas réalisable. Il ne pouvait pas se décaler de côté, le couloir était trop étroit. S’il avait été plus large, le combat ressemblerait déjà à autre chose, puisque Norio ne serait pas bloqué à l’arrière. Bref, s’il jetait son huile, tout le monde allait en pâtir, y compris le paladin qui paraissait prendre l’avantage sur son adversaire. Quoi qu’il en soit, la gargouille n’attendit pas et attaqua le gnome. Cette fois, elle fit mouche. L’aventurier avait une armure, ce ne fut donc pas très douloureux, mais il recula quand même d’un demi mètre sous le choc.


    « J’ai une corde, oui, répondit Norio à la demi-elfe avec son stoïcisme habituel. Mais si vous voulez mon avis, on manque d’espace pour ce genre de manœuvre. Faisons simple, c’est souvent le plus efficace. Tenez, prenez ma torche, je vais avoir besoin de mes deux mains. Maître gnome, laissez-moi la place. »

    HRP : je vais être absent durant quelques jours. Je ne pourrais répondre que lundi. Bon weekend !
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  15. #45
    Date d'inscription
    August 2010
    Localisation
    Dans le 9-3 mais je suis un Lorrain pur jus ! ;)
    Messages 
    307
    Le cri de la gargouille et sa riposte maladroite galvanisèrent encore davantage Adoram qui redoubla d'efforts. Le vacarme de ses coups de pommeau résonnait dans la grotte et lui rappela la forge de son village natale en même temps qu'il sentait monter la fureur. Adoram ne cherchait plus à viser, il voulait frapper le plus brutalement possible la gargouille avec une régularité presque parfaite. Ce faisant, il s'exclama :

    "Tel le marteau du forgeron qui inlassablement s'abat contre l'enclume pour redresser le fer, le bras d'Helm écrase les ennemis du Bien pour rétablir la Justice !"

  16. #46
    Date d'inscription
    September 2016
    Localisation
    Europe
    Messages 
    80
    Nashka saisit la torche de Norio, et le regarda partir au combat, elle espérait que ce dernier saurait venir à bout des gargouilles. Pendant ce temps Maiko continuait à virevolter dans tous les sens autour de la tete de la première gargouille, il prit un peu de hauteur et s'abatta à toute hâte en direction de l'oeil gauche de la première gargouille afin d'y déloger sa pierre précieuse.
    Dernière modification par Hashelia ; 09/11/2016 à 10h29.

  17. #47
    Date d'inscription
    December 2007
    Localisation
    GAP, Hautes alpes
    Messages 
    2 033
    Qwiamak compris trop tard que son idée était mauvaise. A peine se rendait t-il compte qu'il ne pouvait pas passer à coté de la gargouille sans devoir la pousser qu'elle lui décochait un coup si violent qu'il parti en arrière. Au passage il laissa tomber son épée, et se retrouva couché au sol, devant se relever.

    L'effort lui parut sur le coup beaucoup plus important qu'à son habitude, et il regarda d’instinct les bricolages de son armure : la gargouille avait arraché un engrenage et fendu avec son coup un tuyau d'où s'échappait une petit vapeur grise.. Les autres engranges tournaient par à coup d'un coté der la chaine mais pas de l'autre. Il se retrouvait donc à devoir porter son armure "normalement" et elle lui paraissait pour le coup sacrément lourde.

    Gwiamak entendu la demande de Norio. Comme il se sentait impuissant dans ce combat et qu'en plus il était à présent handicapé, cette demande tombait très bien. Alors il donna son accord en se tassant sur le coté, essayant de se faire encore plus petit qu'il ne l’était déjà pour laisser passer l'imposant bucheron.
    Dernière modification par deratiseur ; 09/11/2016 à 15h04.
    Traduction d'Afaaq terminée. Reste à faire : relecture.

  18. #48
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 592
    Adoram frappa donc encore et encore sur la gargouille qui lui faisait face. Ce ne fut pas sans devoir parer quelques assauts en retour, mais le paladin était coutumier de ce genre de manœuvre. Non seulement il sut se défendre du début à la fin, mais voilà que son adversaire se fissurait, voilà que sa tête explosait en quelques débris mi rocheux, mi organique. Le reste du corps bascula en arrière, inerte. Et Maiko, qui volait au-dessus du corps, tenait dans ses serres un joli rubis. Le second œil avait dû rouler quelque part, présentement hors de vue.

