Page 7 sur 7 PremièrePremière ... 567
Affichage des résultats 181 à 200 sur 200

Discussion: Donjon du Dragon

  1. #181
    Date d'inscription
    December 2007
    Localisation
    GAP, Hautes alpes
    Messages 
    2 033
    La porte coulissa lentement sur ses gonds, et découvrit une pièce aménagée. A gauche de la porte il y avait un mur sur lequel était accroché quelques chose, et en face de la porte était visible sur le mur du fond une bibliothèque sur les étagères de laquelle se trouvaient des livres posés à l'horizontale, des parchemins et quelques cranes, tout ceci en désordre.
    Une lumière diffuse venait du coté caché par la porte.
    Sarill fit un pas de coté pour voir ce qui était accroché au mur : c’était un tableau. Un portrait à la gouache dans un style barbare d'un homme à la mine sombre.
    Sa curiosité piquée au vif, il fit un pas de plus de l'autre coté pour regarder au centre de la pièce. Rien à faire, il ne pouvait rien voir de plus tant que cette porte lui bouchait la vue.
    Olrik l'avait ouverte, et rien ne s’était passé. Sa prudence lui intimait de laisser passer l'espion devant , mais sa curiosité était trop forte sur le coup. Il repris sa place à l'avant du groupe en passant devant Olrik, et fit un pas dans la pièce en poussant complétement la porte.
    La pièce était éclairée par un feu multicolore qui brulait dans le coin opposé sur un carré de bois sans le bruler et sans produire de fumée. Au centre de la pièce, il y avait un autel de pierre ensanglanté sur lequel reposait un cadavre très abimé et éventré, les boyaux à l'air. Derrière l'autel se trouvait un pupitre en fer forgé sur lequel était posé ouvert un grand livre.
    En face de la bibliothèque il y avait un bureau sur lequel d'autres parchemins et quelques notes trainaient, la plupart souillée de tache violacées, ainsi qu'un crane posé dans un coin.
    A droite de la bibliothèque, invisible depuis le couloir, était posé une armoire à bouteille, dans laquelle certaine loges étaient pleines, de bouteilles mais aussi de fioles et potions.
    Sarill regardait l'ensemble et avait satisfait sa curiosité, mais pour autant il n'avançait pas plus. L'ambiance morbide que dégageait ce lieu avait ravivé ses craintes et l'avait stoppé net.
    Traduction d'Afaaq terminée. Reste à faire : relecture.

  2. #182
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 592
    Alors que Sarill avait été stoppé par l’atmosphère de ce lieu dévolu à la magie noire, Anselme, lui, fut attiré de façon presque irrésistible. Ses yeux brillèrent plus encore que d’habitude sous l’effet d’une fiévreuse excitation. Ce pouvait-il qu’il touche au but ? Le grimoire qu’il cherchait se trouvait-il là ?
    « Laissez-moi passé ! »
    Et il passa, se faufilant entre l’assassin et le forgeron. Dès lors il oublia leur présence. Il oublia aussi la prudence. Il devait absolument vérifier les ouvrages de cette pièce, en commençant par celui sur le lutrin. Que de formule à sa portée ! Que de possibilités potentielles ! Sans compter qu’il pouvait ici retrouver de quoi focaliser ses pouvoirs. Il devait y avoir une baguette, un bâton, une orbe, une boule de cristal quelque part... Mais chaque chose en son temps. D’abord les livres !
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  3. #183
    Date d'inscription
    August 2010
    Localisation
    Dans le 9-3 mais je suis un Lorrain pur jus ! ;)
    Messages 
    307
    Bousculé par Sarill, puis par Anselme dont la soudaine prise de risque était fort surprenante, Olrik avança prudemment dans la pièce en l'examinant avec précaution. Le cadavre éventré le laissa de marbre même si il s'inquiéta un peu de savoir pourquoi il était là. Les grimoires ne l'intéressaient guère et l'ensemble de la pièce semblait dépourvue d'intérêt mais l'assassin s'approcha tout de même de l'armoire contenant fioles et bouteilles. Peut-être qu'il ferait une trouvaille intéressante et il commença à étudier les étagères avant de déboucher délicatement une première fiole à la couleur rose sombre...

