Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Discussion: [Quête] Une halte parmi les ombres: un petit hameau

  1. #1
    Date d'inscription
    septembre 2003
    Localisation
    Wien, Österreich
    Messages 
    933

    [Quête] Une halte parmi les ombres: un petit hameau

    En provenance des portes de Manost.

    Eliaëdel s'était enfoncée dans l'arrière pays manostien, toujours à ce rythme effrené, et la tombée de la nuit ne l'avait qu'à peine ralentie. Elle était arrivée dans un petit hameau dans un silence absolu.
    Elle s'est faufilée en silence dans une grange, avant de se réfugier dans le demi étage du bâtiment. Dans l'odeur du foin sec. Hors de vue. Juste s'accorder quelques heures de repos. Après, elle repartirait.

    Elle s'est installée sommairement. Enveloppée dans une couverture. Elle a écouté la nuit, le soufflement des insectes, les grattements familiers et rassurants des petits animaux. Aucun danger en vue. Elle s'est assoupie sans le sentir arriver; la fatigue, la tension et la tristesse avaient pris leur tribut.

    Elle l'a vue mourir. A chaque fois dans des circonstances différentes. Mais à chaque fois, elle s'était avérée impuissante à la sauver. A chaque fois elle s'éveillait en sursaut; avant de se rendormir pour plonger dans un autre songe pervers.
    Elle ne s'est pas reconnue lorsque la lame s'est abattue sur son coeur. Elle était de retour à Manost. C'était comme si ses perceptions étaient grotesquement déformées. L'esprit embrumé. Lent. Et pourtant elle était satisfaite, au plus profond de la nuit noire. Le rictus était cruel sur ses lèvres alors que des spasmes agitaient encore le corps désormais sans vie et que le sang chaud et poisseux maculait ses doigts. Alors que ç'aurait du la briser. Au contraire, le vide de son coeur était comblé. Elle lui avait tant donné, tant offert. Lui avait permis de se libérer. Autour d'elle, des silhouettes familières. Approbatrices. Comme si elle les avait toujours connues; comme s'ils n'avaient attendu que ce moment pour faire partie de sa vie à part entière. Mais elle n'en reconnaissait aucune. Un symbole sur sa main a attiré son attention. Elle l'a observé sans comprendre; avec un sentiment de félicité.

    Elle s'est réveillé d'un bond. Seule dans la grange déserte; Une heure avant le lever du jour. Seule à son angoisse. Le sang battant à ses tempes. Elle tremblait. Ca avait été si étrange; si fort. Presque le goût du réel. Ou plutôt. Celui d'un avenir pas si improbable -une quasi prémonition. D'un avenir qu'elle vomissait pour ce qu'il impliquait; malgré les détails du cauchemar qui s'évanouissaient au fil des minutes, elle se souvenait du disque noir entouré d'un halo pourpre peint dans la paume de sa main.
    Non. Pas ça...
    Dernière modification par Eliaëdel ; 30/03/2009 à 17h24.
    "I saw you hit your own chin and you're wondering why
    fat cops make bigger targets
    so don't forget:
    these things that you see just ain't right" Radar Bros - Happy spirits

  2. #2
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 201

    Re : [Quête] Une halte parmi les ombres: un petit hameau

    Elle rêva de nouveau.

    Cette fois, elle reconnaissait le lieu. Manost dans son habit de miroirs. Elle se revoyait au milieu du groupe. Un combat faisait rage. Mais cette fois, alors qu'Elissa se jetait devant elle l'épée lui ouvrait le ventre de haut en bas. Son air se faisait incrédule alors que ses organes sortaient en fumant de son ventre. Elle tombait sur le dos, le regard vitreux.

    Alors, le ciel s'habillait de nuit, strié ça et là par la couleur du symbole. Et, une voix s'élevait.


    "Tu aurais pu te libérer. Il est maintenant trop tard."

    Elle se voyait se jeter à genoux, tenter de comprimer la blessure. Elissa était prise de convulsion. Son regard cherchait désespérément le sien. Et tout à coup, des papillons de lumières sortaient de son ventre par centaines. Elle tentait de les attraper, de le remettre dans le corps qui devenait ombre. Mais les animaux s'enfuyaient à tire d'aile.