    Norio, qui pendant ce temps avait pris la place du gnome, frappait la seconde gargouille à grand coup de hache. Des coups violents et précis. Le monstre, mis en difficulté, succomba d’autant plus vite qu’Adoram pu joindre ses efforts à ceux du rodeur. Le calme revint peu à peu dans le couloir. La voie vers les escaliers était désormais libre.
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  19. #49
    Date d'inscription
    December 2007
    Localisation
    GAP, Hautes alpes
    Messages 
    2 033
    Gwiamak, qui avait bidouillé son armure pour qu'elle arrête de fonctionner pour rien et et avait cherché dans l'urgence comment réparer son armure alors que ses compagnons combattait, avait à présent le temps de procéder minutieusement. Tout en interrogeant chacun sur son état de santé, il se mit à chercher l’engrenage qui lui manquait à l’endroit ou il pensait avoir pris le mauvais coup. Mais parmi les gravas et avec la faible lumière des torches, il ne le retrouva pas.
    Il pris donc dans sa besace un peu de cire qu'il fit couler sur le tuyau fendu afin de le boucher. Au moins, il ne perdrait plus d'huile en la laissant s'évaporer.

    Puis il farfouilla pour voir s'il trouvait quelque chose pour remplacer l'engrange manquant, mais rien de ce qu'il avait pris en réserve ne pouvait faire l'affaire. Il allait donc devoir dès à présent porter son armure sans force augmentée.
    Il ramassa son épée, et comme il s'y attendait, elle lui paru elle aussi plus lourde qu'à son habitude. Mais rien de grave, il pourrait encore la porter. Par contre elle était ébréchée, et sa pierre de ponce ne suffirait pas à réparer cela.
    L’inquiétude le gagna : car après tout, son matériel abimé, sa force réduite et son incapacité contre ces créatures de pierre n'augurait rien de bon pour la suite. Il n'avait encore jamais rencontré une telle accumulation de problèmes, et l"aventure" lui apparaissait maintenant dans toute sa vérité. Il était prêt (il y avait consacré beaucoup de temps, de réflexion et d’énergie), mais cela allai être plus dur que prévu.
    Sa volonté cependant restait intact, et d'un haussement d'épaules il balaya ses doutes, se remit droit, arnacha son épée et se déclara prêt à repartir.
    Dernière modification par deratiseur ; 12/11/2016 à 05h26.
    Traduction d'Afaaq terminée. Reste à faire : relecture.

  20. #50
    Date d'inscription
    August 2010
    Localisation
    Dans le 9-3 mais je suis un Lorrain pur jus ! ;)
    Messages 
    307
    Adoram avait le souffle court et la vue embrouillée par la fureur du combat. La chute du dernier ennemi le remplit d'une joie quasi-extatique. Lâchant son bouclier au sol, le chevalier mit un genou à terre, son épée devant lui, pointe au sol et adressa une prière muette à Helm, lui dédiant cette victoire comme toutes les précédentes. Ce rituel lui permettait également de reprendre ses esprits, de récupérer son souffle et d'apaiser les battements de son coeur. Ouvrant les yeux, il constata que son gant de maille était bien entaillé à cause du tranchant de son épée mais le cuir n'avait, semble-t-il pas encore été atteint : réitérer cette technique serait sûrement dangereux.

    Ramassant son bouclier, Adoram se redressa dans un concert de grincements. Puis jetant un coup d'oeil au gnome, il lui adressa un franc sourire en disant :


    "Et bien Maître Gnome, votre courage vous a fait honneur en ce grand jour, vous qui avez lutté pied à pied avec ses immenses bêtes ! En vérité, votre bravoure est digne des plus grands récits !"

    Réajustant ses sangles, Adoram se rappella de la présence de Nashka qu'il n'avait pas vu dans le feu du combat, s'enquit de sa situation :

    "Gente Dame, êtes-vous indemme ? La bataille a été rude et l'étroitesse des lieux constitue un sérieux désavantage !"

  21. #51
    Date d'inscription
    September 2016
    Localisation
    Europe
    Messages 
    80
    Maïko revint sur l'épaule de Nashka triomphant avec la pierre précieuse entre ses serres, Nashka pris la tête du rapace entre ses mains et colla son visage contre lui. S'en suivit des hululements affectueux tel un chat ronronnant aux caresses de son maître. Une fois les retrouvailles passées la rôdeuse saisi la pierre et la leva à hauteur de ses yeux pour l'examiner. La pierre était finement taillée et sa couleur d'une intensité à faire pâlir d'envie n'importe quel collectionneur.


