Affichage des résultats 1 à 1 sur 1

Discussion: [PNJ] Thom Merillym

  1. #1
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Messages 
    94

    [PNJ] Thom Merillym

    Thom Merillym
    Barde en retraite et propriétaire officieux du Loyal Paladin




    Fiche de personnage

    Race : humain
    Sous-race : téthyrien
    Taille : 1m80
    Poids : 75 kg
    Age : 53 ans
    Cheveux : gris

    Classe : Maître-lame (profil de barde)
    Alignement : neutre bon
    Niveau : ? bonne question, personne ne l’a jamais vu se battre

    Caractéristiques :
    FO : 14 DEXT : 15 CONST : 12 SAG : 12 INT : 12 CHA : 17

    Langages parlés : commun, elfique, chondathien


    Caractère

    Thom Merillym est un homme mystérieux, c’est le moins que l’on puisse dire. Gageons que son ancienne affiliation aux Ménestrels y est pour quelque chose. Toujours discret, l’homme parle peu de lui-même, et n’évoquera jamais ses missions passées pour le compte de l’organisation. A-t-il encore des liens avec elle ? Est-ce vraiment par pure philanthropie qu’il a pris autrefois en charge le jeune Martial ? Combien d’amis et d’amantes éplorées a-t-il jadis abandonnés dans les ports ? Il n’en parle pas non plus, se contentant de sourire aux questions, de raconter des histoires et de jouer des tours mineurs pour amuser les enfants.
    Il n’élève jamais la voix, ne perd jamais son calme. Raffiné, doux, discret, Thom a de la prestance, et s’il ne compte plus fleurette il conserve auprès des dames quelque chose de son charme d’antan.

    Apparence

    Thom boîte légèrement. Pour un homme de son âge, il paraît étrangement agile et vigoureux. Il est doté d'une épaisse crinière de cheveux gris perle, et de deux yeux d'un bleu profond qui peuvent mettre mal à son aise n'importe quel interlocuteur.
    A son arrivée à Manost, il portait une cape faite de bouts de tissus multicolores qui le désignaient comme ménestrel ambulant, mais il a depuis abandonné ce costume traditionnel pour une tenue de ville ordinaire un peu moins voyante.

    Biographie

    Unique rejeton d’une vieille famille marchande du Cormyr, Thom connut une enfance heureuse qu’il mit d’abord à profit en se prenant de passion pour ses leçons d’armes, en apprenant toutes les ballades de son maître de chant et en épluchant méthodiquement la bibliothèque familiale. Au grand dam de ses parents, le garçon n’était pourtant ni assez doué ni assez motivé pour devenir guerrier ni mage. Il lui fallait toujours être au centre de l’attention, sauter d’une idée à une autre, et de la compagnie, des rires, et de magie juste ce qu’il en fallait pour éblouir les filles. Adolescent, l’œil enjôleur et la main leste, Thom faisait la tournée des tavernes, une chope à la main, pillant secrètement les bourses et le répertoire des bardes qui y donnaient des représentations. L’un et l’autre étaient cependant trop limités à son goût.

    Une fois atteinte la majorité, la première décision de Thom fut de faire ses adieux à ses parents et de partir sur les routes, une conséquente avance sur l’héritage dans ses bagages. Thom voulait conquérir le monde, enrichir son répertoire et élargir son panel de relations féminines. Un programme qu’il réussit à remplir avec une étonnante facilité, profitant de la sympathie qu’attirait invariablement sur lui un physique engageant et un talent naturel pour en tirer profit sans esbroufe. Il resta prudemment dans les grandes villes, puis accompagna des caravanes et peu à peu s’enhardit jusqu’à se joindre provisoirement à des groupes d’aventuriers qu’il quittait dès qu’il sentait le vent tourner. Il entama une carrière de chasseur d’histoire, partant recueillir les légendes dans les coins les plus reculés avant d’en tirer ses propres ballades. Avec le temps, il put se lier avec bon nombre d’aubergistes et de voyageurs. C’est ainsi qu’il fut contacté par les Ménestrels, et rejoignit avec enthousiasme leur organisation.

    Sa vie connaissait un nouveau tournant. Les voyages se multiplièrent, toujours plus lointains, plus risqués. Le plus ambitieux d’entre eux le conduisit vers la jeune Lumenis, où il demeura cinq ans durant, le temps d’implanter un réseau autonome durable dans la cité. Il dut rentrer au Cormyr pour régler l’héritage de ses parents, mais reprit aussitôt la route. Le hasard lui fit alors adopter un enfant abandonné du nom de Martial pour qui il se décida à renoncer à ses voyages : il s’installa au Téthyr jusqu’à la majorité de l’enfant, sans chercher à identifier l’origine de ce dernier. La découverte d’assassins à ses trousses lui fit changer d’avis…(* Cf. la quête dite du « Trône du soleil ».)

    Thom et Martial s’enfuirent jusqu’en Dorrandin, où Martial rejoignit anonymement la garde manostienne tandis que Thom s’efforçait de trouver du secours à Lumenis où il avait de nombreux contacts. Une déferlante d’assassins sévissait dans les principales cités du continent, apparemment à la recherche du jeune homme. Thom découvrit que leur commanditaire n’était autre que le pacha du Calimshan ; le bijou que possédait Martial le désignait comme l’héritier de la famille régnante de la cité calimshite de Mekelthya, et donc comme son concurrent potentiel… Mais, le temps que Thom fasse apprêter un navire, la nouvelle lui parvint que les assassins avaient réussi à tuer Martial à Manost. La mort dans l’âme, il embarqua tout de même pour la cité, où il voulait organiser les funérailles. N’ayant plus le courage de rentrer au Téthyr où personne ne l'attendait, Thom s’installa dans la cité helmite. Fort de sa fortune, il ne tarda pas, sous le couvert d’une jolie prête-nom nommée Althea, à devenir propriétaire de la principale taverne locale - ce qui lui permit d’asseoir confortablement ses revenus dans la ville. Officiellement, Thom était un barde en retraite sans histoire, et il ne tarda guère à adopter la citoyenneté locale.
    Dernière modification par Lothringen ; 18/08/2007 à 01h04.
    Thom Merillym, barde en retraite et propriétaire officieux du Loyal Paladin.

    Code couleur:#EE6A50 et Biographie RP

Discussions similaires

  1. [Manostien] Martial Merillym
    Par Mérillym Martial dans le forum Les Archives du RP
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/02/2005, 17h51
  2. [Côte des Epées] [RP] La contrée de Mérillym Martial
    Par Mérillym Martial dans le forum Vers Féérune
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/01/2005, 14h26

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250