    Finalement, il ne resta entre les mains d'Eliaëdel qu'un papillon de nuit.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  3. #3
    Date d'inscription
    septembre 2003
    Localisation
    Wien, Österreich
    Messages 
    933

    Re : [Quête] Une halte parmi les ombres: un petit hameau

    Elle s'est réveillée. En sueur. Quasi tétanisée; Elle s'est vite reprise, dans une fureur noire.

    « Salope, salope, salope! » Elle a hurlé en frappant du poing sur un des chevrons de la toiture en bois de la grange. Sur le point de céder nerveusement. C'était plutôt grossier pour désigner une déesse - si déesse il y avait bien derrière tout ceci; mais il y avait peut être des chances au final que cela ne l'amuse à défaut de bien la disposer. Au mépris de toute prudence, de toute discrétion. Affectée par cette nuit plus qu'il n'était raisonnable. Un chien a aboyé non loin. Elle ramassé ses affaires comme une furie avant de descendre par l'échelle et de quitter le bâtiment à la hâte avant que le spectacle n'attire trop de curieux.

    Elle a marché, tantôt couru, jusqu'à vider quasiment ses forces, ce qui n'a guère pris de temps. La nuit avait été à la fois bien trop longue émotionnnellement et trop courte pour la reposer. Elle s'est laissée tomber sur une souche dans une clairière à quelques centaines de mètres du hameau. La tête entre les mains. Tentant de faire le vide dans son esprit.
    Dernière modification par Eliaëdel ; 30/03/2009 à 20h15.
    "I saw you hit your own chin and you're wondering why
    fat cops make bigger targets
    so don't forget:
    these things that you see just ain't right" Radar Bros - Happy spirits

  4. #4
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 201

    Re : [Quête] Une halte parmi les ombres: un petit hameau

    Et Shar offensée n'avait pas tardé à la faire retomber dans le sommeil. Eliaëdel rêva de nouveau.

    Elle se tenait au milieu d'une toile. Pas la toile de la déesse Lolth, monstruosité adorée par les drows. Une toile d'ombre et de lumière entrelacées qui semblait se poursuivre à l'infini. Autour, le vide immense. Puis, un peu plus loin commençait le cercle violacé.

    La toile la maintenait au dessus du vide. Tout au centre de la toile, attachée aux quatre membres était allongée Elissa. Son corps disparaissait dans les lambeaux de brume. Ses yeux étaient fermés. Et soudain, s'ouvrirent.

    De vide étaient faites ses pupilles. Autour, le cercle violet autour. Elle n'eut aucun mal à reconnaître le symbole. La barde la vit inspirer puis ouvrir la bouche. La voix qui en sortait était composée d'une vingtaine d'autres, à l'image de celles qui la tourmentaient. Elle en reconnut quelques unes. Mais déjà, les paroles prenaient un sens.


    "Viens à moi. La vie n'est qu'illusion, il n'y a que la nuit. Car ton coeur est de nuit. L'amour n'est qu'illusion. C'est le mal qui est au coeur de l'amour"

    Elle se vit distinctement brandir son épée et la plonger dans le coeur d'Elissa. Secoué par les affres de l'agonie, le visage se mit à changer. Les yeux bruns devinrent verts, les cheveux s'éclaircirent.

    Et soudain, ce ne fut plus la moinesse qu'elle observait. Mais elle-même.
    Dernière modification par Althéa ; 30/03/2009 à 20h32.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  5. #5
    Date d'inscription
    septembre 2003
    Localisation
    Wien, Österreich
    Messages 
    933

    Re : [Quête] Une halte parmi les ombres: un petit hameau

    Une petite pluie fine et tiède a fini par la réveiller. Plus tard dans la matinée. Elle n'a pas hurlé. Pour ainsi dire, elle n'a pas ouvert la bouche. Les yeux fixes, rouges, et cernés. Tremblante. Terrifiée. Elle s'est levée machinalement avant d'atteindre l'abri temporaire de la canopée.
    Elle a essayé de manger quelque chose pour reprendre un peu de forces; pour marcher vu que la magie lui faisait défaut après tous ces... évènements. Le noeud dans son estomac s'est mué en nausées intenables qui l'ont fait vomir. Pas grand chose d'autre que de la bile. L'elfe a repris lentement son souffle après ça, la gorge brûlante et les larmes aux yeux, appuyée contre le tronc d'un vieux chêne. L'autre main sur l'estomac. En attendant que le monde autour d'elle arrête enfin de tourner.