    "Mazette ! Belle pièce !" s'enjoua-t-elle en fourrant la pierre dans sa besace, un petit sourire de complaisance se marqua sur son visage, puis son regard pétillant s'arrêta sur Adoram lorsque celui-ci s'adressa à elle.

    "Sir Adoram quel combat ! Vous nous avez tous les trois offert une victoire remarquable ! Je n'ai malheureusement pas su mettre mes compétences à l'honneur contre ces gargouilles, cela n'était point une mince affaire ! Je vous remercie pour votre attention ayant du rester à l'écart je suis indemne."

  22. #52
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 592
    « A chacun son moment de gloire », répondit sobrement Norio.
    La victoire, pour sa part, l’avait laissé de marbre. Ce n’était que deux gargouilles, que la première difficulté. Le plus dur était devant eux. Pas de quoi faire la fête. Pas de quoi non plus dresser de constat négatifs. Ils avaient un peu cafouillé, mais ils se connaissaient peu. La prochaine fois, ils fau draient juste mieux se coordonner et tout devrait bien aller. Le rôdeur se tourna vers les escaliers qu’il examina à la lueur de la torche.
    « Je ne sais pas si on peut encore espérer être discret avec ça. L’idée de le redevenir ne me déplairait pas. En tout cas, va falloir se mettre d’accord sur la façon dont on va avancer. Il y a probablement des pièges, plus loin. Faire rouler un objet lourd sur les marches serait un bon moyen de les découvrir. Rapide, simple, mais bruyant. »
    L’escalier descendait en ligne droite dans les ténèbres sur une distance indéterminable. Il avait quelque chose de menaçant.
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  23. #53
    Date d'inscription
    August 2010
    Localisation
    Dans le 9-3 mais je suis un Lorrain pur jus ! ;)
    Messages 
    307
    Adoram écouta attentivement Norio et réflechit à son idée de faire rouler quelque chose pour déclencher les inévitables traquenards qui les attendaient. Il répondit :

    "Voilà qui est fort astucieux Maître Norio ! M'est avis que les carcasses de ses créatures de pierre devraient constitué un déclencheur assez pesant pour mettre à exécution votre plan."

    Réflechissant à l'ordre de marche, Adoram poursuivit :


    "Néanmoins l'action sera bruyante et risque d'attirer d'autres ennemis, aussi je suggère que vous et moi avancions de front pour ouvrir la marche. Dame Nashka pourra nous couvrir de ses flèches du fait de la hauteur de l'escalier et Maître Gwiamaq pourra nous prêter main forte à l'aide de ses créations si le besoin s'en fait sentir !"

    Et sans plus attendre, Adoram posa épée et bouclier au sol pour entreprendre de faire rouler les corps des gargouilles jusqu'au seuil de l'escalier...

  24. #54
    Date d'inscription
    December 2007
    Localisation
    GAP, Hautes alpes
    Messages 
    2 033
    Relevant le nez de ses engrenages, Gwiamaq répondit à l'adresse de Sir Adoram :
    "Sire, je ne manque point de courage quand il s'agit d’infliger une correction aux mauvais. Quand à ma bravoure, je l’espère, elle transparaitra peut-être dans quelques chansons de barde d'ici quelques années, qui sait ?
    Mais nous pouvons tous nous targuer d'avoir été courageux. Ces créatures étaient de fameux adversaires, et nous avons tous prouvé notre valeur en mettant du cœur à les combattre". Disant cela, il se mit quand même à mettre en doute sa propre utilité dans ce combat.

    Il s’adressa ensuite à Nashka pour lui signifier :
    "dame, votre chouette est un précieux compagnon. Aussi malin qu'un singe et remarquablement précise dans ses attaques. Soyez assurée que si vos flèches n'ont pas été efficaces contre ces créatures de pierres, votre compagnie n'en fut pas moins nécessaire pour en venir à bout"

    Et à Norio il dit :
    "Messire, vous m'impressionnez. Vous avez tué cette gargouille qui m'avait mis au tapis avec une force bestiale remarquable. C'est bien volontiers que je vous cède ma place en tête de groupe, vous y serez certainement plus efficace que moi. Et dans quel état est votre hache ? Si elle a souffert des coups donnés, j'ai ici une pierre de ponce qui peut l'aiguiser si besoin est."

