Le Cap du Vigilant

Deux îlots perdus au sud du continent furent choisis par les Manostiens pour constituer la base où s'est édifié un phare aussi majestueux que fier pour guider tout navire égaré dans les eaux déchaînées et surveiller toute menace maritime. A l'opposé, se dresse un massif d'altitude moyenne, aux sentiers escarpés mais protégé par un avant-poste offrant une vision panoramique et détaillée des lieux à la ronde. Manost a sans nul doute le plus bel écrin.