    Non. Ce n'était pas possible. Ces rêves. Cela n'avait... aucun sens. Elle s'est sentie perdre le contrôle qu'elle avait imposé à son esprit. Elle l'aimait. Elle ne la tuerait jamais. Elle...
    Sa volonté s'est dissoute.
    Toutes les voix qu'elle avait tues durant tout ce temps ont repris leur droits ancestraux. L'équilibre fragile de santé mentale et de sentiments a volé en éclats. Elle a parlé. Hurlé. Déliré. Pleuré. Ri. Parfois le tout en même temps, dans un mélange et un spectacle à glacer le sang. Les sons que produisaient sa gorge n'avait plus grand chose d'humain. Jusqu'à en perdre le fil du temps qui passait. Elle a fini par s'écrouler de fatigue, mais même ça elle ne s'en est pas rendue compte. Les mots s'échappaient de ses lèvres pendant son sommeil. Ceux d'une créature aux abois. Elle était partie si loin hors d'elle même...
    Dernière modification par Eliaëdel ; 31/03/2009 à 20h46.
    "I saw you hit your own chin and you're wondering why
    fat cops make bigger targets
    so don't forget:
    these things that you see just ain't right" Radar Bros - Happy spirits

  6. #6
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 201

    Re : [Quête] Une halte parmi les ombres: un petit hameau

    L'univers se limitait à présent à un ciel d'ardoise, immense. Au dessous du ciel, devant ses yeux s'étendait une gigantesque échiquier. Si les cases blanches avaient l'air solides, les noires en revanche étaient faites de vide.

    Eliaëdel se tenait au beau milieu, seule cette fois-ci. Peu à peu, des étoiles violettes apparurent dans la nuit d'encre. Une voix forte se fit entendre.


    "Tu dois te joindre à moi. Ton amie te trahira tôt ou tard. Elle se détournera de toi. Mais moi, Shar, je suis la nuit. Je suis l'infinie immuable, la constante. Car toujours revient la nuit"

    Un pion noir apparut à l'autre bout de l'échiquier. A la place de la tête du pion se trouvait le visage d'Elissa.


    "Deviens moi fidèle et je te rendrai à toi-même. Je te libérerai. Je t'aiderai à débarrasser d'elle. Car tu l'as dit toi-même : elle ne te mérite pas."

    Le pion avança d'une case sur l'échiquier, en suivant les cases blanches. La voix reprit.


    "Sois ma servante et je t'aiderai à accomplir ta vengeance. Je t'affranchirai des limites et des contraintes. Je remplirai tes nuits sans sommeil"

    Le pion tout à coup passa sur une case noire et tomba dans le vide.

    "De toute façon, il est inutile de luter. Tu m'appartiens déjà. Et je suis ta nuit"
    Dernière modification par Althéa ; 01/04/2009 à 19h48.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  7. #7
    Date d'inscription
    septembre 2003
    Localisation
    Wien, Österreich
    Messages 
    933