    Et comme Sire Adoram commençait à pousser le corps d'une des gargouille, il se sentit des ailes et entrepris de l'aider. Il devait déployer de gros efforst pour porter communément son armure, son épée, son farda et pousser ce bloc de pierre organique, mais l'occasion était trop belle de se rendre utile.
    Traduction d'Afaaq terminée. Reste à faire : relecture.

  25. #55
    Date d'inscription
    September 2016
    Localisation
    Europe
    Messages 
    80
    "Je vous remercie Sir Gwiamaq, en effet Maiko est un formidable compagnon et je ne saurais m'en passer, il fait parti de moi !"

    Nashka récupéra la torche que Norio lui avait laissé un peu plus tôt avant de partir se battre. La lueur du feu crépitant animait les ombres qui dansaient sur les murs, le calme était retombé au moment où les gargouilles s'étaient écroulées dans un vacarme qui avait résonné dans tout le couloir en soulevant un nuage de poussière à l'impact. Après tout l'idée de Norio était la garantie de ne pas tomber dans un piège et au vu de toute l'agitation qui régnait quelques instants plus tôt la discretion n'était pour le moment plus de mise. Elle regarda Adoram et Gwiamaq s'affairer autour d'un rocher afin de pousser celui-ci dans l'escalier.

    "Espérons que tout se passe pour le mieux, je peux effectivement vous couvrir avec mes flèches si la situation nous l'impose. Je pense qu'il est aussi bon de vous informer que je dispose d'un sort de camouflage pour le groupe si le besoin s'en faisait ressentir."

  26. #56
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 592
    Décidément, que ses compagnons étaient bavards, ne put s’empêcher de songer Norio. À moins que ce soit lui qui ait perdu l’habitude de parler à force de rester seul. Quoi qu’il en soit, l’étroitesse du couloir le poussa à laisser le gnome et le paladin pousser vers l’escalier les gros débris de gargouille. Il en profita pour vérifier le tranchant de sa hache. Il n’avait visiblement pas souffert des quelques coups donnés au monstre. Tant mieux.

    Norio abaissa son arme lorsqu’il entendit les débris commencer à tomber dans les escaliers. Cela provoqua un sacré brouhaha reprit par maintes échos. L’escalier se révéla long, très long car les débris dégringolèrent loin, très loin. Environs à mi-course, il y eut comme un souffle de feu, intense, violant, qui déchira l’obscurité en des lueurs jaunes et rouges. Un piège, forcément, et pas l’un des moindres. Tous les aventuriers purent voir cette lueur naître et mourir, bien en sécurités au sommet des marches. Les débris poursuivirent leur dégringolade jusqu’à finalement s’immobiliser quelque part, probablement à la fin de l’escalier. Le calme revint. Le groupe entendit comme des cris distants, presque indistincts, mais de nature néanmoins à éveiller la crainte. Cela ne dura pas. Le silence devint total, à peine troublé par les respirations du quatuor.
    « Bon, dit Norio. Adoram, avec moi. »
    Le rôdeur, sans plus de commentaire, s’engagea dans les marches.
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  27. #57
    Date d'inscription
    August 2010
    Localisation
    Dans le 9-3 mais je suis un Lorrain pur jus ! ;)
    Messages 
    307
    Après avoir poussé les blocs de pierres avec Gwiamaq, Adoram se redressa et fit rouler les muscles de ses épaules après un effort aussi intense. Il ramassa ensuite épée et bouclier et fit un signe de tête approbateur en direction de Norio, avant de le rejoindre en se plaçant à sa gauche, bouclier levé.

    Norio intriguait Adoram : il avait déjà croisé le chemin de quelques rôdeurs mais celui-ci était particulier, un je-ne-sais-quoi de différent...Haussant les épaules, Adoram chassa bien vite ses interrogations et se concentra sur les marches de l'escalier et les bruits susceptibles de précéder d'éventuels ennemis.

  28. #58
    Date d'inscription
    September 2016
    Localisation
    Europe
    Messages 
    80
    Alors que Norio et Adoram s'engagèrent côte à côte dans l'escalier Nashka marqua une pause et se retourna vers Gwiamaq pour l'attendre. Elle vint ensuite se placer derrière Adoram et s'engouffra à son tour dans le couloir.

