Page 1 sur 18 12311 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 521

Discussion: [Lieu] Mine pénitentiaire de Gargouille

  1. #1
    Avatar de Galathée
    Galathée est déconnecté Impératrice d'Erhedun
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages
    33 217

    [Lieu] Mine pénitentiaire de Gargouille

    Quête : Les Squelettes du Placard, Chapitre 3. La punition

    D'ici...


    Lorsqu’il s’éveilla, il faisait sombre et froid. Il était étendu sur un sol de pierre brute, les mains libres, la bouche libre, les chevilles… quelque chose de glacé et de pesant était lié à sa cheville gauche. Une chaîne. Il se trouvait dans une petite pièce obscure, sans fenêtre, même son regard elfique avait du mal à en distinguer grand chose. La porte était à droite, hors de portée. La chaîne courait sur le sol, passait sous un anneau, puis rejoignait une autre cheville, un autre homme, étendu de tout son long, face contre terre. Un homme qui tremblait de tout son corps.
    De temps en temps, le bruit d’une goutte d’eau qui tombe sur la pierre claquait, sonore, quelque part sur leur gauche.
    Dernière modification par Galathée ; 22/01/2009 à 21h53.
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, full en ce moment

  2. #2
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    34 572

    Quête : Les squelettes du placard, Chapitre 3

    Une geôle pour une autre. Des murs de pierre au lieu de parois de bois. Une chaîne à la cheville à la place d'une infinité de liens.
    Rien n'avait changé, au fond. Mais au moins, désormais, il pouvait s'étendre, étirer ses muscles ankylosés. Peut-être aurait-il moins de difficultés à trouver le sommeil, à sombrer...
    Où était-il ? A Ithilion ? Ailleurs ? Il s'en moquait. L'ici, le maintenant, ça ne comptait plus. Seuls importaient le passé, les souvenirs. La conviction que, quelque part, Victor et Galathée étaient vivants. Libres.
    Il n'était pas seul, constata-t-il. Mais, après un bref instant de surprise, une hésitation fugace, il se détourna, fixant les ténèbres qui masquaient le plafond. Pourquoi lui parler ? Il se fichait de tout. Ne voulait rien savoir. Même du destin qu'on lui réservait. Il le verrait bien assez tôt.
    Mieux valait essayer de dormir. Même s'il fallait courir après le sommeil des heures durant.Au moins, cela s'occuperait.
    Et le silence était propice aux rêveries. ce clapotis de l'eau... Pour un peu, s'il fermait les yeux, il aurait pu se croire de retour dans les cavernes qu'ils avaient exploré tous les trois, au printemps, alors qu'il n'avait pas encore décidé de vivre...
    S'il ne l'avait pas décidé, rien de tout cela ne serait arrivé. Et tant Galathée que Victor vivraient heureux, loin des manigances du sieur Kanter...
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  3. #3
    Avatar de Galathée
    Galathée est déconnecté Impératrice d'Erhedun
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages
    33 217

    Quête : Les squelettes du placard, Chapitre 3.

    Le silence de la nuit n’était entrecoupé que par les gémissements de l’autre homme, recroquevillé sur le sol, qui bougeait de temps en temps, tirant immanquablement sur la chaîne trop courte qui les reliait. Taliesin parvint à errer entre la veille et le sommeil, sans jamais réellement sombrer, sans jamais vraiment quitter les songes dorés qu’il caressait dans sa mémoire.
    Puis le jour vint, agressif et lumineux, et la porte s’ouvrit sur un matin grisâtre aux nuages chargés. Où qu’ils soient, c’était toujours l’hiver.

    « Allez, debout les feignants ! » s’exclama une voix pleine d’énergie. « On bouge ses puces et ses fesses ! »
    « Vont pas aller bien loin comme ça, j’crois. »
    Les deux nouveaux venus n’étaient pas parfaitement humains. Ils avaient les épaules plus larges, le teint tirant sur le vert et des traits grossiers sous leurs cheveux noirs clairsemés. L’un des deux décocha un sourire aux dents étrangement acérées à Taliesin : c’étaient des demi-orques. Ils portaient des vêtements de cuir sombre, salis, mais pratiquement identiques, comme une sorte d’uniforme défraîchi.
    « Oh, l’chef va être super content. » fit le premier en s’agenouillant sur l’anneau qui rivait la chaîne au sol, et en le déverrouillant. « Il va les adorer, ces deux-ci. Ils ont trop le physique de l’emploi. »
    « Allez les mecs, on se magne ! » fit encore le second.
    Lorsque le premier se releva, Taliesin put enfin apercevoir son compagnon de chaîne. Celui-ci ne le put pas, et pour cause : à la place des yeux, il avait un bandeau sinistrement rougi, un morceau d’étoffe autrefois blanche, qu’on lui avait noué autour de la tête. Mais le barde le reconnut sans difficulté pour autant : c’était Lars, son ancien serviteur luménien.
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, full en ce moment

  4. #4
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    34 572

    Quête : Les squelettes du placard, Chapitre 3

    Si Taliesin avait considéré avec indifférence ses nouveaux geôliers, s'interrogeant à peine sur la nature du "boulot" auquel on comptait l'astreindre, il en alla différemment avec son compagnon de cellule. Il l'observa d'abord, incrédule, puis, lorsqu'il n'y eut plus de doute, une vague d'énergie balaya son apathie. Il manqua lui sauter à la gorge, l'étrangler séance tenante...
    Mais cela ne dura qu'un instant. Déjà, il retombait, amorphe.
    A quoi bon le tuer ? Les demi-orques ne le laisseraient pas faire. Et puis... Il s'agissait encore de l'un des tours du sieur Kanter qui, il devait l'admettre, ne manquait pas d'idées, de raffinement sadique pour mener à bien sa vengeance. Il avait fait d'une pierre deux coups, s'était débarrassé d'un témoin gênant et avait trouvé le moyen de le torturer encore, lui. Sans doute espérait-il qu'il assassine Lars, qu'il essaie, du moins, dans les ténèbres de leur prison où en quelque autre endroit.
    Il serait déçu.
    Quoi qu'il put en penser, en dire, Taliesin n'était plus le Monstre, n'était plus cet être violent, pervers, animé par une haine sans bornes. Non, il ne tuerait pas Lars, il n'entrerait pas dans le jeu. Plus maintenant qu'on n'avait sur lui aucun moyen de pression, qu'on avait ôté de son existence Galathée et Victor. On n'avait pu lui en ôter le souvenir, pourtant. Il le gardait, vivace, et en son nom, au nom de ce qu'ils lui avaient apporté, de leur amour, du goût de la vie qu'ils lui avaient redonné, il ne retomberait pas dans la haine, dans le sang. Il ne redeviendrait pas la bête qu'il avait été.
    De plus, il ne pouvait s'empêcher d'éprouver un semblant de compassion pour le malheureux. Ce qu'il l'avait poussé à faire, autrefois, n'avait pas de nom. Quant à sa "trahison"... Il ne savait rien des belles paroles dont avait pu user, subtil, leur ravisseur. Rien de ce qu'il lui avait promis. Probablement Lars avait-il pensé pouvoir se racheter, pouvoir trouver le salut en le dénonçant.
    Il le comprenait. Comme il pouvait comprendre sa terreur, à présent qu'il avait compris la duperie dont il avait été victime...
    Une autre pensée, diffuse, se fit également jour en lui. L'homme savait peut-être ce qu'il était advenu des siens. L'elfe n'était pas certain de vouloir le découvrir : la réalité était peut-être autrement plus sordide que les illusions auxquelles il se cramponnait de toutes ses forces... Peut-être les balaierait-elle d'un seul coup.
    Mais qu'est-ce que cela changerait, au fond ? Si Galathée et Victor étaient morts... Et bien, cela ne ferait que le confirmer dans son idée d'en finir. Et nul doute qu'il trouverait un moyen...
    Oui, il lui demanderait, si on lui en laissait l'occasion.
    Mais, pour l'heure, on allait le traîner devant ce chef... Il ne ferait pas d'esclandre, jouerait les soumis. C'était le meilleur moyen d'éviter que les choses n'empirent. D'apaiser, qui sait, leur vigilance.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  5. #5
    Avatar de Galathée
    Galathée est déconnecté Impératrice d'Erhedun
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages
    33 217

    Quête : Les squelettes du placard, Chapitre 3.