  4. #184
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 592
    Passant à côté du corps, Anselme marqua un temps d’arrêt. Il connaissait le mort. C’était un des membres de son expédition.
    « Salut vieux », dit-il, pour lui-même, avant de reprendre sa marche.
    Que des imbéciles ses mercenaires. Voilà l’horrible gnome à côté du lutrin. Celui-ci étant trop haut pour lui, il se dressa sur la pointe des pieds et retira le lourd grimoire avec des gestes précautionneux. Il le déposa ensuite par terre où il le feuilleta.
    « Ho... fabuleux... » ne put-il s’empêcher de jubiler.
    C’était lui, LE livre qu’il avait cherché toutes ces années, LE livre capable de briser sa malédiction, LE livre qui pouvait TOUT arranger. Il releva la tête et déclara :
    « Olrik, Sarill, je vais en avoir pour quelques minutes. Si j’arrive à faire ce que je veux, nos chances de succès vont grimper en flèche. Notre périple sera couronné de succès, je vous le garanti. Mais personne ne doit me déranger pendant que je procède. Fermer la porte et défendez-là ! »

    HRP : je poste en fonction des informations données par Deratiseur.
    Dernière modification par Manfred ; 24/09/2016 à 17h05.
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  5. #185
    Date d'inscription
    December 2007
    Localisation
    GAP, Hautes alpes
    Messages 
    2 033
    Sarill avait vu passer Olrik et Anselme, et les deux étaient déjà en train de fouiller ce qui se trouvait dans la pièce. Lui même aurait bien voulu participer, même si rien de spécial ne l’intéressait, mais l’ambiance sombre de cette pièce avait fait remonter en lui les angoisses qu'il avait crée a partir de toutes les morts, horreurs rencontrées et différentes péripéties qu'il avait rencontré depuis le début de son aventure. Et avec elles, de nouvelles flammèches pour lécher ses vêtements.

    Il se prit quand même à explorer du regard ce qui se trouvait dans la pièce, et pour commencer, le tableau.
    Il l'observait depuis quelques secondes quand il remarqua quelque chose. Comme une curieuse impression : il lui semblait que les yeux du visage, même si grossièrement peints, n’étaient plus les même que 5 secondes auparavant. Il fit plus attention, fit un mouvement vers la gauche, un autre vers la droite, puis en fut sur : les yeux le suivaient du regard !

    Faisant fi de ce qu'avait dit Anselme, il cria aux deux autres :
    "Alerte ! le tableau nous espionne !"

    La porte étant la seule sortie, il regarda vite dans cette direction et là il prit peur : il voyait maintenant lui aussi les formes humanoïdes mouvantes au fond du couloir, depuis cette pièce, ce qui voulait dire qu'ils avaient avancé et allait arriver.
    Il rajouta alors
    "Et une masse de rôdeurs arrive !"
    Il lever instinctivement sa masse et son bouclier, et commença à calculer s’il valait mieux rester ici pour attendre la masse qui arrivait, ou revenir au croisement et remonter l'escalier. S'il devait combattre, il voit mal comment il pourrait affronter toutes ses formes, plus d'une vingtaine. Mais que feraient les autres ?
    Traduction d'Afaaq terminée. Reste à faire : relecture.

  6. #186
    Date d'inscription
    August 2010
    Localisation
    Dans le 9-3 mais je suis un Lorrain pur jus ! ;)
    Messages 
    307
    Olrik avait reposé la fiole avant de pouvoir l'identifier à cause du remue-ménage derrière lui. L'agitation d'Anselme et sa frénésie quand il découvrit le grimoire l'étonnait au plus haut point. Mais il n'eut pas vraiment le temps d'interroger le gnome : Sarill avait lancé l'alerte.

    En quelques enjambées, Olrik se retrouva à côté du forgeron et jeta un coup d'oeil dans le couloir : les formes étaient plus nombreuses qu'eux ça c'était une certitude et vu comment Anselme était plongé dans son grimoire, il y avait peu de chances qu'il bouge. Avec une longue inspiration il dit :


    "On a pas le choix on va devoir se battre et vaut mieux le faire au niveau de la porte ! Ils seront gênés et ils perdront l'avantage du nombre ! Tiens toi prêt à encaisser, on va barricader la porte."