    La torche toujours à la main Nashka repensait aux paroles de Norio. Oui le plus dur était encore devant eux et ils n'avaient pas de quoi se réjouir de la défaite des gargouilles, ses camarades avaient su montrer leur savoir faire durant le combat alors qu'elle avait dû rester en retrait.

    "Je peux au moins me réjouir d'avoir un groupe qui tient la route !" pensa-t-elle, "Et puis il y a le rubis ! Il vaut son pesant d'or celui-là ! Ce sera l'occasion de se racheter de l'équipement..." Ses yeux se remirent à pétiller à la simple pensée du rubis. Elle passa la main sur sa besace et se mit à la tater comme pour s'assurer que la pierre ne s'était pas envolée. L'objet de sa convoitise était toujours bel et bien là, un sourire avare se dessina timidement sur son visage au fur et à mesure que les contours de la pierre prenaient forme sous ses doigts.

    Perdue dans ses pensées Nashka trébucha et tenta de controler sa chute tant bien que mal. Sa torche roula sur les marches et par chance elle fermait la marche avec son compagnon Gwiamaq et pu s'accrocher à Adoram pour ne pas terminer sa course en bas de l'escalier.

  29. #59
    Date d'inscription
    December 2007
    Localisation
    GAP, Hautes alpes
    Messages 
    2 033
    Gwiamaq avait du reprendre son souffle après l'effort qu'il avait fourni pour pousser les" pierres", et il en était encore à souffler quand Hashelia se mit en route. Ne voulant pas être à la traine il pris sur lui de la suivre et se mit rapidement à son niveau.
    Grand bien lui fit, car quelques pas plus tard elle perdait l’équilibre. D'un réflexe il tenta de la rattraper, mais son armure ralentissait ses mouvements, et c'est à Adoram que la demoiselle dut sa sauvegarde. Encore raté ! Mais Gwiamak restait droit dans ses bottes, il avait essayé, c'est ce qui comptait. Il se rassura avec ça, et il s'excusa auprès de dame Hashelia de n'avoir pas su la rattraper.

    Il fermait à présent la marche, et profitait du fait d'être plus haut pour voir par delà les têtes de ses compagnons se qui se présentait. Il se demandait déjà comment il ferait quand li serait revenu à plat, et se remettait à songer à cette idée de tube coudé pour voir par dessus une certaine hauteur.
    Traduction d'Afaaq terminée. Reste à faire : relecture.

  30. #60
    Date d'inscription
    August 2010
    Localisation
    Dans le 9-3 mais je suis un Lorrain pur jus ! ;)
    Messages 
    307
    Alors qu'il descendait les escaliers marche après marche, bouclier en avant, Adoram s'efforçait de distinguer le moindre son étrange susceptible d'indiquer un ennemi. Néanmoins le bruit de son armure et son heaume rendaient l'exercice difficile. La chute de Nashka qui se rattrapa sur son dos le surprit mais le poids de l'armure rendit son sursaut presque imperceptible. Se retournant à demi vers la demi-elfe, il l'aida galamment à se relever et s'enquit de son état :

    "Tout va bien Ma Dame ? Vous n'êtes point blessé ?"

    La voyant pour la première fois de près, Adoram fut stupéfié de la finesse et de l'harmonie des traits de son visage et s'efforça aussitôt de ne pas le montrer, de peur d'embarasser Nashka...à moins que ce ne soit lui, murmura sa conscience intérieure. Secouant la tête, Adoram reprit ensuite la formation aux côtés de Norio : le devoir avant tout, comme toujours.

Page 2 sur 8 PremièrePremière 1234 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [One Shot] Donjon du Dragon : commentez l'aventure !
    Par Manfred dans le forum Les mondes parallèles
    Réponses: 159
    Dernier message: 15/03/2017, 23h06
  2. [Donjon du Dragon] Fiches de personnage
    Par Manfred dans le forum Les mondes parallèles
    Réponses: 9
    Dernier message: 02/10/2016, 22h34
  3. Donjon du Dragon
    Par Manfred dans le forum Les mondes parallèles
    Réponses: 199
    Dernier message: 29/09/2016, 18h38
  4. [BGT] Commencer une partie multi dans le donjon d'Irenicus avec BG trilogy
    Par bruceraoul dans le forum Baldur's Gate Reloaded : les mods TUTU et Baldur's Gate Trilogy
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/10/2013, 16h19
  5. [BD] Donjon
    Par Dreiyan dans le forum La Grotte aux BDs
    Réponses: 4
    Dernier message: 08/03/2007, 22h25

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256