    Les demi-orques leur tendirent une couverture à chacun. Comme Lars était aveugle et Taliesin amorphe, ils les placèrent d’autorité sur leurs épaules, avant de les guider vers l’extérieur. Ils débouchèrent hors de la petite cahute, dans un camp sous la neige. Quelques baraquements en bois s’échelonnaient de part et d’autre d’un chemin central, déjà boueux, signe que malgré l’heure précoce on l’avait déjà arpenté, et en nombre. Malgré la neige, tout semblait gris, comme couvert d’une couche de poussière noire. En réalité, Taliesin réalisa que c’était effectivement le cas : le sol, les toits, tout était piqueté de suie. Il le sentit à l’air aussi, qui bien que glacé, était vicié. Lars titubait derrière lui, tremblant sous sa couverture, et un des orques le soutenait de sa large poigne. Ils avaient un mètre, pas plus, de chaîne pour les séparer. Il régnait un silence étrange dans le campement, comme s’il était abandonné. L’elfe nota qu’il était clôturé à son pourtour par un haute palissade de bois enfoncée sur un remblais. Plusieurs tours de guet jalonnaient le périmètre mais il était difficile de savoir si elles étaient occupées. Des collines les environnaient, et plus loin, les montagnes, immenses, superbes en cette saison.
    Ils cheminèrent tant bien que mal jusqu’à un baraquement surélevé, lequel jouxtait plusieurs hangars entrouverts. Ces derniers semblaient emplis de grands tas de cailloux noirs, et devant l’un d’entre eux, quatre hommes chargeaient un chariot. C’était du charbon.
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, full en ce moment

  6. #6
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    34 572

    Quête : Les squelettes du placard, Chapitre 3

    Taliesin ne put réprimer un sourire amer.
    L'endroit avait tout l'air d'un camp d'esclaves. Il n'aurait pas imaginé qu'il en existât sur Hélonna, mais pourtant, il en avait la preuve devant les yeux; Là encore, il pouvait déceler sans mal la marque de la malice de Gabriel Kanter. Réduire à la servitude celui qu'on avait appelé le prophète gris, qui avait, même malgré lui, déclenché une vaste révolte des esclave mélandiens, la chose ne manquait pas de piquant.
    Mais il y avait plus : se procurer semblable main d'oeuvre coûtait très cher, surtout sur une île où la pratique était interdite. Alors, on devait veiller à en prendre soin, à la maintenir coûte que coûte en vie.
    Bien pensé, messire Kanter, songea-t-il. Vous avez veillé à fermer toutes les portes de sortie...
    Mais il y avait toujours des moyens... Il n'avait peut-être pas dit son dernier mot.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  7. #7
    Avatar de Galathée
    Galathée est déconnecté Impératrice d'Erhedun
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages
    33 217

    Quête : Les squelettes du placard, Chapitre 3.

    Les demi-orques invitèrent leurs prisonniers à monter les escaliers du baraquement sur pilotis, puis ouvrirent la porte et tapèrent leurs pieds sur le sol pour en dégager la neige. Il faisait bon à l’intérieur du bâtiment, ils débarrassèrent Taliesin et Lars de leur couverture, puis les entraînèrent dans un dédale de couloirs étroits. Ils entrèrent finalement dans un vaste bureau, derrière lequel se trouvait un humain grisonnant, pâle comme la mort, qui écrivait. Il leva à peine les yeux de son document lorsqu’ils arrivèrent, puis redressa brusquement la tête et se leva d’un bond.
    « C’est une blague ?! » s’exclama-t-il, son visage blafard prenant une teinte cramoisie en moins d’une seconde.
    Les demi-orques gloussèrent.

    « Non, chef. J’en ai bien peur. »
    Il contourna son bureau et vint se planter devant les prisonniers, une grimace sur les traits.
    « Mais ils sont… complètement… freluquets ! Et celui-là n'a même pas... même plus... Aaah ! »
    Il se retourna vers sa table, farfouilla dans la montagne de parchemins qui y traînaient, puis saisit une feuille qu’il compulsa rapidement.
    « Taliesin. »
    Il releva les yeux vers l’elfe.
    « C’est vous ça. »
    Il eut une grimace en parachevant sa lecture.
    « Et Lars. Hum. »
    Il les regarda sévèrement.
    « Messieurs, si vous êtes ici, c'est qu’en vertu des lois ithilionnes, au regard de Tyr, vous vous êtes rendus coupables de crimes qui exigent une réparation de longue durée, difficile, douloureuse. Cela signifie aussi que vous avez été condamnés aux travaux forcés dans la Mine de Gargouille, à perpétuité. »
    Il s’interrompit alors que Lars éclatait en sanglots.
    « Vous serez affectés à une équipe… Garluk, tu verras ça avec Sonia. »
    « Oui chef. »
    « Si vous respectez les consignes de sécurité et les ordres, vous tiendrez un certain temps. Ce n’est pas un camp de vacances, mais au moins, vous aurez ici la possibilité de vous racheter de vos fautes, lesquelles sont édifiantes, en servant la communauté que vous avez trahie. »
    Il reposa son document.
    « Des questions ? »
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, full en ce moment

  8. #8
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    34 572

    Quête : Les squelettes du placard, Chapitre 3

    A nouveau, Taliesin ne put contenir un sourire mi ironique, mi amusé.
    Il ne s'était certainement pas attendu à ça. Kanter avait poussé le vice jusqu'à donner à sa vengeance les apparences de la légalité. Peut-être même était-il persuadé de la justesse de son acte. Et tant pis si celui-ci était en totale opposition avec les lois luméniennes. Il avait trouvé une justice qui lui convenait et, à l'heure qu'il était, sans doute vaquait-il à ses occupations avec le sentiment du devoir accompli.
    Foutaises que tout cela ! Sa dette, Taliesin l'avait payée en allant au secours d'Albérich.. Bien sûr, les autorités luméniennes n'avaient pas songé, en l'engageant, aux atrocités qu'il avait commises alors qu'il était le Monstre. Ils n'avaient aucune certitude à ce sujet. N'en savaient peut-être rien. Mais le barde avait envisagé les choses sous cet angle, lui, sa prime révolte passée. Il avait contribué à aider la seule communauté qu'il estimait avoir trahie. A savoir Luménis.
    Un profond sentiment de révolte monta en lui. Pour qui se prenaient ces gens ? Il avait commis ses crimes sous le coup de la folie, après des mois d'incarcération, de souffrance, après avoir été laissé pour mort. Et n'avait cessé d'en être hanté depuis. S'il avait épargné le juge Kanter, aurait-on traité celui-ci comme on le faisait pour lui, à présent ? L'aurait-on puni pour avoir rétabli l'esclavage à Luménis, martyrisé Rhéa, soutenu un tyran sanguinaire ? Non, bien sûr. Ces gens là l'auraient laissé courir. Pas comme lui...
    Et un dieu l'avait absout...
    Non, il ne croyait rien devoir. Plus maintennt. Il paierait ses crimes jusqu'à la fin de ses jours, mais pas par son travail de forçat. Par le poids qu'ils exerçaient, terrible, sur sa conscience.
    Il ne leur devait rien.
    Mais il était inutile de le cracher à la face de cet esclavagiste. Inutile de protester.
    Il ferait l'obéissant, le docile. Et il s'éclipserait dès que s'en présenterait l'occasion.
    A perpuétité ? Mon oeil !
    Même s'il ne trouvait pas le moyen de se tuer, il ne tiendrait pas un mois, dans une mine.
    Tant mieux.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  9. #9
    Avatar de Galathée
    Galathée est déconnecté Impératrice d'Erhedun
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages
    33 217

    Quête : Les squelettes du placard, Chapitre 3.


    Le chef de mine hocha la tête face à leur silence, puis les congédia. Les deux demi-orques les escortèrent ensuite jusqu’à une pièce voisine, où une jeune femme accorte leur sourit de derrière une petite table, avant d’étouffer une quinte de toux dans son poing. Le dénommé Garluk lui exposa leurs doléances et elle fouina dans ses parchemins, songeuse.