    Re : [Quête] Une halte parmi les ombres: un petit hameau

    Elle s'est sentie tomber à son tour. Tout s'est dissous sous ses pieds. Un hurlement muet a déchiré le néant. Le sien. Pour une chute sans fond à travers les ténèbres insondables. Sous un ricanement moqueur. Dur. Plus froid que l'acier. Ses poumons se sont remplis des ombres les plus sombres. Elle a suffoqué, ses yeux se sont révulsés.
    L'esprit luttait. Mais le réveil ne venait pas. Son âme était peut être entachée de ténèbres, parée de joyaux de malveillance notoire et sordide; mais elle n'était qu'une enfant à peine née en comparaison de ce qui la maintenait dans ces cauchemars.
    Oh.
    Bien sûr.
    Elle pourrait la suivre. Elle pourrait tant lui offrir. La fin des souffrances. Des doutes. De la solitude. Et sa vengeance. La guérison de son amour. Et elle la vénèrerait sans hésiter, sans regrets. Acceptant ses sombres présents, sa malveillance qui se confondait avec une froide et sublime beauté.
    La chute a parut se ralentir. Toujours enveloppée de ténèbres, mais se faisant... moins hostiles.
    Sauf qu'elle ne serait qu'être plus qu'une esclave entre ses mains. Un simple pantin, habilement mené. Elle y laisserait sa volonté. Shar n'en demanderait pas moins. Un visage de femme a paru se dessiner dans l'obscurité. Beau. Cruel. Amusé. Au sourire dangereux. Et de connivence malsaine. Avec la sensation d'une présence face à laquelle elle était insignifiante.
    Qui se délectait de ses terreurs. De sa folie. De ses doutes et faiblesses.
    Elle tendu la main vers l'apparition. Presque instinctivement, pour la repousser. Elle a senti une main agripper son poignet. D'une poigne de fer. Elle a arrêté de choir. Le visage a souri. D'un rictus de glace. Tout perdit de la consistance.

    Quand elle s'est réveillée, il faisait nuit. D'une nuit sans lune, dans la lumière froide et chiche des étoiles. Sans force. Seule à son désespoir. Elle a pleuré. Longuement. Sans bruit. Sans se soucier des ombres qui pouvaient errer dans la nuit. Non. Elle résisterait plus très longtemps.
    Dernière modification par Eliaëdel ; 02/04/2009 à 17h25.
    "I saw you hit your own chin and you're wondering why
    fat cops make bigger targets
    so don't forget:
    these things that you see just ain't right" Radar Bros - Happy spirits

  8. #8
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 201

    Re : [Quête] Une halte parmi les ombres: un petit hameau

    Épuisée par ses rêves et les larmes, elle s'était endormie de nouveau. De nouveau l'avait enveloppée la nuit. L'obscurité était douce et pour la première fois depuis une éternité, elle se sentait en sécurité. Illusion de repos. Cette fois, il n'y avait que le vide ...

    La voix de Shar l'avait enveloppée de nouveau. Sa voix profonde et mystérieuse comme la première des nuits.


    "Si tu me rejoins, tu seras sauvée. Et elle aussi sera sauvée. Elle aussi finira par venir à moi. Le doute s'insinue dans son esprit peu à peu. Ou elle mourra."

    La voix s'était tue, quelque temps. Il n'y eut bientôt plus que le vide infini. Le repos. Un sentiment de plénitude. Et Eliaëdel se vit soudain. Dans le vent qui affolait ses cheveux, elle se tenait nue. Plus aucune blessure sur son corps. Elle se sentit belle de nouveau, désirable. Vierge, comme si les viols et la souillure n'avaient jamais eu lieu.

    "Je suis la nuit, la créatrice de possible. Pour toi, je réinventerai. Je te donnerai un autre passé, une autre histoire. Tu n'as qu'un pas pour me rejoindre. Et tu seras sauvée"
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  9. #9
    Date d'inscription
    septembre 2003
    Localisation
    Wien, Österreich
    Messages 
    933

    Re : [Quête] Une halte parmi les ombres: un petit hameau

    Elle considéré l'avenir qui s'offrait à elle. Séduisant. Mais qu'en serait il derrière les mensonges? Shar était ancienne. Aussi vieille que le monde. Plus versée dans les complots et les trahisons que n'importe quelle autre entité. Entre ses mains, elle ne serait guère plus qu'un grain de poussière insignifiant. Et sa propre protection en reviendrait encore à elle. Encore et toujours.