    Et il commença à chercher du mobilier pour mettre en travers de la porte et pouvoir la bloquer. Puis l'assassin se rappela l'avertissement de Sarill concernant le tableau et vérifia par lui-même : effectivement le tableau semblait les suivre du regard. S'approchant de l'oeuvre, il tira sa dague et la leva pour taillader la toile avant de reprendre sa besogne.

  7. #187
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 592
    Rien à foutre du tableau ! Rien à foutre des monstres qui arrivaient ! Ses larbins étaient là pour se rendre utile ! Peu importait à Anselme comment ils procédaient, du moment qu’ils lui offraient le temps dont il avait besoin. Il trouva enfin la bonne formule, le bon rituel. Il coula sur les pages jaunies son regard d’expert, puis se releva, se rendit à l’armoire au pas de course, vérifia les fioles, identifia sur le champ celles dont il avait besoin, les pris ainsi que quelques outils d’alchimiste et qu’un verre vide, puis retourna vers le grimoire. Il s’accroupit, saisit sa dague, s’entailla le poignet, fit couler son sang dans le verre vide, puis débuta le mélange en se servant des autres fioles tout en marmonnant de sombre parole. Une étrange fumée s’échappa bientôt de l’élixir en préparation. Il jetait de fréquent regards vers le grimoire, vérifiant sans cesse les formules, les exécutant la seconde d’après. S’il était déconcentré, il risquait de faire une erreur. Et s’il faisait une erreur, l’élixir ne fonctionnerait pas ou, pire, aurait un autre effet. Une erreur en magie noire ne pardonnait pas.
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  8. #188
    Date d'inscription
    December 2007
    Localisation
    GAP, Hautes alpes
    Messages 
    2 033
    Sarill avait compris la manœuvre d'Olrik, et sans chercher à comprendre plus loin, il essaye de tirer la bibliothèque pour la caler devant la porte. Il y avait aussi si nécessaire le bureau, mais c'etait peu de choses, l'autel étant immuable et la réserve à bouteille insignifiante en taille et en poids.
    Après moult efforts, Olrik et Sarill réunis réussirent à pousser la bibliothèque devant la porte, et le bureau devant a bibliothèque. Restait à espérait que ça tienne, car se qui s'avançait dans le couloir, quoi que ça puisse être, était en grand nombre.
    Sarill avait aussi compris que lever son bouclier et sa masse de si tôt ne ferait que le fatiguer inutilement, alors il posa son bouclier sur le bureau.
    Puis il lui vient l'idée d'en finir avec le tableau espion, et il le décrocha du mur pour le poser face peinte contre le sol, avant de le piétiner pour le détruire.
    Stressé, excité, il ne pouvait pas rester là à attendre, alors il se mit à fouiller les notes du bureau pour voir s'il pouvait en tirer quelque chose. Après une dizaine de secondes, il attrapa une note parmi les autres, et se mit à la lire attentivement. Il en était la quand un grand bruit se fit entendre derrière la bibliothèque, qui vacilla sous l'impact du coup qui avait impacté la porte. Porte qui brulait à présent, emportant avec elle l'arrière du meuble.

    HRP : Sarill a une chose à faire avec ce feu, mais je laisse Olrik agir, puisqu'il est en simultané
    Traduction d'Afaaq terminée. Reste à faire : relecture.

  9. #189
    Date d'inscription
    August 2010
    Localisation
    Dans le 9-3 mais je suis un Lorrain pur jus ! ;)
    Messages 
    307
    L'impact fit sursauté Olrik qui regarda avec une certaine appréhension mêlée d'excitation la porte qui se mit à brûler. Il appela Sarill, tout en dégainant son épée :

    "Sarill !! Ramène tes fesses ici ! Si t'as de la magie en réserve c'est le moment sinon prépare toi à les accueillir comme ils le méritent ! Tu tiens autant que tu peux, il faut pas les laisser passer ! J'suis derrière si tu te fais déborder."

    Le cerveau d'Olrik était en ébullition à mesure que les battements de son coeur s'accéléraient : il n'était pas adepte du pur corps à corps mais il pouvait espérer placer une ou deux étoiles de jets à distance et il se tenait prêt à frapper quiconque réussirait à passer la défense de Sarill. Il passa en revue ses fioles et en mit 2 de côtés : un fumigène pour désorganiser l'ennemi et une potion d'invisibilité...au cas où...