    « Tu peux les mettres chez Melyss. »
    « Chez Melyss, tu plaisantes ? »
    « Il a perdu deux hommes la semaine dernière. »
    « Ils tiendront deux heures chez Melyss. »
    Elle releva les yeux sur les prisonniers et fit la grimace.
    « Si je déplace Max et Ellan, alors on peut les mettre chez Caron. »
    « Max va apprécier. »
    « Max le mérite. »
    « Caron, ça me semble bien. Ils sont où ? »
    Elle se leva et compulsa un tableau couvert de symboles obscurs.
    « Ils dégagent. »
    « Ça marche. En avant, les gars. »

    Ils quittèrent le bâtiment non sans reprendre les couvertures au passage, et les demi-orques les escortèrent dans les travées enneigées du camp, jusqu’à un petit entrepôt qui servait manifestement de réserve. Un homme les accueillit, taciturne, prit quelques mesures des deux hommes, puis revint avec des vêtements, une gamelle et une tasse pour chacun, un manteau ciré, et une série de linges blancs « pour la poussière d’en bas ».
    Ils repartirent ensuite vers l’un des baraquements, dont Garluk ouvrit le cadenas et la porte, avant d’allumer une lampe à huile dont l’odeur se mêla à l’air poussiéreux. C’était une sorte de dortoir sinistre, d’une quinzaine de lits superposés. L’un des deux gardiens en fit le tour jusqu’à en trouver une paire vide, et invita les prisonniers à s’approcher. Il leur expliqua comment ils devraient se coucher pour que la chaîne qui les reliait se trouve le long d’un des montant du lit, et puisse être cadenassée en deux endroits pour la nuit. Il leur montra aussi les vêtements qu’on leur avait remis, leur indiquant la manière dont se fermait la jambe gauche des chausses, tout le long de la jambe jusqu’au pied, justement pour accommoder cette même chaîne. Ensuite, il leur enjoignit de se changer et s’écarta de quelques mètres, laissant les deux hommes dans l’espace réduit qui séparait leur lit du voisin. Lars avait l’air terrifié, il ne savait même pas où se trouvait la pile d’équipement qu’on lui avait remise.
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, full en ce moment

  10. #10
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    34 572

    Quête : Les squelettes du placard, Chapitre 3

    Il allait devoir enfiler cet uniforme...
    Les frusques qu'il portaient étaient dans un état lamentable, mais c'étaient les derniers vestiges de son ancienne vie, et, malgré tout, il s'y raccrochait, désespérément, comme il se raccrochait à ses illusions.
    Il allait devoir s'en dépouiller, cependant. Laisser aller. Comme il avait laissé aller le reste. Boire le calice jusqu'à la lie...
    Et, dans l'immédiat, il allait devoir coopérer avec Lars. A nouveau, il eut un brusque élan de compassion pour lui. S'il avait encore des dettes à payer, il en avait certainement une envers lui. Une énorme. C'était de sa faute si le malheureux était là, aveugle, condamné à être un forçat. S'il n'avait pas croisé son chemin, il serait libre, à l'heure actuelle. Heureux, peut-être.
    Il devait parler. Pas pour dire ce qu'il ressentait - pas encore. Mais pour qu'au moins ils se soumettent aux ordres de leur geôliers.

    -Ecoutez..., finit-il par dire.
    Il reconnut à peine sa voix. Rauque, enrouée, elle était méconnaissable. Et eut-elle été semblable à autrefois qu'il aurait peiné à s'en rendre compte : il n'avait plus parlé depuis des jours... Des semaines. Sans doute, surtout, était-elle rien moins que rassurante pour l'homme. Il devait continuer, pourtant.
    Alors, il se racla la gorge. Reprit :
    -Ecoutez... Je sais que la situation n'est pas facile et que je suis certainement la personne au monde avec laquelle vous avez le moins envie de vous trouver. Mais il semble que nous n'ayons pas le choix. Je... J'imagine que ma parole n'a pas beaucoup de poids pour vous, mais... Tant pis. Je vous jure quand même que je ne suis plus celui que vous avez connu. Que vous n'avez rien à craindre de moi. Que je ne vous ferai rien. C'est ma faute si vous êtes dans cette situation,mon entière responsabilité, et si je puis... vous faciliter les choses, même un tout petit peu, je le ferai.
    Il prit l'une des deux tenues qu'on leur avait remises et la tendit à Lars, le frôlant légèrement, avec les vêtements, pour qu'il en prenne conscience.
    -Tenez. Nous devons nous changer rapidement, je le crains. Nos ôtes ne seront sans doute pas très patients avec des lambins...
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  11. #11
    Avatar de Galathée
    Galathée est déconnecté Impératrice d'Erhedun
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages
    33 217

    Quête : Les squelettes du placard, Chapitre 3.

    La voix du barde, même assourdie pas un silence forcé de plusieurs jours, paralysa son compagnon d’infortune. Il se mit à trembler comme une feuille mais ne prononça pas un mot, le visage levé vers Taliesin alors qu’il parlait. Il avait l’air d’un lapin fasciné par le feu, terrorisé mais incapable de s’arracher à sa contemplation. Il reprit ses esprits lorsque Taliesin lui tendit ses nouveaux vêtements. A voir ses gestes, sa cécité devait être récente, mais il fit bonne figure, empressé mais sans se plaindre. Il se montra néanmoins beaucoup plus lent que l’elfe. Lorsqu’il en eut terminé, il finit par se lever.
    « Je suis désolé, maître… Je ne voulais pas vous trahir… » murmura-t-il finalement d’une voix étouffée par l’angoisse.
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, full en ce moment

  12. #12
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    34 572

    Quête : Les squelettes du placard, Chapitre 3

    Taliesin grimaça.
    Il aurait dû haïr cet homme pour ce qu'il avait fait, pour l'avoir privé de sa liberté, privé es siens, fait basculer une existence qui s'annonçait heureuse dans une horreur sans espoir. Pourtant, il n'éprouvait pas la moindre once de haine. Ce qu'il ressentait, c'était juste une profonde culpabilité une intense compassion. Tout ce qui s'était produit était de sa faute, après tout. Il ne pouvait s'en prendre qu'à lui.

    -Il n'y a plus de maître, Lars, souffla-t-il. Le Monstre n'est plus. Il y a juste moi... Mais n'éprouvez aucun remord pour ce que vous avez fait. C'était... juste, quelque part. Ce que je vous ai forcé à commettre est inqualifiable, se situe au-delà de toute compréhension. Vous avez eu raison de me dénoncer. Vous avez le droit de me haïr, Lars. Le droit de me juger coupable de tout ce qui s'est produit. Ce n'est là que la pure vérité : je suis le seul responsable de votre situation. Alors, non, ne soyez pas désolé. Vous n'avez pas à l'être.
    Il soupira.
    Pas la moindre once de haine, non. Il était presque redevenu le Taliesin d'autrefois. Grâce à Galathée, grâce à Victor. Ils avaient réussi ce qu'il avait pensé impossible. Le constat était à la fois merveilleux... et terrible. Car, au final, cela n'avait servi à rien, puisqu'il mourrait ici, dans ces mines. Puisqu'eux suivaient une voie dont il ne savait rien. Qu'il pouvait juste espérer heureuse.
    S'ils n'étaient pas déjà morts.
    Il secoua la tête, soupira à nouveau.
    Si on ne l'avait pas exécuté, il n'y avait pas de raison qu'on s'en soit pris à eux. Kanter avait agi selon un semblant de justice. Il ne pouvait, dès lors, pas juger la jeune femme et l'enfant responsable de ses crimes. Ils ne pouvaient qu'être vivants. Et libres.

    -Est-ce que... Est-ce que vous me permettez de vous prendre le bras pour vous guider ? reprit-il, presque timide.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  13. #13
    Avatar de Galathée
    Galathée est déconnecté Impératrice d'Erhedun
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages
    33 217

    Quête : Les squelettes du placard, Chapitre 3.