    Les images qu'elle a entrevu la firent chavirer, lorsqu'elle se revit intacte. Elle y perdrait sa liberté. Son libre arbitre et ces accès flous et indistincts où elle cédait à la démence. Qu'elle ne résisterait plus à l'appel du sang. Même si on lui demander de tuer la moinesse. Elle a senti que sa seule réponse ne serait qu'un fanatisme aveugle, si elle embrassait ces ténèbres là. Au delà de l'amour. Et qui la détruirait tout aussi sûrement.

    L'obscurité chaude et accueillante s'est évanouie. Pour laisser place à une froideur absolue alors que ses doutes prenaient en consistance. C'était le vrai visage de ce qu'il l'attendait.


    « Non. » Refus hésitant. Ses cicatrices faisaient partie d'elle. Elles étaient des leçons permanentes. Des avertissements constants. Elle le savait même si elle les haïssait.

    « Je ne te suivrai pas. » Sa voix a été rauque. Déformée. Aux limites du grondement. Sa décision était prise lorsqu'elle a repris, d'un ton plus ferme. Elle a fait sortir de son esprit les promesses, les dons qui l'attendaient. Les contreparties qu'ils imposaient lui donnaient le sentiment qu'ils ne seraient qu'une récompense symbolique. Dans le meilleur des cas. Et au pire une malédiction. « Sors de mes rêves. Sors de mon existence. Même si je dois en crever. Quitte à déchoir, je le ferai sans tes soins. »
    Dernière modification par Eliaëdel ; 03/04/2009 à 20h42.
    "I saw you hit your own chin and you're wondering why
    fat cops make bigger targets
    so don't forget:
    these things that you see just ain't right" Radar Bros - Happy spirits

  10. #10
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Pas très loin de Fossy :p
    Messages 
    10 201

    Re : [Quête] Une halte parmi les ombres: un petit hameau

    "Non"

    Eliaëdel avait entendu un rire. Un rire irrésistible, dément et cruel. Et avec elle, il lui sembla que tout l'univers se mettait à rire à son tour.

    "Fort bien petite mortelle. Je te laisse ton libre arbitre. Mais laisse moi te raconter une histoire."

    Une ruelle bien identifiable par l'architecture austère de ses bâtiments tout autour. La lune glacée dessine les ombres des nuages. Une silhouette souple se déplace. Elle la reconnaît sans peine, même si elle ne porte pas son habituelle robe de bure et que ses cheveux sont attachés. Autour d'elle, personne. Soudain, elle s'arrête et tend l'oreille. Elle reprend sa marche un peu plus vite. Deux ombres derrière elle. Elle accélère le pas qui devient course. Mais les hommes courent aussi. Elle atteint le bout de la ruelle et soudain se fige. Un homme devant elle. Elle recule instinctivement. Une main l'attrappe par l'épaule. Elle ne se débat pas, fait face.

    Eliaëdel ne les entend pas parler. Mais elle reconnaît sans mal les trois hommes. Ils font partie de ceux qui la traquent. Ils parlent. Elissa hoche la tête, les bras croisés, la peur au fond des yeux. Elle voit les hommes sourire. Soudain, la moinesse tente de se défendre. L'un des hommes recule sous ses poings. Un éclair d'argent et Elissa s'arrête brutalement. Son regard se fait interdit pendant qu'une tâche de sang s'étend sur sa chemise. Les hommes rient, elle tombe à genoux. Ils rient de plus belle. Un des hommes se couche à ses côtés. Elle ne se débat pas. Ses yeux à jamais étonnés fixent la lune. Doucement, un filet de sang coule de la commissure de ses lèvres.

    Quand ils se relèvent, elle respire encore. L'un d'entre eux lui donne un coup de pied et ils s'éloignent. Quand ils sont partis, Elissa ferme les yeux.

    "J'aurais pu éviter cela ..." conclut Shar imperturbable.
    Super modératrice (oui, ça pète ) et modératrice de Pillars of Eternity, de la section cinéma et littérature. J'interviens dans cette couleur.
    Mon personnage rp : entre ombre et lumière, entre été et hiver : Angèle d'Aulfray, paladine de Tyr.