  10. #190
    Date d'inscription
    December 2007
    Localisation
    GAP, Hautes alpes
    Messages 
    2 033
    Pour un fois, Sarill savait exactement ce qu'il fallait faire (du moins le croyait-il). Il incanta un sort, et le feu de la porte se fit à dégager une épaisse fumée, la majorité heureusement dirigée vers l'extérieur.
    Puis il passa derrière les meubles pour récupérer son bouclier.
    C'est à ce moment là qu'un énorme poing de force magique de deux fois la taille d'un bœuf pénétra à l'horizontale dans la pièce, en défonçant la porte, les meubles, et Sarill avec. Ce dernier se retrouva dans le fond de la pièce, coincé entre le mur et ce qui restait du bureau et de la bibliothèque, et sonné par l'impact.

    A l'endroit ou se trouvait auparavant la porte il restait un trou presque rond, les murs n'ayant pas résisté à la puissance du coup. Et à présent les assaillants rentraient en masse, en poussant des grognement caverneux et sans vie : des zombies. Il était lents, mais nombreux et déterminés.
    Traduction d'Afaaq terminée. Reste à faire : relecture.

  11. #191
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 592
    Le pouvoir d’abstraction d’Anselme forçait le respect. Alors que le chaos emplissait les lieux, lui était tout entier absorbé par son élixir. Plus il progressait, plus des volutes magiques se mettaient à entourer la fiole dont le contenu, bientôt, se mit à bouillir.
    « Terminé... » murmura-t-il, ce que personne ne put entendre puisque ce fut à cet instant que la porte sauta sous l’effet un sort.
    Le gnome porta l’élixir à ses lèvres et en but d’un trait le contenue. Il fut aussitôt plié en deux par une douleur au ventre avant que des éclairs violacés se mettent à courir sur son corps. La lueur augmenta, envahit toute la pièce. Il cria et son hurlement, peu à peu, se transforma. Il devint plus grave, plus humain. Il fut repris par d’irréels échos. Puis il se tut et la lueur, les éclairs, tout s’estompa. Anselme s’était relevé. Il n’avait plus rien d’un affreux gnome. Non, il était grand, il était redevenu un humain de belle taille et à la beauté froide. Pâle, les cheveux longs et noirs, les yeux gris acier, il était nu, ses loques n’ayant pas résisté à la transformation. Il parût ne pas le remarquer. Un sourire cruel orna ses traits délicats. Il récupéra le grimoire à ses pieds. L’objet était magique, il pouvait canaliser ses pouvoirs. Ensuite, il tendit la mains vers les zombis, prononça un mot et il y eut dans l’air comme une ondulation. Il tentait non pas de détruire les morts-vivants mais d’en prendre le contrôle, opposant de ce fait sa volonté à celle de leur créateur. Et Anselme avait une sacré volonté, de celle capable de massacrer sans siller.
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  12. #192
    Date d'inscription
    August 2010
    Localisation
    Dans le 9-3 mais je suis un Lorrain pur jus ! ;)
    Messages 
    307
    Olrik se trouvait sur le côté au moment de l'impact mais le souffle de l'explosion le projeta légèrement en arrière. L'arrivée des zombies causa à Olrik quelques sueurs et l'absence d'échappatoire n'arrangeait rien : il allait falloir combattre tout en se rappelant parfaitement où se trouvait sa potion d'invisibilité.

    D'instinct Olrik décréta qu'il fallait frapper la tête ou la nuque : il n'avait jamais affronter ce genre de choses mais à voir les lambeaux de chairs qui pendaient il se doutait que des blessures "classiques" ne seraient pas utile et il gardait le souvenir des araignées mort-vivantes qui n'avaient cessé le combat qu'après des coups dans la tête ou les yeux.

    Autre avantage indéniable : les zombies étaient assez lents. Optimiste et re-boosté par ces "bonnes nouvelles", Olrik s'approcha des morts-vivants, épée courte main droite et sa dague main gauche pour commencer sa sinistre besogne...il repéra les deux plus proches et tenta un premier coup rapide pointe en avant droit vers la face de l'horreur non-morte.