    « Bon, les gars, c’est fini votre parlote, là ? » s’exclama alors l’un des demi-orques en revenant vers eux.
    Il les débarrassa de leurs vêtements civils, qu’il roula en boule sans cérémonie et glissa sous son bras, puis prit Taliesin par le bras et l’entraîna vers la sortie. Lars se raccrocha in extremis à l’elfe, et ce dernier sentit à nouveau la profonde terreur du jeune homme aveugle qui l’accompagnait.

    « J’espère qu’il va te lâcher, parce que pour casser d’la caillasse, ça va pas être joli » souffla le demi-orque au barde.
    Une fois revêtus de leurs lourds manteaux, ils purent regagner les travées boueuses du camp de mineurs. C’étaient des pelisses cirées, fourrées, étonnamment chaudes, et probablement parfaitement inutile dans les galeries charbonnières. Mais ce n’était pas leur destination : ils gagnèrent l’allée centrale du camp, puis se dirigèrent vers les grandes portes en bois qui s’ouvraient sur les collines avoisinantes. Là, une dizaine d’hommes s’affairaient à dégager la neige et aplanir la route à l’aide de grandes pelles, sous le regard presque blasé d’une demi-douzaine de gardes. Ceux-ci étaient reconnaissables à leurs semblants d’uniformes noircis, identiques à ce que portaient les deux cerbères qui flanquaient Taliesin et Lars. L’elfe nota que tous les forçats étaient enchaînés par deux. Ils levèrent à peine les yeux lorsque les nouveaux venus approchèrent. Les demi-orques discutèrent un instant avec leurs collègues puis ils firent appeler un duo de prisonniers, emmitouflés dans leurs manteaux.
    Garluk se tourna vers Taliesin et Lars.

    « Bon, on vous laisse, les gars. Bon amusement. »
    Puis, sans attendre, ils s’éloignèrent avec le couple qui venait d’être relevé, tandis que l’elfe et son compagnon étaient pris en charge par des nouveaux geôliers. Il n’y eut pas réellement de présentations ni de consignes : on leur fourra à chacun une pelle entre les mains et on leur désigna un coin de route à dégager. Pour le reste, ils étaient priés de prendre exemple sur leurs collègues.
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, full en ce moment

  14. #14
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    34 572

    Quête : Les squelettes du placard, Chapitre 3

    Taliesin fut pris de l'envie insidieuse de bondir sur l'un des gardes et de l'assommer à coups de pelle. Pas pour s'enfuir, ç'aurait été illusoire d'imaginer pouvoir s'en tirer. Et à quoi bon, de surcroît ? Le monde n'avait plus rien à lui offrir. Non, il voulait juste qu'on soit contraint de l'abattre et que tout ça prenne fin.
    Mais il n'en fit rien, évidemment. Avec Lars enchaîné à lui, il n'aurait pas eu une liberté de mouvement suffisante pour être dangereux, et on se serait contenté de le désarmer avant de lui infilger des sanctions dont il pouvait subodorer qu'elles seraient douloureuses. Au mieux, on l'enverrait au fond de la mine, comme on venait sans doute de faire avec les deux hommes qu'ils avaient remplacé.
    Mieux valait, dès lors, obéir aux ordres et guetter l'instant propice, la voie la plus sûre vers une évasion définitive. Et, auparavant, demander à Lars ce qu'il en était des siens. Ne serait-ce que pour achever de se convaincre d'en terminer.
    Résigné, la mort dans l'âme, il entreprit donc ses premiers gestes de forçat. Le travail n'était pas compliqué à saisir, mais il dut prendre du temps pour l'expliquer à son compagnon de chaîne, pour lui montrer les gestes, l'endroit où il pouvait jeter la neige, celui où il pouvait tasser la route... Lui-même, enfin, ne ménagea pas ses efforts : se démener jusqu'à l'épuisement, s'abandonner à la douleur de ses membres trop longtemps inertes, c'était aussi une technique pour ne pas penser... et pour en terminer plus rapidement.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  15. #15
    Avatar de Galathée
    Galathée est déconnecté Impératrice d'Erhedun
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages
    33 217

    Quête : Les squelettes du placard, Chapitre 3.


    Ils travaillèrent toute la matinée. Dans l’état dans lequel il était, l’estomac vide, les muscles ankylosés, Taliesin n’était pas l’un des plus performants du groupe, mais personne ne lui en fit la remarque. Lars ne valait pas mieux.
    Quand les gardes estimèrent que la route était suffisamment dégagée, ils entraînèrent les prisonniers vers un bâtiment voisin où des grandes tables striaient la terre battue, suffisamment nombreuses pour accueillir une centaine de personnes. Les dix prisonniers s’installèrent tous à la même, et deux d’entre eux partirent, escortés, vers une petite niche, aménagée dans l’un des murs. Les quatre autres gardent se postèrent autour de la table, ni trop près, ni trop loin.
    Si Taliesin avait espéré rester invisible et insignifiant, ses illusions se dissipèrent. Un homme large d’épaules, les cheveux bruns en bataille et la peau rougie par le froid prit place à sa droite et lui tendit la main, une large paluche à laquelle il manquait l’annulaire.

    « Salut vieux. » lui dit-il. « J’suis Caron, l’chef de cette petite équipe. »
    « Une phalange de preux guerriers, Caron ! » s’exclama un gnome édenté en face de lui.
    « Des preux guerriers ! » renchérit un demi-elfe, compagnon de chaîne du gnome.
    « Ouais ! » fit simplement un énorme colosse au visage couturé, en bout de table.
    « Et toi t’es qui ? » reprit le Caron en question.
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, full en ce moment

  16. #16
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    34 572

    Quête : Les squelettes du placard, Chapitre 3

    L'elfe n'hésita pas une seconde à serrer la main qu'on lui tendait. Il y mit même un peu de chaleur.
    Il n'avait aucune envie de parler à ces gens. Aucune envie de se lier à eux. Pas par mépris ou par défiance : il était un criminel, comme eux. Mais, simplement, le monde n'avait plus d'intérêt, pour lui. Il n'aspirait qu'à s'en enfuir...
    Toutefois, se mettre à dos leurs coéquipiers n'était pas une solution. Cela ne ferait que compliquer les choses. Et il devait penser à Lars qui pâtirait forcément de son attitude distante. Qui ne manquerait pas d'être prise pour de la prétention. Défaut bien connu des gens de sa race...
    Il devait faire bonne figure.
    Alors, il le fit.

    -Oh, moi... commença-t-il, affable, souriant. Je suis Taliesin, barde de mon état. Avec, je le crains, ce que cela implique de volubilité, de longs discours fleuris, et de chansonnettes intempestives. Mais je vous promets de faire un effort et, qui sait, de devenir un guerrier au sein de votre auguste phalange.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  17. #17
    Avatar de Galathée
    Galathée est déconnecté Impératrice d'Erhedun
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages
    33 217

    Quête : Les squelettes du placard, Chapitre 3.

    Les deux forçats qui s’étaient éloignés revinrent avec de grosses miches de pain qu’ils firent circuler sur la table, ainsi que deux fromages ronds et oranges, une pomme par tête de pipe et des pichets d’eau.
    « Rien d’chaud, bordel de rats ! » s’offusqua le gnome.
    L’un des porteurs, un homme mince au nez aquilin et aux cheveux très noirs, se glissa à table.

    « Nous aurons du thé au beurre pour terminer. » dit-il d’un ton presque aristocratique.
    « J’aurais pas craché dans la soupe. » fit le gnome.
    Le dénommé Caron se retourna vers Taliesin.