  11. #11
    Date d'inscription
    septembre 2003
    Localisation
    Wien, Österreich
    Messages 
    933

    Re : [Quête] Une halte parmi les ombres: un petit hameau

    Eliaëdel a voulu répondre, supplier. Elle n'en a pas eu le temps. Juste un rictus purement maléfique sur cette belle figure, sur ce coeur de ténèbres. Et le rêve s'est fragmenté en lambeaux qui s'effilochaient contre sa volonté, malgré ses efforts désespérés pour reprendre contact. L'elfe s'est éveillée à nouveau. Elle a hurlé jusqu'à en sentir le goût du sang dans la gorge. Empli d'une haine ancestrale. Ca n'a pas retiré pour autant la douleur dans la poitrine. Brisée. Ses sentiments étaient des cibles tellement aisées.

    Elle s'est relevée dans le noir. Au pied de l'arbre. La vision trouble. Elle a repris son souffle lentement, sur un rythme rauque et oppressé. Les larmes ne sont pas sorties. La douleur était au delà de ce point. Mais sans vie dans son regard, sous la voute céleste moqueuse. Elle n'avait plus rien à espérer. Elle l'avait repoussée. Tout aurait du arrêter à ce point. L'oublier n'aurait pas du être aussi douloureux et ardu.
    Pourquoi voulait elle la préserver à ce point dans ce cas? Si ce n'était parce qu'elle aimait véritablement. Elle en aurait ri encore il y a quelques mois auparavant. Et pour cela, elle devait disparaître maintenant. Attirer ses poursuivants à sa suite. Loin de Manost. Tant qu'il était encore temps. Si elle tardait trop, elle ferait payer le prix de son échec à la moinesse. Et cette idée la révoltait. Littéralement.

    La barde s'est dirigée de nouveau dans la clairière. Motivée par l'urgence. Elle resserré le manteau autour d'elle dans un frisson, puis a rabattu le capuchon de laine sur son visage. La sensation de froid s'est à peine atténuée. Elle a fait les cents pas. Remis un peu d'ordre dans ses pensées. Assez pour se concentrer suffisamment pour réussir son sortilège. Elle a enfourché le cheval d'ombre avant de filer vers la cité sainte -juste pour reprendre ses dernières possessions. Dans un maelström d'angoisses, de terreur, et de doutes, accompagnée par le hurlement du vent dans ses oreilles et de sa solitude. La femme avait parcouru un long chemin, sans s'en apercevoir véritablement. Assez pour exhumer des fragments d'humanité improbables. Assez pour étouffer quelque peu la démence qui l'habitait. Des trésors fragiles et périssables. Mais cela ne paierait pas. Au bout du voyage, la mort l'attendait. Elle ne s'y soustrairait pas lorsque le glas sonnerait. Il n'y avait plus tant de route à parcourir. Cela ne l'effrayait plus.


    Vers Manost...
    Dernière modification par Eliaëdel ; 05/04/2009 à 22h40.
    "I saw you hit your own chin and you're wondering why
    fat cops make bigger targets
    so don't forget:
    these things that you see just ain't right" Radar Bros - Happy spirits

Discussions similaires

  1. Percée parmi les lignes des rebelles
    Par Mornagest dans le forum L'antre des Miséreux
    Réponses: 74
    Dernier message: 09/07/2007, 17h41
  2. Chapitre 13 (halte à la superstition)
    Par Althéa dans le forum Les damnées des quatre vents
    Réponses: 26
    Dernier message: 03/07/2007, 18h30
  3. [Quête] L'invasion des Ombres: En direction d'Helonna...
    Par Ravestha dans le forum Les Archives des Quêtes
    Réponses: 156
    Dernier message: 04/06/2007, 23h36
  4. Promenade parmi les mourants
    Par Mornagest dans le forum L'antre des Miséreux
    Réponses: 31
    Dernier message: 21/05/2007, 23h54
  5. [BG1] Parmi les personnalités de BG 1
    Par Khelben dans le forum La Taverne de Château-Suif (Baldur's Gate 1)
    Réponses: 18
    Dernier message: 03/05/2006, 12h32

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251