  13. #193
    Date d'inscription
    December 2007
    Localisation
    GAP, Hautes alpes
    Messages 
    2 033
    Au dehors, les deux compagnons encore conscients entendirent une voix nasillarde s'exclamer "Qui ose ?" alors qu'environ deux tiers des zombies se mirent à frapper et mordre leur semblables, contrôlés à présent par Anselme.
    Par delà la porte défoncée, Olrik et Anselme purent ensuite entendre clairement la voie incanter un sort. L'incantation était longue, mais maitrisée et rapide. Anselme qui connaissait les arts noir put reconnaitre l'incantation d'un sort de mort. Il avait peu de temps pour réagir s'il voulait sauver les deux autres.
    Traduction d'Afaaq terminée. Reste à faire : relecture.

  14. #194
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 592
    Anselme était donc parvenu à ses fins. Cela voulait dire qu’il surpassait le sorcier qui se trouvait dans le couloir. Dès lors, il devrait également être en mesure de bloquer son sort. Il tendit la mains, paume devant lui, doigts écartés, comme pour stopper quelque chose, puis lâcha un unique mot. Les contre-sorts devaient pouvoir être lancés en une fraction de seconde, sans quoi ils seraient inutiles. Si cette nouvelle manœuvre était un succès, alors il passerait à l’offensive et ordonnerait aux zombis de tuer leur ancien maître.
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  15. #195
    Date d'inscription
    December 2007
    Localisation
    GAP, Hautes alpes
    Messages 
    2 033
    La seule réponse qu'Anselme reçu après son contresort fut l’arrêt de l'incantation adverse. Suivi du commencement d'une autre, mais celle-ci Anselme ne la reconnaissait pas. L'incantateur maitrisait parfaitement sa diction et sa voix aiguë ne présentait aucun trouble. Le duel des sorts était engagé, et qui que fut le magicien adverse, il avait l’avantage de pouvoir cibler à travers ce qui restait de la porte l'intérieur de la pièce. Les zombies se bagarraient à présent entre eux et s’écharpaient de concert, sauf un qu'Olrik affrontait et qui cherchait à lui attraper la tête, et un autre tombé et à qui il ne restait qu'un bras et sa tête intact, bras avec lequel il compliquait la vie l'Olrik et tentant de lui attraper une jambe. Tout le brouhaha produit par ce combat sans âmes ne suffisait pas à réveiller Sarill, le coup qu'il avait plus l'ayant assommé pour de bon
    Traduction d'Afaaq terminée. Reste à faire : relecture.

  16. #196
    Date d'inscription
    August 2010
    Localisation
    Dans le 9-3 mais je suis un Lorrain pur jus ! ;)
    Messages 
    307
    Aux prises avec deux zombies, Olrik tenta de se débarasser du premier zombie en face de lui afin de pouvoir reculer : de sa main gauche il tenta de repousser avec sa dague l'attaque du mort-vivant.

    Comme son bras s'élançait en direction du cadavre ambulant, Olrik commençait à comprendre ce qui se passait : les zombies qui s'entretuaient et Anselme qui marmonnait des formules comme en réponse à la voix inconnue...il y avait un autre mage dans les parages ! Sarill, hors de combat, l'assassin devait se débrouiller seul et tâcher de trouver un moyen de mettre cet autre mage hors d'état de nuire. Mais pour ça, il fallait l'atteindre !

  17. #197
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 592
    Cet adversaire sorcier commençait à l’agacer. Et quand quelque chose l’agaçait, il le détruisait. De toute façon, la meilleur défense, c’était l’attaque. Il pointa son doigts vers la porte, prononça une formule ô combien classique, mais tellement efficace, puis une boule de feu fusa. Elle explosa dans un vacarme assourdissant juste à l’entrée du couloir, après avoir heurté le mur. Les flammes noyèrent plusieurs mètres cube d’espace. Le sorcier adverse devait être dans la zone d’effet, ainsi que tous les zombis et peut-être même Olrik, encore que ce dernier avait une chance de reculer à temps s’il avait des réflexes dignes de ce nom.
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  18. #198
    Date d'inscription
    December 2007
    Localisation
    GAP, Hautes alpes
    Messages 
    2 033
    La boule de feu lancée par Anselme eu pour effet de tuer tous les zombis en même temps, tout en brulant profondément Olrik, qui n'avait pas pu l’éviter totalement. Comme la douleur le prenait et que les zombis tombaient autour de lui, il put entrevoir le mage adverse. L'homme du portrait, de petite taille, avec la différence d'avoir la peau couleur pierre, entouré d'une aura rougeâtre et d'un globe magique bleuâtre. Il ne semblait pas avoir été dérangé par la boule de feu. L'instant d'après, il finissait son incantation.