    « Un chanteur. P’t’être que tu pourras nous donner du cœur à l’ouvrage dans la mine. Note, si tu chantes, tes poumons vont cracher du sang en moins d’deux jours. On la boucle, en bas. »
    Le reste de la table se disputait la pitance et Caron s’assura que tout le monde soit servi.
    « Ici, on bosse en équipe. Vous êtes pas bien épais, tous les deux, j’imagine que vous allez baver, mais on vous formera su’l’tas. L’équipe est récompensée en fonction de c’qu’on sort. Alors on va sortir beaucoup. »
    Il profita de l’inattention de ses camarades pour continuer son discours.
    « Va falloir que tu veilles sur ton humain. Il est mal barré, mais pas trop maigrichon. Si tu lui expliques bien, ça ira. On voit que dalle, en bas, d’toute façon. Méfie-toi du grand costaud en bout d’table, là, Krik-Krak, qu’on l’appelle. Il est pas méchant, mais l’a pas d’cervelle, et quand on l’énerve, il frappe dur. »
    « En plus il aime les beaux p’tits culs. » fit le demi-elfe qui flanquait le gnome, et qui avait raccroché à la conversation.
    « Ouais, en général, y s’contente de son lié, mais va pas lui flanquer son séant sous l’nez. » ajouta Caron.
    « J’suis Nathanaël, ravi. » fit le demi-elfe en tendant sa main par-dessus la table.
    Comme Caron, il avait les mains dures et rugueuses.
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, full en ce moment

  18. #18
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    34 572

    Quête : Les squelettes du placard, Chapitre 3

    Ces mains...
    D'ici quelques semaines, les siennes deviendraient semblables aux leurs. Rudes, calleuses, déformées par le travail. Inaptes à jouer d'un quelconque instrument...
    L'absurdité de sa réflexion lui arracha un sourire. On ne le laisserait jamais jouer à nouveau d'un instrument. Et lui en aurait-on laissé l'opportunité qu'il ne l'aurait pas saisie. La musique faisait partie de son ancienne vie, comme la lumière, la chaleur, comme tant de choses...
    Son ancienne vie ? Comme si ce qu'il traversait en était une, de vie. C'était simplement un douloureux sursis... Et qu'il y ait là-dedans un semblant de justice, ou, même, une justice véritable, plus profonde... Cela n'en rendait pas la chose plus supportable.
    Il devait tenir bon encore quelques temps. Pour demander à Lars ce qu'il en était des siens. Puis pour observer, autour de lui, guetter les opportunités. Saisir la meilleure.
    Et tenir bon impliquait de ne rien laisser paraître de son trouble, de son envie d'en finir au plus vite, de s'enfuir, dans un dernier défi à celui qui l'avait enfermé ici, malgré tout ce qu'il avait mis en place pour l'y retenir. Son désir d'une petite victoire, un pied-de-nez désespéré... Lequel, au moins, lui apporterait la paix.
    Il l'aurait, cette victoire. Tôt ou tard. IL devait juste être patient, et, en attendant la libération, faire bonne figure, ne rien montrer. Il s'y efforça donc de son mieux, souriant, affable, serrant les mains qu'on lui tendait, répondant aux saluts, commençant même à manger avec un appétit qui n'était qu'à demi feint. Son estomac criait famine, mais lui-même aurait préféré ne rien avaler, se laisser périr plue vite. Mais ç'aurait été par trop attirer l'attention.
    Préserver les apparences. Jouer un rôle, toujours. Et guetter.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  19. #19
    Avatar de Galathée
    Galathée est déconnecté Impératrice d'Erhedun
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages
    33 217

    Quête : Les squelettes du placard, Chapitre 3.

    Comme l’avait annoncé le forçat à l’accent châtié, on leur servit un thé sucré presque épais en guise de dessert, puis ils retournèrent au dehors. Ils ne descendirent pas davantage dans la mine, Caron expliqua à Taliesin qu’on y allait soit pour la journée, soit pas du tout, mais furent mis à contribution pour charger des chariots avec du charbon déjà extrait. L’humidité et le froid avaient gelé les morceaux ensemble et il fallait presque les miner une seconde fois pour pouvoir les déplacer. A l’aide de brouettes et de pelles, ils travaillèrent sans relâche, jusqu’à la nuit. Pour Taliesin, l’expérience était douloureuse, et la coordination avec Lars, son « lié » comme on disait dans le jargon, était des plus hasardeuses. Cependant, personne ne rit lorsqu’ils eurent quelques démêlés ; une fois, un garde s’énerva et rudoya l’humain en le secouant, mais cela n’alla pas plus loin. Les surveillants étaient armés de fouets qu’ils n’exhibèrent jamais et dans l’ensemble, l’équipe travaillait de manière studieuse et concentrée. Taliesin, malgré son détachement, nota que les cinq autres paires reprenaient au total quatre humains, deux demi-elfes, un elfe, un gnome, un nain et deux hybrides, dont l’un semblait demi-orque, et l’autre, le colosse stupide et dangereux, encore plus massif, avait probablement du sang d’ogre.
    Ils firent une pause en fin d’après-midi, mangèrent des biscuits secs relativement infâmes et burent un peu de thé où s’était noyée une larme de rhum, puis reprirent leur travail. Il faisait nuit noire lorsqu’ils gagnèrent le réfectoire. Six autres tables étaient alors occupées et certains de leurs comparses échangèrent des gestes avec des voisins de table. Cette fois, le repas était chaud et les estomacs vides, le dîner fut rapidement avalé et dans un silence presque parfait. Les visages de chacun étaient noircis par le charbon et de temps en temps, une grande quinte de tous ébranlait l’un ou l’autre, signe que le minerai se vengeait insidieusement de ceux qui l’arrachaient au ventre d’Hélonna. Quand les assiettes furent vides, les groupes quittèrent la salle un à un, dans un ordre précis. Alors que l’équipe de Caron était à son tour invitée à se lever, deux gardes encadrèrent Taliesin et Lars et leur firent signe de les suivre. Les autres membres de leur tablée n’en semblèrent pas surpris et les saluèrent tranquillement avant de s’éclipser.
    L’elfe et l’humain furent emmenés jusqu’à un autre bâtiment en pierre, ils étaient rares dans le camp, où on les sépara pour la première fois depuis leur arrivée. Chacun d’entre eux fut pris en charge par un garde, qui le mena dans une petite salle nue, au centre de laquelle se trouvait une chaise rivée au sol. Le garde fit asseoir Taliesin, puis lui menotta les chevilles aux pieds de la chaise et les poignets derrière le dossier. Il contrôla les chaînes avec flegme, puis s’écarta. Taliesin l’entendit s’immobiliser quelques mètres derrière lui, sans doute contre le mur. Il y avait une porte en face de lui, une petite armoire fermée, un seau d’eau, rien d’autre. On n’entendait rien de particulier, ni cris, ni paroles.
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, full en ce moment

  20. #20
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    34 572

    Quête : Les squelettes du placard, Chapitre 3

    Le barde observa les lieux avec indifférence.
    Si l'on réfléchissait et ne s'arrêtait pas aux primes apparences, l'endroit ne semblait pas être une chambre de torture, et sa fonction était assez claire : on allait simplement... lui couper les cheveux.
    C'était la dernière touche à sa transformation.. Uniforme, masque de charbon, cheveux courts, sinon rasés. Dans quelques minutes, plus rien ne pourrait le distinguer des autres prisonniers. Plus rien ne le rattacherait à un autrefois qui lui paraissait de plus en plus irréel, tant il était lumineux en comparaison du sordide présent.
    Laisser aller, toujours. De plus en plus.
    Tout cela n'avait guère d'importance, au final.
    Dans quelques minutes, il ne serait plus qu'un prisonnier parmi tant d'autres.
    Jusqu'à ce qu'il s'enfuit...
    Avec un rictus amer, le barde se demanda si on lui fournirait un suaire réglementaire, après son trépas.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  21. #21
    Avatar de Galathée
    Galathée est déconnecté Impératrice d'Erhedun
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages
    33 217

    Quête : Les squelettes du placard, Chapitre 3.

    Deux personnes finirent par entrer, un homme et une femme. L’homme était râblé, la mine revêche, et il jeta à peine un regard à l’elfe. Il le contourna et se posta derrière lui. Comme l’avait prévu l’elfe, il lui rassembla rapidement les cheveux dans une poigne sans douceur, les serra en queue de cheval puis Taliesin sentit qu’on y appuyait une lame qui trancha petit à petit ses cheveux. La femme était un demi-elfe aux cheveux roux sombre, le regard clair très perçant, et elle le dévisagea avec une grimace.
    « Dieu, ça empeste, vous pourriez les laver avant de les amener. » grommela-t-elle en déverrouillant la petite armoire.
    « Ils ont bossé tard. » se défendit le garde.
    « Vous dites toujours la même chose. » répondit-elle sans aménité. « Et vous savez bien qu’il faudrait les amener avant qu’ils ne travaillent. Si celui-ci a la peste, ils l’auront tous dans la semaine. »
    « C’est pas nous qui décid… »
    « Je sais, je sais. » fit-elle en secouant la main d’un air désinvolte, pour le faire taire.
    Elle s’approcha ensuite de Taliesin, tandis que les dernières mèches de l’elfe tombaient au sol et que le bruit caractéristique d’un balai crissait derrière lui. La demi-elfe lui écarta les paupières, posa une main contre sa gorge, palpa sa poitrine et ses épaules, puis lui fit ouvrir la bouche et lui inclina la bouche pour observer sa gorge.

    « Il est sain, celui-ci. » fit-elle. « Sauf là… »
    Elle pointa un doigt sur la clavicule gauche de l’elfe.
    « Faudra songer à redresser ça à l’occasion. J’imagine que ça viendra naturellement. »
    Son sourire se fit mauvais, une seconde, puis elle se redressa. Elle lui écarta les cheveux sans douceur, gratta la surface de son crâne d’un ongle effilé.
    « Pas de poux, pas de gale. Faudra prévenir, cependant. L’épidémie est toujours dans les baraques 6 et 11. »
    « Oui, madame. » fit le garde, poliment.
    « Bon, il est bon pour le service. »
    Elle retourna à ses affaires, et extirpa un collier métallique de sa besace. Elle revint jusqu’à Taliesin, le lui passa autour du cou, et le verrouilla à l’aide d’une petite clef.
    « C’est votre collier d’identification. Il reprend votre nom et la liste de vos crimes. S’il vous prenait l’envie de faire le mur… Vous savez que personne dans la région n’ignore ce qu’il signifie. »
    Puis elle rempocha la clef, nota quelque chose sur un parchemin, et sortit, suivie de son acolyte. Le garde revint vers Taliesin et le détacha avant de le relever.
    « Viens, mon gars, les autres nous attendent. »
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, full en ce moment

  22. #22
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    34 572

    Quête : Les squelettes du placard, Chapitre 3

    Il retrouva Lars quelques mètres puis loin. Puis, dès qu'on les eut à nouveaux enchaînés ensemble, on les conduisit à travers le camp, jusqu'à un petit bâtiment de bois devant lequel patientait le reste de leur équipe. Le barde n'eut pas à attendre longtemps pour être définitivement fixé sur ce qui les y attendait : un autre groupe de forçats en sortit bientôt, dépouillés de la couche noirâtre qui était leur lot commun après une journée de labeur, mais la peau rougie par le froid de l'eau qu'ils avaient dû employer pour se déclasser. Bizarrement, le fait qu'on ne leur offre pas un bon bain chaud n'étonna pas outre mesure Taliesin...
    L'intérieur était aussi sommaire qu'il s'y était attendu, et l'eau aussi glaciale. Mais il semblait fort qu'il n'y ait pas moyen de se dérober à ces ablutions, et Taliesin s'y soumit, aidant Lars à localise ce dont il avait besoin tout en se faisant la réflexion que leurs geôliers ne prenaient finalement pas si grand soin de la santé de leurs pensionnaires. Ce genre de traitement était bon pour attraper la mort...
    Au final, il n'aurait peut-être pas même à lui courir après, à cette ultime promise.
    Les gardes étaient eux-aussi rentrés dans la cabane, mais ils gardaient leurs distances, et les conversations allaient donc bon train parmi les prisonniers. De son côté, Taliesin observait Lars du coin de l'œil, hésitant. S'il voulait l'interroger, il ne trouverait sans doute pas de meilleur moment : les autres ne faisaient pas attention à eux, n'écouteraient pas forcément leurs paroles, ce qui serait loin d'être le cas dans les ténèbres de leur dortoir. Mais il rechignait à poser la question. Pourquoi ? Il n'en savait rien, au juste. Les belles illusions dont il s'était bercé durant tout le trajet, au fond de sa caisse, ne lui étaient plus d'aucune utilité, à présent. Puisqu'il ne sortirait jamais d'ici. Puisqu'il n'avait plus à tenir bon, que son comportement n'influerait plus sur leur destin. S'ils étaient morts... Cela ne ferait que le confirmer dans sa décision.
    Dès lors, mieux valait qu'il le sache rapidement : inutile de prolonger le calvaire.

    -Lars... commença-t-il après une dernière hésitation. Je sais que... Vous n'aimerez pas évoquer ce sujet. Que vous craindrez que je m'emporte... Mais j'ai besoin de savoir, et je vous promets que je ne tenterai rien contre vous. Le voudrais-je que nos camarades m'en empêcheraient.. Alors, dites-moi... Qu'a-t-il fait de ma compagne et de notre garçon ? Parlez sans retenue, sans rien m'en cacher : je veux juste savoir.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  23. #23
    Avatar de Galathée
    Galathée est déconnecté Impératrice d'Erhedun
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages
    33 217

    Quête : Les squelettes du placard, Chapitre 3.

    Lars frissonnait sous l’eau froide, hésitant à mouiller son visage qui arborait toujours un bandeau d’étoffe incrusté de sang coagulé. Il tressaillit lorsque Taliesin lui adressa la parole, semblant se recroqueviller comme s’il attendait un coup. C’était un homme encore jeune, à l’apparence terne, ni franchement repoussant, ni particulièrement beau. Il était un peu plus grand que Taliesin, et avec une nourriture saine, deviendrait probablement nettement plus large. Mais toute son attitude était celle d’un homme complètement abattu. Il était moins bon comédien que l’elfe, et n’avait probablement pas sa suite dans les idées.
    « Je… » balbutia-t-il. « Je ne sais pas, je ne les connaissais pas avant… avant qu’ils ne viennent me trouver… Alors je… pour la fi… la fille… »
    Il s’interrompit et rougit.
    « Votre femme, je veux dire. Ils n’étaient pas d’accord. Ils disaient qu’elle savait qui vous étiez, immanquablement… Qu’elle… qu’elle avait choisi de vous aimer en dépit de ça… Alors qu’elle devait payer pour avoir… qu’elle devait payer, qu’elle serait punie. »
    Sa voix s’évanouit.
    « Je suis désolé, maître, je ne sais pas ce qu’ils ont fait… Ils avaient des projets pour elle, je pense, mais Gabriel Kanter ne voulait rien en savoir… Alors nous sommes partis avant… Il m’avait dit… Moi j’ai cru et… Pour le garçon, je ne sais pas. Il pleurait tellement. Kanter disait qu’on lui extirperait tout ça du crâne tôt ou tard, qu’il n’était pas encore pourri, mais je ne sais pas s’il était si sûr… Je n’en sais rien, ils ne m’ont pas dit ce qu’ils comptaient faire de lui… »
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, full en ce moment

  24. #24
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    34 572

    Quête : Les squelettes du placard, Chapitre 3

    Taliesin, le cœur serré, poussa un profond soupire.
    C'était comme s'il n'avait pas demandé : Lars n'avait rien pu lui dire de concret. Certains de ses mots allaient dans le sens d'un destin tragiques, d'autres laissaient place à l'espoir. Concernant Galathée, celui-ci était bien mince : ils l'estimaient coupable de l'avoir aimé en connaissant ses crimes et voulaient la punir. Leurs dissensions ne semblaient porter que sur la nature de ladite punition. Et, qu'elle qu'il fut finalement, il ne voulait même pas y songer. Parce que la rôdeuse n'avait rien mérité de tout cela. Parce qu'il ne pouvait rien faire pour l'aider.
    Quant à Victor... Kanter allait essayer de le retourner contre lui. Contre eux. Et s'il ne cédait pas, si le lavage de cerveau ne fonctionnait pas, il payerait, lui aussi. Taliesin espérait qu'il n'en serait rien, que le gosse céderait, qu'il le renierait et en viendrait à le haïr. L'idée était atroce, insupportable, mais c'était là la seule voie de salut pour le petit garçon. Car il ne pouvait rien faire pour lui non plus.
    -Tu es un lâche, se morigéna-t-il silencieusement. Tu ne songes même pas à essayer...
    Un lâche ? Certainement pas. Un réaliste, voilà ce qu'il était devenu/. Quelqu'un capable de distinguer le possible de l'impossible, le rêve de la réalité. Il ne pourrait jamais quitter cet endroit, avec un Lars aveugle enchaîné à lui, avec des gardes vigilants, un mur, des tours de guet. Avec la fatigue du travail qui s'accumulerait jour à près jour et le laisserait irrémédiablement épuisé d'ici quelques semaines. Et quand bien même pourrait-il sortir ! On le poruchasserait, on le retrouverait, les habitants du voisinage le dénonceraient...
    Et même, même s'il s'en tirait... Où aller ? Il n'avait aucun moyen de retrouver Galathée ou Victor. Aucun moyen de localiser Gabriel Kanter. Rien.
    Rien de rien.
    Je suis juste réaliste...
    Son poing se serra une seconde, puis retomba, amorphe.
    Il songea à remercier Lars. A abandonner là le sujet. A laisser filer...
    Mais il ne put pas. Pas complètement. Au moins, il devait essayer de savoir tout ce que savait Lars. Pas grand chose... Mais quelque chose tout de même.