    A ce moment, Olrik senti les dernières forces vitales qui lui restait le quitter, en même temps que sa conscience. La seconde d'après, il senti furtivement la volonté du petit magicien s’insuffler dans la sienne et prendre le contrôle de son corps à présent mort. Ce fut la dernière sensation qu'il pu avoir de sa vie d'aventurier.

    Une seconde plus tard, Sarill aussi se relevait. Péniblement, mais sans douleur. Ses yeux étaient vitreux, et sa première action fut de se tourner vers Anselme pour l'agresser. Lui aussi n’était plus rien d'autre qu'une marionnette morte-vivante sous les ordres de l'autre sorcier.
    Traduction d'Afaaq terminée. Reste à faire : relecture.

  19. #199
    Date d'inscription
    July 2008
    Localisation
    Là où mènent les étoiles
    Messages 
    3 592
    Devant cette scène atroce, Anselme eut un simple haussement d’épaule.
    « Fichtre, j’ai encore perdu mon groupe. »
    Et il éclata de rire. Il n’avait plus besoin de personne. Ho, certes, il aurait préférer tuer lui-même Sarill et Olrik, pour le plaisir, mais tant pis. Il se contenterait du magicien. Un magicien qui commençait à lui taper sur le système. Il claqua des doigts et disparût dans un nuage de fumée pour réapparaître la seconde d’après dans le dos dudit magicien.
    « Vous m’avez privé d’une distraction, vermine. Je n’apprécie guère. »
    Sa formule suivante le changea en monstre de griffes et de crocs, sorte de loup vaguement humain à la carrure d’ogre. Lorsqu’il parla de nouveau, ce fut d’une voix infernale.
    « Je vais déguster ton foi avec des fèves au beurre et un excellent chianti ! »
    Et il lui sauta dessus.

    HRP : à toi de voir, Deratiseur, s’il est nécessaire pour vous de vous recréer des PJ.
    Dirigeant de Melandis
    Personnage Rp principal : Silmandel Songevent – Biographie – Couleur RP : #DDDD00
    Personnage éphémère : Mixtli

  20. #200
    Date d'inscription
    December 2007
    Localisation
    GAP, Hautes alpes
    Messages 
    2 033
    Les premiers coups d'Anselme furent sans effet sur le magicien, qui psalmodiait déjà d'autres syllabes obscures. Les zombis d'Olrik et Sarill pointaient leur nez à la porte, Avançant lentement vers leur nouveau maitre.
    Au 9eme coup d'Anselme, ses griffes déchirèrent un gros lambeau de la robe du mage, et sa chair avec. Cela eu pour effet d'interrompre son incantation et de recouvrir le sol de son sang chaud.
    Il tripota alors une de ses boucle d'oreilles, et l'instant d'après il disparaissait dans une bouffée de particules argentée. Une voix résonna alors, grave et caverneuse, sortie de nulle part comme résultant d'un écho lointain, qui disait "
    Tu es doué, mais pas assez pour vaincre Salachminakrit". Viens donc me trouver, magicien".
    Traduction d'Afaaq terminée. Reste à faire : relecture.

Page 7 sur 7 PremièrePremière ... 567

Discussions similaires

  1. [One Shot] Donjon du Dragon : commentez l'aventure !
    Par Manfred dans le forum Les mondes parallèles
    Réponses: 159
    Dernier message: 15/03/2017, 23h06
  2. [Donjon du Dragon] Fiches de personnage
    Par Manfred dans le forum Les mondes parallèles
    Réponses: 9
    Dernier message: 02/10/2016, 22h34
  3. Le Donjon De Naheulbeuk
    Par Egrevyn dans le forum Les Archives du Comptoir
    Réponses: 302
    Dernier message: 09/09/2009, 14h01
  4. [BG2][TECH] Dans le donjon Kuo-toa...
    Par Eomer dans le forum La Taverne d'Amkethran (Baldur's Gate 2)
    Réponses: 18
    Dernier message: 25/01/2009, 00h21
  5. [BD] Donjon
    Par Dreiyan dans le forum La Grotte aux BDs
    Réponses: 4
    Dernier message: 08/03/2007, 22h25

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250