    -Et vous n'avez aucune idée de la destination de Kanter ? De celle des hommes à qui il a laissé ma compagne ? Savez-vous qui ils étaient, d'ailleurs, ces gens qui le servaient et avec qui il semblait ébattre du sort des miens ?
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  25. #25
    Avatar de Galathée
    Galathée est déconnecté Impératrice d'Erhedun
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages
    33 217

    Quête : Les squelettes du placard, Chapitre 3.

    Lars grimaça.
    « Je sais qu’ils allaient à Ithilion. C’était au moins l’étape suivante après… après ici… Je ne pensais pas… Ils n’avaient pas dit qu’ils me… »
    Il s’interrompit et reprit plusieurs inspirations, comme s’il était au bord de la syncope.
    « Je crois que Kanter y a une maison… Je ne suis pas tout à fait certain… »
    Il finit par tâtonner sur le mur jusqu’à trouver une serviette râpeuse qu’on lui avait donnée avant d’entrer dans la petite pièce d’eau et la posa sur ses épaules.
    « Mais c’est avec sa sœur qu’il s’est querellé au sujet de votre femme. C’est chez elle que nous avons… fait escale après vous avoir retrouvés. C’est chez elle qui l’a laissée. Une maison près de Luménis, assez cossue, dans le village de Fernell. »
    « On se grouille les mecs, encore cinq minutes ! » s’exclama un des gardes.
    « Maître, je vous aiderai à les retrouver, je vous le promets ! » souffla Lars.
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, full en ce moment

  26. #26
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    34 572

    Quête : Les squelettes du placard, Chapitre 3

    Alors, Kanter avait bien continué sur Ithilion...
    Taliesin ne connaissait pas Hélonna par cœur, mais il n'y était pas besoin d'être grand cartographe pour savoir que l'antique cité n'était pas très éloignée des Montagnes du Dragon, lesquelles dominaient leur camp... Non, KIanter n'avait pas eu à faire un bien long détour pour venir les déposer ici avant de poursuivre sa route.
    Ithilion... S'il parvenait à quitter le camp, il ne lui serait pas impossible de la rallier.
    Ithilion. Puis Fernell...
    Le barde fut parcouru d'un grand frisson, et sa gorge s'assécha brusquement.
    Il délirait. Ces lieux n'étaient pas les bons. Gabriel Kanter lui avait paru homme trop malin pour commettre ainsi l'erreur de le laisser en compagnie d'un homme détenant de telles informations. Il avait dû mentir à Lars, sachant qu'il le lui répéterait...
    Sauf s'il l'avait pensé incapable de quitter le camp.
    Sauf s'il l'avait pensé aussi monstrueux qu'il l'était autrefois. Pensé qu'il tuerait Lars dès qu'il l'aurait reconnu...
    Un vertige le balaya, et l'elfe dut se raccrocher au mur, le cœur battant.
    Kanter avait peut-être commis là sa première erreur. Laissé une faille dans son plan parfait. La faille qu'il avait cherché, en vain, tout au long du voyage...
    Ithilion. Fernell... Des mots qui sonnaient comme un début d'espoir.
    Mais les gardes les pressaient, déjà. Il fallait se préparer à partir et, tant bien que mal, l'elfe se mit en devoir de se rhabiller.
    Il devrait réfléchir à tout cela à tête reposée. Ne pas s'emballer. Ne pas se laisser emporter par une fougue désespérée. En même temps, s'il tardait trop à se décider, les doutes finiraient par l'emporter, étoufferaient le semblant de flamme qu'avaient ranimé les mots de son compagnon de chaîne...

    -Il n'y a plus de maître, Lars... murmura-t-il finalement d'un air absent. Et vous ne me devez rien. C'est moi qui suis votre débiteur. Qui devrais vous tirer de là...
    Plus de Maître, non. Plus de Monstre. Galathée et Victor avaient pu le comprendre. Kanter non,
    Et cela changeait tout.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  27. #27
    Avatar de Galathée
    Galathée est déconnecté Impératrice d'Erhedun
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages
    33 217

    Quête : Les Squelettes du Placard, Chapitre 3.

    Une fois rhabillés, les prisonniers furent escortés jusqu’à leur dortoir et ils s’arrêtèrent une dernière fois pour une pause pipi le long du baraquement, avant d’entrer. les gardes vérifièrent qu’ils se mettaient au lit avant de venir verrouiller les chaînes le long des montants des lits superposés. Taliesin avait écopé de la place du dessus et se retrouva le nez à une vingtaine de centimètres du plafond bas du petit bâtiment. L’odeur générale de la pièce reflétait sueur et suie, et divers grognements émaillèrent les premières minutes après l’extinction des feux. L’atmosphère demeura relativement silencieuse, les hommes étaient éreintés. Un ronflement sonore emplit l’air, quelques gémissements suspects venaient du fond à droite les lattes usées des sommiers grinçaient chaque fois que quelqu’un se retournait sur sa couche. Les couvertures étaient épaisses mais grattaient. En dessous de lui, Taliesin entendit que Lars sanglotait, étouffant ses pleurs dans la toile rêche de son matelas. L’elfe nota que le dortoir semblait avoir une sorte d’antichambre, séparée de l’espace principal par une cloison de planches dans laquelle s’ouvrait une arche voilée. Les deux gardes s’y glissèrent l’un après l’autre, bâillant, et le barde comprit que leurs surveillants dormaient auprès d’eux.
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, full en ce moment

  28. #28
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    34 572

    Quête : Les Squelettes du Placard, Chapitre 3

    Taliesin ne trouva pas le sommeil.
    L'espace confiné dans lequel il devait dormir, juste sous le plafond, lui rappelait désagréablement la maudite caisse où il avait passé tant de jours, impuissant, tandis qu'on le dépouillait peu à peu de tout ce qui faisait sa vie.
    Mais ce n'était pas là la cause de son insomnie.
    Son esprit bouillonnait d'idées. C'était comme si on avait brutalement retiré la chape de plomb qui l'écrasait, comme si un brusque coup de vent avait dissipé le brouillard dans lequel s'engluaient ses pensées.
    Ithilion, Fernell... Les siens...
    Une part de lui-même le traitait de fou, d'imbécile, lui dressait le menu détail de tout ce qui rendait impossible son évasion, de tout ce qui empêchait qu'il retrouve jamais Galathée ou Victor.Lui disait qu'il devait être réaliste, renoncer... et mourir
    Une autre le maudissait au contraire d'avoir failli baisser les bras. Bien sûr, on l'avait contraint à l'impuissance la plus complète durant tout le trajet jusqu'aux mines. Mais cela faisait parti du plan. On voulait le briser. Et, à présent, la situation avait changé. Kanter avait commis une erreur. Il n'était plus le Monstre. Il savait où se trouvaient les siens. Et on pouvait briser les chaînes, abattre les murs...
    De plus, il n'avait pas le droit d'abandonner sa compagne et celui qui aurait pu devenir son fils. Ils lui avaient appris à aimer à nouveau la vie, à espérer. Ils l'avaient aimé malgré ce" qu'il avait commis, en complète connaissance de cause. Il n'avait pas le droit de les laisser à leur triste sort. Il devait être digne d'eux, digne de leur confiance.
    Tu échoueras. Tu mourras.
    Mais que valait-il mieux ? Mourir de sa propre main ou tomber en se raccrochant à l'espoir, en essayant, à toute force, de retrouver ceux qu'il n'aurait jamais voulu quitter ?
    Cette flamme qui brûlait en lui, encore fragile, se nourrissait peut-être d'illusions. En même temps, c'étaient des illusions qui l'avaient fait tenir, alors qu'on l'amenait ici. Des chimères dont il s'était convaincu malgré ce que laissait supposer la réalité. Et qui semblaient vraies, désormais. Pour autant que le sache Lars, ni l'enfant ni la jeune femme n'étaient morts.
    Pour l'instant. Car il ne savait rien de la punition de Galathée, rien de l'attitude de Victor. Il se pouvait fort bien qu'ils finissent par trépasser.
    Il devait agir. Et agir vite. Dès le lendemain, il ouvrirait grand les yeux et les oreilles. Non plus pour trouver un moyen de se tuer, mais pour découvrir une voie vers l'évasion.
    Tu échoueras. Galathée a peut-être déjà été exécutée. Et Victor s'est peut-être laissé convaincre...
    Qu'importe ! Il refusait de le croire. Tant qu'il n'en aurait pas la certitude, il lutterait.
    Ce serait dur. Très dur.
    Mais il lui semblait qu'il avait accompli dans sa vie des exploits plus complexes que s'évader d'un camp.
    Il avait laissé derrière lui le Monstre. Il avait réapprit à vivre, à espérer.
    Grâce à eux.
    Il ne les abandonnerait pas. Jamais.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

  29. #29
    Avatar de Galathée
    Galathée est déconnecté Impératrice d'Erhedun
    Date d'inscription
    August 2004
    Localisation
    sur une autre longueur d'ondes...
    Messages
    33 217

    Quête : Les Squelettes du Placard, Chapitre 3.

    L’aube vint beaucoup trop tôt, comme souvent.
    Les gardes sonnèrent une cloche discordante pour lever les prisonniers puis le groupe s’habilla rapidement et sortit. Il faisait encore sombre et il avait neigé toute la nuit. Il leur fallut s’ouvrir une tranchée pour arriver jusqu’au réfectoire, ce dont se chargea le demi-ogre, traînant dans son sillage un demi-elfe malingre que Taliesin n’avait pas encore vu ouvrir la bouche.
    Ils prirent place à table et on leur servit un brouet fumant et très sucré, à l’aspect infâme, à la consistance répugnante, mais au goût acceptable. Une fois qu’ils furent bien repus, un garde s’approcha et leur annonça qu’ils descendraient dans l’allée 7, ce qui déclencha un tonnerre de protestations dans l’équipe. Leurs réclamations n’allèrent cependant pas plus loin, et ils sortirent en rang ordonné, encadrés par six hommes. Ils quittèrent le campement par l’ouest et cheminèrent sur un sentir recouvert de neige pendant près d’une demi-heure avant d’atteindre l’entrée de la mine. Ils avaient de la chance : au moins un autre groupe était passé avant eux et avait ouvert la route. Plus ils s’étaient approchés et plus la neige était devenue noire. L’air piquait et de temps en temps, l’un des mineurs était pris d’une quinte de toux spectaculaire. Ils entrèrent finalement dans la galerie et l’atmosphère devint oppressante, sombre et renfermée. Les conduits partaient en étoile autour d’une première salle voûtée, et ils s’engagèrent dans l’un d’entre eux sans hésitation particulière. La lumière était fournie par des lampes à l’huile que les gardiens allumaient au fur et à mesure qu’ils avançaient. La marche semblait interminable. Taliesin, qui n’était pas des plus robustes, se sentit fatigué avant même d’arriver au bout du trajet.
    Puis le labeur débuta. On leur distribua les outils, des pioches et des pelles, et ils se mirent au travail. Celui-ci s’effectuait en tandem : l’un brisait la roche, l’autre la ramassait. Il s’avéra qu’il était plus facile pour Lars d’être à l’attaque, Taliesin le suivit donc précautionneusement, en tâchant de ne pas se prendre un coup de manche ou de lame en plein visage. La matinée sembla durer une éternité. Lorsque l’on siffla la pause de midi, les débutants étaient déjà perclus de courbatures. Ils s’assirent ensemble dans la poussière, au milieu du conduit, pour déjeuner de pain et de fromage, en faisant passer tout ça à grandes gorgées d’eau glacée.
    Créateurs de tous poils, rejoignez-nous : Ecrivains, moddeurs, traducteurs, amateurs de RP, une place pour chaque plume !

    MJ sur Hélonna, full en ce moment

  30. #30
    Avatar de Taliesin
    Taliesin est déconnecté Élu de Mystra
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    34 572

    Quête : Les Squelettes du Placard, Chapitre 3

    L'air empestait le charbon. Le pain et le fromage avaient le goût du charbon. L'eau, n'en parlons pas.
    Mais il mangea et but. Il avait la gorge sèche, irrité, et son estomac criait famine.
    Sans parler des muscles de ses bras et de son dos qui semblaient incapables d'effectuer le moindre mouvement sans le faire grimacer de douleur.
    Il fallait qu'il agisse vite, oui. Très vite. Avant que cêt enfer n'ait sa peau. Avant qu'il soit trop épuisé pour penser, pour observer. Pour réfléchir.
    Et, p
    our l'heure, il n'avait rien vu de très encourageant. Certes, les outils qu'on leur avait fournis pourraient peut-être venir à bout des chaînes. Certes, le trajet jusqu'au camp pouvait fournir l'occasion de se carapater. Mais il y avait les gardes... Aurait-il pu user de magie que ce problème n'en aurait pas vraiment été un, mais... Quelque chose lui disait qu'il en était désormais incapable. Leurs geôliers n'étaient pas bêtes au point d'ignorer que certains de leurs pensionnaires étaient capables de lancer des sortilèges. Sa chaîne ou l'horrible collier qui lui enserraient le cou devaient rendre toute magie impossible...
    Tu aurais dû agir avant qu'on te mette ça. C'est trop tard, maintenant. Oublie. Laisse aller.
    Mais il s'y refusait. Il pensait qu'il ne pouvait pas user de magie. Il n'en avait encore aucune certitude. Alors il essaierai, quand l'occasion s'en présenterait. Un tout petit sort, qui ne se verrait pas : manipulation à distance, prestidigitation... Oui, prestidigitation. Il pourrait toujours prétendre qu'il voulait amuser ses camarades, s'il se faisait prendre.
    Et si c'était un échec, il faudrait réfléchir à autre chose. Parler à ses compagnons, peut-être. Même si, en faisant cela, il encourrait le risque d'être trahi, vendu..
    Mais une chose à la fois. Observer, guetter, toujours. Et tester ses pouvoirs, discrètement. Il aviserait ensuite.
    Admin RP. Pour participer, suivez le guide.et envoyez-moi vos biographies ! Envie de devenir MJ ? Cliquez ici ! Amateur d'imprévu ? C'est par !
    Dirigeant de Melandis. Visitez la Cité du Chaos et découvrez les factions qui y ourdissent sans cesse de nouveaux complots.
    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil..." (La chanson de Dewey)

Page 1 sur 18 12311 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Lieu] La rue des bateleurs
    Par Folken dans le forum Les Arcades
    Réponses: 78
    Dernier message: 02/04/2017, 18h43
  2. [Quête] Mauvaise mine : vers les galeries abandonnées
    Par Taliesin dans le forum Les Montagnes de Fer
    Réponses: 159
    Dernier message: 24/03/2009, 22h00
  3. [Quête] Mauvaise mine : en route vers les montagnes
    Par Taliesin dans le forum La Trouée des Chevaux
    Réponses: 14
    Dernier message: 17/10/2008, 16h19
  4. [commerce] Claebrow Mine agency
    Par Daneghar dans le forum Les archives de Lumenis
    Réponses: 7
    Dernier message: 16/10/2004, 17h23
  5. [Lieu] La mine Claebrow
    Par Daneghar dans le forum Les Montagnes de Fer
    Réponses: 0
    Dernier message: 29/09/2004, 19h05

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256